DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le scrupule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Le scrupule   Sam 16 Juin 2012, 18:46

LE SCRUPULE

(PETIT MANUEL DE DIRECTION A L'USAGE DES AMES TIMORÉES ET DE LEURS CONFESSEURS)
d'après Saint François de Sales et Saint Alphonse de Liguori, Docteurs de l'Église

Citation :
Parmi les maladies morales, une des plus dignes de pitié, des plus difficiles à guérir et des plus dangereuses : c'est le scrupule.

Digne de pitié : Elle atteint les meilleures âmes, dont elle transforme la délicatesse de conscience, en craintes vaines et en pusillanimité. D'enfants du Calvaire, elle en fait des esclaves du Sinaï. Au lieu de trouver la joie et le repos dans le service du bon Maître, qui a dit : «Mon joug est doux et mon fardeau léger», la religion leur est à charge. Tous les devoirs qu'elle impose sont pour elles, autant de sources d'inquiétudes et de tourments.

Difficile à guérir : Le caractère propre de cette maladie, est de tromper ceux qui en sont victimes. S'ils se croyaient vraiment scrupuleux, ils seraient bientôt guéris. Mais le difficile est de les en convaincre. Toujours ils ont une porte de derrière pour s'échapper. «Je crains de ne m'être pas bien expliqué ; je crains qu'on ne m'ait pas compris ; je crains de n'avoir pas eu assez de contrition ; je crains de pécher en tout ce que je fais». Combien de saints et habiles confesseurs ont échoué dans cette cure, et échouent encore tous les jours.

Très dangereuse : Le scrupule conduit au dégoût du devoir ; le dégoût au relâchement ; le relâchement à l'indifférence ; l'indifférence à l'abandon final, non seulement des pratiques de surérogation, mais encore des obligations les plus importantes. Comme il arrive trop souvent, tout cela se termine par la perte de la foi ou la perte de la tête.

Un pareil malheur est d'autant plus à craindre que le scrupule, arrivé à un certain degré, envahit le passé, le présent et l'avenir. Le passé, par la crainte de n'avoir jamais fait de bonnes confessions ; le présent par la crainte de pécher dans tout ce qu'on fait, ce qu'on dit ou ce qu'on pense ; l'avenir, par la crainte exagérée de n'être pas sauvé.

Venir au secours de ces pauvres âmes et rappeler à leurs confesseurs la direction des maîtres les plus expérimentés dans la conduite des âmes : tel est l'objet de cet ouvrage (...)"

C'est un sujet délicat à aborder que le scrupule, il ronge les âmes.

Il m'est arrivé plus d'une fois, même très souvent de souffrir de mon tempérament scrupuleux et je pense ne pas être la seule loin de là. Combien de Chrétiens voient parfois toute la vie spirituelle devient une cause de tourment, d'angoisse avec une blessure sincère.

L'anxiété peut alors nous anéantir en quelques jours, au point de pleurer sans plus oser aller à l'Eglise, s'enfermer dans une culpabilité morbide et destructrice où seul Jésus peut nous sauver.
Comment faire pour que notre vie avec Dieu ne devienne pas un calvaire, alors que ce même Dieu spirituellement fait notre délice?
C'est là l'enjeu de la guérison.

Je suis en quête de remèdes pratiques contre le scrupule..


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Sam 16 Juin 2012, 18:56

Rose a écrit:
LE SCRUPULE

(PETIT MANUEL DE DIRECTION A L'USAGE DES AMES TIMORÉES ET DE LEURS CONFESSEURS)
d'après Saint François de Sales et Saint Alphonse de Liguori, Docteurs de l'Église

Citation :
Parmi les maladies morales, une des plus dignes de pitié, des plus difficiles à guérir et des plus dangereuses : c'est le scrupule.

Digne de pitié : Elle atteint les meilleures âmes, dont elle transforme la délicatesse de conscience, en craintes vaines et en pusillanimité. D'enfants du Calvaire, elle en fait des esclaves du Sinaï. Au lieu de trouver la joie et le repos dans le service du bon Maître, qui a dit : «Mon joug est doux et mon fardeau léger», la religion leur est à charge. Tous les devoirs qu'elle impose sont pour elles, autant de sources d'inquiétudes et de tourments.

Difficile à guérir : Le caractère propre de cette maladie, est de tromper ceux qui en sont victimes. S'ils se croyaient vraiment scrupuleux, ils seraient bientôt guéris. Mais le difficile est de les en convaincre. Toujours ils ont une porte de derrière pour s'échapper. «Je crains de ne m'être pas bien expliqué ; je crains qu'on ne m'ait pas compris ; je crains de n'avoir pas eu assez de contrition ; je crains de pécher en tout ce que je fais». Combien de saints et habiles confesseurs ont échoué dans cette cure, et échouent encore tous les jours.

Très dangereuse : Le scrupule conduit au dégoût du devoir ; le dégoût au relâchement ; le relâchement à l'indifférence ; l'indifférence à l'abandon final, non seulement des pratiques de surérogation, mais encore des obligations les plus importantes. Comme il arrive trop souvent, tout cela se termine par la perte de la foi ou la perte de la tête.

Un pareil malheur est d'autant plus à craindre que le scrupule, arrivé à un certain degré, envahit le passé, le présent et l'avenir. Le passé, par la crainte de n'avoir jamais fait de bonnes confessions ; le présent par la crainte de pécher dans tout ce qu'on fait, ce qu'on dit ou ce qu'on pense ; l'avenir, par la crainte exagérée de n'être pas sauvé.

Venir au secours de ces pauvres âmes et rappeler à leurs confesseurs la direction des maîtres les plus expérimentés dans la conduite des âmes : tel est l'objet de cet ouvrage (...)"

C'est un sujet délicat à aborder que le scrupule, il ronge les âmes.

Il m'est arrivé plus d'une fois, même très souvent de souffrir de mon tempérament scrupuleux et je pense ne pas être la seule loin de là. Combien de Chrétiens voient parfois toute la vie spirituelle devient une cause de tourment, d'angoisse avec une blessure sincère.

L'anxiété peut alors nous anéantir en quelques jours, au point de pleurer sans plus oser aller à l'Eglise, s'enfermer dans une culpabilité morbide et destructrice où seul Jésus peut nous sauver.
Comment faire pour que notre vie avec Dieu ne devienne pas un calvaire, alors que ce même Dieu spirituellement fait notre délice?
C'est là l'enjeu de la guérison.

Je suis en quête de remèdes pratiques contre le scrupule..



Chère Rose, tu as ouvert un sujet intéressant !

Même la petite Thérèse a souffert de la maladie des scrupules.

Je ne suis pas une sainte et j'en ai aussi souffert, il y a des années je craignais pour mon Salut , de perdre mon Salut et je pleurais tout le temps angoissée ....

Si tu permets, un des remèdes est de se consacrer au Coeur de Jésus, l'Adoration le plus possible afin de Lui rendre Amour pour Amour et prier la Sainte Vierge une neuvaine par exemple à la médaille miraculeuse et le chapelet.

Un remède puissant (du moins pour moi) qui rend vite la Paix de l'âme est aussi de réciter le chapelet à la Miséricorde Divine.

Confie tout dans le Coeur de Jésus, Jette tous tes doutes, tes scrupules dans Son Coeur .. et Lui qui ne demande qu'à aimer rendras la Paix !

Voilà mon humble avis , mon expérience et je peux comprendre ces tourments, c'est un palier spirituel je crois par où nous devons passer.

Préfères tu que je vouvoie dis le moi simplement Rose, cela ne me dérangera pas ... et je prie pour toi !

:sts:


Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Le scrupule   Sam 16 Juin 2012, 18:59

Bonsoir,

Rose a écrit :
Citation :
Je suis en quête de remèdes pratiques contre le scrupule..

Un bon remède : LA JOIE EN DIEU ! cheers

Allez, vous me prendrez chaque jour une grande dose de :

http://docteurangelique.forumactif.com/t12957-les-dix-commandements-de-la-joie-bonus-joyeux-d_b

Pas de limitation de prise, à prendre autant de fois que nécessaire en cas de besoin Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Sam 16 Juin 2012, 19:03

Avec ces dix commandements on peut trouver la Joie Parfaite telle que la possédait Saint François d'Assise le Poverello !

Et le détachement ... demander la grâce du "détachement" voilà qui libère et rend Joyeux !

Surtout le détachement de soi ! cela vaut aussi pour moi ...
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Le scrupule   Sam 16 Juin 2012, 19:11

Le détachement ou l'abandon en Dieu.

La lecture des manuscrits autobiographiques de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face est une aide excellemment précieuse pour se faire grâce à la "Petit Voie de l'Enfance Spirituelle".

Celui qui se noie dans ses scrupules n'est pas assez "ancré" en Dieu et compte trop sur ses propres forces pour avancer et donc au final, n'avance plus.
Celui qui sait qu'il ne peut rien faire sans Dieu, s'il se trompe ou fait une erreur, se précipite vers Dieu aussitôt, raconte sa mésaventure, et en prend note pour l'éviter sur sa route qu'il reprend de suite sans tergiverser.

Je peux réussir à l'écrire, mais quand à l'appliquer au quotidien, c'est une autre histoire ... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Sam 16 Juin 2012, 19:18

FreedomForKingKong78 a écrit:
Le détachement ou l'abandon en Dieu.

La lecture des manuscrits autobiographiques de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face est une aide excellemment précieuse pour se faire grâce à la "Petit Voie de l'Enfance Spirituelle".

Celui qui se noie dans ses scrupules n'est pas assez "ancré" en Dieu et compte trop sur ses propres forces pour avancer et donc au final, n'avance plus.
Celui qui sait qu'il ne peut rien faire sans Dieu, s'il se trompe ou fait une erreur, se précipite vers Dieu aussitôt, raconte sa mésaventure, et en prend note pour l'éviter sur sa route qu'il reprend de suite sans tergiverser.

Je peux réussir à l'écrire, mais quand à l'appliquer au quotidien, c'est une autre histoire ... Embarassed

Je suis tout-à-fait d'accord et aussi pour l'appliquer au quotidien .... Embarassed

En fait, se précipiter aussitôt vers Dieu est l'attitude de l'enfant, la petite voie de Sainte Thérèse.

Dès qu'elle fut délivrée des scrupules, elle avança à pas de géants ...

Combien j'aime cette Sainte, c'est avec joie qu'en octobre j'assiterai aux fêtes thérésiennes à Lisieux.



Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Le scrupule   Sam 16 Juin 2012, 19:28

L'abandon en Dieu voici ce que nous dit Mère Térésa, grande fan de Sainte Thérèse puisqu'elle a choisi son nom à cause de sa considération pour elle :

"Il y a une chose que Jésus me demande : c'est de reposer sur lui, en Lui et uniquement en lui que je mette mon entière confiance ; que je m'abandonne à lui sans réserve.
Même quand tout va mal et que je me sens comme un navire sans gouvernail, je dois me livrer totalement à lui.
Je ne dois pas compter les étapes du voyage qu'il veut me faire faire.
Je ne dois pas désirer une claire perception de mon avance sur la route, ni connaître avec certitude où j'en suis sur le chemin de la sainteté.
Je lui demande de faire de moi une sainte, cependant je dois lui laisser le choix de la sainteté et davantage encore les moyens qui y conduisent."


Mère Térésa.


Fêtes thérésiennes d'octobre à Lisieux ?
Ça mériterait un sujet !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Sam 16 Juin 2012, 19:37

FreedomForKingKong78 a écrit:
L'abandon en Dieu voici ce que nous dit Mère Térésa, grande fan de Sainte Thérèse puisqu'elle a choisi son nom à cause de sa considération pour elle :

"Il y a une chose que Jésus me demande : c'est de reposer sur lui, en Lui et uniquement en lui que je mette mon entière confiance ; que je m'abandonne à lui sans réserve.
Même quand tout va mal et que je me sens comme un navire sans gouvernail, je dois me livrer totalement à lui.
Je ne dois pas compter les étapes du voyage qu'il veut me faire faire.
Je ne dois pas désirer une claire perception de mon avance sur la route, ni connaître avec certitude où j'en suis sur le chemin de la sainteté.
Je lui demande de faire de moi une sainte, cependant je dois lui laisser le choix de la sainteté et davantage encore les moyens qui y conduisent."


Mère Térésa.


Fêtes thérésiennes d'octobre à Lisieux ?
Ça mériterait un sujet !

N'est ce pas un peu tôt ??

J'ai participé aussi l'année dernière mais j'ai raté hélas beaucoup de photos, j'espère que cette année je n'aurai pas de problèmes.

Excellent, ce texte de Mère Térésa !

Je fus d'abord fan de Thérèse d'Avila, ensuite Thérèse de Lisieux et maintenant Mère Térésa .. je suis fan des 3 Thérèses ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Le scrupule   Sam 16 Juin 2012, 23:23

Citation :
Chère Rose, tu as ouvert un sujet intéressant !

Même la petite Thérèse a souffert de la maladie des scrupules.

Je ne suis pas une sainte et j'en ai aussi souffert, il y a des années je craignais pour mon Salut , de perdre mon Salut et je pleurais tout le temps angoissée ....

Si tu permets, un des remèdes est de se consacrer au Coeur de Jésus, l'Adoration le plus possible afin de Lui rendre Amour pour Amour et prier la Sainte Vierge une neuvaine par exemple à la médaille miraculeuse et le chapelet.

Un remède puissant (du moins pour moi) qui rend vite la Paix de l'âme est aussi de réciter le chapelet à la Miséricorde Divine.

Confie tout dans le Coeur de Jésus, Jette tous tes doutes, tes scrupules dans Son Coeur .. et Lui qui ne demande qu'à aimer rendras la Paix !

Voilà mon humble avis , mon expérience et je peux comprendre ces tourments, c'est un palier spirituel je crois par où nous devons passer.

Préfères tu que je vouvoie dis le moi simplement Rose, cela ne me dérangera pas ... et je prie pour toi !

Merci pour ces précieux conseils. Le Coeur adorable de Notre Seigneur, débordant de miséricorde et de tendresse est certainement le meilleur endroit où je puisse me réfugier loin des assauts culpabilisants du démon en effet.
Seul Jésus peut m'apaiser dans ces moments si difficiles où je pleure et m'isole dans ma souffrance. Je travaille donc un nouvel élément de notre relation: la Confiance.

A chaque fois que je suis anéantie par les scrupules et que je finis par terre j'entends en moi raisonner sa réponse à toutes mes plaintes: " tu n'as pas confiance en moi, je suis venue pour sauver"...
C'est difficile à expliquer mais mon âme perçoit cette réponse, et je sais que pour avancer ensemble je vais devoir calmer mes tensions religieuses. J'ai une énorme pression de perfectionnisme.

L'Adoration est aussi un bain de Consolation, sa présence réelle me rassure. Je peux déverser mes flots de honte, de malaise et de désir...

Je vais poursuivre dans cette voie et chercher le secours auprès du Seigneur au lieu de compter sur mes propres force. Very Happy

( Aucun problème pour le tutoiement Julienne, ;) )

Citation :
Celui qui se noie dans ses scrupules n'est pas assez "ancré" en Dieu et compte trop sur ses propres forces pour avancer et donc au final, n'avance plus.
Celui qui sait qu'il ne peut rien faire sans Dieu, s'il se trompe ou fait une erreur, se précipite vers Dieu aussitôt, raconte sa mésaventure, et en prend note pour l'éviter sur sa route qu'il reprend de suite sans tergiverser.

Oui, c'est vrai. Il y a peut être un péché de présomption qui se dissimule derrière tout cela et un manque de simplicité enfantine.

Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Le scrupule   Sam 16 Juin 2012, 23:48

Rose a écrit :
Citation :
J'ai une énorme pression de perfectionnisme.

Ouille, j'espère ne pas être trop rude et briser une illusion :

L'humain est imparfait, comme vous faites partie de cette humanité, malheureusement vous êtes aussi imparfaite Rose ^^

Comment s'approcher de cette perfection, puisque c'est une des exigences de Dieu ?
Par la répétition des efforts sur le chemin de l'enseignement du Christ et en s'en remettant au Père, à Jésus, à la Sainte Vierge, aux anges (particulièrement à son ange gardien), aux saints avec foi en leur aide quand on rencontre des difficultés sur celui-ci.

Seul Dieu est grand, seul Dieu est bon, seul Dieu est la source de toute sainteté, rien est grâce à nous, tout est grâce à Lui.
Une seule solution pour la perfection, chercher, demander, frapper avec confiance, espérance et persévérance.

Le trouble et la confusion sont les armes de l'adversaire.
Mais il est bon cependant de pratiquer l'introspection avec le même regard et la même bienveillance que nous porte notre Créateur.

Les scrupules sont nécessaires, preuve que nous avons conscience du mal de nos actions et du bien qui aurait été possible, le tout est qu'ils ne deviennent pas un poids dans notre élan vers Dieu mais qu'ils servent de tremplin par la foi en sa miséricorde.
Sainte Thérèse, malgré le regret de l'avoir commis, était contente parfois d'avoir un péché à se faire pardonner, de pouvoir étancher ainsi la soif de miséricorde de Dieu.

Dieu ne veut pas notre perte, Il ne veut qu'une chose : nous sauver.
C'est très simple en fait : on aime Dieu, on s'aime, on aime les autres, la vie est belle
:arc:

Dommage que ce qui est aussi simple en parole est aussi compliqué en actes ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 03:11

Citation :
Je suis en quête de remèdes pratiques contre le scrupule

Être convaincue que tu fais la joie de Dieu,
se souvenir que les minuscules actes de pénitence, s'ils peuvent réjouir Jésus, n'en deviennent pas occasion de péché s'il y a manquement (la loi est faite pour l'homme, non l'homme pour la loi) et s'accorder de temps en temps une satisfaction (si beaucoup de privation il y a) en sachant bien que Jésus t'a donné des sens pour que tu puissent en user pour Sa gloire.
Si les scrupules viennent plutôt du fait de manque de privations etc, se réjouir d'être dans cet état de faiblesse, car bientôt, Il exaucera tes prières et t'en délivrera. Tu ne le devra qu'à Lui, ce sera votre petite histoire.

En fait, il y a des tonnes de manières différentes d'avoir des scrupules. Le scrupule, c'est par définition considérer comme péché ce qui n'en est pas un, et s'en vouloir. Il faut toujours se référer au message de Jésus dans les évangiles pour voir combien il est doux envres les plus grands pécheurs, et combien il libère des jougs trops lours (les épis arrachés le sabbat, etc). Dans tous les cas, garder à l'esprit : la paix (que votre âme ne se trouble pas ! ) et la joie (est-il utile de citer toute la Bible ? ). Ce sont les garants de l'état de grâce. "Ma joie, nulle ne vous la ravira".
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 03:35

Citation :

Je ne suis pas une sainte et j'en ai aussi
souffert, il y a des années je craignais pour mon Salut , de perdre mon
Salut et je pleurais tout le temps angoissée ....

Si tu permets,
un des remèdes est de se consacrer au Coeur de Jésus, l'Adoration le
plus possible afin de Lui rendre Amour pour Amour et prier la Sainte
Vierge une neuvaine par exemple à la médaille miraculeuse et le
chapelet.
Ou un remède encore plus efficace : porter le scapulaire du mont Carmel. La sainte Vierge a promis le salut à quiconque le porterait : elle nous protège sous so manteau. Ainsi, nous n'avons plus qu'à nous abandonner à sa promesse. C'est très apaisant, car depuis que je le porte, je ne crains plus les flammes de l'enfer, je sais qu'elle m'en préservera. Jésus m'a appelé dans son Royaume, aussi pécheur que je suis, j'irais.

La petite Thérèse disait : "Quand bien même je serais la pire criminelle que le monde ait jamais porté, je ne craindrais pas de me jeter tout contre Dieu. Tous les crimes de l'univers réunis ne seraient qu'une goutte d'eau dans un brasier de miséricorde."

Alors on peut vivre sereinement l'abandon :
"Au dernier jour, je me présenterais devant Vous les mains vides, car je ne travailles pas pour amasser des biens au ciel. Toutes nos justices ont des tâches à Vos yeux. Non, je veux travailler dans l'unique but de vous faire plaisir, et de vous gagner des âmes qui vous aimeront éternellement."

Portez le scapulaire, ayez l'assurance d'être sous le manteau et le regard bienveillant de Marie, et soyez assurés qu'elle vous mènera vers son Fils préservées de bien des péchés.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 04:18

Rose a écrit:

Merci pour ces précieux conseils. Le Coeur adorable de Notre Seigneur, débordant de miséricorde et de tendresse est certainement le meilleur endroit où je puisse me réfugier loin des assauts culpabilisants du démon en effet.
Seul Jésus peut m'apaiser dans ces moments si difficiles où je pleure et m'isole dans ma souffrance. Je travaille donc un nouvel élément de notre relation: la Confiance.


Gaw, c'est à ce point...
silent

J'ai également vécu des moments semblables à ceux-ci, plus rarement cependant, ça a donné lieu à des errements sans fin (enfin si, grâce à Dieu!).
Ensuite, c'est un cercle vicieux : tu culpabilise d'avoir été maladroite ou imparfaite, alors tu souffre, et tu culpabilise de culpabiliser, et tu re-souffre.
Le mieux est de ne pas trop te prendre la tête : chasse les pensées que tu offense Dieu par des futilités, rappelle-toi qu'Il pourrait t'abandonner et créer mille chérubins qui l'aimeraient cent fois mieux que toi et qui le serviraient de manière parfaite. Mais c'est toi qu'Il veut, car il aime ta misère, Il t'aime telle que tu es et tu es Sa joie !

Bref, chasse tranquillement ces pensées, si elles reviennent, eh bien, chasse-les tout aussi tranquillement. L'ennemi finira par se lasser, comme toujours. Et Jésus finira par te relever au moment où Il le jugera bon, alors aie confiance !

*A ce propos, je tiens à préciser que les pensées que l'on a qui sont indépendantes de notre volonté ne sont pas péché tant que l'on n'y consent pas ou qu'on ne s'y attarde pas. Il faut les chasser sans se faire violence. Si elles reviennent, les chasser encore et en faire un sujet de patience jusqu'à ce qu'elles disparaissent.*




A chaque fois que je suis anéantie par les scrupules et que je finis par terre j'entends en moi raisonner sa réponse à toutes mes plaintes: " tu n'as pas confiance en moi, je suis venue pour sauver"...

Et tu culpabilise de culpabiliser.
Cercle vicieux...
Dis : "Oh pardon Jésus, avec votre grâce, je ne le ferais plus". Apprête-toi à le dénoncer en confession, et puis passe à autre chose !

C'est difficile à expliquer mais mon âme perçoit cette réponse, et je sais que pour avancer ensemble je vais devoir calmer mes tensions religieuses. J'ai une énorme pression de perfectionnisme.

Vouloir tendre au perfectionnisme dans la sainteté est tout à fait louable, mais il nous faut apprendre à accepter l'état intermédiaire qui est l'imperfection, sans pour autant s'y complaire. Il y a un juste milieux.
Il y a le péché comme le Seigneur le déteste, et la misère comme Il l'aime, bien que celle-ci puisse nous entrainer à pécher. "Car lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort". Dans mon néant, je m'abandonne à Dieu qui me donne Lui-même de la mesure dont j'ai besoin. "Dieu ne peut pas remplir ce qui est déjà plein". Il vaut donc mieux pour moi être misérable et humble que parfait de mes propres forces, car dans le premier cas, c'est Jésus Lui-même qui pourvoira.

L'Adoration est aussi un bain de Consolation, sa présence réelle me rassure. Je peux déverser mes flots de honte, de malaise et de désir...

Je vais poursuivre dans cette voie et chercher le secours auprès du Seigneur au lieu de compter sur mes propres force. Very Happy

( Aucun problème pour le tutoiement Julienne, Wink )

Citation :
Celui qui se noie dans ses scrupules n'est pas assez "ancré" en Dieu et compte trop sur ses propres forces pour avancer et donc au final, n'avance plus.
Celui qui sait qu'il ne peut rien faire sans Dieu, s'il se trompe ou fait une erreur, se précipite vers Dieu aussitôt, raconte sa mésaventure, et en prend note pour l'éviter sur sa route qu'il reprend de suite sans tergiverser.

Oui, c'est vrai. Il y a peut être un péché de présomption qui se dissimule derrière tout cela et un manque de simplicité enfantine.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 06:41

Beaucoup d'entre vous donnent, comme remède au scrupule, un surcroît de pratiques de piété.

Je ne crois pas qu'on puisse guérir une hémorragie par une saignée de plus.

Je me demande en effet si le scrupule ne participe pas aux effets d'un excès dans les pratiques de piété, et d'un manque de la pratique de sa foi par la joie, la musique, le rire, les promenades dans les beaux paysages, l'amitié pleine de rire.

Un peu comme lorsque Jésus, lors des mariages, s'amusait, multipliait le vin, guérissait exprès le samedi, bref, faisait exploser PAR LA VIE le cadre des règles tatillonnes de la loi juive.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 06:58

Rose a écrit:

C'est un sujet délicat à aborder que le scrupule, il ronge les âmes.
Il m'est arrivé plus d'une fois, même très souvent de souffrir de mon tempérament scrupuleux et je pense ne pas être la seule loin de là. Combien de Chrétiens voient parfois toute la vie spirituelle devient une cause de tourment, d'angoisse avec une blessure sincère.
L'anxiété peut alors nous anéantir en quelques jours, au point de pleurer sans plus oser aller à l'Eglise, s'enfermer dans une culpabilité morbide et destructrice où seul Jésus peut nous sauver.
Comment faire pour que notre vie avec Dieu ne devienne pas un calvaire, alors que ce même Dieu spirituellement fait notre délice?
C'est là l'enjeu de la guérison.
Je suis en quête de remèdes pratiques contre le scrupule..
Ma chère Rose,
Tout d'abord, que diriez-vous si j'écrivais que vous étes une femme sans scrupule ? Vous seriez en droit de me traiter de goujat ou de ne je ne sais de quel autre nom d'oiseau, car ce serait une insulte. Laughing
Ce qui vous arrive est très commun et, si j'osais, je dirai que celui qui n'a jamais ressenti cet excès de scrupules vous jette la première pierre.
Lorsque cela m'arrive, j'applique à la lettre la réponse du saint curé d'Ars à un pécheur. Un jour, à quelqu’un qui lui déclarait qu’il n’était pas digne de recevoir la communion, il lui a répondu « Vous n’en êtres pas digne, mais vous en avez besoin »
Alors, pas d'hésitations : dès les premiers symptômes, foncez dans une église !
Bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 08:19

Nous pouvons avoir des scrupules de diverses manieres mais l'essentiel c'est de tenter de changer avec le concours de la Grâce.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 12:48

Citation :

Y'a pas photo, votre nouvelle signature est plus sobre et plus classe ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 20:31

Citation :
Gaw, c'est à ce point...

J'ai également vécu des moments semblables à ceux-ci, plus rarement cependant, ça a donné lieu à des errements sans fin (enfin si, grâce à Dieu!).
Ensuite, c'est un cercle vicieux : tu culpabilise d'avoir été maladroite ou imparfaite, alors tu souffre, et tu culpabilise de culpabiliser, et tu re-souffre.
Le mieux est de ne pas trop te prendre la tête : chasse les pensées que tu offense Dieu par des futilités, rappelle-toi qu'Il pourrait t'abandonner et créer mille chérubins qui l'aimeraient cent fois mieux que toi et qui le serviraient de manière parfaite. Mais c'est toi qu'Il veut, car il aime ta misère, Il t'aime telle que tu es et tu es Sa joie !

Bref, chasse tranquillement ces pensées, si elles reviennent, eh bien, chasse-les tout aussi tranquillement. L'ennemi finira par se lasser, comme toujours. Et Jésus finira par te relever au moment où Il le jugera bon, alors aie confiance !

*A ce propos, je tiens à préciser que les pensées que l'on a qui sont indépendantes de notre volonté ne sont pas péché tant que l'on n'y consent pas ou qu'on ne s'y attarde pas. Il faut les chasser sans se faire violence. Si elles reviennent, les chasser encore et en faire un sujet de patience jusqu'à ce qu'elles disparaissent.*

Oui, je suis très sensible et vite culpabilisée. Ma vie spirituelle a des allures de mélodrame parfois, où Jésus vient encore et toujours me sauver quand je pleure sans pouvoir m'arrêter..

Je ne peux pas chasser ces pensées, je culpabilise aussitôt qu'elles arrivent et j'ai le sentiment que c'est de ma faute si mon inconscient est indiscipliné. Tout me torture très vite et plus je me crispe, plus je dérape.
Je travaille cet aspect maladif avec mon accompagnateur spirituel.

Citation :
Et tu culpabilise de culpabiliser.
Cercle vicieux...
Dis : "Oh pardon Jésus, avec votre grâce, je ne le ferais plus". Apprête-toi à le dénoncer en confession, et puis passe à autre chose !

Oui, bien sur que c'est un cercle vicieux, où la seule issue est de stopper net la descente en enfer via les sacrements et la prière.
Trop sobre pour moi, j'en suis incapable. Je vais revenir là dessus toute la journée, et angoisser la nuit parce que j'ai fais du mal à notre relation, et que c'est de ma faute, que peut être je ne l'aime pas, que.....
Et oui de fait ce manque de confiance me fait plus de mal que le péché initial au final donc à présent que j'ai réalisé mon "erreur" j'ai décidé de rééquilibrer ma réaction et me détacher de mes actions en un sens.

Citation :
Je me demande en effet si le scrupule ne participe pas aux effets d'un excès dans les pratiques de piété, et d'un manque de la pratique de sa foi par la joie, la musique, le rire, les promenades dans les beaux paysages, l'amitié pleine de rire.

J'y songerai. Faire baisser la tension par des activités spirituelles de détente.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 20:39

J'insiste :

Arnaud Dumouch a écrit:
Beaucoup d'entre vous donnent, comme remède au scrupule, un surcroît de pratiques de piété.

Je ne crois pas qu'on puisse guérir une hémorragie par une saignée de plus.

Je me demande en effet si le scrupule ne participe pas aux effets d'un excès dans les pratiques de piété, et d'un manque de la pratique de sa foi par la joie, la musique, le rire, les promenades dans les beaux paysages, l'amitié pleine de rire.

Un peu comme lorsque Jésus, lors des mariages, s'amusait, multipliait le vin, guérissait exprès le samedi, bref, faisait exploser PAR LA VIE le cadre des règles tatillonnes de la loi juive.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 21:43

Et tu as raison d'insister Arnaud.

Je me souviens d'un Assomptionnistes à qui j'avais fait part de mes scrupules... il m'avait dit "allez on va boire un panaché et tu vas voir, ça va passer"...

Laughing


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:02

salut

Le père Emmanuel de Floris était pareil.

si on confessait un péché, il disait : "Toi aussi ? Moi aussi !"

Si on confessait un péché qui n'en était pas un il disait : "Fiche le camp. Pèche puis reviens te confesser".

Une vidéo sur lui :




_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:08

ça rassure qu'il y a des prêtres comme ça ! I love you

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Le père Emmanuel de Floris était pareil. Si on confessait un péché qui n'en était pas un il disait : "Fiche le camp. Pèche puis reviens te confesser".
:rigolo: :rigolo: :rigolo:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:19

Rose a écrit:
Citation :
Gaw, c'est à ce point...

J'ai également vécu des moments semblables à ceux-ci, plus rarement cependant, ça a donné lieu à des errements sans fin (enfin si, grâce à Dieu!).
Ensuite, c'est un cercle vicieux : tu culpabilise d'avoir été maladroite ou imparfaite, alors tu souffre, et tu culpabilise de culpabiliser, et tu re-souffre.
Le mieux est de ne pas trop te prendre la tête : chasse les pensées que tu offense Dieu par des futilités, rappelle-toi qu'Il pourrait t'abandonner et créer mille chérubins qui l'aimeraient cent fois mieux que toi et qui le serviraient de manière parfaite. Mais c'est toi qu'Il veut, car il aime ta misère, Il t'aime telle que tu es et tu es Sa joie !

Bref, chasse tranquillement ces pensées, si elles reviennent, eh bien, chasse-les tout aussi tranquillement. L'ennemi finira par se lasser, comme toujours. Et Jésus finira par te relever au moment où Il le jugera bon, alors aie confiance !

*A ce propos, je tiens à préciser que les pensées que l'on a qui sont indépendantes de notre volonté ne sont pas péché tant que l'on n'y consent pas ou qu'on ne s'y attarde pas. Il faut les chasser sans se faire violence. Si elles reviennent, les chasser encore et en faire un sujet de patience jusqu'à ce qu'elles disparaissent.*

Oui, je suis très sensible et vite culpabilisée. Ma vie spirituelle a des allures de mélodrame parfois, où Jésus vient encore et toujours me sauver quand je pleure sans pouvoir m'arrêter..

Je ne peux pas chasser ces pensées, je culpabilise aussitôt qu'elles arrivent et j'ai le sentiment que c'est de ma faute si mon inconscient est indiscipliné. Tout me torture très vite et plus je me crispe, plus je dérape.
Je travaille cet aspect maladif avec mon accompagnateur spirituel.

Citation :
Et tu culpabilise de culpabiliser.
Cercle vicieux...
Dis : "Oh pardon Jésus, avec votre grâce, je ne le ferais plus". Apprête-toi à le dénoncer en confession, et puis passe à autre chose !

Oui, bien sur que c'est un cercle vicieux, où la seule issue est de stopper net la descente en enfer via les sacrements et la prière.
Trop sobre pour moi, j'en suis incapable. Je vais revenir là dessus toute la journée, et angoisser la nuit parce que j'ai fais du mal à notre relation, et que c'est de ma faute, que peut être je ne l'aime pas, que.....
Et oui de fait ce manque de confiance me fait plus de mal que le péché initial au final donc à présent que j'ai réalisé mon "erreur" j'ai décidé de rééquilibrer ma réaction et me détacher de mes actions en un sens.

Citation :
Je me demande en effet si le scrupule ne participe pas aux effets d'un excès dans les pratiques de piété, et d'un manque de la pratique de sa foi par la joie, la musique, le rire, les promenades dans les beaux paysages, l'amitié pleine de rire.

J'y songerai. Faire baisser la tension par des activités spirituelles de détente.

Chère Rose !

bonsoir sunny

Tu arriveras à surmonter cette épreuve, je le sais ..

En toi, à te lire je ressens l' humilité car tu es très naturelle et sans fard dans tes propos ..

Et l' humilité nous délivre de tout !!


Jésus travaille les coeurs, il nous broie, il nous passe à la moulure afin de nous faire avancer sur le chemin de Vie..

Je ne dis pas que nous aurons acquis l'humilité PARFAITE mais une certaine humilité ..

Je ne désire pas donner de détails sur le net mais je sais par expérience qu'avoir le coeur broyé (par un moyen que Dieu a choisi et qu'Il connait Seul) nous délivre ...... j'insiste je ne dis pas que nous avons l'humilité parfaite ... cela c'est autre chose !

Mais si sur notre chemin nous ne rencontrons pas la croix, nous nous trompons de direction et je cite ici St Josémaria Escriva le fondateur de l'Opus Dei ..

Par ces souffrances de tes scrupules, ton coeur est broyé .. et donc tu avanceras dans la Voie Spirituelle .. Very Happy

Union de prières

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:24

Petit messager a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Le père Emmanuel de Floris était pareil. Si on confessait un péché qui n'en était pas un il disait : "Fiche le camp. Pèche puis reviens te confesser".
:rigolo: :rigolo: :rigolo:

Il serait bien de prendre ce sujet au sérieux ...

Ceux qui souffrent de cela ont besoin d'aide , je suis la première à rire quand il le faut car j'aime rire et j'aime beaucoup ceux qui me font rire .... j'adore cela !!! rire et le mieux rire de moi !! quel bonheur suprême lol! sunny

Mes meilleurs amitiés Petit messager :bisou:

Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:36

Arnaud Dumouch a écrit:
J'insiste :

Arnaud Dumouch a écrit:
Beaucoup d'entre vous donnent, comme remède au scrupule, un surcroît de pratiques de piété.

Je ne crois pas qu'on puisse guérir une hémorragie par une saignée de plus.

Je me demande en effet si le scrupule ne participe pas aux effets d'un excès dans les pratiques de piété, et d'un manque de la pratique de sa foi par la joie, la musique, le rire, les promenades dans les beaux paysages, l'amitié pleine de rire.

Un peu comme lorsque Jésus, lors des mariages, s'amusait, multipliait le vin, guérissait exprès le samedi, bref, faisait exploser PAR LA VIE le cadre des règles tatillonnes de la loi juive.

Tout à fait d'accord avec Arnaud !

Chère Rose, moi aussi j'ai souffert de scrupules -encore un peu parfois, mais c'est devenu rare, Dieu merci - mais j'en ai été guérie lorsque j'ai trouvé le directeur spirituel qui me convenait.

J'ai dû prier beaucoup pour que le Seigneur m'envoie celui qui me fallait, j'ai patienté, tatônné, mais aujourd'hui, lorsque j'ai un scupule, je l'appelle illico, je lui en parle, et en un mot (parfois même par texto !!), il balaye tout ça et je repart toute tranquille et sereine, parce que je lui fais toute confiance.

En fait, je tiens de lui trois clés précieuses pour la paix de l'âme scrupuleuse :

- fidélité au devoir d'état

- la messe

- l'obéissance (aveugle si l'âme est très scrupuleuse) au directeur spirituel
.

J'ajoute qu'une fois, alors que je me confessais d'un péché qui pouvait donner un mauvais témoignage de ma foi chrétienne à mon entourage, un prêtre m'a dit :

"Ne vous inquiétez pas de cela; c'est toujours la fin de l'histoire qui compte, et qui est le vrai témoignage, pas les péripéties !!"

Cette petite phrase a été une véritable délivrance pour moi !!

Et pour finir, n'oublions jamais que les saints avaient TOUS des défauts, parfois ENORMES !! affraid ;)

Car nous sommes tous abîmés par le péché, qui que nous soyons, la perfection est à Dieu Seul, et ça tombe bien : c'est Lui qui nous sauve !! sans Lui, nous ne pouvons rien faire I love you :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:38

Hello Julienne Very Happy Je n'avais pas lu tout le topic. Arnaud a raison bien sûr, la joie, les promenades, l'amitié, le rire - quand on peut -, c'est sain. C'est surtout par rapport aux promenades dans la nature que j'insisterais dans le cas de Rose. Des promenades régulières en compagnie d'amis dans la nature. Pourquoi pas des petites randonnées si tu as un club pas loin de chez toi Rose ?

La sainte Vierge elle-même nous rappelle l'importance de la nature. On se vide la tête, on se ressource. Combiné à l'exercice physique c'est quasi-miraculeux. J'exagère à peine : je crois bien que je l'ai raconté ici mais je ne sais plus où c'est : il y a lgtps, à la pause pique-nique d'une randonnée avec des amis, je m'étais guéri tout seul d'une déprime qui traînait en moins d'une seconde. Miraculeux est le mot ! Et je vous jure que c'est vrai ! Je vais regarder si je retrouve... Ca va être dur...


Dernière édition par Petit messager le Dim 17 Juin 2012, 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:45

Petit messager a écrit:
Hello Julienne Very Happy Je n'avais pas lu tout le topic. Arnaud a raison bien sûr, la joie, les promenades, l'amitié, le rire - quand on peut -, c'est sain. C'est surtout par rapport aux promenades dans la nature que j'insisterais dans le cas de Rose. Des promenades régulières en compagnie d'amis dans la nature. Pourquoi pas des petites randonnées si tu as un club pas loin de chez toi Rose ?

La sainte Vierge elle-même nous rappelle l'importance de la nature. On se vide la tête, on se ressource. Combiné à l'exercice physique c'est quasi-miraculeux. J'exagère à peine : je crois bien que je l'ai raconté ici mais je ne sais plus où c'est : il y a lgtps, à la pause pique-nique d'une randonnée avec des amis, je m'étais guéri tout seul d'une déprime qui traînait en moins d'une seconde. Miraculeux est le mot ! Je vais regarder si je retrouve... Ca va être dur...

Je ne te visais pas Petit messager Very Happy

Je trouve que ce sujet est sérieux et c'est à tous que je m'adressais en me servant de ton post ... désolée..

Je crois qu'en ce domaine un bon directeur spirituel aidera beaucoup ......

Bien sûr que la nature nous fait du bien, nous promener dans la nature nous approche très fort de Dieu ...

La nature si parfaite si belle est la preuve de l'existence de Dieu !

ET dire que parfois on cherche si loin ...

Et je te crois qu'avec un pique-nique avec des amis on se sent bien..

Cet après-midi y avait pique-nique à la paroisse dans les jardins de la Basilique ce fut merveilleux sunny

Et donc tu vois, je ne suis pas amère bien au contraire j'ose dire ce que je pense sans masque et en toute fraternité !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:51

Je sais bien que tu n'es pas amère ma petite Julienne, tu es un des petits ange1 saint-Bernard du Forum :bisou: Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:53

Petit messager a écrit:
Je sais bien que tu n'es pas amère ma petite Julienne, tu es un des petits ange1 saint-Bernard du Forum :bisou: Bonne soirée !

Mais oui tu le sais bien ..... un :greenange: je sais pas !!! Very Happy

Je sais que l' Amour habite mon coeur ..

Bonne soirée à toi aussi

chastes :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:57

j'suis jalouse là Laughing

:bisou: à vous deux

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:58

Espérance a écrit:
j'suis jalouse là Laughing

:bisou: à vous deux

Pour toi aussi :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 22:58

Sur le nature : hier soir tard, je me balladais sur la route et je regardais encore une fois les étoiles. Auparavant il m'était parfois arrivé de demander à Dieu de me montrer encore une fois une très grosse météorite comme ça m'était arrivé une fois (grosse comme la lune, vrai de vrai) - comme pour avoir "un signe". Mais hier je me suis dit : "Arrête tes c..., toute cette voûte étoilée que tu vois, la voie lactée même que tu peux voir, n'est-ce pas le plus beau des signes ? Ah beh dis-donc j'ai passé une bonne nuit hi hi
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 23:03

Petit messager a écrit:
Sur le nature : hier soir tard, je me balladais sur la route et je regardais encore une fois les étoiles. Auparavant il m'était parfois arrivé de demander à Dieu de me montrer encore une fois une très grosse météorite comme ça m'était arrivé une fois (grosse comme la lune, vrai de vrai) - comme pour avoir "un signe". Mais hier je me suis dit : "Arrête tes c..., toute cette voûte étoilée que tu vois, la voie lactée même que tu peux voir, n'est-ce pas le plus beau des signes ? Ah beh dis-donc j'ai passé une bonne nuit hi hi

je comprends Pt messager, je fais pareil, regarder les étoiles me rapproche toujours du Créateur.
Encore que parfois (et même souvent), je pense que chaque étoile est quelqu'un qui est Là-Haut avec Lui...

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 23:03

Ras le bol les bizoux, ça mouille ! Allez on boit un coup champagne A la vôtre, à la tienne toi aussi Rose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 23:05

Petit messager a écrit:
Sur le nature : hier soir tard, je me balladais sur la route et je regardais encore une fois les étoiles. Auparavant il m'était parfois arrivé de demander à Dieu de me montrer encore une fois une très grosse météorite comme ça m'était arrivé une fois (grosse comme la lune, vrai de vrai) - comme pour avoir "un signe". Mais hier je me suis dit : "Arrête tes c..., toute cette voûte étoilée que tu vois, la voie lactée même que tu peux voir, n'est-ce pas le plus beau des signes ? Ah beh dis-donc j'ai passé une bonne nuit hi hi

Non seulement tu as passé une bonne nuit mais tu as grandi dans la Foi !! dans la Connaissance de Dieu.

Car tu as compris que demander des signes à Dieu finalement c'est rester encore au lait et au miel de la foi.

Et tu es parvenu au stade de la nourriture solide ..

S' Il les donne on les prend certes moi comme tout le monde ... sunny Il les donne bien de Lui-même cheers

Au bon moment !! heureux

:bravo: tu as reçu une grande grâce hier soir ......

Louanges à Dieu ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 23:06

Petit messager a écrit:
Ras le bol les bizoux, ça mouille ! Allez on boit un coup champagne A la vôtre, à la tienne toi aussi Rose.

c'est vrai que c'était ce soir

:crepe: champagne

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 23:06

Petit messager a écrit:
Ras le bol les bizoux, ça mouille ! Allez on boit un coup champagne A la vôtre, à la tienne toi aussi Rose.

A ta bonne santé Petit messager, moi j'ai dit hier je prends double dose Very Happy champagne champagne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 23:07

Espérance a écrit:
Petit messager a écrit:
Ras le bol les bizoux, ça mouille ! Allez on boit un coup champagne A la vôtre, à la tienne toi aussi Rose.

c'est vrai que c'était ce soir

:crepe: champagne

huuuuummmmmmm c'est bon les :crepe:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 23:10

Oui pour hier soir, allez je r'mets ça c'est ma tournée :crepe: :crepe: :crepe: Et Gros et chastes bizoux à vous Mesdames.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 23:13

@ Espérance

Quand-même elle était magique ma météorite, j'aimerais bien en revoir une... même un tout ptit peu moins grosse Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16680
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le scrupule   Dim 17 Juin 2012, 23:16

je veux bien te croire Pt messager !
l'étoile que j'aime bien, c'est l'étoile du berger, on dirait qu'elle nous suit...

Allez bonne nuit à vous I love you demain, je vais à Ste Anne d'Auray sunny

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 09:00

Julienne a écrit:
Petit messager a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Le père Emmanuel de Floris était pareil. Si on confessait un péché qui n'en était pas un il disait : "Fiche le camp. Pèche puis reviens te confesser".
:rigolo: :rigolo: :rigolo:

Il serait bien de prendre ce sujet au sérieux ...

Ceux qui souffrent de cela ont besoin d'aide , je suis la première à rire quand il le faut car j'aime rire et j'aime beaucoup ceux qui me font rire .... j'adore cela !!! rire et le mieux rire de moi !! quel bonheur suprême lol! sunny

Mes meilleurs amitiés Petit messager :bisou:


Chère Julienne, justement non car le remède le plus puissant contre le scrupule est l'humour sur soi, sur ses propres petites faiblesses.

C'est aussi le développement de son jugement réaliste sur ce qui est grave ou non.

Jésus n'a cessé d'agir sur ces deux leviers pour "casser" la théologie scrupuleuse et tatillone des pharisiens :

voilà pourquoi il allait aux mariages et faisait apparaitre du vin et donnait des enseignements pour s'expliquer.


Cependant, Jésus a aussi utilisé deux autres armes contres ceux qui étaient coupabnles d'imposer une théologie scrupuleuse au peuple :

La colère comme dans ce texte :
Citation :

Luc 11, 46 Alors il dit : "A vous aussi, les légistes, malheur, parce que vous chargez les gens de fardeaux impossibles à porter et vous-mêmes ne touchez pas à ces fardeaux d'un seul de vos doigts!

La provocation comme dans ce texte :

Citation :

Luc 13, 12 La voyant, Jésus l'interpella et lui dit : "Femme, te voilà délivrée de ton infirmité" ;
Luc 13, 13 puis il lui imposa les mains. Et, à l'instant même, elle se redressa, et elle glorifiait Dieu.
Luc 13, 14 Mais le chef de la synagogue, indigné de ce que Jésus eût fait une guérison le sabbat, prit la parole et dit à la foule : "Il y a six jours pendant lesquels on doit travailler ; venez donc ces jours-là vous faire guérir, et non le jour du sabbat!"
Luc 13, 15 Mais le Seigneur lui répondit : "Hypocrites! chacun de vous, le sabbat, ne délie-t-il pas de la crèche son boeuf ou son âne pour le mener boire?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 09:21

Espérance a écrit:
je veux bien te croire Pt messager !
l'étoile que j'aime bien, c'est l'étoile du berger, on dirait qu'elle nous suit...

Allez bonne nuit à vous I love you demain, je vais à Ste Anne d'Auray sunny

Bon séjour à Ste Anne d'Auray !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 10:14

Pour rebondir sur le sujet, nous avons tous en nous une force extraordinaire, c'est l'étincelle divine qui la permet. C'est un chalenge intéressant que la vie : petit à petit, au fil des expériences, des succès et des échecs, substituer à tout ce qui nous parasite et qui pompe cette énergie, le plus possible de positif, d'espérance, de confiance en soi, d'enthousiasme. Parfois il y a des passages à vide, mais il faut toujours y croire, coûte que coûte - enfin si j'ose dire, on est gagnant en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 12:54

J'ai moi aussi parfois des manifestations de cette maladie des scrupules. Et je dis au Seigneur : "Merci pour tout mon Dieu, pour ces épreuves et même pour celle-ci, je passerai en dessous !" (Je préfère avoir celles-ci que d'autres, que j'aurais bien plus de mal à surmonter. Et je préfère encore avoir parfois trop de scrupules que pas assez).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 13:00

Le scrupule n'est pas une maladie. Soit il est manipulateur, soit il est sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 13:31

doris60 a écrit:
Le scrupule n'est pas une maladie. Soit il est manipulateur, soit il est sincère.
Bien sûr. Il faut distinger le scrupule de la maladie des scrupules. Ce ne sont plus alors des scrupules constructifs, c'est davantage un manque de confiance en soi, un manque de valorisation, et surtout une culpabilité mal orientée. Plutôt que de se complaire à tout bout de champ dans des scrupules exagérés au point de ne plus pouvoir avancer, se demander plutôt si l'on n'est pas coupable d'un manque de confiance dans la vie, afin de pouvoir engager des démarches qui nous feront enfin profiter de la vie.

Je dirais qu'il faut plutôt avoir ce scrupule ci : "Ai-je été assez doux envers moi-même ! Oh non, j'ai été cruel, je me fais du mal à moi-même ! Allez hop, du balai !".


Dernière édition par Petit messager le Lun 18 Juin 2012, 14:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 13:51

[quote="Rose"]LE SCRUPULE

(PETIT MANUEL DE DIRECTION A L'USAGE DES AMES TIMORÉES ET DE LEURS CONFESSEURS)
d'après Saint François de Sales et Saint Alphonse de Liguori, Docteurs de l'Église

Citation :
Parmi les maladies morales, une des plus dignes de pitié, des plus difficiles à guérir et des plus dangereuses : c'est le scrupule.

.
Comment faire pour que notre vie avec Dieu ne devienne pas un calvaire, alors que ce même Dieu spirituellement fait notre délice?
C'est là l'enjeu de la guérison.

Je suis en quête de remèdes pratiques contre le scrupule..




1- Ne plus écouter les enseignements sur l'enfer, le diable les démons satan etc... tous ces épouvantails agiter par les prêtre, et qui nous pourrissent la vie.
2- Croire que dieu est MISERICORDIEU. quelle faute notre Dieu ne pardonne t-il pas?
3- Lire impérativement les trois tome de "Conversation avec Dieu de Neale Donald Walsh.
Perso ce livre m'a fait voir un autre visage de Dieu, plus conforme à "mon souvenir" de ce Père que j'ai sans doute connu jadis, mais que l'ego s’emploie à occulter dans ma vie terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Le scrupule   Lun 18 Juin 2012, 14:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Beaucoup d'entre vous donnent, comme remède au scrupule, un surcroît de pratiques de piété.

Je ne crois pas qu'on puisse guérir une hémorragie par une saignée de plus.

Je me demande en effet si le scrupule ne participe pas aux effets d'un excès dans les pratiques de piété, et d'un manque de la pratique de sa foi par la joie, la musique, le rire, les promenades dans les beaux paysages, l'amitié pleine de rire.

Un peu comme lorsque Jésus, lors des mariages, s'amusait, multipliait le vin, guérissait exprès le samedi, bref, faisait exploser PAR LA VIE le cadre des règles tatillonnes de la loi juive.

Tout a fait d'accord avec toi Arnaud "Un excès dans les pratiques de piété"
Ce qui est bien, c'est que ça peut conduire à "l'overdose", on abandonne tout et on cherche d'autre piste suivez mon regard... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Le scrupule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE SCRUPULE
» Le scrupule
» Maladies spirituelles
» Le manque de scrupules de Carla Del Ponte
» La communion spirituelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: