DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mais où est donc Ornicar ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Mais où est donc Ornicar ?   Lun 20 Aoû 2012, 19:10

Dumouch ! Arnaud !

Pourquoi avez-vous fait censurer tout mon dossier nommé Mahomet et sa religion ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Lun 20 Aoû 2012, 19:14

Depuis quand interpelle-t-on quelqu'un de la sorte ? pukel
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Lun 20 Aoû 2012, 19:16

Depuis qu'on censure sans préavis ni explication une très fine analyse de J.-B. BORD
Docteur en Théologie et en Philosophie et Professeur de Dogme.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Lun 20 Aoû 2012, 19:34

Pas une raison pour être impoli, mon cher chevalier. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Lun 20 Aoû 2012, 20:45

Bon alors très bien. avec petites fleurs et tout.


flower Très cher Arnaud, pourriez-vous avoir la gentillesse, s'il vous plaît, de me dire pourquoi vous avez censuré mon dossier dans lequel je citais J.-B. BORD, Docteur en Théologie et en Philosophie et Professeur de Dogme, concernant Mahomet et l'islam, et ce, sans préavis ni explication ultérieure ? Merci beaucoup mon gentil Arnaud !!! flower

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Lun 20 Aoû 2012, 21:53

Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Lun 20 Aoû 2012, 22:20

Patience, il n'a peut-être pas vu votre fil. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Lun 20 Aoû 2012, 22:36

Abenader a écrit:
Alors ?

Alors ? on relit la charte du forum qui dit que les administrateurs et l'équipe de modérateurs suppriment les messages ne convenant pas.
On ne dit pas merci, et on se conforme au règlement. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mar 21 Aoû 2012, 13:41

Que vous supprimiez ce qui ne convient pas, à la limite.

Mais que vous supprimiez ce qui convient, alors là niet.

Or, qu'est-ce qui ne convient pas dans ce texte, dont l'intitulé est:

Citation :
J.-B. BORD
Docteur en Théologie et en Philosophie
Professeur de Dogme
--------------
L'Apologétique par le Christ
AVIGNON
LIBRAIRIE AUBANEL FRÈRES, ÉDITEURS
IMPRIMERIE DE N. S. P. LE PAPE

Nihil obstat: 1a die junii 1923. Em. Ménard, censor deputatus.
Imprimatur : Vivarii, die 15a julii 1923. + Palus Nègre, Episc. Cybistrensis.
p. 329.




MAHOMET (570-632 )


Il ferait beau voir qu'un texte sur l'Apologétique par le Christ, avec imprimatur et nihil obstat, ne convienne pas dans un forum catholique...

Quoi qu'avec vous, tout est possible, hein ?!!!

Alors, à la demande générale, je m'en vais le replacer. Amis musulmans, prenez-en de la graine ! Et convertissez-vous !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Ven 24 Aoû 2012, 05:12

doris60 a écrit:
Abenader a écrit:
Alors ?

Alors ? on relit la charte du forum qui dit que les administrateurs et l'équipe de modérateurs suppriment les messages ne convenant pas.
On ne dit pas merci, et on se conforme au règlement. Very Happy

Les messages "ne convenant pas" A QUI OU À QUOI? ( et pourquoi pas dire merci? Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Ven 24 Aoû 2012, 09:28

Encore ! Les messages ne convenant pas sont inconvenants. Point barre. Et d'être constructive, MERCI.
Revenir en haut Aller en bas
Pancrace



Masculin Messages : 258
Inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Ven 24 Aoû 2012, 11:39

Citation :
MAHOMET (570-632 )

Ami des voluptés plus que de Dieu.
( II Ep. à Timothée, III, 4. ).

Les fondateurs des religions non-chrétiennes ont des traits qui leur sont communs, d'autres qui les distinguent. Pour éviter des redites dans l'appréciation de ces personnages, nous n'insisterons, au sujet de chacun d'eux, que sur ses défauts personnels les plus graves. Ces défauts constituent des critères appelés négatifs. Leur présence annonce que les personnes ou les œuvres qu'ils déparent n'ont pas une origine divine, qu'elles ne sont pas animées de l'esprit de Dieu, mais de l'esprit mauvais. « Par là nous connaissons l'esprit de la vérité et l'esprit de l'erreur » , écrit l'apôtre bien-aimé ( I Jean, IV, 6. ) .

.....

Mahomet a exercé en Afrique une influence religieuse analogue à celle de Confucius en Chine et de Bouddha dans les Indes. Toutefois sa physionomie morale ne rappelle point celle « du plus grand sage chinois » et de Çakya-Mouni. Son histoire plus rapprochée de la nôtre est aussi mieux connue (1)

Mahomet est né à la Mecque, en Arabie, en 570, d'une famille pauvre mais noble. Orphelin de bonne heure, il est élevé par son oncle Abou-Taleb qui l'associe à son commerce. A vingt-cinq ans, il est au service d'une riche veuve qui l'épouse. Cette situation honorable lui permet d'étendre ses entreprises commerciales et, dans ce but, de multiplier ses voyages qui lui fournissent l'occasion d'entrer en contact avec le Christianisme. A quarante ans, Mahomet reçoit de l'archange Gabriel le Coran ( Al Coran, la lecture ) avec l'ordre de le prêcher. Sa femme, ses proches et quelques arabes croient à ses visions et à sa doctrine appelée Islam (soumission). Bientôt le nouveau prophète quitte sa ville natale pour échapper à la haine jalouse des koréischites. Il s'enfuit à Yatrib, (depuis Médine), rivale de la Mecque (622). Là il groupe un noyau d'adeptes qui grossit de jour en jour ; il les arme, les conduit dans plus de vingt expéditions guerrières, imposant partout sa religion par la violence. Il meurt le 8 juin 632, laissant aux califes, ses vicaires, la mission de convertir le monde à l'Islam.

Le Coran contient toute la doctrine musulmane. Il n'a pas été rédigé par Mahomet lui-même qui ne savait peut-être ni lire ni écrire ; mais par le calife Aboubeker, son gendre et son successeur (632-634). Celui-ci réunit les discours du prophète, les divise en 114 chapitres, appelés suras ou azoaras et disposés sans ordre. Ce livre comprend une partie législative en matière religieuse, civile et politique, une partie historique et une partie morale, où Mahomet, entre autres choses, exhorte les hommes à embrasser sa religion et presse ses partisans de battre les infidèles. Le Coran « est à la fois un hymne, un psaume, une prière, un code, un sermon, un bulletin de guerre, une polémique et même une histoire (1).


Mahomet s'est proclamé envoyé de Dieu. Le Seigneur a parlé à Adam, à Noé, à Abraham, à Jacob, à Moïse, à David, à Jésus et enfin à Mahomet, le dernier et le plus grand de tous les prophète, qui est le Messie prédit par l'ancien Testament et le Paraclet promis par le Christ. Par l'intermédiaire de l'archange Gabriel, le ciel a chargé Mahomet de détourner de l'idolâtrie ses compatriotes, de ramener le monde à la pureté de la religion primitive, de compléter pour toujours la révélation divine qui après lui sera immuable. « Il n'y a pas d'autre Dieu que Dieu et Mahomet est son prophète. »


Le fondateur de l'Islam revendique formellement le titre d'envoyé de Dieu. Son témoignage est-il digne de foi ? Pour nous en assurer, examinons l'autorité du témoin qui l'a prononcé. Mahomet a-t-il droit à notre confiance ? Considérons sa personne et les preuves qu'il donne de sa mission divine.

On n'est pas tenu de croire au rôle religieux et transcendant d'un homme qui a été un halluciné et un imposteur tristement célèbre par ses vices. Or Mahomet fut cet homme à la fois extraordinaire par son succès et par ses vices.

Il fut un halluciné. Il était, dit-on, épileptique. Ses nombreux excès ne pouvaient que développer les tendances morbides de son tempérament. Il aurait pris ses hallucinations pour des visions objectives, pour des apparitions réelles de messagers célestes. En fait, lui seul voit l'archange Gabriel, lui seul s'entretient avec cet envoyé du ciel. Comment contrôler l'historicité de ces prodiges ?

Mahomet fut un imposteur. Beaucoup d'écrivains l'accusent de s'être attribué faussement une mission religieuse divine, d'avoir imaginé ses relations mystérieuses avec Dieu pour accréditer sa supercherie. Voltaire est d'accord avec eux sur ce point. Aujourd'hui, quelques auteurs reconnaissent cependant au prophète de la Mecque une certaine bonne foi, celle de l'halluciné qui croit voir et ne voit pas réellement l'objet de ses visions.

La première de ces opinions n,est point sans fondement. L'imposture est manifeste dans plusieurs circonstances de la vie du prophète où l'archange Gabriel intervient d'une façon par trop complaisante pour justifier les impudicités de son interlocuteur.

Le ciel permet à Mahomet de prendre avec lui vingt-quatre concubines, au lieu de quatre seulement autorisées par « la loi divine » entendue selon le Coran ; d'avoir pour l'une ou l'autre d,entre elles des faveurs interdites par le même Coran, d'épouser la femme de son fils adoptif après l,avoir fait divorcer, de garder dans son harem une esclave copte considérée comme femme illégitime .

Mahomet fut un impudique notoire : les suras du Coran nous l'apprennent. Il unissait à ce vice dégradant un orgueil sans bornes, une ambition démesurée, qui pour arriver à ses fins ne reculait ni devant les injustices, ni devant les meurtres. On aperçoit, dans son caractère moral, les tares d'un envoyé du démon et non les marques d'un prophète de Dieu.


Quelles preuves Mahomet apporte-t-il de son témoignage ? Des prophéties et des miracles prétendus. - Mahomet fut un prophète sans prophéties. Il affirmait que sa mission était prédite par le Christ (Azoara 71) ; mais impossible de retrouver, dans l’Écriture, les paroles de Jésus que Mahomet invoque en sa faveur. Il annonçait qu'il échapperait toujours à la haine de ses ennemis et il meurt empoisonné par une de ses concubines ; qu'il monterait au ciel aussitôt après son dernier soupir, et, le troisième jour après sa mort, son corps exhale une puanteur insupportable ; que la concorde règnerait parmi ses sectateurs dont les étendards ne marcheraient qu'à des victoires ; et le Mahométisme s'est divisé en sectes ennemies et il a eu a subir plus d'une sanglante défaite.

Le prophète d'Allah fut-il un thaumaturge ? On lui demandait un jour des signes en confirmation de sa mission. Il répondit qu'il n'était pas envoyé avec des miracles mais avec des armes (Az. 14,17) ; que Dieu ne lui avait pas donné le pouvoir des miracles, parce que les hommes avaient regardé comme des mensonges ceux des prophètes antérieurs. Cependant Mahomet raconte plusieurs prodiges dont il aurait été l'auteur. Il fut l'unique témoin de quelques uns d,entre eux et des plus importants : par exemple, de ses entretiens avec l'ange Gabriel et de son ascension nocturne au ciel. Son propre témoignage n'est pas une garantie suffisante de l'authenticité de ses miracles. Testis unus, testis nullus, peut-on dire ici avec raison. D'autres œuvres merveilleuses de Mahomet n'ont que la valeur d'invention bizarres d'un ridicule achevé (Az 64), ainsi l'histoire de la scission de la lune provoque seulement un sourire sceptique.

Les oracles et les miracles de Mahomet ne sont pas des preuves suffisantes de la mission divine qu'il revendique et que sa conduite morale rend déjà fort suspecte.

L'examen du témoignage lui-même concorde avec ces conclusions. L'Islam contient des doctrines contraires à la raison, que Dieu ne peut enseigner sans se contredire lui-même (1). Signalons les suivantes. D'après Mahomet, l'âme n,est qu'une parcelle de la divinité : cette thèse est la négation de la simplicité divine et conduit au panthéisme. L'homme est soumis au fatalisme et à la prédestination absolue (Az. 13,17) : c'est la suppression de la liberté et de la responsabilité et par suite, la ruine de toute morale. Quant au ciel musulman, « c'est une infamie, le rêve d'un sensualisme abject ». (Az 62,65,66).

L'Islam autorise la polygamie et le divorce (Az. 2,5), dans des conditions contraires à l'équité naturelle. Selon cette doctrine, les relations impures avec les esclaves sont permises (Az.37), la crainte excuse des fautes contre la loi naturelle, il faut exterminer les incrédules. (Az.76).

On l'avouera sans peine, l'Islam ne ressemble ni à l'évangile, ni au décalogue. Ceux-ci viennent du ciel. Un simple examen superficiel de l'Islam oblige à penser qu'il n'a pas cette origine surnaturelle.

Mahomet déclare avoir reçu de Dieu la vocation de restaurer le Christianisme. Or le Christianisme consiste dans la foi aux dogmes de la Trinité, de l'Incarnation, de la Rédemption, du sacrifice de la croix et de l'autel, de la prédication pacifique de l'évangile ; dans l'observation des préceptes et des conseils qui sanctifient l'âme. Mais Mahomet rejette la Trinité et l'Incarnation, tout sacerdoce et tout sacrifice ; les armes de ses soldats sont les meilleurs apôtres du Coran. Quant à sa morale, elle est le contrepied de la pureté et de la perfection évangéliques.

Ainsi le grand prophète d'Allah est en contradiction avec lui-même : il ne continue pas la mission et la doctrine de Jésus.

N'est-ce pas, parce qu'il avait conscience de la faiblesse et de la fausseté de son témoignage relatif à sa mission religieuse, que Mahomet proposait aux propagateurs de l'Islam cette règle singulière d'apologétique pour convertir les hommes : Crois ou meurs ? La réflexion de Pascal est profondément juste : « Si Mahomet a pris la voie de réussir humainement, Jésus-Christ a pris celle de périr humainement. Et au lieu de conclure, que puisque Mahomet a réussi, Jésus-Christ a bien pu réussir, il faut dire que puisque Mahomet a réussi, Jésus-Christ devait périr . »

Comment oser soutenir que le Christ sort diminué de sa comparaison avec le prophète de la Mecque ? Sa vie et son enseignement sont infiniment au-dessus du Coran et de son auteur. On détourne volontiers les yeux du personnage imposteur, docteur d'erreur et grossièrement immoral, pour les porter sur la physionomie adorablement sincère, pure, sainte, illuminée de céleste vérité de Notre-Seigneur, député authentique de Dieu aux hommes. Toute autre attitude ne peut provenir que d'une grande ignorance sur le Christ ou sur Mahomet, ou d'un parti pris dont l'évidence la plus éclatante ne risque pas de triompher.

Les musulmans ont TOUTES les preuves qu'allah est Yah , alias Lah , une des 3 prinipales divinités Egyptiennes
Citation :
Sumerian Origins “Alternative Naming Theory: “Lah to Galal to Gullah to Yah” All Semitic peoples they worshipped the moon. The name of the moon god in ancient Egypt? Yah (Lah). The name Gullah means g-d of the moon. In Hebrew, Gullah is Galal.

Yah , l'autre dieu lune égyptien

Aussi rencontré sous le nom de "Lah"

Ce n'est pas un parti pris "contre les musulmans" que de dire la vérité
C'est une CERTITUDE que le allah du coran n'est pas Dieu d'Abraham. Que Dieu me maudisse pour l'éternité si c'était le cas , j'offre en ce cas mon âme au Malin
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Ven 24 Aoû 2012, 14:17

il est très probable qu'aux 6e et début 7e siècles, en Arabie, les différentes communautés juives, chrétiennes et païennes appellent toutes leur Dieu "Allah" (le dieu, la divinité) en langue arabe, langue sémitique donc proche du syriaque et de l'araméen ; les juifs et les chrétiens pour désigner un seul Dieu, et les païens pour désigner le Dieu suprême de leur panthéon.

En un sens absolu, le coran ne révèle pas le vrai Dieu. Et il est absolument impossible d'argumenter en sens contraire.

D'un autre côté, en un sens plus philosophique, on peut dire que le coran parle de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 16:51

Faux. Même au niveau simplement philosophique, le coran parle d'un dieu unique, mais qui n'a rien à voir avec le seul Vrai Dieu, la Sainte Trinité.

Or, Dieu est Un et Trine, ou n'est pas.

Donc, le dieu des musulmans est une idole.
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 17:09

Donc le dieu des juifs également? étant donné qu'ils réfutent également la trinité...

"Les musulmans ont TOUTES les preuves qu'allah est Yah , alias Lah , une des 3 prinipales divinités Égyptiennes"

Quels preuves?

Le mot Allah exister bien avant le coran, ce n'est pas nouveau sa...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 17:18

Citation :
Donc le dieu des juifs également?

Oui mon cher Saladin, depuis qu'ils ont fait crucifier Notre-Seigneur, ils se sont tournés vers une idole de leur invention, qui est fort semblable à celle de votre religion, mais qui n'est pas Dieu.

Abraham, Isaac, Jacob adoraient la Sainte et Auguste Trinité.

Les juifs d'aujourd'hui, qui refusent LEUR Messie, n'adorent pas le même Dieu qu'adoraient Abraham, Moïse et les Prophètes.

Du reste, les juifs actuellement sont tous talmudistes,le talmud étant un livre écrit de main d'homme, comme le coran, et qui ne contient pratiquement que des blasphèmes.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 17:19

Et qui est cette idole des juifs ?
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 17:24

Citation :
Et qui est cette idole des juifs ?

La réponse d'Abenader est censée.
Par idole, on caractérise plus ici le refus de la Révélation et du parachèvement de la Religion avec la venue du Christ, le Messie. Alors que les tous les Prophètes l'annoncaient, quelques Juifs (les autres étant pleinement Juifs ils sont pour beaucoup devenus les "premiers Chrétiens", ce à quoi ils étaient depuis toujours appelés) ont refusé le Message ultime. En cela, les Juifs actuels idolatrent leur propre errance et conception inachevée de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 17:24

Simon a écrit:
Et qui est cette idole des juifs ?


Je ne sais pas comment ils l'appellent, mais une chose est sûre, ce n'est pas Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit qu'ils prient dans les synagogues... Au contraire, ils nourrissent plutôt de la haine envers Dieu le Fils, Jésus-Christ notre Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 17:31

Rose a écrit:
Citation :
Et qui est cette idole des juifs ?

La réponse d'Abenader est censée.
Par idole, on caractérise plus ici le refus de la Révélation et du parachèvement de la Religion avec la venue du Christ, le Messie. Alors que les tous les Prophètes l'annoncaient, quelques Juifs (les autres étant pleinement Juifs ils sont pour beaucoup devenus les "premiers Chrétiens", ce à quoi ils étaient depuis toujours appelés) ont refusé le Message ultime. En cela, les Juifs actuels idolatrent leur propre errance et conception inachevée de Dieu.

Voilà, c'est tout à fait ça.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 18:20

A Malte, Dieu se dit "Allah" !!

;)
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 18:21

Abenader a écrit:
Simon a écrit:
Et qui est cette idole des juifs ?


Je ne sais pas comment ils l'appellent, mais une chose est sûre, ce n'est pas Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit qu'ils prient dans les synagogues... Au contraire, ils nourrissent plutôt de la haine envers Dieu le Fils, Jésus-Christ notre Seigneur.

Les Juifs prient la Sainte Trinité sans le comprendre puisque dès la Génèse la nature trinitaire de Dieu est posée.
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 18:42

Citation :
mais ils restent nos frères . et sont des créatures de Dieu .

Bien sur l'un ne saurait exclure l'autre. Tous les hommes sont créatures de Dieu, quelque soit leur degré d'égarement.
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 18:46

Citation :
Les Juifs prient la Sainte Trinité sans le comprendre puisque dès la Génèse la nature trinitaire de Dieu est posée.

Implicitement oui, dans la mesure où il n'y a de dieu que l'Unique Dieu et que nous partageons la Foi des Prophètes et des Patriarches.
Mais leur compréhension a failli et ils restent fermés à cette évidence de Foi et de la Révélation.

C'est en quelque sorte leur propre héritage qu'ils renient comme l'ont maintes fois dénoncés et avertis les Prophètes. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 20:46

Abenader a écrit:
[...] le dieu des musulmans est une idole.

Manque de nuance. Qu'est ce que c'est que ces exagérations ? Si vous allez par là nous sommes tous idolâtres puisque nous ne cessons de nous faire une fausse image du Père.

Qui d'entre nous oserait affirmer honnêtement qu'à longueur de journée, il loue le Créateur pour son immense bonté et Amour ? - Souvent après de toutes petites contrariétés d'ailleurs... ?
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 23:03

Citation :
Manque de nuance. Qu'est ce que c'est que ces exagérations ?

Quelle nuance voudriez-vous faire ? Soit c'est Dieu, soit ce n'est pas Dieu. Cela ne peut pas être un p'tit peu Dieu.

Citation :
Si vous allez par là nous sommes tous idolâtres puisque nous ne cessons de nous faire une fausse image du Père.

Que racontez-vous donc là ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 23:26

"Il n'est pire sourd..."
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 23:30

Et bien oui, excusez-moi je suis débile; expliquez-moi donc... Qu'entendez-vous par nous sommes tous idolâtres puisque nous ne cessons de nous faire une fausse image du Père. ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Mer 29 Aoû 2012, 23:37

Je présuppose que vous n'êtes pas débile.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Jeu 30 Aoû 2012, 00:06

ça va ça va... arrêtez de sautiller, et dites-moi clairement je vous prie ce que vos entendez par nous sommes tous idolâtres puisque nous ne cessons de nous faire une fausse image du Père.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Jeu 30 Aoû 2012, 03:00

Petit Messager veux exprimer ceci :
Citation :

13.12 Aujourd'hui nous voyons
au moyen d'un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons
face à face; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai
comme j'ai été connu.

Mais Abenader veux dire cela :

Citation :
Moi, je suis le Chemin,
la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père
sans passer par moi
(Jn 14,6).


“Car il y a un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme.” Première Epître de Paul à Timothée 2:5



«Qui m'a vu a vu le Père.» (Jean, 14, 9)

En bref, peu nous importe de connaitre Dieu parfaitement (enfin, ça nous importe plutôt énormément, mais disons que Dieu permet que ça ne soit pas le cas), puisque ce qui nous importe, c'est le nom de Jésus, seul médiateur entre Dieu Père et les hommes, qui est l'image même du Père et qui nous le découvre peu à peu. Mais un juif ou un musulman n'aura pas cette chance, et s'il lui viendra une vérité enseignée par sa religion, elle sera toujours freinée ou souillée par des hérésies. Le seul nom qui préserve et sauve de tout cela, c'est Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Jeu 30 Aoû 2012, 03:01

Abenader a écrit:
Dumouch ! Arnaud !

Pourquoi avez-vous fait censurer tout mon dossier nommé Mahomet et sa religion ?

Raz le bol de ces sujets redondants ! Lourd.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Jeu 30 Aoû 2012, 08:38

Raphaël a écrit:
Petit Messager veux exprimer ceci :
Citation :


13.12 Aujourd'hui nous voyons
au moyen d'un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons
face à face; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai
comme j'ai été connu.


Mais Abenader veux dire cela :

Citation :
Moi, je suis le Chemin,
la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père
sans passer par moi
(Jn 14,6).


“Car il y a un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme.” Première Epître de Paul à Timothée 2:5

«Qui m'a vu a vu le Père.» (Jean, 14, 9)

En bref, peu nous importe de connaitre Dieu parfaitement (enfin, ça nous importe plutôt énormément, mais disons que Dieu permet que ça ne soit pas le cas), puisque ce qui nous importe, c'est le nom de Jésus, seul médiateur entre Dieu Père et les hommes, qui est l'image même du Père et qui nous le découvre peu à peu. Mais un juif ou un musulman n'aura pas cette chance, et s'il lui viendra une vérité enseignée par sa religion, elle sera toujours freinée ou souillée par des hérésies. Le seul nom qui préserve et sauve de tout cela, c'est Jésus.

Joli thumleft
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mais où est donc Ornicar ?   Jeu 30 Aoû 2012, 09:46

Raphaël a écrit:
Petit Messager veux exprimer ceci :
Citation :

13.12 Aujourd'hui nous voyons
au moyen d'un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons
face à face; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai
comme j'ai été connu.

Mais Abenader veux dire cela :

Citation :
Moi, je suis le Chemin,
la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père
sans passer par moi
(Jn 14,6).


“Car il y a un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme.” Première Epître de Paul à Timothée 2:5



«Qui m'a vu a vu le Père.» (Jean, 14, 9)

En bref, peu nous importe de connaitre Dieu parfaitement (enfin, ça nous importe plutôt énormément, mais disons que Dieu permet que ça ne soit pas le cas), puisque ce qui nous importe, c'est le nom de Jésus, seul médiateur entre Dieu Père et les hommes, qui est l'image même du Père et qui nous le découvre peu à peu. Mais un juif ou un musulman n'aura pas cette chance, et s'il lui viendra une vérité enseignée par sa religion, elle sera toujours freinée ou souillée par des hérésies. Le seul nom qui préserve et sauve de tout cela, c'est Jésus.

On peut même dire que chaque catholique pris individuellement est hérétique. L'homme ne peut s'empécher, depuis le péché originel, de faire le choix d'écarter des pans entiers du message divin pour reduire Dieu à quelque chose qu'il peut faire entrer dans sa tête.

De toute l'histoire de l'humanité une seule personne ne fut pas hérétique, c'est la Vierge Marie. C'est pourquoi elle reçut la Vérité en son sein.

Et les catholiques, parce qu'ils s'en remettent à l'Eglise dont Marie est la mère, ont la chance d'être les moins hérétiques de tous.

Le seul moyen d'être fidèle à la Vérité, c'est de l'aimer comme Marie aime son enfant, c'est à dire sans chercher à le posséder.


Revenir en haut Aller en bas
 
Mais où est donc Ornicar ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» farine de riz, oui mais j'en fais quoi???
» je suis catholique mais non pratiquant!
» Que faire sans Bac, mais avec niveau Bac?
» Apres le CAP, BEP électrotechnique, On me propose MEI mais jaime pas beaucoup
» premier trimestre difficile mais ça se calme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: