DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 l'Inquisition...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dies Natalis Solis Inv.



Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Sam 16 Juin 2012, 23:13

Je n'emploie jamais le terme de racisme au sens génétique du terme, peu de religions ou croyances sont racialistes ou eugénistes.

En revanche il y a une hiérarchie à imposer sur terre en fonction de sa croyance. L'Islam étant largement au dessus de toutes autres croyances (mécréances). C'est comme cela qu'il se définit et appelle ses fidèles à établir cette hiérarchie sur terre., dans cette vie.
*
Zlitni, vous ne pouvez pas nier ceci: Il y a une impureté, une saleté qui émane du mécréant, dans ses paroles, sa pensée, son cœur, et même jusqu’à sa sueur, sa salive, son urine ou encore sa semence.

C'est pour cela que des jours de pluie, les non musulmans avaient interdiction de sortir, pour que l'eau qui ruissellerait sur eux n'aille pas contaminer le sol. C'est pour cela que Asia Bibi et des centaines d'autres chrétiens ont des accès à l'eau réservés, pour ne pas que leur sueur et leur salive ne "contamine" les denrées ou l'eau des musulmans.

Alors cesser de nier, vous savez que ce dont je parle existe et qu'il n'est pas une invention, cette pureté/impureté se retrouve partout en Islam. Le Pakistan veut dire pays des "purs".

La différence avec le racisme classique dans le sens national socialiste du terme, c'est qu'en islam, l'impureté, la tare cesse dès lors que l'on se converti, c'est comme si nous étions nettoyé, purifié.

Sur l'Inquisition reconnaissez que vous êtes la la Jahiliya la plus crasse.

Mohamed votre prophète fut en contact avec des gens qui possédait des connaissances en tout, le Hedjaz n'avait rien d'une terre complétement vide de savoir. Le médecin de Mohamed était un homme qui avait appris les sciences de Galien, des proches de Mohamed ou des hommes qu'il a croisé étaient des religieux avertis de l'histoire plus ou moins juste de courants religieux.

L'ignorance de quoi ? Vous vous basez sur le Coran seul, tout passe par là, on ne sait rien ou presque sur les cultures, traditions et moeurs/lois en vigueur avant l'islam.

Ce n'est pas pour rien que les fouilles font peur, que les méthodes modernes vous repoussent.
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Sam 16 Juin 2012, 23:19



Citation :
certains analystes estiment que l'empereur Constantin s'en est inspiré de son ancienne religion ( culte du soleil) pour créer une religion chrétienne sur mesure

Quels analystes ?

ça c'est réellement n'importe quoi...

je ne puis en dire plus, car mon identité anonyme ne serait plus protégée. Mais Franchement cessez vos stupidités, vous êtes désolant.

La "première laïcité"... l’État Romain qui persécutait les communautés chrétiennes. Vint Constantin qui leva les persécutions et compta sur le profit de cette nouvelle force que représentait la grosse minorité chrétienne qu'il allait "sauver" et donc se mettre dans la poche.

Les clercs et dignitaires chrétiens se sont mis à écrire les panégyriques de l'Empereur. Mais au sein de l’Église des religieux ont, au fil du temps, pendant plusieurs décennies, voire siècles, "travaillé" pour que soit reconnue une certaine autonomie/indépendance de la religion face à l'Empire, l’État, le pouvoir civile.

Le pouvoir civile n'était pas à l'époque un pouvoir laïque, mais un pouvoir qui se revendiquait du sacré. D'où le terme de Saint Empire. Le pouvoir était indissolublement politique et religieux. Ce sont les Papes, qui les premiers se sont adressés aux Empereurs en exigeant la séparation entre pouvoir civile_temporel et pouvoir sacré, métaphysique. C'est la première "laïcisation", elle n'est pas l’œuvre du pouvoir civile, c'est l’œuvre de l’Église.

"Rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu…". La laïcité ne peut pas être comprise et validée en dehors de la religion/civilisation qui la fait naitre, le christianisme, la Chrétienté.
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Sam 16 Juin 2012, 23:33

Citation :
Comme quoi par exemple ?

De quelle désinformation parlez vous ?

Si c'est celle qui affirme que l'islam c'est paix, amour et Tolérance alors là ok.

salut
Seule la désinformation permet à l'islam d'exister et de nuire aux âmes, de même que seule la propagande mensongère permettait au nazisme de se maintenir....
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Sam 16 Juin 2012, 23:38

Idem pour le communisme, ou encore la F Maçonnerie qui ne se montre pas au grand jour pour des raisons évidentes.

Les chrétiens eux s'exposent à mort, c'est pour cela qu'ils sont persécutés et calomniés de toutes parts ! Mais au moins ils ne cachent rien, assument tout, de l'obscurité la plus profonde à la lumière la plus éblouissante.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Sam 16 Juin 2012, 23:38

De toute façon, tout ce qui est caché sera dévoilé au grand jour. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Sam 16 Juin 2012, 23:39

A ceux qui attaque la chrétienté et le christianisme de supporter le retour du baton, la bataille est perdue d'avance pour eux, leurs solutions consistent à mentir, encore et toujours, à interdire, et à menacer ou tuer !
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Sam 16 Juin 2012, 23:40

Citation :
Les chrétiens eux s'exposent à mort, c'est pour cela qu'ils sont persécutés et calomniés de toutes parts ! Mais au moins ils ne cachent rien, assument tout, de l'obscurité la plus profonde à la lumière la plus éblouissante.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Sam 16 Juin 2012, 23:49

Alors là quand je vois ce que dit zlitni, je ne peut m'empêcher de penser que nous n'avons pas finit de décrasser tous ses préjugés que nos contemporains prétendument "spécialistes" de la religion catholique délivrent à l'endroit du magistère ecclésiastique.
Tout d'abord, avant de faire haro sur le baudet quand vous entendez des attaques sur l'Eglise, par pitié n'ouvrez pas wikipédia, les livres d'historiens prétendument spécialistes qui se gardent bien de prendre en compte le fait que notre société actuelle n'a jamais autant occulté le sacré (ce qui fausse leur vision d'une époque). Par pitié lisez, mais avec un oeil critique...
Quand on voit le florilège de tortures que nous débitent les "anti-inquisiteurs", je pense que ce n'est pas anormal de trouver celà suspect. Regardez plutôt cet extrait d'un manuel de cours moyen (Aulard et Debidoux) : "En 1244, on brûla deux cent cinq hérétiques à la fois dans la petite ville de Montségur... (appréciez les points de suspension, qui en dit long sur les intentions des auteurs. Pour amener naturellement un gamin de 10-12 ans qui n'a rien lu sur le sujet à abhorer le magistère, il n'y a pas mieux) en 1328 plusieurs centaines d'autres furent emmurés dans une grotte près de Foix où on les fit mourir de faim ; l'Inquisition, répandant partout la terreur et empêchant les hommes de penser (n'oublions pas ici que la France est en pleine réaction positiviste face à l'Eglise, se targuant que la prétendue découverte des sciences par des gens du XIXème siècle est le point de départ de la pensée) , fonctionna durant plusieurs siècles dans les pays catholiques (Espagne, France)".
La réalité est que cette description de l'inquisition est caricaturale, car portée par une idéologie anti-catholique qui ne se soucie pas d'apprendre à l'élève, mais de déformer les esprits pour les rendre fidèles serviteurs de la cause laïque, scientiste, enfin d'un Etat déchristianisé !
Et puis attention : certes l'Inquisition a pu persécuter, mais il n'y a que les ..... qui font des généralités. Un exemple : tout le monde jeteront les Inquisiteurs dans le même panier en vous disant que l'Inquisition a été monstrueuse dans ses actes. Mais voilà tout le monde oubliera le cas du dominicain Bernard Gui, inquisiteur à Toulouse de 1307 à 1323. Il conseille la fermeté et veut des juges incorruptibles ("ne pas se laisser émouvoir par les prières ou les dons") mais dit que les ceux-ci doivent savoir être modéré dans certains cas ("Que l'amour de la vérité et la pitié qui doivent toujours être au coeur du juge l'éclairent sans cesse. Dès lors ses sentences ne pourront paraître le fait de la convoitise ou d'une cruauté perverse". Et puis regardez : n'y-a-t'il pas eu des actes de vandalisme, de cruauté réalisés par des protestants pendant les guerres de religion. Par exemple, à l'abbaye de Sénanque, où les moines sont pendus et le monastère incendié !

Alors oui s'il y a eu des persécutions, elles n'ont ni commencé, ni terminé avec l'Inquisition !!
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Sam 16 Juin 2012, 23:56

Message de qualité mon cher aristotélicien Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Dim 17 Juin 2012, 00:00

Merci beaucoup ! en tout cas c'est vrai qu'il y en ras-le-bol des mêmes poncifs sur l'Inquisition ! Pauvre Eglise...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Dim 17 Juin 2012, 00:02

Rose a écrit:
Citation :
Comme quoi par exemple ?

De quelle désinformation parlez vous ?

Si c'est celle qui affirme que l'islam c'est paix, amour et Tolérance alors là ok.

salut
Seule la désinformation permet à l'islam d'exister et de nuire aux âmes, de même que seule la propagande mensongère permettait au nazisme de se maintenir....

cette comparaison n'est digne du catholicisme Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Dim 17 Juin 2012, 00:17

On traverse une époque difficile, mais elles le sont toutes à leur manière.

Nous avons affaire au conformisme, a politiquement correct, à la corruption, à l'ignorance et à la désinformation de masse orchestrée main dans la main par les médias, les associations, le socialisme; la droite parlementaire, le communisme, la Franc Maçonnerie, les dialoguistes au sein de l’Église, l'apologétique musulmane, les lobbying et surtout, plus que tout un délabrement de l'enseignement et la rupture de la transmission du savoir, là aussi voulue. Vous ajoutez à cela la tiédeur de la caste politique qui est incapable de dire STOP face aux groupes de pressions et aux besoins patronaux, la peur d'être condamnés pour le blasphème moderne, la critique de la mondialisation, la défense de l'Occident et de l'Identité Européenne.

Mais en même temps c'est là que l'on verra les têtes se surélever au milieu des troupeaux de veaux, elles iront mettre un coup de boule en pleine tronche de ces bergers qui allaient les conduire à l'abattoir.

Plus est en nous. Nous avons derrière nous des milliers d'histoire, une identité qui est simplement entravée et prisonnière de carcans qui sauteront tôt ou tard, car c'est la volonté de la Nature de nous avoir voulu capables du pire et du meilleur, ici c'est une phase de transition, moi j'ai confiance, on est trop donnés perdants, la côte est tellement en notre défaveur, que vous verrez nous finirons par tout rafler, car en face il n'y a rien, juste un château de cartes, un lierre sur un mur qui est sur le point de s'effondrer, un cache misère.

Nous allons redresser la barre tôt ou tard, ou nous disparaitront purement et simplement, mais dans ce cas il faudra tuer plus d'un milliards d'hommes, de femmes et d'enfants INNOCENTS ce qui mettra à la vue de tous où se situe le mal.

Le catholicisme est le bouc émissaire, mais cela va stopper, il y aura un rappel de ce que nous sommes, des Indo-européens, des peuples fiers, les héritiers de l’Égypte, de Périclès et d'Athènes, de César et de Rome, IL NOUS FAUT RÉHABILITER MAXENCE ET LE JOINDRE A CONSTANTIN.

Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Dim 17 Juin 2012, 10:23

zlitni a écrit:
Rose a écrit:


La désinformation de Zlitni sur l'Inquisition est frappante.

qu'en dis tu sur la desinformation contre l'islam

montre-moi où j'ai dis quelque chose de faux sur l'Islam...
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Dim 17 Juin 2012, 10:29

zlitni a écrit:

tout musulman est contre cette persecution
alors pourquoi les persécutions contre les chrétiens au Maghreb, Nigeria, Egypte, etc... et même contre les musulmans qui ne font pas le ramadan...
zlitni a écrit:

L'islam n'appel pas à une race mais à un Dieu Unique
tout ton baratin contredit le fait que l'esclavagisme et légal en Islam...
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Dim 17 Juin 2012, 10:39

eric121 a écrit:
zlitni a écrit:
Rose a écrit:


La désinformation de Zlitni sur l'Inquisition est frappante.

qu'en dis tu sur la desinformation contre l'islam

montre-moi où j'ai dis quelque chose de faux sur l'Islam...

Il est dit que l'islam est une religion de paix, mais cette même paix est pour qui ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Dim 17 Juin 2012, 13:25

zlitni a écrit:
@ ancien-mahométan
La cruauté de l'église et ses méthodes de torture - L'inquisition et les femmesCela paraît incroyable, mais il s’agit bien de la vérité !mon pauvre c'est que La machinerie de la torture disposait déjà d'une variété de méthodes étonnantes qui confirme la thèse que rien ne rend aussi inventif que l'envie de cruauté.

On n'a pas attendu le christianisme pour inventer la torture. Il suffit d'ouvrir un livre d'histoire pour s'en rendre compte.

zlitni a écrit:

Pape Paul III (1468-1549), connu pour avoir convoqué le concile de Trente (1545-1563), appelé Tridentinum, qui conduira à l’inquisition, va jusqu’à dire un jour:
«Si mon père était un hérétique, j’apporterais moi-même le bois pour le brûler.»
(extrait d’une émission de radio du 21/07/2002 sur «Deutschland-Radio Berlin»)

Une recherche google sur cette phrase montre quatre occurrences, qui font toutes références à "une émission de radio de 2002 sur Deutschland-Radio Berlin, dont on se demande même si elle existe. En revanche, on ne retrouve cette phrase nulle par ailleurs. Aucun historien qui ne la cite. Pas même un blog. Encore une source de grand qualité, comme à chaque fois que zlizini affirme quelque chose.

zlitni a écrit:

cher AM il faut lire sur L'inquisition et les femmes


Je doute fort que vous ayez jamais lu quoique ce soit sur le sujet, pas même le torchon dont vous reproduisez la couverture. Et les approximations dont vous nous abreuvez si généreusement tous les jours m'inclinent à croire que vous n'avez pas lu grand chose de toute votre vie et que vous n'avez rien retenu du peu que vous avez lu.

J'ai fait une recherche sur l'auteur de cett "étude" et le résultat en dit plus sur ses obsessions personnelles, très centrées sur le sexe, que sur la pertinence de ses ouvrages. Il ne semble par ailleurs pas être historien.

Enfin, comme il n'a pas même son article sur Wikipedia (même si ce n'est pas un critère définitif, j'en conviens), on peut en conclure qu'il n'a pas réellement révolutionné la recherche, que ce soit en sexologie ou sur l'histoire de l'inquisition.

Avec internet on trouve désormais beaucoup d'ouvrage de pseudo-scientifiques du style de Gagey. Mais c'est toujours les mêmes crabes incultes qui s'en servent comme références pour tenter de donner quelque substance à leur théories fumeuses.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Lun 18 Juin 2012, 17:21

Quelle est votre idée Mahométan?

Vous considérez qu'il serait conforme à la volonté de l'Esprit de brûler des hérétiques?

Qui par exemple?

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Lun 18 Juin 2012, 18:38

Tout le monde connait les égarements de l'Eglise dans le passé.
Le passé ne me pose pas de problème, je ne suis pas historien.

Ce qui me pose un problème c'est que vous vous prétendiez catholique aujourd'hui et affirmiez qu'il serait conforme à l'Esprit de brûler des hérétiques.

Sans doute confondez vous votre esprit et l'Esprit.


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Lun 18 Juin 2012, 18:40

Tu ne tueras point, ça vous dit quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Lun 18 Juin 2012, 18:42

Quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Lun 18 Juin 2012, 18:43

ancien-mahométan a écrit:
Renaud a écrit:
Tout le monde connait les égarements de l'Eglise dans le passé.


Il n'y a eu aucun égarement.

+

Bien sûr que si au plan pastoral et au plan des péchés personnels des chrétiens. Et cela continue. On sort à peine de l'égarement du discernement des vocations (pédophilie, homosexualité, vocation centrées sur la dimensions sociale, méfiance envers les vocation fondées sur l'amour de Dieu).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Lun 18 Juin 2012, 18:45

ancien-mahométan a écrit:
Renaud a écrit:
Quelle est votre idée Mahométan?
Vous considérez qu'il serait conforme à la volonté de l'Esprit de brûler des hérétiques?
Qui par exemple?

Biensur.

C'est d'ailleurs ce qui fut fait par l'Autorité légitime, après un bon procès, lors des différentes Inquisitions.

Cela vous pose-t-il un problème ?

Savez vous seulement que vous êtes meurtrier du Christ en prônant le meurtre?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Lun 18 Juin 2012, 18:47

Au nom du Christ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Lun 18 Juin 2012, 18:48

C'est tout ce que vous trouvez à dire Arnaud, quand quelqu'un fait la promotion du meurtre sur votre forum?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Lun 18 Juin 2012, 18:49

ancien-mahométan a écrit:
Qui prône le meurtre ici ? L'état a le droit d'exécuter les criminels. Que cela vous plaise ou non.

Par contre tuer des innocents, des bébés par le crime d'avortement, ça c'est toujours interdit.

+
C'est vous qui prônez le meurtre. Qui d'autre?
Et de plus vous le faites au nom de la religion.
Je n'ose penser que vous voulez le faire un nom du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Lun 18 Juin 2012, 19:05

Je vous demande si c'est au nom du Christ que vous appelez au meurtre.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Lun 18 Juin 2012, 19:09

Je ne vous demande pas des citations, je vous demande si c'est un nom au Christ que vous souhaitez que soient brûlés des hérétiques.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Mar 19 Juin 2012, 10:05

Renaud a écrit:
Je ne vous demande pas des citations, je vous demande si c'est un nom au Christ que vous souhaitez que soient brûlés des hérétiques.

Il a changé de religion, mais pas de mentalité... Toujours aussi intolérant, assoiffé de sang et demandeur d'une théorcratique, qu'elle soit placée sous le croisant et le sabre ou sous la croix, peu lui importe au fond...
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: l'Inquisition...   Mar 10 Juil 2012, 11:11

Au passage j'invite tous les amoureux de savoir, à rejoindre le forum citécatholique. Je me permets de faire un gros copié collé, car vraiment les messages des intervenants sont parfaits et sourcés.

http://www.cite-catholique.org/viewtopic.php?f=118&t=18309



Citation :
"Lancée au XIXe siècle, la légende cathare fait depuis la fortune des libraires. Toute une littérature ésotérique et spiritualiste s'y rattache, et l'on ne compte pas les publications pseudo-savantes détaillant la religion des fidèles de Montségur…

"Aujourd’hui, deux veines idéologiques irriguent le vieux mythe cathare.

"En premier lieu, dans un contexte général de remise en cause du cadre national, d’aucuns s’ingénient à susciter l’antagonisme entre la France septentrionale et la France du Sud.

"Dès lors, la croisade contre les albigeois devient (déjà...) un crime commis par les barbares du Nord contre la civilisation méridionale...

"L’industrie touristique exploite ce filon: entre la Garonne et la frontière espagnole, les visiteurs sont invités à découvrir un «pays cathare» présenté comme un paradis perdu...

"Une seconde veine idéologique s’affirme avec plus de vigueur. Elle consiste tout uniment à réhabiliter les croyances cathares. La religion, dans notre société sécularisée, relève de la conscience individuelle : celui qui croit, puisqu’il est sincère, est dans son droit, a fortiori s’il croit contre la foi traditionnelle. Hérésie médiévale, le catharisme devient ipso facto sympathique…" (Jean Sévillia, Historiquement correct, Pour en finir avec le passé unique, Perrin, Saint-Amand-Montrond 2003, p. 50).



Citation :
"Les Purs"..., un mythe!

"Un bel exemple de propagande anti-catholique" (Jean Sévillia)

"Les cathares ? Des purs, des simples, parés de toutes les vertus. Animés de l'amour, ils ne faisaient que braver l'injustice des puissants. Témoin de ce discours, un numéro "Spécial cathares" publié en 2001 par un magazine régional. "Le catharisme, y lit-on, n'était rien d'autre qu'une Eglise catholique débarrassée de ses rites, de ses peurs et de l'aspect pesant et contraignant de sa hiérarchie, une Eglise plus égalitaire. Bref, ils inventèrent une utopie beaucoup plus dangereuse pour l'ordre en place que toutes les idéologies".

"A ces braves gens, qu'a-t-on opposé ? "Les flammes de la purification". La pratique du bûcher étant "banale et justifiée par l'Eglise, cette guerre de religion ne pouvait se terminer que par la "solution finale" (Pyrénées Magazine, été 2001). La solution finale ? En clair, le catholicisme médiéval aurait préfiguré le nazisme: bel exemple d'amalgame tel que l'historiquement correct peut en fabriquer (Jean Sévillia, Historiquement correct, Pour en finir avec le passé unique, Perrin, Saint-Amand-Montrond 2003, p. 51)

Des adeptes du suicide (Régine Pernoud_ immense médiéviste)
Citation :

"Tout ce qui tend à la procréation est condamnable, le mariage en particulier; les plus purs adeptes de la doctrine voient dans le suicide la perfection suprême (Si la plupart des écrits doctrinaux des cathares ont été détruits par les tribunaux d'Inquisition au XIIIe s., le plus important parmi ceux qui subsistent est un traité de polémique dû à un cathare contre d'autres cathares. Il s'agit du Liber de duobus principiis par un disciple du catahre Jean de Lugio, dissident de la secte de Desenzano en Italie qui eut une grande importance au XIIIe s.) (Régine Pernoud, Pour en finir avec le Moyen Age, Points Histoire, Éditions du Seuil, La Flèche, p. 105-106)


Une secte dangereuse pour la société (Jean Sévillia)

Des "séducteurs pervers" (Hildegarde de Bingen)

Un combat théologique Voir dans la partie sur l'Inquisition ce que ça représentait dans le contexte de L'ÉPOQUE.

___________

Citation :
"Tout sauf un conflit Nord Sud" (Jean Sévillia)

Raimond V, comte de Toulouse, est mort en 1194. Son successeur, Raimond VI, se montre conciliant avec les cathares. Point de vue intéressé : il espère s’emparer des biens de l’Église. Excommunié une première fois, il est absous, en 1198, sur la promesse de poursuivre l’hérésie. Comme il n’entreprend rien, il est excommunié une seconde fois. Se soumettant à nouveau, il obtient la levée de l’excommunication. Néanmoins, il continue de tolérer le prosélytisme des parfaits. En 1207, Innocent III pousse alors le roi Philippe Auguste, suzerain du comte de Toulouse, à intervenir en vue de rétablir l’orthodoxie. Le Capétien montre peu d’enthousiasme. D’une part, il a d’autres priorités, étant en guerre contre l’Angleterre, d’autre part, il redoute l’ingérence du Saint Siège dans les affaires du royaume.

En 1208, un drame met le feu aux poudres : Pierre de Castelnau, chargé par le pape de combattre les cathares, est assassiné. Qui a commandité le crime ? Les soupçons se portent sur le comte de Toulouse. Après l’attentat, Innocent III déclare Raimond VI anathème. Et, constatant l’impuissance des méthodes pacifiques à juguler le catharisme, le pape prêche la croisade contre les hérétiques. [...]

C’est Simon de Montfort, un seigneur d’Ile de France, qui prend la tête de l’opération. Son armée, en dépit d’une autre idée préconçue, ne compte pas que des gens du Nord : nombre de chevaliers languedociens y prennent place. La guerre, à travers plusieurs phases, va durer vingt ans. Les barons prennent d’abord Béziers et Carcassonne, puis écrasent Raimond VI à la bataille de Muret (1213). [...]

La croisade contre les albigeois est terminée. Le problème cathare, lui, n’est pas résolu. Les hostilités reprennent dix ans plus tard. Vassal de Raimond VII, le vicomte Raymond Trencavel se révolte, mais il est vaincu par les troupes royales en 1240. Le comte de Toulouse, qui a proclamé un édit contre les hérétiques en 1233, rencontre Louis IX en 1241. Le roi lui fait promettre de détruire Montségur. Depuis dix ans, ce village fortifié forme le sanctuaire spirituel et militaire du catharisme. S’exécutant, Raimond VII met le siège devant Mont ségur. Sans résultat. En 1242, deux inquisiteurs sont assassinés à Avignonet, près de Toulouse, à l’instigation du comte de Toulouse, de nouveau dressé contre le roi. Alors, en 1244, c’est l’armée royale qui prend possession de Montségur. Refusant d’abjurer, 225 parfaits (chiffre incertain) montent sur un bûcher géant, puis le castrum cathare est détruit. Les ruines qui se dressent sur l’actuel site de Montségur, comme tous les châteaux dits cathares, sont en réalité celles d’une forteresse royale bâtie après que le Languedoc a été rattaché à la France.

Aux yeux de certains, le bûcher de Montségur symbolise la cruauté absolue des adversaires des cathares, catholiques ou gens du Nord. C’est négliger le fait que la prise du sanctuaire constitue un acte de guerre, accompli par des soldats. C’est oublier que la croisade contre les albigeois, conflit politico religieux, est intervenue après l’échec de la résorption pacifique du catharisme. C’est omettre que l’hérésie, à l’époque, constitue un crime social; que le catharisme est un réel danger politique et social. Et c’est taire enfin que l’effort missionnaire, au même moment, ne s’est jamais interrompu.

Citation :
"Tuez les tous, Dieu reconnaîtra": une invention apocryphe

Une phrase célèbre revient dans le procès à charge contre les tenants de l’orthodoxie : « Tuez les tous, Dieu reconnaîtra. les siens. » Attribuée au légat Arnaud Amaury, qui l’aurait prononcée en 1209, lors du sac de Béziers, elle est apocryphe. La formule ne figure dans aucune source contemporaine mais seulement dans Le Livre des miracles, écrit plus de cinquante ans après les faits par Césaire de Heisterbach, un moine allemand dont Régine Pernoud précise qu’il est « un auteur peu soucieux d’authenticité »...

Citation :
La violence des Cathares

Le mythe du génocide

Spécialiste des cathares, Michel Roquebert convient que l’Église médiévale n’aurait pas pu combattre ceux ci avec d’autres moyens que ceux qu’elle a progressivement mis en oeuvre, de la persuasion à l’emploi de la force par le bras séculier.

Conclusion du même historien : La croisade victorieuse n’a pas été un génocide ; économiquement et socialement, elle n’a pas mis le pays à genoux. »

Vers 1300, le catharisme ne sera plus qu’un phénomène résiduel. Mais ce résultat sera moins dû à la croisade des barons qu’à l’oeuvre silencieuse des moines dominicains. C’est ici qu’entre en scène une des institutions les plus controversées de l’histoire : l’Inquisition (voir aussi notre article en page d'accueil: Pire que le goulag, l'Inquisition!)

http://www.christ-roi.net/index.php/Les_cathares,_de_vrais_Chr%C3%A9tiens_Purs_et_Parfaits,_les_catholiques_d%27obcurs_fanatiques_!

--------------------

Citation :
« L’Inquisition est, de sa nature, bonne, douce et conservatrice : c’est le caractère universel et ineffaçable de toute institution ecclésiastique, vous le voyez à Rome et vous le verrez partout où l’Eglise commandera. » Joseph de Maistre, Lettres à un gentilhomme russe sur l’Inquisition espagnole, Première lettre, 1815.

Il faut se défaire de cette image, propagée par le dix-huitième siècle et un détestable esprit voltairien, soutenant que « des prêtres pouvaient condamner un homme à mort. (…) qui ne sait qu’il est défendu au prêtre d’être chirurgien, de peur que sa main consacrée ne verse le sang de l’homme, même pour le guérir ? (…) Jamais le prêtre n’éleva d’échafaud ; il y monte seulement comme martyr ou comme consolateur ; il ne prêche que miséricorde et clémence ; et sur tous les points du globe, il n’a versé d’autre sang que le sien. » (Lettres à un gentilhomme russe)

L’Eglise s’est bornée à livrer les fautifs au bras séculier qui, lui seul, prononça et exécuta les sentences. Lorsque l’Eglise gouverna, comme ce fut le cas dans certaines souverainetés ecclésiastiques, elle se distingua toujours par sa clémence et sa mansuétude, ceci est à ce point vrai qu’un proverbe est devenu courant en Allemagne : « Unterm Krummstabe is gut whonen. » (Il est bon de vivre sous la crosse.) Que dire rajoute d’ailleurs Maistre du gouvernement de Rome, célèbre pour sa douceur, « nulle part on ne trouve un régime plus parternel, (…) une tolérance plus parfaite. Rome est peut-être le seul lieu d’Europe où le juif ne soit ni maltraité, ni humilié. » (Ibid.) L’exemple le plus frappant que nous donne l’histoire vient des Templiers eux-mêmes qui « demandèrent expressément d’être jugés par le tribunal de l’Inquisition ; car ils savaient bien que s’ils obtenaient de tels juges, ils ne pouvaient plus être condamnés à mort. »

Toutes les idées affreuses que l'ont se fait sur l'Inquisition, de nos jours, ne sont que le fruits de préjugés ridicules répandus dans le monde par haine de l'Église. La vérité historique est tout autre.

--------------------------

Citation :
La théologie des cathares enseignait que le monde et l'homme étaient créés par satan. Que le premier rapport qu'eut Eve le fut avec lui même et que donc, toute la descendance des hommes était marqué par ce "père originel". C'est pourquoi, ils n'avaient pas d'enfants et ne se mariaient pas, ils n'avaient également "aucune part au monde"

------------------------

Spoiler:
 

______________

Citation :
Le pape Alexandre III ( pontificat de 1061 à 1073) affirma que « mieux vaut absoudre les coupables, que de s’attaquer par une excessive sévérité à la vie d’innocents. L’indulgence sied mieux aux gens d’Eglise que la dureté ». L’Eglise préfère utiliser la persuasion pour éteindre une hérésie. Contre les cathares, le combat est donc avant tout un combat théologique. Entre 1119 et 1215, sept conciles analysent et condamnent les thèses des soi-disant « Vrais Chrétiens ». Un vaste effort missionnaire est lancé. Le pape fait appel à des personnalités très connues de l’époque, comme le bénédictin Bernard de Clairvaux ( 1090 – 1153), un des réformateurs cisterciens

Citation :
La sanction la plus grave de l’Eglise est l’excommunication. Cette sanction conduit à la privation des sacrements parmi lesquels il y a bien entendu la communion eucharistique et l’absolution. A l’époque, être excommunié c’est être mis au ban de la collectivité. Ainsi, celui qui décède excommunié n’a plus le droit d’être enterré dans le cimetière paroissial. Et quand c’est un prince qui est excommunié, ses vassaux sont déliés du serment de fidélité à son égard. C’est toute l’organisation féodale qui est prise de délire. L’évêque se sent donc investit d’une mission de traquer et de bannir l’hérésie. Il l’extermine c’est-à-dire, dans le sens littéral du terme, il la met « hors frontière » ( lat. exterminus = frontière).

Citation :
Un an plus tard, en 1205, l’évêque d’Osma en Espagne traverse le Languedoc en compagnie du sous-prieur de son chapitre, un certain Dominique de Guzman. Ils décident de se consacrer à la lutte contre l’hérésie en rompant avec le luxe de leur charge. Ainsi dépouillés, ils parcourent la campagne pieds nus, sans équipage et sans argent. Ils sillonnent les routes, donnant des conférences. Dominique fonde le monastère de Fanjeaux en 1206 qui recueille des femmes hérétiques converties. En 1214, les moines mendiants qui le suivent installent leur maison mère à Toulouse. Les Dominicains sont nés. Entre-temps, les cisterciens sont découragés par leurs maigres résultats et préfèrent abandonner leur entreprise spirituelle.

Citation :
Des seigneurs méridionaux et, plus en encore, des villes s’associent à la croisade. Pourtant, les intérêts des villes sont, face à la croisade, très différents des seigneurs ruraux. Ceux-ci se sentent menacés dans leurs biens par les petits barons croisés : ils ont beaucoup à perdre. Et de fait, la croisade donne lieu à la dépossession de nombreux seigneurs méridionaux et à l’installation de nouveaux maîtres. Quant aux villes, elles ont à gagner des franchises à la disparition de leur suzerain. Pour elles, la croisade est bénéfique, d’autant qu’elles la ravitaillent et en tirent aussi des profits matériels. Cela souligne qu’il n’existe à l’échelle du Midi aucune solidarité face à la croisade. Le monde féodal était à l’époque une juxtaposition de cellules territoriales étroites et les antagonismes les plus marqués opposaient souvent des voisins très proches. Cette dés-unité explique que Simon de Montfort s’y maintiendra durant neuf années, malgré ses effectifs très réduits.

Citation :
C’est à cette époque qu’à lieu un sombre épisode. Deux cent vingt-cinq « Parfaits » refusent d’abjurer et montent sur un bûcher géant. Aux yeux de certains, le bûcher de Montségur symbolise la cruauté absolue des adversaires des cathares à savoir l’Eglise catholique et les gens du Nord. Or, il faut d’abord se rappeler que la prise de Montségur est d’abord un acte de guerre, accompli par des soldats et que l’hérésie était considérée comme un crime social.

_____________

Citation :
Au demeurant, l'Inquisition eut le mérite de mettre en place un vrai procès pour éviter justement les justices expéditives. On peut certes s'interroger sur la légitimité de poursuivre une hérésie en justice mais le fait est que l'Inquisition fut vraiment un progrès en terme de justice, progrès dont notre système judiciaire actuel s'inspire largement.

Par exemple, lors de la vague de paranoïa au sujet des sorcières, l'Inquisition permit de limiter les condamnations abusives au contraire des pays protestants qui, eux, s'en donnaient à coeur joie ! C'est notamment pourquoi on ne brûla aucune sorcière en Espagne (ou quasiment aucune), au plus fort de l'Inquisition espagnole. Hé oui, de ce que j'en sais, la chasse aux sorcières fut un phénomène essentiellement protestant... ce qui devrait vous faire réfléchir sur l'utilité de l'Inquisition.

Hé oui Gérard, attention aux préjugés anticléricaux, ils sont bien souvent erronés.

Citation :
Je voudrais tout de même rappeler que l'inquisition a été crée pour lutter contre les hérésies chrétiennes et non contre les autres religions, qui n'étaient pas concernées...

___________

Citation :
quant à l'Inquisition, si les abus constatés furent bien antichrétiens, il n'est pas légitime de la condamner en bloc sans discernement. En effet, les anticléricaux notoires oublient un peu trop souvent que l'Inquisition a été fondée dans un vrai désir de justice quant aux accusations d'hérésie et que, de fait, elle permit de réfréner la fureur des foules ou du pouvoir séculier dans nombre de cas. Donc oui, il y eut des dérives mais il y eut aussi de bonnes choses.

Ainsi, les condamnations du genre "l'Inquisition fut contraire à l'esprit de l'Évangile" sont simplistes et partisanes. Il faut creuser un peu pour se faire une idée juste de la question et ne pas s'en tenir à un vernis bien souvent hérité d'une propagande anticléricale.

Citation :
Last but not least, cette citation de St Jean Chrysostome:
St Jean Chrysostome a écrit:
Tuer un hérétique, c'est introduire sur la terre un crime inexpiable.

Citation :
Saint Cyprien a écrit:
En ce temps-là, à la vérité, on tuait avec le glaive, alors que la circoncision charnelle était encore en vigueur : maintenant que la circoncision spirituelle existe pour [chez] les serviteurs de Dieu, c’est avec le glaive spirituel que l’on tue les orgueilleux et les révoltés, en les rejetant hors de l’Église. Ils ne peuvent, en effet, vivre dehors, puisqu’il n’y a qu’une maison de Dieu, et que, hors de l’Église, il n’y a de salut pour personne.

Citation :
C'est bien là la différence entre l'ancienne et la nouvelle alliance, la circoncision charnelle est remplacée par la circoncision spirituelle, le glaive spirituel remplace le glaive charnel. Et de fait, les Pères, lisant et méditant la Sainte Ecriture, donc l'Ancien Testament avec ses récits guerriers et parfois, l'ont toujours considérée comme un symbole du combat spirituel, intérieur, contre les démons. De même, l'hérésie se combat par la prédication, pas par le glaive temporel. On ne peut ignorer que c'est là la Tradition de l'Eglise, telle qu'elle se révèle dans l'Ecriture et dans le consensus des Pères.

Il semblerait (je suis preneur de plus de précisions si quelqu'un en a à fournir) que le fait de mettre à mort les hérétiques ait commencé à prendre de l'importance vers le tournant du millénaire, plus chez les souverains temporels que chez les ecclésiastiques, qui se sont peu à peu alignés. D'après Wikipedia (article sur l'Inquisition),
Citer:
Les premières formes de répression étaient apparues au début du Xe siècle : à Noël 1022, Robert le Pieux avait fait brûler dix clercs de la cathédrale d'Orléans. C'était le premier bûcher de l'histoire de la lutte contre hérésie en Occident. Faisant suite à l'accord de Vérone entre Lucius III et Frédéric Barberousse, la décrétale Ad abolendam (1184) fait ainsi de la répression de l'hérésie un élément constitutif du pouvoir de l'Empereur.


(1022, c'est bien sûr le XIe Siècle et pas le Xe mais c'est un détail).

Je ne vois pas comment on peut voir là autre chose qu'une déviation, par rapport au christianisme de l'époque patristique, déviation qui se traduit par un retour à l'esprit charnel de l'Ancienne Alliance plutôt qu'à l'esprit spirituel de la Nouvelle... donc bel et bien une déviation dans le mauvais sens.

On peut d'ailleurs se demander l'origine du changement qui est manifeste aux alentours de l'an mil et dans la suite du Moyen-Age, pas seulement dans les faits externes (notamment les bouleversements de la Papauté, la crise profonde aux Xe-début XIe Siècles puis la réforme grégorienne) mais surtout dans les mentalités, le point dont nous discutons ici en témoigne comme l'apparition de la scolastique avec Abélard, ainsi que le divorce progressif entre le mysticisme (de plus en plus sentimental) et la théologie (de plus en plus rationnelle). Ce point que je cherche toujours à expliquer me paraît tout à fait essentiel ici, notamment parce que l'esprit de lutte est inhérent à l'homme (et surtout à l'homme masculin), et un esprit de lutte qui ne trouve pas à s'exprimer dans un mysticisme pleinement complet, intégrant l'ascétisme et le combat - spirituel - pour la foi, dégénérera inévitablement en mentalité belliqueuse et en violence. On doit cependant dire qu'un esprit de lutte qui ne s'engage pas pour la foi s'engagera pour autre chose, et qu'un esprit belliqueux qui n'est plus soumis à la religion risque de devenir encore pire.

Bref, moindre mal par rapport à une société païenne ou athée, peut-être. Reste qu'on est dans un autre esprit que celui de l'Evangile.

In Xto,
archi.

___________

Spoiler:
 

__________

Citation :
vous oubliez la théocratie de Genève....et elle était protestante et non pas catholique....il faut donc balayer devant sa porte avant de....

___________

Spoiler:
 

____________

Citation :
un article de Patrice de Plunkett sur l'Inquisition (http://plunkett.hautetfort.com/archive/ ... .html#more)


<< Jean-Paul II avait voulu que l’on fasse la vérité sur l’histoire de l’Inquisition dans le cadre de la « purification de la mémoire » nécessaire à l’entrée dans le troisième millénaire. Un volume avait recueilli l’état de la recherche historique au seuil du XXIe siècle, et reste une référence...

Retour sur les conclusions d’un symposium qui a réuni en 1998 les meilleurs spécialistes internationaux (et produit une publication scientifique de référence), alors qu’en 2012 une série télévisée du service public français bafoue la recherche historique :

- La célébration solennelle de demande de pardon du 12 mars 2000 en la basilique Saint-Pierre avait été préparée par des symposiums historico-théologiques sur des points chauds de l’histoire de l’Eglise : notamment l’antijudaïsme en milieu chrétien et les Inquisitions. Au cours de cette célébration, le cardinal Joseph Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, avait demandé pardon pour les membres de l’Eglise qui, au cours de deux mille ans d’histoire, avaient utilisé « des méthodes non évangéliques ». Il ne s’agissait donc pas de défendre le moindre acte de violence perpétré au nom de Dieu.

- Quant à eux, les historiens réunis en symposium international en octobre 1998 (à la demande du pape Jean-Paul II) avaient repris le dossier pour faire le tri entre imaginaire et faits avérés ; et ils avaient publié - dans un volume intitulé : L'Inquisition - cette radiographie des faits historiques.


- On y apprend par exemple, indique aujourd'hui le Pr Agostino Borromeo, qu'au cours des mêmes quatre siècles, les 100 000 procès pour sorcellerie des tribunaux civils d’Europe aboutirent à 50 000 condamnations à mort, tandis que les 120 000 procès religieux de l’inquisition espagnole n'aboutirent qu'à 59 condamnations à mort, certaines exécutées par contumace en brûlant des mannequins. Sans relativiser le moins du monde le caractère évangéliquement inacceptable de tels procès, ces chiffres expliquent pourquoi, dans de nombreux cas, l’accusé demandait à être jugé par un tribunal d’Inquisition plutôt que par un tribunal séculier. Le symposium des historiens a ainsi établi que "le recours à la torture et à la peine de mort", excessivement répandu chez les juges séculiers de la même époque, n’avait "pas été aussi fréquents qu’on l’a longtemps cru" chez les juges d'Inquisition.

- Les actes de ce symposium constituent un matériel de référence pour les recherches, du fait de leur rigueur scientifique (hors des polémiques ou des apologies qui caractérisent une bonne part de la bibliographie ancienne) ; et du fait de l’abondance des données réfutant les lieux communs répandus sur ce sujet depuis l'époque de Voltaire et des écrits de combat anglo-néerlandais.

 Selon le Pr Borromeo, ce volume d'actes est de nature à "relancer le débat intellectuel sur cette question et encourager de nouvelles recherches historiques". >>


59 condamnations à mort sur 120 000 procès, ça fait du 0,05%. 50 000 condamnations à mort sur 100 000, ça fait du 50%, soit 1000 fois plus.


Je ne sais pas si on peut dire que l’Inquisition fut un progrès mais une chose est certaine : elle a introduit un peu plus de justice et de miséricorde dans le système judiciaire. Quant au fait que des personnes aient pu être mises à mort pour cause d’hérésie, c’est certes infiniment regrettable et l’Église a demandé publiquement pardon (quelle autre institution est capable de faire ça ?). Mais qu’on arrête de fantasmer sur des ecclésiastiques assoiffés de sang et sans pitié pour les hérétiques.

Revenir en haut Aller en bas
 
l'Inquisition...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'inquisition....
» La fin de l'inquisition
» Registres de l'inquisition témoignages anonymes
» HISTOIRE DE LEGLISE : PREMIERS CHRETIENS,INQUISITION,CATHARE
» Les dossiers de l'Inquisition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: