DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 18 Aoû 2012, 14:34

IL y a quelque chose que très peu de gens sont conscients, c'est que sur terre, s'il n'y avait la matière, on ne pourrait voir la lumière et donc réaliser qu'elle existe.

Sur terre, nous ne voyons pas la lumière de par elle-même, nous ne pouvons voir la lumière que si elle est réfléchie par la matière. Nous sommes tellement imbibé dans la matière qu'on ne le réalise pas, et même, quand on entend cela, on se révolte et on dit:"Mais non, je vois la lumière, je la vois avec mes yeux, la matière n'a rien à voir là dedans !".


Pourtant, considérez ces 2 exemples simples:

- Dans une salle de cinéma, obscure, on projette un film. la salle est donc innondée de lumière, ce gros rayon puissant sortant du projecteur et allant s'écraser sur l'écran. Et pourtant, la salle reste obscure.

- La nuit, le ciel est noir. ET pourtant, au delà de l'ombre et pénombre de la terre, la lumière diu soleil traverse l'espace au dela de l'ombre de la terre, et pourtant, on ne la voit pas. C'est tout noir.


Maintenant, prenez un objet matériel dans cette espace inondé de lumière (et qui est donc absolument invisible), prenez une planète, Mars par exemple, et placez la là. C'est fait ? Very Happy Que se passe-t-il ? La matière (ici la planète) va révéler la lumière puisque que la lumière l'illumine et qui était impossible avant que la grande bouboulle bien dure qu'est Mars ne soit là placée par vos soins


La matière révèle donc la lumière. Sans la matière, on ne peut prendre conscience de nos yeux de chair que la lumière existe.

Dans l'exemple de la salle de cinéma, s'il n'y avait un écran (matière) qui va révéler la lumière on ne pourrait prendre conscience que la lumière transperce la salle de part en part. On serait transpercé par la lumière, et pourtant, serions dans l'obscurité, et surtout, ignorant de l'existence de la lumière. Cela est une réalité physique et non seulement spirituelle


C'est donc une première propriété de la matière, c'est qu'elle est capable de révéler la lumière, qui sans elle, est absolument invisible [pour nos yeux de chair]. Un appareil photo fonctionne comme notre oeil, il ne peut que réceptionner que la lumière réfléchie par la matière. Dans une salle inondée de lumière mais sans aucun objet matériel, si on y prend une photo, la photo sera toute noir. Il n'a "rien" vu, rien capté, comme notre oeil. Alors que tout est là !

Nous ne voyons donc que la lumière réfléchie, ici, sur terre. Celle qui n'est pas réfléchie par la matière, nous ne la voyons pas. La matière se refuse à nous la révéler. Dans un sens, la matière "corrompt" donc la lumière. La matière révèle en partie, et cache une autre partie de la lumière [à nos yeux de chair/matière]


Inversément, la lumière nous cache la matière. Et oui? Nous croyons voir la matière, pouvoir atteindre à sa réalité. ET ben non, nous voyons la lumière réfléchie par la matière, pas la matière. Si la lumière nous permet donc de réaliser que la matière existe, en même temps elle nous cache sa réalité profonde.

Exemple le plus simple concerne les couleurs. Je vois un objet, il est de couleur verte. Je dis:"Cet objet est vert". Faux, Illusion. C'est une mauvaise appropriation des propriétés. LA couleur est une propriété de la lumière, et non de la matière. LA lumière (invisible) qui se réfléchit sur cet objet renvoit une partie d'elle même vers mon oeil, me faisant percevoir cet objet vert. Cette couleur verte cache l'objet dans sa réalité qui n'est pas vert. Si seule l'interraction lumière/matière révèle l'existence de l'un et de l'autre, en même temps, l'un me cache la réalité de l'autre.

De là, de cette observation, beaucoup peut se dire, sur la corruption. Sur le chapitre IX de l'évangile de JEan de l'aveugle de naissance. Et la phrase du Christ:" ils croient voir mais ne voient pas."

On ne peut sortir de cette condition, tant que nous sommes sur terre. Tout est dans cette interraction intrinsèque entre la lumière et la matière qu'on ne peut changer.

Pour y échapper, il faut sortir de la matière, et pour cela, il faut passer par la mort. Là est notre condition que Dieu nous impose ... pour grandir
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 18 Aoû 2012, 17:30

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 18 Aoû 2012, 20:33

La vérité de notre condition spirituelle peut donc se voir dans l'interaction matière/lumière, elle peut se voir et se constater sur le plan de la matière. La lumière visible n'est qu'une petite partie de "la" lumière dite spirituelle, puisqu'elle agit comme la lumière spirituelle à son niveau le plus inférieur. Elle est la petite partie visible de l'icerberg gigantesque de lumière, un pâle reflet de la lumière, mais partie intégrante de "la" lumière.

Si la matière nous révélait maintenant toute la lumière nous en mourrions. EN cela la matière nous protège vu la situation (pécheresse) dans laquelle nous sommes. D'ailleurs, ceux qui se disent plus catholiques que le pape s'érigent tant de muraille, de murs psychologiques contre tout, que c'est comme une nécessité d'utiliser la matière pour se protéger de trop de lumière qui pourrait détruire une âme trop vulnérable, comme la chenille dans son cocon protecteur, avant de naître papillon. Dans la version la plus positive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 18 Aoû 2012, 23:44

lion-des-bois a écrit:
IL y a quelque chose que très peu de gens sont conscients, c'est que sur terre, s'il n'y avait la matière, on ne pourrait voir la lumière et donc réaliser qu'elle existe.


Voilà la confusion : Oui pour échapper à la corruption il faut sortir de la matière certes, mais il est nécessaire d'abord et avant tout de s'en libérer intérieurement. Attendre la mort pour grandir serait donc la pire des erreurs pour tout adulte averti (chrétien).
"...Faites donc attention à la manière dont vous écoutez. Car à celui qui a, il sera donné; et à celui qui n'a pas, même ce qu'il croit avoir lui sera retiré."
(Luc, 8, 18 La Lumière pour tous)


Merci Lion-des-bois, vous venez d'offrir sur un plateau d'or la principale controverse entourant la théorie sur la mort d'Arnaud.


Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 14:47

lion-des-bois a écrit:
Spoiler:
 

Il y a tellement d'erreurs et d'absurdités dans ce message, que je ne sais même plus par où commencer. J'y reviendrai plus tard parce que ça prendra du temps.
Mais quand même c'est ÉNORME!!

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 14:57

Invisible, certes, Lion-des-bois, mais lumière perceptible pour notre plus grande joie. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 15:05

aroll a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Spoiler:
 

Il y a tellement d'erreurs et d'absurdités dans ce message, que je ne sais même plus par où commencer. J'y reviendrai plus tard parce que ça prendra du temps.
Mais quand même c'est ÉNORME!!

Amicalement, Alain



Peut-être commencer par relire le message, en t'éclairant de ce que ton prochain peut dire et qui ne soit pas absurde What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 16:11

"Sur terre, nous ne voyons pas la lumière de par elle-même, nous ne pouvons voir la lumière que si elle est réfléchie par la matière."

Comment nous ne pouvons pas voir la lumière? On ne la voit pas que quand elle ne se dirige pas vers nos yeux. Sinon on la voit toujours. et si une lumière venait vers nos yeux et qu'il n'y a pas de matière, on la voit toujours. Ce qu'on voit c'est la lumière en elle meme! et à partir de ca on analyse la matière qui reflète cette lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Pancrace



Masculin Messages : 258
Inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 16:20

ne vous faites pas tant d'illusions sur l'apparente dualité lumiere (onde)-matiere.
La matière est tout autant inconsistante. Nous ne passons pas à travers la matière "solide" que par la grâce de probabilités (quantiques) défavorables à cet événement. Il n'en reste pas moins que la matière n'est qu'on et énergie elle même. Autrement dit , bien peut définissable , et totalement abstraite , autant qu'un photon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 18:15

En photo, par exemple, la lumière bouge, vit, varie, et c'est un joyeux combat de réglages de l'APN, afin de ne pas obtenir de contre jour, de ciel crâmé, etc.

Donc, la lumière n'est pas une abstraction soumis aux caprices des scientifiques ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 18:59

Séraphine a écrit:
lion-des-bois a écrit:
IL y a quelque chose que très peu de gens sont conscients, c'est que sur terre, s'il n'y avait la matière, on ne pourrait voir la lumière et donc réaliser qu'elle existe.


Voilà la confusion : Oui pour échapper à la corruption il faut sortir de la matière certes, mais il est nécessaire d'abord et avant tout de s'en libérer intérieurement. Attendre la mort pour grandir serait donc la pire des erreurs pour tout adulte averti (chrétien).
"...Faites donc attention à la manière dont vous écoutez. Car à celui qui a, il sera donné; et à celui qui n'a pas, même ce qu'il croit avoir lui sera retiré."
(Luc, 8, 18 La Lumière pour tous)


Merci Lion-des-bois, vous venez d'offrir sur un plateau d'or la principale controverse entourant la théorie sur la mort d'Arnaud.



Tout à fait d'accord chère Séraphine. Ici mon discours est avant tout sur le plan matériel, la matière et la lumière que l'on voit avec nos yeux de chair. Et de constater que à ce niveau là, le plus bas qui est le nôtre dans lequel nous sommes jetés, on peut y récouvrir des principes de notre condition spirituelle.

Bien-sûr nos coeurs et âmes ont la capacité d'être moins rigides que la matière physique bien dure, mais aussi la capacité d'être aussi dur que roc



Dernière édition par lion-des-bois le Dim 19 Aoû 2012, 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 19:07

Francois d'Assise a écrit:
"Sur terre, nous ne voyons pas la lumière de par elle-même, nous ne pouvons voir la lumière que si elle est réfléchie par la matière."

Comment nous ne pouvons pas voir la lumière? On ne la voit pas que quand elle ne se dirige pas vers nos yeux. Sinon on la voit toujours. et si une lumière venait vers nos yeux et qu'il n'y a pas de matière, on la voit toujours. Ce qu'on voit c'est la lumière en elle meme! et à partir de ca on analyse la matière qui reflète cette lumière.

Cher François d'Assise, comme j'ai écrit, nous sommes tellement imbibés dans la matière qu'on ne s'en rend pas compte.

Nous sommes sur terre, mais aussi dans la couche atmosphérique, qui est de la matière. On nage donc dedans depuis la naissance.

Enlevez par exemple la couche atmosphérique. Le ciel alors, en plein midi, alors que le soleil nous frappe la tête sera tout noir. Le ciel est bien inondé de lumière, et pourtant le ciel est tout noir. Pourquoi, car il n'y a plus de matière dans le ciel (la couche atmosphérique) à travers de laquelle la lumière, qui est invisible en soi (pour nos yeux de chair j'insiste), n'est plus la pour agir comme révélateur de la présence de la lumière. On verrait le sol (matière) et notre corps, matière aussi, mais le ciel serait tout obscure.


Dernière édition par lion-des-bois le Dim 19 Aoû 2012, 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 19:13

doris60 a écrit:
Invisible, certes, Lion-des-bois, mais lumière perceptible pour notre plus grande joie. Very Happy

Oui I love you

Notez que en ce temps de canicule comme aujourd'hui, on préfèrerait parfois s'enfouir au frais dans les catacombes avec les rats. C'est notre état de pécheur dans notre corps de chair. Trop de lumière nous brule encore ;)
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 19:18

Bonjour.
lion-des-bois a écrit:
IL y a quelque chose que très peu de gens sont conscients, c'est que sur terre, s'il n'y avait la matière, on ne pourrait voir la lumière et donc réaliser qu'elle existe.

Sur terre, nous ne voyons pas la lumière de par elle-même, nous ne pouvons voir la lumière que si elle est réfléchie par la matière. Nous sommes tellement imbibé dans la matière qu'on ne le réalise pas, et même, quand on entend cela, on se révolte et on dit:"Mais non, je vois la lumière, je la vois avec mes yeux, la matière n'a rien à voir là dedans !".


Pourtant, considérez ces 2 exemples simples:

- Dans une salle de cinéma, obscure, on projette un film. la salle est donc innondée de lumière,
Non, elle n'est pas «INNONDÉE» de lumière, elle est TRAVERSÉE par un rayon lumineux dont la DIRECTION est telle qu'il ne rentre pas dans nos yeux.

lion-des-bois a écrit:
ce gros rayon puissant sortant du projecteur et allant s'écraser sur l'écran. Et pourtant, la salle reste obscure.
Il te suffit de monter sur une échelle et de mettre tes yeux dans le trajet du rayon, et tu verras si tu as encore besoin de l'écran pour voir les photons.

lion-des-bois a écrit:
- La nuit, le ciel est noir. ET pourtant, au delà de l'ombre et pénombre de la terre, la lumière diu soleil traverse l'espace au dela de l'ombre de la terre, et pourtant, on ne la voit pas. C'est tout noir.
Même réponse pour voir la lumière, il faut qu'elle entre dans tes yeux, mais là elle passe à côté.


lion-des-bois a écrit:
Maintenant, prenez un objet matériel dans cette espace inondé de lumière (et qui est donc absolument invisible), prenez une planète, Mars par exemple, et placez la là. C'est fait ? Very Happy Que se passe-t-il ? La matière (ici la planète) va révéler la lumière puisque que la lumière l'illumine et qui était impossible avant que la grande bouboulle bien dure qu'est Mars ne soit là placée par vos soins
Non, Mars ne RÉVÈLE pas la lumière, il en renvoie une partie vers toi, point barre. Le reste est renvoyé par Mars dans d'autres directions, et tu ne vois pas cette partie renvoyée ailleurs* ALORS MÊME QU'ELLE A, ELLE AUSSI FRAPPÉ LA PLANÈTE.
Tu ne vois pas la lumière que Mars renvoie vers les autres directions, pourtant c'est de la lumière qui a déjà été ««««révélée»»»». Tu vois bien que le problème n'est pas là.

lion-des-bois a écrit:
La matière révèle donc la lumière. Sans la matière, on ne peut prendre conscience de nos yeux de chair que la lumière existe.
Non, c'est faux et idiot, regarde le Soleil, un phare, ou une lampe, tu verras de la lumière qui n'a encore été réfléchie par rien..

lion-des-bois a écrit:
Dans l'exemple de la salle de cinéma, s'il n'y avait un écran (matière) qui va révéler la lumière on ne pourrait prendre conscience que la lumière transperce la salle de part en part. On serait transpercé par la lumière, et pourtant, serions dans l'obscurité, et surtout, ignorant de l'existence de la lumière. Cela est une réalité physique et non seulement spirituelle
Ben non justement, et c'est là que tu aurais du comprendre ton erreur. On est PAS «transpercé» par la lumière dans la salle de cinéma. La lumière passe À CÔTÉ DE NOUS sans nous toucher, parce qu'elle n'est dirigée QUE vers l'écran. Si tu veux être «transpercé», pour reprendre ton expression, il faut que tu te place sur le trajet de la lumière, donc devant le rayon, et là tu vas le voir le rayon, et pas qu'un peu.

lion-des-bois a écrit:
C'est donc une première propriété de la matière, c'est qu'elle est capable de révéler la lumière, qui sans elle, est absolument invisible [pour nos yeux de chair]. Un appareil photo fonctionne comme notre oeil, il ne peut que réceptionner que la lumière réfléchie par la matière. Dans une salle inondée de lumière mais sans aucun objet matériel, si on y prend une photo, la photo sera toute noir. Il n'a "rien" vu, rien capté, comme notre oeil. Alors que tout est là !
Une salle de cinéma N'EST PAS INNONDÉE de lumière, c'est une absurdité absolue, elle est TRAVERSÉE par un rayon dont la direction n'est pas cele de nos yeux ou de nos appareils photos.

lion-des-bois a écrit:
Nous ne voyons donc que la lumière réfléchie, ici, sur terre. Celle qui n'est pas réfléchie par la matière, nous ne la voyons pas. La matière se refuse à nous la révéler. Dans un sens, la matière "corrompt" donc la lumière. La matière révèle en partie, et cache une autre partie de la lumière [à nos yeux de chair/matière]
Grotesque!! Et lorsqu'un astronaute regarde le soleil, il voit une lumière intense, mais en directe et sans qu'il y ait le moindre corps qu'il ait réfléchie. S'IL REGARDE ALTERNATIVEMENT L'ESPACE LONTAIN EN TOURNANT LE DOS AU SOLEIL, ET LE SOLEIL LUI MÊME, IL NE VOIT DANS UN CAS QUE DU NOIR ET DES ÉTOILES, ET DANS L'AUTRE UNE LUMIÈRE ÉBLOUISSANTE QUI N'A ÉTÉ RÉFLÉCHIE PAR RIEN.
De la même manière, lorsque je braque ma lampe de poche sur un mur en pleine nuit, je vois une tache lumineuse sur le mur mais rien entre ma lampe et le mur (je ne vois pas le rayon), pourtant cette même lampe donnant cette même lumière peut m'aveugler de lumière si je la braque directement vers mes yeux sans avoir besoin de quelque chose pour réfléchir la lumière.

lion-des-bois a écrit:
Inversément, la lumière nous cache la matière. Et oui? Nous croyons voir la matière, pouvoir atteindre à sa réalité. ET ben non, nous voyons la lumière réfléchie par la matière, pas la matière.
Cette phrase n'a aucun sens.
Voir, c'est capter de la lumière, rien d'autre et lorsque l'on dit que l'on voit un objet cela signifie que l'on capte de la lumière transportant un certain nombre d'information sur l'objet. Ce que l'on appelle voir un objet c'est justement recevoir des informations sur cet objet (forme, et parfois couleur) qui sont teansportable et transportée par la lumière. Les autres informations concernant l'objet (dureté, masse, etc..) ont besoin d'autres «fournisseurs d'informations».

lion-des-bois a écrit:
Si la lumière nous permet donc de réaliser que la matière existe, en même temps elle nous cache sa réalité profonde.
Elle nous donne certains renseignement (pas tous), mais elle ne cache rien, d'ailleurs comment ferait-elle?

lion-des-bois a écrit:
Exemple le plus simple concerne les couleurs. Je vois un objet, il est de couleur verte. Je dis:"Cet objet est vert". Faux, Illusion. C'est une mauvaise appropriation des propriétés. LA couleur est une propriété de la lumière, et non de la matière. LA lumière (invisible) qui se réfléchit sur cet objet renvoit une partie d'elle même vers mon oeil, me faisant percevoir cet objet vert. Cette couleur verte cache l'objet dans sa réalité qui n'est pas vert. Si seule l'interraction lumière/matière révèle l'existence de l'un et de l'autre, en même temps, l'un me cache la réalité de l'autre.
Mais enfin c'est totalement idiot comme affirmation! Le fait qu'un objet soit perçu comme de couleur verte signifie simplement que la matière dont il est fait à la propriété d'absorber toutes les fréquences de la lumière visible SAUF celles correspondant au vert qui sont renvoyées. Il s'agit donc bien d'une information réelle et objective et donc en ce sens l'objet est bien vert.
De plus, le fait de donner une information (réelle en plus) n'implique pas que d'autres informations soit en contrepartie cachées.

Le projecteur d'une salle de cinéma fonctionne comme un jet d'eau (d'un tuyau d'arrosage, par exemple) qui serait dirigé vers un mur et «éclabousserait» en retour ceux qui sont près du mur (il faut qu'ils soient près parce que la portée d'une goutte d'eau est très limité, mais la portée d'un photon est infinie).
Pourrais-tu en déduire que l'eau qui sort du tuyau ne mouille pas tant qu'elle n'a pas touché quelque chose? Mets donc ta tête devant la sortie si tu crois cela.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 19:22

lion-des-bois a écrit:

Enlevez par exemple la couche atmosphérique. Le ciel alors, en plein midi, alors que le soleil nous frappe la tête sera tout noir. Le ciel est bien inondé de lumière, et pourtant le ciel est tout noir. Pourquoi, car il n'y a plus de matière dans le ciel (la couche atmosphérique) à travers de laquelle la lumière, qui est invisible en soi (pour nos yeux de chair j'insiste), n'est plus la pour agir comme révélateur de la présence de la lumière. On verrait le sol (matière) et notre corps, matière aussi, mais le ciel serait tout obscure.
Et en disant cela, tu ne t'aperçois pas que s'il fallait de la matière pour "révéler" la lumière du Soleil, alors dans le vide, il ferait VRAIMENT noir, c'est à dire que MÊME LA LUMIÈRE VENANT DIRECTEMENT DU SOLEIL RESTERAIT INVISIBLE ET ON NE VERRAIT PAS LE SOLEIL NON PLUS EN L'ABSENCE D'ATMOSPHÈRE, CE QUI ABSOLUMENT FAUX, IL BRILLE AU CONTRAIRE MILLE FOIS PLUS DANS L'ESPACE QUE SUR TERRE.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 19:40

aroll a écrit:
lion-des-bois a écrit:

Enlevez par exemple la couche atmosphérique. Le ciel alors, en plein midi, alors que le soleil nous frappe la tête sera tout noir. Le ciel est bien inondé de lumière, et pourtant le ciel est tout noir. Pourquoi, car il n'y a plus de matière dans le ciel (la couche atmosphérique) à travers de laquelle la lumière, qui est invisible en soi (pour nos yeux de chair j'insiste), n'est plus la pour agir comme révélateur de la présence de la lumière. On verrait le sol (matière) et notre corps, matière aussi, mais le ciel serait tout obscure.
Et en disant cela, tu ne t'aperçois pas que s'il fallait de la matière pour "révéler" la lumière du Soleil, alors dans le vide, il ferait VRAIMENT noir, c'est à dire que MÊME LA LUMIÈRE VENANT DIRECTEMENT DU SOLEIL RESTERAIT INVISIBLE ET ON NE VERRAIT PAS LE SOLEIL NON PLUS EN L'ABSENCE D'ATMOSPHÈRE, CE QUI ABSOLUMENT FAUX, IL BRILLE AU CONTRAIRE MILLE FOIS PLUS DANS L'ESPACE QUE SUR TERRE.

Amicalement, Alain

Bonjour Aroll,

Ouh là là que ça me fatigue tout ça.

De toute façon, je ne vous force pas.

Pour répondre à ce dernier commentaire. Oui dans le vide de matière on ne voit pas la lumière. On voit le soleil même si il n'y a ps d'atmosphère c'est simplement que la source ici, le soleil, est matériel, constitué d'atome. Une source de lumière qui ne serait pas matérielle, et elle existe, ne serait pas visible non plus pour nos yeux de chair (donc ici-bas)

Le plus simple pour vous Aroll, est simplement de ne pas adhérer.
Revenir en haut Aller en bas
Pancrace



Masculin Messages : 258
Inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 19:44

lion-des-bois a écrit:
Une source de lumière qui ne serait pas matérielle, et elle existe, ne serait pas visible non plus pour nos yeux de chair (donc ici-bas)

ça m'interesse dans savoir plus sur cette source de photons qui ne serait pas générés par des transitions électroniques (désexcitations) de la matière ...
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 20:18

Pancrace a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Une source de lumière qui ne serait pas matérielle, et elle existe, ne serait pas visible non plus pour nos yeux de chair (donc ici-bas)

ça m'interesse dans savoir plus sur cette source de photons qui ne serait pas générés par des transitions électroniques (désexcitations) de la matière ...

Pour s'avancer plus loin, il faut considérer que la lumière n'est pas que photon, et onde. Nous parlons de la lumière spirituelle, c'est une question de foi, et il y a peu de chance qu'elle soit constituée de photons. On n'en sait rien, en fait, mais il y a peu de chance.

Moi, et c'est ma conviction personnelle, elle n'engage que moi, est que la lumière visible est un sous-ensemble de la lumière spirituelle, la partie la plus basse, la plus lourde, la moins subtile car cette partie de la lumière est constituée de matière (photons). C'est la partie visible sur laquelle nos scientifiques font leurs recherches. De cette lumière il y a une source, que nous chrétiens, nous appelons Dieu le Père, et source unique. C'est notre foi.

En fait, tout ce que je raconte ici est le fruit d'une vision. J'étais athée et de cette vision, j'ai reçu la perception, enseignement, de la trinité. J'étais athée et me foutais bien de tout ce qui était spirituel. Et pourtant j'ai cherché où sur terre on parlait de cette aspect spirituel, de la trinité. Donc lecture des Pères de l'Eglise, des Evangiles, etc, pour voir que ce qui est écrit correspond à cette vision. Ca a été boulversant. Cet enseignement qui m'est venu par voie spirituelle de quelque chose que je ne connaissais pas, et que je retrouve dans l'enseignement de l'Eglise catholique.

La première partie, donc j'ai parlé dans mon premier message, est vérifiable par l'expérience. Ensuite, non. Alors la question se pose: Est-ce que ce que j'ai vu sur le plan matériel est vrai autant que la vérité spirituelle ou bien est-ce que l'aspect matériel est sans importance et de toute façon invérifiable pour la 2ème partie dont je n'ai pas encore vraiment parlé.








Revenir en haut Aller en bas
Pancrace



Masculin Messages : 258
Inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 20:30

la lumiere n'est qu'une partie du spectre electromagnétique et la "lumiere spirituelle" ne se situe surement pas sur ce plan. Un "truchement" qui sous tend notre monde physique , mais nous sommes dans le domaine de la conscience qui n'a pas de support physique.
Conscience qui est sous-tendue , de ce que j'en comprends , par l'Esprit Saint
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 20:51



D'accord avec toi, Pancrace. Cependant la lumière spirituelle a sa matérialité dans la Joie que le Christ nous a laissés avant sa Passion, avec sa Paix. Paix et Joie que sa résurrection nous confirment chaque jour de notre vie.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 22:30

Pancrace a écrit:
la lumiere n'est qu'une partie du spectre electromagnétique et la "lumiere spirituelle" ne se situe surement pas sur ce plan. Un "truchement" qui sous tend notre monde physique , mais nous sommes dans le domaine de la conscience qui n'a pas de support physique.
Conscience qui est sous-tendue , de ce que j'en comprends , par l'Esprit Saint

Dis comme cela je suis d'accord avec vous, si vous parlez de plan. Je pense que la lumière s'étale sur plusieurs plans, dont le plan visible. La différence est que vous mettez une césure ferme, ce qui correspond à la perception qu'on en a et est donc la conception qui semble la plus réaliste.

Dans le monde dans lequel nous sommes jeté, il est placé une barrière entre le monde spirituel et le monde matériel qui divise tout en 2 depuis le péché originel et la chute. Le Christ est la porte ici entre ces 2 mondes. Je pense donc que lorsque nous observons la lumière nous la coupons en 2 également, en conformité avec cette césure. La lumière, elle, n'a que faire de cette barrière qui elle peut passer à travers tout. Dans notre champ perceptif, il nous en reste que une infime partie, filtrée. Par le Christ depuis son incarnation, sa mort, sa résurrection nous pouvons progressivement, ici-bas prendre possession de l'autre partie, qui est, en fait, infiniment plus grande.

C'est une vision personnelle, bien-sûr, où j'ai pu réaliser que la lumière est une. Ca boulverse et décoiffe. Et je me dis encore est-ce vain Dieu possible. Alors j'essaie de valider, de discerner l'incroyable, de m'assurer que c'est vrai. LA raison a le doute qui la fait mettre au travail dans le discernement. Et pour beaucoup, sur terre, on n'a bien peu de chose à mettre dans la moulinette du processus de discernement. Pour la partie la plus basse, oui, mais plus on s'élève, et moins il est difficile de discerner. Comme Galilée qui se dit à la fin de son procès:"Et pourtant, elle tourne", moi je doute souvent, et je me dis aussi:"Et pourtant, je l'ai vu".
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 23:12

doris60 a écrit:
En photo, par exemple, la lumière bouge, vit, varie, et c'est un joyeux combat de réglages de l'APN, afin de ne pas obtenir de contre jour, de ciel crâmé, etc.

Donc, la lumière n'est pas une abstraction soumis aux caprices des scientifiques ! Very Happy


Cher Doris, on a la même passion Very Happy

La photographie m'interesse beaucoup, justement parce que l'appareil photo capte la lumière et la met en boite et non la matière.

C'est affreux, je suis un voleur de Lumière. Plaise à Dieu qu'il ne m'en tienne pas rigueur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Dim 19 Aoû 2012, 23:25



Ta galerie est magnifique, et tes noirs et blancs somptueux.

Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Lun 20 Aoû 2012, 05:42

lion-des-bois a écrit:
doris60 a écrit:
Invisible, certes, Lion-des-bois, mais lumière perceptible pour notre plus grande joie. Very Happy

Oui I love you

Notez que en ce temps de canicule comme aujourd'hui, on préfèrerait parfois s'enfouir au frais dans les catacombes avec les rats. C'est notre état de pécheur dans notre corps de chair. Trop de lumière nous brule encore ;)

Dans " L'évangile de la paix de Jésus-Christ selon son disciple Jean " ( apocryphe ) , il est écrit que le disciple de Jésus-Christ ne peut se dire tel que
lorsqu'il peut regarder le soleil en face .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Jeu 23 Aoû 2012, 09:36

Bonjour.
lion-des-bois a écrit:
aroll a écrit:
lion-des-bois a écrit:

Enlevez par exemple la couche atmosphérique. Le ciel alors, en plein midi, alors que le soleil nous frappe la tête sera tout noir. Le ciel est bien inondé de lumière, et pourtant le ciel est tout noir. Pourquoi, car il n'y a plus de matière dans le ciel (la couche atmosphérique) à travers de laquelle la lumière, qui est invisible en soi (pour nos yeux de chair j'insiste), n'est plus la pour agir comme révélateur de la présence de la lumière. On verrait le sol (matière) et notre corps, matière aussi, mais le ciel serait tout obscure.
Et en disant cela, tu ne t'aperçois pas que s'il fallait de la matière pour "révéler" la lumière du Soleil, alors dans le vide, il ferait VRAIMENT noir, c'est à dire que MÊME LA LUMIÈRE VENANT DIRECTEMENT DU SOLEIL RESTERAIT INVISIBLE ET ON NE VERRAIT PAS LE SOLEIL NON PLUS EN L'ABSENCE D'ATMOSPHÈRE, CE QUI ABSOLUMENT FAUX, IL BRILLE AU CONTRAIRE MILLE FOIS PLUS DANS L'ESPACE QUE SUR TERRE.

Amicalement, Alain

Bonjour Aroll,

Ouh là là que ça me fatigue tout ça.

De toute façon, je ne vous force pas.

Pour répondre à ce dernier commentaire. Oui dans le vide de matière on ne voit pas la lumière. On voit le soleil même si il n'y a ps d'atmosphère c'est simplement que la source ici, le soleil, est matériel, constitué d'atome. Une source de lumière qui ne serait pas matérielle, et elle existe, ne serait pas visible non plus pour nos yeux de chair (donc ici-bas)

Le plus simple pour vous Aroll, est simplement de ne pas adhérer.
Comme je suis gentil, je te fais deux réponses: une «version Soleil», et une «version projecteur de cinéma».

Version Soleil: Donc je me place dans l'espace interplanétaire, en me cachant du Soleil derrière un bouclier. À l'ombre de ce bouclier, je ne vois pas le Soleil; pour moi le ciel apparaît noir et constellé d'étoiles.
Comme je m'étonne de ne pas voir la lumière du Soleil qui passe tout autour de mon bouclier pour «««innonder»»» l'espace, lion-des-bois me dit que c'est normal, puisque cette lumière n'a pas encore été «««révélée»»» par de la matière, par exemple, des planètes.
Si CETTE LUMIÈRE LÀ, c'est à dire la lumière émise par le Soleil qui est composé de matière, a encore besoin d'être «««révélée»»», cela signifie forcément que la fait d'être émise par un objet matériel n'y change rien, et qu'il faut que la lumière soit RÉFLÉCHIE par un objet matériel.
Maintenant, je me déplace afin de dépasser le bord de mon bouclier, et là, surprise, je suis aveuglé de lumière!!!!!!!!!!!
Comme je m'en étonne, lion des bois me dit que c'est normal, puisque cette lumière est émise par un objet matériel, donc elle est déjà révélée..........
Ben oui, mais tout à l'heure, elle était DÉJÀ émise par un objet matériel, le Soleil ne change pas, et la nature de sa lumière ne change pas selon ma position, pourtant je ne la voyait pas cette lumière, et lion des bois m'assurait de la nécessité d'une réflexion préalable qui visiblement n'est plus nécessaire maintenant, bref, c'est complètement illogique et même profondément idiot.

Version projecteur de cinéma: Donc je me place dans la salle de cinéma, bien en dessous du faisceau émis par le projecteur. De là où je suis, je ne vois pas la lumière du faisceau du projecteur; pour moi la salle apparaît noire et seul l'écran est lumineux.
Comme je m'étonne de ne pas voir la lumière du projecteur qui passe au dessus de moi pour «««innonder»»» la salle (ce que, en passant, elle ne peut pas faire puisqu'il s'agit d'un faisceau bien localisé), lion-des-bois me dit que c'est normal, puisque cette lumière n'a pas encore été «««révélée»»» par de la matière, par exemple, l'écran.
Si CETTE LUMIÈRE LÀ, c'est à dire la lumière émise par le projecteur qui est composé de matière, a encore besoin d'être «««révélée»»», cela signifie forcément que la fait d'être émise par un objet matériel n'y change rien, et qu'il faut que la lumière soit RÉFLÉCHIE par un objet matériel.
Maintenant, je me déplace vers le haut (avec une échelle) afin d'entrer dans le faisceau, et là, surprise, je suis aveuglé de lumière!!!!!!!!!!!
Comme je m'en étonne, lion des bois me dit que c'est normal, puisque cette lumière est émise par un objet matériel, donc elle est déjà révélée..........
Ben oui, mais tout à l'heure, elle était DÉJÀ émise par un objet matériel, le projecteur ne change pas, et la nature de sa lumière ne change pas selon ma position, pourtant je ne la voyait pas cette lumière, et lion des bois m'assurait de la nécessité d'une réflexion préalable qui visiblement n'est plus nécessaire maintenant, bref, c'est complètement illogique et même profondément idiot.

Les occasions de voir de la lumière en directe et non encore réfléchie sont légion: les étoiles, le Soleil, les lampes, les phares des voitures, etc.......

C'est bien beau de vouloir faire de belles phrases et de belles pensées sur la lumière de Dieu, mais ce n'est pas en basant son raisonnement sur des stupidités délirantes que l'on sert Dieu comme il le mérite.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Jeu 23 Aoû 2012, 15:12

aroll a écrit:
ce n'est pas en basant son raisonnement sur des stupidités délirantes que l'on sert Dieu comme il le mérite.

Amicalement, Alain

Ca c'est pas gentil du tout et de plus ça manque de sagesse...
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Jeu 23 Aoû 2012, 15:21

Lion-des-bois,
Cette Lumière est la manifestation de Dieu qu'il arrive à certains d'entre nous d'apercevoir l'espace d'un non-temps Smile
Elle nous marque d'une Joie indélébile et fait germer en nous la Connaissance de Dieu.

Essayer d'expliquer cela avec les mots de la science, c'est faire sortir de leur boite les scientifiques acerbes qui n'aiment pas, mais alors du tout, quand on marche
sur leur plates-bandes. Je me suis aussi fait cueillir en tentant une explication avec la physique quantique...
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Jeu 23 Aoû 2012, 15:23

Petit messager a écrit:
aroll a écrit:
ce n'est pas en basant son raisonnement sur des stupidités délirantes que l'on sert Dieu comme il le mérite.

Amicalement, Alain

Ca c'est pas gentil du tout et de plus ça manque de sagesse...

C'est pas grave Petit messager, je comprends aussi l'attitude d'Aroll. C'est que nous sommes jetés dans ce monde pour le voir comme lui le voit.

Aroll, la question de regarder directement vers la source de lumière, pour nous, nous ne voyons que les sources matérielles (les phares de voitures, la lampe du projecteur de cinéma, etc), que parce que cette source est tenue par la matière. Ce qui fait que nous voyons cette source de lumière.

Imagine un truc, mais je sais que ce que je vais te proposer d'imaginer va te paraître délirant. Du projecteur de cinéma, enlève toute sa matière, du projecteur, de l'ampoule, mais garde la source de lumière. Autrement dit, dissocie la source de lumière de son support matériel, du matériau du projecteur et de son ampoule, du filament, mais garde la source de lumière, et bien si la source de cette lumière est toujours là et m'a plus de support matériel, cette source, elle nous devient invisible, de même que sa lumière.

Pour l'être humain imaginer cela paraît impossible, je sais
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Jeu 23 Aoû 2012, 15:51

Petit messager a écrit:
aroll a écrit:
ce n'est pas en basant son raisonnement sur des stupidités délirantes que l'on sert Dieu comme il le mérite.

Amicalement, Alain

Ca c'est pas gentil du tout et de plus ça manque de sagesse...
Faux!
1) Lorsque quelque chose est VRAIMENT STUPIDE ET DÉLIRANT, le dire n'est pas méchant, et le cacher est une faute envers nos frères qui risqueraient alors d'être trompés. Notre Dieu est le Dieu de la vérité, l'erreur et la bêtise ne le servent pas, même de bonne fois.

2) Ne pas mêler Dieu à nos délires, nos égarement, et nos erreurs, c'est aussi de la sagesse.

lion-des-bois a écrit:
Petit messager a écrit:
aroll a écrit:
ce n'est pas en basant son raisonnement sur des stupidités délirantes que l'on sert Dieu comme il le mérite.

Amicalement, Alain

Ca c'est pas gentil du tout et de plus ça manque de sagesse...

C'est pas grave Petit messager, je comprends aussi l'attitude d'Aroll. C'est que nous sommes jetés dans ce monde pour le voir comme lui le voit.

Aroll, la question de regarder directement vers la source de lumière, pour nous, nous ne voyons que les sources matérielles (les phares de voitures, la lampe du projecteur de cinéma, etc), que parce que cette source est tenue par la matière. Ce qui fait que nous voyons cette source de lumière.
Tu affirmais QUAND MÊME que cette même lumière, émise par la même source matérielle restait invisible si elle n'était pas réfléchie par l'ecran de cinéma, ou tout autre objet. L'illogisme de ta démarche demeure.

lion-des-bois a écrit:
Imagine un truc, mais je sais que ce que je vais te proposer d'imaginer va te paraître délirant. Du projecteur de cinéma, enlève toute sa matière, du projecteur, de l'ampoule, mais garde la source de lumière. Autrement dit, dissocie la source de lumière de son support matériel, du matériau du projecteur et de son ampoule, du filament, mais garde la source de lumière, et bien si la source de cette lumière est toujours là et m'a plus de support matériel, cette source, elle nous devient invisible, de même que sa lumière.

Pour l'être humain imaginer cela paraît impossible, je sais
Affirmation plus que gratuite, et invérifiable puisque dans notre monde aucune source de lumière n'est totalement indépendante de toute matière (il faut au minimum des électrons libres dans un champs magnétique).
Sur base d'affirmations totalement gratuites et invérifiables par nature, on peut déduire n'importe quoi, même l'influence néfaste des licornes à poils verts sur la reproduction des bisounours furftifs.
Mais tout cela n'empêche que dire que la lumière DU PROJECTEUR DE CINÉMA est invisible avant de toucher l'écran, ou que la lumière DU SOLEIL est invisible avant de toucher une planète, c'est de la pure absurdité qui ne sert ni la connaissance humaine, ni Dieu.

Amicalement, Alain

Revenir en haut Aller en bas
jan van ruusbroec



Masculin Messages : 314
Inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Jeu 23 Aoû 2012, 16:02

aroll a écrit:

Sur base d'affirmations totalement gratuites et invérifiables par nature, on peut déduire n'importe quoi, même l'influence néfaste des licornes à poils verts sur la reproduction des bisounours furftifs.
Amicalement, Alain
Et pourtant cette influence est réelle, mais votre esprit scientifique est trop borné pour voir cette vérité. Vous devez surement être payé par le lobby des licornes à poils verts pour nier la vérité.

Justice pour les bisounours furftifs! :panda:
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Jeu 23 Aoû 2012, 16:08

Aroll a écrit:

Sur base d'affirmations totalement gratuites et invérifiables par nature

pas gratuites, Aroll, mais bien invérifiables par la science et le champ de la perception humaine, pas par nature.

Je reviendrai sans doute plus tard. Là, faut que je parte.

Obligations matérielles obligent Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Jeu 23 Aoû 2012, 17:22

jan van ruusbroec a écrit:
aroll a écrit:

Sur base d'affirmations totalement gratuites et invérifiables par nature, on peut déduire n'importe quoi, même l'influence néfaste des licornes à poils verts sur la reproduction des bisounours furftifs.
Amicalement, Alain
Et pourtant cette influence est réelle, mais votre esprit scientifique est trop borné pour voir cette vérité. Vous devez surement être payé par le lobby des licornes à poils verts pour nier la vérité.

Justice pour les bisounours furftifs! :panda:
En effet, les souffrances des bisounours furtifs sont intolérablement ignorées par notre société.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Jeu 23 Aoû 2012, 18:32

aroll a écrit:


lion-des-bois a écrit:
Nous ne voyons donc que la lumière réfléchie, ici, sur terre. Celle qui n'est pas réfléchie par la matière, nous ne la voyons pas. La matière se refuse à nous la révéler. Dans un sens, la matière "corrompt" donc la lumière. La matière révèle en partie, et cache une autre partie de la lumière [à nos yeux de chair/matière]
Grotesque!! Et lorsqu'un astronaute regarde le soleil, il voit une lumière intense, mais en directe et sans qu'il y ait le moindre corps qu'il ait réfléchie. S'IL REGARDE ALTERNATIVEMENT L'ESPACE LONTAIN EN TOURNANT LE DOS AU SOLEIL, ET LE SOLEIL LUI MÊME, IL NE VOIT DANS UN CAS QUE DU NOIR ET DES ÉTOILES, ET DANS L'AUTRE UNE LUMIÈRE ÉBLOUISSANTE QUI N'A ÉTÉ RÉFLÉCHIE PAR RIEN.
De la même manière, lorsque je braque ma lampe de poche sur un mur en pleine nuit, je vois une tache lumineuse sur le mur mais rien entre ma lampe et le mur (je ne vois pas le rayon), pourtant cette même lampe donnant cette même lumière peut m'aveugler de lumière si je la braque directement vers mes yeux sans avoir besoin de quelque chose pour réfléchir la lumière.


Il y a déjà un point sur lequel nous sommes d'accord. Tu dis ci dessus: je ne vois pas le rayon. Or, la lumière et rien que la lumière, c'est ce rayon, or, tu dis, comme moi, que nous ne le voyons pas. C'est l'objet de notre discussion que de dire, que en soi, toute seule et par elle même, nous ne percevons pas la lumière. Exclamation

Dans tous les autres cas, que tu cites, c'est l'interaction de ce rayon avec la matière que tu vois de tes yeux de chair, non la lumière toute seule, . Tu ne peux donc voir la lumière par soi et en soi, toute nue et rien que elle-même de tes yeux, car la lumière et rien que la lumière, c'est ce rayon, et comme moi, tu dis que tu ne le vois pas.

Nous sommes toujours dans cette condition, même pour la source de lumière. Ta lampe de poche est faite de matière, ce qui fait que la source de lumière est rendue perceptible. C'est le filament, la matière de l'ampoule, le réflecteur qui encercle l'ampoule et canalise sa puissance qui vont rendre la source perceptible.

Donc, dans ce cas, on voit la source, brillante, car il y a au sein de cette source, réflection de la source de lumière sur la matérialité de son support. C'est l'évidence même. Le bond, infranchissable pour toi, et je comprends, c'est que l'origine de la production de la source ici est matériel, produite par un champ électrique (matière et énergie) sur un filament qui chauffe et produit la lumière. Dire que si on enlevait cette partie matérielle de la source pour toi est inconcevable car c'est la matière ici qui produit la lumière (champ éléctrique qui chauffe un filament), et donc pour toi supprimer la matière est aussi supprimer la lumière.

Pareillement pour toi, si on supprime le soleil, on supprime la lumière.

Pour un scientifique, le soleil produit la lumière intrinséquement par lui-même, en système clos, tout seul, comme un grand. Dire le contraire, serait aller contre la science. Et pourtant, comment un système clos pourrait-il produire de la lumière ?

Ce que je dis dépasse l'entendement humain, j'en conviens
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Jeu 23 Aoû 2012, 21:18

lion-des-bois a écrit:


[...]

Imagine un truc, mais je sais que ce que je vais te proposer d'imaginer va te paraître délirant. Du projecteur de cinéma, enlève toute sa matière, du projecteur, de l'ampoule, mais garde la source de lumière. Autrement dit, dissocie la source de lumière de son support matériel, du matériau du projecteur et de son ampoule, du filament, mais garde la source de lumière, et bien si la source de cette lumière est toujours là et m'a plus de support matériel, cette source, elle nous devient invisible, de même que sa lumière.

Pour l'être humain imaginer cela paraît impossible, je sais

Eh bien moi j'aime cette démonstration-explication ! C'est plutôt quand ce n'est pas du tout métaphysique et trop bassement matériel, ou futile, ou polémique, que ça me saoule royalement Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Jeu 23 Aoû 2012, 21:21

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Ven 24 Aoû 2012, 01:21

salut
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Ven 24 Aoû 2012, 02:27

Petit messager a écrit:
lion-des-bois a écrit:


[...]

Imagine un truc, mais je sais que ce que je vais te proposer d'imaginer va te paraître délirant. Du projecteur de cinéma, enlève toute sa matière, du projecteur, de l'ampoule, mais garde la source de lumière. Autrement dit, dissocie la source de lumière de son support matériel, du matériau du projecteur et de son ampoule, du filament, mais garde la source de lumière, et bien si la source de cette lumière est toujours là et m'a plus de support matériel, cette source, elle nous devient invisible, de même que sa lumière.

Pour l'être humain imaginer cela paraît impossible, je sais

Eh bien moi j'aime cette démonstration-explication ! C'est plutôt quand ce n'est pas du tout métaphysique et trop bassement matériel, ou futile, ou polémique, que ça me saoule royalement Mr. Green
Si il y a une chose qui doit être ancré dans le réel, et par conséquent le matériel, c'est bien la métaphysique. J'aimerais bien que vous nous expliquiez cette démonstration car je ne la comprends pas; une source de lumière n'est-elle pas de par soi matériel? Alors vouloir lui retirer tous ce qui la constitue n'a pas de sens en soi.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Ven 24 Aoû 2012, 08:57

Bonjour.
lion-des-bois a écrit:
aroll a écrit:


lion-des-bois a écrit:
Nous ne voyons donc que la lumière réfléchie, ici, sur terre. Celle qui n'est pas réfléchie par la matière, nous ne la voyons pas. La matière se refuse à nous la révéler. Dans un sens, la matière "corrompt" donc la lumière. La matière révèle en partie, et cache une autre partie de la lumière [à nos yeux de chair/matière]
Grotesque!! Et lorsqu'un astronaute regarde le soleil, il voit une lumière intense, mais en directe et sans qu'il y ait le moindre corps qu'il ait réfléchie. S'IL REGARDE ALTERNATIVEMENT L'ESPACE LONTAIN EN TOURNANT LE DOS AU SOLEIL, ET LE SOLEIL LUI MÊME, IL NE VOIT DANS UN CAS QUE DU NOIR ET DES ÉTOILES, ET DANS L'AUTRE UNE LUMIÈRE ÉBLOUISSANTE QUI N'A ÉTÉ RÉFLÉCHIE PAR RIEN.
De la même manière, lorsque je braque ma lampe de poche sur un mur en pleine nuit, je vois une tache lumineuse sur le mur mais rien entre ma lampe et le mur (je ne vois pas le rayon), pourtant cette même lampe donnant cette même lumière peut m'aveugler de lumière si je la braque directement vers mes yeux sans avoir besoin de quelque chose pour réfléchir la lumière.


Il y a déjà un point sur lequel nous sommes d'accord. Tu dis ci dessus: je ne vois pas le rayon. Or, la lumière et rien que la lumière, c'est ce rayon, or, tu dis, comme moi, que nous ne le voyons pas. C'est l'objet de notre discussion que de dire, que en soi, toute seule et par elle même, nous ne percevons pas la lumière. Exclamation
NON! Nous ne sommes pas d'accord non plus sur ce point, parce que justement, en soi, toute seule, nous voyons la lumière, et je trouve hallucinant que ça ne te saute pas aux yeux. Ton explication de cette expérience n'est pas seulement fausse, elle est infiniment stupide, et CE N'EST PAS UNE INSULTE, c'est la constatation d'une réalité objective qui ne peut être qualifiée autrement. Même la charité ne peut mentir, quand quelque chose est totalement idiot, il est totalement idiot, point barre, et il n'y a rien d'autre à en dire.

lion-des-bois a écrit:
Dans tous les autres cas, que tu cites, c'est l'interaction de ce rayon avec la matière que tu vois de tes yeux de chair, non la lumière toute seule, . Tu ne peux donc voir la lumière par soi et en soi, toute nue et rien que elle-même de tes yeux, car la lumière et rien que la lumière, c'est ce rayon, et comme moi, tu dis que tu ne le vois pas.
Mais non d'une pipe, lion-des-bois, que je sois caché derrière mon bouclier, ou non, c'est LE MÊME RAYON, il n'a pas changé de nature pendant que je me déplaçais, et que je sois assis dans la salle de cinéma ou sur mon échelle, c'est LE MÊME RAYON, il n'a pas changé de nature pendant que je gravissais les échelons. Si LE MÊME RAYON provenant de LA MÊME ORIGINE est parfois visible, MÊME EN DIRECTE, parfois pas, c'est uniquement parce qu'il se dirige parfois vers mes yeux, et parfois pas, tout simplement.
Pour voir la lumière, il faut qu'elle ENTRE DANS MES YEUX, et si la trajectoire des photons n'est pas dirigée vers moi, je ne peux pas les voir, parce que les photons ne rentrent pas dans mes yeux.
C'est comme un jet d'eau, il ne te mouille que s'il est dirigé vers toi, et s'il passe à côté de toi, il ne te touche pas, et tu ne le ressens pas. Pour la lumière c'est exactement la même chose, si elle ne vient pas dans ton oeil, tu ne la ressens pas, et ressentir la lumière, c'est VOIR, rien d'autre.


lion-des-bois a écrit:
Nous sommes toujours dans cette condition, même pour la source de lumière. Ta lampe de poche est faite de matière, ce qui fait que la source de lumière est rendue perceptible. C'est le filament, la matière de l'ampoule, le réflecteur qui encercle l'ampoule et canalise sa puissance qui vont rendre la source perceptible.
Eh bien tu te contredis, en disant cela, parce que cette même lumière venant de cette même lampe de poche faite de matière, avec son filament fait de matière, et son réflecteur fait de matière rendant comme tu dis la source perceptible; cette même lumière donc, devenue selon toi perceptible, JE NE LA VERRAI PAS si elle est passe à côté de moi comme le rayon du projecteur de cinéma.

lion-des-bois a écrit:
Donc, dans ce cas, on voit la source, brillante, car il y a au sein de cette source, réflection de la source de lumière sur la matérialité de son support. C'est l'évidence même.
Mais il y a AUSSI, «au sein de cette source, réflexion de la source de lumière sur la matérialité de son support», lorsque je ne vois PAS le rayon qui passe à côté de moi. La lampe ne change pas, que l'on voit le rayon ou pas, il y a toujours le même filament matériel, et le même réflecteur matériel, pourtant on ne le voit pas PARCE QUE LE RAYON PASSE À CÔTÉ DE NOUS SANS ENTRER DANS NOTRE OEIL, PARCE QUE SON ORIENTATION EST TELLE QU'IL PASSE À CÔTÉ DE NOUS SANS ENTRER DANS NOTRE OEIL, et pour aucune autre raison.

lion-des-bois a écrit:
Le bond, infranchissable pour toi, et je comprends, c'est que l'origine de la production de la source ici est matériel, produite par un champ électrique (matière et énergie) sur un filament qui chauffe et produit la lumière. Dire que si on enlevait cette partie matérielle de la source pour toi est inconcevable car c'est la matière ici qui produit la lumière (champ éléctrique qui chauffe un filament), et donc pour toi supprimer la matière est aussi supprimer la lumière.

Pareillement pour toi, si on supprime le soleil, on supprime la lumière.

Pour un scientifique, le soleil produit la lumière intrinséquement par lui-même, en système clos, tout seul, comme un grand. Dire le contraire, serait aller contre la science. Et pourtant, comment un système clos pourrait-il produire de la lumière ?
Ben apprends la physique, juste un petit peu.................

lion-des-bois a écrit:
Ce que je dis dépasse l'entendement humain, j'en conviens
Çe qui dépasse l'entendement humain, c'est que quelqu'un puisse affirmer de telles absurdités.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Ven 24 Aoû 2012, 09:03

Petit messager a écrit:
lion-des-bois a écrit:


[...]

Imagine un truc, mais je sais que ce que je vais te proposer d'imaginer va te paraître délirant. Du projecteur de cinéma, enlève toute sa matière, du projecteur, de l'ampoule, mais garde la source de lumière. Autrement dit, dissocie la source de lumière de son support matériel, du matériau du projecteur et de son ampoule, du filament, mais garde la source de lumière, et bien si la source de cette lumière est toujours là et m'a plus de support matériel, cette source, elle nous devient invisible, de même que sa lumière.

Pour l'être humain imaginer cela paraît impossible, je sais

Eh bien moi j'aime cette démonstration-explication ! C'est plutôt quand ce n'est pas du tout métaphysique et trop bassement matériel, ou futile, ou polémique, que ça me saoule royalement Mr. Green
Mais on peut "avoir du métaphysique" sans devoir dire des absurdités.

On ne sert ni Dieu ni la spiritualité avec des erreurs, des contre-vérités, ou des bêtises.

Être chrétien, c'est AUSSI défendre la vérité, même si elle ne correspond pas à nos rêveries métaphysiques.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Ven 24 Aoû 2012, 09:05

giacomorocca a écrit:
Petit messager a écrit:
lion-des-bois a écrit:


[...]

Imagine un truc, mais je sais que ce que je vais te proposer d'imaginer va te paraître délirant. Du projecteur de cinéma, enlève toute sa matière, du projecteur, de l'ampoule, mais garde la source de lumière. Autrement dit, dissocie la source de lumière de son support matériel, du matériau du projecteur et de son ampoule, du filament, mais garde la source de lumière, et bien si la source de cette lumière est toujours là et m'a plus de support matériel, cette source, elle nous devient invisible, de même que sa lumière.

Pour l'être humain imaginer cela paraît impossible, je sais

Eh bien moi j'aime cette démonstration-explication ! C'est plutôt quand ce n'est pas du tout métaphysique et trop bassement matériel, ou futile, ou polémique, que ça me saoule royalement Mr. Green
Si il y a une chose qui doit être ancré dans le réel, et par conséquent le matériel, c'est bien la métaphysique. J'aimerais bien que vous nous expliquiez cette démonstration car je ne la comprends pas; une source de lumière n'est-elle pas de par soi matériel? Alors vouloir lui retirer tous ce qui la constitue n'a pas de sens en soi.

Dans ma vision perso de la démo, la source de lumière rappelée à la fin, c'est Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Ven 24 Aoû 2012, 15:54

Petit messager a écrit:
giacomorocca a écrit:
Petit messager a écrit:
lion-des-bois a écrit:


[...]

Imagine un truc, mais je sais que ce que je vais te proposer d'imaginer va te paraître délirant. Du projecteur de cinéma, enlève toute sa matière, du projecteur, de l'ampoule, mais garde la source de lumière. Autrement dit, dissocie la source de lumière de son support matériel, du matériau du projecteur et de son ampoule, du filament, mais garde la source de lumière, et bien si la source de cette lumière est toujours là et m'a plus de support matériel, cette source, elle nous devient invisible, de même que sa lumière.

Pour l'être humain imaginer cela paraît impossible, je sais

Eh bien moi j'aime cette démonstration-explication ! C'est plutôt quand ce n'est pas du tout métaphysique et trop bassement matériel, ou futile, ou polémique, que ça me saoule royalement Mr. Green
Si il y a une chose qui doit être ancré dans le réel, et par conséquent le matériel, c'est bien la métaphysique. J'aimerais bien que vous nous expliquiez cette démonstration car je ne la comprends pas; une source de lumière n'est-elle pas de par soi matériel? Alors vouloir lui retirer tous ce qui la constitue n'a pas de sens en soi.

Dans ma vision perso de la démo, la source de lumière rappelée à la fin, c'est Dieu.
lion-des-bois a pris soin dans ces premières interventions de mentionner que son discours est avant tout sur le plan matériel. En partant de cela, il cherche à faire un rapprochement avec notre condition spiritituel. Aroll a simplement mentionné que sur le plan matériel, son analyse ne tient pas la route.
De plus, lions-des-bois dit tout cela sous le couvercle d'une vision tant sur la plan matériel que spirituel, ce qui rends le tout un peu ésotérique.

Mais bon, comme vous le dite, on peut effectivement tout ramener à la cause première.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 01:55

Cher Aroll,

On va poursuivre pour répondre à tes questions.

Note, que il y à 10 ans à peine, quelqu'un m'aurait raconter ce que je raconte, je l'aurai pris pour un fou. Pas un idiot, mais un fou, un fada, un high-flyé Very Happy

Donc je ne t'en veux absolument pas et je suis convaincu que tu prèches par charité chrétienne


Aroll a écrit:

Si LE MÊME RAYON provenant de LA MÊME ORIGINE est parfois visible, MÊME EN DIRECTE, parfois pas, c'est uniquement parce qu'il se dirige parfois vers mes yeux, et parfois pas, tout simplement.

Oui tout à fait. Mais ton receptacle, ce sont tes yeux, qui sont fait de chair, donc, de matière. Quand j'ai dit que l'on ne voit que la lumière réfléchie par la matière, peut-être que je dois étendre un peu. La lumière ne peut être percue ici-bas dans notre condition d'être de chair que par la matière. C'est plus large et inclu le cas de mes yeux tournés directement vers la source et dans le rayon lumineux (de source matérielle). Comprend que je cherche aussi mes mots pour raconter ce qui est incroyablement fou, même pour moi.

Donc si l'on est dans le rayon lumineux tourné vers sa source matérielle, il faut un réceptacle de matière pour l'intercepter et réaliser sa présence. Ici, nos yeux suffisent. Car ils sont réceptacle matériel. Mais ne suffisent plus si nos yeux (la matière) sortent du flux et qu'il n'y a aucun autre élément matériel pour réaliser la présence de la lumière. Pas de spectacteur qui fume assis sans son siège sous le rayon en envoyant sa fumée qui en passant dans le rayon va nous permettre de réaliser la présence de la lumière autant que la lumière va nous monter la présence de la fumée. Sans l'un, on ne peut voir l'autre. Pour moi, on reste dans le même principe de ce que je raconte.


Ce qui est incroyable, Aroll, c'est que si nos yeux n'étaient pas de chair, de matière donc, si l'on se tenait tapis dans un coin de la salle de cinéma, là où le rayon de lumière canalisé par la lentille du projecteur ne passe pas, tu verrais, de tes yeux, alors que la lumière ne touche pas ton oeil, ni directement, ni par reflection, tu verrais ce rayon de lumière traverser la salle de part en part, dans une pièce vide d'atmosphère, de poussière, de fumée. Ce rayon, qui est là, et existe, mais que nos yeux de chair ne voyent pas, alors que, sans des yeux de chair, on le "voit".

Voilà, pourquoi je dis , que ici bas, sur terre, on ne voit pas la lumière "en soi". On croit la voir, mais que très partiellement, on ne peut que réaliser sa présence grâce à la révélation de sa présence lorsqu'elle interagit avec la matière. Ce que nous voyons, c'est l'interaction de la lumière avec la matière, jamais la lumière toute seule de sa propre nature et surtout de sa propre volonté, mais c'est l'interaction que l'on voit. Et comme nous sommes tellement matière imbibé dedans (de mémoire on n' a rien connu d'autre) cette interaction qui fait intervenir 2 éléments (lumière et matière), on les confond et on dit quee cette interaction, c'est la lumière toute seule et rien qu'elle. Cette interaction pourtant est une auto révélation mutuelle et partielle de l'un par l'autre et inversément, un dialogue et discours progressif à 2 (matière et lumière). L'un donne sa limite à l'autre, et nous place face à un mur infranchissable. Et dans ce mur, il n'y a qu'une seule porte. (voir Evangile de Jn, 10, "je suis la porte"). Aroll, s'il n'en était autrement, il n'y aurait pas besoin de la science, car on verrait tout et tout de suite. A quoi bon alors cette quête de la science qui cherche et avance à si petit pas, puisque voyant tout, on n'aurait plus besoin de cette quête, si longue.

Je ne sais si je suis un peu plus clair. Ne cherche surtout pas à être convaincu. Personnellement, je le suis, et me voilà dès à présent passé dans le camp des fous. Et des fadas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2568
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 09:48

J'ignore ce qui provoque votre Epectase métaphysique Lion des Bois.

On ne perçoit qu'une toute petite partie du spectre électromagnétique , celui dit visible entre
les longueurs d'onde Bleue et Rouge soit entre 400 et 600 nanomètres . l'ultraviolet et l'infra rouge ne sont pas perçus ( chez l'homme) par des molécules transductrices de la lumière telles les Opsines , mais chauffent la peau ou Brûlent et entrainent des cancers. Vous êtes aussi transparent aux rayons X, Gamma , cosmiques etc...qui sont aussi une forme de lumière .

la vision des couleurs est infiniment plus compliquée que vous ne pensez, dans le sens où après l'Oeil , vous avez un cerveau qui compare , calcule , enregistre , filtre .
Le phénomène de constance de la couleur en est la preuve , puisque la composition du spectre lumineux visible varie constamment au cours de la journée , donc sa réflexion sur les surfaces aussi , pourtant il vous semble percevoir que la couleur de l'objet que vous regardez ne varie pas . De plus la couleur que vous percevez varie avec les objets colorés qui entourent celui que vous regardez. Même sorcellerie avec le fait que votre cerveau "invente" de la vision pour que vous ne vous rendiez pas compte que vous ne percevez rien à l' endroit de votre nerf optique ( tache aveugle ou de mariotte ) vous avez des sites entiers pour vous rendre compte des illusions que génère votre cerveau. Nous sommes en quelque sorte neurologiquement cablés pour ne pas nous rendre compte de ce que nous ne voyons pas.

Quant au spectre étroit que nous percevons ( certains animaux perçoivent en infra rouge ou en ultraviolet),la lumière nous cache autant qu'elle nous révèle , puisque le jour , on ne voit pas les étoiles . Par rapport aux interactions lumière matière , vous n'avez cité que la réflexion, or nous percevons aussi grace à la diffusion ( atmosphère) , la réfraction ( traversée du transparent )et l'absorption ( les molécules de la vision) .


Concernant la théologie , la phrase du Christ la plus "lumineuse " est :
"Je suis le chemin , la vérité , et la vie " , en effet les trois sont un effet de la lumière .
seule la lumière est simultanément, Chemin , Vérité et Vie .
Je me suis même demandé si la phrase de la genèse "Que la Lumière soit , !" n'était pas plutôt interprétable comme l'engendrement du Fils par le Père , qui est la "vraie lumière qui vient en ce monde ".
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 10:42

Oculus a écrit:
Je me suis même demandé si la phrase de la genèse "Que la Lumière soit , !" n'était pas plutôt interprétable comme l'engendrement du Fils par le Père , qui est la "vraie lumière qui vient en ce monde ".
Très intéressant. il faut faire attention car comme c'est un récit de création, à ne pas tomber dans l'arianisme, mais c'est ce que je me disais jusqu'à la fin du premier jour.

On peut penser aussi aux Anges. puisque juste le verset suivant
Citation :
et Dieux vit la lumière si bonne, et Dieux sépara entre la lumière et la ténèbre
les Démons sont apparus au milieu du 5e verset !
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 13:13

lion-des-bois a écrit:
Cher Aroll,

On va poursuivre pour répondre à tes questions.

Note, que il y à 10 ans à peine, quelqu'un m'aurait raconter ce que je raconte, je l'aurai pris pour un fou. Pas un idiot, mais un fou, un fada, un high-flyé Very Happy

Donc je ne t'en veux absolument pas et je suis convaincu que tu prèches par charité chrétienne


Aroll a écrit:

Si LE MÊME RAYON provenant de LA MÊME ORIGINE est parfois visible, MÊME EN DIRECTE, parfois pas, c'est uniquement parce qu'il se dirige parfois vers mes yeux, et parfois pas, tout simplement.

Oui tout à fait. Mais ton receptacle, ce sont tes yeux, qui sont fait de chair, donc, de matière. Quand j'ai dit que l'on ne voit que la lumière réfléchie par la matière, peut-être que je dois étendre un peu. La lumière ne peut être percue ici-bas dans notre condition d'être de chair que par la matière. C'est plus large et inclu le cas de mes yeux tournés directement vers la source et dans le rayon lumineux (de source matérielle). Comprend que je cherche aussi mes mots pour raconter ce qui est incroyablement fou, même pour moi.

Donc si l'on est dans le rayon lumineux tourné vers sa source matérielle, il faut un réceptacle de matière pour l'intercepter et réaliser sa présence. Ici, nos yeux suffisent. Car ils sont réceptacle matériel. Mais ne suffisent plus si nos yeux (la matière) sortent du flux et qu'il n'y a aucun autre élément matériel pour réaliser la présence de la lumière. Pas de spectacteur qui fume assis sans son siège sous le rayon en envoyant sa fumée qui en passant dans le rayon va nous permettre de réaliser la présence de la lumière autant que la lumière va nous monter la présence de la fumée. Sans l'un, on ne peut voir l'autre. Pour moi, on reste dans le même principe de ce que je raconte.


Ce qui est incroyable, Aroll, c'est que si nos yeux n'étaient pas de chair, de matière donc, si l'on se tenait tapis dans un coin de la salle de cinéma, là où le rayon de lumière canalisé par la lentille du projecteur ne passe pas, tu verrais, de tes yeux, alors que la lumière ne touche pas ton oeil, ni directement, ni par reflection, tu verrais ce rayon de lumière traverser la salle de part en part, dans une pièce vide d'atmosphère, de poussière, de fumée. Ce rayon, qui est là, et existe, mais que nos yeux de chair ne voyent pas, alors que, sans des yeux de chair, on le "voit".

Voilà, pourquoi je dis , que ici bas, sur terre, on ne voit pas la lumière "en soi". On croit la voir, mais que très partiellement, on ne peut que réaliser sa présence grâce à la révélation de sa présence lorsqu'elle interagit avec la matière. Ce que nous voyons, c'est l'interaction de la lumière avec la matière, jamais la lumière toute seule de sa propre nature et surtout de sa propre volonté, mais c'est l'interaction que l'on voit. Et comme nous sommes tellement matière imbibé dedans (de mémoire on n' a rien connu d'autre) cette interaction qui fait intervenir 2 éléments (lumière et matière), on les confond et on dit quee cette interaction, c'est la lumière toute seule et rien qu'elle. Cette interaction pourtant est une auto révélation mutuelle et partielle de l'un par l'autre et inversément, un dialogue et discours progressif à 2 (matière et lumière). L'un donne sa limite à l'autre, et nous place face à un mur infranchissable. Et dans ce mur, il n'y a qu'une seule porte. (voir Evangile de Jn, 10, "je suis la porte"). Aroll, s'il n'en était autrement, il n'y aurait pas besoin de la science, car on verrait tout et tout de suite. A quoi bon alors cette quête de la science qui cherche et avance à si petit pas, puisque voyant tout, on n'aurait plus besoin de cette quête, si longue.

Je ne sais si je suis un peu plus clair. Ne cherche surtout pas à être convaincu. Personnellement, je le suis, et me voilà dès à présent passé dans le camp des fous. Et des fadas Very Happy
Bon, on va en rester là.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Pancrace



Masculin Messages : 258
Inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 13:51

discussion de tres bas niveau , sans vouloir manquer de respect à certains intervenants , simplement pour les inciter à mettre à jour leurs connaissances de physique basiques , autrement le débat restera à la hauteur des "miracles" de l'islam qui ne sont miracles que pour des populations passablement incultes
Je suggère un tour
-sur un ouvrage de Tale S pour la génération d'une onde , d'un photon , bien évidemment à partir de matiere (transitions électroniques dans un plasma , semi conducteur ou autre)
-niveau L1/L2 pour l’interaction onde/matiere au niveau "basique" : l’œil est un capteur comme un autre
-pour enfin se rendre compte au niveau L3 (physique quantique) que notre univers n'est rien moins que métaphysique , car nous basons toute notre physique et compréhension du monde matériel sur des postulats / dogmes tels que : l'observation/la mesure modifie l’événement d'origine/l'expérience: autrement dit nous ne savons pas dire si un événement observé existe seulement , et mon avis c'est que l'existence matérielle des choses n'est effectivement qu'un rideau qui permet à la Conscience de prendre forme

mais franchement , rangez ces lampes de poche ou bien allez discuter "sciences" avec les musulmans et leurs fans sur dialogue machin ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 14:18

Pancrace, vous ne vous en rendez pas compte, mais à force de critiquer l'Islam, et ce même dans les sujets qui n'ont rien à y voir, vous parvenez - c'est mon sentiment -, au résultat inverse de celui que vous escomptez. Autant d'agressivité n'est pas de bon augure... Merci de ne plus faire de hors-sujet.

Quant à la façon dont vous appréhendez la science, je trouve que vous le faites d'une façon beaucoup trop matérialiste. "Science sans conscience..."


Dernière édition par Petit messager le Sam 25 Aoû 2012, 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 14:22

Petit messager a écrit:
Pancrace, vous ne vous en rendez pas compte, mais à force de critiquer l'Islam, et ce même dans les sujets qui n'ont rien à y voir, vous parvenez - c'est mon sentiment -, au résultat inverse de celui que vous escomptez. Autant d'agressivité n'est pas de bon augure... Merci de ne plus faire de hors-sujet.

Quant à la façon dont vous appréhendez la science, je trouve que vous le faites d'une façon beaucoup trop matérialiste. "Science sans conscience..."
salut

Et je suis triste de voir ce démon obsessionnel contre une civilisation. On voit le même contre les américains à Gauche, contre les Juifs en islam, contre les FM dans le christianisme.

C'est le fameux mécanisme de la théorie du complot.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 14:26

Bonjour.
Pancrace a écrit:
discussion de tres bas niveau , sans vouloir manquer de respect à certains intervenants , simplement pour les inciter à mettre à jour leurs connaissances de physique basiques , autrement le débat restera à la hauteur des "miracles" de l'islam qui ne sont miracles que pour des populations passablement incultes
Je suggère un tour
-sur un ouvrage de Tale S pour la génération d'une onde , d'un photon , bien évidemment à partir de matiere (transitions électroniques dans un plasma , semi conducteur ou autre)
-niveau L1/L2 pour l’interaction onde/matiere au niveau "basique" : l’œil est un capteur comme un autre
Le but d'une discussion est de faire COMPRENDRE son point de vue, or si j'avais placé cette discussion à ce niveau, l'incompréhension de mes interlocuteurs aurait été totale.

Pancrace a écrit:
-pour enfin se rendre compte au niveau L3 (physique quantique) que notre univers n'est rien moins que métaphysique.
Oouuh, ça c'est aller bien vite en besogne........

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible   Sam 25 Aoû 2012, 15:29

Pancrace a écrit:
Arnaud a écrit:

Et je suis triste de voir ce démon obsessionnel contre une civilisation

quelle civilisation? revoyez votre histoire , l'islam est un DESTRUCTEUR au mieux phagocyteur de civilisations. Les Perses , les berberes , le pakistan , bientot l'Egypte.
Salut. Reviens à toi, tu auto-décrédibilises ce que tu peux dire de vrai sur l'islam.

pour la civilisation arabo-musulmane on peut citer:
l'architecture, la calligraphie, la poésie, l'astronomie.

le Louvre a ouvert un département qu'il a appelé "les Arts de l'islam".
Revenir en haut Aller en bas
 
Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sur terre, toute lumière est "en soi" invisible
» Sel de la Terre et Lumière du Monde!!!
» [Architecture - Art] Renversant ! Une nouvelle pyramide aztèque à l'envers...
» La comparaison:
» La comparaison:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: