DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Sam 19 Mai 2012, 21:07

J'en suis tombé des nues mais voila la prochaine revendication : la supression du mariage et la légalisation de la polygamie par un nouveau PACS.

je ne connais pas cet abruti qui a lancé cette idée, mais j'ai bien peur que dans dix ans on retrouve cette idée dans un programme politique.

Vu dans le journal Le Monde:

Citation :
Un "contrat universel" à plusieurs plutôt qu'un mariage à deux, fût-il gay.

Avec l'élection de François Hollande, l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe semble imminente. Je propose, au lieu d'ouvrir le mariage, de le supprimer, ou plutôt de le confondre avec le pacs en un contrat universel ouvert à davantage de possibilités, mais qui ne transforme pas les célibataires en pigeons de la farce.

Contrairement à ce qu'avancent les partisans du "mariage gay", le pacs n'est pas un "sous-mariage", mais plutôt un "surmariage", c'est pourquoi mieux vaudrait aligner le mariage sur le pacs que le contraire, tout en conservant ses avantages, bien sûr. La preuve ? Son incroyable succès chez les hétérosexuels, au point que le pacs devrait bientôt dépasser le nombre de mariages. Et encore, si, à défaut de ce contrat universel, l'on obtenait deux réformes minimes, cela accélérerait le processus. La première de ces réformes serait le droit d'assortir le pacs d'un mariage religieux ; la seconde serait de ne pas obliger les couples binationaux à se marier pour espérer la naturalisation.

Mariage ou pacs, le total des couples constitués est en augmentation. Les ennemis que furent naguère les prêtres de toutes religions et les militants homosexuels s'accordent dans l'apologie de la fidélité, assortie d'une prophylaxie maximale en matière sexuelle, VIH oblige. Dans le même ordre d'idée, le maintien des prostitué(e)s dans la précarité s'accommode bien de la promotion du "mariage gay". De plus en plus marginalisés, les célibataires, hétéros ou homos, sont d'autant plus matraqués par le fisc, qu'il faut compenser les droits coûteux octroyés à de plus en plus de couples.

Souvenez-vous : avant 1981, l'homosexualité était impensable. Puis François Mitterrand vint, et l'homosexuel cessa d'être un paria. L'intelligentsia se choisit alors un autre impensable : le "polygame". Ce n'est pourtant pas la polygamie que permettrait ce contrat universel, mais le "polyamour", qu'il soit sexuel ou non.

Mais n'y a-t-il pas un abîme entre condamner la polygamie sexiste et cantonner au nombre de deux les unions légales ? Un contrat universel rendrait possible des unions dans lesquelles chacun des contractants serait à égalité avec chacun des autres. Le "trouple" ou "ménage à trois" serait l'une des possibilités ; un tel contrat serait une alternative au divorce et une solution à de nombreux drames. Les militants homosexuels, qui se prétendent "LGBT" (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres), réclament au nom de l'égalité une institution matrimoniale excluant de fait les bisexuels, ou du moins les obligeant à renoncer, pour un contrat censé être "pour la vie", à l'une des deux inclinations de leur sexualité, donc à cesser d'être bi pour devenir soit homo, soit hétéro, à moins d'être infidèle, mais alors pourquoi se marier ?

Le mariage monogame est donc "biphobe", et ceux qui le réclament, et ne réclament que cela, le sont aussi, en dépit de leurs tours de passe-passe rhétoriques. Un contrat universel à trois ou quatre constituerait un cadre idéal pour ce qu'on appelle l'"homoparentalité".

Créer une union pérenne

Combien de combinaisons de gays et de lesbiennes rendues possibles par la poésie des petites annonces se heurtent au bout de quelques années à la prose des contingences, et aboutissent à l'aliénation soit du père biologique réduit à l'état de donneur de sperme, soit de la maman, prêteuse de ventre ? Enfin, la crise aidant, nous serons sans doute contraints de partager des logements à plusieurs, inconnus, amis, famille ou amants.

Grâce au contrat universel, des mini-communautés, des familles élargies, des cohabitations d'immigrés tentant d'échapper à la rapacité de marchands de sommeil pourraient acquérir ensemble un lieu de vie et créer une union pérenne. Il me semble inéquitable que des paires de personnes bénéficient de déductions d'impôt et d'avantages divers sous le seul prétexte qu'elles sont soit mariées, soit pacsées, au détriment des célibataires. Ne serait-il pas temps de clarifier les choix divers de vie commune par un contrat universel, qui mette tout à plat et n'accorde des avantages aux uns - au détriment des autres - que pour des raisons incontestables ?

Accueillir les enfants, ou avoir une "personne à charge" me semble une raison légitime de bénéficier de droits, plutôt que simplement vivre en couple, ce qui constitue déjà un avantage en soi par rapport aux célibataires, qui ne peuvent mutualiser aucune dépense quotidienne. Au lieu de s'enferrer dans la voie sans issue du mariage, je propose de prendre le temps de réfléchir à un contrat universel qui nous entraîne vers une société plus libre, plus égalitaire, plus fraternelle.

Lionel Labosse a publié "Le Contrat universel : au-delà du "mariage gay", (éd. A poil, 174 p., 18 euros)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Sam 19 Mai 2012, 21:31

Ils sont devenus fous ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Sam 19 Mai 2012, 21:38

Fée Violine trouvait que j'exagérais en parlant de la Grande Prostituée qu'est devenue la France. Eh bien, si ce n'est pas un signe des temps, je me demande ce que c'est !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 01:22

Bonjour,
Comme je l'ai déjà dit du moment qu'ils ou elles travaillent payent donc des impôts, ils et elles sont humains et ont des droit.
C'est une entrée en matière de bas étages pour certains mais qui a mon sens est vrai. On me fait sentie que je n'ai aucune morale et valeurs religieuses.
Depuis que j'ai quitté l'église évangélique je me trouve plus tolérant, j'en connais et je les respecte, il est sur qy'il y a des gays et des lesbiennes c comme des balais qui partent en guerre contre la religion et les penseurs bornés,
ce genre de personnes j'arrive a les placer en porte à faux, face au racisme, au QI en leur posant la question "qui à le droit de vivre? Voues n'êtes pas obliger de me croire mais quelques un(e) ont changer leur fusil d'épaule, face a certaines questions et tant que l'on ne me réponds pas je ne lâche pas le morceau.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 10:32

Doc House,

Tu as ecrit:
Citation :
On me fait sentie que je n'ai aucune morale et valeurs religieuses.

Pour les valeurs religieuse, tu en as sans doute bannis quelques unes, voir pas mal, et tu as expliqué pourquoi... Quand aux valeurs morales tu en as, d'près tes interventions:
Respect des femmes, respect de la valeur d'autrui, haine de l'injustice, sans doute de la fidélité ( je ne te sens pas picorer à droite à gauche)...

Mais je ne comprends pas ce que tu veux dire par là :
Citation :
Comme je l'ai déjà dit du moment qu'ils ou elles travaillent payent donc des impôts, ils et elles sont humains et ont des droit.
C'est une entrée en matière de bas étages pour certains mais qui a mon sens est vrai

De qui parles tu des personnes homosexuelles ( dont les droits n'ont rien à voir avec la sexualité selon moi), des gens pronant la polygamie, de quel droit parle tu? le droit de se marier?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 13:20

jean-luc a écrit:
ce qu'il ya d'autant plus curieux, ce sont ces tous nouveaux mots pompeux à la mode comme : " homophobe "??? What a Face :mdr:

pour le moins * étymologique * !! Mr. Green

et qui par définition, sous tendrait que vous êtes cependant, trés franchement atteint... dans le cas ou vous ne seriez pas dans l'entendement de la nouvelle petite démocrassouille d'intêret sociale qui se moque bien du sacramentel :bati:


Chouette un radio amateur j'adore on peut parler électronique. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 13:21

Dr house a écrit:
Bonjour,
Comme je l'ai déjà dit du moment qu'ils ou elles travaillent payent donc des impôts, ils et elles sont humains et ont des droit.
C'est une entrée en matière de bas étages pour certains mais qui a mon sens est vrai. On me fait sentie que je n'ai aucune morale et valeurs religieuses.
Depuis que j'ai quitté l'église évangélique je me trouve plus tolérant, j'en connais et je les respecte, il est sur qy'il y a des gays et des lesbiennes c comme des balais qui partent en guerre contre la religion et les penseurs bornés,
ce genre de personnes j'arrive a les placer en porte à faux, face au racisme, au QI en leur posant la question "qui à le droit de vivre? Voues n'êtes pas obliger de me croire mais quelques un(e) ont changer leur fusil d'épaule, face a certaines questions et tant que l'on ne me réponds pas je ne lâche pas le morceau.

Ce n'est pas parce qu'on paye des impôts qu'on a tous les droits...

Et puis on peut être croyant et tolérant. Être tolérant ne veut pas dire "être d'accord", c'est respecter l'autre, même si on n'approuve pas sa façon de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 13:49

Citation :

De qui parles tu des personnes homosexuelles ( dont les droits n'ont rien à voir avec la sexualité selon moi), des gens pronant la polygamie, de quel droit parle tu? le droit de se marier?

Non c'est faux la plupart ne prônent pas la polygamie, ce sont ce que l'on appellent les polyamoureux
qui revendique leur droit dans les mêmes manifs que les gays et lesbiennes, alors forcément les gents confondent.

Autrement oui ils et elles paient des impôts mais non pas le droits de se marier.
Et encore une fois je me vois pas ou est le problème pour moi.
Maintenant une petite histoire:
Un aveugle qui est gay il fait comment ?
Une sourde lesbienne elle fait comment ?
En Clair invalide d'un coté et invalide de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 13:51

Code:

Ce n'est pas parce qu'on paye des impôts qu'on a tous les droits.

A oui l'argent n'a pas d'odeur. :evil:
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 14:31

Question : pourquoi l'Eglise demande-t-elle que les couple qui veulent s'engager dans un mariage religieux demande-t-elle qu'ils se marient auparavant au civil ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16648
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 14:56

Il est interdit de procéder à un mariage religieux avant un mariage civil. Cette interdiction résulte de l'article 333-21 du Code pénal.

"Tout ministre d'un culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l'acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l'état civil sera puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende."


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 15:27

Simon1976 a écrit:
Ils sont devenus fous ! affraid

Ça vous étonne ? Vous n'avez encore rien vu.

Les plus haut membres du planing familial admettent que l'avortement "de confort" était leur objectif dès avant 1920. Ils grapillent, puis petit à petit, font accepter l'inacceptable. Je n'ai plus la citation en tête, mais l'un d'eux a dit un jour "Je me réjouis de l'avancée du droit à l'avortement. A nos débuts, nous devions être très prudents pour instaurer ce droit, les conscience n'étaient pas prêtes à cela. Maintenant, presque tous reconnaissent que l'avortement est un droit et le défendront coûte que coûte."
Une autre : "L'image des dix-milles femmes par an mutilées ou décédées suite aux avortements clandestins était tellement insoutenable qu'on ne peut pas reprocher aux pro-vie de ne pas avoir vérifié les faits". (En réalité : 60 à 80 probablement)

Et la dernière, la meilleure de toutes qui les résume en fait, et qui est tellement choquante que je la garde pour plus tard, n'ayant pas la citation exacte sous les yeux ni le contexte où elle a été dite. Si je vous la balance comme ça, ça paraîtra tellement énorme qu'on ne me croirait pas. Et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 15:28

Espérance a écrit:
Il est interdit de procéder à un mariage religieux avant un mariage civil. Cette interdiction résulte de l'article 333-21 du Code pénal.

"Tout ministre d'un culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l'acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l'état civil sera puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende."


Exacte mon ex pasteur m'en avait parlé mais je ne me rappelais plus de l'article.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 15:30

cébé a écrit:
Question : pourquoi l'Eglise demande-t-elle que les couple qui veulent s'engager dans un mariage religieux demande-t-elle qu'ils se marient auparavant au civil ?

La loi peut toujours changer mais il faut le vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 17:11

Espérance a écrit:
Il est interdit de procéder à un mariage religieux avant un mariage civil. Cette interdiction résulte de l'article 333-21 du Code pénal.

"Tout ministre d'un culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l'acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l'état civil sera puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende."


Il vaut mieux obéir à Dieu qu'aux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 19:24

Simon1976 a écrit:
Espérance a écrit:
Il est interdit de procéder à un mariage religieux avant un mariage civil. Cette interdiction résulte de l'article 333-21 du Code pénal.

"Tout ministre d'un culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l'acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l'état civil sera puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende."


Il vaut mieux obéir à Dieu qu'aux hommes.
Shocked Et la séparation de l'Eglise et e l'état ?

Un poids, deux mesures.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 19:26

Raphaël a écrit:
Simon1976 a écrit:
Espérance a écrit:
Il est interdit de procéder à un mariage religieux avant un mariage civil. Cette interdiction résulte de l'article 333-21 du Code pénal.

"Tout ministre d'un culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l'acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l'état civil sera puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende."


Il vaut mieux obéir à Dieu qu'aux hommes.
Shocked Et la séparation de l'Eglise et e l'état ?

Un poids, deux mesures.

Qu'est-ce qui a le plus de valeur: le mariage religieux ou le mariage civil ?
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 19:48

Le mariage, qu'il soit uniquement religieux ou uniquement civil, uni de fait devant Dieu. L'un n'est pas supérieur à l'autre.
Un mariage religieux ou civil de deux personnes du même sexe les unis peut être devant la société, mais ne les unira de toute manière jamais devant Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 19:55

Fox77 a écrit:
Le mariage, qu'il soit uniquement religieux ou uniquement civil, uni de fait devant Dieu. L'un n'est pas supérieur à l'autre.
Un mariage religieux ou civil de deux personnes du même sexe les unis peut être devant la société, mais ne les unira de toute manière jamais devant Dieu.

Je suis d'accord avec la deuxième partie de votre citation mais un mariage civil n'unit personne devant Dieu, c'est pour la Loi, la Société et les Contrats etc ........
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 19:58

Fox77 a écrit:
Le mariage, qu'il soit uniquement religieux ou uniquement civil, uni de fait devant Dieu. L'un n'est pas supérieur à l'autre.

Le mariage civil est-il un mariage devant Dieu et les hommes ou uniquement devant les hommes ?

Fox77 a écrit:
Un mariage religieux ou civil de deux personnes du même sexe les unis peut être devant la société, mais ne les unira de toute manière jamais devant Dieu.

salut



Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 19:59

Julienne a écrit:
Fox77 a écrit:
Le mariage, qu'il soit uniquement religieux ou uniquement civil, uni de fait devant Dieu. L'un n'est pas supérieur à l'autre.
Un mariage religieux ou civil de deux personnes du même sexe les unis peut être devant la société, mais ne les unira de toute manière jamais devant Dieu.

Je suis d'accord avec la deuxième partie de votre citation mais un mariage civil n'unit personne devant Dieu, c'est pour la Loi, la Société et les Contrats etc ........

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 20:06

La bible indique que le mariage est un acte d'engagement mutuel pour la vie, un nouveau foyer ensemble et distinct est créé.
Cet engagement doit se faire avec des témoins notamment vis à vis de la famille comme l'indique le verset.
La présence d'un prêtre ou d'un rituel religieux particulier est secondaire.
L'acte sexuel finit de celer le mariage.
Ge 2:24 a écrit:
C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.

Est ce qu'un seul mariage religieux est suffisant à votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 20:10

"L'acte sexuel finit par celer le mariage"
Donc, les jeunes d'aujourd'hui forment en fait une sorte de grande famille ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 20:15

Raphaël a écrit:
"L'acte sexuel finit par celer le mariage"
Donc, les jeunes d'aujourd'hui forment en fait une sorte de grande famille ? Laughing
What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Dim 20 Mai 2012, 20:45

louis74 a écrit:


Vu dans le journal Le Monde:

Citation :
Un "contrat universel" à plusieurs plutôt qu'un mariage à deux, fût-il gay.

Avec l'élection de François Hollande, l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe semble imminente. Je propose, au lieu d'ouvrir le mariage, de le supprimer, ou plutôt de le confondre avec le pacs en un contrat universel ouvert à davantage de possibilités, mais qui ne transforme pas les célibataires en pigeons de la farce.

Contrairement à ce qu'avancent les partisans du "mariage gay", le pacs n'est pas un "sous-mariage", mais plutôt un "surmariage", c'est pourquoi mieux vaudrait aligner le mariage sur le pacs que le contraire, tout en conservant ses avantages, bien sûr. La preuve ? Son incroyable succès chez les hétérosexuels, au point que le pacs devrait bientôt dépasser le nombre de mariages. Et encore, si, à défaut de ce contrat universel, l'on obtenait deux réformes minimes, cela accélérerait le processus. La première de ces réformes serait le droit d'assortir le pacs d'un mariage religieux ; la seconde serait de ne pas obliger les couples binationaux à se marier pour espérer la naturalisation.

Mariage ou pacs, le total des couples constitués est en augmentation. Les ennemis que furent naguère les prêtres de toutes religions et les militants homosexuels s'accordent dans l'apologie de la fidélité, assortie d'une prophylaxie maximale en matière sexuelle, VIH oblige. Dans le même ordre d'idée, le maintien des prostitué(e)s dans la précarité s'accommode bien de la promotion du "mariage gay". De plus en plus marginalisés, les célibataires, hétéros ou homos, sont d'autant plus matraqués par le fisc, qu'il faut compenser les droits coûteux octroyés à de plus en plus de couples.

Souvenez-vous : avant 1981, l'homosexualité était impensable. Puis François Mitterrand vint, et l'homosexuel cessa d'être un paria. L'intelligentsia se choisit alors un autre impensable : le "polygame". Ce n'est pourtant pas la polygamie que permettrait ce contrat universel, mais le "polyamour", qu'il soit sexuel ou non.

Mais n'y a-t-il pas un abîme entre condamner la polygamie sexiste et cantonner au nombre de deux les unions légales ? Un contrat universel rendrait possible des unions dans lesquelles chacun des contractants serait à égalité avec chacun des autres. Le "trouple" ou "ménage à trois" serait l'une des possibilités ; un tel contrat serait une alternative au divorce et une solution à de nombreux drames. Les militants homosexuels, qui se prétendent "LGBT" (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres), réclament au nom de l'égalité une institution matrimoniale excluant de fait les bisexuels, ou du moins les obligeant à renoncer, pour un contrat censé être "pour la vie", à l'une des deux inclinations de leur sexualité, donc à cesser d'être bi pour devenir soit homo, soit hétéro, à moins d'être infidèle, mais alors pourquoi se marier ?

Le mariage monogame est donc "biphobe", et ceux qui le réclament, et ne réclament que cela, le sont aussi, en dépit de leurs tours de passe-passe rhétoriques. Un contrat universel à trois ou quatre constituerait un cadre idéal pour ce qu'on appelle l'"homoparentalité".

Créer une union pérenne

Combien de combinaisons de gays et de lesbiennes rendues possibles par la poésie des petites annonces se heurtent au bout de quelques années à la prose des contingences, et aboutissent à l'aliénation soit du père biologique réduit à l'état de donneur de sperme, soit de la maman, prêteuse de ventre ? Enfin, la crise aidant, nous serons sans doute contraints de partager des logements à plusieurs, inconnus, amis, famille ou amants.

Grâce au contrat universel, des mini-communautés, des familles élargies, des cohabitations d'immigrés tentant d'échapper à la rapacité de marchands de sommeil pourraient acquérir ensemble un lieu de vie et créer une union pérenne. Il me semble inéquitable que des paires de personnes bénéficient de déductions d'impôt et d'avantages divers sous le seul prétexte qu'elles sont soit mariées, soit pacsées, au détriment des célibataires. Ne serait-il pas temps de clarifier les choix divers de vie commune par un contrat universel, qui mette tout à plat et n'accorde des avantages aux uns - au détriment des autres - que pour des raisons incontestables ?

Accueillir les enfants, ou avoir une "personne à charge" me semble une raison légitime de bénéficier de droits, plutôt que simplement vivre en couple, ce qui constitue déjà un avantage en soi par rapport aux célibataires, qui ne peuvent mutualiser aucune dépense quotidienne. Au lieu de s'enferrer dans la voie sans issue du mariage, je propose de prendre le temps de réfléchir à un contrat universel qui nous entraîne vers une société plus libre, plus égalitaire, plus fraternelle.

Lionel Labosse a publié "Le Contrat universel : au-delà du "mariage gay", (éd. A poil, 174 p., 18 euros)


Citation :
2 Timothée 3.1-9 (version Segond 1910)
1 Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. 2 Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, 3 insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, 4 traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, 5 ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là. 6 Il en est parmi eux qui s'introduisent dans les maisons, et qui captivent des femmes d'un esprit faible et borné, chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce, 7 apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité. 8 De même que Jannès et Jambrès s'opposèrent à Moïse, de même ces hommes s'opposent à la vérité, étant corrompus d'entendement, réprouvés en ce qui concerne la foi. 9 Mais ils ne feront pas de plus grands progrès; car leur car leur folie sera manifeste pour tous, comme le fut celle de ces deux hommes
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Lun 21 Mai 2012, 00:28

Julienne a écrit:
Fox77 a écrit:
Le mariage, qu'il soit uniquement religieux ou uniquement civil, uni de fait devant Dieu. L'un n'est pas supérieur à l'autre.
Un mariage religieux ou civil de deux personnes du même sexe les unis peut être devant la société, mais ne les unira de toute manière jamais devant Dieu.

Je suis d'accord avec la deuxième partie de votre citation mais un mariage civil n'unit personne devant Dieu, c'est pour la Loi, la Société et les Contrats etc ........

Chère Julienne,

Pas tout à fait d'accord, pour une fois, avec votre remarque.

Un homme et une femme (non baptisés) échangent leur consentement en toute liberté et s'engagent à mener une vie conjugale l'un avec l'autre dans la fidélité et dans l'espoir de fonder une famille : quelle que soit la région du monde et l'époque, leur décision les unit devant Dieu.

Je vous rejoins si vous voulez dire que le mariage civil, en tant que cérémonie formelle ou processus juridique, n'unit personne devant Dieu, puisque c'est l'échange des consentements qui fait le mariage devant Dieu (avec quelques conditions).

En revanche il faut reconnaitre avec l'Eglise que le mariage naturel est voulu par Dieu "dès l'origine", avant l'institution du sacrement par le Christ et hors de cette institution pour les non-baptisés depuis lors. Quelle magnifique institution divine, inscrite dans le coeur de l'homme ! Des milliards de familles sont ainsi nées depuis les débuts de l'humanité jusqu'à aujourd'hui.

Le mariage civil est la nécessaire traduction sociale de l'institution divine qu'est le mariage naturel (je ne parle pas ici du mariage chrétien, qui ajoute une dimension sacramentelle essentielle pour les baptisés).

Lorsque les autorités modifient les règles du mariage civil pour l'éloigner du droit naturel, par exemple en facilitant le divorce, le mariage civil est dans une certaine mesure 'défiguré' mais représente encore la traduction sociale d'une institution divine.

En revanche lorsque le législateur prétend étendre la définition du 'mariage' en y ajoutant l'union civile de personnes de même sexe, et plus tard d'autres idées semblables, cela n'a plus de lien avec le mariage institué par Dieu dès l'origine. C'est juste une grotesque imitation.

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Lun 21 Mai 2012, 09:19

AntoineG a écrit:
Julienne a écrit:
Fox77 a écrit:
Le mariage, qu'il soit uniquement religieux ou uniquement civil, uni de fait devant Dieu. L'un n'est pas supérieur à l'autre.
Un mariage religieux ou civil de deux personnes du même sexe les unis peut être devant la société, mais ne les unira de toute manière jamais devant Dieu.

Je suis d'accord avec la deuxième partie de votre citation mais un mariage civil n'unit personne devant Dieu, c'est pour la Loi, la Société et les Contrats etc ........

Chère Julienne,

Pas tout à fait d'accord, pour une fois, avec votre remarque.

Un homme et une femme (non baptisés) échangent leur consentement en toute liberté et s'engagent à mener une vie conjugale l'un avec l'autre dans la fidélité et dans l'espoir de fonder une famille : quelle que soit la région du monde et l'époque, leur décision les unit devant Dieu.

Je vous rejoins si vous voulez dire que le mariage civil, en tant que cérémonie formelle ou processus juridique, n'unit personne devant Dieu, puisque c'est l'échange des consentements qui fait le mariage devant Dieu (avec quelques conditions).

En revanche il faut reconnaitre avec l'Eglise que le mariage naturel est voulu par Dieu "dès l'origine", avant l'institution du sacrement par le Christ et hors de cette institution pour les non-baptisés depuis lors. Quelle magnifique institution divine, inscrite dans le coeur de l'homme ! Des milliards de familles sont ainsi nées depuis les débuts de l'humanité jusqu'à aujourd'hui.

Le mariage civil est la nécessaire traduction sociale de l'institution divine qu'est le mariage naturel (je ne parle pas ici du mariage chrétien, qui ajoute une dimension sacramentelle essentielle pour les baptisés).

Lorsque les autorités modifient les règles du mariage civil pour l'éloigner du droit naturel, par exemple en facilitant le divorce, le mariage civil est dans une certaine mesure 'défiguré' mais représente encore la traduction sociale d'une institution divine.

En revanche lorsque le législateur prétend étendre la définition du 'mariage' en y ajoutant l'union civile de personnes de même sexe, et plus tard d'autres idées semblables, cela n'a plus de lien avec le mariage institué par Dieu dès l'origine. C'est juste une grotesque imitation.

Antoine


Il est vrai, cher Antoine, que ce n'est qu'au XIème siècle en Occident que l'Église a institué le mariage religieux. Et que c'est en 1563, au Concile de Trente que l'Eglise a mis au premier plan la célébration religieuse du mariage qu'elle a codifiée à ce moment là .

Et j'abonde bien sûr dans le sens de tes deux derniers paragraphes

Amicalement

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Lun 21 Mai 2012, 09:34

Julienne a écrit:

.......................................
Et j'abonde bien sûr dans le sens de tes deux derniers paragraphes

Amicalement


Et moi de même, ma chère Julienne !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Lun 21 Mai 2012, 13:05

Julienne a écrit:
AntoineG a écrit:
Julienne a écrit:
Fox77 a écrit:
Le mariage, qu'il soit uniquement religieux ou uniquement civil, uni de fait devant Dieu. L'un n'est pas supérieur à l'autre.
Un mariage religieux ou civil de deux personnes du même sexe les unis peut être devant la société, mais ne les unira de toute manière jamais devant Dieu.

Je suis d'accord avec la deuxième partie de votre citation mais un mariage civil n'unit personne devant Dieu, c'est pour la Loi, la Société et les Contrats etc ........

Chère Julienne,

Pas tout à fait d'accord, pour une fois, avec votre remarque.

Un homme et une femme (non baptisés) échangent leur consentement en toute liberté et s'engagent à mener une vie conjugale l'un avec l'autre dans la fidélité et dans l'espoir de fonder une famille : quelle que soit la région du monde et l'époque, leur décision les unit devant Dieu.

Je vous rejoins si vous voulez dire que le mariage civil, en tant que cérémonie formelle ou processus juridique, n'unit personne devant Dieu, puisque c'est l'échange des consentements qui fait le mariage devant Dieu (avec quelques conditions).

En revanche il faut reconnaitre avec l'Eglise que le mariage naturel est voulu par Dieu "dès l'origine", avant l'institution du sacrement par le Christ et hors de cette institution pour les non-baptisés depuis lors. Quelle magnifique institution divine, inscrite dans le coeur de l'homme ! Des milliards de familles sont ainsi nées depuis les débuts de l'humanité jusqu'à aujourd'hui.

Le mariage civil est la nécessaire traduction sociale de l'institution divine qu'est le mariage naturel (je ne parle pas ici du mariage chrétien, qui ajoute une dimension sacramentelle essentielle pour les baptisés).

Lorsque les autorités modifient les règles du mariage civil pour l'éloigner du droit naturel, par exemple en facilitant le divorce, le mariage civil est dans une certaine mesure 'défiguré' mais représente encore la traduction sociale d'une institution divine.

En revanche lorsque le législateur prétend étendre la définition du 'mariage' en y ajoutant l'union civile de personnes de même sexe, et plus tard d'autres idées semblables, cela n'a plus de lien avec le mariage institué par Dieu dès l'origine. C'est juste une grotesque imitation.

Antoine


Il est vrai, cher Antoine, que ce n'est qu'au XIème siècle en Occident que l'Église a institué le mariage religieux. Et que c'est en 1563, au Concile de Trente que l'Eglise a mis au premier plan la célébration religieuse du mariage qu'elle a codifiée à ce moment là .

Et j'abonde bien sûr dans le sens de tes deux derniers paragraphes

Amicalement


salut
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Lun 21 Mai 2012, 17:18

Simon1976 a écrit:
Espérance a écrit:
Il est interdit de procéder à un mariage religieux avant un mariage civil. Cette interdiction résulte de l'article 333-21 du Code pénal.

"Tout ministre d'un culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l'acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l'état civil sera puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende."


Il vaut mieux obéir à Dieu qu'aux hommes.

Ah mais là on peut y mettre ce que l'on veut.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Jeu 02 Aoû 2012, 21:05

Voilà, malheureusement en ce qui concerne les réformes dites "sociétales", qui ne coûtent en ce qui concerne l'argent, les socialistes tiendront leur parole:

http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/La-loi-sur-le-mariage-gay-sera-votee-pour-le-1er-semestre-2013-selon-Bertinotti-538254

Le mariage gay, ce sera pour le "1er semestre 2013"

Une loi au premier semestre 2013 et pas de référendum sur la question. Jeudi, la ministre déléguée à la famille Dominique Bertinotti a précisé, sur Europe 1, le calendrier autour du mariage des couples de même sexe. "Il y aura un temps d'écoute, mais ensuite il y aura la présentation d'une loi, qui sera présentée au Parlement et votée au Parlement", a-t-elle assuré.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde   Jeu 02 Aoû 2012, 21:47

La "ministre déléguée à la famille" qui présente une loi sur le "mariage homosexuel"... tssss !

:x
Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage homosexuel un combat deja d'arrière garde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DUROSNEL (Antoine-Jean-Auguste) Général de division
» COLBERT DE CHABANNAIS (Auguste) Baron - Général de Brigade
» LOROTTE - Lieutenant Rgt de Chasseurs à pied GARDE IMPÉRIALE
» la garde impériale de pierre juhel en souscription
» GOURÉ - Colonel-général - GARDE IMPÉRIALE - Tonnerre YONNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: