DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Syrie : intervention armée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Mer 04 Sep 2013, 22:29

Philippe B. a écrit:
Sagesse de Dieu, sagesse de l'homme. Je ne sais s'il faut y voir un certain parallèle :

Gn XVIII, 16 – XIX, 29 : Sodome et Gomorrhe

16. S'étant levés de là, les hommes regardèrent du côté de Sodome ; Abraham allait avec eux pour les reconduire. 17. Et Yahvé dit : « Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire, 18. alors qu’Abraham doit devenir une nation grande et forte, et que par lui se béniront toutes les nations de la terre ? 19. Car je l’ai distingué, afin qu’il commande à ses fils et à sa maison après lui d’observer la voie de Yahvé en pratiquant justice et droit, afin que Yahvé fasse venir sur Abraham ce qu’il a dit sur lui. »

20. Yahvé dit : « Le cri contre Sodome et Gomorrhe, qu’il est intense ! et leur péché, qu’il est grave ! 21. Je vais donc descendre et voir si la clameur qui, contre eux, est venue jusqu’à moi, répond à tout ce qu’ils ont fait ; sinon, je le saurai. »

22. Les hommes repartirent de là et allèrent vers Sodome, tandis que Yahvé se tenait encore devant Abraham.

23. Abraham s’avança et dit : « Vas-tu vraiment faire périr le juste avec le méchant ? 24. Peut-être y a-t-il cinquante justes au milieu de la ville. Vas-tu vraiment les faire périr ? Ne pardonneras-tu pas à ce lieu, en raison des cinquante justes qui s’y trouvent ? 25. Loin de toi d’agir de cette manière : faire mourir le juste avec le méchant, de sorte qu’il en soit du juste comme du méchant ! Loin de toi ! Celui qui juge toute la terre ne pratiquerait pas le droit ! » 26. Yahvé dit : « Si je trouve à Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à tout ce lieu, à cause d’eux. »

27. Abraham prit la parole et dit : « Voici que j’ose parler à mon Seigneur, moi qui suis poussière et cendre ! 28. Peut-être des cinquante justes en manque-t-il cinq : vas-tu, pour ces cinq, détruire toute la ville ? » Il dit : « Je ne détruirai pas, si j’y trouve les quarante-cinq. » 29. [Abraham] reprit encore la parole et lui dit : « Peut-être s’y en trouvera-t-il quarante ? » Il dit : « Je ne le ferai pas, à cause des quarante. »

30. [Abraham] dit : « Daigne mon Seigneur ne pas se mettre en colère, si je parle : peut-être s’y en trouvera-t-il trente. » Il dit : « Je ne le ferai pas, si j’y en trouve trente. » 31. [Abraham] dit : « Voici que j’ose parler à mon Seigneur : peut-être s’y en trouvera-t-il vingt. » Il dit : « Je ne détruirai pas, à cause des vingt. ». 32. [Abraham] dit : « Daigne mon Seigneur ne pas se mettre en colère, si je parle encore une fois : peut-être s’y en trouvera-t-il dix. » Il dit : « Je ne détruirai pas, à cause des dix. » 33. Yahvé s’en alla, lorsqu’il eut achevé de parler à Abraham, et Abraham retourna chez lui.

---

Même pour 10 justes, Dieu déclare qu'Il ne détruira pas la ville de Sodome ; pour des milliers de justes, d'innocents les Etats-Unis et la France s'apprêtent à attaquer la Syrie. Pour punir une minorité de coupables des milliers d'innocents devront verser leur sang.

De plus ces 2 nations s'apprêtent à exercer un rôle de justice qui ne revient qu'à Dieu, par abus de pouvoir !

Dans la Genèse Dieu fait au moins l'effort de vérifier en se rendant sur place, avant de détruire la ville au risque de tuer des innocents par dégâts collatéraux, sagesse qui fait défaut à la France et aux USA.
Bonjour Phillipe b

oui et en plus les sodomites se sont eux qui veulent lancer l'assaut !

là on cumule l'air de rien !
je crois que l'on accomplit ce que dit l'Apocalypse et en plus on a lassé les justes les prophètes les sages , tout le monde se recule en se disant " hé bien qu'ils se dé,,,dent ! surprised 

parmi les bêtes de l'apocalypse une d'elle ressemble a un homme avec une voix d'agneau mais a des dents de fer et profère des horreurs !
je trouve que c'est une définition très précise de notre soit disant société humaniste et défenderesse des droits de l'homme mais qui broie tout et promulgue vraiment des horreurs ! carton rouge 
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Mer 04 Sep 2013, 22:39

Cécile a écrit:
En quoi peut-on dire que La Croix est un journal mou ? Que devrait-il faire pour ne plus l'être ?

Quant à l'affreux Bergé, il est surtout propriétaire du Monde (auquel je suis abonnée), et il aime tellement La Vie qu'il a essayé de s'en séparer...

Les histoires de fric au Vatican sont en cours d'éclaircissement; ces choses ne se règlent pas en quelques jours.

Si les journaux cathos ne vous intéressent pas, il suffit d'en lire d'autres, c'est très simple; c'est ce que font la plupart des gens qui veulent avoir plusieurs sons de cloche.

Comment voulez-vous qu'il y ait une cohérence entre tous les Chrétiens, sinon pour ce qui concerne la foi ? Je pense que vous ne souhaitez pas la pensée unique, même dans l'Eglise.
Ce qui unit les Chrétiens, c'est la foi; après, il y a forcément des points de vue différents, selon les pays, les cultures, leurs histoires. L'unité n'est pas l'homogénéité.

rebonsoir Cécile
en lisant sur ce site Dr Angélique je suis tombé sur le fil de Phillipe B au sujet de peillon qui veut créer une religion républiquaine ,
je te colle un passage des élucubration de peillon , on voit vraiment que ce que je dis sur l'emprise du communisme et socialisme n'est pas passé malheureusement ils sonte ncore plus actif , il faut vraiment veiller a ce que l'on lit même de soit disant chrétien !!

voila le passage du fil !


Dans un entretien donné au sujet de son livre "La Révolution française n’est pas terminée", Vincent Peillon explique sa vision de la laïcité :

"On ne pourra jamais construire une pays de liberté avec la religion catholique, mais comme on ne peut pas non plus acclimater le protestantisme en France, comme on l’a fait dans d’autres démocraties, il faut inventer une religion républicaine. Cette religion républicaine, qui doit accompagner la Révolution matérielle mais qui est la Révolution spirituelle, c’est la Laïcité."

Commentaire de CathoWeb.Org : "Une vision que l’on peut qualifier de "totalitaire" dans la mesure où l’Etat qui se fixe pour objectif de mener la "Révolution dans les esprits" entre nécessairement dans toutes les dimensions de la vie des individus, ne laissant plus de place aux contre-pouvoirs et aux libertés individuelle
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Mer 04 Sep 2013, 23:19

Syrie : Damas affirme ne pas vouloir céder "même s'il y a une troisième guerre mondiale"


Moyen-orientFayçal Moqdad, le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, estime que la position de la France envers la Syrie était "honteuse", et juge Paris "inféodé" à Washington.



Le régime syrien ne cèdera pas face aux menaces de frappe occidentale même si elle devait dégénérer en "troisième guerre mondiale", et compte sur ses alliés comme la Russie et l'Iran face à l'axe franco-américain, a affirmé le vice-ministre syrien des Affaires étrangères dans une interview exclusive à l'AFP. Fayçal Moqdad a également indiqué que Damas avait pris "toutes les mesures" pour faire face à une attaque, alors que Paris et Washington cherchent à mettre en place une coalition pour mener des frappes contre le régime en représailles à une attaque chimique présumée. "Le gouvernement syrien ne changera pas de position même s'il y a une troisième guerre mondiale. Aucun Syrien ne peut sacrifier l'indépendance de son pays", a-t-il affirmé.
 
"Nous n'allons pas donner des informations sur la manière dont la Syrie va riposter (...) La Syrie a pris toutes les mesures pour riposter à une telle agression", a affirmé le ministre, dans cet entretien mené au ministère des Affaires étrangères à Damas. "La Syrie, en vertu de la charte de l'ONU, a le droit de riposter à une telle agression qui n'a aucune justification dans le droit international", a-t-il assuré. "Personne ne peut prédire la situation dans la région après le début de cette agression", a prévenu Fayçal Moqdad. "Quand la guerre commence, on ne peut pas savoir ce qui va se passer une fois que le premier missile s'abat sur la Syrie", a-t-il renchérit.
 
Le président américain tente d'obtenir un appui le plus large possible aux Etats-Unis et à l'étranger pour une intervention militaire en Syrie, alors que le Conseil de sécurité de l'ONU, divisé, n'a pas avalisé une telle intervention. Selon Fayçal Moqdad, si "une partie doit être punie pour son non-respect de la loi internationale, ce sont les Etats-Unis, la France et d'autres".
"La France est totalement soumise" aux Etats-Unis
Le vice-ministre s'en est pris violemment à la France, l'accusant d'être "inféodée" à Washington. "Si la France veut soutenir Al-Qaïda et les Frères musulmans comme elle les a soutenus en Egypte et dans d'autres régions du monde, elle va vers un échec en Syrie", a-t-il dit "Il est honteux que le président français (dise) +si le Congrès approuve, je vais en guerre, sinon je n'irai pas+, comme si le gouvernement français n'avait pas son mot à dire", a affirmé le vice-ministre syrien des Affaires étrangères. Il faisait référence au Congrès américain qui doit voter sur le principe d'une intervention militaire en Syrie à la demande du président Obama. "La France est totalement soumise aux politiques américaines dans la région (...) la France est actuellement inféodée (aux Etats-Unis). La France mérite mieux que ça", a encore ajouté Fayçal Moqdad.
 
Il a également affirmé que le pouvoir syrien mobilisait ses alliés face à Washington et ses alliés. "Les Etats-Unis mobilisent actuellement leurs alliés en vue d'une agression contre la Syrie. Je pense que, de son côté, la Syrie a le droit de mobiliser ses alliés et que ces derniers lui offrent toutes sortes de soutien", a-t-il dit sans vouloir donner de détail. "L'Iran, la Russie, l'Afrique du Sud et des pays arabes ont refusé cette agression et sont prêts à faire face à cette guerre que vont déclarer les Etats-Unis et ses alliés, y compris la France, contre la Syrie", a indiqué le vice-ministre syrien des Affaires étrangères. Selon lui, "la position russe est inchangée. C'est une position responsable (d'un pays) ami qui est en faveur de la paix", a-t-il dit. "Nous n'avons senti à aucun moment que (la Russie) se rétractait".
Damas rejette toute responsabilité dans l'attaque chimique du 21 août  
Le président russe Vladimir Poutine avait exigé mercredi que les Occidentaux présentent à l'ONU des "preuves convaincantes" de l'usage d'armes chimiques par le pouvoir, affirmant que son pays serait dans ce cas prêt "à agir le plus résolument et sérieusement possible". Interrogé sur l'exercice israélo-américain de mardi lors duquel la Russie a détecté le lancement de deux missiles balistiques tirés en Méditerranée, le vice-ministre a répondu: "S'il s'agissait d'un message qui nous est adressé, on l'a bien reçu et nous riposterons de la même manière quand cela est dans notre intérêt", sans élaborer.
 
"Nous avons des capacités de défense que connaissent bien les Américains et les Israéliens", a-t-il assuré. Concernant l'attaque chimique présumée du 21 août près de Damas qui a fait des centaines de morts selon des pays occidentaux, il a réaffirmé que le gouvernement syrien "ne peut pas avoir utilisé sous aucune forme de telles armes, si elles existent, contre son propre peuple". "Ces substances chimiques sont parvenues aux terroristes (rebelles) à travers la Turquie, il y a aussi 2kg de sarin venus de Libye qui ont été saisis", a-t-il dit.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Jeu 05 Sep 2013, 13:59

En Syrie, ce n'est pas l'utilisation d'armes chimiques qui pourrait être à l'origine de l'intervention US. Les Occidentaux n'en ont rien à faire. La Syrie est juste un carrefour au moyen-orient pour les gazoducs et oléoducs. La Syrie n'a pas de pétrole mais sa situation est capitale pour l'approvisionnement en gaz et pétrole (Quatar, Arabie..) de l'Europe et Etats-unis et ces derniers, en prenant possession de la Syrie pourraient prendre le contrôle et construire d'autres oléo-gazoducs. La Russie s'y oppose pour protéger ses intérêts et Gazprom. L'Europe se fournit en grande partie et par nécessité avec la Russie..
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Jeu 05 Sep 2013, 15:13

Figaro, http://www.lefigaro.fr/

Syrie: Hollande lâché
par l'Europe au G20
Réactions (63)

À peine arrivé au G20, où il est censé fédérer une coalition favorable à l'intervention en Syrie, François Hollande est lâché par ses plus proches alliés de l'Union européenne.

Syrie : «La France est dans une situation humiliante»
Réactions (79)
VIDÉO - L'opposition déplore l'«amateurisme» de François Hollande sur la scène diplomatique et souhaite que «la France retrouve son rang».
» Les 4 grandes réticences des parlementaires français sur la Syrie
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Jeu 05 Sep 2013, 16:46

Prière et jeûne pour la paix: lettre du grand mufti de Damas au pape

« Travaillons ensemble pour la paix »


Rome, 4 septembre 2013 (Zenit.org) Anita Bourdin | 720 clics

« Tavaillons ensemble pour la paix », déclare le grand mufti de Damas, dans une lettre adressée au pape François, dont l'agence vaticane Fides publie aujourd'hui des passages (cf. Zenit du 2 septembre dernier,

http://www.zenit.org/fr/articles/syrie-le-grand-mufti-veut-participer-a-la-priere-du-7-septembre). Cette figure de l'islam sunnite déclare son intention de s'unir au jeûne et à la prière du samedi 7 septembre.

On se souvient que la grande mosquée de Damas a été la première mosquée - la grande mosquée des Omeyyades - jamais visitée par un pape: Jean-Paul II s'y est rendu en 2001, lors de son pèlerinage jubilaire sur les pas de saint Paul. Le grand mufti était alors cheikh Ahmed Kiftaro. Le bienheureux pape y avait prononcé un discours inspiré aussi par le désir de paix, le 6 mai 2001 (cf. http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/speeches/2001/documents/hf_jp-ii_spe_20010506_omayyadi_fr.html).

A l'occasion de l'Année Saint-Paul, en 2008, le nouveau grand mufti, Ahmad Badr El Din El Hassoun - qui écrit maintenant au pape François - avait invité Benoît XVI à se rendre à son tour à Damas.

Nous reprenons presque tout de cette dépêche de l'agence qui dépend de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples.

Sur la Place Saint-Pierre – si cela est possible – ou dans la grande mosquée des Omeyyades de Damas, le grand mufti de Syrie, Ahmad Badr El Din El Hassoun, responsable spirituel de l’islam sunnite, répondra à l’appel du pape, priant et jeûnant pour la paix dans son pays.

Par l’intermédiaire de la nonciature apostolique à Damas, le mufti a adressé une lettre officielle au pape François et il se prépare à participer à la journée spéciale pour la paix en Syrie, au Moyen-Orient et dans le reste du monde, proclamée pour le 7 septembre en proposant au Saint-Siège d’organiser un rassemblement interreligieux.

Le mufti qualifie l’appel du pape François de « fils des lois célestes », louant l’initiative visant à « prier pour la paix en Syrie », la qualifiant de « bonne et (réalisée) pour le bien de l’humanité ».

« Sainteté, écrit-il, nous vous remercions pour cet appel d'une grande humanité, basé sur la foi, visant à nous faire jeûner et prier ensemble Dieu Tout-Puissant afin qu’Il puisse apporter la paix sur la terre et nous protéger du mal et de l’oppression ». Des paroles qui, selon le mufti, « contrastent avec tous ceux qui cachent la lumière resplendissante de la foi, de la charité, de la miséricorde et de la paix, que vous demandez et que nous tous demandons ainsi que le demandèrent les prophètes et les messagers de Dieu ».

Montrant « une profonde gratitude pour son attention spirituelle », le mufti exprime le désir « d’être aux côtés du pape à l’instant où la prière s'élèvera vers le Dieu Très-Haut » et il réaffirme : « Nous serons dans tous les cas ensemble, le 7 septembre, pour élever notre supplication vers Dieu ».

Il propose au Saint-Siège « d’organiser un sommet spirituel avec les responsables religieux à Damas ou au Vatican. Peut-être réussirions-nous à arrêter le feu de ceux qui veulent détruire la terre d’Abraham, de Moïse, de Jésus, de Mahomet ».

« Restons main dans la main, continue le muphti, en répandant la paix et la sécurité pour tous les peuples du monde, afin de faire échec aux extrémistes et de vaincre les divisions basées sur la confession religieuse ou sur l’ethnie. Poursuivons notre voyage sur les traces des prophètes, des Saints, des justes et des hommes de bonne volonté (...). Puissiez-vous, Sainteté, demeurer sous la conduite de la Providence de Dieu de sorte que nous arrivions ensemble au lieu de la plénitude de la foi et de la lumière ».

( 4 septembre 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/priere-et-jeune-pour-la-paix-lettre-du-grand-mufti-de-damas-au-pape
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Jeu 05 Sep 2013, 17:49



Rompant avec sa discrétion habituelle, le préposé général de la Compagnie de Jésus, le P. Adolfo Nicolas, a critiqué en termes forts l’éventualité d’une intervention militaire des États-Unis et la France en Syrie.

Le supérieur général des jésuites, dans un entretien publié mercredi 4 septembre sur le site de la curie généralice de l’ordre, juge « inacceptable » un éventuel recours à la force en Syrie et prévient que les États-Unis pourraient commettre une « grosse erreur » et déplore que la France, « qui a grandement contribué à la civilisation et la culture », soit aujourd’hui tentée « de conduire l’humanité à faire marche arrière vers la barbarie ».

-Le pape est sorti du protocole habituel pour parler en faveur de la paix en Syrie. Que pensez-vous de ce sujet ?

-P. Adolfo Nicolas : Je n’ai pas l’habitude de commenter les situations internationales ou les affaires politiques. Mais, dans le cas présent, nous sommes devant une situation humanitaire qui va au-delà des limites normales pouvant justifier le silence. J’avoue, je dois le dire, ne pas comprendre qui a donné l’autorisation aux États-Unis ou à la France d’agir contre un pays d’une manière qui, sans nul doute, ajoutera aux souffrances d’une population qui a déjà souffert plus que l’on ne peut l’imaginer. La violence ou les interventions violentes comme celles qui se préparent ne sont justifiables que comme des moyens ultimes utilisés d’une manière telle qu’ils n’atteignent que les seuls coupables. Dans le cas d’un pays, cela est totalement impossible, et c’est pourquoi ce recours à la force me paraît totalement inacceptable. Nous jésuites, nous appuyons l’action du pape à 100 % et désirons du fond du cœur que l’action punitive annoncée n’ait pas lieu.

-Mais le monde n’a-t-il pas la responsabilité de faire quelque chose contre ceux qui abusent de leur pouvoir par des actions contre leur propre peuple, comme dans le cas d’un gouvernement qui utilise les armes chimiques ?

-A. N. : Cette question en contient en fait trois qu’il convient de séparer clairement. La première porte sur le fait que tout abus de pouvoir doit être condamné et rejeté. Avec tout le respect que j’ai pour le peuple des États-Unis, je crois que l’usage précis de la force qui se prépare actuellement est en lui-même un abus de pouvoir. Les États-Unis d’Amérique doivent cesser d’agir et de réagir comme s’ils étaient le « grand frère » d’un quartier qui s’appellerait le monde. Une telle attitude conduit inévitablement à des abus, à des chocs violents et à des démonstrations de force devant les membres les plus faibles de la communauté.

La deuxième est que, si des armes chimiques ont été utilisées, il faut encore satisfaire à l’obligation de montrer au monde, de manière claire, que cet usage est le fait d’une partie en conflit, et non pas de l’autre. Il ne suffit pas qu’un membre du gouvernement du pays qui désire attaquer dise qu’il en a la conviction. Il faut démontrer au monde qu’il en est ainsi, sans laisser quelque doute que ce soit, afin que le monde puisse faire confiance à ce pays. Cette confiance n’existe pas actuellement, et les spéculations ont déjà commencé sur les visées ultérieures que les États-Unis pourraient avoir dans ce projet d’intervention.

La troisième est que les moyens considérés comme appropriés pour punir l’abus commis à l’origine – une fois que l’on a montré que tel est bien ce qui s’est passé – ne blessent pas à nouveau les mêmes personnes, déjà victimes. L’expérience du passé nous apprend que c’est impossible… quand bien même on désignerait les victimes par l’euphémisme « dommages collatéraux ». Au final, c’est la souffrance des citoyens ordinaires innocents et étrangers au conflit qui augmente. Nous savons tous que le grand souci des sages et des fondateurs religieux de toutes les traditions et cultures est : « comment alléger la souffrance humaine ? » Il est très préoccupant que, au nom de la justice, nous planifiions une attaque qui va augmenter la souffrance des victimes.

-N’êtes-vous pas particulièrement dur à l’égard des États-Unis ?

-A. N. : Je ne le crois pas. Je n’ai aucun préjugé contre ce grand pays et, en ce moment même, je travaille avec des jésuites de ce pays dont j’estime beaucoup les avis et l’aide. Je n’ai jamais eu de sentiments négatifs à l’égard des États-Unis, un pays que j’admire énormément pour beaucoup de raisons, parmi lesquelles son ardeur au travail, sa spiritualité et sa pensée. Ce qui me soucie le plus est que précisément ce pays, que j’admire sincèrement, soit sur le point de commettre une grosse erreur.

Et je pourrais dire quelque chose de semblable à propos de la France : un pays qui a été un véritable guide pour l’esprit et l’intelligence, qui a grandement contribué à la civilisation et la culture, et qui est maintenant tenté de conduire l’humanité à faire marche arrière vers la barbarie, et cela en contradiction ouverte avec tout ce qu’il a représenté durant bien des générations.

Que ces deux pays s’unissent aujourd’hui pour une aventure aussi horrible est l’un des éléments de la colère éprouvée en bien des pays du monde. Ce n’est pas le fait d’attaquer que nous craignons ; ce qui nous atterre, c’est la barbarie vers laquelle nous sommes conduits.

-Et pourquoi parler ainsi maintenant ?

-A. N. : Parce que le problème se pose maintenant. Parce que le pape prend des mesures extraordinaires pour nous rendre conscients de l’urgence du moment. Avoir déclaré la journée du 7 septembre comme temps de jeûne pour la paix en Syrie est une mesure extraordinaire, et nous voulons nous unir à cette initiative. Nous pouvons nous rappeler que, dans un passage de l’Évangile, les disciples n’étaient pas parvenus à libérer un jeune du mauvais esprit, et Jésus leur dit : « Ce type d’esprit ne peut sortir que par la prière et le jeûne ». Il m’est très difficile d’accepter qu’un pays qui se considère chrétien – ou en tout cas qui fait référence à ce nom – ne puisse envisager que l’action militaire lorsqu’il se trouve face à une situation de conflit, au risque de conduire le monde, à nouveau, vers la loi de la jungle.


Apic/I.Media
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Jeu 05 Sep 2013, 22:11

Poutine récolte les bénéfices de sa stratégie sur la Syrie



Treize pays du G20 refusent de soutenir les États-Unis et la France sur des frappes anti-Assad.



À quelques jours d'une attaque américaine programmée sur la Syrie, la poignée de main est devenue le baromètre du sommet du G20, pourtant consacré aux problèmes économiques. À l'entrée du palais Constantin à Saint-Pétersbourg, Barack Obama, considéré en Russie comme un aventureux va-t-en-guerre, a tendu la main à son homologue russe, Vladimir Poutine, son principal adversaire à une intervention militaire au Moyen-Orient. Ni chaleureux ni glacial, mais plutôt courtois, le geste témoignait surtout de la volonté des deux vedettes du G20 de pratiquer l'esquive.
Une fois expédiés les rébarbatifs sujets de régulation financière, c'est lors du dîner que le sort du régime de Bachar el-Assad s'est imposé au menu. Maître des lieux, le chef du Kremlin n'a pas eu à forcer son tempérament pour récolter les bénéfices d'un message diplomatique asséné de longue date: règlement uniquement «politique» de la crise syrienne, condamnation de toute ingérence extérieure, et recours obligé à l'ONU avant de sanctionner le responsable - non officiellement identifié - de l'attaque chimique du 21 août. Les preuves d'une implication gouvernementale syrienne «doivent nous être apportées sur la base des verdicts des inspecteurs de l'ONU, être légitimes et convaincantes», a répété le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov. Il a ajouté que le Congrès américain, au regard du «droit international» n'avait aucune «légitimité» à autoriser une frappe. Et le Kremlin d'appeler Barack Obama à ne pas répéter les errements de l'Administration Bush lors de la préparation de la guerre en Irak.
De «multiples désaccords»
À Saint-Pétersbourg, une assez large majorité (treize pays) des membres du G20, a refusé de cautionner les plans du Pentagone. Les cinq pays émergents du groupe des Brics - dont la Russie - ont adopté une déclaration commune mettant en garde contre «l'influence extrêmement négative» qu'aurait une intervention militaire «pour l'économie mondiale». Au passage, ces derniers, s'appuyant sur les informations secrètes recueillies par l'ancien analyste américain Edward Snowden, se sont indignés des méthodes «d'espionnage» utilisées par le renseignement américain à l'encontre du Brésil et du Mexique. Cerise sur le gâteau pour Vladimir Poutine: même l'Union européenne a exigé un feu vert préalable du Conseil de sécurité, même si, par souci d'équilibre, les Vingt-Huit ont rendu Assad responsable de l'attaque chimique. Mieux, le chef du Kremlin s'est vu solliciter par le Pape pour chercher une «solution pacifique».
Il en faudra plus pour dissuader Barack Obama, qui n'attend que le seul feu vert du Congrès. Le président américain s'est rendu à Saint-Pétersbourg comme à un passage obligé, peu soucieux d'y réunir une coalition de belligérants. Partant de ce principe, Poutine n'a pas cherché à faire monter les enchères, même si, la veille, il avait traité le secrétaire d'État, John Kerry, de «menteur». «Il n'a plus qu'à attendre les résultats de l'intervention américaine: si celle-ci se révèle rapide et efficace, il se contentera de dire qu'elle n'était pas correcte. Si au contraire, elle s'enlise, il pourra claironner sur le thème: “je vous avais prévenu”», explique Fiodor Loukianov, président du Conseil de la politique extérieure. Sûr de son droit, Poutine s'est permis de qualifier la collaboration russo-américaine de «bonne et constructive» en dépit de «multiples désaccords». On pourrait dire que le président russe a le triomphe modeste.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Jeu 05 Sep 2013, 22:21

Est-ce un article du Figaro , Joker911 ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Jeu 05 Sep 2013, 22:36

joker911 a écrit:
"Ces substances chimiques sont parvenues aux terroristes (rebelles) à travers la Turquie, il y a aussi 2kg de sarin venus de Libye qui ont été saisis", a-t-il dit.[/justify]
Je relève ces derniers mots, qui vont dans le même sens que l'article que j'ai produit hier sur la page précédente de ce fil: il n'est pas du tout improbable que l'explosion soit due aux rebelles. Le renseignement américain a l'air aussi sûr de lui qu'avant l'attaque de l'Irak par Bush junior. Et il ne faut pas être inféodé au KGB pour le dire, ou alors la plupart des pays du monde sont manipulés par le KGB.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Jeu 05 Sep 2013, 22:43

Citation :
Poutine récolte les bénéfices de sa stratégie sur la Syrie
Et les Syriens continuent à en prendre plein la gueule: 100.000 morts, deux millions de réfugiés et 1,5 millions de logements détruits.

A côté de cela, les bénéfices de Poutine paraissent, comment dire, bien dérisoires...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Jeu 05 Sep 2013, 22:44

boulo a écrit:
Est-ce un article du Figaro , Joker911 ?
Oui
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Jeu 05 Sep 2013, 22:53

scholasate a écrit:
joker911 a écrit:
"Ces substances chimiques sont parvenues aux terroristes (rebelles) à travers la Turquie, il y a aussi 2kg de sarin venus de Libye qui ont été saisis", a-t-il dit.[/justify]
Je relève ces derniers mots, qui vont dans le même sens que l'article que j'ai produit hier sur la page précédente de ce fil: il n'est pas du tout improbable que l'explosion soit due aux rebelles. Le renseignement américain a l'air aussi sûr de lui qu'avant l'attaque de l'Irak par Bush junior. Et il ne faut pas être inféodé au KGB pour le dire, ou alors la plupart des pays du monde sont manipulés par le KGB.
J'aime bien le "il n'est pas du tout improbable".

L'article de la correspondante AP Dale Gavlak a été repris con amore par toute la complotosphère, l'inévitable Thierry Meyssan en tête.

Cela dit, Associated Press a pris ses distances avec cet l'article en question et certains se posent des questions sur cet article et son contenu.

On en voit aussi beaucoup ressortir les déclarations de Carla del Ponte en oubliant de préciser que lesdites déclarations datent du mois de mai, qu'à l'époque Mme del Ponte a été désavouée par l'ONU et qu'elle n'a pas été capable d'avancer la moindre preuve de nature à donner un peu de substance à ses fracassantes déclarations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Jeu 05 Sep 2013, 23:08

C'est vrai que stratégiquement parlant Assad avait tout intérêt à utiliser l'arsenal chimique, alors même qu'il gagnait sur tous les fronts sans en avoir besoin.
Stratégiquement parlant il avait tout intérêt à utiliser ces armes chimiques afin de se faire tomber dessus par l'OTAN, qui n'attendait que ça, trop fort Assad.I don't want that 
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 00:13

Alexis232 a écrit:
C'est vrai que stratégiquement parlant Assad avait tout intérêt à utiliser l'arsenal chimique, alors même qu'il gagnait sur tous les fronts sans en avoir besoin.
Qui donc raconte qu'Assad "gagnait sur tous les fronts"? C'est même source qui expliquait sans rire en en juin ou juillet 2011 (si mes souvenir sont bons) que les troupes de Kadhafi étaient en train d'administrer une raclée aux troupes qataries qui avaient débarqué à Tripoli?

D'autres sources expliquent que si Assad a utilisé des armes chimiques, c'est pour annihiler une offensive à Damas qui était susceptible de lui poser de grosses difficultés et de le mettre dans une position délicate.

Pour l'heure, on est obligé de se référer à des communiqués contradictoires. La prudence recommande de ne pas en tirer de conclusions définitives.

Alexis232 a écrit:
Stratégiquement parlant il avait tout intérêt à utiliser ces armes chimiques afin de se faire tomber dessus par l'OTAN, qui n'attendait que ça, trop fort Assad.I don't want that   
Pour rappel, l'OTAN n'a émis aucune position officielle sur la question qui n'entre du reste pas dans son domaine d'intervention. On a vu des pays membres de l'OTAN se prononcer pour (les USA et la France) ou contre (presque tous les autres) l'intervention, mais il s'agit de prises de positions qui n'engagent que les pays concernés et pas l'OTAN.

Ceci dit, l'erreur qu'on commet habituellement est de prêter des pensées entièrement rationnelles à un dictateur dont le seul objectif est de se maintenir au pouvoir quelques jours, semaines, mois ou années supplémentaires, ce qui est en réalité le seul but réel d'Assad. Comme tous les dictateurs qui se retrouvent dans cette situation, il sera tenté d'utiliser tous les moyens disponibles, y compris les plus répréhensibles. Et ce sera a fortiori le cas s'il sait qu'il peut bénéficier d'un soutien - au moins vocal - d'autres pays (pas beaucoup plus démocratiques que lui, mais ça n'est pas son problème). Comme il est parfaitement conscient qu'il ne peut rester au pouvoir qu'en exterminant l'opposition (car après les exactions qu'il a commises plus aucun opposant ne peut envisager de négocier avec lui autre chose que son départ), il est prêt à tout pour y arriver quelles qu'en soit les conséquences.

Assad a manifestement fait le pari que même s'il utilisait des armes chimiques, la pusillanimité des pays occidentaux (et de leurs opinions publiques) couplés à l'appui affiché de la Russie et de la Chine (l'Iran ne compte pas dans le tableau) lui permettraient d'éviter toute conséquence dommageable résultant de l'usage de ces armes. On dirait bien qu'il va gagner son pari.

On est en présence de quelqu'un qui n'a plus rien à perdre et pour qui tout journée passée au pouvoir est un jour de gagné...



Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 00:30

Lebob a écrit:
C'est même source qui expliquait sans rire en en juin ou juillet 2011 (si mes souvenir sont bons) que les troupes de Kadhafi étaient en train d'administrer une raclée aux troupes qataries qui avaient débarqué à Tripoli?
Mohammed Said Al Sahaf, je me souviens encore de son nom. Laughing 
Un humoriste de talent !
Compilations des meilleurs moments.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 06:20

La demande de preuves , de la part de la diplomatie russe est un ( très faible ) indice en défaveur de Bachar El Assad . Si les russes avaient des preuves contraires , ils auraient été probablement plus catégoriques .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 07:28

Un article qui présente un autre visage des opposants au régime : édifiant mais pas surprenant !
http://www.marianne.net/Syrie-la-video-qui-devrait-faire-reflechir-Obama-et-Hollande_a231761.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 07:55

Bon, résumons :

Il y a un méchant appelé Hassad. Il tient ce pays d'une main de fer. Mais il ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Il y a des méchants qui veulent lui prendre son pouvoir et dominer la Syrie. Mais ces méchants là vont tuer tous ceux qui ne pensent pas comme eux : chrétiens, Alaouites, musulmans sunnites etc.

La question est : Quel méchant préférez vous ?

Reponse :
le méchant qui ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Tout est dit je crois ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 07:57

À son excellence
M. Vladimir Poutine
Président de la fédération de Russie
Au cours de cette année, vous avez l’honneur et la responsabilité de présider le groupe des vingt plus grandes économies du monde. Je suis conscient que la Fédération de Russie fait partie de ce groupe depuis sa création et a toujours eu à jouer un rôle positif dans la promotion d’une bonne gouvernance de l’économie mondiale, qui a été profondément touchée par la crise de 2008.
Dans le contexte d’interdépendance actuel, nous avons un cadre financier global avec ses propres règles justes et claires pour parvenir à un monde plus équitable et fraternel, dans lequel il est possible de vaincre la famine, d’assurer des emplois décents et des logements pour tous, ainsi que les soins nécessaires. Cette année, votre présidence du G20 s’ est engagée à consolider la réforme des organisations financières internationales et à parvenir à un consensus sur les normes financières qui conviennent aux circonstances actuelles. Cependant, l’économie mondiale ne se développera que si elle garantit à tous les êtres humains une vie digne, du plus vieux jusqu’à l’ enfant à naitre, pas seulement pour les citoyens des pays du G20, mais pour chaque habitant de la planète, même ceux qui sont dans des situations sociales extrêmes ou dans des endroits reculés.
De ce point de vue, il est clair que, pour les peuples du monde, les conflits armés sont toujours une négation délibérée de l’harmonie internationale, et créent de profondes divisions et des blessures profondes qui nécessitent de nombreuses années pour guérir. Les guerres sont un refus concret d’atteindre les grands objectifs économiques et sociaux que la communauté internationale s’est fixée, comme nous avons pu le constater par exemple avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Malheureusement, les nombreux conflits armés actuels qui continuent d’affecter le monde nous offrent quotidiennement des images spectaculaires de misère, de famines, de maladies et de mort. Sans la paix, il ne peut y avoir aucune forme de développement économique. La violence n’engendre jamais la paix, condition nécessaire au développement.
La rencontre des chefs d’État et des gouvernements des 20 plus importantes puissances économiques, correspondant au 2/3 de la population mondiale, et à 90 % du PIB mondial, n’a pas pour but principal la sécurité internationale. Néanmoins cette rencontre n’omettra surement pas la situation au Moyen-Orient et en particulier en Syrie. Il est regrettable que, depuis le début du conflit en Syrie, des intérêts unilatéraux aient prévalu, et aient de ce fait entravé la recherche d’une solution qui aurait permis d’éviter le massacre insensé qui a lieu. Les leaders du G20 ne peuvent rester indifférents à la situation dramatique du bien aimé peuple syrien, qui dure depuis bien trop longtemps et qui risque d’ apporter une plus grande souffrance à une région amèrement touchée par des conflits et en quête de paix. Aux leaders présents, à chacun, je lance un appel sincère pour permettre de trouver des moyens de surmonter ces conflits et de mettre de côté la poursuite futile d’une solution militaire. Plutôt, qu’il y ait un engagement renouvelé à chercher, avec courage et détermination, une solution pacifique au travers du dialogue et de la négociation entre les parties, supportée unanimement par la communauté internationale De plus, tous les gouvernements ont le devoir moral de faire tout leur possible afin d’ assurer une assistance à ceux qui souffrent à cause ce conflit, que ce soit d’un côté ou de l’ autre des frontières.
Monsieur le Président, dans l’ espoir que ces pensées puissent être une contribution spirituelle valable à cette rencontre, je prie pour le succès des travaux du G20 à cette occasion. J’invoque l’abondance des bénédictions du sommet de Saint-Pétersbourg, sur les participants et les citoyens des États membres, et sur le travail et les efforts de la présidence russe 2013 du G20.
Tout en appelant à vos prières, je saisis cette occasion pour vous assurer, Monsieur le Président, de ma très haute considération.
Pape François

[url=http://www.facebook.com/sharer.php?u=http://www.voltairenet.org/article180108.html&t=Lettre du pape Fran%C3%A7ois au pr%C3%A9sident du G20, Vladimir Poutine [R%C3%A9seau Voltaire]][/url][url=http://twitter.com/?status=Lettre du pape Fran%C3%A7ois au pr%C3%A9sident du G20, Vladimir Poutine http://www.voltairenet.org/a180108 [R%C3%A9seau Voltaire]][/url][url=http://del.icio.us/post?url=http://www.voltairenet.org/article180108.html&title=Lettre du pape Fran%C3%A7ois au pr%C3%A9sident du G20, Vladimir Poutine [R%C3%A9seau Voltaire]¬es=][/url][url=http://seenthis.net/#ajouter=*Lettre du pape Fran%C3%A7ois au pr%C3%A9sident du G20, Vladimir Poutine* | Pape fran%c3%a7ois&url_site=http://www.voltairenet.org/article180108.html&extrait=&txt=#Syrie][/url][url=http://digg.com/submit?phase=2&url=http://www.voltairenet.org/article180108.html&title=Lettre du pape Fran%C3%A7ois au pr%C3%A9sident du G20, Vladimir Poutine [R%C3%A9seau Voltaire]][/url]


Pape François
Pape de l’Eglise catholique romaine (depuis 2013).
 

Angélus du pape François annonçant une journée de jeûne et de prière pour la paix en Syrie
 
Les articles de cet auteur


Réseau Voltaire
Voltaire, édition internationale
Focus

En bref

Controverses

Fil diplomatique
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 10:19

Arnaud Dumouch a écrit:
Bon, résumons :

Il y a un méchant appelé Hassad. Il tient ce pays d'une main de fer. Mais il ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Il y a des méchants qui veulent lui prendre son pouvoir et dominer la Syrie. Mais ces méchants là vont tuer tous ceux qui ne pensent pas comme eux : chrétiens, Alaouites, musulmans sunnites etc.

La question est : Quel méchant préférez vous ?

Reponse :
le méchant qui ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Tout est dit je crois ?
Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 10:34

François Hollande a choisi de soutenir les terroristes qui se sont attaqués au régime Syrien, ça surprend personne, il s'aligne sur les Américains qui font cette politique.

Ce qui est surprenant, c'est l'intervention du Pape vers Poutine, à croire que le Pape s'aligne également du côté de Hollande avec les terroristes.

Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 10:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Bon, résumons :

Il y a un méchant appelé Hassad. Il tient ce pays d'une main de fer. Mais il ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Il y a des méchants qui veulent lui prendre son pouvoir et dominer la Syrie. Mais ces méchants là vont tuer tous ceux qui ne pensent pas comme eux : chrétiens, Alaouites, musulmans sunnites etc.

La question est : Quel méchant préférez vous ?

Reponse :
le méchant qui ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Tout est dit je crois ?
LES GENTILS REBELLES SYRIENS MANGEURS DU COEUR DE LEURS VICTIMES QUE L'OCCIDENT SOUTIENT DONT PARLE POUTINE CI-DESSUS (ET QUI SONT LIES A AL QAIDA "ces méchants là vont tuer tous ceux qui ne pensent pas comme eux : chrétiens, Alaouites, musulmans sunnites etc." :



...... D'ailleurs, les J.I., EUX, l'ont bien compris :

RÉVOLTE MILITAIRE AMÉRICAINE CONTRE LA DÉCISION D’OBAMA DE «SOUTENIR AL-QAÏDA EN SYRIE»


Citation :
Une révolte militaire contre le plan de l’administration Obama pour lancer une attaque potentiellement désastreuse contre la Syrie est en train de s’accélérer, avec deux hauts gradés et membres des services réguliers qui expriment leur opposition véhémente à ce que les États-Unis s’empêtrent dans le conflit. La réaction a commencé à se répandre sur les médias sociaux hier avec de nombreux militaires postant des photos d’eux-mêmes brandissant des pancartes indiquant qu’ils refuseraient de se battre du même côté que Al-Qaïda en Syrie. D’autres ont posté leurs photos sur Twitter avec le hashtag # IdidntJoin .

Comme l’administration Obama se prépare à présenter un projet de résolution aux législateurs qui est loin d’être «limitée» dans sa portée et serait en fait de graisser les patins pour une guerre à durée indéterminée, John Kerry et d’autres fonctionnaires du Département d’Etat ont signalé que Obama va simplement ignorer le Congrès, si celui-ci vote non, et lancer l’assaut de toute façon.

Cela ne contribuera guère à rassurer un nombre croissant de personnalités influentes dans l’armée américaine qui deviennent de plus en plus récalcitrantes à ce que les Etats-Unis se laissent entraîner dans une nouvelle guerre au Moyen-Orient.

Le Washington Post rapporte que « le plan de l’administration Obama pour lancer une attaque militaire contre la Syrie est reçu avec de sérieuses réserves par beaucoup dans l’armée américaine, qui est aux prises avec les séquelles des deux guerres longues et un budget qui se contracte rapidement, selon des officiers actuels et anciens » .

Le membre républicain du Congrès, Justin Amash a également affirmé par Twitter : « J’ai entendu beaucoup de membres de nos forces armées. Le message que j’ai toujours entendu dire est : S’il vous plaît votez non sur l’action militaire contre la Syrie ». La déclaration de Amash a été suivie par une série de tweets de vétérans militaires qui ont également exprimé leur opposition à l’attaque.

Paul Szoldra de Business Insider a également parlé de « sources qui sont soit des anciens combattants ou actuellement en service actif dans l’armée », et leur a demandé s’ils appuyaient l’escalade militaire en Syrie.


« La plupart ont répondu par un non catégorique », écrit Szoldra.

Il cite un sergent d’active de première classe qui déclare: « Nous sommes débordés, fatigués, et cassés », ajoutant que les Etats-Unis « (n’ont pas) besoin d’être la police du monde ».

«Notre implication en Syrie est si dangereuse à bien des niveaux, et le vétéran américain du 21ème siècle est plus soucieux de l’éviter plus que quiconque. Ca dépasse mon entendement que nous soyons ignorés », ajoute l’ancien caporal Jack Mandaville, un vétéran du Corps d’infanterie de Marine avec 3 déploiements en Irak.

Il n’y a pas que le personnel militaire qui expose publiquement ses préoccupations, Politico rapporte que des fuites du plan d’attaque qui « émanent de la bureaucratie du Pentagone moins enthousiaste à l’idée d’une attaque que, disons, le Département d’Etat, Conseil national de sécurité ou Obama lui-même », font partie des divulgations non autorisées qui ont "irrité" la Maison Blanche.


Voix de la Russie, Infowars

http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/03/revolte-militaire-americaine-contre-la-decision-dobama-de-soutenir-al-qaida-en-syrie/



LES EUROPÉENS SONT MAJORITAIREMENT CONTRE L'INTERVENTION MILITAIRE EN SYRIE

Citation :
Selon un sondage effectué par la chaîne CNN , auprès d'un échantillon de 1.500 personnes en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne, seulement 16% des Britanniques, 20% des Allemands et 32% des Français soutiennent une attaque au missile contre la Syrie.

En Allemagne 42% sont contre toute intervention quelque qu'en soient les conditions, et ce pourcentage pour la France et la Grande-Bretagne sont respectivement 37% et 28%.

Ce sondage a eu lieu le 30 août. Il a été effectué alors que les membres du comité des affaires étrangères du Sénat américain ont adopté, suite à l'insistance du secrétaire d'Etat américain, John Kerry, un projet en matière de fixer un délai de 60 jours qui pourrait prolonger de 30 jours pour une action militaire de Washington contre la Syrie.

Résultat du sondage de CNN (fichier PDF)

http://fr.sott.net/article/16690-Les-Europeens-sont-majoritairement-contre-l-intervention-militaire-en-Syrie

LES MILITAIRES FRANCAIS, PAS DUPES NON PLUS, SAVENT QU'ON VA LEUR DEMANDER DE COMBATTRE AUX COTES D'AL QAIDA :


Après la diffusion sur les réseaux sociaux de plusieurs photos de soldats Américains hostiles à la guerre en Syrie, voici le premier militaire de l'armée Française qui dit non à une intervention en Syrie aux côtés d'Al-Qaïda.


Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 12:37

Oui ca deviens absurde.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 12:41

SYRIE. Violences des rebelles : la vidéo qui dérange


Le "New York Times" diffuse une vidéo filmée en avril 2012 qui montre des rebelles assassinant des soldats de l'armée régulière.



Rebelles syriens exécutant des prisonniers (Capture d'écran New York Times)
Sur le même sujet

  • » Dans la tête de Bachar al-Assad
  • » G20 : la Syrie était au menu, le repas a eu un goût amer
  • » G20 : Poutine et Cameron débattent en privé de la Syrie
  • » SYRIE. Les leaders du G20 immergés dans le conflit


La vidéo date de 2012 et pourrait bien relancer le débat sur le soutien apporter aux rebelles syriens. Diffusée par le "New York Times" (attention, les images peuvent choquer, NDLR), tournée près de Idlib (nord du pays, près d'Alep) en avril 2012, elle montre des rebelles exécuter des prisonniers, en récitant un poème sur le thème de la vengeance.
Sur le film, on voit des rebelles syriens installés derrières sept prisonniers, des membres de l'armée régulière, attachés, face contre terre, le dos zébré par les coups. Leurs armes sont ostensiblement pointées sur leurs têtes. "Depuis 40 ans ils sont les compagnons de la corruption", explique le commandant, connu sous le nom de "l'oncle". Abdul Samad Issa de son vrai nom, continue sa litanie, se posant en juge et bourreau, accusant les soldats de l'armée régulière de "ne pas avoir de religion, ni de morale". "Nous nous vengerons, nous en avons fait le serment", conclut-il.
Mise à mort
La suite est la mise à mort des hommes. Le chef tire dans la tête du premier soldat, ses acolytes font de même dans les secondes qui suivent. Ils sont ensuite jetés dans une fosse commune.
Selon le droit international, régi par la Convention de Genève relative aux prisonniers de guerre, les soldats capturés doivent être traités humainement, la torture et tous les actes de pression physique ou psychologique sur ces derniers sont strictement interdits, la religion doit être respectée. Le meurtre des soldats apparaît donc comme étant un crime de guerre.
Selon John Kerry, il y a entre 70.000 et 100.000 opposants au régime. Selon lui, 15 à 20% seraient des "mauvaises personnes" ou des extrémistes. Deux groupes ont déjà été repérés par les services américains comme étant liés à Al-Qaïda, précise le "New York Times" : le front al-Nosra et l'État islamique en Irak et au Levant.
Difficultés diplomatiques
Les présidents français et américains cherchent désespérément des soutiens au G20 pour lancer une expédition punitive contre le régime de Damas, accusé d'avoir utilisé des gaz de combat contre des civils. Du côté russe on refuse de jouer les va-en-guerre sans preuves solides d'usage d'armes chimiques. Et on accuse les rebelles d'en utiliser aussi. A Damas, Bachar al-Assad se pose en dernier rempart contre l'arrivée des islamistes au pouvoir.
Or, les exactions commises par ces "combattants de la liberté" pourraient faire basculer les opinions publiques et empêcher François Hollande et Barack Obama de trouver une coalition, voire, un mandat onusien pour intervenir en Syrie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 14:20

Lebob a écrit:
Alexis232 a écrit:
C'est vrai que stratégiquement parlant Assad avait tout intérêt à utiliser l'arsenal chimique, alors même qu'il gagnait sur tous les fronts sans en avoir besoin.  
Qui donc raconte qu'Assad "gagnait sur tous les fronts"?  C'est même source qui expliquait sans rire en en juin ou juillet 2011 (si mes souvenir sont bons) que les troupes de Kadhafi étaient en train d'administrer une raclée aux troupes qataries qui avaient débarqué à Tripoli?

D'autres sources expliquent que si Assad a utilisé des armes chimiques, c'est pour annihiler une offensive à Damas qui était susceptible de lui poser de grosses difficultés et de le mettre dans une position délicate.

Pour l'heure, on est obligé de se référer à des communiqués contradictoires.  La prudence recommande de ne pas en tirer de conclusions définitives.

Alexis232 a écrit:
Stratégiquement parlant il avait tout intérêt à utiliser ces armes chimiques afin de se faire tomber dessus par l'OTAN, qui n'attendait que ça, trop fort Assad.I don't want that   
Pour rappel, l'OTAN n'a émis aucune position officielle sur la question qui n'entre du reste pas dans son domaine d'intervention.  On a vu des pays membres de l'OTAN se prononcer pour (les USA et la France) ou contre (presque tous les autres) l'intervention, mais il s'agit de prises de positions qui n'engagent que les pays concernés et pas l'OTAN.

Ceci dit, l'erreur qu'on commet habituellement est de prêter des pensées entièrement rationnelles à un dictateur dont le seul objectif est de se maintenir au pouvoir quelques jours, semaines, mois ou années supplémentaires, ce qui est en réalité le seul but réel d'Assad.  Comme tous les dictateurs qui se retrouvent dans cette situation, il sera tenté d'utiliser tous les moyens disponibles, y compris les plus répréhensibles.  Et ce sera a fortiori le cas s'il sait qu'il peut bénéficier d'un soutien - au moins vocal - d'autres pays (pas beaucoup plus démocratiques que lui, mais ça n'est pas son problème).  Comme il est parfaitement conscient qu'il ne peut rester au pouvoir qu'en exterminant l'opposition (car après les exactions qu'il a commises plus aucun opposant ne peut envisager de négocier avec lui autre chose que son départ), il est prêt à tout pour y arriver quelles qu'en soit les conséquences.

Assad a manifestement fait le pari que même s'il utilisait des armes chimiques, la pusillanimité des pays occidentaux (et de leurs opinions publiques) couplés à l'appui affiché de la Russie et de la Chine (l'Iran ne compte pas dans le tableau) lui permettraient d'éviter toute conséquence dommageable résultant de l'usage de ces armes.  On dirait bien qu'il va gagner son pari.

On est en présence de quelqu'un qui n'a plus rien à perdre et pour qui tout journée passée au pouvoir est un jour de gagné...



Bonjour,
Justement si il veut rester encore longtemps, la dernière chose à faire est d'utiliser ces armes chimiques... Assad sait pertinemment qu'en utilisant ces armes même la Russie le lâcherait.

Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 14:46

Arnaud Dumouch a écrit:
Bon, résumons :


Il y a un méchant appelé Hassad. Il tient ce pays d'une main de fer. Mais il ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Il y a des méchants qui veulent lui prendre son pouvoir et dominer la Syrie. Mais ces méchants là vont tuer tous ceux qui ne pensent pas comme eux : chrétiens, Alaouites, musulmans sunnites etc.

La question est : Quel méchant préférez vous ?

Reponse :
le méchant qui ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Tout est dit je crois ?
bonjour Arnaud ;

tu résumes a ta façon ;
moi ce que je vois c'est que pas plus Assad que Saddam ou Kadafi ne sont des gars très fréquentable, mais que nos lâches politiciens ont fréquentait sans trop rien dire la temps que leurs intérêts politico financier n'était pas en jeux !
a chaque fois que l'on y va soit disant pour libérer le peuple (au nom des sacro saint prétexte des droits de l'homme) tu massacre qu'en même largement la population qui au finanl se retrouve dans une situation beaucoup plus dramatique que lorsqu'elle était sous la domination d'un dictateur qui arrivait a maintenir un ordre ou on peut loger manger travailler et voir le pays se structurer (je ne dis pas c'était trés bien, mais si on regarde la Libye l'Irak et quelques autres pays où on a mis les pieds des sauveurs la réponse est claire !

donc quand tu poses la question de savoir quelle dictature on préfère tu fausses la débat !
le débat est plutôt
"si on intervient sommes nous sûr et s'engage-t-on SUR PAROLE ET SUR LA VIE DES RESPONSABLES POLITIQUES qui lance l'attaque : qu'ensuite le peuple aura eu un grand bénéfice en tout domaine a cause de notre intervention et nous engageons nous a le protéger de tous les dingues criminels qui veulent imposer leur fanatisme !

si réellement on est capable de garantir après notre venue un mieux être que souhaite ce peuple (au fait qu'a-t-il demandé ce peuple ? beaucoup suivent encore Assad et pas nos rebelles islamistes) liberté et liberté de culte, respect des droits de l'homme, démocratie, travail croissance du pays , reconstruction ! alors allons y !

mais si on y va pour engendrer la même ruine qu'ailleurs , restons chez nous car nous sommes pire que Assad !


les méchants les vrais méchants se sont ceux qui mentent prétextent de sauver puis laisse les pays en ruine et le peuple aux mains d'assassins , tu n'a qu'a regarder les infos , pas un jour sans une bombe en Irak où des mères allant au marché se font massacrées en faisant les courses pour la famille !
plus d'eau courante plus de route plus rien, les méchants se sont ceux qui savaient qu'en allant détruire ce pays et tuer le responsable d'état ils engendreraient le chaos mais tirerait le pétrole pour pas trop cher !
ceux là sont vraiment des ordures et ils sont connus !  
en Lybie les gens fuient aussi le pays et c'est pas la faute a Assad , mais la notre , alors le souci n'est pas le méchant Kaddafi ou Saddam ou Assad qui n'est pas démocrate , mais notre orgueil a prétendre et prétexter la paix pour voler leurs biens et se fou,tre de la suite !
là je suis sûr que Dieu demandera des comptes autant aux chefs que ceux qui les élisent nous sommes en démocratie donc responsable de ce que font nos chefs vu qu'ils le font en notre nom , alors pour moi ça fait plus que suffire !!
je pris le Père Éternel de mettre fin a ce cirque , même si c'est la fin de l'occident je veux crier comme le Font les Saints en Apocalypse parce que tout cela c'est de l'anti Évangile ça se prétend parler comme des agneaux ça ressemble a un homme , mais c'est exactement l'inverse de l'humain !
ALORS STOP, les autres ont autant le droit de vivre que moi !
et je ne veux pas vivre du pillage des peuple sous prétexte que ce serait politiquement habile et sage , qu'ils s'étouffent tous avec leurs richesses d'assassins
:sts::chapeau:


Dernière édition par Théodéric le Ven 06 Sep 2013, 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 14:47

Emk a écrit:
François Hollande a choisi de soutenir les terroristes qui se sont attaqués au régime Syrien, ça surprend personne, il s'aligne sur les Américains qui font cette politique.

Ce qui est surprenant, c'est l'intervention du Pape vers Poutine, à croire que le Pape s'aligne également du côté de Hollande avec les terroristes.

Etes-vous sûr que vous ne devez pas vous soumettre à des tests de logique , cher Emk ?

J'ai dû le faire quand je suis revenu converti de Medjugorje . J'ai réussi brillamment .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 14:57

C'est vrai que la fin de sa phrase n'est pas logique, le Pape s'aligne sur la position de Poutine pas Flamby.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 15:44


il est vraiment heureux que même l'armée soit contre cela !

j'espére que l'on ira tous au bout de ce qu'implique un NON , pour s'opposer a une manoeuvre politique criminelle et anti démocratique !

je ne suis pas anti socialistes , mais là eux ils culminent dans la bêtises , ils ont réussis en 1 an a ce mettre la France a dos par des décisions toujours truquées mensongères et frauduleuses !

aller a cette guerre c'est jeter bas tous ce que la France prêtant avoir acquis en valeurs humaines (bonjour les chevilles) dans son histoire !
Assad n'est pas l'Abbé Pierre c'est sûr , mais combattre aux cotés d'al quaidda pourquoi pas aller déterrer adolphe et en faire un ministre français ?!!

que l'armée résiste c'est tout a son honneur : ça prouve qu’elle est avant tout Française et a une âme et qu'elle n'est pas aux ordres de n'importe qu’elle idéologie et arrivisme ! salut prière 
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 16:36

Alexis232 a écrit:
Lebob a écrit:
Alexis232 a écrit:
C'est vrai que stratégiquement parlant Assad avait tout intérêt à utiliser l'arsenal chimique, alors même qu'il gagnait sur tous les fronts sans en avoir besoin.  
Qui donc raconte qu'Assad "gagnait sur tous les fronts"?  C'est même source qui expliquait sans rire en en juin ou juillet 2011 (si mes souvenir sont bons) que les troupes de Kadhafi étaient en train d'administrer une raclée aux troupes qataries qui avaient débarqué à Tripoli?

D'autres sources expliquent que si Assad a utilisé des armes chimiques, c'est pour annihiler une offensive à Damas qui était susceptible de lui poser de grosses difficultés et de le mettre dans une position délicate.

Pour l'heure, on est obligé de se référer à des communiqués contradictoires.  La prudence recommande de ne pas en tirer de conclusions définitives.

Alexis232 a écrit:
Stratégiquement parlant il avait tout intérêt à utiliser ces armes chimiques afin de se faire tomber dessus par l'OTAN, qui n'attendait que ça, trop fort Assad.I don't want that   
Pour rappel, l'OTAN n'a émis aucune position officielle sur la question qui n'entre du reste pas dans son domaine d'intervention.  On a vu des pays membres de l'OTAN se prononcer pour (les USA et la France) ou contre (presque tous les autres) l'intervention, mais il s'agit de prises de positions qui n'engagent que les pays concernés et pas l'OTAN.

Ceci dit, l'erreur qu'on commet habituellement est de prêter des pensées entièrement rationnelles à un dictateur dont le seul objectif est de se maintenir au pouvoir quelques jours, semaines, mois ou années supplémentaires, ce qui est en réalité le seul but réel d'Assad.  Comme tous les dictateurs qui se retrouvent dans cette situation, il sera tenté d'utiliser tous les moyens disponibles, y compris les plus répréhensibles.  Et ce sera a fortiori le cas s'il sait qu'il peut bénéficier d'un soutien - au moins vocal - d'autres pays (pas beaucoup plus démocratiques que lui, mais ça n'est pas son problème).  Comme il est parfaitement conscient qu'il ne peut rester au pouvoir qu'en exterminant l'opposition (car après les exactions qu'il a commises plus aucun opposant ne peut envisager de négocier avec lui autre chose que son départ), il est prêt à tout pour y arriver quelles qu'en soit les conséquences.

Assad a manifestement fait le pari que même s'il utilisait des armes chimiques, la pusillanimité des pays occidentaux (et de leurs opinions publiques) couplés à l'appui affiché de la Russie et de la Chine (l'Iran ne compte pas dans le tableau) lui permettraient d'éviter toute conséquence dommageable résultant de l'usage de ces armes.  On dirait bien qu'il va gagner son pari.

On est en présence de quelqu'un qui n'a plus rien à perdre et pour qui tout journée passée au pouvoir est un jour de gagné...



Bonjour,
Justement si il veut rester encore longtemps, la dernière chose à faire est d'utiliser ces armes chimiques... Assad sait pertinemment qu'en utilisant ces armes même la Russie le lâcherait.

C'est loin d'être garanti. La Russie a trop d'intérêts en Syrie que pour lâcher Assad sur un "détail" comme celui-là.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 16:59

Arnaud Dumouch a écrit:
Bon, résumons :

Il y a un méchant appelé Hassad. Il tient ce pays d'une main de fer. Mais il ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Il y a des méchants qui veulent lui prendre son pouvoir et dominer la Syrie. Mais ces méchants là vont tuer tous ceux qui ne pensent pas comme eux : chrétiens, Alaouites, musulmans sunnites etc.

La question est : Quel méchant préférez vous ?

Reponse :
le méchant qui ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Tout est dit je crois ?
Ce n'est pas comme cela qu'il faut présenter les choses.

Il y a un méchant appelé Iran. Il va bientôt avoir la Bombe.

Il y a nos amis appelés Israël qui veulent le bombarder avant.

Il y a notre Grand copain Barack qui a promis de faire quelque chose (taper sur Asaad pour affaiblir l'Iran) en l'échange de la non intervention d'israël.


Question : Faut-il frapper Assad pour dissuader Iran d'avoir la Bombe ? Ou faut-il laisser faire, laisser Israël attaquer l'Iran et si l'Iran a la Bombe, la voir fleurir en Turquie ?


Le problème, c'est l'Iran. Ce n'est pas la guerre civile en Syrie.


Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 17:12

Syrie: Obama reconnaît la difficulté d'obtenir le feu vert des élus



    • Par Le Figaro.fr avec agences
    • Mis à jour le 06/09/2013 à 16:59
    • Publié le 06/09/2013 à 16:23




Le président américain Barack Obama a reconnu aujourd'hui au cours d'une conférence de presse en marge du G20, qu'il sera difficile d'obtenir le feu vert du Congrès en vue d'intervenir contre le régime syrien après les attaques chimiques du 21 août.

Ce vote ne pourrait intervenir qu'en milieu de semaine prochaine.

Selon le président américain, la plupart des dirigeants du G20 sont d'accord pour tenir le gouvernement syrien pour responsable du bombardement, mais restent divisés sur le recours à la force sans le soutien du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le président américain doit intervenir mardi prochain aux États-Unis sur la question. Il s'adressera aux Américains. Un note au Congrès est attendu dès lundi. Selon ses conseillers, Obama n'a pas l'intention de donner l'ordre d'une intervention si le Congrès se prononce contre sa résolution.

En outre, Obama a annoncé qu'il s'est entretenu de la Syrie avec le président russe Vladirmir Poutine. Ce dernier a assuré qu'en cas d'attaque contre Damas, la Russie en restera à son soutien actuel. On peut dès lors supposer qu'il n'y aura pas de répliques russes à toute opération contre Damas.

Plus tôt, François Hollande a assuré ne pas "être isolé" sur ce dossier. Il a également assuré qu'il serait mieux d'intervenir dans le cadre d'un avis du Conseil de sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 18:49

Bonjour SJA je te répond en bleu en bas !

SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Bon, résumons :



Il y a un méchant appelé Hassad. Il tient ce pays d'une main de fer. Mais il ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Il y a des méchants qui veulent lui prendre son pouvoir et dominer la Syrie. Mais ces méchants là vont tuer tous ceux qui ne pensent pas comme eux : chrétiens, Alaouites, musulmans sunnites etc.

La question est : Quel méchant préférez vous ?

Reponse :
le méchant qui ne tue que ceux qui se mêlent de vouloir prendre son pouvoir.

Tout est dit je crois ?
Ce n'est pas comme cela qu'il faut présenter les choses.

Il y a un méchant appelé Iran. Il va bientôt avoir la Bombe.

Il y a nos amis appelés Israël qui veulent le bombarder avant.

Il y a notre Grand copain Barack qui a promis de faire quelque chose (taper sur Asaad pour affaiblir l'Iran) en l'échange de la non intervention d'israël.


Question : Faut-il frapper Assad pour dissuader Iran d'avoir la Bombe ? Ou faut-il laisser faire, laisser Israël attaquer l'Iran et si l'Iran a la Bombe, la voir fleurir en Turquie ?


Le problème, c'est l'Iran. Ce n'est pas la guerre civile en Syrie.


notre probléme c'est la confiance dans le Seigneur ;

Israël se vante d'être protégée par Dieu qu'a-t-elle donc a courir aprés les grands de ce monde pour faire un troc avec l'enfer !!
ils savent ce que c'est d'être opprimé injustement et là ils organisent le massacre de la Syrie en prétendant (résoudre ) leurs problémes !
parce que Dieu ne suffit pas ?
en agissant ainsi ils ne font que résister au Seigneur et amplifier leurs problémes ; Jésus a mis en garde " qui vit par l'épée périt par l'épée "
les ricains veulent la place juste pour des affaires financières derrières tout cela ; si tu vend ton frère pour tes aises ne t'étonnes pas que Dieu ne réponde pas quand tu cris a LUI , car "on récolte ce que l'on sème ! "
le Seigneur Aime Israël mais pas au mépris de la Justice Éternel !!

la fourberie la retordisse sont des produits du diable un jour il faut choisir le chemin droit !

l'Iran veut la bombe ça fait peur , mais on passe son temps a organiser crime sur crime vole sur vole a mener les humains a l’homosexualité et détruire la nature pour faire du fric a opprimer les pauvres pour s'assurer des revenus (y a qu'a lire la situation des mines d'or) la liste est longue ;
c'est pas nouveau me diras tu ; c'est vrai seulement entre avant et aujourd'hui Jésus nous a parlé et de plus on a une vue mondiale du problème la connaissance et le moyen de résoudre les injustices !

le monde s’élève contre ce crime contre la Syrie , je ne sais pas si ils vont s'y plier (certainement un court moment) ensuite ils trouveront autre chose pour faire ce qu'ils veulent !

désormais il y a une division flagrante entre la volonté des peuples et les choix des chefs , s'ils agissent a l'encontre de la volonté d'humanité des peuples qui ne veulent que la justice et la Paix , on en sera ouvertement ace que d'écrit l'écriture :
"LES CHEFS DES PEUPLES SE SONT MIS EN COLÈRE CONTRE TOI ET CONTRE TON OINT MAIS C'EST TON ARDENTE COLÈRE QUI S EST ABATTUE SUR EUX !"

en fait beaucoup de personnes sont réceptives a l'Esprit de l’évangile mais la pression déshonnête qu'organisent les responsables d'états fait que beaucoup chutent a cause d'eux !

il ne reste pas beaucoup de temps avant que ne se réalise ce que Paul a annoncé "soudainement un grand malheur s’abattra sur le monde !"
pas beaucoup de temps, peut être 50ans quand même Notre Père Est Patient mais on ne joue pas a la loterie avec les âmes des faibles !
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 20:38

Bon les enfants , nous pressentons tous qu'une intervention de la France et des Etats Unis est non seulement illégale du point de vue du Droit international, mais que tout indique qu'elle puisse etre désastreuse , non seulement pour la Syrie ( ce dont personne ne doute au vu des résultats en irak) ,
mais aussi pour nous la France . Nous offrons beaucoup trop de cibles faciles pour que les représailles contre nous ne soient pas extremement douloureuses : les soldats de la Finul au Liban , les ressortissants français partout au moyen orient , etc...
Alors si l'un d'entre vous entend parler d'une Manif nationale , pour enrayer la folie de ce gnome débile  de Hollande , répondons tous présents et votons avec nos pieds !
pas de nouvelles sur ce front là ? On pourrait pas réanimer la Manif pour tous en manif  pour la Paix ???
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 21:39

ET PENDANT CE TEMPS LA :

SYRIE : LA RUSSIE AUGMENTE SA PRÉSENCE EN MER MÉDITERRANÉE



Citation :
Après l'annonce de l'envoi par la FRANCE d'une frégate au large de la SYRIE, la RUSSIE déclare qu'elle va envoyer dans les prochains jours un navire anti-sous-marins et un croiseur équipé de missiles en Méditerranée orientale.
Les ÉTATS-UNIS comptent commencer l’opération militaire en SYRIE dans la nuit de jeudi à vendredi.
Ce projet est soutenus par PARIS et LONDRES.

http://french.ruvr.ru/news/2013_08_29/Syrie-la-Russie-monte-sa-presence-en-mer-Mediterranee-5603/
LA RUSSIE ENVOIE SON PORTE-AVIONS VERS LE PORT SYRIEN DE TARTOUS



Citation :
Le commandement de la Flotte de guerre russe n’a pas renoncé à envoyer le porte-avions Admiral Kouznetsovdans le port syrien de TARTOUS, selon une source au ministère de la Défense.

La source n’a pas précisé la date exacte du départ du croiseur, tout en soulignant que son transfert n’était pas lié à la situation en SYRIE.
Des navires russes menés par le porte-avions Admiral Kouznetsov avaient accosté au port de TARTOUS pour la dernière fois en janvier 2012. Le port abrite l'unique base navale russe en Méditerranée.

http://french.ruvr.ru/news/2013_08_30/La-Russie-envoie-son-porte-avions-vers-le-port-syrien-de-Tartus-6364/

UN CROISEUR LANCE-MISSILES RUSSE ENVOYÉ EN MÉDITERRANÉE ORIENTALE


Citation :
Le commandement de la marine de guerre russe a changé ses plans concernant le croiseur lance-missiles Moskova de la Flotte de la mer Noire.

Au lieu de faire escale à Mindelo, au Cap-Vert, le navire commandé par le contre-amiral Valeri Koulikov se rendra vers la Méditerranée orientale.

Le bâtiment, surnommé par l'OTAN « assassin des porte-avions », devrait être sur zone dans une dizaine de jours. Une fois arrivé, il remplacera le grand navire anti-sous-marins Admiral Panteleev en qualité de navire-amiral de la force navale russe.  

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_04/Un-croiseur-lance-missiles-russe-envoye-en-Mediterranee-ortientale-0021/




LA RUSSIE ENVOIE EN MÉDITERRANÉE LE NAVIRE DE DÉBARQUEMENT NOVOTCHERKASSK

Citation :
Le grand navire de débarquement Novotcherkassk a été envoyé en Méditerranée pour remplir des missions de combat.

Dans la matinée du 3 septembre le navire ayant à bord une unité de fusiliers marins a quitté le port de Novorossiisk et a mis le cap sur le Bosphore.

Selon le ministère de la Défense de Russie, le navire de garde Neoustrachimiy et les grands navires de débarquement Chabaline, Admiral Nevelski et Peresvet sont déjà déployés en Méditerranée.

Le groupe est également composé du navire anti-sous-marins Admiral Panteleev, navire amiral du groupe méditérannéen, et les croiseurs lance-missiles Moskva et Variag.

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_03/La-Russie-envoie-en-Mediterranee-le-navire-de-debarquement-Novotcherkassk-7812/




LA RUSSIE A MIS LES TROUPES DE LA DÉFENSE SPATIALE EN ÉTAT D’ALERTE  

Citation :
La Russie a mis en état d’alerte le poste de commandement de l’Etat-major et le Centre de contrôle des troupes de défense aérospatiale suite au lancement de deux missiles dans la mer Méditerranée ce mardi, a déclaré le vice-ministre de la défense Anatoli Antonov.

Selon Antonov, le système russe d’alerte aux missiles a montré ce mardi son efficacité.

Le commandant de la Force de la défense aérospatiale, le major-général Alexandre Golovko a indiqué que le système d' alerte aux missiles, qui a enregistré le tir de missiles ce mardi dans la Méditerranée, vont entrer en service à Kaliningrad et Irkoutsk dès 2014 .
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_03/La-Russie-a-mis-les-troupes-de-la-defense-spatiale-en-etat-d-alerte-3429/


UN NAVIRE DE DÉBARQUEMENT RUSSE EN MÉDITERRANÉE ORIENTALE



Citation :
Selon une source dans l'état-major de la marine russe, le grand navire de débarquement de la Flotte de la mer Noire Nikolaï Filtchenkov partira bientôt en direction de la Syrie.

La source précise que le navire fera escale à Novorossiisk pour embarquer un fret spécial, puis partira en Méditerranée orientale pour remplir une mission.

Hier, Nikolaï Filtchenkov a regagné sa base de Sébastopol après quatre missions en Méditerranée, où il faisait partie du groupe naval russe.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_06/Un-navire-de-debarquement-russe-part-en-Mediterranee-orientale-8255/


SYRIE : TROIS NAVIRES DE GUERRE RUSSES SE DIRIGENT VERS LA MÉDITERRANÉE



Citation :
Trois navires de guerre russes ont franchi, jeudi 5 septembre, le détroit turc du BOSPHORE pour se rendre en Méditerranée orientale, près des côtes syriennes. Le navire de guerre électronique SSV-201 PRIAZOVIÉ a emprunté le détroit en compagnie des grands navires de débarquement MINSK et NOVOTCHERKASSK.
Selon une source militaire russe citée par l'agence Interfax, le PRIAZOVIÉ se rend en Méditerranée pour une mission non spécifiée. La Russie maintient une présence constante de plusieurs navires de guerre dans l'est de la Méditerranée.

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_06/Syrie-trois-navires-de-guerre-russes-se-dirigent-vers-la-Mediterranee-0225/
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Ven 06 Sep 2013, 22:38

Oculus a écrit:
Bon les enfants , nous pressentons tous qu'une intervention de la France et des Etats Unis est non seulement illégale du point de vue du Droit international, mais que tout indique qu'elle puisse etre désastreuse , non seulement pour la Syrie ( ce dont personne ne doute au vu des résultats en irak) ,
mais aussi pour nous la France . Nous offrons beaucoup trop de cibles faciles pour que les représailles contre nous ne soient pas extremement douloureuses : les soldats de la Finul au Liban , les ressortissants français partout au moyen orient , etc...
Alors si l'un d'entre vous entend parler d'une Manif nationale , pour enrayer la folie de ce gnome débile  de Hollande , répondons tous présents et votons avec nos pieds !
pas de nouvelles sur ce front là ? On pourrait pas réanimer la Manif pour tous en manif  pour la Paix ???
Bien d'accord avec toi !!

je pensais prendre l'avion et aller m'installer en Syrie quelque temps , mais n'ayant pas de passeport ça va etre long , je vais voir a m'en faire faire un rapidement
si 10 000 français posent leurs valises en Syrie pour la soutenir ça devrait ralentir l'ardeur des 2 criminels de guerre (enfin j'espére) !
bon on risque d'y laisser sa peau ? ben oui, mais on va pas recommencer a jouer les spectateurs comme en 40 quand on voyez monter les Juifs dnas les wagons, ni se mettre a pleurer comme 'les malgré nous" quand on veut pas on le fait pas même au risque de sa vie ! sinon ce sera les autres qui le payent de la leurs !
donc OK pour une manif en attendant le passeport ; ce sont des manipulateurs !
si ils arrêtaient le cirque du crime du vol des manip , l'Iran accepterait certainement plus facilement de discuter , mais là pourquoi faire confiance ?
je comprend l'inquiétude d’Israël , mais ce n'est pas en employant des méthodes mafieuse que l'on sert Dieu et sauve sa peau !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 01:16

Voilà, la messe est dite:




ah mais oui, JMLP c'est un méchant rambo batman 
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 01:46

Oculus a écrit:
Bon les enfants , nous pressentons tous qu'une intervention de la France et des Etats Unis est non seulement illégale du point de vue du Droit international, mais que tout indique qu'elle puisse etre désastreuse , non seulement pour la Syrie ( ce dont personne ne doute au vu des résultats en irak) ,
mais aussi pour nous la France . Nous offrons beaucoup trop de cibles faciles pour que les représailles contre nous ne soient pas extremement douloureuses : les soldats de la Finul au Liban , les ressortissants français partout au moyen orient , etc...
Alors si l'un d'entre vous entend parler d'une Manif nationale , pour enrayer la folie de ce gnome débile  de Hollande , répondons tous présents et votons avec nos pieds !
pas de nouvelles sur ce front là ? On pourrait pas réanimer la Manif pour tous en manif  pour la Paix ???
Voilà ce que j'ai pu trouver pour l'instant pour contrer les idées suicidaires de notre gnome mégalomane.

http://www.chretiente.info/201308304922/petition-contre-la-guerre-en-syrie-deja-plus-de-3500-signataires/
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 13:13

Si nous avions des dirigeants un temps soit peu clairvoyants, la seule opération qui serait en discussion à ce jour serait la sécurisation conjointe russo-américaine du détroit d'Ormuz, et pas qui a fait quoi en Syrie. En Syrie ce que l'on voit ce n'est pas un énième tyran qui réprime son peuple en employant les pires moyens qui soient. Ce que l'on voit c'est que le gigantesque affrontement sunnites/chiites qui couve depuis cinquante ans est en train d'éclater. L'Arabie Saoudite veut que les USA renversent Assad pour porter un coup à l'Iran, le Qatar veut que la France renverse Assad pour que le pays devienne sunnite. Si Assad tombe, les sunnites s'enhardiront contre l'Iran et celui-ci finira par être contraint de recourir aux grands moyens : empêcher l'Arabie Saoudite de vendre son pétrole en bloquant le détroit d'Ormuz.
Si Assad ne tombe pas, l'Iran sera peut-être acculé un peu moins vite mais ce conflit énorme ne peut pas être évité, que les Russes et les Américains s'en mêlent ou pas. De plus en plus, ces anciens maîtres du monde qui utilisaient les pays du Moyen-Orient comme des pions dans leurs parties d'échecs mondiales vont se rendre compte que ce sont eux et leurs intérêts mal compris qui sont devenus les pions qui ds sunnites, qui des chiites. Et cela, avec les conséquences géopolitiques catastrophiques que j'évoquais tantôt, un choc pétrolier dans le contexte économique actuel étant le signal de départ d'un conflit mondial.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 13:34

Syrie : l'Allemagne signe finalement l'appel à "une réaction internationale forte" après les attaques chimiques

La veille, Berlin avait refusé de signer au G20 ce texte concocté par la France et les Etats-Unis, partisans d'une intervention en Syrie.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 14:17

@ Philippe. L'Arabie ne peut-elle pas se dispenser du détroit d'Ormuz ? Le pays est assez grand pour construire des ports sur l'Océan indien ou la Mer Rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 14:52

Construire des ports c'est très long, et il n'y a pas que les ports, il faut aussi des voies terrestres pour acheminer les denrées jusqu'aux ports. Il faudrait au mieux des mois pour disposer des infrastructures nécessaires, même si les US s'en mêlent. Et l'économie ne peut pas se passer pendant des mois d'un tiers de sa consommation.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 15:10

Les américains ont toujours leurs bases en Arabie et au Qatar, un ou deux porte-avions qui croisent dans l'océan indien. Là, ils en ont un autre en mer rouge. S'ils envoyaient les navires dans le golf d'Oman en direction du détroit d'Ormuz, ce serait plus de la provoc' qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 15:13

Scrogneugneu a écrit:
Les américains ont toujours leurs bases en Arabie et au Qatar, un ou deux porte-avions qui croisent dans l'océan indien. Là, ils en ont un autre en mer rouge. S'ils envoyaient les navires dans le golf d'Oman en direction du détroit d'Ormuz, ce serait plus de la provoc' qu'autre chose.
C'est bien cela le problème. La situation est insoluble. On va se prendre une troisième guerre mondiale.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 15:35

meuh non. la Chine et la Russie laissent pisser dans tous les cas de figures.

les guerres mondiales ne sont plus possibles, à cause du nucléaire. Pour avoir une sorte d'équivalent, il faudrait des guerres civiles russes et chinoises en même temps + intervention des américains. Or c'est impossible. Ces deux pays et leurs armées se tiennent. pas d'opposition réelle à part quelques bloggeurs, journalistes et des joueurs d'échecs.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 15:44

Philippe Fabry a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
Les américains ont toujours leurs bases en Arabie et au Qatar, un ou deux porte-avions qui croisent dans l'océan indien. Là, ils en ont un autre en mer rouge. S'ils envoyaient les navires dans le golf d'Oman en direction du détroit d'Ormuz, ce serait plus de la provoc' qu'autre chose.
C'est bien cela le problème. La situation est insoluble. On va se prendre une troisième guerre mondiale.
Salut Phillipe Fabry ,
a force de prétendre manipuler tout le monde et jouer avec le feu, faut pas s'étonner de le voir bruler partout !
l'occident a fait tous les coups tordus possible (avec l'ex URSS et Russes aujourd'hui) donc qui veut bien leurs faire confiance ? même nous on les sait pourris !

les musulmans sont encore plus stupides que ne l'on étaient les catholiques, orthodoxes et protestants (et pourtant c'est pas glorieux) ces nations ont un fric fou juste en laissant les autres faire le boulot d e pompage et ne sont pas fou,tues d'organiser leurs pays et accroitre le bien être de leurs populations qui végètent dans une demi misère !

nous qui prétendons les droits de l'homme nous sommes vraiment l'anti évangile a bien des égards vu nos racines Chrétiennes ;
eux qui se prétendent tous de mahomet ne font que trahir sont enseignement a bien des égards aussi , le non partage avec les pauvres du biens communs est une trahison des chefs !

dans tous cela on accomplit réellement tous les mises en gardes de l'apocalypse , la folie la trahison l'amour du néant et le combat contre le vrai bien !

la raclée qui arrive on la mérite tous par notre passivité complice sachant que c'était pas cela fallait ne pas y participer, mais les sirènes chantent si bien !!

la raclée ne vient pas de Notre Père Divin ; Lui Il nous a mis en garde depuis 2000 ans , la raclée on se la met tous seul , comme Caïn a engendré ses problémes seul !

heureusement que nous sommes entré dans le 3eme jour au tombeau (1000ans comme un jour )sinon il n'y aurait aucune alternative ni issue , ça n'empêche pas que cela va être plus que pénible !

je en crois toujours pas a la guerre mondiale a cause de la Syrie, mais on voit que nos doux dingues sont qu'en même prés a la faire !!
et l'hypocrite de la maison blanche il y a 3 jours allait s’agenouiller sur la tombe de Luther King !

comme dit Jésus aux hypocrites " vos pères ont tués les prophètes et vous vous leurs construisez des mausolées en disant ' ha si nous avions été là a cette époques nous n'aurions pas laissés faire cela ' mais par vos œuvres vous parachevez les actes de vos pères !"
c'est bien cela aujourd'hui , tous chante les œuvres de Mère Thérésa de l'Abbé Pierre de Gandhi de Luther King , mais leurs œuvres de chaque jours sont exactement inverses ! What a Face Thumbdown carton rouge 

:bisou: 
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 15:53

Scrogneugneu a écrit:
meuh non. la Chine et la Russie laissent pisser dans tous les cas de figures.

les guerres mondiales ne sont plus possibles, à cause du nucléaire. Pour avoir une sorte d'équivalent, il faudrait des guerres civiles russes et chinoises en même temps + intervention des américains. Or c'est impossible. Ces deux pays et leurs armées se tiennent. pas d'opposition réelle à part quelques bloggeurs, journalistes et des joueurs d'échecs.
Grôsse erreur.

Si le détroit d'Ormuz est fermé, ce qui finira par arriver dans un conflit d'ampleur sunnites/chiites, le choc pétrolier achèvera de faire sombrer une économie chinoise qui bat de l'aile depuis deux ans. Or ce régime ne tient que par la croissance économique, et les dirigeants chinois se trouveront donc face à une situation intérieure très instable. Comme d'habitude ils essaieront de s'en sortir en agitant la fibre nationaliste, sauf que dans un tel contexte, avec les Abenomics qui ont fini de mettre le Japon parterre, la situation va nécessairement dégénérer et l'Asie va sombrer dans son équivalent de la guerre de 1914. Les Russes laisseront probablement faire, contents de prix des hydrocarbures qui s'envolent. Les Américains interviendront contre la Chine et la démembreront une fois qu'elle aura perdu la guerre, en plusieurs entités distinctes et rivales.

L'usage d'armes nucléaires est-il exclu ? Probablement pas : le Japon peut la bricoler en trois mois, et si la Chine ne peut pas s'en servir contre les USA (au mieux elle en met une au but et s'en prend deux cents en contre) elle le pourrait contre le Japon, la Corée ou le Vietnâm. Elle pourrait même faire tirer ses bombes par la Corée du Nord histoire de dire que c'est pas elle.

Il faut se souvenir d'une chose : les guerres à venir voient toujours l'utilisation massive des armes qui ont terminé les guerres précédentes. Ex : le char et l'avion ont gagné en 1918, ils ont servi partout en 1940.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 15:56

r. a écrit:
ET PENDANT CE TEMPS LA :

SYRIE : LA RUSSIE AUGMENTE SA PRÉSENCE EN MER MÉDITERRANÉE



Citation :
Après l'annonce de l'envoi par la FRANCE d'une frégate au large de la SYRIE, la RUSSIE déclare qu'elle va envoyer dans les prochains jours un navire anti-sous-marins et un croiseur équipé de missiles en Méditerranée orientale.
Les ÉTATS-UNIS comptent commencer l’opération militaire en SYRIE dans la nuit de jeudi à vendredi.
Ce projet est soutenus par PARIS et LONDRES.

http://french.ruvr.ru/news/2013_08_29/Syrie-la-Russie-monte-sa-presence-en-mer-Mediterranee-5603/
LA RUSSIE ENVOIE SON PORTE-AVIONS VERS LE PORT SYRIEN DE TARTOUS



Citation :
Le commandement de la Flotte de guerre russe n’a pas renoncé à envoyer le porte-avions Admiral Kouznetsovdans le port syrien de TARTOUS, selon une source au ministère de la Défense.

La source n’a pas précisé la date exacte du départ du croiseur, tout en soulignant que son transfert n’était pas lié à la situation en SYRIE.
Des navires russes menés par le porte-avions Admiral Kouznetsov avaient accosté au port de TARTOUS pour la dernière fois en janvier 2012. Le port abrite l'unique base navale russe en Méditerranée.

http://french.ruvr.ru/news/2013_08_30/La-Russie-envoie-son-porte-avions-vers-le-port-syrien-de-Tartus-6364/
UN CROISEUR LANCE-MISSILES RUSSE ENVOYÉ EN MÉDITERRANÉE ORIENTALE


Citation :
Le commandement de la marine de guerre russe a changé ses plans concernant le croiseur lance-missiles Moskova de la Flotte de la mer Noire.

Au lieu de faire escale à Mindelo, au Cap-Vert, le navire commandé par le contre-amiral Valeri Koulikov se rendra vers la Méditerranée orientale.

Le bâtiment, surnommé par l'OTAN « assassin des porte-avions », devrait être sur zone dans une dizaine de jours. Une fois arrivé, il remplacera le grand navire anti-sous-marins Admiral Panteleev en qualité de navire-amiral de la force navale russe.  

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_04/Un-croiseur-lance-missiles-russe-envoye-en-Mediterranee-ortientale-0021/



LA RUSSIE ENVOIE EN MÉDITERRANÉE LE NAVIRE DE DÉBARQUEMENT NOVOTCHERKASSK

Citation :
Le grand navire de débarquement Novotcherkassk a été envoyé en Méditerranée pour remplir des missions de combat.

Dans la matinée du 3 septembre le navire ayant à bord une unité de fusiliers marins a quitté le port de Novorossiisk et a mis le cap sur le Bosphore.

Selon le ministère de la Défense de Russie, le navire de garde Neoustrachimiy et les grands navires de débarquement Chabaline, Admiral Nevelski et Peresvet sont déjà déployés en Méditerranée.

Le groupe est également composé du navire anti-sous-marins Admiral Panteleev, navire amiral du groupe méditérannéen, et les croiseurs lance-missiles Moskva et Variag.

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_03/La-Russie-envoie-en-Mediterranee-le-navire-de-debarquement-Novotcherkassk-7812/



LA RUSSIE A MIS LES TROUPES DE LA DÉFENSE SPATIALE EN ÉTAT D’ALERTE  

Citation :
La Russie a mis en état d’alerte le poste de commandement de l’Etat-major et le Centre de contrôle des troupes de défense aérospatiale suite au lancement de deux missiles dans la mer Méditerranée ce mardi, a déclaré le vice-ministre de la défense Anatoli Antonov.

Selon Antonov, le système russe d’alerte aux missiles a montré ce mardi son efficacité.

Le commandant de la Force de la défense aérospatiale, le major-général Alexandre Golovko a indiqué que le système d' alerte aux missiles, qui a enregistré le tir de missiles ce mardi dans la Méditerranée, vont entrer en service à Kaliningrad et Irkoutsk dès 2014 .
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_03/La-Russie-a-mis-les-troupes-de-la-defense-spatiale-en-etat-d-alerte-3429/

UN NAVIRE DE DÉBARQUEMENT RUSSE EN MÉDITERRANÉE ORIENTALE



Citation :
Selon une source dans l'état-major de la marine russe, le grand navire de débarquement de la Flotte de la mer Noire Nikolaï Filtchenkov partira bientôt en direction de la Syrie.

La source précise que le navire fera escale à Novorossiisk pour embarquer un fret spécial, puis partira en Méditerranée orientale pour remplir une mission.

Hier, Nikolaï Filtchenkov a regagné sa base de Sébastopol après quatre missions en Méditerranée, où il faisait partie du groupe naval russe.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_06/Un-navire-de-debarquement-russe-part-en-Mediterranee-orientale-8255/

SYRIE : TROIS NAVIRES DE GUERRE RUSSES SE DIRIGENT VERS LA MÉDITERRANÉE



Citation :
Trois navires de guerre russes ont franchi, jeudi 5 septembre, le détroit turc du BOSPHORE pour se rendre en Méditerranée orientale, près des côtes syriennes. Le navire de guerre électronique SSV-201 PRIAZOVIÉ a emprunté le détroit en compagnie des grands navires de débarquement MINSK et NOVOTCHERKASSK.
Selon une source militaire russe citée par l'agence Interfax, le PRIAZOVIÉ se rend en Méditerranée pour une mission non spécifiée. La Russie maintient une présence constante de plusieurs navires de guerre dans l'est de la Méditerranée.

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_06/Syrie-trois-navires-de-guerre-russes-se-dirigent-vers-la-Mediterranee-0225/

LA MARINE CHINOISE ENTRE DANS LA DANSE EN MÉDITERRANÉE



Citation :
Selon le site Telegrafist.org, l’armée populaire chinoise vient d’envoyer un navire de guerre au large de la SYRIE et ce navire ne sera pas le dernier.

«le navire de guerre chinois est en phase de traverser le canal de Suez via la mer Rouge et il va très bientôt se déployer vers la Méditerranée pour appareiller longeant les côtes israéliennes et libanaises vers la SYRIE, signale le site».

Une source chinoise a tenu à assurer que l’envoi de ce bâtiment ne suit aucun objectif de guerre, et ne vise pas à intervenir dans des actions militaires. «Il s’agit uniquement d’une mission de supervision des déplacement des navires américains et russes dans cette zone extrêmement explosive», a dit cette source. Assurant que d’autres navires de guerre seront aussi expédiés en Méditerranée.

Jeudi, trois bâtiments de guerre russes dotés de missiles de croisière se sont dirigés vers l’est de la Méditerranée. Alors que 5 navires de guerre US et un porte avion américains y sont déjà déployés.

http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/06/la-marine-chinoise-entre-dans-la-danse-en-mediterranee/
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 15:56

Scrogneugneu a écrit:
meuh non. la Chine et la Russie laissent pisser dans tous les cas de figures.

les guerres mondiales ne sont plus possibles, à cause du nucléaire. Pour avoir une sorte d'équivalent, il faudrait des guerres civiles russes et chinoises en même temps + intervention des américains. Or c'est impossible. Ces deux pays et leurs armées se tiennent. pas d'opposition réelle à part quelques bloggeurs, journalistes et des joueurs d'échecs.
c'est de l'humour ou tu es bien naïf !

ne met pas les fous au défit tu serais surpris !!

la 3emem guerre mondiale est en marche mais elle ne sera pas nucléaire enfin pas dés le départ elle nous semblera lointaine Pakistan 'Isalm ) et Inde , puis les intérêts aidant et les dégats le bazar s'éttendra et nos incapables feront le reste certainement ce ne sera pas comme en 14 18 et 39 45 , mais ce sera qu'en même mondiale et l'Europe n'y échappera pas dans les conséquences , les peuple musulmans du magreb et Afrique du nord nous volerons dans les plumes parce qu'ils n'auront plus rien a perdre ayant suivit les dingues appelant a la guerre sainte au Pakistan !

des peuples gérés peuvent être retenues mais quand se sont des masses a l'abandon et affamées il n'y a plus de tête seulement des mains des pieds et des bouches quand on va voir cela arriver rien ne les arrétra on aura le profil du hot dog sur le bord du comptoir devant des affamés et nous mollassons que feront nous ?? là les idiots rêveurs devant la débâcle utiliseront l'arme nucléaire !

quand on voit de quoi est capable le rêveur en chef on comprend qu'il y ale feu au bateau ! What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Syrie : intervention armée ?   Sam 07 Sep 2013, 16:03

Théodéric a écrit:
dans tous cela on accomplit réellement tous les mises en gardes de l'apocalypse , la folie la trahison l'amour du néant et le combat contre le vrai bien !

la raclée qui arrive on la mérite tous par notre passivité complice sachant que c'était pas cela fallait ne pas y participer, mais les sirènes chantent si bien !!

la raclée ne vient pas de Notre Père Divin ; Lui Il nous a mis en garde depuis 2000 ans , la raclée on se la met tous seul , comme Caïn a engendré ses problémes seul ! ... et l'Europe n'y échappera pas dans les conséquences

LIRE :


GOG ET MAGOG (EZEQUIEL) -TRADITION JUIVE, ORTHODOXE, CATHOLIQUE
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
Syrie : intervention armée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Intervention en Syrie
» Syrie, intervention russe. Daesh : début de débandade !
» Armer les insurgés en Syrie, un pari dangereux
» Uniformes de l'Armée Espagnole
» Ordre de bataille des Armées à Waterloo. E-M, et Garde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: