DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LIVRE : "Les limbes, séjour passager", par Arnaud Dumouch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LIVRE : "Les limbes, séjour passager", par Arnaud Dumouch   Jeu 23 Juil 2015, 07:57

Louis Armstrong a écrit:
Pourquoi l'âme, qui vient de Dieu, irait se perdre dans les limbes ou au purgatoire quand elle n'a pas commis de pêché ? (cas d'enfant mort né, avorté ou non baptisé)
Puisque le pêché est un acte matériel, ces enfants sont sans pêché ! Où est la miséricorde divine dans ce schéma ?
Attention à ne pas faire trop d'anthropomorphisme !

Pour la même raison que vous êtes né sur terre et non directement dans le paradis : le bébé mort doit grandir, se fortifier, choisir, se tourner vers Jésus ou rejeter Jésus.

Il le fait sans doute (selon moi) dans des limbes passagères (puisqu'il n'a pu faire cela en cette vie biologique).
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LIVRE : "Les limbes, séjour passager", par Arnaud Dumouch   Jeu 23 Juil 2015, 09:09

Louis Armstrong a écrit:
Ne pensez vous pas que la vie spirituelle de cette âme qui est partie de Dieu retourne directement auprès du Père ? Puisqu'elle n'est entachée d'aucun pêché ? Puisqu'elle a la connaissance du Père ?
je ne sais pas pour ma part ! C'est une âme innocente.

Cette âme de bébé ne retourne pas vers le Père (elle n'a pas encore vécu de sa présence) : Elle VA VERS LE PERE. Et ce n'est pas pour y établir une relation de nourrisson.

C'est pour devenir amie et collaboratrice de Dieu, dans une Alliance réciproque et choisie qu'on peut comparer à un mariage d'amour. Dieu va lui confier une mission immense : accompagner d'autres de ses enfants vers le Père.

Donc il faut que ce bébé grandisse et choisisse librement. On ne se marie pas bébé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: LIVRE : "Les limbes, séjour passager", par Arnaud Dumouch   Jeu 23 Juil 2015, 10:04

Les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le Royaume des cieux ? »
Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux, et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les petits enfants, vous n’entrerez point dans le Royaume des cieux. Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, c’est celui-là qui est le plus grand dans le Royaume des cieux. Et celui qui accueillera un enfant comme celui-ci en mon nom, c’est moi qu’il accueille. Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux. »

Vous faites comment avec ça ?  Mr. Green
Leurs anges dans les cieux, c'est à dire leur esprit est dans le Père.
Les cieux en langage biblique c'est l'Esprit de Dieu en nous
La Terre, c'est notre corps dans le monde perceptible par les sens.


Arnaud Dumouch a écrit:

Pour la même raison que vous êtes né sur terre et non directement dans le paradis : le bébé mort doit grandir, se fortifier, choisir, se tourner vers Jésus ou rejeter Jésus.

On est tous né "directement dans le paradis" par le Souffle de Dieu.
C'est ce paradis qui se transforme en terre,  en mare boueuse,  quand les perceptions sensorielles submergent le Souffle.
C'est quand le corps mène la barque, quand  elle est submergée par les tempêtes sensorielles et que l'on perd de vue le Capitaine.

Le péché originel, c'est de prendre racine sur cette terre et d'oublier les racines du Ciel.


Le bébé mort n'a pas eu le temps de prendre racine, de s'identifier à ses perceptions, ses émotions, son intelligence, sa place dans le monde.
Jésus n'a jamais perdu le Père de vue, et les enfants voient le Père, leur esprit est dans le Père.
Si ce n'était les drames que cela engendre chez les parents qui ont perdu un enfant, l'Eglise n'a rien trouvé de mieux que de les condamner à l'enfer, par Augustin et aux limbes ensuite par d'autres théologiens, et actuellement :
La Commission théologique internationale du Vatican a publié, vendredi 20 avril 2007, des extraits d'un rapport de 41 pages titré The Hope of Salvation for Infants Who Die Without Being Baptized (« L'espoir du salut pour les enfants morts sans être baptisés »), qui estime que le concept des limbes, dans lesquels séjourneraient les enfants morts sans être baptisés, serait dénué de réalité.

Comme quoi, les paroles de Jésus restent, celle des hommes passent...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LIVRE : "Les limbes, séjour passager", par Arnaud Dumouch   Jeu 23 Juil 2015, 10:19

[quote]
J&B a écrit:
Les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le Royaume des cieux ? »
Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux, et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les petits enfants, vous n’entrerez point dans le Royaume des cieux. Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, c’est celui-là qui est le plus grand dans le Royaume des cieux. Et celui qui accueillera un enfant comme celui-ci en mon nom, c’est moi qu’il accueille. Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux. »

Vous faites comment avec ça ?  Mr. Green

On peut considérer dans l'analogie de l'enfant deux choses :

1° L'incapacité de poser un jugement libre, la puérilité des pensées, le désir de ce qui fait plaisir >>> Ces choses là ne peuvent entrer dans la vision béatifique.


2° La sincérité, l'absence d'hypocrisie, la confiance totale aux adultes >>> Ce sont ces qualités là qui voient Dieu.


Il faut donc pour entrer dans la vision de Dieu être un ADULTE (Capable de choisir librement, au delà de ce qui fait plaisir) avec un coeur d'ENFANT (sincérité, droiture, confiance).

Jésus le résume en une phrase : "Soyez rusés comme des serpents et purs comme des colombes".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LIVRE : "Les limbes, séjour passager", par Arnaud Dumouch   Jeu 23 Juil 2015, 10:21

J&B a écrit:


On est tous né "directement dans le paradis" par le Souffle de Dieu.

On aurait du. Mais Adam et Eve ont choisi autre chose qui leur parut mieux pour nous : naître LIBRES, quitte à être séparés de Dieu.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: LIVRE : "Les limbes, séjour passager", par Arnaud Dumouch   Jeu 23 Juil 2015, 10:58

Le paradis est là en nous et autour de nous, Jésus nous le dit avec "Le royaume de Dieu est en vous, vous êtes le Temple du Saint-Esprit"

Il n'y a pas de lieux, ni de temps, il y a seulement des états d'être
Le fils de Dieu, son reflet ou son souffle (Adam) a juste laissé son âme (Eve) s'égarer dans le monde psychique, le monde des sens, le monde de la réflexion, le reflet de Dieu s'est pris pour un être en soi, indépendant. Ou encore, comme si votre  reflet dans le miroir se prenait pour un être indépendant et partait faire sa vie ailleurs. Ce serait assez absurde, mais possible....

Eve représente le psychisme qui a entrainé Adam, le souffle et le reflet de Dieu dans les abysses de la croyance aux choses que l'on voit avec ses yeux (leurs yeux s'ouvrirent)  ainsi que leurs sens qui ont pris le dessus et qui sont devenus prioritaires sur les choses de l'Esprit. Un genre d'hypnose, dont il faut se réveiller. C'est le sens du détachement que prêche Jésus. Se détacher de nos perceptions, de nos sens.

L'homme avec sa dimension spirituelle est éternelle, puisque le Souffle/Dieu est éternel, elle existe donc déjà avant sa "naissance" dans notre dimension terrestre et matérielle. (Jérémie le dit : avant que tu sois formé dans le sein de ta mère, je t'ai connu... et Jérémie est un être humain, comme nous)

Vu de l'éternité, on pourrait dire que l'homme/l'âme subjuguée par les impressions sensorielles est entraînée par le poids de ses impressions sensorielles et "tombe" dans notre monde, une autre dimension spatio-temporelle, plus dense, puisque alourdie par les impressions sensorielles. Ce que l'histoire de la chute hors de l'Eden laisse supposer.

Un bébé mort sur cette terre est peut-être une âme qui n'a pas été totalement subjuguée par ses sens et qui a fait retour direct à la Vérité, comme d'ailleurs tous ceux qui meurent "prématurément".
Qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: LIVRE : "Les limbes, séjour passager", par Arnaud Dumouch   Dim 26 Juil 2015, 02:46

Louis Armstrong a écrit:
Pour une raison que j'ignore, et le poème de la génèse ne l'explique en rien (inspiration de la religion sumérienne), l'Homme n'est pas près de Dieu et pourtant Dieu fait tout pour que l'Homme se tourne vers lui !
Il pourrait le détruire pour le punir puisque dans la cosmogonie, il fait partie des êtres les plus bas ! Même les démons connaissent Dieu et le craigne ! Rien ne l'empêche de récréer un homme nouveau sur une terre nouvelle !
Alors justement, quel est ce mystère ? Pourquoi Dieu attache tant d'importance à ce que nous nous tournions vers lui ? Pourquoi Dieu, dépeint comme un être redoutable et colérique dans l'AT, a t'il en fait tant de patience et use de tant de prophètes pour nous montrer le chemin vers lui ?

Pour ma part, je pense justement que c'est cette liberté de choix qui donne de la puissance à notre foi !

Quel est le mérite de celui qui croit en Dieu alors qu'il le voit ? Quel est le mérite de celui qui, parce qu'il est dans la vérité de Dieu, n'a d'autre alternative que de croire ?
Quand l'homme croit, c'est un aveugle qui croit à la lumière qu'il n'a jamais vu.

Je crois que notre foi est le plus beau don en faveur de Dieu ! Et en cela notre liberté n'est point un fardeau mais l'intérêt unique de Dieu de nous garder dans sa création.

Au même titre qu'il fallait que Jésus meurt sur la croix, il fallait que l'Homme soit libre pour retrouver le Père ! Cette vision n'engage que moi et c'est ainsi que je le ressens.

En tout cas, mon intervention n'est point une critique sur votre très bon travail Arnaud : vous m'avez été d'une grande aide au travers de vos vidéos et je ne vous en remercierais jamais assez !
thumleft


Bonjour Louis Armstrong,

 dans tes lignes tu parles du non mérites de l'homme qui croit a la Lumière parce qu'il la voit !!

je colle une ligne de toi : "Pour ma part, je pense justement que c'est cette liberté de choix qui donne de la puissance à notre foi !"

l'erreur est peut être bien de voir la foi comme un but comem un aboutissement et adoubement un mérite , le but EST de Vivre et Connaitre Dieu pas avoir le soucie de sa foi ( je dirais de passer encore la brosse a reluire a un amour propre sous le nom de la foi!")
la foi bon c'ets bien on l'a maintenant elle nous mène où ? on est satisfait de soi on a la foi on en reste là on va marmonner dans le fond d'une église dans une religion bien tiède ??

la Foi c'est LA Foi AU Christ (pas a la religion) Foi = Confiance , confiance en Jésus Avec nous Au Milieu de nous pour nous mener a la Transfiguration par Son Esprit jusqu’à l'Union a Lui et Au Père la foi dois nous rendre Lucide !
Lucide par ce que " Celui qui Croit en Moi ne marchera plus dans les ténèbres car il a La Lumière de La Vie "
donc une fois que tu as la Lumière d'en Haut la foi elle vaut quoi ?

Notre Père Est toujours là c'est nous qui avons choisi la nuit les ténèbres Notre Père n'a jamais voulu cela car Naturellement Il Est toujours 1 avec nous puisque nous Sommes née en Son Verbe Jésus !
tout Est Là gratuit Offert on a aucun mérite a rien LUI n'a JAMAIS VARIÉ IL EST LE SAINT QUI SE DONNE DE TOUTE ÉTERNITÉ  !

Dieu EST 1 c'est pour cela que Jésus nous demande d'avoir un cœur d'enfant car un enfant est simple pas simplifié ; la foi nous met devant cette évidence de Dieu Saintple , ce n'est pas la foi qui compte mais Simplement Dieu !! :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
 
LIVRE : "Les limbes, séjour passager", par Arnaud Dumouch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» LIVRE : "Les limbes, séjour passager", par Arnaud Dumouch
» Livre:Le Mystere de l'Islam d'Arnaud Dumouch
» Cathéchisme et théologie d'Arnaud Dumouch
» Objection de l'Abbé Guy Pages sur le rôle des NDE chez Arnaud dumouch
» deuxième partie de l'interview d'Arnaud Dumouch sur idees-blog-sur-la-vie.com

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: