DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le culte des anges dans l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Mister be



Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 07 Aoû 2012, 00:59

La hiérarchie des anges dans la Kabbale compte 10 classes, en plus des sephiroth.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 07 Aoû 2012, 18:54

Mister be a écrit:
La hiérarchie des anges dans la Kabbale compte 10 classes, en plus des sephiroth.

Peut-être mais la bible dit qu'il ne faut pas les prier, Marie prier pour nous pauvres pécheur et l'homme que doit il faire ? Rien !! puisque Marie et les anges prient pour lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 07 Aoû 2012, 21:54

Dr house a écrit:
Mister be a écrit:
La hiérarchie des anges dans la Kabbale compte 10 classes, en plus des sephiroth.

Peut-être mais la bible dit qu'il ne faut pas les prier, Marie prier pour nous pauvres pécheur et l'homme que doit il faire ? Rien !! puisque Marie et les anges prient pour lui ?

Thumright La prière doit être adressée à D.ieu uniquement!
Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!
Et quand il arrive que les hommes prient les anges,ceux-ci répondent que les prières doivent être adressées à D.ieu seul car il n' y a que lui qui doit être vénéré,adoré,loué sous peine dê faire de l'idôlatrie
L'ange est un missionnaire,un envoyé de D.ieu et rien d'autre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 07 Aoû 2012, 21:58

[quote]
Mister be a écrit:


Thumright La prière doit être adressée à D.ieu uniquement!
Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!

Au point où vous en êtes, après tout ! Pourquoi pas mettre en doute que Jésus est Dieu ! Laughing
Voilà où même le fait d'être seul, dans sa chambre, celui qui décide de la foi !!


Citation :

Et quand il arrive que les hommes prient les anges,ceux-ci répondent que les prières doivent être adressées à D.ieu seul car il n' y a que lui qui doit être vénéré,adoré,loué sous peine dê faire de l'idôlatrie
L'ange est un missionnaire,un envoyé de D.ieu et rien d'autre

On prie sur terre sa mère et son père, comme le montre Jésus :

Citation :

Matthieu 7, 9 Quel est d'entre vous l'homme auquel son fils priera pour du pain, et qui lui remettra une pierre?
Matthieu 7, 10 Ou encore, s'il lui demande un poisson, lui remettra-t-il un serpent?
Matthieu 7, 11 Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux en donnera-t-il de bonnes à ceux qui l'en prient!

De même, on prie les amis de Dieu qui sont au Ciel puisque Jésus en fait des PRÊTRES, c'est à dire qu'il portent nos prièrent auprès de Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 07 Aoû 2012, 22:20

Mister be a écrit:

Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!

Non ?

"Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai." (Jean 14, 13-14)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 07 Aoû 2012, 22:24

Mister be a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Mister be a écrit:


Thumright La prière doit être adressée à D.ieu uniquement!
Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!

Au point où vous en êtes, après tout ! Pourquoi pas mettre en doute que Jésus est Dieu ! Laughing
Voilà où même le fait d'être seul, dans sa chambre, celui qui décide de la foi !!


Citation :

Et quand il arrive que les hommes prient les anges,ceux-ci répondent que les prières doivent être adressées à D.ieu seul car il n' y a que lui qui doit être vénéré,adoré,loué sous peine dê faire de l'idôlatrie
L'ange est un missionnaire,un envoyé de D.ieu et rien d'autre

On prie sur terre sa mère et son père, comme le montre Jésus :


Matthieu 7, 9 Quel est d'entre vous l'homme auquel son fils priera pour du pain, et qui lui remettra une pierre?
Matthieu 7, 10 Ou encore, s'il lui demande un poisson, lui remettra-t-il un serpent?
Matthieu 7, 11 Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux en donnera-t-il de bonnes à ceux qui l'en prient!

De même, on prie les amis de Dieu qui sont au Ciel puisque Jésus en fait des PRÊTRES, c'est à dire qu'il portent nos prièrent auprès de Dieu.


(...)
La Bible ne mentionne absolument pas que Marie et les saints peuvent entendre nos prières. Marie et les saints ne sont pas omniscients. Même étant glorifiés dans le Ciel, ils restent des êtres limités. Comment pourraient-ils entendre les prières de millions de personnes ? (...)


He bien, d'un côté il y a les écrits qui ne mentionnent pas tout...(je Le bénis que cela ait été révélé aux tous petits!)
Et de l'autre côté, il y a l'expérience...

Mister Be a écrit:
Citation :
C'est ce qui fait la différence entre vous et moi.

C'est un fait. Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 07 Aoû 2012, 22:28

Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:

Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!

Non ?

"Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai." (Jean 14, 13-14)

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 07 Aoû 2012, 23:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:

Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!

Non ?

"Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai." (Jean 14, 13-14)

thumleft

Faut définir la prière dans ce cas surtout celle d'intercession car quand vous me demandez de prier pour vous ce que je fais,je suis l'exemple du Christ que je ne suis pas

Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme » (1 Timothée 2 : 5). « Qui est celui qui condamnera ? C’est Jésus-Christ qui est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! » (Romains 8 :34).
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mar 07 Aoû 2012, 23:20

Il est tout aussi important de savoir qui nous ne devons pas prier. Quelques religions non chrétiennes encouragent leurs membres à adresser des prières à un véritable panthéon de dieux : des membres de leurs familles, des saints et des esprits. Les catholiques romains sont encouragés, par exemple, à prier Marie et divers autres saints. De telles prières ne sont pas scripturaires et sont une insulte pour notre Père céleste. Pour comprendre pourquoi, il suffit de considérer la nature même de la prière. Il existe plusieurs sortes de prières, mais si nous nous penchons plus spécialement sur deux d’entre elles – la louange et l’action de grâces – nous pouvons voir que toute prière, dans son essence même, est avant tout de l’adoration. Quand nous louons Dieu, nous L’adorons pour Ses attributs et Son œuvre dans nos vies. Quand nous Lui offrons des prières d’actions de grâces, nous L’adorons pour Sa bonté, Sa miséricorde, et Son amour bienveillant pour nous. L’adoration donne gloire à Dieu, le Seul qui soit digne d’être glorifié. Quand nous prions quelqu’un d’autre que Lui, nous savons qu’Il ne partagera pas Sa gloire avec quelqu’un d’autre. Et donc, prier quelqu’un d’autre ou quelque chose d’autre que Dieu, c’est tout simplement de l’idolâtrie : « Je suis l’Eternel, c’est mon nom ! Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, ni mon honneur à des idoles » (Esaïe 42 : 8).
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mer 08 Aoû 2012, 07:03

Spoiler:
 

Citation :
Les catholiques romains sont encouragés, par exemple, à prier Marie et divers autres saints. De telles prières ne sont pas scripturaires et sont une insulte pour notre Père céleste.
Vous ne comprenez pas le catholicisme Mister be,c'est dommage,vous manquez quelque chose d'extraordinaire.

Il y a une grande différence entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints :

Nous demandons à Dieu qu'il nous soit propice, qu'il nous délivre, qu'il nous sauve ;
Nous demandons aux Saints qu'ils prient pour nous, qu'ils intercèdent pour nous ;

Nous nous adressons à Dieu comme à la source, à l'auteur même de la grâce, pour que Lui-même nous donne ce que réclament nos besoins ;

Nous nous adressons aux Saints comme à des serviteurs agréables à leur maître, à des amis heureux et couronnés, pour qu'ils nous obtiennent, par leur crédit auprès de Dieu, ce que Dieu seul peut donner.

http://www.fatima.be/fr/sanctus/prieres/cate43.php
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Mer 08 Aoû 2012, 09:43

Michael a écrit:
Spoiler:
 

Citation :
Les catholiques romains sont encouragés, par exemple, à prier Marie et divers autres saints. De telles prières ne sont pas scripturaires et sont une insulte pour notre Père céleste.
Vous ne comprenez pas le catholicisme Mister be,c'est dommage,vous manquez quelque chose d'extraordinaire.

Il y a une grande différence entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints :

Nous demandons à Dieu qu'il nous soit propice, qu'il nous délivre, qu'il nous sauve ;
Nous demandons aux Saints qu'ils prient pour nous, qu'ils intercèdent pour nous ;

Nous nous adressons à Dieu comme à la source, à l'auteur même de la grâce, pour que Lui-même nous donne ce que réclament nos besoins ;

Nous nous adressons aux Saints comme à des serviteurs agréables à leur maître, à des amis heureux et couronnés, pour qu'ils nous obtiennent, par leur crédit auprès de Dieu, ce que Dieu seul peut donner.

http://www.fatima.be/fr/sanctus/prieres/cate43.php

A force de vouloir justifier ce qu'il est défendu de faire par un tas de bonnes raisons-les chemins de l'Enfer ne sont-ils pas pavés de bonnes intentions-on a dû instaurer
la sola scriptura,ne vous en déplaise!
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 18:38

Simon1976 a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Effectivement.

Le culte des anges est comme celui de Marie et des saints.

ange1
Il vaut mieux s'adresser à Dieu qu'a ses saints Very Happy

S'adresser à Dieu via ses saints n'enlève rien à Dieu.

Serait-il jaloux parce qu'on prie les saints ?
Bien sûr !
Ex 34:14 a écrit:
Tu ne te prosterneras point devant un autre dieu ; car l’Eternel porte le nom de jaloux, il est un Dieu jaloux.
Qui sont ces autres dieux sinon des anges ?
Ex 23:13 a écrit:
Vous observerez tout ce que je vous ai dit, et vous ne prononcerez point le nom d’autres dieux : qu’on ne l’entende point sortir de votre bouche.


Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 18:41

Michael a écrit:

Nous demandons aux Saints qu'ils prient pour nous, qu'ils intercèdent pour nous ;
Prières de fainéant en somme... ? What the fuck ?!?
Pourquoi votre prière à Dieu serait moins efficace que celle d'un ange ou d'un saint ?
Le voile n'est il pas déchiré de haut en bas, nous donnant à tous l'accès direct au lieu très saint pour présenter nos prières nous même ?
Ne sommes nous pas tous prêtres/sacrificateurs selon la bible ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 19:04

Fox77 a écrit:
Simon1976 a écrit:
Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Effectivement.

Le culte des anges est comme celui de Marie et des saints.

ange1
Il vaut mieux s'adresser à Dieu qu'a ses saints Very Happy

S'adresser à Dieu via ses saints n'enlève rien à Dieu.

Serait-il jaloux parce qu'on prie les saints ?
Bien sûr !
Ex 34:14 a écrit:
Tu ne te prosterneras point devant un autre dieu ; car l’Eternel porte le nom de jaloux, il est un Dieu jaloux.
Qui sont ces autres dieux sinon des anges ?
Ex 23:13 a écrit:
Vous observerez tout ce que je vous ai dit, et vous ne prononcerez point le nom d’autres dieux : qu’on ne l’entende point sortir de votre bouche.



Qu'est-ce qui dit que ce sont des anges ?

Dans cet extrait, il est question des dieux des païens.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 19:10

Que sont les dieux de païens bibliquement parlant ? Des anges, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 19:11

Va savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 19:30

1 cor 8:4 a écrit:
Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu’il n’y a point d’idole dans le monde, et qu’il n’y a qu’un seul Dieu. 5 Car, s’il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs, 6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

1 Cor 10:19 a écrit:
Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu’une idole est quelque chose ? Nullement. 20 Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.

Les dieux païens sont donc des démons, donc des anges.
La différence entre un ange et un démon c'est que le démon veut prendre ce qui revient à Dieu et s'en l'attribuer le mérite, comme la prière ou la louange par exemple.
Quand vous priez un ange pour qu'il intercède pour vous, si vous êtes exaucé, qui remerciez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 21:27

Pourquoi Dieu, le Créateur de toute chose serait-il jaloux ?
Dieu est parfait.
Notre Seigneur Jésus-Christ a dit d'être parfait comme Notre Père Céleste l'est !

Ce sentiment de la jalousie provient d'une entité négative que l'on nomme Lucifer.
Lorsque nous éveillons en nous ce sentiment de jalousie, nous portons en notre âme cette être nocif qui nous écarte et nous éloigne de notre prochain .
On se ferme à aimer autrui.

Puis je pense que pour avoir de la jalousie sur quelqu'un, il faut déjà lui prêter un jugement...

Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 21:48

Un texte dans le livre de Job soulève un point intéressant: "Même à ses saints Dieu ne se fie pas et les cieux ne sont pas purs à ses yeux" (Job 15;15 - TOB). Le terme "saints" est traduit dans d'autres versions par "anges" (Parole de vie). On peut mettre ce verset en parrallèle avec un autre qui exprime la même idée: "Vois: ses serviteurs, il ne leur fait pas confiance, en ses anges même il trouve de la folie" (Job 4;18). Par conséquent, si Dieu dans sa sagesse éternelle, ne se fie pas lui-même à ses anges et à ses saints, devons-nous nous fier à eux ?

Toujours dans le livre de Job, il est indiqué que ceux qui ont quitté ce monde ne peuvent plus savoir ce qui se passe sur terre: "Tu le met hors de combat et il s'en va, l'ayant défiguré, tu le chasses. Ses fils sont honorés, il ne le sait, sont-ils avilis, il l'ignore" (Job 14;20-21). Comment donc les saints pourraient-ils nous aider puisqu'ils ignorent ce que nous traversons ? D'ailleurs, n'y a-t-il pas que Dieu seul qui puisse non seulement entendre toutes nos prières mais aussi les exaucer parce qu'il nous connaît mieux que nous-mêmes et que Lui seul est le Très-Haut et le Tout-Puissant ? De surcroit, comment se fait-il qu'aucun texte dans la Bible ne nous suggère que les saints du ciel peuvent entendre nos prières et que nous pouvons nous confier en eux ? Comment un saint ou une sainte de Dieu, même glorifié, pourrait-il entendre toutes nos prières puisqu'il n'est pas omnipotent ?

Je dois dire que je comprend et que je partage la réserve de nos frères protestants ainsi que leur souci de ne rien faire qui ne soit contraire à la volonté divine dans un respect véritable des textes sacrés.

Fraternellement salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 21:54

Graal a écrit:
Pourquoi Dieu, le Créateur de toute chose serait-il jaloux ?
Dieu est parfait.
Notre Seigneur Jésus-Christ a dit d'être parfait comme Notre Père Céleste l'est !

Ce sentiment de la jalousie provient d'une entité négative que l'on nomme Lucifer.
Lorsque nous éveillons en nous ce sentiment de jalousie, nous portons en notre âme cette être nocif qui nous écarte et nous éloigne de notre prochain .
On se ferme à aimer autrui.

Puis je pense que pour avoir de la jalousie sur quelqu'un, il faut déjà lui prêter un jugement...



Thumright



Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 22:05

Graal a écrit:
Pourquoi Dieu, le Créateur de toute chose serait-il jaloux ?
Dieu est parfait.
Notre Seigneur Jésus-Christ a dit d'être parfait comme Notre Père Céleste l'est !

Ce sentiment de la jalousie provient d'une entité négative que l'on nomme Lucifer.
Lorsque nous éveillons en nous ce sentiment de jalousie, nous portons en notre âme cette être nocif qui nous écarte et nous éloigne de notre prochain .
On se ferme à aimer autrui.

Puis je pense que pour avoir de la jalousie sur quelqu'un, il faut déjà lui prêter un jugement...


Et pourtant les Saintes Ecritures évoquent à plusieurs reprises la jalousie de Dieu c'est-à-dire le fait qu'Il ne tolère pas que l'on rende à un autre le culte qui lui est dû. Dans le livre de Josué nous pouvons lire ceci: "Josué dit au peuple: «Vous ne pouvez pas servir Yahweh, car c'est un Dieu saint, c'est un Dieu jaloux; il ne pardonnera pas vos transgressions et vos péchés. 20 Si vous abandonnez Yahweh et que vous servirez des dieux étrangers, il se retournera, il vous fera du mal et vous consumera, après vous avoir fait du bien.» (Josué 24;19). L'apôtre Paul met également en garde les convertis qui pensaient qu'il pouvaient concilier leur communion avec Dieu et le culte de leurs anciennes idoles: "Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur ? Sommes-nous plus forts que lui ?" (1Corinthiens 10;22). Il convient de préciser que Dieu s'adresse à ceux qui lui appartiennent, aux membres de son peuple qu'Il a rachetés et sanctifiés. La jalousie du diable au contraire fut de vouloir détrôner Dieu en s'appropriant la gloire et la magnificience qui lui appartient. Le diable veut ce qui ne lui appartient pas et Dieu veut ce qui lui appartient, voilà toute la différence!

Voici une petite réflexion qui pourra, ou non, vous éclairer à ce sujet: http://www.gotquestions.org/Francais/un-Dieu-jaloux.html

Bonne soirée salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 22:22

Source : Mgr Gaume, Traité du saint Esprit p.50 et plus.

L’action générale des démons s’individualise comme celle des bons anges. Dans son infinie bonté, Dieu a donné à chaque royaume, à chaque ville, à chaque homme un ange tutélaire, chargé de veiller sur eux et de les diriger vers leur fin dernière, qui est l’amour éternel du Verbe Incarné. De même, dans son implacable malice, Satan déprostitué à chaque nation, à chaque ville, à chaque homme dès qu’ils existent, un démon particulier, chargé de les pervertir et de les associer à sa haine du Verbe Incarnée.

Fondée sur le parallélisme rigoureux des deux Cités, cette délégation satanique est un fait d’histoire universelle. Les païens en avaient une pleine connaissance. Ils savaient qu’à chaque royaume, à chaque ville, comme à chaque individu, présidaient des divinités particulières. De même, disaient-ils, qu’au moment de la naissance des esprits différents se mettent en contact avec les enfants ; ainsi, au jour et à l’heure même où s’élèvent les murailles d’une ville, arrive un destin ou un génie dont le gouvernement assurera la puissance de la cité. Ils connaissaient par leur nom les divinités tutélaires d’un grand nombre de villes. Le protecteur de Dodone était Jupiter ; de Thèbes, Bacchus ; de Carthage, Junon ; de Samos, Junon ; de Mycènes, Pluton ; d’Athènes, Minerve ; de Delphes, centre du monde, Apollon ; des forêts de l’Arcadie, Faune ; de Rhodes, le Soleil ; de Gnide et de Paphos, Vénus ; ainsi de bien d’autres.

Ils savaient que les dieux prenaient parti pour leurs protégés, les assistaient de leurs oracles et les animaient de leur esprit. Tous les poètes, tous les historiens, tous les rites religieux déposent de cette croyance. Les victoires, ils les attribuaient à la faveur de leurs dieux ; les défaites à leur courroux : tant ils étaient convaincus que le monde inférieur est dirigé par le monde supérieur.

Ils savaient que les dieux protecteurs étaient présents, dans les temples ou les statues régulièrement consacrés ; mais que l’évocation les forçait d’en sortir. Nous savons très bien, disaient-ils, que le bronze, l’or, l’argent et les autres matières dont nous faisons des statues, ne sont pas par eux-mêmes des dieux, et nous ne les regardons pas comme tels ; mais nous honorons dans les statues ceux que la dédicace sacrée y attire et fait habiter dans des simulacres fabriqués de main d’homme. » Dans cette puissante dédicace, comment ne pas voir la parodie de nos rites sacrés, par lesquels une vertu surnaturelle est conférée aux objets bénits ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 22:24

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 22:31

bigsam68 a écrit:
Graal a écrit:
Pourquoi Dieu, le Créateur de toute chose serait-il jaloux ?
Dieu est parfait.
Notre Seigneur Jésus-Christ a dit d'être parfait comme Notre Père Céleste l'est !

Ce sentiment de la jalousie provient d'une entité négative que l'on nomme Lucifer.
Lorsque nous éveillons en nous ce sentiment de jalousie, nous portons en notre âme cette être nocif qui nous écarte et nous éloigne de notre prochain .
On se ferme à aimer autrui.

Puis je pense que pour avoir de la jalousie sur quelqu'un, il faut déjà lui prêter un jugement...


Et pourtant les Saintes Ecritures évoquent à plusieurs reprises la jalousie de Dieu c'est-à-dire le fait qu'Il ne tolère pas que l'on rende à un autre le culte qui lui est dû. Dans le livre de Josué nous pouvons lire ceci: "Josué dit au peuple: «Vous ne pouvez pas servir Yahweh, car c'est un Dieu saint, c'est un Dieu jaloux; il ne pardonnera pas vos transgressions et vos péchés. 20 Si vous abandonnez Yahweh et que vous servirez des dieux étrangers, il se retournera, il vous fera du mal et vous consumera, après vous avoir fait du bien.» (Josué 24;19). L'apôtre Paul met également en garde les convertis qui pensaient qu'il pouvaient concilier leur communion avec Dieu et le culte de leurs anciennes idoles: "Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur ? Sommes-nous plus forts que lui ?" (1Corinthiens 10;22). Il convient de préciser que Dieu s'adresse à ceux qui lui appartiennent, aux membres de son peuple qu'Il a rachetés et sanctifiés. La jalousie du diable au contraire fut de vouloir détrôner Dieu en s'appropriant la gloire et la magnificience qui lui appartient. Le diable veut ce qui ne lui appartient pas et Dieu veut ce qui lui appartient, voilà toute la différence!

Voici une petite réflexion qui pourra, ou non, vous éclairer à ce sujet: http://www.gotquestions.org/Francais/un-Dieu-jaloux.html

Bonne soirée salut

Effectivement Bigsam, bon point. Le mot "jaloux" attribué à Dieu porte à confusion dans l'ancien testament. On ne doit pas le concevoir de la même façon que se comporte la jalousie humaine...

Bref, nous avons été créés au départ par Dieu et nous n'appartenons pas à l'autre...même s'il met tout en oeuvre pour nous laisser croire le contraire.
Bref, selon le concept de jalousie ici-bas...c'est plutôt l'autre qui est jaloux! Voilà tout.

Je crois que c'est ce que Graal tentait de mettre en lumière.





Dernière édition par Séraphine le Jeu 09 Aoû 2012, 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 22:49

Mister Be a écrit: "Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!"

Par conséquent, saint Etienne a-t-il commi un péché en invoquant ainsi le Christ au moment de sa lapidation: "Seigneur Jésus, reçois mon esprit" (Actes 7;59) ?
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 22:59

Prière à Saint Michel

Saint Michel l'Archange, défendez nous dans la bataille.

Soyez notre défense contre la méchanceté et les pièges du diable.

Dieu peut le réprimander, nous vous en prions humblement .

Et vous, le Prince de l'hôte céleste, par la puissance de Dieu, poussez satan en enfer pour qu'il puisse arrêter d'enrober le monde pour la ruine des âmes.

Amen.



Source: Pape Léo XIII (1878-1903) Autrefois dit après la Messe Basse (Modifiée légèrement)
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 23:04

Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:

Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!

Non ?

"Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai." (Jean 14, 13-14)

:amen:

En général, les chrétiens qui refusent de prier Jésus le font parce qu'ils ne croient pas en sa divinité. C'est la raison pour laquelle non seulement ils refusent de le prier mais aussi de l'adorer, ce serait un péché d'idolatrie pour eux...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 23:07

bigsam68 a écrit:
Mister Be a écrit: "Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!"

Par conséquent, saint Etienne a-t-il commi un péché en invoquant ainsi le Christ au moment de sa lapidation: "Seigneur Jésus, reçois mon esprit" (Actes 7;59) ?

Je ne le pense pas puisque c'est le seul médiateur reconnu(.1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,
Remarquez-le, il y a un seul médiateur entre Dieu et les hommes. Ce médiateur unique est Jésus-Christ homme. Il n'y a pas plusieurs médiateurs possibles; Jésus-Christ est le seul. Il est le seul intercesseur possible entre Dieu le Père et l'homme..)la notion du fils qui est D.ieu fait son chemin....
Les premiers apôtres n'en étaient pas conscient...Il y a bien évolution dans la foi!

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 23:11

bigsam68 a écrit:
Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:

Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!

Non ?

"Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai." (Jean 14, 13-14)

:amen:

En général, les chrétiens qui refusent de prier Jésus le font parce qu'ils ne croient pas en sa divinité. C'est la raison pour laquelle non seulement ils refusent de le prier mais aussi de l'adorer, ce serait un péché d'idolatrie pour eux...

Thumright
La divinité de Yéshoua est un acte de foi...On est pas tous égaux dans la compréhension du mystère de l'Incarnation!
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 23:12

Les anges comme les saints sont dans la communion des saints.

Nous leur demandons de prier pour nous, car il a plu à Dieu de les associer à son règne, eux qui sont ses serviteurs et amis ("tu as été fidèle en peu de choses, je t'établirai sur beaucoup")

A ses amis, Le Seigneur n'a rien à refuser.

A noter que de nombreux saints ont été témoins de Notre Seigneur jusqu'au sang, jusqu'à donner leur vie.(cf Saint Etienne et tant d'autres)
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 23:30

Les anges sont des créatures de D.ieu qui sont des envoyés de D.ieu...
Les humains sont des créatures de D.ieu aussi et ont un rôle à jouer dans le plan divin mais n'est-ce pas deux mondes différents?(Les chats ne font pas des chiens)!
Il y a aussi des anges déchus
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 23:32

bigsam68 a écrit:
Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:

Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!

Non ?

"Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai." (Jean 14, 13-14)

:amen:

En général, les chrétiens qui refusent de prier Jésus le font parce qu'ils ne croient pas en sa divinité. C'est la raison pour laquelle non seulement ils refusent de le prier mais aussi de l'adorer, ce serait un péché d'idolatrie pour eux...

Je ne suis guère christocentrique mais bon,nul n'est parfait!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 23:37

Mister be a écrit:
Les anges sont des créatures de D.ieu qui sont des envoyés de D.ieu...
Les humains sont des créatures de D.ieu aussi et ont un rôle à jouer dans le plan divin mais n'est-ce pas deux mondes différents?(Les chats ne font pas des chiens)!
Il y a aussi des anges déchus


Ouep..tout à fait!
Faudrait surtout pas les confondre. Vous avez entièrement raison, merci pour cette mise au point cruciale.
(Sachez que plusieurs gens sur cette Terre en ce moment les confondent allègrement et font même l'appogée des maudits...)



Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 23:41

Les anges autorisés par l'Eglise sont ceux dont parle la Bible : Michael (protecteur de l'occident); Gabriel le messager, Raphaël, et notre ange gardien.

Tout bon ange mène à Notre Seigneur Jésus Christ.

Les mauvais anges ne supportent pas le nom du Sauveur.

Suivre prudemment les conseils et permissions de la Sainte Eglise Catholique en ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 23:43

julia a écrit:
Les anges autorisés par l'Eglise sont ceux dont parle la Bible : Michael (protecteur de l'occident); Gabriel le messager, Raphaël, et notre ange gardien.

Tout bon ange mène à Notre Seigneur Jésus Christ.

Les mauvais anges ne supportent pas le nom du Sauveur.

Thumright

C'est comme ça qu'on peut les reconnaître d'ailleurs. Ils doivent confesser le Christ.

Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Jeu 09 Aoû 2012, 23:56

Mister be a écrit:
bigsam68 a écrit:
Mister Be a écrit: "Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!"

Par conséquent, saint Etienne a-t-il commi un péché en invoquant ainsi le Christ au moment de sa lapidation: "Seigneur Jésus, reçois mon esprit" (Actes 7;59) ?

Je ne le pense pas puisque c'est le seul médiateur reconnu(.1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,
Remarquez-le, il y a un seul médiateur entre Dieu et les hommes. Ce médiateur unique est Jésus-Christ homme. Il n'y a pas plusieurs médiateurs possibles; Jésus-Christ est le seul. Il est le seul intercesseur possible entre Dieu le Père et l'homme..)la notion du fils qui est D.ieu fait son chemin....
Les premiers apôtres n'en étaient pas conscient...Il y a bien évolution dans la foi!


Je suis pleinement en accord sur la reconnaissance que le Christ est le seul médiateur et le seul rédempteur. Ce n'est ni un ange, ni la Vierge Marie, qui est mort pour nos péchés et qui nous a racheté par son sang. Toute confusion à ce niveau serait désastreux et je n'adhère pas du tout à la notion de co-rédemption car un seul juste a subit le châtiment qu'une multitude de pécheurs avait mérité (voir Isaie 53;12). En revanche, il n'est pas l'unique intercesseur, l'Esprit-Saint lui aussi intercède pour nous "en gémissement inexprimables" (voir Romains 8;26). Le livre de Job nous apprend que les anges aussi peuvent être des intercesseurs (voir Job 33;23-24). Et l'Eglise ne doit-elle pas intercéder auprès de Dieu pour les pécheurs, les malades, les pauvres, les prisonniers, etc ? Prier pour un frère dans la foi ou pour un frère en humanité, c'est devenir de fait un intercesseur pour lui auprès du Seigneur. Maintenant sur le fait de prier les saints ou les anges, je suis réservé et j'ai plutôt tendance à considérer que nous prions et adorons le Dieu Unique et Trinitaire avec tous les saints du ciel et tous les anges qui loue sans cesse son saint nom. C'est par Jésus seul que nous avons accès auprès du Père et nous sommes comme accompagnés par une multitude de frères et d'anges de Dieu salut
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 10 Aoû 2012, 00:10

bigsam68 a écrit:
Mister be a écrit:
bigsam68 a écrit:
Mister Be a écrit: "Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!"

Par conséquent, saint Etienne a-t-il commi un péché en invoquant ainsi le Christ au moment de sa lapidation: "Seigneur Jésus, reçois mon esprit" (Actes 7;59) ?

Je ne le pense pas puisque c'est le seul médiateur reconnu(.1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,
Remarquez-le, il y a un seul médiateur entre Dieu et les hommes. Ce médiateur unique est Jésus-Christ homme. Il n'y a pas plusieurs médiateurs possibles; Jésus-Christ est le seul. Il est le seul intercesseur possible entre Dieu le Père et l'homme..)la notion du fils qui est D.ieu fait son chemin....
Les premiers apôtres n'en étaient pas conscient...Il y a bien évolution dans la foi!


Je suis pleinement en accord sur la reconnaissance que le Christ est le seul médiateur et le seul rédempteur. Ce n'est ni un ange, ni la Vierge Marie, qui est mort pour nos péchés et qui nous a racheté par son sang. Toute confusion à ce niveau serait désastreux! En revanche, il n'est pas l'unique intercesseur, l'Esprit-Saint lui aussi intercède pour nous "en gémissement inexprimables" (voir Romains 8;26). Le livre de Job nous apprend que les anges aussi peuvent être des intercesseurs (voir Job 33;23-24). Et l'Eglise ne doit-elle pas intercéder auprès de Dieu pour les pécheurs, les malades, les pauvres, les prisonniers, etc ? Prier pour un frère dans la foi ou pour un frère en humanité, c'est devenir de fait un intercesseur pour lui auprès du Seigneur. Maintenant sur le fait de prier les saints ou les anges, je suis réservé et j'ai plutôt tendance à considérer que nous prions et adorons le Dieu Unique et Trinitaire avec tous les saints du ciel et tous les anges qui loue sans cesse son saint nom. C'est par Jésus seul que nous avons accès auprès du Père et nous sommes comme accompagnés par une multitude de frères et d'anges de Dieu salut

Thumright avec le danger que si nous prions les saints et les anges ou si nous les adorons,nous leur attribuons des vertus de sainteté ou angéliques qui n'appartiennent qu'à D.ieu
Seul Yéshoua délivre du péché et est vainqueur du mal...
Bien sûr que nous devons prier pour les uns et les autres...je crois à la force de la prière communautaire des vivants mais j'ai un peu plus de mal quant à la prière des Saints morts pour moi!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 10 Aoû 2012, 00:16

Séraphine a écrit:
Mister be a écrit:
Les anges sont des créatures de D.ieu qui sont des envoyés de D.ieu...
Les humains sont des créatures de D.ieu aussi et ont un rôle à jouer dans le plan divin mais n'est-ce pas deux mondes différents?(Les chats ne font pas des chiens)!
Il y a aussi des anges déchus


Ouep..tout à fait!
Faudrait surtout pas les confondre. Vous avez entièrement raison, merci pour cette mise au point cruciale.
(Sachez que plusieurs gens sur cette Terre en ce moment les confondent allègrement et font même l'appogée des maudits...)




Quelle est la différence entre Lucifer et Jésus Christ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 10 Aoû 2012, 00:20

Mister be a écrit:
bigsam68 a écrit:
Mister be a écrit:
bigsam68 a écrit:
Mister Be a écrit: "Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!"

Par conséquent, saint Etienne a-t-il commi un péché en invoquant ainsi le Christ au moment de sa lapidation: "Seigneur Jésus, reçois mon esprit" (Actes 7;59) ?

Je ne le pense pas puisque c'est le seul médiateur reconnu(.1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,
Remarquez-le, il y a un seul médiateur entre Dieu et les hommes. Ce médiateur unique est Jésus-Christ homme. Il n'y a pas plusieurs médiateurs possibles; Jésus-Christ est le seul. Il est le seul intercesseur possible entre Dieu le Père et l'homme..)la notion du fils qui est D.ieu fait son chemin....
Les premiers apôtres n'en étaient pas conscient...Il y a bien évolution dans la foi!


Je suis pleinement en accord sur la reconnaissance que le Christ est le seul médiateur et le seul rédempteur. Ce n'est ni un ange, ni la Vierge Marie, qui est mort pour nos péchés et qui nous a racheté par son sang. Toute confusion à ce niveau serait désastreux! En revanche, il n'est pas l'unique intercesseur, l'Esprit-Saint lui aussi intercède pour nous "en gémissement inexprimables" (voir Romains 8;26). Le livre de Job nous apprend que les anges aussi peuvent être des intercesseurs (voir Job 33;23-24). Et l'Eglise ne doit-elle pas intercéder auprès de Dieu pour les pécheurs, les malades, les pauvres, les prisonniers, etc ? Prier pour un frère dans la foi ou pour un frère en humanité, c'est devenir de fait un intercesseur pour lui auprès du Seigneur. Maintenant sur le fait de prier les saints ou les anges, je suis réservé et j'ai plutôt tendance à considérer que nous prions et adorons le Dieu Unique et Trinitaire avec tous les saints du ciel et tous les anges qui loue sans cesse son saint nom. C'est par Jésus seul que nous avons accès auprès du Père et nous sommes comme accompagnés par une multitude de frères et d'anges de Dieu salut

Thumright avec le danger que si nous prions les saints et les anges ou si nous les adorons,nous leur attribuons des vertus de sainteté ou angéliques qui n'appartiennent qu'à D.ieu
Seul Yéshoua délivre du péché et est vainqueur du mal...
Bien sûr que nous devons prier pour les uns et les autres...je crois à la force de la prière communautaire des vivants mais j'ai un peu plus de mal quant à la prière des Saints morts pour moi!

Je suis partiellement en accord là-dessus Mister Be.
Considérant que certains catholiques croient que leurs proches ou n'importe qui sont des Saints...ceux-là ne sont pas en mesure non plus de reconnaître les bons anges des mauvais, par le fait même.

On doit demander pour nos proches morts et non leur demander des faveurs...cela est entendu.

L'oraison doit se porter envers Dieu uniquement, mais prier les Saints : comme la Vierge, on ne se trompe pas car ils ont force de loi sur les anges de Dieu. Cela est entendu aussi.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 10 Aoû 2012, 00:26

Mister be a écrit:
Séraphine a écrit:
Mister be a écrit:
Les anges sont des créatures de D.ieu qui sont des envoyés de D.ieu...
Les humains sont des créatures de D.ieu aussi et ont un rôle à jouer dans le plan divin mais n'est-ce pas deux mondes différents?(Les chats ne font pas des chiens)!
Il y a aussi des anges déchus


Ouep..tout à fait!
Faudrait surtout pas les confondre. Vous avez entièrement raison, merci pour cette mise au point cruciale.
(Sachez que plusieurs gens sur cette Terre en ce moment les confondent allègrement et font même l'appogée des maudits...)




Quelle est la différence entre Lucifer et Jésus Christ?

He bien toute la différence du Monde!
Je vous reccomande de ne jamais regarder Lucifer dans les yeux, si jamais vous y êtes confronté. Il comporte tout vos défauts de manière amplifiée.
Vous auriez sûrement beaucoup de difficulté à ne pas succomber...




Dernière édition par Séraphine le Ven 10 Aoû 2012, 07:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 10 Aoû 2012, 00:31

Mister be a écrit:
Séraphine a écrit:
Mister be a écrit:
Les anges sont des créatures de D.ieu qui sont des envoyés de D.ieu...
Les humains sont des créatures de D.ieu aussi et ont un rôle à jouer dans le plan divin mais n'est-ce pas deux mondes différents?(Les chats ne font pas des chiens)!
Il y a aussi des anges déchus


Ouep..tout à fait!
Faudrait surtout pas les confondre. Vous avez entièrement raison, merci pour cette mise au point cruciale.
(Sachez que plusieurs gens sur cette Terre en ce moment les confondent allègrement et font même l'appogée des maudits...)




Quelle est la différence entre Lucifer et Jésus Christ?

Lucifer est celui qui s'élève volontairement contre Dieu dans le dessein de perdre la création de Dieu; le Christ est Celui qui, possédant la gloire et l'immortalité, s'abaisse volontairement pour le salut des hommes. Le premier est adversaire de Dieu et ennemi de tout bien tandis que le second est serviteur fidèle. Le premier prend tout sans rien donner tandis que le second donne tout sans rien prendre cheers
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 10 Aoû 2012, 07:09

Mister be a écrit:
bigsam68 a écrit:
Simon1976 a écrit:
Mister be a écrit:

Yéshoua ne demande pas qu'on le prie!

Non ?

"Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai." (Jean 14, 13-14)

:amen:

En général, les chrétiens qui refusent de prier Jésus le font parce qu'ils ne croient pas en sa divinité. C'est la raison pour laquelle non seulement ils refusent de le prier mais aussi de l'adorer, ce serait un péché d'idolatrie pour eux...

Thumright
La divinité de Yéshoua est un acte de foi...On est pas tous égaux dans la compréhension du mystère de l'Incarnation!

Donc, vous avez dit une grosse bêtise.

Et vous en dites une très grosse en pensant que Jésus, le seul médiateur, ne fait pas de nous tous des médiateurs.

C'est comme si vous croyez que Dieu, le seul Père, ne fait pas de nous des pères et des mères (contresens sur cette parole de Jésus :
Citation :
Matthieu 23, 9 N'appelez personne votre Père sur la terre : car vous n'en avez qu'un, le Père céleste.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 10 Aoû 2012, 07:34

Fox77 a écrit:
Michael a écrit:

Nous demandons aux Saints qu'ils prient pour nous, qu'ils intercèdent pour nous ;
Prières de fainéant en somme... ? What the fuck ?!?
Pourquoi votre prière à Dieu serait moins efficace que celle d'un ange ou d'un saint ?
Le voile n'est il pas déchiré de haut en bas, nous donnant à tous l'accès direct au lieu très saint pour présenter nos prières nous même ?
Ne sommes nous pas tous prêtres/sacrificateurs selon la bible ?
Prières de fainéant.....
Je vous défie de me suivre.
Les prières des Saints ne sont pas chargées d'intérêts personnels et de pensées égoïstes.
Ce que veulent les Saints,c'est de vous éviter bien des désagréments ici bas sur la terre et vous éviter de séjourner au purgatoire qui est très loin d'être une partie de plaisir.Encore plus,vous évitez de vous retrouver en Enfer.
On ne se moque pas des Saints et on en parle respectueusement.
Ceux qui ont le désir de servir Dieu et de respecter sa volonté,peuvent compter sur leurs prières et obtenir de Dieu les grâces nécessaires pour atteindre notre but ultime,le Paradis.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 10 Aoû 2012, 07:49

Source : le traité du saint Esprit de Mgr Gaume

Si la dédicace attirait les dieux dans les statues, l’évocation ou la désacration les en faisait sortir. Les Romains en particulier avaient une telle foi à la puissance de l’évocation, qu’ils n’hésitaient pas à lui attribuer l’universalité de leur empire. De là, les usages dont nous allons parler :

Chez les différents peuples de l’Orient et de l’Occident, on enchaînait les statues des dieux, afin que l’évocation ne pût les tirer de leur sanctuaire et leur faire abandonner le royaume ou la ville placés sous leur protection. «Les statues de Dédale, dit Platon, sont enchaînées. Quand elles ne le sont pas, elles s’ébranlent et se sauvent ; quand elles le sont, le Dieu demeure à sa place. »
Pausanias rapporte qu’il y avait à Sparte une très vieille statue de Mars, attachée par les pieds. « En l’attachant ainsi, dit le grave historien, les Spartiates avaient voulu avoir ce dieu pour défenseur perpétuel de leurs personnes et de leur république, et, le prenant comme à leurs gages, l’empêcher de jamais déserter leur cause. »
Et Plutarque d'ajouter : « Les Tyriens s’empressèrent d’attacher leurs dieux..., lorsque Alexandre vint assiéger leur ville. En effet, un grand nombre d’habitants crurent entendre, en songe, Apollon disant : Ce qui se fait dans la ville me déplaît, et je veux aller chez Alexandre. C’est pourquoi, agissant à son égard comme à l’égard d’un transfuge qui veut passer à l’ennemi, ils enchaînèrent la statue colossale du dieu, la clouèrent à la base, en l’appelant lui-même Alexandriste. »

Homère affirme que les trépieds de Delphes marchaient tout seuls (Iliad., XVIII). Ces faits et beaucoup d’autres du même genre prouvent que les païens croyaient à la puissance de l’évocation. Ils ne se trompaient pas. Aussi, ils la pratiquaient souvent : leurs auteurs et les nôtres en font foi. Cette croyance universelle explique la conduite de Balac, appelant Balaam pour maudire Israël.

La puissance de l’évocation et les mouvements des statues ou des dieux se manifestaient surtout, lorsque le peuple, la ville ou le temple étaient menacés de quelque grand malheur. Parlant de certaines calamités publiques : « Des voix terrifiantes, dit Stace, se firent entendre dans les sanctuaires, et les portes des dieux se fermèrent d’elles-mêmes. » Et Xiphilin : « On trouva dans le Capitole de grands et nombreux vestiges des dieux qui s’en allaient ; et les gardiens annoncèrent que pendant la nuit le temple de Jupiter s’était ouvert de lui-même avec un grand fracas. » Et Lampride : «On vit au Forum les pas des dieux qui s’en allaient. » Et l’historien Josèphe : « Quelque temps avant la ruine de Jérusalem, on entendit dans le temple une voix qui disait : Sortons d’ici, migremus hinc. » Dans l’antiquité païenne le même phénomène eut lieu des milliers de fois.

Au témoignage de Lucain, il se produisit dans une des circonstances les plus mémorables de l’histoire romaine. «Avant la bataille de Pharsale, Pompée connut que les dieux et les destins de Rome, évoqués par César, l’avaient abandonné».
Il était également connu que les dieux demeuraient immobiles et l’évocation sans effet, si l’on ne prononçait le nom propre, le nom mystérieux de la ville ou du lieu dont on voulait les faire sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Ven 10 Aoû 2012, 11:08

Suite :

Cette tradition, commune à l’Orient et à l’Occident, se résume dans un double fait qui illumine toute une face de l’histoire romaine. Macrobe rapporte ce vers de Virgile : « Ils sortirent tous de leurs sanctuaires et de leurs autels abandonnés, les dieux tutélaires de cet empire. » Puis il ajoute : « C’est tout ensemble du fond de la plus haute antiquité romaine et du secret des mystères les plus cachés, qu’est sortie cette parole. En effet, il est constant que toutes les villes sont sous la garde de quelque dieu ; et la coutume des Romains, coutume secrète et inconnue du vulgaire, est, lorsqu’ils assiègent une ville dont ils ont l’espoir de s’emparer, d’en évoquer, au moyen d’un charme, carmen, les dieux tutélaires.

Sans cela, ou ils ne croiraient pas pouvoir prendre la ville ou ils regarderaient comme un crime d’en faire les dieux prisonniers. Voilà pourquoi les Romains eux-mêmes ont voulu et que la divinité protectrice de Rome, et le nom mystérieux de leur ville, fussent complètement inconnus, même des plus savants. L’évocation qu’ils avaient faite souvent contre leurs ennemis, ils ne voulaient pas qu’une indiscrétion permît à personne au monde de la faire contre eux. » Le nom mystérieux, le nom magique de Rome, n’était pas Rome. Quel était-il ? Personne aujourd’hui ne le sait. Même chez les Romains, ce nom était à peine connu de quelques initiés, à qui il était défendu sous peine de mort de le révéler. Varron, Pline, Solin, nous apprennent qu’au temps de Pompée un tribun du peuple, très érudit, Valérius Soranus, l’ayant un jour prononcé, fut immédiatement mis en croix.

« Quant à la formule d’évocation, continue Macrobe, la voici telle que je l’ai trouvée dans le livre cinquième des Choses cachées, de Sammonicus Serenus. Lui-même déclare l’avoir puisée dans un très ancien livre d’un certain Furius.
Lorsque le siège est formé, le général romain prononce ce charme évocateur des dieux : « Dieu ou déesse, qui que tu sois, protecteur de ce peuple et de cette ville ; toi surtout à qui la garde de ce peuple et de cette ville a été spécialement confiée, je vous prie, je vous honore, je vous conjure de déserter ce peuple et cette ville ; d’abandonner leurs terres, leurs temples, leurs sacrifices, leurs habitations et de vous en éloigner ; d’oublier ce peuple et cette ville et de répandre sur eux la crainte et l’épouvante ; après être sortis, de venir à Rome, chez moi et chez les miens, et de donner vos préférences et vos faveurs à notre pays, à nos temples, à nos sacrifices, à notre ville ; d’être désormais mes protecteurs, ceux du peuple romain et de mes soldats, de manière à ce que nous en ayons la preuve certaine. Si vous le faites ainsi, je vous voue des temples et des jeux. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 13:19

Suite :

Ainsi, la première opération d’un général romain, quelque fût son nom, Paul-Émile, César ou Pompée, en mettant le siège devant une ville, ou sur le point de livrer bataille, était d’appeler à lui les dieux protecteurs de l’armée ou de la ville ennemie. Que diront beaucoup de bacheliers en apprenant ce fait, que dix années d’études païennes leur laissent ignorer ? Ils souriront peut-être. Mais rire d’un fait n’est pas le détruire. Or, la croyance à la délégation spéciale des démons est un fait qui a pour témoins, pendant mille ans, les Camille, les Fabius, les Scipion, les Paul-Émile, les Marcellus, les César.

Que faisaient les généraux victorieux par toutes ces démonstrations, autrement inexplicables ? Ils accomplissaient leurs vœux ; ils remerciaient de leur complaisance les dieux des nations vaincues ; ils payaient la dette du peuple romain. Celui-ci ne l’ignorait pas. Le fait était si connu, que le poète le plus populaire de l’empire, interprétant la foi commune, remerciait publiquement Jupiter Capitolin, dont la puissance souveraine avait évoqué les dieux des ennemis et donné la victoire à son peuple.
Voilà pour les démons députés aux villes et aux royaumes. La délégation de quelqu’un de ces êtres malfaisants à chaque homme en particulier n’est ni moins certaine ni moins connue des païens. « Les démons, dit Jamblique, ont un chef qui préside à la génération. A chaque homme il envoie son démon particulier.

L’ange gardien de chaque homme, de chaque royaume, de chaque province, de chaque communauté, n’est pas envoyé au hasard par le roi de la Cité du bien ; il est choisi en vue des besoins particuliers de l’individu ou de l’être collectif confié à sa sollicitude. C’est ainsi que dans un État bien ordonné on n’élève pas aux emplois publics les hommes incapables d’en remplir les devoirs. On les donne à ceux qui présentent les capacités nécessaires au succès de leur mission. Avec une habileté infernale, ici encore Satan contrefait la Sagesse éternelle. Sans doute il ne possède pas, comme Dieu, le pouvoir de lire au fond des cœurs ; mais il a mille moyens de connaître, par les signes extérieurs, les dispositions bonnes ou mauvaises de chaque homme, le fort et le faible de chaque peuple ; et il déprostitué à l’un et à l’autre le démon qu’il faut pour les perdre. Il en a de tous les caractères et de toutes les aptitudes, de manière à fomenter chaque passion et surtout la passion dominante.
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 15:16

Mister be a écrit:
Michael a écrit:
Spoiler:
 

Citation :
Les catholiques romains sont encouragés, par exemple, à prier Marie et divers autres saints. De telles prières ne sont pas scripturaires et sont une insulte pour notre Père céleste.
Vous ne comprenez pas le catholicisme Mister be,c'est dommage,vous manquez quelque chose d'extraordinaire.

Il y a une grande différence entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints :

Nous demandons à Dieu qu'il nous soit propice, qu'il nous délivre, qu'il nous sauve ;
Nous demandons aux Saints qu'ils prient pour nous, qu'ils intercèdent pour nous ;

Nous nous adressons à Dieu comme à la source, à l'auteur même de la grâce, pour que Lui-même nous donne ce que réclament nos besoins ;

Nous nous adressons aux Saints comme à des serviteurs agréables à leur maître, à des amis heureux et couronnés, pour qu'ils nous obtiennent, par leur crédit auprès de Dieu, ce que Dieu seul peut donner.

http://www.fatima.be/fr/sanctus/prieres/cate43.php

A force de vouloir justifier ce qu'il est défendu de faire par un tas de bonnes raisons-les chemins de l'Enfer ne sont-ils pas pavés de bonnes intentions-on a dû instaurer
la sola scriptura,ne vous en déplaise!
La Sola sciptura vient des protestants Mister be.
D'ailleurs,vous avez sensiblement la même mentalité que ces derniers.
J'ai comme l'impression qu'on doit retrouver des juifs de votre confession dans leurs assemblées.


Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 16:51

Michael a écrit:

Prières de fainéant.....
Je vous défie de me suivre.
Les prières des Saints ne sont pas chargées d'intérêts personnels et de pensées égoïstes.
Ce que veulent les Saints,c'est de vous éviter bien des désagréments ici bas sur la terre et vous éviter de séjourner au purgatoire qui est très loin d'être une partie de plaisir.Encore plus,vous évitez de vous retrouver en Enfer.
On ne se moque pas des Saints et on en parle respectueusement.
Ceux qui ont le désir de servir Dieu et de respecter sa volonté,peuvent compter sur leurs prières et obtenir de Dieu les grâces nécessaires pour atteindre notre but ultime,le Paradis.

Défie relevé, mais je ne vois pas en quoi le fait que les prières aux saints ne soient pas egoiste et chargé d'interet personnel change ce que je viens d'écrire.
Ni en quoi la prière aux saints peut sauver plus certainement quelqu'un de l'enfer ou du purgatoire catholique plus qu'une prière à Dieu par Jésus Christ.
En outre, j'ai le plus profond respect pour les chrétiens fidèles qui sont morts dans leur foi. Mais en aucun cas de la vénération.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 16:57

Doumé> Ce texte est très interessant, savez vous aussi que selon les même auteurs antiques, les statues païennes pleuraient du sang et étaient couvertes de sueur parfois ? Ca devrait vous interpeller...
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 18:50

Fox77 a écrit:
Michael a écrit:

Prières de fainéant.....
Je vous défie de me suivre.
Les prières des Saints ne sont pas chargées d'intérêts personnels et de pensées égoïstes.
Ce que veulent les Saints,c'est de vous éviter bien des désagréments ici bas sur la terre et vous éviter de séjourner au purgatoire qui est très loin d'être une partie de plaisir.Encore plus,vous évitez de vous retrouver en Enfer.
On ne se moque pas des Saints et on en parle respectueusement.
Ceux qui ont le désir de servir Dieu et de respecter sa volonté,peuvent compter sur leurs prières et obtenir de Dieu les grâces nécessaires pour atteindre notre but ultime,le Paradis.

Défie relevé, mais je ne vois pas en quoi le fait que les prières aux saints ne soient pas egoiste et chargé d'interet personnel change ce que je viens d'écrire.
Ni en quoi la prière aux saints peut sauver plus certainement quelqu'un de l'enfer ou du purgatoire catholique plus qu'une prière à Dieu par Jésus Christ.
En outre, j'ai le plus profond respect pour les chrétiens fidèles qui sont morts dans leur foi. Mais en aucun cas de la vénération.
Quand je parle de défi Fox,c'est dans le sens dévot.
Messes+Adoration+Rosaire+Chapelet Angélique.
Nous,les catholiques,ce que nous demandons aux protestants comme vous,c'est de respecter notre foi.
Si vous êtes heureux dans votre dénomination religieuse,même si je n'y adhère pas du tout,
eh bien restez-y.

L'unité entre chrétiens est importante pour moi.

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 21:46

Michael a écrit:
Mister be a écrit:
Michael a écrit:
Spoiler:
 

Citation :
Les catholiques romains sont encouragés, par exemple, à prier Marie et divers autres saints. De telles prières ne sont pas scripturaires et sont une insulte pour notre Père céleste.
Vous ne comprenez pas le catholicisme Mister be,c'est dommage,vous manquez quelque chose d'extraordinaire.

Il y a une grande différence entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints :

Nous demandons à Dieu qu'il nous soit propice, qu'il nous délivre, qu'il nous sauve ;
Nous demandons aux Saints qu'ils prient pour nous, qu'ils intercèdent pour nous ;

Nous nous adressons à Dieu comme à la source, à l'auteur même de la grâce, pour que Lui-même nous donne ce que réclament nos besoins ;

Nous nous adressons aux Saints comme à des serviteurs agréables à leur maître, à des amis heureux et couronnés, pour qu'ils nous obtiennent, par leur crédit auprès de Dieu, ce que Dieu seul peut donner.

http://www.fatima.be/fr/sanctus/prieres/cate43.php

A force de vouloir justifier ce qu'il est défendu de faire par un tas de bonnes raisons-les chemins de l'Enfer ne sont-ils pas pavés de bonnes intentions-on a dû instaurer
la sola scriptura,ne vous en déplaise!
La Sola sciptura vient des protestants Mister be.
D'ailleurs,vous avez sensiblement la même mentalité que ces derniers.
J'ai comme l'impression qu'on doit retrouver des juifs de votre confession dans leurs assemblées.



Oui nous sommes très proches des Evangéliques!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 22:11

Arnaud Dumouch a écrit:
Mister be a écrit:
bigsam68 a écrit:
Simon1976 a écrit:


Non ?

"Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai." (Jean 14, 13-14)

:amen:

En général, les chrétiens qui refusent de prier Jésus le font parce qu'ils ne croient pas en sa divinité. C'est la raison pour laquelle non seulement ils refusent de le prier mais aussi de l'adorer, ce serait un péché d'idolatrie pour eux...

Thumright
La divinité de Yéshoua est un acte de foi...On est pas tous égaux dans la compréhension du mystère de l'Incarnation!

Donc, vous avez dit une grosse bêtise.

Et vous en dites une très grosse en pensant que Jésus, le seul médiateur, ne fait pas de nous tous des médiateurs.

C'est comme si vous croyez que Dieu, le seul Père, ne fait pas de nous des pères et des mères (contresens sur cette parole de Jésus :
Citation :
Matthieu 23, 9 N'appelez personne votre Père sur la terre : car vous n'en avez qu'un, le Père céleste.

Nul n'est parfait,Arnaud!
J'ai peut être dit une grosse bêtise mais il y a autant de preuves de la non divinité de Yéshoua que de sa divinité...soyez donc pas si certain de vous!
Je ne crois pas que les premiers chrétiens avaient tous pris conscience de cette divinité et quand je Le rencontrerai,je lui poserai la question et il me répondra comme le suggère Wiesel:à ton avis?
Si c'est le cas pour toi,ne dis rien à personne! Very Happy

Je ne crois pas avoir dit une grosse bêtise en disant que seul Yéshoua est médiateur car en acceptant d'autres comme médiateur à quoi a servi son sacrifice?
Ne me faites pas dire ce que je ne dis pas,non plus!

Jésus a supprimé la séparation qui existait entre nous et Dieu par Sa mort sur la croix. Grâce au Christ qui est notre médiateur auprès de Dieu, nous pouvons maintenant intercéder dans la prière pour d’autres chrétiens ou pour les perdus et demander à Dieu qu’il exauce leurs requêtes selon Sa volonté. « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme » (1 Timothée 2 : 5). « Qui est celui qui condamnera ? C’est Jésus-Christ qui est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! » (Romains 8 :34).

Quant à Mt 23,9...nous sommes tous appelés à devenir Père spirituel mais il n'existe qu'un seul Père qui mérite ce nom:c'est D.ieu!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le culte des anges dans l'Eglise   Sam 11 Aoû 2012, 22:12

Michael a écrit:
Fox77 a écrit:
Michael a écrit:

Prières de fainéant.....
Je vous défie de me suivre.
Les prières des Saints ne sont pas chargées d'intérêts personnels et de pensées égoïstes.
Ce que veulent les Saints,c'est de vous éviter bien des désagréments ici bas sur la terre et vous éviter de séjourner au purgatoire qui est très loin d'être une partie de plaisir.Encore plus,vous évitez de vous retrouver en Enfer.
On ne se moque pas des Saints et on en parle respectueusement.
Ceux qui ont le désir de servir Dieu et de respecter sa volonté,peuvent compter sur leurs prières et obtenir de Dieu les grâces nécessaires pour atteindre notre but ultime,le Paradis.

Défie relevé, mais je ne vois pas en quoi le fait que les prières aux saints ne soient pas egoiste et chargé d'interet personnel change ce que je viens d'écrire.
Ni en quoi la prière aux saints peut sauver plus certainement quelqu'un de l'enfer ou du purgatoire catholique plus qu'une prière à Dieu par Jésus Christ.
En outre, j'ai le plus profond respect pour les chrétiens fidèles qui sont morts dans leur foi. Mais en aucun cas de la vénération.
Quand je parle de défi Fox,c'est dans le sens dévot.
Messes+Adoration+Rosaire+Chapelet Angélique.
Nous,les catholiques,ce que nous demandons aux protestants comme vous,c'est de respecter notre foi.
Si vous êtes heureux dans votre dénomination religieuse,même si je n'y adhère pas du tout,
eh bien restez-y.

L'unité entre chrétiens est importante pour moi.


Et les protestants demandent aux catholiques de cesser de leur faire prendre des vessies pour des lanternes!
Revenir en haut Aller en bas
 
Le culte des anges dans l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Histoire : Le culte des Anges et l'église
» La charité dans l'Eglise
» Les charismes dans l’Eglise (Vidéos)
» La communauté RECADO chante: Les anges dans nos campagnes
» l'eucharistie dans l'eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: