DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Ven 10 Aoû 2012, 23:14

Uun article du journal "La Croix" révèle que l'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique, qui dans certaines écoles en France représentent parfois jusqu'à 70%, posaient un certain nombre de problèmes.

Voici un extrait: "«Le jour de la rentrée, les garçons ne répondent pas à leur nom lorsque la nouvelle directrice, qui succède à un directeur, fait l'appel des classes. Par contre, les élèves répondent à leur professeur principal qui est un homme. » « Des lycéens musulmans prient régulièrement dans la cour. Un jour de pluie, la directrice leur propose une salle. Ce lieu devient la salle de prière où les élèves invitent des personnes extérieures à l'établissement. La directrice ne peut plus disposer de cette salle pour d'autres activités. » Ces exemples, tirés du document publié en cette rentrée par le Secrétariat général de l' enseignement catholique sur les Musulmans en école catholique, font désormais partie du quotidien d'un certain nombre de leurs établissements." (source: http://www.la-croix.com/Religion/S-informer/Actualite/L-enseignement-catholique-face-a-ses-eleves-musulmans-_NG_-2010-09-08-578289)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Sam 11 Aoû 2012, 01:45

jean-luc a écrit:
l'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique à en réalité toujours existé.
moi-même, je me rappelle dans les années 80, alors que j'étais gamin dans mon collège catholique, ( timon david... la viste. Marseille. ), nous avions avec nous toujours eu beaucoup d'élèves musulmans. et, ce n'étais pas aussi compliqué à cette époque, car en effet, tout se passait franchement bien . trés honnêtement !
nous n'avions pas ce genre de problêmes à cette époque . tout se passait franchement trés bien .
dés la première heure, en classe, nous nous mettions debout à coté de nos bureaux, pour réciter le notre père, et les musulmans qui étaient parmi nous, restaient sagement assis, respectant le silence, la prière, pas un mot de travers rien !.

les échanges étaient courtois, bon, nous jouions au football plus que nous parlions de religion mais bon ... aucun souci vraiment !!

quest ce qui à pu se passer ???

Très bonne question il y a surement plusieurs facteurs. Carence éducative, radicalisation identitaire, changement de culture dans la société, tandis qu'auparavant on mettait en avant l'intégration autour d'un modèle commun aujourd'hui on met en avant le droit à la différence etc
Revenir en haut Aller en bas
Pancrace



Masculin Messages : 258
Inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Sam 11 Aoû 2012, 11:37

bigsam68 a écrit:


Très bonne question il y a surement plusieurs facteurs. Carence éducative, radicalisation identitaire, changement de culture dans la société, tandis qu'auparavant on mettait en avant l'intégration autour d'un modèle commun aujourd'hui on met en avant le droit à la différence etc

pas du tout. Une population musulmane commence à imposer ses vues lorsqu'elle atteint un quota . 10% , c'est la version de l'"islam conciliant et apaisé" , à 30-50% vous voyez un autre visage de l'islam. Valable à l'echelle d'une classe comme à celle d'un pays
Dans un quartier "30-50%" un "musulman d'origine" subira des représailles pour ne pas faire le ramadan pendat que les "modérés" regarderont , commentant "ce n'est pas ça l'islam"
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Sam 11 Aoû 2012, 13:11

http://www.youtube.com/watch?v=vu9as6b5Zfc&feature=youtube_gdata_player



Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Sam 11 Aoû 2012, 18:43

Ce que vous dites Pancrace peut valoir pour n'importe quel groupe humain et pas seulement les musulmans car dès qu'un groupe devient majoritaire il impose naturellement sa culture, son culte et ses valeurs. Il se produit exactement la même chose dans des pays ou les populations sont majoritairement hindouistes ou bouddhistes. Il faut aussi souligner qu'il existe au sein des populations de culture musulmane un vrai rejet des valeurs occidentales à divers degrés ce qui créé un terrain propice à la radicalisation identitaire dont la religion peut servir de marqueur salut
Revenir en haut Aller en bas
Pancrace



Masculin Messages : 258
Inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Sam 11 Aoû 2012, 19:38

ça doit etre pour ça que 15% de musulmans vivent en paix dans un pays chrétien (ou chrétien il y a peu de temps encore)
vous voulez comparer les conditions de vie en inde des 15% de musulmans à ceux des 1% de non musulmans au pakistan?
tiens d'ailleurs , pourquoi ces pays musulmans ont toujours moins de 1% de minorités religieuses. C'est une sacrée spécificité qui va à l'encontre du bête relativisme religieux/culturel dont vous vous faites ,comme beaucoup , le porteur ("dès qu'un groupe devient majoritaire il impose naturellement sa culture")
j'attends cette liste de 57 pays 99% bouddistes , 99% juifs ,99% chrétiens ...
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Sam 11 Aoû 2012, 21:22

Un exemple concret qui illustre ce que je tente de vous expliquer, mais qu'en raison de vos oeillères idéologiques vous n'êtes pas capable d'entendre, le Sri-Lanka. Dans ce pays d'environ 20 millions d'habitants, dans lequel 69% de la population est de confession bouddhiste, 7,8% hindou, 7,6% musulman, 6,2% chrétiens et 10% non-déclaré, il existe comme le rapporte l'agence "Eglise d'Asie", une insécurité grandissante et une bouddhisation forcée. Je vous livre un extrait d'un article consacré ce sujet:

"Lors de sa déposition devant la Commission d’Etat, Mgr Joseph a particulièrement dénoncé les atteintes à la liberté religieuse : « La population et les responsables religieux devraient être libres d’organiser des événements en faveur de la paix sans qu’il leur soit imposé des restrictions (...). A plusieurs reprises, l’armée a annulé des célébrations religieuses pour les civils tués ou disparus pendant la guerre. Les prêtres ont été menacés à chaque fois qu’ils ont essayé d’organiser des commémorations pour les victimes. »

Selon le prélat, ces intimidations sont en augmentation proportionnelle à la « bouddhisation » de la région, qui voit fleurir de nouveaux lieux de culte et de nombreuses statues de Bouddha édifiés par le gouvernement. Loin « d’aider à la réconciliation, cela risque de conduire à des tensions communautaristes », a ajouté l’évêque de Mannar, qui a exprimé « la peur d’une population majoritairement hindoue, chrétienne et musulmane face à une hégémonie bouddhiste grandissante ». (source: http://eglasie.mepasie.org/asie-du-sud/sri-lanka/dans-le-nord-du-pays-les-populations-tamoules-sont-victimes-d2019une-insecurite-grandissante-et-d2019une-ab-bouddhisation-bb-forcee)

Maintenant je crois comprendre que quand les "bad guy" ne sont pas musulmans tout ce que l'on peut vous dire tombe dans l'oreille d'un sourd donc je n'insiste pas avec vous. Ceci étant dit, je ne nie pas que la présence accrue de musulmans en Europe engendre un certains nombre de difficultés qui ne sont pas négligeables et que nous devons avoir le courage de regarder en face sans complaisance et sans surenchère. A ce propos, je viens de découvrir un article qui relate une agression contre un commerçant d'origine égyptienne et non-musulman dans la ville de marseille. Qu'est-ce-qui lui était reproché ? De vendre de la nourriture pendant le jeune du ramadan: http://www.europe1.fr/Faits-divers/Frappe-parce-qu-il-ne-respecte-pas-le-ramadan-1201645/. Chaque année, malheureusement, la presse relate des agressions dans le contexte du ramadan, ce qui témoigne manifestement de la présence d'une culture du mépris bien enracinée salut
Revenir en haut Aller en bas
Pancrace



Masculin Messages : 258
Inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Sam 11 Aoû 2012, 21:48

bigsam68 a écrit:
Chaque année, malheureusement, la presse relate des agressions dans le contexte du ramadan, ce qui témoigne manifestement de la présence d'une culture du mépris bien enracinée salut

bonne idée ,fermons les rédactions pendant le ramadan , après tout c'est un moi "sacré" non ? ça permettra de ne pas savoir que depuis ce début de ramadan 2012 150 attentats au nom d'allah ont eu lieu
vous confondez tout , musulman , islam , bouddhiste ,bouddhisme.
Autrement dit vous êtes incapables de raisonner sur un dogme , incapacité d'abstraction sans doute , vous ne deviez pas être fortiche en sciences au lycée...
Si vous voulez parler des attaques supposées de bouddhistes contre des musulmans , dites ce qui dans le bouddhisme encourage / légitime cela. Parcequ'à l'inverse , lorsque des musulmans attaquent des bouddhistes , c'est pleinement justifié dans le coran.
Au point qu'indouisme , bouddhisme ont disparu de pays actuellement 100% musulmans. Peut être que ces bouddhistes s'en rappellent , et réagissent humainement , et non en tant que bouddhistes
Votre modèle d'oeillere à vous ferme aussi sur le devant si vous voyez ce que je veux dire...
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Sam 11 Aoû 2012, 22:11

Ce n'est pas la peine de vous montrer insultant et méprisant à mon endroit sous prétexte que je ne partage pas votre grille de lecture manichéenne. Le fait que le coran contienne des textes violents ne signifie pas que tous les musulmans soient automatiquement violents et le fait que le bouddhisme contiennent plutôt des principes de non-violences ne signifient pas que tous les bouddhistes soient automatiquement pacifiques. On trouve aussi des textes violents dans l'Ancien Testament et je ne crois pas que nos frères juifs utilisent ces textes pour justifier la violence, à l'exception de certains courants intégristes. Dans l'histoire du Christianisme on a aussi justifié des exactions en se basant sur des textes de l'Ancien Testament. Au niveau "extrémisme" et "tolérance", je crois que vous n'avez aucune leçon à donner aux intégristes des autres religions! Vous me dites que le bouddhisme a complètement disparu de pays qui ont été colonisés dans le passé par des musulmans mais je pourrais vous rétorquez la même chose par rapport à la colonisation occidentale et chrétienne en Amérique latine ou les religions traditionnelles des populations indiennes sont devenus très minoritaires quand ce ne sont pas les populations elles-mêmes qui ont été quasiment éradiquées comme en Amérique du Nord...

Je vous laisse le mot de la fin et je m'arrête ici dans mes échanges avec vous sur ce forum car les attaques personnelles ne sont pas à mon gout et j'observe que dans ce domaine vous êtes ce qu'on peut appeler un récidiviste salut
Revenir en haut Aller en bas
Pancrace



Masculin Messages : 258
Inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Sam 11 Aoû 2012, 22:23

bigsam68 a écrit:
Ce n'est pas la peine de vous montrer insultant et méprisant à mon endroit sous prétexte que je ne partage pas votre grille de lecture manichéenne.

je ne suis pas insultant , à moins que vous estimiez qu'énoncer des évidences est insultant ? car ma "grille de lecture" ce sont les dogmes , qui régissent la vie de certains hommes , parfois seulement les influencent
Autrement on reste précisément dans vos verbiages oiseux sans profondeur "oui mais il y a des musulmans qui n'appliquent pas les prescriptions violentes et discriminatoires du coran / il y a des bouddhistes qui n'appliquent pas les principes de non-violence de Bouddha" et comprenez que ça puisse irriter dans une discussion qui essaie de se baser sur du concret , des faits ou des idéologies . Pas sur des comportement individuels détachés de motivation. Car dans ce cas , il faut aller jusqu'au bout de votre "logique". Supprimez donc l'appartenance au bouddhisme de votre discours pour ne conserver que "au sri lanka , des hommes ont agressé d'autres hommes"
Ce que vous appelez de façon méprisante ma "grille de lecture" ce n'est qu'une approche qui se veut rationnelle
Au passage , je n'ai pas de réponse , en l'occurrence , quels principes bouddhistes autorisent la persécution d'autres hommes...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Dim 19 Aoû 2012, 18:55

bigsam68 a écrit:
Ce n'est pas la peine de vous montrer insultant et méprisant à mon endroit sous prétexte que je ne partage pas votre grille de lecture manichéenne. Le fait que le coran contienne des textes violents ne signifie pas que tous les musulmans soient automatiquement violents et le fait que le bouddhisme contiennent plutôt des principes de non-violences ne signifient pas que tous les bouddhistes soient automatiquement pacifiques. On trouve aussi des textes violents dans l'Ancien Testament et je ne crois pas que nos frères juifs utilisent ces textes pour justifier la violence, à l'exception de certains courants intégristes. Dans l'histoire du Christianisme on a aussi justifié des exactions en se basant sur des textes de l'Ancien Testament. Au niveau "extrémisme" et "tolérance", je crois que vous n'avez aucune leçon à donner aux intégristes des autres religions! Vous me dites que le bouddhisme a complètement disparu de pays qui ont été colonisés dans le passé par des musulmans mais je pourrais vous rétorquez la même chose par rapport à la colonisation occidentale et chrétienne en Amérique latine ou les religions traditionnelles des populations indiennes sont devenus très minoritaires quand ce ne sont pas les populations elles-mêmes qui ont été quasiment éradiquées comme en Amérique du Nord...

Je vous laisse le mot de la fin et je m'arrête ici dans mes échanges avec vous sur ce forum car les attaques personnelles ne sont pas à mon gout et j'observe que dans ce domaine vous êtes ce qu'on peut appeler un récidiviste salut

Bonjour à toi.

Je dois te rappeler que c'est toi qui a pour la première fois mentionnée ce terme ''oeillères''.

Là où je suis en accord total avec pencrace, est le fait que la religion islamique a beaucoup de prescriptions cautionnant la violence pour tout ce qui est en dehors de l'Islam. En revanche, le bouddhisme étant une philosophie à la base et non une religion, contient pas de telles prescriptions, ni l'indouîsme. Seul l'Ancien Testament(étant justement l'inspirateur de Mahomet, alors que toutes prescriptions qui vont à l'encontre des enseignements du Christ sont abrogées), contient des prescriptions incitant à la violence, jusqu'au viol et au meurtre.

Si autrefois, à commencer par les conquistadors espagnols ont quasiment décimé des peuples autochtones, ce n'est absolument pas par cautionnement chrétien au niveau des prescriptions messianiques! De plus, ta vision des choses, à pacifier au point d'en perdre des bouts, démontre bien que tu as ce discours grâce à ton confort occidental, mais vas habiter en Arabie Saoudite, là où la tradition islamique est de rigueur, tu adopteras un autre discours, je te le certifie! Évidemment, là ou les musulmans sont minoritaires, ils ont pas le choix de se conformer
aux lois mêmes si totalement à l'opposées de leur charia, mais dès que cette minorité dans un pays d'héritage chrétien atteigne le 10%, là des revendications fusent, car leur religion les y obligent. Mais toi, si tu étais en Arabie Saoudite, ou bien au Pakistan, vas construire une église pour voir., tu verras qu'ils sont loin de partager ta vision pacifiste aveugle, voire même naïve ET ILS AURONT RAISONS CAR SELON LEURS ÉCRITS ISLAMIQUES ILS SONT!Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Lun 20 Aoû 2012, 10:28




Euh... Certes, dans l'ancien testament, il y a de la violence. Mais il y a surtout le Décalogue. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Lun 20 Aoû 2012, 12:50

Oui de la violence i y a, mais toutes ces prescriptions furent devenus caducs si contraires aux dernières prescriptions via le Christ.

Oui en effet, le Décalogue est toujours de rigueur car contenant les dix commandements, paroles incréées de Dieu.

Quoiqu'il en soit, Mahomet s'est inspiré en majorité de la Thora, environs 70% de ses écrits découlent de la Thora, 10% du christianisme et le reste est de son crue.
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Lun 20 Aoû 2012, 23:05

Il c'est inspirer tout simplement de son seigneur, sauf qu'entre mohamed (saw) et jésus, quelque chose a capoter, chacun sa version des choses, mohamed (saw) a juste rétabli la vérité...

De plus ce n'est pas parce que l'islam et le judaïsme contiennent beaucoup de particularité que le judaïsme a forcément été pomper, a la venue de l'islam beaucoup de juifs se sont convertis et aucun n'a été forcés, ils ont été prévenus de la venue d'un nouveau prophète tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28468
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Lun 20 Aoû 2012, 23:22

Eh bien ils se sont trompés de prophète.

Celui qui était annoncé, c'est Jésus, pas Mohammed.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Lun 20 Aoû 2012, 23:28

saladin936 a écrit:
Il c'est inspirer tout simplement de son seigneur, sauf qu'entre mohamed (saw) et jésus, quelque chose a capoter, chacun sa version des choses, mohamed (saw) a juste rétabli la vérité...

Ah oui? Quelque chose a capotée entre Mahomet et Jésus? Eh bien dans mon livre à moi, c'est Mahomet l'usurpateur qui est à l'origine du capotage. Il a rétabli la vérité? En bafouant des prescriptions du Christ? C'est ma totale conviction. On ne peut remplacer ce qui est supérieur par de l'inférieur préjudiciable pour le prochain.

Citation :
De plus ce n'est pas parce que l'islam et le judaïsme contiennent beaucoup de particularité que le judaïsme a forcément été pomper, a la venue de l'islam beaucoup de juifs se sont convertis et aucun n'a été forcés, ils ont été prévenus de la venue d'un nouveau prophète tout simplement.
Les juifs ont été prévenus de l'arrivé du Messie, mais ils l'ont rejeté, car à l'époque étant au prise avec le joug romain, ces juifs n'espéraient que le retour d'un Messie qui aurait combattu ces envahisseurs violents, ce qui ne fut pas fait et sais-tu pourquoi? C'est parce que la définitive alliance était voulu, donc rendu au stade que ça devait être adressée au monde entier et c'est pour ça que son Eglise temporelle prit forme en plein Occident païen au prix de tellement de martyrs et non en égorgeant si tu peux voir ce que je veux dire!
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Lun 20 Aoû 2012, 23:49

ysov a écrit:
saladin936 a écrit:
Il c'est inspirer tout simplement de son seigneur, sauf qu'entre mohamed (saw) et jésus, quelque chose a capoter, chacun sa version des choses, mohamed (saw) a juste rétabli la vérité...

Ah oui? Quelque chose a capotée entre Mahomet et Jésus? Eh bien dans mon livre à moi, c'est Mahomet l'usurpateur qui est à l'origine du capotage. Il a rétabli la vérité? En bafouant des prescriptions du Christ? C'est ma totale conviction. On ne peut remplacer ce qui est supérieur par de l'inférieur préjudiciable pour le prochain.

Citation :
De plus ce n'est pas parce que l'islam et le judaïsme contiennent beaucoup de particularité que le judaïsme a forcément été pomper, a la venue de l'islam beaucoup de juifs se sont convertis et aucun n'a été forcés, ils ont été prévenus de la venue d'un nouveau prophète tout simplement.
Les juifs ont été prévenus de l'arrivé du Messie, mais ils l'ont rejeté, car à l'époque étant au prise avec le joug romain, ces juifs n'espéraient que le retour d'un Messie qui aurait combattu ces envahisseurs violents, ce qui ne fut pas fait et sais-tu pourquoi? C'est parce que la définitive alliance était voulu, donc rendu au stade que ça devait être adressée au monde entier et c'est pour ça que son Eglise temporelle prit forme en plein Occident païen au prix de tellement de martyrs et non en égorgeant si tu peux voir ce que je veux dire!

Dans mon livre a moi ni jésus ni mohamed n'est usurpateur, l'homme est l'usurpateur...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Lun 20 Aoû 2012, 23:51

Incluant l'homme ordinaire Mahomet. ;)
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 00:10

Un simple homme, qui a changer la vie de millions de personnes Smile
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 00:20

A y voir les résultats actuels et du passé, quel beau gâchis. Aujourd'hui nous avons la pleine conscience de la dangerosité d'une telle maladie. Ce dont vous aimez utiliser comme accusation envers l'Occident, sur la majorité des points soulignés c'est pire du côté islamique.

Tu es d'accord toi que les femmes soient vouées à occuper la majorité de l'enfer, qu'elles sont moins intelligentes, qu'elle doivent être battus si le moindrement l'époux craignait sa désobéïssance? Tu es pour ça toi que les musulmans se permettent de salir des occidentales car tes écrits islamiques contient des prescriptions qui le leur permettent, car non musulmanes?
Tu vas me rétorquer comme la multitude de tes semblables, que c'est une vengeance juste contre l'Occident? Tu es d'accord toi que les chrétiens doivent êtres sous dhimitude? Tu es convaincu je pense que l'islam est sur le point de dominer le monde?

Sois franc, laisse ta taqya consciente ou non de côté. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 00:38

Tu es d'accord toi que les femmes soient vouées à occuper la majorité de l'enfer, qu'elles sont moins intelligentes, qu'elle doivent être battus si le moindrement l'époux craignait sa désobéissance?

La femme est inférieur a l'homme (homme, intelligence...etc), cela ne veut pas du tout dire qu'ils ne sont pas égaux devant dieu, la on parle de caractéristique et non de valeur, ce n'est pas la même chose et ce discours ne date pas de l'islam, il faut lire l'epitre de jean aux corinthiens par exemple pour s'en rendre compte...

La femme est protégé en islam, les occidentaux y voit de la soumission a leurs maris mais c'est faux, la différence de culture et la vision des choses diffères, je préfère qu'une femme sorte peu et prie le seigneur plutôt que de sortir la nuit et de commettre des péchés en se clamant soit disant libre, cette notion de liberté vient du diable et de personne d'autre, on aura tous a rendre des comptes et cette fois les rois corrompus de ce monde seront au même point que les autres, a attendre le châtiment qu'ils ont mérités...


"Tu es pour ça toi que les musulmans se permettent de salir des occidentales car tes écrits islamiques contient des prescriptions qui le leur permettent, car non musulmanes?"

Soit plus précis dans ta question.

"Tu vas me rétorquer comme la multitude de tes semblables, que c'est une vengeance juste contre l'Occident? "

Non du tout.

" Tu es d'accord toi que les chrétiens doivent êtres sous dhimitude? "

Oui car Allah l'a ordonné, d'ailleurs les juifs vivaient mieux en territoire musulmans que chrétien, malheureusement les choses se sont mal finis, mais sa n'a jamais été parfait au entre nous je le reconnait.

"Tu es convaincu je pense que l'islam est sur le point de dominer le monde?"

Le questionné n'en sait pas plus que le questionneur, seul Allah sait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 04:21

saladin936 a écrit:
ysov a écrit:
Tu es d'accord toi que les femmes soient vouées à occuper la majorité de l'enfer, qu'elles sont moins intelligentes, qu'elle doivent être battus si le moindrement l'époux craignait sa désobéissance?

La femme est inférieur a l'homme (homme, intelligence...etc), cela ne veut pas du tout dire qu'ils ne sont pas égaux devant dieu, la on parle de caractéristique et non de valeur, ce n'est pas la même chose et ce discours ne date pas de l'islam, il faut lire l'epitre de jean aux corinthiens par exemple pour s'en rendre compte...


Attention Saladin!

"Simon Pierre leur dit : " Que Marie sorte de parmi nous, car les femmes ne sont pas dignes de la vie ! " Jésus dit : " Voici; moi, je l'attirerai pour que je la rende mâle afin qu'elle aussi devienne un esprit vivant pareil à vous, les mâles ! Car toute femme qui sera faite mâle entrera dans le Royaume des cieux. "
(écrit apocryphe des anciens chrétiens)

Les épitres de Jean ne parlent nullement d'une infériorité de la femme Saladin, lit ce qui est dit et non ce que tu veux entendre...
Et surtout n'ommet pas la DAME à laquelle une de ses épitres entière s'adresse. Smile




Dernière édition par Séraphine le Mar 21 Aoû 2012, 04:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 04:23

saladin936 a écrit:
... La femme est inférieur a l'homme (homme, intelligence...etc), cela ne veut pas du tout dire qu'ils ne sont pas égaux devant dieu, la on parle de caractéristique et non de valeur, ce n'est pas la même chose et ce discours ne date pas de l'islam, il faut lire l'epitre de jean aux corinthiens par exemple pour s'en rendre compte...

...

???

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 04:25

saladin936 a écrit:
ysov a écrit:
Tu es d'accord toi que les femmes soient vouées à occuper la majorité de l'enfer, qu'elles sont moins intelligentes, qu'elle doivent être battus si le moindrement l'époux craignait sa désobéissance?

La femme est inférieur a l'homme (homme, intelligence...etc), cela ne veut pas du tout dire qu'ils ne sont pas égaux devant dieu, la on parle de caractéristique et non de valeur, ce n'est pas la même chose et ce discours ne date pas de l'islam, il faut lire l'epitre de jean aux corinthiens par exemple pour s'en rendre compte...

Attention Saladin,

"Simon Pierre leur dit : " Que Marie (Madeleine) sorte de parmi nous, car les femmes ne sont pas dignes de la vie ! " Jésus dit : " Voici; moi, je l'attirerai pour que je la rende mâle afin qu'elle aussi devienne un esprit vivant pareil à vous, les mâles ! Car toute femme qui sera faite mâle entrera dans le Royaume des cieux. "
(écrit apocryphe des anciens chrétiens)

De plus, les épitres de Jean ne parlent nullement d'une infériorité de la femme Saladin, lit ce qui est dit et non ce que tu veux entendre...
Et surtout n'ommet pas la DAME ÉLUE, à Laquelle une des trois épitres de Jean s'adresse entièrement. Smile


(p.s. Je vous rappelle que Toi et Zlitni, n'avez toujours pas répondu à l'explication de "la descente aux enfers du Christ", à ma question des Saints dans l'Islam. Serait-ce que vous en êtes bouche bée?...et demeure ton allégation sur la débilité des collègues chrétiens! )



Dernière édition par Séraphine le Mar 21 Aoû 2012, 06:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 05:49

"Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ."

Corinthiens 11
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 06:03

saladin936 a écrit:
ysov a écrit:
Tu es d'accord toi que les femmes soient vouées à occuper la majorité de l'enfer, qu'elles sont moins intelligentes, qu'elle doivent être battus si le moindrement l'époux craignait sa désobéissance?

La femme est inférieur a l'homme (homme, intelligence...etc), cela ne veut pas du tout dire qu'ils ne sont pas égaux devant dieu, la on parle de caractéristique et non de valeur, ce n'est pas la même chose et ce discours ne date pas de l'islam, il faut lire l'epitre de jean aux corinthiens par exemple pour s'en rendre compte...

Attention Saladin,

"Simon Pierre leur dit : " Que Marie (Madeleine) sorte de parmi nous, car les femmes ne sont pas dignes de la vie ! " Jésus dit : " Voici; moi, je l'attirerai pour que je la rende mâle afin qu'elle aussi devienne un esprit vivant pareil à vous, les mâles ! Car toute femme qui sera faite mâle entrera dans le Royaume des cieux. "
(écrit apocryphe des anciens chrétiens)

De plus, les épitres de Jean ne parlent nullement d'une infériorité de la femme Saladin, lit ce qui est dit et non ce que tu veux entendre...
Et surtout n'ommet pas la DAME ÉLUE, à Laquelle une des trois épitres de Jean s'adresse entièrement. Smile


(p.s. Je vous rappelle que Toi et Zlitni, n'avez toujours pas répondu à l'explication de "la descente aux enfers du Christ", à ma question des Saints dans l'Islam. Serait-ce que vous en êtes bouche bée?...et demeure ton allégation sur la débilité des collègues chrétiens! )



saladin936 a écrit:
"Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ."

Corinthiens 11

D'abord, ce n'est pas un extrait d'une épitre de Jean...ce que tu cites-là.

Aussi : Serais-je mariée moi ou toutes les femmes, avec vous ou avec d'autres hommes sur ce site ou ailleurs, sans qu'on en ait eu conscience?


(Et pour le reste, bref ce qui est important, ça vient ou pas?)



Dernière édition par Séraphine le Mar 21 Aoû 2012, 06:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 06:20

http://fr.wikisource.org/wiki/Bible_Segond_1910/Premi%C3%A8re_%C3%A9p%C3%AEtre_aux_Corinthiens#1_Corinthiens_11


"Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;
car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.
Or, de même que l'Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses."
(Epître aux Ephésiens / 5:22-24)

"Femmes, soyez tout dévouement pour vos maris comme il convient à des personnes unies au Seigneur."
(Epître aux Colossiens / 3:18)

"Que la femme écoute l`instruction en silence, avec une entière soumission.
Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme : mais elle doit demeurer dans le silence. C'est Adam a été formé le premier, Eve ensuite ; et ce n'est pas Adam qui a été séduit, mais c'est la femme qui séduite, s'est rendu coupable de transgression."
(1ère Epître de Timothée / 2:11-14)



T'en veut encore?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 06:24

saladin936 a écrit:
http://fr.wikisource.org/wiki/Bible_Segond_1910/Premi%C3%A8re_%C3%A9p%C3%AEtre_aux_Corinthiens#1_Corinthiens_11


"Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;
car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.
Or, de même que l'Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses."
(Epître aux Ephésiens / 5:22-24)

"Femmes, soyez tout dévouement pour vos maris comme il convient à des personnes unies au Seigneur."
(Epître aux Colossiens / 3:18)

"Que la femme écoute l`instruction en silence, avec une entière soumission.
Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme : mais elle doit demeurer dans le silence. C'est Adam a été formé le premier, Eve ensuite ; et ce n'est pas Adam qui a été séduit, mais c'est la femme qui séduite, s'est rendu coupable de transgression."
(1ère Epître de Timothée / 2:11-14)



T'en veut encore?


Aussi : Serais-je mariée moi ou toutes les femmes, avec vous ou avec d'autres hommes sur ce site ou ailleurs, sans qu'on en ait eu conscience?

Quand tu te marieras, organise-toi pour prendre une femme avec qui tu peux bien t'entendre. Mais oublie l'idée d'être mon "chef" ou celui de tout autre femme...petit. Very Happy

(Et pour le reste, bref ce qui est important, ça vient ou pas?)


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 07:00

Ça viendra pas...

On confond trop souvent "Intelligence" et "facultés cérébrales".

Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 09:46

Saladin936 , l'épître aux corinthiens n'est-elle pas de Paul au lieu de Jean ?

Est-ce que tu ne retirerais pas du nouveau testament que ce que tu as envie d'entendre ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 13:25

Les Bouddhistes, comme les Hindouistes ont raison de ne pas vouloir reproduire ou prolonger l'"expérience du vivre ensemble" le monothéisme (surtout le musulman) qui rejette et insulte quasi systématiquement leurs croyances et leurs dogmes.

Qu'on le veuille ou non le polythéisme est ouvert par essence, le monothéisme est "fermé" (le christianisme étant à part).

Pour Saladin : http://www.baglis.tv/religion-video/christianisme/1609-histoire-des-chretiennes-autre-moitie-evangile.html


Citation :
Que s'est-il passé entre l'église catholique et les femmes? Pourquoi l'Eglise, malgré une crise aux multiples symptômes, reste toujours réticente à s'ouvrir à l’univers féminin ? Pourtant à la lecture des Evangiles, aucune trace de misogynie n’est présente. Jésus de Nazareth dialogue constamment avec les femmes soulignant à de nombreuses reprises leurs visions prophétiques. Il les écoute, prend en compte leur opinion, change même d'avis lorsqu'il se trouve face au courage et à la ténacité de la Cananéenne. Aucune femme ne se méfie du Christ et c'est par elles que passe une part fondamentale de la Révélation.
Dès la Visitation, la rencontre de Marie et d'Elisabeth et la manifestation du signe annoncent le début de l'ère chrétienne. C'est à la Samaritaine que Jésus, révèle, pour la première fois, qu'il est le Messie.

* Élisabeth Dufourcq : Entre 1995 et 2005, elle est chargée de cours (histoire des missions) à la faculté de théologie de l'Institut catholique de Paris.

_____________

Saladin se contente de recopier ceci qu'on trouve comme argumentaire sur tout site musulman qui se respecte Mr. Green Mr. Green http://www.womeninislam.ws/fr/la-femme-dans-le-christianisme-ancien.aspx

c'est sûr que c'est plus fiable que ce genre de source à ses yeux Laughing



Anne-Marie Pelletier est professeur de littérature comparée. Elle enseigne actuellement l'exégèse biblique à l'école cathédrale de Paris, et assure des cours sur la Bible et la culture à l'École pratique des hautes études.

___________________

Je propose à Saladin de me citer le nom de 50 femmes ayant jouer un grand rôle ou ayant produit des éléments politiques/philosophiques, scientifiques dans l'histoire de la civilisation islamique (en dehors des mères des croyants ) Laughing Laughing

Je lui en citerais 50 à mon tour
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 14:56

Aucune copie de ma part de sites quelconque, je lit et je a la source et je cite simplement.

Les passages que j'ai cités je ne les ai pas inventés, ni recopier sauf a sa source, et pour l'instant je n'ai trouver aucune justification valable, vous passez votre temps a me cité des versets ou des paroles "barbares", j'aurait pas le droit de faire de méme?

"Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;
car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.
Or, de même que l'Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses."
(Epître aux Ephésiens / 5:22-24)


C'est pourtant clair et sans ambiguïtés, sans paraboles ou messages cachés, simple, claire, efficace...

Pour les femmes pas besoin d'en citer 50 ou 5000, je t'en citerais qu'une, Soumaya Bint Al-Khayat, si tu ne sais pas ce qu'elle représente pour les musulmans, renseigne toi et tu comprendra.

Il y a aussi Assia la femme de Phararon, ou encore Marie qui est la seule femme de l'humanité a avoir une sourate en son nom...

Maintenant si vous avez envie de jouer les chrétiens mode ni prostitué ni soumise, c'est votre choix, mais vos propres écrits sont encore une fois en entière contradiction avec vous...
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 14:57

Séraphine a écrit:
saladin936 a écrit:
http://fr.wikisource.org/wiki/Bible_Segond_1910/Premi%C3%A8re_%C3%A9p%C3%AEtre_aux_Corinthiens#1_Corinthiens_11


"Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;
car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.
Or, de même que l'Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses."
(Epître aux Ephésiens / 5:22-24)

"Femmes, soyez tout dévouement pour vos maris comme il convient à des personnes unies au Seigneur."
(Epître aux Colossiens / 3:18)

"Que la femme écoute l`instruction en silence, avec une entière soumission.
Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme : mais elle doit demeurer dans le silence. C'est Adam a été formé le premier, Eve ensuite ; et ce n'est pas Adam qui a été séduit, mais c'est la femme qui séduite, s'est rendu coupable de transgression."
(1ère Epître de Timothée / 2:11-14)



T'en veut encore?


Aussi : Serais-je mariée moi ou toutes les femmes, avec vous ou avec d'autres hommes sur ce site ou ailleurs, sans qu'on en ait eu conscience?

Quand tu te marieras, organise-toi pour prendre une femme avec qui tu peux bien t'entendre. Mais oublie l'idée d'être mon "chef" ou celui de tout autre femme...petit. Very Happy

(Et pour le reste, bref ce qui est important, ça vient ou pas?)



Tu a d'autres argument ou bien...?
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 15:36

l'homme est le chef de famille. la femme doit être soumise à son mari...

...comme l’Église est soumise au Christ !


ce qui veut dire:
1)c'est lui qui est censé trancher pour la famille, -ou d'avoir l'initiative pour trancher-, si des décisions s'imposent. Mais à lui la responsabilité principale, si c'était pas le bon !

2)comme à chaque fois qu'il y a comparaison avec le Christ, contrairement à ce qu'on pourrait croire, ça ne donne pas un rôle très "plaisant" (confortable). Si en conséquence, on écarte les décisions justes, bonnes, tempérés -bref, dignes devant le Christ-, ça laisse par ailleurs une sacrée marge de rébellion pour faire valoir la justice au sein de la famille !
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 16:14

saladin936 a écrit:
Un simple homme, qui a changer la vie de millions de personnes Smile

Oui, mais pas vers le progrès, qu'il soit moral, spirituel, intellectuel, scientifique ou tout simplement technologique. Aucune fierté à en tirer, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 18:34

Il y a des écoles laîques pour les accueillir mais une école catholique...c'est étrange...je ne comprends pas!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28468
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 19:13

Dans un système scolaire déconfessionnalisé, c'est normal.

Mais dans une école à vocation catholique, c'est étrange, en effet. scratch

Mais si certains musulmans se convertissent, alors bravo ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 19:38

saladin936"
Citation :
Aucune copie de ma part de sites quelconque, je lit et je a la source et je cite simplement.
Mais oui... Rolling Eyes

Citation :
Les passages que j'ai cités je ne les ai pas inventés, ni recopier sauf a sa source, et pour l'instant je n'ai trouver aucune justification valable, vous passez votre temps a me cité des versets ou des paroles "barbares", j'aurait pas le droit de faire de méme?
Laughing


Citation :
Pour les femmes pas besoin d'en citer 50 ou 5000, je t'en citerais qu'une, Soumaya Bint Al-Khayat, si tu ne sais pas ce qu'elle représente pour les musulmans, renseigne toi et tu comprendra.
. Super tu n'as rien d'autre. J'ai dit après le prophète ou allez on va dire après les deux premières générations de musulmans... tu as 1400 ans... personne, aucune femme à me citer ?!

Citation :
Il y a aussi Assia la femme de Phararon, ou encore Marie qui est la seule femme de l'humanité a avoir une sourate en son nom...

C'est ça obligé de citer une femme Juive dont tu nies le fait qu'elle ait vu le martyr de son fils. Assia, Sarah, sa servante, n'étaient pas musulmane, l'islam n'existait pas à cette époque...

La seule Assia qu'on connaisse c'est A. Djebbar non pas l'épouse de Moise, mais l'épouse de l’écrivain algérien Malek Alloula. Une berbère, immense écrivaine de langue Française, et qui a voué son âme au combat contre la misogynie de la société algérienne.

Citation :
Maintenant si vous avez envie de jouer les chrétiens mode ni prostitué ni soumise, c'est votre choix, mais vos propres écrits sont encore une fois en entière contradiction avec vous...
Oui oui, bon c'est bien...alors en 1400 ans, citez moi des femmes musulmanes d'influence dans le domaines intellectuels et scientifiques. confused
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 20:58

Lebob a écrit:
saladin936 a écrit:
Un simple homme, qui a changer la vie de millions de personnes Smile

Oui, mais pas vers le progrès, qu'il soit moral, spirituel, intellectuel, scientifique ou tout simplement technologique. Aucune fierté à en tirer, bien au contraire.

En disant sa, sa prouve encore une fois que tu ne connais pas la période pré islamique, un peu de lecture et de comparaisons entre les 2 époques te feront comprendre le contraire de ce que tu pense, mais étant donné que tu est borné et que t'a un certain dégoût des musulmans, tu n'a pas une once d'objectivité et je te plaint vraiment pour cela...
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 21:47

Citation :

En disant sa, sa prouve encore une fois que tu ne connais pas la période pré islamique, un peu de lecture et de comparaisons entre les 2 époques te feront comprendre le contraire de ce que tu pense

Développe ce point, on va voir si ça tient la route... Laughing Laughing

Donne 5 exemples et tes sources, tes lectures.
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 23:02

Quelques exemples tirés du coran ou de hadith;

Les arabes de l’époque pré-islamique haïssaient les filles, ils les enterraient vivantes par crainte du déshonneur. L’Islam a désapprouvé cette pratique. Allah a décrit son atrocité et a dit des arabes de cette époque:

Et lorsqu’on annonce à l’un d’eux une fille, son visage s’assombrit et une rage profonde [l’envahit]. Il se cache des gens à cause du malheur qu’on lui a annoncé. Doit-il la garder malgré la honte ou l’enfouira-t-il dans la terre? Combien est mauvais leur jugement ! } [16 : 58-59]

Allah les a blâmé en disant :

Et qu’on demandera à la fille enterrée vivante, pour quel péché elle a été tuée. [81 : 8 - 9]


Les arabes de l’époque pré-islamique contraignaient leurs esclaves à la prostitution, et s’accaparaient leur salaire, jusqu’à ce que Allah fit descendre :

Et dans votre recherche des profits passagers de la vie présente,
ne contraignez pas vos femmes esclaves à la prostitution. [24 : 33]



Les hadith le prouvent également:

L’Emir des croyants ‘Omar Ibn Al Khattab disait : "Pendant la Jahiliyya, nous ne donnions aucune valeur à la femme, lorsque l’Islam est venu et qu’Allah a parlé d’elles, nous avons compris qu’elles ont des droits sur nous." [ Al Boukhari ]

Sans oublier les mariages invalides:

Un groupe de moins de dix personnes entrait chez une femme et celle-ci avait un rapport sexuel avec chaque homme. En cas de conception d’un enfant, la femme désignait l’homme à qui elle attribuait la paternité.

« mariage pour améliorer la lignée ». L’homme cédait sa femme à un homme courageux et de haut rang dans le but d’engendrer un enfant possédant les mêmes caractéristiques que lui.

« mariage temporaire (nikah al mout’a) » .Le mariage temporaire consiste à épouser une femme pour un délai déterminé.


Par ailleurs je voit que personne n'a pu étre en mesure de me répondre sur les différents épîtres que j'ai cités, qui sont assez dégradant pour une femme, dommage.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mar 21 Aoû 2012, 23:16

Dans la pensée chrétienne, ces épîtres de Saint-Paul contenant des prescriptions ''pauliniennes'' sont à prendre avec réserve, car un prédicateur enflammé, majoritairement inspiré, mais non en totalité. Bien sûr cette perception ''tenace'' qui remonte bien avant les évangiles, que Paul et tous les hommes de son temps, de même que la moyenne des hommes jusqu'à il y a pas très longtemps dans l'histoire fut heureusement mieux comprise.

Et même si Paul affirma que la femme doit se soumettre au mari comme l'Eglise le fait envers le Christ, indique, contrairement à ton imposteur du VIe siècle, qu'elle est pas moins pourvue d'intelligence. Cela est strictement relié aux fonctions que chaque couche doit tenir comme position, comme par exemple qu'il ne peut y avoir deux chefs dans la même maison, c'est aussi simple que ça à saisir. Ce que encore une fois, ton Mahomet ne fait point. Saint-Paul a pas été jusqu'à affirmerque les femmes occuperont la majorité de l'enfer, qu'elles sont moins intelligentes, qu'elle sont impures à cause de leur menstrues. D'ailleurs, la femme chrétienne même du temps de Paul,pouvait en toute reconnaissance participer à la vie de l'Eglise lors des cérémonies, avec menstrues ou non. Autre point qui ne peut se comparer, est le port du voile. Paul incite les femmes à se voiler la tête dans l'église, point, alors que ta religion l'exige en tout temps et ça c'est de l'abaissement du prochain.

En fait, Saint-Paul et Mahomet ne peuvent se comparer, malgré le fait que le premier, devait bien affirmer certaines choses comme un homme de son temps et non en conformité aux enseignements du Christ. Tu saisis la nuance?
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mer 22 Aoû 2012, 01:16

Aucune réponse sur les femmes influentes sur le plan philisophique, scientifique etc. Donc on peut en tirer des conclusions. Bien maintenant, on connaissait tes sources et ta réponse avant même que tu l'écrives. Tu n'as que les hadiths et le coran pour soutenir ce que tu avances. Mais nous athées, polythéistes, chrétiens, juifs, septiques, il faudrait que l'on croit à ça quand on sait ce que dit comme horreurs et calomnies, le coran et les hadiths à nos sujets... Tu plaisantes... c'est un bon sens. Concernant les femmes... Tout ce qu'on sait c'est que Mohamed avait des esclaves femmes, qu'il n'a jamais aboli l'esclavage sexuel. Mais ça je te l'accorde volontier, c'etait malheureusement assez commun. au delà de ça c'est le cas de Khadiha qui est intéressant. Femme veuve ( qui avait hérité de son mari), respectée, riche, elle a pu se remarier et choisir son mari... Le prophète de l'islam... un homme plus jeune qu'elle, au moment de leur mariage, il n'était pas riche, n'occupait pas de fonction importante. Elle a pu suivre son mari, s'est convertie à l'islam librement, (elle a donc apostasié sans qu'on la tue pour cela) elle était instruite, c'était une femme libre. Ses choix et ses libertés attestent dune réalité dont tu ne parles pas. Maintenant concernant les femmes... En dehors du cas de Khadija, nous autres connaissons le statut et la place des femmes dans des cultures/ religions/ civilisations antérieurs ou contemporaines à Mohamed... Les païens n'ont jamais perçu les femmes comme des boulets. La monogamie n'est pas d'origine chrétienne, on la trouvait chez les païens, les Celtes, les Grecs, les Romains. C'est à dire les ancêtres de l'occident. Notre histoire. L'islam démolit tout ce qui n'est pas lui quand il ne l'assimile pas ou qu'il n'a pas-plus d'intérêt à le faire. Notre histoire, nos civilisations, nos modes de vie, notre pensee sont imprégnée par l'apport de grandes femmes, qui ne sont pas résumées à leur foi et leur piété chrétiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mer 22 Aoû 2012, 02:23

saladin936 a écrit:
Séraphine a écrit:
saladin936 a écrit:
http://fr.wikisource.org/wiki/Bible_Segond_1910/Premi%C3%A8re_%C3%A9p%C3%AEtre_aux_Corinthiens#1_Corinthiens_11


"Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;
car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.
Or, de même que l'Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses."
(Epître aux Ephésiens / 5:22-24)

"Femmes, soyez tout dévouement pour vos maris comme il convient à des personnes unies au Seigneur."
(Epître aux Colossiens / 3:18)

"Que la femme écoute l`instruction en silence, avec une entière soumission.
Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme : mais elle doit demeurer dans le silence. C'est Adam a été formé le premier, Eve ensuite ; et ce n'est pas Adam qui a été séduit, mais c'est la femme qui séduite, s'est rendu coupable de transgression."
(1ère Epître de Timothée / 2:11-14)



T'en veut encore?


Aussi : Serais-je mariée moi ou toutes les femmes, avec vous ou avec d'autres hommes sur ce site ou ailleurs, sans qu'on en ait eu conscience?

Quand tu te marieras, organise-toi pour prendre une femme avec qui tu peux bien t'entendre. Mais oublie l'idée d'être mon "chef" ou celui de tout autre femme...petit. Very Happy

(Et pour le reste, bref ce qui est important, ça vient ou pas?)


Tu a d'autres argument ou bien...?


La réalité est que j'attends depuis longtemps les tiens et ceux de Zlitni, Saladin.

Ma démonstration est faite depuis longtemps déjà...vieux schnock! (expression ne signifiant pas "personne agée" je précise)

Laughing


Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mer 22 Aoû 2012, 04:04

saladin936 a écrit:
Aucune copie de ma part de sites quelconque, je lit et je a la source et je cite simplement.

Les passages que j'ai cités je ne les ai pas inventés, ni recopier sauf a sa source, et pour l'instant je n'ai trouver aucune justification valable, vous passez votre temps a me cité des versets ou des paroles "barbares", j'aurait pas le droit de faire de méme?

"Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;
car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.
Or, de même que l'Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses."
(Epître aux Ephésiens / 5:22-24)


C'est pourtant clair et sans ambiguïtés, sans paraboles ou messages cachés, simple, claire, efficace...

Pour les femmes pas besoin d'en citer 50 ou 5000, je t'en citerais qu'une, Soumaya Bint Al-Khayat, si tu ne sais pas ce qu'elle représente pour les musulmans, renseigne toi et tu comprendra.

Il y a aussi Assia la femme de Phararon, ou encore Marie qui est la seule femme de l'humanité a avoir une sourate en son nom...

Maintenant si vous avez envie de jouer les chrétiens mode ni prostitué ni soumise, c'est votre choix, mais vos propres écrits sont encore une fois en entière contradiction avec vous...

Oui mais vous ommettez de citer la suite de ce passage ce qui peut alimenter une compréhension eronnée de l'enseignement de Paul: "Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l'Eglise et s'est livré lui-même pour elle" (5;25). Le Christ est le chef de l'Eglise cependant il n'est pas un dictateur mais un serviteur, un libérateur, un rédempteur. Il le déclare lui-même dans Marc 10;45: "Car le Fils de l'homme est venu non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude". Saint Paul affirme donc à la fois que la femme doit être soumise à son mari et que le mari doit se livrer à sa femme. Ce n'est pas une autorité qui écrase ou qui place la femme dans une position d'infériorité mais une autorité qui soutient et qui élève dans l'amour. Si le Christ est venu pour servir et non pour asservir, il convient donc d'exclure toute notion d'asservissement de la femme entendu comme une privation de liberté ou une violation de ses droits et de sa dignité. Si Dieu compare l'Eglise à une épouse qu'il chérie et qu'il pare de manière somptueuse pour l'embellir, les maris doivent agir de même à l'égard de leurs femmes en valorisant leur beauté intérieure et extérieure et non en les plaçant sous un joug qui les asphixie. Saint paul se contente de nous rappeler que nous avons des engagements les uns vis-à-vis des autres dans nos familles, nos églises, nos sociétés salut
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mer 22 Aoû 2012, 04:46

ysov a écrit:
bigsam68 a écrit:
Ce n'est pas la peine de vous montrer insultant et méprisant à mon endroit sous prétexte que je ne partage pas votre grille de lecture manichéenne. Le fait que le coran contienne des textes violents ne signifie pas que tous les musulmans soient automatiquement violents et le fait que le bouddhisme contiennent plutôt des principes de non-violences ne signifient pas que tous les bouddhistes soient automatiquement pacifiques. On trouve aussi des textes violents dans l'Ancien Testament et je ne crois pas que nos frères juifs utilisent ces textes pour justifier la violence, à l'exception de certains courants intégristes. Dans l'histoire du Christianisme on a aussi justifié des exactions en se basant sur des textes de l'Ancien Testament. Au niveau "extrémisme" et "tolérance", je crois que vous n'avez aucune leçon à donner aux intégristes des autres religions! Vous me dites que le bouddhisme a complètement disparu de pays qui ont été colonisés dans le passé par des musulmans mais je pourrais vous rétorquez la même chose par rapport à la colonisation occidentale et chrétienne en Amérique latine ou les religions traditionnelles des populations indiennes sont devenus très minoritaires quand ce ne sont pas les populations elles-mêmes qui ont été quasiment éradiquées comme en Amérique du Nord...

Je vous laisse le mot de la fin et je m'arrête ici dans mes échanges avec vous sur ce forum car les attaques personnelles ne sont pas à mon gout et j'observe que dans ce domaine vous êtes ce qu'on peut appeler un récidiviste salut

Bonjour à toi.

Je dois te rappeler que c'est toi qui a pour la première fois mentionnée ce terme ''oeillères''.

Là où je suis en accord total avec pencrace, est le fait que la religion islamique a beaucoup de prescriptions cautionnant la violence pour tout ce qui est en dehors de l'Islam. En revanche, le bouddhisme étant une philosophie à la base et non une religion, contient pas de telles prescriptions, ni l'indouîsme. Seul l'Ancien Testament(étant justement l'inspirateur de Mahomet, alors que toutes prescriptions qui vont à l'encontre des enseignements du Christ sont abrogées), contient des prescriptions incitant à la violence, jusqu'au viol et au meurtre.

Si autrefois, à commencer par les conquistadors espagnols ont quasiment décimé des peuples autochtones, ce n'est absolument pas par cautionnement chrétien au niveau des prescriptions messianiques! De plus, ta vision des choses, à pacifier au point d'en perdre des bouts, démontre bien que tu as ce discours grâce à ton confort occidental, mais vas habiter en Arabie Saoudite, là où la tradition islamique est de rigueur, tu adopteras un autre discours, je te le certifie! Évidemment, là ou les musulmans sont minoritaires, ils ont pas le choix de se conformer
aux lois mêmes si totalement à l'opposées de leur charia, mais dès que cette minorité dans un pays d'héritage chrétien atteigne le 10%, là des revendications fusent, car leur religion les y obligent. Mais toi, si tu étais en Arabie Saoudite, ou bien au Pakistan, vas construire une église pour voir., tu verras qu'ils sont loin de partager ta vision pacifiste aveugle, voire même naïve ET ILS AURONT RAISONS CAR SELON LEURS ÉCRITS ISLAMIQUES ILS SONT!Mr. Green

Sur le bouddhisme certains estiment que c'est une philosophie d'autres que c'est une religion. Je pense pour ma part qu'il y a une dimension philosophique et une dimension religieuse. Sur l'hindouisme, si vous considérez que le système des castes qui est la négation même de l'égale dignité de tous les hommes n'est pas une violence c'est que nous ne partageons pas la même définition de la violence. Même dans le Christianisme on a pu par exemple justifier les conversions forcées en se référant au verset de Luc 14;23. Bien entendu c'était surtout le résultat d'une mauvaise exégèse du texte mais les conséquences étaient bien présentes. Par ailleurs, sur votre accusation d'aveuglement ou de naiveté lié à mon confort occidental, sachez que j'ai moi-même été confronté dans ma famille durant ma jeunesse à des comportements de rejet et d'intolérance parce que je n'étais pas convertis au Christianisme. Par conséquent, je suis juste peut-être un peu plus conscient que l'intolérance et le sectarisme peut prendre différents visages et le fait que je refuse de faire une fixation sur l'islam ne signifie pas que j'ignore les dérives totalitaires qui peuvent exister dans cette religion. Je m'intéresse particulièrement aux minorités religieuses qui sont persécutées ou discriminées dans le monde et une grande partie d'entre elles se trouvent dans des pays ou la constitution politique se confond avec la charia. Je condamne fermement toute volonté de domination hégémonique et les musulmans qui défendent cette vision de l'islam contribuent eux-même au discrédit de leur religion.

Enfin je ne nie absolument pas que certaines religions mettent davantage l'accent sur les valeurs de tolérance, de compassion, de non-violence et d'amour du prochain que d'autres je me méfie simplement des visions trop stéréotypées salut
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mer 22 Aoû 2012, 15:47

saladin936 a écrit:
Quelques exemples tirés du coran ou de hadith;

Les arabes de l’époque pré-islamique haïssaient les filles, ils les enterraient vivantes par crainte du déshonneur. L’Islam a désapprouvé cette pratique. Allah a décrit son atrocité et a dit des arabes de cette époque:

Et lorsqu’on annonce à l’un d’eux une fille, son visage s’assombrit et une rage profonde [l’envahit]. Il se cache des gens à cause du malheur qu’on lui a annoncé. Doit-il la garder malgré la honte ou l’enfouira-t-il dans la terre? Combien est mauvais leur jugement ! } [16 : 58-59]

Allah les a blâmé en disant :

Et qu’on demandera à la fille enterrée vivante, pour quel péché elle a été tuée. [81 : 8 - 9]

C'est l'exemple bateau qu'on arrête pas de citer. L'argument est usé jusqu'à la corde à force d'être utilisé. Quelques commentaires. Je ne doute pas que la pratique a pu exister avant l'silam. La question qui se pose est de savoir à quel point elle était répandueé. Le simple bon sens indique qu'elle devair rester relativement exceptionnelle, sans quoi en quelques générations ils n'y aurait plus eu d'Arabes.

Cela dit, depuis Mahomet, si on n'enterre plus les filles, on leur accorde un statut qui n'est pas loin de celui demortes vivantes pour toute leur vie. L'amélioration n'est pas très sensible.

saladin936 a écrit:

Les arabes de l’époque pré-islamique contraignaient leurs esclaves à la prostitution, et s’accaparaient leur salaire, jusqu’à ce que Allah fit descendre :

Et dans votre recherche des profits passagers de la vie présente,
ne contraignez pas vos femmes esclaves à la prostitution. [24 : 33]

L'islam n'a pas mis fin à l'esclavagisme. Et le sort des milliosn de filles et de femmes capturées pour être enfermées dans des harem n'était pas plus enviable que d'être livrées à la prostitution forcée. Où est le progrès alors que fondamentalement rien n'avait réellement changé?

saladin936 a écrit:

Les hadith le prouvent également:

L’Emir des croyants ‘Omar Ibn Al Khattab disait : "Pendant la Jahiliyya, nous ne donnions aucune valeur à la femme, lorsque l’Islam est venu et qu’Allah a parlé d’elles, nous avons compris qu’elles ont des droits sur nous." [ Al Boukhari ]

Paroles, paroles...

Quels droits?

saladin936 a écrit:
Sans oublier les mariages invalides:

Un groupe de moins de dix personnes entrait chez une femme et celle-ci avait un rapport sexuel avec chaque homme. En cas de conception d’un enfant, la femme désignait l’homme à qui elle attribuait la paternité.

« mariage pour améliorer la lignée ». L’homme cédait sa femme à un homme courageux et de haut rang dans le but d’engendrer un enfant possédant les mêmes caractéristiques que lui.

C'était beaucoup mois barbere que l'institution islamique du dhimmi

saladin936 a écrit:
« mariage temporaire (nikah al mout’a) » .Le mariage temporaire consiste à épouser une femme pour un délai déterminé.

Si je suis bien informé, cette pratique toujours licite chez les chiites.

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique   Mer 22 Aoû 2012, 23:33

bigsam68 a écrit:
Sur le bouddhisme certains estiment que c'est une philosophie d'autres que c'est une religion. Je pense pour ma part qu'il y a une dimension philosophique et une dimension religieuse.

Elle est avant tout philosophique. Prenez comme les japonais, ils vont durant leur vie vivre en bouddhistes, mais vont naître et mourir shintoïstes, car c'est leur religion. Mais je sais qu'il y a controverse.

Citation :
Sur l'hindouisme, si vous considérez que le système des castes qui est la négation même de l'égale dignité de tous les hommes n'est pas une violence c'est que nous ne partageons pas la même définition de la violence.

Je le nie nullement. J'ai voulu m'en tenir à l'aspect de prescriptions qui cautionnent clairement l'homicide.

Citation :
Même dans le Christianisme on a pu par exemple justifier les conversions forcées en se référant au verset de Luc 14;23. Bien entendu c'était surtout le résultat d'une mauvaise exégèse du texte mais les conséquences étaient bien présentes.

Mais justement, vous le démontrez vous-même ici sur ce que je veux à tout prix souligner, que le christianisme ne contient pas de prescriptions préjudiciables envers le prochain, alors que l'Islam en contient beaucoup. Pourquoi croyez-vous que les gestes meurtriers des chrétiens d'aujourd'hui sont énormément moins répandus? Parce que avec le temps, nous voyons bien que dans les écrits évangéliques, il y a rien qui prône la violence envers le prochain, alors que dans l'islam, il y en aura toujours à cause de leurs textes et cela se déplace en Occident!

Citation :
Par ailleurs, sur votre accusation d'aveuglement ou de naiveté lié à mon confort occidental, sachez que j'ai moi-même été confronté dans ma famille durant ma jeunesse à des comportements de rejet et d'intolérance parce que je n'étais pas convertis au Christianisme. Par conséquent, je suis juste peut-être un peu plus conscient que l'intolérance et le sectarisme peut prendre différents visages et le fait que je refuse de faire une fixation sur l'islam ne signifie pas que j'ignore les dérives totalitaires qui peuvent exister dans cette religion.

Vous m'en voyez navré. Cependant encore une fois, le rejet et l'intolérance quand cela a lieu parmi les chrétiens, ce n'est pas par cautionnement des Écritures, alors que l'islam oui. A titre d'exemple, oubliez jamais qu'un musulman dans la vision chrétienne est un être humain qu'il se garder de lui porter préjudice car c'est ce que le Christ enseigna, mais pour les mêmes raisons d'enseignements, à cause de l'islam, un chrétien sera toujours vu comme un dhimmi. La nuance est FONDAMENTALE. Donc à cause de cette réalité islamique, jamais il y aura changement, peu importe l'endroit dans le monde où les musulmans seront à 50% +1!


Revenir en haut Aller en bas
 
L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'accueil des élèves musulmans dans l'enseignement catholique
» Accueil d'élèves du primaire - responsabilité
» La question du bien et du mal dans l’enseignement du Bouddha
» Venir vous rejoindre dans l'enseignement - quelques conseils ?
» Mutation DOM/TOM dans l'enseignement privé ?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: