DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Etude du monde invisible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 8:28

Bonjour à tous,

En accord avec Arnaud, je vous soumets dans ce fil l'objet de mes études et mes expériences passées à propos du monde invisible. Sujet non nécessaire à connaître pour faire son salut, je le précise, donc les non intéressés peuvent passer leur chemin sans regrets.

Pourquoi ce fil ?
D'abord, parce que je suis affligé de voir nombre de personnes venant sur ce forum ou ailleurs sans avoir lu un seul livre dans ces domaines et proclamant savoir ce qu'elles savent ; si j'ose dire ; et se mettant en danger, avec d'autres peut-être....

Vous me direz que moi-même pourrait succomber à ce défaut, mais certains connaissent un peu mon cheminement et sauront qu'il n'en est rien.

Par contre je ne cite pas mes sources afin de ne pas tenter vers des approfondissement dangereux, le but étant ici de se dire que l'on ne connaît pas grand chose et que, pour aller plus loin, il faut s'entourer de personnes averties : jamais tout seul, jamais !

Ceci dit, je ne cherche à convaincre personne et si les extrémistes inévitables des deux bords foutent le b.... j'invite Arnaud à clore le débat ou les réactions inutiles... Je précise aussi ne pas faire l'éloge de l'anthropomorphisme ni du panthéisme ni de l'animisme.

De toute façon si ce sujet passe inaperçu ce ne sera pas grave.
Il y aura seulement deux ou trois posts condensés


Voici le premier :


Parmi les chercheurs qui s'occupent de l'invisible, il y a des théoriciens et des praticiens.  Les premiers sont des poètes, des philosophes, des initiés intellectuels; ils professent le subjectivisme, ou bien ils ne considèrent les légendes, les récits miraculeux, les théologies, que comme des allégories, des symboles, des descriptions métaphoriques de milieux dynamiques.  Pour les praticiens, au contraire, tout est réel et objectif, qu'ils agissent dans la voie de gauche, comme les sorciers de campagnes, les fakirs, les magiciens, ou dans la voie de droite, comme les mystiques.  Une fois de plus, les extrêmes se touchent; l'ignorance du sauvage, qui discerne un esprit dans le tonnerre, le baobab ou le caïman, rejoint la connaissance parfaite de l'Ami de Dieu, dont le regard perce les voiles sous lesquels se cache la forme véritable des créatures. 

L'Église croit également à l'existence des esprits des choses; certaines de ses formules liturgiques le prouvent.  Quand le prêtre prononce : « Exorciso te, creatura aquae », c'est donc qu'il y a dans l'eau un principe qui entend cette parole, qui perçoit le sentiment du sacerdote; ou alors la liturgie ne serait que de la littérature.  
Quand le clergé bénit une moisson, une maison, un télégraphe, un médicament,  c'est donc qu'il y a de la vie dans ces choses, ou bien cet appel des forces divines serait un non-sens insultant à la Providence.  Quelques thaumaturges ont aperçu le monde des esprits.  L'admirable François d'Assise disait « mon frère le loup » et « ma soeur l'alouette »; et aussi « mon frère le feu, ma soeur la cendre, ma soeur la pauvreté ».  Et ce n'étaient pas dans sa pensée des images poétiques; il connaissait l'esprit animateur de ces êtres, puisque le feu, les poissons et les hirondelles obéissaient à ses aimables commandements. 

 Notre intelligence conçoit très mal que des fées habitent les fontaines, et des capripèdes, les déserts éthiopiens.  Ceux qui ont vu des créatures de ce genre ne furent pas tous hallucinés cependant; d'ailleurs l'hallucination correspond toujours à quelque chose de réel.  Toute la difficulté consiste à changer notre point de vue.  Le matelot voit les vagues, dans une marée; l'ingénieur y voit une courbe dynamique qu'il transcrit en équations; l'astrologue y découvre des courants fluidiques.  Tous ont raison; seul, celui qui regarde par les yeux mêmes du Verbe embrasse simultanément le principe et tous les aspects.  Tel est le mystique. 
 
Chaque homme apparaît dans l'Invisible comme le centre d'une phalange plus ou moins nombreuse.  Il a des serviteurs pour faciliter sa besogne, et des dieux au profit desquels il travaille; les esprits de ses ancêtres sont là, ceux de son village, de sa patrie, de sa race et de sa religion; des guides l'accompagnent dans l'exercice de son métier, dans la poursuite de ses entreprises, dans la recherche de son idéal; des voyageurs arrivent en lui, attirés par ses vertus, ses vices, ou ses préoccupations.  A ses côtés se tiennent enfin, jour et nuit, un représentant de la Lumière, l'ange gardien et un représentant des Ténèbres, le mauvais ange. De plus, le dieu que chacun sert - dieu de l'argent, dieu de la science, dieu de l'art - envoie vers son fidèle de véritables cohortes d'auxiliaires et de collaborateurs. 

Chaque brin d'herbe a son génie, dit la Kabbale, d'accord en cela avec les Pères de l'Église.  Les mythes, les légendes populaires illustrent cette idée; l'Évangile la donne sous son aspect le plus haut : « Toutes choses ont été faites par le Verbe, prononce le disciple bien-aimé, et rien de ce qui a été fait, n'a été fait sans Lui ».  Toute créature contient une étincelle du Verbe, de la Vie; or il n'y a pas de vie sans spontanéité, pas de spontanéité sans liberté, pas de liberté sans individualité.  Absolument parlant, tout est un moi, une intelligence, une volonté; tout corps est l'enveloppe d'une âme, l'instrument d'un esprit. 


* * *


Voici en termes modernes, la liste non exhaustive de cette population de l'invisible ;

- Âmes errantes

- Coques éthériques immédiates

- Ombres et coques astrales et mentales

- Élémentaires ou coques utilisées par des sorciers

- Fluides et forme-pensées créées inconsciemment par l'homme qui l'accompagnent aussi sûrement que ses anges associés +(esprit d'associations, de métiers, de confréries et tous groupements d'activités...)

- Corps astral d'un mortel d'un homme vivant sur terre (magiciens et adeptes...) qui voyage...

- Elémentaux ou les esprits de la nature (divinisés par les païens comme les dieux des fontaines, les arbres sacrés, grottes ou rochers de fertilité, etc...) appelés de nombreux noms selon les cultures,dont celui de génies ou daïmon ou démons (quoiqu'ils n'en sont pas)

- Hybrides d'élémentaux liés aux fluides de l'homme (exemple d'un arbre découpé en planche, chaque planche étant un autre élémental que celui de l'arbre, chacun étant imprégné des fluides et émanations, bonnes ou mauvaises, de l'homme)

- Les Dévas : êtres plus évolués d'autres planètes régissant plus ou moins les élémentaux et autres catégories indéfinies et travaillant sous les ordres des anges.

- Hiérarchie angélique du ciel ou de l'enfer

- âmes du purgatoire (rarement manifestées ici-bas)

- Autres...

Nous ne sommes en contact irrégulier qu'avec ceux marqués en gras ; et nombre de délivrances de possessions ne peuvent avoir lieu du fait de ne pas savoir identifier le ou les invisibles....


Notes :
Âmes errantes (voir Arnaud )
Des âmes errantes peu évoluées pourraient posséder des humain
X considèrent que les âmes errantes vivent dans le plan astral inférieur.

Les ombres font partie des résidus du corps astral qu'une âme laisse en montant plus haut, les coques sont les restes de ces ombres mourantes. Ces deux classe de cadavres finissent par s'éteindre tout à fait mais sont susceptibles de se manifester en séances spirites en créant des illusions ou même d'être utilisées temporairement par des mages noirs...

J'espère ne choquer personne et, si c'est le cas, pardonnez-moi : mon but étant de générer réflexions et prudences, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15771
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 12:14

Merci Doumé I love you

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 12:29

Citation :
- Les Dévas : êtres plus évolués d'autres planètes régissant plus ou moins les élémentaux et autres catégories indéfinies et travaillant sous les ordres des anges.

Non,les Dévas ne sont ni plus ni moins que l'exact équivalent des anges dans les religions chrétienne juives et musulmanes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 12:47

Ignoble pécheur a écrit:
Citation :
- Les Dévas : êtres plus évolués d'autres planètes régissant plus ou moins les élémentaux et autres catégories indéfinies et travaillant sous les ordres des anges.

Non,les Dévas ne sont ni plus ni moins que l'exact équivalent des anges dans les religions chrétienne juives et musulmanes.

C'est ce que j'ai cru longtemps. Mais, d'après quelques occultistes, ce serait la version abrégée que je donne. Ceci dit, on se heurte aux synonymes qu'ils emploient, synonymes qui différent selon les cultures et voulant dire la même chose.

Par exemple, dire qu'un deva ou un ange sont des extra-terrestre est vrai, mais tout le monde ne donne pas la même définition de ce qu'est un extra-terrestre.

Les orientaux associent en tout cas les devas plutôt à l'élément air, mais je reconnais ne dire cela que de mémoire et je n'en suis pas certain.

Merci en tout cas de votre intervention, Ignoble pécheur et espérance. j'espère que ce fil suscitera de la curiosité saine et constructive.

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 12:59

Citation :
Mais, d'après quelques occultistes

Si votre inspiration provient des fantaisies occultistes alors je comprends....
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 13:54

Pour ce qui est de la version abrégée,évidemment,comme presque tout ce qui se trouve dans l'écriture sainte.Mais s'appuyer sur les occultistes pour vous fournir les différents niveaux de significations est au mieux une perte de temps.Et j'ai bien dit au mieux.

Et puisque l'on parlait des anges citons René Guénon:

«presque tout ce qui est dit théologiquement des anges peut être dit métaphysiquement des états supérieurs de l’être»


Et

La hiérarchisation des états multiples dans la réalisation effective de l’être total permet seule de comprendre comment il faut envisager, au point de vue métaphysique pur, ce qu’on appelle assez généralement les «hiérarchies spirituelles». Sous ce nom, on entend d’ordinaire des hiérarchies d’êtres différents de l’homme et différents entre eux, comme si chaque degré était occupé par des êtres spéciaux, limités respectivement aux états correspondants ; mais la conception des états multiples (de l’être) nous dispense manifestement de nous placer à ce point de vue, qui peut être très légitime pour la théologie ou pour d’autres sciences ou spéculations particulières, mais qui n'a rien de métaphysique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 14:34

Qu'en savez-vous ? Il y a des occultistes qui sont devenus chrétiens, et parmi ces occultistes se trouvent des gens très sérieux et humbles ; ils se sont juste trompés un temps quant à la direction de leurs recherches et aux illusions qu'ils entretenaient.

Les chrétiens, généralement, ne se sont pas intéressé à ces sciences pour trois raisons essentiellement :

- Soit ils dénigraient sans rien y connaître, par peur, par préjugés et bien-pensance...
- Soit ils se protégeaient sachant ce domaine dangereux et sulfureux.
- Soit ils se fiaient aux mystiques reconnus par l'Eglise ; mais de loin...

Les sciences occultes sont une réalité. C'est ce qu'on en fait qui s'avère dangereux, mais l'étude propre des phénomènes occulte n'a rien de mauvais. je doute que vous les ayez réellement étudié, d'après votre réaction. En étudiant ces sciences avec précautions et sagesse, beaucoup ne se perdraient pas actuellement dans le new-âge ou simplement par le jugement qui n'aide pas : genre ces prêtres envoyant des possédés chez le psychiatre du coin, et les laissant se débrouiller...

Si vous les connaissez, ces sciences, restons-en là et laissons les autres s'intéresser.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 14:38

Ne confondez vous pas occultisme et ésotérisme par hasard?
Donnez moi les noms de vos "occultistes" et je serais plus à même de juger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 15:08

Ignoble pécheur a écrit:
Ne confondez vous pas occultisme et ésotérisme par hasard?
Donnez moi les noms de vos "occultistes" et je serais plus à même de juger.

Occultisme et ésotérisme se rejoignent.

Vous me demandez des noms ?
Désolé, les problèmes viennent toujours des noms, des mots et, comme je l'ai mentionné plus haut, je ne veux pas citer mes sources pour deux raisons :

- les étiquettes vont encore susciter des problèmes infinis, sachant que chacun propage une lumière jamais entièrement pure et que l'on est toujours tenté de s'arrêter à cet aspect...

- La dangerosité d'indiquer aux gens non avertis une étude dangereuse sachant que les connaissances non nécessaires au salut ne sont pas indispensables.

Seules les personnes concernées directement de façon curative ou préventives tireraient profit des noms offerts ; et encore : la meilleure manière sera de demander à Dieu de nous aider intérieurement ou, à défaut, par des rencontres fortuites.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 15:10

J'oubliais : les personnes concernées peuvent évidemment m'écrire en MP, même si je n'ai pas réponse à tout bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 15:21

Citation :
Occultisme et ésotérisme se rejoignent.

Donc vous confondez les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Jeu 26 Juil 2012 - 17:18

"L’essence et le but de l’initiation sont, en effet, toujours et partout les mêmes; les modalités seules diffèrent, par adaptation aux temps et aux lieux; et nous ajouterons tout de suite, pour que nul ne puisse s’y méprendre, que cette adaptation elle-même, pour être légitime, ne doit jamais être une «innovation», c’est-à-dire le produit d’une fantaisie individuelle quelconque, mais que, comme celle des formes traditionnelles en général, elle doit toujours procéder en définitive d’une origine «non-humaine», sans laquelle il ne saurait y avoir réellement ni tradition ni initiation, mais seulement quelqu’une de ces «parodies» que nous rencontrons si fréquemment dans le monde moderne, qui ne viennent de rien et ne conduisent à rien, et qui ainsi ne représentent véritablement, si l’on peut dire, que le néant pur et simple, quand elles ne sont pas les instruments inconscients de quelque chose de pire encore.”


Et


Le rattachement à une organisation initiatique traditionnelle est le commencement de l’initiation même. Ce rattachement doit être réel et effectif, et non "idéal".
L’initiation n’est pas la lecture des écritures saintes d’une tradition orthodoxe.
Personne ne peut être son propre initiateur.
Pour pouvoir transmettre quelque chose, une organisation doit être dépositaire d’une influence spirituelle. Ceci exclut toutes les formations pseudo-initiatiques occidentales. A défaut de filiation régulière, la transmission de l’influence spirituelle est impossible et inexistante.
La plupart des organisations pseudo-initiatiques occidentales (rosicruciens, occultistes, néo-spiritualistes) sont des reconstructions hypothétiques ou purement imaginaires de formes traditionnelles disparues depuis un temps plus ou moins reculé.
A part quelques groupes d’hermétistes chrétien, il reste en Occident uniquement deux organisations initiatiques: le Compagnonnage et la Maçonnerie, encombrées de beaucoup de confusions de la part de leurs membres mêmes.
Toutes les initiatives individuelles sont nulles quant à la constitution des organisations initiatiques.



Aperçus sur l'initiation,René Guénon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Ven 27 Juil 2012 - 1:30

Je ne tiens pas à parler des initiations ou des groupements initiatiques, mais seulement de ce monde invisible que l'on a pas spécialement à connaître d'ailleurs. Actuellement, il s'invite par le biais du new-âge ou par les expériences dangereuses d'apprenti-sorciers, et le but de ce fil ne veut que mettre en garde afin de ne pas sous estimer cet échange, ces expériences pouvant laisser des traces.

Quand je vois l'ignorance de certains se moquant des petits farceurs derrière leur pendule, sans se douter qu'ils touchent un monde complexe, et dangereux je le répète, alors je les incite à se renseigner pour voir où ils vont. Ils ou elles sont de bonne foi, d'accord, mais ce sentiment ne suffit pas toujours à les protéger, suivant qui ils vont attirer... What a Face

Il n' y a pas que des défunts derrière le rideau. Je dirais même que les défunts sont les plus rare... Les forme-pensées que nous créons, les esprits de la nature que nous risquons provoquer, les ancêtres que nous pouvons déranger, et quelquefois les démons attirés par des désirs inavouables, toute cette population peut causer des surprises.

Bon bien sûr, si on ne veut trouver que de l'eau, le risque reste mineur.
Mais la tentation des question se pose ; et nous sommes si fragiles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Ven 27 Juil 2012 - 1:47

Deuxième petit texte :

Parmi ces invisibles, il en est de microscopiques, il en est d'immenses.  Ainsi, la prosternation resplendissante de l'ange de la prière déploie de l'une à l'autre extrémité du firmament des gerbes d'étoiles étincelantes; tandis que nous, quand nous prions, sur les milliards de cellules qui composent notre être, à peine quelques-unes s'illuminent-elles.  Grande est la crainte, dans le cœur du disciple qui a vu cet ange; mais sa joie demeure ineffable et inoubliable. 

Les effluves odiques redécouverts par le baron de Reichenbach ne sont pas les esprits dont nous parlons; les halos ovoïdes multicolores que l'on perçoit dans le plan magnétique et dans le plan mental ne sont pas non plus ces esprits.  L'entité intellectuelle, la tendance morale d'une association, d'un collège, d'un mouvement ne sont qu'un mélange d'émanations venant des vitalités matérielle et spirituelle de cette collectivité.
 
 Par contre, lorsque, dans ses extases, Catherine Emmerich arrache les mauvaises herbes d'une vigne immatérielle, annonçant ensuite à son réveil que cette vigne est l'Église et telle plante parasite, un prélat indigne; puis que, peu de temps ensuite, le prélat qu'elle avait nommé est destitué de sa charge, c'était le génie de l'Église qu'elle avait réellement vu.  Quand une mère rêve qu'un serpent s'enroule autour du cou de son enfant et que, le lendemain, le petit se réveille avec une angine, c'est le génie de la maladie qu'elle a aperçu.  Si, après avoir prié pour un affligé, vous le voyez en songe visité par un soldat, par exemple, c'est le génie de la délivrance qui vous apparait. 

 Quelques-uns parmi les serviteurs du grand Berger sont mis de la sorte en relation avec certains agents gigantesques qui gouvernent des forces de la Nature.  C'est ainsi qu'un jour un de mes amis, qui certes n'était pas en correspondance télégraphique avec les sismographes des observatoires, me dit à brûle-pour-point : « Cette nuit, à telle heure, il va y avoir un tremblement de terre de tel endroit à tel autre; mais il ne se fera pas sentir dans le village où habite M.  X.....  parce que c'est un bon soldat; on s'arrangera pour cela avec le dragon ».  Et, en effet, les journaux relatèrent les secousses exactement avec la direction et l'interruption inexplicable qui m'avaient été prédites.  Ce qu'il y a de curieux dans l'anecdote, c'est cette opinion sous-entendue que toute colline, toute montagne, tout fleuve, tout lac, les profondeurs du sol même sont les demeures de nombreux génies; et qu'en agissant sur le génie, on modifierait le lac ou la colline, absolument comme, lorsque les passions changent, la mimique change aussi.  Cette opinion est très répandue en Arabie, dans l'Inde, chez les Jaunes; mais elle est très rare en Europe. 

Alors ? Science fiction? affabulation? superstition? contes d'enfants ?
Dieu est partout. Acceptons de ne pas tout comprendre en nous préoccupant seulement de ce que nous émanons et de nos actes bons... Ainsi, tout ce qui vit en nous et autour de nous s'imprègnera de Dieu. N'est-ce pas l'essentiel ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Ven 27 Juil 2012 - 12:07

Suite

Quelles instructions pratiques peut-on retirer de ces tableaux hâtifs ? 

 La sagesse ordonne de ne pas chercher de relations avec les invisibles, sous aucun prétexte, de refuser même ces relations, si des esprits se manifestent spontanément.  Mais nous sommes loin de la sagesse; ou alors il n'y aurait pas, de par le monde, tant de chasseurs de phénomènes psychiques. 

 Le spiritisme, même quand il donne des certitudes expérimentales, est un leurre.  Jamais une évocation n'a aidé un défunt.  Les pratiques spirites nient la bonté du Père, puisque c'est toujours le manque de confiance qui nous y pousse; elles ouvrent une porte - des portes - à tous les déséquilibres, physiologiques et psychiques; elles n'engendrent que la discorde dans le royaume des morts; elles nous rendent aveugles à la Lumière véritable. 

 La magie est encore bien plus pernicieuse.  Elle peut opérer de grandes merveilles, quelquefois même des choses grandes en apparence; mais elle est toujours une révolte contre la Loi, puisqu'elle commande, usurpe et pille, et qu'aucun homme, sauf l'homme libre, ne doit que servir, se soumettre et donner.  La magie blanche, celle qui paraît n'entreprendre que de bonnes causes, est plus dangereuse que la magie noire.  Le sorcier, en effet, ne peut pas grand chose; quand il aura tué un troupeau, des hommes, ou séché des récoltes, ce ne sont que des dommages physiques.  Mais le mage, l'hiérophante des livres d'occultisme, l'être qui se croit très savant, très pur, très haut, qui se dit un homme libre, parce qu'il a réduit en esclavage quantité de génies, un tel homme est bien plus néfaste, parce que, par l'apparente beauté de sa vie, il entraîne les autres vers l'orgueil, vers l'égoïsme spirituel, vers l'immobilité, c'est-à-dire vers la mort seconde. 

 Ne cherchez jamais à agir sur l'esprit des choses; n'acceptez jamais ce que ------ appelle la transmission de la baguette magique.  Le Père ne peut-II pas tout vous donner ?  Et ne vous donne-t-II pas selon que vous montrez la force et la sagesse nécessaires à l'usage de Ses dons ? 

 Voulez-vous connaître les choses secrètes ? 
Commencez par tenir sous un secret inviolable les fautes du prochain, et ce qu'il vous a confié.  Voulez-vous accomplir des miracles ?  Commencez par vous rendre dignes des miracles que, vingt fois par jour, la Providence accomplit en votre faveur et que vous ne daignez pas remarquer.  Voulez-vous que les événements vous obéissent ?  Démontrez-leur, en renonçant aux avantages personnels de vos peines, qu'ils ne pourront jamais vous contraindre.  Obéir au Père, faire le bien, combattre ses propres vices : voilà la recette la plus juste, la plus saine, la plus active. 

 Sans avoir recours aux artifices des sciences occultes, en dehors même des rites liturgiques, la simple qualité, bonne ou mauvaise, de notre vie morale suffit à bénéficier ou à maléficier tout le milieu où nous évoluons.  La demeure sera pure si l'habitant est pur.  Il se peut que des cerveaux avides de merveilleux jugent cette théorie trop simple; cependant la simplicité est le signe de la vérité, l'attribut de la puissance, le sceau de la Lumière. 

 La connaissance de ces invisibles nous est interdite, parce qu'elle comporterait un pouvoir immédiat sur la matière, par leur moyen.  Nous manquerions ainsi l'un des buts de l'existence : évoluer le monde matériel par l'effort matériel.  L'évolution de la matière obtenue par des dynamismes spirituels serait trop brusque et, dès lors, sans fruits. 
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Ven 27 Juil 2012 - 14:35

Citation :
Je ne tiens pas à parler des initiations ou des groupements initiatiques, mais seulement de ce monde invisible que l'on a pas spécialement à connaître d'ailleurs. Actuellement, il s'invite par le biais du new-âge ou par les expériences dangereuses d'apprenti-sorciers, et le but de ce fil ne veut que mettre en garde afin de ne pas sous estimer cet échange, ces expériences pouvant laisser des traces.


J'en prend note et je ne peux qu'approuver votre démarche.C'est un sujet beaucoup trop délaisser en cette époque d'obscurcissement spirituel.Et les sectes prolifèrent de jour en jour,c'en est alarmant.Quant aux "personnalités catholique"qui évoquent le sujet,ils sont souvent très décevantes.
Pour ce qui est du spiritisme lire: l'erreur spirite
Pour le new age lire:le théosophisme histoire d'une pseudo religion
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Ven 27 Juil 2012 - 14:47

Vos posts sont très intéressants Doumé et Ignoble pécheur.

Vous semblez posséder un savoir théorique très approfondi. Est-ce que l'un de vous aurait quelque expérience sur le sujet?

Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Ven 27 Juil 2012 - 16:09

Pour ce qui est des mondes invisibles cela n'a jamais suscité un grand intérêt de ma part.

Pour ce qui est des sectes j'ai oublié de préciser qu'en faisait aussi parti l'occultiste Papus ainsi que son faire valoir de "guérisseur" Philippe de Lyon même si celui là apparait surtout comme une victime du rôle qu'on lui imposât.

Le parcours spirituel de certains est déjà bien chaotique ici et il est à espérer qu'ils ne s'enfoncent pas plus que cela dans l'illusion.En effet,les fantaisies du Dr Gérard Encausse sont à mettre au même niveau que les niaiseries d' Aivanhnov,que cela plaise ou non.
Les "concernés" auront saisis le message.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 3:00

Je ne sais si Ignoble pécheur a usé de pratiques pour appuyer ses études ésotériques, mais si ce n'est pas un minimum le cas, ses analyses ne seront jamais poussées.

Avez-vous pratiqué un peu, avec sagesse, ou autrement, Cher IP ?

Moi je l'ai fait, avec témérité quelquefois mais sans aller trop loin et en rencontrant des personnes sages, heureusement...

Vous pouvez lire un de mes témoignages ici, si vous voulez :
http://docteurangelique.forumactif.com/t12815-au-coeur-d-une-secte-temoignage

A quoi ai-je touché ?

- Au fakirisme : contrôle des systèmes nerveux et parasymplathiques, sa température, l'utilisation du sommeil, etc... vers 14 ans. La providence m'a fait renoncer à ce jeu dangereux, tout seul en tout cas....
- Au magnétisme
- A l'astrologie
- A la magie (modérément quand même...)
- La talismanie
- Un peu d'alchimie
- Pendule et géobiologie
- Étude de la Kabbale et ses portées pratiques...
- Ondes de formes et pratiques
- Radionique
- Quelques pratiques de Paracelse, les plantes, les élixirs...
- Expérience des carrés magiques et des miroirs magiques

Après quelques expériences plus ou moins réussies dans ma jeunesse avec des livres de fakirisme vulgarisé, j'ai pris conscience de la nécessité de vérifier les causes à effet et je me suis employé à toucher du doigt tous les domaines cités plus haut afin de m'assurer s'ils étaient fondés, ce que je confirme par l'expérience.

Entre temps, quelques autres expériences mystiques indépendantes de ma volonté achevèrent de préciser mes intuitions et je me suis attelé à étudier en complément toutes les religions et leurs ésotérismes, des initiations de l'antiquité jusqu'à aujourd'hui. Voir mon livre : http://www.amazon.fr/H%C3%A9r%C3%A9sies-et-Occultisme-ebook/dp/B007OWNEXC/ref=cm_lmf_tit_7

J'ai bien connu Aïvanov de son vivant, et par les livres : Papus, les théosophes, les anthroposophes, Krishnamurti, les martinistes, les... Pour M.Philippe c'est différent, car c'est un personnage inabordable pour les intellectuels quoiqu'ils en pensent...

Voila, Séraphine, pour répondre à votre question.

J'oubliais : j'ai aussi fait un témoignage sur ce forum à propos de mes locutions, de leurs risques, de leurs apports.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 5:12

Quand je parlais de parcours chaotique...
Quant à M.Philippe ce n'était juste qu'un guérisseur,et sa fréquentations des milieux occultistes ne lui ont pas fait que du bien.Constatez:

"Je suis avocat à la cour du Ciel et le curé d’Ars était un ange. Voyez la différence. Le curé d’Ars était obligé, pour guérir, de prier, de faire prier ; moi, j’ai le droit de commander"

"Mon ange gardien, c’est Dieu. Aussi vos anges gardiens ne peuvent-ils voir le mien. Je suis le seul à n’avoir pas d’ange gardien."

"Quand même ce que je vous dirai ne serait pas, Dieu vous donnera ce que je vous ai dit. Il le créerait pour vous. Et savez-vous pourquoi ? Il le créerait afin de ne pas me mettre en défaut."

Vies et paroles du maître Philippe


Car il s'élèvera de faux christs et de faux prophètes; et ils montreront de grands signes et des prodiges, de manière à séduire, si possible, même les élus.
Évangile selon St Matthieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 6:52

Ignoble pécheur a écrit:
Quand je parlais de parcours chaotique...
[/b]

Parcours chaotique... Vous dites cela comme une sentence, un jugement.
Mais que savez-vous de mon enfance avec des parents athées qui ne m'ont rien dit ? etc, etc... N'est-il pas mieux de chercher plutôt que de dormir ou vivre bêtement ?

Et vous ? Voulez-vous que l'on scrute vos manquements, vos errements, vos chutes ?
Car, qui n'en a pas eu, dites-moi ? Vous ?

Et puis, croyez-vous que sans rien expérimenter, on saisit la profondeur des choses ? Toutes proportions gardées bien sûr. Vous ne m'avez pas répondu d'ailleurs quant à votre cheminement là-dessus...

Pour M. Philippe, n'essayez pas de me prendre en défaut avec lui. Je me garderai de vous répondre sur ce sujet car cela ne servirait à rien. Ceci dit sans vous manquer de respect.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 7:27

Citation :
Parcours chaotique... Vous dites cela comme une sentence, un jugement.
Mais que savez-vous de mon enfance avec des parents athées qui ne m'ont rien dit ? etc, etc... N'est-il pas mieux de chercher plutôt que de dormir ou vivre bêtement ?


C'est votre parcours que je juge chaotique,pas votre individualité.Ce qui me gène(outre le fait que vous snobez mes MP)c'est que vous vous placiez en situation "d'enseignant"(post,livres etc..)sans prendre conscience que vous êtes un cas typique de ceux qui confondent le psychisme avec le spirituel.Et sachez qu'il est préférable de rester au même endroit plutôt que d'avancer dans la mauvaise direction.
D'un autre coté comme il est dit ici:

A moins d'être comme une carotte qui meurt sur pied si on ne la croque pas,il y a bien un moment donné ou un autre ou l'en sent que l'on est perfectible

Il est bien un problème qui est que de s'avancer là dedans sans direction doctrinal c'est du suicide.Et je ne suis pas certain que vous en ayez bien conscience.


Citation :
Et vous ? Voulez-vous que l'on scrute vos manquements, vos errements, vos chutes ?
Car, qui n'en a pas eu, dites-moi ? Vous ?

Arrêter donc avec votre susceptibilité et prenez conscience que je fais preuve de charité.
Quant à mon parcours,je ne fais pas partis de ceux qui montrent leurs bobines et déballent leurs vies privées sur la toile.Néanmoins j'en suis à un peu plus d'une centaine de messages ici et malgré mes efforts de discrétions il existe pas mal d'indications qui laissent deviner les traditions que j'ai fréquenté ainsi que les personnes à qui je reconnais une autorité en la matière.


Citation :
Pour M. Philippe, n'essayez pas de me prendre en défaut avec lui. Je me garderai de vous répondre sur ce sujet car cela ne servirait à rien

Ce type n'avait aucune connaissance doctrinal et ne m'intéresse donc aucunement.De plus nous ne pouvons même pas échanger d'un point de vue holistique car il est à peu près certain que pour les praticiens ayurvédique ce type serait considéré comme un malade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 7:49

C'est votre parcours que je juge chaotique,pas votre individualité.Ce qui me gène(outre le fait que vous snobez mes MP)c'est que vous vous placiez en situation "d'enseignant"(post,livres etc..)sans prendre conscience que vous êtes un cas typique de ceux qui confondent le psychisme avec le spirituel.

Il y a plus de 10 ans que je suis converti au christianisme et que j'ai laissé tout cela ; mais je pense que mon parcours d'avant peut-être utile à ceux qui ont vécu le même genre d'expériences. N'est-il pas demandé de témoigner ?

Je n'ai pas snobé votre MP mais je n'ai pas été convaincu de votre définition entre ésotérisme et occultisme, c'est tout. les deux sont soit occultes (cachés) soit ésotérique à l'inverse de l'exotérisme donc pour des gens qui comprendraient mieux, pour une élite ?

Bon, pour ma prétention de professeur, je veux juste témoigner d'un domaine que peu connaissent, d'où peut-être ce ton de professeur que je ne voulais pas avoir, désolé.
L'occultisme se veut pratique, l'ésotérisme plus théorique.
Vous n'avez toujours pas répondu si vous avez expérimenté ce que vous avez lu...
Peut-être que je vous prendrai plus au sérieux si vous même avez des arguments de praticien. N'est-ce pas normal ?

Maintenant, pour ma confusion entre le psychisme et le spirituel, expliquez-moi car je ne vois pas vraiment ce que vous voulez dire et ça m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 8:17

Citation :
Vous n'avez toujours pas répondu si vous avez expérimenté ce que vous avez lu...

Par définition,on ne peut décrire l'inexprimable.Dans le Zen(principalement dans la secte Rinzai)on répond souvent à ce genre de question par un koan..du genre:

Quel bruit produit une seule main qui applaudit?


Citation :
je n'ai pas été convaincu de votre définition entre ésotérisme et occultisme
Citation :
Maintenant, pour ma confusion entre le psychisme et le spirituel, expliquez-moi car je ne vois pas vraiment ce que vous voulez dire et ça m'intéresse.



Cher Doumé,on est d'accord pour dire que jusqu'à présent vous aviez perdu beaucoup de temps et d'argent avec ceux à qui vous faisiez confiance,non?
Alors je vais faire preuve d'impolitesse en me permettant de vous donnez un conseil,lisez René Guénon.On ne peut se passer de lui en tant qu'occidental ayant quelques intérêts pour les domaines que nous évoquons.Michel Valsan lui donna le surnom de boussole infaillible.Personne en occident n'a mieux présenté la Tradition(notez la majuscule)que lui,les pièges sur le chemin spirituel ainsi que ses dangers.C'est LA référence en la matière,ceci du au fait de sa connaissance profonde du catholicisme ainsi que des traditions orientales.
Voyez mes interventions(ainsi que du dénommé DelpheS)sur le sujet:



Ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 8:48

Ignoble pécheur a écrit:
Citation :
Vous n'avez toujours pas répondu si vous avez expérimenté ce que vous avez lu...

Par définition,on ne peut décrire l'inexprimable.Dans le Zen(principalement dans la secte Rinzai)on répond souvent à ce genre de question par un koan..du genre:

Quel bruit produit une seule main qui applaudit?

C'est un peu facile comme réponse, non ? Opposer l'abstrait au concret..., l'école orientale face à l'occident. Je doute que vous fassiez le poids contre un quelconque sorcier de campagne ne s'embarrassant pas de théories.

Ceci dit, je ne vous ai peut-être pas compris...

Le zen, le koan, j'ai étudié... Fascinant, mais pour moi loin du christianisme même si, comme dit Arnaud, les parcelles de Vérité sont dans toutes les traditions ; mais parcelles seulement...



Citation :
je n'ai pas été convaincu de votre définition entre ésotérisme et occultisme
Citation :
Maintenant, pour ma confusion entre le psychisme et le spirituel, expliquez-moi car je ne vois pas vraiment ce que vous voulez dire et ça m'intéresse.



Cher Doumé,on est d'accord pour dire que jusqu'à présent vous aviez perdu beaucoup de temps et d'argent avec ceux à qui vous faisiez confiance,non?
Alors je vais faire preuve d'impolitesse en me permettant de vous donnez un conseil,lisez René Guénon.On ne peut se passer de lui en tant qu'occidental ayant quelques intérêts pour les domaines que nous évoquons.Michel Valsan lui donna le surnom de boussole infaillible.Personne en occident n'a mieux présenté la Tradition(notez la majuscule)que lui,les pièges sur le chemin spirituel ainsi que ses dangers.C'est LA référence en la matière,ceci du au fait de sa connaissance profonde du catholicisme ainsi que des traditions orientales.
Voyez mes interventions(ainsi que du dénommé DelpheS)sur le sujet:



Ici

Je savais que, sur ce forum, vous citiez souvent Guénon que j'ai parcouru sans vraiment m'y intéresser à l'époque, tant son langage était intellectuel, justement, et me faisait penser quelquefois, vous allez bondir, à Steiner.

Je jetterai un œil car vous m'interpellez.

Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 9:58

On se méprend sur le mot intellectuel qu'on assimile souvent au rationalisme,ce qui est tout autre chose de ce que Guénon appelle la véritable intellectualité.
Quant au Zen,il ne s'étudie pas au sens ou on l'entend d'ordinaire,ce qui démontre votre méconnaissance du sujet surtout par le vocabulaire employé,concret/abstrait,là ou il serait préférable d'utiliser celui de manifesté/non manifesté.
Votre réflexion sur les sorciers de campagne démontre une nouvelle fois votre confusionisme.
Maintenant je souhaite que vous puissiez retirer quelques bienfaits de la lecture de René Guénon car au vu de votre parcours et de votre "schéma" mental cela ne va pas être du gâteaux.Ceci dit,et je le précise de nouveau,en parfaite et sincère charité.


Petites maximes orientale pour finir:

C'est une faute de parler humblement de choses élevées

Les bons conseils pénètrent jusqu'au coeur du sage,ils ne font que traverser l'oreille des méchants

Les beaux chemins séduisants ne mènent jamais bien loin

L'enseignement qui n'entre que dans les yeux,les oreilles et la mémoire,sans être assimilé,est comme un repas pris en rêve

La courtoisie du coeur est bien supérieure à celle des manières

On gagne toujours à taire ce que l'on est pas obligé de dire

Mieux vaut être détesté pour avoir forcé son fils à s'élever,que d'être aimé pour ne l'avoir jamais sermonné


Que l'éternel vous guide.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 12:02

Je ne sais pas lequel est le plus pédant des deux, Ignoble pécheur Confused

Le vocabulaire que j’emploie se veut simple ; de là à tirer des conclusions, vous allez un peu vite.

Maintenant que je vous connais un peu mieux, je comprends votre horreur de l'incarnation en lisant vos analyses. Seul l'acte permet de comprendre et sauve, et je réfute la démarche de René Guénon là dessus :
Le métaphysicien, pour lequel, au-dessus du Verbe siège encore le Principe Suprême, non manifesté, tient son ascèse pour plus sublime; pour lui, l'action ne peut pas conduire au Non-manifesté, seule la Connaissance y mène (sic)

Pour le chrétien, c'est l'acte dans l'amour qui mène à la connaissance. Voilà pourquoi je parle des expériences, et vous allez vite en chemin pour en juger. Manifestement, vous ne connaissez pas ces domaines cher IP... Mr. Green

Pour terminer je cite ceci :
En somme, la Connaissance nous conduirait, de formes grossières en formes subtiles, à l'abstrait métaphysique. L'action nous conduit, d'existences cupides en existences rayonnantes, à la vie éternelle. Je préfère ce second chemin.

Et puis, on m'excusera de le redire encore, l'inconvénient des conclusions théoriques reste de ne pouvoir juger les choses lointaines que par induction en quelque sorte. Sans doute, un Cuvier reconstituera sur un os toute la physionomie de quelque animal antédiluvien; mais les images du Museum peuvent-elles donner la même notion vive que la vue de cet animal donnait autrefois à nos ancêtres des cavernes ?

Ainsi, je prétends qu'il est téméraire de dire que l'Ananda indoue, le Vide taoïste, le Nirvana bouddhiste, la Sekinah musulmane, la Shekinah juive, la Pax profunda rosicrucienne, la Lumière de Gloire chrétienne soient la même chose. Pour promulguer cette affirmation, il faudrait avoir suivi successivement jusqu'au bout chacune des écoles précitées et en avoir ensuite comparé les fruits.

En homme, n'attendons de chaque méthode que ce qu'elle peut donner. La méditation, l'action, la dévotion offrent aux différents types de chercheurs leurs ressources propres; mais elles ne s'équivalent point, ni ne conduisent au même sommet.

Et, au surplus, rien ne remplace l'amour du prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 12:26

Finalement il ne s'agissait que d'un cuistre!Faux espoir.Bonne nuit Doumé,au propre comme au figuré.Je vous laisse avec votre ignorance crasse et votre philosophite aigue.
Pauvre occident décadent,néospiritualisé jusqu'au trognon,dégénéré et inepte.


Vous me demandez pourquoi je porte une lanterne cette nuit,alors que je vous ai dit que j'avais le don de voir clair dans le noir?C'est que si,moi,je peux parfaitement voir la nuit...les autres,eux,ne peuvent pas me voir!

Mulla Nashrudin


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 13:01

Ignoble pécheur a écrit:
Finalement il ne s'agissait que d'un cuistre!Faux espoir.Bonne nuit Doumé,au propre comme au figuré.Je vous laisse avec votre ignorance crasse et votre philosophite aigue.
Pauvre occident décadent,néospiritualisé jusqu'au trognon,dégénéré et inepte.

Eh bien, si je comprends bien tous ceux qui ne sont pas d'accord avec vous sont des cuitres décadents ? Vous devez être bien seul alors, du moins ici ?

Vous me demandez pourquoi je porte une lanterne cette nuit,alors que je vous ai dit que j'avais le don de voir clair dans le noir?C'est que si,moi,je peux parfaitement voir la nuit...les autres,eux,ne peuvent pas me voir!

Mulla Nashrudin


Mais vous pouvez aussi me citer Nastradin Hodja si vous voulez.


A vous écouter, vous avez pleinement la Vérité, n'est-ce pas ? Comme les sédévacs et tous les fondamentalistes du monde, les élites, les bien-pensants ?

Mais Dieu seul a la Vérité, est la Vérité, et nos petites intelligences essaient tant bien que mal de le suivre, et surtout AGIR ! Pour moi ce qui compte c'est l'Acte, celui qui amène ma pauvreté à quelque chose de meilleur face à mon prochain, et c'est déjà bien assez difficile, ne vous en déplaise.

Personnellement, je n'assène pas la Vérité, seulement des pistes issues de quelques expériences et échanges, et cela dans un but de prudence, de curiosité saine, de recherches positives autant que possible. Pour me prouver mes erreurs, il y faut des arguments d'expérience, Ignoble pécheur.
D'ailleurs votre pseudo, que veut-il nous dire ?

Mais, je lirai Guénon, qui n'a rien à voir avec ce fil.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 13:22

Citation :
seulement des pistes issues de quelques expériences et échanges

Votre seule expérience est celle d'avoir fréquenté d'un peu de trop près des gens peu recommandable.Le psychisme c'est très fragile vous savez,et il y reste parfois des traces indélébiles.Notez,puisque l'on évoque le psychisme que je me suis volontairement abstenu de commenter vos "allocutions".Mais la réalité c'est que c'est une erreur de ma part d'avoir poussé un peu trop le sujet qui vous dépasse sur bien des points.

Citation :
D'ailleurs votre pseudo, que veut-il nous dire ?

Que j'ai un goût prononcé pour les pseudos valorisants

Citation :
Mais, je lirai Guénon

Faîtes et cessons ici cette discussion stérile.Et si suite à cette lecture le renversement se produit,on pourra de nouveau échanger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 13:31

Ignoble pécheur a écrit:
Citation :
seulement des pistes issues de quelques expériences et échanges

Votre seule expérience est celle d'avoir fréquenté d'un peu de trop près des gens peu recommandable.Le psychisme c'est très fragile vous savez,et il y reste parfois des traces indélébiles.Notez,puisque l'on évoque le psychisme que je me suis volontairement abstenu de commenter vos "allocutions".Mais la réalité c'est que c'est une erreur de ma part d'avoir poussé un peu trop le sujet qui vous dépasse sur bien des points.

Citation :
D'ailleurs votre pseudo, que veut-il nous dire ?

Que j'ai un goût prononcé pour les pseudos valorisants

Pardonnez-moi, mais cette réponse ne vous valorise pas...

Citation :
Mais, je lirai Guénon

Faîtes et cessons ici cette discussion stérile.Et si suite à cette lecture le renversement se produit,on pourra de nouveau échanger.

Vous jugez sans cesse les autres...

Moi, j'essaie de les aimer et lorsque je dévie, je ne m'en prends qu'à moi-même. Pour ce qui est d'effacer les traces indélébiles, je ne compte que sur de bons actes, et moins parler, moins écrire peut-être...

Bonne continuation à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 13:42

Citation :
Que j'ai un goût prononcé pour les pseudos valorisants

Pardonnez-moi, mais cette réponse ne vous valorise pas...

Quand je disais que bien des choses vous échappez Very Happy

Citation :
Bonne continuation à vous.


A vous aussi Doumé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 14:57

De telles hardiesses, pour sincères qu'elles soient et consciencieuses, sont engendrées, à mon avis, par une foi préalable en la supériorité des spéculations intellectuelles. Certes, la vraie métaphysique, celle à laquelle M. Guénon dédie ses travaux, est le plus beau, le plus pur des regards que la pensée puisse jeter sur l'univers de l'Abstrait. Mais son culte exclusif nous dégoûte de la vie et de l'action. Voilà justement, s'écriera M. Guénon, où les Européens montrent qu'ils ne sont que des enfants turbulents, et il sourira de nous du même sourire que le sage Lao-Tseu, les vénérables Rishis, et tous les Mounis, et tous les Jivanmuktis, laissent tomber avec indulgence sur les bruyants barbares d'occident.

Si le but de la vie n'est que de connaître, s'il suffit de penser pour remplir notre labeur humain, si rien n'existe que des états de conscience, rien n'a plus grande importance et la seule besogne digne de nous, c'est de laisser tomber toute créature, tout désir, toute oeuvre, pour nous réfugier dans une conscience de nous-mêmes de plus en plus abstraite, de plus en plus générale, de plus en plus immobile. C'est un programme austère et beau, sans doute; mais il n'est réalisable que pour ces êtres qui ne sont qu'intelligence. Et puis, toutes les manifestations existantes de l'Absolu ne sont pas pour qu'on s'en détourne; les abandonner parce qu'elles nous embarrassent, comme fait le Yogi ou l'Arhat, ce n'est pas généreux, ni chrétien. Il est vrai que le caractère sentimental du christianisme appelle le sourire sur les lèvres désabusées de ces sages.

Les orientaux cherchent la délivrance; les chrétiens cherchent le salut. La délivrance, c'est la conquête de l'indépendance des lois, des formes et des appétits. Le salut, c'est, pour la foule, la prolongation dans le bonheur de l'individualité terrestre. Ce devrait être, si tous les chrétiens comprenaient bien leur Maître, la transmigration de l'individu total dans le Royaume éternel. Les orientaux veulent conquérir la délivrance en se réfugiant dans le point abstrait, origine de toutes les formes spatiales. Les chrétiens s'efforcent de se rendre capables de recevoir la Liberté par le baptême de l'Esprit.

Les deux indépendances sont aux antipodes l'une de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 15:05

Citation :
Les orientaux cherchent la délivrance; les chrétiens cherchent le salut.

Le catholicisme ne fut pas toujours qu'un simple exotérisme.
Mais vous avez beaucoup d'orgueil Doumé,c'est pourquoi je ne crois pas que vous puissiez y comprendre grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 15:11

Vous ne faites qu'affirmer, vous ne démontrez rien du tout...

Quant à l'orgueil on en a tous.

Pour ce dernier texte, c'est tout ce que vous avez à dire ?

Je passe à autre chose maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 15:11

La qualité de nos désirs fait la qualité de notre entourage.  On peut voir dans le type de l'adepte et dans celui du mystique l'illustration très nette de ces attitudes intérieures.  Le premier, par les entraînements du système nerveux, du mental et de la volonté, par les extases où il se plonge de son propre chef, force à le servir une foule d'esprits de tout ordre et se les incorpore, en quelque sorte.  L'Ami de Dieu, au contraire, ne désire pas devenir un athlète spirituel, mais seulement accomplir à la perfection la Loi dans la petite sphère où la Providence l'a placé.  Les serviteurs qu'il possède lui sont envoyés et, comme ils viennent du Ciel, leur dévouement est spontané, libre et total. 

 L'histoire de l'arbre sous lequel saint Martin de Tours avait coutume de prier et qui, scié subreptice- ment par un criminel, tomba du côté opposé à l'entaille pour ne pas écraser le saint, n'est pas une légende; l'esprit de ce chêne avait reconnu l'esprit de l'évêque pieux.  La coupe de poison se brisant entre les mains de saint Benoît montre aussi l'intelligence des choses, et leur petite liberté.  De nombreux faits analogues montrent comment le Ciel protège ceux qui ont en Lui une tranquille et courageuse confiance. 
 
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 15:22

Citation :
Pour ce dernier texte, c'est tout ce que vous avez à dire ?

Non,j'ajouterais que je n'est que faire de vos délires rosicruciens.
De plus éviter de vous faire plus bête que vous êtes avec vos copier collés:

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/sedir/Lesrc1/chap1.html

Vous êtes irrécupérable mon cher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 15:35

Bon maintenant, arrêtez de m'insultez et allez voir ailleurs comme vous l'aviez proclamé.

On va laisser votre René Guénon tranquille, ok.

Pour les copier-collés, j'ai averti dès le début que je m'inspirerai soit des mes propres texte soit d'autres sources, et je croyais que vous auriez l’intelligence de ne pas pinailler mesquinement là-dessus.

Et vous vous croyez plus évolué ?

Bon maintenant foutez-moi la paix. Les batailles d'égos ne m'intéressent pas, alors je vous prie de ne plus intervenir sur ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 15:50

Tiens,on a enlevé mon dernier message.Une dernière chose alors,

Citation :
En accord avec Arnaud

Qu'en pense ce dernier?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 15:55

Ce n'est pas moi qui ai enlevé votre message je ne l'avais pas lu. Mais je vous demande : "Ca y est ? Vous avez terminé votre délire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80250
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 15:57

Ignoble pécheur a écrit:
Tiens,on a enlevé mon dernier message.Une dernière chose alors,

Citation :
En accord avec Arnaud

Qu'en pense ce dernier?

Qu'on ne connait pas grand chose au plan théologique de l'immense diversité du monde invisible, sauf (avec certitude) l'existence des anges révoltés.


Jésus parle divers types d'esprits dont certains sont des démons, et d'autres des maladies mentales.

Il dit que certains esprits mauvais ne partent que par le jeûne.

Cela signifie que pour Jésus, sous le terme d'"esprit mauvais", vise notre psychisme malade, notre esprit de pécheur, mais aussi des démons rusés, voir des démons farceurs comme dans le texte sur le troupeau de porcs.

Nous n'aurons pas de réponse à cette question en cette terre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 16:00

Ne tournez pas autour du pot.Doumé étale les doctrines de Papus et consorts,et cela est parfaitement malsain.Il y a danger pour les âmes.


Dernière édition par Ignoble pécheur le Sam 28 Juil 2012 - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 16:01

Vous n'avez vraiment rien compris !

Sédir était dans ces délires comme vous dites, mais il s'est converti et est devenu un chrétien comme vous n'imaginez pas ce que peut-être un chrétien, monsieur je sais tout.

Grâce à ses erreurs, il a parlé du Christ et de la mystique chrétienne comme vous ne le ferez probablement jamais, ou avant bien longtemps. Vous ne connaissez pas le dixième de ce qu'il a écrit ni de sa vie et vous donnez des leçons...

De plus, vous êtes plein de fiel et de mépris dès qu'on vous contredit. On a le droit de ne pas être d'accord avec vous quand même !

Allez, ayez la politesse de partir puisque vous n'aimez pas ce fil. Je ne vais pas vous le demander 10 fois, j'espère ?



Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 16:03

Papus(le maître de Sédir)parlait aussi du Christ.Si il suffit de parler du Christ pour être dédouaner. :evil:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80250
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 16:06

Ignoble pécheur a écrit:
Ne tournez pas autour du pot.Doumé étale les doctrines de Papus et consorts,et cela est parfaitement malsain.Il y a danger pour les âmes.

Ignoble pécheur, dépassionnez vous. On ne connait rien de tout cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 16:10

Citation :
On ne connait rien de tout cela.


Parlez pour vous.J'invite tout le monde à aller voir la vie de Papus,le "pape" de l'occultisme toléré par ce forum.
Sur ce,adieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 16:11

Ouf.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 16:26

Merci, Arnaud et Petit messager d'être intervenus, je commençais à me sentir un peu seul.

Une mise au point nécessaire :
Je n'ai jamais cautionné Papus ni personne, contrairement à ce qu'insinue monsieur je sais tout

Je m'inspire des expériences de tels et tels, sachant que des parcelles de Vérité sont partout comme le dit le Concile VII et Arnaud sur ce forum.

Je m'appuie aussi sur les textes de Sédir, un mystique remarquable converti après son cheminement d'occultiste et dont je n'ai pas voulu citer le nom car il est un personnage trop atypique pouvant susciter des polémiques, la preuve...

Il y a des intégristes partout, je le constate encore aujourd'hui. Si vous pensez mes textes dangereux à la foi, Arnaud pourra les retirer aussitôt, je le comprendrai.

Sinon je continuerai encore quelques petits textes avec j'espère quelques questions hors des querelles de nos égo.

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Sam 28 Juil 2012 - 17:18


"Pendant que nous sommes en ce monde il nous faut acquérir le repos afin que, lorsque nous dépouillerons la chair, nous nous trouvions dans le repos et n’allions pas dans le milieu. Car plusieurs se sont égarés en chemin. En effet, il est bon de quitter le monde avant que d’avoir péché.
Certains ne veulent pas et ne peuvent pas. D’autres s’ils ont la volonté, n’en tirent pas profit car ils n’agissent pas. Est-[ce la v]olonté qui fait d’eux des pécheurs ? Mais s’ils ne veulent pas ! La justice restera hors d’atteinte dans les deux cas, et l’absence de volonté [et] l’inaction.

Un apostolique vit [dans une] vision des gens enfermés [dans] une maison en flamme et . [ . ] . . . . . [ . . . . . ] feu jetés (?) [ . . . ] . feu [ . . . . . ] . . . eux dans (?) [ . . . . . ] . . . [ . ] . [ . . . . ] et ils leur dirent : [ . . . . . . . . . . . ] . . à eux de sauver [ . . . . . . . . . . . . ] ils ne voulurent pas. Ils reçurent [ . . . . . . . . ] châtiment qu’on appelle la ténèbre [extérieur]e parce qu’il . [ . . . . ]"

(écrit apocryphe des anciens chrétiens)


Désolée pour l'ambiguïté!



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude du monde invisible   Dim 29 Juil 2012 - 3:56

Bonjour Séraphine,

Ben justement, cette ambiguïté, quelle est-elle exactement à travers ces textes ?

Pouvez-vous être plus claire, SVP ? Parce que les doubles ou triple sens peuvent dire une chose et son contraire... Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Etude du monde invisible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le monde invisible et vide - le mal du Christianisme
» Le monde invisible
» Etude du monde invisible
» Doc Enquête sur le monde invisible Basée sur des confessions troublantes
» Le jugement de celui qui prétend connaître l'invisible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: