DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les droits de l'homme contre la foi catholique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Scrogneugneu



Messages : 2629
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 9:38

il faut savoir s'adapter et approfondir ex-maho, et voir en quoi les droits de l'homme -et la démocratie- rejoignent les principes chrétiens, et où et de quelles manières ils peuvent s'y opposer.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2629
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 9:41

par exemple :
Citation :
Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.
ici, les droits de l'homme et le christianisme se rejoignent parfaitement.
Dans une société humaine chrétienne, toute personne a le droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 11:06

ancien-mahométant a écrit:
[color=blue]
Vous êtes un comique, comme tous vos semblables conciliaires.

15) « Il Nous suffit de rappeler les 17 articles sur les droits de l’homme qui ne sont qu’une répétition fidèle de la déclaration faite par l’Assemblée Nationale de France de ces mêmes droits, si contraires à la religion et à la société(Pie VI, Encyclique Adeo Nota, 23-4-1791)

« On voit donc clairement pourquoi certains hommes, ne tenant aucun compte des principes les plus certains de la saine raison, osent publier que : la volonté du peuple manifestée par ce qu’on dit être l’opinion publique ou autrement, constitue la loi suprême, indépendante de tout droit divin et humain.» (Pie IX, Encyclique Quanta Cura)


« Bon nombre de nos contemporains, marchant sur les traces de ceux qui, au siècle dernier se sont décernés le titre de philosophes, prétendent que tout pouvoir vient du peuple... C’est en quoi les Catholiques se séparent de ces nouveaux maîtres ; ils vont chercher en Dieu, le droit de commander, et le font dériver de là, comme de sa source naturelle et de son nécessaire principe. [color=red]C’est de cette hérésie que naquirent au siècle dernier, la fausse philosophie et ce qu’on appelle le droit moderne, la souveraineté du peuple, et cette licence sans frein en dehors de laquelle beaucoup ne savent plus voir de vraie liberté.

Encore une fois tout ce que vous montrez c'est que vous mélangez tout (comme du reste, hélas, et c'est votre excuse, les révolutionnaires français, ce qui n'a pas, par la suite, facilité la tâche des authentiques libéraux, c'est-à-dire les jusnaturalistes).

Ce ne sont pas l'idée de droits naturels de l'homme qui sont ici condamnés par l'Eglise, mais l'idée que la souveraineté populaire peut s'affranchir du droit naturel (donc voulu par Dieu). Par exemple en décrétant que le mariage homosexuel est possible (alors que le mariage est une institution de droit naturel sur laquelle l'homme n'a pas de pouvoir). Or que sont ce que l'on appelle "démocraties populaires" ? Ce sont les dictatures communistes, en général. Pas des sociétés libérales fondées sur les droits de l'homme, mais des sociétés totalitaires estimant que l'Etat peut mépriser les droits de l'homme.

Ce que défendent ces Papes c'est précisément la vraie nature des droits de l'homme, contre le positivisme naissant qui juge que l'homme peut s'arroger les droits qu'il lui convient. Or cette idée est absurde, car soit les droits sont naturels (opinion de l'Eglise) et l'on ne peut pas y toucher, en rajouter ni en retrancher, soit on considère qu'ils ne sont pas naturel et alors c'est l'esclavage des peuples, inadmissible pour la Sainte Eglise, qui sera la destination finale.

Bref vous faites un gros contresens, et c'est dommage, parce que ce que disent ces papes est fondamental. Ils ont vu où était l'erreur (rousseauiste) des révolutionnaires.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 11:08

Scrogneugneu a écrit:
il faut savoir s'adapter et approfondir ex-maho, et voir en quoi les droits de l'homme -et la démocratie- rejoignent les principes chrétiens, et où et de quelles manières ils peuvent s'y opposer.

Il n'y a pas à réfléchir longtemps. Les droits de l'homme :

- sont totalement compatibles avec le christianisme dans une logique jusnaturaliste
- sont totalement contraires au christianisme (et à la raison !) dans une logique positiviste

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2629
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 11:23

ancien-mahométan a écrit:
Elle est belle la société des droits de l'homme.
l'auto-mutilation n'est pas un "droit" de l'homme.

le droit de vivre, de travailler, à la propriété, de se marier, d'élever ses enfants, d'avoir une patrie, d'avoir une vie privée, d'avoir les mêmes droits et devoirs que les autres de sa communauté...
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 11:25


A.-M.,

L'Eternel dit à Moussa :

Qui t'a fait marcher dans ce grand et affreux désert, où il y a des serpents brûlants et des scorpions, dans des lieux arides et sans eau, et qui a fait jaillir
pour toi de l'eau du rocher le plus dur ?
Qui t'a fait manger dans le désert la manne inconnue à tes pères, afin de t'humilier et de t'éprouver, pour te faire ensuite du bien.?
Deutéronome 8,15


Jésus ajoute :
[Laisse ta boite de médicaments périmés], Viens et suis-moi !
Voici que je fais toutes choses nouvelles !
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2629
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 11:29

ancien-mahométan a écrit:
Scrogneugneu n'a pas lu les textes donnés ni n'a vu la vidéo ?
les textes oui, la vidéo non.

en fait, tu es en décalage spatio-temporel.

la question des droits de l'homme se pose de manière anhistorique et pas anachronique.

Or, tu nous plonges dans un contexte social et politique d'il y a 200 ans.

Ce qui nous intéresse, ce sont les principes qui sont vrais partout et tout le temps comme :
Citation :
Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.
Effectivement, dans une société chrétienne, on recherche cela pour tous les individus la composant.

Maintenant, les droits de l'homme doivent bien entendu orienté vers le bien de l'individu et de la société, c'est-à-dire ne pas être compris d'une façon contradictoire avec la morale chrétienne !
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 11:38

ancien-mahométan a écrit:

Au cas où cela aurait échappé aux lecteurs et, surtout, à la modération, je signale que Vincent Reynouard, dont AM nous présente fort obligeamment une interview est un néo-nazi qui a été condamné en France à 24 mois de prison pour apolologie de crime de guerre (en l'occurrence le massacre d'Oradour-sur-Glane) et en Belgique a un an de prison pour négationnisme. Je ne ne suis évidemment pas surpris de voir AM - qui nous a déjà fait étalage de ses théories antisémites (mal) dissimulée sous le terme "antisionisme" - recourir à ce genre de références nauséabondes, mais tellement en accord avec les convictions sédévécantistes d'AM (partagées par Reynouard, soit dit en passant).

Il nous avait déjà soumis à répétition des enregistrements audio de Bernard Faÿ, ancien vichyiste antisémite condamné pour collaboration après la guerre mais avec Reynouard, il franchit une tape supplémentaire. Après cela, il ne lui reste plus qu'à expliquer que Mein Kampf est un document qui exprime la volonté de dieu.

ancien-mahométan a écrit:
Vous êtes un comique, comme tous vos semblables conciliaires.

« Il Nous suffit de rappeler les 17 articles sur les droits de l’homme qui ne sont qu’une répétition fidèle de la déclaration faite par l’Assemblée Nationale de France de ces mêmes droits, si contraires à la religion et à la société(Pie VI, Encyclique Adeo Nota, 23-4-1791)

« On voit donc clairement pourquoi certains hommes, ne tenant aucun compte des principes les plus certains de la saine raison, osent publier que : la volonté du peuple manifestée par ce qu’on dit être l’opinion publique ou autrement, constitue la loi suprême, indépendante de tout droit divin et humain.» (Pie IX, Encyclique Quanta Cura)


«Bon nombre de nos contemporains, marchant sur les traces de ceux qui, au siècle dernier se sont décernés le titre de philosophes, prétendent que tout pouvoir vient du peuple... C’est en quoi les Catholiques se séparent de ces nouveaux maîtres ; ils vont chercher en Dieu, le droit de commander, et le font dériver de là, comme de sa source naturelle et de son nécessaire principe.C’est de cette hérésie que naquirent au siècle dernier, la fausse philosophie et ce qu’on appelle le droit moderne, la souveraineté du peuple, et cette licence sans frein en dehors de laquelle beaucoup ne savent plus voir de vraie liberté. De là on s’est avancé jusqu’aux dernières erreurs, le communisme, le socialisme, le nihilisme, monstres effroyables qui sont la honte de la société et qui menacent d’être sa mort(Léon XIII, Encyclique Diuturnum illud, 29-6-1881)

Quand je dis que les droits de l'homme sont un piège à cons, je ne peux mieux dire.

+

Non. Vous êtes complètement à la masse.

En fait ces déclarations illustrent parfaitement le fait qu'être élu pape n'a jamais empêché un homme (ce que reste le pape) d'écrire des inepties.

Elles doivent par ailleurs être mises dans leur contexte historique. Pie VI écrit dans le contexte de la révolution française qui, au yeux des classes dominantes (la noblesse et le clergé, Pie VI faisant partie des deux) met en péril l'ordre établi et les privilège dont bénificient ces classes dominantes. Dans cette condamnation par encyclique, il abuse clairement de ses fonctions pour prendre une position que rien ne justifie sur la base des évangiles. Que la déclaration des droits de l'homme et du citoyen remette en cause l'attitude de l'église aurait dû conduire celle-ci à un saine réflexion et introspection sur sa conduite passée, plutôt qu'à cette désastreuse condamnation.

Ce qui ne veut pas dire non plus que la révolution française fut exempte d'excès, bien au contraire. Mais la déclaration des droits de l'homme et du citoyen n'est en rien excessive et ne fait que poser le principe de l'existence de droits fondamentaux dont bénéficient les être humains et du besoin qu'il y a de créer un état qui les respecte et permet de les faire respecter.

N'étaient les exactions contre l'église de France qui ont accompagné la révolution et qui expliquent - mais ne justifient pas pour autant - la radicalisation du pape, on pourrait vraiment se demander quelle mouche a bien pu piquer Pie VI.

Si pour Pie VI, on pouvait encore dire errare humanum est, avec Pie IX il faut ajouter sed perseverare diabolicum. On notera que comme la plupart des papes jusque là, Pie IX est aussi issu d'une famille noble ne qui n'est sans doute pas sans incidence sur sa perception de la société.

Là aussi, il faut remettre cette encyclique dans son contexte historique. Après les mouvements révolutionnaires de la première moitié du 19ème siècle, qui ont abouti à l'abolition des monarchies absolue dans de nombreux pays d'Europe, on voit se mettre en place des régimes démocratiques (où le suffrage est souvent censitaire ou capacitaire et ne concerne que les hommes). A partir de la moitié du 19ème siècle va se développer le mouvement de l'indépendance italienne qui va mettre à mal l'ordre établi en Italie et aboutir à la disparition des àtats pontificaux (Pie IX est du reste celui qui va inventer ce curieux concept du "pape prisonnier au Vatican").

Tout cela réduit évidemment l'influence de l'église dans la chose publique (res publica), dont elle aurait de toutes façon dû se tenir éloignée depuis des siècles, rien dans les évangiles ne permettant de conclure que l'église - et en particulier le pape - doit avoir la haute main sur les états et sur ceux qui les gouvernent en vertu d'un mandat qui leur est donné par les hommes et non par Dieu.

En ce qui concernent l'encyclique de Léon XIII, je constate que vous l'avez très maladroitement et malhonnêtement charcutée pour la faire coller à vos opinions. On n'en sera pas surpris, mais je rétablis le texte intégral:

Citation :
Aujourd'hui, on va plus loin ; bon nombre de Nos contemporains, marchant sur les traces de ceux qui, au siècle dernier, se sont décerné le titre de philosophes, prétendent que tout pouvoir vient du peuple ; que, par suite, l'autorité n'appartient pas en propre à ceux qui l'exercent, mais à titre de mandat populaire, et sous cette réserve que la volonté du peuple peut toujours retirer à ses mandataires la puissance qu'elle leur a déléguée

C'est en quoi les catholiques se séparent de ces nouveaux maîtres ; ils vont chercher en Dieu le droit de commander et le font dériver de là comme de sa source naturelle et de son nécessaire principe.

Toutefois, il importe de remarquer ici que, s'il s'agit de désigner ceux qui doivent gouverner la chose publique, cette désignation pourra dans certains cas être laissée au choix et aux préférences du grand nombre, sans que la doctrine catholique y fasse le moindre obstacle. Ce choix, en effet, détermine la personne du souverain, il ne confère pas les droits de la souveraineté; ce n'est pas l'autorité que l'on constitue, on décide par qui elle devra être exercée. Il n'est pas question davantage des différents régimes politiques : rien n'empêche que l'Église n'approuve le gouvernement d'un seul ou celui de plusieurs, pourvu que ce gouvernement soit juste et appliqué au bien commun. Aussi, réserve faite des droits acquis, il n'est point interdit aux peuples de se donner telle forme politique qui s'adaptera mieux ou à leur génie propre, ou à leurs traditions et à leurs coutumes.

(... le lecteur appréciera ici toute la malhonnêteté d'AM, qui passe directement des mots "son néccessaire principe" à "C'est de cette hérérise" en omettant l'essentiel du texte qui est bien plus nuancé qu'il le laisse entendre. Ce n'est du reste pas par hasard si Léon XIII est lauteur de Rerum novarum)

C'est de cette hérésie que naquirent, au siècle dernier, et la fausse philosophie, et ce qu'on appelle le droit moderne, et la souveraineté du peuple, et cette licence sans frein en dehors de laquelle beaucoup ne savent plus voir de vraie liberté. De là on s'est avancé jusqu'aux dernières erreurs, le communisme, le socialisme, le nihilisme, monstres effroyables qui sont la honte de la société et qui menacent d'être sa mort. Et cependant il ne se trouve que trop de propagateurs pour répandre ces principes funestes ; le désir d'améliorer le sort de la multitude a déjà servi de prétexte pour allumer de vastes incendies et préparer de nouvelles calamités. Ce que nous rappelons ici n'est que trop connu et trop rapproché de nous.

Aux princes et aux autres chefs des Etats, Nous avons offert le concours de la religion; aux peuples Nous avons adressé un pressant appel pour qu'ils se hâtent d'user des ressources précieuses que l'Eglise met à leur portée. Ce que Nous faisons en ce moment n'a pas d'autre signification ; les souverains comprendront que Nous leur proposons ici de nouveau le plus ferme des soutiens. Puissent-ils se rendre à Nos ardentes sollicitations, redevenir les protecteurs de la religion, et dans l'intérêt même de l'Etat, laisser à l'Eglise cette liberté dont la violation est une injustice et un malheur public. Assurément, l'Eglise de Jésus-Christ ne peut être ni suspecte aux princes, ni odieuse aux peuples. Si elle rappelle aux princes l'obligation de respecter tous les droits et de remplir tous les devoirs, en même temps elle fortifie et seconde leur autorité de mille manières. Elle reconnaît et proclame leur juridiction et leur souveraineté sur tout ce qui appartient à l'ordre civil ; et là où, sous des aspects divers, les deux devoirs religieux et politique ont chacun des droits à prétendre, elle veut qu'il s'établisse un accord pour prévenir des conflits funestes à l'un et à l'autre. Quant aux peuples, l'Église, se souvenant qu'elle est instituée pour le salut de tous, leur a toujours témoigné une affection maternelle. C'est elle qui, se faisant précéder des oeuvres de sa charité, a fait entrer la douceur dans les âmes, l'humanité dans les moeurs, l'équité dans les lois ; jamais on ne l'a vue ennemie d'une honnête liberté ; toujours elle a détesté la tyrannie. C'est à ce tempérament bienfaisant de l'Eglise que saint Augustin a rendu hommage par ces belles paroles : " Elle dit aux rois de se dévouer aux peuples, elle dit aux peuples de se soumettre aux rois, montrant ainsi que tous les hommes n'ont pas tous les droits, mais que la charité est due à tous et l'injustice à personne (24)." Vous voyez par là, Vénérables Frères, quelle grande tâche, quelle salutaire mission est la Vôtre : elle consiste à mettre en commun avec Nous toutes Vos industries, tous les moyens d'action que la bonté de Dieu a placés dans Vos mains, pour écarter les dangers et les maux qui menacent la société. Redoublez de soins et d'efforts pour faire pénétrer dans les esprits, pour faire passer dans la conduite et dans les oeuvres de tous les hommes les principes de l'Eglise catholique sur l'autorité et l'obéissance. Soyez pour les peuples des maîtres et des conseillers fidèles, qui les pressent de fuir les sectes condamnées, d'avoir horreur des complots, de s'interdire toute menée séditieuse ; faites-leur comprendre que quand c'est pour Dieu qu'on obéit, la soumission est raisonnable, l'obéissance pleine d'honneur.



Ce texte, dont je n'ai pas voulu reproduire l'ensemble, est loin de condamner la démocratie et les droits de l'homme, bien au contraire. Il faut vraiment en faire une lecture sélective, orientée et, pour tout dire malhonnête, pour en arriver à cette conclusion.

En définitive, en déclarant que "les droits de l'homme sont un piège à con" ancien-mahométan montre surtout qu'il ne mérite pas d'en bénéficier, alors qu'il en profite tous les jours. Il est vrai que comme ses ancêtres n'ont pas eu à se battre pour les obtenir, puisqu'ils en ont bénéficié gratuitement en débarquant en Europe, AM n'en connaît ni le prix ni la valeur. Et c'est cela qui lui fait proférer des insanités qui sont autant de manifestations de sa profonde imbécilité.


Dernière édition par Lebob le Jeu 5 Juil 2012 - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 11:41

Lebob a écrit:

Au cas où cela aurait échappé aux lecteurs et, surtout, à la modération, je signale que Vincent Reynouard,

Olà ! Je connaissais effectivement Reynouard mais pour être franc je ne regarde jamais les vidéos que les gens postent sur ce forum, je préfère l'écrit. Du coup ben pas vu.

Non. Vous êtes complètement à la masse.

En fait ces déclarations illustrent parfaitement le fait qu'être élu pape n'a jamais empêché un homme (ce que reste le pape) d'écrire des inepties.

Voir ce que j'ai écrit plus haut. Il n'y a aucune ineptie là-dedans mais une condamnation du positivisme juridique, pas des droits de l'homme en soi mais uniquement vus à travers ce prisme (et à raison, le positivisme étant la porte d'entrée du totalitarisme).


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 11:53

Philippe Fabry a écrit:
Lebob a écrit:

Au cas où cela aurait échappé aux lecteurs et, surtout, à la modération, je signale que Vincent Reynouard,

Olà ! Je connaissais effectivement Reynouard mais pour être franc je ne regarde jamais les vidéos que les gens postent sur ce forum, je préfère l'écrit. Du coup ben pas vu.

A vrai dire ça a failli m'échapper aussi et pour les mêmes raisons. Le nom de Reynouard m'est apparu juste quand j'allais psoter mon message.
Non. Vous êtes complètement à la masse.

En fait ces déclarations illustrent parfaitement le fait qu'être élu pape n'a jamais empêché un homme (ce que reste le pape) d'écrire des inepties.

Voir ce que j'ai écrit plus haut. Il n'y a aucune ineptie là-dedans mais une condamnation du positivisme juridique, pas des droits de l'homme en soi mais uniquement vus à travers ce prisme (et à raison, le positivisme étant la porte d'entrée du totalitarisme).


Je n'ai pas vraiment la même lecture de l'encyclique en question, il me semble que la condamnation de la déclaration des droits de l'homme a une portée plus générale et ne s'arrête pas au positivisme juridique.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:00

Pour ancien-mahométan

Extraits de "Religions et Droits de l'Homme", Actes du forum Eleutheros.

Le Père Edouard Divry, dominicain nous explique :

"Toute l'ambiguité dans l'interprétation entre Vatican II, Dignitatis Humanoe, et certains textes du Magistère qui le précèdent, relève, en une terrible méprise, de la confusion entre ces deux sens, génitif subjectif et génitif objectif.

La liberté de conscience peut signifier soit la libération vis-à-vis de la voix de la conscience (ne pas avoir de conscience), soit la liberté due à la conscience (génitif subjectif). Dans ce dernier cas, il y a un bien à défendre (la conscience) ; dans le premier, un mal à dénoncer la "liberté de perdition" (formule de Pie IX dans Quanta cura)."


Je ne peux pas ici vous résumer tout le livre, mais il faut le lire car très important de connaitre ces concepts face à l'Europe d'une part et face à l'islam d'autre part.

N'hésitez pas à me commander le livre, 11 € et je vous l'envoie par la Poste.

- Introduction par Mgr Dominique Rey
- Droits de l’homme – Approche historique par Roland Hureaux
- Droits de l’homme – Approche philosophique par Fabrice Hadjadj
- Les limites de la liberté religieuse dans la doctrine sociale de l’Église par le Père Edouard Divry
- Droits de l’homme et liberté religieuse en France – vécus sur le terrain en zone difficile par Jean-François Chemain
- Droits de l’homme et liberté religieuse en France – vécus sur le terrain en Seine Saint Denis par Xavier Lemoine
- Droits de l’homme et liberté religieuse dans le monde par Marc Fromager
- L’intelligence peut-elle atteindre la vérité en matière religieuse ? par le Père Louis-Marie de Blignières
- La spécificité du droit islamique : la conception du juste dans la Umma par Marie-Thérèse Urvoy
- Le dialogue islamo-chrétien : Quelques vérités historiques éclairant le « vivre-ensemble » par Pierre Perrier
- Table-Ronde - Témoignages de convertis Maria-Aïcha, Michel, Jean-Mouh, Thétèse-Nadia, Paul-Elie, Guy
- Conclusion par Mgr Jean-Yves Molinas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Scrogneugneu



Messages : 2629
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:00

Lebob a écrit:
En définitive, en déclarant que "les droits de l'homme sont un piège à con" ancien-mahométan montre surtout qu'il ne mérite pas d'en bénéficier, alors qu'il en profite tous les jours. Il est vrai que comme ses ancêtres n'ont pas eu à se battre pour les obtenir, puisqu'ils en ont bénéficié gratuitement en débarquant en Europe, AM n'en connaît ni le prix ni la valeur. Et c'est cela qui lui fait proférer des insanités qui sont autant de manifestations de sa profonde imbécilité.
Vous connaissez les ancêtres de ex-maho ???

Moi je vois bien des huguenots chez les ancêtres de ex-maho Laughing
puis plus tard une conversion de complaisance pour un mariage avec une jolie catholique.
puis des communistes.
puis ex-maho, qui croit que c'est chez les musulmans qu'ils trouvera les plus réacs, avant de découvrir son bonheur dans le micro-monde des sédévacantistes. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:06

Oui c'est choquant avec les droits de l'homme on dirait qu'avant 1789 la france n'existait pas
ils ramènent tout aux droits de l'homme et occultent 1000 ans d'histoire de france où la religion chrétienne a été l'origine de la culture moderne
c'est sûr que c'est une violence certaine envers l'esprit chrétien
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:22

Scrogneugneu a écrit:
Lebob a écrit:
En définitive, en déclarant que "les droits de l'homme sont un piège à con" ancien-mahométan montre surtout qu'il ne mérite pas d'en bénéficier, alors qu'il en profite tous les jours. Il est vrai que comme ses ancêtres n'ont pas eu à se battre pour les obtenir, puisqu'ils en ont bénéficié gratuitement en débarquant en Europe, AM n'en connaît ni le prix ni la valeur. Et c'est cela qui lui fait proférer des insanités qui sont autant de manifestations de sa profonde imbécilité.
Vous connaissez les ancêtres de ex-maho ???

Moi je vois bien des huguenots chez les ancêtres de ex-maho Laughing
puis plus tard une conversion de complaisance pour un mariage avec une jolie catholique.
puis des communistes.
puis ex-maho, qui croit que c'est chez les musulmans qu'ils trouvera les plus réacs, avant de découvrir son bonheur dans le micro-monde des sédévacantistes. Laughing

Quelqu'un avait révélé son prénom et son patronyme dans un autre fil et les deux dénotaient une origine se situant au sud de la Méditérannée.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:27

ancien-mahométan a écrit:
On est toujours dans l'enfumage ici, c'est pitoyable.

+

Ce qui est pitoyale, c'est vous. Aller chercher une vidéo d'un née-nazi pour soutenir vos théories délirantes il faut le faire.

Ceci, conjugué à vos nombreux recours à des enregistrements audios de conférences de Bernard Faÿ, condamné pour collaboration avec les nazis, ainsi qu'à des messages ouvertement antisémites, me porte à croire qu'il ne s'agit pas d'une manque occasionnel de discernement, mais d'une réelle option philosophique qui vous fait adopter des idées très proches du nazisme.

Il n'y a pas là d'enfumage, mais la constation de faits bien réels.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:36

ancien-mahométan a écrit:
On est toujours dans l'enfumage ici, c'est pitoyable.

Si vous ne comprenez pas les mots "positivisme" ou "jusnaturalisme", je peux vous expliquer. Laughing

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:39

Lebob a écrit:

Je n'ai pas vraiment la même lecture de l'encyclique en question, il me semble que la condamnation de la déclaration des droits de l'homme a une portée plus générale et ne s'arrête pas au positivisme juridique.

Si vous regardez bien ce qui est condamné, au fond, c'est l'idée que les droits de l'homme viennent de l'homme lui-même, et de sa propre volonté, ce qui est absurde (si les droits viennent de l'homme, alors l'homme peut aussi les supprimer, et donc ils ne sont pas intangibles ; or les droits de l'homme sont censés être intangibles.)

A l'inverse l'idée de droits naturels de l'homme, inhérents à la nature humaine et ne dépendant pas de l'adhésion à la foi, était admise dans la chrétienté depuis déjà deux cents ans lors de la Révolution.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:40

@Philippe a entièrement raison sur le sujet traité ici...

Ancien M finira par se corriger lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:45

ancien-mahométan a écrit:
Lebob a écrit:
ancien-mahométan a écrit:
On est toujours dans l'enfumage ici, c'est pitoyable.

+

Ce qui est pitoyale, c'est vous. Aller chercher une vidéo

Votre baratin je m'en tape. Ce qui m'intéresse moi, c'est ce qui est dit dans cette vidéo. Clair ?

Je me moque de ce que dit cette vidéo comme un poisson d'une pomme. Son auteur est, que vous le vouliez ou non, un repris de justice et incarne ce qu'on peut trouver de pire dans les mouvances chrétiennes, à savoir quelqu'un qui parvient à justifier le nazisme (en occultant le pire de ses crimes, à savoir le massacre délibéré de près de 6 millions de juifs) pour des raisons que je préfère ne pas approfondir, mais qui semblent bien liées à des conceptions religieuses aussi surannées et dévoyées que les vôtres.

Lorsqu'on cite quelqu'un, il est toujours prudent de s'informer sur le pédigrée de la personne qu'on cite. En l'occurrence, les opinions nazies de Vincent Reynouard le discréditent entièrement tout comme elles discréditent totalement ce qu'il pourrait avoir à dire sur les droits de l'homme (qu'assez curieusement, il sait pourtant invoquer en sa faveur lorsque cela l'arrange). Si vous n'êtes pas capable de comprendre cela, c'est que vous êtes un complet imbécile ou un néo-nazi. Encore que l'un n'exclut pas l'autre, bien au contraire.

Et il vous faudra encore subir mon "baratin" auquel, soit dit en passant, vous êtes bien incapable d'apporter uen réponse digne de ce nom, car j'ai bien l'intention de rappeler ce qui précède à chacun de vos (nombreux) dérapages. Que cela vous plaise ou non.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:48

ancien-mahométan a écrit:
Lebob a écrit:
ancien-mahométan a écrit:
Lebob a écrit:


Ce qui est pitoyale, c'est vous. Aller chercher une vidéo

Votre baratin je m'en tape. Ce qui m'intéresse moi, c'est ce qui est dit dans cette vidéo. Clair ?

Je me moque de ce que dit cette vidéo


Allez jouer ailleurs dans ce cas. 8)

Ca n'est pas prêt d'arriver, désolé. Je n'ai pas l'habitude d'obéir aux ordres qu'aboient les nazis, faudra vous y faire...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:50

ancien-mahométan a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
ancien-mahométan a écrit:
On est toujours dans l'enfumage ici, c'est pitoyable.

Si vous ...


Vous croyez sérieusement que vos propos modernistes m'intéressent Fabry ? Laughing

Les textes cités ci-haut sont suffisamment explicites.

+

Ce ne sont pas des propos modernistes, ce sont des propos rationnels (et en tant que tel réfutables, essayez si vous pouvez) de l'historien du droit, des institutions et ds idées politiques que je suis. Contrairement à vous, moi je comprends exactement à quoi le vocabulaire employé fait référence.

Le problème c'est que pour bien connaître ces textes il faut avoir un bagage intellectuel et culturel que vous n'avez pas. Du coup vous comprenez tout de travers et vous fondez votre schisme sur votre insuffisance intellectuelle. C'est à la fois navrant et grave au plan religieux ; c'est un indicible péché d'orgueil dont vous aurez à rendre compte.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:52

ancien-mahométan a écrit:
ancien-mahométan a écrit:


Citation :
"La Déclaration des droits de l'homme fut condamnée par Pie VI, et c'est
d'elle que procèdent toutes les erreurs modernes: la liberté de la
personne humaine à l'égard de DIEU; puis, comme conséquences: la liberté
de pensée et la liberté de la presse, la liberté de conscience et la
liberté des cultes, la souveraienté de la société et son indépendance de
l'Eglise; la souveraienté nationale ou le droit de faire des lois qui
relèvent non de Dieu mais d'une majorité parlementaire. Toutes ces
"monstruosités" furent condamnées de nouveau par Grégoire XVI dans son
encyclique Mirari vos et par Pie IX dans le Syllabus. nous ne disons
point que ces erreurs sont expressément professées par tous et chacun
des Américanistes, mais c'est sur elles que repose l'édifice américain,
qu'ils présentent à l'admiration et à l'imitation de tous les peuples
civilisés"

(Mgr Delassus, L'américanisme et la conjuration antichrétienne, Société de Saint-Augustin, Desclée De Brouwer et Cie, Paris 1899, p. 94.)


Rappel de ce qui est condamné pour Phiphi Fabry. Bien sur étant au minimum un moderniste il s'y opposera puisque la doctrine conciliaire canonise ce que l'Eglise catholique a condamné.

On rappellera d'ailleurs que Ratzinger a loué l'américanisme lors de son voyage aux USA.

Encore un prélat qui n'y connaissait rien au droit et à la philosophie du droit.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 12:53

ancien-mahométan a écrit:
Lebob a écrit:
ancien-mahométan a écrit:
Lebob a écrit:


Je me moque de ce que dit cette vidéo


Allez jouer ailleurs dans ce cas. 8)

Ca n'est pas prêt d'arriver, désolé. Je n'ai pas l'habitude d'obéir aux ordres qu'aboient les nazis, faudra vous y faire...

Faites comme vous voulez lebobo.

+

Mais j'y compte bien
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 13:20

ancien-mahométan a écrit:

Je sais bien que pour vous autres les Papes Pie VII, Grégoire XVI, Léon XIII, Pie IX, saint Pie X etc ... ne sont que des ignorants.

Vous chargez un moulin à vent.

Je n'ai jamais dit que tous ces papes n'étaient que des ignorants. Leurs textes sont parfaitement valides et sensés, comme je l'ai expliqué plus haut. En revanche l'interprétation qui en fut faite (et est encore faite) par certains, comme Mgr Delassus, est idiote.

Je sais que cela pose problème à votre logiciel de pensée binaire, mais j'admire tous ces papes, sans doute plus que vous, parce que moi je comprends ce qu'ils disent, et leur clairvoyance sur l'arrivée du positivisme (qui n'était même pas encore formalisé) était remarquable.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 13:24

ancien-mahométan a écrit:
Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
@Philippe a entièrement raison sur le sujet traité ici...

Ancien M finira par se corriger lui-même.


Laissez-moi rire.

+

Laughing Quelle est ta formation universitaire ? Tu te contentes la plupart du temps de faire des copiés collés, et certaines de tes sources sont ..."douteuses".

Tu ne saisis pas certains contenus, un peu comme ici certains ne pigent rien à l'islam, parce que ce n'est pas leur milieu et qu'ils cherchent toujours à penser en calquant leurs idéaux ou repères.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 13:32

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
ancien-mahométan a écrit:
Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
@Philippe a entièrement raison sur le sujet traité ici...

Ancien M finira par se corriger lui-même.


Laissez-moi rire.

+

Laughing Quelle est ta formation universitaire ? Tu te contentes la plupart du temps de faire des copiés collés, et certaines de tes sources sont ..."douteuses".

Tu ne saisis pas certains contenus, un peu comme ici certains ne pigent rien à l'islam, parce que ce n'est pas leur milieu et qu'ils cherchent toujours à penser en calquant leurs idéaux ou repères.

A voir la façon dont il travaille, son goût pour des conceptions du passé et une pratique religieuse "des origines", son antisémitisme avéré et son faible pour les idées néo-nazies et conspirationnistes, je dirais qu'il a vraisemblablement formation en "sciences islamiques" à al-Azhar. Mr.Red


Dernière édition par Lebob le Jeu 5 Juil 2012 - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 13:32

ancien-mahométan a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
ancien-mahométan a écrit:

Je sais bien que pour vous autres les Papes Pie VII, Grégoire XVI, Léon XIII, Pie IX, saint Pie X etc ... ne sont que des ignorants.

Vous chargez un moulin à vent.

Je n'ai jamais dit que tous ces papes n'étaient que des ignorants.


Citation :
Encore un prélat qui n'y connaissait rien au droit et à la philosophie du droit.


Fabry, ce Prélat, comme vous dites, ne fait que répéter l'enseignement des Papes c'est-à-dire de l'Eglise catholique.

Pauvre égaré.

+

Non, il le dénature. Je l'ai expliqué plus haut. Si vous pouvez réfuter, faites-le. Sinon, fermez-la et convertissez-vous.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 13:38

ancien-mahométan a écrit:

Bien sur, je m'en réfère aux Autorités de l'Eglise contrairement aux a-catholiques.

Vous ne faites pas que vous référer, vous vous arrogez l'autorité d'interpréter ce que les papes eux-mêmes ont dit contre d'autres papes. Et comme vous n'avez pas le bagage intellectuel pour pouvoir le faire correctement, le résultat est complètement navrant.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 13:44

ancien-mahométan a écrit:


Il ne dénature rien, il répète l'enseignement des Papes. Je n'ai rien à prouver, les Encycliques ayant déjà été citées de nombreuses fois. C'est plutôt à vous de prouver que l'Eglise a enseigné le contraire de ce qu'affirme Mgr Delassus.

Je l'ai fait, je vous ai fait une démonstration. Dire que vous vous en foutez ne suffit pas, c'est à votre tour d'argumenter.

Mais vous ne le faites jamais.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 13:45

ancien-mahométan a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
ancien-mahométan a écrit:

Bien sur, je m'en réfère aux Autorités de l'Eglise contrairement aux a-catholiques.

Vous ne faites pas que vous référer, vous vous arrogez l'autorité d'interpréter


Mon interprétation est celle de l'Eglise. Vous n'avez pas d'argument.

Non, ce n'est pas celle de l'Eglise, c'est bien pour cela que vous n'êtes pas en communion avec Rome et que vous êtes un petit sectaire aigri, pétri de l'esprit pharisien des musulmans les plus arriérés incapable d'imposer ses idées par le dialogue.

Alors que ce qui caractérise la vérité, c'est justement qu'elle s'impose dans le dialogue honnête.

En vérité vous êtes un idolâtre qui adore son idée de la doctrine, et non la vérité. Vous êtes comme les musulmans avec le Coran.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les droits de l'homme contre la foi catholique   Jeu 5 Juil 2012 - 13:51

ancien-mahométan a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
ancien-mahométan a écrit:

Bien sur, je m'en réfère aux Autorités de l'Eglise contrairement aux a-catholiques.

Vous ne faites pas que vous référer, vous vous arrogez l'autorité d'interpréter


Mon interprétation est celle de l'Eglise. Vous n'avez pas d'argument.

+

Non seulement votre interpétation n'a rien à voir avec celle de l'église, mais en plus, comme je l'ai démontré plus haut, vos copiés/collés de textes relèvent d'un traficotage de sources totalement malhonnête dont le but évident est de faire croire que des encycliques disent des choses qu'elles n'ont en fait jamais prétendu dire.

Si la malheureux Léon XIII lit vos messages, il doit se tortiller comme un ver à force de se retourner dans sa tombe à chacun des message où vous le citez.

Il est vrai que lui (comme certains de ses prédécesseurs et successeurs) doivent en avoir désormais l'habitude à force d'être cités à tort et à travers par les sédévacantistes.


Dernière édition par Lebob le Jeu 5 Juil 2012 - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Les droits de l'homme contre la foi catholique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les droits de l'homme contre la foi catholique
» ONU : la Libye louangée au Conseil des droits de l'homme, les USA condamnés
» Une religion sans Dieu. Les Droits de l’Homme contre l’Evangile !
» Droits de l'homme et chariah
» Pourquoi les droits de l'homme sont nés en Occident et pas ailleurs ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: