DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mensonges balayés par Saint-Seraphim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mensonges balayés par Saint-Seraphim   Dim 02 Sep 2012, 22:57

Je lisais certains fils de discussions et j'y considérais plusieurs interjections, erreurs et interrogations diverses. Cela ressemblait à une cacophonie ininterrompue et me fatiguait grandement car je n'y voyais pas d'issue évidente. J'ai demandé et finalement est venu celui-ci auquel je ne m'étais point arrètée et qui, ma foi, répond grandement et surtout simplement:

En voici deux extraits :

"Dieu, le Verbe, Notre Seigneur Dieu Homme, Jésus-Christ, compare notre vie à un marché et notre activité sur cette terre à un commerce. Il nous dit à tous: « Négociez jusqu'à Mon Avènement en économisant le temps, car les jours sont. incertains... ». C'est-à-dire: gagnez du temps pour l'acquisition des biens célestes, en utilisant les biens terrestres, ceux-ci étant représentés par les vertus pratiquées au nom de Jésus-Christ nous apportant la grâce du Saint-Esprit.
Dans la parabole des Vierges Sages et des Vierges Folles, quand ces dernières manquent d'huile, il faut aller en acheter au marché. Or, quand elles en ont acheté, les portes de la chambre nuptiale: sont déjà fermées, et elles ne peuvent y entrer. Certains disent que le manque d'huile chez les Vierges Folles, symbolise l'insuffisance de bonnes actions. Cette explication n'est point juste.
Quelle insuffisance de bonnes oeuvres auraient-elles, en effet, puisqu'elles sont nommées « VIERGES » quoique folles. La virginité est une haute vertu, car cet état égale celui des anges et pourrait, à lui seul, remplacer toutes les autres vertus.
Moi, humble Séraphim, je pense qu'il leur manquait justement la Grâce de l'Esprit de Dieu. Pratiquant les vertus, ces vierges croyaient justement en ces pratiques. « Ayant fait une bonne action, pensaient-elles, nous avons fait, par cela même, l'oeuvre de Dieu ». Quant à la grâce du Saint-Esprit, elles ne se souciaient point de l'obtenir. C'est sur ce mode de vie, basé uniquement sur la pratique des vertus, sans avoir examiné minutieusement si elles rapportaient ces grâces du Saint-Esprit, et combien exactement, qu'il a été dit dans les Écritures :
« Certaines voies paraissent être bonnes au commencement, mais leurs fins conduisent dans les abîmes infernaux ».
Saint Antoine le Grand, dans ses Épîtres aux moines, dit de ces vierges: « Beaucoup de moines et de vierges ignorent totalement les différences dans les volontés agissantes dans l'homme. Ils ne savent pas que nous sommes le champ d'action de trois volontés: 1°) celle de Dieu, très parfaite et salvatrice pour tous; 2°) notre propre volonté humaine qui, en soi, n'est ni mauvaise, ni salutaire; 3°) celle du démon, nous conduisant à la perdition.
Et c'est bien cette troisième volonté de l'ennemi qui apprend à l'homme , soit à ne pas pratiquer la vertu du tout, soit à le faire par vanité - ou pour le « bien » seulement, et jamais au nom du Christ.
La deuxième, notre propre volonté, nous apprend à tout faire pour notre jouissance, ou alors, pareillement à celle de l'ennemi, nous apprend à faire le bien au nom du « bien » seul, sans se soucier de la grâce que l'on peut ainsi acquérir.
Quant à la première volonté, celle de Dieu, elle consiste essentiellement dans la pratique du bien uniquement au nom du Christ, pour l'acquisition de l'Esprit Saint, ce trésor éternel inépuisable que rien ne peut, ici, estimer à sa juste valeur. Cette acquisition du Saint-Esprit est symbolisée par l'huile qui manquait chez les vierges folles. C'est pour cela qu'on les a appelées « folles », parce qu'elles ont oublié la chose essentielle, le fruit indispensable de la vertu - la grâce de l'Esprit Saint - sans quoi il ne peut y avoir de salut pour personne."


"- Mon Père, dis-je, vous parlez tout le temps de l'acquisition de la Grâce de l'Esprit Saint comme étant le but de la vie chrétienne ; mais comment et où puis-je la reconnaître ? Les bonnes actions sont reconnaissables ; mais comment l'Esprit Saint peut-Il être vu ? Comment pourrais-je savoir s'Il est ou non avec moi ?
- Dans le temps présent, répondit le Staretz, à cause de notre froideur générale pour la sainte Foi en Notre Seigneur Jésus-Christ et à cause de l'inattention que nous manifestons vis-à-vis de l'action en nous de Sa divine Providence et de la perte du contact de l'homme avec Dieu, nous sommes arrivés à un tel point que nous nous sommes éloignés de la vraie vie chrétienne. Étrange nous parait actuellement le témoignage des Écritures Saintes, quand l'Esprit de Dieu, par la bouche de Moïse, dit : « Et Adam a vu le Seigneur se promenant au Paradis... », ou, si nous lisons dans l'apôtre Paul : « Nous allions à Antioche et l'Esprit de Dieu n'alla point avec nous. Alors, nous retournâmes vers la Macédoine et l'Esprit de Dieu nous accompagna ».
Dans bien d'autres endroits de l'Écriture Sainte il est question de l'apparition de Dieu à l'homme. Aussi, certains disent-ils : « Ces écrits sont incompréhensibles ! L'homme peut-il vraiment voir Dieu d'une façon évidente ? ».
Et pourtant, il n'y a rien d'incompréhensible. Cette « incompréhension » provient du fait que nous nous sommes éloignés de la SIMPLICITÉ DU SAVOIR des premiers chrétiens et, sous prétexte d'instruction, sommes entrés dans les TÉNÈBRES DU NON SAVOIR.
Alors qu'au contraire, les Anciens mentionnaient souvent dans leurs conversations habituelles l'apparition de Dieu parmi les hommes, sans trouver cela étrange.
Ainsi Job, quand ses amis lui reprochaient de médire de Dieu, répondait : « Comment cela se pourrait-il, quand je sens la respiration du Tout-Puissant dans mes narines. » Ce qui veut dire : « Comment pourrais-je insulter le Seigneur quand Son Saint-Esprit est avec moi... Si j'avais insulté Dieu, Son Esprit Saint m'aurait abandonné, mais là je sens son souffle dans mes narines ! »
De même, il est dit qu'Abraham et Jacob ont vu Dieu et ont conversé avec Lui. "



Et là je vous conjure, chrétiens? de lire tout du lien ci-après car ce n'est pas si long et très révélateur:

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Seraphim/table.html

N.B. Je crois important de préciser ici que Saint-Seraphim, parlant du "souffle de l'Esprit Saint" qui est attribué au "baptême de l'eau" : signifie toute naissance sur cette Terre désormais bénie de Dieu...mais de plus, malheureusement, certaines "créatures" enlèvent la possibilité du souffle de cet Esprit à ses enfants...mais ceux-là ne sont pas nos frères...et encore moins nos "sauveurs".
(comprenne qui pourra)



Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Mensonges balayés par Saint-Seraphim   Lun 03 Sep 2012, 12:32

Merci Séraphine pour ce lien. Effectivement, tous les chrétiens devraient quel est réellement le but de notre vie de Chrétien, ce que ce texte explique très bien.
je pense surtout à un fil sur la virginité supérieur ou inférieur qui a fait couler beaucoup d'encre sur le forum. la parabole des vierges folles qui avaient oublié l'essentiel. bien qu'avec un hymen intact, leur âme était dépourvue de l' Esprit Saint seul indispensable, pour redonner la pureté à notre âme, sa virginité originelle pour son union finale avec l'époux.
Je recommande aussi à cet effet la lecture d'un des codex de NAG HAMMADI "l'EXEGETE DE L'AME" . en pdf sur le net
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Mensonges balayés par Saint-Seraphim   Lun 03 Sep 2012, 13:17

Séraphine a écrit:
Je lisais certains fils de discussions et j'y considérais plusieurs interjections, erreurs et interrogations diverses. Cela ressemblait à une cacophonie ininterrompue et me fatiguait grandement car je n'y voyais pas d'issue évidente. J'ai demandé et finalement est venu celui-ci auquel je ne m'étais point arrètée et qui, ma foi, répond grandement et surtout simplement:

En voici deux extraits :

symbolisée par l'huile qui manquait chez les vierges folles. C'est pour cela qu'on les a appelées « folles », parce qu'elles ont oublié la chose essentielle, le fruit indispensable de la vertu - la grâce de l'Esprit Saint - sans quoi il ne peut y avoir de salut pour personne."



- Dans le temps présent, répondit le Staretz, à cause de notre froideur générale pour la sainte Foi en Notre Seigneur Jésus-Christ et à cause de l'inattention que nous manifestons vis-à-vis de l'action en nous de Sa divine Providence et de la perte du contact de l'homme avec Dieu, nous sommes arrivés à un tel point que nous nous sommes éloignés de la vraie vie chrétienne. Étrange
Aussi, certains disent-ils : « Ces écrits sont incompréhensibles ! L'homme peut-il vraiment voir Dieu d'une façon évidente ? ».
Et pourtant, il n'y a rien d'incompréhensible. Cette « incompréhension » provient du fait que nous nous sommes éloignés de la SIMPLICITÉ DU SAVOIR des premiers chrétiens et, sous prétexte d'instruction, sommes entrés dans les TÉNÈBRES DU NON SAVOIR.
Alors qu'au contraire, les Anciens mentionnaient souvent dans leurs conversations habituelles l'apparition de Dieu parmi les hommes, sans trouver cela étrange.
Ainsi Job, quand ses amis lui reprochaient de médire de Dieu, répondait : « Comment cela se pourrait-il, quand je sens la respiration du Tout-Puissant dans mes narines. » Ce qui veut dire : « Comment pourrais-je insulter le Seigneur quand Son Saint-Esprit est avec moi... Si j'avais insulté Dieu, Son Esprit Saint m'aurait abandonné, mais là je sens son souffle dans mes narines ! »
De même, il est dit qu'Abraham et Jacob ont vu Dieu et ont conversé avec Lui. "[/i]


Et là je vous conjure, chrétiens? de lire tout du lien ci-après car ce n'est pas si long et très révélateur:

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Seraphim/table.html

N.B. Je crois important de préciser ici que Saint-Seraphim, parlant du "souffle de l'Esprit Saint" qui est attribué au "baptême de l'eau" : signifie toute naissance sur cette Terre désormais bénie de Dieu...mais de plus, malheureusement, certaines "créatures" enlèvent la possibilité du souffle de cet Esprit à ses enfants...mais ceux-là ne sont pas nos frères...et encore moins nos "sauveurs".
(comprenne qui pourra)




J'ai voulu surtout souligner ce passage qui parle de "la simplicité de savoir" des premiers chrétiens.
De la perte de contact direct de l'homme avec Dieu

Aujourd'hui, les théologiens et autres intellectuels nous ont compliqué l'Evangile, avec tous ces mots qui sont autant de MURS QUI EMPRISONNENT L'ESPRIT SAINT" car s'adressent au mental. Or, en matière de spiritualité, le mental est une barrière, un obstacle très perturbant. Nous sommes effectivement dans les "TENEBRES DU NON SAVOIR"
Et Ils ont mis tellement d'intermédiaires entre Dieu et nous, c'est flippant. Je connais des chrétiens qui ne prient plus seule, et demande constamment à un prêtre de prier pour eux. tellement ils sont convaincu que seul le prêtre a le droit de s'approcher de Dieu.
Je te comprends donc quand tu parles de certaines créatures qui enlèvent la possibilités du souffle de cet Esprit aux enfants de Dieu. Réellement, ils font écran. Et, Jésus avait déja stigmatisé ce comportement chez le clergé qu'il avait tellement combattu aux jours de sa vie terrestre. je cite de mémoire. "Vous avez fermé la porte du Royaume vous n'y êtes pas entré et vous empêchez les autres d'y entrer"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mensonges balayés par Saint-Seraphim   Lun 03 Sep 2012, 19:08

OUI tout à fait mahasaraswati. Je n'avais pas remarqué que nous étions si proche en pensées! ouf

J'avoue que le clin d'oeil de la fin sur "les créatures" était destiné à un public particulier, mais on peut l'extensionner aux scribes et aux pharisiens, d'une certaine façon, c'est sûr. ;)

Revenir en haut Aller en bas
 
Mensonges balayés par Saint-Seraphim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mensonges balayés par Saint-Seraphim
» Saint Seraphim de Sarov !
» Saint Séraphin de Sarov
» Instructions Spirituelles par Saint Seraphim
» LA SAINT-BARTHÉLEMY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: