DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: .   Sam 11 Aoû 2012, 13:44

..


Dernière édition par cath1250 le Mer 10 Oct 2012, 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: .   Mar 28 Aoû 2012, 02:19

cath1250 a écrit:
Bonjour à tous, plusieurs questions me taraudent en ce moment.

quelle est la définition du mental?

Il y a plusieurs définitions plus ou moins larges.
La plus étroite : le mental ce sont les pensées.
La plus large : le mental c'est toute activité de l'esprit, dont l'intellect (les idées).
Resterait à définir l'esprit qui a également plusieurs significations, ainsi que la conscience.

La non activité consciente de l'esprit pourrait être appelée Esprit avec une majuscule.
La non activité inconsciente de l'esprit étant le sommeil profond.
A priori ces deux types de non activité correspondent (à vérifier) avec un encéphalogramme plat.

Si certains scientifiques réduisent l'homme à un homme neuronal (donc mental) c'est parce qu'il oublient l'Esprit en tant que tel mais il est vrai qu'il est inaccessible aux mots, aux concepts, à la représentation.

Réduire l'esprit individuel à l'activité des neurones d'un cerveau c'est déjà méconnaitre le fonctionnement biologique du corps.
Réduire l'esprit individuel à l'activité d'un corps matériel individuel c'est méconnaitre l'interdépendance des individus suggérée par la science elle-même avec la physique quantique.
Enfin, réduire l'esprit à une activité matérielle, même universelle, c'est méconnaitre la nature ultime du corps qui n'a pas la "matérialité" qu'on lui attribue.
Là où est la vraie nature de l'esprit est la vraie nature du corps.
Le corps et l'esprit s'unissent dans la Vie divine.
L'Esprit se contemple lui-même là où il n'y a plus ni sujet qui contemple ni objet à contempler et c'est cependant une expérience vécue en conscience.


Cette définition est elle la même dans toutes les religions (ou autre mouvement de pensée)?

Non, et c'est ce que rend la compréhension des concepts difficile, mais de toute façon il est question de dépasser la pensée conceptuelle...

le mental est il l'égo?

L'égo a besoin du mental pour créer ses identifications. Si on considère les idées intellectuelles comme au delà du mental, il y a tout de même à ce niveau une forme d'égo. Par exemple, un intellectuel s'identifiera peu à son corps et à ses pensées mais davantage à ses idées ou à des idées qu'il fait siennes. L'égo c'est quand on pense je suis ceci ou cela.

Faut il "tuer l'égo" pour être "sauvé"?

Il faut s'entendre sur ce que c'est qu'être sauvé.
Libéré de l'égo serait plus juste comme expression puisqu'il nous aliène, étant une illusion.
Il n'est jamais au fond légitime de s'identifier à quoique ce soit, d'où la souffrance que cela implique.

Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: .   Mer 29 Aoû 2012, 21:13

Le mental c'est quand la raison est mise au service de l'homme naturel, animal.
Être le plus fort, le plus intelligent, dominer les autres pour assouvir les besoins de sa personne, bref, tout ce qui contrevient aux 10 commandements.

Jésus nous dit de transformer totalement notre raison, notre intellect, de le mettre au service de Dieu et il nous en donne la méthode.
Paul parle du vieil homme qu'il s'agit de faire mourir pour faire place à l'homme nouveau, spirituel, christique.
La raison, c'est tout ce qu'on a pour percevoir et émettre en pensées, paroles et actes, donc il ne faut pas la tuer complètement Smile

Le mental, c'est aussi la chair, qui s'oppose à l'esprit et qui n'héritera pas du royaume des cieux.

Un extrait de la lettre aux Ephésiens :
Ep 4:17- à 4- 32

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: .   Mer 29 Aoû 2012, 21:51

Mais Jésus nous dit aussi que sans lui, nous ne pouvons rien faire Smile
Ce qui est difficile c'est de ne pas courir, ni de vouloir, comme le dit Paul :
Cela ne dépend donc pas de la volonté ni des efforts de l'homme, mais de la miséricorde de Dieu. (Romains 9:16)

Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: .   Mer 29 Aoû 2012, 23:08

outreneuve a écrit:

Jésus nous dit de transformer totalement notre raison, notre intellect, de le mettre au service de Dieu et il nous en donne la méthode.
Je ne vois pas où Jésus dit cela. Par contre on lit (c'est dans la lecture d'aujourd'hui) qu'il met une opposition entre l'intérieur qu'on peut purifier et l'extérieur auquel s'attachent les Pharisiens.
outreneuve a écrit:

Paul parle du vieil homme qu'il s'agit de faire mourir pour faire place à l'homme nouveau, spirituel, christique.
Le mental, c'est aussi la chair, qui s'oppose à l'esprit et qui n'héritera pas du royaume des cieux.
L'opposition du corps (ou de la chair) avec l'esprit n'est pas "christique". Elle est plaquée par saint Paul, pour s'adresser à des gens habitués aux catégories grecques païennes, sur l'opposition que fait Jésus (et le génie sémitique) entre l'intérieur (le coeur) et l'extérieur, où je mettrais non seulement le corps mais aussi l'esprit au sens de "mental".
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: .   Jeu 30 Aoû 2012, 07:04

...


Dernière édition par cath1250 le Mer 10 Oct 2012, 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: .   Jeu 30 Aoû 2012, 10:58

A cath1250,

J'ai lu aussi ce livre : on peut le résumer comme on peut résumer lbouddhisme, l'hindouisme, les mystiques chrétiens et les soufis : Pas de désir, pas de problème !

Le mental est un terme qui nous vient des philosophies orientales, pour les bouddhistes chinois, le mental est une deuxième tête, un deuxième esprit qui s'ajoute à celui qui nous a été donné par le Créateur pour manifester sa création.
Le mental est la source de la division intérieure : Les désirs et les moyens de les assouvir.

Le but de toutes les religions : se défaire de cette tête parasite pour se reconnecter à l'Esprit de Dieu.
L'essentiel n'est pas de ne plus penser, mais ne pas se laisser posséder par ses pensées, par ses possessions matérielles et intellectuelles, opinions, ambitions, etc...
Le seul but à viser c'est "rechercher le Royaume" totalement et sincèrement et cela se manifeste dans notre pensée, parole ou action.
Redevenir comme un enfant : Un petit enfant a-t-il des ambitions sinon d'aimer et d'être aimé par ses parents ?
C'est seulement plus tard qu'il apprend à vouloir et désirer autre chose : le monde et ce qui est dans le monde.
Et ce qui régit le monde, c'est le mensonge, prince de ce monde.

Le fruit de la Vérité est la Joie, mais Eckhart Tolle laisse son lecteur dans la perplexité, car
paradoxalement, il ne propose que le mental pour s'affranchir du mental...
Or, le mental ne peut produire que du mensonge, ou des états de bonheur factice.
Il ne parle pas du chemin "Jésus-Christ" qui est un chemin concret, semé d'embûches, mais néanmoins joyeux parmi les tribulations, comme Paul et les saints.
Il prône le bonheur abstrait, dans un monde stérile...

Je préfère de loin, Eckhart von Hochheim, dit Maître Eckhart Smile




Citation :
Scholasate a écrit :
Citation :
outreneuve a écrit :
Jésus nous dit de transformer totalement notre raison, notre intellect, de le mettre au service de Dieu et il nous en donne la méthode.

Je ne vois pas où Jésus dit cela.

Pour te répondre il me faudrait citer toutes les paroles de Jésus, et spécialement le sermon sur la montagne.
Ensuite, la chair n'est pas le corps, au sens paulinien du terme.
On pourrait même dire que la chair... c'est le mental.
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: .   Jeu 30 Aoû 2012, 11:01

merci Outreneuve
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: .   Jeu 30 Aoû 2012, 12:09

cath1250 a écrit:
je suis actuellement en train de lire un livre de EKAERT TOLLE qui traite de ce sujet. Pour lui, il faut en quelque sorte "tuer" cet ego afin de pouvoir vivre pleinement l'instant présent, seul source du bonheur. quant à se focaliser sur cet instant présent, çà me semble impossible. il est vrai que dans la Bible il nous est dit qu'il ne sert à rien de s'inquiéter du lendemain, mais quand à pratiquer de la méditation pour être dans l'instant présent, c'est une idée qui me fait peur, c'est un peu comme si on voulait arrêter le cours de l'eau d'une rivière. Quand je lis ce livre (mais peut être que je n'y comprends rien), j'ai l'impression qu'il s'agit d'une méthode porteuse "de mort". Dans ce bouquin il est aussi mentionné quelques versets bibliques avec précision de l'auteur que personne n'a jamais compris correctement ... lui oui... et il parle de tuer l'égo, source de tous nos malheurs. le problème, c'est qu'il dit dans ce livre des choses vraies à côté de bien d'autres qui me semblent être des occasions de se perdre. merci donc pour vos réponses car elle vont me permettre de dialoguer avec la personne qui m'a preté ce livre dans l'espoir que j'abandonne ma religion.

Je n'ai pas lu ce livre mais lu quelques articles et vu une vidéo de E. Tolle sur le net.
Ca m'étonne qu'il emploie l'expression "tuer l'égo" car il m'a paru tout à fait non violent.
Il me semble qu'à la façon hindouiste il ne propose pas une idéologie mais une expérience vécue.
Ce qui vous laisse libre de conserver l'idéologie de votre choix sans qu'il y ait d'incompatibilité.
C'est pour moi un critère de sainteté que l'ouverture à différentes formes de religion, à l'image de Jean Paul II.
Les contradictions entre les religions se résolvent dans leurs formes les plus élevées où la forme s'efface.
C'est nous autres occidentaux qui sommes tellement attachés à la non contradiction.
Du coup, dans le christianisme quand il apparait une contradiction on s'en sort souvent avec le mot "mystère" et on ne cherche pas plus loin.
Le présupposé de toutes les mystiques est que le fond de l'homme est bon et qu'en son coeur réside le Seigneur.
La libération des conditionnements du mental laisse apparaitre le Seigneur.
Le mental joue un rôle de discernement tant que les conditionnements n'ont pas été éclaircis.
Si vous plongez directement dans vos ténèbres vous risquez de n'y trouver que des démons.
Pour celui qui débute dans la méditation (qui reste mentale), la cessation des activités ordinaires du mental fera ressortir les démons que ce mental ordinaire masquait. Ce qui pourra faire fuir avec horreur la pratique de la méditation.
Cependant, le discernement fera voir petit à petit que ces démons n'ont que le pouvoir qu'on leur accorde et aucune existence réelle.
Les sombres fumées de l'inconscient s'éclairciront et la cessation de l'activité mentale laissera alors entrevoir des merveilles.
Méthode progressive pour déblayer le terrain ou plongée directe à travers l'enfer, cela dépend de la motivation et de toute façon il faudra en passer par l'immensité de nos péchés pour s'unir avec le Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
jan van ruusbroec



Masculin Messages : 314
Inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: .   Jeu 30 Aoû 2012, 12:47

cath1250 a écrit:
je suis actuellement en train de lire un livre de EKAERT TOLLE qui traite de ce sujet. Pour lui, il faut en quelque sorte "tuer" cet ego afin de pouvoir vivre pleinement l'instant présent, seul source du bonheur. quant à se focaliser sur cet instant présent, çà me semble impossible. il est vrai que dans la Bible il nous est dit qu'il ne sert à rien de s'inquiéter du lendemain, mais quand à pratiquer de la méditation pour être dans l'instant présent, c'est une idée qui me fait peur, c'est un peu comme si on voulait arrêter le cours de l'eau d'une rivière. Quand je lis ce livre (mais peut être que je n'y comprends rien), j'ai l'impression qu'il s'agit d'une méthode porteuse "de mort". Dans ce bouquin il est aussi mentionné quelques versets bibliques avec précision de l'auteur que personne n'a jamais compris correctement ... lui oui... et il parle de tuer l'égo, source de tous nos malheurs. le problème, c'est qu'il dit dans ce livre des choses vraies à côté de bien d'autres qui me semblent être des occasions de se perdre. merci donc pour vos réponses car elle vont me permettre de dialoguer avec la personne qui m'a preté ce livre dans l'espoir que j'abandonne ma religion.

Sympathique cette personne qui vous a prété ce livre dit donc! Tout à fait le genre à demander aux catholiques d'être ouvert aux autres religions, tolérant nanani nanana...........mais les premiers à vous donner du poison en disant que c'est du bon vin et à tout faire pour vous voir abandonner votre religion. :twisted:

Un autodafé vite! :x Mr. Green

Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: .   Jeu 30 Aoû 2012, 13:22

...


Dernière édition par cath1250 le Mer 10 Oct 2012, 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: .   Jeu 30 Aoû 2012, 13:27

[...


Dernière édition par cath1250 le Mer 10 Oct 2012, 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: .   Jeu 30 Aoû 2012, 13:51

Oui Cath, le danger d'une spiritualité qui ne s'appuie pas sur une tradition c'est le problème de l'humilité. E. Tolle m'a donné l'impression d'être naturellement humble et ce n'est peut être pas un problème pour lui.

Vous dites que plus de 200 pages c'est beaucoup pour expliquer qu'il faut être à ce que l'on fait. Mais ce n'est pas si facile d'être à ce que l'on fait. La simplicité est ce qu'il y a de plus difficile. Etre à ce que l'on fait est une discipline, une concentration. Le but que propose Tolle étant cependant de dépasser le "faire" et de se tenir immobile dans l'être. En ce lieu il n'y a plus de différence entre nous et le Seigneur, l'union est parfaite.
Mais il y a danger pour l'humilité à se prendre pour le Seigneur.
Les bouddhistes ou les hindouistes ne se gênent pas pour méditer sur l'idée que "je suis le Seigneur". Peut être les orientaux ont-ils un égo moins boursouflé que les occidentaux et peuvent-ils se le permettre sans chuter dans l'orgueil.
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: .   Jeu 30 Aoû 2012, 14:08

...


Dernière édition par cath1250 le Mer 10 Oct 2012, 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: .   Dim 02 Sep 2012, 14:33


Je viens de tomber sur une magnifique explication de ce qu'est le mental ou l'ego et des moyens pratiques et direct pour le débusquer Smile

http://www.aventure-interieure.ch/?page_id=283

Le cône de la psyché, la troisième partie en particulier.

Bonne écoute !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: .   Mer 19 Sep 2012, 10:58

outreneuve a écrit:

Je viens de tomber sur une magnifique explication de ce qu'est le mental ou l'ego et des moyens pratiques et direct pour le débusquer
:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: .   Mer 19 Sep 2012, 11:04

cath1250 a écrit:

Faut il "tuer l'égo" pour être "sauvé"?
origine de ma question: lecture d'un bouquin "Le pouvoir du moment présent" de Ekaert tol
Je ne pense pas qu'il s'agit de tuer l'égo
Mais plutôt de se défaire des systèmes de pensées idéologiques qui le façonne
Pour qu'il soit en mesure de recevoir l'amour de Dieu le Père.. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
 
.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: