DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le scrupule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 13:31

doris60 a écrit:
Le scrupule n'est pas une maladie. Soit il est manipulateur, soit il est sincère.
Bien sûr. Il faut distinger le scrupule de la maladie des scrupules. Ce ne sont plus alors des scrupules constructifs, c'est davantage un manque de confiance en soi, un manque de valorisation, et surtout une culpabilité mal orientée. Plutôt que de se complaire à tout bout de champ dans des scrupules exagérés au point de ne plus pouvoir avancer, se demander plutôt si l'on n'est pas coupable d'un manque de confiance dans la vie, afin de pouvoir engager des démarches qui nous feront enfin profiter de la vie.

Je dirais qu'il faut plutôt avoir ce scrupule ci : "Ai-je été assez doux envers moi-même ! Oh non, j'ai été cruel, je me fais du mal à moi-même ! Allez hop, du balai !".


Dernière édition par Petit messager le Lun 18 Juin 2012, 14:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 13:51

[quote="Rose"]LE SCRUPULE

(PETIT MANUEL DE DIRECTION A L'USAGE DES AMES TIMORÉES ET DE LEURS CONFESSEURS)
d'après Saint François de Sales et Saint Alphonse de Liguori, Docteurs de l'Église

Citation :
Parmi les maladies morales, une des plus dignes de pitié, des plus difficiles à guérir et des plus dangereuses : c'est le scrupule.

.
Comment faire pour que notre vie avec Dieu ne devienne pas un calvaire, alors que ce même Dieu spirituellement fait notre délice?
C'est là l'enjeu de la guérison.

Je suis en quête de remèdes pratiques contre le scrupule..




1- Ne plus écouter les enseignements sur l'enfer, le diable les démons satan etc... tous ces épouvantails agiter par les prêtre, et qui nous pourrissent la vie.
2- Croire que dieu est MISERICORDIEU. quelle faute notre Dieu ne pardonne t-il pas?
3- Lire impérativement les trois tome de "Conversation avec Dieu de Neale Donald Walsh.
Perso ce livre m'a fait voir un autre visage de Dieu, plus conforme à "mon souvenir" de ce Père que j'ai sans doute connu jadis, mais que l'ego s’emploie à occulter dans ma vie terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 14:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Beaucoup d'entre vous donnent, comme remède au scrupule, un surcroît de pratiques de piété.

Je ne crois pas qu'on puisse guérir une hémorragie par une saignée de plus.

Je me demande en effet si le scrupule ne participe pas aux effets d'un excès dans les pratiques de piété, et d'un manque de la pratique de sa foi par la joie, la musique, le rire, les promenades dans les beaux paysages, l'amitié pleine de rire.

Un peu comme lorsque Jésus, lors des mariages, s'amusait, multipliait le vin, guérissait exprès le samedi, bref, faisait exploser PAR LA VIE le cadre des règles tatillonnes de la loi juive.

Tout a fait d'accord avec toi Arnaud "Un excès dans les pratiques de piété"
Ce qui est bien, c'est que ça peut conduire à "l'overdose", on abandonne tout et on cherche d'autre piste suivez mon regard... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 17:01

« Qu’elle est donc grande la puissance de la Prière ! On dirait une reine ayant à chaque instant libre accès auprès du roi et pouvant obtenir tout ce qu’elle demande. Il n’est point nécessaire pour être exaucée de lire dans un livre une belle formule composée pour la circonstance ; s’il en était ainsi… hélas ! que je serais plaindre !… En dehors de l’office Divin que je suis bien indigne de réciter, je n’ai pas le courage de m’astreindre à chercher dans les livres de belles prières, cela me fait mal à la tête, il y en a tant !… et puis elles sont toutes plus belles les unes que les autres… Je ne saurais les réciter toutes et ne sachant laquelle choisir, je fais comme les enfants qui ne savent pas lire, je dis tout simplement au Bon Dieu ce que je veux lui dire, sans faire de belles phrases, et toujours Il me comprend… Pour moi, la prière, c’est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le Ciel, c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie ; enfin c’est quelque chose de grand, de surnaturel, qui me dilate l’âme et m’unit à Jésus. » (Ms C, 25rv)

Thérèse de Lisieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 17:28

Petit messager a écrit:
doris60 a écrit:
Le scrupule n'est pas une maladie. Soit il est manipulateur, soit il est sincère.
Bien sûr. Il faut distinger le scrupule de la maladie des scrupules. Ce ne sont plus alors des scrupules constructifs, c'est davantage un manque de confiance en soi, un manque de valorisation, et surtout une culpabilité mal orientée. Plutôt que de se complaire à tout bout de champ dans des scrupules exagérés au point de ne plus pouvoir avancer, se demander plutôt si l'on n'est pas coupable d'un manque de confiance dans la vie, afin de pouvoir engager des démarches qui nous feront enfin profiter de la vie.

Je dirais qu'il faut plutôt avoir ce scrupule ci : "Ai-je été assez doux envers moi-même ! Oh non, j'ai été cruel, je me fais du mal à moi-même ! Allez hop, du balai !".

Arf :Oui, la maladie que l'on peut lui attribuer, c'est en fait d'être trop centré sur soi-même, être dans l'hésitation, dans la méfiance vis-à-vis de l'autre. Le paradoxe, en apparence, c'est voir l'autre pour le rabaisser à son propre rabaissement qu'engendre cet état. Et c'est valable pour l'inverse, ou là, la confiance entre en piste, puisqu'elle n'est valable que pour soi, tandis que la méfiance se porte toujours sur l'autre : une totale confiance en soi, une totale méfiance en l'autre, toujours s'élever tout en rabaissant l'autre. Bref ! dans les deux cas, c'est le même narcissisme. Donc, le scrupule exagéré est une malaise psychique, au même titre que l'absence de scrupule, d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 17:46

doris60 a écrit:
Petit messager a écrit:
doris60 a écrit:
Le scrupule n'est pas une maladie. Soit il est manipulateur, soit il est sincère.
Bien sûr. Il faut distinger le scrupule de la maladie des scrupules. Ce ne sont plus alors des scrupules constructifs, c'est davantage un manque de confiance en soi, un manque de valorisation, et surtout une culpabilité mal orientée. Plutôt que de se complaire à tout bout de champ dans des scrupules exagérés au point de ne plus pouvoir avancer, se demander plutôt si l'on n'est pas coupable d'un manque de confiance dans la vie, afin de pouvoir engager des démarches qui nous feront enfin profiter de la vie.

Je dirais qu'il faut plutôt avoir ce scrupule ci : "Ai-je été assez doux envers moi-même ! Oh non, j'ai été cruel, je me fais du mal à moi-même ! Allez hop, du balai !".

Arf :Oui, la maladie que l'on peut lui attribuer, c'est en fait d'être trop centré sur soi-même, être dans l'hésitation, dans la méfiance vis-à-vis de l'autre. Le paradoxe, en apparence, c'est voir l'autre pour le rabaisser à son propre rabaissement qu'engendre cet état. Et c'est valable pour l'inverse, ou là, la confiance entre en piste, puisqu'elle n'est valable que pour soi, tandis que la méfiance se porte toujours sur l'autre : une totale confiance en soi, une totale méfiance en l'autre, toujours s'élever tout en rabaissant l'autre. Bref ! dans les deux cas, c'est le même narcissisme. Donc, le scrupule exagéré est une malaise psychique, au même titre que l'absence de scrupule, d'ailleurs !

Chère Doris, est ce que la maladie des scrupules ne pourrait pas être rangée dans "tentations du démon" car le malin cherche à désespérer les âmes ??? je me trompe ?? ne s'infiltre t'il pas dans nos faiblesses surtout psychologiques justement ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 17:59

Julienne a écrit:
Chère Doris, est ce que la maladie des scrupules ne pourrait pas être rangée dans "tentations du démon" car le malin cherche à désespérer les âmes ??? je me trompe ?? ne s'infiltre t'il pas dans nos faiblesses surtout psychologiques justement ?
Je me permets de répondre avant toi Doris car je passe par là. Hello Julienne, oui tu as raison, c'est mon avis aussi, c'est une des multiples mauvaises blagues qu'il nous fait, et dont il est coutumier. Quand on le sait, ça aide, pas besoin de lutter jusqu'à l'épuisement, les laisser de côté de plus en plus souvent, persévérer toujours plus dans sa vie chrétienne.
Ensuite il devient bcp plus facile de ne pas s'y attarder.
Bien sûr dans les grosses épreuves appeler Dieu à l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 18:12

Petit messager a écrit:
Julienne a écrit:
Chère Doris, est ce que la maladie des scrupules ne pourrait pas être rangée dans "tentations du démon" car le malin cherche à désespérer les âmes ??? je me trompe ?? ne s'infiltre t'il pas dans nos faiblesses surtout psychologiques justement ?
Je me permets de répondre avant toi Doris car je passe par là. Hello Julienne, oui tu as raison, c'est mon avis aussi, c'est une des multiples mauvaises blagues qu'il nous fait, et dont il est coutumier. Quand on le sait, ça aide, pas besoin de lutter jusqu'à l'épuisement, les laisser de côté de plus en plus souvent, persévérer toujours plus dans sa vie chrétienne.
Ensuite il devient bcp plus facile de ne pas s'y attarder.
Bien sûr dans les grosses épreuves appeler Dieu à l'aide.

Tout-à-fait d'accord avec toi Petit messager ....

On finit par connaitre les ruses du malin ....... il faut se jeter avec Confiance dans le Coeur de Jésus , nous blottir en Lui et là que peut Il nous arriver si nous Lui avons donné notre Volonté, si nous Lui avons tout donné ... tout abandonné ...

Afin que Lui vive en nous au point de réaliser ce verset , cette parole de Saint Paul :

" Ce n'est plus moi qui vis, c' est le Christ qui vit en moi" (Galates, 2.20)


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 18:14

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 18:30

Eh oui, Julienne, c'est le Malin qui fait le malin ! La veille d'entrer au couvent, Thérèse a eu un sacré doute, d'où scrupule, parce que Dieu nous laisse libre de nos choix.

Revenir en haut Aller en bas
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Le scrupule   Sam 23 Juin 2012, 23:11

Arnaud Dumouch a écrit:
les promenades dans les beaux paysages
C'est exactement ce que me dit ma femme !
(et vous avez tous les deux raison)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
monachev



Masculin Messages : 67
Inscription : 25/05/2012

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 24 Juin 2012, 12:49

Rose a écrit:
Je suis en quête de remèdes pratiques contre le scrupule..



Le scrupule est un trouble grave de la sensibilté. Voici une règle: si vous n'avez pas l'évidence comme deux et deux font quatre que vous avez commis un vrai péché, vous devez toujours considérer que vous n'avez pas péché. Vous pouvez communier sans problème. Dans le cas où vous vous seriez trompé, la communion efface la faute. Vous avez tellement le devoir de vous affranchir de la tyrannie de la sensibilité que Dieu vous dispense de toute inquiétude à propos de vos péchés douteux et vous ordonne d'aller de l'avant.
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Le scrupule   Jeu 28 Juin 2012, 17:23

[quote="Rose"]LE SCRUPULE

(PETIT MANUEL DE DIRECTION A L'USAGE DES AMES TIMORÉES ET DE LEURS CONFESSEURS)
d'après Saint François de Sales et Saint Alphonse de Liguori, Docteurs de l'Église

Citation :
Parmi les maladies morales, une des plus dignes de pitié, des plus difficiles à guérir et des plus dangereuses : c'est le scrupule.



Je suis en quête de remèdes pratiques contre le scrupule..



J'en ai expérimenté un, et ça marche:
LE LACHER - PRISE
Revenir en haut Aller en bas
 
Le scrupule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» LE SCRUPULE
» Le scrupule
» Maladies spirituelles
» Le manque de scrupules de Carla Del Ponte
» La communion spirituelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: