DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ma critique de sainte Thérèse de Lisieux par Christian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma critique de sainte Thérèse de Lisieux par Christian   Jeu 15 Nov 2012, 08:40

qui a dit qu'il fallait se passer d'une mère? pas moi.

le problème des intermédiaires, c'est qu'il faut être certain de leur fiabilité. En ce qui concerne Marie, aucun problème. Mais parmi les Saints, navrée, mais là , j'ai plus de mal.

Aux noces de Cana, Marie dit bien "faites ce qu'Il vous dira". Marie est donc de bon conseil. Elle nous dit de Lui obéir. Et donc, il faut donc L'écouter, entrer en relation avec lui. Elle nous conduit vers Lui. adresser nos prières à Christ, c'est s'ouvrir à L'entendre Lui.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Ma critique de sainte Thérèse de Lisieux par Christian   Jeu 15 Nov 2012, 09:32

Cher Rebelle, rassurez vous : Depuis le XIII° s., l'Eglise demande à Dieu de confirmer sa volonté avant de canoniser un saint. Dieu doit prouver sa volonté par deux miracles critiquables.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma critique de sainte Thérèse de Lisieux par Christian   Jeu 15 Nov 2012, 11:00

on demande à Dieu des preuves?
Revenir en haut Aller en bas
Douceur



Féminin Messages : 214
Inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: Ma critique de sainte Thérèse de Lisieux par Christian   Jeu 15 Nov 2012, 15:03

Dieu doit nous confirmer Sa volonté que nous canonisions telle ou telle personne. Parce que nous, nous sommes aveugles... Very Happy Il est assez Bon pour accepter de nous répondre et nous secourir ; vous savez, c'est comme notre prière à nos Anges gardiens : Ils nous assistent, au Nom du Seigneur, par pure Charité. sunny

Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
Douceur



Féminin Messages : 214
Inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: Ma critique de sainte Thérèse de Lisieux par Christian   Jeu 15 Nov 2012, 15:24

Espérance a écrit:
J'irais même plus loin.
Arnaud est trop tolérant, car dans beaucoup de forums, insulter ainsi le fondateur serait un motif de bannissement pur et simple.

On n'est jamais trop tolérant, trop plein d'amour envers l'autre, trop patient, trop doux, trop miséricordieux... Cela me rappelle saint Paul (2 Co 6, 3-10).

Chacun d'entre nous - moi comme vous et vous comme moi - avons des efforts constants à faire sur nous-mêmes afin d'imiter le Christ-Jésus dans Sa bienveillance et Son humilité, afin de Lui ressembler au point de devenir "d'autres Christ" :

« Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez soulagement pour vos âmes. » Mt 11, 29

Imiter l'Amour du Christ en tout point, parce que le Fondateur de nos vies, c'est Lui. Point de forum catholique et de fondateur sans Celui qui est le Fondement même de notre foi! Nous sommes fondés dans le Christ :

« Le Christ tel que vous l'avez reçu, Jésus le Seigneur, c'est en lui qu'il vous faut marcher,
enracinés et édifiés en lui, appuyés sur la foi telle qu'on vous l'a enseignée, et débordant d'action de grâces. » Col 2, 6-7
Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Ma critique de sainte Thérèse de Lisieux par Christian   Jeu 15 Nov 2012, 16:09

"On n'est jamais trop tolérant, trop plein d'amour envers l'autre, trop patient, trop doux, trop miséricordieux..."

La tolérance n'est pas une toujours une vertu ! Je trouve qu'on emploie souvent ce mot à tort, alors qu'il peut être synonyme d'indifférence.


Dans son sens le plus général, la tolérance, du latin tolerare (supporter), désigne la capacité à accepter ce que l'on désapprouve, c'est-à-dire ce que l'on devrait normalement refuser. En construction ou en dessin par exemple, on dit qu'on peut tolérer une certaine marge d'erreur.

Au sens moral, la tolérance est la vertu qui porte à accepter ce que l'on n'accepterait pas spontanément, par exemple lorsque cela va à l'encontre de ses propres convictions. C'est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant tant envers l'intolérance qu'envers l'intolérable1.

Toute liberté ou tout droit implique nécessairement, pour s'exercer complètement, un devoir de tolérance.
(Wiki)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Ma critique de sainte Thérèse de Lisieux par Christian   Jeu 15 Nov 2012, 16:36

salut
Revenir en haut Aller en bas
Douceur



Féminin Messages : 214
Inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: Ma critique de sainte Thérèse de Lisieux par Christian   Ven 16 Nov 2012, 11:26

Cécile a écrit:
"On n'est jamais trop tolérant, trop plein d'amour envers l'autre, trop patient, trop doux, trop miséricordieux..."

La tolérance n'est pas une toujours une vertu ! Je trouve qu'on emploie souvent ce mot à tort, alors qu'il peut être synonyme d'indifférence.


Dans son sens le plus général, la tolérance, du latin tolerare (supporter), désigne la capacité à accepter ce que l'on désapprouve, c'est-à-dire ce que l'on devrait normalement refuser. En construction ou en dessin par exemple, on dit qu'on peut tolérer une certaine marge d'erreur.

Au sens moral, la tolérance est la vertu qui porte à accepter ce que l'on n'accepterait pas spontanément, par exemple lorsque cela va à l'encontre de ses propres convictions. C'est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant tant envers l'intolérance qu'envers l'intolérable1.

Toute liberté ou tout droit implique nécessairement, pour s'exercer complètement, un devoir de tolérance.
(Wiki)

Tout à fait d'accord, chère Cécile. Jésus a vécu parmi les pécheurs et les publicains, il éprouvait de l'indulgence envers eux - ou si l'on préfère, de la Miséricorde. Connaissant leur péché, Il ne leur fermait pas son Coeur.

La tolérance permet surtout aux hommes de vivre en société sans trop de heurts ; on parle même de "maisons de tolérance", n'est-ce pas? Autrement dit, on ne peut pas brider l'homme, cela ne sert à rien. Les libertés (de conscience) sont respectées.
Nous savons que Dieu ne tolère pas le péché, mais accueille toujours le pécheur tel qu'il est, là où il en est de son cheminement. C'est plein d'Espérance. sunny


Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
 
Ma critique de sainte Thérèse de Lisieux par Christian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Sainte Thérèse de Lisieux ! Il est des âmes sur la terre qui cherche en vain le bonheur..
» Sainte Thérèse de Lisieux :
» Sainte Thérèse de Lisieux : Une mère spirituelle !
» Sainte Thérèse de Lisieux : Une Mère Spirituelle !
» Sainte Thérèse de Lisieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: