DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Lun 25 Juin 2012, 18:04

Son sermon de 35 mn :

Le 12 juin 2012, suite à la perspective de la signature du retour à l'unité catholique de la FSSPX (Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, de Mgr Marcel Lefebvre), l'abbé Michel Koller a fait un sermon de 35 minutes pour dire : "Ce sera sans moi".
http://fr.gloria.tv/?media=299484




Ma réponse de 35 mn :


Ses blocages principaux sont théologiques : les réunions inter-religieuses d'Assise, le dialogue inter-religieux, la nouvelle doctrine de la royauté du Christ issue de Vatican II.

Cette vidéo est une réponse théologique de 35 minutes par un théologien conciliaire, Arnaud Dumouch




_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Lun 25 Juin 2012, 18:41

partizan a écrit:
entre les fondamentalistes qui se refusent au dialogue avec les autres chrétiens , se faisant architecte de la division de l'Eglise (ce qui est sacrilege) , et les catho new age qui eux fricotent avec les pires idéologies se prétendant religion (suivez mon regard , je ne parle pas seulement de Rael) ... il n'y en a pas qui auraient la bonne idée d'une "voie du milieu"?

.
salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Lun 25 Juin 2012, 19:25

Comme quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Lun 25 Juin 2012, 19:47

Simon1976 a écrit:
Comme quoi ?

La vérité qui est dans Vatican II ! Tout simplement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mar 26 Juin 2012, 00:26

beranger a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Simon1976 a écrit:
Comme quoi ?

La vérité qui est dans Vatican II ! Tout simplement.

Bientôt 50 ans que cette affaire de Vatican 2 a démarré, je ne sais pas si ils vont célébrer ce fiasco mais ce serait assez navrant de fêter l'anniversaire d'un évènement aussi funeste.

Vous avez juste le nez dans le guidon. Chaque Concile a provoqué une crise semblable. Regardez le Concile de Nicée qui définit la divinité du Christ et coupe l'Eglise en deux durablement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mar 26 Juin 2012, 10:26

Arnaud Dumouch a écrit:
Simon1976 a écrit:
Comme quoi ?

La vérité qui est dans Vatican II ! Tout simplement.

ET dans Trente et vatican i, cités explicitement, nommés explicitement et JAMAIS censurés ou passés sous silence....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mar 26 Juin 2012, 10:30

christianK a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Simon1976 a écrit:
Comme quoi ?

La vérité qui est dans Vatican II ! Tout simplement.

ET dans Trente et vatican i, cités explicitement, nommés explicitement et JAMAIS censurés ou passés sous silence....

Quand je dit Vatican II, je vise Vatican II et tous les autres conciles dont il est le prolongement. Il ne fait qu'expliciter un peu plus l'unique Révélation.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mar 26 Juin 2012, 11:09

Oui mais les autres sont indipensables car vatican ii n'a pas parlé de tout. Eg le mot péché mortel n'y apparait pas et c'est pourquoi les caté réfèrent à trente pour l'inclure

Ps il n'y a pas de lien a la video
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mar 26 Juin 2012, 11:24

christianK a écrit:
Oui mais les autres sont indipensables car vatican ii n'a pas parlé de tout. Eg le mot péché mortel n'y apparait pas et c'est pourquoi les caté réfèrent à trente pour l'inclure

Ps il n'y a pas de lien a la video
Mauvais exemple. Le Concile Vatican II ou le Magistère authentique qui le suit parlent du péché mortel. Mais il en change a définition

Avant Vatican II, le péché mortel est tout ce qui empêche la relation de charité entre Dieu et l'âme, quelle qu'en soit la cause (depuis le péché originel non coupable chez l'enfant, au péché mortel de faiblesse etc.)


Après Vatican II, le péché mortel est identifié au seul blasphème contre l4esprit : Matière grave, lucidité parfaite, pleine maîtrise de soi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mar 26 Juin 2012, 22:29

Les mots péché mortel ne sont nulle part dans vatican ii. Jean paul référait à trente pour en parler.




http://catholicapedia.net/Documents/abbe_koller_michel/2012-06-10_abbe-koller_sermon-anti-ralliement.pdf

Je ne suis pas sur que le texte critiqué soit doctrinalement représentatif, plus que surtout rhétorique. Il n'attaque pas le dialogue interreligieux sur la doctrine mais sur des gestes deS papes , i.e. Des aspects pastoraux et stratégiques secondaires. Et effectivement ces aspects peuvent être critiquables ne serait-ce qu'au pt de vue de l'image, surtout si d'autre part l'apologétique est partout censurée et le concile désobéi quand il demande de réfuter les erreurs des autres religions et défendre la doctrine (ce qu'il affirme plusieurs fois).

Et puis le texte aborde les simagrées liturgiques sans doute comparables à la messe à gogo des religions cucu. De ce pt de vue le texte est POUR le concile authentique.

On ne peut tirer grand chose de ces éléments de ce texte particulier.

Le seul point important n'est pas anticonciliaire mais est simplement une réaction à la sottise postconciliaire locale (en fait anticonciliaire pour sa part): la citation de mgr lefebvre sur le règne du xt est dirigée contre l'indifférentisme qui dit que toutes les religions sont bonnes ou également bonnes. Or encore une fois (et mettant entre parenthèses pour l'instant la liberté religieuse) c'est koller qui est ici conforme au concile et les postconciliaires locaux contre-apologétiques qui sont à la dérive en ne réfutant jamais les erreurs des autres religions (ce qui est demandé par le concile encore une fois). Je crois donc que dans ce sermon considéré isolément le règne n'est pas pris au sens non spirituel, il réfère à la mission et à la conversion.


D'autre part me parait peu vraisemblable l'idée (àmon avis un peu toute faite) que l'eglise serait devenue défensive avec l'édit de milan. Au contrAire, plus une religion est minoritaire plus elle a de combats à livrer et la grande période de l'apologétique semble celle des débuts.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mar 26 Juin 2012, 23:02

[quote]
christianK a écrit:
Les mots péché mortel ne sont nulle part dans vatican ii. Jean paul référait à trente pour en parler.

Vous le trouverez dans le catéchisme de Vatican II avec sa nouvelle définition " Matière grave, pleine lucidité et maîtrise".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mer 27 Juin 2012, 11:55

JustemEnt, le caté (qui n'est pas de vatican ii mais de tous les conciles) ne rêfère pas à vatican ii à ce sujet mais à jp ii, reconciliatio et penitentia, lequel réfère à trente. Vatican ii n'a pas parlé de tout, on court au désastre si on l'isole, il va manquer des morceaux

Voici le texte (parag 17) de jp, qui réfère également à s thomas avec insistence:

Nous recueillons ici le noyau de l'enseignement traditionnel de l'Eglise, repris souvent et avec force au cours du récent Synode. Celui-ci, en effet, a non seulement réaffirmé ce qui avait été proclamé par le Concile de Trente sur l'existence et la nature des péchés mortels et véniels(95), mais il a voulu rappeler qu'est péché mortel tout péché qui a pour objet une matière grave et qui, de plus, est commis en pleine conscience et de consentement délibéré. On doit ajouter, comme cela a été fait également au Synode, que certains péchés sont intrinsèquement graves et mortels quant à leur matière. C'est-à-dire qu'il y a des actes qui, par eux-mêmes et en eux-mêmes, indépendamment des circonstances, sont toujours gravement illicites, en raison de leur objet. Ces actes, s'ils sont accomplis avec une conscience claire et une liberté suffisante, sont toujours des fautes graves(96).


Et les références à trente
95 Cf. CONC. ŒCUM. DE TRENTE, Session VI, De iustificatione, chap. II et can. 23, 25, 27: Conciliorum Œcumenicorum Decreta, Bologne 19733, 671. 680-681 (DS 1573, 1575, 1577).

96 Cf. CONC. ŒCUM. DE TRENTE, Session VI, De iustificatione, chap. XV: Conciliorum Œcumenicorum Decreta, éd. cit., 677 (DS 1544).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mer 27 Juin 2012, 13:12

christianK a écrit:


Nous recueillons ici le noyau de l'enseignement traditionnel de l'Eglise, repris souvent et avec force au cours du récent Synode. Celui-ci, en effet, a non seulement réaffirmé ce qui avait été proclamé par le Concile de Trente sur l'existence et la nature des péchés mortels et véniels(95), mais il a voulu rappeler qu'est péché mortel tout péché qui a pour objet une matière grave et qui, de plus, est commis en pleine conscience et de consentement délibéré. On doit ajouter, comme cela a été fait également au Synode, que certains péchés sont intrinsèquement graves et mortels quant à leur matière. C'est-à-dire qu'il y a des actes qui, par eux-mêmes et en eux-mêmes, indépendamment des circonstances, sont toujours gravement illicites, en raison de leur objet. Ces actes, s'ils sont accomplis avec une conscience claire et une liberté suffisante, sont toujours des fautes graves(96).

Ca ce n'est pas la définition du péché mortel.

C'est la définition du péché grave PAR SOI.

Ex : La trahison est par soi grave car, dans sa définition même, elle porte le caractère mortel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mer 27 Juin 2012, 13:21

Le parag 17, plus long que lextrait, ne précise pas ca. Son titre est péché mortel, véniel. Puis les 3 conditions sont incluses et réfère à trente et non vatican ii (c'était impossible et si ca avait été possible il l'aurait certainement fait
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mer 27 Juin 2012, 13:28

christianK a écrit:
Le parag 17, plus long que lextrait, ne précise pas ca. Son titre est péché mortel, véniel. Puis les 3 conditions sont incluses et réfère à trente et non vatican ii (c'était impossible et si ca avait été possible il l'aurait certainement fait

La définition classique du péché mortel est beaucoup plus large : C'est tout acte qui tue la confiance.

il y a donc des péchés mortels de faiblesse (la condition de pleine maîtrise de soi n'est pas réalisée).

Ex : Pris par une passion mal contrôlée, un homme trompe sa femme avec une prostituée.

Il faut donc garder la fdéfinition ancienne du péché mortel car si on ne se confessait que des péchés mortel selon la définition de Vatican II, il n'y aurait plus de confession : Pleine lucidité et maîtrise de soi en matière grave, c'est pas fréquent ! C'est le blasphème contre l4Esprit dont on ne se repent pas ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mer 27 Juin 2012, 13:34

Ceci ne me parait pas conforme au parag 17 de jp ii.


Si l'on considère ensuite la matière du péché, les idées de mort, de rupture radicale avec Dieu, bien suprême, de déviation par rapport à la route qui conduit à Dieu ou d'interruption du cheminement vers lui (toutes manières de définir le péché mortel), se conjuguent avec l'idée de gravité impliquée dans le contenu objectif: c'est pourquoi le péché grave s'identifie pratiquement, dans la doctrine et l'action pastorale de l'Eglise, avec le péché mortel.

---
D autant qu il ajoute

De même on devra éviter de réduire le péché mortel à l'acte qui exprime une «option fondamentale» contre Dieu, suivant l'expression courante actuellement, en entendant par là un mépris formel et explicite de Dieu ou du prochain. Il y a, en fait, péché mortel également quand l'homme choisit, consciemment et volontairemen
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mer 27 Juin 2012, 13:41

Cher Christian,

Je vous mets une vidéo. Dites moi votre avis sur ces deux définitions du péché mortel si vous avez le temps :



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mer 27 Juin 2012, 21:25

La video n'est pas la. Pas de lien visible

Quant à l'idée de passion mal controlée, je n'y vois pas telllement d'élément nouveau: c'est véniel passé un certain point . Mal controlé est nécessairement une zone grise et la responsabilité ultime reste un mystère pour l'observateur externe
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mer 27 Juin 2012, 21:40

Essayez ce lien :


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mer 27 Juin 2012, 22:15

Encore aucun lien visible dans ton message
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mer 27 Juin 2012, 22:32

christianK a écrit:
Encore aucun lien visible dans ton message

Votre ordi a un problème. Chez moi ça passe !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Mer 27 Juin 2012, 23:35

Moi, je le vois.

Arnaud semble en méditation et sur le point de léviter. :greenange:
Revenir en haut Aller en bas
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Jeu 28 Juin 2012, 12:59

Dans reconciliatio et penitentia 17 le magistère ne semble evoquer aucune coupure dans la doctrine sur le péché mortel, incluant thomas; il va plus loin en rejetant la réduction du péché mortel à l'option fondamantale
-----
Il s'agit, bien entendu, d'expressions extrêmes et radicales: le refus de Dieu, le refus de sa grâce et, par conséquent, l'opposition au principe même du salut(89); par là l'homme semble volontairement s'interdire la voie de la rémission. Il faut espérer que très peu d'hommes aient la volonté de s'obstiner jusqu'à la fin dans cette attitude de révolte ou de défi ouvert contre Dieu, lequel, par ailleurs, comme nous l'enseigne encore saint Jean(90), «est plus grand que notre cœur» dans son amour miséricordieux et peut vaincre toutes nos résistances psychologiques et spirituelles, si bien que, comme l'écrit saint Thomas d'Aquin, «il ne faut désespérer du salut de personne en cette vie, en raison de la toute-puissance et de la miséricorde de Dieu»(91).

Mais, face à ce problème de la rencontre d'une volonté rebelle avec Dieu infiniment juste, on ne peut pas ne pas nourrir des sentiments de «crainte et tremblement» salutaires, comme le suggère saint Paul(92); tandis que l'avertissement de Jésus à propos du péché «qui ne peut être remis» confirme l'existence de fautes qui peuvent attirer sur le pécheur la peine de la «mort éternelle».

A la lumière de ces textes de la sainte Ecriture et d'autres, les docteurs et les théologiens les maîtres spirituels et les pasteurs ont distingué entre les péchés mortels et les péchés véniels. Saint Augustin, notamment, parlait de letalia ou de mortifera crimina, les opposant à venialia, levia ou quotidiana(93). Le sens qu'il a donné à ces qualificatifs influencera ultérieurement le Magistère de l'Eglise. Après lui, saint Thomas d'Aquin formulera dans les termes les plus clairs possible la doctrine devenue constante dans l'Eglise.

En établissant cette distinction entre les péchés mortels et les péchés véniels, et en les définissant, la théologie du péché de saint Thomas et de ceux qui la continuent ne pouvait ignorer la référence biblique et, par conséquent, le concept de mort spirituelle. Selon le Docteur angélique, pour vivre selon l'Esprit, l'homme doit rester en communion avec le principe suprême de la vie, Dieu même, en tant que fin ultime de tout son être et de tout son agir. Or le péché est un désordre provoqué par l'homme contre ce principe vital. Et quand, «par le péché, l'âme provoque un désordre qui va jusqu'à la séparation d'avec la fin ultime - Dieu - à laquelle elle est liée par la charité, il y a alors un péché mortel; au contraire, toutes les fois que le désordre reste en-deçà de la séparation d'avec Dieu, le péché est véniel»(94). Pour cette raison, le péché véniel ne prive pas de la grâce sanctifiante, de l'amitié avec Dieu, de la charité, ni par conséquent de la béatitude éternelle, tandis qu'une telle privation est précisément la conséquence du péché mortel.

En outre, considérant le péché sous l'aspect de la peine qu'il entraîne, saint Thomas avec d'autres docteurs appelle mortel le péché qui, s'il n'est pas remis, fait contracter une peine éternelle; véniel, le péché qui mérite une peine simplement temporelle (c'est-à-dire partielle et qui peut être expiée sur terre ou au purgatoire).

Si l'on considère ensuite la matière du péché, les idées de mort, de rupture radicale avec Dieu, bien suprême, de déviation par rapport à la route qui conduit à Dieu ou d'interruption du cheminement vers lui (toutes manières de définir le péché mortel), se conjuguent avec l'idée de gravité impliquée dans le contenu objectif: c'est pourquoi le péché grave s'identifie pratiquement, dans la doctrine et l'action pastorale de l'Eglise, avec le péché mortel.

Nous recueillons ici le noyau de l'enseignement traditionnel de l'Eglise, repris souvent et avec force au cours du récent Synode. Celui-ci, en effet, a non seulement réaffirmé ce qui avait été proclamé par le Concile de Trente sur l'existence et la nature des péchés mortels et véniels(95), mais il a voulu rappeler qu'est péché mortel tout péché qui a pour objet une matière grave et qui, de plus, est commis en pleine conscience et de consentement délibéré. On doit ajouter, comme cela a été fait également au Synode, que certains péchés sont intrinsèquement graves et mortels quant à leur matière. C'est-à-dire qu'il y a des actes qui, par eux-mêmes et en eux-mêmes, indépendamment des circonstances, sont toujours gravement illicites, en raison de leur objet. Ces actes, s'ils sont accomplis avec une conscience claire et une liberté suffisante, sont toujours des fautes graves(96).

-----

Il y a une autre raison pour laQuelle le plein consentement et la délibération étaient inclus: l'église ne pouvait être dans l'obscurité sur un pt aussi central. Tout le monde savait qu'un péché mortel devait être pleinement voulu (ce qui peut exclure la passion mais pas nécessairement, cela dépend)
Revenir en haut Aller en bas
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Dim 01 Juil 2012, 14:11

Arnaud Dumouch a écrit:


La définition classique du péché mortel est beaucoup plus large : C'est tout acte qui tue la confiance.

il y a donc des péchés mortels de faiblesse (la condition de pleine maîtrise de soi n'est pas réalisée).

Ex : Pris par une passion mal contrôlée, un homme trompe sa femme avec une prostituée. 

I

Je crois qu'il y a des risques de très graves confusions ici.
Certes dans le de malo s thomas dit que des péchés mortels peuvent être de faiblesse, mais ca implique que le volontaire soit aussi présent, ie. Le plein consentement et propos délibéré comme dit jp ii référant à trente et s. Thomas. D'autres péchés de matière grave seront véniels par volonté diminuée. Si un péché de faiblesse est mortel c'est JUSTEMENT pcq la faiblesse est compatible avec la pleine maitrise de soi; dans l'exemple de l'adultère, si la passion est incompatible avec la pleine conscience et le propos délibéré on a un péché véniel. Or ce n'est pas toujours le cas, parfois la passion augmente le volontaire. Tout dépendra donc ici de ce que décrit précisément la passion adultérine: si en même temps il y a pleine conscience et propos délibéré , ce qui est très possible, le péché reste mortel au sens du caté et de thomas. Sinon c'est véniel.

On ne peut présupposer que le péché mortel de faiblesse ne soit pas mortel en ce sens précis (le caté dit "suffisamment délibéré".

----
Caté
1857 Pour qu’un péché soit mortel trois conditions sont ensemble requises : " Est péché mortel tout péché qui a pour objet une matière grave, et qui est commis en pleine conscience et de propos délibéré " (RP 17)

1859 Le péché mortel requiert pleine connaissance et entier consentement. Il présuppose la connaissance du caractère peccamineux de l’acte, de son opposition à la Loi de Dieu. Il implique aussi un consentement suffisamment délibéré pour être un choix personnel. L’ignorance affectée et l’endurcissement du cœur (cf. Mc 3, 5-6 ; Lc 16, 19-31) ne diminuent pas, mais augmentent le caractère volontaire du péché. .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Dim 01 Juil 2012, 14:43

christianK a écrit:

Je crois qu'il y a des risques de très graves confusions ici.
Certes dans le de malo s thomas dit que des péchés mortels peuvent être de faiblesse, mais ca implique que le volontaire soit aussi présent, ie. Le plein consentement et propos délibéré comme dit jp ii référant à trente et s. Thomas.
.

Regardez la Somme théol Ia IIae les trois sortes de péchés mortel (ignorance, faiblesse et méchanceté).

Et vous verrez pourquoi, chez saint Thomas, la notion de péché mortel n'est pas équivalente forcément à FAUTE COUPABLE mais à brisure de la relation de charité avec Dieu.

D'où l'un des plus étranges péché mortel chez le bébé (non coupable) : le péché originel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Lun 02 Juil 2012, 01:02

partizan a écrit:
entre les fondamentalistes qui se refusent au dialogue avec les autres chrétiens , se faisant architecte de la division de l'Eglise (ce qui est sacrilege) , et les catho new age qui eux fricotent avec les pires idéologies se prétendant religion (suivez mon regard , je ne parle pas seulement de Rael) ...

Rael etait surtout un escroc international. quand je suis allé a geneve, j'étais trés étonné de voir des pans de publicité entiers sur rael. je me disais: "c'est autorisé en suisse ?"
et pour rappel, sous des dessous religieux bidons, avec un embléme ridicule voir odieux, mélangeant étoile juive et croix nazie, son message était de demander des dons pour construire des appartements.. pour accueillir des extraterrestres compress Mr. Green en reprenant le train, j'en avait un avec l'insigne autour du cou, dans le compartiment affraid silent pff
de son vrai nom Claude Vorilhon. famille entiérement athée. Claude Vorilhon fut auparavant chanteur sous le nom de Claude Celler. Il passe son enfance à Ambert, en Auvergne, élevé par sa tante et sa grand-mère, une « ardente athée ». il a sorti plusieurs chansons en imitation de Jacques Brel en 1966, dont Madam' Pipi, Monsieur votre femme me trompe.. il a fait de la compétition automobile, ca coute cher ..
Claude Vorilhon affirme avoir vécu deux expériences de rencontre rapprochée du troisième type avec des extraterrestres qui sont les fondements de son idéologie.Il fonde fin 1974, MADECH (mouvement pour l'accueil des Elohim créateurs de l'humanité). Rael prétend avoir eu un contact avec les Elohim le 7 octobre 1975. Ces derniers l'auraient alors amené sur leur planète où il retrouve le Bouddha, Moïse, son « demi-frère » Jésus et Mahomet et reçoit de nombreux enseignements qu'il va décrire dans son second livre, Les extraterrestres m'ont emmené sur leur planète. Il affirme y avoir découvert des êtres merveilleux. son mouvement est partout autour du monde, et il brasse donc plein de sous pour son projet immobilier bien juteux: c'est mieux qu'un pret à zéro pour cent !
C'est les publicités pour rael en suisse qui m'ont démontré sa nocivité. sur des panneaux géants à la gare de geneve !

shakng2

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Lun 02 Juil 2012, 01:08

Arnaud Dumouch a écrit:
christianK a écrit:

Je crois qu'il y a des risques de très graves confusions ici.
Certes dans le de malo s thomas dit que des péchés mortels peuvent être de faiblesse, mais ca implique que le volontaire soit aussi présent, ie. Le plein consentement et propos délibéré comme dit jp ii référant à trente et s. Thomas.
.

Regardez la Somme théol Ia IIae les trois sortes de péchés mortel (ignorance, faiblesse et méchanceté).

Et vous verrez pourquoi, chez saint Thomas, la notion de péché mortel n'est pas équivalente forcément à FAUTE COUPABLE mais à brisure de la relation de charité avec Dieu.

D'où l'un des plus étranges péché mortel chez le bébé (non coupable) : le péché originel.

y a t il des exemples de peche originel ? ou un seul ? quel est le contexte ?
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Lun 02 Juil 2012, 01:12

christianK a écrit:
Encore aucun lien visible dans ton message
-il faut etre connecté (c'est un probléme du site, ca)
-il faut avoir installé la derniére version de adobe flash player
et ce devrait etre bon.
-et sinon changer d'internet explorer (safari, etc)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Lun 02 Juil 2012, 01:17

prinu a écrit:


y a t il des exemples de peche originel ? ou un seul ? quel est le contexte ?

Le Po ne vient pas des enfants. Il vient du choix responsable et volontaire d'Adam et Eve qui choisirent pour eux qu'ils naissent séparés de Dieu, à savoir "libres de choisir eux-mêmes le bien et le mal".

Etant responsables de leur descendants, Dieu leur obéit jusqu'à aujourd'hui.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Sam 07 Juil 2012, 19:35

Arnaud Dumouch a écrit:
christianK a écrit:

Je crois qu'il y a des risques de très graves confusions ici.
Certes dans le de malo s thomas dit que des péchés mortels peuvent être de faiblesse, mais ca implique que le volontaire soit aussi présent, ie. Le plein consentement et propos délibéré comme dit jp ii référant à trente et s. Thomas.
.

Regardez la Somme théol Ia IIae les trois sortes de péchés mortel (ignorance, faiblesse et méchanceté).

Et vous verrez pourquoi, chez saint Thomas, la notion de péché mortel n'est pas équivalente forcément à FAUTE COUPABLE mais à brisure de la relation de charité avec Dieu.

D'où l'un des plus étranges péché mortel chez le bébé (non coupable) : le péché originel.

Ca ne change rien au fait que le péché mortel de faiblesse soit coupable .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.   Sam 07 Juil 2012, 20:22

Absolument ! Il est coupable avec circonstances atténuantes à la différence du péché mortel contre l'Esprit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
L'Abbé Michel Koller, de la FSSPX, dit "non" à Rome.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'abbé Michel va faire appel auprès de la Signature apostolique
» "La Miséricorde du Père" par l'abbé Michel-Marie Zanotti-Sorkine
» Abbé Marchiset et la défense de l'Église.
» Nous VOULONS des Pretres, beaucoup de Pretres, BEAUCOUP DE SAINTS PRETRES !!!!
» Virgo Maria : La FSSPX porte plainte contre l'abbé Schoonbroodt ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: