DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Transsusbtantation si le pretre doute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Transsusbtantation si le pretre doute   Mar 05 Juin 2012, 11:10

Suite à ces propos lus dans un autre sujet :

Citation :
Simon1976 a écrit:
Julienne a écrit:
Simon1976 a écrit:
Julienne a écrit:
je connais un prêtre qui ne croit pas en la présence réelle et mon information est sûre !!!!!




Alors là...




Oui, je sais de quoi et de qui je parle hélas !!!!!!!!!

Je n'en dirai pas plus ....

Il faut aussi prier pour ce prêtre.

Il n'est pas de ma paroisse,c'est sûr !!


Mais même si ce prêtre ne croit pas en la présence réelle, la transsubstantiation s'opère quand même.


Oui bien sûr puisqu'il est consacré, ordonné ... enfin je le pense .!! ... faudrait qu'Arnaud nous éclaire car je ne suis pas théologienne ... mais je crois que Oui car Jésus voit la Foi des Fidèles .......

Cette messe est elle valable ?? ce serait l'objet d'un débat peut-être ???


Apparement oui, cela s'est confirmé par le miracle de Bolsena:

Citation :
“Au temps ou le Pape Urbain IV de vénérée mémoire, avec ses frères cardinaux et sa Curie résidaient à Orvieto, il se trouva un prêtre allemand de grande discrétion et d’insigne éducation, et qui en toutes choses se montrait fidèle à Dieu, à part le fait que dans la foi de ce sacrement, (l’Eucharistie), il faisait preuve de grands doutes ; comment pouvait-il se faire que lorsque le prêtre prononçait les paroles “ceci est mon corps” le pain se transforme en véritable et très saint Corps du Christ, et qu’en prononçant ces autres paroles “ceci est mon sang” le vin se transforme en sang ?

Toutefois, il suppliait Dieu tous les jours dans ses prières qu’il daigne lui montrer un quelconque signe qui lui aurait ôté tout doute de l’âme. Quand le temps fut venu, Dieu tout puissant et miséricordieux, - qui ne veut pas la mort du pécheur, mais qui veut que celui-ci se convertisse et vive, et qui n’abandonne personne qui croit en Lui, afin que ledit prêtre se détache de cette erreur et qu’il acquière une plus grande fermeté dans sa foi, - disposa que ce prêtre se propose pour implorer le pardon de ses péchés, à travers une visite aux tombeaux des Apôtres Pierre et Paul et d’autres lieux pieux.

Ainsi se mit-il en marche vers Rome. Arrivé au château de Bolsena, dans le diocèse d’Orvieto, il fit une halte pour célébrer la Messe en l’Eglise Sainte-Christine Vierge, en ce lieu appelé couramment “delle Pedate”, parce que l’on peut voir de manière admirable, comme sculptées, les empreintes des pieds de la vierge susmentionnée. Alors qu’il célébrait la Messe et tenait l’hostie dans ses mains au-dessus du calice, apparut une chose merveilleuse, un Miracle capable de faire s’émerveiller aussi bien les temps anciens que les nouveaux.

De façon tout à fait imprévue, l’hostie apparut, de manière visible, vraie chair et maculée de sang, à l’exception la petite partie qu’il tenait entre les doigts : ce qui ne se produisit pas sans mystère ; mais plutôt pour que tous sachent que c’était véritablement l’hostie élevée au dessus du calice par les mains du prêtre célébrant.

De plus, une bande d’étoffe, qui servait à la purification du calice fut maculée par l’effusion du sang. A la vue du miracle, celui qui avait eu des doutes, étant confirmé dans la foi, voulut le dissimuler avec le Corporal ; mais plus il s’ingéniait à le cacher, plus encore et de manière parfaite, se diffusait par vertu divine, le Miracle.

En effet chaque goutte de sang, qui de ce dernier en jaillissait, colorant le saint Corporal, laissait imprimer tout autant de figures à la ressemblance de l’homme. En voyant cela le prêtre, atterré, cessa de célébrer et n’osa pas poursuivre. Plus encore, pris d’une intime douleur et poussé par le repentir, il replaça d’abord avec une pieuse dévotion le vénérable Sacrement dans le lieu de l’autel qui lui était réservé, courut rencontrer le Souverain Pontife, s’agenouilla devant lui, lui raconta ce qui était arrivé, et demanda pardon et miséricorde pour sa dureté de cœur et pour l’erreur commise.

En entendant ce récit, le Pape fut rempli d’une grande admiration et comme il était sur terre le Vicaire de Celui qu’un cœur contrit et humilié ne méprise pas, lui donna l’absolution et une saine pénitence. Et afin que la lampe placée sur le candélabre resplendisse plus encore pour tous ceux qui se trouvent dans la Maison du Seigneur, il décréta que le Vénéré Corps du Christ soit porté dans l’Eglise d’Orvieto, qui portait le nom de sa Mère, et ordonna expressément à l’évêque d’Orvieto de se rendre à cette Eglise de la bienheureuse Christine, et de le porter en cette ville.

Obéissant à ses ordres, ce dernier se rendit sur le lieu du Miracle, et, accompagné des enfants de chœurs et de nombreuses autres personnes, prit le Corps du Christ avec beaucoup de révérence et le porta dans la ville. Sur le pont qui enjambe le torrent dit du Riochiaro, il retrouva le Pontife Romain venu à sa rencontre avec les cardinaux, les enfants de choeurs et les religieux et une multitude de fidèles d’Orvieto, dans une grande dévotion et avec des larmes versées.

Et tout comme les enfants juifs le jour des Rameaux, les enfants et les jeunes d’Orvieto, vinrent en chantant à leur rencontre agitant des Rameaux d’oliviers. Après avoir pris dans ses mains le très vénérable Sacrement, il s’agenouilla à même le sol et le porta en l’Eglise d’Orvieto, accompagné par les hymnes et les cantiques, dans la joie et l’allégresse et avec beaucoup de respect le déposa dans l’Eglise, dans le lieu de l’autel qui lui était réservé… L’année de la Nativité de Notre Seigneur Jésus Christ 1263”.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transsusbtantation si le pretre doute   Mar 05 Juin 2012, 11:17

louis74 a écrit:
Suite à ces propos lus dans un autre sujet :

Citation :
Simon1976 a écrit:
Julienne a écrit:
Simon1976 a écrit:
Julienne a écrit:
je connais un prêtre qui ne croit pas en la présence réelle et mon information est sûre !!!!!




Alors là...




Oui, je sais de quoi et de qui je parle hélas !!!!!!!!!

Je n'en dirai pas plus ....

Il faut aussi prier pour ce prêtre.

Il n'est pas de ma paroisse,c'est sûr !!


Mais même si ce prêtre ne croit pas en la présence réelle, la transsubstantiation s'opère quand même.


Oui bien sûr puisqu'il est consacré, ordonné ... enfin je le pense .!! ... faudrait qu'Arnaud nous éclaire car je ne suis pas théologienne ... mais je crois que Oui car Jésus voit la Foi des Fidèles .......

Cette messe est elle valable ?? ce serait l'objet d'un débat peut-être ???


Apparement oui, cela s'est confirmé par le miracle de Bolsena:

Citation :
“Au temps ou le Pape Urbain IV de vénérée mémoire, avec ses frères cardinaux et sa Curie résidaient à Orvieto, il se trouva un prêtre allemand de grande discrétion et d’insigne éducation, et qui en toutes choses se montrait fidèle à Dieu, à part le fait que dans la foi de ce sacrement, (l’Eucharistie), il faisait preuve de grands doutes ; comment pouvait-il se faire que lorsque le prêtre prononçait les paroles “ceci est mon corps” le pain se transforme en véritable et très saint Corps du Christ, et qu’en prononçant ces autres paroles “ceci est mon sang” le vin se transforme en sang ?

Toutefois, il suppliait Dieu tous les jours dans ses prières qu’il daigne lui montrer un quelconque signe qui lui aurait ôté tout doute de l’âme. Quand le temps fut venu, Dieu tout puissant et miséricordieux, - qui ne veut pas la mort du pécheur, mais qui veut que celui-ci se convertisse et vive, et qui n’abandonne personne qui croit en Lui, afin que ledit prêtre se détache de cette erreur et qu’il acquière une plus grande fermeté dans sa foi, - disposa que ce prêtre se propose pour implorer le pardon de ses péchés, à travers une visite aux tombeaux des Apôtres Pierre et Paul et d’autres lieux pieux.

Ainsi se mit-il en marche vers Rome. Arrivé au château de Bolsena, dans le diocèse d’Orvieto, il fit une halte pour célébrer la Messe en l’Eglise Sainte-Christine Vierge, en ce lieu appelé couramment “delle Pedate”, parce que l’on peut voir de manière admirable, comme sculptées, les empreintes des pieds de la vierge susmentionnée. Alors qu’il célébrait la Messe et tenait l’hostie dans ses mains au-dessus du calice, apparut une chose merveilleuse, un Miracle capable de faire s’émerveiller aussi bien les temps anciens que les nouveaux.

De façon tout à fait imprévue, l’hostie apparut, de manière visible, vraie chair et maculée de sang, à l’exception la petite partie qu’il tenait entre les doigts : ce qui ne se produisit pas sans mystère ; mais plutôt pour que tous sachent que c’était véritablement l’hostie élevée au dessus du calice par les mains du prêtre célébrant.

De plus, une bande d’étoffe, qui servait à la purification du calice fut maculée par l’effusion du sang. A la vue du miracle, celui qui avait eu des doutes, étant confirmé dans la foi, voulut le dissimuler avec le Corporal ; mais plus il s’ingéniait à le cacher, plus encore et de manière parfaite, se diffusait par vertu divine, le Miracle.

En effet chaque goutte de sang, qui de ce dernier en jaillissait, colorant le saint Corporal, laissait imprimer tout autant de figures à la ressemblance de l’homme. En voyant cela le prêtre, atterré, cessa de célébrer et n’osa pas poursuivre. Plus encore, pris d’une intime douleur et poussé par le repentir, il replaça d’abord avec une pieuse dévotion le vénérable Sacrement dans le lieu de l’autel qui lui était réservé, courut rencontrer le Souverain Pontife, s’agenouilla devant lui, lui raconta ce qui était arrivé, et demanda pardon et miséricorde pour sa dureté de cœur et pour l’erreur commise.

En entendant ce récit, le Pape fut rempli d’une grande admiration et comme il était sur terre le Vicaire de Celui qu’un cœur contrit et humilié ne méprise pas, lui donna l’absolution et une saine pénitence. Et afin que la lampe placée sur le candélabre resplendisse plus encore pour tous ceux qui se trouvent dans la Maison du Seigneur, il décréta que le Vénéré Corps du Christ soit porté dans l’Eglise d’Orvieto, qui portait le nom de sa Mère, et ordonna expressément à l’évêque d’Orvieto de se rendre à cette Eglise de la bienheureuse Christine, et de le porter en cette ville.

Obéissant à ses ordres, ce dernier se rendit sur le lieu du Miracle, et, accompagné des enfants de chœurs et de nombreuses autres personnes, prit le Corps du Christ avec beaucoup de révérence et le porta dans la ville. Sur le pont qui enjambe le torrent dit du Riochiaro, il retrouva le Pontife Romain venu à sa rencontre avec les cardinaux, les enfants de choeurs et les religieux et une multitude de fidèles d’Orvieto, dans une grande dévotion et avec des larmes versées.

Et tout comme les enfants juifs le jour des Rameaux, les enfants et les jeunes d’Orvieto, vinrent en chantant à leur rencontre agitant des Rameaux d’oliviers. Après avoir pris dans ses mains le très vénérable Sacrement, il s’agenouilla à même le sol et le porta en l’Eglise d’Orvieto, accompagné par les hymnes et les cantiques, dans la joie et l’allégresse et avec beaucoup de respect le déposa dans l’Eglise, dans le lieu de l’autel qui lui était réservé… L’année de la Nativité de Notre Seigneur Jésus Christ 1263”.

Merci Louis, d'avoir ouvert ce sujet ....... Merci pour la relation de ce miracle ....

Et donc voilà la réponse à ma question, même si un prêtre doute ou ne crois pas en la présence réelle, par les paroles de la Consécration Jésus Vient !!

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Transsusbtantation si le pretre doute   Mar 05 Juin 2012, 17:53

Je m'exprimerai qu'une fois sur ce sujet, pour ne pas lancer la curée:

Pour moi ce n'est pas du tout un signe de Dieu ça. C'est immonde et ... cannibale, rien à voir avec ce que le Seigneur voulait nous enseigner.
Manger de la chair humaine, fusse t elle celle du Christ n'est pas ce qu'Il voulait, bien sûr.
C'est bien trop matérialiste comme vision.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Transsusbtantation si le pretre doute   Mar 05 Juin 2012, 18:47

Fox77 a écrit:
Je m'exprimerai qu'une fois sur ce sujet, pour ne pas lancer la curée:

Pour moi ce n'est pas du tout un signe de Dieu ça. C'est immonde et ... cannibale, rien à voir avec ce que le Seigneur voulait nous enseigner.
Manger de la chair humaine, fusse t elle celle du Christ n'est pas ce qu'Il voulait, bien sûr.
C'est bien trop matérialiste comme vision.

Tu es comme les Juifs qui entendaient Jésus parler de manger sa chair et boire son sang:

Les Juifs alors se mirent à discuter fort entre eux ; ils disaient : "Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? " Alors Jésus leur dit : "En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'aurez pas la vie en vous. Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson. Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui." (Jean 6, 52-56)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transsusbtantation si le pretre doute   Mar 05 Juin 2012, 18:48

Fox je t'envite a effacer ton message ( encore une fois à la limite de l'insulte,mon ami protestant m'avait simplement dit qu'il ne comprenais pas et ne croyait pas à cela) je ne veux pas debattre sur ce sujet.

Ce miracle comme tous les miracles ne sont pas dogmatiques, libre à chaque catholique d'y croire ou non...

je demande aux modérateurs de verrouiller voir de suprimer ce sujet... réponse ayant été faite à Jullienne.

Je pense d'ailleurs que c'est mon dernier message, je vois à chaque que certains sont là que pour "lancer la curée".

salut
Revenir en haut Aller en bas
 
Transsusbtantation si le pretre doute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transsusbtantation si le pretre doute
» quel obstacle teologique contre le mariage des pretre??
» Doute point de vue Ruban Moucheté URGENT
» Doute orthographe
» Demi-Foi ou demi doute ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: