DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Contraception masculine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Contraception masculine   Dim 19 Aoû 2012, 13:42

Contraception : bientôt une pilule pour homme ?

http://www.elle.fr/Love-Sexe/News/Contraception-bientot-une-pilule-pour-homme-2145984
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Contraception masculine   Mar 21 Aoû 2012, 20:06

Je trouve cela plutôt positif dans le sens ou ce ne serait plus la femme qui devrait la prendre ceci dit l'homme est tellement macho qu'il serait étonnant qu'il l'a prenne.
le préservatif masculin qui existe depuis la nuit des temps n"a jamais eut bonne réputation, il est utilisé de nos jours pour se protéger de VIH .
Citation :
3 000 ans avant J-C les soldats égyptiens souhaitant se protéger des maladies vénériennes utilisaient des boyaux de mouton ou des vessies de porc1,2. Par la suite, le préservatif deviendra aussi un moyen de contraception, qu'il soit en papier de soie ou de tissu huilé, de soie ou de velours.

Gabriel Fallope propose l'utilisation de ce que certains ont d'abord cru être un préservatif3, « fourreau d'étoffe légère, fait sur mesure, pour protéger des maladies vénériennes », pour se protéger de la syphilis dans « De morbo gallico » publié après sa mort en 1564 après avoir testé son efficacité sur 1 100 hommes. Il écrivait en fait : « Demum cum coiverit ponat supra glandem et recurrat praeputium », indiquant qu'il s'agissait d'un remède posé après la relation4.


En 1709, le journal anglais The Tatler évoque le préservatif, appelé « condom », comme ayant été conçu par un « éminent » médecin anglais au nom éponyme, mais le succès de son invention aurait fini « par rendre toute allusion à son nom contraire aux usages de la décence ». De fait ce personnage n'a jamais existé.

Quelques dizaines d'années plus tard Giacomo Casanova lui donne le nom de « redingote anglaise » et fait un usage important de ce « petit sac de peau que les Anglais ont inventé pour éviter au beau sexe de s'inquiéter ».

Le premier préservatif en caoutchouc est inventé en 1880 par la compagnie de pneumatiques Goodyear Tire & Rubber, soit 40 ans après la découverte de la vulcanisation du caoutchouc. Il est lavable après usage et garanti cinq ans.

Lors de la Première Guerre mondiale, l'armée américaine dénombra plus de 18 000 soldats atteints de maladies vénériennes. De ce fait, le commandement fut incité à distribuer des « pro-kits » de prophylaxie.

En Allemagne, il était connu avant la Seconde Guerre mondiale sous le nom de « Fromm », du nom du fabricant juif qui en vendait 50 millions d'unités par an. Avec l'arrivée des nazis, il dut abandonner son usine et s'exiler à Londres pour y trouver refuge5.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Contraception masculine   Jeu 23 Aoû 2012, 23:59

Les hommes en général répugnent à faire quoi que ce soit dans ce domaine.

Si la pillule avait été conçue pour les hommes, la France serait surpeuplée aujourd'hui !! Very Happy

D'un point de vue catholique, on ne peut pratiquer de régulation des naissances qu'avec des méthodes naturelles, surtout grâce à la tempérance (qui vient naturellement lorsqu'on a une vie de prière régulière, car l'énergie sexuelle s'en trouve canalisée), et dans le cadre du mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contraception masculine   Ven 24 Aoû 2012, 07:50

julia a écrit:
Les hommes en général répugnent à faire quoi que ce soit dans ce domaine.

Si la pilule avait été conçue pour les hommes, la France serait surpeuplée aujourd'hui !! Very Happy

D'un point de vue catholique, on ne peut pratiquer de régulation des naissances qu'avec des méthodes naturelles, surtout grâce à la tempérance (qui vient naturellement lorsqu'on a une vie de prière régulière, car l'énergie sexuelle s'en trouve canalisée), et dans le cadre du mariage.

Pas tous. Personnellement à 33 ans, après avoir eu notre troisième enfant, j'avais choisi la vasectomie afin d'éviter à ma femme une contraception. Je ne me posais pas la question catholique sur le sujet, ne l'étant pas à l'époque.

Mon épouse avait eu une césarienne pour le petit dernier, elle avait eu assez de sa part de souffrance. J'ai parlé de la vasectomie à d'autres père de famille ; un m'a suivi dans cette voie.

Peut-on considérer cette contraception masculine comme un péché lorsqu'on on a eu x enfants et que le couple ne veut ni de l'abstinence ni appliquer la méthode Ogino ? Ogino, Ma femme n'y croyait pas ; quant à l'abstinence cela ne me gênait pas, mais elle si... Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Contraception masculine   Ven 24 Aoû 2012, 10:22

Doumé a écrit:
julia a écrit:
Les hommes en général répugnent à faire quoi que ce soit dans ce domaine.

Si la pilule avait été conçue pour les hommes, la France serait surpeuplée aujourd'hui !! Very Happy

D'un point de vue catholique, on ne peut pratiquer de régulation des naissances qu'avec des méthodes naturelles, surtout grâce à la tempérance (qui vient naturellement lorsqu'on a une vie de prière régulière, car l'énergie sexuelle s'en trouve canalisée), et dans le cadre du mariage.

Pas tous. Personnellement à 33 ans, après avoir eu notre troisième enfant, j'avais choisi la vasectomie afin d'éviter à ma femme une contraception. Je ne me posais pas la question catholique sur le sujet, ne l'étant pas à l'époque.

Mon épouse avait eu une césarienne pour le petit dernier, elle avait eu assez de sa part de souffrance. J'ai parlé de la vasectomie à d'autres père de famille ; un m'a suivi dans cette voie.

Peut-on considérer cette contraception masculine comme un péché lorsqu'on on a eu x enfants et que le couple ne veut ni de l'abstinence ni appliquer la méthode Ogino ? Ogino, Ma femme n'y croyait pas ; quant à l'abstinence cela ne me gênait pas, mais elle si... Alors ?

Personnellement, je n'y vois pas là un péché, mais une belle preuve d'amour et de respect envers votre femme Laughing


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Contraception masculine   Ven 24 Aoû 2012, 14:44

Doumé a écrit:
julia a écrit:
Les hommes en général répugnent à faire quoi que ce soit dans ce domaine.

Si la pilule avait été conçue pour les hommes, la France serait surpeuplée aujourd'hui !! Very Happy

D'un point de vue catholique, on ne peut pratiquer de régulation des naissances qu'avec des méthodes naturelles, surtout grâce à la tempérance (qui vient naturellement lorsqu'on a une vie de prière régulière, car l'énergie sexuelle s'en trouve canalisée), et dans le cadre du mariage.

Pas tous. Personnellement à 33 ans, après avoir eu notre troisième enfant, j'avais choisi la vasectomie afin d'éviter à ma femme une contraception. Je ne me posais pas la question catholique sur le sujet, ne l'étant pas à l'époque.

Mon épouse avait eu une césarienne pour le petit dernier, elle avait eu assez de sa part de souffrance. J'ai parlé de la vasectomie à d'autres père de famille ; un m'a suivi dans cette voie.

Peut-on considérer cette contraception masculine comme un péché lorsqu'on on a eu x enfants et que le couple ne veut ni de l'abstinence ni appliquer la méthode Ogino ? Ogino, Ma femme n'y croyait pas ; quant à l'abstinence cela ne me gênait pas, mais elle si... Alors ?

Cher Doumé, oui, la stérilisation volontaire chez l'homme ou la femme est un péché (mutilation )dont il faut se confesser.

Que Dieu vous garde
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Contraception masculine   Sam 25 Aoû 2012, 15:56

Cher Doumé,

Doumé a écrit:
le couple ne veut ni de l'abstinence ni appliquer la méthode Ogino

Avec le temps on prend parfois du recul par rapport à notre volonté propre d'hier, et on prend conscience que nous nous étions nous-même enfermés dans "je veux absolument ceci..." ou "je ne veux surtout pas cela...". Ainsi nous avions fermé trop vite des portes qui nous auraient pourtant conduits à découvrir une nouvelle perspective, au-delà de nos idées étroites, pour notre bonheur. J'en ai fait l'expérience dans d'autres domaines que vous.

Si nous en restons à nos idées préconçues et à notre volonté, l'Eglise ne sert à rien. Ici, les deux voies que vous avez écartées étaient justement les deux portes de bonheur proposées par l'Eglise, qui en général est inspirée ! Vous étiez plein de bonnes intentions comme le relève Espérance mais vous n'avez pas pu découvrir avec votre épouse ce qu'il y avait derrière ces portes. D'ailleurs ce sujet nous parle car nos trois enfants sont aussi nés par césarienne et nous pratiquons les méthodes naturelles avec joie malgré nos a-priori négatifs du début.

Ce qui est fait est fait, inutile de ressasser. Une fois que nous avons dépassé la phase d'auto-justification (phase qui peut durer très longtemps jusqu'à la mort si nous résistons ce que nous faisons tous sans nous en rendre compte pour bien des fautes passées), nous cherchons la vérité : n'écouter personne d'autre que l'Eglise, qui seule donne les repères sûrs. Lorsque la vérité se fait enfin en nous, nous comprenons qu'il a eu faute autrefois. Alors éviter l'introspection psycho inutile, surtout ne pas chercher à nous juger, courons nous confesser et le Seigneur donne des grâces incroyables pour aller de l'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contraception masculine   Sam 25 Aoû 2012, 17:00

AntoineG a écrit:
Cher Doumé,

Doumé a écrit:
le couple ne veut ni de l'abstinence ni appliquer la méthode Ogino

Avec le temps on prend parfois du recul par rapport à notre volonté propre d'hier, et on prend conscience que nous nous étions nous-même enfermés dans "je veux absolument ceci..." ou "je ne veux surtout pas cela...". Ainsi nous avions fermé trop vite des portes qui nous auraient pourtant conduits à découvrir une nouvelle perspective, au-delà de nos idées étroites, pour notre bonheur. J'en ai fait l'expérience dans d'autres domaines que vous.

Si nous en restons à nos idées préconçues et à notre volonté, l'Eglise ne sert à rien. Ici, les deux voies que vous avez écartées étaient justement les deux portes de bonheur proposées par l'Eglise, qui en général est inspirée ! Vous étiez plein de bonnes intentions comme le relève Espérance mais vous n'avez pas pu découvrir avec votre épouse ce qu'il y avait derrière ces portes. D'ailleurs ce sujet nous parle car nos trois enfants sont aussi nés par césarienne et nous pratiquons les méthodes naturelles avec joie malgré nos a-priori négatifs du début.

Ce qui est fait est fait, inutile de ressasser. Une fois que nous avons dépassé la phase d'auto-justification (phase qui peut durer très longtemps jusqu'à la mort si nous résistons ce que nous faisons tous sans nous en rendre compte pour bien des fautes passées), nous cherchons la vérité : n'écouter personne d'autre que l'Eglise, qui seule donne les repères sûrs. Lorsque la vérité se fait enfin en nous, nous comprenons qu'il a eu faute autrefois. Alors éviter l'introspection psycho inutile, surtout ne pas chercher à nous juger, courons nous confesser et le Seigneur donne des grâces incroyables pour aller de l'avant.

Allons Antoine, il ne faut pas prendre les choses au premier degré comme vous le faites, ou alors vous m'avez lu trop vite et vous me faites dire ce que je n'ai pas dit. Confused

J'ai d'abord expliqué que je n'étais pas chrétien à cette époque, donc j'ai agi selon ma conscience du moment et je l'ai confessé à un prêtre après ma conversion.

Ensuite, si un des deux n'est pas converti ou convaincu, que faites-vous ? Vous divorcez ? Pour moi : abstinence et méthode Ogino ne posaient pas problème, pour mon épouse si. Dans les faits, si vous voulez tout savoir, je l'ai amenée avec douceur, parce qu'on s'aime, à une abstinence consentie et maîtrisée.

Pour sa conversion, c'est plus difficile et il n'est pas de votre ressort d'en juger, cher Antoine, mais à Dieu qui, seul, en connaît les tenants et les aboutissants. Ceci dit amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Contraception masculine   Lun 27 Aoû 2012, 17:33

Je vous avais lu trop vite en effet cher Doumé, merci pour votre beau témoignage.
ange1
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Contraception masculine   Lun 27 Aoû 2012, 19:46

julia a écrit:
Les hommes en général répugnent à faire quoi que ce soit dans ce domaine.

Si la pillule avait été conçue pour les hommes, la France serait surpeuplée aujourd'hui !! Very Happy

D'un point de vue catholique, on ne peut pratiquer de régulation des naissances qu'avec des méthodes naturelles, surtout grâce à la tempérance (qui vient naturellement lorsqu'on a une vie de prière régulière, car l'énergie sexuelle s'en trouve canalisée), et dans le cadre du mariage.

salut

Les hommes ne sont pas prêts à prendre le risque d'un cancer de leurs testicules "sacrés". Ils laissent ce risque aux ovaires de leur bien-aimée !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Contraception masculine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contraception masculine
» Info bilan (in)fertilité masculine
» contraception et bypass ?
» Soutien a la Rectrice de l'Academie de Poitiers qui refuse le pass-contraception
» L'esprit infernal de contraception - l'Abbé Pagès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: