DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Etre Saint pour un évangélique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Etre Saint pour un évangélique   Mer 11 Juil 2012 - 2:28

Être saint pour un évangélique passe par le sacrifice de Jésus:
En claire il doit se repentir et passer par la nouvelle naissance Jean3:4
Je me souviens d'un chant qui dit "c'est ton sang qui purifie, c'est ton sang qui donne la vie.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 11 Juil 2012 - 6:43

Dr house a écrit:
Être saint pour un évangélique passe par le sacrifice de Jésus:
En claire il doit se repentir et passer par la nouvelle naissance Jean3:4
Je me souviens d'un chant qui dit "c'est ton sang qui purifie, c'est ton sang qui donne la vie.

Est saint, tout ce que Dieu touche. Est saint, celui en qui Dieu peut venir établir sa demeure ; celui qui accueille Jésus, car Jésus c'est le Saint descendu du Ciel pour nous sanctifier et qui vie en union avec Jésus ; celui qui vit en Jésus et en qui Jésus vit. Plus l'union avec Jésus est grande, et plus nous grandissons en sainteté.

La sainteté, au départ, elle est comme le froment déposé dans la pâte et plus la pâte se rapproche de la chaleur, du feu, plus elle gonfle. La sainteté de Dieu, elle est déposée en nous au jour de notre baptême, comme le levain dans la pâte. Plus on se rapproche de Jésus qui est la Lumière du monde et de l'Esprit Saint qui est le Feu de l'Amour de Dieu qui brûle en son coeur, plus on s'unit, dans l'Amour à Jésus, plus cette sainteté de Dieu, s'unie à nous, elle nous transforme, nous sanctifie.

Pas besoin de faire des choses extraordinaires pour devenir saint ; il suffit de s'unir à Jésus et de tout faire par amour, dans l'amour, avec Jésus. Il suffit de tout faire, en union d'amour avec Jésus.

La sainteté est donc un don de Dieu, obtenu par le sacrifice de Jésus ; car c'est par Lui, avec Lui et en Lui que nous sommes rendus saints, participants de sa sainteté, de la sainteté de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 11 Juil 2012 - 8:05

Dr house a écrit:
Être saint pour un évangélique passe par le sacrifice de Jésus:
En claire il doit se repentir et passer par la nouvelle naissance Jean3:4
Je me souviens d'un chant qui dit "c'est ton sang qui purifie, c'est ton sang qui donne la vie.



Voilà ce que nous chantons...
La sainteté n'appartient qu' à D.ieu et littéralement c'est celui qui est mis à part:

Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 11 Juil 2012 - 13:42

petero a écrit:
Dr house a écrit:
Être saint pour un évangélique passe par le sacrifice de Jésus:
En claire il doit se repentir et passer par la nouvelle naissance Jean3:4
Je me souviens d'un chant qui dit "c'est ton sang qui purifie, c'est ton sang qui donne la vie.

Est saint, tout ce que Dieu touche. Est saint, celui en qui Dieu peut venir établir sa demeure ; celui qui accueille Jésus, car Jésus c'est le Saint descendu du Ciel pour nous sanctifier et qui vie en union avec Jésus ; celui qui vit en Jésus et en qui Jésus vit. Plus l'union avec Jésus est grande, et plus nous grandissons en sainteté.

La sainteté, au départ, elle est comme le froment déposé dans la pâte et plus la pâte se rapproche de la chaleur, du feu, plus elle gonfle. La sainteté de Dieu, elle est déposée en nous au jour de notre baptême, comme le levain dans la pâte. Plus on se rapproche de Jésus qui est la Lumière du monde et de l'Esprit Saint qui est le Feu de l'Amour de Dieu qui brûle en son coeur, plus on s'unit, dans l'Amour à Jésus, plus cette sainteté de Dieu, s'unie à nous, elle nous transforme, nous sanctifie.

Pas besoin de faire des choses extraordinaires pour devenir saint ; il suffit de s'unir à Jésus et de tout faire par amour, dans l'amour, avec Jésus. Il suffit de tout faire, en union d'amour avec Jésus.

La sainteté est donc un don de Dieu, obtenu par le sacrifice de Jésus ; car c'est par Lui, avec Lui et en Lui que nous sommes rendus saints, participants de sa sainteté, de la sainteté de Dieu.

Difficle de faire un autre commentaire après un exposé aussi brillant cheers

Oui, la sainteté c'est une vie habitée par le Christ, une vie ouverte à l'oeuvre de sanctification de l'Esprit, une vie tournée vers le Père dans la charité, une participation à la vie de la Sainte Trinité. Le seul point ou j'exprimerais une petite réserve concerne le lien que vous établissez entre sainteté et baptême. Bien évidemment, le baptême est un signe efficace de la grâce, c'est la concrétisation de notre amour pour Dieu par lequel nous sommes rattaché à son Corps, "l'engagement envers Dieu d'une bonne conscience" dira saint Pierre. Mais on ne peut pas soutenir que la sainteté soit conditionnée par le baptême car de nombreux baptisés peuvent mener leur vie en état de péché et de nombreux non-baptisés peuvent également cheminer sur un chemin de sainteté, c'est-à-dire un chemin sur lequel le Christ vient les rejoindre. Je crois que c'est avant tout l'Esprit de Dieu qui nous sanctifie, par le baptême bien sûr, mais aussi avant le baptême en préparant nos coeurs à recevoir l'Evangile de Jésus-Christ et à en vivre.

Enfin, le catéchisme de l'Eglise catholique précise que "la charité est l'âme de la sainteté à laquelle tous sont appelés" (art. 826)
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 11 Juil 2012 - 21:10

bigsam68 a écrit:
Le seul point ou j'exprimerais une petite réserve concerne le lien que vous établissez entre sainteté et baptême. Bien évidemment, le baptême est un signe efficace de la grâce, c'est la concrétisation de notre amour pour Dieu par lequel nous sommes rattaché à son Corps, "l'engagement envers Dieu d'une bonne conscience" dira saint Pierre. Mais on ne peut pas soutenir que la sainteté soit conditionnée par le baptême

Je ne suis pas le seul à dire que la sainteté nous la recevons le jour de notre baptême. Voir ce lien : http://marly-catholique78.fr/accueil/doc/dom20101024_08.pdf

Et je cite ce que dit ce prêtre :

Le sacrifice du Christ sanctifie les croyants (Hb 10,10-18). Dans son offrande sur la Croix, le Christ devient saint, comme le Père est saint dans la perfection de la charité, pour nous sanctifier. Le Christ nous communique la vraie sainteté, la sienne, celle du Père, par l’Esprit qu’il répand en nos cœurs. Cette communication s’accomplit dans le sacrement de baptême où nous mourons avec lui pour ressusciter avec lui. Par la foi, et dans l’action de l’Esprit, les baptisés vivent de la vie du Ressuscité. Ils sont saints dans le Christ par la présence de l’Esprit en eux. « Voyez quelle manifestation d’amour le Père nous a donnée pour que nous soyons appelés enfants de Dieu. Et nous le sommes ! » (1J,3,1). La venue de l’Esprit est liée à la foi et au baptême reçu de l’Eglise du Christ. La présence de l’Esprit est acquise aux baptisés faisant d’eux les « Temples de l’Esprit » (1 Co 6,11-20), les « Fils de Dieu » (Ro 8,14-17). Les baptisés sont donc les enfants de Dieu qui ont toujours en eux la source de la sainteté divine : l’Esprit Saint.

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Ven 13 Juil 2012 - 10:12

petero a écrit:
bigsam68 a écrit:
Le seul point ou j'exprimerais une petite réserve concerne le lien que vous établissez entre sainteté et baptême. Bien évidemment, le baptême est un signe efficace de la grâce, c'est la concrétisation de notre amour pour Dieu par lequel nous sommes rattaché à son Corps, "l'engagement envers Dieu d'une bonne conscience" dira saint Pierre. Mais on ne peut pas soutenir que la sainteté soit conditionnée par le baptême

Je ne suis pas le seul à dire que la sainteté nous la recevons le jour de notre baptême. Voir ce lien : http://marly-catholique78.fr/accueil/doc/dom20101024_08.pdf

Et je cite ce que dit ce prêtre :

Le sacrifice du Christ sanctifie les croyants (Hb 10,10-18). Dans son offrande sur la Croix, le Christ devient saint, comme le Père est saint dans la perfection de la charité, pour nous sanctifier. Le Christ nous communique la vraie sainteté, la sienne, celle du Père, par l’Esprit qu’il répand en nos cœurs. Cette communication s’accomplit dans le sacrement de baptême où nous mourons avec lui pour ressusciter avec lui. Par la foi, et dans l’action de l’Esprit, les baptisés vivent de la vie du Ressuscité. Ils sont saints dans le Christ par la présence de l’Esprit en eux. « Voyez quelle manifestation d’amour le Père nous a donnée pour que nous soyons appelés enfants de Dieu. Et nous le sommes ! » (1J,3,1). La venue de l’Esprit est liée à la foi et au baptême reçu de l’Eglise du Christ. La présence de l’Esprit est acquise aux baptisés faisant d’eux les « Temples de l’Esprit » (1 Co 6,11-20), les « Fils de Dieu » (Ro 8,14-17). Les baptisés sont donc les enfants de Dieu qui ont toujours en eux la source de la sainteté divine : l’Esprit Saint.


Bonjour Pétéro,

Un autre prêtre aura pu écrire autre chose, qui croire?

Il y a longtemps que je me pose la question sur l'esprit saint. Est-ce que nous l'avons tous? Le recevons-nous lors du baptême ou lors de l'apparition de la foi? Est-ce que la foi nous apporte l'esprit saint ou, au contraire, est-ce que l'esprit saint nous apporte la foi? C'est un peu le problème de la poule et de l'oeuf...

A vrai dire, si nous nous ôtons quelques secondes nos oeillères culturelles, on peut facilement constater que de très bonnes personnes peuvent être tout simplement athées (si si, j'en connais). Il parait invraisemblable qu'après leur mort, face à Dieu et à la réalité de la vie dans l'au-delà, que ces personnes puisse refuser l'Amour de Dieu. Du coup, sans l'esprit saint (selon votre croyance) ces personnes sont pas moins sauvées qu'un baptisé ou une autre personne qui à la foi. Ce qui parait même encore plus paradoxal, c'est que ces mêmes personnes, bonnes de nature, auront encore moins d'efforts à faire au purgatoire qu'un mauvais croyant.

Ces arguments ne paraissent rien, mais, ajoutés à d'autres dogmes discutables, ils contribuent à discréditer l'Église.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Ven 13 Juil 2012 - 14:59

petero a écrit:
bigsam68 a écrit:
Le seul point ou j'exprimerais une petite réserve concerne le lien que vous établissez entre sainteté et baptême. Bien évidemment, le baptême est un signe efficace de la grâce, c'est la concrétisation de notre amour pour Dieu par lequel nous sommes rattaché à son Corps, "l'engagement envers Dieu d'une bonne conscience" dira saint Pierre. Mais on ne peut pas soutenir que la sainteté soit conditionnée par le baptême

Je ne suis pas le seul à dire que la sainteté nous la recevons le jour de notre baptême. Voir ce lien : http://marly-catholique78.fr/accueil/doc/dom20101024_08.pdf

Et je cite ce que dit ce prêtre :

Le sacrifice du Christ sanctifie les croyants (Hb 10,10-18). Dans son offrande sur la Croix, le Christ devient saint, comme le Père est saint dans la perfection de la charité, pour nous sanctifier. Le Christ nous communique la vraie sainteté, la sienne, celle du Père, par l’Esprit qu’il répand en nos cœurs. Cette communication s’accomplit dans le sacrement de baptême où nous mourons avec lui pour ressusciter avec lui. Par la foi, et dans l’action de l’Esprit, les baptisés vivent de la vie du Ressuscité. Ils sont saints dans le Christ par la présence de l’Esprit en eux. « Voyez quelle manifestation d’amour le Père nous a donnée pour que nous soyons appelés enfants de Dieu. Et nous le sommes ! » (1J,3,1). La venue de l’Esprit est liée à la foi et au baptême reçu de l’Eglise du Christ. La présence de l’Esprit est acquise aux baptisés faisant d’eux les « Temples de l’Esprit » (1 Co 6,11-20), les « Fils de Dieu » (Ro 8,14-17). Les baptisés sont donc les enfants de Dieu qui ont toujours en eux la source de la sainteté divine : l’Esprit Saint.


L'Esprit-Saint se sert effectivement du baptême, qui est une identification au Christ mort et ressuscité, pour produire le fruit de la sainteté. Mais le Saint-Esprit n'est pas seulement présent et agissant dans la vie des baptisés Il est proche de tous ceux qui recherchent Dieu avec un coeur contrit et sincère. Le livre des Actes rapporte d'ailleurs que certains croyants avaient reçu l'Esprit-Saint avant d'avoir reçu le baptême d'eau: "Pierre exposait encore ces évènements (de la vie du Christ) quand l'Esprit-Saint tomba sur tous ceux qui étaient en train d'écouter la Parole (...) Pierre repris alors la parole: Peut-on empêcher de baptiser par l'eau ces gens qui, tout comme nous, ont reçu l'Esprit-Saint ?" (voir Actes 10;44-48). Nous voyons clairement dans ce texte que la venue de l'Esprit-Saint dans le coeur de l'homme est d'abord lié à la réception de la prédication de Pierre et c'est seulement ensuite que ces nouveaux convertis recevront le baptême d'eau. Ceci me fait dire et penser que c'est premièrement la conversion qui nous rend participant à la vie divine et que c'est cette participation qui nous rend saint. C'est la conversion au Christ qui fait de nous des membres de l'Eglise et le baptême est l'expression et la manifestation de cette conversion. En outre, le baptême sans la conversion quelle valeur a-t-il ? En ce qui concerne mon expérience, je peux témoigner du fait que le Saint-Esprit est venu faire sa demeure en moi pour me révéler l'amour de communion infini de la Sainte Trinité lorsque j'étais en prière dans le repentir, seul dans ma chambre, après avoir entendu et été bouleversé par l'annonce de l'Evangile de Jésus-Christ thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 5:40

Embarassed A quoi sert votre Communion privé ou petite Communion et la Communion solennelle ?
C'est encore du chichi Embarassed
nul besoin de tout ce patacaisse pour être un bon chrétien tiens je dirais chrétien authentique;
Encore une fois que de chichi
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 6:18

l'Esprit Saint souffle où il veut, quand il veut.... personne n'en a la maîtrise. qui pourrait emprisonner le vent?
comment des athées, agnostiques ou adeptes d'autres religion, un jour, sans crier gare, arrivent à une conversion alors que leur entourage n'est même pas propice à cela? Il vient tout simplement nous chercher.... nous toucher, nous réconforter.
les communions privées et solennelles, çà fait partie de la vie de l'église catho, çà vaut ce que çà vaut. je veux dire, c'est un pas qu'on franchi dans la foi, quand foi il y a, quand éducation chrétienne il y a. si ces actes sont posés parce que c'est une occasion de fête, de recevoir des cadeaux, si c'est juste une tradition familiale, çà ne vaut pas tripette (c'est mon avis).
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 8:51

Citation :
les communions privées et solennelles, çà fait partie de la vie de l'église catho, çà vaut ce que çà vaut. je veux dire, c'est un pas qu'on franchi dans la foi, quand foi il y a, quand éducation chrétienne il y a. si ces actes sont posés parce que c'est une occasion de fête, de recevoir des cadeaux, si c'est juste une tradition familiale, çà ne vaut pas tripette (c'est mon avis).

Justement il faut éviter que ces rites initiatiques perdent leurs sens et pour ça comment faire pour être certain de la maturité religieuse ?
On a le même problème avec la barmitzva ...où le jeune juif est responsables de ses actes religieux devant ses paires
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 9:11

Mister be a écrit:
Citation :
les communions privées et solennelles, çà fait partie de la vie de l'église catho, çà vaut ce que çà vaut. je veux dire, c'est un pas qu'on franchi dans la foi, quand foi il y a, quand éducation chrétienne il y a. si ces actes sont posés parce que c'est une occasion de fête, de recevoir des cadeaux, si c'est juste une tradition familiale, çà ne vaut pas tripette (c'est mon avis).

Justement il faut éviter que ces rites initiatiques perdent leurs sens et pour ça comment faire pour être certain de la maturité religieuse ?
On a le même problème avec la barmitzva ...où le jeune juif est responsables de ses actes religieux devant ses paires

C'est la maturité spirituelle qui importe, pas la maturité religieuse.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 9:56

L'un de va pas sans l'autre
La spiritualité nous l'avons tous et la religion nous permet d'accéder au divin(D.ieu Un d' Israël)

Quelle est la différence entre une communion solennelle et une barmitzva?

Le juif répondra,5000 dollars Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 10:33

Mister be a écrit:
L'un de va pas sans l'autre
La spiritualité nous l'avons tous et la religion nous permet d'accéder au divin(D.ieu Un d' Israël)

Quelle est la différence entre une communion solennelle et une barmitzva?

Le juif répondra,5000 dollars Very Happy

La maturité spirituelle est forcément liée au divin. Tout le reste, la culture, les traditions etc... c'est secondaire (pas pour le portefeuille d'après ce que je comprends Very Happy )

Tania
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 13:22

Citation :
Justement il faut éviter que ces rites initiatiques perdent leurs sens et pour ça comment faire pour être certain de la maturité religieuse ?
On a le même problème avec la barmitzva ...où le jeune juif est responsables de ses actes religieux devant ses paires
seules les familles qui suivent ces rites savent pourquoi elles le font....on ne sait ce qui se passe dans leur coeur. personne ne pourra jamais être certain de la maturité religieuse de quelqu'un. le même questionnement peut exister chez les protestants. Combien sont réellement "nés de nouveau"? on écoute les témoignages des convertis, on les mémorise et dans le bain des émotions, on peut faire comme si..... il y a des gens sincèrement et réellement "liés" au Christ dans tous les mouvements. après, il faut choisir de la vivre avec d'autres, sachant que nul n'est parfait
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 13:25

Thumright


Dernière édition par Petit messager le Dim 22 Juil 2012 - 13:01, édité 1 fois (Raison : surcharge inutile)
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 13:29

:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 20:39

Je ne sais pas pour les autres chrétiens, mais je me rappelle très bien le lendemanin de ma conversion:
Les couleurs étaient vives comme si je les voyais pour la première fois, comme si un verni terne avait été retiré d'un tableau. Je découvrais ce qui m’entourait. Je me rappelle aussi que la tentation de certains de mes péchés avait totalement et définitivement disparu, du jour au lendemain.
La seule comparaison qui me vient c'est de tomber amoureux, d'un point de vue de la sensation. en plus absolu bien sûr.

Je pense que c'est une nouvelle naissance (??)
J'ai aussi découvert plus tard que certaines tentations, elles, n'avaient pas disparues et que je devrais lutter contre, probablement toute ma vie.

Il y a en qui sont instantanément délivré de la cigarette, d'autres non.
Certains sont délivré de la drogue d'autre doivent lutter pour en sortir.

A la conversion, le Seigneur nous fait des grâces et on a une période durant laquelle on est vraiment chouchouté. Après vient la marche, c'est plus dur ;)

Tout ça pour dire que la conversion et la nouvelle naissance ne rendent pas saint, quoique nous le soyons à travers le sang de Christ pour Dieu, mais c'est juste le début de quelque chose: la marche pour achèvement de ce qui a été commencé en nous ce jour là.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 23:46

:bisou:


Dernière édition par Petit messager le Dim 22 Juil 2012 - 13:02, édité 1 fois (Raison : surcharge citation)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mar 17 Juil 2012 - 23:54

Tout à fait
cheers

Cela peut se produire juste avant la mort également (jamais après), mais alors la marche n'est pas entamée...





Dernière édition par Petit messager le Dim 22 Juil 2012 - 13:04, édité 2 fois (Raison : +simple)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 3:19

l'on m'a baptisé catholique alors que ne n'avait rien demandé, j'ai fait ensuite ma petite communion pour suivre la foi de ma grand-mère.
Ensuite je n'ai plus voulu suivre la foi catholique.
Je me dis souvent que si j'étais né en terre islamique, je serais probablement musulman de culture, en claire cela dépends de ou on nait.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 3:21

Mister be a écrit:
Citation :
les communions privées et solennelles, çà fait partie de la vie de l'église catho, çà vaut ce que çà vaut. je veux dire, c'est un pas qu'on franchi dans la foi, quand foi il y a, quand éducation chrétienne il y a. si ces actes sont posés parce que c'est une occasion de fête, de recevoir des cadeaux, si c'est juste une tradition familiale, çà ne vaut pas tripette (c'est mon avis).

Justement il faut éviter que ces rites initiatiques perdent leurs sens et pour ça comment faire pour être certain de la maturité religieuse ?
On a le même problème avec la barmitzva ...où le jeune juif est responsables de ses actes religieux devant ses paires
affraid
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9373
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 5:14

Dr house a écrit:
...
Je me dis souvent que si j'étais né en terre islamique, je serais probablement musulman de culture, en claire cela dépends de ou on nait.

et contre qui on se révolte en voulant changer de religion dès le jeune âge ...

Et pour les conversions miraculeuses , cela dépend de qui ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 10:07

boulo a écrit:
Dr house a écrit:
...
Je me dis souvent que si j'étais né en terre islamique, je serais probablement musulman de culture, en claire cela dépends de ou on nait.

et contre qui on se révolte en voulant changer de religion dès le jeune âge ...

Et pour les conversions miraculeuses , cela dépend de qui ?

On est d'abord juif,catho,protestant,muslman de tradition,puis on le deveint par conviction...D'où les conversions d'une religion à l'autre ou pas!
La conversion dépend de l'Esprit saint
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 10:10

Dr house a écrit:
Être saint pour un évangélique passe par le sacrifice de Jésus:
En claire il doit se repentir et passer par la nouvelle naissance Jean3:4
Je me souviens d'un chant qui dit "c'est ton sang qui purifie, c'est ton sang qui donne la vie.

Pour un catholique, c'est le début de la sainteté et ce premier pas qui nous choisit vient de Dieu seul .

Mais évidemment, comme Dieu veut une alliance entre deux personnes (lui et nous), il va nous demander une réponse (= la justification) et une réponse qui va progresser en amour, humilité, vertus. C'est le chemin vers la sanctification.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 10:11

Mister be a écrit:
boulo a écrit:
Dr house a écrit:
...
Je me dis souvent que si j'étais né en terre islamique, je serais probablement musulman de culture, en claire cela dépends de ou on nait.

et contre qui on se révolte en voulant changer de religion dès le jeune âge ...

Et pour les conversions miraculeuses , cela dépend de qui ?

On est d'abord juif,catho,protestant,muslman de tradition,puis on le deveint par conviction...D'où les conversions d'une religion à l'autre ou pas!
La conversion dépend de l'Esprit saint

La conversion uniquement vers le christianisme dépend de l'Esprit Saint et pas l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 12:03

Dr house a écrit:
Embarassed A quoi sert votre Communion privé ou petite Communion et la Communion solennelle ?
C'est encore du chichi Embarassed
nul besoin de tout ce patacaisse pour être un bon chrétien tiens je dirais chrétien authentique;
Encore une fois que de chichi
Mon cher Doc,

Vous retardez de 50 ans, la "Communion privé ou petite Communion et la Communion solennelle" n'existe plus depuis le Concile Vatican II. Cela s'appelle la "Profession de Foi". Les jeunes enfants qui font cette démarche le font, après quelques années de caté, en connaissance de cause et par conviction.

Selon votre (mauvaise) habitude vous émettez des avis, souvent erronés, sur l'Eglise Catholique, alors que vous avez une connaissance très limitée de ce qu'Elle enseigne depuis Vatican II.

Merci à vous pour les efforts que vous ferez à l'avenir dans ce sens. Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 14:12

Et vous, mon cher Jeb, avez-vous une connaissance approfondie de ce que l'Eglise enseignait jusqu'à V2 ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 14:25

Abenader a écrit:
Et vous, mon cher Jeb, avez-vous une connaissance approfondie de ce que l'Eglise enseignait jusqu'à V2 ?
Sujet maintes fois débattu avec vous et vos coreligionnaires.

Inutile d'y revenir, ça devient lassant avec vous, et les sédévacantistes, mon cher Chris Prolls !
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 17:42

Le moine a écrit:
Mister be a écrit:
boulo a écrit:
Dr house a écrit:
...
Je me dis souvent que si j'étais né en terre islamique, je serais probablement musulman de culture, en claire cela dépends de ou on nait.

et contre qui on se révolte en voulant changer de religion dès le jeune âge ...

Et pour les conversions miraculeuses , cela dépend de qui ?

On est d'abord juif,catho,protestant,muslman de tradition,puis on le deveint par conviction...D'où les conversions d'une religion à l'autre ou pas!
La conversion dépend de l'Esprit saint

La conversion uniquement vers le christianisme dépend de l'Esprit Saint et pas l'inverse.

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 23:00

Jeb a écrit:
Dr house a écrit:
Embarassed A quoi sert votre Communion privé ou petite Communion et la Communion solennelle ?
C'est encore du chichi Embarassed
nul besoin de tout ce patacaisse pour être un bon chrétien tiens je dirais chrétien authentique;
Encore une fois que de chichi
Mon cher Doc,

Vous retardez de 50 ans, la "Communion privé ou petite Communion et la Communion solennelle" n'existe plus depuis le Concile Vatican II. Cela s'appelle la "Profession de Foi". Les jeunes enfants qui font cette démarche le font, après quelques années de caté, en connaissance de cause et par conviction.

Selon votre (mauvaise) habitude vous émettez des avis, souvent erronés, sur l'Eglise Catholique, alors que vous avez une connaissance très limitée de ce qu'Elle enseigne depuis Vatican II.

Merci à vous pour les efforts que vous ferez à l'avenir dans ce sens. Thumright

Je me moque un peu de l'évolution de l'église catho dans ce sens, je me suis peut-être mal documenté ce n'est pas gros révolution..
Tout les Vatican conciliabules et compagnie ne changeront rien les catholiques sont dogmatique et préfère rester dans leur erreur doctrine papale oblige.
La femme a t 'elle une âme ? mais bien sur que oui voyons nul besoin de tenir de réunion au sommet pour s'en rendre compte et pourtant il y a eut débat sur le sujet à une époque ?
La vrai révolution serait que les prêtes est le droit de se marier (il vaut mieux se marier que de bruler c'est dans la bible non ?
Doctrine papale oblige c'est non !!!! .
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Mer 18 Juil 2012 - 23:30

D'un côté, on veut que les prêtres se marient. De l'autre, on voit dans la société une explosion de divorces.

Commencez par respecter la parole du Seigneur: "Que l'homme ne sépare pas ce que Dieu a uni." avant de faire la morale aux prêtres.
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Sam 21 Juil 2012 - 5:10

Dr house a écrit:
Jeb a écrit:
Dr house a écrit:
Embarassed A quoi sert votre Communion privé ou petite Communion et la Communion solennelle ?
C'est encore du chichi Embarassed
nul besoin de tout ce patacaisse pour être un bon chrétien tiens je dirais chrétien authentique;
Encore une fois que de chichi
Mon cher Doc,

Vous retardez de 50 ans, la "Communion privé ou petite Communion et la Communion solennelle" n'existe plus depuis le Concile Vatican II. Cela s'appelle la "Profession de Foi". Les jeunes enfants qui font cette démarche le font, après quelques années de caté, en connaissance de cause et par conviction.

Selon votre (mauvaise) habitude vous émettez des avis, souvent erronés, sur l'Eglise Catholique, alors que vous avez une connaissance très limitée de ce qu'Elle enseigne depuis Vatican II.

Merci à vous pour les efforts que vous ferez à l'avenir dans ce sens. Thumright

Je me moque un peu de l'évolution de l'église catho dans ce sens, je me suis peut-être mal documenté ce n'est pas gros révolution..
Tout les Vatican conciliabules et compagnie ne changeront rien les catholiques sont dogmatique et préfère rester dans leur erreur doctrine papale oblige.
La femme a t 'elle une âme ? mais bien sur que oui voyons nul besoin de tenir de réunion au sommet pour s'en rendre compte et pourtant il y a eut débat sur le sujet à une époque ?
La vrai révolution serait que les prêtes est le droit de se marier (il vaut mieux se marier que de bruler c'est dans la bible non ?
Doctrine papale oblige c'est non !!!! .

Le Christ,grand prêtre par excellence (voir Epître aux Hébreux) était-il marié? Non! ( voir les Evangiles). Le second Adam ( le Christ) appelle à une perfection nouvelle,sans supprimer pour autant le mariage voulu par Dieu ( voir la Génèse) pour le premier Adam, "figure de celui qui devait venir" (voir un passage de St-Paul) : il est venu accomplir,non abolir,c'est à dire porter les exigences de l'amour à leur perfection,à leur achèvement.Tous ne sont pas appelés à cet état de perfection,bien entendu,mais le Christ nous en a donné l'exemple! Il faudrait lire un peu la Sainte-Ecriture!
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9373
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Sam 21 Juil 2012 - 5:31

Je plussoie . Arrêtons de prendre dr House au sérieux ! Il vient éructer son mal-être et sa hargne , c'est tout . Je l'en remercie d'ailleurs et je suis flatté que c'est chez nous qu'il vient se soulager , alors qu'il a été évangélique pendant 20 ans .
Mais discuter rationnellement avec lui alors qu'il n'est pas documenté et qu'il rabâche ses éternels préjugés , c'est perdre notre temps et le sien .
Il y a mieux à faire ( et plus urgent ) lorsqu'il s'agit d'aider quelqu'un .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Sam 21 Juil 2012 - 9:48

Hello,
Je ne vois pas ce que j"ai encore pu dire de mal sur les mariage des prêtres,
Voir épitre aux hébreux je suis surpris un passage biblique à l'horizon. Laughing quand celui-ci va dans votre sens.
Quand à me faire la morale sur la lecture des saintes écritures, c'est vraiment me prendre pour un imbécile car j'ai eu le nez dedans pendant 20 ans. (deux études par semaines en moyenne, avec des interventions en chair pendant certains cultes.
Quand je me suis inscrit ici c'était uniquement pour discuter, je respecte tout le monde ici et même si je suis un peu dur parfois dans mes propos au niveau de la hiérarchie catholique et son idéologie que je ne comprends toujours pas et ne comprendrais jamais.
D'autre par je me suis découvert, mis a nu en quelque sorte, non pour me faire plaindre. j'espérais sans doute une certaine confiance en vous au lieu de cela on me psychanalyse, vous pouvez continuer je m'en fiche.
comme je l'ai dit à plusieurs reprise je suis sur le forum comme je suis dans la vie.
Vous n'avez aucun argument solide non biblique pour me contre dire, moi en revanche j'en est un pour défendre le célibat des prêtres le voici donc ...
Certains enfants de pasteurs reprochent à leur père d'être plus présent pour la communauté que pour eux même (les enfants)...
Cela je l'ai vécu maintenant pensez de moi ce que vous voulez, je m'en fiche.

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Sam 21 Juil 2012 - 22:05

Géraud a écrit:
Le Christ,grand prêtre par excellence (voir Epître aux Hébreux) était-il marié? Non! !

oui, mais lui c'était Jésus, il n'était pas censé être tenté par la chair.

En tout cas, une chose est sûre, c'est que la vocation de prêtre n'est pas génétiquement héréditaire. Mr.Red

Encore une preuve de plus, si besoin est, que les vocations sont innées et sont héritées d'une "autre manière"...

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Dim 22 Juil 2012 - 11:14

Dr house a écrit:
Hello,
Je ne vois pas ce que j"ai encore pu dire de mal sur les mariage des prêtres,
Voir épitre aux hébreux je suis surpris un passage biblique à l'horizon. Laughing quand celui-ci va dans votre sens.
Quand à me faire la morale sur la lecture des saintes écritures, c'est vraiment me prendre pour un imbécile car j'ai eu le nez dedans pendant 20 ans. (deux études par semaines en moyenne, avec des interventions en chair pendant certains cultes.
Quand je me suis inscrit ici c'était uniquement pour discuter, je respecte tout le monde ici et même si je suis un peu dur parfois dans mes propos au niveau de la hiérarchie catholique et son idéologie que je ne comprends toujours pas et ne comprendrais jamais.
D'autre par je me suis découvert, mis a nu en quelque sorte, non pour me faire plaindre. j'espérais sans doute une certaine confiance en vous au lieu de cela on me psychanalyse, vous pouvez continuer je m'en fiche.
comme je l'ai dit à plusieurs reprise je suis sur le forum comme je suis dans la vie.
Vous n'avez aucun argument solide non biblique pour me contre dire, moi en revanche j'en est un pour défendre le célibat des prêtres le voici donc ...
Certains enfants de pasteurs reprochent à leur père d'être plus présent pour la communauté que pour eux même (les enfants)...
Cela je l'ai vécu maintenant pensez de moi ce que vous voulez, je m'en fiche.


Thumright :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Dim 22 Juil 2012 - 11:42

Dr house a écrit:
La femme a t 'elle une âme ? mais bien sur que oui voyons nul besoin de tenir de réunion au sommet pour s'en rendre compte et pourtant il y a eut débat sur le sujet à une époque ?

Pour encore une fois faire taire la légende d'un concile parlant de ça :

http://docteurangelique.forumactif.com/t8472-la-femme-a-t-elle-une-ame

Je remets ici le premier post, pour alléger le travail des membres ;)

Louis a écrit:
Voici d'où vient cette accusation:

« Lors de chaque combat livré par des femmes, on affirme qu’en 585, un concile s’est tenu à Mâcon pour trancher d’une épineuse question : la femme a-t-elle une âme ? On écrit là-dessus comme s’il s’agissait d’un fait historique démontré. D’autres interviennent alors – non moins opportunément – pour s’écrier qu’il s’agit d’une légende, tout juste bonne, comme toutes les légendes, à jeter aux orties. Il faut dire la vérité. Si l’on consulte la liste complète des conciles, on s’aperçoit qu’il n’y a jamais eu de concile de Mâcon. En revanche, on trouve en 586 – et non en 585 – un synode provincial à Mâcon. Les «Actes» en ont subsisté. Leur consultation attentive démontre qu’à aucun moment, il ne fut débattu de l’insolite problème de l’âme de la femme. Le synode s’est borné à étudier – avec un grand sérieux – les devoirs respectifs des fidèles et du clergé.

Alors ? D’où vient cette légende si solidement implantée ? N’aurait-elle aucune base ? Si. Le coupable est Grégoire de Tours. Il rapporte qu’à ce synode de Mâcon, un évêque déclara que la femme ne pouvait continuer à être appelée «homme». Il proposa que l’on forgeât un terme qui désignerait la femme, la femme seule. Voilà le problème ramené à son exacte valeur : ce n’était point un problème de théologie, mais une question de grammaire. Cela gênait cet évêque que l’on dît les hommes pour désigner aussi bien les femmes que les hommes. L’évêque trouva à qui parler. On lui opposa la Genèse : «Dieu créa l’homme mâle et femelle, appelant du même nom, homo, la femme et l’homme.» On lui rappela qu’en latin, « homo » signifie : créature humaine.

Personne ne parla plus du synode de Mâcon jusqu’à la Révolution française. En pleine Terreur, pour défendre les femmes dont on voulait fermer les clubs, le conventionnel Charlier, en une belle envolée oratoire, demanda si l’on était encore au temps où on décrétait, «comme dans un ancien concile, que les femmes ne faisaient pas partie du genre humain». Le 22 mars 1848, une citoyenne Bourgeois devait franchir une nouvelle étape dans l’altération des textes. A la tête d’une délégation du Comité des «Droits de la femme», elle remettait aux membres du gouvernement provisoire une pétition tendant à obtenir le droit de vote pour les femmes et commençant par ces mots : «Messieurs, autrefois, un concile s’assembla pour décider cette grande question : savoir si la femme a une âme…» Bouclée, la boucle. Les quelques lignes de Grégoire de Tours, définitivement déformées, étaient entrées dans le patrimoine définitif de la crédulité publique.»

Alain Decaux – Histoire des Françaises (Librairie Académique Perrin, Paris, 1972, pp.133-134) (via Dia)

A la décharge de Dr house qui est en citation ici, il a mis un ?, ce qui signifie qu'il n'adhère pas à cette légende mais veut des précisions :
Il posait une question, voilà la réponse ......
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9373
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Dim 22 Juil 2012 - 11:59

Mais on lui avait déjà dit plusieurs fois . Il n'écoute pas et se contente d'exprimer ses malaises en faisant toutes sortes de reproches à l'église catholique , certains partiellement fondés , d'autres complètement imaginaires .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Dim 22 Juil 2012 - 12:17

boulo a écrit:
Mais on lui avait déjà dit plusieurs fois . Il n'écoute pas et se contente d'exprimer ses malaises en faisant toutes sortes de reproches à l'église catholique , certains partiellement fondés , d'autres complètement imaginaires .

C'est ce que vous dites vous, vous jouez au psychologue ce genre d'individu je les ai eu une bonne partie de ma vie sur le dos,, je sais de quoi ils sont capable j'ai l'habitude vous pouvez dire de moi ce que vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9373
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Dim 22 Juil 2012 - 14:27

Désolé si je vous choque . Mais comment savoir , dans votre cas , cher dr House , si c'est vraiment au pape ou si c'est à votre père que vous vous en prenez ?
Pendant des années , j'étais en froid avec notre mère la Sainte Eglise , parce que j'étais en fait en litige avec ma mère . La Sainte Vierge s'est chargée de me remettre les idées en place , vigoureusement . Je l'en remercie et je vous souhaite une grâce de ce genre .
Très sincèrement et amicalement .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Dim 22 Juil 2012 - 14:58

@ Dr House:

Vous avez évoqué la "communion privée" et la "communion solennelle".

Les 2 étaient mal nommées !

La communion privée n'était pas privée puisqu'il s'agit de la 1ère fois où une personne (souvent enfant) reçoit le sacrement de l'Eucharistie, qui a lieu au cours de la messe.

La communion solennelle, qui se fait à l'âge de 11-12 ans, était la profession de foi avec engagement à la conserver. Autant que j'ai pu le constater, cet engagement n'existe plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Dim 22 Juil 2012 - 18:28

Boulo,
C'est au pape que j'en veux et non aux fidèles.
Mon père humain a fait pleurer ma mère toute sa vie, il vivait comme un chien, il est mort comme un chien.
Quand je parle de lui ne n'ai aucune larme et aucun remord, le jour de son enterrement je m'en fichait carrément.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9373
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Dim 22 Juil 2012 - 22:25

J'avais bien compris , dr House et jamais je ne me suis senti visé par vos attaques .
Je peux me tromper mais je suis maintenant convaincu que c'est bien au pape en tant que " symbole paternel " que vous en voulez .
L'indifférence que vous affichez vis-à-vis de feu votre père est le refoulement d'un amour qui n'a jamais pu s'exprimer .

Vous connaissez la chanson interprétée par Dorothée : " Ouh ! la menteuse ...
Elle est amoureuse ... " .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Ven 27 Juil 2012 - 16:13

Pour en revenir aux saints, j'ai tendance à considérer qu'un saint c'est avant tout quelqu'un qui se met à hauteur d'homme dans une écoute profonde de Dieu. Ainsi, le saint est celui qui comme saint Paul ne s'illusionne plus sur ses propres vertus ou sur ses propres talents, sans se dénigrer lui-même, mais qui reconnaît que "Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs dont je suis, moi, le premier" (1 Timothée 1;15). Le saint, c'est finalement l'homme qui renonce à tout accaparement des biens et des êtres pour servir ses propres intérêts et qui accepte de tout recevoir de Dieu et de tout donner pour le salut du monde. Le saint, c'est celui qui se détache non pour s'éloigner mais pour être dans une attention plus grande et une compréhension plus profonde.

"Le Christ est plus bas que le plus bas, afin de prendre le pécheur dans ses bras" (père orthodoxe Abouna Paul Bondu). Quel meilleur endroit pour devenir saint que d'être dans les bras du Christ ? cheers
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Ven 27 Juil 2012 - 17:15

Bonjour,
être saint est un peu comme une tunique blanche que l'on reçois le jour ne notre baptême et cette tunique il faut en prendre soin.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Ven 27 Juil 2012 - 18:29

Dr house a écrit:
Bonjour,
être saint est un peu comme une tunique blanche que l'on reçois le jour ne notre baptême et cette tunique il faut en prendre soin.

C'est un bon exemple thumleft

Plus basiquement on peut dire que la sainteté consiste à se séparer du péché en se rapprochant toujours plus du bon Dieu. Le péché nous éloigne de la sainteté et la Bonne Nouvelle c'est que le Christ ne s'éloigne pas des pécheurs mais Il vient à leur rencontre pour les faire revivre en Sa présence. C'est en fréquentant les sages que l'on devient sage et c'est en fréquentant les saints que l'on devient saint: c'est la fréquentation du Christ qui nous ouvre à toute sagesse et à toute sainteté. le Christ qui vit en moi, voilà la source de toute sainteté!
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Ven 27 Juil 2012 - 22:49

Pour vivre dans le Christ,ou pour que le Christ vive en nous,pour devenir "un autre Christ",selon l'expression de St-Augustin,but premier du Christianisme,il faut vivre dans l'amour du Christ,il faut l'aimer plus que sa propre vie! Voilà la sainteté!
Détachement,ascèse,renoncement,ne sont que des conséquences de cet amour auquel on ne préfère rien! On risque de prendre des voies fort compliquées et de perdre du temps si l'on ne met pas les choses dans l'ordre!
Je dis cela car je n'ai pas vue que l'on parlait d'amour dans ce sujet sur la sainteté!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Sam 28 Juil 2012 - 8:01

[quote="Géraud"]Pour vivre dans le Christ,ou pour que le Christ vive en nous,pour devenir "un autre Christ",selon l'expression de St-Augustin,but premier du Christianisme,il faut vivre dans l'amour du Christ,il faut l'aimer plus que sa propre vie! Voilà la sainteté!
Détachement,ascèse,renoncement,ne sont que des conséquences de cet amour auquel on ne préfère rien! On risque de prendre des voies fort compliquées et de perdre du temps si l'on ne met pas les choses dans l'ordre!
Je dis cela car je n'ai pas vue que l'on parlait d'amour dans ce sujet sur la sainteté![/quote]

On parle surtout très peu de l'amour du prochain...Or, celui qui dit :"j'aime Dieu, qu'il ne voit pas,et n'aime pas son frère qu'il voit, est un menteur". St Jean.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Sam 28 Juil 2012 - 8:19

Dr house a écrit:
Bonjour,
être saint est un peu comme une tunique blanche que l'on reçois le jour ne notre baptême et cette tunique il faut en prendre soin.

Le baptême n'offre pas la tunique blanche des Saints. Loin s'en faut.
Il faut "renaître par l'Esprit-Saint" et s'y maintenir...c'est une erreur de certains catholiques de se croire saints, parce qu'ils sont catholiques. Very Happy


"Par l’eau et par le feu toute chose est purifiée, ce qui est visible par ce qui est visible, ce qui est caché par ce qui est caché. Il y a des choses cachées par ce qui est visible : il y a une eau dans une eau, il y a un feu dans un chrême.
Mais Dieu baptise ceux qu’il baptise dans l’eau.

Si quelqu’un descend dans l’eau et en ressort sans avoir rien reçu et qu’il dit : « Je suis chrétien », il n’a qu’emprunté le nom à intérêt. Mais s’il reçoit l’Esprit Saint, il a le nom comme un don. À qui a reçu un don on ne le lui enlève pas, mais à qui a emprunté à intérêt, on demande paiement. Il en va ainsi pour nous."

(écrit apocryphe des anciens chrétiens)



Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Etre Saint pour un évangélique   Sam 28 Juil 2012 - 8:42

Qui donc peut se prétendre saint ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Etre Saint pour un évangélique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La pauvreté évangélique n'est pas une vertu pour tous
» "Regards sur le protestantisme évangélique" (CEF)
» UN SAINT POUR L'ANNEE!
» Un Saint pour l'année
» Un Saint pour 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: