DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La bulle "Unam Sanctam"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Klein



Masculin Messages : 6
Inscription : 27/06/2012

MessageSujet: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 02:49

Bonjour à tous.
J'ai récemment lu la bulle "Unam Sanctam" de Boniface VIII, et je m'interrogeais sur son éventuelle autorité dogmatique, surtout bien entendu la dernière phrase
"Dès lors, nous déclarons, disons, définissons et prononçons qu'il est absolument nécessaire au salut, pour toute créature humaine, d'être soumise au pontife romain."

L'énoncé est en effet similiaire aux énoncés ex cathedra, mais revêt elle l'infaillibilité pontificale?
Il me semble que Vatican II est en totale opposition avec cette bulle non? Donc j'en déduit que ce n'est pas le cas, mais d'autre par je ne crois pas qu'elle ai jamais été condamnée clairement, et la déclaration Dominus Iesus (2000) s'y réfère.
Quelle autorité accorder à cette bulle donc, et plus généralement aux documents pontificaux (bulles, encycliques,etc...)?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Klein



Masculin Messages : 6
Inscription : 27/06/2012

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 04:11

Et je préciserai même : au vu de Vatican II, la doctrine exposée dans la denier phrase ne doit elle pas être regardée comme carrément hérétique?
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 04:17

Arnaud Klein a écrit:
Bonjour à tous.
J'ai récemment lu la bulle "Unam Sanctam" de Boniface VIII, et je m'interrogeais sur son éventuelle autorité dogmatique, surtout bien entendu la dernière phrase
"Dès lors, nous déclarons, disons, définissons et prononçons qu'il est absolument nécessaire au salut, pour toute créature humaine, d'être soumise au pontife romain."

L'énoncé est en effet similiaire aux énoncés ex cathedra, mais revêt elle l'infaillibilité pontificale?
Il me semble que Vatican II est en totale opposition avec cette bulle non? Donc j'en déduit que ce n'est pas le cas, mais d'autre par je ne crois pas qu'elle ai jamais été condamnée clairement, et la déclaration Dominus Iesus (2000) s'y réfère.
Quelle autorité accorder à cette bulle donc, et plus généralement aux documents pontificaux (bulles, encycliques,etc...)?

Cette bulle retient toute son autorité dogmatique, càd elle relève bel et bien de l'infaillibilité pontificale étant donné la phraséologie que vous citez. C'est donc dire qu'il s'agit d'un dogme. Son application par contre est toute autre. Aujourd'hui, bien peu de gens reconnaissent l'autorité spirituelle de l'Église, et encore mioins son autorité temporelle et VII N'EST PASet NE PEUTêtre opposition avec ce dogme. Mais à l'époque, cet enseignent de Boniface n'avait rien de nouveau. Déjà, au 13 e siècle St-Thomas d'Aquin disait ceci et Léon X au Ve Concile du Latran (1516) qui reprenait l'enseignement de Boniface:

Citation :
Contra errores Graecorum
Partie II Chapitre 38 — 1l est de nécessité de salut de se soumettre au Pontife Romain.Il est également prouvé qu’il est de nécessité de salut, d’être soumis au souverain Pontife. Saint Cyrille écrit dans son livre des Trésors : "C’est pourquoi, mes frères, nous imitons Jésus-Christ, afin que nous, ses brebis, nous entendions sa voix, en demeurant dans l’Eglise de saint Pierre, et que nous ne soyons point enflés du souffle de l’orgueil, de peur que le perfide serpent ne nous chasse hors de l’Eglise, à cause de notre entêtement, comme il chassa Eve du paradis." Et Maxime dans son Epître aux Orientaux : "Nous soutenons que l’Eglise universelle est réunie et fondée sur la pierre de la confession de saint Pierre, selon les paroles du Sauveur, dans laquelle il faut vivre pour le salut de nos âmes et lui obéir, en gardant fidèlement sa foi et sa religion.

Citation :

Ve Concile du Latran, Session 11, 1516)
...Et comme il est nécessaire au salut que tout fidèle soit soumis au pontife romain, suivant la doctrine de l'Écriture et des saints Pères, et la constitution du pape Boniface VIII, qui commence par ces mots : Unam sanctam, nous renouvelons cette constitution avec l'approbation du présent concile...

Voyez comme le Magistère s'appuie sur la Tradition et l'Écriture quand il définit un dogme.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Klein



Masculin Messages : 6
Inscription : 27/06/2012

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 04:56

king Pourtant Vatincan II semble en pleine opposition avec ce "dogme".
Cela ressemble à l'expression "hors de l'Eglise point de salut" dans sa compréhension la plus extrémiste, condamnée par l'Eglise.

"Ce principe se situe au centre de la sotériologie catholique et peut faire débat. Il est parfois compris de manière radicale : les fidèles des « autres religions », ou encore les athées ou les « apostats », seraient nécessairement condamnés. Cette interprétation est rejetée par le magistère de l'Église. Dans certains cas, elle peut même valoir l'excommunication." (wikipedia)

« Comment faut-il entendre cette affirmation souvent répétée par les Pères de l'Église ? Formulée de façon positive, elle signifie que tout salut vient du christ Tête par l'Église qui est son Corps :
Appuyé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition, le Concile enseigne que cette Église en marche sur la terre est nécessaire au salut. Seul en effet le Christ est médiateur et nécessaire au salut : or, il nous devient présent en son Corps qui est l'Église. et en nous enseignant expressément les nécessité de la foi et du Baptême, c'est la nécessité de l'Église elle-même dans laquelle les hommes entrent par la porte du Baptême, qu'Il nous a confirmée en même temps. C'est pourquoi ceux qui refuseraient soit d'entrer dans l'Église catholique, soit d'y persévérer, alors qu'ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus-Christ comme nécessaire, ceux-là ne pourraient être sauvés.
Cette affirmation ne vise pas ceux qui, sans qu'il y aille de leur faute, ignorent le Christ et son Église :
En effet, ceux qui, sans faute de leut part, ignorent l'évangile du Christ et son Église, mais cherchent pourtant Dieu d'un cœur sincère et s'efforcent, sous l'influence de sa grâce, d'agir de façon à accomplir sa volonté telle que leur conscience la leur révèle et la leur dicte, ceux-là peuvent arriver au salut éternel ». (CEC 846-848)

"L'Église sait que la question morale rejoint en profondeur tout homme, implique tous les hommes, même ceux qui ne connaissent le Christ et son Évangile, ni même Dieu. Elle sait que précisément sur le chemin de la vie morale la voie du salut est ouverte à tous, comme l'a clairement rappelé le Concile Vatican II" (Jean-Paul II, Veritatis Splendor).

Donc soit cette bulle n'est pas dogmatique, soit il y a contradiction du magistère.
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 05:16

Arnaud Klein a écrit:
king Pourtant Vatincan II semble en pleine opposition avec ce "dogme".



Va vous falloiir mettre de la chaire à l'entour de votre os. Votre proposition n'est pas éttofée. Ou ? De quel texte de Vatican II parlez-vous, démontrez-nous cette soi-disant opposition ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Klein



Masculin Messages : 6
Inscription : 27/06/2012

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 05:25

Vatican II, j'entends dans ce qui en résulte. Comme par exemple le CEC, qui s'inscrit dans sa continuité, et effectivement l'attitude de l'Eglise.
Car la dernière phrase de cette bulle est l'interpretation la plus extreme de "hors de l'Eglise point de salut", condamnée par l'Eglise elle même, dans le CEC par exemple, ou par l'excommunication, déjà sous Pie XII, donc même avant Vatican II.
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 06:04

Arnaud Klein a écrit:
Vatican II, j'entends dans ce qui en résulte. Comme par exemple le CEC, qui s'inscrit dans sa continuité, et effectivement l'attitude de l'Eglise.
Car la dernière phrase de cette bulle est l'interpretation la plus extreme de "hors de l'Eglise point de salut", condamnée par l'Eglise elle même, dans le CEC par exemple, ou par l'excommunication, déjà sous Pie XII, donc même avant Vatican II.

Cher Arnaud,

Cet axiome 'hors de l'Église point de salut' appartient à la tradition de l'Église. Seulement, encore faut-il le comprendre convenablement. Essentiellement, pour ceux qui n'gnorent pas que l'église a été établie par Dieu pour sauver l'humanité par Jésus-Christ, il y nécessité d'y adhérer pour être sauvé. Par contre pour, pour ceux qui ignorent le message évangélique, la vérité de l'Église, le salut est accessible par un moyen connu de Dieu seul.

Si le concept de l'Eglise est défini de manière restrictive de manière à faire dire que seuls les membres ''officiels'' de l'Église, cet axiome ne serait pas vrai.

Mais si la définition de l'Eglise comprend tous ceux qui reçoivent un baptême formel ou un baptême non formel, alors il est certainement vrai que ceux qui sont baptisés dans l'Eglise, à un moment donné au cours de leur vie, même dans le tout dernier instant de leur vie, sont les âmes qui bénificierons du salut éternel. Nul n'est sauvé sans être baptisé, qu'il s'agisse d'un baptême formel ou informel. Nul n'est sauvé en dehors de l'Eglise, car l'appartenance à l'Eglise est obtenu par le baptême (nécessairement), et parce que la grâce salvifique du Baptême vient du Christ, la tête de l'Eglise. Le baptême est absolument nécessaire pour le salut, il n'y a aucune exception.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 13:06

Ce n'est pas parce qu'on n'est pas soumis au pape qu'on ne sera pas sauvé. Heureusement sinon, il n'y aurait presque personne au paradis !
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2608
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 13:13

Personne au monde n'a encore réussit l'exploit de tout expliquer à la lumière de Vatican II, ou l'inverse, d'expliquer tout Vatican II à la lumière de tout le reste.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 13:50

Arnaud Klein a écrit:
Bonjour à tous.
J'ai récemment lu la bulle "Unam Sanctam" de Boniface VIII, et je m'interrogeais sur son éventuelle autorité dogmatique, surtout bien entendu la dernière phrase
"Dès lors, nous déclarons, disons, définissons et prononçons qu'il est absolument nécessaire au salut, pour toute créature humaine, d'être soumise au pontife romain."

L'énoncé est en effet similiaire aux énoncés ex cathedra, mais revêt elle l'infaillibilité pontificale?
Il me semble que Vatican II est en totale opposition avec cette bulle non? Donc j'en déduit que ce n'est pas le cas, mais d'autre par je ne crois pas qu'elle ai jamais été condamnée clairement, et la déclaration Dominus Iesus (2000) s'y réfère.
Quelle autorité accorder à cette bulle donc, et plus généralement aux documents pontificaux (bulles, encycliques,etc...)?

Cher Arnaud, Il s'agit bien d'un acte du magistère infaillible. Cependant, pour le comprendre, il faut avoir la totalité des dogmes qui l'éclairent :

1° Il faut évidemment être conscient et lucide de ce rôle du magistère pontifical et le rejeter tout de même.
2° cela ne vise donc pas les personnes non catholiques.
3° Ceci n'est valable que durant le pèlerinage terrestre. A l'heure de la mort et face au Christ, papes, Ecritures et sacrement disparaissent puisque Jésus est vu directement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 16:58

Bonjour,

Citation :
Citation :
Simon1976 a écrit:
Ce n'est pas parce qu'on n'est pas soumis au pape qu'on ne sera pas sauvé. Heureusement sinon, il n'y aurait presque personne au paradis !

ancien-mahométan a écrit:
Ah bon ? Celui qui refuse la légitime obéissance due au Vicaire du Christ ne sera pas sauvé.

+

Ceux qui vivent dans la peur feraient peut-être mieux de chercher l'Amour, le seul commandement des évangiles.

Qui peut présumer du jugement de Dieu ?
Qu'arrive-t-il à ceux qui "scandalisent Ses petits dans les évangiles ?

Devant Dieu on sera responsable de nos actes et du niveau d'Amour avec lequel on les aura fait, le bouclier du "c'est pas moi c'est le pape qu'a dit" est un bouclier de bulle de savon face à Celui qui sonde les cœurs et les reins.

"Ne comptez pas sur les puissants
des fils d'homme qui ne peuvent sauver !
Leur souffle s'en va : ils retournent à la terre ;
et ce jour là périssent leurs projets."

Psaume 145

Ne pas se tourner vers Rome, (même si ça peut faire partie du chemin), ne se tourner QUE vers Dieu en nous intérieurement pour mieux se tourner vers notre prochain extérieurement.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 17:59

ancien-mahométan a écrit:
Simon1976 a écrit:
Ce n'est pas parce qu'on n'est pas soumis au pape qu'on ne sera pas sauvé. Heureusement sinon, il n'y aurait presque personne au paradis !


Ah bon ? Celui qui refuse la légitime obéissance due au Vicaire du Christ ne sera pas sauvé.

+

Quant à vous, étant sédévacantiste, non. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Klein



Masculin Messages : 6
Inscription : 27/06/2012

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 18:07

En gros celui qui a la certitude que l'Eglise catholique dite "romaine" est la véritable Eglise du Christ et refuse de s'y soumettre (et par là même à l'évêque de Rome) ne peut être sauvé, mais celui qui ne croit pas cela, le protestant standard par exemple, n'est pas pour autant damné. C'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 21:00

Arnaud Klein a écrit:
En gros celui qui a la certitude que l'Eglise catholique dite "romaine" est la véritable Eglise du Christ et refuse de s'y soumettre (et par là même à l'évêque de Rome) ne peut être sauvé, mais celui qui ne croit pas cela, le protestant standard par exemple, n'est pas pour autant damné. C'est ça?

Absolument. Car Dieu regarde notre sincérité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Klein



Masculin Messages : 6
Inscription : 27/06/2012

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 21:20

En même temps j'imagine mal quelqu'un qui saurait vraiment ça au sujet de l'Eglise catholique et qui refuserait d'y entrer, mais bon c'est pas plus que probable.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Mer 27 Juin 2012, 23:51

ancien-mahométan a écrit:
Simon1976 a écrit:
ancien-mahométan a écrit:
Simon1976 a écrit:
Ce n'est pas parce qu'on n'est pas soumis au pape qu'on ne sera pas sauvé. Heureusement sinon, il n'y aurait presque personne au paradis !


Ah bon ? Celui qui refuse la légitime obéissance due au Vicaire du Christ ne sera pas sauvé.

+

Quant à vous, étant sédévacantiste, non.


Et ?

C'est la foi au Christ qui sauve, non ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 00:58

ancien-mahométan a écrit:
Celui qui refuse de se soumettre au Pape ira en enfer.
Ce n'est pas un peu embêtant pour un sédévacantiste de penser cela?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 04:49

:greenange:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 12:08

Scrogneugneu a écrit:
Personne au monde n'a encore réussit l'exploit de tout expliquer à la lumière de Vatican II, ou l'inverse, d'expliquer tout Vatican II à la lumière de tout le reste.

Pour ce qui est de la conciliation d'Unam Sanctam et de Dignitatis Humanae, et de tout ce qu'il y a eu entre les deux, au sujet de la liberté religieuse et tutti quanti, moi je l'ai fait.

Le problème c'est que la plupart des gens semblent ne pas comprendre. J'ai l'impression de leur expliquer la théorie M... Mr.Red

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 12:48

Renaud a écrit:
ancien-mahométan a écrit:
Celui qui refuse de se soumettre au Pape ira en enfer.
Ce n'est pas un peu embêtant pour un sédévacantiste de penser cela?

Très embêtant, en effet ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 12:49

ancien-mahométan a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Vous pouvez répondre à votre copain que ce serait un problème si nous reconnaissions les "papes" conciliaires comme étant des Papes légitimes, puisque je ne réponds pas à ce clown.

+

C'en est un puisque ce sont des papes légitimes.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Scrogneugneu



Messages : 2608
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 13:10

Citation :
C'est, d'ailleurs, un dogme de foi catholique que le Christ Jésus a été donné aux hommes à la fois comme Rédempteur, de qui ils doivent attendre leur salut, et comme Législateur, à qui ils sont tenus d'obéir.

Citation :
Son empire ne s'étend pas exclusivement aux nations catholiques ni seulement aux chrétiens baptisés, qui appartiennent juridiquement à l'Eglise même s'ils sont égarés loin d'elle par des opinions erronées ou séparés de sa communion par le schisme; il embrasse également et sans exception tous les hommes, même étrangers à la foi chrétienne, de sorte que l'empire du Christ Jésus, c'est, en stricte vérité, l'universalité du genre humain

Citation :
Depuis longtemps, dans le langage courant, on donne au Christ le titre de Roi au sens métaphorique (..) Mais, pour entrer plus à fond dans Notre sujet, il est de toute évidence que le nom et la puissance de roi doivent être attribués, au sens propre du mot, au Christ dans son humanité
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 13:12

Scrogneugneu a écrit:
Citation :
C'est, d'ailleurs, un dogme de foi catholique que le Christ Jésus a été donné aux hommes à la fois comme Rédempteur, de qui ils doivent attendre leur salut, et comme Législateur, à qui ils sont tenus d'obéir.

Citation :
Son empire ne s'étend pas exclusivement aux nations catholiques ni seulement aux chrétiens baptisés, qui appartiennent juridiquement à l'Eglise même s'ils sont égarés loin d'elle par des opinions erronées ou séparés de sa communion par le schisme; il embrasse également et sans exception tous les hommes, même étrangers à la foi chrétienne, de sorte que l'empire du Christ Jésus, c'est, en stricte vérité, l'universalité du genre humain

Citation :
Depuis longtemps, dans le langage courant, on donne au Christ le titre de Roi au sens métaphorique (..) Mais, pour entrer plus à fond dans Notre sujet, il est de toute évidence que le nom et la puissance de roi doivent être attribués, au sens propre du mot, au Christ dans son humanité

Et ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2608
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 13:14

Unam Sanctam a écrit:
En conséquence nous déclarons, disons et définissons qu'il est absolument nécessaire au salut, pour toute créature humaine, d'être soumise au pontife romain.

VS

Arnaud Dumouch a écrit:
2° cela ne vise donc pas les personnes non catholiques.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Scrogneugneu



Messages : 2608
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 13:15

Philippe Fabry a écrit:
Et ?
non ce n'était pas par rapport à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2608
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 13:19

Philippe Fabry a écrit:
Et ?
sinon, par rapport à toi, oui je trouve que tous les développements que tu as fait sont très intéressants.

Cependant, en conclusion, tu rejettes le dogme du Christ Roi, alors que la vraie conclusion est tout autre :

- c'est que l'autorité qui chaperonne notre justice actuellement est celle de Lucifer et ne vient pas de Dieu.

voilà, c'est une vérité à prendre telle quelle sans aucun fanatisme.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 13:59

Simon1976 a écrit:
ancien-mahométan a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Vous pouvez répondre à votre copain que ce serait un problème si nous reconnaissions les "papes" conciliaires comme étant des Papes légitimes, puisque je ne réponds pas à ce clown.
+

C'en est un puisque ce sont des papes légitimes.
On commence à connaitre les principes des intégristes qui se disent catholiques : le Pape n'est pas le Pape, la doctrine c'est le pire qu'on puisse trouver dans l'histoire de l'Eglise, l'amour pour son prochain consiste à le brûler comme hérétique, tout ce qui n'appartient pas à la petite communauté de fanatiques c'est le diable, si vous n'êtes pas avec nous vous êtes contre nous, etc.
Principe général de l'intégriste, renverser le christianisme en son contraire, une idole sans vie : le moralisme meurtrier.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2608
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 14:12

ancien-mahométan a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
c'est que l'autorité qui chaperonne notre justice actuellement est celle de Lucifer et ne vient pas de Dieu.

voilà, c'est une vérité à prendre telle quelle sans aucun fanatisme.
Bravo.

+
sans aucun fanatisme Confused
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Scrogneugneu



Messages : 2608
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 14:28

Renaud a écrit:
On commence à connaitre les principes des intégristes qui se disent catholiques : le Pape n'est pas le Pape, la doctrine c'est le pire qu'on puisse trouver dans l'histoire de l'Eglise, l'amour pour son prochain consiste à le brûler comme hérétique, tout ce qui n'appartient pas à la petite communauté de fanatiques c'est le diable, si vous n'êtes pas avec nous vous êtes contre nous, etc.
Principe général de l'intégriste, renverser le christianisme en son contraire, une idole sans vie : le moralisme meurtrier.
en toute chose, il y a des extrémistes.

ceux-là, les sédévamachins, sont les moins dangereux et les moins nombreux.

comparés à d'autres (fanatiques d'extrême gauche, d'exrême droite, écolos-fanatiques, musulmans fanatiques, protecteur des animaux fanatiques etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 14:33

ancien-mahométan a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
Citation :
C'est, d'ailleurs, un dogme de foi catholique que le Christ Jésus a été donné aux hommes à la fois comme Rédempteur, de qui ils doivent attendre leur salut, et comme Législateur, à qui ils sont tenus d'obéir.

Citation :
Son empire ne s'étend pas exclusivement aux nations catholiques ni seulement aux chrétiens baptisés, qui appartiennent juridiquement à l'Eglise même s'ils sont égarés loin d'elle par des opinions erronées ou séparés de sa communion par le schisme; il embrasse également et sans exception tous les hommes, même étrangers à la foi chrétienne, de sorte que l'empire du Christ Jésus, c'est, en stricte vérité, l'universalité du genre humain

Citation :
Depuis longtemps, dans le langage courant, on donne au Christ le titre de Roi au sens métaphorique (..) Mais, pour entrer plus à fond dans Notre sujet, il est de toute évidence que le nom et la puissance de roi doivent être attribués, au sens propre du mot, au Christ dans son humanité


Je suis heureux de voir que vous lisez l'Encyclique Quas Primas par laquelle le Pape Pie IX a rappelé ce Dogme de foi catholique.

+

Sauf que vous lisez mal le dogme ! Le sens propre de roi, c'est le sens SELON DIEU que Jésus définit dans l'Evangile. Ce n'est pas une royauté de ce monde avec police et tribunaux.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 14:45

ancien-mahométan a écrit:


Faux. Là encore vous contredisez l'enseignement catholique.

+

Disons que la Pastorale catholique, du temps de sa puissance, contredisait la pastorale que le Christ demandait qu'on applique, sur son modèle :
Citation :

Marc 9, 35 Alors, s'étant assis, il appela les Douze et leur dit : "Si quelqu'un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous."

C'est d’ailleurs amusant : le schisme de Mgr Lefebvre est vraiment centré sur cette question de la royauté du Christ.

Ce n'est pas nouveau. Déjà du vivant de Jésus, certains le quittèrent à cause de son obstination à ne pas les suivre dans leurs idées terrestre de sa royauté.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Scrogneugneu



Messages : 2608
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 14:49

Arnaud Dumouch a écrit:
Sauf que vous lisez mal le dogme ! Le sens propre de roi, c'est le sens SELON DIEU que Jésus définit dans l'Evangile. Ce n'est pas une royauté de ce monde avec police et tribunaux.
Je vous propose de lire ensemble.

Citation :
10. II est presque inutile de rappeler qu'elle comporte les trois pouvoirs, sans lesquels on saurait à peine concevoir l'autorité royale. Les textes des Saintes Lettres que Nous avons apportés en témoignage de la souveraineté universelle de notre Rédempteur le prouvent surabondamment. C'est, d'ailleurs, un dogme de foi catholique que le Christ Jésus a été donné aux hommes à la fois comme Rédempteur, de qui ils doivent attendre leur salut, et comme Législateur, à qui ils sont tenus d'obéir (26). Les évangélistes ne se bornent pas à affirmer que le Christ a légiféré, mais ils nous le montrent dans l'exercice même de son pouvoir législatif.

A tous ceux qui observent ses préceptes, le divin Maître déclare, en diverses occasions et de diverses manières, qu'ils prouveront ainsi leur amour envers lui et qu'ils demeureront en son amour (27).

Quant au pouvoir judiciaire, Jésus en personne affirme l'avoir reçu du Père, dans une réponse aux Juifs qui l'accusaient d'avoir violé le Sabbat en guérissant miraculeusement un malade durant ce jour de repos: " Le Père, leur dit-il, ne juge personne, mais il a donné au Fils tout jugement (28). Dans ce pouvoir judiciaire est également compris - car il en est inséparable - le droit de récompenser ou de châtier les hommes, même durant leur vie.

Il faut encore attribuer au Christ le pouvoir exécutif : car tous inéluctablement doivent être soumis à son empire; personne ne pourra éviter, s'il est rebelle, la condamnation et les supplices que Jésus a annoncés.

11. Toutefois, ce royaume est avant tout spirituel et concerne avant tout l'ordre spirituel: les paroles de la Bible que Nous avons rapportées plus haut en sont une preuve évidente, que vient confirmer, à maintes reprises, l'attitude du Christ-Seigneur.

Le mot "toutefois" signifie que ce qui précède (pouvoirs judiciaire et exécutif) concernait quelque chose de terrestre, contrairement à ce qui va suivre qui concerne quelque chose de spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 14:53

Cher Scrogneugneu, Le point 11 montre que tout ce qui précède doit être pris selon le sens de Dieu qui est spirituel et éternel.

Le sens humain des rois de la terre n'est qu'une analogie, de même d'ailleurs que lorsqu'on parle de n'importe quoi concernant Dieu à l'aide de mots humains (Ex : le mariage avec Dieu) c'est ANALOGIQUE et non TERRESTRE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Scrogneugneu



Messages : 2608
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 15:26

Citation :
A l'heure où les hommes et les États sans Dieu, devenus la proie des guerres qu'allument la haine et des discordes intestines, se précipitent à la ruine et à la mort, l'Eglise de Dieu, continuant à donner au genre humain l'aliment de la vie spirituelle, engendre et élève pour le Christ des générations successives de saints et de saintes; le Christ, à son tour, ne cesse d'appeler à l'éternelle béatitude de son royaume céleste ceux en qui il a reconnu de très fidèles et obéissants sujets de son royaume terrestre.
Encore une fois, ici ça n'aurait aucun sens.

On commence par "les états sans Dieu" et on finit par "son royaume terrestre".
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Scrogneugneu



Messages : 2608
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La bulle "Unam Sanctam"   Jeu 28 Juin 2012, 15:43

ben oui,
d'où la dénomination "les États sans Dieu" qui n'aurait strictement aucun sens, si le dogme du Christ Roi n'avait en aucune façon une acception terrestre, et dans la légitimité des pouvoirs terrestres, même secondaire, possible.

les expressions "états sans dieu" ou "nations catholiques" n'auraient aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
La bulle "Unam Sanctam"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Article de Nathalie Bulle sur l'anti-intellectualisme du lycée, à l'occasion de la suppression de l'HG en TS.
» ma vie dans ma bulle
» Bulle "Ad certitudinem" de Clément V
» Comprendre la Bulle de Paul IV.
» Bulle In Eminenti du pape Clément XII qui condamne la FM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: