DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Ven 02 Juin 2006, 04:03

1)Les Catholiques et les Juifs se sont demandés mutuellement pardon sur initiative du Saint Pere.

Nous devons pardonner et prier pour eux.L'antisémitisme est un péché.

2)Jésus Christ est la Seule et Unique Vérité qui mene au Père donc au Salut.

Toutes les autres religions sont donc des hérésies.

Mais nous nous devons de ne pas faire l'amalgame entre le croyant et la croyance.

Tout humain peut importe sa croyance a le droit à notre plus profond respect.

3)Les idéologies anti-chrétiennes doivent etre combattues.

Un chrétien ne peut admettre une idéologie contraire à l'enseignement du Christ.

Le chrétien a pour devoir de propager la Vérité et de la défendre.

Le combat est theologique.

4)Il est interdit à un chrétien d'imposer sa Foi à un tiers.

La Vérité est Amour car Dieu est Amour,l'Amour est un consentement mutuel.

Chaque homme est libre de ces choix et doit le rester.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Ven 02 Juin 2006, 04:16

Combattre les idéologies anti-chrétiennes sur quelles bases? La raison? L'éthique? Les menaces de souffrances éternelles?

Vous croyez que le christianisme est plus rationnel que l'athéisme avec sa trinité, son péché originel dont on n'a AUCUNE preuve et ses bébés qui meurent? Qu'il est plus éthique que l'athéisme avec sa haine de l'homosexualité et du sexe libre?
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Ven 02 Juin 2006, 04:25

Sâmkhya a écrit:
Combattre les idéologies anti-chrétiennes sur quelles bases? La raison? L'éthique? Les menaces de souffrances éternelles?

Vous croyez que le christianisme est plus rationnel que l'athéisme avec sa trinité et ses bébés qui meurent? Qu'il est plus éthique que l'athéisme avec sa haine de l'homosexualité et du sexe libre?

je crois que le christianisme a des bases plus solides que l'atheisme oui.

croire en un Dieu tout puissant pouvant me consoler,m'épauler,me donner des reperes.
plutot que de ne croire en rien,ou seulement en moi.

En etre raisonnable,je sais que la croyance quelle qu'elle soit fait partie integralement de moi.

savoir que tout a une origine,et qu'il y a Une origine a tout.

-combattre les ideologies sans Dieu par la raison oui.

-combattre les autres religions par la Theologie(Bible) et par la raison.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Ven 02 Juin 2006, 04:47

Sâmkhya a écrit:
le christianisme et ses bébés qui meurent?

il n'y a donc pas de bébés qui meurent dans l'athéisme..? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Ven 02 Juin 2006, 05:35

L'existence du mal ne pose pas à l'athéisme un problème d'incohérence.

Il n'y a pas non plus par symétrie un «problème du bien» pour l'athéisme.

Pour l'athéisme, l'univers est indifférent à notre existence. Néanmoins, la vie a réussi à émerger et à s'adapter. Donc on peut déduire de ça l'existence d'un mélange de bien et de mal. Et c'est effectivement ce qu'on retrouve.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Ven 02 Juin 2006, 08:46

Sâmkhya a écrit:
L'existence du mal ne pose pas à l'athéisme un problème d'incohérence.

ni meme au christianisme.
mais j'avoue que l'atheisme est simplet oui.


Il n'y a pas non plus par symétrie un «problème du bien» pour l'athéisme.

Pour l'athéisme, l'univers est indifférent à notre existence. Néanmoins, la vie a réussi à émerger et à s'adapter.oui par hasard...pas tres raisonnable tout cela Donc on peut déduire de ça l'existence d'un mélange de bien et de mal. Et c'est effectivement ce qu'on retrouve.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Ven 02 Juin 2006, 13:55

Sâmkhya a écrit:
L'existence du mal ne pose pas à l'athéisme un problème d'incohérence.

donc dans un système qui s'explique selon les principes de l'athéisme, la mort d'un bébé n'est pas un problème mais tout ce qu'il y a de plus ordinaire..?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: reflexions...   Ven 02 Juin 2006, 14:47

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:


2)Jésus Christ est la Seule et Unique Vérité qui mene au Père donc au Salut.

Toutes les autres religions sont donc des hérésies.

3)Les idéologies anti-chrétiennes doivent etre combattues.

Un chrétien ne peut admettre une idéologie contraire à l'enseignement du Christ.

Le chrétien a pour devoir de propager la Vérité et de la défendre.

Le combat est theologique.

Cher Jesus Christ est mon Dieu,

Depuis Vatican II, l'Eglise s'est un peu affinée sur ce point. Elle ne veut plus qu'on regarde le monde en deux catégories, le noir et le blanc, mis qu'on sache discerner, comme le fait Jésus, le bon grain au milieu de l'Ivraie.

Donc le combat doit toucher uniquement à ce qui est directement "L'ANTECHRIST".

Le Christ, c'est l'humilité et l'amour, l'amour de Dieu et du prochain, et qui conduit à la vie éternelle.


L'antéchgrist sera donc tout ce qui, en nous et dans les idées (y compris dans les idées de l'Eglise) prêche L'INVERSE, à savoir l'orgueil, l'égoïsme, le mépris pour Dieu et pour le proichain, le refus de la vie éternelle.

Mais cela se fait avec disernement.

Exemple: prenons l'humanisme athée à la mode de nos joiurs en Europe.

Sa partie ATHEISME est une erreur (ivraie) mais il porte en lui, dit Jean-Paul II, du bon grain: l'HUMANISME. Certes cette humanisme se corrompt dans certains sujets comme le respect de la vie naissante et finissante. Mais il porte aussi des fruits dont nous profitaons en Europe: les lois sociales, les lois sur les maladies, les retraites, le chômage etc.

Je ne sais pas si je suis clair sur cette exigence de discernement, d'écoute des autres?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: reflexions...   Ven 02 Juin 2006, 17:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne sais pas si je suis clair sur cette exigence de discernement, d'écoute des autres?

c'est trés clair, me semble-t-il, et en plus c'est biblique.. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 03:59

Clotilde a écrit:
Sâmkhya a écrit:
L'existence du mal ne pose pas à l'athéisme un problème d'incohérence.

donc dans un système qui s'explique selon les principes de l'athéisme, la mort d'un bébé n'est pas un problème mais tout ce qu'il y a de plus ordinaire..?

Ce que je veux dire c'est que la mort d'un bébé n'est pas un argument contre l'athéisme. La mort d'un bébé peut être un problème à un autre égard.
Revenir en haut Aller en bas
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 04:04

[quote="Jesus Christ est mon Dieu"]

ni meme au christianisme.
mais j'avoue que l'atheisme est simplet oui.


L'athéisme est au contraire très sophistiqué, s'appuyant sur la logique et l'expérience.

Le christianisme dit que le mal s'explique par le péché originel, mais il n'y a AUCUNE RAISON de croire au péché originel. Et d'ailleurs, il est IRRATIONNEL de laisser un bébé mourir parce qu'un lointain ancêtre a péché.

oui par hasard...pas tres raisonnable tout cela

Même s'il y avait l'existence d'un facteur «anti-hasard», on serait encore à des années-lumières du Dieu chrétien. Il y a des centaines de Dieux qui pourraient jouer le rôle du facteur anti-hasard. Ça pourrait aussi être un être fini.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 04:07

Sâmkhya a écrit:
Clotilde a écrit:
Sâmkhya a écrit:
L'existence du mal ne pose pas à l'athéisme un problème d'incohérence.

donc dans un système qui s'explique selon les principes de l'athéisme, la mort d'un bébé n'est pas un problème mais tout ce qu'il y a de plus ordinaire..?

Ce que je veux dire c'est que la mort d'un bébé n'est pas un argument contre l'athéisme.

non, effectivement, donc ça ne l'est pas non plus contre le christianisme..! Idea
Revenir en haut Aller en bas
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 05:05

Clotilde a écrit:
Sâmkhya a écrit:
Clotilde a écrit:
Sâmkhya a écrit:
L'existence du mal ne pose pas à l'athéisme un problème d'incohérence.

donc dans un système qui s'explique selon les principes de l'athéisme, la mort d'un bébé n'est pas un problème mais tout ce qu'il y a de plus ordinaire..?

Ce que je veux dire c'est que la mort d'un bébé n'est pas un argument contre l'athéisme.

non, effectivement, donc ça ne l'est pas non plus contre le christianisme..! Idea

Comment, donc? Quelle sorte d'inférence faites-vous ici? Ce n'est pas comparable. L'existence du mal est compatible avec une nature indifférente. Ça ne l'est pas avec un créateur omnipotent, omniscient et provident.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5042
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 08:10

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
-combattre les ideologies sans Dieu par la raison oui. -combattre les autres religions par la Theologie(Bible) et par la raison.

Les autres religions sont des hérésies, disiez-vous : Non. Elles sont incomplètes, oui.
Jésus est le Seigneur de l'Univers, non le seul Dieu des chrétiens qui, eux sont à son service. L'inverse n'est pas vrai.

Que dit la Bible : à partir du péché originel Dieu a envoyé des prophètes pour ramener les hommes à Lui.
Nous sommes de la religion d'Abraham, de celle de Moïse. Donc ceux qui, comme nous s'en inspirent ne sont pas dans l'hérésie, mais dans l'inachevé.
Jésus lui-même n'a-t-il pas dit que l'essentiel est le Décalogue (Moïse) et que deux commandements seulement généraient tout le reste ?
Ce que Dieu a déclaré saint, nous ne pouvons le déclarer hérétique.
-----------------------------------------
Pourquoi Dieu, qui peut tout, fait-il naître et prospérer des voies non-chrétiennes ?
Parce que l'humanité a besoin de ses marches pour accéder à Lui. De la religion d'Abraham, notre ancêtre, qui sacrifiait des enfants, à celle de David avec ses 800 femmes, à celle de Jésus, il y a une graduation.
Cette graduation est aujourd'hui sur la terre entière pour que la terre entière puisse venir à Jésus en gravissant les marches.
Le peuple chrétien - que Jésus a choisi et non l'inverse - est au service de cette mission. Elle s'est révélée magnifiquement dans l'apostolat de Jean-Paul II visitant tous ses frères en Abraham et en Moïse, mais plus largement en réunissant, pour la première fois dans l'Histoire, tous les croyants de la Terre dans une même prière à Dieu (Rencontre d'Assise 1986)
---------------------------------------------
Ce n'est pas que le prêche qui convertira
C'est l'exemple. Le meilleur des prêches est une vie vécue en Christ, car alors ce n'est pas un organe, la langue, ou les mots d'un Livre qui vivent, c'est Dieu lui-même qui vivant en nous, enseigne et convertit.
Ainsi donc, le premier ustensible de l'évangélisateur, c'est le miroir qui permet de se regardre l'âme.

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 08:37

Sâmkhya a écrit:


Comment, donc? Quelle sorte d'inférence faites-vous ici? Ce n'est pas comparable. L'existence du mal est compatible avec une nature indifférente. Ça ne l'est pas avec un créateur omnipotent, omniscient et provident.

Cher Sâmkhya,

Sauf si la mort a une autre signification et qu'elle est une NAISSANCE.

Imaginez la terre comme le ventre noir et silencieux d'une femme. Vous y êtes avec votre jumeau et soudain il sort de ce ventre. Vous êtes là, désespéré, et vous dites:
Citation :
"Il ne peut y avoir de Dieu. Mon frère est parti. C'est un mal.

Mais lorsque vous naissez vous-même, et que vous entrez dans un autre monde, fait de lumière, votre opinion change. Vous dites:
Citation :
"La terre était donc juste une matrice? Et je retrouve mon frère ici, bien vivant?

Conclusion: Tout dépend du regard que vous avez sur le monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 08:39

Cher Valtortiste,

Merci pour vos explications lumineuses et catholiques.

Citation :
Nous sommes de la religion d'Abraham, de celle de Moïse. Donc ceux qui, comme nous s'en inspirent ne sont pas dans l'hérésie, mais dans l'inachevé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 08:45

Cher Sâmkhya

il me semble que vous vous imaginez que la mort des bébés ou de tout autre innocent, ne nous affecte pas, ne nous pose pas problème, comme vous dites, parce que nous croyons en Dieu et parce que nous théorisons cette réalité que personne ne peut nier. Or ce n'est pas le cas, la mort des innocent nous révolte tout autant que les ahtées. La seule différence avec eux, c'est que nous ne nous en tenons pas là.

L'incohérence qui se pose entre la mort des bébés et l'existence d'un Dieu tout puissant existe bel et bien...dans la pensée athée, parce que justement elle nie Dieu, elle nie le sens, elle nie l'espèrance d'une vie après la mort, qui peuvent être donnée à cette réalité inconstestable de la mort des innocents, réalité douloureuse mais qui peut trouver consolation, réalité révoltante et absurde si on lui refuse une signification.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: reflexions...   Sam 03 Juin 2006, 15:26

Arnaud Dumouch a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:


2)Jésus Christ est la Seule et Unique Vérité qui mene au Père donc au Salut.

Toutes les autres religions sont donc des hérésies.

3)Les idéologies anti-chrétiennes doivent etre combattues.

Un chrétien ne peut admettre une idéologie contraire à l'enseignement du Christ.

Le chrétien a pour devoir de propager la Vérité et de la défendre.

Le combat est theologique.

Cher Jesus Christ est mon Dieu,

Depuis Vatican II, l'Eglise s'est un peu affinée sur ce point. Elle ne veut plus qu'on regarde le monde en deux catégories, le noir et le blanc, mis qu'on sache discerner, comme le fait Jésus, le bon grain au milieu de l'Ivraie.

Donc le combat doit toucher uniquement à ce qui est directement "L'ANTECHRIST".

Le Christ, c'est l'humilité et l'amour, l'amour de Dieu et du prochain, et qui conduit à la vie éternelle.


L'antéchgrist sera donc tout ce qui, en nous et dans les idées (y compris dans les idées de l'Eglise) prêche L'INVERSE, à savoir l'orgueil, l'égoïsme, le mépris pour Dieu et pour le proichain, le refus de la vie éternelle.

Mais cela se fait avec disernement.

Exemple: prenons l'humanisme athée à la mode de nos joiurs en Europe.

Sa partie ATHEISME est une erreur (ivraie) mais il porte en lui, dit Jean-Paul II, du bon grain: l'HUMANISME. Certes cette humanisme se corrompt dans certains sujets comme le respect de la vie naissante et finissante. Mais il porte aussi des fruits dont nous profitaons en Europe: les lois sociales, les lois sur les maladies, les retraites, le chômage etc.

Je ne sais pas si je suis clair sur cette exigence de discernement, d'écoute des autres?

je suis d'accord cher arnaud,

j'ai écrit:"Un chrétien ne peut admettre une idéologie contraire à l'enseignement du Christ. "

càd que tout ce qui est mauvais doit etre dénoncé et combattu.

j'ai aussi écrit qu'on se doit de respecter tout etre humain,peu importe sa croyance.
et qu'il nous ait interdit d'imposer notre croyance.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 15:32

[quote="Sâmkhya"]
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:


ni meme au christianisme.
mais j'avoue que l'atheisme est simplet oui.


L'athéisme est au contraire très sophistiqué, s'appuyant sur la logique et l'expérience.

l'atheisme ne peut etre"solide"puisqu'il n'a pas de "base solide",la logique et la raison nous pousse à croire en cette origine de tout qui régit le Monde"au sens univers",Les astrophysiciens s'accordent sur le fait que l'univers est régit par un ordre,mieux q'une horloge tout est millimetré...

Le christianisme dit que le mal s'explique par le péché originel, mais il n'y a AUCUNE RAISON de croire au péché originel. Et d'ailleurs, il est IRRATIONNEL de laisser un bébé mourir parce qu'un lointain ancêtre a péché.

oui par hasard...pas tres raisonnable tout cela

Même s'il y avait l'existence d'un facteur «anti-hasard», on serait encore à des années-lumières du Dieu chrétien. Il y a des centaines de Dieux qui pourraient jouer le rôle du facteur anti-hasard. Ça pourrait aussi être un être fini.

à vous de vous renseigner sur les hérésies,elles ont toutes étaient combattues et vaincues par la Foi et la Raison."Saint Augustin,Saint Thomas d'Aquin etc.."

Bonne Lecture!
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 15:41

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Valtortiste,

Merci pour vos explications lumineuses et catholiques.

Citation :
Nous sommes de la religion d'Abraham, de celle de Moïse. Donc ceux qui, comme nous s'en inspirent ne sont pas dans l'hérésie, mais dans l'inachevé.

Pour la religion juive nous sommes d'accord,

mais l'inachevé qui n'a pas pour but de s'achever est une hérésie.

le principe meme de ce judaisme talmudique pharisianique est un rejet ad-vitam eternam de la Vérité.

oui cela est inachevé,mais à jamais.

De plus,ce qui fait qu'un tel ou un tel est juif ce n'est pas la chair mais la circoncision du coeur.
à ce titre qui est réellement juif?
Celui qui suit l'enseignement parfait de Dieu,ou celui qui le rejette?

Par Jésus Christ,je suis chrétien donc juif.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 16:10

Citation :
mais l'inachevé qui n'a pas pour but de s'achever est une hérésie.

Là, ayez confiance en Dieu, lui qui peut,
Citation :
des pierres que voici, faire surgir des enfants à Abraham.
Luc 3, 8

Ces religions sont accomplies A L'HEURE DE LA MORT de leurs adeptes et à la fin du monde.

Toutes, d'ailleurs, sans exception, ont reçu l'attente de la venue d'un MESSIE (Islam, hindouisme etc. compris).

Aucune n'est déçue quand le Christ paraît.

Alors se réalise avec puissance ce texte:

Citation :
Jean 10, 16 J'ai encore d'autres brebis qui ne sont pas de cet enclos; celles-là aussi, il faut que je les mène; elles écouteront ma voix; et il y aura un seul troupeau, un seul pasteur;

Si Jésus ne le fait pas EN CE MONDE et AVANT LA MORT, c'est que l'homme (y compris les chrétiens) y est orgueilleux et transforme en fierté politique les fruits de l'Esprit Saint.

Donc patience...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 17:06

Je vous suis parfaitement dans ce raisonnement cher arnaud. cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Valtortiste91



Masculin Messages : 5042
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 19:06

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
mais l'inachevé qui n'a pas pour but de s'achever est une hérésie.
Je n'affiche pas d'accord sur ce que vous exprimez, mais un parfait accord avec ce que vous recherchez.
Je m'explique par une métaphore : je suis plus sensible à "Jésus-Christ est NOTRE Dieu" qu'avec "Jésus-Christ est mon Dieu à moi".
N'y voyez pas d'offense, seulement la conviction que Jésus est le Seigneur de l'Univers et que sur la Montagne de Dieu il n'y a qu'un seul sommet et plusieurs versants.
Synchrétisme ? Non. tous les chemins mènent au sommet, mais tous ne se valent pas. Glorifions Dieu qui nous a choisi pour le servir (et pas l'inverse) non pour notre mérite mais pour notre utilité à son service (+).
Ceci dit, cela c'est de la théo(rie) ou de la théo(logie).
En pratique, j'ai énormément de mal à passer aux mouvements du coeur. Non pour les pratiquants du Judaïsme, parce que j'y suis en terrain connu et que le Salut vient d'eux, mais avec les musulmans. Il faut dire que là où je suis leur pratique du communautarisme provocateur ne facilitent pas les choses.
Tenter d'intégrer ceci sur un forum, comme vous le faites, me semble très intéressant.
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Sam 03 Juin 2006, 19:45

Valtortiste91 a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
mais l'inachevé qui n'a pas pour but de s'achever est une hérésie.
Je n'affiche pas d'accord sur ce que vous exprimez, mais un parfait accord avec ce que vous recherchez.
Je m'explique par une métaphore : je suis plus sensible à "Jésus-Christ est NOTRE Dieu" qu'avec "Jésus-Christ est mon Dieu à moi".
N'y voyez pas d'offense, seulement la conviction que Jésus est le Seigneur de l'Univers et que sur la Montagne de Dieu il n'y a qu'un seul sommet et plusieurs versants.

Il ne s'agit ici que de mon témoigne personnel,je dis Jésus Christ est mon Dieu,non pour le couper des autres ou l'abaiser mais parce qu'Il est AUSSI mon Dieu tout à moi comme il l'est pour les autres.

Synchrétisme ? Non. tous les chemins mènent au sommet, mais tous ne se valent pas.

Plusieurs chemins menent au Christ oui,mais un Seul mène au Pere qui lui est le sommet de la Montagne.

Glorifions Dieu qui nous a choisi pour le servir (et pas l'inverse) non pour notre mérite mais pour notre utilité à son service (+).

Glorifions aussi Dieu qui s'est aussi abaissé à nous servir.

Ceci dit, cela c'est de la théo(rie) ou de la théo(logie).
En pratique, j'ai énormément de mal à passer aux mouvements du coeur. Non pour les pratiquants du Judaïsme, parce que j'y suis en terrain connu et que le Salut vient d'eux, mais avec les musulmans. Il faut dire que là où je suis leur pratique du communautarisme provocateur ne facilitent pas les choses.

Je connais(un peu)ces comportements oui.

Tenter d'intégrer ceci sur un forum, comme vous le faites, me semble très intéressant.
Amitiés

Tout est bon à savoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Sâmchat



Messages : 991
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Dim 04 Juin 2006, 05:31

Clotilde a écrit:
mais qui peut trouver consolation


J'ai déjà expliqué qu'une compensation à la souffrance inutile n'équivalait pas à une justification.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Dim 04 Juin 2006, 05:42

Sâmkhya a écrit:
Clotilde a écrit:
mais qui peut trouver consolation


J'ai déjà expliqué qu'une compensation à la souffrance inutile n'équivalait pas à une justification.

"compensation"...? Quelle compensation..? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5042
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Dim 04 Juin 2006, 08:38

Cher "Jésus est mon Dieu",
Ce que vous répondez est exact, et même si cela se voit peu, je trouve plutôt sympathique votre recherche car elle est une recherche de notre époque.
-----------------------------
Je m'explique.
Comme vous le savez je suis fan de "l'Evangile tel qu'il m'a été révélé" de Maria Valtorta puisque je lui consacre un site.
A force de suivre Jésus en esprit sur les routes de Palestine, je finis par observer les réactions de la troupe apostolique, ces saint qui fondront l'Eglise (sauf un).
Ils ont du mal à comprendre la spiritualité du Royaume et l'universalité du Salut.
Un épisode l'illustre notamment : celui de la cananéenne. (Matthieu 15,21-28 - Marc 7,24-30). Voici que Jésus se montre dur : Je suis venu pour Israël, pas pour les chiens(païens) !
Il est si anormalement dur que les apôtres se font avocat de la cananéenne.
------------------------------
Ceci dans Maria Valtorta http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2005/05-019.htm a un sens : Jésus caricature la dureté de ses hébraïsants perdus dans un monde de païens qui ne sont pas des gens comme il faut et qui ne veulent pas l'écouter. Retournons en Israël n'arrêtaient-ils pas de lui dire.
Le cri de foi merveilleux de la cananéenne sera la réponse.
------------------------------
C'est ce passage que je médites quand mon coeur a du mal à croire que Jésus est le Dieu de l'Univers, même des gens "pas comme il faut", et non pas le Dieu seul des chrétiens, voire des catholiques.
Je cite sur une autre file Anouar El Sadate et son discours pour la Paix à la Knesseth : l'âme ne peut qu'y reconnaît le souffle de l'Esprit dans cette parole de musulman.
Un frisson ne peut que courrir dans l'échine de celui qui entend "Shema Israel", le cri du Judaïsme.
Mais je vous l'ai dit ce que mon coeur me dit si facilement, j'ai énormément de mal à le mettre en pratique.
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...   Dim 04 Juin 2006, 08:48

Citation :
J'ai déjà expliqué qu'une compensation à la souffrance inutile n'équivalait pas à une justification.

La souffrance n'a pas de justification. Tout au plus une explication, et la possibilité, par grâce, de porter des fruits.
Revenir en haut Aller en bas
 
reflexions théologiques sur le vrai et le faux ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Savez-vous reconnaître un vrai d'un faux sourire ?
» Le vrai et le faux croyant
» Discernement ; Comment discerner un vrai d'un faux prophète?
» Le vrai et le faux croyant
» Etes-vous plutôt vrai self ou faux self ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: