DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La non-existence du libre arbitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: La non-existence du libre arbitre   Sam 10 Nov 2012, 17:32

Il m'est arriver certaines choses dans ma vie,qui m'ont fait me poser la question comment des etres humains pouvaient faire autant mal?Et c'est là ou j'ai commencer à chercher la cause.Qui m'a amener à la non existance du libre arbitre personnel j'ai donc pardonner j'espère ce qu'on m'a fait.
Quand je parle de non libre arbitre personnel je veux dire:SEUL on a très peu peu de pouvoir sur soi mais on aun minuscule pouvoir sur tout le monde et pareil pour les autres c'est comme si on etait tous connecter.
Aprèsj'ai voulu défendre
cette vision de la vie car la non existance du libre arbitre personnel mène:à pardonner et oui quand on comprend que quand bidule à commis un meurtre il est lui non seulemnt responsable par exemple de 0.01% du meutre'(je prends un ex gros mais c'est le cas pôur tout les pechés) mais tout le monde est responsable de 0.01%
Car si on fait la cause de la cause de la cause et pourquoi a t il fait ce choix là pourquoi a t il penser comme ça plutot qu'autrement.On voit qu'il a très peu de responsabilité.
ça nous amène à etre tolérant à comprendre que si la personne est "mauvaise c'est aussi de notre faute on peut l aider qui va le faire amener à penser comme ça...
et si on est comme ça cest grace à tout le monde et de Dieu

Je pense que c'est difficile à "accepter" car ça nie l'égo personnel ça montre que son soi comment on est maintenant viens de tout le monde.

donc que le seul chemin est l'amour car je suis "sur" d'une chose aussi et que chaques faite par amour meme les choses pas super par ignorance Dieu s'arrange que ça finisse bien ou que le bien ressort Bien sur je parle du "vrai amour ,abnégation de soi,meilleur pr la perse mais des fois on croit faire bien..

Voilà qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La non-existence du libre arbitre   Sam 10 Nov 2012, 18:18

Un homme saint ne peut pas se comparer a un meurtrier. Dans ce cas, Dieu nous aurait donné une âme pour subir les fautes de chacun, cela est contre son désir de laisser la liberté a ses créatures.

Comment un être qui se saigne pour les autres pourrait être comparé a une crevure qui saigne les autres ?

Un non sens.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: La non-existence du libre arbitre   Sam 10 Nov 2012, 19:10

Je sais jamais si c'est bien sur ce sujet que j'explique ou non mon point de vue car savoir non existance du libre arbitre peut ne pas etre bien pour certains peut etre mais je vais expliquer tu dis qu'on a le choix,mais avant les actes,il y a le pensée d'ou vient cette pensée qui va faire que je choisisse ça plutot que ça?j'ai pris un exemple extreme le meurte mais c'est valable pour tout les péchés.Est on réellement maitre de ces pensées?
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: La non-existence du libre arbitre   Sam 10 Nov 2012, 19:21

Sonia, tu médites sur le péché originel et tu es sur la bonne voie.

« L’angoisse est la possibilité de la liberté ; seulement, grâce à la foi, cette angoisse possède une valeur éducative absolue ; car elle corrode toutes les choses du monde fini et met à nu toutes leurs illusions. » Sören Kierkegaard

"Pour Kierkegaard, le point de jonction entre ces deux dimensions de l’angoisse (le néant et la mort) se trouve dans la liberté. Dans le jardin d’Eden, Adam est angoissé par sa liberté du possible, car il peut violer l’interdit divin à tout instant. Le paradoxe insoutenable soulevé par Kierkegaard est celui d’une loi morale qui incite l’être libre à la faute et qui pourtant est nécessaire pour extraire l’homme de l’animalité. Dans l’expérience de l’angoisse du néant l’être humain éprouve un sentiment de vertige ontologique face à l’infini des possibilités qu’engendre sa liberté. Dans le vertige physique, on est attiré par le vide qui pourtant nous effraye, tandis que dans le vertige métaphysique, on est fasciné par le néant qui est en même temps source d’effroi. Mais cette épreuve de l’angoisse est précisément pour Kierkegaard ce qui forme l’être humain à l’authenticité de la liberté…. "
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: La non-existence du libre arbitre   Sam 10 Nov 2012, 19:32

David a écrit:
Un homme saint ne peut pas se comparer a un meurtrier. Dans ce cas, Dieu nous aurait donné une âme pour subir les fautes de chacun, cela est contre son désir de laisser la liberté a ses créatures.

Comment un être qui se saigne pour les autres pourrait être comparé a une crevure qui saigne les autres ?

Un non sens.

Un etre je pense mauvais qui fait du mal ne connait pas Dieu ou si il connait Dieu il souffre beaucoup.Ben je vois l'humanité comme un tout donc ENSEMBLE l'humanité à le libre arbitre.Si tu connais Dieu c'est grace à toi?ou c'est grace à l'amour de Dieu qui a rentrer en toi?à tel livre que tu as lue qui t'as fait comprendre ça avec ta façon d 'intelligence,tel chose que tu as vécu? et là tu vas me dire ben j'aurai pu choisir d'ignorer les signes que Dieu m'env mais d'ou serait venu ce choix d'ignorer?

Donc oui un saint c'est comme un grand pecheur si on serait née à la plcae de l'autre avec exactement la meme vie qu'est ce qui aurait fait que je ne serai pas cette personne?mes gène?mais a ton choi ces genes?
Un saint doit tout aux autres et à Dieu.
On se rend pas compte de ce qu'on pourrait faire un petit geste par exemple peut amener tel personne à rechercher ça à se remettre en question croire en l'amour.
Un geste d'amour peut faire beaucoup par exemple il ne vous ais pas arriver d'etre enervée et d'en faire subir votre famille juste parce qu'il s'est passé je sais pas quoi au boulot?mais c'est la faute à qui?De nous?mais nos pensées viennent de qui? notre façon de réagir qui va nous faire faire tel choix?penser comme ça?prendre du recul?
Mais par exemple donner de soi à quelqu'un ben normalement la personne qui a été beaucoup aimer à envie de redonner.ou à qui on lui a fait ça lui fera changer tel jugement....et du coup veut pardonner au lieu de se venger.C'est des petits gestes qui fait croitre l'amour meme prier Smile et la personne si elle sera meilleur t'auras contribuer un peu à l'amour Car on est interdependants.

i par exemple une personne fait du mal qui te dit que cette personne ne réagis pas comme ça car on lui a fait du mal qui lui a fait penser comme ça donc réagir comme ça et donc faire ce choix là tu pourrais me dire
elle pourrait ce remettre en question mais meme ça ça vient d'ou,qu'est ce qui là pousse à se remettre en question?
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La non-existence du libre arbitre   Sam 10 Nov 2012, 19:57

Un coeur tendre le peut. Un coeur de pierre s'entêtera dans ses convictions néfastes. Le coeur tendre peut agir par colère et faire du mal, il se repentira.

Un coeur de pierre s'enfonce car il choisit d'être comme cela. Le coeur tendre qui souffre sera sauvé car il agit par désespoir, faiblesse ou ignorance.

C'est celui qui agis par malice qui se damne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-existence du libre arbitre   Mar 13 Nov 2012, 15:22

C'est sûr qu'on a le libre-arbitre d'obéir ou non à la volonté de Dieu.. :|
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-existence du libre arbitre   Mer 14 Nov 2012, 18:34

je rejoins un peu sonia.

parmi les personnes dites "mauvaises", la société dans son ensemble a sa part de responsabilité: un dur, sans coeur, peut être devenu ainsi parce que sa vie durant il aura rencontré: un père alcoolique, une mère dépressive et maltraitante, des professeurs au mieux "je m'enfoutistes" au pire "destructeurs" (sorry, mais çà arrive plus souvent qu'on le pense), des fréquentations peu recommandables (c'est souvent le cas quand on vient d'un milieu social défavorisé), des religieux qui tentent de convertir en s'y prenant très mal (agiter la peur de l'enfer, si tu fais çà tu seras puni, etc.....).

les monstres sont hélas fabriqués par d'autres monstres. Ces derniers étant parfois très manipulateurs, et parfois cachés sous des allures de "personnes bien disitinguées".

et puis, il y a les "monstres" qui n'y peuvent rien: manque de tel ou tel neurotransmetteurs, tumeur au cerveau, maladie mentale, etc....

donc, nous irons tous en enfer, car nous sommes tous responsables de ce que d'autres deviennent tellement orgueilleux qu'ils se damnent eux mêmes :twisted:

plus sérieusement, j'ai foi en ce que Dieu à bien des manières d'agir qui nous dépassent et tout est possible pour lui.... nous sommes comme les pièces d'un puzzle, chacune a sa place et non une autre. c'est Lui qui fait ce grand puzzle.... alors la prédestination, oui, j'ai tendance à y croire un peu quand même.... même si je veux sauter hors du puzzle, y a une main qui me ramassera et m'y remettra
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-existence du libre arbitre   Mer 14 Nov 2012, 18:53

La société ne changera pas, tant que l'homme ne changera pas d'abord. Very Happy

Mais c'est vrai que si elle contribue à la violence, rien n'oblige les violents à rester en l'état.
La société doit se protéger !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-existence du libre arbitre   Jeu 15 Nov 2012, 08:34

la société doit se protéger. le violent n'est pas obligé de rester violent. le problème, c'est que la violence, çà se soigne, c'est un chemin. on ne devient pas pacifique du jour au lendemain. les gens violents ont souvent une sensibilité à fleur de peau et un rien met le feu aux poudres.
j'ai parfois contact avec des délinquants : je trouve souvent plus d'humanité chez eux que chez certains cadres d'entreprise qui n'ont aucune émotion, aucune empathie. malgré les apparences, je reste persuadée que le délinquant, s'il rencontre de bonnes personnes, aura plus de chances de se repentir.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12280
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La non-existence du libre arbitre   Jeu 15 Nov 2012, 10:41

doris60 a écrit:
La société ne changera pas, tant que l'homme ne changera pas d'abord. Very Happy

C'est sûr que depuis le pithécanthrope ????....

Mais c'est vrai que si elle contribue à la violence, rien n'oblige les violents à rester en l'état.
La société doit se protéger !

Surtout contre l'obscurantisme.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-existence du libre arbitre   Mer 21 Nov 2012, 11:56

rebelle a écrit:
je rejoins un peu sonia.
Je ne m'appelle pas Sonia.. Confused
Revenir en haut Aller en bas
 
La non-existence du libre arbitre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» destin et libre arbitre
» Adam et Eve et le Libre Arbitre
» Le libre arbitre
» enseignement du Père Verlinde : "liberté" et " libre arbitre"
» Le libre arbitre et les dogmes religieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: