DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Etude du monde invisible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012, 22:26

Merci, Arnaud et Petit messager d'être intervenus, je commençais à me sentir un peu seul.

Une mise au point nécessaire :
Je n'ai jamais cautionné Papus ni personne, contrairement à ce qu'insinue monsieur je sais tout

Je m'inspire des expériences de tels et tels, sachant que des parcelles de Vérité sont partout comme le dit le Concile VII et Arnaud sur ce forum.

Je m'appuie aussi sur les textes de Sédir, un mystique remarquable converti après son cheminement d'occultiste et dont je n'ai pas voulu citer le nom car il est un personnage trop atypique pouvant susciter des polémiques, la preuve...

Il y a des intégristes partout, je le constate encore aujourd'hui. Si vous pensez mes textes dangereux à la foi, Arnaud pourra les retirer aussitôt, je le comprendrai.

Sinon je continuerai encore quelques petits textes avec j'espère quelques questions hors des querelles de nos égo.

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012, 23:18


"Pendant que nous sommes en ce monde il nous faut acquérir le repos afin que, lorsque nous dépouillerons la chair, nous nous trouvions dans le repos et n’allions pas dans le milieu. Car plusieurs se sont égarés en chemin. En effet, il est bon de quitter le monde avant que d’avoir péché.
Certains ne veulent pas et ne peuvent pas. D’autres s’ils ont la volonté, n’en tirent pas profit car ils n’agissent pas. Est-[ce la v]olonté qui fait d’eux des pécheurs ? Mais s’ils ne veulent pas ! La justice restera hors d’atteinte dans les deux cas, et l’absence de volonté [et] l’inaction.

Un apostolique vit [dans une] vision des gens enfermés [dans] une maison en flamme et . [ . ] . . . . . [ . . . . . ] feu jetés (?) [ . . . ] . feu [ . . . . . ] . . . eux dans (?) [ . . . . . ] . . . [ . ] . [ . . . . ] et ils leur dirent : [ . . . . . . . . . . . ] . . à eux de sauver [ . . . . . . . . . . . . ] ils ne voulurent pas. Ils reçurent [ . . . . . . . . ] châtiment qu’on appelle la ténèbre [extérieur]e parce qu’il . [ . . . . ]"

(écrit apocryphe des anciens chrétiens)


Désolée pour l'ambiguïté!



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 09:56

Bonjour Séraphine,

Ben justement, cette ambiguïté, quelle est-elle exactement à travers ces textes ?

Pouvez-vous être plus claire, SVP ? Parce que les doubles ou triple sens peuvent dire une chose et son contraire... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 10:24

Intéressante étude en forme de témoignages cher Doumé.

C'est comme cela que je la comprends.

Par contre je ne l'aurais pas posté dan la Section Théologie Spirituelle, réservée à la Théologie Catholique, sauf erreur de ma part, me semble-t-il ?

Je l'aurais placée plutôt dans Témoignages, Discernements, Cas concrets.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 10:57

Merci Jeb de votre passage et encouragements objectifs.

Pour la rubrique, oui vous avez raison, à la réflexion ce serait mieux.
Je pense qu'un modérateur s'en chargera (l'êtes-vous ?) ou je demanderai à Arnaud.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 24/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 12:07

Juste avant de partir;

Philippe de Lyon et les extra terrestres

Philippe de Lyon et la réincarnation

L'occultisme

Et vu que tout ceci est considéré comme des délires par le modérateur:

Citation :
"Ca y est ? Vous avez terminé votre délire ?"


Je m'en vais appliquer la parole de notre sauveur

"Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez en secouant la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage"


Bonne continuation à tous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 13:00

sunny Dans ma vie, je voyais et je vivais toute sorte d'expériences sur ce monde invisible.
Alors pour comprendre et savoir ce qu'il m'arrivait. Je me suis intéressé aux personnes pratiquant la religion et l'ésotérisme mais leur réponse à mes questions étaient très insuffisantes. De ce fait, je me suis tourné vers des livres ésotérique et spirituel. Et là, j'ai pu trouver de plus amples réponses à mes questions car des expérimentations étaient similaires aux miennes sans pour autant m'écarter de la foi en Dieu et au Christ-Jésus. Bien au contraire, les livres de Rudolf Steiner m'ont fait connaître Notre Seigneur Christ encore mieux que les religions chrétiennes. Alors ce monde invisible m'est devenu un peu mieux visible et plus compréhensible...
Je sais que ces mondes invisible et visible sont comme infini et nous avons énormément à découvrir en développant nos vertus et nos qualités similaires au Christ-Jésus qui permet d'ouvrir ces portes de l'inconnu...
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 13:12

Ignoble pécheur,

Dans ce forum on n'accorde de crédit à un personnage qu'en fonction de l'affection qu'on a pour lui, de ses confidences, de ses visions, de sa sensibilité...
Donc, toute ma sympathie dans cet effort de vérité Smile


Doumé,
Tu penses être sorti du labyrinthe d'Aivanhov, mais ta pensée en est encore terriblement imprégnée.
Tu dis qu'avoir expérimenté ces "vérités" te donnent l'avantage de savoir mieux discerner qu'un autre qui n'aurait pas expérimenté.
Or, c'est une erreur logique, mais une erreur quand même.

Quelqu'un s'étant arrêté au seuil de l'expérimentation d'une "fausse vérité" c'est quelqu'un qui en a mesuré toute sa portée mensongère et n'en voit pas l'utilité.
Pour moi quelqu'un qui a essayé un peu toutes les sectes, c'est quelqu'un qui tombe toujours la même spirale, dans la même trappe, dans la même déception.
Il semble que tu as trouvé dans ce forum un public pas trop difficile, donc le danger te guette encore une fois.
C'est le moment ou tu devrais vraiment essayer de découvrir ta véritable motivation.
Faire table rase et non pas juste corriger les chiffres dans un bilan de pertes et profits.
Bon courage, si tu veux bien l'entendre
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 13:20

Je vous avoue que je n'ai pas compris grand chose aux messages de ignoble pécheur.

On peut avoir un regard faussé par ces propres certitudes et au nom de notre Foi en faire une carapace. Une carapace qui ne laisse aucune "trouée" du regard que peut porter l'Amour du Christ qu'IL a pour chacun d'entre nous.

Le monde invisible est celui qui peut se révéler, se rendre visible, comme une petite trouée, de la bonne terre qu'il y a en chacun de nous et en chacun de nos frères.

Le Seigneur se sert et emprunte avec nous, ce chemin rocailleux, tortueux, épineux où l'homme a tendance à ne voir que celui-ci, en pensant qu'il a le devoir d'arracher ce qui semble mauvais, chez l'autre bien sûr mais pas chez nous :P .....alors que Dieu voit la bonne terre où IL veut nous mener.

Avant de "sermonner" regardons-nous et rendons grâce de notre propre chemin et regardons notre proche comme Dieu le regarde.

"Trouons" le avec le regard de Marie.

Cher Doumé, merci pour ton témoignage et tes réflexions. I love you

Je vous souhaite à toutes et à tous un bon Dimanche et d'avoir, pour moi, une petite pensée, demain Lundi. Je vous emmène avec moi, ainsi que la petite famille "Agapé". flower
Pardon, je suis un "chouia" hors sujet. Embarassed





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 13:21

Ignoble pécheur a écrit:
Juste avant de partir;

Philippe de Lyon et les extra terrestres

Philippe de Lyon et la réincarnation

L'occultisme

Et vu que tout ceci est considéré comme des délires par le modérateur:

Citation :
"Ca y est ? Vous avez terminé votre délire ?"

Il voulait parler du ton que vous preniez (même s'il part d'un bon sentiment) et non de la teneur de vos propos


Je m'en vais appliquer la parole de notre sauveur

"Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez en secouant la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage"


Bonne continuation à tous

Merci pour vos avertissements non négligeables.

Avec prudence, je répondrai en citant saint Paul 1 Thessalonicien 5 :


" Prenez garde que personne ne rende à autrui le mal pour le mal ; mais poursuivez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous.
5:16
Soyez toujours joyeux.
5:17
Priez sans cesse.
5:18
Rendez grâces en toutes choses, car c'est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus Christ.
5:19
N'éteignez pas l'Esprit.
5:20
Ne méprisez pas les prophéties.
5:21
Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon ;

5:22
abstenez-vous de toute espèce de mal.
5:23
Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ !

Comprenez bien, cher Ignoble pécheur, que je ne cherche à endoctriner ni même influencer personne, mais seulement à encourager des recherches saines et constructives afin que les solitaires ne risquent pas se perdre.

En union de prière, notre Seigneur nous guidera,

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28036
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 13:27

Arc-en-Ciel a écrit:
Je vous avoue que je n'ai pas compris grand chose aux messages de ignoble pécheur.

On peut avoir un regard faussé par ces propres certitudes et au nom de notre Foi en faire une carapace. Une carapace qui ne laisse aucune "trouée" du regard que peut porter l'Amour du Christ qu'IL a pour chacun d'entre nous.

Le monde invisible est celui qui peut se révéler, se rendre visible, comme une petite trouée, de la bonne terre qu'il y a en chacun de nous et en chacun de nos frères.

Le Seigneur se sert et emprunte avec nous, ce chemin rocailleux, tortueux, épineux où l'homme a tendance à ne voir que celui-ci, en pensant qu'il a le devoir d'arracher ce qui semble mauvais, chez l'autre bien sûr mais pas chez nous :P .....alors que Dieu voit la bonne terre où IL veut nous mener.

Avant de "sermonner" regardons-nous et rendons grâce de notre propre chemin et regardons notre proche comme Dieu le regarde.

"Trouons" le avec le regard de Marie.

Cher Doumé, merci pour ton témoignage et tes réflexions. I love you

Je vous souhaite à toutes et à tous un bon Dimanche et d'avoir, pour moi, une petite pensée, demain Lundi. Je vous emmène avec moi, ainsi que la petite famille "Agapé". flower
Pardon, je suis un "chouia" hors sujet. Embarassed






Bonne chance pour demain ! Smile

fleur 6 I love you flower I love you fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 13:31

outreneuve a écrit:
Ignoble pécheur,

Dans ce forum on n'accorde de crédit à un personnage qu'en fonction de l'affection qu'on a pour lui, de ses confidences, de ses visions, de sa sensibilité...
Donc, toute ma sympathie dans cet effort de vérité Smile


Doumé,
Tu penses être sorti du labyrinthe d'Aivanhov, mais ta pensée en est encore terriblement imprégnée.
Tu dis qu'avoir expérimenté ces "vérités" te donnent l'avantage de savoir mieux discerner qu'un autre qui n'aurait pas expérimenté.
Or, c'est une erreur logique, mais une erreur quand même.

Quelqu'un s'étant arrêté au seuil de l'expérimentation d'une "fausse vérité" c'est quelqu'un qui en a mesuré toute sa portée mensongère et n'en voit pas l'utilité.
Pour moi quelqu'un qui a essayé un peu toutes les sectes, c'est quelqu'un qui tombe toujours la même spirale, dans la même trappe, dans la même déception.
Il semble que tu as trouvé dans ce forum un public pas trop difficile, donc le danger te guette encore une fois.
C'est le moment ou tu devrais vraiment essayer de découvrir ta véritable motivation.
Faire table rase et non pas juste corriger les chiffres dans un bilan de pertes et profits.
Bon courage, si tu veux bien l'entendre
Smile

Merci Outreneuve,

Je crois qu'il y a malentendu quand même. Je m'explique :

Cela fait plus de 20 ans que j'ai quitté la secte d'Aïvanhov, et plus de 10 ans que j'ai renoncé à toute recherche occulte. Néanmoins, ne nous est-il pas demandé de témoigner ?

J'ai fait table rase Outreneuve. Mais je vois que sur ce forum et un peu partout beaucoup de personnes sous-estiment ces dangers et risquent gros : il n 'y a qu'à voir les appels au secours fréquents...

La réflexion que je propose, c'est pour se garder de ne pas juger afin d'aider les personnes, c'est aussi, parce que, à l'exemple d'Arnaud avec son site sur le paranormal, le fait de mieux comprendre certaines choses ne peut que nous être utile et salutaire. Un jour, la science confirmera la mémoire des murs et la psychométrie par exemple, de même que l'influence des uns sur les autres par la pensée, etc...

Alors, pourquoi mettre ces éléments sous le boisseau ?
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 13:43

Merci mon petit frère Simon. :bisou:
Mon cher Doumé, je plussoie sur ton dernier message. "témoigner" Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 13:50

J'écrivais pendant que vous postiez Doumé...
outreneuve a écrit:
(...)
Doumé,
Tu penses être sorti du labyrinthe d'Aivanhov, mais ta pensée en est encore terriblement imprégnée.
Tu dis qu'avoir expérimenté ces "vérités" te donnent l'avantage de savoir mieux discerner qu'un autre qui n'aurait pas expérimenté.
Or, c'est une erreur logique, mais une erreur quand même.

Quelqu'un s'étant arrêté au seuil de l'expérimentation d'une "fausse vérité" c'est quelqu'un qui en a mesuré toute sa portée mensongère et n'en voit pas l'utilité. (...)

Bonjour outreneuve, quelqu'un comme Doumé qui a autant expérimenté ces domaines, qui a compris les erreurs qu'il a pu faire, qui nous met en garde contre tous les dangers de ces mouvements et de ces ésotérismes sans limites (ses posts des derniers mois), qui sait faire la part des choses en rejetant tout ce qui est négatif, c’est plutôt méritoire, non ? (voir entre autres la page 1, par exemple le post du 27 juillet à 18h07).

Arc-en-Ciel je me joins à Simon pour vous souhaiter un bon début de semaine I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 13:51

Merci Arc en ciel. Very Happy

Je précise que comprendre les choses ne signifient pas y adhérer ni endoctriner les autres. J'ai probablement du mal expliquer mes intentions avec ce fil ; mais je suis content qu'il y ait enfin quelques personnes, en dehors d'Ignoble pécheur, qui réagissent.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 13:55

Merci, Petit messager. Very Happy

Je sais que c'est un sujet délicat, mais je préfère m'exposer un peu plutôt que de m'endormir dans la quiétude. Cela comporte quelques risques bien sûr mais la vie est pleine de risques, ne fut-ce que celui de juger les autres.

Bon après midi.
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 15:06

Doumé a écrit :
Citation :
Alors, pourquoi mettre ces éléments sous le boisseau ?
Question parallèle dans la Genèse :
Dieu a-t-il vraiment dit de ne pas s'approprier du fruit de l'arbre de la connaissance ?`


Citation :
Un jour, la science confirmera la mémoire des murs et la psychométrie par exemple, de même que l'influence des uns sur les autres par la pensée, etc...
Le grand problème de l'homme est de ne pas se suffire à l'obéissance pauvre, âpre mais cependant commandement divin qui nous est échu, à cause de notre nature encline à ne pas se satisfaire de ce(lui) qui EST et nos oreilles nous démangent d'entendre du "nouveau", comme le disait déjà Saint Paul.

La science ne fait que limiter la connaissance de Dieu, au lieu de laisser Dieu nous instruire.
Mais il y a belle lurette que nous ne voyons plus que c'est la science des hommes qui fait obstacle à la connaissance de Dieu.
D'ailleurs, attendre que la science confirme que toutes choses a été créée en lui, par lui et pour lui, et que tout est donc lié et interdépendant, n'est-ce pas mettre sa foi en la science et non pas en Dieu ?


Tout est manifestation de Dieu, car Tout est sa création.
Avant la Chute, Dieu demande à Adam de nommer les animaux, c'est-à-dire que Dieu instruit son esprit avant qu'il ne choisisse de prendre, avec son âme, des raccourcis et inventer des concepts.
Ce qu'il convient de révéler et qui peut être caché sous le boisseau c'est la Seule et Vraie Lumière et non pas les lumières relatives qui clignotent tout au long des époques et des cultures.

Faire table rase, n'est autre que connaître, aimer et servir Dieu seul.
Alors dans ce vide, Dieu peut se manifester par une Lumière, Intelligence et Joie qui libère de toute velléité de connaissances relatives... et absurdes.
C'est la pauvreté d'esprit que Jésus bénit et que notre civilisation pétrie de science réprouve et déteste.
Evangéliser ne signifie pas ajouter quelque chose, mais retrancher les branches inutiles.

La révélation des choses cachées arrivera en son temps, et si elles sont cachées c'est qu'il y a de bonnes raisons, car pour le moment, l'homme n'est capable que de construire des tours de babel matérielles et conceptuelles qui tournent en rond autour de ses désirs égocentriques.
Tout cela, tout chrétien le sait, mais ne veut pas le savoir et perpétue ainsi le péché originel.
La dernière fois que Dieu a voulu nous faire savoir quelque chose, il est passé par le Christ...en attendant que Sa Parole lui revienne.
Ainsi en est-il de la parole qui sort de ma bouche, elle ne revient pas vers moi sans effet, sans avoir accompli ce que j'ai voulu et réalisé l'objet de sa mission. (Isaïe 55:11)

voilà, je retourne dans le silence des décors Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 15:32

Je crois que révéler un peu de ces choses cachées en en montrant les dangers, pourra éviter à beaucoup (qui en ont souvent entendu parler et qui voudraient n'en voir que les attraits, trouvant par orgueil une source de puissance) de se lancer dans des voies pouvant être mortelles pour l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 16:20

Pardon, petit messager, j'avais oublié de te répondre Smile

Citation :
Bonjour outreneuve, quelqu'un comme Doumé qui a autant expérimenté ces domaines, qui a compris les erreurs qu'il a pu faire, qui nous met en garde contre tous les dangers de ces mouvements et de ces ésotérismes sans limites (ses posts des derniers mois), qui sait faire la part des choses en rejetant tout ce qui est négatif, c’est plutôt méritoire, non ?

Pour détruire une tour de babel, il n'est pas nécessaire d'en reconstruire une autre à sa place, sous prétexte d'en corriger les erreurs, mais il faut terrasser et laisser place nette à Celui qui veut faire sa demeure.
A Doumé, ce sont ses erreurs personnelles et chaque fausse voie est différente d'une autre, car chaque personne a une configuration mentale légèrement différente. (du mot "mental" vient le mot "mensonge" ;)

Par contre la Vérité est UNE, comme Dieu est UN.
Le mieux est l'ennemi du bien, comme on dit Smile

Doumé en voulant expliquer le piège est toujours dans le piège.
Si quelqu'un va tout droit vers un précipice, on ne s'amuse pas à le lui décrire, mais à crier : stop !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 16:21

Etude du monde invisible

Rien de mieux que d'étudier le monde visible afin de pénétrer l'invisible, contrairement aux Guénoniens qui ne considèrent que les concepts ainsi que l'intellect pur pour appréhender le principe je pense que le monde matériel et sa "petitesse" sont intimement liés à l'invisible et nécessaires (par l’expérience) pour comprendre, l'invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012, 17:40

[quote="outreneuve"]

Citation :


Doumé en voulant expliquer le piège est toujours dans le piège.
Si quelqu'un va tout droit vers un précipice, on ne s'amuse pas à le lui décrire, mais à crier : stop !


Tout à fait d'accord Outreneuve, un peu comme pour l'alcool : il n'y a pas besoins de boire pour vérifier que c'est nocif. On peut faire confiance aux études faites ou simplement au fait de voir l'état d'un homme ivre. En un mot : ne pas expérimenter le mal pour le connaître et le combattre.

Sauf, et c'est important, lorsque le mal est fait et qu'il faut y remédier ou, si besoin, trouver ses causes. Un exemple : Des phénomènes paranormaux (ou pas) dans une maison s'occasionnant par des bruits dans le mur. Il y aura nécessité de diagnostic afin d'identifier et remédier selon la ou les causes. Et là, une personne qualifiée d'un charisme, et entourée d'autres personnes complémentaires, sera utile.

Bien sûr que, nous ne devons pas explorer ces domaines pour le plaisir ou d'autres sentiments inavouables, mais lorsque les gens sont dans la m..., et on entend des appels au secours régulièrement, alors des connaissances contrôlées et assurées par des personnes sérieuses peuvent être utile.
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 13:38

Bonjour Doumé,

Je sais que ton but en ouvrant ce fil, était plutôt de dissuader les membres ou autres personne dans ce forum de chercher ailleurs que dans la religion chrétienne, et par extension, de l'église catholique.
Je pense que chaque âme sur terre, est venue faire une expérience que seule elle même et son créateur connaissent. C'est ce j'appelle, le but de l'existence sur terre. Autant d'âmes, autant d'expériences, variées et diverses.

Comme je dis souvent, les expérience des autres sont toujours intéressantes, mais chacun a sa propre voie. C'est sur cette conviction que je fonde ma croyance en la réincarnation, car je reste convaincue que l'âme devra faire plusieurs expériences, pour retrouver sa pureté originelle. C'est le but de toute existence: "Soyez saint, comme votre Père du ciel est Saint." Peut-on le devenir en une seule vie? je doute.
Chacun a sa propre voie: Il y en a qui, comme toi, ont fait toutes sortes d'expériences, ésotériques magiques, fantastiques... avant d'arriver à la religion.
Il y en a d'autres qui ont commencé par la religion, et qui à un moment donné, ont eu soif d'autre chose, approfondir leur relation avec le Seigneur Jésus, et pour cela, il faut absolument passer par l’ésotérisme. Je reste également convaincue, que l'enseignement du Christ, peut, et doit être complété par un enseignement ésotérique.

Quand le Christ dit: "A vous, il a été donné de comprendre..." Quand le Christ, emmène avec lui seulement trois apôtres sur une haute montagne, c'est parce que ceux là reçoivent un autre enseignement que le "commun" des disciples ne peut pas encore recevoir. C'est l'appel de chaque âme qui détermine le moment, où l'âme aspire à passer à autre chose. Et je crois que cette appel existe en chacun, il se fait insistant, il se fait de plus en plus fort au cours de chaque existence. on peut l'ignoré, on peut l'étouffer, mais ils existe.

Pour moi, la religion ne nous propose que des rites extérieurs, et elle contribue donc à étouffer cet appel, cette aspiration de l'âme.
C'est en cela que je ne suis pas d'accord avec la religion chrétienne. Pour eux, l'enseignement ésotérique est néfaste. Ils ont réduit l'enseignement du Christ à la philosophie. Des tas d'écrits, des tas de raisonnements qui reste au niveau intellectuel, au niveau mental.
Le Christ n'avaient pas appelé les intellectuels à sa suite, mais des hommes sans éducation les pêcheurs; c'est parce que l'enseignement du Christ n'est pas destiné au mental, il se comprend avec son cœur, avec son âme. Aujourd'hui, quand on élit un pape, c'est d'abord par rapport en son CV, et pour impressionner les Chrétiens, tous les média ne parlent que de ses diplômes, de ses facultés intellectuelles. Les prêtres les théologiens, font de longues études, de la philosophie, écrivent des thèses, pour décrocher des titres de docteur en doctorats diverses.

Alors, à nous autres, qui sentons cet appel de l'âme, cette soif de l'âme de vouloir "avancer" il nous reste à aller voir ailleurs. Et là, les orientaux, avec ce coté de faire appel à son maître intérieur, plutôt qu'à une hiérarchie humaine sont plutôt tentants

Pour ce qui me concerne, cela a été le yoga. et j'expérimente ce que la fondatrice du yoga que je pratique depuis bientôt six ans a dit. "Nul ne peut connaître le sens de sa vie, s'il n'est pas connecté au pouvoir divin qui l'a créé." Il faut à un moment donné, ce Yoga (union direct) avec son créateur pour pouvoir avancer.

Je comprends que dans cette recherche, il faut être prudent. Il faut être à l'écoute de son âme, et se laisser guider par elle. Dire cela, comme ça, a l'air étrange. Mais connaissez-vous les "synchronicités"? j'en ai eu de vraiment significatifs, dans ce que j'appelle pompeusement mon parcours initiatique.

Cela va vous paraître étrange, mais j'ai mieux compris l'enseignement du Christ grâce au yoga que je pratique. Il faut dire, que la fondatrice est à la base Chrétienne. Indienne et Chrétienne Very Happy

Donc, Doumé je comprendrai que tu nous mettes en garde contre la recherche du monde invisible, là je suis d'accord avec toi. Mais j'aurais voulu, que tu nous recommandes, vu ton expérience, des "écoles ésotériques" chrétiennes sérieuses. (Si toutefois elles existent)

Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 14:46

Je voulais ajouter, que pour avoir rencontré des chrétiens qui ont fait d'autres écoles, mais qui sont restés chrétiens, savent mieux pourquoi ils ont choisi le Christ Pour eux les paroles du Christ ne sont pas seulement des slogans creux, comme certains catholiques bon teint que je rencontre dans ce forum, qui récitent les paroles du christ comme s'il s'agissait des slogans d'un parti politique. mais qui, s'ils te disent: le Christ est "La Vérité Le Chemin et La Vie", cela a vraiment du sens :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 14:55

Citation :
des "écoles ésotériques" chrétiennes sérieuses. (Si toutefois elles existent)
justement, dans ce cas, c'est pas chrétien.

Chacun est venu ici bas pour Vivre, expérimenter, partager. Merci donc à Doumé de partager avec nous. Ses informations sont vraiment intéressantes et utiles ... à qui est à même de les recevoir. autrefois fascinée par l'ésotérisme, c'est quand même d'une manière irrésistible que j'ai souvent été amenée à croiser le chemin du Christ. Que ce soit un témoin de Jéhovah qui sonne à ma porte et me donne sa brochure dont justement le contenu venait à point, un chrétien fraîchement converti qui avait une parole pour moi, des hasards, des hasards, toujours des hasards. puis vint une retraite où je vécus quelque chose de fort, de puissant et doux à la fois, une rencontre inoubliable, une paix de l'esprit comme on voudrait toujours qu'elle soit présente. pourtant cette rencontre, je l'ai faite au cours de "rites extérieurs" religieux (la messe). Aujourd'hui, depuis quelques semaines, je traverse des moments de doute, de remise en question, qui ne vont pas dans le bon sens et un je ne sais quoi vient me murmurer à l'oreille que finalement, ma foi, c'est du vent. Et que me voilà à nouveau tentée par des "pratiques illusoires".
Et donc, de dire au final, qu'encore une fois, le hasard fait bien les choses.... puisque Doumé, au travers ce "fil", vient de me remettre en tête et à l'esprit les dangers de certaines choses. et donc, oui, MERCI de partager. Ceux qui ne veulent pas entendre, on ne peut leur en vouloir, nous sommes libres. Mais il faut avoir la décence de laisser les gens partager ce qu'ils ont envie, car un message peut toujours venir à point pour quelqu'un qui en a besoin à un moment donné.
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 15:00

on a pas à juger de ce que certains chrétiens sur le forum citent des versets comme soi disant des slogans politique. Qui sommes nous pour savoir ce qu'ils ont dans leur coeur?
ces versets parlent, ils convient de les comprendre. par la raison d'abord pour certains qui ont tendance à intellectualiser, par le coeur aussi.... il faut laisser le temps à chacun de "digérer" et d'assimiler la Parole, et de la vivre.... l'ordre des choses n'est pas le même pour tous.
j'ai voyagé dans d'autres écoles. j'ai pratiqué le tai chi chuan durant 4 bonnes années. c'est clair que j'y ai appris bien des choses, mais avec le recul, ce n'était pas indispensable pour savoir ce qu'est devenir chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 15:08

bonjour cath,

c'est marrant, mais dire qu'il ne faut pas juger, est en soi, un jugement que l'on porte sur ce que l'autre a jugé. Donc, on n'en sort pas. Et c'est ainsi qu'il doit en être, car 'juger', c'est avant tout discerner. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 15:11

:amen:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 15:15

mahasaraswati a écrit:
Je voulais ajouter, que pour avoir rencontré des chrétiens qui ont fait d'autres écoles, mais qui sont restés chrétiens, savent mieux pourquoi ils ont choisi le Christ Pour eux les paroles du Christ ne sont pas seulement des slogans creux, comme certains catholiques bon teint que je rencontre dans ce forum, qui récitent les paroles du christ comme s'il s'agissait des slogans d'un parti politique. mais qui, s'ils te disent: le Christ est "La Vérité Le Chemin et La Vie", cela a vraiment du sens :jesus:

Et ils ont raison de scander les 'slogans' de l'Evangile. Pour ma part, j'en fais ma bandoulière journalière.
Dans l'ordre, ça donne : 'Je suis le chemin, la vérité et la vie'. Tu vois, le rabâchage a du bon. Ce qui change tout le sens.
Car le chemin, il faut vouloir l'emprunter. Il est étroit. Les ronces griffent nos genoux et nos coudes. La vérité, elle cogne fort, et au bout du chemin et de la vérité (sur soi, essentiellement), il y a la vie.
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 16:39

cath1250 a écrit:
Citation :
des "écoles ésotériques" chrétiennes sérieuses. (Si toutefois elles existent)
justement, dans ce cas, c'est pas chrétien.


Qu'entends -tu par chrétien cath?
Penses-tu que le Christ est la propriété exclusive d'une religion?
Il y a bien des écoles en ce monde qui abordent l'enseignement du christ sous d'autres angles que sous l'angle philosophique et abstrait des religion. donc, sous l'angle ésotérique. Le Christ a laissé un enseignement, qui est le patrimoine de l'humanité tout entière. A mon sens Chrétien n'est pas la marque déposé d'une religion. Jésus lui même n'a jamais appelé son enseignement chrétien il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 16:44

doris60 a écrit:
mahasaraswati a écrit:
Je voulais ajouter, que pour avoir rencontré des chrétiens qui ont fait d'autres écoles, mais qui sont restés chrétiens, savent mieux pourquoi ils ont choisi le Christ Pour eux les paroles du Christ ne sont pas seulement des slogans creux, comme certains catholiques bon teint que je rencontre dans ce forum, qui récitent les paroles du christ comme s'il s'agissait des slogans d'un parti politique. mais qui, s'ils te disent: le Christ est "La Vérité Le Chemin et La Vie", cela a vraiment du sens :jesus:

Et ils ont raison de scander les 'slogans' de l'Evangile. Pour ma part, j'en fais ma bandoulière journalière.
Dans l'ordre, ça donne : 'Je suis le chemin, la vérité et la vie'. Tu vois, le rabâchage a du bon. Ce qui change tout le sens.
Car le chemin, il faut vouloir l'emprunter. Il est étroit. Les ronces griffent nos genoux et nos coudes. La vérité, elle cogne fort, et au bout du chemin et de la vérité (sur soi, essentiellement), il y a la vie.


Ok pour l'ordre, Merci Doris.
Tout à fait d'accord, Jésus est le chemin, et non tel ou tel obédience.
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 16:59

cath1250 a écrit:
Citation :
des "écoles ésotériques" chrétiennes sérieuses. (Si toutefois elles existent)
justement, dans ce cas, c'est pas chrétien.

Chacun est venu ici bas pour Vivre, expérimenter, partager. Merci donc à Doumé de partager avec nous. Ses informations sont vraiment intéressantes et utiles ... à qui est à même de les recevoir. autrefois fascinée par l'ésotérisme, c'est quand même d'une manière irrésistible que j'ai souvent été amenée à croiser le chemin du Christ. Que ce soit un témoin de Jéhovah qui sonne à ma porte et me donne sa brochure dont justement le contenu venait à point, un chrétien fraîchement converti qui avait une parole pour moi, des hasards, des hasards, toujours des hasards. puis vint une retraite où je vécus quelque chose de fort, de puissant et doux à la fois, une rencontre inoubliable, une paix de l'esprit comme on voudrait toujours qu'elle soit présente. pourtant cette rencontre, je l'ai faite au cours de "rites extérieurs" religieux (la messe). Aujourd'hui, depuis quelques semaines, je traverse des moments de doute, de remise en question, qui ne vont pas dans le bon sens et un je ne sais quoi vient me murmurer à l'oreille que finalement, ma foi, c'est du vent. Et que me voilà à nouveau tentée par des "pratiques illusoires".
Et donc, de dire au final, qu'encore une fois, le hasard fait bien les choses.... puisque Doumé, au travers ce "fil", vient de me remettre en tête et à l'esprit les dangers de certaines choses. et donc, oui, MERCI de partager. Ceux qui ne veulent pas entendre, on ne peut leur en vouloir, nous sommes libres. Mais il faut avoir la décence de laisser les gens partager ce qu'ils ont envie, car un message peut toujours venir à point pour quelqu'un qui en a besoin à un moment donné.

Donc, écoute ton âme cath, elle a certainement besoin de faire une expérience "chrétienne en religion" en ce moment; et si ça change, eh bien n’hésite pas à faire table rase de ce que tu fais maintenant pour autre chose.
Le fait que Doumé ai parlé des "dangers" au moment où tu doutais, c'est ce que j'appelle les "synchronicités" c'est une sorte de langage, je crois, entre toi et certains évènements de ton quotidien.
Le principal c'est de se sentir libre, et de pratiquer "l'habeas anima" autrement dit, mon âme m'appartient, et je n'ai de compte à rendre qu'à mon créateur. (J'ai inventé ce concept à partir de "l'habeas corpus"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 17:08

mahasaraswati a écrit:
cath1250 a écrit:
Citation :
des "écoles ésotériques" chrétiennes sérieuses. (Si toutefois elles existent)
justement, dans ce cas, c'est pas chrétien.


Qu'entends -tu par chrétien cath?
Penses-tu que le Christ est la propriété exclusive d'une religion?
Il y a bien des écoles en ce monde qui abordent l'enseignement du christ sous d'autres angles que sous l'angle philosophique et abstrait des religion. donc, sous l'angle ésotérique. Le Christ a laissé un enseignement, qui est le patrimoine de l'humanité tout entière. A mon sens Chrétien n'est pas la marque déposé d'une religion. Jésus lui même n'a jamais appelé son enseignement chrétien il me semble.

bin alors, si le catholicisme est abstrait, que signifie : 'celui qui veut sauver sa vie, la perd, et qui la perd, la sauve'.

Non, le Christ n'est pas la propriété d'une religion, mais il se trouve que la seule religion dans laquelle se plaît le Christ : c'est la catholique ?

Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 17:24

doris60 a écrit:
mahasaraswati a écrit:
cath1250 a écrit:
Citation :
des "écoles ésotériques" chrétiennes sérieuses. (Si toutefois elles existent)
justement, dans ce cas, c'est pas chrétien.


Qu'entends -tu par chrétien cath?
Penses-tu que le Christ est la propriété exclusive d'une religion?
Il y a bien des écoles en ce monde qui abordent l'enseignement du christ sous d'autres angles que sous l'angle philosophique et abstrait des religion. donc, sous l'angle ésotérique. Le Christ a laissé un enseignement, qui est le patrimoine de l'humanité tout entière. A mon sens Chrétien n'est pas la marque déposé d'une religion. Jésus lui même n'a jamais appelé son enseignement chrétien il me semble.

bin alors, si le catholicisme est abstrait, que signifie : 'celui qui veut sauver sa vie, la perd, et qui la perd, la sauve'.

Pour moi ça reste abstrait, tant que ce n'est pas pratiqué. rien que ce commandement, le plus important aux yeux du Christ "Aime ton prochain comme toi même" il faut pour le pratiquer, plus que notre volonté

Non, le Christ n'est pas la propriété d'une religion, mais il se trouve que la seule religion dans laquelle se plaît le Christ : c'est la catholique ?


Il te la révélé lors d'une locution privée? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 17:27


Bin, à toi, il semble que le Christ te révèle qu'à ses yeux, le commandement le plus important est 'Aime ton prochain comme toi-même'.

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 17:37

Je pense que nous tombons de nouveau dans une querelle des termes.

Moi, plutôt que de différencier ésotérique et exotérique, je préfère parler de rites et de mystique ; mais là encore nous risquons nous perdre et nous chamailler.

En fait, la sécurité est dans le rite et la religion bien balisée afin qu'elle nous protège, et parce que s'y trouve l'essentiel.

Ceci dit, le concile VII affirmant que des parcelles de Vérité existent partout, nous devons tenir compte de ne plus juger les autres chemins de parvenir à Dieu UN et trine tout en sachant que la plénitude de la révélation s'exprime dans le christianisme et son magistère.

Maintenant, afin de ne pas retomber dans les anathèmes et jugements distribués par tous les camps, nous devons respecter en tant que personne les gens de tout horizon, et cela sans nous renier, nous juger. Je respecte Abenader, Ignoble pécheur, le musulman du coin, et tout autre ne voyant pas comme moi. Je tâche de l'aimer sinon à quoi sert ma religion ?

Ce ne sont pas les paroles qui convertiront les gens de demain, mais les exemples de vie, les témoignages, les actes... afin qu'ensemble, et chacun à son rythme, nous parvenions à vivre en Esprit et en Vérité, c'est à dire un jour sans rites, mais en vivant dans l'Amour uni au Christ.

Quand nous nous rencontrons dans la rue, si nous regardons nos différences, nos étiquettes, alors nous nous battons ; si nous travaillons ensemble à bâtir de bonnes choses par des Actes Bons en commun, alors nous nous aimons.

Nous ne pouvons tous vivre le même chemin en même temps, et tolérer, accepter que l'autre vive autre chose à son rythme, sinon c'est encore la guerre.

Un jour nous vivrons tous en esprit et en Vérité. Notre Seigneur l'a dit souvent.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 17:44

Si, nous pouvons être sur le même chemin, cela s'appelle le Royaume de Dieu. Et il est bon que la catholicité dise, re-dise, sans se lasser qu'il n'y a qu'un seul Roi de l'Univers : Dieu en son Fils Jésus-Christ qui a institué une seule Eglise, dans laquelle il habite : l'Eglise catholique.
Et cela n'est pas signe d'irrespect envers les autres religions, c'est s'affermir davantage en Christ !

Je vais boire un café, t'en veux un ? Doumé Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 17:46

...


Dernière édition par cath1250 le Mer 10 Oct 2012, 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 17:48

cath1250 a écrit:
on a pas à juger de ce que certains chrétiens sur le forum citent des versets comme soi disant des slogans politique. Qui sommes nous pour savoir ce qu'ils ont dans leur coeur?
ces versets parlent, ils convient de les comprendre. par la raison d'abord pour certains qui ont tendance à intellectualiser, par le coeur aussi.... il faut laisser le temps à chacun de "digérer" et d'assimiler la Parole, et de la vivre.... l'ordre des choses n'est pas le même pour tous.
j'ai voyagé dans d'autres écoles. j'ai pratiqué le tai chi chuan durant 4 bonnes années. c'est clair que j'y ai appris bien des choses, mais avec le recul, ce n'était pas indispensable pour savoir ce qu'est devenir chrétien.

Ce n'est pas nécessaire, mais il y a des fois on n'a pas le choix (naître dans une famille athée ou new-âge, etc....) et alors, ce chemin peut devenir une richesse pour connaître le Christ, ou comparer les deux voies et témoigner, aider.

De toutes façons, quel que soit le chemin que l'on prenne, la personne sincère sera toujours protégée et guidée afin d'arriver à bon port.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 17:49

doris60 a écrit:
Si, nous pouvons être sur le même chemin, cela s'appelle le Royaume de Dieu. Et il est bon que la catholicité dise, re-dise, sans se lasser qu'il n'y a qu'un seul Roi de l'Univers : Dieu en son Fils Jésus-Christ qui a institué une seule Eglise, dans laquelle il habite : l'Eglise catholique.
Et cela n'est pas signe d'irrespect envers les autres religions, c'est s'affermir davantage en Christ !

Je vais boire un café, t'en veux un ? Doumé Very Happy


Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 18:10

doris60 a écrit:

Bin, à toi, il semble que le Christ te révèle qu'à ses yeux, le commandement le plus important est 'Aime ton prochain comme toi-même'.

Mr. Green

Bin comme tu dis, après ta pause café avec Doumé, si tu peux ouvrir ta Bible tu verras.
je pense que ça, le magistère te l'avait pas dit. donc lit dans Marc, 12,31/ Marc, 12,33/ Romains 13,9
et bonne lecture de la Bible doris Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 18:35

Doumé a écrit:
Je pense que nous tombons de nouveau dans une querelle des termes.






Ce n'est pas une querelle Doumé c'est juste un point de vue.
Pardon, je n'avais pas compris que ton post ne tolérait aucune discussion. Naïvement j'ai pensé que l'on pouvait donné son point de vue.

L'ennui dans DA, c'est que quand on est déjà catalogué "non catholique", on est nécessairement un ennemie
Il y a une phase que j'ai souligné une fois, je cite approximativement. "De l'uniformité naît l'ennui" quelque chose de ce genre, si tout le monde pensait pareil, pourquoi, avoir des échanges?

Mais OUI! Doumé tu as tout à fait raison Doumé,
Mais oui, je pense comme toi Doumé
Exactement! Doumé
Tout à fait j'abonde dans tonsens
(...)
Tu aimerais sans doute entendre ça tout le long du fil, mais c'est d'un ennui!

Donc la disussion est close. en ce qui me concerne et pardon d'avoir eu l'outrecuidance de vous contredire. (Doris Cath et toi, Doumé)
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 18:42

Merci Doumé et Cath pour votre discussion constructive.
je regrette de m’être énervée tout à l'heure, à la lecture du post de Doris. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mar 31 Juil 2012, 21:47

Désolé, Mahasaraswati, si je vous ai offensé, mais ici c'est un forum catholique, et même s'il y a lieu à débats, je ne veux pas semer la zizanie et troubler les âmes comme dit Ignoble pécheur.

En fait, j'ai voulu faire une réponse globale, mais sans doute trop générale, pas assez claire donc. Je comprend que l'on donne des points de vue différents, mais je veux éviter autant que possible les dérapages excessifs, merci de comprendre, sachant que vous êtes resté très correct Mahasaraswati. Merci à vous.

Je comprends votre point de vue, il ne me choque pas : vous voulez rejoindre Dieu hors des rites comme d'autres ont besoin de passer par des rites et donc par l’Église. Cela comporte des risques plus grands, vous le savez.

Tout revient à s'unir à notre Seigneur dans son corps mystique d'une façon ou d'une autre, sachant tout de même que notre culture occidentale s'applique davantage à nos démarches chrétiennes et que chaque chemin a ses avantages et inconvénients... sachant aussi que l'évangile est le livre à suivre et que le christianisme a la chance de posséder pleinement la révélation contrairement aux autres religions, plus incomplètes.

Le chemin le plus sûr est de rester ou devenir chrétien, ce qui n'enlève pas les expériences antérieures purificatrices ou dangereuses ; mais celui qui veut trouver trouvera. Ceci dit, évitons de nous jeter dans la gueule du loup si nous le voyons venir.

" Tu ne me chercherais pas si tu ne m'avais déjà trouvé " dit notre Seigneur à Pascal

Bien amicalement, cher Mahasaraswati



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mer 01 Aoû 2012, 08:12

Source : Sédir. Je ne tenais pas à les donner, ces sources, mais à présent je le dois (voir pourquoi dans le fil plus haut si vous y tenez) En fait, Sédir serait d'accord avec moi que l'important n'est pas l'écrivain mais l'écrit, et si cet écrit s'inscrit dans et vers la vérité, autant qu'il fut possible ici-bas.

Donc suite :

Comment croire à de tels contes de fées ?  Il n'y a qu'un moyen, c'est d'y aller voir.  Travail difficile et délicat.  Celui qui a reçu le baptême de l'Esprit Saint possède le privilège d'une communication permanente avec le coeur du monde, séjour central du Verbe.  Là, toute créature se montre dans sa nudité originelle, dans sa forme réelle.  Mais je ne puis pas ouvrir vos yeux intérieurs et vous jeter dans les torrents de la Vie cosmique secrète.  Vos cerveaux, pour la plupart, ne résisteraient pas à ces éblouissements, à ces tumultes, au fourmillement infini de ces foules. 

Voici une maison.  Tout édifice est le corps physique d'un génie.  Les cases banales des bâtisses modernes ont aussi leurs génies.  Ces génies revêtent des formes animales, et le vrai voyant entre en communication avec eux, les éduque, les fait agir selon qu'il est utile. 
 Par parenthèse, je dois vous dire ici que l'être que j'appelle un vrai voyant n'est pas le médium ou la somnambule honnêtes qui ne trichent pas; c'est tout autre chose.  Les maniaques du psychisme, dès qu'ils ont cru apercevoir chez quelqu'un des signes de déséquilibre nerveux, se précipitent pour développer ce sujet; mais, comme ils ignorent tout de la constitution réelle de l'homme, des rapports entre l'esprit et le corps, ils vont à l'aveugle; et les développements qu'ils obtiennent ne sont que des détraquements.  La présomption de ces expérimentateurs, qui croient faire oeuvre utile, serait risible, si elle n'était pitoyable.  Le vrai voyant est d'abord et par-dessus tout un disciple de l'Évangile; ce n'est que par surcroît qu'il exerce une faculté exceptionnelle. 
 Je reprends la suite de mon exemple. 

 Que se passe-t-il dans l'au-delà pendant la construction d'un édifice ?  D'abord, le futur propriétaire reçoit la forme spirituelle de cet édifice; cette visite a lieu dans l'inconscient.  Si l'esprit de cet homme s'intéresse à ce cliché, l'accueille, le nourrit, l'image impressionne le cerveau et entre dans le champ de la conscience; la volonté opte pour l'acceptation ou le rejet.  Les clichés (ou autres termes suivant les traditions) ne peuvent pas se réaliser tout seuls; il leur faut la collaboration des hommes; mais la matière ne peut pas non plus évoluer toute seule; il lui faut des armatures que les clichés lui fournissent. 
 
  Ceux-ci, avant de devenir intuitions, désirs vagues, projets, plans, travaux et créations physiques, ont dû, auparavant, coordonner dans leur lieu propre toutes sortes de courants attractifs pour relier les uns aux autres les êtres desquels ils attendent leur matérialisation. 
 Un type spirituel croît ou dépérit selon que les hommes et les lieux qu'il touche lui fournissent de la nourriture ou la lui refusent.  Voici, par exemple, le cliché du vol qui passe auprès de mon esprit.  Auparavant je ne pensais pas à dérober; l'envie m'en vient à cause d'une occasion quelconque.  Si je la satisfais, les forces physiques et mentales qui me servent à effectuer le larcin seront absorbées par le cliché, lequel s'éloignera ensuite de mon esprit un peu plus vigoureux qu'il n'y était entré; si je résiste, après quelques tentatives le cliché s'en ira un peu plus faible. 

 Ces contacts des clichés avec le monde physique forment la trame de nos existences.  On aperçoit ici combien graves en réalité peuvent être des décisions que le jugement rationnel seul aurait crues peu importantes. 
 L'endroit où une maison doit se construire est désigné dès la naissance du continent dont il fait partie.  Bien des années avant que le terrassier ne saisisse sa pioche, des courants fluidiques se joignent sur ce lieu.  Plus l'édifice doit durer, plus cette préparation est lointaine.  Propriétaire, architecte, ouvriers, les pierres, les poutres, le ciment, le métal, tout ce qui enfin concourt à cette entreprise pour les plus minces détails est fixé d'avance dans les archives de la terre, selon les lois les plus impartiales. 
 Car rien n'arrive à personne qu'on ne l'ait appelé ou choisi d'avance.  L'effondrement, les malfaçons, les imprévoyances, l'incendie futur, les procès possibles, tout cela est attiré magnétiquement par le cliché primitif et par les justes destins des propriétaires, des constructeurs et des locataires. 

 Ceci n'excuse pas la mauvaise foi, par exemple, des contractants.  Un entrepreneur déloyal ne m'est amené et ne me nuit que parce que j'ai mérité d'être trompé; mais il demeure responsable de sa tromperie.  S'il résiste à son avarice, il agit doublement bien, pour lui et pour moi.  Si je reconnais la légitimité spirituelle de ce vol, en me refusant au procès, je paie moi-même une dette, j'améliore mon avenir, celui de ma maison, et celui même de l'entrepreneur indélicat, parce que je dépose, par mon renoncement et sans le savoir, le germe du remords dans l'esprit de cet homme. 

 Il y a des lieux néfastes, des maisons où telle maladie terrible semble avoir élu domicile.  Souvent nous allons nous y installer par ignorance; et cette ignorance est voulue de Dieu pour que nous n'échappions pas à notre juste destin.  Par contre, il ne faut pas affronter le péril par bravade : « Moi, je n'ai pas peur; moi, je suis plus intelligent qu'un tel; moi, j'ai une santé robuste ».  Il faut dire : « Je prends ce logis malgré ses inconvénients, car le Christ n'en a jamais eu autant; je puis bien m'imposer cette gêne, puisque l'un de mes frères inconnus profitera du local plus commode que je lui laisse, et puisque je suis certain d'être aidé ».  Voilà le langage d'un soldat du Ciel. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Etude du monde invisible   Mer 01 Aoû 2012, 09:28

Selon moi, il ne suffit pas de suivre seulement le chemin de la religion de Notre Seigneur Jésus-Christ pour que le monde invisible devienne visible.
Il faut aussi pratiquer des exercices qui permettent le développement d'organes extrasensorielles et des corps subtils...
J'ai remarqué que ce monde de l'invisible s'est montré visible à la suite de mes pratiques de méditation tout en observant les commandements de Dieu.
Donc il n'est pas seulement important d' établir des connaissances de ce monde matériel, il y a aussi bien d'autres domaines dans la science de l'esprit qui permettent d'éveiller nos organes subtils au Divin...
Les Mondes du Seigneur sont vastes et infinis alors se limiter seulement à notre terre matérielle nous réduit par rapport à ces Macrocosmes et à toutes ces entités existantes dans ces différents mondes...
Donc il est nécessaire et important de se référer aux personnes qui ont eux de véritables approches de ces mondes de l'inconnu. Et c'est grâce à Dieu et à ces personnes initiées qui m'ont permis d'aller plus loin dans cette connaissance de Notre Seigneur et de ces mondes dit "invisible"...
Bonne journée . sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Mer 01 Aoû 2012, 16:58

Suite (source via Sédir) :

L'homme exerce donc, sur les objets au milieu des-quels il vit, une influence réelle.  Une chaise brandie avec fureur emmagasine de la colère; les ustensiles d'une ménagère avare propageront l'avarice chez leurs propriétaires ultérieurs.  Il en sera de même pour les actes de l'homme bon, au point de vue des fluides et surtout au point de vue des esprits.  Voyez-vous maintenant qu'il est inutile de s'embarrasser des mille précautions inscrites aux Lois de Moïse ou de Manou ?  Manger dans un plat qui a déjà servi, s'habiller de vêtements déjà portés, se nourrir de viandes dites impures, toucher des cadavres, cela souille peut-être, comme le prétendent les Orientaux, le corps ou l'aura; mais cela ne tache ni le cœur, ni l'esprit.  Les hiérophantes antiques purifiaient par le dehors; Jésus purifie par le dedans.  Une table toute neuve peut quand même avoir été souillée, par la paresse de l'ouvrier, par la cupidité du marchand, par la méchanceté de l'arbre qui en a fourni les planches.  En tout cas, le rite ne purifie par lui-même que le plan des vibrations.  Au contraire, un objet aurait-il servi à perpétrer le crime le plus noir, si on l'emploie à faire un acte de vraie charité, ce sera, pour son esprit, une purifica-tion parfaite. 

 La charité, unique devoir de l'individu envers tout le reste du monde, est innombrable dans ses applications.  Ne vous moquez d'aucune chose : ce serait offrir un logis à l'esprit de dénigrement.  Ne cassez pas des branches dans la forêt, ne tuez pas des insectes, ne détruisez rien sans motif pressant.  Ce sont des sages à leur manière, ceux qui, dans les vastes greniers des demeures provinciales, entassent toutes les vieilleries hors d'usage; ces antiques serviteurs se reposent ensemble, comme ils ont travaillé ensemble; ils ne souffrent pas de l'ingratitude humaine; ils rendent encore des services à leurs maîtres, mais spirituels au lieu de matériels.  Ils rattachent à la maison qui les abrite les images du passé, les chaînes traditionnelles, les lignes d'ancêtres et de descendants. 

Ne brûlez pas ces vieux témoins; ne les dispersez pas, sauf pour secourir quelque malheureux; laissez- les retourner tout doucement à la poussière originelle. 
 C'est par charité qu'il faut garder les cadeaux encombrants ou ridicules : on hospitalise ainsi ce dont un autre ne voudrait pas.  C'est par charité qu'il ne faut détruire les vieux portraits ni par la flamme, ni par les ciseaux; ils gardent toujours un peu de la vie de celui qu'ils représentent, même s'il est mort. Enterrez ces photographies déteintes; la terre est maternelle.  Par charité ne soufflez pas la lampe ou la bougie; évitez la mort subite aux petits êtres qui fabriquent la flamme; puisque votre souffle répand en vous la vie, ne l'obligez pas à donner la mort, au dehors.  Par charité ne raccommodez pas indéfiniment le vieux linge et les vieux habits, si vous pouvez en acheter de neufs; la Loi, c'est que tout circule et que tout se renouvelle. 
 
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9092
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 02 Aoû 2012, 07:33

Sages conseils . Merci à Doumé et à ses commentatrices (- teurs ) .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 05 Aoû 2012, 19:15

Une analyse du Père Joseph-Marie Verlinde :


L’Abbé Julio



Vu le nombre important de chrétiens qui, en pleine bonne foi, utilisent les livres de magie de l’Abbé Julio comme s’il s’agissait de recueils de prières, nous avons cru bon de dévoiler l’horizon de pensée de ce curé de campagne devenu une référence dans le monde occulte. La citation proposée reprend des thèses classiques du spiritisme auquel adhère notre auteur : Jésus serait le plus grand des médiums, qui communique avec Dieu (qu’il nomme « son Père ») par le truchement de l’Esprit (Saint). L’Eglise a hélas perdu la clé d’interprétation des évangiles et dans son ignorance, elle condamne massivement le spiritisme au lieu d’opérer un juste discernement, que notre Abbé, bien plus éclairé que l’Eglise, s’empresse de faire à sa place. Il distingue trois types de spiritisme.

Le premier est « faux, impur » et condamnable : il s’agit de « l’invocation des Esprits mauvais » qui « existent bel et bien » et que « tout prêtre et tout chrétien a le devoir de combattre sans trêve ».

Le second type de spiritisme est plus redoutable encore car il paraît inoffensif alors qu’il est extrêmement dangereux. Il s’agit de l’évocation « des Esprits, ni mauvais, ni bons, mais qui entourent la terre de leur cercle serré et ne cherchent que les terrestres communications, soit pour y venir à demeure et voler les forces vitales et spirituelles de ceux qu’ils imprègnent, soit que n’étant pas encore complètement désincarnés, ils voudraient se rattacher à la terre à nos dépens ». Il s’agirait donc d’âmes errantes attachées à la vie terrestre et essayant d’y rester en puisant dans les énergies vitales des curieux fréquentant « le spiritisme des salons ». L’Abbé dénonce les conséquences désastreuses de ces pratiques : « maladies nerveuses, déséquilibre, folie ».

Mais il y aurait un troisième type de spiritisme, à vrai dire le seul digne de ce nom, le spiritisme « vrai et pur », le spiritisme « scientifique » qui conduit ceux qui le pratiquent « jusqu’au seuil du mystère. Sûrement, la clé du sanctuaire leur sera confiée ». Les esprits qu’ils invoquent seraient selon notre auteur, les membres de « l’Eglise triomphante, les Fils de Dieu qui ont cherché la lumière ici-bas dans la simplicité de leur âme, et la trouvent dans l’Au-Delà dans une ascension perpétuelle vers l’Absolu ». Tels seraient donc les esprits supérieurs que l’Abbé invoque et qui répondent à ses appels grâce aux services de « la haute médiumnité de personnes privilégiées ».

Notons que ces « vrais guides ne se communiquent qu’à ceux qui sont dignes, par la préparation nécessaire, par leurs efforts héroïques vers la vertu, d’entrer en rapport avec eux ». Nous retrouvons grosso modo les distinctions proposées par Rozier et bien d’autres occultistes, entre la magie « ordinaire », faisant appel aux entités astrales auxquelles le magicien commande, et la « haute magie », qui traiterait avec des esprits supérieurs, auxquels le mage obéit. Il va sans dire que la haute magie ne pratique que la magie blanche et laisse la sorcellerie aux magiciens du niveau astral.

On demeure perplexe devant tant de candeur ! Alors que l’Abbé Julio dénonce les agissements « des esprits ni bons ni mauvais » du second type de spiritisme, « qui prennent tous les masques », il ne semble pas soupçonner que les esprits soi-disant supérieurs auxquels il se confie, sont tout aussi maléfiques que les précédents. Ils ont tout simplement su s’adapter à leur interlocuteur potentiel. Satan sait bien qu’on ne prend pas des mouches avec du vinaigre ; aussi prend-il soit de se déguiser en Ange de lumière (cf. 2 Co 11, 1) pour attirer ceux qui cherchent à justifier leur recherche de pouvoir, en argumentant qu’ils ne « font que du bien » (magie « blanche »). Mais tout au long de l’histoire de l’Eglise, les Pères et le Magistère ont toujours condamné toutes les formes de magie, quelle que soit leur couleur. La fin d’une action, aussi bonne soit-elle, ne justifie jamais le recours à des moyens illicites, comme par exemple l’invocation des esprits déchus du monde occulte.

Père Joseph-Marie Verlinde
Revenir en haut Aller en bas
 
Etude du monde invisible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le monde invisible et vide - le mal du Christianisme
» Le monde invisible
» Etude du monde invisible
» Doc Enquête sur le monde invisible Basée sur des confessions troublantes
» Le jugement de celui qui prétend connaître l'invisible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: