DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La radicalité paie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nane



Féminin Messages : 68
Inscription : 17/05/2012

MessageSujet: La radicalité paie   Sam 29 Sep 2012, 15:58

Je reconnais que ce fil aurait plus sa place dans un forum sur "La pastorale" que sur un forum de théologie, mais les deux sont-ils si étanches ?

Je reprends ici une phrase de Julia, que je voudrais illustrer par deux témoignages (on est dans la rubrique "témoignage" !):

"Je vois d'ailleurs que bien souvent, la radicalité paie, car elle sert d'électrochoc, et ramène des âmes à Dieu, j'en ai fait l'expérience plus d'une fois."

D'abord, l'histoire d'une amie proche à l'époque, de mon âge (ça se passe dans les années 80 - non les jeunes, ce n'est pas la préhistoire !)

Convertie récente, mon amie est partie faire ses études en allemagne. Sur le campus universitaire, elle se met "à la colle" avec celui qui deviendra son mari.
Elle va se confesser, évoque sa situation et tombe sur un prêtre qui lui dit : je suis désolé, allez voir un autre prêtre si vous voulez, mais en mon âme et conscience, je ne peux pas vous donner l'absolution (étant donné l'état de vie de mon amie) - électrochoc -
Que se passa-t-il ? Mon amie n'est pas allée voir un autre prêtre, elle a pris son ami entre quatre yeux, et ils ont vécu comme frère et soeur jusqu'au mariage.

Deuxième témoignage, le mien.
Un peu la même histoire, pratiquante, je me suis mise en concubinage avec celui qui est devenu mon mari.
Là, c'est mon oncle prêtre qui m'a prise entre quatre yeux. Mis au courant de la situation, et dans mon cas (différent de celui de mon amie), il a choisit ces mots pour dire : "Dans ces conditions, il est plus beau que tu te prives de l'eucharistie".- électrochoc -
Lors de la messe suivante, j'ai prié l'Esprit Saint en urgence pour qu'il me confirme quelque chose, et j'estime avoir été exaucée. Je n'ai pas communié ce jour là, et plus jamais jusqu'au sacrement de réconcilliation quelques jours avant mon mariage.
J'étais en paix, et en restant à ma place au moment de la communion, j'étais dans l'Eglise, bien à ma place.
Je le reconnais, le coté provisoire de la situation rendait les choses plus facile.

Qu'on me comprenne bien, ce n'est pas mon amie ou moi-même que je veux "glorifier".
Ce sont les deux prêtres qui ont eu le courage de nous dire les choses.
et ça a "payé".

Je finis par l'image que je me suis remémorée avant juste avant de décider de ne pas communier :
peu de temps avant, j'avais entendu que la Loi (de Dieu) donnait à l'homme une colonne vertébrale pour se tenir debout. Sans loi, nous sommes des molusques.
Pas envie d'être un molusque.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11985
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Sam 29 Sep 2012, 17:05

De toutes façons, cela étonne tellement les gens qui croient vraiment! :amen:
Et encore plus ceux qui croient en l'Eglise catholique! Ceux qui par exemple récite le chapelet étonne tout ceux qui pense que c'est tellement dépassé que ce n'est pas la peine d'en parler! :greenange:
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Sam 29 Sep 2012, 22:49

Merci chère Nane, pour ce fil et tes témoignages qui nous édifient !!

Bien sûr que la radicalité paie, je dirais même qu'il n'y a que cela, car elle crée une rupture totale et brutal avec les faux raisonnements si bien entretenus par tout le monde dans la société que personne n'ose plus les contester;

Il faut alors l'électrochoc.

Moi, j'ai plusieurs exemples, notamment dans le cadre de la défense de la Vie :

Un jour, je communique avec une jeune femme , déjà maman, qui envisage sérieusement l'avortement

Au bout de plusieurs échanges qui tournent en rond, je fatigue un peu, et j'en parle à mon époux.

Ni une, ni deux, mon mari s'écrie : "mais elle ne peut pas avorter !! l'avortement c'est un meurtre prémédité !!"

Je ne sais pas pourquoi, alors que j'avais pris des pincettes jusque là avec la jeune femme, les propos de mon mari me percutent, et je lui écris illico : "n'avorte pas, l'avortement est un meurtre prémédité !"

Electrochoc

La jeune femme me répond ensuite, en reprenant mes termes : "tu as raison, je ne peux pas faire une chose pareille. Oui, l'avortement est un meurtre prémédité"

L'enfant fut sauvé.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Sam 29 Sep 2012, 23:03

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nane



Féminin Messages : 68
Inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 14:42

Hello chère Julia !

J'ai une autre définition de l'avortement : un meurtre raisonnable.

Je plaide ici pour que les choses soient dites, ceci dit, elles peuvent être dites (éventuellement) avec douceur. Mon oncle a choisi les mots "il est plus beau de..." plutôt que "l'Eglise interdit.." et dans mon cas cela a marché.
Je considère qu'il faut dire (en ai-je le courage moi-même si l'occasion se présente ? - pas sûr !) mais je resterais personnellement prudente sur la façon de le dire.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 16:49

Il y a les misogynes tueurs et les égocentriques tueuses, excluant de ce qualificatif les victimes de viol.
Revenir en haut Aller en bas
Nane



Féminin Messages : 68
Inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 18:29

ysov, ysov, il y a toute une gamme entre les égocentriques et les victimes : celles qui sont sous pression / chantage du conjoint et/ou de l'entourage, les complètement esseulées, celles qui savent qu'elles attendent un enfant dont le handicap sera lourd etc...
Je me souviens d'un médecin qui se chargeait des IMG, sale boulot, ça ne devait pas être drôle pour lui, il rencontrait les femmes en détresse, il pensait sincèrement les aider et il n'était pas misogyne.

Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 18:54

Nane a écrit:
ysov, ysov, il y a toute une gamme entre les égocentriques et les victimes : celles qui sont sous pression / chantage du conjoint et/ou de l'entourage, les complètement esseulées, celles qui savent qu'elles attendent un enfant dont le handicap sera lourd etc...
Je me souviens d'un médecin qui se chargeait des IMG, sale boulot, ça ne devait pas être drôle pour lui, il rencontrait les femmes en détresse, il pensait sincèrement les aider et il n'était pas misogyne.
C'est bien pour cela qu'on ne condamne pas les gens, mais l'acte lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 18:59

Oh mais je les condamnes pas, je ne fais que souligner un élément chez plusieurs qui sont bien pathétiques et en disant cela je pense aux féministes enragées, section amazones. Mr. Green Vous savez, cette catégorie qui ragent contre les autres arguant que leur corps leur appartient. Ce qui veut dire que certaines qui ont oubliées leur pilule du lendemain veulent recourir à ce moyen extrême. Avec cet exemple parmi d'autres, c'est de cette catégorie que je vise avec mon terme de ''Egocentriques tueuses''.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 19:04

ysov a écrit:
Oh mais je les condamnes pas, je ne fais que souligner un élément chez plusieurs qui sont bien pathétiques et en disant cela je pense aux féministes enragées, section amazones. Mr. Green Vous savez, cette catégorie qui ragent contre les autres arguant que leur corps leur appartient. Ce qui veut dire que certaines qui ont oubliées leur pilule du lendemain veulent recourir à ce moyen extrême. Avec cet exemple parmi d'autres, c'est de cette catégorie que je vise avec mon terme de ''Egocentriques tueuses''.
Oui, mais cette catégorie est loin de constituer le gros des bataillons de celles qui se font avorter.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11985
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 19:39

Nane a écrit:

Je me souviens d'un médecin qui se chargeait des IMG, sale boulot, ça ne devait pas être drôle pour lui, il rencontrait les femmes en détresse, il pensait sincèrement les aider et il n'était pas misogyne.
Z'en savez rien! Dieu seul sonde les reins et coeurs!
Bref quand il y a avortement, je méfie des excuses de ce type qui entraineront d'autres excuses qui justifieront d'autres avortements!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 23:00

Poisson a écrit:
ysov a écrit:
Oh mais je les condamnes pas, je ne fais que souligner un élément chez plusieurs qui sont bien pathétiques et en disant cela je pense aux féministes enragées, section amazones. Mr. Green Vous savez, cette catégorie qui ragent contre les autres arguant que leur corps leur appartient. Ce qui veut dire que certaines qui ont oubliées leur pilule du lendemain veulent recourir à ce moyen extrême. Avec cet exemple parmi d'autres, c'est de cette catégorie que je vise avec mon terme de ''Egocentriques tueuses''.
Oui, mais cette catégorie est loin de constituer le gros des bataillons de celles qui se font avorter.

Il y en a plus qu'on pense. Leur vision de la chose devient de plus en plus comme un moyen BANAL de contraception. Seulement ici dans mon patlin, la ligue féministe amazone réclame la tête de notre ministre fédéral de la condition féminine Rona Ambrose pour avoir votée pour la motion afin de débattre sur à partir de quelle période de grossesse que le foetus devient un être humain! Bien-sûr le vote fut contre l'ouverture de ce débat, mais les féministes nombrilistes crient au loup! Oups non! Je devrait plutôt dire ''A la louve''. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 23:04

ysov a écrit:
Poisson a écrit:
ysov a écrit:
Oh mais je les condamnes pas, je ne fais que souligner un élément chez plusieurs qui sont bien pathétiques et en disant cela je pense aux féministes enragées, section amazones. Mr. Green Vous savez, cette catégorie qui ragent contre les autres arguant que leur corps leur appartient. Ce qui veut dire que certaines qui ont oubliées leur pilule du lendemain veulent recourir à ce moyen extrême. Avec cet exemple parmi d'autres, c'est de cette catégorie que je vise avec mon terme de ''Egocentriques tueuses''.
Oui, mais cette catégorie est loin de constituer le gros des bataillons de celles qui se font avorter.

Il y en a plus qu'on pense. Leur vision de la chose devient de plus en plus comme un moyen BANAL de contraception. Seulement ici dans mon patlin, la ligue féministe amazone réclame la tête de notre ministre fédéral de la condition féminine Rona Ambrose pour avoir votée pour la motion afin de débattre sur à partir de quelle période de grossesse que le foetus devient un être humain! Bien-sûr le vote fut contre l'ouverture de ce débat, mais les féministes nombrilistes crient au loup! Oups non! Je devrait plutôt dire ''A la louve''. Mr. Green

On devrait abolir le ministère de la condition féminine. Le Canada n'est pas l'Afghanistan ou l'Arabie...

Et puis une femme a le droit d'être pro-vie, non ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 23:06

Posez la question à des féministes. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 23:13

ysov a écrit:
Posez la question à des féministes. ;)

Je leur demanderait: "Auriez-vous été d'accord pour que votre maman exerce son droit à avorter ?" Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 23:18

Certaines répondraient que cette perspective les ébranlent sur le coup, mais immédiatement se disent en toute objectivité que si leur mère avait optée pour l'avortement, elles en auraient pas eu connaissances. D'autres ajouteraient même que ne pas connaître la souffrance pour se solder de toute façon à mourir un jour, aurait été une faveur du destin.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 23:21

Mais je crois qu'elles devraient remercier leur mère de leur avoir fait ce beau cadeau qui est de les avoir mises au monde. Smile
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Dim 30 Sep 2012, 23:27

Mais plusieurs ne peuvent avoir cette conscience, car plus profondément, elles sont torturées justement à cause de leur mère froide, en opposition et cela accentué par le père absent, dont ce dernier l'est soit par castration psychologique causée par sa mère et plus tard, ce père se tient pénard sur ordre de son épouse, en lui disant de ne pas se mêler de l'éducation des enfants, qu'il doit se contenter d'intervenir seulement à sa demande qui bien souvent se fait lorsque le ou les enfants sont devenus ados et que la mère en vient plus à bout dans sa maîtrise. Ce régime est propice à inculquer aux enfants devenus adultes, à du nombrilisme, à de la carences qui se perpétuent et cela de génération en génération. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12260
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 14:11

La radicalité est une ânerie...
Pour un ou une récupéré(e) (sauvé(e).... combien d'autres ont tourné talons????
On peut essayer de raisonner, d'expliquer... mais de quel droit s'ingère-t-on dans la vie privée d'une personne même pour un bon motif???
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11985
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 15:04

adamev a écrit:
La radicalité est une ânerie...
Pour un ou une récupéré(e) (sauvé(e).... combien d'autres ont tourné talons????
On peut essayer de raisonner, d'expliquer... mais de quel droit s'ingère-t-on dans la vie privée d'une personne même pour un bon motif???
si adamev est contre, c'est que cela doit être bon!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 15:07

La radicalité en elle-même n'est ni bonne ni mauvaise.
Tout dépend de quoi il s'agit. Ainsi, un médecin qui "soignait" un jeune après une tentative de suicide ratée, lui a dit que s'il avait sauté par la fenêtre, il aurait réussi. Dès que le médecin a quitté la chambre, le jeune homme a sauté, et s'est tué.

Banaliser et culpabiliser sont aussi pernicieux, surtout si on agit ainsi envers une personne qui n'a rien demandé.
On ne peut prendre de décisions radicales qu'envers soi-même, ou envers ses enfants quand ils sont mineurs si c'est vraiment dans leur intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 15:29

adamev a écrit:
La radicalité est une ânerie...
Pour un ou une récupéré(e) (sauvé(e).... combien d'autres ont tourné talons????
On peut essayer de raisonner, d'expliquer... mais de quel droit s'ingère-t-on dans la vie privée d'une personne même pour un bon motif???

Comme il est écrit dans Luc 15, 7

Citation :
De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance

Mais quid de ceux que l'intransigeance de certains "Justes" aura fait s'enfuir loin de l'église. Et quid de ces même "Justes" intransigeants qui auront éparpillé le troupeau au quatre vents. Il est des chiens de bergers plus redoutables que le loup.

L'idée de que le paradis pourait n'être peuplé que de ce genre de personnes intransigeantes et que les élus pourraient y avoir à séjourner pour l'éternité, c'est pour moi un avant-goût de l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 15:40

Lebob a écrit:
adamev a écrit:
La radicalité est une ânerie...
Pour un ou une récupéré(e) (sauvé(e).... combien d'autres ont tourné talons????
On peut essayer de raisonner, d'expliquer... mais de quel droit s'ingère-t-on dans la vie privée d'une personne même pour un bon motif???

Comme il est écrit dans Luc 15, 7

Citation :
De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance

Mais quid de ceux que l'intransigeance de certains "Justes" aura fait s'enfuir loin de l'église. Et quid de ces même "Justes" intransigeants qui auront éparpillé le troupeau au quatre vents. Il est des chiens de bergers plus redoutables que le loup.

L'idée de que le paradis pourait n'être peuplé que de ce genre de personnes intransigeantes et que les élus pourraient y avoir à séjourner pour l'éternité, c'est pour moi un avant-goût de l'enfer.

Certes ! :mdr:

Mais rassurez-vous, car personne n'est JUSTE ! Nous sommes tous des pécheurs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 16:00

RenéMatheux a écrit:
adamev a écrit:
La radicalité est une ânerie...
Pour un ou une récupéré(e) (sauvé(e).... combien d'autres ont tourné talons????
On peut essayer de raisonner, d'expliquer... mais de quel droit s'ingère-t-on dans la vie privée d'une personne même pour un bon motif???

si adamev est contre, c'est que cela doit être bon!

thumleft :mdr: :mdr: :mdr: Ca c'est des math comme je les aime ! Court mais contexte adéquat ! Merci René !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12260
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 17:51

Avant de vous gausser...
Relisez donc Saint Benoît et sa Règle : "Toi qui te hâtes vers les sommets... veille à ne pas éreinter le troupeau...". De mémoire "De l'abbé".

C'est court et ça dit ce que ça veut dire.
Revenir en haut Aller en bas
Nane



Féminin Messages : 68
Inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 18:31

Mais enfin, ce que Julia et moi appelons "la radicalité", c'est un simple rappel des règles de l'Eglise, pour faire simple !
Tenez, je vais prendre un autre exemple : l'adultère.
Tout le monde sera d'accord ici pour dire que ce n'est pas bien de tromper sa femme (ou son mari), et encore moins de la quitter.
Et bien dans certains cas, certaines situations, il peut être crucifiant de renoncer à un amour extraconjugal. Probablement plus que de renoncer quelques mois à recevoir l'eucharistie.

L'appel de Jésus à la fidélité toute une vie dans le cadre du mariage, c'est radical ou ce n'est pas radical ?

Ceux pour qui la vie a toujours été un long fleuve tranquille, évidemment, ne pourront jamais comprendre que la radicalité s'adresse à tous les chrétiens, et qu'il n'est même pas question ici d'atteindre les sommets.
Par contre, chacun de ces choix crucifiants, quel que soit le domaine de la vie ou il s'applique, est toujours suivi de grandes grâces. Ca, c'est sûr.
Si Jésus parsème parfois notre vie de petite croix/choix sur nos chemins, ce n'est probablement pas sans raison.


Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 18:46

La radicalité en elle même ne paie pas, bien sûr ! affraid

Ca me fait un peu peur de voir que Julia devient une héroïne et un modèle pour certains. :bougie:

La radicalité ne paie pas, c'est une parole à propos qui paie.
Pr 25:11 a écrit:
Comme des pommes d’or sur des ciselures d’argent, Ainsi est une parole dite à propos.

Or, une parole est à propos quant elle est inspirée par le Saint Esprit.
Parfois cette parole doit être radicale, mais souventla radicalité ne paie pas. Bien souvent elle éloigne de Dieu les personnes à qui elles sont adressées.





Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:22

adamev a écrit:
La radicalité est une ânerie...

Vraiment? Si une personne commet un meurtre (oublions l'avortement, je parle d'homicide), la radicalité en matière de réprobation et de punition, serait donc une ânerie???

Citation :
Pour un ou une récupéré(e) (sauvé(e).... combien d'autres ont tourné talons????

C'est au moins une de récupérée, à défaut de la totalité.

Citation :
On peut essayer de raisonner, d'expliquer... mais de quel droit s'ingère-t-on dans la vie privée d'une personne même pour un bon motif???

C'est une question de valeur, surtout quand préjudice majeur y est. Cependant, dans la véritable philosophie chrétienne de la vie, ultimement il serait
effectivement négatif de forcer, d'imposer, car seul Dieu jugera individuellement le temps venu, puisque chacun de nous possède le libre arbitre.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:32

Si une personne commet un meurtre

Voilà une action radicale ! C'est bien la raison pour laquelle la radicalité n'a rien d'une vertu.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:35

C'est simplement un exemple en réponse à l'affirmation que la radicalité est une ânerie. La radicalité est nécessaire, mais le plus gros problème est la capacité de discerner ce qui oblige la radicalité ou non.

Donc, oui le meurtre est un exemple de radicalité négatif, mais réprimer ''radicalement'' ce crime est au contraire positif.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11985
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:38

Parlons plus simple : croire en Jésus, c'est pas pour les larves!
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:38

Il y a une différence entre être "orthodoxe" et parler durement...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:43

RenéMatheux a écrit:
Parlons plus simple : croire en Jésus, c'est pas pour les larves!

C'est pas vrai. Prenez les mafieux, soit siciliens ou calabrais, ils vont tuer, contribuer à maintenir la maladie physique dû à la cocaîne qu'ils distribuent, mais font leur signe de croix, invoque la Madonna, vont même s'émouvoir à un baptême, un mariage et à une funéraille. Mr.Red

Donc il est accessible à des larves de croire en Jésus. Laughing


Dernière édition par ysov le Lun 01 Oct 2012, 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11985
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:43

Les tièdes, je les vomis! C'est pas une parole biblique? Elle est douce?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11985
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:48

Apocalypse 3-15
Je connais ta conduite : tu n'es ni froid ni chaud - que n'es-tu l'un ou l'autre ! -
ainsi, puisque te voilà tiède, ni chaud ni froid, je vais te vomir de ma bouche.

QQ chose à ajouter?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:50

Tout dépend du contexte.

D'ailleurs, ce que vous évoquez, de plus en plus de gens sont convaincus que ce contenu prophétique de l'Apocalypse pourrait s'adresser non pas à des individus comme tel, mais à l'Eglise romaine!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11985
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:52

Conciliaire??????
:beret: :beret: :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:53

Qui est tiède ? Qui est une larve ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 19:56

RenéMatheux a écrit:
Conciliaire??????
:beret: :beret: :beret:

Oui conciliaire, mais du concile de Trente. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Nane



Féminin Messages : 68
Inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 20:06

Cécile a écrit:
Si une personne commet un meurtre

Voilà une action radicale ! C'est bien la raison pour laquelle la radicalité n'a rien d'une vertu.

Laisser une grossesse se poursuivre tout naturellement, c'est bien moins radicale que de supprimer un embryon.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11985
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 20:07

ysov a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Conciliaire??????
:beret: :beret: :beret:

Oui conciliaire, mais du concile de Trente. Laughing
Ach je plaisante, toujours je plaisante Mr.Red

En fait, je plaisante à moitié : je n'ai pu m'empecher de penser à ces "catholiques" des années 68 qui était près à renier tout le christinanisme pour ne pas paraitre dépassés. Dès que je disais que je croyais à Lourdes, ils étaient stupéfaits! Si je disais que je récitais le chapelet, ils étaient morts!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 20:15

En fait ça c'est une autre facette de la chrétienté. Mais l'Apocalypse s'adresserait exclusivement à l'autorité de l'Eglise.

Pour les chrétiens du style de mai 68 ou ici de la révolution tranquille des années 60, c'est dû à une vague de société et non à l'Eglise comme tel.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 20:18

Nane a écrit:
Cécile a écrit:
Si une personne commet un meurtre

Voilà une action radicale ! C'est bien la raison pour laquelle la radicalité n'a rien d'une vertu.

Laisser une grossesse se poursuivre tout naturellement, c'est bien moins radicale que de supprimer un embryon.

Donc l'avortement est une action radicale...

Plus ou moins radical, ça n'a pas de sens, puisque justement la radicalité est le fait ou la caractéristique de ne pas admettre d'exception ou d'atténuation.
Revenir en haut Aller en bas
Nane



Féminin Messages : 68
Inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 20:25

Cécile a écrit:
Si une personne commet un meurtre

Voilà une action radicale ! C'est bien la raison pour laquelle la radicalité n'a rien d'une vertu.

Laisser se poursuivre une grossesse tout naturellement, c'est beaucoup moins radicale que de supprimer un embryon.

Rappelons que dans ce fil, le mot "radicalité" signifie quelque chose comme "orthodoxie" ou "fidélité au magistère de l'Eglise".

Pas l'horreur comme le meurtre, les attentats, toutes choses très radicales en effet, mais on ne parle plus de la même radicalité.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 20:31

dans ce fil, le mot "radicalité" signifie quelque chose comme "orthodoxie" ou "fidélité au magistère de l'Eglise".
Dans ce cas, il ne fallait pas employer ce mot !
Si tout le monde ne donne pas le même sens au mot, il n'y a aucune discussion possible.
Si "radical", pour vous, voulait dire "orthodoxe", il suffisait de dire "orthodoxe" !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 20:46

adamev a écrit:
Avant de vous gausser...
Relisez donc Saint Benoît et sa Règle : "Toi qui te hâtes vers les sommets... veille à ne pas éreinter le troupeau...". De mémoire "De l'abbé".

C'est court et ça dit ce que ça veut dire.

Eut-il fallu donc que je ne me gausssasse point ? Ou que NOUS ne nous gaussassa gaussassi gaussassions point ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 20:51

Cécile a écrit:
dans ce fil, le mot "radicalité" signifie quelque chose comme "orthodoxie" ou "fidélité au magistère de l'Eglise".
Dans ce cas, il ne fallait pas employer ce mot !
Si tout le monde ne donne pas le même sens au mot, il n'y a aucune discussion possible.
Si "radical", pour vous, voulait dire "orthodoxe", il suffisait de dire "orthodoxe" !

Entièrement.

La radicalité, le radicalisme, peu importe incluent en rien à ''semi radicalité'', cela existe pas. La nature de la radicalité est reliée à ce qui est blanc ou noir. Maintenant un individu peu être de nature modérée, ou rigide. Faut distinguer.
Revenir en haut Aller en bas
Nane



Féminin Messages : 68
Inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 20:52

Dans les témoignages que je donnais, les prêtres n'ont rien fait d'autre que de rappeler l'orthodoxie catholique en rappelant que les sacrements n'étaient pas "distribués" dans n'importe quelles conditions. Est-ce que leur attitude est radicale ? certains peuvent penser que oui.

Je reprends mon exemple de tout à l'heure (de l'adultère).
Puisque la radicalité, celle vous n'aimez pas, consiste à ne tolérer aucune exception si j'ai bien compris :
Vous tolérez donc des execptions dans l'exigence de fidélité entre un homme et sa femme ? Sinon, vous êtes radicale.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 20:53

Je peux être soit radicalement fidèle ou radicalement adultère de nature et principe. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La radicalité paie   Lun 01 Oct 2012, 20:54

ysov a écrit:


La radicalité est nécessaire, mais le plus gros problème est la capacité de discerner ce qui oblige la radicalité ou non.


Tout-à-fait. Et sur ce fil encore on joue avec les mots. Je remarque que chacun l'utilise pour faitre valoir son point de vue ;) C'est de bonne guerre mais bon.....

Jésus en tout cas était radical, pas orthodoxe du tout (;)) PLus radical tu cales !
Revenir en haut Aller en bas
 
La radicalité paie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'éducation paie le prix fort lorsque les enseignants ont de bas salaires
» BAISSE DE SALAIRE SUR FICHE DE PAIE 2009
» Jésus paie l'impôt. Saint Matthieu, chapitre 17, 22-27
» Fiches de paie en retard
» rachid nekkaz paie les contraventions des femmes en niqab!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: