DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Homoparentalité ou mariage pour "tous"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Poisson



Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 17:49

Mon cher Adamev,
Permettez-moi de répondre ici à votre réprobation concernant la prise de parole par un membre du clergé catholique. Vous déclarez que Mgr BARBARIN, en tant que prélat, n’avait pas à s’exprimer sur le sujet qui nous préoccupe ici. À lire votre réponse, il me semble que, pour vous, la séparation de l’Église et de l’État signifie que cette première n’a qu’un droit : celui de se taire. Je suis, pour le moins, étonné ! Votre prévention à son égard aurait été justifiée si ce prélat s’était prononcé pour ou contre l’augmentation de la CSG. Par contre, sur cette question du mariage des homosexuels, certaines valeurs peuvent (sont) remises en cause. Il était donc important que l’Église fasse entendre sa voix, libre à tout un chacun de la prendre en compte ou non. Mais c’est vrai qu’il est tellement plus simple de débattre sans contradicteur ! Cela évite bien des tracas !

Votre conception de la laïcité est à l’opposé de la mienne : vous prônez à l’évidence une laïcité de combat ; mais est-ce vraiment étonnant au regard de vos engagements ? Pour moi, la laïcité cela signifie que l’État n’est pas dépendant d’une confession religieuse ou d’une philosophie. Le législateur, en conscience, est libre de s’affranchir ou non des arguments portés par l’un ou l’autre bord, de la même manière que moi, en tant que catholique, je suis libre d’accepter ou de refuser ce qu’énonce l’Église en pareil cas : « L’être humain doit toujours obéir au jugement certain de sa conscience […] » CEC N° 1790.
Abus de droit dites-vous ? Moi, je dis participation au débat public et à visage découvert, contrairement à d’autres coteries.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 18:35

SJA a écrit:
adamev a écrit:
Dura Lex Sed Lex

Encore faut-il que la loi ordinaire soit conforme à la loi fondamentale !

En tout cas elle s'oppose au principe de stricte interpénétration être l'Eglise et l'Etat que vous défendez.
Et vous avez vu ça où?

Mais bon vous n'êtes par à une contradiction ou une pirouette prés. bounce
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 18:38

Poisson a écrit:
Mon cher Adamev,
Permettez-moi de répondre ici à votre réprobation concernant la prise de parole par un membre du clergé catholique. Vous déclarez que Mgr BARBARIN, en tant que prélat, n’avait pas à s’exprimer sur le sujet qui nous préoccupe ici. À lire votre réponse, il me semble que, pour vous, la séparation de l’Église et de l’État signifie que cette première n’a qu’un droit : celui de se taire. Je suis, pour le moins, étonné ! Votre prévention à son égard aurait été justifiée si ce prélat s’était prononcé pour ou contre l’augmentation de la CSG. Par contre, sur cette question du mariage des homosexuels, certaines valeurs peuvent (sont) remises en cause. Il était donc important que l’Église fasse entendre sa voix, libre à tout un chacun de la prendre en compte ou non. Mais c’est vrai qu’il est tellement plus simple de débattre sans contradicteur ! Cela évite bien des tracas !

Votre conception de la laïcité est à l’opposé de la mienne : vous prônez à l’évidence une laïcité de combat ; mais est-ce vraiment étonnant au regard de vos engagements ? Pour moi, la laïcité cela signifie que l’État n’est pas dépendant d’une confession religieuse ou d’une philosophie. Le législateur, en conscience, est libre de s’affranchir ou non des arguments portés par l’un ou l’autre bord, de la même manière que moi, en tant que catholique, je suis libre d’accepter ou de refuser ce qu’énonce l’Église en pareil cas : « L’être humain doit toujours obéir au jugement certain de sa conscience […] » CEC N° 1790.
Abus de droit dites-vous ? Moi, je dis participation au débat public et à visage découvert, contrairement à d’autres coteries.

Avant de me faire un procès d'intention et de sous entendre n'importe quoi.... prenez donc la peine de lire mes posts sur le sujet. Vous verrez que je suis au contraire proche de vous et certainement pas pour une laïcité de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 18:55

La mariage républicain n'est qu'un duplicatat du sacrement chrétien atrophié de sa dimension spirituelle. C'est de la paperasse, rien de plus. Le contrat civil pédégay peut bien se faire, quelle importance ? Quelle valeur ?

En ce qui concerne l'adoption, c'est différent. Que les enfants soient contraints de se plier à la définition que l'Etat donne du mariage et de la famille, c'est plus embêtant. A tout le moins, un couple devrait pouvoir dire s'il souhaite ou pas que ses enfants soient adoptés par un conjungo de même sexe en cas de décès. Pour moi, ce serait NON. Et ma liberté de conscience serait donc respectée. C'est bien le minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 18:59

Romeomor a écrit:
La mariage républicain n'est qu'un duplicatat du sacrement chrétien atrophié de sa dimension spirituelle. C'est de la paperasse, rien de plus. Le contrat civil pédégay peut bien se faire, quelle importance ? Quelle valeur ?


Ce qui n'empêche pas qu'aucun mariage religieux ne peut se faire sans le mariage civil.


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 19:01

Espérance a écrit:
Romeomor a écrit:
La mariage républicain n'est qu'un duplicatat du sacrement chrétien atrophié de sa dimension spirituelle. C'est de la paperasse, rien de plus. Le contrat civil pédégay peut bien se faire, quelle importance ? Quelle valeur ?


Ce qui n'empêche pas qu'aucun mariage religieux ne peut se faire sans le mariage civil.


D'où ma question: qui a la préséance, le mariage civil ou le mariage religieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 19:03

Citation :
Ce qui n'empêche pas qu'aucun mariage religieux ne peut se faire sans le mariage civil.

C'est juste, et ça mérite réflexion. N'est ce pas un abus de pouvoir et une entorse à la laïcité ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 19:06

Romeomor a écrit:
Citation :
Ce qui n'empêche pas qu'aucun mariage religieux ne peut se faire sans le mariage civil.

C'est juste, et ça mérite réflexion. N'est ce pas un abus de pouvoir et une entorse à la laïcité ?

Non, je ne pense pas, car dans le mariage, il y a des droits civiques qu'on ne peut pas ignorer.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 19:07

Vous voulez dire des avantages fiscaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 19:09

Le mariage civil a une valeur ! Ce n'est pas une simple formalité.

Dans le sacrement du mariage, ce sont les époux qui se donnent le sacrement; le prêtre, ou le diacre, en sont témoins et rappellent ce qu'en dit l'Eglise.

A la mairie, l'engagement est aussi pris par les époux, le maire, ou un adjoint, en rappellent les droits et les obligations.

Dans les 2 cas, il est question de fonder une famille.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 19:09

Poisson a écrit:
Le droit à l’adoption des homosexuels serait légitimé par l’argument suivant : « l’important pour un enfant, n’est pas d’avoir un père et une mère, mais de grandir auprès d’adultes qui s’aiment. »
En premier lieu, où est-il donc écrit que le mariage sert à officialiser un amour réciproque ? L’officier d’état-civil demande-t-il aux futurs époux s’ils s’aiment ? Non, il leur demande simplement s’ils sont consentants ! C’est donc que le mariage, pour le législateur, à une autre fonction : celle de fournir un cadre, le plus stable possible, aux enfants qui sont appelés à naître.

Je suis absolument d'accord. Car, la relation homosexuelle est, par définition, stérile. Il faut être complètement "siphonné" pour ne pas le reconnaître. De sorte, qu'il ne peut y avoir de contrat "matrimonial", essence du mariage, entre deux, ou plusieurs, hommes ou deux, ou maintes, femmes. C'est une aberration. En outre, l'adoption est un palliatif pour une relation fondamentalement fertile, ce n'est pas la caution d'une association infertile. Ainsi, la République n'a pas à enregistrer des modes mais à protéger la nation (naître)...

Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 19:21

adamev a écrit:


Avant de me faire un procès d'intention et de sous entendre n'importe quoi.... prenez donc la peine de lire mes posts sur le sujet. Vous verrez que je suis au contraire proche de vous et certainement pas pour une laïcité de combat.
Et vous expliquez comment votre phrase : "Au delà... sa position est éminemment critiquable en tant qu'elle est un abus de droit qui interfère dans le droit civil au mépris des règles de la laïcité qui n'a nul besoin d'être qualifiée pour être." ? Si je me suis trompé, je veux bien le reconnaître, mais cette phrase m'interpelle.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 19:43

Citation :
A la mairie, l'engagement est aussi pris par les époux, le maire, ou un adjoint, en rappellent les droits et les obligations.

Oui, c'est pour cela que j'ai appelé ça un duplicatat. On fait deux fois la même chose avec la légère impression de se répéter. Je pense que c'est inutile.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 20:10

En un mot comme en cent: face à l'homoparentalité, la France doit dire Non. Car, la République doit défendre la Nation (nascii=naître)!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 20:17

La France dira probablement non, si on lui pose la question ! :sage:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 20:18

Mais les pressions seraient fortes venant de groupes en faveur.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 21:12

Simon1976 a écrit:
Mais les pressions seraient fortes venant de groupes en faveur.

Pour élargir le cercle de leurs adhérents?...beurk!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 21:21

je pense aussi que ça fait partie des promesse du candidat Hollande :x

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 23:04

Poisson a écrit:
adamev a écrit:


Avant de me faire un procès d'intention et de sous entendre n'importe quoi.... prenez donc la peine de lire mes posts sur le sujet. Vous verrez que je suis au contraire proche de vous et certainement pas pour une laïcité de combat.
Et vous expliquez comment votre phrase : "Au delà... sa position est éminemment critiquable en tant qu'elle est un abus de droit qui interfère dans le droit civil au mépris des règles de la laïcité qui n'a nul besoin d'être qualifiée pour être." ? Si je me suis trompé, je veux bien le reconnaître, mais cette phrase m'interpelle.

Bis repetita (avec ou sans S) :
Ou je n'écris pas en français ou vous avez une lecture sélective.
"Qu'en tant que dignitaire ecclésiastique il rappelle que l'idéologie de son église concernant le mariage est celle de l'union sacrée (et sacralisée) d'un homme et d'une femme... rien à redire. Au delà... sa position est éminemment critiquable en tant qu'elle est un abus de droit qui interfère dans le droit civil au mépris des règles de la laïcité qui n'a nul besoin d'être qualifiée pour être".
La moindre des choses serait de ne pas prendre que des bouts de phrase pour me faire dire autre chose que ce que j'ai écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 23:34

Participez à ce sondage sur le mariage homosexuel sur la chaine public Sénat :
http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/question-le22h-en-partenariat-avec-le-figaro?quizId=248
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 19 Sep 2012, 23:36

86% NON. Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 20 Sep 2012, 05:59

adamev a écrit:

Bis repetita (avec ou sans S) :
Ou je n'écris pas en français ou vous avez une lecture sélective.
"Qu'en tant que dignitaire ecclésiastique il rappelle que l'idéologie de son église concernant le mariage est celle de l'union sacrée (et sacralisée) d'un homme et d'une femme... rien à redire. Au delà... sa position est éminemment critiquable en tant qu'elle est un abus de droit qui interfère dans le droit civil au mépris des règles de la laïcité qui n'a nul besoin d'être qualifiée pour être".
La moindre des choses serait de ne pas prendre que des bouts de phrase pour me faire dire autre chose que ce que j'ai écrit.
OK Désolé. Vitesse et précipitation ...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 20 Sep 2012, 14:25

Simon1976 a écrit:
86% NON. Thumright


86% de non sur env 110 000 votes ça fait 94 600 non.
Mais 94600 non sur 45000000 votants (en âge= corps électoral) ça ne fait que 0,02%.
Relativisons...
Et même raisonnement pour le vote oui.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 20 Sep 2012, 14:44

adamev a écrit:
En tout cas elle s'oppose au principe de stricte interpénétration être l'Eglise et l'Etat que vous défendez.
Et vous avez vu ça où?


Oups !

Je voulais dire stricte séparation.

Vu le sujet du fil, j'ai dû faire un lapsus. :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 20 Sep 2012, 21:56

Je suis assez de l'avis de AdamEv:
Que l'état choisisse de nommer l'union de deux hommes ou deux femmes "mariage" au même titre que l'union de d'un homme et d'une femme n'est pas un problème religieux en soit.
De toute manière, devant Dieu seul l'homme et la femme sont mariés. Les simagrées de la république n'y changeront rien.

En ce qui concerne l'adoption des enfants par des couples gays, ça me choque, mais ne le faisaient ils pas déja avant en cachant leur statut ?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 20 Sep 2012, 22:00

En ce qui concerne l'adoption, c'est un palliatif pour l'enfant, pas une caution de la décadence des adultes (homoparentalité). Sinon, va-t-on faire adopter le petit poucet et ses frères, par l'Ogre du conte?
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 20 Sep 2012, 22:07

Est ce mieux de les laisser à des parents prêts à les abandonner en forêt ? Confused


Dernière édition par Fox77 le Jeu 20 Sep 2012, 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 20 Sep 2012, 22:09

Fox77 a écrit:
Est ce mieux de les laisser à des parents près à les abandonner en forêt ? Confused



Au moins, ils peuvent encore survivre, tandis qu'avec l'Ogre!... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 20 Sep 2012, 22:13

saint Zibou a écrit:
En ce qui concerne l'adoption, c'est un palliatif pour l'enfant, pas une caution de la décadence des adultes (homoparentalité). Sinon, va-t-on faire adopter le petit poucet et ses frères, par l'Ogre du conte?

Je préfère encore l'adoption par des parents homme et femme.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 20 Sep 2012, 23:22

Fox77 a écrit:
Je suis assez de l'avis de AdamEv:
Que l'état choisisse de nommer l'union de deux hommes ou deux femmes "mariage" au même titre que l'union de d'un homme et d'une femme n'est pas un problème religieux en soit.

De toute manière, devant Dieu seul l'homme et la femme sont mariés. Les simagrées de la république n'y changeront rien.

Vous êtes absolument sûr de ça??? Il vous l'a dit???
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 21 Sep 2012, 06:54

Fox77 a écrit:
Est ce mieux de les laisser à des parents prêts à les abandonner en forêt ? Confused
Et pourquoi les services sociaux ne placent les enfants "à problème" en famille d'accueil qu'en dernier recours ? Par conformisme social ou parce que d'expérience, ils savent qu'arracher un enfant à son milieu naturel n'est pas la meilleure thérapie ?
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 21 Sep 2012, 08:22

Citation :
ils savent qu'arracher un enfant à son milieu naturel n'est pas la meilleure thérapie ?
et donc de dire qu'un enfant évoluant au sein d'un couple gay n'est JAMAIS en milieu naturel....
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Gui



Masculin Messages : 9
Inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 21 Sep 2012, 13:03

Lorsque par soucis de justice sociale je me suis prononcé pour François Hollande lors du second tour des élections présidentielles, certaines personnes chères à mon coeur m'ont fait remarquer que parmis ses projets, il y avait celui du mariage homosexuel, et que ce genre de promesse était incomptible avec ma Foi catholique. Bien sur... Mais je n'en pouvais plus de l'ancien Président, qui consultait son portable alors qu'il était reçu en audience par le Saint Père, qui était fasciné par le monde de l'argent et de la finance, qui de provocations en provocations avait réussi à monter la moitié du pays contre l'autre moitié.



Fidèle à ses promesses (on ne peut pas lui ôter cela), voilà que le nouveau gouvernement nous présente un projet de loi : "Le mariage pour tous."

Si les mots ont un sens... TOUS, ne comprend pas fort heureusement les canards et les loups, ni les chiens et les puces, ni les chats et les souris. Les mineurs ? Non plus... Ouf.

TOUS, ne s'applique pas non plus aux couples hétérosexuels qui peuvent déjà se marier.

TOUS, ne concerne en réalité que les couples homosexuels.

C'est assez inaproprié, mais cela porte à confusion. Faut-il y lire : Homosexuels = TOUS = un nouveau mode de vie qui se généralisera au XXIème siècle ?

Faut-il comprendre qu'au nom de l'égalité, un couple hétérosexuel = un couple homosexuel, et que par conséquent homme = femme, et que l'un peut indifférement être remplacé par l'autre ?



N'en déplaise aux dialecticiens, aux féministes, à Madame Taubira, ou aux "modernes" de notre temps, mais la nature ne reconnait pas l'égalité. Elle reconnait la complémentarité. La nature, que certain d'entre nous appellent "le dessein de Dieu", permet au seul couple hétérosexuel de procréer. L'homme et la femme ont besoin l'un de l'autre pour offrir la vie. Tout autre accouplement ne permet pas cela, ni par conséquent la constitution d'une famille.

On peut trouver cela injuste, et considérer que nos frères et soeurs homosexuels ont également le droit au bonheur, à la vie de couple, à la tranquillité, à l'épanouissement.

Mais on ne peut pas aller contre les lois naturelles qui font qu'un enfant a besoin (et donc à droit) d'avoir un père et une mère pour se développer harmonieusement. Le désir d'enfant est toujours légitime. Le droit à l'enfant n'existe pas. Un enfant, la vie, c'est toujours un miracle.



Le droit à vivre heureux est une évidence pour chacun d'entre nous, quelque soit sa préférence sexuelle. C'est sans doute ce chemin qui est à explorer, à développer.

Défier l'ordre naturel est par contre une imprudence qui peut être sanctionné durement, jusqu'à l'extinction de la race humaine. De la tour de Babel, à la destruction de Sodome, en passant par le déluge, la Bible nous le rappelle sans cesse. La science également...

Et il ne s'agit pas là d'homophobie comme le clament certains capricieux ou certains irresponsables. Il s'agit juste de bon sens, d'Amour, et de Vérité
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 21 Sep 2012, 20:52

cath1250 a écrit:
Citation :
ils savent qu'arracher un enfant à son milieu naturel n'est pas la meilleure thérapie ?
et donc de dire qu'un enfant évoluant au sein d'un couple gay n'est JAMAIS en milieu naturel....

« Mieux, où la loi du plus fort, que l’on retrouve en priorité dans l’état de nature, se consacre-t-elle dans l’homoparentalité ? »

Si la loi du plus fort est celle de la nature, la nature foncièrement langagière de l’homme, qui implique la parité entre les humains (Habermas), dénie cette loi. De sorte que, l’homme doit agir selon « sa » nature. Or, sa nature est langagière et sexuée. Ainsi, proposer un modèle dénaturé sexuellement, c’est empêcher l’enfant d’user de sa raison, par l’évaluation de sa réalité humaine, notamment sexuée (sperme+ovule=couple, parents).

S’il en est ainsi, son éducation faussée, par un modèle aberrant, l’homoparentalité, le conduira à reconnaître que la loi du nombre seule a pu l’autoriser. De sorte que, la loi du plus fort serait l’ultime justification du droit, ce qui mènera à toutes les dérives : esclavage, massacre génocidaire etc… Autrement dit, l’homoparentalité conduit à la loi de la nature sauvage, celle du plus fort, celle de la violence. L’homoparentalité est, donc, foncièrement inhumaine! »
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 21 Sep 2012, 22:38

Tout à fait Saint Zibou, la sexualité déconnectée de la procréation est rapport de force, violence, dévoration, comme en témoigne la littérature homosexuelle.

Bien que dans les couples hétérosexuels la sexualité soit de plus en plus déconnectée de la procréation, il n'en reste pas moins une dimension symbolique présente aux parents et qui sera le premier contact de l'enfant avec la sexualité : c'est mon papa qui a mis une petite graine dans ma maman et ils ont fait cela parce qu'ils s'aiment.

Dans un couple homosexuel qui se sera procuré un enfant, le modèle que l'enfant aura sous les yeux sera hédoniste, une sexualité qui est une fin en soi. L'enfant ne fera pas de lien entre sexualité, procréation et amour.

Le monde de l'enfant sera éclaté en des désirs qui sont tous des fins en soi, sans hiérarchie, sans possibilité de sublimations progressives.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 21 Sep 2012, 22:45

En effet, en un mot comme en cent: nier le principe de réalité, comme l'homoparentalité veut y être autorisée, c'est ouvrir la porte au délire! clown
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 21 Sep 2012, 22:56

C'est valider la dérive du mariage devenu pur rituel sentimental.
L'autre face du sentimentalisme étant la brutalité.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 21 Sep 2012, 23:04

De la contraception et de la libéralisation des moeurs résulte une séparation de la procréation et du plaisir sexuel.

Le plaisir sexuel n'étant plus soumis à la procréation, l'un et l'autre deviennent des fins en soi.
Si le plaisir sexuel est une fin en soi il n'est pas possible de parler de déviances.
Si la procréation est une fin en soi il n'est plus possible de la réserver au couple formé par un homme et une femme.

Le mariage civil était autrefois le cadre social de la sexualité et de la procréation, avec un arrière fond chrétien d'amour transcendant.
La finalité transcendante justifiait l'essence procréatrice.
L'essence procréatrice justifiait la sexualité.
Il est devenu un rituel d'exhibition du goût qu'ont l'un pour l'autre le marié et la mariée, de leur amour contingent.

Dans ces conditions il devient impossible de nier que des homosexuels ont du goût l'un pour l'autre et de leur refuser le mariage.

Elever au rang d'institution le goût des uns pour les autres c'est institutionnaliser l'anthropophagie qui résulte du face à face individualiste et sa conséquence le divorce. Lorsqu'on a finit de se dévorer mutuellement on divorce.
Dans cette logique, le divorce devrait être ritualisé et fêté en tant que retour à la solitude avant un nouveau cycle de dévoration.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 21 Sep 2012, 23:18

Poisson a écrit:

Et pourquoi les services sociaux ne placent les enfants "à problème" en famille d'accueil qu'en dernier recours ? Par conformisme social ou parce que d'expérience, ils savent qu'arracher un enfant à son milieu naturel n'est pas la meilleure thérapie ?

Tout à fait, on essaie par tous les moyens de laisser l'enfant dans son milieu naturel.

Pour l'adoption par un couple homo, à moins que d'être pistonné, je n'y crois pas. Les couples "normaux" faisant une demande d'adoption ont déjà bien du mal à avoir un enfant, la procédure est longue et difficile (à moins qu'elle ne change !)

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 06:23

Espérance a écrit:

Pour l'adoption par un couple homo, à moins que d'être pistonné, je n'y crois pas. Les couples "normaux" faisant une demande d'adoption ont déjà bien du mal à avoir un enfant, la procédure est longue et difficile (à moins qu'elle ne change !)
Ma chère Espérance,
C’est bien pour cela que les homosexuels qui prônent le mariage gay, conscients des difficultés qui les attendent, proposent des « solutions alternatives ». Ce n’est pas un secret d’État, ils l’ont écrit. Il suffit simplement de rechercher leurs idéologues :
« Si j’étais législateur, je proposerais tout simplement la disparition du mot et du concept de “mariage” dans un code civil et laïque. Le “mariage”, valeur religieuse, sacrale, hétérosexuelle – avec vœu de procréation, de fidélité éternelle, etc. -, c’est une concession de l’État laïque à l’Église chrétienne – en particulier dans son monogamisme qui n’est ni juif (il ne fut imposé aux juifs par les Européens qu’au siècle dernier et ne constituait pas une obligation il y a quelques générations au Maghreb juif) ni, cela on le sait bien, musulman. En supprimant le mot et le concept de “mariage”, cette équivoque ou cette hypocrisie religieuse et sacrale, qui n’a aucune place dans une constitution laïque, on les remplacerait par une “union civile” contractuelle, une sorte de pacs généralisé, amélioré, raffiné, souple et ajusté entre des partenaires de sexe ou de nombre non imposé. » Jacques Derrida.
http://www.jacquesderrida.com.ar/frances/lemonde.htm

De surcroît, ce concept porte désormais un nom : le « trouple » qui peut se définir comme « un contrat universel à plusieurs »
http://www.lepetitjournal.com/homepage/mag/117627-trouple-jamais-deux-sans-trois.html

Et sans même parler des « mères porteuses », rebaptisées pudiquement « procréation médicale assistée (PMA) ».

L’adoption n’est que l’arbre qui cache la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 07:10

Bernard Gui a écrit:
Lorsque par soucis de justice sociale je me suis prononcé pour François Hollande lors du second tour des élections présidentielles, certaines personnes chères à mon coeur m'ont fait remarquer que parmis ses projets, il y avait celui du mariage homosexuel, et que ce genre de promesse était incomptible avec ma Foi catholique. Bien sur... Mais je n'en pouvais plus de l'ancien Président, qui consultait son portable alors qu'il était reçu en audience par le Saint Père, qui était fasciné par le monde de l'argent et de la finance, qui de provocations en provocations avait réussi à monter la moitié du pays contre l'autre moitié.
Mon cher Bernard,
Je vous conseille donc la lecture du « Bal des Cocus » de l’iconoclaste Max-Henri Boulois.
Intrigué par le revirement du parti socialiste, je me suis demandé qui avait été à l’origine de cette mue du PS (qui est très loin d’être partagée par l’ensemble des adhérents ou sympathisants, il va sans dire).
Il ne m’a pas fallu très longtemps pour le retrouver. Ainsi, dans le journal Libération du 18/05/2004, le journaliste Paul Quinio écrivait que « Dominique Strauss-Kahn […] était à l’initiative de la conversion du PS au mariage gay. »
J’ai également retrouvé la « profession de foi » de l’ancien directeur du FMI (toujours dans Libération) :
« Certains pensent que, par nature, il est dommageable pour un enfant d’être élevé par un couple homosexuel. Je considère que c’est une faute morale et, sauf à ce qu’on me démontre le contraire, un non-sens scientifique » Dominique Strauss Khann.

Quand on connait les ennuis judiciaires qui font désormais le quotidien de DSK, je trouve que cela ne manque pas de sel…

Quant à notre ex président qui « avait réussi à monter la moitié du pays contre l’autre moitié », il ne vous a pas échappé, je pense, que la chronologie de l'interview de madame Taubira au journal « La Croix » n’était pas fortuite. Cette annonce n’avait qu’un seul but : faire diversion, suivant par là un bon vieux dicton : « diviser pour mieux régner ». Pendant que les Français vont s’entredéchirer sur cette question, ils seront moins attentifs aux autres problèmes, économiques en particulier. Mais je vous rassure, la prochaine fois que notre Président aura des mauvaises nouvelles à nous annoncer, on verra comme par enchantement resurgir la question de « la fin de vie ».
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 07:33

"Mais je vous rassure, la prochaine fois que notre Président aura des mauvaises nouvelles à nous annoncer, on verra comme par enchantement resurgir la question de « la fin de vie »."

Le mot enchantement est plutôt sinistre dans ce cas... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 07:35

Cécile a écrit:
"Mais je vous rassure, la prochaine fois que notre Président aura des mauvaises nouvelles à nous annoncer, on verra comme par enchantement resurgir la question de « la fin de vie »."
Le mot enchantement est plutôt sinistre dans ce cas... Mr. Green
ensorcellement serait plus juste. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 09:12

Poisson a écrit:


[...] les homosexuels qui prônent le mariage gay, conscients des difficultés qui les attendent, proposent des « solutions alternatives ». Ce n’est pas un secret d’État, ils l’ont écrit. Il suffit simplement de rechercher leurs idéologues :

« Si j’étais législateur, je proposerais tout simplement la disparition du mot et du concept de “mariage” dans un code civil et laïque. Le “mariage”, valeur religieuse, sacrale, hétérosexuelle – avec vœu de procréation, de fidélité éternelle, etc. -, c’est une concession de l’État laïque à l’Église chrétienne – en particulier dans son monogamisme qui n’est ni juif (il ne fut imposé aux juifs par les Européens qu’au siècle dernier et ne constituait pas une obligation il y a quelques générations au Maghreb juif) ni, cela on le sait bien, musulman.

En supprimant le mot et le concept de “mariage”, cette équivoque ou cette hypocrisie religieuse et sacrale, qui n’a aucune place dans une constitution laïque, on les remplacerait par une “union civile” contractuelle, une sorte de pacs généralisé, amélioré, raffiné, souple et ajusté entre des partenaires de sexe ou de nombr
e non imposé. » Jacques Derrida.
http://www.jacquesderrida.com.ar/frances/lemonde.htm

De surcroît, ce concept porte désormais un nom : le « trouple » qui peut se définir comme « un contrat universel à plusieurs »
http://www.lepetitjournal.com/homepage/mag/117627-trouple-jamais-deux-sans-trois.html

Et sans même parler des « mères porteuses », rebaptisées pudiquement « procréation médicale assistée (PMA) ».

L’adoption n’est que l’arbre qui cache la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 10:10

J'aime bien l'étymologie du mot "mariage" : adolescent(e) doté(e) d'un compagnon ou d'une compagne. Vient du latin "maritus" qui a donné "mari". Egalement de "mas" et "maris "= mâle. Le mariage devenant la "loi du mâle"....

Le grec nous offre la racine "gamos" du nom d'un des fils d'Eros... et rien qui implique "procréation" si ce n'est qu'on pourrait parler d'union = rencontre de gamètes...

Bref tout ça pour dire que si appeler "mariage" l'union de deux personnes de même sexe... vous dérange.... très simple changez le mot. Je vous propose par exemple "collade" sachant qu'une accolade est un embrassement. Ou encore si la finalité de la "collade" doit être la procréation sans contraception "TPAMPTLT" (touche pipi autorisé mais pas tout le temps) pour être conforme à la doctrine.

Fourrez tout dans le même sac : l'homosexualité, l'inceste, la pédophilie, l'adoption, +++.... secouez très fort il en sortira... du vent.


Dernière édition par adamev le Sam 22 Sep 2012, 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 12:03

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/09/21/01016-20120921ARTFIG00568-les-surprenants-opposants-au-mariage-gay.php?m_i=AZzA6CFRQBuENaTRcSTp1bZBt7T7rTWsms9lq6CYtOLKfOdAe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 13:01

adamev a écrit:
(...) Fourrez tout dans le même sac : l'hommosexualité, l'inceste, la pédophilie, l'adoption, +++.... secouez très fort il en sortira... du vent.

Exactement ! Et qui alimentera le feu de la géhenne. Vous me faites rire avec votre culture. Raisonnez au lieu d'élucubrer, sacré Adamev...



Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 13:21

adamev a écrit:
Fox77 a écrit:
Je suis assez de l'avis de AdamEv:
Que l'état choisisse de nommer l'union de deux hommes ou deux femmes "mariage" au même titre que l'union de d'un homme et d'une femme n'est pas un problème religieux en soit.

De toute manière, devant Dieu seul l'homme et la femme sont mariés. Les simagrées de la république n'y changeront rien.

Vous êtes absolument sûr de ça??? Il vous l'a dit???
Bein oui dans la bible... Un couple ne peut être que mâle et femelle:
Citation :

Ge 2:23 Et l’homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme.
Ge 2:24 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 14:03

Puisqu'on parle de Bible, je rappellerais que sa condamnation de l'homosexualité n'est pas aussi générale que pour la plupart de ceux qui s'expriment ici. David disait qu'il préférait l'amour d'un homme, Jonathan, à celui des femmes (II Sm. 1, 26). Il n'y a rien dans la Bible en ce qui concerne le saphisme. Dieu ne condamne que la sodomie (explicitement dans Lv. 20, 13, encore le texte est-il ambigu et prête à diverses interprétations, implicitement dans les récits de Gn. 17 et Jg. 22). De même Paul (I Cor. 6, 11) ne rejette pas en bloc la "pédérastie", comme on traduit parfois, mais le "coït de mâle" (arsenokoitai).

L'important, c'est d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 14:15

scholasate a écrit:
David disait qu'il préférait l'amour d'un homme, Jonathan, à celui des femmes (II Sm. 1, 26). Il n'y a rien dans la Bible en ce qui concerne le saphisme. Dieu ne condamne que la sodomie (explicitement dans Lv. 20, 13, encore le texte est-il ambigu et prête à diverses interprétations, implicitement dans les récits de Gn. 17 et Jg. 22). De même Paul (I Cor. 6, 11) ne rejette pas en bloc la "pédérastie", comme on traduit parfois, mais le "coït de mâle" (arsenokoitai).

L'important, c'est d'aimer.

scholasate, Vous falsifiez la traduction, comme le font les associations homosexuelles qui confondent volontairement amour et amitié, eros et philia.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 14:43

Si David avait été homo, on ne parlerait pas de lui dans la Bible... sinon pour dire qu'il aurait été lapidé !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 15:00

Petit messager a écrit:
adamev a écrit:
(...) Fourrez tout dans le même sac : l'hommosexualité, l'inceste, la pédophilie, l'adoption, +++.... secouez très fort il en sortira... du vent.

Exactement ! Et qui alimentera le feu de la géhenne. Vous me faites rire avec votre culture. Raisonnez au lieu d'élucubrer, sacré Adamev...

Je n'élucubre pas. Je constate simplement que les religions (dont romaine) ne sont pas propriétaires du sens des mots. Si donc la religion dite catholique se trouve génée par l'usage nouveau du mot mariage qu'elle en choisisse un autre pour qualifier la cérémonie qui a ses yeux autorise la pratique du sexe avec procréation obligatoire.

L'état laïc s'accomode parfaitement du mot pour qualifier le contrat d'obligations*** réciproques liant deux adultes consentants.

*** le terme d'obligations est ce à quoi on s'oblige, qu'on s'engage à respecter et dont on se fait un devoir.
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 22 Sep 2012, 15:05

Bonjour à tous.

Citation :
Puisqu'on parle de Bible, je rappellerais que sa condamnation de l'homosexualité n'est pas aussi générale que pour la plupart de ceux qui s'expriment ici. David disait qu'il préférait l'amour d'un homme, Jonathan, à celui des femmes (II Sm. 1, 26). Il n'y a rien dans la Bible en ce qui concerne le saphisme. Dieu ne condamne que la sodomie (explicitement dans Lv. 20, 13, encore le texte est-il ambigu et prête à diverses interprétations, implicitement dans les récits de Gn. 17 et Jg. 22). De même Paul (I Cor. 6, 11) ne rejette pas en bloc la "pédérastie", comme on traduit parfois, mais le "coït de mâle" (arsenokoitai).

L'important, c'est d'aimer.

Oui, peut-être. En ce qui concerne la bible, encore faut-il être très prudent. Des exégètes bien plus calés que nous ont pu fournir des réponses en matière d'herméneutique dans ces différents domaines. Par ailleurs, "aimer" peut être pris dans des sens que l'on n'entend malheureusement plus beaucoup aujourd'hui. La philia, par exemple, l'authentique amitié entre deux hommes peut, je pense, venir traduire le sentiment que David éprouve pour Jonathan, dans le passage de la bible auquel vous faites référence.

Par ailleurs, Adamev, vous êtes d'une mauvaise foi accablante. Vous ne vous mettez pas dans les conditions adéquates pour réfléchir. Soit vous vous emportez, soit vous commettez des raccourcis franchement dommageables. Revenons-en à nos moutons : vous faites violence aux mots. Lorsqu'ils n'assouvissent pas vos désirs, vous en modifiez la signification. C'est le propre des idéologues ! Maintenant, pourquoi les homosexuels n'auraient-ils pas le droit d'accéder à cette institution qu'est le mariage ?

Si l'on se place d'un point de vue purement humain, le mariage est ce contrat qui nécessite le consentement de deux parties, deux personnes qui consentent à se marier. Elle implique simplement la volonté de ces deux personnes et, si l'une d'elle n'y consent pas pleinement, le mariage ne peut être valide. ça c'est le contrat sur papier, à la mairie (je ne parle pas du mariage religieux s'il vous écorche trop). Vous dites oui, l'autre dit oui. Mais si on se limite à celà, à l'échange des consentements, pour qu'un mariage soit valide, c'est vrai, pourquoi des homosexuels ne pourraient-ils pas se marier ?

Il semblerait que c'est en tant qu'êtres pourvus de raison que nous devions nous placer pour mettre à jour les limites d'un mariage entre deux personnes de même sexe. En effet, deux personnes qui consentent à se marier doivent, en tant qu'êtres raisonnables, se montrer dignes, car ce sont des êtres humains. Mais un mariage entre deux personnes de mêmes sexe est vicié dans la mesure où ils ne peuvent s'unir physiquement. Ils ne sont pas complémentaires ! Alors, je veux bien que l'on parle d'amour, mais un amour entre deux personnes de même sexe ne peut mener au mariage dans la mesure même où le mariage est une institution qui a en vue la procréation.

Institutionnaliser l'union d'un homme avec un homme, ou d'une femme avec une femme, c'est mettre un ver dans le fruit. Le mariage, en tant qu'institution, permet simplement de protéger cette structure très fragile qui est la base de toute société, de toute communauté d'hommes, soit un père, une mère, des enfants. Sinon, où va-t-on ? Vers la tombée de l'interdit de l'inceste ? Vers l'institutionnalisation de la pédérastie, voire de la pédophilie ? à partir du moment où cette institution devient la justification de tous les crimes les plus ignobles, celle-ci a perdu son sens véritable, et notre société va droit dans le mur, car nous ne sommes pas éternels. Et il est grand temps de laisser tomber nos ego et de se soucier de l'enfant, de son devenir, de sa fin sublime, qui est aussi celle de nous tous, honorer Dieu.

Ce qui magnifie le mariage, c'est à mon avis sa part divine. Dieu, derrière le consentement des époux, instaure et restaure de façon permanente le mariage. Nous devons nous en montrer dignes. Alors défendons le mariage et amenons nos élites à débattre sur des sujets aussi brûlants !

Revenir en haut Aller en bas
 
Homoparentalité ou mariage pour "tous"...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mariage pour tous ...
» Mariage pour tous ???
» Dernier recours contre le mariage pour tous!!!!
» L'adhésion au "mariage pour tous" reste élevée, selon Ifop
» Evêque d’Ajaccio:"J’appelle les Corses à manifester à Paris contre le mariage pour tous. J’y serai"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: