DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le culte des anges dans l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Mister be



Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 21:46

Michael a écrit:
Mister be a écrit:
Michael a écrit:
Spoiler:
 

Citation :
Les catholiques romains sont encouragés, par exemple, à prier Marie et divers autres saints. De telles prières ne sont pas scripturaires et sont une insulte pour notre Père céleste.
Vous ne comprenez pas le catholicisme Mister be,c'est dommage,vous manquez quelque chose d'extraordinaire.

Il y a une grande différence entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints :

Nous demandons à Dieu qu'il nous soit propice, qu'il nous délivre, qu'il nous sauve ;
Nous demandons aux Saints qu'ils prient pour nous, qu'ils intercèdent pour nous ;

Nous nous adressons à Dieu comme à la source, à l'auteur même de la grâce, pour que Lui-même nous donne ce que réclament nos besoins ;

Nous nous adressons aux Saints comme à des serviteurs agréables à leur maître, à des amis heureux et couronnés, pour qu'ils nous obtiennent, par leur crédit auprès de Dieu, ce que Dieu seul peut donner.

http://www.fatima.be/fr/sanctus/prieres/cate43.php

A force de vouloir justifier ce qu'il est défendu de faire par un tas de bonnes raisons-les chemins de l'Enfer ne sont-ils pas pavés de bonnes intentions-on a dû instaurer
la sola scriptura,ne vous en déplaise!
La Sola sciptura vient des protestants Mister be.
D'ailleurs,vous avez sensiblement la même mentalité que ces derniers.
J'ai comme l'impression qu'on doit retrouver des juifs de votre confession dans leurs assemblées.



Oui nous sommes très proches des Evangéliques!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 22:11

Arnaud Dumouch a écrit:
Mister be a écrit:
bigsam68 a écrit:
Simon1976 a écrit:


Non ?

"Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai." (Jean 14, 13-14)

:amen:

En général, les chrétiens qui refusent de prier Jésus le font parce qu'ils ne croient pas en sa divinité. C'est la raison pour laquelle non seulement ils refusent de le prier mais aussi de l'adorer, ce serait un péché d'idolatrie pour eux...

Thumright
La divinité de Yéshoua est un acte de foi...On est pas tous égaux dans la compréhension du mystère de l'Incarnation!

Donc, vous avez dit une grosse bêtise.

Et vous en dites une très grosse en pensant que Jésus, le seul médiateur, ne fait pas de nous tous des médiateurs.

C'est comme si vous croyez que Dieu, le seul Père, ne fait pas de nous des pères et des mères (contresens sur cette parole de Jésus :
Citation :
Matthieu 23, 9 N'appelez personne votre Père sur la terre : car vous n'en avez qu'un, le Père céleste.

Nul n'est parfait,Arnaud!
J'ai peut être dit une grosse bêtise mais il y a autant de preuves de la non divinité de Yéshoua que de sa divinité...soyez donc pas si certain de vous!
Je ne crois pas que les premiers chrétiens avaient tous pris conscience de cette divinité et quand je Le rencontrerai,je lui poserai la question et il me répondra comme le suggère Wiesel:à ton avis?
Si c'est le cas pour toi,ne dis rien à personne! Very Happy

Je ne crois pas avoir dit une grosse bêtise en disant que seul Yéshoua est médiateur car en acceptant d'autres comme médiateur à quoi a servi son sacrifice?
Ne me faites pas dire ce que je ne dis pas,non plus!

Jésus a supprimé la séparation qui existait entre nous et Dieu par Sa mort sur la croix. Grâce au Christ qui est notre médiateur auprès de Dieu, nous pouvons maintenant intercéder dans la prière pour d’autres chrétiens ou pour les perdus et demander à Dieu qu’il exauce leurs requêtes selon Sa volonté. « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme » (1 Timothée 2 : 5). « Qui est celui qui condamnera ? C’est Jésus-Christ qui est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! » (Romains 8 :34).

Quant à Mt 23,9...nous sommes tous appelés à devenir Père spirituel mais il n'existe qu'un seul Père qui mérite ce nom:c'est D.ieu!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 22:12

Michael a écrit:
Fox77 a écrit:
Michael a écrit:

Prières de fainéant.....
Je vous défie de me suivre.
Les prières des Saints ne sont pas chargées d'intérêts personnels et de pensées égoïstes.
Ce que veulent les Saints,c'est de vous éviter bien des désagréments ici bas sur la terre et vous éviter de séjourner au purgatoire qui est très loin d'être une partie de plaisir.Encore plus,vous évitez de vous retrouver en Enfer.
On ne se moque pas des Saints et on en parle respectueusement.
Ceux qui ont le désir de servir Dieu et de respecter sa volonté,peuvent compter sur leurs prières et obtenir de Dieu les grâces nécessaires pour atteindre notre but ultime,le Paradis.

Défie relevé, mais je ne vois pas en quoi le fait que les prières aux saints ne soient pas egoiste et chargé d'interet personnel change ce que je viens d'écrire.
Ni en quoi la prière aux saints peut sauver plus certainement quelqu'un de l'enfer ou du purgatoire catholique plus qu'une prière à Dieu par Jésus Christ.
En outre, j'ai le plus profond respect pour les chrétiens fidèles qui sont morts dans leur foi. Mais en aucun cas de la vénération.
Quand je parle de défi Fox,c'est dans le sens dévot.
Messes+Adoration+Rosaire+Chapelet Angélique.
Nous,les catholiques,ce que nous demandons aux protestants comme vous,c'est de respecter notre foi.
Si vous êtes heureux dans votre dénomination religieuse,même si je n'y adhère pas du tout,
eh bien restez-y.

L'unité entre chrétiens est importante pour moi.


Et les protestants demandent aux catholiques de cesser de leur faire prendre des vessies pour des lanternes!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 22:13

Fox77 a écrit:
Doumé> Ce texte est très interessant, savez vous aussi que selon les même auteurs antiques, les statues païennes pleuraient du sang et étaient couvertes de sueur parfois ? Ca devrait vous interpeller...

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 22:19

Mister be a écrit:


Nul n'est parfait,Arnaud!
J'ai peut être dit une grosse bêtise mais il y a autant de preuves de la non divinité de Yéshoua que de sa divinité...

Car il est vrai Dieu qui s'est fait homme. C'est clairement dit =

Citation :

Jean 1, 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu.
Jean 1, 2 Il était au commencement avec Dieu.
Jean 1, 3 Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut.
Jean 1, 14 Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.

Il n'y a aucune ambiguïté.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 22:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Mister be a écrit:


Nul n'est parfait,Arnaud!
J'ai peut être dit une grosse bêtise mais il y a autant de preuves de la non divinité de Yéshoua que de sa divinité...

Car il est vrai Dieu qui s'est fait homme. C'est clairement dit =

Citation :

Jean 1, 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu.
Jean 1, 2 Il était au commencement avec Dieu.
Jean 1, 3 Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut.
Jean 1, 14 Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.

Il n'y a aucune ambiguïté.

Pourt nous c'est bien clair mais pas pour d'autres...comment savoir si nous ne sommes pas dans l'erreur?J'appuye mes affirmations sur des versets bibliques mais les autres qui pensent autrement aussi!
L'union hypostatique n'est pas évidente à comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28047
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 23:39

Mister be a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Mister be a écrit:


Nul n'est parfait,Arnaud!
J'ai peut être dit une grosse bêtise mais il y a autant de preuves de la non divinité de Yéshoua que de sa divinité...

Car il est vrai Dieu qui s'est fait homme. C'est clairement dit =

Citation :

Jean 1, 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu.
Jean 1, 2 Il était au commencement avec Dieu.
Jean 1, 3 Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut.
Jean 1, 14 Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.

Il n'y a aucune ambiguïté.

Pourt nous c'est bien clair mais pas pour d'autres...comment savoir si nous ne sommes pas dans l'erreur?J'appuye mes affirmations sur des versets bibliques mais les autres qui pensent autrement aussi!
L'union hypostatique n'est pas évidente à comprendre

La divinité du Christ n'était pas évidente pour les docteurs de la Loi qui cherchaient à le lapider:

"Les Juifs lui répondirent : "Ce n'est pas pour une bonne oeuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème et parce que toi, n'étant qu'un homme, tu te fais Dieu." (Jean 10, 33)
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 12 Aoû 2012, 00:29

Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Mister be a écrit:


Nul n'est parfait,Arnaud!
J'ai peut être dit une grosse bêtise mais il y a autant de preuves de la non divinité de Yéshoua que de sa divinité...

Car il est vrai Dieu qui s'est fait homme. C'est clairement dit =

Citation :

Jean 1, 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu.
Jean 1, 2 Il était au commencement avec Dieu.
Jean 1, 3 Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut.
Jean 1, 14 Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.

Il n'y a aucune ambiguïté.

Pourt nous c'est bien clair mais pas pour d'autres...comment savoir si nous ne sommes pas dans l'erreur?J'appuye mes affirmations sur des versets bibliques mais les autres qui pensent autrement aussi!
L'union hypostatique n'est pas évidente à comprendre

La divinité du Christ n'était pas évidente pour les docteurs de la Loi qui cherchaient à le lapider:

"Les Juifs lui répondirent : "Ce n'est pas pour une bonne oeuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème et parce que toi, n'étant qu'un homme, tu te fais Dieu." (Jean 10, 33)
salut Beaucoup d'autres versets l'attestent mais beaucoup d'autres ne l'attestent pas donc ce n'est pas si évident que ça!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 12 Aoû 2012, 00:33

Ainsi donc Les anges sont des êtres spirituels, dotés d’intelligence, d’émotions et de volonté. Et cela est vrai des bons et des mauvais anges. Les anges possèdent une intelligence (Matthieu 8:29 ; 2 Corinthiens 11:3 ; 1 Pierre 1:12), laissent paraître des émotions (Luc 2:13 ; Jacques 2:19 ; Apocalypse 12:17) et manifestent leur volonté (Luc 8:28-31 ; 2 Timothée 2:26 ; Jude 6). Les anges sont des êtres spirituels (Hébreux 1:14), ils n’ont pas de vrai corps physique. Le fait qu’ils n’aient pas de corps n’affecte en rien leur personnalité (pas plus qu’avec Dieu).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 12 Aoû 2012, 00:46

Mister be a écrit:
Ainsi donc Les anges sont des êtres spirituels, dotés d’intelligence, d’émotions et de volonté. Et cela est vrai des bons et des mauvais anges.

Les anges possèdent une intelligence (Matthieu 8:29 ; 2 Corinthiens 11:3 ; 1 Pierre 1:12), laissent paraître des émotions (Luc 2:13 ; Jacques 2:19 ; Apocalypse 12:17) et manifestent leur volonté (Luc 8:28-31 ; 2 Timothée 2:26 ; Jude 6). Les anges sont des êtres spirituels (Hébreux 1:14), ils n’ont pas de vrai corps physique. Le fait qu’ils n’aient pas de corps n’affecte en rien leur personnalité (pas plus qu’avec Dieu).

Les émotions sont humaines, le sentiment est céleste. (c'est facile de confondre les deux)
Voilà la différence primordiale entre nous et les anges.
En tant qu'humain, on doit se fier à nos sentiments et matter les émotions, qui sont purement humaines.

C'est clair?
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 12 Aoû 2012, 01:29

Spoiler:
 

Citation :
Oui nous sommes très proches des Evangéliques!

Juste à vous lire Mister be,c'est pour moi une évidence.


Spoiler:
 
Citation :
Et les protestants demandent aux catholiques de cesser de leur faire prendre des vessies pour des lanternes!


Il ne faut pas mettre tous les catholiques dans le même panier.
Moi,je me dis Fox, que tant et aussi longtemps que Jésus est glorifié,c'est qu'il doit sûrement y avoir du bon.
C'est ce coté positif que je retiens.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 12 Aoû 2012, 07:48

Michael a écrit:
Spoiler:
 

Citation :
Oui nous sommes très proches des Evangéliques!

Juste à vous lire Mister be,c'est pour moi une évidence.


Spoiler:
 
Citation :
Et les protestants demandent aux catholiques de cesser de leur faire prendre des vessies pour des lanternes!


Il ne faut pas mettre tous les catholiques dans le même panier.
Moi,je me dis Fox, que tant et aussi longtemps que Jésus est glorifié,c'est qu'il doit sûrement y avoir du bon.
C'est ce coté positif que je retiens.

salut je suis d'accord avec vous et je ne mets pas tous les Catholiques dans le même panier
Je ne généralise jamais et le fait de glorifier D.ieu ou Yéshoua sous des moyens différents importe peu
Je suis moi aussi assez ouvert aux autres en toute humilité,je fais même partie d'un mouvement qui s'appelle coexister
Accepter l'autre dans sa différence n'est pas chose aisée
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 12 Aoû 2012, 07:52

Séraphine a écrit:
Mister be a écrit:
Ainsi donc Les anges sont des êtres spirituels, dotés d’intelligence, d’émotions et de volonté. Et cela est vrai des bons et des mauvais anges.

Les anges possèdent une intelligence (Matthieu 8:29 ; 2 Corinthiens 11:3 ; 1 Pierre 1:12), laissent paraître des émotions (Luc 2:13 ; Jacques 2:19 ; Apocalypse 12:17) et manifestent leur volonté (Luc 8:28-31 ; 2 Timothée 2:26 ; Jude 6). Les anges sont des êtres spirituels (Hébreux 1:14), ils n’ont pas de vrai corps physique. Le fait qu’ils n’aient pas de corps n’affecte en rien leur personnalité (pas plus qu’avec Dieu).

Les émotions sont humaines, le sentiment est céleste. (c'est facile de confondre les deux)
Voilà la différence primordiale entre nous et les anges.
En tant qu'humain, on doit se fier à nos sentiments et matter les émotions, qui sont purement humaines.

C'est clair?

Non pas vraiment!
Les sentiments ne sont-ils pas exprimés par nos émotions?
L'amour,la foi...sont-ils de sentiments?
Adorer D.ieu en Esprit et en Vérité...pas en sentiment par des émotions?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 12 Aoû 2012, 08:08

Mister be a écrit:
Séraphine a écrit:
Mister be a écrit:
Ainsi donc Les anges sont des êtres spirituels, dotés d’intelligence, d’émotions et de volonté. Et cela est vrai des bons et des mauvais anges.

Les anges possèdent une intelligence (Matthieu 8:29 ; 2 Corinthiens 11:3 ; 1 Pierre 1:12), laissent paraître des émotions (Luc 2:13 ; Jacques 2:19 ; Apocalypse 12:17) et manifestent leur volonté (Luc 8:28-31 ; 2 Timothée 2:26 ; Jude 6). Les anges sont des êtres spirituels (Hébreux 1:14), ils n’ont pas de vrai corps physique. Le fait qu’ils n’aient pas de corps n’affecte en rien leur personnalité (pas plus qu’avec Dieu).

Les émotions sont humaines, le sentiment est céleste. (c'est facile de confondre les deux)
Voilà la différence primordiale entre nous et les anges.
En tant qu'humain, on doit se fier à nos sentiments et matter les émotions, qui sont purement humaines.

C'est clair?

Non pas vraiment!
Les sentiments ne sont-ils pas exprimés par nos émotions?
L'amour,la foi...sont-ils de sentiments?
Adorer D.ieu en Esprit et en Vérité...pas en sentiment par des émotions?

He bien, je vais tenter de vous aider là-dessus. Pour ce faire, nous devrons utiliser la notion de "chakras". Oui je sais, cela n'est pas chrétien...mais ça va aider grandement!

Le siège des émotions se situe au niveau du plexus solaire: l'estomac ou le foie si vous voulez. C'est là qu'elles se feront sentir...
Le siège des sentiments se situe au niveau du chakra du Coeur (en partant du début du sternum vers le haut).

Faites la différence entre les deux.

(Comme guide et confirmation, regardez Mirjana lorsqu'elle reçoit les messages de la très Sainte Vierge Marie...elle place toujours ses mains en croix sur son sternum.)



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 12 Aoû 2012, 08:20

ange1 Salut,
Les Anges ne possèdent pas de corps physique mais ils possèdent un corps éthérique qui permet de voir la physionomie de son Ange gardien avec son sourire, avec les couleurs de son vêtement et de sa Lumière resplendissante blanche.
Une fois que le croyant développe en lui des qualités en actes,pensées,sentiments.Des organes extra-sensorielles et les corps subtils se développent qui permettent de voir et de ressentir le monde de l'invisible.

Le sentiment de l'amour est inné chez l'Ange et enseigne à l'intérieur de l'âme de son élève, le ressenti de ce merveilleux bonheur qu'est l'Amour.
C'est ce qui permet de savoir si on a affaire véritablement à Lui et non au diable.Car le diable ne connait et ne transmet pas d'amour inconditionnel à part Lucifer qui a un amour de lui-même par son égocentrisme,son égo.
Alors ce Lucifer éclaire très pâlement lorsqu'il se montre ainsi, tandis qu'un Ange éclaire lumineusement toute une chambré. La différence est claire et nette autant par la vue que par le ressenti mais aussi par ces paroles...
Bonne Lumière à tous. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 12 Aoû 2012, 08:24

Graal a écrit:
ange1 Salut,
Les Anges ne possèdent pas de corps physique mais ils possèdent un corps éthérique qui permet de voir la physionomie de son Ange gardien avec son sourire, avec les couleurs de son vêtement et de sa Lumière resplendissante blanche.
Une fois que le croyant développe en lui des qualités en actes,pensées,sentiments.Des organes extra-sensorielles et les corps subtils se développent qui permettent de voir et de ressentir le monde de l'invisible.

Le sentiment de l'amour est inné chez l'Ange et enseigne à l'intérieur de l'âme de son élève, le ressenti de ce merveilleux bonheur qu'est l'Amour.
C'est ce qui permet de savoir si on a affaire véritablement à Lui et non au diable.Car le diable ne connait et ne transmet pas d'amour inconditionnel à part Lucifer qui a un amour de lui-même par son égocentrisme,son égo.
Alors ce Lucifer éclaire très pâlement lorsqu'il se montre ainsi, tandis qu'un Ange éclaire lumineusement toute une chambré. La différence est claire et nette autant par la vue que par le ressenti mais aussi par ces paroles...
Bonne Lumière à tous. sunny

Graal, je saisi intuitivement ce que vous voulez transmettre, mais concevez que ce n'est pas nécessairement le cas de tous...cher ami. Very Happy
Bref, je veux dire tous n'ont pas reçu tout cela voyez-vous?




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 12 Aoû 2012, 09:24

Salut Seraphine,
Je comprends que des personnes ne puissent concevoir de telles choses mais je l'ai vécu et je le vie ainsi.
Sinon, je peux m'arrêter si cela déplait car il me doit de respecter le libre arbitre de chacun(e) comme l'a enseigné Notre Seigneur Jésus-Christ
Je pense qu'il serait égoïste pour moi de ne pas essayer de dire ce qu'il y a derrière cet invisible lorsque cet inconnu se dévoile.
J'essaie d'expliqué avec beaucoup de difficultés toutes ces expériences dont j'ai été amené à vivre et à voir.
Il est très difficile d'écrire et d'expliquer des faits spirituels par des mots empruntés pour des causes matérielles et physiques .Surtout lorsqu'on se retrouve avec des personnes n'ayant vécu aucun ou peu d'expériences similaires. Soit dans ma vie, j'ai rencontré des gens qui avaient vécu des expériences similaires au mienne alors ces gens sont plus amené à comprendre ces expérimentations...
Car une expérience spirituelle est une expérience de vie qui se déroule en toute conscience et qui a un effet et une cause et vise versa.
Par ailleurs, nous avons quatre évangiles qui sont quelque peu différent par les termes et qui se rejoignent en un seul morceau.

Désolé si j'ai préféré apprendre dans l'école du Seigneur à celui de l'école humaine basé sur la matière grossière et physique.Je n'ai pas assez appris et j'étais plutôt rebelle à leurs enseignements.Alors j'ai comme des difficultés car je manque de vocabulaire.

Voilà, je ne veux causer aucun trouble à personnes. J'essaie de partager et d'échanger. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 12 Aoû 2012, 09:25

Graal a écrit:
Salut Seraphine,
Je comprends que des personnes ne puissent concevoir de telles choses mais je l'ai vécu et je le vie ainsi.
Sinon, je peux m'arrêter si cela déplait car il me doit de respecter le libre arbitre de chacun(e) comme l'a enseigné Notre Seigneur Jésus-Christ
Je pense qu'il serait égoïste pour moi de ne pas essayer de dire ce qu'il y a derrière cet invisible lorsque cet inconnu se dévoile.
J'essaie d'expliqué avec beaucoup de difficultés toutes ces expériences dont j'ai été amené à vivre et à voir.
Il est très difficile d'écrire et d'expliquer des faits spirituels par des mots empruntés pour des causes matérielles et physiques .Surtout lorsqu'on se retrouve avec des personnes n'ayant vécu aucun ou peu d'expériences similaires. Soit dans ma vie, j'ai rencontré des gens qui avaient vécu des expériences similaires au mienne alors ces gens sont plus amené à comprendre ces expérimentations...
Car une expérience spirituelle est une expérience de vie qui se déroule en toute conscience et qui a un effet et une cause et vise versa.
Par ailleurs, nous avons quatre évangiles qui sont quelque peu différent par les termes et qui se rejoignent en un seul morceau.

Désolé si j'ai préféré apprendre dans l'école du Seigneur à celui de l'école humaine basé sur la matière grossière et physique.Je n'ai pas assez appris et j'étais plutôt rebelle à leurs enseignements.Alors j'ai comme des difficultés car je manque de vocabulaire.

Voilà, je ne veux causer aucun trouble à personnes. J'essaie de partager et d'échanger. ;)

Mais non voyons pas de problème là... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 08:42

Extraits de ANCILLA DOMINI ou Magdalena de la croix
(L'intime amie des anges) d'après les conférences de Von Lama en 1935
- Adaptation de Marie-Ange et Imprimatur de 1936 en Argentine


Le journal de Mag. une centaine de pages, contient avec tous les détails les relations de ses croix, de ses souffrances, comme aussi de ses grâces extraordinaires. Une croix particulièrement lourde pour elle fut de ne pas avoir d'enfants. Mais en revanche Dieu lui donna une très grande famille d'enfants spirituels: hommes et femmes, prêtres et laïcs personnes consacrées à Dieu, qui se placèrent sous sa direction et, par elle furent conduites de manière Supérieure dans les voies de la vie chrétienne.

Elle fut favorisée du don de bilocation. Pendant que son corps reposait sur sa couche, son ange gardien l'enveloppant d'une sorte de manteau gris, l'emmenait au loin. Elle allait consoler les blessés de guerre et ils la reconnurent à leur retour au pays natal. Un de ses enfants spirituels est en danger de commettre un péché mortel, Mag. vient à lui et lui fait des remontrances, il repousse alors la tentation.

Elle avait reçu de son Archange l'ordre strict de cacher les faits extraordinaires de sa vie, de sa stigmatisation, aussi longtemps qu'elle serait de ce monde.

Avec le temps sa faculté de souffrir pour le prochain et pour certaines âmes du purgatoire augmente. Jamais elle n'obtint l'allègement de ses souffrances personnelles, mais elle l'obtint pour autrui.

Son mari ne cessa de trouver de nouvelles occasions de la tourmenter, elle ne cessa de prier pour sa conversion; ce n'est qu'après sa mort qu'elle lui obtint de mourir repentant, ainsi que la femme qui empoisonna sa vie conjugale.

Elle est l'auteur du petit livre ci-dessous dont le contenu a été puisé dans sa propre vie. Ce n'est que le choix de quelques extraits et leur coordination qui est mon oeuvre.


POURQUOI NOUS HONORONS SI PEU LES ANGES.

Le motif principal est très simple: nous ne les connaissons pas ou tout au moins très peu.

La connaissance précède toujours l'amour et la vénération. De la connaissance de leur supériorité, de leur perfection, de leurs rapports intimes avec Dieu, de leur puissance et de leurs privilèges, jaillit spontanément notre vénération des Anges. Si nous savions comme ils nous aiment en Dieu et entourent nos âmes de cette affection parce qu'ils furent témoins du plus grand acte d'amour: la mort volontaire du Fils de Dieu, et par-là savent le prix dont Il rachète toute âme humaine nous leur rendrions cette affection et nous serions humblement heureux de pouvoir les saluer comme des amis et des frères en Dieu. Mais nous ne les connaissons pas. Nous ne connaissons même pas notre propre ange gardien, bien qu'il soit notre fidèle compagnon et notre ami durant tout le cours de notre vie. Nous pourrions peut-être le connaître davantage si nous en prenions un tant soit peu la peine. Il le mérite vraiment.

Nous savons que les anges sont des esprits bienheureux dans l'éternelle vision et la connaissance de 1'éternel Amour: Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 08:51

Sont-ils inférieurs,supérieurs ou égaux à nous?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 09:36

Mister be a écrit:
Sont-ils inférieurs,supérieurs ou égaux à nous?
La question ne se pose même pas cher Mister Be.

Les bons anges nous sont infiniment supérieurs et c'est pour cela que Dieu nous les a donné pour être à notre service. Et c'est "biblique" ! ;)

Mais pour Dieu nous sommes supérieurs aux anges parce que nous sommes les plus faibles et les plus petits. Et c'est "biblique" ! ;)

"27 Au contraire, ce qu'il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion les sages ; ce qu'il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion ce qui est fort ;
28 ce qui est d'origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n'est rien, voilà ce que Dieu a choisi pour détruire ce qui est quelque chose,
29 afin que personne ne puisse s'enorgueillir devant Dieu.
" (1 Cor 1 )
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 12:03

Jeb a écrit:
Mister be a écrit:
Sont-ils inférieurs,supérieurs ou égaux à nous?
La question ne se pose même pas cher Mister Be.

Les bons anges nous sont infiniment supérieurs et c'est pour cela que Dieu nous les a donné pour être à notre service. Et c'est "biblique" ! ;)

Mais pour Dieu nous sommes supérieurs aux anges parce que nous sommes les plus faibles et les plus petits. Et c'est "biblique" ! ;)

"27 Au contraire, ce qu'il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion les sages ; ce qu'il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion ce qui est fort ;
28 ce qui est d'origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n'est rien, voilà ce que Dieu a choisi pour détruire ce qui est quelque chose,
29 afin que personne ne puisse s'enorgueillir devant Dieu.
" (1 Cor 1 )

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 14:42

D'autant plus que le Verbe s'est fait homme pour sauver des hommes ce qui montre toute la valeur de l'homme aux yeux de Dieu. Jésus enseignait aussi que au jour de la résurrection nous serons "comme les anges" (voir Matthieu 22;30 et Luc 20;36).

Le pseudo-Denys l'aréopagite (5ème siècle) dans le chapitre 1 de son traité "Des noms divins" propose ce commentaire: "Alors, en effet, devenus incorruptibles et immortels, nous serons remplis de la vue de Dieu, qui nous apparaîtra dans de chastes contemplations, et nous jouirons de la lumière spirituelle qu'il répandra sur nous dans une âme impassible et immatérielle, à l'exemple des intelligences qui habitent au-delà des cieux, et c'est pour cela que le Sauveur ajoute que nous serons égaux aux anges".

Devant les faveurs inouies et l'amour insondable que Dieu a manifesté aux hommes au travers de l'Evangile, les anges eux-mêmes sont émerveillés puisqu'il est dit dans 1 Pierre 1;12 qu'ils désirent y plonger leurs regards. En outre, ce n'est pas à l'égard des anges que la Parole de Dieu emploi l'expression de "créé à l'image et à la ressemblance de Dieu" mais à l'égard des êtres humains, ce qui montre là encore la grande dignité de l'homme.

Le Psaumes 8 verset 5 à 6 évoque aussi la grandeur de l'homme: "Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui, et le fils de l'homme, pour que tu en prennes soin ? Tu l'as fait de peu inférieur à Dieu, tu l'as couronné de gloire et d'honneur." Dans la TOB, une note précise que "les versions anciennes ont compris tu l'abaisses quelque peu par rapport aux anges" salut


Dernière édition par bigsam68 le Mar 14 Aoû 2012, 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le culte des anges dans l'église   Mar 14 Aoû 2012, 15:22

Selon moi, le Corps de Gloire Christique est constitué de la Lumière de Vie et de l'Existence...Il pourra aimer inconditionnnellement et réciproquement mais dans une totale conscience de volonté sans aucun oubli de lui-même...

Tandis que le Corps de l'Ange est constitué de Lumière Blanche.
De plus, lorsque l'être humain revêtira ce corps de lumière blanche, il pourra aimer inconditionnellement dans un total oubli de lui-même...

Ce Corps de Lumière est différent de l'Ange véritable qui fait parti d'une autre Hiérarchie.
Je veux dire que l'être humain possèdera en cette Âme, comme un petit appendice au-dessus de sa tête et son corps éthérique également entièrement blanc sera constitué de "lianes" en ce corps, pour donner une proche explication...

Ce sont des corps immatériels et très subtils que l'être humain peut revêtir actuellement.
J'en ai fait moi-même ces expériences et je prends à témoin mon Seigneur Dieu mais pas les hommes.

Bon Soleil . sunny
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 17:00

La tradition catholique attribue à Marie le titre "Reine des anges". Quelle est l'origine et la signification de ce titre et pourquoi est-il absent du catéchisme de l'Eglise catholique ? Certains mystiques catholiques vont jusqu'à attribuer à Marie le titre de "Reine du ciel et de la terre" et l'appelle "Souveraine" en se plaçant sous sa "céleste protection" alors que l'apôtre Paul dans 1 Timothée 6;15 affirme explicitement que Dieu et l"unique Souverain. Le livre de la Sagesse déclare: "Le Souverain de tous ne reculera devant personne, il ne s'arrêtera par respect devant aucune grandeur; car il a fait les grands et les petits, et il prend soin des uns comme des autres." (6;7). Si Dieu est le Souverain de tous, des grands et des petits, cela signifie qu'il est aussi le Souverain de la mère du Christ notre Sauveur et que Lui seul détient l'autorité suprême. Invoquer Marie sous le titre de "Souveraine" avec un "S" majuscule revient à attribuer à une créature humaine un pouvoir et une qualité qui n'appartient qu'à Dieu seul...


Dernière édition par bigsam68 le Mar 14 Aoû 2012, 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 17:12

Lorsque Marie est arrivée au Ciel, les anges se sont réellement mise à son service pour qu'elle imprime sa marque dans la gestion de l'humanité en marche vers son salut. Elle a imprimé de plus en plus sa douceur, bien qu'il faille passer par la croix.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 17:35

La Parole de Dieu présente les anges comme des "compagnons de service" de tous ceux qui conservent le témoignage de Jésus (voir apocalypse 19;10) marie n'est donc pas privilégiée par rapport aux autres croyants de la Nouvelle Alliance. En revanche, si les anges sont nos compagnons de service, ils sont les exécutants de la volonté divine et non de la volonté d'un être humain, fut-il éminent dans l'ordre de la foi et de la charité.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 17:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Lorsque Marie est arrivée au Ciel, les anges se sont réellement mise à son service pour qu'elle imprime sa marque dans la gestion de l'humanité en marche vers son salut. Elle a imprimé de plus en plus sa douceur, bien qu'il faille passer par la croix.

Quelles sont vos sources ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 17:38

Marie est vraiment la plus petite, la plus humble, la plus aimante. Elle est donc la reine des reines du coeur de Dieu. C'est un fait étonnant.

Et sa royauté fonde et délègue à notre propre royauté.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 17:40

bigsam68 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Lorsque Marie est arrivée au Ciel, les anges se sont réellement mise à son service pour qu'elle imprime sa marque dans la gestion de l'humanité en marche vers son salut. Elle a imprimé de plus en plus sa douceur, bien qu'il faille passer par la croix.

Quelles sont vos sources ?

Ne cherchez pas dans l'Ecriture. C'est la tradition catholique et orthodoxe qui, unanime, de l'Orient à l'Occident (ce qui prouve que c'est une tradition des Apôtres), s'est transmis cela (avant que Luther refuse ce canal essentiel de la Révélation).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 17:57

Et pour quelle raison les titres attribués à Marie de reine des anges, reine du ciel et de la terre et Souveraine sont-ils absents du catéchisme de l'Eglise catholique ? Si c'est une Tradition des apôtres, pourquoi n'en trouve-t-on aucune trace dans leurs écrits ni même dans les écrits des pères apostoliques et des premiers chrétiens ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 18:17

Catéchisme de l'Eglise Catholique a écrit:
966 " Enfin la Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l’univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort " (LG 59 ; cf. la proclamation du dogme de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie par le Pape Pie XII en 1950 : DS 3903). L’Assomption de la Sainte Vierge est une participation singulière à la Résurrection de son Fils et une anticipation de la résurrection des autres chrétiens :
Si donc la Vierge Marie est Reine de l'Univers elle est aussi la Reine des Anges.


Citation :
1 Corinthiens 9:25 Tous ceux qui combattent s’imposent toute espèce d’abstinences, et ils le font pour obtenir une couronne corruptible; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible.

2 Timothée 4:8 Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement.

Jacques 1:12 Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment.

1 Pierre 5:4 Et lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire.
Si les Apôtres Paul, Pierre et Jacques parlent de recevoir la couronne, et même la couronne de gloire c'est bien en quelque sorte que nous serons rois avec le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois (Apocalypse 17, 14 )

A plus forte raison la Vierge Marie a reçu cette couronne de gloire :
Citation :
Apocalypse 12:1 Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

La Tradition veut qu'à l'Assomption Jésus est venu chercher la Vierge Marie pour la couronner :
Cantique des cantiques chapitre 8 a écrit:
5 Qui est celle qui monte du désert, Appuyée sur son bien-aimé? -Je t’ai réveillée sous le pommier; Là ta mère t’a enfantée, C’est là qu’elle t’a enfantée, qu’elle t’a donné le jour. -
6 Mets-moi comme un sceau sur ton coeur, Comme un sceau sur ton bras; Car l’amour est fort comme la mort, La jalousie est inflexible comme le séjour des morts; Ses ardeurs sont des ardeurs de feu, Une flamme de l’Eternel.
Plusieurs Pères de l'Eglise, et plusieurs saints dont Saint Alphonse de Liguori, Saint Louis Marie Grignon de Monfort et bien d'autres mystiques s'appuient sur les versets ci-dessus.

La Vierge Marie dans ses nombreuses apparitions a une couronne sur la tête.

La Vierge Marie a même le titre de "Reine de l'Univers" :
"41. Par sa médiation subordonnée à celle du Rédempteur, Marie contribue d'une manière spéciale à l'union de l'Eglise en pèlerinage sur la terre avec la réalité eschatologique et céleste de la communion des saints, puisqu'elle a déjà été «élevée au ciel» 107. La vérité de l'Assomption, définie par Pie XII, est réaffirmée par le Concile Vatican II, qui exprime ainsi la foi de l'Eglise: «Enfin, la Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l'univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs (cf. Ap 19, 16), victorieux du péché et de la mort» 108. Par cet enseignement, Pie XII se reliait à la Tradition, qui a trouvé de multiples expressions dans l'histoire de l'Eglise, tant en Orient qu'en Occident.

[...]

A cette exaltation de la «fille de Sion par excellence» 111 dans son Assomption au ciel est lié le mystère de sa gloire éternelle. La Mère du Christ est en effet glorifiée comme «Reine de l'univers» 112. Celle qui s'est déclarée «servante du Seigneur» à l'Annonciation est restée, durant toute sa vie terrestre, fidèle à ce que ce nom exprime, se confirmant ainsi véritable «disciple» du Christ, qui avait fortement souligné le caractère de service de sa mission: le Fils de l'homme «n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude» (Mt 20, 28). C'est pourquoi Marie est devenue la première de ceux qui, «servant le Christ également dans les autres, conduisent leurs frères, dans l'humilité et la patience, jusqu'au Roi dont on peut dire que le servir, c'est régner» 113, et elle a pleinement atteint cet «état de liberté royale» qui est propre aux disciples du Christ: servir, ce qui veut dire régner!
"

Source : LETTRE ENCYCLIQUE REDEMPTORIS MATER DU SOUVERAIN PONTIFE
JEAN-PAUL II SUR LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE DANS LA VIE DE L'ÉGLISE EN MARCHE
http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/encyclicals/documents/hf_jp-ii_enc_25031987_redemptoris-mater_fr.html

La Litanie de la Sainte Vierge Marie lui attribuent le titre de reine. En voici un extrait :

[...]

Reine des Anges, priez pour nous
Reine des Patriarches, priez pour nous
Reine des Prophètes, priez pour nous
Reine des Apôtres, priez pour nous
Reine des Martyrs, priez pour nous
Reine des Confesseurs, priez pour nous
Reine des Vierges, priez pour nous
Reine de tous les Saints, priez pour nous
Reine conçue sans la tache originelle, priez pour nous
Reine élevée au ciel, priez pour nous
Reine du très saint Rosaire, priez pour nous
Reine de la paix, priez pour nous

[...]


Cette litanie a été approuvée par un décret pontifical en 1587.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 18:37

Du point de vue de la tradition catholique, est-ce-que la Vierge Marie est la seule a avoir été "pleine de grâce" ou bien y en a-t-il eut d'autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 18:44

bigsam68 a écrit:
Du point de vue de la tradition catholique, est-ce-que la Vierge Marie est la seule a avoir été "pleine de grâce" ou bien y en a-t-il eut d'autres ?
D'autres traduction disent : "comblée de grâce" (Bible de Jérusalem)

La Vierge Marie est la seule a avoir été saluée ainsi de la part de Dieu. Aucune autre créature (humaine) a donné chair au Sauveur Jésus vrai Dieu et vrai Homme.

C'est unique dans l'Histoire de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 18:53

Jeb a écrit: "Si les Apôtres Paul, Pierre et Jacques parlent de recevoir la couronne, et même la couronne de gloire c'est bien en quelque sorte que nous serons rois avec le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois (Apocalypse 17, 14)"

Oui et le terme "couronne" signifie métaphoriquement la bénédiction éternelle qui sera donnée en prix aux véritables serviteurs de Dieu et du Christ. Cette récompense n'est pas réservée à la Vierge Marie uniquement mais à chacun de ceux qui aiment et servent le Seigneur. Par ailleurs, Il est évident que Celui qui nous couronne reste Celui qui détient la puissance et l'autorité suprême, l'unique Souverain des grands et des petits dans le royaume des cieux.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 19:03

Jeb a écrit:
bigsam68 a écrit:
Du point de vue de la tradition catholique, est-ce-que la Vierge Marie est la seule a avoir été "pleine de grâce" ou bien y en a-t-il eut d'autres ?
D'autres traduction disent : "comblée de grâce" (Bible de Jérusalem)

La Vierge Marie est la seule a avoir été saluée ainsi de la part de Dieu. Aucune autre créature (humaine) a donné chair au Sauveur Jésus vrai Dieu et vrai Homme.

C'est unique dans l'Histoire de l'humanité.

En effet d'autres versions traduisent par "toi qui as la faveur de Dieu" (TOB) ou encore "toi a qui une grâce a été faite" (Louis Segond)

Pourtant l'Ecriture nous rapporte que Etienne lui aussi fut "plein de grâce et de puissance" (Actes 6;huit). Si la grâce qui a été accordée à Marie est unique, car elle seule a porté dans sa chair le Fils de Dieu, du point de vue spirituel nous sommes tous appelés à porter le Christ en nous par la foi. Et n'oublions pas que toute grâce reçue par les hommes découle de Celui qui est "plein de grâce et de vérité" (Jean 1;14) salut
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 19:14

En ce qui concerne l'interprètation du chapitre 12 du livre de l'Apocalypse il existe plusieurs approches certains exégètes considèrent que la femme est une figure de l'Eglise, le soleil indique le Rédempteur lui-même, la lune un symbole du roc de la parole divine sur laquelle l'Eglise se tient et les douze étoiles sont la doctrine de 12 apôtres
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 19:46

Jeb a écrit:
bigsam68 a écrit:
Du point de vue de la tradition catholique, est-ce-que la Vierge Marie est la seule a avoir été "pleine de grâce" ou bien y en a-t-il eut d'autres ?
D'autres traduction disent : "comblée de grâce" (Bible de Jérusalem)

La Vierge Marie est la seule a avoir été saluée ainsi de la part de Dieu. Aucune autre créature (humaine) a donné chair au Sauveur Jésus vrai Dieu et vrai Homme.

C'est unique dans l'Histoire de l'humanité.

J'ai initié un nouveau fil
http://docteurangelique.forumactif.com/t14671-vierge-marie#502742
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 20:04

bigsam68 a écrit:
Du point de vue de la tradition catholique, est-ce-que la Vierge Marie est la seule a avoir été "pleine de grâce" ou bien y en a-t-il eut d'autres ?

Il y a eu Adam et Eve. Mais ils ne restèrent pas fidèles à cette plénitude reçue dès leur conception.

Il y a eu Jésus. Mais Jésus n'est pas un homme normal. Il est Dieu fait homme. Il est la source de toutes les grâces.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 20:23

bigsam68 a écrit:
En ce qui concerne l'interprètation du chapitre 12 du livre de l'Apocalypse il existe plusieurs approches certains exégètes considèrent que la femme est une figure de l'Eglise, le soleil indique le Rédempteur lui-même, la lune un symbole du roc de la parole divine sur laquelle l'Eglise se tient et les douze étoiles sont la doctrine de 12 apôtres
Très juste. thumleft
C'est aussi une interprétation que l'Eglise reconnait.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 14 Aoû 2012, 20:29

bigsam68 a écrit:
Jeb a écrit:
bigsam68 a écrit:
Du point de vue de la tradition catholique, est-ce-que la Vierge Marie est la seule a avoir été "pleine de grâce" ou bien y en a-t-il eut d'autres ?
D'autres traduction disent : "comblée de grâce" (Bible de Jérusalem)

La Vierge Marie est la seule a avoir été saluée ainsi de la part de Dieu. Aucune autre créature (humaine) a donné chair au Sauveur Jésus vrai Dieu et vrai Homme.

C'est unique dans l'Histoire de l'humanité.

En effet d'autres versions traduisent par "toi qui as la faveur de Dieu" (TOB) ou encore "toi a qui une grâce a été faite" (Louis Segond)

Pourtant l'Ecriture nous rapporte que Etienne lui aussi fut "plein de grâce et de puissance" (Actes 6;huit). Si la grâce qui a été accordée à Marie est unique, car elle seule a porté dans sa chair le Fils de Dieu, du point de vue spirituel nous sommes tous appelés à porter le Christ en nous par la foi. Et n'oublions pas que toute grâce reçue par les hommes découle de Celui qui est "plein de grâce et de vérité" (Jean 1;14) salut
C'est juste aussi pour Etienne mais ce sont les hommes qui l'ont qualifié ainsi, à la différence de la Vierge Marie qui a été qualifiée comme tel directement par Dieu. On peut dire que Dieu a "canonisé" la Vierge Marie bien avant tout le monde. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 16 Aoû 2012, 08:14

Extraits de ANCILLA DOMINI ou Magdalena de la croix
(L'intime amie des anges) d'après les conférences de Von Lama en 1935
- Adaptation de Marie-Ange et Imprimatur de 1936 en Argentine



LES SOUFFRANCES SONT DE TRÈS GRANDS BIENFAITS DES GRÂCES DE DIEU

Ce matin vers trois heures, j’ai vu l'Archange Raphaël. Il avait l’apparence d'un pèlerin, mais son visage a une grande majesté, à laquelle se joignait une grande bonté. Je souffrais d’une grande oppression ; il mit sa main sur mon coeur qui s'apaisa et mes souffrances diminuèrent. De, tout mon coeur, je remerciais St Raphaël lui recommandant aussitôt "Deus dedit ", "B." Je demandais la guérison de "Servus Dei", Il sourit et me dit: "Les désirs de Deus Dedit dont tu sollicites la réalisation seront allégés, mais il aura toujours ce souci, car le Seigneur ne le lui enlèvera pas complètement. Il y a des désirs et des soucis dont Dieu ne délivre jamais parce qu'il veut toujours être prié. Il aime par-dessus tout les prières pleines d'abandon à sa volonté.

Dieu est infiniment bon et miséricordieux envers les hommes et Il ne laisse rien sans récompense : à ceux qui le prient et qu'Il semble ne pas écouter Il donne de grandes grâces qu'un coeur humain ne pourrait se les représenter. La compréhension des prévenances de la bonté divine est une des plus grandes joies réservées aux âmes humaines dans la bienheureuse éternité.

Qu'elle est grande la valeur de la souffrance! Les souffrances sont les plus grands bienfaits et les plus grandes grâces de Dieu.
Les hommes ne comprennent pas plus la valeur de la souffrance qu'ils ne comprennent l'extraordinaire grandeur et la puissance du prêtre. Le sacerdoce est chose si élevée, si prodigieuse, que même les hommes les plus avancés dans la voie de la sainteté mourraient de terreur et d'humiliation s'ils arrivaient à la moindre connaissance des pouvoirs du prêtre. Cette connaissance appartient à la béatitude éternelle". Il demeura muet dans une sublime contemplation.


GARDIEN ET PROTECTEUR DU PRÊTRE.

Après un court instant je lui pris la main et dis: "Qu’en est?il avec le Père B." Il me regarda amicalement et répondit: "Que doit-il en être? Fidèle ouvrier dans la vigne du Seigneur il est en souci pour son séminaire, mais il doit rejeter ses soucis sur le Seigneur qui l'aidera en tout temps…"

Je te dis encore que l'ange du diocèse se tient devant l'évêque comme un protecteur. Il a changé son sceptre contre une épée et un chérubin l'accompagne. Malheur à ceux contre qui il lèvera l'épée des anges! Trois fois Malheur à ceux qu'elle blessera! La porte du Ciel restera fermée pour eux. Comme le Seigneur a dit à ses apôtres: "Veillez et priez" ainsi je vous répète: "veillez et priez! Veillez sur les faux prophètes afin qu'ils n'entraînent pas tant d'âmes au Royaume des Ténèbres; priez sans cesse, afin que le Seigneur relève et fortifie les faibles, qu'Il soutienne les forts pour qu'ils ne chancellent pas ... Car pour l’Église le temps de la grande tribulations est commencé.

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 16 Aoû 2012, 10:25

bigsam68 a écrit:
Et pour quelle raison les titres attribués à Marie de reine des anges, reine du ciel et de la terre et Souveraine sont-ils absents du catéchisme de l'Eglise catholique ? Si c'est une Tradition des apôtres, pourquoi n'en trouve-t-on aucune trace dans leurs écrits ni même dans les écrits des pères apostoliques et des premiers chrétiens ?

Les apôtres et les pères de l'eglise sont des hommes qui vivaient à une époque où la phallocratie régnait en maître
Même combat si ce n'est pire pour Maria Magdalena
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 17 Aoû 2012, 03:23

Arnaud Dumouch a écrit:
Marie est vraiment la plus petite, la plus humble, la plus aimante. Elle est donc la reine des reines du coeur de Dieu. C'est un fait étonnant.

Et sa royauté fonde et délègue à notre propre royauté.

Attention avec votre expression : "Reine des reines du coeur" de Dieu...Ça peut porter à confusion pour plusieurs. Laughing (On confond trop souvent le Coeur de Dieu avec le coeur humain, n'est-ce pas.)
Restons-en donc à Reine des Saints.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 17 Aoû 2012, 09:21

Séraphine a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Marie est vraiment la plus petite, la plus humble, la plus aimante. Elle est donc la reine des reines du coeur de Dieu. C'est un fait étonnant.

Et sa royauté fonde et délègue à notre propre royauté.

Attention avec votre expression : "Reine des reines du coeur" de Dieu...Ça peut porter à confusion pour plusieurs. Laughing (On confond trop souvent le Coeur de Dieu avec le coeur humain, n'est-ce pas.)
Restons-en donc à Reine des Saints.
Marie est bien plus que cela. Reine du Ciel et de la terre, Elle écrase la tête du serpent.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 17 Aoû 2012, 09:54

La seule gloire véritable appartient à D.ieu et au Fils...à personne d'autres!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 17 Aoû 2012, 10:16

Mister be a écrit:
La seule gloire véritable appartient à D.ieu et au Fils...à personne d'autres!
C'est même une évidence !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28047
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 17 Aoû 2012, 13:32

Mister be a écrit:
La seule gloire véritable appartient à D.ieu et au Fils...à personne d'autres!

salut

La gloire qui vient des hommes n'est que vanité.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 18 Aoû 2012, 18:34

Mister be a écrit:
bigsam68 a écrit:
Et pour quelle raison les titres attribués à Marie de reine des anges, reine du ciel et de la terre et Souveraine sont-ils absents du catéchisme de l'Eglise catholique ? Si c'est une Tradition des apôtres, pourquoi n'en trouve-t-on aucune trace dans leurs écrits ni même dans les écrits des pères apostoliques et des premiers chrétiens ?

Les apôtres et les pères de l'eglise sont des hommes qui vivaient à une époque où la phallocratie régnait en maître
Même combat si ce n'est pire pour Maria Magdalena

Il faut quand même reconnaître que le coeur de la prédication apostolique est Jésus-Christ et non la Vierge Marie et on ne peut pas soupçonner les apôtres d'avoir fait cela en raison d'un mépris de la femme. Par ailleurs, je ne suis pas persuadé que notre société marquée par un féminisme outrancier qui conduit à une crise de la masculinité et de l'autorité soit nécessairement un meilleur modèle...

Il n'en demeure pas moins que la mère de Jésus notre Dieu est un modèle de foi, d'humilité, d'espérance et de sainteté pour les chrétiens du monde entier. Bienheureuse celle qui a cru! cheers


Dernière édition par bigsam68 le Sam 18 Aoû 2012, 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 18 Aoû 2012, 18:59

J'ai découvert un texte intéressant de saint Jérôme qui semble récuser toute idée d'intercession ou d'échange entre les défunts et les vivants:

"Les hommes, dit-il, sont sujets à être surpris par des morts précipitées; mais, quelque remplis qu'ils soient de malice et de méchanceté, ils peuvent, pendant qu'ils vivent, devenir bons et justes; ce qu'ils ne peuvent pas après que la mort les a enlevés de ce monde, parce que les morts ne sont plus capables de faire de bonnes oeuvres. (...)

L'amour aussi, la haine, l'envie ou le zèle sont des passions qui prennent fin avec la vie et qui ne suivent point le mort dans le tombeau. Nous ne pouvons alors ni faire de saintes actions, ni commettre des crimes, ni rien ajouter aux actes de vertu que nous avons faits durant le cours de notre vie, ni combler la mesure de nos iniquités. (...)

Il se trouve pourtant quelques personnes qui contredisent cette explication, et qui prétendent qu'après la mort même nous pouvons augmenter nos bonnes oeuvres et croître en mérite, aussi bien que déchoir de notre justice. Ils appuient leur sentiment sur ce passage où il est dit: " Un homme mort n'a plus de part à ce siècle ni à tout ce qui se passe sous le soleil, " et ils avouent que les morts n'ont rien de commun avec ce siècle présent ni avec ceux qui vivent sous le soleil que nous voyons, mais qu'ils ont part à un autre monde, que notre Sauveur a marqué distinctement lorsqu'il a dit: " Mon royaume n'est pas de ce monde, " et qu'ils (187) savent ce qui se passe sous le soleil de justice. (Jérôme - oeuvres morales 190)

Comment interprètez-vous ce passage ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 18 Aoû 2012, 19:41

bigsam68 a écrit:
J'ai découvert un texte intéressant de saint Jérôme qui semble récuser toute idée d'intercession ou d'échange entre les défunts et les vivants:

"Les hommes, dit-il, sont sujets à être surpris par des morts précipitées; mais, quelque remplis qu'ils soient de malice et de méchanceté, ils peuvent, pendant qu'ils vivent, devenir bons et justes; ce qu'ils ne peuvent pas après que la mort les a enlevés de ce monde, parce que les morts ne sont plus capables de faire de bonnes œuvres. (...)

Ce sont les âmes du purgatoire

L'amour aussi, la haine, l'envie ou le zèle sont des passions qui prennent fin avec la vie et qui ne suivent point le mort dans le tombeau. Nous ne pouvons alors ni faire de saintes actions, ni commettre des crimes, ni rien ajouter aux actes de vertu que nous avons faits durant le cours de notre vie, ni combler la mesure de nos iniquités. (...)

Les âmes du purgatoire

Il se trouve pourtant quelques personnes qui contredisent cette explication, et qui prétendent qu'après la mort même nous pouvons augmenter nos bonnes œuvres et croître en mérite, aussi bien que déchoir de notre justice. Ils appuient leur sentiment sur ce passage où il est dit: " Un homme mort n'a plus de part à ce siècle ni à tout ce qui se passe sous le soleil, " et ils avouent que les morts n'ont rien de commun avec ce siècle présent ni avec ceux qui vivent sous le soleil que nous voyons, mais qu'ils ont part à un autre monde, que notre Sauveur a marqué distinctement lorsqu'il a dit: " Mon royaume n'est pas de ce monde, " et qu'ils (187) savent ce qui se passe sous le soleil de justice. (Jérôme - œuvres morales 190)

Toujours les âmes du purgatoire. Où parle-t-on d'intercession ? Seulement qu'elles ne peut plus revenir en arrière par des actes. Par contre elles peuvent intercéder pour nous, mais pas pour elles-même.

Comment interprétez-vous ce passage ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 18 Aoû 2012, 21:57

Mister be a écrit:
La seule gloire véritable appartient à D.ieu et au Fils...à personne d'autres!
thumleft
Message de la Gospa, le 31 août 1982 :
« Je ne dispose pas de toutes les grâces. Je reçois de Dieu ce que j'obtiens par la prière. Dieu me fait confiance totalement. Je protège particulièrement ceux qui me sont consacrés. Le grand signe est accordé. Il apparaîtra indépendamment de la conversion des gens. »

(On peut noter au passage que le "temps" au Ciel n'est pas le même que le temps sur terre. La Vierge peut dire énormément de prières - très puissantes bien sûr - en "une fraction de seconde".)

Message du 4 septembre 1982 :
« Jésus préfère que vous vous adressiez directement à lui plutôt que par un intermédiaire. Cependant si vous désirez vous donner totalement à Dieu et si vous désirez que je sois votre protectrice, alors confiez-moi toute vos intentions, vous jeûnes et vos sacrifices pour que j’en dispose selon la volonté de Dieu. »
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Dim 19 Aoû 2012, 00:45

bigsam68 a écrit:
Mister be a écrit:
bigsam68 a écrit:
Et pour quelle raison les titres attribués à Marie de reine des anges, reine du ciel et de la terre et Souveraine sont-ils absents du catéchisme de l'Eglise catholique ? Si c'est une Tradition des apôtres, pourquoi n'en trouve-t-on aucune trace dans leurs écrits ni même dans les écrits des pères apostoliques et des premiers chrétiens ?

Les apôtres et les pères de l'eglise sont des hommes qui vivaient à une époque où la phallocratie régnait en maître
Même combat si ce n'est pire pour Maria Magdalena

Il faut quand même reconnaître que le coeur de la prédication apostolique est Jésus-Christ et non la Vierge Marie et on ne peut pas soupçonner les apôtres d'avoir fait cela en raison d'un mépris de la femme. Par ailleurs, je ne suis pas persuadé que notre société marquée par un féminisme outrancier qui conduit à une crise de la masculinité et de l'autorité soit nécessairement un meilleur modèle...

Il n'en demeure pas moins que la mère de Jésus notre Dieu est un modèle de foi, d'humilité, d'espérance et de sainteté pour les chrétiens du monde entier. Bienheureuse celle qui a cru! cheers

thumleft Sauf que j'ai l'impression en mettant la mère de Yéshoua au rang qu'on lui octroye,une insulte pour toutes les autres mères
mais c'est mon opinion...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le culte des anges dans l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le culte des anges dans l'Eglise
» Les anges dans la Bible
» « Pourquoi je reste dans l'Eglise ? » (Cardinal Ratzinger)
» Abbé Tam : la révolution dans l'Eglise
» La charité dans l'Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: