DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La colère, vice capital et péché mortel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: La colère, vice capital et péché mortel ?   Lun 14 Mai 2012, 16:28

Bonjour à tous (et à toutes) cheers

Après un long moment d'absence, je reviens parmi vous pour vous interroger concernant le regard catholique et chrétien sur la colère. En effet, après avoir discuté avec un proche au téléphone, ce dernier, qui fréquente une communauté pentecotiste de type évangélique, m'a confié que dans son église on enseigne que la colère est un péché intrasèque, que Jésus ne se serait jamais mis en colère et que par conséquent il convenait de demander pardon à Dieu à chaque fois que nous nous mettons en colère. Cette position se rapproche-t-elle de la position de l'Eglise catholique ? En effet, avant de vous rejoindre sur le forum, j'ai pris le temps de feuilleter le catéchisme de l'Eglise catholique, afin de vérifier si les reproches qui lui sont fait de la part de ceux qui l'accuse de réprimer l'expression d'un sentiment légitime en certaines circonstances (la colère), en faisant de la colère un mal intrasèque et radical, sont fondés ou pas. Deux textes du catéchisme sur la colère sont à cet égard particulièrement parlants je vous les présente:

1/ "Les vices peuvent être rangés d'après les vertus qu'ils contrarient, ou encore rattachés aux péchés capitaux que l'expérience chrétienne a distingués à la suite de S. Jean Cassien et de S. Grégoire le Grand. Ils sont appelés capitaux parce qu'ils sont générateurs d'autres péchés, d'autres vices. Ce sont l'orgueil, l'avarice, l'envie, la colère, l'impureté, la gourmandise, la paresse et acédie" (art. 1866)

2/ "La colère est un désir de vengeance. Désirer la vengeance pour le mal de celui qu'il faut punir est illicite; mais il est louable d'imposer une réparation pour la correction des vices et le maintien de la justice. Si la colère va jusqu'au désir délibéré de tuer le prochain ou d ele blesser grièvement, elle va gravement contre la charité; elle est péché mortel. Le Seigneur dit: Quiconque se met en colère contre son frère sera passible du jugement (Mt 5;22)"

De toute évidence il ressort de la lecture de ces textes que pour l'Eglise catholique la colère est un vice capital et un péché mortel. Ma réflexion est plus nuancée que cela voir même en contradiction. En effet, mon assertion est que la colère est un sentiment humain légitime face à une injustice, une action honteuse ou un affront et qu'il n'est pas un péché en soi. Mon argument principal pour défendre ce point de vue c'est que les Evangiles nous révèlent que Jésus lui-même a éprouvé de la colère en diverses circonstances sans pourtant commettre le moindre péché. Je citerais l'épisode célèbre dans lequel Jésus chasse les marchands du temple en renversant leur table avec un fouet (voir Jean 2;15-16) ou encore un texte de l'Evangile qui relate la guérison par Jésus dans une synagogue d'un homme qui avait une main paralysée, suscitant les accusations virulentes des pharisiens, dans lequel il est affirmé que Jésus promenait alors sur eux un regard de colère (voir Marc 3;5). Le mot grec qui est employé dans le texte original est "orge" qui signifie colère, courroux, indignation. Par conséquent, si Jésus a éprouvé de la colère, la colère ne peut pas être considérer en elle-même comme un vice capital et un péché mortel. En effet, si la colère est un péché intrasèque, et comme je l'ai montré Jésus a éprouvé de la colère, il faudrait en conclure que Jésus fut un homme pécheur, ce qui n'est pas défendable dans une perspective chrétienne. Il aurait été souhaitable que le catéchisme de l'Eglise catholique fasse la distinction entre une colère légitime, une saine colère pourrait-on dire, et une colère destructrice. J'observe que ce n'est pas le cas mais peut-être avez-vous d'autres éléments à porter à ma connaissance Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Lun 14 Mai 2012, 16:39

:hello:

bigsam68 a écrit:
que Jésus ne se serait jamais mis en colère

Jésus s'est déjà mis en colère:

"On lui présentait des petits enfants pour qu'il les touchât, mais les disciples les rabrouèrent. Ce que voyant, Jésus se fâcha et leur dit : "Laissez les petits enfants venir à moi ; ne les empêchez pas, car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume de Dieu. En vérité je vous le dis : quiconque n'accueille pas le Royaume de Dieu en petit enfant, n'y entrera pas." (Marc 10, 13-15)

Et il dit à propos de la colère:

"Vous avez entendu qu'il a été dit aux ancêtres : Tu ne tueras point ; et si quelqu'un tue, il en répondra au tribunal. Eh bien ! moi je vous dis : Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal ; mais s'il dit à son frère : Crétin ! il en répondra au Sanhédrin ; et s'il lui dit : Renégat ! , il en répondra dans la géhenne de feu." (Matthieu 5, 21-22)
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Lun 14 Mai 2012, 16:53

Mais surtout la vraie colère de Jésus selon l'évangile, c'est quand il chasse les marchand du temple: IL les a bien fouetté, renversé leur marchandises etc..
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Lun 14 Mai 2012, 17:14

Je vous livre encore deux autres textes du Nouveau Testament qui abordent la question de la colère.

Le premier passage se trouve dans l'épître aux Ephésiens 4;26: "Quand vous vous mettez en colère, ne commettez pas de péché. Votre colère doit cesser avant le coucher du soleil" (Version Parole de vie). Ce verset admet qu'il est possible de se mettre en colère et ne dit pas que cela serait répréhensible. Saint Paul ne prône pas la censure ou le refoulement de la colère. En revanche, il prévient que la colère ne doit pas nous entraîner à pécher, c'est-à-dire à commettre des actes injustes. La colère n'est pas un péché en soi mais s'il elle nous porte à causer du tort au prochain et à lui faire du mal, alors nous commettons un péché. Il ne s'agit donc pas de supprimer la colère mais d'apprendre à l'exprimer de manière adaptée et constructive. Il nous prévient aussi qu'il convient de ne pas entretenir la colère. En effet, cultiver la colère engendre du ressentiment et conduit au désir de vengeance. Pour autant, on ne peut pas soutenir que la colère est un désir de vengeance.

Le second passage se trouve dans l'épître de S. Jacques 1;19-20: "Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère; car la colère de l'homme n'accomplit pas la justice de Dieu". Ici aussi on retrouve la sagesse biblique de la modération et de la maîtrise de soi. Lent à la colère (comme Dieu l'est) ne signifie pas sans colère et un homme sans colère est-il encore un homme ? Savoir écouter et comprendre évite certes les malentendus qui produisent des colères inutiles. Parler beaucoup et écouter peu mène à la colère et empêche la compréhension mutuelle. Plus nous nous écoutons les uns les autres et plus nous nous comprenons les uns les autres. Plus nous nous comprenons les uns les autres et plus nous nous apprécions les uns les autres. La compréhension et l'estime accomplit sans aucun doute davantage la justice divine que la colère qui traduit toujours un disfonctionnement dans la relation souvent suscitée par un comportement inapproprié.

Si mon mari me trompe ai-je le droit d'être la colère ou est-ce un péché mortel et un vice capital ? Si mon enfant est désobéissant ai-je le droit d'être en colère ou est-ce un péché mortel et un vice capital ? Si un automobiliste me lance des noms d'oiseaux ai-je le droit d'être en colère ou est-ce un péché mortel et un vice capital ? Si quelqu'un ne me traite pas avec respect et à ma juste valeur n'ai-je pas le droit d'être en colère ou est-ce un péché mortel et un vice capital ? etc.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Lun 14 Mai 2012, 17:25

Simon1976 a écrit:
:hello:

bigsam68 a écrit:
que Jésus ne se serait jamais mis en colère

Jésus s'est déjà mis en colère:

"On lui présentait des petits enfants pour qu'il les touchât, mais les disciples les rabrouèrent. Ce que voyant, Jésus se fâcha et leur dit : "Laissez les petits enfants venir à moi ; ne les empêchez pas, car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume de Dieu. En vérité je vous le dis : quiconque n'accueille pas le Royaume de Dieu en petit enfant, n'y entrera pas." (Marc 10, 13-15)

Et il dit à propos de la colère:

"Vous avez entendu qu'il a été dit aux ancêtres : Tu ne tueras point ; et si quelqu'un tue, il en répondra au tribunal. Eh bien ! moi je vous dis : Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal ; mais s'il dit à son frère : Crétin ! il en répondra au Sanhédrin ; et s'il lui dit : Renégat ! , il en répondra dans la géhenne de feu." (Matthieu 5, 21-22)

Cher Simon,

N'observes-tu aucune contradiction entre les deux passages que tu mentionnes ? Jésus s'est mis en colère par conséquent si on adopte une lecture littérale de Matthieu 5 Jésus est sensé s'inculper lui-même! Ma compréhension de Matthieu 5 est la suivante: Jésus commence par faire référence au meurtre, c'est-à-dire à un acte délibéré qui vise a attenté à l'intégrité physique d'une personne. Il poursuit en évoquant la colère et il enchaîne en évoquant l'insulte. Nous sommes donc dans un registre particulier qui n'est pas celui d'une colère juste ou saine face à une injustice mais celui du tort contre le prochain. Jésus semble faire référence à une colère injustifiée qui produit des actes injustes et il ne fait pas allusion à la colère légitime. On ne peut donc pas faire de généralisations outrancières à partir de Matthieu 5 car l'enseignement de la Bible au sujet de la colère est plus nuancé et plus complexe que cela comme le met en évidence les deux passages que j'ai cité et commenté dans mon message précédant salut
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Lun 14 Mai 2012, 17:54

Cher Bigsam,

Attention ! La colère en tant que péché est péché capital, mais pas forcément péché mortel !!!

Le péché capital est à différencier du péché mortel : pour qu'un péché soit mortel, il faut d'abord qu'il y ait matière grave, que vous péchiez librement, et en toute connaissance de cause.

Le péché capital (dérivé de caput : tête) est un péché qui engendre d'autres péchés. Par exemple, si vous vous empiffrez de dinde farcie ce midi, c'est un péché capital de gourmandise (pas de matière grave si un mendiant ne meurt pas de faim à votre porte) qui vous donnera envie de digérer plutôt que d'aller au parc avec vos enfants comme promis (paresse), et après deux heures de délassement au lit, vous penserez à votre femme partie bosser et commetrez le péché d'impureté (voire d'adultère si vous songez à une autre que votre femme).
Et après une journée de ce type, le mal aura pris racine et tentera de vous conquérir plus en profondeur le lendemain, jusqu'à vous faire chuter dans un péché mortel.

Mais si le péché capital conduit doucement au péché mortel, il n'en est pas forcément un.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Lun 14 Mai 2012, 18:05

Et sinon, la colère est un sentiment humain.

Citation :

2/ "La colère est un désir de vengeance. Désirer la vengeance pour
le mal de celui qu'il faut punir est illicite; mais il est louable
d'imposer une réparation pour la correction des vices et le maintien de
la justice. Si la colère va jusqu'au désir délibéré de tuer le prochain
ou d ele blesser grièvement, elle va gravement contre la charité; elle
est péché mortel. Le Seigneur dit: Quiconque se met en colère contre son
frère sera passible du jugement (Mt 5;22)"
La colère pure de tout péché est un désir de justice. Celle-ci n'est donc pas à comparer à celle décrit par le catéchisme comme un péché.

Je vous recommande vivement le livre "Les sept péchés capitaux". Il consacre un chapitre pour chaque péché, en faisant l'analogie avec des films connus.

Si vous avez un tempérament colérique, il sera généralement bon que vous le réprimiez lorsqu'elle arrivera ; inversement, si vous avez un tempérament peu réactif, efforcez-vous (sans exagération) d'être en colère. Le tout est de trouver l'équilibre et la tempérance, afin que ce sentiment porte du bon fruit, et ne se transforme pas en haine, que se soit chez vous comme chez l'autre.

Autrement, je vais vous dire : mon père ne se montre jamais en colère envers ma soeur qui part en vrille : inconsciemment, elle le provoque en surenchérissant les idioties du genre rouler vite ou en sens interdit alors qu'elle n'a plus qu'un point sur son permis et qu'elle n'a plus les moyens de s'en payer un.

Ce qu'il faut bien distinguer, c'est qu'il y a une colère pour l'autre qui est bonne, et une contre l'autre qui est très, très mauvaise. Mais être en colère, c'est montrer à l'autre que ce qu'il nous fait peut nous blesser, et que s'il peut nous blesser, c'est parce qu'on tient à lui.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Lun 14 Mai 2012, 18:17

@raphael Je partage sans réserve ce que vous développez néanmoins je m'interroge sur la raison pour laquelle le catéchisme ne fait aucune allusion à la bonne colère qui semble traduire à première vue un manque de nuance
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Lun 14 Mai 2012, 18:52

bigsam68 a écrit:


Cher Simon,

N'observes-tu aucune contradiction entre les deux passages que tu mentionnes ? Jésus s'est mis en colère par conséquent si on adopte une lecture littérale de Matthieu 5 Jésus est sensé s'inculper lui-même!

Si Jésus s'est mis en colère parce que les disciples empêchaient les enfants de l'approcher, il ne nourrissait sûrement pas de sentiments meurtriers à leur endroit, ni envers les marchand du Temple. La colère de Dieu n'est pas du même ordre que la colère humaine, à mon sens. Jésus était pleinement humain mais sa colère n'était pas du même genre que notre colère... enfin, je sais pas.... Confused
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Lun 14 Mai 2012, 19:55


Les colères de Jésus, à la différence des nôtres, étaient parfaitement pures. Aucune colère injuste et injustifiée en Lui. Aucune trace de péché. C'est probablement une des différences essentielles je ne sais pas quel est l'avis d'Arnaud à ce sujet mais je suis toujours curieux de le connaître. La nature humaine étant affecté par le péché nécessairement ceci à des répercussions sur notre sensibilité. Jésus était parfaitement pur et sans tâche; pour nous la purification est un processus qui ne sera jamais pleinement achevé sur terre. C'est aussi la raison pour laquelle dans le passage de l'Evangile de Matthieu 5 il ne faut pas y lire une condamnation générale du sentiment de colère mais une condamnation de la colère mal orientée. Mais encore une fois je trouve déplorable le silence du catéchisme sur la bonne colère et si vous avez connaissance d'encycliques ou de documents du magistère qui approfondissent cette notion je suis preneur car l'enseignement de l'Eglise ne peut pas se couper à ce point des apports de la psychologie dans ce domaine que certains ne manquent pas de lui reprocher salut
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 15 Mai 2012, 12:57

la bible relate la colère de dieu aussi.
jésus est à mon sens le seul être humain qui puisse se mettre en colère sans pécher, car sa colère est divine.
nous ne sommes pas parfait et des occasions de ressentir de la colère et de l'indignation vont arriver. mais c'est une émotion, naturelle. ce sont nos actes et nos pensées a cause de cette émotion qui nous condamnent . car la bonne attitude est de remettre l'objet de notre colère (justifiée ou non) à dieu et si nous avons pêché en notre cœur de demander pardon, et si c'est en acte, pardon à son prochain. car il ne nous appartient pas de juger mais pour notre part, faire ce que dieu nous aura révélé comme juste.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 15 Mai 2012, 13:09

La colère divine est une colère d'indignation, un cri du coeur pour ceux qui s'écartent de Dieu pour qu'ils reviennent vers lui. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 15 Mai 2012, 18:55

Dans l'ancienne alliance, ça ne rigolait pas trop quand Dieu se mettait en colère... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Foxette



Féminin Messages : 55
Inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 15 Mai 2012, 19:51

Je crois que la colère est dans la nature de l'homme. Qui ne se serait jamais mis en colère? L'apôtre Paul dit dans l' Epître aux Ephésiens : "Si vous vous mettez en colère, ne pêchez point; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne donnez pas accès au diable". La supposition avec "si" indique que cela peut arriver n'importe quand et que cela fait bel et bien partie de la vie quotidienne... Le plus important c'est bien de demander pardon à Dieu (et à ceux qui ont pu subir quelques méfaits...) avec un coeur sincère et de changer d'attitude non??


Zut je viens de voir que Fox a écrit un peu la même pensée que moi.... Désolée, j'avais pas tout lu!! Sad
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 15 Mai 2012, 20:54

Chère Foxette,

J'avoue ne pas très bien suivre votre raisonnement. Vous commencez par postuler que la colère est dans la nature de l'homme et effectivement la colère figure dans la gamme d'émotions que l'homme peut éprouver. Néanmoins, comment faites-vous pour partir du postulat que la colère est dans la nature humaine et pour aboutir à la conclusion qu'il faut changer d'attitude ? La colère face à l'injustice ou face à un affront est légitime il n'y a donc pas à changer d'attitude mais à exprimer ses émotions librement et de manière constructive. Lorsque nous sommes en colère parce qu'on nous a causé du tort nous avons le droit de le faire savoir et c'est même bénéfique car tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime. Le refoulement des émotions n'est certainement pas une démarche qui contribue à l'épanouissement de notre humanité. Quand au fait de demander pardon à Dieu nous n'avons pas à lui demander pardon d'exprimer notre colère sauf si elle est mal orientée. La colère n'est pas un péché en soi mais la limite est de ne pas vouloir faire de mal au prochain.

Je vous laisse avec une réflexion pertinente du pasteur Bernard Delépine de l'église baptiste d'Angers: "Devrions-nous réprimer notre colère parce nous sommes chrétiens ? NON non non ! Comme toute autre personne il est souhaitable que cette colère s'exprime. Elle signifie : "HALTE, là ça suffit, pas plus loin". Elle nous permet de poser des limites."
Revenir en haut Aller en bas
Foxette



Féminin Messages : 55
Inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 15 Mai 2012, 23:28

Cher bigSam,

Il est vrai que la colère doit s'exprimer et que d'un certain point de vue, elle peut être saine. Mais je crois que nous avons affaire à plusieurs sortes de colères, et des colères manifestées à différents degrés.
Ici, je crois que je faisais allusion à la "mauvaise" colère qui s'exprime sous forme de rage, celle qui peut blesser, heurter autrui, la colère comme impulsion, celle qui est destructrice de la paix, récurrente, peut être violente (celle "qui donne accés au diable") .... et je parlais donc de cette nature à la rage trop rapide, non maitrisée que Dieu ne peut que réprouver. Je pense que là, on peut parler de pêché dont il faut se séparer... dans la présence d'un Dieu qui pardonne et qui peut aider à changer cette vilaine nature si l'homme désire s'en débarrasser, voyez vous?

Nous avons le droit, nous chrétiens d'être en colère!! Je le maintiens. Et notre société nous offre mille et une raison de l'être! A nous de trouver l'art d'exprimer les choses avec maitrise, sans explosion ni injure, ce qui nous garde dans la paix et dans la voie de notre Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mer 16 Mai 2012, 01:15

Pr 25:28 a écrit:
Comme une ville forcée et sans murailles, Ainsi est l’homme qui n’est pas maître de lui-même.
Foxette> salut
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9373
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mer 16 Mai 2012, 06:54

Mais comment devenir "maître de soi " ? Nous sommes multiples en nous-mêmes et devons tendre vers l'UN .

David Servan-Schreiber a expliqué que l'intelligence ne fonctionnait vraiment que si elle était allumée par l'émotion .

J'ai fait très vite la parallèle avec l' " antique dragon " de la Bible . Pendant une très longue période , les sauriens , très émotifs , ont régné sur la terre .

A deux reprises , ils ont été détruits de façon cataclysmique . Il n'en reste principalement que les reptiles , les oiseaux , et les lézards petits et moyens ( crocodiles ) .

Le problème de la colère est qu'elle est parfois indispensable mais qu'elle doit pouvoir s'éteindre totalement ou dans sa plus grande partie , dès que l'intelligence est allumée et fonctionne de façon autonome . Quand l'intelligence fonctionne en boucle avec l'émotion , c'est ... la guerre .

Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mer 16 Mai 2012, 18:27

La colère est un péché capital. Ce n'est pas un vice, ni un péché mortel.

Le péché mortel qui découle de la colère, c'est le meurtre.

Normalement, la colère s'exprime par la langue. Parfois, il peut y avoir une bagarre dans une taverne quand les protagonistes sont saouls. Cette bagarre serait-elle un péché véniel?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Ven 18 Mai 2012, 15:07

Raphaël a écrit:
Cher Bigsam,

Attention ! La colère en tant que péché est péché capital, mais pas forcément péché mortel !!!

Le péché capital est à différencier du péché mortel : pour qu'un péché soit mortel, il faut d'abord qu'il y ait matière grave, que vous péchiez librement, et en toute connaissance de cause.

Le péché capital (dérivé de caput : tête) est un péché qui engendre d'autres péchés. Par exemple, si vous vous empiffrez de dinde farcie ce midi, c'est un péché capital de gourmandise (pas de matière grave si un mendiant ne meurt pas de faim à votre porte) qui vous donnera envie de digérer plutôt que d'aller au parc avec vos enfants comme promis (paresse), et après deux heures de délassement au lit, vous penserez à votre femme partie bosser et commetrez le péché d'impureté (voire d'adultère si vous songez à une autre que votre femme).
Et après une journée de ce type, le mal aura pris racine et tentera de vous conquérir plus en profondeur le lendemain, jusqu'à vous faire chuter dans un péché mortel.

Mais si le péché capital conduit doucement au péché mortel, il n'en est pas forcément un.
salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Ven 18 Mai 2012, 15:24

C'est toujours pareil : il y a la saine colère, et la colère qui témoigne que l'on n'accepte pas d'être contredit. Celle-là, faut s'en servir uniquement pour se convertir aux saines colères Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 15:31

Je ne pense pas que la colère soit un péché mais une conséquence émotionnelle du péché (mais lequel ?).

Le CEC 1772 dit que c'est une passion :

"Les principales passions sont l'amour et la haine, le désir et la crainte, la joie, la tristesse et la colère."

et aussi CEC 2302 :

"La colère est un désir de vengeance... Si la colère va jusqu'au désir délibéré de tuer le prochain ou de le blesser grièvement, elle va gravement contre la charité ; elle est péché mortel."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 16:19

Louis a écrit:
Je ne pense pas que la colère soit un péché mais une conséquence émotionnelle du péché (mais lequel ?).

Le CEC 1772 dit que c'est une passion :

"Les principales passions sont l'amour et la haine, le désir et la crainte, la joie, la tristesse et la colère."

et aussi CEC 2302 :

"La colère est un désir de vengeance... Si la colère va jusqu'au désir délibéré de tuer le prochain ou de le blesser grièvement, elle va gravement contre la charité ; elle est péché mortel."

La colère qui devance la raison peut être un péché de faiblesse.

Mais la colère juste, commandée par la raison face à un mal, est un effet de la vertu de force.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 16:37

Jesus s'est mis sacrément en colère!
Même Jean Baptiste.....
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 18:36

Le premier acte de colère dans la Bible c'est Caïn qui tue son frère Abel. La cause est clairement le péché originel (qui n'est pas un péché personnel).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 19:14

Je pensais que la colère était un des péchés capitaux ?

l’orgueil, l'envie, la gourmandise, la luxure, l’avarice, la colère et la paresse.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 19:48

Espérance a écrit:
Je pensais que la colère était un des péchés capitaux ?

l’orgueil, l'envie, la gourmandise, la luxure, l’avarice, la colère et la paresse.

La colère qui nous domine.

Par la colère juste, qu'on domine.

Par exemple quand le pape Jean-Paul II ou le pape François, se rendant à Palerme, avec un regard dur, on menacé de l'enfer les Mafiosi

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 20:53

Arnaud Dumouch a écrit:

La colère qui nous domine.

Justement, si elle nous domine, on n'est pas responsable, ce n'est donc pas un péché.

Que faire pour guérir de la colère ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 20:58

Louis a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

La colère qui nous domine.

Justement, si elle nous domine, on n'est pas responsable, ce n'est donc pas un péché.

Que faire pour guérir de la colère ?

ça, c'est une bonne question Louis ! :sage:

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 20:59

Louis a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

La colère qui nous domine.

Justement, si elle nous domine, on n'est pas responsable, ce n'est donc pas un péché.

Ce n'est pas si simple : il y a des péchés mortels de faiblesse.

Citation :

Que faire pour guérir de la colère ?


Vertus14 ─ La vertu cardinale de force (58 mn) 09 01 2013

La vertu de force intervient face aux difficultés qui empêchent l’acte bon. Elle s’exerce sur les passions de conquête de notre sensibilité (irascible). Analyse de la place du de l’audace, de la crainte, de l’espoir, du désespoir et de la colère dans l’agir humain. Exemples. La force « d’apparence » de l’audacieux, du coléreux.
La force chez la femme s’exerce souvent dans la durée.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 21:21

Arnaud Dumouch a écrit:

Ce n'est pas si simple : il y a des péchés mortels de faiblesse.
Euh! Catéchisme catho

1857 Pour qu’un péché soit mortel trois conditions sont ensemble requises : " Est péché mortel tout péché qui a pour objet une matière grave, et qui est commis en pleine conscience et de propos délibéré "


Donc pas de faiblesse
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 21:28

RenéMatheux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Ce n'est pas si simple : il y a des péchés mortels de faiblesse.
Euh! Catéchisme catho

1857 Pour qu’un péché soit mortel trois conditions sont ensemble requises : " Est péché mortel tout péché qui a pour objet une matière grave, et qui est commis en pleine conscience et de propos délibéré "


Donc pas de faiblesse

Ca c'est la définition du péché mortel "parfait" (le blasphème contre l'Esprit.

Mais si après avoir bu comme un cochon, vous frappez votre femme, puis ensuite vous vous repentez, vous comprendrez que ce péché était mortel et qu'il va falloir s'expliquer, regretter, ne plus recommencer et réparer.

Ce sont ces péchés mortels de faiblesse qui sont, habituellement objet de nos confessions sacramentelles.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 21:41

Arnaud Dumouch a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Ce n'est pas si simple : il y a des péchés mortels de faiblesse.
Euh! Catéchisme catho

1857 Pour qu’un péché soit mortel trois conditions sont ensemble requises : " Est péché mortel tout péché qui a pour objet une matière grave, et qui est commis en pleine conscience et de propos délibéré "


Donc pas de faiblesse

Ca c'est la définition du péché mortel "parfait" (le blasphème contre l'Esprit.

Mais si après avoir bu comme un cochon, vous frappez votre femme, puis ensuite vous vous repentez, vous comprendrez que ce péché était mortel et qu'il va falloir s'expliquer, regretter, ne plus recommencer et réparer.

Ce sont ces péchés mortels de faiblesse qui sont, habituellement objet de nos confessions sacramentelles.
Ah Revoilà le péché favori d'Arnaud What a Face :mdr: Mr. Green :beret:
Il y avait longtemps! :greenange: fumeur rambo
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 21:44

Pour moi, la colère, c'est souvent la "petite goutte qui fait déborder le vase"...
ça ne m'est même jamais arrivé de me confesser pour ça !

Mais par contre, ça amène aussi à ne pas oublier et remettre ça à la première occasion, après avoir bien ruminé. Je pense que là, oui, c'est un péché.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 21:44

C'est réaliste René.

Heureusement que nous ne commettons jamais (du moins vous) des péchés PLEINEMENT LUCIDES (jusque dans leurs conséquences éternelles) et pleinement maîtrisés !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 22:03

Pleinement lucides ne necessitent pas forcement jusque dans leur conséquence éternelles
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 22:08

RenéMatheux a écrit:
Pleinement lucides ne necessitent pas forcement jusque dans leur conséquence éternelles

Alors ce n'est pas pleinement lucide, c'est juste "lucide".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Sam 28 Nov 2015, 22:54

Arnaud Dumouch a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Ce n'est pas si simple : il y a des péchés mortels de faiblesse.
Euh! Catéchisme catho

1857 Pour qu’un péché soit mortel trois conditions sont ensemble requises : " Est péché mortel tout péché qui a pour objet une matière grave, et qui est commis en pleine conscience et de propos délibéré "


Donc pas de faiblesse

Ca c'est la définition du péché mortel "parfait" (le blasphème contre l'Esprit.

Mais si après avoir bu comme un cochon, vous frappez votre femme, puis ensuite vous vous repentez, vous comprendrez que ce péché était mortel et qu'il va falloir s'expliquer, regretter, ne plus recommencer et réparer.

Ce sont ces péchés mortels de faiblesse qui sont, habituellement objet de nos confessions sacramentelles.

L'ivrognerie est un vice, comme l'attrait pour la porno. C'est une faiblesse qui n'est pas comme le péché contre le Saint-Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Dim 29 Nov 2015, 14:21

A mon avis il y a une grosse confusion dans les différentes interventions ci dessus entre la colère qui est une passion ou un mouvement émotionnel, et la colère qui est un acte, une pensée ou une parole qui blesse, qui fait du mal. ( on fat aussi la même confusion entre l'amour qui est un sentiment, et l'amour qui est une oeuvre de la volonté)
Une passion qu'on éprouve n'est en elle même ni bonne , ni mauvaise:

CEC a écrit:
1763 Le terme de " passions " appartient au patrimoine chrétien. Les sentiments ou passions désignent les émotions ou mouvements de la sensibilité, qui inclinent à agir ou à ne pas agir en vue de ce qui est ressenti ou imaginé comme bon ou comme mauvais.
767 En elles-mêmes, les passions ne sont ni bonnes ni mauvaises. Elles ne reçoivent de qualification morale que dans la mesure où elles relèvent effectivement de la raison et de la volonté. Les passions sont dites volontaires, " ou bien parce qu’elles sont commandées par la volonté, ou bien parce que la volonté n’y fait pas obstacle " (S. Thomas d’A., s. th. 2-2, 24, 1). Il appartient à la perfection du bien moral ou humain que les passions soient réglées par la raison (cf. s. th. 2-2, 24, 3

Alors quand j'éprouve un sentiment de colère, c'est une passion donc ce n'est pas un péché. Mais si je cède à cette passion et que je développe en pensé des désirs de faire du mal, ou bien si je me met à proférer des paroles blessantes alors là je commet un péché.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Dim 29 Nov 2015, 14:27

@Bigsam
les passages du CEC que j'ai cité ci-dessus, montre bien à mon avis que le CEC fait bien la différence entre la "colère" qui est un péché et celle qui ne l'est pas
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Lun 30 Nov 2015, 03:26

La plus grande colère de l'histoire vient de Dieu, au point de décider du déluge... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9373
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 01 Déc 2015, 11:14

Le terme " colère de Dieu " , même pour le déluge , est un anthropomorphisme ... ( admissible dans l'ancienne alliance , pas dans la nouvelle ) . Ce sont les hommes qui créent les conditions de leur propre destruction . Dieu en prend acte , parce qu'Il les laisse libres .

Mais dans la nouvelle Alliance , ils sont rachetés par le Sacrifice de Son Fils , quoi qu'ils fassent . Dieu , à la fin des temps , ne les laissera plus se détruire .
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 01 Déc 2015, 13:01

boulo a écrit:
Le terme " colère de Dieu " , même pour le déluge , est un anthropomorphisme ... ( admissible dans l'ancienne alliance , pas dans la nouvelle ) . Ce sont les hommes qui créent les conditions de leur propre destruction . Dieu en prend acte , parce qu'Il les laisse libres .

Mais dans la nouvelle Alliance , ils sont rachetés par le Sacrifice de Son Fils , quoi qu'ils fassent . Dieu , à la fin des temps , ne les laissera plus se détruire .
Z'oubliez la ruine de Jerusalem et aussi le retour des juifs grace à la shoah! neutral
Revenir en haut Aller en bas
alex.martin



Masculin Messages : 125
Inscription : 14/11/2015

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 01 Déc 2015, 14:24

MDR ! le Christ a donc fait pas mal de péchés mortels... bien joué !!!

les marchands du temple, le figuier, les remontrances très vertes dans plus d'un texte (assimilable à de la colère).

Oua... après bad santa, bad Jésus.


Complètement d'accord avec le premier post : la colère n'est que la réaction face à une injustice. Il faut regarder les motivations profondes. C'est ce que peut faire Dieu. Pour nous, c'est plus difficile.
Mais je ne pense définitivement pas qu'on va en enfer pour s'être montré en colère...
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 01 Déc 2015, 15:01

réagir face à une justice avec l'intention et la volonté de rétablir la justice est un bien, et si c'est suite à un sentiment de colère qu'on agit en vue de la justice alors on aura fait bon usage de notre colère.
Mais à mon avis la colère pousse naturellement à faire le mal juste pour être satisfait d'avoir fait du mal à celui qui nous a mise en colère, et si on cède à ce penchant on aura commis un péché grave.
A mon avis les réactions de Jésus qu'on peut qualifier de colèriques étaient guidées par la raison en vue de la justice et non par la passion en vue de faire du mal
Revenir en haut Aller en bas
alex.martin



Masculin Messages : 125
Inscription : 14/11/2015

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 01 Déc 2015, 15:55

ah bon... Jésus en colère c'est la raison et nous c'est le mal :beret:

Faites ce que je dis pas ce que je fais.

Je ne pense pas ! La colère est la colère qu'on soit fils de Dieu fait Homme ou simplement un homme. Elle est la résultante d'un sentiment d'injustice, de dégout, de frustration. Et oui, elle amène le mal... je peux te citer plein d'hommes pendant la seconde guerre mondial qui n'ont jamais fait le mal... jamais. et grâce à eux, le mal s'est répandu encore plus.

d'ailleurs je pense qu'il est possible d'aller en enfer sans avoir jamais été en colère ou sans avoir tuer. Simplement par inaction. lire la parabole des talents.

bref, pécher, pas pécher, ce n'est pas ça qui compte mais la motivation profonde de l'être !

je mets des claques à mes gamins quand je suis en colère... c'est grave docteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 01 Déc 2015, 15:58

alex.martin a écrit:
ah bon... Jésus en colère c'est la raison et nous c'est le mal :beret:

Faites ce que je dis pas ce que je fais.

La colère n'est pas en soi un péché.

C'est la colère motivée par la seule passion qui est un péché de faiblesse.

La colère motivée par l'avarice, ou la jalousie n'est pas comparable à la colère d'un homme qui choisi de défendre une victime en train d'être violée et qui la sauve par son action violente et efficace.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 01 Déc 2015, 16:17

alex.martin a écrit:


je mets des claques à mes gamins quand je suis en colère... c'est grave docteur ?

Oui user de violence en étant motivé par la colère est un signe de faiblesse et c'est un péché grave . Se cacher sous ce qui est présenté comme les colères du Christ pour vous donner bonne conscience ne changera jamais votre mal en bien. Pour preuve si vous êtes en colère contre un mec baraqué vous n'allez pas lui donner une claque, sinon il va se défendre et vous pouvez imaginer la suite. Donc vous abusez de la faiblesse physique et de la soumission de vos enfants pour transformer votre colère en violence gratuite.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 01 Déc 2015, 16:24

l'idiot a écrit:
alex.martin a écrit:


je mets des claques à mes gamins quand je suis en colère... c'est grave docteur ?

Oui user de violence en étant motivé par la colère est un signe de faiblesse et c'est un péché grave . Se cacher sous ce qui est présenté comme les colères du Christ pour vous donner bonne conscience ne changera jamais votre mal en bien. Pour preuve si vous êtes en colère contre un mec  baraqué vous n'allez pas lui donner une claque, sinon il va se défendre et vous pouvez imaginer la suite. Donc vous abusez de la faiblesse physique et de la soumission de vos enfants pour transformer votre colère en violence gratuite.

je ne comprends pas : si je suis en colère contre quelqu'un, ce n'est pas pour cela que je vais m'en prendre aux enfants.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La colère, vice capital et péché mortel ?   Mar 01 Déc 2015, 16:42

Espérance a écrit:


je ne comprends pas : si je suis en colère contre quelqu'un, ce n'est pas pour cela que je vais m'en prendre aux enfants.

Voici ce que je dis: user de violence contre vos enfants en étant motivé par la colère est un abus d'autorité, car si en lieu en place de vos enfants c'était une personne physiquement plus forte que vous, vous n'alliez pas transformer votre colère en violence, et même si votre enfant est grand et costaud, vous allez réfléchir deux fois avant d'user de violence contre lui car il risque de se défendre...
Revenir en haut Aller en bas
 
La colère, vice capital et péché mortel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La colère, vice capital et péché mortel ?
» L'ACÉDIE : une notion chrétienne??
» mon capital santé est en décomposition
» Sermon du Saint Curé d'Ars sur la colère
» Reportage LLG sur Capital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: