DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Raphaël



Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 19:40

Espérance a écrit:

Mais Raphaël, nous vivons au 21° siècle et c'est ICI que le Seigneur nous a mis et non pas en Chine ou je ne sais où.

Question

Donc, c'est bien là où nous sommes que nous devons AIMER.
Pourquoi toujours ne voir que ce qui est négatif ?

??? Négatif, moi ?
Où ça ?

Je vois autour de moi des gens, pas forcément catholiques, se démener pour aider les voisins, aller rendre visite à l'hôpital, conduire une personne âgée faire ses courses : ce n'est pas la charité agissante et vivante ça ?
Pour moi, ça l'est et même si ce n'est pas fait avec un esprit religieux, c'est qu'ils vivent du Christ sans le savoir.

Pour moi, ça peut venir de trois choses :
- Une éducation chrétienne, qui, sans la foi, ne sera pas parfaite et pas transmise,
- Un besoin psychologique. Eh oui, notre conscience est ainsi faite : nous sommes faits pour aimer notre prochain, nous portons en nous le sceau de Dieu. Aussi, il est prouvé que les gens participant aux associations caritatives se sentent mieux dans leur peau que les personnes plus "individualistes".
- Pour se donner bonne conscience. Ça rejoint ce qui est dit au dessus, à un degré moindre : essayez de ne pas vous faire malmener par celle-ci en regardant la T.V à longueur de journée lorsque votre grand-mère agonise seule dans un centre de retraités.

Dans tous les cas, aucune de ces charités n'est parfaite, car il manque Celui qui est la Charité incarnée : Jésus. Voilà pourquoi nous devons travailler à gagner des âmes à Jésus, quand bien même elles-ci nous paraissent bonnes. C'est la première des charité envers eux, qui ont le droit de connaître Celui qui a donné Sa Vie pour eux.

...Cela dit, bien sûr, chaque bonne action aura sa rétribution, même si elle est faite dans l'ignorance de Jésus. ^^
Hormis la charité "pharisienne", où celui qui la pratique "tient déjà sa récompense"
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 19:49

, mais pas l'amour façon XXIe siècle qui se résume à un vague sentiment intérieur

ce n'est pas négatif ça ?

Raphaël, quand je vais à la messe et même quand je dis le chapelet, je porte toutes ces personnes de mon entourage qui vivent le Christ sans le savoir. Je sais que Lui les aime et que même si leur attention aux autres n'est pas toujours gratuite, Jésus aime cette solidarité et ce dévouement.

Mt 25/37-40
37 Alors les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
38 tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
39 tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?’
40 Et le Roi leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 20:20

Espérance a écrit:
, mais pas l'amour façon XXIe siècle qui se résume à un vague sentiment intérieur

ce n'est pas négatif ça ?

Non ! L'amour façon XXIe c'est un vague sentiment intérieur, comme ces francs-maçons, athées et "chrétiens" qui reprennent d'une voix le couplet "la foi, c'est quelque chose de personnel, il faut laisser les autres tranquilles, être tolérant, blablabla..." C'est l'amour bisounours qui n'a rien à voir avec l'amour de Jésus.

L'amour de Jésus, c'est celui de Jeanne d'Arc, de Saint Bernard, de Jean Bosco, c'est celui qui se communique, et dont tout est une occasion pour en témoigner aux yeux du monde, quitte à passer pour un fou. C'est un amour intérieur si fort que les membres extérieurs peinent à le communiquer. Et c'est aussi un feu qu'on répand autour de soi pour être des incendiaires de Dieu, une huile sur le sol qui se répand. Sans quoi, notre foi est semblable à ce talent que le mauvais serviteur enfouis jusqu'au retour de Son Maître pour lui dire : "Maître, je savais que tu récoltais là où tu n'as pas semé, je savais que ces âmes qui ne te connaissent pas et qui ne font pas ces bonnes actions pour toi, tu les sauvera. Alors comme j'avais peur, j'ai tout gardé de la foi que tu m'as donné et je l'ai enfouie dans le sol. La voici : reprend ton bien."


Raphaël, quand je vais à la messe et même quand je dis le chapelet, je porte toutes ces personnes de mon entourage qui vivent le Christ sans le savoir. Je sais que Lui les aime et que même si leur attention aux autres n'est pas toujours gratuite, Jésus aime cette solidarité et ce dévouement.


Mt 25/37-40
37 Alors les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
38 tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
39 tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?’
40 Et le Roi leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’



Oui c'est sûr, Jésus les aimes. J'espère que vous leur donner bien à boire, eux dont les âmes ont soif de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 21:26

Raphaël a écrit:
Espérance a écrit:
, mais pas l'amour façon XXIe siècle qui se résume à un vague sentiment intérieur

ce n'est pas négatif ça ?

Non ! L'amour façon XXIe c'est un vague sentiment intérieur, comme ces francs-maçons, athées et "chrétiens" qui reprennent d'une voix le couplet "la foi, c'est quelque chose de personnel, il faut laisser les autres tranquilles, être tolérant, blablabla..." C'est l'amour bisounours qui n'a rien à voir avec l'amour de Jésus.

L'amour de Jésus, c'est celui de Jeanne d'Arc, de Saint Bernard, de Jean Bosco, c'est celui qui se communique, et dont tout est une occasion pour en témoigner aux yeux du monde, quitte à passer pour un fou. C'est un amour intérieur si fort que les membres extérieurs peinent à le communiquer. Et c'est aussi un feu qu'on répand autour de soi pour être des incendiaires de Dieu, une huile sur le sol qui se répand. Sans quoi, notre foi est semblable à ce talent que le mauvais serviteur enfouis jusqu'au retour de Son Maître pour lui dire : "Maître, je savais que tu récoltais là où tu n'as pas semé, je savais que ces âmes qui ne te connaissent pas et qui ne font pas ces bonnes actions pour toi, tu les sauvera. Alors comme j'avais peur, j'ai tout gardé de la foi que tu m'as donné et je l'ai enfouie dans le sol. La voici : reprend ton bien."


Raphaël, quand je vais à la messe et même quand je dis le chapelet, je porte toutes ces personnes de mon entourage qui vivent le Christ sans le savoir. Je sais que Lui les aime et que même si leur attention aux autres n'est pas toujours gratuite, Jésus aime cette solidarité et ce dévouement.


Mt 25/37-40
37 Alors les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
38 tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
39 tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?’
40 Et le Roi leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’



Oui c'est sûr, Jésus les aimes. J'espère que vous leur donner bien à boire, eux dont les âmes ont soif de Jésus.

Je fais ce que je peux, mais je ne fais pas de sermon. Je crois beaucoup plus au témoignage. Je sais que c'est un parler d'Action Catholique (ACE, JOC, ACO) mais j'en suis imprégnée et j'y crois.
Par contre, je ne suis pas d'accord avec toi sur ta version de l'amour du XXIème siècle, nous ne pouvons pas juger ce qui se passe au fond du coeur des autres, fussent-ils FM athées.

Matthieu 7.1. Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.

2 Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.

3 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil?

4 Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien?

5 Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/


Dernière édition par Espérance le Sam 02 Juin 2012, 21:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Belen



Féminin Messages : 265
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 21:29

Tout à fait. Moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 22:17

Arnaud Dumouch a écrit:

Cher ami, il n'y a pas ici hérésie (erreur sur une vérité universelle du salut) mais problème pastoral réel (lié à une situation concrète). On ne peut imaginer le Ciel se mêler de choses comme cela... :

Au contraire, c'est une très grave hérésie de ne pas reconnaître que nous avons été totalement consacré par le Saint-Esprit, au moyen de la Foi baptismale (Mc.16/15-16,Tite.3/4-7). C'est la racine de toutes les simagrées qui entourent le "culte" eucharistique.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 22:35

Benoît XVI et la communion dans la bouche, l'héroïcité du courage d'un grand pape

Le 05 février 2009 - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Depuis plusieurs mois, Benoît XVI ne distribue plus la communion que sur la langue des fidèles agenouillés. Quel sens donner à ce geste ? L'ouvrage récent d'un évêque permet de mieux comprendre les enjeux (1). Explications.

par l'abbé Christian Gouyaud

Benoît XVI a réintroduit, pour ce qui le concerne, la distribution de la communion sur la langue des fidèles agenouillés.

Cette manière de procéder est tout à fait caractéristique du pape qui prêche pédagogiquement par l'exemple et n'impose pas brutalement par décret.

Mgr Ranjith estime que « le moment est arrivé de bien évaluer cette pratique, de revoir et, si nécessaire, d'abandonner la pratique actuelle » de la communion reçue debout et dans la main.

L'actuel Secrétaire de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements s'exprime ainsi dans une préface à un remarquable opuscule de Mgr A. Schneider, évêque au Kazakhstan, intitulé Dominus est.

La question du mode de distribution de la communion est sans doute l'une des plus exemplaires de l'affaiblissement du gouvernement ecclésiastique dans les années 1970
.

En voulant avaliser pour canaliser, les responsables sciaient la branche sur laquelle ils étaient assis.
En cédant aux pratiques de désobéissance objective émanant de lobbies progressistes, l'autorité sapait le principe même d'autorité.

Rappelons que ni le Concile Vatican II, ni le Novus Ordo Missae promulgué par Paul VI ne prévoyaient que la communion fût reçue debout et dans la main
.

Consultés par une Lettre émanant du président et du secrétaire du Consilium pour l'exécution de la Constitution sur la liturgie en date du 29 octobre 1968, près des deux tiers des évêques latins du monde s'opposèrent à l'introduction de cette manière de communier.

Comment une minorité agissante put-elle alors imposer une telle pratique ?

L'Instruction Memoriale Domini, publiée par la Congrégation pour le Culte Divin le 29 mai 1969, était précisément consacrée à « la façon de distribuer la communion ».

Elle prenait acte de ce que, « dans certains endroits », l'autorisation de distribuer la communion dans la main avait été présumée !

Le document commençait par énumérer les avantages de la communion sur la langue pour aboutir à la conclusion suivante :

« Compte tenu de la situation actuelle de l'Église dans le monde entier, cette façon de distribuer la sainte communion [sur la langue] doit être conservée, non seulement parce qu'elle a derrière elle une tradition multiséculaire, mais surtout parce qu'elle exprime le respect des fidèles envers l'Eucharistie. [...] De plus, cette façon de faire, qui doit déjà être considérée comme traditionnelle, assure plus efficacement que la sainte communion soit distribuée avec le respect, le décorum et la dignité qui lui conviennent [...]

C'est pourquoi, le Souverain Pontife n'a pas pensé devoir changer la façon traditionnelle de distribuer la sainte communion aux fidèles.

Aussi, le Saint-Siège exhorte-t-il vivement les évêques, les prêtres et les fidèles à respecter attentivement la loi toujours en vigueur et qui se trouve confirmée de nouveau ». Cette décision devait cependant être inopérante par le fameux renvoi à la compétence des Conférences épiscopales qui généraliseront la communion dans la main.
De plus, une Lettre pastorale accompagnait l'Instruction Memoriale Domini, qui donnait le mode d'emploi d'une pratique que l'Instruction réprouvait.

Une autorité impuissante ?

A relire ce document quarante ans après, on a vraiment le sentiment d'une autorité impuissante qui assortit la nouvelle manière de communier de conditions idéales qui sont autant de vœux pieux!
Par exemple, « qu'on fasse attention à ne pas laisser tomber ni se disperser des fragments de pain eucharistique, comme aussi à la propreté convenable des mains et à la bonne tenue des gestes selon les usages des divers peuples »!
Allait-on instaurer pour les fidèles un rite de purification (avant la communion) puis d'ablution des mains (après) ?
De plus, l'Instruction octroyait l'induit pour entériner des situations de fait tandis que la Lettre abondait dans le sens d'une initiation et, par conséquent, d'une incitation progressive: « II convient donc de l'introduire graduellement, en commençant par des groupes et des milieux qualifiés et plus préparés. »

L'argument de fond pour introduire la nouvelle manière de communier avait été avancé dans la Lettre du 29 octobre 1968 : « La manière traditionnelle de recevoir la communion sur la langue apparaît de plus en plus à nos contemporains comme un geste infantile; il rappelle trop la manière de nourrir les petits enfants incapables de manger seuls. Beaucoup d'adultes ressentent de la gêne à faire en public un acte qui n'a aucune beauté extérieure et qui les rabaisse à la petite enfance. »
En d'autres termes: le chrétien moderne est un chrétien adulte qui se tient debout face à son Seigneur et qui se communie lui-même car l'eucharistie est un droit de l'homme!
Dans son excellent Dominus est qui reprend toute cette question, Mgr Schneider cite, au contraire, un grand nombre de Pères de l'Église et de saints qui présentent l'eucharistie comme le Don ineffable qu'on ne reçoit qu'en devenant comme de petits enfants! Il évoque aussi le risque objectif de profanation des parcelles quand celles-ci ne sont pas recueillies.

Il reste enfin la question lancinante de savoir si, quarante ans après, le fait de se communier soi-même debout, joint à la grave désaffection du sacrement de la réconciliation, a apporté une valeur ajoutée au respect du sacré?

En 1980, Jean-Paul II confessa franchement ne pas être favorable à cette pratique de la communion debout et dans la main et ne pas la recommander. Ce n'est qu'avec réticence qu'il adopta finalement la praxis en vigueur.
On mesure aujourd'hui l'héroïcité du courage de Benoît XVI qui cherche à inverser ce processus.

(1) Mgr A. Schneider: Dominas est. Pour comprendre le rite de communion pratiqué par Benoît XVI, Tem-pora, 2008, 80 pages,
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 22:39

[quote]
julia a écrit:



Mgr Ranjith estime que « le moment est arrivé de bien évaluer cette pratique, de revoir et, si nécessaire, d'abandonner la pratique actuelle » de la communion reçue debout et dans la main.

C'est là que se trouive l'excès et le risque dangereux de tomber dans une guerre inversée et semblable à celle des années 70.

Citation :

Cette manière de procéder est tout à fait caractéristique du pape qui prêche pédagogiquement par l'exemple et n'impose pas brutalement par décret.
Et c'est là l'esprit qu'il faudra cultivé : que chacun fasse comme il veut en respectant, dans la même église, la manière de faire de l'autre.


Chère Julia, je mets en garde : Si nous ré-enflammons en Europe la guerre des formes, cette fois, l'Eglise y perdra ses derniers fidèles.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 22:47

Cher Arnaud, il ne s'agit pas d'une "guerre des formes", comme vous dites, mais une façon de remettre à l'honneur l'ancienne façon de recevoir Notre Seigneur - à genoux - nettement préférable spirituellement parlant, et d'informer les fidèles des bienfaits de cette manière de faire.

Evidement, il y a des frictions, les gens se méfient toujours de ce qu'ils ne connaissent pas (ou plus ).

Mais je vous assure bien que l'Eglise ne perdra pas de fidèles à cause de cela, bien au contraire, le rétablissement de la communion à genoux ramènera bp d' âmes à l'Eglise, il n'y a qu'à voir l'afluence des jeunes et de familles aux messes tradis, sans parler des vocations ! Very Happy

Bref, ce ne sont pas des querelles "de forme" ou que sais-je, et je me demande si ceux qui avancent cet argument ne s'en servent pas juste pour le balayer d'un revers de main.

Ors, c'est le pape qui y tient, et qui y tient beaucoup, ça a du sens , ça !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 22:55

Chère Julie, Remettre des gestes de respect est excellent.

A condition cependant de ne pas retomber dans l'excès de respect qui tuait la proximité de l'amour avant Vatican II.

C'est une question de mesure et deux excès sont à éviter : Le culte devenu vétéro-testamentaire qu'on voit à Ecône et la familiarité irrespectueuse des abus post Vatican II.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9377
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 22:59

Arnaud Dumouch a écrit:
... que chacun fasse comme il veut en respectant, dans la même église, la manière de faire de l'autre.


C'est bien ce qui se fait à Ath , à la messe de semaine ( dans la petite chapelle " de semaine " ) . La différence de rituel n'empêche pas une véritable communion , bien palpable .

Pour la messe du dimanche dans l'église , tout le monde communie debout , la grande majorité recevant l'hostie dans la main et quelques-uns directement dans la bouche .

J'imagine que s'il y avait une demande suffisante de messe " extra-ordinaire " , le doyen n'y verrait pas d'inconvénient . Mais cette demande n'a jamais été faite , pour autant que je sache .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 23:18

Je pense comme vous Boulo qu'il n'y a pas grand monde qui voudrait revenir en arrière. Vous comme moi, nous avons vécu l'avant Vatican II !!

Chez nous, ici, la messe est dite une fois par mois dans l'église paroissiale, le curé ayant la charge de 4 paroisses rurales assez éloignées.

En semaine, j'ai parfois la messe à l'aumonerie où je suis bénévole, quand l'aumonier est là : cela se passe d'une manière très simple, autour de la table, mais c'est très "fort".

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 23:29

Précisément, les nouvelles générations ont soif de cette messe traditionnelle, elles en ont été privées, et ça se ressent dans tout : l'éducation religieuse, mais aussi les vocations, les dons, la culture : il ne reste plus rien.

Il est intéressant de noter d'ailleurs que ce sont les anciennes générations qui s'accrochent à la "nouvelle messe", tandis que les jeunes ont soif d'aller à la messe traditionnelle (les églises sont pleines à craquer le dimanche, venez et voyez !)

On ne reviendra jamais à avant Vatican II, tout simplement parce que ce ne sont pas les mêmes générations, ni la même époque, ni les mêmes personnes, c'est aussi simple que cela.

Nous vivons avec notre temps, mais justement ces temps sont très dangereux spirituellement (télévision, internet, technologie de plus en plus intrusive), nous avons besoin d'un vrai bagage spirituel, et de la messe traditionnelle pour recevoir de la force !!
Revenir en haut Aller en bas
Michael



Masculin Messages : 767
Inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Sam 02 Juin 2012, 23:55

Lu dans Présent :

« Dans une interview accordée au média internet hispanophone ACI Prensa, le préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements a recommandé avec une insistance inédite que les fidèles communient sur la langue et à genoux. Venant de lui, en des termes aussi nets, cette prise de position est pour le moins importante. Même si fait toujours défaut une disposition claire adressée d’autorité aux évêques de rite latin du monde entier… La question posée par ACI Prensa était de savoir s’il est recommandable que les fidèles reçoivent la communion dans la main. Réponse du cardinal :

« Il est recommandable que les fidèles communient sur la langue et à genoux. »

Interrogé ensuite sur cette pratique mise en avant par Benoît XVI lui-même, le cardinal Cañizares a précisé que ce choix correspond « au sens que doit avoir la communion, qui est un sens d’adoration et de reconnaissance envers Dieu ». « Il s’agit simplement de savoir que nous nous trouvons devant Dieu Lui-même, qu’Il est venu jusqu’à nous et que nous ne le méritons pas », a-t-il expliqué. Communier de cette façon, « c’est un signe d’adoration qu’il faut retrouver ». Puis, encore plus clairement : « Je crois qu’il est nécessaire pour toute l’Eglise que la communion se fasse à genoux. »

« De fait, si on communie debout, il faut faire une génuflexion, ou une inclinaison profonde, et on ne le fait pas », a poursuivi le cardinal : « Si nous banalisons la communion, nous banalisons tout ; nous ne pouvons passer à côté d’un moment aussi important qu’est celui de communier, celui de reconnaître la présence réelle du Christ qui y est présent, de Dieu qui est “amour des amours” comme nous le chantons dans un cantique espagnol. » [...]«
http://www.revue-item.com/4997/il-est-necessaire-pour-toute-l%E2%80%99eglise-que-la-communion-se-fasse-a-genoux/

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 01:41

julia a écrit:
Précisément, les nouvelles générations ont soif de cette messe traditionnelle, elles en ont été privées, et ça se ressent dans tout : l'éducation religieuse, mais aussi les vocations, les dons, la culture : il ne reste plus rien.

Pourquoi être si négative Julia ? il y a encore des vocations, des mouvements d'Action Catholique qui donnent aux enfants et aux jeunes les bases de la religion, et qui leur apprennent l'amour et le respect des autres.Il est intéressant de noter d'ailleurs que ce sont les anciennes générations qui s'accrochent à la "nouvelle messe", tandis que les jeunes ont soif d'aller à la messe traditionnelle (les églises sont pleines à craquer le dimanche, venez et voyez !)

Hé bien peut-être chez toi, mais ici, je n'ai pas ressenti un besoin de messe traditionnelle, au contraire ! J'ai amené une jeune femme à une messe tradi chez les soeurs, elle a été outrée de devoir porter un foulard sur ses cheveux et a pris pour du cinéma le rituel de la messe en latin, dos aux fidèles.

On ne reviendra jamais à avant Vatican II, tout simplement parce que ce ne sont pas les mêmes générations, ni la même époque, ni les mêmes personnes, c'est aussi simple que cela.

Personnellement, j'espère qu'on ne reviendra jamais à cette période là où tout était péché,

Nous vivons avec notre temps, mais justement ces temps sont très dangereux spirituellement (télévision, internet, technologie de plus en plus intrusive), nous avons besoin d'un vrai bagage spirituel, et de la messe traditionnelle pour recevoir de la force !!

Pour moi, toute messe est une force, dans la mesure où l'on peut la vivre avec foi et en communion avec les autres

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 01:42

Espérance a écrit:
julia a écrit:
Précisément, les nouvelles générations ont soif de cette messe traditionnelle, elles en ont été privées, et ça se ressent dans tout : l'éducation religieuse, mais aussi les vocations, les dons, la culture : il ne reste plus rien.

Pourquoi être si négative Julia ? il y a encore des vocations, des mouvements d'Action Catholique qui donnent aux enfants et aux jeunes les bases de la religion, et qui leur apprennent l'amour et le respect des autres.

Il est intéressant de noter d'ailleurs que ce sont les anciennes générations qui s'accrochent à la "nouvelle messe", tandis que les jeunes ont soif d'aller à la messe traditionnelle (les églises sont pleines à craquer le dimanche, venez et voyez !)

Hé bien peut-être chez toi, mais ici, je n'ai pas ressenti un besoin de messe traditionnelle, au contraire ! J'ai amené une jeune femme à une messe tradi chez les soeurs, elle a été outrée de devoir porter un foulard sur ses cheveux et a pris pour du cinéma le rituel de la messe en latin, dos aux fidèles.

On ne reviendra jamais à avant Vatican II, tout simplement parce que ce ne sont pas les mêmes générations, ni la même époque, ni les mêmes personnes, c'est aussi simple que cela.

Personnellement, j'espère qu'on ne reviendra jamais à cette période là où tout était péché,

Nous vivons avec notre temps, mais justement ces temps sont très dangereux spirituellement (télévision, internet, technologie de plus en plus intrusive), nous avons besoin d'un vrai bagage spirituel, et de la messe traditionnelle pour recevoir de la force !!

Pour moi, toute messe est une force, dans la mesure où l'on peut la vivre avec foi et en communion avec les autres

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 01:45

Espérance a écrit:

Je fais ce que je peux, mais je ne fais pas de sermon. Je crois beaucoup plus au témoignage. Je sais que c'est un parler d'Action Catholique (ACE, JOC, ACO) mais j'en suis imprégnée et j'y crois.

Oui, j'ai cru comprendre que vous fréquentiez ce milieu. Prenez garde que votre foi n'en défaille pas ! Il me semble qu'action Catholique et pas mal d'autres mouvements similaires ont en fait été détournés par les FM socialiste-relativistes. Un catholique vit pour la charité, pas pour le socialisme. (Et les deux sont incompatibles, ou alors le vrai socialisme est incompatible avec ceux qui s'en réclament de nos jours).


Spoiler:
 


Par contre, je ne suis pas d'accord avec toi sur ta version de l'amour du XXIème siècle, nous ne pouvons pas juger ce qui se passe au fond du coeur des autres, fussent-ils FM athées.

L'amour du XXIe siècle est un amour tout ce qu'il y a de plus banal. Voyez Jésus en parler :

"Je vous le dis : aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent. Si vous aimez ceux qui vous le rendent, quelle récompense méritez-vous ? Les païens n'en font-ils pas de même ?"


Je ne dis pas que ceux qui font de bonnes actions sans Jésus font mal, je dis seulement qu'ils en feraient de plus belles avec Lui.


Matthieu 7.1. Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.

2 Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.

3 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil?

4 Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien?

5 Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 01:58

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
julia a écrit:



Mgr Ranjith estime que « le moment est arrivé de bien évaluer cette pratique, de revoir et, si nécessaire, d'abandonner la pratique actuelle » de la communion reçue debout et dans la main.

C'est là que se trouive l'excès et le risque dangereux de tomber dans une guerre inversée et semblable à celle des années 70.

Citation :

Cette manière de procéder est tout à fait caractéristique du pape qui prêche pédagogiquement par l'exemple et n'impose pas brutalement par décret.
Et c'est là l'esprit qu'il faudra cultiver : que chacun fasse comme il veut en respectant, dans la même église, la manière de faire de l'autre.

Je vois plutôt l'attitude de Benoit XVI comme la première marche d'un petit échelon : il prêche d'abord par l'exemple, ensuite par des exhortations, puis par une bulle apostolique. Chaque chose en son temps.



Chère Julia, je mets en garde : Si nous ré-enflammons en Europe la guerre des formes, cette fois, l'Eglise y perdra ses derniers fidèles.

S'ils refusent de s'humilier pour leur Sauveur, alors c'est qu'ils sont déjà perdus depuis longtemps. Deux genoux à terre, c'est si terrible ? En deux-mille ans d'âges, on n'a pas songé à recevoir la Communion que comme cela.

Au contraire, je penses qu'ils mesureront mieux alors la grâce qui leur est faite, et les grincheux qui refusent de plier le genou laisseront place aux curieux, jeunesse d'âme, qui par un bon accueil et un catéchisme adapté, deviendront les fervents soldats du Christ.


Guerre, il n'y a que pour ceux qui s'élèvent contre l'autorité papale.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 01:59

Raphaël a écrit:
Espérance a écrit:

Je fais ce que je peux, mais je ne fais pas de sermon. Je crois beaucoup plus au témoignage. Je sais que c'est un parler d'Action Catholique (ACE, JOC, ACO) mais j'en suis imprégnée et j'y crois.

Oui, j'ai cru comprendre que vous fréquentiez ce milieu. Prenez garde que votre foi n'en défaille pas ! Il me semble qu'action Catholique et pas mal d'autres mouvements similaires ont en fait été détournés par les FM socialiste-relativistes. Un catholique vit pour la charité, pas pour le socialisme. (Et les deux sont incompatibles, ou alors le vrai socialisme est incompatible avec ceux qui s'en réclament de nos jours).

je crains que tu ne connaissent pas ou mal ces mouvements catholiques ! rassure toi, il y a une amie à moi qui était fédérale de JOCF et elle est maintenant religieuse à Don Bosco, une autre était responsable nationale et a été ensuite gérérale de la congrégation des orantes de l'Assomption. Quant aux hommes, plusieurs sont religieux.
Je n'ai jamais connu de fM socialiste-relativistes.
Nous apprenons aux enfants, aux jeunes à vivre ensemble, nous leur apprenons la solidarité.
Et les messes avec les enfants pour les occasions comme la profession de foi par exemple, sont préparées très sérieusement et sont vivantes de foi et d'amour.
Spoiler:
 


Par contre, je ne suis pas d'accord avec toi sur ta version de l'amour du XXIème siècle, nous ne pouvons pas juger ce qui se passe au fond du coeur des autres, fussent-ils FM athées.

L'amour du XXIe siècle est un amour tout ce qu'il y a de plus banal. Voyez Jésus en parler :

"Je vous le dis : aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent. Si vous aimez ceux qui vous le rendent, quelle récompense méritez-vous ? Les païens n'en font-ils pas de même ?"


Je ne dis pas que ceux qui font de bonnes actions sans Jésus font mal, je dis seulement qu'ils en feraient de plus belles avec Lui.


Matthieu 7.1. Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.

2 Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.

3 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil?

4 Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien?

5 Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 02:23

julia a écrit:
Précisément, les nouvelles générations ont soif de cette messe traditionnelle, elles en ont été privées, et ça se ressent dans tout : l'éducation religieuse, mais aussi les vocations, les dons, la culture : il ne reste plus rien.

Et je confirme ! salut
La seule "jeune" que j'ai connue jusqu'ici et qui ne faisait pas partie de la tradition, c'est une soeur "babacool". Et le peu de fois où je suis dans les milieux de messe ordinaire, je suis entouré de personnes fort sympathiques par ailleurs, mais d'âge très avancé...
Le pire que je constate, dans ces diocèses qui s'écroulent, c'est que les prêtres sont désespérés : ils ne savent plus où donner de la tête pour garder leur fidèles et faire de l'apostolat...
La tradition ? Surtout pas ! Des hérétiques ! Rolling Eyes (Pour ceux qui pensent que je caricature, sachez que je vous épargne un entretien que j'ai eu d'avec une soeur au sortir d'une retraite à Fontgombault : elle a limite dit que la messe tridentine, rappelant le Sacrifice de la Croix, était hérétique.)



Il est intéressant de noter d'ailleurs que ce sont les anciennes générations qui s'accrochent à la "nouvelle messe", tandis que les jeunes ont soif d'aller à la messe traditionnelle (les églises sont pleines à craquer le dimanche, venez et voyez !)

Je confirme ! cheers


On ne reviendra jamais à avant Vatican II, tout simplement parce que ce ne sont pas les mêmes générations, ni la même époque, ni les mêmes personnes, c'est aussi simple que cela.

Ne jamais dire jamais. Jamais. A noter toutefois qu'il est vrai que la tendance janséniste d'alors est complètement bannie aujourd'hui, et a donné lieu à l'hérésie d'aujourd'hui : "Dieu est amuuuuuuuur ! Tous ensemble : oooon ira tous au paradiiiis..." What the fuck ?!?
Mais le rituel Paul V, épuré de l'ambiance du temps culpabilisante, et baigné de crainte filiale et d'amour pour le Seigneur, est LE rituel qui porte du fruit. Un coeur pur de tout jugement, un petit enfant, s'il voit se dérouler sous ses yeux la messe de Paul V, trouvera que c'est beau.

Nous vivons avec notre temps, mais justement ces temps sont très dangereux spirituellement (télévision, internet, technologie de plus en plus intrusive), nous avons besoin d'un vrai bagage spirituel, et de la messe traditionnelle pour recevoir de la force !!

Oui, le côté "spectacle" de la messe attire forcément les curieux habitués qu'ils sont aux spectacles en tous genre. Sauf que là, ils rencontrent Jésus.

Se faire tout à tous, comme dirait St Paul.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 06:25

Raphaël a écrit:

S'ils refusent de s'humilier pour leur Sauveur, alors c'est qu'ils sont déjà perdus depuis longtemps. Deux genoux à terre, c'est si terrible ? En deux-mille ans d'âges, on n'a pas songé à recevoir la Communion que comme cela.

Au contraire, je penses qu'ils mesureront mieux alors la grâce qui leur est faite, et les grincheux qui refusent de plier le genou laisseront place aux curieux, jeunesse d'âme, qui par un bon accueil et un catéchisme adapté, deviendront les fervents soldats du Christ.[/color]

Guerre, il n'y a que pour ceux qui s'élèvent contre l'autorité papale.


Et c'est parti ! Voici venir le même sectarisme culpabilisant que firent, à rebours, ceux qui dans les années 70 persécutaient ceux qui voulaient continuer à communier à genoux ? Embarassed

Je suis pessimiste. L'être humain est vraiment disait Jésus, sans intelligence dans ce domaine relatif des formes. Et c'est ce que dit très exactement Jésus à propos de tous ces conflits de "formes" (ici, des questions d'aliments à ne pas manger) :

Citation :

Marc 7, 18 Et il leur dit : "Vous aussi, vous êtes à ce point sans intelligence? Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui pénètre du dehors dans l'homme ne peut le souiller,
Marc 7, 19 parce que cela ne pénètre pas dans le coeur, mais dans le ventre, puis s'en va aux lieux d'aisance" (ainsi il déclarait purs tous les aliments).
Marc 7, 20 Il disait : "Ce qui sort de l'homme, voilà ce qui souille l'homme.
Marc 7, 21 Car c'est du dedans, du coeur des hommes, que sortent les desseins pervers : débauches, vols, meurtres,
Marc 7, 22 adultères, cupidités, méchancetés, ruse, impudicité, envie, diffamation, orgueil, déraison.
Marc 7, 23 Toutes ces mauvaises choses sortent du dedans et souillent l'homme."

Citation :

Je vois plutôt l'attitude de Benoit XVI comme la première marche d'un petit échelon : il prêche d'abord par l'exemple, ensuite par des exhortations, puis par une bulle apostolique

Vous vous leurrez. Vous n'aurez jamais d'imposition comme le firent les pasteurs progressistes sectaire des années 70. Benoît XVI n'a cessé de dénoncer cette violence pastorale. Ce n'est pas pour la reproduire. Benoît XVI prêchera et montrera l'exemple.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9377
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 07:38

Un grand merci pour cette sagesse du juste milieu , cher Arnaud .
Le doyen d'Ath a pu aussi la préserver , avec brio , pendant plus de vingt ans . Agé de 75 ans , il va maintenant se retirer , hélas .
Lors des premières communions des enfants , l'église est pleine : les catholiques de toutes tendances , qui chantent ensemble et animent , et les familles des premiers communiants ,
peu intéressées par la catéchèse mais curieuses et auxquelles il faut interdire de photographier pendant la célébration .
Je me suis dit qu'au fond , pour elles , cette célébration était l'éternel rite de passage d'un âge à l'autre de la vie , commun à toutes les religions . C'est peu et c'est beaucoup .
Cela veut quand même dire qu'à leurs yeux , c'est , en ce moment , à Ath , l'église catholique ( dont ils n'ignorent pas les travers ) qui incarne encore le mieux le besoin de sacré de l'être humain .

Et ce , malgré d'énormes entreprises de désacralisation de tous bords , pendant deux siècles ( particulièrement à Ath , marquée par la franc-maçonnerie athée ) .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 08:14

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 09:54

Je suis en train de regarder la réunion des familles avec le pape à Milan.

J'observe durant les rencontres avec les famille, cet esprit de simple familiarité du pape et ces chansons qui servent d'intermède, qui sont de divers style, méditatives, joyeuses, charismatique, parfois liées à la variété.

C'est pour moi cela l'Eglise : une arche de Noé où les sensibilités diverses sont acceptées, le berger donnant cet esprit fondamental lié à un amour à la fois familier et respectueux.

Voilà pourquoi, lors de la messe, je pense que l'Eglise gardera l'apport immense de Vatican II, tout en corrigeant les dérives par le retour aux nécessaires signes de respect :

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 18:31

Arnaud Dumouch a écrit:
Raphaël a écrit:

S'ils refusent de s'humilier pour leur Sauveur, alors c'est qu'ils sont déjà perdus depuis longtemps. Deux genoux à terre, c'est si terrible ? En deux-mille ans d'âges, on n'a pas songé à recevoir la Communion que comme cela.

Au contraire, je penses qu'ils mesureront mieux alors la grâce qui leur est faite, et les grincheux qui refusent de plier le genou laisseront place aux curieux, jeunesse d'âme, qui par un bon accueil et un catéchisme adapté, deviendront les fervents soldats du Christ.[/color]

Guerre, il n'y a que pour ceux qui s'élèvent contre l'autorité papale.


Et c'est parti ! Voici venir le même sectarisme culpabilisant que firent, à rebours, ceux qui dans les années 70 persécutaient ceux qui voulaient continuer à communier à genoux ? Embarassed

Je suis pessimiste. L'être humain est vraiment disait Jésus, sans intelligence dans ce domaine relatif des formes. Et c'est ce que dit très exactement Jésus à propos de tous ces conflits de "formes" (ici, des questions d'aliments à ne pas manger) :

Citation :

Marc 7, 18 Et il leur dit : "Vous aussi, vous êtes à ce point sans intelligence? Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui pénètre du dehors dans l'homme ne peut le souiller,
Marc 7, 19 parce que cela ne pénètre pas dans le coeur, mais dans le ventre, puis s'en va aux lieux d'aisance" (ainsi il déclarait purs tous les aliments).
Marc 7, 20 Il disait : "Ce qui sort de l'homme, voilà ce qui souille l'homme.
Marc 7, 21 Car c'est du dedans, du coeur des hommes, que sortent les desseins pervers : débauches, vols, meurtres,
Marc 7, 22 adultères, cupidités, méchancetés, ruse, impudicité, envie, diffamation, orgueil, déraison.
Marc 7, 23 Toutes ces mauvaises choses sortent du dedans et souillent l'homme."

Citation :

Je vois plutôt l'attitude de Benoit XVI comme la première marche d'un petit échelon : il prêche d'abord par l'exemple, ensuite par des exhortations, puis par une bulle apostolique

Vous vous leurrez. Vous n'aurez jamais d'imposition comme le firent les pasteurs progressistes sectaire des années 70. Benoît XVI n'a cessé de dénoncer cette violence pastorale. Ce n'est pas pour la reproduire. Benoît XVI prêchera et montrera l'exemple.
Benoit XVI prêche par l'exemple, mais je crois et j'espère que d'ici plusieurs dizaines d'années, la communion à genoux sera de nouveau en rigueur, lorsque les fidèles seront enfin prêts pour cela. De guerre il n'en aura que chez ceux qui haïssent l'humilité au point de désobéir, et ils ne seront pas légion. C'est un faux problème, la "tyrannie" progressiste de 70 était injuste, car elle interdisait un acte juste : la prosternation devant Jésus, le nom devant lequel tout genou fléchira. Si le pape demande un jour des fidèles qu'ils reçoivent la communion à genoux, comme auparavant (et croyez bien qu'il saura y arriver avec douceur), eh bien ce ne sera que normal d'obéir à une règle des plus élémentaires qui soit. Jamais Vatican II n'a parlé de communier debout et dans la main ; jamais un pape n'a recommandé ce moyen de communier. Tout porte à croire qu'un jour, il pourra être honni hors empêchement médical. Je ne me crois pas sectariste en disant cela, je tente simplement de faire preuve de bon sens.
Nos aïeuls communiaient à genoux, sur la langue, jeûnaient de pain et d'eau, ils n'en sont pas morts. Je ne parviens pas à comprendre ce qu'à l'homme du XXIe siècle à tant répugner de plier le genou devant son Seigneur... What the fuck ?!?
Allez savoir. Toujours est-il que si votre paroisse s'en porte bien -et j'en suis ravi- la mienne s'éteint à petit feu. La fête de la sainte Trinité aujourd'hui a commencé par ces paroles du prêtre : "Je n'ai jamais rien compris à la Trinité". La communion a été distribuée par les laïcs, le prêtre étant resté assis. (Il n'est pourtant pas en mauvaise santé, au contraire). Encore une fois, les gens s'avancent, reçoivent Jésus sans marquer de révérence. Je me demande même si la plupart croient encore à la présence réelle. Je suis persuadé d'ailleurs qu'aucun ne se confesse plus : dans le village voisin, on ne nous a jamais demandé de nous confesser pour notre première communion, alors en ce qui concerne chaque dimanche, j'imagines bien, merci.
On va encore me fusiller en disant que je juge, je ne fais que rapporter des faits, à vous d'en juger. Je dis que ces quelques personnes qui viennent encore à l'Eglise mangent certainement leur condamnation faute de bien comprendre ce qu'est la communion (sans quoi, ils ne garderaient pas leur nuque raide au moment de recevoir leur Sauveur), vous Arnaud, vous me dites que si on leur impose la génuflexion, ils ne viendraient plus. Je dis que c'est faux (mon grand père ne va plus à la messe car ce n'est plus celle de son enfance), et quand bien même ce serait vrai, il vaudrait mieux pour ces personnes de partir plutôt que de n'être prêt à aucun abaissement pour Jésus. Vous qui êtes théologien, vous devriez savoir cela mieux que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 18:44

Raphaël a écrit:
La mienne s'éteint à petit feu. La fête de la sainte Trinité aujourd'hui a commencé par ces paroles du prêtre : "Je n'ai jamais rien compris à la Trinité". La communion a été distribuée par les laïcs, le prêtre étant resté assis. (Il n'est pourtant pas en mauvaise santé, au contraire). Encore une fois, les gens s'avancent, reçoivent Jésus sans marquer de révérence. Je me demande même si la plupart croient encore à la présence réelle. Je suis persuadé d'ailleurs qu'aucun ne se confesse plus : dans le village voisin, on ne nous a jamais demandé de nous confesser pour notre première communion, alors en ce qui concerne chaque dimanche, j'imagines bien, merci.
On va encore me fusiller en disant que je juge, je ne fais que rapporter des faits, à vous d'en juger. Je dis que ces quelques personnes qui viennent encore à l'Eglise mangent certainement leur condamnation faute de bien comprendre ce qu'est la communion (sans quoi, ils ne garderaient pas leur nuque raide au moment de recevoir leur Sauveur), vous Arnaud, vous me dites que si on leur impose la génuflexion, ils ne viendraient plus. Je dis que c'est faux (mon grand père ne va plus à la messe car ce n'est plus celle de son enfance), et quand bien même ce serait vrai, il vaudrait mieux pour ces personnes de partir plutôt que de n'être prêt à aucun abaissement pour Jésus. Vous qui êtes théologien, vous devriez savoir cela mieux que moi.

Oh Raphaël comme c'est triste, le prêtre qui dit qu'il n'a jamais rien compris à la Trinité ! mais c'est lamentable cela Sad

Nous le prêtre a dit que la Trinité est la circulation d'Amour entre Le Père, le Fils et le St Esprit !

J'ai la chance qu'à ma paroisse soit on communie dans la main, soit sur la langue ....

Je ne suis pas d'accord sur une chose c'est que des laics distribuent encore la Communion ... je ne parle pas de certains que tout le monde sait qu'ils vivent en couple ! j'espère que cet état de choses va disparaitre.

A part cela, nous aurons bientôt la procession de la Fête-Dieu, la Fête solennelle du Sacré-Coeur avec confessions toute la journée, c'est important le Sacrement de Confession !

Vraiment je suis triste pour ta paroisse cher Raphaël !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 18:55

La Trinité est un mystère inaccessible à la raison. C'est par la foi qu'on le comprend. Ce prêtre a-t-il la foi ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:04

Il se peut aussi qu'il ait voulu que chacun se pose la question.

Nous, le prêtre nous a raconté l'histoire de St-Augustin qui voit un enfant remplir un coquillage d'eau de mer et verser l'eau ensuite dans un trou. Il dit à l'enfant "mais tu n'y arriveras jamais" et l'enfant lui aurait répondu que c'était plus facile à faire que de comprendre le mystère de la Trinité.
Alors St-Augustin a dit que ce n'est qu'avec le coeur qu'on peut comprendre

Raphaël, désolée pour toi, mais ce n'est pas parce qu'on communiera sur la langue ou qu'on reviendra en arrière que ton église se remplira.


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:19

Julienne a écrit:


Oh Raphaël comme c'est triste, le prêtre qui dit qu'il n'a jamais rien compris à la Trinité ! mais c'est lamentable cela Sad

Nous le prêtre a dit que la Trinité est la circulation d'Amour entre Le Père, le Fils et le St Esprit !

J'ai la chance qu'à ma paroisse soit on communie dans la main, soit sur la langue ....

Je ne suis pas d'accord sur une chose c'est que des laics distribuent encore la Communion ... je ne parle pas de certains que tout le monde sait qu'ils vivent en couple ! j'espère que cet état de choses va disparaitre.

A part cela, nous aurons bientôt la procession de la Fête-Dieu, la Fête solennelle du Sacré-Coeur avec confessions toute la journée, c'est important le Sacrement de Confession !

Vraiment je suis triste pour ta paroisse cher Raphaël !

Oui chère Julienne, c'est triste comme tu dis. Le pire est que les paroissiens ne posent aucune marque de révérence, j'ai l'impression que ma paroisse vit dans tout ce qu'a de négatif tradition (tradition dans le sens "on a toujours fait comme ça", non pas la tradition catholique qui n'a rien à voire).
Mais je suis persuadé que malheureusement, ce n'est pas la seule paroisse comme cela.
Notre très chère Rose pourra te le confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:24

Raphaël a écrit:
La mienne s'éteint à petit feu. La fête de la sainte Trinité aujourd'hui a commencé par ces paroles du prêtre : "Je n'ai jamais rien compris à la Trinité". La communion a été distribuée par les laïcs, le prêtre étant resté assis. (Il n'est pourtant pas en mauvaise santé, au contraire). Encore une fois, les gens s'avancent, reçoivent Jésus sans marquer de révérence. Je me demande même si la plupart croient encore à la présence réelle. Je suis persuadé d'ailleurs qu'aucun ne se confesse plus : dans le village voisin, on ne nous a jamais demandé de nous confesser pour notre première communion, alors en ce qui concerne chaque dimanche, j'imagines bien, merci.
On va encore me fusiller en disant que je juge, je ne fais que rapporter des faits, à vous d'en juger. Je dis que ces quelques personnes qui viennent encore à l'Eglise mangent certainement leur condamnation faute de bien comprendre ce qu'est la communion (sans quoi, ils ne garderaient pas leur nuque raide au moment de recevoir leur Sauveur), vous Arnaud, vous me dites que si on leur impose la génuflexion, ils ne viendraient plus. Je dis que c'est faux (mon grand père ne va plus à la messe car ce n'est plus celle de son enfance), et quand bien même ce serait vrai, il vaudrait mieux pour ces personnes de partir plutôt que de n'être prêt à aucun abaissement pour Jésus. Vous qui êtes théologien, vous devriez savoir cela mieux que moi.


Il ne faut pas généraliser et dramatiser cette triste histoire de prêtre mais il faut prier pour lui. Tous les prêtres comprennent très bien la Sainte Trinité...

:sts: flower :pape:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:27

Raphaël a écrit:
Julienne a écrit:


Oh Raphaël comme c'est triste, le prêtre qui dit qu'il n'a jamais rien compris à la Trinité ! mais c'est lamentable cela Sad

Nous le prêtre a dit que la Trinité est la circulation d'Amour entre Le Père, le Fils et le St Esprit !

J'ai la chance qu'à ma paroisse soit on communie dans la main, soit sur la langue ....

Je ne suis pas d'accord sur une chose c'est que des laics distribuent encore la Communion ... je ne parle pas de certains que tout le monde sait qu'ils vivent en couple ! j'espère que cet état de choses va disparaitre.

A part cela, nous aurons bientôt la procession de la Fête-Dieu, la Fête solennelle du Sacré-Coeur avec confessions toute la journée, c'est important le Sacrement de Confession !

Vraiment je suis triste pour ta paroisse cher Raphaël !

Oui chère Julienne, c'est triste comme tu dis. Le pire est que les paroissiens ne posent aucune marque de révérence, j'ai l'impression que ma paroisse vit dans tout ce qu'a de négatif tradition (tradition dans le sens "on a toujours fait comme ça", non pas la tradition catholique qui n'a rien à voire).
Mais je suis persuadé que malheureusement, ce n'est pas la seule paroisse comme cela.
Notre très chère Rose pourra te le confirmer.

Certainement Cher Raphaël tu n'es pas seul dans ce cas !

Nous sommes sur internet et donc je ne puis te citer la paroisse, je connais un prêtre qui ne croit pas en la présence réelle et mon information est sûre !!!!!

Il refuse l'Adoration Eucharistique dans sa paroisse, c'est une laique qui a imposé au moins une heure par semaine et dont elle est reponsable, cependant retirer Jésus de l'Ostensoir, l'y placer.. ce geste n'est pas fait par un prêtre !!! Confused

Il n'y pas que ce cas !!!

Ceux qui communient dans la main à ma paroisse par exemple, font au moins un grand Salut et communient devant l'autel !!!

J'ai abandonné une autre paroisse pour manque de respect total envers la Ste Eucharistie, j'ai lutté pendant un an afin que les choses changent c'était moi qui était trop scrupuleuse !!

Alors, oui tu n'est pas seul Raphaël !

Ce prêtre s'il posait la question aurait du le dire et pas laisser croire qu'il ne savait pas .... alors je pense qu'il n'a pas la Foi Catholique les indices le laissent à penser hélas ...... je ne le juge cependant pas .... La Foi est un don de Dieu.

Je ne généralise pas évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:30

Julienne a écrit:
je connais un prêtre qui ne croit pas en la présence réelle et mon information est sûre !!!!!

Shocked

Alors là...

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:31

Simon1976 a écrit:
Julienne a écrit:
je connais un prêtre qui ne croit pas en la présence réelle et mon information est sûre !!!!!

Shocked

Alors là...

:sts:

Oui, je sais de quoi et de qui je parle hélas !!!!!!!!!

Je n'en dirai pas plus ....

Il faut aussi prier pour ce prêtre.

Il n'est pas de ma paroisse,c'est sûr !!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:36

Julienne a écrit:
Simon1976 a écrit:
Julienne a écrit:
je connais un prêtre qui ne croit pas en la présence réelle et mon information est sûre !!!!!

Shocked

Alors là...

:sts:

Oui, je sais de quoi et de qui je parle hélas !!!!!!!!!

Je n'en dirai pas plus ....

Il faut aussi prier pour ce prêtre.

Il n'est pas de ma paroisse,c'est sûr !!

Oui, Julienne, il faut prier pour nos prêtres. Ils sont parfois en proie à des doutes Sad et ils ont besoin d'être soutenus. Mère Térésa a douté toute sa vie.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:39

Espérance a écrit:
Il se peut aussi qu'il ait voulu que chacun se pose la question.


Non, je crois qu'il voulait amuser la galerie, à croire le ton sur lequel il a dit cela. Son sermon ressemblait un peu à "bof, c'est un mystère, c'est l'Église qui le dit" comme d'une fatalité. Le point positif, c'est qu'il a parlé de ne pas oublier jésus et le Saint-Esprit lorsque nous prions.
Ensuite, après la bénédiction, il a rajouté une fois de plus sur le ton de la rigolade : "Si quelqu'un comprend quelque chose à la trinité, qu'il n'ait pas peur de m'en parler".



Nous, le prêtre nous a raconté l'histoire de St-Augustin qui voit un enfant remplir un coquillage d'eau de mer et verser l'eau ensuite dans un trou. Il dit à l'enfant "mais tu n'y arriveras jamais" et l'enfant lui aurait répondu que c'était plus facile à faire que de comprendre le mystère de la Trinité.
Alors St-Augustin a dit que ce n'est qu'avec le coeur qu'on peut comprendre

Oui, il a dit aussi ce que j'ai souligné. Mais il aurait bien fait de préparer son sermon pour l'occasion. J'ai plus l'impression d'assister à un sketch qu'à la sainte messe.




Raphaël, désolée pour toi, mais ce n'est pas parce qu'on communiera sur la langue ou qu'on reviendra en arrière que ton église se remplira.

D'abord, revenir en arrière, c'est dire que l'Eglise régresse. Or, je vois mal la progression qu'on a eu depuis les messes "modernes" qui sont même contraires à la nouvelle messe de Vatican II.
Lorsque je compare la messe Traditionnelle avec ces messes où aucun respect ni recueillement se fait (je ne peux pas même me mettre à genoux, les sièges sont resserrés !! ) je trouves au contraire les fidèles plus nombreux dans ces Eglises.
On va me reprocher de me répéter, mais je vais dire ce que je dis toujours : content pour vous si votre Eglise se porte bien, la mienne -et celle de beaucoup d'autres- souffre d'un manque de respect évident envers non pas l'étranger, non pas le fidèle, mais envers notre Seigneur Jésus Christ Lui-même !!!!!!!
Si personne ne trouve cela grave, c'est dire si le problème est alarmant.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:41

Espérance a écrit:
Julienne a écrit:
Simon1976 a écrit:
Julienne a écrit:
je connais un prêtre qui ne croit pas en la présence réelle et mon information est sûre !!!!!

Shocked

Alors là...

:sts:

Oui, je sais de quoi et de qui je parle hélas !!!!!!!!!

Je n'en dirai pas plus ....

Il faut aussi prier pour ce prêtre.

Il n'est pas de ma paroisse,c'est sûr !!

Oui, Julienne, il faut prier pour nos prêtres. Ils sont parfois en proie à des doutes Sad et ils ont besoin d'être soutenus. Mère Térésa a douté toute sa vie.

Les doutes selon moi, mais je ne suis pas théologienne Espérance, sont bien différents des nuits de la Foi qu'à vécue Mère Téresa et bien d'autres mystiques !!!

Mère Téresa avait des nuits, passait par le désert mais n'a jamais douté de Dieu !!!!!!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:44

Julienne a écrit:
Espérance a écrit:
Julienne a écrit:
Simon1976 a écrit:


Shocked

Alors là...

:sts:

Oui, je sais de quoi et de qui je parle hélas !!!!!!!!!

Je n'en dirai pas plus ....

Il faut aussi prier pour ce prêtre.

Il n'est pas de ma paroisse,c'est sûr !!

Oui, Julienne, il faut prier pour nos prêtres. Ils sont parfois en proie à des doutes Sad et ils ont besoin d'être soutenus. Mère Térésa a douté toute sa vie.

Les doutes selon moi, mais je ne suis pas théologienne Espérance, sont bien différents des nuits de la Foi qu'à vécue Mère Téresa et bien d'autres mystiques !!!

Mère Téresa avait des nuits, passait par le désert mais n'a jamais douté de Dieu !!!!!!!!!


Oui, c'est sans doute cela, tu as raison. Mais il me semble (pour moi du moins) que ça doit amener aussi au doute parfois ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:47

Citation :

J'ai abandonné une autre paroisse pour manque
de respect total envers la Ste Eucharistie, j'ai lutté pendant un an
afin que les choses changent c'était moi qui était trop scrupuleuse !!

Garde la paix, Julienne ! Tu aimes Jésus, et tu voudrais voir chacun Lui vouer l'amour et le respect qui Lui est dû !

"HEUREUX LES AFFLIGES, CAR ILS SERONT CONSOLES !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:48

Espérance a écrit:
Julienne a écrit:
Espérance a écrit:
Julienne a écrit:


Oui, je sais de quoi et de qui je parle hélas !!!!!!!!!

Je n'en dirai pas plus ....

Il faut aussi prier pour ce prêtre.

Il n'est pas de ma paroisse,c'est sûr !!

Oui, Julienne, il faut prier pour nos prêtres. Ils sont parfois en proie à des doutes Sad et ils ont besoin d'être soutenus. Mère Térésa a douté toute sa vie.

Les doutes selon moi, mais je ne suis pas théologienne Espérance, sont bien différents des nuits de la Foi qu'à vécue Mère Téresa et bien d'autres mystiques !!!

Mère Téresa avait des nuits, passait par le désert mais n'a jamais douté de Dieu !!!!!!!!!


Oui, c'est sans doute cela, tu as raison. Mais il me semble (pour moi du moins) que ça doit amener aussi au doute parfois ?

Peut-être ?? car j'ai dit je ne suis pas théologienne !!

Mais ce qui me choque le plus c'est que ce prêtre selon ce que je lis même s'il avait des doutes et je comprends.. et il faut prier pour lui, ne devait pas "semer" le doute publiquement et en faire part sauf à un prêtre comme lui .. en confession peut-être ??

Certaines âmes sont peut-être à présent dans le doute à cause de cela ??

Je ne sais pas si je me fais bien comprendre sur ce forum ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:50

Raphaël a écrit:
Citation :

J'ai abandonné une autre paroisse pour manque
de respect total envers la Ste Eucharistie, j'ai lutté pendant un an
afin que les choses changent c'était moi qui était trop scrupuleuse !!

Garde la paix, Julienne ! Tu aimes Jésus, et tu voudrais voir chacun Lui vouer l'amour et le respect qui Lui est dû !

"HEUREUX LES AFFLIGES, CAR ILS SERONT CONSOLES !!!"

Merci Raphaël ! j'ai l'impression que tu as lu en moi à travers l'écran !!!

Oui, je garde ma Paix , je te donne la Paix du Christ.

Que Jésus-Eucharistie te garde.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:53

Julienne a écrit:
Simon1976 a écrit:
Julienne a écrit:
je connais un prêtre qui ne croit pas en la présence réelle et mon information est sûre !!!!!

Shocked

Alors là...

:sts:

Oui, je sais de quoi et de qui je parle hélas !!!!!!!!!

Je n'en dirai pas plus ....

Il faut aussi prier pour ce prêtre.

Il n'est pas de ma paroisse,c'est sûr !!

Mais même si ce prêtre ne croit pas en la présence réelle, la transsubstantiation s'opère quand même. Smile :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:55

Espérance a écrit:

Oui, c'est sans doute cela, tu as raison. Mais il me semble (pour moi du moins) que ça doit amener aussi au doute parfois ?
Peut-être, mais ça m'étonnerais de Mère Thérèse de douter, elle qui aimait tant l'Eucharistie (c'est en la lisant que j'ai commencé à y attacher de l'importance !!! ) et à qui Jésus et Marie lui étaient apparus pour l'envoyer fonder les soeurs de la charité.

En revanche, la petite Thérèse de l'E.J sur la fin de sa vie était tentée de croire :"La science prouvera tôt ou tard que Dieu n'existe pas". C'était le slogan le plus courant à l'époque. Mais elle n'y a pas cédé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 19:57

Simon1976 a écrit:
Julienne a écrit:
Simon1976 a écrit:
Julienne a écrit:
je connais un prêtre qui ne croit pas en la présence réelle et mon information est sûre !!!!!

Shocked

Alors là...

:sts:

Oui, je sais de quoi et de qui je parle hélas !!!!!!!!!

Je n'en dirai pas plus ....

Il faut aussi prier pour ce prêtre.

Il n'est pas de ma paroisse,c'est sûr !!

Mais même si ce prêtre ne croit pas en la présence réelle, la transsubstantiation s'opère quand même. Smile :sts:

Oui bien sûr puisqu'il est consacré, ordonné ... enfin je le pense .!! Smile ... faudrait qu'Arnaud nous éclaire car je ne suis pas théologienne ... mais je crois que Oui car Jésus voit la Foi des Fidèles .......

Cette messe est elle valable ?? ce serait l'objet d'un débat peut-être ???
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 20:45

Citation :

Normes et respect de la Liturgie

La réforme liturgique, en effet, ne vise absolument pas et d'aucune manière à la « désacralisation », et elle ne veut apporter aucun argument au phénomène appelé « sécularisation ». Il faut donc conserver aux rites leur dignité, leur gravité et leur caractère sacré. […]
Puisque le ministère du prêtre est celui de toute l'Église, il ne peut être exercé que dans l'obéissance et la communion à la hiérarchie, et dans le zèle au service de Dieu et des frères. Il est clair que ce caractère hiérarchique de la Liturgie, sa valeur sacramentelle et le respect dû à la communauté des fidèles, exigent que le prêtre remplisse sa fonction cultuelle comme un serviteur fidèle, un « intendant des mystères de Dieu » (cf. 1 Cor 4, 1), n'introduisant aucun rite qui ne soit établi et approuvé dans les livres liturgiques.
Sacré Congrégation pour le Culte Divin, Liturgicae instaurationes, 5 septembre 1970.
Texte intégral

Lorsqu'ils communient à genoux, il n'est pas requis un autre signe de révérence envers le Saint Sacrement, puisque la génuflexion elle-même exprime l'adoration. Mais lorsqu'ils communient debout, il est vivement recommandé que, s'avançant en procession, les fidèles fassent un acte de révérence avant la réception du Sacrement, au lieu et moment opportun pour que l'accès et le départ des fidèles ne soient pas troublés.
Sacrée Congrégation des Rites, Eucharisticum mysterium, Instruction sur le culte de l’Eucharistie, 25 mai 1967, n.34.
(reprise dans l'instruction Inestimabile donum, 3 avril 1980, n.11.)

L'usage de la communion dans la main doit être accompagné d'une instruction ou d'une catéchèse appropriée sur l'enseignement catholique concernant la vraie et permanente présence du Christ sous les espèces eucharistiques et la vénération appropriée envers ce sacrement. (cf. Sacrosanctum Concilium n.7 ; Sacrée Congrégation des Rites, Instr. Eucharisticum Mysterium n. 9 ; Sacrée Congrégation pour le Culte Divin, Instr. Memoriale Domini : "ils doivent empêcher tout manque possible de vénération ou de fausses opinions concernant l'eucharistie de prendre racine dans les esprits des fidèles".)
Sacrée Congrégation pour la Discipline des Sacrements, Immensae caritatis, Instruction pour rendre plus faciles les conditions d'accès à la communion sacramentelle dans certaines circonstances, 29 janvier 1973.
Texte intégral (en anglais)

Je voudrais demander pardon – en mon nom et en votre nom à tous, vénérés et chers frères dans l'épiscopat – pour tout ce qui, en raison de quelque faiblesse humaine, impatience, négligence que ce soit, par suite également d'une application parfois partielle, unilatérale, erronée des prescriptions du Concile Vatican II, peut avoir suscité de scandale et malaise au sujet de l'interprétation de la doctrine et de la vénération qui est due à ce grand Sacrement. Et je prie le Seigneur Jésus afin que désormais, dans notre façon de traiter ce mystère sacré, soit évité ce qui peut affaiblir ou désorienter d'une manière quelconque le sens du respect et de l'amour chez nos fidèles.
Jean-Paul II (1920-2005), Lettre Dominicae Cenae, à tous les évêques pour le Jeudi Saint, sur le mystère et le culte de la sainte Eucharistie, 24 février 1980.
Texte intégral

On doit recommander aux fidèles de ne pas omettre, après la communion, l'action de grâce qui s'impose, soit pendant la célébration en pratiquant quelques instants de silence ou en utilisant quelque hymne ou psaume ou autre chant de louange [Institutio generalis missalis romani, n. 56 j.], soit après la célébration en demeurant si possible en méditation pendant un temps convenable.
Devant le Saint Sacrement, qu'Il soit enfermé dans le tabernacle ou exposé publiquement, on conservera la coutume vénérable de faire la génuflexion, en signe d'adoration. Il faut donner une âme à ce geste. Afin que le cœur s'incline avec un profond respect devant Dieu, la génuflexion ne sera faite ni d'une manière empressée, ni d'une manière distraite. Si quelque chose a été introduit en contradiction avec les dispositions ci-dessus, on doit le corriger.
Sacrée Congrégation pour les Sacrements et le Culte Divin, Instruction Inaestimabile Donum, Sur quelques normes relatives au culte du mystère eucharistique, 3 avril 1980 (17 & 26).
Texte intégral

Qui va recevoir la très sainte Eucharistie s'abstiendra, au moins une heure avant la sainte communion, de prendre tout aliment et boisson, à l'exception seulement de l'eau et des médicaments. (Can. 919 - § 1.)
Pour célébrer et administrer l'Eucharistie, les prêtres et les diacres revêtiront les vêtements sacrés prescrits par les rubriques. (Can. 929.)
Sauf si une raison grave s'y oppose, l'église dans laquelle la très sainte Eucharistie est conservée restera ouverte aux fidèles au moins quelques heures par jour, afin qu'ils puissent prier devant le très saint Sacrement. (Can. 937)
Le tabernacle dans lequel la très sainte Eucharistie est conservée sera placé en un endroit de l'église ou de l'oratoire remarquable, visible, convenablement décoré et adapté à la prière. (Can. 938 - § 2.)
Code de Droit Canonique, 25 janvier 1983.
(La très Sainte Eucharistie : Cannons 897 à 958.)
Texte intégral

« Les fidèles communient à genoux ou debout, selon ce qu’aura établi la Conférence des Évêques », avec la confirmation du Siège Apostolique. « Toutefois, quand ils communient debout, il est recommandé qu’avant de recevoir le Sacrement ils fassent le geste de respect qui lui est dû, que la Conférence des Évêques aura établi » (Missale Romanum, Institutio Generalis, n. 160).

Tout fidèle a toujours le droit de recevoir, selon son choix, la sainte communion dans la bouche (Missale Romanum, Institutio Generalis, n. 161). Si un communiant désire recevoir le Sacrement dans la main, dans les régions où la Conférence des Évêques le permet, avec la confirmation du Siège Apostolique, on peut lui donner la sainte hostie. Cependant, il faut veiller attentivement dans ce cas à ce que l’hostie soit consommée aussitôt par le communiant devant le ministre, pour que personne ne s’éloigne avec les espèces eucharistiques dans la main. S’il y a un risque de profanation, la sainte Communion ne doit pas être donnée dans la main des fidèles (Dubium : Notitiae 35).

Il faut maintenir l’usage du plateau pour la Communion des fidèles, afin d’éviter que la sainte hostie, ou quelque fragment, ne tombe à terre (Missale Romanum, Institutio Generalis, n.118).

Il n’est pas permis aux fidèles de « prendre eux-mêmes la sainte hostie ou le saint calice, encore moins de se les transmettre de main en main » (Missale Romanum, Institutio Generalis, n.160). De plus, à ce sujet, il faut faire cesser l’abus suivant : pendant la Messe de leur mariage, il arrive que les époux se donnent réciproquement la sainte Communion.

Pour administrer la sainte Communion sous les deux espèces aux fidèles laïcs, il faut tenir compte d’une manière appropriée des circonstances, dont l’évaluation revient en premier lieu aux Évêques diocésains. On doit absolument l’exclure lorsqu’il y a un risque, même minime, de profanation des saintes espèces (Missale Romanum, Institutio Generalis, n. 283).

Il n’est pas permis à celui qui reçoit la communion de tremper lui-même l’hostie dans le calice, ni de recevoir dans la main l’hostie, qui a été trempée dans le Sang du Christ.

« Que tout, au nom de Jésus, s’agenouille, au plus haut des cieux, sur la terre et dans les enfers. »
(Ph 2, 6-11)

Il se peut bien que l’agenouillement soit étranger à la culture moderne – pour la bonne raison que cette culture s’est éloignée de la foi. Elle ne connaît plus Celui devant lequel l’agenouillement est le seul geste nécessaire. La foi apprend aussi à nous agenouiller. C’est pourquoi une liturgie qui ne connaîtrait plus l’agenouillement serait intrinsèquement malade. Il faut réapprendre à nous agenouiller, réintroduire l’agenouillement partout où il a disparu, afin que, par notre prière, nous restions en communion avec les apôtres et les martyrs, en communion avec le cosmos tout entier, en union avec Jésus-Christ.
Cardinal Joseph Ratzinger (Benoît XVI), extraits de L’Esprit de la liturgie, Ad Solem, 2001.

Un signe convaincant que la catéchèse eucharistique est efficace chez les fidèles est certainement la croissance, en eux, du sens du mystère de Dieu présent parmi nous. Cela peut être vérifié à travers des manifestations spécifiques de respect envers l'Eucharistie, auxquelles le parcours mystagogique doit introduire les fidèles. (190) Je pense, d'une manière générale, à l'importance des gestes et des postures, comme le fait de s'agenouiller pendant les moments centraux de la prière eucharistique. En s'adaptant à la légitime diversité des signes qui sont posés dans le contexte des différentes cultures, que chacun vive et exprime la conscience de se trouver dans toute célébration devant la majesté infinie de Dieu, qui nous rejoint de manière humble dans les signes sacramentels.
Benoît XVI, Exhortation Apostolique Post-Synodale Sacramentum Caritatis (65), 22 février 2007.
Texte intégral
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 22:04

[quote]
Raphaël a écrit:

Benoit XVI prêche par l'exemple, mais je crois et j'espère que d'ici plusieurs dizaines d'années, la communion à genoux sera de nouveau en rigueur, lorsque les fidèles seront enfin prêts pour cela. De guerre il n'en aura que chez ceux qui haïssent l'humilité au point de désobéir, et ils ne seront pas légion.

Il n'y aura pas d'exigence d'obéissance sur ce point. Il y aura des encouragement et un exemple.

Jamais le pape ne fera retomber l'Eglise dans les luttes sectaires des années 70.

Quand à nous qui sommes catholiques fidèles à la Tradition, ne tombons pas dans cette tentation.

Faisons comme nous l'entendons et laissons faire les gens comme ils le veulent.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Dim 03 Juin 2012, 22:07

Assis, debout, couché, à genoux, sur la main, sur la langue...

l'essentiel c'est l'action de grâce mais surtout être en état de grâce avant la sainte Communion
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Lun 04 Juin 2012, 14:43

Je crois que vous êtes obsédés ! mais heureusement, la plupart des évêques ont du bon sens ! et ne sont pas obsédés comme vous par la communion dans la main.

Dire qu'Arnaud a une vision communiste ! il fallait y penser !!!!

Pour la personne qui a amené une hostie chez lui, est-ce que c'est généralisé ? NON.
En tout cas, moi je n'ai jamais vu cela, sinon prendre une hostie pour l'amener à un malade (je le fais parfois et C'EST PERMIS)



_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Lun 04 Juin 2012, 14:55

Citation :
Cet agenouillement vous devient obsession !!!

Je ne pensais pas avoir à ma justifier un jour, moi et d'autres frères et soeur, devant d'autres Catholiques de mon "obsession" pour l'Amour et le respect du à Notre Seigneur. :no
Le Saint Concile considère toujours la Communion sur les lèvres comme la forme ordinaire de la communion. Pas l'inverse.

Pardon d'aimer Jésus, et de me soucier au moment le plus tendre de notre relation de la manière dont tout mon Etre, à savoir mon
coeur, mon âme mais aussi mon corps que je ne méprise pas, lui exprime son attachement et son adoration amoureuse.
L'expression corporelle est très noble, et le mépris du corps a assez duré.

Les propos du Saint Père sont très clairs, les refuser est un choix, mais je préfère le suivre lui, le Souverain Pontife.

Citation :
n'ayez aucune crainte à vous agenouiller pendant la messe, pendant l'offertoire, pendant l'agnus Dei; et pour communier, vous verrez, beaucoup d'âmes vous suivront très très vite, car c'est la Volonté de Dieu .

Oui c'est la volonté de Dieu exprimée par la bouche du Pape, et du Concile. N'ayez pas peur d'oser être Catholiques, d'aimer Dieu par dessus les regards ou l'esprit du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Lun 04 Juin 2012, 14:57

Ma chère Julienne, voici le lien que Raphaël est allé rechercher :

http://docteurangelique.forumactif.com/t11558-et-si-j-emportais-le-corps-du-christ-chez-moi?highlight=emporter+l+hostie+chez+soi#375128

Julia, Raphaël, Rose, vous me donnez l'impression d'être tout le temps en train de regarder comment les uns et les autres communient et de distribuer des points...

Personnellement, je ne saurais pas le dire. Dans ma paroisse, chacun fait ce qu'il veut et quand arrive mon tour, je fais aussi comme je veux et je serais bien incapable de dire comment la personne avant moi a communié.


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Lun 04 Juin 2012, 14:57

Non, je crois que c'est vous qui désobéissez à l'Eglise (parfois sans le savoir, mais tout de même)

Relisez justement les textes de Vatican II, vous verrez que la communion debout dans la main n'est pas souhaitée, mais tolérée avec autorisations spéciales.

Il y a une dérive progressiste, voilà tout, et le pape essaie de redresser cette dérive : lisez les textes canoniques cités plus haut et l'avis des évêques.

Le pape veut un retour à la communion à genoux dans la bouche, il le dit clairement et donne l'exemple dans les messes qu'il célèbre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Lun 04 Juin 2012, 14:59

Espérance a écrit:
Ma chère Julienne, voici le lien que Raphaël est allé rechercher :

http://docteurangelique.forumactif.com/t11558-et-si-j-emportais-le-corps-du-christ-chez-moi?highlight=emporter+l+hostie+chez+soi#375128

Julia, Raphaël, Rose, vous me donnez l'impression d'être tout le temps en train de regarder comment les uns et les autres communient et de distribuer des points...

Personnellement, je ne saurais pas le dire. Dans ma paroisse, chacun fait ce qu'il veut et quand arrive mon tour, je fais aussi comme je veux et je serais bien incapable de dire comment la personne avant moi a communié.


Merci ma chère Espérance pour le lien et chacun pourra voir l'intégrité de Arnaud !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Lun 04 Juin 2012, 15:01

julia a écrit:
Non, je crois que c'est vous qui désobéissez à l'Eglise (parfois sans le savoir, mais tout de même)

Relisez justement les textes de Vatican II, vous verrez que la communion debout dans la main n'est pas souhaitée, mais tolérée avec autorisations spéciales.

Il y a une dérive progressiste, voilà tout, et le pape essaie de redresser cette dérive : lisez les textes canoniques cités plus haut et l'avis des évêques.

Le pape veut un retour à la communion à genoux dans la bouche, il le dit clairement et donne l'exemple dans les messes qu'il célèbre.

L' Eglise n'a encore rien imposé ..... c'est du rêve de votre part.

Si l' Eglise l'impose je communierai à genoux, mais rien n'est imposé et dans ma paroisse pourtant viennent souvent des hauts prélats alors donc !!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche   Lun 04 Juin 2012, 15:04

Vous verrez bien, le mouvement est en marche, même s'il y a des résistances (progressites justement), on reviendra à la communion à genoux, car c'est de loin la meilleure façon, celle qui plaît à Dieu, celle que souhaite le pape.
Revenir en haut Aller en bas
 
Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Débat sur la communion dans la main ou dans la bouche
» La communion dans la main
» La communion dans la main, Par Mgr Albert Malcolm Ranjith
» Êtes-vous d'accord avec la Communion dans la main ?
» La Communion dans la main est un sacrilège !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: