DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un Sage Hindouiste surprenant!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
casanova



Masculin Messages : 404
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 18:40

RAMAKRISHNA est un sage hindouiste qui a vécu au 19ème siècle en Inde. Je vous propose quelques citations que je trouve très pertinente, et ayant des liens avec le christianisme :


"A mesure que vous pelez un oignon, vous trouverez toujours d'autres pelures, mais vous n'arriverai jamais à un noyau. Ainsi, quand vous analysez "l'ego", celui-ci disparaît complètement. Ce qui reste en dernier lieu, c'est "l'Atman" (la pure conscience absolue). Dieu n’apparaît que lorsque "l'ego" meurt."


"On demande un jour à Shrî Ramakrishna : "Si le même Dieu règne sur toutes les religions de ce monde, pourquoi semble-t-Il différent dans chaque religion?"
Il répondit : "Dieu est Un, mais Ses aspects sont multiples. De même qu'un maître de maison apparaît aux membres de la famille sous des aspects divers : père de l'un, époux de l'autre, frère d'un troisième; de même Dieu est décrit et nommé de différentes manières, d'après la vision particulière de chacun de Ses adorateurs." "


"En ajoutant des zéros, on peut élever le chiffre "un" à n'importe quelle valeur...mais ces mêmes zéros ne vaudront rien par eux-mêmes si ce chiffre "un" est omis.
De même, aussi longtemps que l'âme individuelle n'est pas unie à Dieu, elle n'a aucune valeur, car toutes les choses d'ici-bas n'en prennent que dans la mesure où elles sont en contact avec Dieu. Dieu seul, au-delà de ce monde, est la personnalité qui peut conférer de la valeur. L'âme individuelle gagne donc tant qu'il travaille pour le Seigneur et s'attache à Lui. Si, au contraire, il laisse Dieu de côté, tout en travaillant avec succès pour sa propre gloire, il n'en retirera rien."


"L'idée d'un égo individuel, c'est comme si, après avoir mis de côté un peu d'eau du Gange, vous appeliez cette quantité séparée votre propre Gange."

"Goswani demanda un jour à Ramaskrishna : "Maître, pourquoi sommes-nous ainsi dans la servitude? Pourquoi ne pouvons-nous voir Dieu?"
Il répondit : "Parce que l'égo de l'homme est lui-même Mâyâ. C'est notre égoïsme qui exclut la Lumière. Quand cet ego aura disparu, toutes les difficultés seront levées. Si, par la grâce de Dieu, la pensée "ce n'est pas moi qui agis" est fermement établie dans le coeur d'un homme, cet homme est sûr d'être libéré dès cette vie; il n'a plus rien à craindre." "


Ci dessous, une parabole qui rappelle les contes d'Arnaud sur l'orgueil des apparences, et aussi quelques passages de l'évangile :

"Il y avait une fois un moine qui vivait près d'un temple de Shiva. En face de chez lui habitait une prostituée. Voyant que les hommes entraient sans cesse chez elle, le moine la fit venir un jour et la sermonna :
"Tu es, lui dit-il, une grande pécheresse. Tu pèches jour et nuit. Ton sort sera terrible."
La malheureuse prostituée se repentit amèrement de sa mauvaise conduite, et de tout son coeur supplia Dieu de lui pardonner. Mais comme l'amour vénal était son seul métier, il ne nui était pas facile de trouver un autre moyen d'existence. Aussi, toutes les fois que son corps se donnait, éprouvait-elle une contrition profonde, et implorait-elle de plus en plus intensément le pardon divin. Le moine vit que, selon toutes les apparences, ses conseils n'avaient produit aucun effet, et il se dit: "voyons combien d'hommes auront pénétré chez cette femme dans le cours de sa vie." Depuis cet instant, toutes les fois que quelqu'un entrait chez elle, le moine mettait de côté un petit caillou.
Il finit par en avoir un tas imposant. Et un jour il dit à la femme en lui montrant le tas : "Vois-tu cet amas de cailloux? Chacune des pierres qui le composent représente un péché mortel que tu as commis depuis la dernière fois que je t'ai conseillé de te réformer. Je te le répète encore une fois : Méfie-toi de tes mauvaises actions!"
la malheureuse se mit à trembler en voyant ainsi matérialisé l'accumulation de tous ses péchés. Elle pria Dieu en versant des larmes brûlantes, et en répétant à voix basse : "Seigneur, ne veux-tu pas me libérer de cette vie misérable que je mène?"
Sa prière fut entendue et, le jour même, l'ange de la mort passa chez elle. Elle fut morte pour cette terre. Par une étrange volonté de Dieu, le moine mourut le même jour. Les messagers de Vishnou descendirent du ciel, et ils emportèrent le corps spirituel de la prostituée repentie dans les régions célestes, tandis que les messagers de Yama s'emparaient de l'esprit du moine et l'entrainaient dans les mondes inférieurs. Le moine, voyant la chance de la prostituée, s'écria : "Quoi! Est-ce ainsi que Dieu Se montre juste? J'ai passé toute ma vie dans l'ascétisme et la pauvreté, et l'on m'emporte en enfer, tandis que cette prostituée, dont la vie ne fut qu'un tissu de péchés, monte au paradis!"
Entendant ces protestations, les messagers de Vishnou répondirent : "Les décisions de Dieu sont toujours justes; mais on récolte ce qu'on a pensé. Tu as passé ta vie dans la vanité, en faisant montre de tes mérites, en recherchant les honneurs et la gloire; et Dieu t'en récompense ainsi. Ton coeur n'a jamais véritablement eu soif de Lui. Cette femme au contraire priait Dieu jour et nuit, alors même que son corps péchait. Vois comment ton corps et le sien sont traités par ceux qui restent sur cette terre. Comme ton corps n'a jamais péché, on l'a orné de fleurs et de guirlandes, et on le porte en procession, au son de la musique, jusqu'au fleuve sacré. Le cors de la prostituée, qui a péché, est en cet instant même la proie des vautours et chacals. Néanmoins, son coeur était pur, et c'est pourquoi elle va dans la sphère reservée aux purs. Ton coeur à toi s'est toujours absorbé dans la contemplation des péchés d'autrui, et ainsi il est devenu impur. C'est pourquoi tu vas dans la région des hommes impurs. C'était toi le véritable prostitué, et non pas elle."
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 19:35

Pas mal du tout pour une religion polythéiste. :wo
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9387
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 20:12

L'emprunt au christianisme est très probable .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 20:40

David,

La religion hindoue a beaucoup de similitudes avec la nôtre.

Il y a une Trinité (Brahma, Vishnu, Shiva) Création, maintien de la création et destruction.
En hébreu, Elohim est un mot pluriel, pour les chrétiens, un Dieu trinitaire.

4 Védas (Révélations et Tradition) - 4 évangiles

Les dieux s'incarnent sur terre, les plus connus chez nous sont Rama, Krishna, et Bouddha.
Chez nous c'est le Messie/Christ qui a réformé le judaïsme, si on peut dire...
Le bouddha a réformé l'hindouisme et s'appelle le bouddhisme.

Il y a de multiples pratiques ou voies pour accéder à Dieu, chez les hindouistes et les bouddhistes, le yoga est l'une d'entre elles.

Il y a de multiples métaphysiques et théories, dont l'advaïta qui est la plus connue chez nous et qui consiste à voir Dieu et sa créature comme une Unité.
La séparation qui est notre péché originel (connaissance du bien et du mal) est chez eux, une illusion du moi. Le moi se croit individuel.
Mara est le maître de l'illusion du moi, l'équivalent de notre diable.

Les paroles du Bouddha ont beaucoup de similitudes avec celles de Jésus.
exemple :

Ce qui est hors de l'homme et qui entre en lui, ne le peut souiller; mais ce qui sort de lui, voilà ce qui souille l'homme. (Marc 7:15) 
Voler, tromper, commettre l'adultère, ceci est la souillure, et non pas manger de la viande. (Sutta Nipata 242) 

Vient le Fils de l'homme, mangeant et buvant, et l'on dit: Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs! Et justice a été rendue à la Sagesse par ses œuvres." (Matthieu 11:19) 
Ils étaient d'accord entre eux : "Amis, voici venir le reclus Gautama qui vit voluptueusement, qui a abandonné ses efforts et qui est retourné au luxe (Majjhima Nikaya 26.26) 

Et quiconque vit et croit en moi, ne mourra jamais. Crois-tu cela? (Jean 11:26)
Ceux qui ont suffisamment confiance en moi, suffisamment d'amour pour moi, se dirigent vers le paradis ou au-delà (Majjhima Nikaya 22.47) 

Il guérissait, et chassait les démons, comme Jésus.


Boulo,
Les védas datent du 15ème siècle avant J.C.
Le bouddhisme du 6ème siècle avant J.C.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 21:07

et bien merci pour ce tableau Thumright
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 21:20

A ton service, David Smile
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 21:26

Des paroles du Bouddha sur le diable Smile :

Alors le diable lui dit: Si tu es le Fils de Dieu, commande à cette pierre qu'elle devienne du pain
Et Jésus lui répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas seulement de pain, mais de toute parole de Dieu. Ensuite le diable le mena sur une haute montagne, et lui fit voir en un moment tous les royaumes du monde; Et le diable lui dit: Je te donnerai toute cette puissance et la gloire de ces royaumes; car elle m'a été donnée, et je la donne à qui je veux. Si donc tu te prosternes devant moi, toutes choses seront à toi. Mais Jésus lui répondit: Arrière de moi, Satan; car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu le serviras lui seul. (Luc 4:8) 

Ensuite Mara le mauvais s'approcha de lui, et lui dit : Laisse Celui qui est le Haut-Placé gouverner, laisse Celui qui est le Béni régner.
- Et maintenant, qu'as-tu en vue, ô mauvais, pour me parler ainsi ?
- Si Celui qui est Haut-Placé souhaitait que l'Himalaya, reine des montagnes, se transforme en or, il pourrait déterminer qu'il en soit ainsi, et les montagnes deviendraient une masse d'or
- Les montagnes seraient-elles toutes en or miroitant, cela ne suffirait encore pas au désir d'un seul homme. Celui qui a vu la souffrance, comment cet homme pourrait-il succomber au désir ?
Alors Mara le mauvais pensa : "Le Haut-Placé me connaît ! Le Béni me connaît !" Et, triste et plein de chagrin, il disparut sur-le-champ. (Samyutta Nikaya 4.2.10.




 Le père dont vous êtes issus, c'est le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il n'a point persisté dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il dit le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur, et le père du mensonge. (Jean 8:44)
Mara, le mauvais, apparut, désirant leur ruine, et ferma la bonne voie, la voie sûre conduisant au bonheur, et par contre ouvrit une mauvaise voie qui les amènerait plus tard au désastre et à la perte. (Majjhima Nikaya 19-25-26


Heureux ceux qui ont le cœur pur; car ils verront Dieu. (Matthieu 5:8) 
Quiconque s'absorbe dans la méditation sur la compassion peut voir Brahma de ses propres yeux, peut lui parler face à face et s'entretenir directement avec lui. (Digha Nikaya 19-43) 


Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9387
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 21:32

Merci , Outreneuve .

Mais Casanova avait parlé de Krishna , qui n'ignorait pas le christianisme .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 22:15

Effectivement, Boulo,

Il fut quelque temps proche de L'Islam auquel il fut initié par Govinda Roy, un hindou pratiquant le Soufisme. Il aurait eu alors une vision de Jésus après avoir pensé constamment à lui plusieurs jours durant. Râmakrishna s'est intéressé à toutes les grandes traditions mystiques et a déclaré avoir atteint l'Absolu à travers chacune d'entre elles, indiquant ainsi que pour lui, toutes les voies mènent à la même Réalité, une et indicible.


En 1880, il reçoit une première visite d'un jeune homme d'environ 18 ans, cultivé et intelligent, le futur Swami Vivekananda. Ce dernier lui aurait demandé : « Monsieur avez-vous vu Dieu ? » à quoi Ramakrishna aurait répondu par l'affirmative. Vivekananda n'aurait cependant pas été convaincu, plusieurs visites se succédèrent, jusqu'à ce qu'il se décida à s'engager dans la voie du renoncement (sannyasin).

Vivekananda a rendu hommage à son maître en ces termes : « Si je vous ai dit un mot de vérité il vient de lui et de lui seul. Et si je vous ai dit beaucoup de choses qui ne sont pas vraies, qui ne sont pas exactes, qui ne sont pas bienfaisantes pour l'humanité, c'est de moi seul qu'elles viennent et j'en suis seul responsable. »

Doctrine
Dans sa synthèse des religions, il inclut le christianisme. Il a encouragé la création d'un ordre monastique, lequel ne fut fondé véritablement que le 25 décembre 1887 (jour de la naissance de Jésus), par Vivekananda à Belur près de Calcutta. Le Monastère de Belur en continue la tradition.


Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A2makrishna
Revenir en haut Aller en bas
casanova



Masculin Messages : 404
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 22:20

merci outreneuve pour ces precisions très importantes sur bouddha et la proximité avc jésus!

Pour ramakrishna certes il connaissait le christianisme, mais s'il avait enseigné des notions totalement contraire à l'hindouisme, alors les hindouistes l'auraient rejeté... or c'est la preuve que l'humilité et l'unité divine entre autre sont intrinsèquement présentes dans le coeur des hindous !
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 22:47

Je ne sais pas si on l'aurait rejeté, les hindous sont tolérants et intuitifs.
J'ai lu quelque part que chez les orientaux prédomine l'hémisphère droit (intuition) contrairement aux occidentaux qui sont plutôt rationnels et binaires (hémisphère gauche prédominant)
La foi en Dieu est la foi en Dieu, dans chaque être humain et où que ce soit dans le monde.
En Inde elle se manifeste surtout par le renoncement total, où le sanyasin marche en louant Dieu et mendie avec son bol, qui est sa seule propriété.
Comme notre Francesco Smile
Mais l'époque moderne a sûrement aussi changé les choses en Inde...




Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 23:40

J'ai cherché sa vision de Jésus-Christ et voici ce que j'ai trouvé :

Vision de Jésus-Christ

Dans l’année qui suivit, Shri Ramakrishna fit la connaissance de Sambhou Chandra Mallick, qui lui lut la Bible. (Il était illettré) Il en vint ainsi à apprendre la vie, la foi et l’enseignement du Christ.

Un autre monsieur Mallick, prénommé Jadounath, possédait une résidence au sud du temple de Kali, et le Maître avait l’habitude de se promener dans son jardin tout proche. Jadounath et sa mère éprouvaient une grande dévotion pour le Maître, et ce depuis le début de leur relation. Quand bien même les propriétaires étaient-ils absents, les employés de la maison, laissaient entrer le Maître, l’invitant à s’asseoir et à se reposer. Plusieurs tableaux garnissaient les murs chez les Mallick, dont un de l’enfant Jésus assis sur les genoux de sa mère. Alors qu’il regardait attentivement le tableau, pensant à la destinée extraordinaire du Christ, le Maître perçut l’image prendre vie. Des rayons lumineux jaillirent des corps de Marie et de Jésus, enveloppant totalement son cœur. Tous ses concepts hindous disparaissant de son esprit, et en voyant d’autres sortes le remplir, Ramakrishna pria vivement la Mère: “Quels étranges changements opères-Tu en moi, Mère?” Cela n’y changea rien. S’élevant avec force, les vagues de ces impressions le submergèrent complètement. Sa dévotion et son amour pour les dieux et déesses hindous disparurent, et à leurs places, une grande foi et une véritable révérence pour Jésus et sa religion comblèrent son esprit. Il eut une vision de prêtres chrétiens offrant devant l’image de Jésus des lumières et de l’encens, et il lui fut révélé la profondeur de leur foi, tout comme leur amour du Seigneur. Le Maître s’en retourna complètement absorbé en ces pensées. Il en oublia le temple ainsi que ses dévotions à la Mère. Il demeura dans cet état durant trois jours. À la fin du troisième jour, le Maître vit, alors qu’il se promenait sous le panchavati, un homme d’allure agréable se diriger vers lui, le regardant avec insistance. Aussitôt qu’il l’aperçut, Ramakrishna sut qu’il était étranger. Ses grands yeux éclairaient son visage, et le bout de son nez légèrement aplati n’enlevait rien à sa grâce. Le Maître tomba sous le charme de l’extraordinaire expression de ce visage et il se demanda qui il voyait? Très vite, la personne s’approcha, quand du fond du cœur de Ramakrishna résonnèrent ces mots: “Jésus! Jésus le Christ, le grand yogui, le fils aimant de Dieu, Un avec le Père, qui versa le sang de son cœur et endura une torture insoutenable pour délivrer les hommes de la tristesse et de la misère!” Jésus, alors, étreignit Ramakrishna et se fondit en lui. Le Maître connut alors un samadhi et perdit conscience du monde extérieur. Ayant obtenu cette vision, Ramakrishna n’eut plus le moindre doute quant à la divinité du Christ.

Un jour, bien longtemps après cet événement, alors que nous rendions visite au Maître, il parla de Jésus et demanda: “Dites, les garçons, vous avez lu la Bible, pouvez-vous me dire ce qu’il y est écrit à propos des traits physiques de Jésus? À quoi ressemblait-il?” Nous répondîmes: “Monsieur, nous n’avons rien vu de mentionné dans la Bible sur ce point; mais comme il naquit juif, il devait sûrement avoir de beaux traits, de longs yeux et, sans doute, un nez aquilin.” Le Maître affirma: “Mais, j’ai vu que le bout de son nez était un peu plat.”, et avoua: “Je ne sais pas pourquoi je l’ai vu ainsi.” Bien que demeurant silencieux, nous pensâmes: “Comment la forme de Jésus qu’il a vue en extase pourrait correspondre à sa véritable forme? Comme tous les Juifs, il devait avoir le nez aquilin!” Longtemps après la mort du Maître, nous en vînmes à apprendre cependant, qu’il existait trois descriptions de l’aspect physique du Christ, et selon l’une d’elles, le bout de son nez était plat.

Etonnant et magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
casanova



Masculin Messages : 404
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mar 06 Nov 2012, 23:57

voyez cette image du saint suaire :

http://www.scientistsofamerica.com/images/arteemusei-60.jpg

Si on fait bien attention à la photo, on peut voir que le bout du nez du christ est de couleur clair, comme aplati sur le suaire... avec un peu d'imagination, oui pourquoi, Ramakrishna pourrait dire vrai Smile ^^

Si en plus de cela, Ramakrishna a été convaincu du message divin du christ, et de sa glorieuse croix rédemptrice, alors là! comment nier cette apparition mystique?! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mer 07 Nov 2012, 15:02

Bonjour à tous,

Comme certains le savent deja, je suis marié avec une hindou ( pas de l'Inde mais de l'Ile Maurice et il y a des diffèrences...)
je trouve que les "hindoux" de cet île sont fortement influencés par le christianisme ( beaucoup d'entre eux semblent croire à un seul Dieu et les multiples dieux qu'ils venèrent sont l'expression du fait qu'on ne peut decrire Dieu parfaitement ),de plus j'ai parlé à un pretre hindou qui a bien compris ce qu'était la communion, le Saint Sacrement.

Je connaissait certains aspect que casanova nous a écrit, notament la trinité hindoue ( que ma femme aime dire que sa religion l'a découvert bien avant, cependant il y a quand même des diffèrences).

Ce que ne révéle pas l'hindouisme, c'est l'immense amour de Dieu, la miséricorde, le pardon aux ennemis. cela se percoit chez mon épouse: si elle a un conflit avec quelqu'un elle demande à dieu la justice. Moi je lui demande son pardon et sa conversion ( même si je sens en moi un désir de justice aussi, mais je me plie à l'enseingnement du Christ).

Pardonnez moi si j'ai trop parler de ma vie personnelle.


Dernière édition par louis74 le Mer 07 Nov 2012, 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
casanova



Masculin Messages : 404
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Mer 07 Nov 2012, 15:27

Louis74 : merci pour votre témoignage, cela nous en apprend davantage sur les croyances des hindous!
Oui vraiment, l'Amour des ennemis et la nécessité de pardonner sont "les marques de fabriques uniques" de notre belle foi en Jésus-Christ. Seul le Sauveur a enseigné un tel Amour.
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Jeu 08 Nov 2012, 10:02

Point commun entre l'hindouïsme et le christianisme, la doctrine du sacrifice, les rites sont une perpétuation du sacrifice primordial.
Autre point commun : la possibilité pour le divin de s'incarner (doctrine des avataras et présence divine reconnue dans la succession des gurus).
Ramakrishna (certains prononcent krishta dans les mantras, allusion au Christ) a vécu et expérimenté plusieurs croyances pour en reconnaître la validité.





Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Un Sage Hindouiste surprenant!   Dim 27 Juil 2014, 14:50

A propos du sacrifice...

sacrificium: le fait de rendre sacré
Sacer: qui appartient au service divin
Sacrum facere: rendre sacré l'objet du sacrifice
Sacerdotum: dire ou rendre le sacré

Pour une compréhension traditionnelle du sacrifice, consulter l'ouvrage D' Ananda Coomaraswamy: la doctrine du sacrifice.
Recueil divisé en quatre parties:

_ La première concerne la tradition védique.
_ La seconde présente, comme en parallèle les même thèmes à l'intérieur de la tradition celtique et de la littérature arthurienne.
_ La troisième reprend trois études sur la décapitation et le changement de peau.
_ La dernière termine l'ouvrage par une étude sur le sens intérieur du rite sacrificiel.


Quand un homme voue au Dieu Tout-Puissant tout ce qu'il a, toute sa vie, toute sa connaissance, il fait un holocauste

Saint Grégoire, XX ème homélies sur Ezéchiel
Revenir en haut Aller en bas
 
Un Sage Hindouiste surprenant!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mémoire d'élève sage-femme
» Saint Gildas le Sage Prêtre (+570) et commentaire du jour "Semés en terre"
» Salomon; l'homme plus sage que Jésus ??? wo
» Papillon ou sage taoïste ?
» Les paroles du sage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: