DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascaloo



Masculin Messages : 16
Inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Sam 01 Sep 2012, 01:42

Bonsoir à toutes et tous,

Du point de vue de la théologie catholique, qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?
Est-ce un ordre venant du Ciel et de Dieu, un intersigne qui met en garde le croyant contre l'erreur ?

Ayant été baptisé et suivi 10 ans d'études protestantes entre l'âge de 5 et 16 ans, j'ai refusé la communion. Certaines choses commençaient à m'inquiéter dans les paroles des pasteurs avec lesquels j'étais de plus en plus en conflit ouvert. Je ne trouvais plus la parole du Christ et de Dieu dans leurs propos.

Je ne suis pas évangéliste, mais, certains d'entre eux m'ont envoyé promener car "c'est un culte des idoles (sic)" : quand j'étais petit, j'allais dans de très anciennes églises et chapelles pour parler et rire avec de grandes statues de saint Pierre aux liens, Marie et Jésus. J'étais content, je m'étais fait des amis !

+++++


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Sam 01 Sep 2012, 16:44

Personnellement, je préfère m'en référer au Seigneur Dieu qu'à un prêtre car mon Seigneur est mieux et meilleur a mener ces propres affaires qu'un homme.

Par ailleurs, ne devons-nous pas chercher l'intimité et la complicité avec le Seigneur comme Jésus avec son Père ?
Donc pourquoi passer devant un intermédiaire puisque c'est Notre Seigneur Dieu qui est le maître du Pardon et non un prêtre.

Pour moi ,le prêtre n'a pas la capacité de savoir si Dieu pardonne mes fautes. Le prêtre ne peut que prétendre que Dieu nous retire les fautes et les péchés.

Ensuite chacun est libre ou pas libre de choisir de communier ou pas. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Sam 01 Sep 2012, 16:49

Le Christ a dit à ses apôtres que les péchés qu'ils remettraient seraient remis (Jean 20, 23), donc on peut croire que quand le prêtre nous remet nos péchés au nom de Dieu, ils sont remis. salut
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Dim 02 Sep 2012, 19:43

pascaloo a écrit:
Bonsoir à toutes et tous,

Du point de vue de la théologie catholique, qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?
Est-ce un ordre venant du Ciel et de Dieu, un intersigne qui met en garde le croyant contre l'erreur ?

Ayant été baptisé et suivi 10 ans d'études protestantes entre l'âge de 5 et 16 ans, j'ai refusé la communion. Certaines choses commençaient à m'inquiéter dans les paroles des pasteurs avec lesquels j'étais de plus en plus en conflit ouvert. Je ne trouvais plus la parole du Christ et de Dieu dans leurs propos.

Je ne suis pas évangéliste, mais, certains d'entre eux m'ont envoyé promener car "c'est un culte des idoles (sic)" : quand j'étais petit, j'allais dans de très anciennes églises et chapelles pour parler et rire avec de grandes statues de saint Pierre aux liens, Marie et Jésus. J'étais content, je m'étais fait des amis !

+++++



Cher Pascaloo, si tu allais dans de vieilles chapelles et que tu riais avec Saint Pierre, c'est que le Bon Dieu t'a donné une âme de catholique, tout simplement, et ce que tu faisais enfant, hé bien de grands saints l'ont fait aussi.

Dans la communion des saints, tous les témoins de Dieu sont vivants et intercèdent pour nous auprès de Dieu qui n'a rien à leur refuser, car ils ont donné leur vie pour Lui, souvent jusqu'au sang.

C'est pour cela qu'ils ont leurs statues dans les églises et que les chrétiens les vénèrent et demandent leur intercession.

Je pense que tu es prédestiné à être catholique, et que ton âme le sait, tout simplement.

Pour la communion, c'est la Présence Réelle de Notre Seigneur qui est dans l'hostie après la prière de consécration dite par le prêtre à la messe "ceci est mon corps, ceci est mon sang, faites ceci en mémoire de Moi".

C'est l'esprit du menteur qui te tient loin de la communion.

Cela, dit, pour communier dans l'Eglise catholique, il te faut le baptême (catholique ou non, je ne sais pas trop, il faudrait te renseigner auprès d'un prêtre); avoir fait sa première communion et son catéchisme catholique.

De quoi aiguiser ton appétit, mais au bout : quelle bonheur, quelle merveille incomparable, recevoir Notre Seigneur en soi !! :sts:



Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Lun 03 Sep 2012, 13:36


Pour une fois je suis d'accord avec Julia.
Dans ta présente incarnation, ton âme a besoin de faire une expérience "Catholique". Comme je dis souvent, il faut écouter son âme, on est pas obligé de suivre la religion de ses parents.
Je prend souvent l'exemple d’Abraham, du temps de Théra son père, on adorait les astres cela ne lui convenait pas, et c'et en cherchant qu'il a découvert le Dieu unique. Ton âme sait pourquoi tu es sur cette terre en cette incarnation suit donc ton inclination sans te culpabiliser. sunny
Bon courage, car je sais que tu auras pas mal de problème avec ton entourage.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Lun 03 Sep 2012, 21:41

pascaloo a écrit:
Bonsoir à toutes et tous,

Du point de vue de la théologie catholique, qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?
Est-ce un ordre venant du Ciel et de Dieu, un intersigne qui met en garde le croyant contre l'erreur ?

Ayant été baptisé et suivi 10 ans d'études protestantes entre l'âge de 5 et 16 ans, j'ai refusé la communion. Certaines choses commençaient à m'inquiéter dans les paroles des pasteurs avec lesquels j'étais de plus en plus en conflit ouvert. Je ne trouvais plus la parole du Christ et de Dieu dans leurs propos.

Je ne suis pas évangéliste, mais, certains d'entre eux m'ont envoyé promener car "c'est un culte des idoles (sic)" : quand j'étais petit, j'allais dans de très anciennes églises et chapelles pour parler et rire avec de grandes statues de saint Pierre aux liens, Marie et Jésus. J'étais content, je m'étais fait des amis !

+++++



Ca peut être un choix d'humilité ("je suis indigne"). Mais attention à ne pas exagérer dans cette spiritualité qui étoufferait l'âme. C'est ce que le jansénisme a provoqué au XVIII° s.

il faut la contrebalancer par l'amour qui, lui, donne soif du Seigneur et pousse à communier.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mar 04 Sep 2012, 08:03

Dire : "je suis indigne" est parfaitement exact, mais qui peut prétendre être digne ?

Nous le disons avant chaque communion : "Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole, et je serai guéri".

S'il est une chose que je regrette, c'est la suppression du jeûne eucharistique. Comme le disait un prêtre de ma connaissance : "il suffit de ne pas casser la croûte pendant la messe" ! :| En fait, rien n'empêche d'observer ce jeûne personnellement...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mar 04 Sep 2012, 08:33

Cécile a écrit:
Dire : "je suis indigne" est parfaitement exact, mais qui peut prétendre être digne ?

Nous le disons avant chaque communion : "Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole, et je serai guéri".

S'il est une chose que je regrette, c'est la suppression du jeûne eucharistique. Comme le disait un prêtre de ma connaissance : "il suffit de ne pas casser la croûte pendant la messe" ! :| En fait, rien n'empêche d'observer ce jeûne personnellement...

Lorsque nous communion, ce n'est pas sous le motif de la "dignité" mais sous celui de la "soif d'amour"

Ainsi, si l'humilité aurait tendance à nous pousser à ne pas communier "Je suis un homme impur", l'amour nous pousse à l'inverrse.

Et ces deux vertus (humilité et amour) sont les deux pieds de la vie chrétienne.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mar 04 Sep 2012, 10:59

Naturellement, l'amour est la raison même de la communion ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mar 04 Sep 2012, 13:25

Cécile a écrit:
Dire : "je suis indigne" est parfaitement exact, mais qui peut prétendre être digne ?

Nous le disons avant chaque communion : "Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole, et je serai guéri".

S'il est une chose que je regrette, c'est la suppression du jeûne eucharistique. Comme le disait un prêtre de ma connaissance : "il suffit de ne pas casser la croûte pendant la messe" ! :| En fait, rien n'empêche d'observer ce jeûne personnellement...

L'Église prescrit de ne pas manger une heure avant de communier.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mar 04 Sep 2012, 13:34

Simon1976 a écrit:
Cécile a écrit:
Dire : "je suis indigne" est parfaitement exact, mais qui peut prétendre être digne ?

Nous le disons avant chaque communion : "Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole, et je serai guéri".

S'il est une chose que je regrette, c'est la suppression du jeûne eucharistique. Comme le disait un prêtre de ma connaissance : "il suffit de ne pas casser la croûte pendant la messe" ! :| En fait, rien n'empêche d'observer ce jeûne personnellement...

L'Église prescrit de ne pas manger une heure avant de communier.

:sts:
C'est à peu près la durée d'une messe solennelle...

Quand j'étais jeune, le jeûne eucharistique était absolu, c'est à dire qu'il ne fallait pas avoir mangé depuis minuit. Puis, c'est passé à 3 heures avant la communion, ce qui était quand même facile, tout en obligeant à se préparer. On ne part pas à la messe comme pour aller faire des courses !
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mar 04 Sep 2012, 15:04

Hé hé, notre Cécile aurait-elle un petit sursaut de Tradition ? à la bonne heure !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mar 04 Sep 2012, 15:25

Je ne suis pas opposée à la Tradition ! Mais il faut bien admettre que le Tradition ne doit pas être figée, ce n'est pas un carcan, elle évolue. Ainsi les prêtres n'ont pas toujours porté la soutane !

Par ailleurs, se préparer pour aller à la messe n'est pas propre aux tradis ! Laughing
Ce n'est pas chez moi "un sursaut", cela fait 66 ans que ça dure...
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mer 05 Sep 2012, 14:46

pascaloo a écrit:
Bonsoir à toutes et tous,

Du point de vue de la théologie catholique, qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?
Est-ce un ordre venant du Ciel et de Dieu, un intersigne qui met en garde le croyant contre l'erreur ?

Ayant été baptisé et suivi 10 ans d'études protestantes entre l'âge de 5 et 16 ans, j'ai refusé la communion. Certaines choses commençaient à m'inquiéter dans les paroles des pasteurs avec lesquels j'étais de plus en plus en conflit ouvert. Je ne trouvais plus la parole du Christ et de Dieu dans leurs propos.

Je ne suis pas évangéliste, mais, certains d'entre eux m'ont envoyé promener car "c'est un culte des idoles (sic)" : quand j'étais petit, j'allais dans de très anciennes églises et chapelles pour parler et rire avec de grandes statues de saint Pierre aux liens, Marie et Jésus. J'étais content, je m'étais fait des amis !

Cher Pascaloo,

tout dépend quel est le motif de ce choix intime fait en conscience.

La conscience a souvent besoin d'être éclairée par un accompagnateur spirituel -pas facile à trouver aujourd'hui : c'est une grâce à demander.

D'autre part, il y a tout de même, outre le commandement de l'Eglise qui demande au moins la communion et confession annuelles, la PAROLE DE JESUS : "Je suis le Pain de vie... Qui mange de ce pain vivra éternellement...Ma chair est vraiment nourriture... mon Sang est vraiment breuvage"... et, comme alors, Il peut ajouter : "mais il y en a parmi vous qui ne croient pas"....

De sorte qu'il me semble souverainement imprudent de ne pas répondre à Son invitation.

Que les critiques des évangéliques, ni aucune opposition ou critique d'où qu'elles viennent, ne nous détournent pas de l'Eglise catholique qui nous présente la Vérité de la Foi.

Demandons ensemble cette grâce à Marie, Gardienne de la Foi !

Like a Star @ heaven :sts: Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
pascaloo



Masculin Messages : 16
Inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mer 26 Sep 2012, 19:20

@à toutes et tous,

Je remonte ce topic, veuillez m'excuser de m'être absenté, et, par là-même, de ne pas avoir répondu plus tôt.
En vous remerciant pour toutes vos réponses. Je vais essayer un synopsis, et répondre à chacun d'entre vous :

@Graal,

Par ailleurs, ne devons-nous pas chercher l'intimité et la complicité avec le Seigneur comme Jésus avec son Père ?
Donc pourquoi passer devant un intermédiaire puisque c'est Notre Seigneur Dieu qui est le maître du Pardon et non un prêtre.


Cela me rassure et m'interpelle. Il y a certainement une forme d'intimité et de rapport avec la foi profonde des croyants sur laquelle on ne peut mettre des mots humains qui retranscrirai cette force inouïe, qui est celle de l'appel de Dieu ; ces paroles codées qui nous paraissent indécodables. Les pasteurs protestants que j'ai connu, sauf un, se refusaient catégoriquement à examiner, ce qui me parait être une logique raisonnée de la foi catholique, celle d'une forme de pré-destination à la beauté des images pieuses. L'idolâtrie du monde des statues saintes me semble être à mille lieues de la réalité divine.

@Simon1976,

donc on peut croire que quand le prêtre nous remet nos péchés au nom de Dieu, ils sont remis.


Pourquoi Dieu ne nous absout pas directement de nos péchés sans passer par un théologien, ou légataire de Sa Puissance ?

@Julia,

Je pense que tu es prédestiné à être catholique, et que ton âme le sait, tout simplement.

C'est possible, je suis toujours en recherche sans l'être complètement, en essayant le détachement, et en vivant hors du monde consumériste. Certains critiquent vertement le manque d'action de l'église et sa déconnexion des réalités (souvent tristes) qui nous entourent.
Je pense que l'âme ne parle pas, elle est indestructible, suis sa mission comme un ange qui avance sans se poser de question, en réalisant le travail qui lui est imparti.
Il est vrai que je dissocie l'âme de l'esprit. Les deux fonctionnent de paire, mais je crois que l'esprit a besoin d'être soigné, à notre départ terrestre, par des médecins et chirurgiens du Ciel, car il est bien blessé. La méditation m'a beaucoup apporté dans ma vie, surtout, orientée vers ce Christianisme apaisant qui éloigne la confusion de l'esprit et réoriente vers l'essentiel.

C'est l'esprit du menteur qui te tient loin de la communion.

Tu veux dire, "le grappin" ? j'ai fait certaines erreurs dans l'existence, transformées en épreuves : le libertinage (stoppé, je préfère l'abstinence car elle me préserve), le gothisme (à un moment clé, cela apporte des ténèbres, très dangereux), l'alcool (arrêté du jour au lendemain il y a 9 ans, sans aide aucune), les drogues (idem, arrêté il y a 30 ans), etc. Ma bonne étoile est souvent présente, et elle ressemble à ceux du Ciel.

@Arnaud,

Ca peut être un choix d'humilité ("je suis indigne").

Oui. Comment paraitre digne et sincère devant Dieu, Jésus, Marie et les Saints du Ciel tout en sachant que l'on pêche en réitérant sans arrêt les mêmes fautes ? Il ne me semble pas que Dieu nous dise que nous indignes de Lui. Il nous parle mais nous ne l'entendons pas toujours au bon moment ! Je n'ai pas dit que j'étais indigne aux pasteurs, il m'a paru aussi bizarre de faire un grand repas de famille bassement matérialiste, où ripaille passe bêtement devant la Foi.
Quand à l'amour, il m'est difficile de comprendre les joies et le bonheur que cela apporte, simplement parce qu'il parait impossible sur terre.

@Cécile,

c'est la suppression du jeûne eucharistique

Les Chrétiens devraient davantage s'investir médiatiquement pour promouvoir de manière moderne un grand retour du Carême, cela permettrait au plus grand nombre de connaître les joies du jeûne, enfin, je pense !

@Christophore,

Que les critiques des évangéliques, ni aucune opposition ou critique d'où qu'elles viennent, ne nous détournent pas de l'Eglise catholique qui nous présente la Vérité de la Foi.

Le dogmatique me fait peur, je l'avoue. Je ne sais pas si il y a une vérité terrestre. Certains faux hommes de Dieu (des sectes par exemple) n'ont-il pas perverti eux-mêmes la Vrai Foi et cette même Vérité ? Dieu doit, heureusement, observer cela de très près et nous venir en secours, et ce, quotidiennement. Nous ne sommes jamais seuls.
Le problème des évangéliques, c'est qu'il y beaucoup d'intolérance dans leurs propos, de manifestations libératoires qui me font penser à une extension du vaudou haïtien. Une sorte de magie, de psychologie de groupe, communicative, faisant appel à une bizarre vision de Dieu. Cela ouvre des portes au grappin, ce n'est pas sain pour l'homme. Il ne faut pas trembler et gesticuler devant Dieu, mais être comme un chevalier et s'agenouiller avec droiture, car nous ne sommes pas dignes.


Bonne soirée à toutes et tous +++++



Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mer 26 Sep 2012, 19:25

pascaloo a écrit:

@Simon1976,

donc on peut croire que quand le prêtre nous remet nos péchés au nom de Dieu, ils sont remis.


Pourquoi Dieu ne nous absout pas directement de nos péchés sans passer par un théologien, ou légataire de Sa Puissance ?

Parce que dans cette vie, nous avons besoin d'intermédiaires délégués par Dieu.

À l'heure de la mort, nous serons face au Christ, sans intermédiaire, et face à nos péchés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mer 26 Sep 2012, 21:31

pascaloo a écrit:
Pourquoi Dieu ne nous absout pas directement de nos péchés sans passer par un théologien, ou légataire de Sa Puissance ?

En plus des explications théologiques, il y a aussi le bon sens humain : lorsque sortent DE NOTRE BOUCHE-MEME des paroles de repentir, de regret, dans un entretien avec un serviteur de Dieu consacré, c'est du concret, du visu (l'homme a bcp besoin de voir pour croire). S'entendre dire que l'on est pardonné... (le prêtre parle au nom du Père).

De plus c’est un acte d’humilité et de confiance de notre part. On pourrait se dire par exemple que même si le confesser émettait, intérieurement (en cachette) un jugement (ce qu’il ne fait jamais au contraire, car il est bien trop content d’être le témoin du pardon de Dieu envers le fidèle. S’il ne l’était pas il quitterait immédiatement la prêtrise), même s’il émettait un jugement personnel donc, on sait bien que Dieu, lui, nous aurait pardonné – Dieu est infiniment supérieur à sa créature.

pascaloo a écrit:
L'idolâtrie du monde des statues saintes me semble être à mille lieues de la réalité divine.

Je pense, d’après aussi certaines choses que vous avez écrites plus haut, que vous avez trop de « scrupules » (des scrupules mal placés). Comme le disait Arnaud, mais je le dirais à ma manière, votre humilité est mal ciblée. Ce qu’il y a de bien avec ce souci que l’on a tous à des degrés différents, c’est que quand on réussit à élaguer un peu, à se débarrasser des mauvais scrupules les plus importants (souvenez-vous de la petite Thérèse), ils laissent un « vide », où peut alors venir la saine humilité. Bon courage.

PS : Je viens de relire votre témoignage/NDE. Chouette Very Happy




Revenir en haut Aller en bas
Jean Marie



Masculin Messages : 126
Inscription : 11/09/2012

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Mer 26 Sep 2012, 21:38

Comme un musulmen fait ces ablution pour s'adresser a Dieu .

En mon ame et conssience si je n'ais pas pus me préparer a recevoir le Christ en moi , je ne comunie pas .

Sauf en cas de mort iminente !

Des chretien peuve aporter la comunion dans de petite boites a des perçones malade et ou soufrente .

l'importent est le désir de Jésus !
Revenir en haut Aller en bas
pascaloo



Masculin Messages : 16
Inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Jeu 27 Sep 2012, 05:37

@Petit Messager,

De mon point de vue, il y a dans une certaine forme de repentir et de regret, comme un goût de nostalgie romantique, une impossibilité d'agir face à l'insondable, aussi, un manquement inachevé des rapports du fidèle envers la prêtrise, gardienne de l'intercession. En substance, il est difficile de se repentir soi-même lorsqu'un blocage intérieur paralyse la parole. Les regrets sont perdus dans les brumes du temps.

Les prêtres, sont quand même, avant leur instruction théologique, des hommes qui ont reçu un don à la naissance, des cadeaux multicolores qu'ils ont ouvert, un mystère des mystères que je n'arrive pas à visualiser. C'est aussi pour cela que je vois les prêtres devenir des anges mineurs à leur départ. Ils servent sur terre, car ils seront amenés à servir dans le Ciel.
J'ai eu plus de rapports avec le monde monastique, cistercien. J'aime le silence des abbayes, les lieux où soufflent l'esprit, les cloîtres et les monastères où le bruit de l'eau, du vent dans les arbres suggèrent la présence permanence de Dieu et du Saint Esprit.

Dieu est infiniment supérieur à sa créature, d'ailleurs, on peut penser qu'il l'améliore sans cesse. Est-il aussi un inventeur de mondes ? il est dommage qu'il ne parle pas, et que Sa Lumière se cache des hommes. Mais, pour moi, il est bien biologiquement vivant, ailleurs, dans les univers.

Mes scrupules correspondent aux erreurs accomplies, orgueil, froideur, mortifications de l'esprit. Je pense que l'on est sans cesse en train de s'ajouter des masques sur le visage, pour ne pas montrer sa vraie nature. Mais l'homme ne peut pas s'empêcher d'être magnétisé par des leurres spirituels, ce qui est une erreur fondamentale. J'essaye d'être à l'écoute du monde catholique en transformation et en devenir. Tout est lié à la peur. Il ne faut pas la craindre.

Il est vrai que ma NDE est marquante à vie, je m'en souviens encore. Sincèrement, la mort biologique n'est pas la fin, il y a une parcelle qui retourne au divin. Heureusement, dans l'existence, nous sommes entourés de guides multiples qui nous aident à mieux surmonter l'écrasement matérialiste.

++++++
Revenir en haut Aller en bas
pascaloo



Masculin Messages : 16
Inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Jeu 27 Sep 2012, 05:55

@Jean-Marie,

(cit.) : En mon ame et conssience si je n'ais pas pus me préparer a recevoir le Christ en moi , je ne comunie pas .

Je suis d'accord. Mais, on peut très bien ne pas communier, car ton évolution spirituelle n'est pas achevée, du moins le pense-t-on ! Devenir bouddhiste, musulman, hébreu, païen, athée, etc. Je vois cela comme une passation de témoin. Chaque religion semble avoir un morceau du puzzle.

+++
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Jeu 27 Sep 2012, 06:01

pascaloo a écrit:
@Jean-Marie,

(cit.) : En mon ame et conssience si je n'ais pas pus me préparer a recevoir le Christ en moi , je ne comunie pas .

Je suis d'accord. Mais, on peut très bien ne pas communier, car ton évolution spirituelle n'est pas achevée, du moins le pense-t-on ! Devenir bouddhiste, musulman, hébreu, païen, athée, etc. Je vois cela comme une passation de témoin. Chaque religion semble avoir un morceau du puzzle.

+++

Contraire. Ce n'est pas chaque religion "qui a un morceau du puzzle". Il n'y a que l'être humain, dans sa diversité, qui a besoin de plus ou de moins...
(Cette compréhension nous évitera de faire un amalgame de toutes les religions "en une seule"...ce qui serait une erreur.)

Malheureusement, ceux qui ironisent et balaient tout pour le bénéfice de leur propre "esprit personnel" seront EXCOMUNIÉS de la véritable ÉGLISE. (Ce ne sont pas les hommes qui décident de cela..)





Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Jeu 27 Sep 2012, 13:22

Très juste, Invité ! Merci !

Car enfin, si tant est que nous sommes encore des chrétiens, nous affirmons, avec les disciples de Jésus mort et ressuscité, que notre âme ne retourne pas dans le divin, n'est pas soignée par des chirurgiens et des médecins du Ciel (!), mais à la mort, elle sera reçue par Jésus ! Le Seul Sauveur ! Qui est mort pour cela !

Dieu n'a pas envoyé son Fils pour que nous nous gavions, comme des enfants gâtés, des théories dignes des pseudo-ésotériques qui ne connaissent ni leur catéchisme ni même la Foi chrétienne !

Alors, si les mots n'ont plus du tout de sens, on monologue dans l'ipsolipsisme, chacun pour soi ou pour son petit réseau. Et ce, sur un forum catholique, où nos contemporains, qui errent et qui cherchent, s'attendent à trouver la foi catholique !

:|



Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
pascaloo



Masculin Messages : 16
Inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Ven 28 Sep 2012, 16:08

Il ne peut y avoir excommunication sans communion. Je comprends que pour un fidèle catholique, être excommunié le terrifie à un point tel, car il ne sait pas ce qui l'attend à sa mort ? Nous, protestants, n'avons pas plus ni moins cette appréhension de l'autre rive.
Perso, je verrais bien la communion être prédéterminée par le Christ avant ta naissance, car il saurait par avance qui est son serviteur fidèle (?), il doit bien connaître le sens de notre existence ?

mais à la mort, elle sera reçue par Jésus ! Le Seul Sauveur ! Qui est mort pour cela !

On est bien d'accord, mais je ne détiens pas la vérité. Laissons les pseudo-ésotéristes s'agiter, ils ne savent rien. Par contre, pour le cathéchisme, je pense qu'il ne sert à rien de l'apprendre par coeur, sauf si l'on est amené à étudier la théologie en vue de devenir l'intermédiaire, le prêtre, qui lui est prédestiné.

A+ ++++

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Ven 28 Sep 2012, 16:11

Cher Pascaloo, rassurez vous : les catholiques savent que l'excommunication ne concerne que cette terre. A l'heure de la venue du Christ, il juge en voyant notre coeur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
pascaloo



Masculin Messages : 16
Inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Ven 28 Sep 2012, 16:25

Merci Arnaud. Une phrase courte vaut mille mots stériles !
Mais nous avons tous le coeur noirci comme la pierre noire météoritique de la Kaaba à la Mecque.
Je ne pensais pas au coeur, mais à la tête, à l'esprit, à l'âme. Le catholicisme du XXIe siècle me parait effectivement ouvrir davantage son coeur à la spiritualité, compte tenu qu'il va se passer quelque chose, un changement de monde, je pense.
Quid de l'unification des religions, le monothéisme devrait fusionner avant la venue du Christ en gloire.

a+ +++++


Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Ven 28 Sep 2012, 16:27

pascaloo a écrit:

Quid de l'unification des religions, le monothéisme devrait fusionner avant la venue du Christ en gloire.

a+ +++++



Non, il ne faut pas s'illusionner. Ce n'est que face au Christ revenant en gloire, face à la manifestation de sa divinité que les monothéismes s'uniront selon ce texte :
Citation :

Jean 10, 16 J'ai encore d'autres brebis qui ne sont pas de cet enclos ; celles-là aussi, il faut que je les mène ; elles écouteront ma voix ; et il y aura un seul troupeau, un seul pasteur ;

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Lun 08 Oct 2012, 10:26

Et puis il est délicat de parler de monothéismes en général. Car en réalité toutes les religions qui sont appelées monothéistes, si elles adorent bien un seul Dieu n'adorent pas le même Dieu.
Ainsi les autres nous refusent d'adorer l' Christ qui pourtant est Dieu et nous accusent de polythéisme. Nous pouvons pourtant répondre que c'est eux qui ne reconnaissent pas le vrai Dieu et persécutent Ses enfants.
Et "ils en arrivent là pour n'avoir connu NI MON PERE NI MOI" dit le Christ.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Lun 08 Oct 2012, 11:45

"si elles adorent bien un seul Dieu n'adorent pas le même Dieu."

Comme il n'y a qu'un seul Dieu, comment en adorer un autre ? C'est plutôt dans les formes d'adoration et dans les dogmes qu'il peut y avoir des différences.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Lun 08 Oct 2012, 15:16

Celui qui connait le Père et le Fils, et sait que les Deux ne font qu'UN seul Dieu, celui-là est sous le souffle du Saint Esprit. Il adore Un seul Dieu, et adore le vrai Dieu.
Mais il y en a qui, tout en affirmant adorer l' unique Dieu, en ont une image tellement déformée (partant, aussi du paradis d'ailleurs) qu'ils n'adorent pas le vrai Dieu.
Tout comme si quelqu'un vous disait adorer baal comme l 'unique Dieu, ou le soleil etc, pour autant n'adorera pas le vrai Dieu.
Toute idolâtrie n'est pas polythéisme. Mais tout ce qui se dit monothéisme (adoration d'un seul Dieu) n'est pas l'adoration de l' Unique Vrai Dieu.
Vous, vous pensez qu'ils adorent notre Dieu, l'Unique. Mais ce qu'ils en disent ne peut pas être appliqué tel quel à Dieu. En particulier la négation (et pas seulement la non-connaissance mais la négation) du Dieu-Amour , du Dieu-Père, rend difficile, a mon avis, d'attribuer sans autre, le générique "monothéiste" à toutes ces religions.


Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Lun 08 Oct 2012, 17:11

Quand on parle des religions monothéistes, on entend généralement par là, le Judaîsme, le Christianisme et l'Islam. Toutes trois disent que Dieu est amour.
Bien sûr, il y a plein de religions un peu bizarres. La plus courante est celle qui considère le Veau d'or comme un dieu...Ses membres ne savent même pas qu'ils en sont !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12284
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Lun 08 Oct 2012, 17:32

Cécile a écrit:
"si elles adorent bien un seul Dieu n'adorent pas le même Dieu."

Comme il n'y a qu'un seul Dieu, comment en adorer un autre ? C'est plutôt dans les formes d'adoration et dans les dogmes qu'il peut y avoir des différences.

Pas tout àfait vrai quand même. Le Dieu des musulmans n'est pas celui des juifs et encore moins celui des chrétiens. Et je parle bien ici de Dieu Père.
Revenir en haut Aller en bas
pascaloo



Masculin Messages : 16
Inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Lun 08 Oct 2012, 17:36

A mon avis, le polythéisme possède en son essence, un fragment, comme une poussière d'étoile, une cellule de corps, qui participe à l'élaboration finale du Dieu Christ, figure unifiée du monothéisme futur, je veux dire, celui dans lequel nous allons peut-être fusionner en une seule entité spirituelle. Un être pacificateur peut venir et enseigner aux 3 monothéismes à accepter leurs divergences dogmatiques en se remettant en questions et en participant à notre vie commune dans une ère de paix. Dieu Jésus reste silencieux aux hommes.
++++


Revenir en haut Aller en bas
pascaloo



Masculin Messages : 16
Inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Lun 08 Oct 2012, 17:41

Supprimons l'argent roi, on éliminera le veau d'or, car c'est lui qui contrôle le monde moderne.
Toutes ces banques, Goldman Sachs, la finance internationale, les traders...
+++++
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Lun 08 Oct 2012, 17:43

adamev a écrit:
Cécile a écrit:
"si elles adorent bien un seul Dieu n'adorent pas le même Dieu."

Comme il n'y a qu'un seul Dieu, comment en adorer un autre ? C'est plutôt dans les formes d'adoration et dans les dogmes qu'il peut y avoir des différences.

Pas tout àfait vrai quand même. Le Dieu des musulmans n'est pas celui des juifs et encore moins celui des chrétiens. Et je parle bien ici de Dieu Père.

Les 3 religions "Le voient" différemment, mais cela ne peut pas Le changer, Il reste l'Unique. Les différences sont le fait des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12284
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?   Lun 08 Oct 2012, 17:44

A ce niveau nous sommes d'accord... mais p.e faut-il rester à notre niveau relatif, parcellaire...
Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'advient-il si l'on refuse de communier, par choix intime et en conscience ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment aider quelqu'un qui souffre et refuse la main Tendue ?
» bebe de 15 mois refuse de dormir!!!
» Volé, menacé de mort après son dépôt de plainte : la police refuse d'intervenir et lui conseille de déménager
» Paris Hilton refuse de manger de la viande
» Leona Lewis : elle refuse 1 million de livres !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: