DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Très Sainte Trinité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: La Très Sainte Trinité   Ven 06 Juil 2012, 05:09

Le mystère de la Sainte Trinité

Homélie du dimanche 11 juin du Père Raniero Cantalamessa:
La doctrine de la Trinité est le meilleur antidote à l’athéisme moderne


Voici le commentaire de l’Evangile de ce dimanche, proposé par le père Raniero Cantalamessa OFM Cap, prédicateur de la Maison pontificale.
Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 28, 16-20
Les onze disciples s'en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. Jésus s'approcha d'eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre. Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ; et apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. »

La vie chrétienne se déroule entièrement sous le signe et en présence de la Trinité. A l’aube de notre vie nous avons été baptisés « au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit » et à la fin, les paroles suivantes seront récitées à notre chevet : «Tu quittes ce monde, âme chrétienne : au nom du Père qui t’a créée, du Fils qui t’a rachetée et de l’Esprit Saint qui t’a sanctifiée».
Il n’est donc pas exact d’affirmer que la Trinité est un mystère lointain, sans rapport avec la vie de tous les jours. Il s’agit en revanche des trois personnes qui nous sont les plus « intimes » dans la vie : en effet, elles ne sont pas à l’extérieur de nous-mêmes, comme notre femme ou notre mari, mais en nous. Elles « demeurent en nous » (Jn 14, 23), nous sommes leur « temple ».
Mais pourquoi les chrétiens croient-ils à la Trinité ? N’est-ce pas suffisant de croire à l’existence de Dieu ? Faut-il ajouter également qu’il est « un et trine » ? Les chrétiens croient que Dieu est un et trine car ils croient que Dieu est amour ! C’est la révélation de Dieu comme amour, faite par Jésus, qui nous a « contraints » à admettre la Trinité. Il ne s’agit pas d’une invention humaine.
Si Dieu est amour, il doit aimer quelqu’un. Il n’existe pas en effet d’amour « dans le vide », sans aucun objet. Mais qui Dieu aime-t-il pour être défini amour ? Les hommes ? Mais les hommes existent depuis le 7e jour de la création, pas davantage. Le cosmos, l’univers ? Mais l’univers existe depuis le 1er jour de la création. Avant cela, qui Dieu aimait-il pour pouvoir se définir amour ? Nous ne pouvons pas dire qu’il s’aimait lui-même, car cela ne serait pas de l’amour mais de l’égoïsme ou du narcissisme.
Voici donc la réponse de la révélation chrétienne : Dieu est amour, car depuis toute éternité il a « en son sein » un Fils, le Verbe, qu’il aime d’un amour infini, c’est-à-dire avec l’Esprit Saint. Dans tout amour il existe toujours trois réalités ou sujets : un qui aime, un qui est aimé et l’amour qui les unit.

Le Dieu chrétien est un et trine car il est communion d’amour. Dans l’amour, unité et pluralité se réconcilient ; l’amour crée l’unité dans la diversité ; « unité » d’intentions, de pensée, de volonté ; « diversité » de sujets, de caractéristiques et dans le domaine humain, de sexe. Dans ce sens, la famille est l’image la moins imparfaite de la Trinité. Ce n’est pas un hasard que Dieu ait dit lorsqu’il a créé le premier couple humain : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance » (Gn 1, 26-27).
Selon les athées modernes, Dieu ne serait qu’une projection que l’homme fait de lui-même, comme dans le cas de celui qui prend pour quelqu’un d’autre sa propre image qui se reflète dans un ruisseau. Ceci peut être vrai pour toute autre idée de Dieu mais pas du Dieu chrétien. Quel besoin aurait l’homme en effet de se diviser en trois personnes : Père, Fils et Esprit Saint, si Dieu n’était que la projection que l’homme fait de sa propre image ? La doctrine de la Trinité est à elle seule, le meilleur antidote à l’athéisme moderne.
Ce que je viens de dire vous semble trop difficile ? Vous n’avez pas compris grand-chose ? Je serais tenté de dire : ne vous inquiétez pas. Lorsqu’on se trouve sur le rivage d’un lac ou d’une mer et l’on veut savoir ce qui se trouve sur l’autre rive, le plus important n’est pas d’ouvrir grand les yeux et d’essayer de scruter l’horizon, mais de monter dans la barque qui conduit sur l’autre rive. Dans le cas de la Trinité, l’important n’est pas de spéculer sur le mystère mais de demeurer dans la foi de l’Eglise qui est la barque qui conduit à la Trinité.



Catéchisme de l’Eglise catholique

Spoiler:
 
http://michaeljournal.org/juvdm/enseignements/sainte.trinite/page.01.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
sephirot2010



Masculin Messages : 23
Inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: La Très Sainte Trinité   Ven 06 Juil 2012, 17:49

Un peu pataud comme homélie, je trouve, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: La Très Sainte Trinité   Dim 08 Juil 2012, 00:10


121> Aujourd’hui, fête de mon Sang, je vais éclairer un mystère pour toi. Dis : ‘Gloire au Père, au Fils, à l’Esprit Saint’, car c’est de Nous que je veux te parler. Il a fallu à votre lourdeur humaine des images pour penser au Père et à l’Esprit, des êtres incorporels d’une infinie beauté, mais que vous ne pouvez concevoir avec vos sens humains. A un tel point que vous vous adressez difficilement à Eux, dans toute la plénitude de la pensée, pour les invoquer comme vous m’invoquez moi, que vous concevez comme l’Homme-Dieu. Vous n’avez donc pas la moindre idée de l’incomparable mystère de notre Trinité.

Pour penser à Dieu, il ne faut pas faire de comparaisons avec des êtres créés. Dieu ne se compare pas. Il est. Dans l’être il y a tout. Mais l’être n’a pas de corps, et l’Être éternel n’a pas de corps.
Regarde : Dieu est lumière. Voilà la seule chose qui peut encore représenter Dieu sans être en opposition avec son Essence spirituelle. La lumière est, et pourtant elle est immatérielle. Tu la vois mais tu ne peux la toucher. Elle est.

Notre Trinité est lumière. Une lumière illimitée. Source à elle-même, vivant d’elle-même, opérant en elle-même. L’univers n’est pas aussi grand qu’Elle est infinie. Son essence remplit les Cieux, glisse sur la création, domine les antres infernaux. Elle n’y pénètre pas — ce serait la fin de l’Enfer — mais les écrase de son rutilement béatifique au Ciel, consolateur sur la Terre, terrifiant en Enfer. Tout est triple en Nous. Les formes, les effets, les pouvoirs.

Dieu est lumière. Le Père donne une lumière immense, majestueuse et paisible. Un cercle infini qui embrasse toute la création, de l’instant où il fut dit :’Que la lumière soit’, jusqu’aux siècles des siècles, puisque Dieu, qui existait de toute éternité, embrasse la création, depuis qu’elle est, et il continuera à embrasser ce qui, dans sa forme ultime, l’éternelle, après le jugement, restera de la création. Il embrassera ceux qui sont éternels avec lui dans le Ciel.
À l’intérieur du cercle éternel du Père, il y a un deuxième cercle, engendré par le Père, qui opère différemment, mais non de façon contraire, car l’Essence est une. C’est le Fils. Sa lumière, plus vibrante, ne donne pas seulement la vie aux corps, mais donne la vie aux âmes, vie qu’elles avaient perdue, à travers son Sacrifice. C’est une inondation de rayons puissants et suaves qui nourrissent votre humanité et instruisent votre esprit.


À l’intérieur du deuxième cercle, produit par les deux opérations des premiers cercles, il y a un troisième cercle à la lumière encore plus vive et plus vibrante. C’est l’Esprit Saint. C’est l’Amour que Produisent les rapports du Père avec le Fils, intermédiaire entre les Deux et conséquence des Deux, merveille des merveilles.

122> La Pensée créa la Parole, et la Pensée et la Parole s’aiment. L’Amour est le Paraclet. Il opère sur votre esprit, sur votre âme, sur votre chair, puisqu’il consacre tout le temple, créé par le Père et racheté par le Fils, de votre personne, créée à l’image et à la ressemblance du Dieu Unique en Trois Personnes. L’Esprit Saint est le chrême sur la création, par le Père, de votre personne; il est la grâce pour bénéficier du sacrifice du Fils, savoir et lumière pour comprendre la parole de Dieu. Une lumière plus restreinte, non pas parce qu’elle est limitée par rapport aux autres, mais parce qu’elle est l’esprit de l’esprit de Dieu, et par conséquent, dans sa condensation, elle est très puissante comme elle est très puissante dans ses effets.
C’est pourquoi je dis :’Quand viendra le Paraclet, il vous instruira’. Même moi, qui suis la pensée du Père devenue parole, je ne peux vous faire comprendre autant que peut le faire l’Esprit Saint en un seul éclair.
Si chaque genou doit se plier devant le Fils, chaque esprit doit s'incliner devant le Paraclet, car l’Esprit donne vie à l’esprit. C’est l’Amour qui a créé l’Univers, qui a instruit les premiers serviteurs de Dieu, qui a poussé le Père à donner les commandements, qui a illuminé les prophètes, qui, avec Marie, a conçu le Rédempteur, qui m'a mis sur la croix, qui a soutenu les martyrs, qui a dirigé l’Église, qui opère les prodiges de la grâce.

Feu blanc, insoutenable à la vue et à la nature humaine, il concentre en lui-même le Père et le Fils et il est le joyau incompréhensible, qu’on ne peut regarder, de notre éternelle beauté. Immobile dans l’abîme du Ciel, il attire à lui tous les esprits de mon Église triomphante et aspire à lui ceux qui savent vivre de l’esprit dans l’Église militante.
Notre Trinité, notre triple et unique nature se fixe dans une unique splendeur en ce point d’où est engendré tout ce qui est, dans un être éternel.
Dis : ‘Gloire au Père, au Fils, à l’Esprit Saint’.”

http://www.maria-valtorta.org/Quaderni/430701.htm
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: La Très Sainte Trinité   Lun 09 Juil 2012, 21:38

sephirot2010 a écrit:
Un peu pataud comme homélie, je trouve, non ?

si tu en connais une autre n'hésite pas

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
 
La Très Sainte Trinité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Très Sainte Trinité
» En Cette Journée du 31 Mai: "Prions Marie" Consécration à la Sainte Trinité par Marie.
» L'ultime blasphème contre la Très Sainte Trinité
» PÉTITION À SIGNER : Le magazine "Charlie Hebdo" blasphème contre la Très Sainte Trinité" !
» Litanies à la Très Sainte Trinité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: