DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Homoparentalité ou mariage pour "tous"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
aristote



Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 23 Sep 2012, 16:41

Citation :
Il me semble essentiel dans ce débat sur le mariage d'avoir présent à l'esprit que le sacrement du mariage, s'il a un fondement biblique dans la typologie entre le Dieu et son peuple, le Christ et son Eglise, etc., est un sacrement institué par l'Eglise. Il n'a pas été institué par le Christ, la preuve c'est que saint Paul ne se prive pas de donner son propre point de vue, en précisant bien que son avis est relatif (I Co. 7 etc.).

Scholasate, saint Paul, dans sa première Lettre aux Corinthiens, fait bien la distinction entre l'enseignement qu'il leur dispense dans celle-ci, qui en effet relève de lui-même ("je vous donne mon avis avec le crédit d'un homme qui, par la miséricorde de Dieu, mérite votre confiance". I,7), et les commandements donnés par Jésus-Christ ("je n'ai pas à vous imposer un commandement du Seigneur". I,7), qui eux sont, comme il le dit bien, des "commandements", des lois, auxquelles tout homme doit se soumettre. Ici, saint Paul ne vient pas modifier l'enseignement du Christ, ni ne remet en cause l'institution divine du mariage, mais fait preuve d'une grande humilité, en disant qu'il ne parle pas avec le crédit d'un homme comme le Christ, mais avec celui plus faible d'un homme moins saint.

Votre référence à saint Paul ne me semble donc pas être une preuve que l'Eglise n'a pas été institué par le Christ. Maintenant, il semblerait, comme le souligne le pape Pie XI dans son encyclique Casti connubii, qu' "après avoir ramené [le mariage] à la pureté première de sa divine institution, [le Christ] l'a élevé à la dignité d'un vrai et "grand" sacrement de la Loi nouvelle, et, en conséquence, il en a confié la discipline et toute la sollicitude à l'Eglise son Epouse" (Introduction).

L'Eglise ordonne dans une vie soumise au temps ce que le Christ a lui-même institué.

Citation :
Ce sont deux conceptions quasi contradictoires. Il faut que l'Eglise accepte l'impossibilité de tenir une théologie du mariage universelle. Toute théologie du mariage est relative au temps et au lieu où elle est écrite. La seule chose universelle, c'est l'amour, et c'est l'amour uniquement qui fait du mariage un sacrement.

Ici, il y a justement contradiction avec la dignité du mariage. "Vous n'avez donc pas lu que le créateur des êtres humains, au début du monde, les créa homme et femme, et dit : A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère, il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'une seule chair" (le Christ, dans l'Evangile selon saint Matthieu, XIX, 3-6). C'est Dieu, qui, en instaurant et en restaurant par amour le mariage, qui permet la perennité de l'espèce humaine. A l'origine, il y a de l'amour, oui, bien sûr ! Mais un amour divin !
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 23 Sep 2012, 18:58

Je lis avec attention les différentes contributions sur ce fil de discussions. À mon sens, le clergé a fait son travail : attirer l’attention des croyants et plus largement des Français sur les dangers « philosophiques » induits par ce projet de loi. Mais là s’arrête désormais son rôle, parce que ce même clergé ne peut prononcer aucun argument « ad hominem ». Ainsi, je comprendrais assez mal que Mgr Barbarin pose publiquement la question suivante à Monsieur Ayrault : qu’est-ce qui vous a amené à adopter une position assez éloignée de celle que vous professiez au moment du PACS : « On ne redéfinit pas le droit familial, les rapports entre parents et enfants, comme on baisse un taux de TVA. […] Rien n’est pire que de légiférer dans la précipitation et sous influence médiatique. » ? Jean-Marc Ayrault.
C’est maintenant aux citoyens, aux partis politiques, etc. de prendre le relais afin de débattre de cette question qui transcende tous les clivages habituels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 23 Sep 2012, 19:33

Il a raison, Monseigneur Barbarin. On ne met pas les dérives en loi. Jusqu'ici les couples de même sexe, vivaient très bien dans la société, ni reconnus par l'Etat, ni par l'Eglise, ni par la société (le peuple, quoi). Les couples ne se posaient pas de question de paternité double, ou de maternité double. La science ayant fait des progrès en faveur des femmes ne pouvant pas avoir d'enfant dans le mode naturel, le mode de l'insimination fonctionnant à merveille, est venu s'ajouter les mères porteuses. Un couple homme a besoin d'une femme pour qu'il devienne père.
Un couple femme, qui ne veut pas de relations intime avec un homme, peut choisir l'insimination. Y'aura toujours besoin d'une semence humaine, et d'un réceptacle féminin pour que l'enfant advienne.
Donc, la revendication de la paternité double est quasiment légitime, puisqu'il s'agit avant tout de science, et non de morale.
Il est important que l'Eglise ait son mot à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 23 Sep 2012, 19:39

doris60 a écrit:
Il a raison, Monseigneur Barbarin. On ne met pas les dérives en loi. Jusqu'ici les couples de même sexe, vivaient très bien dans la société, ni reconnus par l'Etat, ni par l'Eglise, ni par la société (le peuple, quoi). Les couples ne se posaient pas de question de paternité double, ou de maternité double. La science ayant fait des progrès en faveur des femmes ne pouvant pas avoir d'enfant dans le mode naturel, le mode de l'insimination fonctionnant à merveille, est venu s'ajouter les mères porteuses. Un couple homme a besoin d'une femme pour qu'il devienne père.
Un couple femme, qui ne veut pas de relations intime avec un homme, peut choisir l'insimination. Y'aura toujours besoin d'une semence humaine, et d'un réceptacle féminin pour que l'enfant advienne.
Donc, la revendication de la paternité double est quasiment légitime, puisqu'il s'agit avant tout de science, et non de morale.
Il est important que l'Eglise ait son mot à dire.
Je ne dis pas le contraire, l’Église, dont je suis, a son mot à dire, mais sur un registre bien particulier. Depuis la loi de 1905, elle a cependant des limites, que moi, citoyen, je n'ai pas. Comptez sur moi pour faire entendre ma voix. Regardez ce que veut dire "Ad hominem" : http://fr.wikipedia.org/wiki/Argumentum_ad_hominem
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 23 Sep 2012, 19:42


Sans l'église catholique, aucun Etat ne tiendrait debout. Car la morale de l'Etat, c'est de n'avoir aucune morale !

Il est intéressant, ton lien. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 23 Sep 2012, 19:47

doris60 a écrit:

Sans l'église catholique, aucun Etat ne tiendrait debout. Car la morale de l'Etat, c'est de n'avoir aucune morale !
Ce n'est pas aussi simple que cela. Sinon, comment expliquer au catholique que je suis que je n'ai aucune morale puisque je me suis affranchi d'un des commandements de la Bible "Tu ne tueras point".
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 23 Sep 2012, 21:57

doris60 a écrit:

Sans l'église catholique, aucun Etat ne tiendrait debout. Car la morale de l'Etat, c'est de n'avoir aucune morale !

En effet, sans ce qui reste et perdure de catholique dans la Foi Chrétienne (Ac.5/33-42, Héb.13/8-9. L.G.12,15), soit le Credo, la Bible et le précepte lex orandi/lex credendi, le "principe de réalité" de résisterait pas à la folie du monde. Car, une fois l'"homparentalité" autorisée, pourquoi pas l'approbation du meutre, si tant est que la bibologie ne compte pour rien, dans la défense des normes juridiques? Chesterton avait bien raison, qui disait que: "la luxure mène à l'assassinat"!


Dernière édition par saint Zibou le Lun 24 Sep 2012, 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 23 Sep 2012, 22:30

Citation :
Belluaires et porchers / Léon Bloy (1846-1917) 1905
MASSACRE DES INNOCENTS
p.323

Voici réellement le crime le plus énorme, par
ses effets immédiats aussi bien que par ses con-
séquences éloignées, qui puisse être commis par
des hommes: le crime contre l'enfance, l'exter-
mination sociale par l'empoisonnement des sour-
ces humaines de l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Lun 24 Sep 2012, 06:18

doris60 a écrit:

Sans l'église catholique, aucun Etat ne tiendrait debout. Car la morale de l'Etat, c'est de n'avoir aucune morale !
Il est intéressant, ton lien. Merci.
Le droit édicté par l’État vise simplement à la coexistence aussi harmonieuse que possible des libertés, individuelles et collectives. Le problème est que désormais notre société est devenue un assemblage hétéroclite, car ce qui la caractérise désormais c’est le pluralisme religieux, éthique et politique. Il n’est plus possible de faire comme si le droit devait se conformer à une morale largement partagée, puisqu’il n’y a plus aucun consensus.
Ce type de loi va encore accentuer ce morcellement. Combien de Français va-t-elle concerner ? Ce pourcentage vaut-il la peine de supprimer dans tous les actes administratifs les vocables de père et mère ? Ce n'est pas que de la sémantique ...
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Lun 24 Sep 2012, 08:23

La logique voudrait qu'après avoir supprimé la notion de différences entre les sexes, il n'y ait plus de différences de salaires entre hommes et femmes, plus d'élus que d'élues, et autres discriminations. Comment admettre que les femmes aient moins de force physique que les hommes ? Il va falloir remédier à ça ! (Au nom de la sainte Egalité Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Lun 24 Sep 2012, 12:24

Citation :
La logique voudrait qu'après avoir supprimé la notion de différences entre les sexes, il n'y ait plus de différences de salaires entre hommes et femmes, plus d'élus que d'élues, et autres discriminations. Comment admettre que les femmes aient moins de force physique que les hommes ? Il va falloir remédier à ça ! (Au nom de la sainte Egalité )
Tout à fait d'accord ! En plus, les lobbies homosexuels (LGBT,...) réclamment, à travers l'institutionnalisation des rapports homosexuels, une parfaite égalité juridique entre les couples homos et hétéros. Mais, alors que ces lobbies revendiquent une diminution des discriminations, ils font en réalité une rude discrimination ! Car que l'Etat ait les mêmes obligations envers un couple homo qu'envers un couple hétéro, celà suppose que le premier, sans pouvoir répondre aux exigences sociales qui découlent du mariage (comme la transmission de la vie, permettant la pérennité de la société), ait les mêmes droits que le deuxième, ce qui dégrade profondément la famille !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Lun 24 Sep 2012, 13:47

Les bêtises que l'on peut entendre : sur la chaîne TV française N° 13, LCP, qui est peut-être pourtant la plus sérieuse avec Arte, je viens d'entendre quelqu'un dire que,"en s'exprimant au nom de la théologie catholique", Joseph le père adoptif de Jésus avait d'abord été veuf avant d'épouser Marie, et que donc la famille de Jésus était une famille recomposée lol!

LCP : il faudrait peut-être veiller à choisir des intervenants sérieux au lieu de nous balancer de telles balivernes. Pas sérieux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Lun 24 Sep 2012, 14:03

Petit messager a écrit:
Les bêtises que l'on peut entendre : sur la chaîne TV française N° 13, LCP, qui est peut-être pourtant la plus sérieuse avec Arte, je viens d'entendre quelqu'un dire que,"en s'exprimant au nom de la théologie catholique", Joseph le père adoptif de Jésus avait d'abord été veuf avant d'épouser Marie, et que donc la famille de Jésus était une famille recomposée lol!

LCP : il faudrait peut-être veiller à choisir des intervenants sérieux au lieu de nous balancer de telles balivernes. Pas sérieux.


On les entendra toutes !!! Very Happy

Sans vouloir faire de politique, dans les sondages la cotation de F Hollande a bien baissé .... !!!

- 10 %

Pour ma part, il est aisé de comprendre pourquoi !

petite parenthèse et je reviens au sujet ..... cette idée que Joseph était veuf court sur le net et dans les médias depuis quelques années, soi-disant un tombeau retrouvé mais Joseph est un prénom bien connu chez les Juifs !

Et certains pour se tranquilliser la conscience n' hésitent pas !!! Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Lun 24 Sep 2012, 14:43

:hello:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Lun 24 Sep 2012, 17:06

Simon1976 a écrit:
:hello:

Coucou Simon :hello:

Je suis toujours en Normandie, nous avons eu de la tempête ce matin, mer assez agitée maintenant ciel bleu mais encore assez venteux !
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mar 25 Sep 2012, 06:26

adamev a écrit:
Mais qui a décrété que deux personnes mariées doivent obligatoirement s'unir physiquement?
bonjour adamev, vous confondez "contrat social" et "mariage".

le Mariage scelle l'union de deux personnes dans le sens de la Vie: c'est de leur altérité que naitra l'enfant. Il y a forcément union charnelle.

Il ne faut pas confondre avec un contrat social entre deux individus: partage des biens, des pensions, de l'habitation etc... Celui-là est adossé au premier bien entendu, très important matériellement et pour la vie en communauté, mais cela est périphérique et n'est pas le fondement du mariage, à savoir l'amour dans le sens de la vie, donc de la procréation.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mar 25 Sep 2012, 06:49

Voilà les articles du code civil lus le jour du mariage (trouvés sur le site de la mairie de Boullogne - Billancourt). À chacun de se faire une idée de la finalité du mariage à partir de ce que le législateur a cru bon de rappeler au cours de ce moment solennel.
PS : j’ai mis en gras les mots famille et enfant.

ART. 212
Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours et assistance.
ART. 213
Les époux assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille. Ils pourvoient à l’éducation des enfants et préparent leur avenir.
ART. 214
Si les conventions matrimoniales ne règlent pas la contribution des époux aux charges du mariage, ils y contribuent à proportion de leurs facultés respectives.
ART. 215
Les époux s’obligent mutuellement à une communauté de vie.
Art 220
Chacun des époux a pouvoir pour passer seul les contrats qui ont pour objet l’entretien du ménage ou l’éducation des enfants : toute dette ainsi contractée par l’un oblige l’autre solidairement. La solidarité n’a pas lieu, néanmoins, pour des dépenses manifestement excessives, eu égard au train de vie du ménage, à l’utilité ou à l’inutilité de l'opération, à la bonne ou mauvaise foi du tiers contractant. Elle n’a pas lieu non plus, s’ils n’ont été conclus du consentement des deux époux, pour les achats à tempérament ni pour les emprunts à moins que ces derniers ne portent sur des sommes modestes nécessaires aux besoins de la vie courante.
ART. 371-1
L’autorité parentale est un ensemble de droits et de devoirs ayant pour finalité l’intérêt de l’enfant. Elle appartient aux père et mère jusqu’à la majorité ou l’émancipation de l’enfant pour le protéger dans sa sécurité, sa santé, et sa moralité, pour assurer son éducation et permettre son développement, dans le respect dû à sa personne. Les parents associent l’enfant aux décisions qui le concernent, selon son âge et son degré de maturité.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mar 25 Sep 2012, 06:51

doris60 a écrit:
Sans l'église catholique, aucun Etat ne tiendrait debout. Car la morale de l'Etat, c'est de n'avoir aucune morale !
le rôle central d'un Etat est d'assurer la sécurité (donc police, justice, armée...) et la cohésion d'un territoire. c'est au contraire très éthique et orienté vers le bien commun et la prospérité individuelle.
ce sont les jeux politiques et géopolitiques qui sont bien souvent amoraux (mais pas immoral).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mar 25 Sep 2012, 22:47

En avant première sur le mariage pour tous.

Là, on voit que l'Etat prend également soin de l'Eglise catholique. batman


http://www.lavie.fr//dossiers/homosexualite/exclusif-le-texte-de-l-avant-projet-de-loi-sur-le-mariage-pour-tous-21-09-2012-31068_229.php
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Mer 26 Sep 2012, 09:59

A lire : http://www.aldonaouri.com/textes/Besancon010612.pdf
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 27 Sep 2012, 14:41


Merci beaucoup Marc pour ton lien. Je l'ai lu avec intérêt, mais toutefois je n'adhère pas à toutes les explications de ce pédopsychiatre qui est psychanaliste de formation je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 27 Sep 2012, 21:38

Marc. a écrit:
A lire : http://www.aldonaouri.com/textes/Besancon010612.pdf
Excellente démonstration d'Aldo Naouri qui redonne espoir dans l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 27 Sep 2012, 23:08







Citation :
Ce corps (de l'esclave) est ma propriété, j'en fais ce que je veux, disaient les esclavagistes. Ils pouvaient même trouver une justification biblique... sauf à comprendre l'Esprit et non la lettre.
"Mon corps est à moi", slogan justifiant l'avortement libre, alors même qu'il s'agit du corps d'un autre être, fût-il dans le ventre de sa mère et relié à elle. Il y a des détresses indicibles dont la grossesse est un élément, mais cette solution-là participe d'une culture de mort et d'abandon.
L'institution du droit à l'homoparentalité se fait au risque de la prohibition en droit français de la marchandisation du corps : qu'en sera-t-il de la revendication de la Gestation Pour Autrui ? Je loue un corps pour obtenir un enfant. Ton corps, son corps, est à moi.

Le Messie, en disant "Ceci est mon corps" désigne le sien donné en sacrifice pour son prochain, il le partage pour la vie des humains. De la mort il nous propulse vers la Vie. (Philippe Volff)

Je trouve cette réflexion très pertinente: et vous?
Revenir en haut Aller en bas
jejomau



Masculin Messages : 22
Inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Lancement d'un Référendum national contre le mariage homo   Jeu 27 Sep 2012, 23:17

A propos , savez vous qu'un Référendum national contre le mariage Homo a été lancé ? C'est sur ce blog:

http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2012/09/demande-de-referendum-sur-le-mariage.html Smile
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Jeu 27 Sep 2012, 23:25

L'un des administrateurs de ce forum nous a envoyé l'adresse ce matin : http://www.referendum-officiel.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 28 Sep 2012, 00:33

Une émission présentée par Etienne Loraillère, Rédacteur en Chef à KTO, et avec comme invités :
- Christian Flavigny, psychanalyste,
- Xavier Lacroix, théologien moraliste,
- Philippe Arino, auteur de plusieurs ouvrages sur l'homosexualité,
- Erwann Binet, Secrétaire départemental du PS.

Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 28 Sep 2012, 07:26

Citation:
Ce corps (de l'esclave) est ma propriété, j'en fais ce que je veux, disaient les esclavagistes. Ils pouvaient même trouver une justification biblique... sauf à comprendre l'Esprit et non la lettre.
"Mon corps est à moi", slogan justifiant l'avortement libre, alors même qu'il s'agit du corps d'un autre être, fût-il dans le ventre de sa mère et relié à elle. Il y a des détresses indicibles dont la grossesse est un élément, mais cette solution-là participe d'une culture de mort et d'abandon.
L'institution du droit à l'homoparentalité se fait au risque de la prohibition en droit français de la marchandisation du corps : qu'en sera-t-il de la revendication de la Gestation Pour Autrui ? Je loue un corps pour obtenir un enfant. Ton corps, son corps, est à moi.

Le Messie, en disant "Ceci est mon corps" désigne le sien donné en sacrifice pour son prochain, il le partage pour la vie des humains. De la mort il nous propulse vers la Vie. (Philippe Volff)


Je trouve cette réflexion très pertinente: et vous?


- Parfaitement d'accord ! Smile

Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 28 Sep 2012, 09:22

Oui, c'est tout à fait cela. On pourrait ajouter que le propre corps d'une personne homosexuelle ne lui appartient pas. La preuve, il cherche à en faire ce qu'il veut contre sa nature propre.

Sur cela, lire l'excellent blog de l'essayiste Philippe Arino présent dans le débat ci-dessus.

Philippe est une personne homosexuelle, catholique et continente qui fouille la question du "désir homosexuel" de fond en comble. A connaitre.


Dernière édition par Marc. le Ven 28 Sep 2012, 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 28 Sep 2012, 13:09

saint Zibou a écrit:
Spoiler:
 





Citation :
Ce corps (de l'esclave) est ma propriété, j'en fais ce que je veux, disaient les esclavagistes. Ils pouvaient même trouver une justification biblique... sauf à comprendre l'Esprit et non la lettre.
"Mon corps est à moi", slogan justifiant l'avortement libre, alors même qu'il s'agit du corps d'un autre être, fût-il dans le ventre de sa mère et relié à elle. Il y a des détresses indicibles dont la grossesse est un élément, mais cette solution-là participe d'une culture de mort et d'abandon.
L'institution du droit à l'homoparentalité se fait au risque de la prohibition en droit français de la marchandisation du corps : qu'en sera-t-il de la revendication de la Gestation Pour Autrui ? Je loue un corps pour obtenir un enfant. Ton corps, son corps, est à moi.

Le Messie, en disant "Ceci est mon corps" désigne le sien donné en sacrifice pour son prochain, il le partage pour la vie des humains. De la mort il nous propulse vers la Vie. (Philippe Volff)

Je trouve cette réflexion très pertinente: et vous?

Thumright

Notre corps ne nous appartient pas, il appartient au Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Ven 28 Sep 2012, 20:04

salut

Des gays contre le mariage

Fabrice Madouas le jeudi, 20/09/2012

dans Société

Entretien Xavier Bongibault préside l’association Plus gay sans mariage qui veut regrouper des personnes homosexuelles hostiles au projet du gouvernement.

Vous avez créé Plus gay sans mariage au mois de juillet. Dans quel but ? Nous souhaitons faire entendre la voix des personnes homosexuelles qui sont contre l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe. Le projet du gouvernement est loin de faire l’unanimité au sein de la communauté gay. Contrairement à ce qu’affirment les médias, cette revendication n’est pas majoritaire chez les homosexuels. La plupart s’en moquent, mais l’influence des associations LGBT [lesbiennes, gay, bi et trans, NDLR] est telle que beaucoup n’osent pas le dire.

Pourquoi y êtes-vous hostile ? Mes arguments sont ceux de toutes les personnes qui contestent ce projet : un enfant a besoin d’un père et d’une mère. Respectons cet équilibre familial, qui est aussi nécessaire à l’équilibre de la société : on ne peut pas tout chambouler sans plus de réflexions. Avant de trancher, qu’il y ait au moins un débat sur des questions qui engagent l’avenir de la société, pas seulement celui des couples homosexuels.

Qu’est-ce qui, selon vous, incite les associations LGBT à défendre cette cause ? Je crois qu’elles étaient à cours de revendications et qu’il leur fallait en trouver une. Leurs revendications étaient nécessaires dans les années1970 et 1980, leur combat contre les discriminations était juste.

Mais c’est une époque que je n’ai pas connue. J’ai 21 ans, je ne me sens victime d’aucune discrimination aujourd’hui. Je pense que ces associations sont dans une logique de surenchère permanente.

Vous vous engagez contre ce projet. Quelles sont les réactions au sein de la communauté homosexuelle ? Dès lors que vous êtes contre le mariage, contre l’adoption, les militants LGBT jugent que vous êtes réactionnaire, voire fasciste, et forcément homophobe – ce qui, dans mon cas, est pour le moins paradoxal ! En revanche, ceux qui me connaissent me disent “C’est très bien ce que tu fais” mais ils n’osent pas encore franchir le pas. Beaucoup redoutent de perdre des amis. Ils ont peur de parler.

Qu’est-ce qui vous a incité, vous, à franchir le pas ? D’abord, je ne supportais plus qu’on ne puisse pas s’exprimer sur ce sujet. Ensuite, j’avais l’impression que le gouvernement se servait de ce projet comme d’un paravent, qu’il cherchait à détourner l’attention de l’opinion. Ce qui s’est passé ces derniers jours le prouve : Christiane Taubira en a reparlé juste après l’intervention télévisée de François Hollande et l’annonce de milliards d’euros d’impôts supplémentaires. Je trouve cela choquant.

Les militants LGBT voient souvent la main de l’Église derrière l’opposition à ce projet. Êtes-vous croyant ? Pas du tout, je suis athée. Je ne cherche pas à préserver des traditions, juste un peu de bon sens. De quoi parle-t-on ? Du mariage civil ! C’est le mariage civil que je veux préserver, le code civil. Cela ne fait pas de moi un catholique…

Avez-vous un engagement politique ? Je suis adhérent à l’UMP, mais pas vraiment militant.

On entend peu les dirigeants de l’UMP sur ce sujet. Qu’attendez-vous d’eux ? Je souhaite qu’ils restent fidèles à la ligne qu’avait définie Nicolas Sarkozy pendant la campagne électorale : qu’ils s’opposent clairement au mariage et à l’adoption par les couples de même sexe.

Comment susciter le débat que vous appelez de vos voeux ? En mobilisant l’opinion publique par tous les moyens : la presse, évidemment, mais aussi, pourquoi pas, des happenings. Il est important de faire monter sur scène des personnes qui sont contre ce projet mais qui n’osent pas encore le dire. Actuellement, seuls ses partisans ont accès aux médias audiovisuels. Qu’il y ait des pour, des contre, mais surtout, qu’il y ait un débat !

Êtes-vous favorable à l’organisation d’un référendum ? Nous réclamons d’abord l’organisation d’états généraux contre la précarité familiale, car le lien familial ne doit pas être menacé mais au contraire consolidé. C’est notre priorité. Si nous n’obtenons pas du gouvernement la tenue de ces états généraux, l’organisation d’un référendum peut être envisagée.

Certains élus locaux voudraient bénéficier d’une clause de conscience, les dispensant de célébrer des mariages auxquels ils s’opposent. Qu’en pensez-vous ? Pratiquement, cette clause serait sans doute difficile à mettre en oeuvre, mais cette demande des élus locaux me semble légitime, dans le cadre de ce débat.

Vous êtes jeune. Avez-vous mesuré que vous allez vous retrouver au coeur d’une polémique parfois violente ? Cela ne me fait absolument pas peur. J’ai des convictions, partagées par beaucoup d’homosexuels. Dans une démocratie, il est bon qu’elles soient clairement exposées et discutées, quel que soit le prix à payer. Propos recueillis par Fabrice Madouas


Sur Internet : www.facebook.com/GaySansMariage

À lire également sur valeursactuelles.com :
Mariage gay, veillées d'armes, par Fabrice Madouas
Mariage homosexuel : l’injustice faite aux enfants, par Thibault Collin
Anne-Marie Le Pourhiet : "Une abolition du discernement", entretien avec Laurent Dandrieu
Contre la loi du désir, par Chantal Delsol
Mariage gay : la droite divorce, par Arnaud Folch

Photo © Valmonde

http://www.valeursactuelles.com/actualit%C3%A9s/soci%C3%A9t%C3%A9/des-gays-contre-mariage20120919.html
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 29 Sep 2012, 21:55

Très intéressante ta vidéo Marc. Elle montre - hélas - l'emprise idéologique dans laquelle se trouve Erwann Binet pour ce qui est du mariage homosexuel.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Sam 29 Sep 2012, 23:35

Oui une vidéo à regarder qui exprime parfaitement la situation. Erwann Binet est sous une emprise idéologique dont il n'a aucune conscience mais il se doute que le fait de ne rien en savoir est la position la plus forte qu'il puisse adopter. La loi ne passera que dans cette parfaite inconscience qui ne s'oppose pas, qui n'argumente pas et se contente d'entériner toute revendication.

L'idéologie qui ne se veut pas se montrer au jour c'est celle de l'absolutisation du désir, non plus seulement le désir de biens matériels mais tout désir quel qu'il soit.
Les piliers de la civilisation ne font plus le poids face au désir tout puissant de cette société infantile.
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 00:34

http://mensekhar.over-blog.com/article-resume-detaille-du-meilleur-des-mondes-de-aldous-huxley-69376340.html


Visionnaire ? cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 08:46

J’ai voulu en savoir plus sur les études scientifiques prouvant l’innocuité de l’Homoparentalité. Comme je m’en doutais, la plupart d’entre elles sont américaines, mais l'une d’entre elles a été effectuée par un Français, Stéphane Nadaud. Il a été interviewé par une journaliste du Temps (quotidien suisse).
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/2fb52922-b0cc-11dd-b87c-1c3fffea55dc/Grandir_dans_une_famille_homosexuelle_quel_devenir_pour_lenfant#.UGfj7lHhycE
Pour ceux qui ne connaîtraient pas Stephane Nadaud, il est l’auteur d’une thèse portant sur des enfants élevés par des parents homosexuels et de laquelle est né un livre intitulé « Homoparentalité, Une nouvelle chance pour la famille ? » (Fayard - 2002)
Dans cet article, on y apprend que son étude a porté sur 58 foyers homoparentaux, ce qui ne le dérange absolument pas, car il justifie ainsi la portée de son étude : « mon échantillon est l'un des plus importants. », mais « les échantillons réduits ont une valeur, il est faux d'affirmer le contraire : il existe des outils statistiques spécifiques pour les traiter. Ces études permettent donc bel et bien de décrire une population donnée. En revanche, elles ne sont pas représentatives : on ne peut pas, de ce qui est décrit, tirer des conclusions générales sur les enfants vivant dans un foyer homoparental. »
Quant à l’innocuité de l’homoparentalité, il déclare : « [...]en réalité, il n'y a pas de réponse objective à la question de savoir si une personne va « bien » ou « mal » » De toutes les façons, cela n’a pas une grande importance car : « la question du devenir des enfants ne doit pas se substituer à d'autres, tout aussi importantes, comme la place de l'homoparentalité dans la société. Qu'on ne peut pas réduire un tel choix de société à la simple question du devenir des enfants. Par exemple, si une étude « prouve » que les enfants vont mal, qu'on en déduise qu'il faut « interdire » l'homoparentalité. »

Je vous laisse donc juge de la qualité de ce type d'étude ! J’hésite entre deux adjectifs pour la qualifier : militante ou partisane. Sans doute les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 08:56

effectivement militant.

les vieux singes auront compris -et ça c'est presque savoureux- qu'en fait, s'il dit ça, c'est qu'il sait qu'il est dans le mensonge et qu'il existe déjà des études qui sont formelles :
les enfants de parents mariés qui vivent ensemble vont mieux et réussissent mieux, que ceux des divorcés, monoparentale, homoparentale etc...

alors en grand professionnel, il étale le mensonge et pour parer à toute éventualité "oui mais même s'il s'avérait que..."

un tel niveau dans la maîtrise de la Propagande, ça force l'admiration.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 09:56

Scrogneugneu a écrit:
effectivement militant.
les vieux singes auront compris -et ça c'est presque savoureux- qu'en fait, s'il dit ça, c'est qu'il sait qu'il est dans le mensonge et qu'il existe déjà des études qui sont formelles :
les enfants de parents mariés qui vivent ensemble vont mieux et réussissent mieux, que ceux des divorcés, monoparentale, homoparentale etc...
alors en grand professionnel, il étale le mensonge et pour parer à toute éventualité "oui mais même s'il s'avérait que..."
un tel niveau dans la maîtrise de la Propagande, ça force l'admiration.
Pour ce qui est des familles monoparentales, regardez donc ce rapport édifiant :
http://www.cee-recherche.fr/fr/rapports/redir/familles_monoparentales_france_rap36.pdf?utm_source=pdf&utm_medium=familles_monoparentales_france_rap36
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 10:53

Ce n'est pas le problème Scrogneugneu et Poisson. Dans la vidéo de Kto les opposants au mariage / adoption homo reconnaissent qu'un couple homosexuel est évidemment tout aussi capable de prendre soin convenablement un enfant que quiconque. Prendre soin n'est pas élever. Elever un enfant c'est lui donner accès à un cadre symbolique qui transcende les parents et l'enfant.

Ce n'est pas dans les apparences que se trouve le problème. La société ayant perdu le sens de ses valeurs fondamentales elle n'est plus capable de voir qu'elle sape ses fondements. Dans un travail de sape les apparences sont sauves pendant longtemps, puis tout s'effondre.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 11:52

Renaud a écrit:
Ce n'est pas le problème Scrogneugneu et Poisson. Dans la vidéo de Kto les opposants au mariage / adoption homo reconnaissent qu'un couple homosexuel est évidemment tout aussi capable de prendre soin convenablement un enfant que quiconque. Prendre soin n'est pas élever. Elever un enfant c'est lui donner accès à un cadre symbolique qui transcende les parents et l'enfant.
Ce n'est pas dans les apparences que se trouve le problème. La société ayant perdu le sens de ses valeurs fondamentales elle n'est plus capable de voir qu'elle sape ses fondements. Dans un travail de sape les apparences sont sauves pendant longtemps, puis tout s'effondre.
Euh, le" topic" dans lequel j'ai écrit n'est, à mon sens, pas exclusivement réservé aux commentaires sur l'excellente vidéo postée par Marc ! De surcroît, je me suis bien gardé d'y faire référence. Je ne comprends pas trop le sens de votre remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 12:15

Les études sociologiques ne peuvent pas fonder les bases de la société puisqu'elles ne connaissent d'autre valeur que le bien être. La question n'est pas de savoir si un enfant se sent bien dans un couple homosexuel, s'il parait heureux ou s'il réussit socialement.

Un enfant a autant besoin de soins que de repères et de limites. La limite à la fusion destructrice est posée par la différence irréductible des sexes et la différence de lignée. Les parents ne sont pas interchangeables et ils sont issus de lignées différente et identifiables. Cette étrangeté des parents l'un à l'autre est ce qui montre à l'enfant que la différence engendre la différence. Il n'est pas l'auto-reproduction de ses parents, il peut leur échapper et trouver sa liberté. Si les parents sont parent 1 et parent 2 indifférenciés, alors l'enfant n'a pas la possibilité de se différencier, il reste englué en lui-même dans une pseudo famille captatrice sans origines et sans autre fin qu'elle-même.

Si le projet de loi n'aboutit pas c'est qu'on se sera rendu compte qu'une société ne peut être basée sur le désir et la transgression de toute limite, que l'interdit est un fondement. On ne peut remettre en cause la procréation par deux sexes différents, la filiation naturelle, sans remettre en cause les interdits qui structurent l'humanité. Ce serait ouvrir un champ sans limite à la barbarie du désir. Ce serait ouvrir la boite de Pandore et sacrifier les faibles qui ne pourront terrasser la bête de l'apocalypse.
La société a le devoir de protéger les citoyens d'eux-mêmes et n'a pas le droit de les précipiter dans un abyme où beaucoup périront.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 16:41

Pas d'accord. La question est bien de savoir si les enfants vont bien dans un couple homoparental. Les gens ont le droit dans notre société de ne pas avoir envie de "la réalisation de la liberté au delà du bien-être". Le critère du bien être n'est peut-être pas moral, mais c'est tout ce qu'on a trouvé de mieux, en 2000 ans, pour faire barrage à l'arbitraire et à l'autoritarisme. Certes l'humanité peut encore faire mieux, mais ce n'est pas à coup d'interdits et de lois qu'on va y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 17:35

L'interdit fixe précisément des limites à l'arbitraire du bien être qui peut être tout et n'importe quoi s'il ne trouve pas une limite. Faire une étude sociologique du bien être des enfants suppose des critères de ce bien être. Ces critères reposent nécessairement in fine sur des interdits qui donnent un cadre au bien être. L'être humain a besoin de limites pour exister.
Uniquement la béatitude en Dieu fait voler en éclats les limites parce que l'homme renonce consciemment à l'existence.
Vouloir imposer une société déchainée où l'unique alternative est le malheur absolu ou le bonheur absolu est une aberration voulue par des inconscients.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 18:05

Le bien être n'est pas un arbitraire, c'est l'inclination naturelle de notre volonté quand elle n'est pas contrôlée par la raison droite. Il vaut mieux donner aux gens l'occasion de se comporter selon leur raison droite plutôt que leur imposer des choses qu'ils ne comprennent pas ou qu'on n'a pris le temps de leur expliquer. Si la notion de mariage est aujourd'hui si confuse, c'est probablement parce que les bons chrétiens d'autrefois l'ont si mal traitée. A méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 18:15

C'est pourquoi l'état ne s'occupe plus de régler les moeurs mais seulement d'accompagner leur évolution. Sauf que de glissements en glissements on en arrive à remettre en cause les piliers de la civilisation et là il faut dire stop.

Notre société est dans cette situation paradoxale où l'état n'ayant plus aucun avis sur les moeurs c'est l'Eglise qui doit se charger du sale boulot de la morale et devenir ainsi un obstacle à la réalisation spirituelle alors que sa vocation première était de la promouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 18:17

scholasate a écrit:
Le bien être n'est pas un arbitraire, c'est l'inclination naturelle de notre volonté quand elle n'est pas contrôlée par la raison droite. Il vaut mieux donner aux gens l'occasion de se comporter selon leur raison droite plutôt que leur imposer des choses qu'ils ne comprennent pas ou qu'on n'a pris le temps de leur expliquer. Si la notion de mariage est aujourd'hui si confuse, c'est probablement parce que les bons chrétiens d'autrefois l'ont si mal traitée. A méditer.
Euh, là encore, je me permets d'intervenir. Nous discutons bien du mariage civil, et non du mariage religieux, il me semble ...
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 18:31

On discute de la notion de mariage et s'il faut continuer, en tant que chrétien, à se marier civilement. Incidemment on discute de savoir si le mariage homosexuel est légitime. Cela ne me pose pas problème dès que l'on a compris qu'il faudrait complétement distinguer le mariage chrétien du mariage civil.

En Israel, les chrétiens se marient directement à l'Eglise, et font enregistrer leur mariage civilement, qui est ensuite reconnu en France ou dans les pays où règne un concordat. C'est la solution pour ceux qui ne veulent plus se marier civilement dans un pays qui permet le "mariage" homosexuel.

En outre, on discute de la notion même d'homosexualité et qu'il y a à ce propos un malentendu, car la Bible ne condamne pas l'homophilie (appelons comme cela l'amitié entre Jonathan et David) mais seulement la sodomie.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 18:52

scholasate a écrit:
On discute de la notion de mariage et s'il faut continuer, en tant que chrétien, à se marier civilement. Incidemment on discute de savoir si le mariage homosexuel est légitime. Cela ne me pose pas problème dès que l'on a compris qu'il faudrait complétement distinguer le mariage chrétien du mariage civil.
Mais est-ce bien la question ? Pour moi, même si le mariage civil devient une complète mascarade, cela ne changera pas le sens du mariage religieux. Par contre, une question intéressante sera de voir l'obligation qui sera (peut-être) faite aux élus municipaux de procéder à cette pantalonnade : auront-ils le droit de refuser de célébrer de telles unions ?
PS : pour la petite histoire, le jour de mon mariage civil ((il y a 26 ans), l'officier d'état civil était complètement bourré : il était obligé de s'agripper au dossier de la chaise, a inversé nos patronymes, sans même parler de l'odeur de pastis qui flottait tout autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 19:04

scholasate a écrit:
Pas d'accord. La question est bien de savoir si les enfants vont bien dans un couple homoparental. Les gens ont le droit dans notre société de ne pas avoir envie de "la réalisation de la liberté au delà du bien-être". Le critère du bien être n'est peut-être pas moral, mais c'est tout ce qu'on a trouvé de mieux, en 2000 ans, pour faire barrage à l'arbitraire et à l'autoritarisme. Certes l'humanité peut encore faire mieux, mais ce n'est pas à coup d'interdits et de lois qu'on va y arriver.
en clair, vous êtes pour ou contre le mariage homosexuel et l'homoparentalité, (c'est-à-dire reconnus comme structures fondamentales de la société au même titre que le mariage homme-femme et la famille) ???
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 19:10

il faut bien distinguer deux choses:
- les choses accidentelles : par exemple une famille monoparentale, ou même, homoparentale pour X raisons. (ils peuvent venir de l'étranger, ou l'enfant à été adopté par un célibataire qui ensuite a une vie homo etc...)

- les choses reconnues par la société : par exemple, les futures lois socialistes dont on parle ici.

Un Chrétien peut se satisfaire de (dans le sens de tolérer) la première situation dans la société, MAIS EN AUCUN CAS de la seconde. C'est totalement contraire au Christianisme. Sa position ne peut être que ferme et très tranchée.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 19:15

Poisson a écrit:
Mais est-ce bien la question ? Pour moi, même si le mariage civil devient une complète mascarade, cela ne changera pas le sens du mariage religieux. Par contre, une question intéressante sera de voir l'obligation qui sera (peut-être) faite aux élus municipaux de procéder à cette pantalonnade : auront-ils le droit de refuser de célébrer de telles unions ?
Les Chrétiens doivent bien continuer de signer ce contrat social, qui est implicite du mariage Chrétien ! Ils ne peuvent pas le boycotter, parce qu'il a été "élargit" !

En revanche tous les Chrétiens (maires, élus municipaux) ont un devoir d'objection de conscience et de ne pas célébrer ces unions.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 19:19

Scrogneugneu a écrit:
Les Chrétiens doivent bien continuer de signer ce contrat social, qui est implicite du mariage Chrétien ! Ils ne peuvent pas le boycotter, parce qu'il a été "élargit" !
En revanche tous les Chrétiens (maires, élus municipaux) ont un devoir d'objection de conscience et de ne pas célébrer ces unions.
Pour l'instant, dans le projet de texte, il n'y a rien de tout cela. Y aurait-il une arrière pensée politique ?
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 19:33

Citation :
En outre, on discute de la notion même d'homosexualité et qu'il y a à ce propos un malentendu, car la Bible ne condamne pas l'homophilie (appelons comme cela l'amitié entre Jonathan et David) mais seulement la sodomie.

Scholasate, pour Aristote même l'amitié entre les hommes est fondamentale dans une société, dans la mesure où les hommes en société doivent entretenir des relations de confiance pour leur permettre de bien vivre collectivemen

Les rapports homosexuels (rapports que je n'entends pas nécessairement comme rapports physiques mais simplement comme relations entre deux personnes de même sexe) ne peuvent être assimiler à l'institution qu'est le mariage (civil et religieux) car la fonction du mariage est de créer un cadre juridique et social à une union conjuguale naturelle (un père, et une mère). Celà n'empêche pas que l'on puisse avoir des ami(e)s parmi nos compatriotes de même sexe. Mais, le mariage couvre une réalité qui ne peut concerner les unions homosexuelles : l'acte entre le père et la mère qui permet la conception d'un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 19:36

aristote a écrit:


Les rapports homosexuels (rapports que je n'entends pas nécessairement comme rapports physiques mais simplement comme relations entre deux personnes de même sexe)

Attention aux mots alors ! Laughing

Cela s'appelle : "Les rapports sociaux entre membres d'une communauté".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Homoparentalité ou mariage pour "tous"...   Dim 30 Sep 2012, 20:09

Si, dans une société démocratique, une majorité de gens sont favorables au "mariage" homosexuel, votre avis personnel, ni le mien, n'a aucun intérêt. Si vous entrez en dissidence car vous n'êtes plus d'accord avec la conception que la société se fait désormais du mariage (ce qui est mon cas, et apparemment le vôtre), il faut aller se marier dans un pays où il n'y a pas de concordat avec l'Eglise, comme Israël. C'est ce que j'ai fait.
Revenir en haut Aller en bas
 
Homoparentalité ou mariage pour "tous"...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mariage pour tous ...
» Mariage pour tous ???
» Dernier recours contre le mariage pour tous!!!!
» L'adhésion au "mariage pour tous" reste élevée, selon Ifop
» Evêque d’Ajaccio:"J’appelle les Corses à manifester à Paris contre le mariage pour tous. J’y serai"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: