DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 14:22

Petit messager a écrit:
Pancrace, vous ne vous en rendez pas compte, mais à force de critiquer l'Islam, et ce même dans les sujets qui n'ont rien à y voir, vous parvenez - c'est mon sentiment -, au résultat inverse de celui que vous escomptez. Autant d'agressivité n'est pas de bon augure... Merci de ne plus faire de hors-sujet.

Quant à la façon dont vous appréhendez la science, je trouve que vous le faites d'une façon beaucoup trop matérialiste. "Science sans conscience..."
salut

Et je suis triste de voir ce démon obsessionnel contre une civilisation. On voit le même contre les américains à Gauche, contre les Juifs en islam, contre les FM dans le christianisme.

C'est le fameux mécanisme de la théorie du complot.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 14:26

Bonjour.
Pancrace a écrit:
discussion de tres bas niveau , sans vouloir manquer de respect à certains intervenants , simplement pour les inciter à mettre à jour leurs connaissances de physique basiques , autrement le débat restera à la hauteur des "miracles" de l'islam qui ne sont miracles que pour des populations passablement incultes
Je suggère un tour
-sur un ouvrage de Tale S pour la génération d'une onde , d'un photon , bien évidemment à partir de matiere (transitions électroniques dans un plasma , semi conducteur ou autre)
-niveau L1/L2 pour l’interaction onde/matiere au niveau "basique" : l’œil est un capteur comme un autre
Le but d'une discussion est de faire COMPRENDRE son point de vue, or si j'avais placé cette discussion à ce niveau, l'incompréhension de mes interlocuteurs aurait été totale.

Pancrace a écrit:
-pour enfin se rendre compte au niveau L3 (physique quantique) que notre univers n'est rien moins que métaphysique.
Oouuh, ça c'est aller bien vite en besogne........

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 15:29

Pancrace a écrit:
Arnaud a écrit:

Et je suis triste de voir ce démon obsessionnel contre une civilisation

quelle civilisation? revoyez votre histoire , l'islam est un DESTRUCTEUR au mieux phagocyteur de civilisations. Les Perses , les berberes , le pakistan , bientot l'Egypte.
Salut. Reviens à toi, tu auto-décrédibilises ce que tu peux dire de vrai sur l'islam.

pour la civilisation arabo-musulmane on peut citer:
l'architecture, la calligraphie, la poésie, l'astronomie.

le Louvre a ouvert un département qu'il a appelé "les Arts de l'islam".
Revenir en haut Aller en bas
Pancrace



Masculin Messages : 258
Inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 15:59

quel vient faire l'islam là dedans? ce n'est pas l'islam qui a inspiré l'équivalent d'un requiem de Mozart
La calligraphie? premier chose que je trouve à ce sujet

Citation :
LE DEVELOPPEMENT DE L’ECRITURE est chez les Arabes tardif du fait de leur état nomade qui favorisait surtout une culture orale. D’ailleurs, à la naissance de l’Islam, au début du VIIe siècle, le Coran fut d’abord diffusé par la tradition orale.

L’arabe appartient au groupe des écritures sémitiques consonnantiques ainsi appelées parce que de fait, seules les consonnes sont représentées. La plupart des spécialistes s’accordent aujourd’hui à penser, que l’écriture arabe dérive de l’écriture nabatéenne elle même d’origine araméenne. .
Je ne voie pas en quoi l'islam a un role à jouer... elle est même d'inspiration chrétienne justement
quant au Louvre , et suis au courant , et peut étonné. Dans 10 ans nos livres d'histoire nous dirons que la France est judéo-islamo-chrétienne de racine, il faut s'y préparer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 18:29

Scrogneugneu a écrit:
Pour la civilisation arabo-musulmane on peut citer:
l'architecture, la calligraphie, la poésie, l'astronomie.
Les maths, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 18:32

Avant de laisser le sujet partir dans les méandres labyrinthiques des fonds de fil sans fin


Aroll, et apparemment Pancrace, sont persuadé de voir la lumière lorsqu'ils voient la matière.
Moi je prétend que si je vois la matière grâce à la lumière, alors , c'est bien la matière que je vois et pas la lumière. Donc, que je suis aveugle. C'est bon sens et bien pied sur terre.Ca permet de ne pas m'égarer. C'est regarder à l'endroit. Pourtant Aroll et Pancrace prétendent voir la lumière. Moi je prétend que je ne la vois pas mais que grâce à la matière je peux juste réaliser la présence de la lumière mais que je ne la vois toujours pas.

Et pourtant dans ce monde, on prétend "voir" la lumière.








Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 18:41

Cher lion des bois, l'expérience montre que notre cornée voit toute lumière qui lui parvient, s'elle est dans la bonne longueur d'onde, que ce soit par réflexion sur un corps ou directement, en regardant sa source (ex en regardant le soleil).

Bref, quelque soit l'origine d'un photon, il est perçu par nos cellules photosensibles.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 18:52

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher lion des bois, l'expérience montre que notre cornée voit toute lumière qui lui parvient, celle est dans la bonne longueur d'onde, que ce soit par réflexion sur un corps ou directement, en regardant sa source (ex en regardant le soleil).

Bref, quelque soit l'origine d'un photon, il est perçu par nos cellules photosensibles.

DAns le champ de la science et du perceptible, tous les instruments ne peuvent être que matériel. De sorte qu'on en sort pas. Ces instruments pour capter et mesurer, analyser, sont fait de chair, donc

Ces instruments, ne capteront jamais le Christ, ni les anges, ni la vierge marie

Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 18:56

Et encore moins Dieu le Père (source de lumière non matérielle) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 18:58

On en sort pas Arnaud, pour voir la lumière, il faut sortir de la matière
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 19:04

lion-des-bois a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher lion des bois, l'expérience montre que notre cornée voit toute lumière qui lui parvient, celle est dans la bonne longueur d'onde, que ce soit par réflexion sur un corps ou directement, en regardant sa source (ex en regardant le soleil).

Bref, quelque soit l'origine d'un photon, il est perçu par nos cellules photosensibles.

DAns le champ de la science et du perceptible, tous les instruments ne peuvent être que matériel. De sorte qu'on en sort pas. Ces instruments pour capter et mesurer, analyser, sont fait de chair, donc

Ces instruments, ne capteront jamais le Christ, ni les anges, ni la vierge marie

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 19:07

lion-des-bois a écrit:
On en sort pas Arnaud, pour voir la lumière, il faut sortir de la matière

Non, il existe certaines lumières, certaines longueurs d'onde, qui passent à travers la matière.

Exemple le verre. Si vous étiez dans une boite en verre, vous verriez de vos yeux la lumière venant de l'extérieur.

Les rayons gamma passent travers certains corps, les ondes radios aussi. Et ce sont des formes de lumière.


MAIs bien sûr, je ne parle ici que de la lumière MATERIELLE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 19:10

Pour préciser un peu, je crois que ce que veut dire lion-des-bois c'est ceci :

Faisons une espérience sous vide. A l'intérieur un faisceau de lumière. Notre regard le croise perpendiculairement. Nous sont cachés l'origine du faisceau et son point d'arrivée. Nous ne verrons rien du tout du faisceau lumineux.

Question : Si le vide est absolu, et qu'un appareil photographie le faisceau lumineux en mode pose, pendant 10 jours - ou 10 ans > Verrions-nous une trace sur la plaque sensible ?

Dans l'absolu, à la question initiale de lion, si nous avions des yeux hyper-sensibles, je répondrais que oui, je pense, car la lumière est photons. Or un photon est une particule de matière lumineuse, si je ne m'abuse. Des milliards de miliards de milliards de particules de matière lumineuse qui passeraient devant nos yeux en une très faible fraction de seconde, je pense qu'on devrait voir quelque chose.
Cela pour le monde physique.

Pour le monde spirituel (où nous aurons des corps transfigurés), et où tout est possible à Dieu (mais Il ne veut que le Bien), même chose.


Dernière édition par Petit messager le Sam 25 Aoû 2012, 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 19:12

Oui, il faut que le rayon de lumière frappe DIRECTEMENT notre cornée, soit par réflexion à partir d'un corps (ex : la lumière de la lune) soit à partir de sa source directe (ex : la lumière des étoiles).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 20:32

Petit messager a écrit:
Pour préciser un peu, je crois que ce que veut dire lion-des-bois c'est ceci :

Faisons une espérience sous vide. A l'intérieur un faisceau de lumière. Notre regard le croise perpendiculairement. Nous sont cachés l'origine du faisceau et son point d'arrivée. Nous ne verrons rien du tout du faisceau lumineux.

Question : Si le vide est absolu, et qu'un appareil photographie le faisceau lumineux en mode pose, pendant 10 jours - ou 10 ans > Verrions-nous une trace sur la plaque sensible ?

Dans l'absolu, à la question initiale de lion, si nous avions des yeux hyper-sensibles, je répondrais que oui, je pense, car la lumière est photons. Or un photon est une particule de matière lumineuse, si je ne m'abuse. Des milliards de miliards de milliards de particules de matière lumineuse qui passeraient devant nos yeux en une très faible fraction de seconde, je pense qu'on devrait voir quelque chose.
Cela pour le monde physique.

Pour le monde spirituel (où nous aurons des corps transfigurés), et où tout est possible à Dieu (mais Il ne veut que le Bien), même chose.

Oui Petit Messager, tu captes bien ce que j'essaie de transmettre.

La lumière, c'est ce rayon. Et ce rayon, nous ne le percevons pas. Nous percevons ses effets sur la matière, et c'est cet effet produit grâce à la matière qui nous fait réaliser la présence de la lumière.

J'ai l'impression de me répéter, mais bon.

Je reviens sur la question de la source
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 20:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, il faut que le rayon de lumière frappe DIRECTEMENT notre cornée, soit par réflexion à partir d'un corps (ex : la lumière de la lune) soit à partir de sa source directe (ex : la lumière des étoiles).

Cher Arnaud, avec ton oeil, si tu regardes une étoile, que vois tu ? La lumière et rien que la lumière, où bien l'étoile faite de matière, et éclairée ?

Toute la question est là
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 20:40

Ton oeil va te permettre de voir l'étoile et de réaliser la présence de la lumière, mais tu vois l'étoile, grâce à la lumière, mais c'est létoile que tu vois, grâce à sa lumière, que tu ne vois pas mais que l'étoile te fait réaliser l'existence autant que la lumière te fait réaliser la présence de l'étoile, et ce avec tes yeux (on n'a rien d'autre que nos yeux).

C'est donc l'interaction lumière/matière qui te fait voir l'étoile et prendre conscience de l'existence de la lumière. Mais tu vois l'étoile.

Je ne sais pas dire plus j'ai mes limites aussi
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 20:50

Arnaud Dumouch a écrit:
lion-des-bois a écrit:
On en sort pas Arnaud, pour voir la lumière, il faut sortir de la matière

Non, il existe certaines lumières, certaines longueurs d'onde, qui passent à travers la matière.

Exemple le verre. Si vous étiez dans une boite en verre, vous verriez de vos yeux la lumière venant de l'extérieur.

Les rayons gamma passent travers certains corps, les ondes radios aussi. Et ce sont des formes de lumière.


MAIs bien sûr, je ne parle ici que de la lumière MATERIELLE.

Ce que nous dit la science est que tout corps de matière absorbe une partie de la lumière et en réfléchit une autre dans des proportions diverses. Que ce corps soit opaque (pour nos yeux de chair) ou non.

Les corps qui nous apparaissent noir, on dit qu'ils ont absordé toute la lumière mais la lumière dite visible ( si petite fraction qu'est le champ visible de la lumière), donc pour nos yeux limités de chair. Les corps qui réfléchissent tout du domaine très limité du champs perceptif de notre oeil, sa couleur est "perçue" comme blanche.

Je suis aussi tenté de penser que les ondes radios et autres ondes sont une forme de lumière. Nos yeux ont des limites fermes (des infrarouges aux ultra violets).

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 20:53

lion-des-bois a écrit:


Cher Arnaud, avec ton oeil, si tu regardes une étoile, que vois tu ? La lumière et rien que la lumière, où bien l'étoile faite de matière, et éclairée ?

Toute la question est là

Je ne vois que la lumière de l'étoile et non l'étoile elle-même qui a peut-être disparu depuis des centaines de millions d'années.

Mais mon intelligence sait que cette lumière a VRAIMENT été émise par cette étoile et a mis (par exemple) cent millions d'années à me parvenir.

L'intelligence sait donc interpréter avec réalisme et critique la donnée de mes sens.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 20:54

lion-des-bois a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
lion-des-bois a écrit:
On en sort pas Arnaud, pour voir la lumière, il faut sortir de la matière

Non, il existe certaines lumières, certaines longueurs d'onde, qui passent à travers la matière.

Exemple le verre. Si vous étiez dans une boite en verre, vous verriez de vos yeux la lumière venant de l'extérieur.

Les rayons gamma passent travers certains corps, les ondes radios aussi. Et ce sont des formes de lumière.


MAIs bien sûr, je ne parle ici que de la lumière MATERIELLE.

Ce que nous dit la science est que tout corps de matière absorbe une partie de la lumière et en réfléchit une autre dans des proportions diverses. Que ce corps soit opaque (pour nos yeux de chair) ou non.

Les corps qui nous apparaissent noir, on dit qu'ils ont absordé toute la lumière mais la lumière dite visible ( si petite fraction qu'est le champ visible de la lumière), donc pour nos yeux limités de chair. Les corps qui réfléchissent tout du domaine très limité du champs perceptif de notre oeil, sa couleur est "perçue" comme blanche.

Je suis aussi tenté de penser que les ondes radios et autres ondes sont une forme de lumière. Nos yeux ont des limites fermes (des infrarouges aux ultra violets).

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:00

Arnaud Dumouch a écrit:
lion-des-bois a écrit:


Cher Arnaud, avec ton oeil, si tu regardes une étoile, que vois tu ? La lumière et rien que la lumière, où bien l'étoile faite de matière, et éclairée ?

Toute la question est là

Je ne vois que la lumière de l'étoile et non l'étoile elle-même qui a peut-être disparu depuis des centaines de millions d'années.

Mais mon intelligence sait que cette lumière a VRAIMENT été émise par cette étoile et a mis (par exemple) cent millions d'années à me parvenir.

L'intelligence sait donc interpréter avec réalisme et critique la donnée de mes sens.

Et bien pour moi, non, tu vois l'étoile matérielle grâce à la lumière invisible qui a mis son temps pour arrivé jusqu'à ton oeil.

Je veux dire que si tu voyais la lumière, tu verrais les rayons qui proviennent de cette étoile, là encore à 50 cm de toi. Car c'est cela la lumière. Or tu ne vois que la source, qui est matérielle, et non la lumière, qui elle, est flux
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:07

La source (l'étoile) est parfois disparue depuis des millions d'années. Et pourtant son effet, la lumière, voyage encore jusqu'à nous, ayant traversé des distances qui se mesurent en millions d'années-lumière.

C'est pourquoi nous savons maintenant qu'il faut distinguer (avec son intelligence) ce qu'on voit (la lumière) et ce qui est (l'étoile qui en fut la source).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:14

Arnaud Dumouch a écrit:
La source (l'étoile) est parfois disparue depuis des millions d'années. Et pourtant son effet, la lumière, voyage encore jusqu'à nous, ayant traversé des distances qui se mesurent en millions d'années-lumière.


Toujours la même chose Arnaud, vois-tu ce voyage de la lumière, de tes yeux, ou, grâce à tes yeux de chair, vois-tu plutôt l'effet de ce voyage, à savoir : la vision de l'étoile.

C'est notre intelligence qui peut concevoir ce voyage qui nous fait prendre conscience de l'existence de la lumière.

Prise de conscience de l'existence est différent de "voir" avec les yeux de chair.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:21

Je vous ai donné mon avis qui distingue effet et cause, apparence sensible et être.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:31

Lion, je crois qu'on n'en sort pas. Quoiqu'il en soit, es-tu d'accord pour dire que, un photon étant une particule de "matière" lumineuse, soit on supprime la particule, et il n'y a plus de lumière, soit on ne veut plus de lumière, et il n'y a plus de particule.

Dans un photon, matière et lumière sont indissociables, non ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:37

Matière et énergie (E = mc2). sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:38

EUREKA !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:39

:sage:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:40

lol!
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:40

Petit messager a écrit:
Lion, je crois qu'on n'en sort pas. Quoiqu'il en soit, es-tu d'accord pour dire que, un photon étant une particule de "matière" lumineuse, soit on supprime la particule, et il n'y a plus de lumière, soit on ne veut plus de lumière, et il n'y a plus de particule.

je ne m'aventurerai pas sur ce point, j'en sais rien. La lumière est plus que des photons. Que reste-il si on les enlève? Qui peut répondre ? Et qui est assez sot pour ne pas vouloir de lumière

Petit messager a écrit:
Dans un photon, matière et lumière sont indissociables, non ? Very Happy

Là, que oui. DAns le photon, je ne sais pas, mais pour ce qui concerne la lumière, que oui
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:51

lion-des-bois a écrit:
La lumière est plus que des photons. Que reste-il si on les enlève? Qui peut répondre ? Et qui est assez sot vous ne pas vouloir de lumière ?

Il est certain que sans photons, tu n'as plus de lumière à ta lampe de chevet. Moi comme je veux tjrs être éclairé, je dis : Vive les faux tons !


Dernière édition par Petit messager le Sam 25 Aoû 2012, 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:56

lion-des-bois a écrit:
Petit messager a écrit:
Dans un photon, matière et lumière sont indissociables, non ? Very Happy

Là, que oui. DAns le photon, je ne sais pas, mais pour ce qui concerne la lumière, que oui

Pour le photon c'est pareil. Y'a un Grand Scientifique dans le coin pour confirmer ???
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 21:58

ah, on peut enlever les photons à la lumière ? La science peut faire ça ?

Encore que quand on dit, il n'y a plus de lumière à la lampe de chevet, mon humble prudence actuelle dirait plutôt: je ne percois plus sa lumière, je ne peux donc plus prendre conscience si cette lampe émet de la lumière ou non. Pitêtre que oui, pitêtre que non. Je suis encore plus dans l'ignorance. Je ne vois pas, donc, je ne peux pas dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 22:03

lion-des-bois a écrit:
ah, on peut enlever les photons à la lumière ? La science peut faire ça ?
Si tu enlèves les photons y'a plus d'lumière ! Laisse-nous la lumière Lion ! La lumière TERRESTRE, c'est des photons, uniquement des photons, des vrais faux tons. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 22:11

Idea
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 22:13

Oui Simon-Albert ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 22:14

;) :bougie:
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 22:16

Petit messager a écrit:
lion-des-bois a écrit:
ah, on peut enlever les photons à la lumière ? La science peut faire ça ?
Si tu enlèves les photons y'a plus d'lumière ! Laisse-nous la lumière Lion ! La lumière TERRESTRE, c'est des photons, uniquement des photons, des vrais faux tons. Very Happy
Mais c'est toi qui parle d'amputer la lumière de ses photons. Moi je vote pour que la lumière garde ses photons Very Happy

La lumière c'est plus que des photons. La science déjà nous parle d'ondes Idea
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 22:29

lion-des-bois a écrit:
Mais c'est toi qui parle d'amputer la lumière de ses photons.


Qui ça ? Moi ? J’veux rien amputer du tout ! C’est toi qui veux pas voir la lumière ! Y’a pas un modérateur dans l'coin ?

lion-des-bois a écrit:
Moi je vote pour que la lumière garde ses photons Very Happy
Moi c’est l’inverse Tongue


lion-des-bois a écrit:
[La lumière c'est plus que des photons. La science déjà nous parle d'ondes Idea

Un photon c’est à la fois particule (corpuscule) et onde. .......Et si on r’commençait le débat avec l’onde, Idea Idea Idea – Mais d’abord j’vais faire un tour au coin médecine du forum – ou plutôt pharmacie – j’vas essayer de tenir le choc.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 23:24

Je poursuis un peu, car il me semble tellement abérant qu'il y ait des gens ici pour dire qu'on voit la lumière avec nos yeux de chair.


Je crois que je dois introduire et définir une distinction entre "capter" et "voir"

Notre oeil capte la lumière, partiellement, par les limites de l'oeil et le filtre extérieur (atmosphère et autre bouclier de protection autour de la terre et du système solaire). Mais cette lumière qu'il capte, l'oeil, et le cerveau attaché, ne la "voit" pas. Je ne sais si c'est plus clair. Que voit le cerveau ? IL voit une image du monde matériel. On voit une image/représentation de la matière et cela, grâce à la lumière, mais on ne voit pas la lumière que l'oeil a capté. On voit une image/représentation du monde matériel, grâce à la lumière que je n'ai toujours pas vue entretemps, mais par son effet (image d'un objet qui se représente dans mon cerveau que je vois), je ne peux que réaliser la présence de la lumière.

Aller mettre dans mon discernement comme fait acquis que je vois la lumière ici-bas avec mes yeux de chair affreusement limités, est faire un tel bond en dehors de la réalité dans laquelle je suis jeté, que je m'écarterais de tout discernement réaliste.


Dernière édition par lion-des-bois le Dim 26 Aoû 2012, 00:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 23:40

capter se rattache aux organes sensibles et autres instruments (mon oeil, appareil photo, cellules photosensibles, téléscopes, ...), mais voir, est un terme qui se rattache à l'esprit, à l'âme, pas à l'organe

Une cellule photo-électrique ou notre oeil physique ne "voit" surement pas la lumière. Mais comme notre oeil, ils révèlent la présence de quelque chose. Alors que l'âme un tantinet purifiée par l'Esprit-Saint, oui. Elle, elle est alors en capacité de "voir". ET que peut-on voir, si ce n'est la lumière?


Dernière édition par lion-des-bois le Dim 26 Aoû 2012, 01:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 23:47

Philosophe, hein ? Moi z'vais au dodo. En tout cas Lion merci pour cet échange bien sympa qui nous change de certains autres... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 23:47

Petit messager a écrit:
Philosophe, hein ?

Non, réaliste Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 26 Aoû 2012, 00:51

Voici une bien pâle image/représentation du fait de "voir" la lumière

L'oeil n'est pas dans le faisceau de la lumière. Mais l'oeil, là, voit la lumière, qui est flux et rayon.

Pour voir cela, l'oeil de Sainte-FAustine a été forcément extrait de sa matérialité, sinon la lumière qu'elle voit serait invisible a ses yeux.



Pareillement pour Sainte Bernadette, qui voit la vierge MArie, concrètement et réellement. Son oeil est extrait de sa corporalité pour la voir. Les autres personnes qui sont présentes là, elles, ne voient rien, car maintenues dans leur corporalité, elle ne peuvent voir la lumière

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 26 Aoû 2012, 08:42

sunny Magnifique Icône sunny

« Un soir que j’étais dans ma cellule, je vis Jésus vêtu d’une tunique blanche, une main levée pour bénir, la seconde touchait son vêtement sur la poitrine. De la tunique entrouverte sur la poitrine sortaient deux grands rayons, l’un rouge, l’autre pâle. En silence, je fixais mon regard sur le Seigneur, mon âme était saisie de crainte, mais aussi d’une grande joie. Après un moment, Jésus me dit : Peins un tableau selon l’image que tu vois avec l’inscription : Jésus, j’ai confiance en Toi. » (§ 47)

Le Seigneur précisa : « Ces deux rayons indiquent le sang et l’eau : le rayon pâle signifie l’eau, qui justifie les âmes ; le rayon rouge signifie le sang, qui est la vie des âmes… Ces deux rayons jaillirent des entrailles de ma miséricorde, alors que mon cœur agonisant sur la Croix, fut ouvert par la lance. » (§ 299)

"La source de ma Miséricorde fut largement ouverte par la lance sur la croix pour toutes les âmes, je n'ai exclu personne." (§ 1182).

"Je donne aux hommes un vase, avec lequel ils doivent venir puiser la grâce à la source de la miséricorde. Ce vase, c'est cette image, avec l'inscription : Jésus, j'ai confiance en Toi." (§ 327)

"Par cette image j'accorderai beaucoup de grâces, que chaque âme ait donc accès à elle." (§ 570)

"Je promets que l'âme qui honorera cette image ne sera pas perdue. Je lui promets aussi la victoire spécialement à l'heure de la mort." (§ 47)

Sœur Faustine consciente des limites de l'œuvre réalisée par un artiste de Vilnius s'inquiéta : "J'ai dit au Seigneur : Qui Te peindra aussi beau que Tu l'es? - Soudain j'ai entendu ces paroles : Ce n'est ni dans la beauté des couleurs, ni dans celle du coup de pinceau que réside la grandeur de cette image, mais dans ma grâce." (§ 313)

http://www.faustine-message.com/sopocko-souvenirs-faustine.htm

Peut-être peut-on encore se procurer le poster (21cm x 42 cm). L'image en tout cas c'est certain. Il y a de nombreux sites. Par google : "image" "Jésus, j'ai confiance en toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 26 Aoû 2012, 13:20

lion-des-bois a écrit:
Voici une bien pâle image/représentation du fait de "voir" la lumière

L'oeil n'est pas dans le faisceau de la lumière. Mais l'oeil, là, voit la lumière, qui est flux et rayon.

Pour voir cela, l'oeil de Sainte-FAustine a été forcément extrait de sa matérialité, sinon la lumière qu'elle voit serait invisible a ses yeux.

Spoiler:
 

Pareillement pour Sainte Bernadette, qui voit la vierge MArie, concrètement et réellement. Son oeil est extrait de sa corporalité pour la voir. Les autres personnes qui sont présentes là, elles, ne voient rien, car maintenues dans leur corporalité, elle ne peuvent voir la lumière


I love you
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 26 Aoû 2012, 14:59

Jean, 9, 39-41 a écrit:

Alors Jésus dit: "Je suis venu dans ce monde pour un jugement, afin que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles."

Quelques Pharisiens qui étaient avec lui, lui dirent: "Sommes-nous, nous aussi des aveugles?"

Jésus leur répondit: "Si vous étiez des aveugles, vous n'auriez point de péché; mais maintenant vous dites: Nous voyons; votre péché demeure."

Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 26 Aoû 2012, 15:51

Bonjour.
lion-des-bois a écrit:
Avant de laisser le sujet partir dans les méandres labyrinthiques des fonds de fil sans fin


Aroll, et apparemment Pancrace, sont persuadé de voir la lumière lorsqu'ils voient la matière.
Non, on voit la lumière, pas la matière, ce n'est pas en répétant la même bêtise un très grand nombre de fois que ce n'est plus une bêtise.

lion-des-bois a écrit:
Moi je prétend que si je vois la matière grâce à la lumière, alors , c'est bien la matière que je vois et pas la lumière. Donc, que je suis aveugle. C'est bon sens et bien pied sur terre.Ca permet de ne pas m'égarer. C'est regarder à l'endroit.
Non, ce n'est pas du bon sens, c'est du pure délire, et lorsque la foi ou une sorte de mysticisme mène au délire, ce n'est plus de la foi, et ça ne sert plus Dieu, au contraire, ça renforce l'idée, de plus en plus répandue chez les non croyants que la foi s 'explique facilement par l'ignorance ou la stupidité.

lion-des-bois a écrit:
Pourtant Aroll et Pancrace prétendent voir la lumière. Moi je prétend que je ne la vois pas mais que grâce à la matière je peux juste réaliser la présence de la lumière mais que je ne la vois toujours pas.
On ne PRÉTEND pas voir la lumière, on la voit.

lion-des-bois a écrit:
Et pourtant dans ce monde, on prétend "voir" la lumière.
Parce que c'est le cas, et tes élucubrations n'y changeront rien.

lion-des-bois a écrit:

DAns le champ de la science et du perceptible, tous les instruments ne peuvent être que matériel. De sorte qu'on en sort pas. Ces instruments pour capter et mesurer, analyser, sont fait de chair, donc

Ces instruments, ne capteront jamais le Christ, ni les anges, ni la vierge marie
Normal, il ne s'agit pas de la même lumière, celle là est d'une toute autre NATURE.

Petit messager a écrit:
Pour préciser un peu, je crois que ce que veut dire lion-des-bois c'est ceci :

Faisons une espérience sous vide. A l'intérieur un faisceau de lumière. Notre regard le croise perpendiculairement. Nous sont cachés l'origine du faisceau et son point d'arrivée. Nous ne verrons rien du tout du faisceau lumineux.

Question : Si le vide est absolu, et qu'un appareil photographie le faisceau lumineux en mode pose, pendant 10 jours - ou 10 ans > Verrions-nous une trace sur la plaque sensible ?

Dans l'absolu, à la question initiale de lion, si nous avions des yeux hyper-sensibles, je répondrais que oui, je pense, car la lumière est photons. Or un photon est une particule de matière lumineuse, si je ne m'abuse. Des milliards de miliards de milliards de particules de matière lumineuse qui passeraient devant nos yeux en une très faible fraction de seconde, je pense qu'on devrait voir quelque chose.
Cela pour le monde physique.

Pour le monde spirituel (où nous aurons des corps transfigurés), et où tout est possible à Dieu (mais Il ne veut que le Bien), même chose.
Si la direction de notre regard croise un rayon PERPENDICULAIREMENT, nous ne verrons rien, et un appareil photographique mis en pose même pendant 100.000 ans ne capterait rien non plus.
Mais cela ne signifie pas que la lumière est invisible, cela signifie simplement que voir c'est RECEVOIR la lumière, et que si sa direction est telle que rien ne rentre dans nos yeux, nous ne voyons LOGIQUEMENT, et OBLIGATOIREMENT, rien.

Lorsque un rayon passe à côté de toi, tu dois l'imaginer comme une rafale de photons qui passeraient à côté de toi.
Cette rafale de photons passant à côté de toi peut être comparée une rafale de mitraillette qui passerait elle aussi à côté de toi.

Tu comprends aisément que si aucune balle n'est dirigée vers toi, tu n'en recevras aucune, eh bien c'est pareil pour les photons, si aucun d'entre eux n'est dirigé vers ton oeil, tu ne peut rien voir car voir c'est recevoir des photons dans ton oeil et rien que cela.


Pour «voir» un rayon lumineux passant à côté de toi, il faudrait que les photons qui passent émettent à leur tour d'autres photons, perpendiculairement à leur trajectoire, ce qui est absurde.

lion-des-bois a écrit:

Oui Petit Messager, tu captes bien ce que j'essaie de transmettre.

La lumière, c'est ce rayon. Et ce rayon, nous ne le percevons pas. Nous percevons ses effets sur la matière, et c'est cet effet produit grâce à la matière qui nous fait réaliser la présence de la lumière.

J'ai l'impression de me répéter, mais bon.

Je reviens sur la question de la source
Nous ne voyons pas le rayon, parce ses photons ne sont pas dirigés vers notre oeil, et qu'il n'émet d'autre photons, en quelque sorte «secondaires», qui viendraient vers notre oeil pour lui apporter l'information.

lion-des-bois a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, il faut que le rayon de lumière frappe DIRECTEMENT notre cornée, soit par réflexion à partir d'un corps (ex : la lumière de la lune) soit à partir de sa source directe (ex : la lumière des étoiles).

Cher Arnaud, avec ton oeil, si tu regardes une étoile, que vois tu ? La lumière et rien que la lumière, où bien l'étoile faite de matière, et éclairée ?

Toute la question est là
Il voit la lumière et RIEN QUE LA LUMIÈRE, parce que voir c'est simplement capter de la lumière (et l'interpréter mentalement).
De plus, la matière de l'étoile n'est pas ÉCLAIRÉE, mais elle ÉMET de la lumière.

lion-des-bois a écrit:
Ton oeil va te permettre de voir l'étoile et de réaliser la présence de la lumière, mais tu vois l'étoile, grâce à la lumière, mais c'est létoile que tu vois, grâce à sa lumière, que tu ne vois pas mais que l'étoile te fait réaliser l'existence autant que la lumière te fait réaliser la présence de l'étoile, et ce avec tes yeux (on n'a rien d'autre que nos yeux).

C'est donc l'interaction lumière/matière qui te fait voir l'étoile et prendre conscience de l'existence de la lumière. Mais tu vois l'étoile.

Je ne sais pas dire plus j'ai mes limites aussi
NOOOOOOOOOOOOON!, Une fois pour toute, tu vois la lumière, pas la matière, c'est la lumière qui entre dans ton oeil, pas autre chose, donc c'est la lumière que tu vois.

lion-des-bois a écrit:

Et bien pour moi, non, tu vois l'étoile matérielle grâce à la lumière invisible qui a mis son temps pour arrivé jusqu'à ton oeil.

Je veux dire que si tu voyais la lumière, tu verrais les rayons qui proviennent de cette étoile, là encore à 50 cm de toi. Car c'est cela la lumière. Or tu ne vois que la source, qui est matérielle, et non la lumière, qui elle, est flux
Non, pour voir la lumière passant à 50 centimètres de toi, il faudrait que cette lumière émettent de la lumière perpendiculairement à sa trajectoire, ce qui serait absurde.

lion-des-bois a écrit:
Petit messager a écrit:
Lion, je crois qu'on n'en sort pas. Quoiqu'il en soit, es-tu d'accord pour dire que, un photon étant une particule de "matière" lumineuse, soit on supprime la particule, et il n'y a plus de lumière, soit on ne veut plus de lumière, et il n'y a plus de particule.

je ne m'aventurerai pas sur ce point, j'en sais rien. La lumière est plus que des photons. Que reste-il si on les enlève? Qui peut répondre ? Et qui est assez sot pour ne pas vouloir de lumière
Et
lion-des-bois a écrit:
Petit messager a écrit:
Dans un photon, matière et lumière sont indissociables, non ? Very Happy
Là, que oui. DAns le photon, je ne sais pas, mais pour ce qui concerne la lumière, que oui
Au départ, tu dois imaginer le champs électromagnétique, que tu peux, par exemple, te représenter par une sorte d'océan. La lumière est le résultat de la variation de ce champs (donc une onde), comme des vagues sur cet océan, et le photon est une variation élémentaire du champs électromagnétique, qui peut parfois présenter les caractéristiques d'une particule (comme une particule présente parfois les caractéristiques d'une onde).


lion-des-bois a écrit:
Je poursuis un peu, car il me semble tellement abérant qu'il y ait des gens ici pour dire qu'on voit la lumière avec nos yeux de chair.
Comment est-il seulement POSSIBLE de trouver aberrant ce qui est logique, et depuis longtemps décrit avec précision et démontré?


lion-des-bois a écrit:
Je crois que je dois introduire et définir une distinction entre "capter" et "voir"

Notre oeil capte la lumière, partiellement, par les limites de l'oeil et le filtre extérieur (atmosphère et autre bouclier de protection autour de la terre et du système solaire). Mais cette lumière qu'il capte, l'oeil, et le cerveau attaché, ne la "voit" pas. Je ne sais si c'est plus clair. Que voit le cerveau ? IL voit une image du monde matériel. On voit une image/représentation de la matière et cela, grâce à la lumière, mais on ne voit pas la lumière que l'oeil a capté. On voit une image/représentation du monde matériel, grâce à la lumière que je n'ai toujours pas vue entretemps, mais par son effet (image d'un objet qui se représente dans mon cerveau que je vois), je ne peux que réaliser la présence de la lumière.

Aller mettre dans mon discernement comme fait acquis que je vois la lumière ici-bas avec mes yeux de chair affreusement limités, est faire un tel bond en dehors de la réalité dans laquelle je suis jeté, que je m'écarterais de tout discernement réaliste.
Pour notre cerveau, voir c'est capter de la lumière avec nos yeux, et ensuite interpréter ce message, mais pour une caméra, c'est seulement capter. Toute autre description est contraire à l'observation, et la logique, alors il faut bien plus que simplement affirmer n'importe quoi pour que ça devienne vrai.

lion-des-bois a écrit:
capter se rattache aux organes sensibles et autres instruments (mon oeil, appareil photo, cellules photosensibles, téléscopes, ...), mais voir, est un terme qui se rattache à l'esprit, à l'âme, pas à l'organe
Non, tu mélanges deux formes différentes de «vision».

lion-des-bois a écrit:
Une cellule photo-électrique ou notre oeil physique ne "voit" surement pas la lumière. Mais comme notre oeil, ils révèlent la présence de quelque chose. Alors que l'âme un tantinet purifiée par l'Esprit-Saint, oui. Elle, elle est alors en capacité de "voir". ET que peut-on voir, si ce n'est la lumière?
Donc ce qui n'a pas d'âme ne voit pas, donc les animaux ne voient pas.......... sans commentaires!

lion-des-bois a écrit:
Voici une bien pâle image/représentation du fait de "voir" la lumière

L'oeil n'est pas dans le faisceau de la lumière. Mais l'oeil, là, voit la lumière, qui est flux et rayon.

Pour voir cela, l'oeil de Sainte-FAustine a été forcément extrait de sa matérialité, sinon la lumière qu'elle voit serait invisible a ses yeux.



Pareillement pour Sainte Bernadette, qui voit la vierge MArie, concrètement et réellement. Son oeil est extrait de sa corporalité pour la voir. Les autres personnes qui sont présentes là, elles, ne voient rien, car maintenues dans leur corporalité, elle ne peuvent voir la lumière

Ben voilà, l'exemple type de ce qui t'as trompé, ces images religieuses ne sont que des représentations très approximatives d'une réalité très différente de celle de notre monde matériel, et vouloir à tout prix identifier l'une à l'autre est une très mauvaise idée, la lumière représentée ici est de nature totalement différente de celle de notre monde, ce n'est pas DU TOUT la même chose, et tout rapprochement ne peut être que d'ordre symbolique.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 26 Aoû 2012, 16:18

Parole d'Aroll:
Citation :
On ne PRÉTEND pas voir la lumière, on la voit.

Parole d'Evangile:
Jean, 9, 39-41 a écrit:

Alors Jésus dit: "Je suis venu dans ce monde pour un jugement, afin que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles."

Quelques Pharisiens qui étaient avec lui, lui dirent: "Sommes-nous, nous aussi des aveugles?"

Jésus leur répondit: "Si vous étiez des aveugles, vous n'auriez point de péché; mais maintenant vous dites: Nous voyons; votre péché demeure."

Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 26 Aoû 2012, 16:31

C'est évident pas pour te traiter de pharisien Very Happy

Mais pour essayer de mieux te faire comprendre la condition dans laquelle nous sommes jetés.

Arnaud a aussi fait des vidéos interessantes sur l'état de corruptibilité de la matière

Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 26 Aoû 2012, 17:11

aroll a écrit:

DAns le champ de la science et du perceptible, tous les instruments ne peuvent être que matériel. De sorte qu'on en sort pas. Ces instruments pour capter et mesurer, analyser, sont fait de chair, donc

Ces instruments, ne capteront jamais le Christ, ni les anges, ni la vierge marie
Normal, il ne s'agit pas de la même lumière, celle là est d'une toute autre NATURE.

Dingue. Very Happy Sur quoi te bases-tu pour affirmer cela. Tu as donc "vu" cette autre lumière pour déclarer qu'elle est d'une autre nature. Si tu l'as vue, alors tu peux m'en parler. Si tu ne l'as pas vue, alors, tout ce que tu peux dire est": je ne sais pas. Je ne peux que postposer tout jugement sur ce que je ne connais pas. Probablement tu n'a pas vu, or tu dis: "Moi, je sais"


Si la direction de notre regard croise un rayon PERPENDICULAIREMENT, nous ne verrons rien, et un appareil photographique mis en pose même pendant 100.000 ans ne capterait rien non plus.
Mais cela ne signifie pas que la lumière est invisible, cela signifie simplement que voir c'est RECEVOIR la lumière,

C'est vrai. Notre oeil reçoit la lumière. Et ensuite que vois-tu lorsque ton oeil à capter la lumière: une image représentation de la matière. Est-ce que tu y voit les photons ? Oui ? , les ondes ? Ne vois-tu pas plutôt l'effet de la lumière sur la matière ?

Lorsque un rayon passe à côté de toi, tu dois l'imaginer comme une rafale de photons qui passeraient à côté de toi.

Cette rafale de photons passant à côté de toi peut être comparée une rafale de mitraillette qui passerait elle aussi à côté de toi.

J'imagine, oui. Un véritable bombardement en effet, dont je ne vois ... rien avec mes yeux de chair

Tu comprends aisément que si aucune balle n'est dirigée vers toi, tu n'en recevras aucune, OUI eh bien c'est pareil pour les photons, si aucun d'entre eux n'est dirigé vers ton oeil, tu ne peut rien voir car voir c'est recevoir des photons dans ton oeil et rien que cela. Donc, si les photons entre dans mon oeil, je vois les photons, c'est ça ta théorie ? Vu que alors je vois la lumière et que la lumière c'est des photons


Pour «voir» un rayon lumineux passant à côté de toi, il faudrait que les photons qui passent émettent à leur tour d'autres photons, perpendiculairement à leur trajectoire, ce qui est absurde. Grande sagesse et discernement de ta part. Merci pour ton enseignement


Il voit la lumière et RIEN QUE LA LUMIÈRE, parce que voir c'est simplement capter de la lumière (et l'interpréter mentalement).
De plus, la matière de l'étoile n'est pas ÉCLAIRÉE, mais elle ÉMET de la lumière.

NOOOOOOOOOOOOON!, Une fois pour toute, tu vois la lumière, pas la matière, c'est la lumière qui entre dans ton oeil, pas autre chose, donc c'est la lumière que tu vois.

Donc Je vois des photons et des ondes mais je ne vois pas la matière révélée par la lumière. Mais je vois des ondulations et des projections de photons. Je suis en plein new age


Au départ, tu dois imaginer le champs électromagnétique, que tu peux, par exemple, te représenter par une sorte d'océan. La lumière est le résultat de la variation de ce champs (donc une onde), comme des vagues sur cet océan, et le photon est une variation élémentaire du champs électromagnétique, qui peut parfois présenter les caractéristiques d'une particule (comme une particule présente parfois les caractéristiques d'une onde).

Et je peux voir de mes yeux ces vagues d'océan ? Comment je dois faire, ça m'intéresse


lion-des-bois a écrit:
Je poursuis un peu, car il me semble tellement abérant qu'il y ait des gens ici pour dire qu'on voit la lumière avec nos yeux de chair.
Comment est-il seulement POSSIBLE de trouver aberrant ce qui est logique, et depuis longtemps décrit avec précision et démontré?

Ah, tu trouves que tu es logique ?


lion-des-bois a écrit:
Je crois que je dois introduire et définir une distinction entre "capter" et "voir"

Notre oeil capte la lumière, partiellement, par les limites de l'oeil et le filtre extérieur (atmosphère et autre bouclier de protection autour de la terre et du système solaire). Mais cette lumière qu'il capte, l'oeil, et le cerveau attaché, ne la "voit" pas. Je ne sais si c'est plus clair. Que voit le cerveau ? IL voit une image du monde matériel. On voit une image/représentation de la matière et cela, grâce à la lumière, mais on ne voit pas la lumière que l'oeil a capté. On voit une image/représentation du monde matériel, grâce à la lumière que je n'ai toujours pas vue entretemps, mais par son effet (image d'un objet qui se représente dans mon cerveau que je vois), je ne peux que réaliser la présence de la lumière.

Aller mettre dans mon discernement comme fait acquis que je vois la lumière ici-bas avec mes yeux de chair affreusement limités, est faire un tel bond en dehors de la réalité dans laquelle je suis jeté, que je m'écarterais de tout discernement réaliste.
Pour notre cerveau, voir c'est capter de la lumière avec nos yeux, et ensuite interpréter ce message, mais pour une caméra, c'est seulement capter. Toute autre description est contraire à l'observation, et la logique, alors il faut bien plus que simplement affirmer n'importe quoi pour que ça devienne vrai.

lion-des-bois a écrit:
capter se rattache aux organes sensibles et autres instruments (mon oeil, appareil photo, cellules photosensibles, téléscopes, ...), mais voir, est un terme qui se rattache à l'esprit, à l'âme, pas à l'organe
Non, tu mélanges deux formes différentes de «vision».

Je mélange ? Ne suis-je pas plutôt en train de distinguer, plutôt que de mélanger

lion-des-bois a écrit:
Une cellule photo-électrique ou notre oeil physique ne "voit" surement pas la lumière. Mais comme notre oeil, ils révèlent la présence de quelque chose. Alors que l'âme un tantinet purifiée par l'Esprit-Saint, oui. Elle, elle est alors en capacité de "voir". ET que peut-on voir, si ce n'est la lumière?
Donc ce qui n'a pas d'âme ne voit pas, donc les animaux ne voient pas.......... sans commentaires!

Un animal n'a pas d'âme ...

lion-des-bois a écrit:
Voici une bien pâle image/représentation du fait de "voir" la lumière

L'oeil n'est pas dans le faisceau de la lumière. Mais l'oeil, là, voit la lumière, qui est flux et rayon.

Pour voir cela, l'oeil de Sainte-FAustine a été forcément extrait de sa matérialité, sinon la lumière qu'elle voit serait invisible a ses yeux.



Pareillement pour Sainte Bernadette, qui voit la vierge MArie, concrètement et réellement. Son oeil est extrait de sa corporalité pour la voir. Les autres personnes qui sont présentes là, elles, ne voient rien, car maintenues dans leur corporalité, elle ne peuvent voir la lumière

Ben voilà, l'exemple type de ce qui t'as trompé, ces images religieuses ne sont que des représentations très approximatives d'une réalité très différente de celle de notre monde matériel, et vouloir à tout prix identifier l'une à l'autre est une très mauvaise idée, la lumière représentée ici est de nature totalement différente de celle de notre monde, ce n'est pas DU TOUT la même chose, et tout rapprochement ne peut être que d'ordre symbolique.

Non, cette image n'est surement pas ma base de réflexion. Mais un outil, pour faire comprendre.

Amicalement, Alain[/quote]

Bref, Alain, je n'ai rien contre tes façons de "voir", je ne peux y adhérer, pour irréalisme. Nous ne nous convaincrons pas l'un l'autre. Ce pourquoi il faut arrêter, sinon, c'est sans fin


Dernière édition par lion-des-bois le Dim 26 Aoû 2012, 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 26 Aoû 2012, 17:19

Je propose qu'une fois arrivés à la page 42, on ferme le sujet, et on en ouvre un autre à partir "d'une vidéo interessante d'Arnaud sur l'état de corruptibilité de la matière" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 26 Aoû 2012, 17:21

oui, je ne compte pas aller plus loin que cette réponse. Je l'ai mis à la fin de ma réponse. Je vais la mettre en couleur

[EDIT] fait
Revenir en haut Aller en bas
 
Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible
» Sel de la Terre et Lumière du Monde!!!
» [Architecture - Art] Renversant ! Une nouvelle pyramide aztèque à l'envers...
» La comparaison:
» La comparaison:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: