DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qui est Mara?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Qui est Mara?   Sam 19 Mai 2012, 01:11

Bonjour,

Voici une petite description du dieu Mara dans le bouddhisme. Mara est le dieu de la mort. Dans l'hindouisme, avec les oeuvres (karma), il est possible de devenir un dieu un certain temps dans les cieux. Un de ces dieux, par exemple, est Indra. Une fois au ciel, il commet l'adultère avec les épouses des sages. Sa pénitence: réincarnation en ver de terre.

Dans l'hindouisme, Mara est le dieu de la sensualité. Il a un arc et des flèches de fleurs: les 5 sens. Dans le bouddhisme, il a un portrait différent: c'est un être avec une sorte de force bleue autour de son corps, une aura bleue. Il est très violent, il rigole tout le temps, se moque des gens, il s'amuse, il boit beaucoup d'alcool et fait l'amour avec de jolies femmes. C'est un dieu qui fait la guerre au Bouddha, avec une armée de soldats, de serpents et d'éléphants.

Il habite un lieu céleste similaire à l'Olympe des grecs.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Qui est Mara?   Sam 19 Mai 2012, 01:46

Bonsoir Sanctus

Voici ce que l'on m'a dit concernant Mara dans le bouddhisme :

Mâra, c''est le maître des illusions

Associé au démon tentateur des Evangiles, Mâra, dans le bouddhisme, nous renvoie à une réalité de nous même : nos démons intérieurs animés par des désirs existentiels et illusoires qui nous enchaînent au samsara.
Le nom de cet être mythique, Mâra, signifie la mort, qui mine le bonheur des dieux. Et le comportement révélateur et pittoresque de ce dictateur fou, servira d'introduction à ce qui se cache au coeur de ce monde gouverné par l'ignorance, l'attachement au désir et à la répulsion.

Au delà de la tentation

Un jour les dieux de dix systèmes de mondes étaient venus écouter l'enseignement du Bouddha dans la grande forêt de Kapilavastu. Une immense assemblée s'était réunie, couronnée par le grand Brahmâ, quand survinrent les armées de Mâra, sombre et mauvais : " et maintenant observez la folie du Noiraud. Car il dit : " venez, saisissez-les, liez-les tous ! Avec un peu de chance nous les attraperons tous ! Encerclez-les, que nul n'échappe, qui que ce soit " ! Ainsi le seigneur de la guerre pressait ses troupes ténébreuses. De sa main il frappa le sol et déclencha un horrible vacarme, comme lors d'un orage... mais alors il recula, enragé mais impuissant " ... devant " ceux qui ne sont soumis ni au désir, ni à la peur ".

Ainsi donc Mâra réside dans le domaine des dieux qui dominent les créations des autres et en jouissent.Alors que Mâra, conseillait au Bouddha de ne pas prêcher il s'attira la réponse suivante : c'est par crainte que les êtres échappent à ta domination, et non par compassion, que tu parles ainsi.
Cela explique la lutte persistante engagée par Mâra contre le Bouddha et ses disciples. Elle tient une place notable dans le Canon.

Une énergie alimentée de l'intérieur

Mâra tente le bodhisattva durant sept années, avant son Eveil et aussitôt après. Il reviendra à la charge avant son nirvana final, alors que le Bienheureux est âgé de 80 ans.

Démasqué à de multiples reprises, il se retire dépité et triste, en soupirant : " le Bienheureux me connaît " .
En voici un exemple, le récit est fait par le Bouddha.
" Mâra vint à moi et commença à me parler en des termes pleins de sympathie: " Vous êtes si amaigri et pale, dit-il, pourquoi ? N'êtes-vous pas prêt de la mort ? Je parie à mille contre un que vous allez mourir, il n'y a qu'une chance minime de survie ! Cher monsieur, vivez ! Il est bien meilleur de vivre, vous pourriez accumuler du mérite si vous demeuriez en vie ".

Mais Mâra peut changer son angle d'attaque et revendiquer son domaine : " C'est à moi seulement, moine, qu'appartiennent l'oeil et ses objets, à moi le champ de conscience du contact visuel ... de l'oreille " du nez...de la langue... du corps... du mental... ainsi, moine, où irez-vous pour m'échapper ? " A quoi le Bouddha répond : " Vous ne verrez même pas le chemin que je suis «, car là où il n'y a " ni oeil... ni mental... il n'y a aucune place pour vous, Mauvais ".

Mâra utilise tour à tour la menace, la prédiction d'échec, la tentation du pouvoir, les attaques sur les disciples, etc. sans succès.
Il verra ses trois filles, Soif, Insatisfaction et Luxure, déployer leurs charmes pour séduire l'ascète, en pure perte, et constatera mélancoliquement qu'elles ont été " balayées par le vent comme une bourre de coton ". La seule véritable tentation qu'éprouva le Bouddha survint aussitôt après l'Eveil, quand voyant avec une pleine lucidité la profondeur de la vérité du Dharma et celle de l'ignorance humaine, son mental inclina brièvement vers l'inaction : les êtres " ne me comprendront pas, et cela sera pour moi fatigant et pénible " , dit-il alors.
Un exemple de l' activité de Mara auprès des disciples. I1 s'adressa ainsi à la nonne Somâ : " Cet état si difficile à réaliser, qui doit être atteint par les clairvoyants, ne peut être atteint par une femme, avec sa sagesse de deux sous ". Celle-ci lui rétorqua : " Quelle importance y a t-il quand l'esprit est bien concentré, quand la connaissance coule paisiblement, lorsqu'on voit justement le Dharma ? Quelqu'un à qui viendrait la pensée " Je suis une femme " ou " je suis un homme " ou " je suis finalement quelque chose ", est mûr pour s'adresser à Mâra ".
Celui qui est détaché des objets possédés, physiques et mentaux, et ne s'identifie plus au possesseur, est libre de Mâra. Dans les états méditatifs de la forme pure le pratiquant n'a plus rien à faire avec Mâra et, dans ceux du monde informel, il a tiré un épais voile de fumée devant lui pour devenir invisible.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Qui est Mara?   Sam 26 Mai 2012, 17:53

Comparaison Mara et le péché originel:

Dans la Bible, Dieu dit que le fruit de l'arbre de la connaissance du bon et du mauvais est mortel. Le serpent, rusé et trompeur dit le contraire. Donc si le fruit n'est pas mortel (un mensonge) qu'arrive-t-il à l'heure de la mort? Et bien, on pourrait dire, dans une perspective orientale, la personne va simplement de réincarner. Donc de corps elle passe par esprit puis redevient corps à nouveau. Quelle belle tentation.

Le serpent dit: tu peux faire tout ce que tu veux, tu vas revenir. Il n'y a pas de conséquence, à long terme.

Donc notre Mara connait sa réalité ou contrepartie spirituelle, échapant à la mort. Il possède un petit royaume céleste, là où il habite. Et il vient tenter Bouddha. Dans sa victoire, le Bouddha touche le sol du bout du doigt. Il montre ainsi à Mara que le ciel n'est pas la solution, la retraite tant espéré de notre trompeur.

C'est un peu comme Jésus au sommet du temple. Il regarde en bas, contemplant peut-être l'idée du suicide.

http://3.bp.blogspot.com/-ldB4OgeB0w0/T0rG13y5_xI/AAAAAAAAA3E/FA8LBzeIOIE/s1600/botticelli3-medium.jpg

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est Mara?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» maya/yama rama/mara
» Mara Jade Skywalker
» Article désolant de Mara Goyet :"Pour le collège unique"
» perte d'autorité des profs - Mara Goyet
» "A l'école des bureaucrates", article de Mara Goyet dans Le Monde.fr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: