DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'ego est-il une illusion?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: L'ego est-il une illusion?   Jeu 14 Juin 2012, 23:44

Bon, puisque personne ne se décide, j'ouvre le sujet.

Denis a écrit:
Bon, je vous pose à tous une colle à commencer par toi Mme Tania, toi Mr Renaud (t'es bien entouré toi ^^) et toi Mme outreneuve. Celui qui donne la bonne réponse, il aura comprit le truc sur l'ego.
- Comment un Homme qui a un ego peut faire comprendre une vérité à un autre Homme qui a aussi un ego?


Tania:
Pour comprendre une vérité ce n'est pas une question d'égo, mais de perception. La perception, les ressentis et le discernement justes évoluent au fur et à mesure que l'âme accumule les expériences. On ne peut donc pas savoir qui est le plus proche de la vérité. Pour cela il faut échanger, communiquer jusqu'au moment où un déclic se fait d'un côté ou de l'autre.

Exposer sa propre perception de la vérité n'est pas forcément une volonté de l'égo. En fait, tout dépend des motivations. Si c'est pour en retirer une gloire personnelle, c'est l'égo, si c'est pour partager une vérité en toute sincérité, ce n'est plus l'égo.

Il y a aussi ceux qui s'entêtent par fierté, même en sachant que l'autre est dans le vrai. Cette configuration est la pire. S'entêter avec sincérité est une chose, mais, par fierté, c'est bien plus grave.

Marc a écrit:
Il ne peuvent tout simplement pas. [selon ce que disent nos trois amis] La relation étant illusoire les échanges qui en découlent le sont aussi. Il ne reste plus que le "non être" et la solitude.

Tania:
Communiquer est le contraire du non être et de la solitude. Il ne faut pas confondre l'égo et la personnalité.

Outreneuve a écrit:

Un homme qui a un ego ne peut pas parler de LA Vérité, sans faire d'erreur. Et celui qui l'écoute le comprendra selon sa configuration mentale.


Tania:
Je répète, ce n'est pas une question d'égo, mais de perception de la vérité.

Outreneuve a écrit:
Jésus "aurait" dit:
« À vous, le mystère du Royaume de Dieu a été donné; mais pour ceux qui sont au dehors, tout se passe en paraboles,
pour qu'en regardant, ils regardent et ne voient pas, pour qu'en entendant, ils entendent et ne comprennent pas, de peur qu'ils ne se convertissent et qu'il ne leur soit pardonné. »

Tania:
Chère Outreneuve, ce n'est pas la première fois que tu cites ce verset. Selon ta perception (ton coeur), tu penses réellement que Jésus qui est tout Amour et toute miséricorde puisse dire une chose pareille?

Outreneuve a écrit:
Vu de l'Esprit, ceux qui sont du dehors, sont ceux qui sont dans l'ego.
Il faut donc entrer à l'intérieur de nous, là où est l'Esprit de Dieu, lui seul donne accès à la Vérité.
Il n'est pas pardonné à l'ego, puisqu'il n'existe pas en dehors de l'Esprit.


Tania:
Ce que tu dis est contradictoire. Si ceux qui sont en dehors de l'esprit sont dans l'égo, c'est que cet égo existe. Que peut bien pardonner Dieu si ce n'est l'égo? Tu essayes encore vainement de faire passer l'égo pour une illusion.

Tania








Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 00:24

Je veux juste te donner la version des Septante qui est formulée de manière moins ambiguë. C'est important de bien la comprendre.
Pour le reste, c'est inutile que je continue, on n'a pas les mêmes définitions, et j'essaie toujours de parler d'après la bible, selon l'Esprit....


Isaïe 6, 8 Version des Septante. (on ne la trouve pas sur le net, donc je fais toujours des copier-coller à partir des versions ordinaires qu'on trouve sur le net)

Citation :
Et j'entendis la voix du Seigneur, disant : Qui enverrai-je ? qui donc ira trouver ce peuple ? Et je dis : Me voici, envoyez-moi
Et il dit : Pars, et dis à peuple : Vous entendrez de vos oreilles, et ne comprendrez point: vous regarderez de vos yeux, et ne verrez point
Car le coeur de ce peuple s'est endurci: et ils ont fait la sourde oreille, et ils ont fermé les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leur oreilles n'entendent, que leur coeur ne comprenne, qu'ils ne se convertisse à moi, et que je ne les guérisse.


esprit avec minuscule, c'est l'esprit de l'homme
Esprit avec majuscule, c'est JE SUIS
L'égo, c'est un petit "je suis" qui n'en fait qu'à sa tête tant qu'il pas ouvert les portes de la salle du Royaume qui est en lui et donné le gouvernail au Christ.
Voilà pourquoi l'ego n'a aucune chance de survie.
Inutile d'essayer de définir l'ego, il y en a 7 milliards de différents Smile

Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 00:58

outreneuve a écrit:
Je veux juste te donner la version des Septante qui est formulée de manière moins ambiguë. C'est important de bien la comprendre.
Pour le reste, c'est inutile que je continue, on n'a pas les mêmes définitions, et j'essaie toujours de parler d'après la bible, selon l'Esprit....

:chapeau:


outreneuve a écrit:


Isaïe 6, 8 Version des Septante. (on ne la trouve pas sur le net, donc je fais toujours des copier-coller à partir des versions ordinaires qu'on trouve sur le net)

Citation :
Et j'entendis la voix du Seigneur, disant : Qui enverrai-je ? qui donc ira trouver ce peuple ? Et je dis : Me voici, envoyez-moi
Et il dit : Pars, et dis à peuple : Vous entendrez de vos oreilles, et ne comprendrez point: vous regarderez de vos yeux, et ne verrez point
Car le coeur de ce peuple s'est endurci: et ils ont fait la sourde oreille, et ils ont fermé les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leur oreilles n'entendent, que leur coeur ne comprenne, qu'ils ne se convertisse à moi, et que je ne les guérisse.

esprit avec minuscule, c'est l'esprit de l'homme
Esprit avec majuscule, c'est JE SUIS
L'égo, c'est un petit "je suis" qui n'en fait qu'à sa tête tant qu'il pas ouvert les portes de la salle du Royaume qui est en lui et donné le gouvernail au Christ.

On peut dire ça
... La volonté de Dieu fait qu'on est amené à être naturellement libre et humble dans la compréhension vrai de Dieu.


outreneuve a écrit:

Voilà pourquoi l'ego n'a aucune chance de survie.
Inutile d'essayer de définir l'ego, il y en a 7 milliards de différents Smile


7 milliards de variantes.
... Il y a de la place pour une infinité de variantes encore, le monde spirituel déborde de surprise ^^
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 08:19

l'ego n'est pas une illusion. l'ego c'est celui qui sans cesse nous pousse à vouloir distinguer le bon grain de l'ivraie, en vue de la moisson. le hic, c'est que ce rôle ne nous est pas attribué. Si on arrive à faire taire cet égo, on devient pleinement soi même, avec notre personnalité, nos caractéristiques, nos talents, etc... et on se met à les travailler dans l'intérêt de la grande famille que forme l'humanité. le reste ne nous appartient pas, la moisson revient aux anges...

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 12:44

outreneuve a écrit:
Je veux juste te donner la version des Septante qui est formulée de manière moins ambiguë. C'est important de bien la comprendre.
Pour le reste, c'est inutile que je continue, on n'a pas les mêmes définitions, et j'essaie toujours de parler d'après la bible, selon l'Esprit....


Isaïe 6, 8 Version des Septante. (on ne la trouve pas sur le net, donc je fais toujours des copier-coller à partir des versions ordinaires qu'on trouve sur le net)

Citation :
Et j'entendis la voix du Seigneur, disant : Qui enverrai-je ? qui donc ira trouver ce peuple ? Et je dis : Me voici, envoyez-moi
Et il dit : Pars, et dis à peuple : Vous entendrez de vos oreilles, et ne comprendrez point: vous regarderez de vos yeux, et ne verrez point
Car le coeur de ce peuple s'est endurci: et ils ont fait la sourde oreille, et ils ont fermé les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leur oreilles n'entendent, que leur coeur ne comprenne, qu'ils ne se convertisse à moi, et que je ne les guérisse.


esprit avec minuscule, c'est l'esprit de l'homme
Esprit avec majuscule, c'est JE SUIS
L'égo, c'est un petit "je suis" qui n'en fait qu'à sa tête tant qu'il pas ouvert les portes de la salle du Royaume qui est en lui et donné le gouvernail au Christ.
Voilà pourquoi l'ego n'a aucune chance de survie.
Inutile d'essayer de définir l'ego, il y en a 7 milliards de différents Smile


Bonjour Outreneuve,

Pourquoi y aurait-il 7 milliards de définitions de l'égo lorsqu'on a un dico et wikipédia à disposition?

Selon Wiki il y a une définition générale: c'est la représentation que l'on a de soi-même. http://fr.wikipedia.org/wiki/Ego

Ainsi que 4 sous définitions:

- L'ego en tant que concept philosophique

L’ego serait, selon certains auteurs, l'équivalent psychologique de la conscience, au sens philosophique. Mais à la réflexion, un ego est un je, au sens cartésien : un je qui perçoit des informations, les traite ou en exprime. Ce qui peut nous amener à dire, dans une conception platonicienne de la conscience de soi, que l'ego est un je sans la conscience.

On parle d'alter ego pour faire référence à cette entité qui compose l'autre, mais qui est semblable au moi.

- L'ego en tant que concept psychanalytique:


Cette notion est au cœur de ce qu'on appelle l'ego-psychology, doctrine psychanalytique développée aux États-Unis par Ernst Kris, Heinz Hartmann et Rudolph Loewenstein. Sur le même axe de réflexion, Anna Freud a fait de l'ego le centre de la réalité du sujet.

Cette théorie vise une adaptation à la réalité et s'appuie sur les travaux de Freud après 1920, où il donne une importance croissante au moi et aux mécanismes de défense.

- L'ego dans la spiritualité


Pour un certain nombre de courants spirituels, l'ego est la représentation fausse qu'un individu se fait de lui-même. Cette représentation fait écran à la vraie nature de l'homme. Certains auteurs parlent de l'ego comme d'une fausse personnalité constituée de souvenirs et d'expériences. La confusion entre l'ego/"fausse personnalité" et sa vraie nature produit une illusion qui prive ceux qui en sont prisonniers d'une vraie liberté et les enchaîne à des schémas de souffrance (égocentrisme, orgueil, vanité, amour-propre, perception erronée du monde).

Dans cette conception, une personne libérée de son ego connaît l'éveil spirituel. Les méthodes pour se libérer de l'emprise de l'ego sont diverses et chaque école spirituelle a plus ou moins la sienne1.

Dans le champ de la spiritualité moderne et du transpersonnel, l’ego est souvent utilisé en distinction du Soi (le moi supérieur). En anglais : Self ou Higher-Self.

Pour certains enseignements spirituels, les relations humaines, et ce qu’elles entraînent à l’échelle planétaire, s’effectuent par “ego” interposés. Pourtant, l'ego n'a pas réellement de réalité, il ne serait qu'un « complexe » produit par des constructions mentales ou des dysfonctionnements psychiques2.

- L'ego selon le bouddhisme

Le bouddhisme perçoit l'ego comme une construction mentale ne correspondant à aucune réalité tangible. Il s'interroge ainsi : Où l'ego peut-il être situé ? Dans les bras, dans les jambes ? L'objectif serait de réaliser qu'il n'est ni dans le corps ni dans l'esprit. Cette voie consiste, entre autres, à libérer l'être humain de cette perception qui le place au centre de tout, et surtout, de le libérer de la souffrance, qui a pour cause notamment la croyance à l'existence du moi. Voir le concept de non-soi.

Tania:
D'après ce que je comprends de ces définitions, moi je parle de l'égo psychanalytique et toi de l'égo bouddhiste. L'égo spirituel en tant que "fausse" personnalité demande de définir ce qu'est la "vraie" personnalité.

En fait, le problème n'est pas de se reconnaitre en tant que soi et d'avoir une personnalité, mais de faire de notre soi le centre de la réalité.

Notre différence:
Moi je dis que notre réalité évolue et toi tu dis que ce n'est qu'une illusion. Qui fait, selon toi, de l'égo le centre de sa réalité?

Quelle est la Réalité unique, selon toi? Le Christ? Et quelle attitude devons-nous avoir pour être le Christ? Faire sa volonté? et qu'est-ce que faire la volonté du Christ? nous aimer les uns les autres? Mais comment? sans avoir conscience de soi? Sans intellect, ni intelligence? Sans suivre aucun précepte, ni aucune religion? Et tu verras que d'une question à l'autre tu n'auras pas d'autre choix que de te retrouver face à ton égo (en tant que personnalité).

Donc, ne faisons pas de nous le centre de la réalité, et nous ne serons pas égoïste. Il me semble tout de même que ça fait des mois que je parle ici de réalité relative mais bien réelle pour celui qui la vit. Il suffit d'être conscient que cette réalité N'EST PAS FIGÉE, QUELLE ÉVOLUE! Et là oui tu vis et tu participe à la création divine!

Tu dis "je me réfère à la bible". OK, cite-moi le passage dans la bible qui indique que l'égo est une illusion ou que l'égo est la personne et que cette personne n'est qu'une illusion.

Chère Outreneuve, l'égoïsme nous vient de notre animalité (car en définitive c'est de l'égoïsme que l'on doit parler, pas de l'égo). C'est l'instinct animal qui a tendance à tout centrer sur lui. Au fur et à mesure que nous nous (notre âme) spiritualisons, l'égoïsme s'amenuise. C'est donc UNE PROGRESSION, UNE ÉVOLUTION!

C'est cela la vie: aller de l'avant, ne pas être figé.


Tania









Dernière édition par Tania le Ven 15 Juin 2012, 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 13:22

je recopie ce que j'avais dit dans l'autre fil :

Citation :
Il me semble que chacun comprend différemment les notions : esprit - âme - être - Etre.

Pour ma part :

esprit humain : intellect et raison, masculin, Adam, relation verticale avec Dieu, tend vers l'Absolu
âme humaine : émotions, sentiments, féminin, Eve, relation avec les autres, tend vers le Relatif.
sont les constituants de l'humain, ils peuvent être complémentaires ou antagonistes, à diverses proportions et divers niveaux, toutes les configurations sont possibles..
le corps : manifestation de l'esprit et de l'âme, dans le monde des formes par la perception et l'expression,
qui elles-mêmes sont conditionnées par l'éducation et l'environnement

Quand l'esprit de l'homme ou de la femme met son âme au service du Christ c'est lui, le Christ qui agit à travers lui/elle.
Ainsi il n'y a plus ni homme ni femme dans l'Esprit
Plus de désirs/ambitions/volonté/.../etc. personnels qui ne soient axés sur l'absolu

et je rajoute :

l'égo qui est bibliquement appelé la "chair", par qui arrivent les informations de l'extérieur, par le moyen des sens.
Voilà en quoi elle est illusoire, changeante selon l'humeur, conditionnée selon l'environnement, etc...

L'égo/chair/homme psychique/homme animal
transmet les "informations" à l'âme qui prend la décision d'en faire usage ou non, et d'en référer ou non à l'esprit qui lui-même est englobé dans l'Esprit de Dieu.

C'est toute l'histoire d'Adam et Eve qui raconte l'histoire intérieure (Eden) de chacun.
Adam qui doit avoir le contrôle sur Eve, ce n'est que figuration de ce qui se passe en notre vie intérieure.

Pour moi, la seule (r)évolution possible est quand l'égo (la chair), l'âme, l'esprit sont tous réunis dans l'Esprit de Dieu et qui s'appelle : le retournement, la métamorphose, la conversion.

Sinon, on sait bien que notre propre perception des choses, basée sur l'expérience est en perpétuel changement, c'est ce que tu appelles évolution.
Cette évolution peut être une recherche de vérité.
Si elle est sincère, si elle n'a pas peur de faire table rase de ses connaissances, de ses désirs terrestres, elle aboutira à la Vérité qui rend libre



Citation :
7 milliards de définitions de l'égo

parce qu'il y a 7 milliards de configurations possibles et même plus, comme l'a souligné Denis Smile


Voilà, tout ce que je peux dire.....

Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 13:28

le corps et l'ego, tu vas me dire....

le corps est au niveau terrestre et l'ego aussi
Le corps est "spiritualisable"
mais pas l'égo.
"La chair ne sert de rien"....Jean 6,63

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 14:06

outreneuve a écrit:


Citation :
7 milliards de définitions de l'égo

parce qu'il y a 7 milliards de configurations possibles et même plus, comme l'a souligné Denis Smile


Voilà, tout ce que je peux dire.....

Mais non Outreneuve, il y a plus de 7 milliards d'égo différents, mais, si par "égo" on entend "personnalité consciente", cela se réduit à une seule définition.

Comprendre ce que peut être théoriquement la Réalité absolue ne rend pas TA réalité absolue pour autant. La vie c'est le chemin à parcourir pour y accéder.

Si tu m'affirmes que l'égo est une illusion et que TA réalité c'est celle du Christ, je peux te dire sans risque de me tromper que c'est toi qui est dans l'illusion. Il faut relire toute mon argumentation à ce propos.

Tes notions concernant la triade corps, âme et esprit sont fausses. Il fallait également copier-coller ma réponse. Tu es enfermée dans ta réalité et tu prétends parler de Réalité absolue, c'est totalement contradictoire.

Tania


Dernière édition par Tania le Ven 15 Juin 2012, 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 14:26

Oui, en fait il y en a une d'illusion, c'est de croire que notre réalité (notre égo ou notre personnalité) demeure figée. C'est la seule illusion de laquelle on peut parler. C'est la situation dans laquelle se trouve l'animal, en fin de compte. Dès qu'on prend conscience de notre nature spirituelle, on sort de l'illusion. On sait que notre nature animale est vouée à disparaitre graduellement.

Les bouddhistes parlent d'égo illusoire, mais ils parlent aussi de "vivre l'instant présent", car seul l'instant présent est la réalité de celui qui la vit - même si plusieurs années plus tard l'âme aura changé sa perception des choses, modifiant ainsi à nouveau la réalité perçue. Cela n'empêche pas d'essayer d'appliquer les vérités enseignées par les maîtres spirituels.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1290
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 16:12

L'inverse de l'égo;il faut peut-être comparer ce qu'il n'est pas : l'humilité
Voici un lien sur l'humilité;
http://www.e-ostadelahi.fr/eoe-fr/l%E2%80%99humilite-1-de-quel-moi-s%E2%80%99agit-il/
quand j'ai tappé avec google symétrie égo et humilité voici le lien:
http://www.bouddhanalyse.com/bouddhanalyse/jung/JTheory.htm
>>
donc l'égo est du domaine de la psychanalyse
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 19:30

La personnalité n'est pas l'égo Tania. La personnalité est constituée par les rapports qu'entretient l'individu avec les autres. L'égo ce sont les rapports que l'individu entretient avec lui-même. Ces rapports avec lui-même sont la part des relations avec les autres que l'individu s'est approprié, qu'il a volé.

Certains individus n'ont quasiment aucune personnalité. Tous leurs rapports avec les autres sont de pures projections.

Les individus qui ont une personnalité riche ne projettent rien ou presque sur les autres, ils sont ouverts à l'autre, à la nouveauté, à la singularité de l'autre sans le juger.

Jésus est le modèle de la personnalité riche car il n'est riche de rien pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 20:57

Tout d'abord, de quoi est-il question?

Un ego, c'est un je? Il me semble bien réel.

Une illusion, c'est quoi? Est-ce un mirage dans un désert? Je m'approche de l'oasis et elle se dérobe à mon regard.

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Ven 15 Juin 2012, 21:37

Renaud a écrit:
La personnalité n'est pas l'égo Tania. La personnalité est constituée par les rapports qu'entretient l'individu avec les autres. L'égo ce sont les rapports que l'individu entretient avec lui-même. Ces rapports avec lui-même sont la part des relations avec les autres que l'individu s'est approprié, qu'il a volé.

Certains individus n'ont quasiment aucune personnalité. Tous leurs rapports avec les autres sont de pures projections.

Les individus qui ont une personnalité riche ne projettent rien ou presque sur les autres, ils sont ouverts à l'autre, à la nouveauté, à la singularité de l'autre sans le juger.

Jésus est le modèle de la personnalité riche car il n'est riche de rien pour lui-même.

Bonsoir Renaud,

Ce serait sympa que chacun accepte une bonne fois pour toute de sortir de sa bulle. J'ai fait l'effort d'aller chercher des définitions sur Google, même si elles ne correspondent pas forcément aux vôtres, elles peuvent constituer une base de discussion. Sinon chacun converse avec lui-même et on n'arrivera jamais à rien.

- La première définition de l'égo sur wiki c'est la représentation que l'homme a de lui-même. Qu'est-ce que la représentation que l'homme a de lui-même si ce n'est sa personnalité avec toutes ses qualités et tous ses défauts?
- En psychanalyse l'égo serait le centre de la réalité du sujet.
- En spiritualité il y a une distinction qui est faite entre l'égo en tant que "fausse personnalité" et la "vraie nature".
- Le bouddhisme perçoit l'ego comme une construction mentale ne correspondant à aucune réalité tangible.

Alors, svp, définissez-moi une bonne fois pour toute ce que vous entendez par égo et personnalité et je vous dirai si je suis d'accord avec vous. Ensuite, démontrez-moi clairement que l'égo n'est qu'illusion.

Les bouddhistes pensent pouvoir supprimer la souffrance qui serait, selon eux, causée par la croyance à l'existence du moi (à définir aussi).

Questions:
- Pensez-vous qu'il suffit de ne pas croire à l'égo pour qu'il disparaisse?
- Si le moi n'existe pas, pensez-vous sincèrement que l'autre c'est le Christ, même si c'est un tueur en série qui a dépecé votre enfant?

Tania

Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1290
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 09:35

Définition de l'ego (sans accent aigu) dans le dico:
Philos..Désigne depuis Kant l'âme humaine conçue comme unité.
Psychanalyse. Personnalité du sujet,, se définissant comme un équilibre entre les tendances élémentaires(le "ça") et la censure sociale intériorisée pat l'individu(le"sur-moi") [Syn. le moi]
Pourriez-vous Tania, nous éclairer sur ce que pour vous, est: l'ego en psychanalise.
Merci
Voici ce que j'ai trouvé avec google:
Du point de vue boudhiste
Dialogue avec Lama Denis Teundroup et Arnaud Desjardins

Faut-il éliminer l'ego?



Q: La notion d'ego me semble très difficile à comprendre.

LAMA DENIS TEUNDROUP. Dans le langage contemporain de la spiritualité, on parle énormément d'ego, ce qui est certainement important car l'ego est au coeur du problème. Mais on voit fréquemment l'ego devenir le mauvais, le vilain et, avec quelques tendances culturelles, on irait même jusqu'à dire le démon, ce qui sans être tout à fait inexact amène cependant d'énormes difficultés dans la relation que l'on entretient à soi-même. S'identifiant à l'ego, on devient le mauvais, le vilain et, dans cette relation à soi-même, se développe alors une approche qui a facilement tendance à devenir dépréciative et autoagressive. On réprime l'ego sans se rendre compte que celui qui réprime est précisément l'ego. On arrive à cette situation paradoxale que la répression de l'ego entretient l'ego et qu'une certaine forme de lutte anti-égotique nourrit le problème contre lequel on souhaite justement lutter. Ce qui suggère que la lutte et la répression (comme dans beaucoup d'autres cas!) ne sont pas la bonne méthode et que, dans le travail avec soi, il est nécessaire de dépasser cette approche répressive et de développer une attitude de douceur et d'acceptation. Mais cette douceur, cette acceptation ne sont pas du tout une attitude de permissivité, de laxisme complaisant où l'on s'autoriserait tout ce qui se présente sans discernement.

D'une façon générale, ce problème de l'ego existe en Orient comme en Occident. Néanmoins, il s'avère beaucoup plus précis et fort dans le contexte occidental. Cela peut s'expliquer par l'exacerbation de l'ego, l'attitude de compétitivité intense qui règne en Occident mais aussi par notre héritage culturel et traditionnel. En effet, notre passé est imprégné de culture chrétienne avec tout ce que celle-ci a tendance à véhiculer comme dénégation de soi sous une forme dépréciative, auto-agressive et à la limite mortifiante.

Une autre difficulté vient de la transmission du dharma en Occident et de sa traduction qui a été très influencée par la mentalité occidentale ambiante. Sans entrer dans une discussion trop technique, on peut faire remarquer que le concept de da en tibétain, atman en sanscrit, que l'on traduit dans beaucoup de cas par ego, certaines fois par soi, a un domaine de signification très étendu. On rencontre dans celui-ci les notions de " je ", de " moi ", d' "ego ", de " soi ", d' " âme ", d' " être " et même de " Soi ". Notre expérience " moi, je ", ce que je suis dans mon expérience empirique actuelle participe d'une double nature authentique et illusoire. Notre expérience n'est ni totalement authentique ni totalement illusoire: suivant sa qualité, elle est plus ou moins authentique, plus ou moins illusoire dans un enchevêtrement de réalité et d'illusion constante. Notre expérience habituelle est la version duelle, dualiste que la conscience habituelle produit sur la base de l'expérience primordiale non dualiste de la claire lumière.

L'important est ici de voir que, dans cette expérience de " moi, je ", il y a cette double nature authentique et illusoire, non dualiste et duelle. C'est une notion traditionnelle qui passe difficilement dans la terminologie occidentale. Une possibilité pour résoudre cette difficulté est de considérer que " moi, je " est constitué de ces deux éléments authentique et illusoire et d'appeler, d'une part, la présence authentique telle qu'elle est en nous-mêmes le " soi " et, d'autre part, d'appeler " ego " le voilage, la perception illusoire des formes qui masquent l'authentique. Dans cette perspective, " moi, je " est une imbrication de qualités authentiques émergeant de notre nature profonde. C'est le cas de l'amour, de la compassion, de la confiance véritable qui sont l'expression de la présence en nous de la nature de bouddha alors que l'ego est la tendance dualiste, duelle et conflictuelle qui opère dans les passions en termes d'attraction, de répulsion, d'indifférence. D'où les émotions conflictuelles qui filtrent, masquent, voilent et interfèrent avec la nature de bouddha. Dans cette perspective, la pratique n'est pas la lutte, la répression de l'ego, mais la reconnaissance des qualités authentiques présentes en nous. Elle consiste, dans une attitude de douceur et de détente, à s'ouvrir à ces qualités authentiques, à notre soi en laissant tomber les fixations de l'ego.

Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1290
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 09:41

J'avais oublié le lien

http://nondualite.free.fr/c_ego.htm
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1290
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 09:49

Voici encore avec le lien:http://www.fraternet.com/evolut23.htm
>> Richesse de la pauvreté - Soeur Emmanuelle, Philippe Asso : Sœur Emmanuelle offre ici la base d'une doctrine basée sur la "richesse de la pauvreté", doctrine qu'elle n'hésite pas à formaliser sous forme de graphique. Il y a selon elle, et en accord avec l'esprit évangélique, une pauvreté qui n'est pas dénuement mais épuration. Se faire l'âme maigre, la dégraisser de toutes les convoitises, la désengoncer de toutes les appétences vulgaires, sentir qu'un virage s'effectue de l'épaisse jouissance au don de soi pour les autres. Qui est riche de l'essentiel n'est jamais pauvre du superflu, semble dire sœur Emmanuelle. Commandez ce livre chez Amazon.fr en cliquant ici !

Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 09:53

Citation :
L'ego est-il une illusion?
On est tous plus ou moins égoïste selon des moment dans notre vie mais il y a les égoïstes hors norme comme narcisse par exemple qui donne le mot narcissique cela peut aller jusqu'au pervers narcissique ces individus sont très dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1290
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 10:05

@Tania voici encore un lien; beaucoup de boulot à venir, mais enrichissant.

http://www.la-croix.com/Religion/S-informer/Actualite/Soeur-Emmanuelle-lecons-de-bonheur-_NG_-2007-08-30-503658
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1290
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 10:09

Dr house a écrit:
Citation :
L'ego est-il une illusion?
On est tous plus ou moins égoïste selon des moment dans notre vie mais il y a les égoïstes hors norme comme narcisse par exemple qui donne le mot narcissique cela peut aller jusqu'au pervers narcissique ces individus sont très dangereux.
On devient égoîste quand l'ego est démesuré, hors contrôle
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1290
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 10:36

@tania
Quand j'empoie le mot"enrichissant" c'est dans le sens de la réalisation de notre "être spirituel" inaltérable, qui n'est pas de ce monde ; ce qui implique le détachement des biens illusoires qui passent.Alors on peut donner en paroles et en actes.

Un extrait du lien sur soeur emmanuelle
Est-ce que nous n'en sommes pas tous plus ou moins là ?

- Ce qui nous hante, ce sont les questions essentielles du bien et du mal, de la vie et de la mort. L'homme cherche à fuir son impuissance à répondre aux « pourquoi ? » : pourquoi il est sur terre, pourquoi il souffre, pourquoi il vit pour disparaître un jour ? Quels remèdes plus efficaces pour s'en divertir que la possession, la domination, le pouvoir ? Mais il n'y a rien de plus mourant. Au bout, il y a un trou.

- Vous-même, avez-vous été tentée de chercher des consolations ailleurs, au dehors ?

- Quand j'avais 20 ans, le « look » (comme on dit aujourd'hui) me préoccupait beaucoup. J'avais beau avoir entendu l'appel à rejoindre les soeurs de Notre-Dame de Sion pour sauver des enfants de la misère, le théâtre, le cinéma, la danse, les jolies toilettes m'attiraient irrésistiblement. En fait, j'étais malheureuse, dans l'incapacité de choisir et, comme tous les jeunes, je cherchais à cacher mon trouble intérieur. Après, il y a eu la fascination des choses de l'esprit. Je voulais tout connaître, tout comprendre, tout assimiler : la philosophie, l'histoire de l'humanité, l'écriture cunéiforme et les hiéroglyphes, les sciences et les arts, la théologie et les oeuvres littéraires. Je lisais tout, et je résumais dans des cahiers de couleurs différentes. Développer son intelligence, c'est très beau. Accumuler du savoir, c'est noble et passionnant. cela procure de la joie. Mais (il y a un « mais » !) toutes les pensées ensemble ne font pas un seul acte de charité gratuite.

- Qu'est ce qui vous a sauvée ?

- Pascal ! « Le coeur de l'homme est creux et plein d'ordures. » Cette pensée est parmi celles qui m'ont le plus marquée. Et puis la prière. Elle m'a toujours aidée à me remettre dans la vérité de mon être. Par la prière, j'ai réalisé que, dans mon désir d'accumuler des connaissances, je cherchais à construire une image puissante de moi-même, à mes propres yeux et à ceux des autres. J'ai eu aussi à affronter l'échec de la raison. Affectivement, je disais oui à Dieu, mais mon esprit a voulu des preuves. À l'université d'Istamboul, j'ai découvert les mondes musulman et juif. Je me suis lancée dans l'étude de toutes les philosophies et de toutes les religions. J'y ai trouvé plus que des lueurs : de vrais rayons de lumière, très beaux... Mais la vérité ? Après, ce fut la théologie. Elle ne m'a pas procuré le « CQFD » susceptible de me satisfaire. Je suis restée sur ma faim. Ce n'était pas facile. Comme dit Pascal, je m'étais « engagée » ! Cette période de doutes a duré des années. J'ai accumulé des notes, pour oublier mon malaise. Jusqu'au jour où, assise devant le tabernacle, j'ai médité le chapitre VI de saint Jean : « Je suis le pain vivant descendu du ciel… Voulez-vous partir vous aussi ? » (Jn 6, 51. ) J'ai compris mon orgueil. Je m'imaginais à l'égal de Dieu, capable d'atteindre la connaissance totale, alors que depuis l'âge de 12 ans, sans preuve rationnelle, j'éprouvais la force donnée par l'Eucharistie.

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 11:35

ptrem a écrit:
Définition de l'ego (sans accent aigu) dans le dico:
Philos..Désigne depuis Kant l'âme humaine conçue comme unité.
Psychanalyse. Personnalité du sujet,, se définissant comme un équilibre entre les tendances élémentaires(le "ça") et la censure sociale intériorisée pat l'individu(le"sur-moi") [Syn. le moi]
Pourriez-vous Tania, nous éclairer sur ce que pour vous, est: l'ego en psychanalise.
Merci
Voici ce que j'ai trouvé avec google:
Du point de vue boudhiste
Dialogue avec Lama Denis Teundroup et Arnaud Desjardins

Faut-il éliminer l'ego?



Q: La notion d'ego me semble très difficile à comprendre.

LAMA DENIS TEUNDROUP. Dans le langage contemporain de la spiritualité, on parle énormément d'ego, ce qui est certainement important car l'ego est au coeur du problème. Mais on voit fréquemment l'ego devenir le mauvais, le vilain et, avec quelques tendances culturelles, on irait même jusqu'à dire le démon, ce qui sans être tout à fait inexact amène cependant d'énormes difficultés dans la relation que l'on entretient à soi-même. S'identifiant à l'ego, on devient le mauvais, le vilain et, dans cette relation à soi-même, se développe alors une approche qui a facilement tendance à devenir dépréciative et autoagressive. On réprime l'ego sans se rendre compte que celui qui réprime est précisément l'ego. On arrive à cette situation paradoxale que la répression de l'ego entretient l'ego et qu'une certaine forme de lutte anti-égotique nourrit le problème contre lequel on souhaite justement lutter. Ce qui suggère que la lutte et la répression (comme dans beaucoup d'autres cas!) ne sont pas la bonne méthode et que, dans le travail avec soi, il est nécessaire de dépasser cette approche répressive et de développer une attitude de douceur et d'acceptation. Mais cette douceur, cette acceptation ne sont pas du tout une attitude de permissivité, de laxisme complaisant où l'on s'autoriserait tout ce qui se présente sans discernement.

D'une façon générale, ce problème de l'ego existe en Orient comme en Occident. Néanmoins, il s'avère beaucoup plus précis et fort dans le contexte occidental. Cela peut s'expliquer par l'exacerbation de l'ego, l'attitude de compétitivité intense qui règne en Occident mais aussi par notre héritage culturel et traditionnel. En effet, notre passé est imprégné de culture chrétienne avec tout ce que celle-ci a tendance à véhiculer comme dénégation de soi sous une forme dépréciative, auto-agressive et à la limite mortifiante.

Une autre difficulté vient de la transmission du dharma en Occident et de sa traduction qui a été très influencée par la mentalité occidentale ambiante. Sans entrer dans une discussion trop technique, on peut faire remarquer que le concept de da en tibétain, atman en sanscrit, que l'on traduit dans beaucoup de cas par ego, certaines fois par soi, a un domaine de signification très étendu. On rencontre dans celui-ci les notions de " je ", de " moi ", d' "ego ", de " soi ", d' " âme ", d' " être " et même de " Soi ". Notre expérience " moi, je ", ce que je suis dans mon expérience empirique actuelle participe d'une double nature authentique et illusoire. Notre expérience n'est ni totalement authentique ni totalement illusoire: suivant sa qualité, elle est plus ou moins authentique, plus ou moins illusoire dans un enchevêtrement de réalité et d'illusion constante. Notre expérience habituelle est la version duelle, dualiste que la conscience habituelle produit sur la base de l'expérience primordiale non dualiste de la claire lumière.

L'important est ici de voir que, dans cette expérience de " moi, je ", il y a cette double nature authentique et illusoire, non dualiste et duelle. C'est une notion traditionnelle qui passe difficilement dans la terminologie occidentale. Une possibilité pour résoudre cette difficulté est de considérer que " moi, je " est constitué de ces deux éléments authentique et illusoire et d'appeler, d'une part, la présence authentique telle qu'elle est en nous-mêmes le " soi " et, d'autre part, d'appeler " ego " le voilage, la perception illusoire des formes qui masquent l'authentique. Dans cette perspective, " moi, je " est une imbrication de qualités authentiques émergeant de notre nature profonde. C'est le cas de l'amour, de la compassion, de la confiance véritable qui sont l'expression de la présence en nous de la nature de bouddha alors que l'ego est la tendance dualiste, duelle et conflictuelle qui opère dans les passions en termes d'attraction, de répulsion, d'indifférence. D'où les émotions conflictuelles qui filtrent, masquent, voilent et interfèrent avec la nature de bouddha. Dans cette perspective, la pratique n'est pas la lutte, la répression de l'ego, mais la reconnaissance des qualités authentiques présentes en nous. Elle consiste, dans une attitude de douceur et de détente, à s'ouvrir à ces qualités authentiques, à notre soi en laissant tomber les fixations de l'ego.


Merci Ptrem, finalement l'avis d'un bouddhiste qui fait avancer un peu le concept de l'ego!

Pour commencer, la première définition que tu as trouvé désigne l'égo comme étant l'âme humaine conçue comme unité. L'unité dont il est question concerne bien sûr le spirituel (en tant que nature divine) et le psychique. Ce qui confirme ce que je disais. En philo, l'égo est bien notre personnalité. Cette dernière étant faite de psychisme (illusoire selon les bouddhistes) et de spiritualité (notre vraie nature, selon le spiritualisme et le bouddhisme).

La psychanalyse, elle, supprime toute notion de spiritualité. Elle est, je dirais, "matérialiste". Pour elle, donc, ce n'est pas une question de spiritualité, il n'y a rien qui vient de l'intérieur de l'âme (ou de Dieu), mais tout ce que nous sommes, notre personnalité complète, nous viendrait de notre environnement, "de la censure sociale intériorisée". Inutile de dire à quel point la psychanalyse est encore plus dangereuse qu'une secte. La cause de notre condition est toujours à chercher à l'extérieur de nous-mêmes (relations avec nos parents, nos proches etc...) et pas à l'intérieur.

D'après ce que je comprends de la combinaison de toutes ces définitions, c'est que si l'égo est la représentation que l'homme a de lui-même et qu'il en fait le centre de sa réalité, il est égoïste. Bon, on n'est guère plus avancé car on le savait déjà. Disons que cela nous confirme que le problème n'est pas l'égo, mais l'égoïsme (en tout cas selon la philo et la psychanalyse)!

A l'attention de Renaud et d'Outreneuve, il est intéressant de constater que le lama DENIS TEUNDROUP a écrit ceci:

...On réprime l'ego sans se rendre compte que celui qui réprime est précisément l'ego. On arrive à cette situation paradoxale que la répression de l'ego entretient l'ego et qu'une certaine forme de lutte anti-égotique nourrit le problème contre lequel on souhaite justement lutter. Ce qui suggère que la lutte et la répression (comme dans beaucoup d'autres cas!) ne sont pas la bonne méthode et que, dans le travail avec soi, il est nécessaire de dépasser cette approche répressive et de développer une attitude de douceur et d'acceptation...

...L'important est ici de voir que, dans cette expérience de " moi, je ", il y a cette double nature authentique et illusoire, non dualiste et duelle. ...Une possibilité pour résoudre cette difficulté est de considérer que " moi, je " est constitué de ces deux éléments authentique et illusoire et d'appeler, d'une part, la présence authentique telle qu'elle est en nous-mêmes le " soi " et, d'autre part, d'appeler " ego " le voilage, la perception illusoire des formes qui masquent l'authentique. Dans cette perspective, " moi, je " est une imbrication de qualités authentiques émergeant de notre nature profonde...

...Dans cette perspective, la pratique n'est pas la lutte, la répression de l'ego, mais la reconnaissance des qualités authentiques présentes en nous.


Il est clair qu'en bouddhisme l'ego se différencie de ce qui est considéré "la vraie nature". Ce n'est donc pas la personnalité complète! Cette dernière est appelée "moi-je" par Teundroup. L'égo fait partie de notre "moi, je", et, par rapport à ce qui est considéré comme étant notre nature authentique (la vraie nature: Amour, compassion etc...), il est une illusion. Mais seulement "par rapport à", alors qu'en réalité il fait bel et bien partie de notre personnalité!

En attendant, le processus évolutif est toujours le même: On doit graduellement se débarrasser de notre égo (en douceur et sans trop le brusquer, selon le lama Smile , parce qu'en fait, il n'est pas aussi illusoire que ça pour le commun des mortels qui n'est pas Dieu...) pour ne devenir que notre nature authentique. Un joli petit boulot que devrait nous prendre une éternité. Ce qui est une illusion, encore plus que l'ego lui-même, c'est de penser que l'on puisse s'en débarrasser par la force de la pensée.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 14:38

Plus que jamais nos contemporains courent après une vie spirituelle... intense, vraie, si possible révélée. S'agit-il alors d'une quête d'une intériorité, par un truchement quelconque, que ce soit la religion, comme l'ont pratiqué les grands mystiques, ou encore en dehors d'elle, par la recherche de l'élément divin en soi, comme le suggèrent les nouvelles spiritualités?
Ego, ego?
Les obstacles et les nombreux pièges se dressent alors devant nous, quand ce ne sont pas carrément des impasses: une fuite hypocrite qui légitime un abandon de l'ego, par exemple un pèlerin qui va marcher pour fuir la réalité et la prise de décision, ou l'ermite pour fuir ses responsabilités d'être humain impliqué dans le quotidien...
Les premiers pièges sont la paresse, l'hypocrisie et satisfaction de soi, sans compter l'effet prosélyte, ainsi que l'effet de mode, qui banalise et altère l'authenticité de la démarche...
Je m'autoriserai donc à penser également, que se débarrasser de l'ego est parfois la pire des illusions.
Et si s'en débarrasser, si l'abandon de son ego équivalait à rechercher et obtenir une expérience spirituelle authentique, la seule question à se poser serait: en serait-on devenu transformé et donc infiniment plus à l’écoute des autres, humble, compatissant, généreux, désintéressé et de faire le plus de bien possible autour de soi??



Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 15:08

Citation :
On arrive à cette situation paradoxale que la répression de l'ego entretient l'ego et qu'une certaine forme de lutte anti-égotique nourrit
le problème contre lequel on souhaite justement lutter.

Pas besoin d'aller chercher dans le bouddhisme :

Code:

Matthieu 12,25

Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister.

Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même; comment donc son royaume subsistera-t-il ?

Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.

Mais, si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous.

Ou, comment quelqu'un peut-il entrer dans la maison d'un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort ? Alors seulement il pillera sa maison.


Tania écrit :
Citation :
Ce qui est une illusion, encore plus que l'ego lui-même, c'est de penser que l'on puisse s'en débarrasser par la force de la pensée.

La pensée appartient à l'esprit de l'homme, mais ce n'est pas pour autant l'Esprit de Dieu.
Pour ma part, je ne fais que répéter (et Renaud aussi, me semble-t-il) que seul l'Esprit de Dieu peut faire la lumière sur notre ego. Si tu trouves autre chose, je ne sais pas comment tu fais...
La volonté personnelle et le désir personnel ne peuvent rien faire sans l'Esprit de Dieu.
Quand tu fais la lumière dans une pièce, l'obscurité n'existe plus. L'obscurité est donc devenue illusoire.
L'obscurité ne chasse pas l'obscurité, ni l'illusion, l'illusion...





Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 16:24

outreneuve a écrit:



Tania écrit :
Citation :
Ce qui est une illusion, encore plus que l'ego lui-même, c'est de penser que l'on puisse s'en débarrasser par la force de la pensée.

La pensée appartient à l'esprit de l'homme, mais ce n'est pas pour autant l'Esprit de Dieu.
Pour ma part, je ne fais que répéter (et Renaud aussi, me semble-t-il) que seul l'Esprit de Dieu peut faire la lumière sur notre ego. Si tu trouves autre chose, je ne sais pas comment tu fais...
La volonté personnelle et le désir personnel ne peuvent rien faire sans l'Esprit de Dieu.
Quand tu fais la lumière dans une pièce, l'obscurité n'existe plus. L'obscurité est donc devenue illusoire.
L'obscurité ne chasse pas l'obscurité, ni l'illusion, l'illusion...


Bien sûr, "seul l'Esprit de Dieu peut faire la lumière sur notre ego". Mais cet esprit de Dieu n'est pas extérieur à nous-mêmes, il est tout là notre différent (même les bouddhistes parlent de notre "nature authentique"). Les repères sont simples: Lorsque nos actes ne sont pas en conformité avec notre esprit d'essence divine (notre nature authentique), on souffre. Il est donc nécessaire d'expérimenter, d’œuvrer et de fauter pour que les traumatismes des souffrances imprègnent la conscience et que l'ego puisse se déconstruire graduellement. C'est pour cette raison que je n'arrête pas de dire à Renaud de Vivre la vie au lieu de la rêver.

Ça fait des dizaines de fois que j'écris la même chose, peut-être qu'un jour on va arriver à se comprendre...

Penser que l'égo n'est qu'une vulgaire illusion peut laisser croire qu'en avoir un n'est qu'une question de croyance, qu'il suffirait de ne plus y croire, et hop, comme par enchantement il s'envolerait! C'est une croyance dangereuse et absurde. Tout comme croire qu'il suffit de laisser agir le Christ en nous, sans rien faire, ce qui est tout autant absurde. Le Christ ne peut agir que par l'intermédiaire des actes!

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 18:12

Voilà mon étude hindou de l'ego:

Il y a l'antahkarana. C'est disons, l'ensemble de la personalité. Cet antahkarana est constitué de 4 composantes: ahamkara, manas, citta et buddhi.

Ahamkara: c'est le "je". Il est situé dans le pons varoli.

Manas: c'est le mental, la pensée. Il est situé dans le bulbe rachidien. Cette pensée est basée sur les 5 sens seulement. Le manas peut être: agité, confus, distrait, concentré ou obstrué.

Citta: c'est la mémoire, les impressions. Combiné avec ahamkara, cela crée un ego avec un vécu. Citta est situé dans le lobe pariétal.

Buddhi: c'est l'intelligence supérieure, discriminatoire. Elle conçoit le bien et le mal. Cette faculté permet d'appréhender le Brahman, la réalité ultime derrière toute illusion. Buddhi est situé dans le lobe frontal.

L'ego n'est pas vraiment une illusion. C'est une sorte de parabole pour expliquer quelque chose. Comme un mirage. Quand le mirage disparait, la réalité de Dieu apparait. Il a sa propre présence qui n'est pas la nôtre.

Dans la glande pinéale, il y a l'atman. L'atman, c'est une étincelle de la présence divine. C'est le grain de sénevé, la perle de grand prix. Le levain du royaume qui fait lever toute la pâte. L'atman est une simple présence, minuscule. Le brahman est une infinie quantité de petits atman, en dehors de la personne humaine. L'atman est identique d'une personne à l'autre. Son seul attribut est "je suis ce je suis", comme Dieu dit à Moïse dans le buisson ardent.

Dans le bouddhisme, l'atman est nié. Bouddha dit que l'atman possède une faculté mauvaise. Le seul lien que j'ai trouvé dans la Bible, c'est la "petite corne" de Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 20:11

ptrem a écrit:
Dr house a écrit:
Citation :
L'ego est-il une illusion?
On est tous plus ou moins égoïste selon des moment dans notre vie mais il y a les égoïstes hors norme comme narcisse par exemple qui donne le mot narcissique cela peut aller jusqu'au pervers narcissique ces individus sont très dangereux.
On devient égoîste quand l'ego est démesuré, hors contrôle
Amicalement

Un peu simple comme définition:
Les pervers narcissique représentent 2% de la population.
Les écriture donnent un aspect différent interdit de penser à sois.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 21:35

Sanctus Germanus a écrit:
Dans le bouddhisme, l'atman est nié. Bouddha dit que l'atman possède une faculté mauvaise. Le seul lien que j'ai trouvé dans la Bible, c'est la "petite corne" de Daniel.

L'Atman, le Soi, le souffle, n'est pas nié par le bouddhisme.
Le Soi est ET n'est pas.
La petite corne c'est l'humilité qui dévoile le grand Soi puis s'y identifie, causant les plus grands ravages et chutant.
Dieu est l'unique être qui ne se prenne pas pour dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Sam 16 Juin 2012, 21:54

Cité par Ptrem. Ego : "Psychanalyse. Personnalité du sujet, se définissant comme un équilibre entre les tendances élémentaires(le "ça") et la censure sociale intériorisée pat l'individu(le"sur-moi") [Syn. le moi]"

Vision pessimiste d'une opposition irréductible entre nature et culture dans laquelle il n'y a pas de place pour le salut.
Cette psychanalyse ne propose qu'un équilibre précaire entre pulsions et morale. Quelle morale?

On choisit la bonne morale, la nôtre, en lui opposant les mauvaises pulsions, celles des démons, celles des autres.
On confond Dieu avec notre surmoi, la doctrine avec ma doctrine, et on entre en guerre contre contre la vie, la nôtre et celle des autres.
L'idée directrice de la morale est le meurtre. N'ayant pas le courage de mourir, je ne peux vivre et voudrais que tous soient aussi morts que moi à la vie.
Nous en sommes tous là et l'achèvement de cette idéologie fortifiée est le meurtre de celui qui démolit la morale hypocrite : le Christ. Tuer le Christ en soi cela passe inaperçu car c'est diluer ce meurtre sur tous ceux auxquels on s'oppose. C'est les désigner à des meurtriers plus innocents qui se saliront les mains à notre place pour tuer physiquement le Christ. Voir le mal en quelqu'un d'autre que moi est un appel au meurtre du Christ.

Les explications de LAMA DENIS TEUNDROUP cité par Ptrem ne vont pas au bout de l'idée bouddhiste.
Il propose le début de la démarche, faire la paix avec l'ego.
L'âme qui se bat avec l'ange dans les ténèbres se bat contre son ombre, il faut cesser le combat, recevoir la lumière de l'esprit.
Dépasser l'ego, trouver le Soi, n'est pas la libération ultime contrairement à ce qu'on pourrait croire en lisant le texte.
Quand quelqu'un demanda au Bouddha si le Soi, l'Atman existe, le Bouddha ne répondit pas.
Le Soi existe ET n'existe pas.
Dire que le Soi existe c'est dire que rien n'est réel, immuable, éternel.
Dire que le Soi n'existe pas c'est dire que tout est illusion, changement, mort.
La réalité est que toute chose est réelle, immuable et éternelle en soi et se donne dans l'illusion, le changement et la mort de soi.

Trouver le Soi c'est trouver l'ange de lumière qui s'oppose aux ténèbres.
L'ange et sa lumière brillante c'est toujours et encore l'âme qui se bat contre son ombre, satan, il faut cesser le combat, recevoir la lumière de l'Esprit Saint.
La lumière de Dieu ne s'oppose pas aux ténèbres, Dieu aime le pécheur.

La Vérité est au delà du soi et du non-soi, au delà de toute dualité, au delà de l'opposition dualité/non dualité.
Ce qui semble s'opposer dans le monde fusionne en Dieu.
To be or not to be, that is the question.
La question n'est pas d'être ou de ne pas être.
La question est "that" : Cela, qui est et n'est pas.
La réponse, le salut, est le Christ qui est don de son être, qui donne sa vie pour nous et ainsi nous donne la Vie.
Le salut n'est pas de se fondre dans le tout ou dans le néant qui ne sont que des concepts.

La vacuité bouddhiste n'est pas une réalité vide figée mais la réalité dynamique qui se vide d'elle-même pour le salut de l'autre.
Dieu n'est pas un être figé, il est l'être qui meurt éternellement pour nous, acte éternel de don de soi, amour.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 07:15

Dr house a écrit:

Un peu simple comme définition:
Les pervers narcissique représentent 2% de la population.
Les écriture donnent un aspect différent interdit de penser à sois.
Non, la Bible ne nous interdit pas de penser à soi. Elle nous dit juste qu'on ne peut s'apercevoir des besoins des autres si l'on ne fait pas l'effort de s'oublier soi-même, de ne pas "s'auto - regarder". C'est suffisamment difficile comme cela, ce n'est pas la peine d'en rajouter une louche.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 10:23

Poisson a écrit:
Dr house a écrit:

Un peu simple comme définition:
Les pervers narcissique représentent 2% de la population.
Les écriture donnent un aspect différent interdit de penser à sois.
Non, la Bible ne nous interdit pas de penser à soi. Elle nous dit juste qu'on ne peut s'apercevoir des besoins des autres si l'on ne fait pas l'effort de s'oublier soi-même, de ne pas "s'auto - regarder". C'est suffisamment difficile comme cela, ce n'est pas la peine d'en rajouter une louche.

En fait, la bible nous demande d'aimer, et, lorsqu'on aime, on ne pense plus à soi, mais à l'autre.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 11:01

Renaud a écrit:
...Trouver le Soi c'est trouver l'ange de lumière qui s'oppose aux ténèbres.
L'ange et sa lumière brillante c'est toujours et encore l'âme qui se bat contre son ombre, satan, il faut cesser le combat, recevoir la lumière de l'Esprit Saint.
La lumière de Dieu ne s'oppose pas aux ténèbres, Dieu aime le pécheur...

Comment peut-on recevoir l'esprit saint et être pécheur? C'est quoi un pécheur?

Tant qu'en vous demeurent les deux natures (illusoire et authentique), la paix avec l'ego est impossible (il s'agit ici de l'égoïsme et non de la personnalité).

Et tant que vous nous donnerez pas votre définition de l'égo, on discute dans le vide...

Tania


Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 16:00

Tania a écrit:
outreneuve a écrit:
Je veux juste te donner la version des Septante qui est formulée de manière moins ambiguë. C'est important de bien la comprendre.
Pour le reste, c'est inutile que je continue, on n'a pas les mêmes définitions, et j'essaie toujours de parler d'après la bible, selon l'Esprit....


Isaïe 6, 8 Version des Septante. (on ne la trouve pas sur le net, donc je fais toujours des copier-coller à partir des versions ordinaires qu'on trouve sur le net)

Citation :
Et j'entendis la voix du Seigneur, disant : Qui enverrai-je ? qui donc ira trouver ce peuple ? Et je dis : Me voici, envoyez-moi
Et il dit : Pars, et dis à peuple : Vous entendrez de vos oreilles, et ne comprendrez point: vous regarderez de vos yeux, et ne verrez point
Car le coeur de ce peuple s'est endurci: et ils ont fait la sourde oreille, et ils ont fermé les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leur oreilles n'entendent, que leur coeur ne comprenne, qu'ils ne se convertisse à moi, et que je ne les guérisse.


esprit avec minuscule, c'est l'esprit de l'homme
Esprit avec majuscule, c'est JE SUIS
L'égo, c'est un petit "je suis" qui n'en fait qu'à sa tête tant qu'il pas ouvert les portes de la salle du Royaume qui est en lui et donné le gouvernail au Christ.
Voilà pourquoi l'ego n'a aucune chance de survie.
Inutile d'essayer de définir l'ego, il y en a 7 milliards de différents Smile


Bonjour Outreneuve,

Pourquoi y aurait-il 7 milliards de définitions de l'égo lorsqu'on a un dico et wikipédia à disposition?


Bonjour Tania,
en fait il y en a 7 milliards (à peu près) parce qu'on est chacun à un niveau de conscience (" personnel") dans la compréhension en Dieu.

Notre ego lavé de toute impureté (de toutes inconsciences) peut nous mener à avoir un "ego spirituel" comme pour le dernier adam.
Mais le terme "ego spirituel" n'est pas le bon vu qu'elle est caractérisée principalement par la conscience et la compréhension de la liberté en Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 16:10

Renaud a écrit:
Sanctus Germanus a écrit:
Dans le bouddhisme, l'atman est nié. Bouddha dit que l'atman possède une faculté mauvaise. Le seul lien que j'ai trouvé dans la Bible, c'est la "petite corne" de Daniel.

L'Atman, le Soi, le souffle, n'est pas nié par le bouddhisme.
Le Soi est ET n'est pas.
La petite corne c'est l'humilité qui dévoile le grand Soi puis s'y identifie, causant les plus grands ravages et chutant.
Dieu est l'unique être qui ne se prenne pas pour dieu.

Impressionnant. Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 16:16

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
...Trouver le Soi c'est trouver l'ange de lumière qui s'oppose aux ténèbres.
L'ange et sa lumière brillante c'est toujours et encore l'âme qui se bat contre son ombre, satan, il faut cesser le combat, recevoir la lumière de l'Esprit Saint.
La lumière de Dieu ne s'oppose pas aux ténèbres, Dieu aime le pécheur...

Comment peut-on recevoir l'esprit saint et être pécheur? C'est quoi un pécheur?

L'esprit saint dévoile la vérité à notre âme quelle qu'elle soit (même pour une second).

Le pécheur c'est celui qui a "chuté" au commencement. "chuté" parce qu'il a eu un choix a faire: celui de croquer la pomme et connaître ce qu'il ne connaissait pas; celui de ne pas croquer la pomme et apprendre près de Dieu.
On a croquer la pomme et, comme par magie, nous voilà ici bas à comprendre notre choix.



Tania a écrit:

Tant qu'en vous demeurent les deux natures (illusoire et authentique), la paix avec l'ego est impossible (il s'agit ici de l'égoïsme et non de la personnalité).

La paix est possible.
Il y a "ego" tel que nous le connaissons, et "ego spirituel" dans le monde spirituel. Mais je répète, le terme "ego spirituel" n'est pas le bon.
ref message précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 17:22

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
...Trouver le Soi c'est trouver l'ange de lumière qui s'oppose aux ténèbres.
L'ange et sa lumière brillante c'est toujours et encore l'âme qui se bat contre son ombre, satan, il faut cesser le combat, recevoir la lumière de l'Esprit Saint.
La lumière de Dieu ne s'oppose pas aux ténèbres, Dieu aime le pécheur...

Comment peut-on recevoir l'esprit saint et être pécheur? C'est quoi un pécheur?

Tant qu'en vous demeurent les deux natures (illusoire et authentique), la paix avec l'ego est impossible (il s'agit ici de l'égoïsme et non de la personnalité).

Et tant que vous nous donnerez pas votre définition de l'égo, on discute dans le vide...
Qu'importe la définition de l'ego?
C'est précisément dans le vide qu'il faut discuter.

Tant qu'en vous demeurent deux natures, illusoire et authentique que vous croyez vôtres, cela fait deux natures de trop.
La réflexion permet de voir que ma nature illusoire est vide.
Ce à quoi je m'identifie ne m'appartient pas et n'est pas ce que je suis.
La réflexion permet de voir que ma nature authentique est vide.
Je suis authentique quand je suis vide d'identifications.

Comment l'ego vide de réalité pourrait-il s'opposer à la réalité vide que je suis et qui n'est pas mienne?
L'ego ne se bat jamais que contre un ennemi qu'il projette, comme don Quichotte.
Se prendre pour quelque chose, s'identifier à quelque chose, c'est cela le péché.

Vous n'êtes pas Tania, vous n'êtes pas le Christ, vous n'êtes pas un néant mais quand vous n'êtes plus rien le Christ est là.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 18:19

Tania a écrit:

En fait, la bible nous demande d'aimer, et, lorsqu'on aime, on ne pense plus à soi, mais à l'autre.
Tania
CQFD ma chère Tania. Mais avez-vous remarqué qu'à aucun moment le Christ nous demande de l'aimer ? Il respecte la liberté de l'homme ...
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 18:40

Poisson a écrit:
Tania a écrit:

En fait, la bible nous demande d'aimer, et, lorsqu'on aime, on ne pense plus à soi, mais à l'autre.
Tania
CQFD ma chère Tania. Mais avez-vous remarqué qu'à aucun moment le Christ nous demande de l'aimer ? Il respecte la liberté de l'homme ...

Ce n'est pas une question de liberté, c'est tout simplement parce que lorsqu'on aime son prochain on aime forcément le Christ.

Il n'y a pas de liberté. Si vous voulez on ouvre un sujet.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 19:01

Tania a écrit:

Ce n'est pas une question de liberté, c'est tout simplement parce que lorsqu'on aime son prochain on aime forcément le Christ.
Il n'y a pas de liberté. Si vous voulez on ouvre un sujet.
Tania
Entrer ou non dans l'Alliance avec Dieu, c'est poser un acte de pure liberté : liberté d'entrer ou de refuser cette relation. En se donnant à nous, Dieu nous propose la vraie vie. Mais chacun de nous est libre de l’accepter ou non. De surcroît, Dieu espère une réponse positive de l’homme mais il ne la contraint jamais.
Why not un sujet sur la liberté dans l'amour !
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 23:12

Renaud a écrit:
...quand vous n'êtes plus rien le Christ est là.

Ok, et comment fait-on pour être plus rien?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Dim 17 Juin 2012, 23:19

Poisson a écrit:
...Dieu espère une réponse positive de l’homme mais il ne la contraint jamais.

Bien sûr qu'il la contraint. Lorsque la réponse de l'homme est négative, il souffre.
La réelle liberté serait d'être heureux quel que soit le choix.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Lun 18 Juin 2012, 00:11

Tania a écrit:
Ok, et comment fait-on pour être plus rien?
Demandez le à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Lun 18 Juin 2012, 00:16

Tania a écrit:
Poisson a écrit:
...Dieu espère une réponse positive de l’homme mais il ne la contraint jamais.
Bien sûr qu'il la contraint. Lorsque la réponse de l'homme est négative, il souffre.
La réelle liberté serait d'être heureux quel que soit le choix.
Vous avez déjà entendu le Christ se plaindre de souffrir pour vous?
Il ne souffre pas de vous, il souffre pour vous.
Comment pourriez vous être heureuse en choisissant le malheur?
Dieu EST le bonheur.
Mais vous avez le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Lun 18 Juin 2012, 05:39

Tania a écrit:

Bien sûr qu'il la contraint. Lorsque la réponse de l'homme est négative, il souffre.
La réelle liberté serait d'être heureux quel que soit le choix.
Tania
Un amour fondé sur la contrainte (contraindre = forcer quelqu'un à agir contre sa volonté) n'est plus de l'amour. L'amour authentique ne peut exister entre 2 personnes qu'à une seule condition : qu'elles disposent librement d'elles-mêmes.
Cela étant dit, il est effectivement possible de souffrir de son propre refus de Dieu. C'est le « Mythe de Sisyphe » décrit par Camus, avec tout l'absurde de la condition humaine qui découle de cette négation. Mais même là, Camus nous dit bien « qu'il faut imaginer Sisyphe heureux ».
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Lun 18 Juin 2012, 10:48

Poisson a écrit:
Tania a écrit:

Bien sûr qu'il la contraint. Lorsque la réponse de l'homme est négative, il souffre.
La réelle liberté serait d'être heureux quel que soit le choix.
Tania
Un amour fondé sur la contrainte (contraindre = forcer quelqu'un à agir contre sa volonté) n'est plus de l'amour. L'amour authentique ne peut exister entre 2 personnes qu'à une seule condition : qu'elles disposent librement d'elles-mêmes.

Oui, mais Dieu n'est pas une personne. Tant que vous anthropomorphiserez Dieu, vous ne pourrez comprendre les processus naturels qui régissent la vie.

Poisson a écrit:


Cela étant dit, il est effectivement possible de souffrir de son propre refus de Dieu. C'est le « Mythe de Sisyphe » décrit par Camus, avec tout l'absurde de la condition humaine qui découle de cette négation. Mais même là, Camus nous dit bien « qu'il faut imaginer Sisyphe heureux ».
Bonne journée

On ne souffre pas de son propre refus de Dieu. Le refus est inconscient, c'est l'homme égoïste qui souffre. A force d'expériences et de souffrances, la conscience s'ouvre graduellement.

Réflexion faite, il vaut mieux ne pas ouvrir un sujet.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Lun 18 Juin 2012, 12:03

Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Ok, et comment fait-on pour être plus rien?
Demandez le à Dieu.

Je comprends, donc, tout est simple, "il suffit de"...

Je me demande si vous avez conscience que vous êtes enfermé dans VÔTRE vérité...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Lun 18 Juin 2012, 12:24

Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Ok, et comment fait-on pour être plus rien?
Demandez le à Dieu.
Je comprends, donc, tout est simple, "il suffit de"...
Je me demande si vous avez conscience que vous êtes enfermé dans VÔTRE vérité...
Vous êtes plutôt paradoxale Tania, pour une fois que je ne vous donne pas mon avis vous dites que je suis enfermé dans ma vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Lun 18 Juin 2012, 12:35

Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Poisson a écrit:
...Dieu espère une réponse positive de l’homme mais il ne la contraint jamais.
Bien sûr qu'il la contraint. Lorsque la réponse de l'homme est négative, il souffre.
La réelle liberté serait d'être heureux quel que soit le choix.
Vous avez déjà entendu le Christ se plaindre de souffrir pour vous?

Smile je n'en sais rien, peut être que oui (avec les croyances catho on ne sait jamais).
Mais en fait vous avez mal compris. Le "il souffre" était l'homme, pas Dieu.

Renaud a écrit:

Comment pourriez vous être heureuse en choisissant le malheur?

En étant ignorante et en choisissant l'égoïsme en passant que cela m'apporte le bonheur. Ce n'est donc qu'une question d'ignorance ou de connaissance INTÉRIEURE (c'est à dire connaissance assimilée, intégrée par les expériences).
Certains pensent que le bonheur c'est de penser à eux-mêmes. Alors, comment font-ils ceux-là, ils n'ont aucune excuse et vont en enfer?

Renaud a écrit:

Dieu EST le bonheur.
Mais vous avez le choix.

Vous tenez vraiment à parler d'illusion? Et bien c'est le choix dont vous parlez qui est illusoire.

Dieu EST le bonheur vous dites? Encore faut-il le savoir! Encore faut-il l'expérimenter ce bonheur pour le reconnaitre! Et ce n'est que lorsque ce bonheur est expérimenté et reconnu que l'on peut parler de choix en pleine conscience. Mais à ce niveau de conscience (du bonheur de Dieu expérimenté) on ne peut plus se tromper de choix.

L'évolution de l'âme passe par trois phases:
- Le mauvais choix est fait par ignorance (l'homme ne choisit pas, il assouvit naturellement ses désirs égoïstes). Il n'atteindra le premier stade de conscience qu'après une ou plusieurs vies de solitudes et de souffrance.
- Le bon ou le mauvais choix est fait par un homme d'évolution moyenne (la plupart d'entre nous). Si un mauvais choix est fait, il est fait en conscience relative. L'homme souffre de ses mauvais choix, apprend et progresse.
- l'âme est évoluée et le bon choix est fait en pleine conscience. A ce niveau il n'y a plus de choix.

Ce n'est donc qu'une question d'évolution de la conscience, rien à voir avec un choix LIBRE (je parle là toujours de la conscience intériorisée, celle qui fait partie de l'Être). C'est la conscience intellectuelle (ou mentale) qui donne l'illusion du choix.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Lun 18 Juin 2012, 12:37

Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Renaud a écrit:
Tania a écrit:
Ok, et comment fait-on pour être plus rien?
Demandez le à Dieu.
Je comprends, donc, tout est simple, "il suffit de"...
Je me demande si vous avez conscience que vous êtes enfermé dans VÔTRE vérité...
Vous êtes plutôt paradoxale Tania, pour une fois que je ne vous donne pas mon avis vous dites que je suis enfermé dans ma vérité.

"Demandez-le à dieu" n'est pas un avis? Je vous ai répondu, essayez de comprendre ma réponse...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Lun 18 Juin 2012, 15:03

Poisson a écrit:
...Un amour fondé sur la contrainte (contraindre = forcer quelqu'un à agir contre sa volonté) n'est plus de l'amour

Un petit rajout concernant le concept de contrainte.

Donc, comme je l'ai déjà écrit, Dieu ne peut contraindre directement, puisqu'il est loi absolue et non une personne. Mais il contraint indirectement par l'intermédiaire de ses lois naturelles.
Dans la même idée, Dieu n'interdit pas de s'approcher d'un feu ou de mettre la main sur une plaque brûlante. Lorsque l'expérience douloureuse est faite, elle est assimilée. Les lois existent en physique tout comme elles existent en spiritualité:
- le feu brûle et fait mal
- Les retours des erreurs de l'égoïsme et de l'immoralité (dans le sens faire du mal à son prochain) font mal

Ce qui fait mal est progressivement rejeté par la conscience. Le bonheur et la joie, résultant de l'Amour et l'altruisme, font du bien et sont progressivement sélectionnés par la conscience. Mais la joie et le bonheur font du bien à qui? Ben... à notre esprit d'essence divine, c'est à dire, indirectement, à Dieu. Ainsi, notre divinité intérieure s'épanouit progressivement. En aimant notre prochain nous aimons Dieu et notre divinité. Petit à petit l'autre devient nous, le sentiment de séparation s'estompe et l'Unité (dont parle Renaud) se concrétise.

Voilà, très schématiquement, comment agissent les lois de Dieu. Dans la phase intermédiaire, il y a bien sûr la volonté, stimulée par l’œuvre du Christ, qui contribue à accélérer le processus évolutif.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: L'ego est-il une illusion?   Lun 18 Juin 2012, 21:58

Tania a écrit:
[
Un petit rajout concernant le concept de contrainte.
Donc, comme je l'ai déjà écrit, Dieu ne peut contraindre directement, puisqu'il est loi absolue et non une personne. Mais il contraint indirectement par l'intermédiaire de ses lois naturelles.
Dans la même idée, Dieu n'interdit pas de s'approcher d'un feu ou de mettre la main sur une plaque brûlante. Lorsque l'expérience douloureuse est faite, elle est assimilée. Les lois existent en physique tout comme elles existent en spiritualité:
- le feu brûle et fait mal
- Les retours des erreurs de l'égoïsme et de l'immoralité (dans le sens faire du mal à son prochain) font mal
Ce qui fait mal est progressivement rejeté par la conscience. Le bonheur et la joie, résultant de l'Amour et l'altruisme, font du bien et sont progressivement sélectionnés par la conscience. Mais la joie et le bonheur font du bien à qui? Ben... à notre esprit d'essence divine, c'est à dire, indirectement, à Dieu. Ainsi, notre divinité intérieure s'épanouit progressivement. En aimant notre prochain nous aimons Dieu et notre divinité. Petit à petit l'autre devient nous, le sentiment de séparation s'estompe et l'Unité (dont parle Renaud) se concrétise.
Voilà, très schématiquement, comment agissent les lois de Dieu. Dans la phase intermédiaire, il y a bien sûr la volonté, stimulée par l’œuvre du Christ, qui contribue à accélérer le processus évolutif.
Tania
Ma chère Tania,
Vous venez de décrire un magnifique Dieu Jupitérien qui ne correspond pas du tout à Celui qui est décrit dans les Évangiles.
D'abord, Il n'est pas la loi, même absolue, car la loi n'est pas l'amour. Elle n'est que le seuil minimal qui autorise l'amour. Comment aimer si l'on tue, si l'on vole, etc., etc.?
L'amour de Dieu, tel qu'il nous est décrit, c'est tout autre chose. C'est la puissance de descendre au plus bas, jusqu'à son propre anéantissement (Kénose du Christ).
En fait, c'est votre postulat de départ qui nous sépare.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
 
L'ego est-il une illusion?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Illusion et/ou Réalité: Physical Use of Chi Energy, Demonstrated by John Chang, QiGong Master !
» Notre réalité n'est qu'une illusion
» Illusion et/ou Réalité: Les Vies Antérieures [Vidéos 1-5]
» [Philo] La vie: réalité ou illusion?
» Vidéo : l'illusion de la réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: