DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Dim 06 Mai 2012, 07:17

Bonjour,



Pour mieux comprendre Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, quoi de mieux que de prendre connaissance directement de ses écrits ?

Je conseille fortement : "Histoire d'une âme"
(des millions d'exemplaires vendus,  traduit en trente-cinq langues.)

Elle y explique ce qu’elle appelle la « petite voie », une petite voie, selon elle, toute droite pour aller à Dieu, faite d’humilité et d’absolue confiance dans Sa Miséricorde, un chemin praticable par tous.

Cette autobiographie est sous-titrée "Histoire printanière d'une petite fleur blanche" à cause de l'image de la petite fleur utilisée par sainte Thérèse pour parler d'elle-même.

« Je vais écrire l'histoire de la petite fleur cueillie par Jésus. »


En "état permanent de prière" avec Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

Une neuvaine de demande d'intercession se compose de deux éléments, à la fois distincts et indissociables:

   les prières proprement dites de la neuvaine;
   l'état permanent de prière

Les prières proprement dites de la neuvaine se récitent au moment favorable de la journée, variable d'une personne à l'autre. Elles comprennent:

   La prière du jour
   L'acte d'offrande de sainte Thérèse

On peut y ajouter une dizaine du rosaire, ou tout autre prière, ou encore un texte biblique.

Il est bon, voire indispensable de communier au moins une fois durant la neuvaine. Ou plus souvent, si les circonstances le permettent. La neuvaine offre aussi une bonne occasion de se confesser.

C'est ainsi que pendant la neuvaine on adresse une fois par jour, neuf jours consécutifs, les prières proprement dites de la neuvaine, en nommant les intentions qui la motivent. De plus, on se met en état de prière, de façon permanente.

Source : http://www.missa.org/nstej.php
Avec ce lien vous pourrez trouver une neuvaine à Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus différente de celle proposée plus bas.


Litanies de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus :

Seigneur,
ayez pitié de nous,
Jésus Christ,
ayez pitié de nous,
Seigneur,
ayez pitié de nous,
Jésus Christ,
écoutez-nous,
Jésus Christ,
exaucez-nous,
Sainte Marie du Mont Carmel,                  
priez pour nous,
Saint Joseph,
priez pour nous,
Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, la plus grande sainte des temps modernes,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, patronne de toutes les missions,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, fleur du carmel,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, épouse bien aimée du Christ,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, guérie par la bienheureuse Vierge du sourire,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, remplie de dévotion envers l'Immaculée Mère de Dieu,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, docteur et modèle de l'enfance spirituelle,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, colombe de simplicité,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, guide et maîtresse des petites âmes,
priez pour nous,
Sainte Thérèse cachée dans la face du Seigneur,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, amante de la vie cachée,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, patronne des noviciats,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, modèle d'obéissance,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, qui pour l'amour du Seigneur avez parfaitement méprisé le royaume du monde,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, modèle de la pauvreté,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, lys de chasteté,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, vierge sage,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, miroir de piété,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, qui avez été affamée de l'eucharistie,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, qui avez beaucoup aimé l'office divin,
priez pour nous,
Sainte Thérèse qui avez recherché le temps du silence,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, longtemps éprouvée dans la foi,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, apôtre de la confiance filiale,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, amour dans le cœur de l’Église,  
priez pour nous,
Sainte Thérèse, docteur de l'amour,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, d'une extrême charité envers le prochain,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, secours des prêtres,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, terrible aux démons,
priez pour nous,
Sainte Thérèse, soulagement dans toutes les nécessités,
priez pour nous,
Saintes Thérèse, illustre par d'innombrables miracles
priez pour nous,

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous Seigneur.

V:Priez pour nous Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus.

R:Et comme vous l'avez promis, répandez sur nous une pluie de roses.

Prions :

Seigneur, vous avez dit :
"Si vous ne devenez semblable aux petits enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux";
accordez-nous Seigneur, nous vous en prions, de marcher si bien sur les traces de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus dans l'humilité et la simplicité du coeur que nous obtenions les récompenses éternelles.
Vous qui vivez et régnez dans les siècles de siècles.
Amen


Dernière édition par FreedomForKingKong78 le Dim 26 Jan 2014, 16:01, édité 5 fois (Raison : visibilité titre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Dim 06 Mai 2012, 07:34




Sainte Thérèse de L'Enfant Jésus,
vous qui aviez vos rêves peuplés de courses après des vol de papillons,
faites que la larve rampante que je suis,
qui salie de sa bave tout ce qu'elle touche,
se transforme par votre intercession en papillon,
enfin capable de transmettre le pistil de la Parole
et de faire fleurir en Dieu mon prochain.

FFKK


Prière de la neuvaine

Premier jour


Sainte Thérèse, qui n'avez jamais cherché que la Vérité, prie pour moi.

Seigneur, que par l'intercession de Sainte Thérèse, accorde-moi de mieux comprendre la fragilité des choses de la terre pour rechercher les valeurs essentielles qui demeurent.

Seigneur, par l'intercession de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, aide-moi à devenir meilleur chaque jour et daigne m'accorder la grâce que je sollicite de Ta grande bonté.

1 Notre Père

3 Je vous salue Marie

1 Gloire au Père

Sainte Thérèse prie pour nous.


Deuxième jour

Sainte Thérèse longtemps éprouvée dans votre foi, prie pour moi.

Sainte Thérèse intercède pour moi, afin que ma foi grandisse chaque jour, que ma confiance dans le Seigneur soit toujours plus forte et inébranlable, sachant que Dieu n'abandonne jamais ceux qui viennent à Lui avec foi et confiance.

Seigneur, par l'intercession de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, aide-moi à devenir meilleur chaque jour et daigne m'accorder la grâce que je sollicite de Ta grande bonté.


1 Notre Père

3 Je vous salue Marie

1 Gloire au Père

Sainte Thérèse, prie pour nous.




Troisième jour

Sainte Thérèse, qui avez compris l'humilité du coeur, prie pour moi.

A ton exemple, je veux m'efforcer d'être attentif, accueillant, généreux, principalement envers ceux qui souffrent, je veux chasser de mon coeur l'indifférence et l’égoïsme.

Seigneur, par l'intercession de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, aide-moi à devenir meilleur chaque jour et daigne m'accorder la grâce que je sollicite de Ta grande bonté.


1 Notre Père

3 Je vous salue Marie

1 Gloire au Père

Sainte Thérèse, prie pour nous.



Quatrième jour


Sainte Thérèse, dans le renoncement à soi-même, prie pour moi.

Sainte Thérèse, à ton exemple, je veux m'efforcer d'accomplir de mon mieux, ma tâche quotidienne, d'accepter sans murmurer les difficultés, contrariétés, pour porter ainsi et offrir à Jésus, ma petite croix de chaque jour.

Seigneur, par l'intercession de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, aide-moi à devenir meilleur chaque jour et daigne m'accorder la grâce que je sollicite de Ta grande bonté.



1 Notre Père

3 Je vous salue Marie

1 Gloire au Père

Sainte Thérèse, prie pour nous.



Cinquième jour


Sainte Thérèse, qui n'avez rien donné au Bon Dieu que de l'amour, prie pour moi.

Sainte Thérèse aide moi à mieux comprendre la tendresse, l'amour de notre Père des Cieux, afin que toujours, malgré mes fautes, mes péchés je vienne à Lui sans crainte, avec sincérité, confiant en Son infinie Miséricorde.

Seigneur, par l'intercession de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, aide-moi à devenir meilleur chaque jour et daigne m'accorder la grâce que je sollicite de Ta grande bonté.



1 Notre Père

3 Je vous salue Marie

1 Gloire au Père

Sainte Thérèse, prie pour nous.


Sixième jour


Sainte Thérèse, qui êtes restée patiente et joyeuse dans la souffrance, prie pour moi.

Sainte Thérèse, tu as beaucoup souffert physiquement, moralement, prie très fort pour moi dans l'épreuve, la maladie, la souffrance, la peine, afin que je ne me décourage jamais, sachant que le Seigneur accorde toujours la force et les grâces nécessaires pour supporter et vaincre l'épreuve.

Seigneur, par l'intercession de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, aide-moi à devenir meilleur chaque jour et daigne m'accorder la grâce que je sollicite de Ta grande bonté.



1 Notre Père

3 Je vous salue Marie

1 Gloire au Père

Sainte Thérèse, prie pour nous.



Septième jour

Sainte Thérèse, très fidèle dans les petites choses, prie pour moi.

Dieu veut faire de nous tous Ses enfants, des saints, heureux avec Lui pour toute l'éternité.

Sainte Thérèse, aide-moi à tout faire, même les plus petites choses, avec beaucoup d'amour.

C'est ce que le Seigneur attend de nous.

Seigneur, par l'intercession de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, aide-moi à devenir meilleur chaque jour et daigne m'accorder la grâce que je sollicite de Ta grande bonté.



1 Notre Père

3 Je vous salue Marie

1 Gloire au Père

Sainte Thérèse, prie pour nous.


Huitième jour

Sainte Thérèse qui avez brûlé du zèle de répandre la foi, prie pour moi.

Sainte Thérèse, tu as beaucoup prié et tu as offert toutes tes souffrances pour aider les missionnaires.

Je veux aussi chaque jour, prier le Seigneur, Lui demander de nous donner de nombreux prêtres pour annoncer l’Évangile et porter à toutes et tous, la Bonne Nouvelle du Salut offert à tous les hommes de bonne volonté.

Seigneur par l'intercession de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, aide-moi à devenir meilleur chaque jour et daigne m'accorder la grâce que je sollicite de Ta grande bonté.



1 Notre Père

3 Je vous salue Marie

1 Gloire au Père

Sainte Thérèse, prie pour nous.


Neuvième jour

Sainte Thérèse, remplie de dévotion envers l'Immaculée, Mère de Dieu, prie pour moi.

Sainte Thérèse, tu aimais beaucoup la Très Sainte Vierge Marie; comme toi, je veux prier, lui confier toute ma vie, lui parle tout simplement comme on parle à sa maman, car Marie nous aime tellement, elle est notre mère et veille sur nous.

Son grand désir est de nous aider et de nous conduire à son Fils Jésus.

Seigneur, par l'intercession de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, aide-moi à devenir meilleur chaque jour et daigne m'accorder la grâce de Ta grande bonté.



1 Notre Père

3 Je vous salue Marie

1 Gloire au Père

Sainte Thérèse, prie pour nous.



Dernière édition par FreedomForKingKong78 le Dim 05 Aoû 2012, 14:57, édité 3 fois (Raison : Réorganisation texte)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Dim 06 Mai 2012, 08:19

Merci ! Je la fais.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Jeu 10 Mai 2012, 00:01

Bonsoir,

"Quelle est grande la puissance de la prière !"
Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus.


"Mon Dieu,

Je vous offre toutes les actions que je vais faire aujourd'hui,

Dans les intentions et pour la gloire du Coeur Sacré de Jésus;

Je veux sanctifier les battements de mon coeur,

Mes pensées et mes oeuvres les plus simples en les unissant à Ses mérites infinis,

Et réparer mes fautes en les jetant dans la fournaise de Son amour miséricordieux.

Ô mon Dieu !

Je vous demande pour moi et pour ceux qui me sont chers la grâce d'accomplir parfaitement Votre sainte volonté,
D'accepter pour Votre amour les joies et les peines de cette vie passagère afin que nous soyons un jour réunis dans les cieux pendant toute l'éternité.

Ainsi soit-il.




Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Ven 18 Mai 2012, 23:44

Bonsoir,


Vivre d'amour

Au soir d'Amour, parlant sans parabole
Jésus disait : "Si quelqu'un veut m'aimer
Toute sa vie, qu'il garde ma Parole
Mon Père et moi viendront le visiter.
Et de son coeur faisant notre demeure
Venant à lui, nous l'aimeront toujours ! ...
Rempli de paix, nous voulons qu'il demeure
En notre Amour !"
...

Vivre d'Amour, c'est Te garder Toi-même
Verbe incréé, Parole de mon Dieu,
Ah ! tu le sais, Divin Jésus, je t'aime
L'Esprit d'Amour m'embrase de son feu
C'est en t'aimant que j'attire le Père
Mon faible coeur le garde sans retour.
Ô Trinité ! Vous êtes Prisonnière
De mon Amour ! ...

Vivre d'Amour c'est vivre de ta vie,
Roi glorieux, délice des élus.
Tu vis pour moi, caché dans une hostie
Je veux pour toi me cacher, ô Jésus !
A des amants, il faut de la solitude
Un coeur à coeur qui dure nuit et jour
Ton seul regard fait ma béatitude
Je vis d'amour ! ...

Vivre d'Amour, ce n'est pas sur la terre
Fixer sa tente au sommet du Thabor.
Avec Jésus, c'est gravir le calvaire,
C'est regarder la Croix comme un trésor ! ...
Au ciel je dois vivre de jouissance
Alors l'épreuve aura fui pour toujours
Mais exilée je veux vivre dans la souffrance
Vivre d'Amour.

Vivre d'Amour, c'est donner sans mesure
Sans réclamer de salaire ici-bas
Ah ! sans compter je donne en étant bien sûre
Que lorsqu'on aime on ne calcule pas ! ...
Au coeur Divin, débordant de tendresse
J'ai tout donné ... légèrement je cours
Je n'ai plus rien que ma seule richesse
Vivre d'Amour.

Vivre d'Amour, c'est bannir toute crainte
Tout souvenir des fautes du passé.
De mes péchés je ne vois nulle empreinte,
En un instant l'amour à tout brûlé ...
Flamme divine, ô très douce fournaise !
En ton foyer je fixe mon séjour
C'est en tes feux que je chante à mon aise :
"Je vis d'Amour ! ..."

Vivre d'Amour, c'est garder en soi-même
Un grand trésor en un vase mortel
Mon Bien-Aimé, ma faiblesse est extrême
Ah je suis loin d'être un ange du ciel ! ...
Mais si je tombe à chaque heure qui passe
Me relevant tu viens à mon secours,
A chaque instant tu me donnes ta grâce
Je vis d'Amour.

Vivre d'Amour, c'est naviguer sans cesse
Semant la paix, la joie dans les coeurs
Pilote Aimé, la Charité me presse
Car je vois dans les âmes mes soeurs
La Charité voilà ma seule étoile
A sa clarté je vogue sans détour
J'ai ma devise écrite sur ma voile :
"Vivre d'Amour."

Vivre d'Amour, lorsque Jésus sommeille
C'est le repos sur les flots orageux
Oh ! ne crains pas, Seigneur, que je t'éveille
J'attends en paix le rivage des cieux ...
La foi bientôt déchirera son voile
Mon espérance est de te voir un jour
La Charité enfle et pousse ma voile
Je vis d'Amour ! ...






Dernière édition par FreedomForKingKong78 le Sam 19 Mai 2012, 00:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 19 Mai 2012, 00:04

Vivre d'amour
(suite)

Vivre d'Amour, c'est toi, ô mon Divin Maître
Te supplier de répandre tes feux
En l'âme sainte et sacrée de ton Prêtre
Qu'il soit plus pur qu'un séraphin des cieux ! ...
Ah ! glorifie ton Église Immortelle
A mes soupirs, Jésus, ne sois pas sourd
Moi son enfant, je m'immole pour elle
Je vis d'Amour.

Vivre d'Amour c'est essuyer ta Face
C'est obtenir des pêcheurs le pardon
Ô Dieu d'Amour ! qu'ils rentrent dans ta grâce
Et qu'à jamais ils bénissent ton Nom ...
Jusqu'à mon coeur retentit le blasphème
Pour l'effacer, je veux chanter toujours :
"Ton Nom Sacré, je l'adore et je l'Aime
Je vis d'amour !" ...


Vivre d'Amour, c'est imiter Marie,
Baignant de pleurs, de parfums précieux,
Tes pieds divins qu'elle baise ravie
Les essuyant avec ses longs cheveux ...
Puis se levant, elle brise le vase
Ton Doux Visage elle embaume à son tour.
Moi le parfum dont j'embaume ta Face
C'est mon Amour ! ...

"Vivre d'Amour, quelle étrange folie ! "
Me dit le monde, "Ah ! cessez de chanter,
Ne perdez pas vos parfums, votre vie,
Utilement sachez les employer ! ..."

T'aimer, Jésus, quelle perte féconde ! ...
Tous mes parfums sont à toi sans retour,
Je veux chanter en sortant de ce monde :
"Je meurs d'Amour !"

Mourir d'Amour, c'est un bien doux martyre
Et c'est celui que je voudrais souffrir,
Ô chérubins ! accordez votre lyre,
Car je le sens, mon exil va finir ! ...
Flamme d'Amour, consume-moi sans trêve
Vie d'un instant, ton fardeau m'est bien lourd !
Divin Jésus, réalise mon rêve :
Mourir d'Amour ! ...

Mourir d'Amour, voilà mon espérance
Quand je verrai se briser mes liens
Mon Dieu sera ma Grande Récompense
Je ne veux point posséder d'autres biens.
De son Amour je veux être embrasée
Je veux Le voir, m'unir à Lui toujours
Voilà mon Ciel ... voilà ma destinée :
Vivre d'amour !!! ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 19 Mai 2012, 21:33

Bonsoir,


Mon chant d'aujourd'hui


Ma vie n'est qu'un instant, une heure passagère
Ma vie n'est qu'un seul jour qui m'échappe et qui fuit
Tu le sais, ô mon Dieu ! Pour t'aimer sur la terre
Je n'ai rien qu'aujourd'hui ! ...

Oh ! je t'aime Jésus ! vers toi mon âme aspire
Pour un jour seulement reste mon doux appui.
Viens régner dans mon coeur, donne-moi ton sourire
Rien que pour aujourd'hui !

Que m'importe, Seigneur, si l'avenir est sombre ?
Te prier pour demain, oh non, je ne le puis ! ...
Conserve mon coeur pur, couvre-moi de ton ombre
Rien que pour aujourd'hui.

Si je songe à demain, je crains mon inconstance
Je sens naître en mon coeur la tristesse et l'ennui.
Mais je veux bien, mon Dieu, l'épreuve, la souffrance
Rien que pour aujourd'hui.

Je dois te voir bientôt sur la rive éternelle
Ô Pilote Divin ! dont la main me conduit.
Sur les flots orageux guide en paix ma nacelle
Rien que pour aujourd'hui.

A ! Laisse-moi, Seigneur, me cacher en ta face.
Là je n'entendrai plus du monde le vain bruit
Donne-moi ton amour, conserve-moi ta grâce
Rien que pour aujourd'hui.

Près de ton coeur divin, j'oublie tout ce qui se passe
Je ne redoute plus les craintes de la nuit
Ah ! donne-moi, Jésus, dans ce coeur une place
Rien que pour aujourd'hui.

Pain vivant, Pain du Ciel, divine Eucharistie
Ô Mystère sacré ! que l'Amour a produit ...
Viens habiter mon coeur, Jésus, ma blanche Hostie
Rien que pour aujourd'hui.

Daigne m'unir à toi, Vigne Sainte et sacrée
Et mon faible rameau te donnera son fruit
Et je pourrai t'offrir une grappe dorée
Seigneur dès aujourd'hui.

Cette grappe d'amour, dont les graines sont des âmes
Je n'ai pour la former que ce jour qui s'enfuit
Ah ! donne-moi, Jésus, d'un apôtre les flammes
Rien que pour aujourd'hui.

Ô Vierge Immaculée ! C'est toi ma Douce Étoile
Qui me donnes Jésus et qui m'unit à Lui
Ô Mère ! laisse-moi reposer sous ton voile
Rien que pour aujourd'hui.

Mon Saint Ange gardien, couvre-moi de ton aile
Éclaire de tes feux la route que je suis
Viens diriger mes pas ... aide-moi je t'appelle
Rien que pour aujourd'hui.

Seigneur, je veux te voir, sans voile, sans nuage,
Mais encore exilée, loin de toi, je languis
Qu'il ne me soit caché, ton aimable visage
Rien que pour aujourd'hui.

Je volerai bientôt, pour dire tes louanges
Quand le jour sans couchant sur mon âme aura lui
Alors je chanterai sur la lyre des anges
L’Éternel aujourd'hui ! ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Dim 20 Mai 2012, 23:41

Bonsoir,


Ma Joie :


Il est des âmes sur la terre
Qui cherchent en vain le bonheur
Mais pour moi, c'est tout le contraire
La joie se trouve dans mon cœur,
Cette joie n'est pas éphémère
Je la possède sans retour
Comme une rose printanière
Elle me sourit chaque jour.

Vraiment je suis par trop heureuse
Je fais toujours ma volonté ...
Pourrais-je n'être pas joyeuse
Et ne pas montrer ma gaîté ? ...
Ma joie, c'est d'aimer la souffrance,
Je souris en versant des pleurs
J'accepte avec reconnaissance
Les épines mêlées aux fleurs.

Lorsque le Ciel bleu devient sombre
Et qu'il semble me délaisser,
Ma joie, c'est de rester dans l'ombre
De me cacher, de m'abaisser.

Ma joie, c'est la Volonté Sainte
De Jésus mon unique amour
Ainsi je vis sans nulle crainte
J'aime autant la nuit que le jour.

Ma joie, c'est de rester petite
Aussi quand je tombe en chemin
Je puis me relever bien vite
Et Jésus me prend par la main
Alors le comblant de caresses
Je Lui dit qu'Il est tout pour moi
Et je redouble de tendresses
Lorsqu'Il se dérobe à ma foi.

Si parfois je verse des larmes
Ma joie, c'est de les bien cacher
Oh ! que la souffrance à de charmes
Quand de fleurs on sait la voiler !
Je veux bien souffrir sans le dire
Pour que Jésus soit consolé
Ma joie, c'est de le voir sourire
Lorsque mon cœur est exilé ...

Ma joie, c'est de lutter sans cesse
Afin d'enfanter des élus.
C'est le cœur brûlant de tendresse
De souvent dire à Jésus :
"Pour Toi, mon Divin petit frère
Je suis heureuse de souffrir
Ma seule joie sur cette terre
C'est de pouvoir Te réjouir.

Longtemps encor'je veux bien vivre
Seigneur, si c'est là Ton désir
Dans le Ciel je voudrais Te suivre
Si cela Te faisait plaisir.

L'amour, ce feu de la Patrie
Ne cesse de me consumer
Que me font la mort ou la vie ?
Jésus, ma joie c'est de T'aimer !"

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Lun 21 Mai 2012, 23:32

Bonsoir,

"La plus grande Sainte des temps moderne".
Pie x


Docteur de l’Église, maître spirituel...
Thérèse fut aussi la Grande Amoureuse du Christ.
Lumière, par le père Jean Daujat, sur une clef du message de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus pour notre temps...








La petite voie de l'enfance spirituelle :

" Vous le savez, ma mère, j'ai toujours désiré d'être une sainte, mais hélas ! j'ai toujours constaté, lorsque je me suis comparée aux saints, qu'il y a entre eux et moi la même différence qu'entre une montagne dont le sommet se perd dans les cieux et le grain de sable obscur foulé aux pieds des passants ; au lieu de me décourager, je me suis dit : Le Bon Dieu ne saurait inspirer des désirs irréalisables, je puis donc malgré ma petitesse aspirer à la sainteté ; me grandir, c'est impossible, je dois me supporter telle que je suis avec toutes mes imperfections ; mais je veux chercher le moyen d'aller au Ciel par une petite voie bien droite, bien courte, une petite voie toute nouvelle.

Nous sommes dans un siècle d'invention, maintenant ce n'est plus la peine de gravir les marches d'un escalier, chez les riches un ascenceur le remplace avantageusement.
Moi, je voudrais trouver un ascenceur pour m'élever jusqu'à Jésus, car je suis trop petite pour monter le rude escalier de la perfection.
Alors, j'ai recherché dans les livres saints l'indication de l'ascenceur, objet de mon désir et j'ai lu ces mots sortis de la bouche de la Sagesse éternelle : "Si quelqu'un est TOUT PETIT, qu'il vienne à moi" (Pr 9, 4).
Alors, je suis venue, devinant que j'avais trouvé ce que je cherchais et voulant savoir, ô mon Dieu, ce que vous feriez au tout petit qui répondrait à votre appel.

J'ai continué mes recherches et voici ce que j'ai trouvé : " Comme une mère caresse son enfant, ainsi je vous consolerai, je vous porterai sur mon sein et je vous balancerai sur mes genoux".(Is 66,13-12)
Ah ! Jamais paroles plus tendres, plus mélodieuses ne sont venues réjouir mon âme : l'ascenceur qui doit m'élever jusqu'au Ciel, ce sont vos bras, ô Jésus!
Pour cela je n'ai pas besoin de grandir, au contraire il faut que je reste petite, que je le devienne de plus en plus.
Ô mon Dieu, vous avez dépassé mon attente et moi je veux chanter vos miséricordes."

Manuscrits autobiographiques p.240-241



Pour une étude complète de cette "petite voie" : "L'abandon à Dieu, un chemin de paix à l'école de la petite Thérèse."

Extrait de la préface :
Citation :

«De Thérèse de Lisieux, on peut dire avec conviction que l'Esprit de Dieu a permis à son coeur de révéler directement, aux hommes de notre temps, le mystère fondamental, la réalité de l'Évangile : le fait d'avoir reçu réellement "un esprit de fils adoptifs qui nous fait nous écrier : Abba ! Père !". La "petite voie" est la voie de la "sainte enfance". Dans cette voie, il y a quelque chose d'unique, un génie de sainte Thérèse de Lisieux. Il y a en même temps la confirmation et le renouvellement de la vérité la plus fondamentale et la plus universelle. Quelle vérité du message évangélique est en effet plus fondamentale et plus universelle que celle-ci : Dieu est notre Père et nous sommes ses enfants ?»

Le Père Guibert nous donne donc de plonger dans ce mystère de la filiation divine : la première partie de son ouvrage, plus théologique, se penche sur le thème de la Providence divine et nous invite à la contemplation d'une paternité divine qui n'a rien à voir avec les caricatures auxquelles on la réduit souvent. Pour lui, comme pour toute la grande tradition de l'Église, en particulier saint Thomas d'Aquin qu'il cite fréquemment, la Providence a un dessein d'amour sur chacun de nous et ne cesse de le poursuivre malgré toutes nos résistances. «Tout l'objet de ce livre, écrit-il, réside dans la réponse à cette question : est-ce que je veux entrer dans ce projet d'amour très concret de Dieu sur ma vie, par l'abandon confiant et agissant ?»
[center]


Dernière édition par FreedomForKingKong78 le Jeu 16 Aoû 2012, 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Mar 22 Mai 2012, 13:03

Bonjour,



DUC IN ALTUM :

A Toulouse, une jeune troupe de théâtre née il y a 7 ans joue une pièce de théâtre centrée sur sainte Thérèse de Lisieux.
Par cette expérience, Christelle, la débutante et Hélène, la chef de troupe, vivent leur vocation de missionnaire plus que d'actrice !

Reportage sur le jour du Seigneur :

http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Chroniques/Ainsi-Sont-Ils/Evangelisation/Duc-in-Altum/1-5-l-evangelisation-par-le-theatre

Site de Duc in altum :
http://www.duc-in-altum.fr/


La pièce que nous jouons est adaptée de l'œuvre de Gilbert Cesbron intitulée "Briser la statue".
Il s'agit de briser l'image rose bonbon que nous avons en général de cette sainte.

En voici le résumé :

Prologue :
La pièce se déroule dans le carmel de Lisieux.
Un prêtre fait visiter à deux intellectuels le couvent de Lisieux où a vécu Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.

Moqueurs, nos deux érudits raillent « la médiocrité » de la vie de cette sainte, à l’image de la statue mièvre qui la représente.
Habile, le prêtre leur démontre avec simplicité les grandeurs cachées de sa vie.
Mais une sainte n’a pas besoin de dialectique, c’est par la reconstitution du drame, témoignage vivant, que Gilbert Cesbron entend répondre à ces sceptiques.
Il s’agit de briser la statue, non pas la profaner, mais lui donner chair humaine, la rendre vivante, plus proche de nous qu’on ne le pense.

Acte 1:
Jour de fête, la règle du silence est atténuée.
On assiste à la vie au carmel de Lisieux, ponctuée par de petits incidents et de petits évènements.
Sœur Thérèse enseigne à ses novices.
C’est le temps des petites choses.
Mais derrière la lumière, l’ombre apparaît peu à peu : souffrance de sœur Thérèse qui subit le poids de son corps malade et souffrance des novices qui ne comprennent pas l’attitude détachée de leur maîtresse.
Thérèse les rassure par son amour et sa simplicité.

Acte 2:
Mais lorsqu’elle revient péniblement, seule vers sa cellule, des doutes l’assaillent.
Sa conscience subit alors de profonds tiraillements.
La nuit commence.
Ses tentations vont s’incarner devant nous.
Sœur Thérèse souffre et lutte, contre ses rêves de femmes du monde (représentés par cette Madame Thérèse, cette femme qu'elle aurait été si elle n'était pas rentrée au carmel), contre les désirs, les incompréhensions et les regrets de sa famille (relayés par la figure de son père et de sa sœur Céline), contre ses doutes face à la mort, bref contre Lui, le tentateur.

Acte 3:
Thérèse alitée, reçoit le saint viatique.
Ce sont ses derniers instants, les plus durs mais les plus intenses avant sa communion éternelle avec notre Seigneur.
Terrassée par la douleur physique, angoissée parfois, Sainte Thérèse fait preuve d’un amour extraordinaire, elle pense jusqu’au bout à ses chères petites novices.
Témoignage d’humilité et d’abandon, aucune plainte ne sort de sa bouche, et malgré ses souffrances, elle paraît apaisée.
Lisez quelques-unes de ses phrases à l’heure de son trépas :
« Je veux passer mon ciel à faire du bien sur la terre »,
« Le cachet de la croix… Lui seul existe… Lui seul atteste l’authentique… »,
« Je souffre pour d’autres âmes. »,
« Il fera beau à l’heure de notre mort »,

ce ne sont pas des épitaphes à graver dans le marbre au bas de sa statue, mais des paroles vivantes, qui peut-être résonneront un jour dans le cœur de chacun.



Le 19 octobre 1997, Thérèse, patronne des Missions, fut proclamée docteur de l'Église par Jean-Paul II.
Dans sa lettre apostolique Divini amoris scientia, il expliqua :
« Dans les écrits de Thérèse de Lisieux, sans doute ne trouvons-nous pas, comme chez d’autres docteurs, une présentation scientifiquement organisée des choses de Dieu, mais nous pouvons y découvrir un témoignage éclairé de la foi qui, en accueillant d’un amour confiant la condescendance miséricordieuse de Dieu et le salut dans le Christ, révèle le mystère et la sainteté de l’Église. »

Citations de Thérèse :

· « C’est la confiance et rien que la confiance qui doit nous conduire à l’Amour»

· - Que fais-tu ainsi? Il faudrait dormir?
- Je ne puis pas, je souffre trop! Alors je prie...
- Et que dis-tu à Jésus?
- Je ne lui dis rien, je l'aime!

· Aimer c'est tout donner et se donner soi-même!

· Je ne meurs pas, j'entre dans la Vie!

· C'est la prière, c'est le sacrifice qui font toute ma force. Ce sont mes armes invincibles!

· Que me fait la mort ou la vie... Jésus ma joie c'est de t'aimer.
Je n'ai plus aucun désir, si ce n'est celui d'aimer Jésus à la folie... de l'aimer jusqu'à mourir d'amour!

· Tout est grâce!

· - Tu nous regardera d'en haut?
- Non, je descendrai!!

· Oui, je le sens, lorsque je suis charitable, c'est Jésus seul qui agit en moi.

· Quel festin pourrait offrir une carmélite à ses sœurs si ce n'est un festin spirituel composé de charité aimable et joyeuse?

· Quand j'ai envie de râler pendant un service, je me figure que je sers la sainte famille..alors j'y mets tant d'amour!
Le cœur débordant de tendresse!

· Que je suis incapable de prier ou de pratiquer la vertu, c'est alors le moment de chercher des petites occasions, des riens qui font plaisir à Jésus, un sourire, une parole aimable alors que j'aurais envie de ne rien dire ou d'avoir l'air ennuyé...
Je veux au moins lui dire que je l'aime, ce n'est pas difficile et ça entretient le feu!
· Pour sanctifier chaque moment, il ne faut pas chercher à nous satisfaire, mais à satisfaire les autres!


Dernière édition par FreedomForKingKong78 le Sam 11 Aoû 2012, 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Mer 23 Mai 2012, 20:59

Bonsoir,

[img][/img]


En 2012, lisez l’Histoire d’une âme


Mgr Bernard Lagoutte L’année 2011 a été riche en rencontres, autour de Thérèse et de ses parents bienheureux.
À Lisieux, il y a eu les grands rassemblements des Fêtes traditionnelles, mais aussi les journées avec les enfants, les jeunes, les groupes d’adultes : parmi eux, ont été particulièrement remarquables ceux qui partaient vers les J.M.J. à Madrid (la ville de Lisieux a été sillonnée par ces Brésiliens et ces Mexicains, qui manifestaient joyeusement leur présence !).
Mais Thérèse elle-même s’est déplacée à travers le monde et plus particulièrement en Terre Sainte, en Espagne, en Italie et au Pérou : nous avons suivi à distance l’enthousiasme qui marquait le passage des reliquaires comme celui de la rencontre d’une amie vivante et présente.
Plus inattendu, l’accueil qu’ont reçu les bienheureux Louis et Zélie Martin, notamment en divers diocèses de France en lien avec le choix pastoral des évêques de faire une année de la famille : témoignage d’une sainteté rayonnante offerte à tous, à travers les joies et les peines de la vie quotidienne.

2012 s ‘annonce tout aussi fertile : pour Thérèse, se profile à l’horizon un voyage au Cambodge.
Pour Louis et Zélie, le grand événement va être la Journée Mondiale des Familles à Milan, au début du mois de juin.
Le 19 octobre 2012, ce sera le 15e anniversaire de la déclaration de sainte Thérèse Docteur de l’Église.

Dans le texte qui ouvrait le nouveau siècle (6 janvier 2001), Jean-Paul II se référait à ce 19 octobre :

" La charité est vraiment le « cœur » de l’Église, comme l’avait bien pressenti sainte Thérèse de Lisieux, que j’ai voulu proclamer Docteur de l’Église justement comme experte en scientia amoris : « Je compris que l’Église avait un cœur, et que ce cœur était brûlant d’amour. Je compris que l’Amour seul faisait agir les membres de l’Église […]. Je compris que l’Amour renfermait toutes les vocations, que l’Amour était tout ».


Benoît XVI est sensible au même thème (audience du mercredi 6 avril 2011) :

« Cette science qui voit resplendir dans l’amour toute la vérité de la foi, Thérèse l’exprime principalement dans le récit de sa vie, publié après sa mort sous le titre "Histoire d’une âme".
C’est un livre qui eut immédiatement un immense succès, et qui fut traduit dans de nombreuses langues et diffusé partout dans le monde.
Je voudrais vous inviter à redécouvrir ce petit-grand trésor, ce commentaire lumineux de l’Évangile pleinement vécu !
L’Histoire d’une âme, en effet, est une merveilleuse histoire d’amour, racontée avec une telle authenticité, simplicité et fraîcheur que le lecteur ne peut qu’en être fasciné !
Mais quel est cet Amour qui a rempli toute la vie de Thérèse, de son enfance jusqu’à sa mort ?
Cet Amour possède un Visage, il possède un Nom, c’est Jésus !
La Sainte parle continuellement de Jésus. »


Pour préparer le 15e anniversaire du doctorat de Thérèse, je reprends le propos du Pape Benoît XVI : "lisez, relisez l’Histoire d’une âme."

Par Monseigneur Bernard Lagoutte.
( Recteur de la Basilique de Lisieux.)


Source : site du sanctuaire : http://www.therese-de-lisieux.catholique.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Jeu 24 Mai 2012, 22:16

Bonsoir,

[img][/img]

Une rose effeuillée :


Jésus, quand je te vois soutenu par Ta Mère
Quitter ses bras
Essayer en tremblant sur notre triste terre
Tes premiers pas
Devant Toi je voudrais effeuiller une rose
En sa fraîcheur
Pour que Ton petit pied bien doucement repose
Sur une fleur !



Cette rose effeuillée, c'est la fidèle image
Divin Enfant
Du cœur qui veut pour Toi s'immoler sans partage
A chaque instant.
Seigneur, sur Tes autels plus d'une fraîche rose
Aime à briller
Elle se donne à Toi ... mais je rêve d'autre chose :
"C'est m'effeuiller ! ..."



La rose en son éclat peut embellir Ta fête
Aimable Enfant,
Mais la rose effeuillée, simplement on la jette
Au gré du vent.
Une rose effeuillée sans recherche se donne
Pour n'être plus.
Comme elle avec bonheur à Toi je m'abandonne
Petit Jésus.



L'on marche sans regret sur des feuilles de rose
Et ces débris
Sont un simple ornement que sans art on dispose
Je l'ai compris.
Jésus, pour Ton amour j'ai prodigué ma vie
Mon avenir
Aux regards des mortels rose à jamais flétrie
Je dois mourir ! ...



Pour Toi, je dois mourir, Enfant, Beauté Suprême
Quel heureux sort !
Je veux en m'effeuillant Te prouver que je T'aime
Ô mon trésor ! ...
Sous Tes pas enfantins, je veux avec mystère
Vivre ici-bas
Et je voudrais encor adoucir au Calvaire
Tes derniers pas ! ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 26 Mai 2012, 10:21

Bonjour,



JETER DES FLEURS :


Jésus, mon seul Amour, au pied de Ton calvaire
Que j'aime chaque soir à Te jeter des Fleurs ! ...
En effeuillant pour Toi la rose printanière
Je voudrais essuyer Tes pleurs ...

Jeter des Fleurs, c'est offrir en prémices
Les plus légers soupirs, les plus grandes douleurs.
Mes peines et mes joies, mes petits sacrifices
Voilà mes Fleurs ! ...

Seigneur, de Ta beauté mon âme s'est éprise,
Je veux Te prodiguer mes parfums et mes fleurs
En les jetant pour Toi sur l'aile de la brise
Je voudrais enflammer les cœurs ! ...

Jeter des Fleurs, Jésus, voilà mon arme
Lorsque je veux lutter pour sauver les pécheurs
La victoire est à moi ... toujours je Te désarme
Avec mes Fleurs !!! ...

Les pétales des fleurs, caressent Ton visage
Te disent que mon cœur est à Toi sans retour
De ma rose effeuillée Tu comprends le langage
Et Tu souris à mon amour.

Jeter des Fleurs, redire Tes louanges
Voilà mon seul plaisir en la vallée des pleurs ...
Au Ciel j'irai bientôt avec les petits anges
Jeter des Fleurs ! ...


[img][/img]


Dernière édition par FreedomForKingKong78 le Dim 05 Aoû 2012, 15:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Dim 27 Mai 2012, 02:57

Bonsoir,

[img][/img]

De son grand combat spirituel Ste Thérèse a su faire une poésie, une chanson :

MES ARMES


"Du Tout-Puissant j’ai revêtu les armes
Sa main divine a daigné me parer
Rien désormais ne me cause d’alarmes
De son amour qui peut me séparer ?

A ses côtés, m’élançant dans l’arène
Je ne craindrai ni le fer ni le feu
Mes ennemis sauront que je suis reine
Que je suis l’épouse d’un Dieu !

O mon Jésus, je garderai l’armure.
Que je revêts sous tes yeux adorés
Jusqu’au soir de la vie, ma plus belle parure
Seront mes Vœux sacrés !

O Pauvreté, mon premier sacrifice
Jusqu’à la mort tu me suivras partout
Car je le sais, pour courir dans la lice
L’Athlète doit se détacher de tout
Goûtez, mondains, le remords et la peine
Ces fruits amers de votre vanité.
Joyeusement, moi je cueille en l’arène
Les palmes de la Pauvreté.
Jésus a dit : " C’est par la violence
Que l’on ravit le royaume des Cieux. "
Eh bien ! la Pauvreté me servira de Lance
De Casque glorieux.

La Chasteté me rend la sœur des anges
De ces Esprits purs et victorieux.
J’espère un jour voler en leurs phalanges
Mais dans l’exil je dois lutter comme eux.
Je dois lutter sans repos et sans trêve
Pour mon Epoux le Seigneur des seigneurs
La Chasteté c’est le céleste Glaive
Qui peut lui conquérir les cœurs
La Chasteté c’est mon arme invincible
Mes ennemis par elle sont vaincus
Par elle je deviens, ô bonheur indicible !
L’Epouse de Jésus.

L’ange orgueilleux au sein de la lumière
« S’est écrié : » Je n’obéirai pas !
« Moi je m’écrie dans la nuit de la terre »Je veux toujours obéir ici-bas"
Je sens en moi naître une sainte audace
De tout l’enfer je brave la fureur
L’Obéissance est ma forte Cuirasse
Et le Bouclier de mon cœur
Dieu des Armées, je ne veux d’autres gloires
Que de soumettre en tout ma volonté
Puisque l’Obéissant redira ses victoires
Toute l’Eternité.

Si du Guerrier j’ai les armes puissantes
Si je l’imite et lutte vaillamment
Comme la Vierge aux grâces ravissantes
Je veux aussi chanter en combattant

Tu fais vibrer de ta lyre les cordes
Et cette lyre, ô Jésus, c’est mon cœur
Alors je puis de tes Miséricordes
Chanter la force et la douceur

En souriant je brave la mitraille
Et dans tes bras, ô mon Epoux Divin
En chantant je mourrai sur le champ de bataille
Les Armes à la main !… "


Thérèse ajoute à sa poésie :

« Je vous ai fait sourire…en chantant »mes Armes«, eh bien ! je vais vous faire sourire encore
en vous disant que j’ai, dans mon enfance, rêvé de combattre sur les champs de bataille.
Lorsque je commençais à apprendre l’histoire de France, le récit des exploits de Jeanne d’Arc me ravissait ; je sentais en mon cœur le désir et le courage de l’imiter, il me semblait que le Seigneur me destinait aussi à de grandes choses.
Je ne me trompais pas, mais au lieu de voix du Ciel m’invitant au combat, j’entendis au fond de mon âme une voix plus douce, plus forte encore, celle de l’époux des vierges qui m’appelait à d’autres exploits, à des conquêtes plus glorieuses et dans la solitude du Carmel j’ai compris que ma mission n’était pas de faire couronner un roi mortel mais de faire aimer le Roi du Ciel, de lui soumettre le royaume des cœurs. » (LT 224)



Oui, Elle a vécu ce combat dès son enfance ...

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Lun 28 Mai 2012, 13:26

Bonjour,

Pour prolonger le poème précédent :

[img][/img]

A JEANNE D' ARC



"Quand le Dieu des armées te donnant la victoire
Tu chassas l'étranger et fis sacrer le roi
Jeanne, ton nom devint célèbre dans l'histoire
Nos plus grands conquérants pâlirent devant toi

Mais ce n'était encore qu'une gloire éphémère
Il fallait à ton nom l'auréole des Saints
Aussi le Bien-Aimé t'offrit sa coupe amère
Et tu fus comme Lui rejetée des humains.

Au fond d'un noir cachot, chargée de lourdes chaînes
Le cruel étranger t'abreuva de douleurs
Pas un de tes amis ne prit part à tes peines
Pas un ne s'avança pour essuyer tes pleurs.

Jeanne, tu m'apparais plus brillante et plus belle
Qu'au sacre de ton roi, dans ta sombre prison.
Ce céleste reflet de la gloire éternelle
Qui donc te l'apporta ? Ce fut la trahison.

Ah ! si le Dieu d'amour en la vallée des larmes
N'était venu chercher la trahison, la mort
La souffrance pour nous aurait été sans charmes
Maintenant nous l'aimons, elle est notre trésor."



Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Mar 29 Mai 2012, 13:32

Bonjour,

[img][/img]

Jésus à Béthanie

.

Marie-Madeleine

O Dieu, mon divin Maître,
Jésus, mon seul amour !
A vos pieds je veux être,
J'y fixe mon séjour.
En vain sur cette terre
J'ai cherché le bonheur.
Une tristesse amère
Seule a rempli mon coeur...

Jésus.

Marie, ô Madeleine !
Je suis ton doux Sauveur !
Oubliant toute peine,
Jouis de ton bonheur.
Tes regrets sont extrêmes,
Et mon Coeur te redit
Je sais bien que tu m'aimes,
Ton amour me suffit !

Marie-Madeleine

C'en est trop, mon bon Maître,
Je me sens défaillir...
Que ne puis-je renaître
En ce jour, ou mourir !
Comprenez mes alarmes,
O Jésus, mon Sauveur !
J'ai fait couler vos larmes
Quelle immense douleur!

Jésus

Il est vrai, sur ton âme
J'ai répandu des pleurs;
Mais d'un seul trait de flamme,
Je puis changer les coeurs.
Ton âme, rajeunie
Par mon regard divin,
Dans l'éternelle vie
Me bénira sans fin !

Marie-Madeleine

Jésus, votre amour même
Fait tressaillir mon coeur,
Votre bonté suprême
Augmente ma douleur;
J'ai méconnu vos charmes
Et, dans mon repentir,
Je n'ai plus que des larmes,
Seigneur, à vous offrir !

Jésus

Ces larmes précieuses
Brillent plus à mes yeux
Que les voies lumineuses
Qui sillonnent les cieux
A l'étoile brillante
Scintillante dans l'azur,
Je préfère l'amante
Au coeur devenu pur.

Marie-Madeleine

Quel étonnant mystère !
O mon divin Sauveur,
N'est-il rien sur la terre
Qui charme votre Coeur ?
Les lointaines montagnes,
Le blanc et doux agneau,
Les fleurs de nos campagnes,
Est-il rien de plus beau ?

Jésus

Tu vois la fleur éclose
Et son éclat charmant
Pour moi, je vois la rose
De ton amour ardent.
Cette rose empourprée
A su ravir mon coeur ;
Elle est ma préférée
Entre toute autre fleur.

Marie-Madeleine

L'oiseau, de sa voix pure,
Chante votre grandeur;
Le ruisseau qui murmure
Vous donne sa fraîcheur;
Le lis de la vallée
Vous offre son trésor
Sa blancheur étoilée
De fines perles d'or.


Jésus

Salomon, dans sa gloire,
Etait moins bien paré
Sur son trône d'ivoire
Que ce beau lis nacré;
Les simples pâquerettes
Surpassent le grand roi,
Et toutes ces fleurettes
N'éclosent que pour toi.

Marie-Madeleine

Du virginal cortège
Vous offrant son amour,
Le blanc manteau de neige
Brillera sans retour...
Moi, d'une triste vie,
Je vous offre la fin ;
Hélas ! je l'ai flétrie
Encore à son matin !...

Jésus

Si j'aime, de l'aurore,
Les purs et brillants feux :
Marie... ah ! j'aime encore
Un beau soir radieux.
Ma bonté sans égale
Voudrait que le pécheur
Et l'âme virginale
Reposent sur mon Coeur !

Marie-Madeleine

N'avez-vous pas vos Anges,
Aux sublimes ardeurs ?
Sur leurs blanches phalanges
Répandez vos faveurs !
Moi, pauvre pécheresse,
Je n'ai pas mérité
L'ineffable tendresse
De votre intimité.

Jésus

Bien plus haut que les Anges
Tu monteras un jour;
Ils diront tes louanges,
Enviant ton amour!
Mais il faut sur la terre,
Pour tes frères pécheurs,
Que, vivant solitaire,
Tu m'attires leurs coeurs.

Marie-Madeleine

Seigneur, d'un zèle extrême
Je sens briller mon coeur;
Et votre voix que j'aime
En redouble l'ardeur.
Mais, pour être un apôtre,
Bien trop faible est ce coeur;
Ah! prêtez-moi le vôtre,
Jésus, mon doux Sauveur!


Dernière édition par FreedomForKingKong78 le Mer 30 Mai 2012, 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Mer 30 Mai 2012, 17:47

Bonsoir,

" Enfin j'avais trouvé le repos. Je compris que l'Amour renfermait toutes les vocations, que l'Amour était tout, qu'il embrassait tous les temps et tous les lieux.
Alors je me suis écriée :
Oh Jésus mon amour, ma vocation enfin je l'ai trouvée, ma vocation c'est l'amour.
Ainsi mon rêve sera réalisé ! "


THERESE DE LISIEUX : Docteur de l'Eglise

Par le Père Bernard BRO



On aura écrit sur elle plus de quatre mille sept cents livres.
Et ce n'est pas fini.
Elle est la manne des éditeurs en cette année de son Centenaire.
De Beyrouth à Oslo, de Tokyo à Gardhaïa, ce n'est pas Catherine Deneuve ou Sophie Marceau dont on retrouve la statue, mais Thérèse de Lisieux.
Elle demeure depuis des décennies la Française la plus connue dans le monde.

Un lecteur protestait de ne pas comprendre les poésies de Stéphane Mallarmé l'un des fondateurs de la littérature moderne, mort un an après Thérèse il y aura cent ans. Mallarmé rétorque :

" J'ai mis quinze ans à faire naître ce poème et ce monsieur voudrait le comprendre en deux minutes. "

Au même moment, Thérèse de Lisieux, par son agonie et sa mort, signait son "message".
Or, miracle, Thérèse a tout de suite été comprise, non pas d'abord par les intellectuels, mais par les princes (les six derniers papes) et par le peuple.
Il aura fallu attendre 1953 pour que les universitaires acceptent qu'elle puisse faire l'objet d'une thèse alors que ses écrits étaient avec ceux de l'auteur du Petit Prince les plus répandus en langue française dans le monde, à des millions d'exemplaires, traduits très tôt en russe, chinois, swahili, turc, etc. et plus de soixante langues dont six traductions différentes en anglais.
Cela n'empêche que dans une chronique de La Croix, le 7 décembre dernier encore, l'historien Pierre Pierrard demandait
"Pourquoi veut-on absolument faire de Thérèse un docteur de l’Église?"
témoignant ainsi des lenteurs ou difficultés à saisir l'essentiel du message de Lisieux même chez les historiens spécialistes du XIXe.
C'est vrai que, comme pour un poème de Mallarmé, il y faut plus de deux minutes.
Et cependant c'est si proche.

Plusieurs années auront été nécessaires pour que Rome se décide à reconnaître la valeur d'exception, "doctorale", des deux maîtres de Thérèse de Lisieux : Jean de la Croix et Thérèse d'Avila.
Un mois et demi auront suffi pour que les spécialistes établissent la "position" du dossier pour le doctorat de Thérèse de Lisieux afin qu'il soit approuvé par les cardinaux et le pape.

Voici donc qu'une jeune fille entrée au carmel à quinze ans et morte à vingt-quatre ans fait désormais partie avec deux autres français, saint Bernard de Clairvaux et saint François de Sales, du groupe de ceux qui ont droit au titre prestigieux de "Docteur de l'Eglise".
Trente-troisième personnage de cette illustre corporation où l'on rencontre les génies qui ont enfanté non seulement la pensée chrétienne, mais, on peut le dire, la réflexion la plus aigüe de l'héritage philosophique occidental : les Augustin, Cyrille, Grégoire, Hilaire, Anselme, Bonaventure ou Thomas d'Aquin.
Est-ce parce que contrairement à ce qu'on a pu laisser croire, Thérèse était bien une surdouée ?
A dix-sept ans, Thérèse avait lu et assimilé toute l’œuvre de saint Jean de la Croix, dont la pensée était issue des plus grands théologiens, (ce fut la thèse universitaire de Jean Paul II).
La capacité d'analyse et de synthèse de Thérèse en rendaient coite telle prieure de carmel en visite à Lisieux aussi bien que sa maîtresse des novices ou que ses compagnes.
Ce doctorat serait-il l'expression d'un remords de l'Eglise d'être trop mysogine et de vouloir la promotion des jeunes ?
Il faut peut-être chercher plus loin.

Pour lire l'article en entier :
http://viacrucis.free.fr/therese/bro.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Ven 01 Juin 2012, 23:00

Bonsoir,


Pièce tirée des manuscrits et des poèmes de Sainte Thérèse.

THéATRE
Histoire d'une âme, sainte Thérèse de Lisieux
Diffusé le 16/05/2011 sur KTO : Durée 55 mn

Pour voir la vidéo :
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/a_la_une/theatre-histoire-d-une-ame,-sainte-therese-de-lisieux/00058379

Depuis septembre 2010, la pièce de Michel Pascal Histoire d'une âme, sainte Thérèse de Lisieux connaît un grand succès !
joué par Eva Hernandez (diplômée du Conservatoire), ce monologue retrace le destin de cette femme à la vie courte, ordinaire et pourtant... extraordinaire.
À la fois drôle, profond et émouvant, il attire à chacune de ses représentations des centaines de spectateurs, sans promotion particulière.
Jouée jusqu'ici dans les églises, les hôpitaux ou les prisons, la pièce est désormais programmée dans le monde et partira en tournée prochainement pour plus de 200 représentations jusqu'en 2012 :
Paris Saint-Sulpice, festivals d'Avignon et de Cannes, Mont-Saint-Michel, Vézelay, Marseille, Lourdes, Lisieux, Hollywood, Washington, Jérusalem, Montréal, Afrique, Amérique du Sud...


"Histoire d’une âme, sainte Thérèse de Lisieux"

Une pièce de Michel Pascal, avec Eva Hernandez.

La représentation, tirée des manuscrits et des poèmes de sainte Thérèse, poursuit avec succès son programme de spectacles dans les hôpitaux et les paroisses parisiennes.

Cette pièce dévoile le caractère affirmé de Thérèse qui dépeint sans détour les difficultés de la vie au carmel et le rocher de la foi auquel elle s’agrippe pour échapper au néant du doute dans les dernières heures de sa vie, en proie à la souffrance et la maladie.

L’actrice, Eva Hernandez, a une présence qui s’adresse à chaque spectateur et donne à ce spectacle un relief qui ne peut laisser indifférent.

→ INTENTION générale de mise en scène

L'idée de la mise en scène consiste à entrevoir l'humilité carmélitaine par la petite voie, la sobriété absolue, chère à Thérèse. Une actrice, une chaise. Par le jeu très intérieur d'Eva Hernandez, l'imitation, la gestuelle, la manière d'occuper l'espace vide du plateau, de faire résonner le silence en chaque spectateur, la pièce se veut comme une quête interactive avec le public, où Thérèse parle à chacun de nous. Une invitation à la paix intérieure.

Source : http://sainte-therese.over-blog.com/


Dernière édition par FreedomForKingKong78 le Dim 05 Aoû 2012, 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Mar 12 Juin 2012, 00:20

Bonsoir,


La Rosée divine ou le Lait virginal de Marie :


"Mon doux Jésus, sur le sein de ta Mère

Tu m'apparais tout rayonnant d'amour ;

Daigne à mon cœur révéler le mystère

Qui t'exila du céleste séjour.

Ah ! laisse-moi me cacher sous le voile

Qui te dérobe à tout regard mortel

Près de toi seule, ô matinale étoile,

Mon âme trouve un avant-goût du ciel !



Quand, au réveil d'une nouvelle aurore,

Du soleil d'or on voit les premiers feux,

La tendre fleur qui commence d'éclore

Attend d'en haut un baume précieux

C'est du matin la perle étincelante,

Mystérieuse et pleine de fraîcheur,

Qui, produisant une sève abondante,

Tout doucement fait entr'ouvrir la fleur.



C'est toi, Jésus, la Fleur à peine éclose.

Je te contemple à ton premier éveil ;

C'est toi, Jésus, la ravissante rose,

Le frais bouton, gracieux et vermeil.

Les bras si purs de ta Mère chérie

Forment pour toi : berceau, trône royal.

Ton doux soleil, c'est le sein de Marie,

Et ta rosée est le lait virginal



Mon Bien-Aimé, mon divin petit Frère,

En ton regard je vois tout l'avenir

Bientôt pour moi tu quitteras ta Mère

Déjà l'amour te presse de souffrir !

Mais sur la croix, ô Fleur épanouie !

Je reconnais ton parfum matinal ;

Je reconnais les perles de Marie

Ton sang divin c'est le lait virginal !



Cette rosée, elle est au sanctuaire,

L'Ange voudrait s'en abreuver aussi ;

Offrant à Dieu sa sublime prière,

Comme saint Jean il redit : « Le Voici ! »

Oui, le voici ce Verbe fait Hostie,

Prêtre éternel, Agneau sacerdotal !

Le Fils de Dieu, c'est le Fils de Marie...

Le Pain de l'Ange est le lait virginal!



Le Séraphin se nourrit de la gloire,

Du pur amour et du bonheur parfait;

Moi, faible enfant, je ne vois au ciboire

Que la couleur, la figure du lait.

Mais c'est le lait qui convient à l'enfance,

Du Cœur divin, l'amour est sans égal...

O tendre amour, insondable puissance !


Ma blanche Hostie est le lait virginal !"




2 février 1893
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 16 Juin 2012, 00:02

c'est beau, merci

--------------

[/center]
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 16 Juin 2012, 00:46

Merci à toi Pauline pour ce partage.

Les photographies me sont inconnues pour la plupart et cette version chantée est très belle.

Et au fait, bienvenue sur le forum :hello:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 16 Juin 2012, 13:04

Bonjour,

Sur le site de communion de prière Agape, j'ai trouvé ce sujet écrit par Luce :
http://agape.forumactif.com/t3648-neuvaine-miraculeuse-a-la-rose-a-sainte-therese-de-lisieux

Que je me permets de recopier ici.



La neuvaine "à la rose" de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus


" Très sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit, je vous remercie pour toutes les grâces et faveurs dont vous avez enrichi votre servante Sainte Thérèse de l'enfant Jésus, pendant les 24 années passées sur cette terre et par les mérites de cette Sainte, concédez moi la grâce qu'ardemment je désire (...) si elle est conforme à votre sainte volonté et pour le bien de mon âme. Aidez ma foi et mon espérance

Ô Sainte Thérèse, réalisez encore une fois votre promesse de passer votre ciel à faire du bien sur la terre en permettant que je reçoive une rose comme signe de la grâce que je désire obtenir. "

On récite alors 24 " Gloire soit au Père, au Fils et au Saint Esprit comme il était au commencement, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles, amen "
pour remercier Dieu des dons concédés à la Sainte pendant les 24 années de sa vie sur la terre.
Chaque « Gloria » est suivi de l'invocation suivante :

" Sainte Thérèse de l'enfant Jésus, Priez pour nous".




Petit historique de cette neuvaine

Le Père Pubingan, S.J. le 13 décembre 1925, commença une neuvaine en demandant à la Sainte une grâce importante. Pour savoir s'il était écouté, il demanda un signe. Il voulait recevoir une rose comme garantie d'avoir reçu la grâce. Il ne parla à personne de la neuvaine qu'il était en train de faire. Le 3ème jour, il reçut la rose demandée et obtint la grâce. Il commença une autre neuvaine et reçut une autre rose et une autre grâce. Il diffusa alors la neuvaine miraculeuse. Innombrables sont ceux qui, depuis, ont expérimenté les bienfaits de cette neuvaine. La neuvaine peut être commencée n'importe quel jour du mois. Les dévots et amis de la Sainte la font d'habitude du 9 au 17 de chaque mois.

En union de prières,

Luce

PS : remercions notre administrateur Louis, qui a gentiment accepté de retranscrire pour nous, les paroles de cette neuvaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Dim 17 Juin 2012, 00:34

Bonsoir,

Retrouvez sur cette vidéo le poème de Sainte Thérèse de Lisieux : "C'est Lui qui nous fait désirer" , mis en musique par Sylvie Buisset et la Communauté des Béatitudes, sur l'orgue de la Basilique Sainte Thérèse de Lisieux.




Méditation de la petite Thérèse :


Le mystère de la vocation


"Je ne vais faire qu'une seule chose : commencer à chanter ce que je dois redire éternellement -- « les miséricordes du Seigneur ! » (Ps 88,1)... Ouvrant le Saint Évangile, mes yeux sont tombés sur ces mots :

« Jésus étant monté sur une montagne, il appela à lui ceux qu'il lui plut ; et ils vinrent à lui ».

Voilà bien le mystère de ma vocation, de ma vie tout entière et surtout le mystère des privilèges de Jésus sur mon âme. Il n'appelle pas ceux qui en sont dignes, mais ceux qu'il lui plaît, ou comme le dit saint Paul :

« Dieu a pitié de qui il veut et il fait miséricorde à qui il veut faire miséricorde.
Ce n'est donc pas l'ouvrage de celui qui veut ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde »

(Rm 9,15-16).

Longtemps je me suis demandé pourquoi le bon Dieu avait des préférences, pourquoi toutes les âmes ne recevaient pas un égal degré de grâces, je m'étonnais en le voyant prodiguer des faveurs extraordinaires aux saints qui l'avaient offensé, comme saint Paul, saint Augustin, et qu'il forçait pour ainsi dire à recevoir ses grâces, ou bien en lisant la vie de saints que Notre Seigneur s'est plu à caresser du berceau à la tombe, sans laisser sur leur passage aucun obstacle qui les empêchât de s'élever vers lui...
Jésus a daigné m'instruire de ce mystère.
Il a mis devant mes yeux le livre de la nature et j'ai compris que toutes les fleurs qu'il a créées sont belles...
Il a voulu créer les grands saints qui peuvent être comparés aux lys et aux roses ; mais il en a créé aussi de plus petits et ceux-ci doivent se contenter d'être des pâquerettes ou des violettes destinées à réjouir les regards du bon Dieu lorsqu'il les abaisse à ses pieds.
La perfection consiste à faire sa volonté, à être ce qu'il veut que nous soyons."

Merci à ren118 de son partage sur le site Agapé qui m'a fait découvrir ce texte.
Source : http://agape.forumactif.com/t2968-reflexion-de-la-petite-therese-de-l-enfant-jesus?highlight=th%E9r%E8se
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Lun 18 Juin 2012, 12:11

Bonjour,

Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte-Face (musique Edvin Marton)

http://gloria.tv/?media=14683


Pentecôte 1883, le sourire de Marie (I)

La maladie dont je fus atteinte venait certainement de la jalousie du démon, qui, furieux de cette première entrée au Carmel (sa soeur Marie), voulait se venger sur moi du tort bien grand que ma famille devait lui faire dans l'avenir. Mais il ne savait pas que la Reine du Ciel veillait fidèlement sur sa petite fleur, qu'elle lui souriait d'en haut et s'apprêtait à faire cesser la tempête, au moment même où sa tige délicate et fragile devait se briser sans retour.

A la fin de cette année 1882, je fus prise d'un mal de tête continuel, mais supportable, qui ne m'empêcha pas de poursuivre mes études ; ceci dura jusqu'à la fête de Pâques 1883. A cette époque, papa étant allé à Paris avec Marie et Léonie il nous confia, Céline et moi, à mon oncle et à ma tante

Un soir que je me trouvais seule avec mon oncle, il me parla de maman, des souvenirs du passé, avec une tendresse qui me toucha profondément et me fit pleurer. Ma sensibilité l'émut lui-même; il fut surpris de me voir à cet âge les sentiments que j'exprimais, et résolut de me procurer toutes sortes de distractions pendant les vacances.

Le bon Dieu en avait décidé autrement. Ce soir-là même, mon mal de tête devint d'une violence extrême, et je fus prise d'un tremblement étrange qui dura toute la nuit. Ma tante, comme une vraie mère, ne me quitta pas un instant; elle m'entoura pendant cette maladie de la plus tendre sollicitude, me prodigua les soins les plus dévoués, les plus délicats.

Comment dire la douleur de notre pauvre père, lorsqu'à son retour de Paris il me vit tombée dans cet état désespérant. Il crut bientôt que j'allais mourir; mais Notre-Seigneur aurait pu lui répondre : « Cette maladie ne va pas à la mort, elle est envoyée afin que Dieu soit glorifié (1). » Oui, le bon Dieu fut glorifié dans cette épreuve! Il le fut par la résignation admirable de mon père, il le fut par celle de mes soeurs, de Marie surtout. Qu'elle a souffert à cause de moi ! Combien ma reconnaissance est grande envers cette soeur chérie! Son coeur lui dictait ce qui m'était nécessaire, et vraiment un coeur de mère est bien plus puissant que la science des plus habiles docteurs.

Merci Une minute avec Marie

Sainte Thérèse de Lisieux, Histoire d'une âme, chap III
www.mariedenazareth.com/14305.0.html?&L=0 —
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Ven 22 Juin 2012, 23:09

Bonsoir,

Livre : "Conseils et souvenirs"





MAÎTRESSE DES NOVICES :



Le 20 février 1893, la Révérende Mère Agnès de Jésus, élue Prieure du Carmel de Lisieux, nomma Maîtresse des novices Mère Marie de Gonzague, qu'elle remplaçait à la tête de la Communauté. Peu après, elle demanda à Sœur Thérèse de l'Enfant-Jésus — âgée seulement de vingt ans, mais dont elle connaissait mieux que personne l'intelligence et les vertus de s'occuper discrètement de ses compagnes, de recevoir leurs confidences et de les former à la vie religieuse.

Il n'y avait alors, au noviciat, avec la Sainte, que deux Sœurs (converses) : Sœur Marthe de Jésus et Sœur Marie-Madeleine du Saint-Sacrement. Successivement, entrèrent au Carmel de Lisieux et se joignirent à elles : Sœur Marie de la Trinité, le 16 juin 1894; Sœur Geneviève de la Sainte Face, le 14 septembre 1894, et sa cousine, Sœur Marie de l'Eucharistie, le 15 août 1895.

Le 21 mars 1896, Mère Marie de Gonzague fut réélue Prieure et décida de cumuler cette charge avec celle de Maîtresse des novices. La Révérende Mère Agnès de Jésus lui conseilla de se faire aider le plus possible par Sœur Thérèse de l'Enfant-Jésus qui s'était si parfaitement acquittée de la mission à elle confiée, depuis trois ans. Mère Marie de Gonzague entra facilement dans ces vues et laissa — pratiquement — toute la direction du noviciat à Sœur Thérèse de l'Enfant-Jésus, qui fut donc maîtresse, sans en porter le titre, jusqu'à sa mort, 30 septembre 1897.

Ce n'est qu'après avoir ainsi remplacé Mère Marie de Gonzague, au noviciat — c'est-à-dire à partir de mars 1896 — qu'elle rassemblait, chaque jour, les novices, après vêpres, de deux heures et demie à trois heures (1).

Elle ne leur faisait pas de Conférence proprement dite. Son enseignement n'avait rien de systématique. Elle lisait ou faisait lire quelques passages de la Règle, des Constitutions ou du Coutumier dit « Papier d'exaction », donnait les quelques explications ou précisions qu'elle jugeait utiles, ou répondait aux questions que posaient les jeunes Sœurs, puis reprenait leurs manquements, s'il y avait lieu, et parlait familièrement avec elles sur ce qui pouvait les intéresser à ce moment-là, en fait de spiritualité, ou même de travail en cours.

Dans ses conversations particulières avec les novices, la Sainte donnait les conseils les mieux adaptés à chacune. Elle éclairait les cas de conscience et les difficultés de ses novices selon leurs tendances personnelles, leurs besoins propres, leurs épreuves ou leurs joies actuelles. Il arrivait que tels conseils donnés à l'une n'auraient pu convenir à l'autre. Ceci avait été souligné par la Sainte elle-même. (On remarquera dans le passage suivant un rare don surnaturel de psychologie qui se retrouve dans tout l'exercice de sa fonction auprès des novices) :

« ... J'ai vu d'abord que toutes les âmes ont à peu près les mêmes combats, mais qu'elles sont si différentes d'un autre côté que je n'ai pas de peine à comprendre ce que disait le Père Pichon : « Il y a bien plus de différence entre les âmes qu'il n'y en a entre les visages. » Aussi est-il impossible d'agir avec toutes de la même manière... (1) On sent qu'il faut absolument oublier ses goûts, ses conceptions personnelles et guider les âmes par le chemin que Jésus leur a tracé, sans essayer de les faire marcher par sa propre voie (2).

« ...Qu'arriverait-il si un jardinier maladroit ne greffait pas bien ses arbustes ? S'il ne savait pas reconnaître la nature de chacun et voulait faire éclore des roses sur un pêcher ?... Il ferait mourir l'arbre qui cependant était bon et capable de produire des fruits.
« C'est ainsi qu'il faut savoir reconnaître dès l'enfance ce que le Bon Dieu demande aux âmes, et seconder l'action de sa grâce, sans jamais la devancer ni la ralentir ( 3). »




C'est à propos de l'éducation des enfants que la Sainte faisait ces observations si judicieuses.
Comme elle sut en tenir compte dans cette éducation des âmes qu'est la formation donnée au noviciat !

En s'inspirant aussi de ces remarques, chacun fera, dans ces Conseils et Souvenirs, le choix qui correspond le mieux à ses besoins personnels, car tous ne peuvent convenir indistinctement à chaque lecteur.

Si elle était d'une grande bonté, notre sainte Maîtresse était aussi d'une grande fermeté et ne nous passait absolument rien.
Aussitôt qu'elle s'était aperçue de quel qu'imperfection, elle allait trouver la coupable et, bien que cela lui coûtât beaucoup, rien ne pouvait l'empêcher de faire son devoir.

Un jour, dans un doux épanchement, Sœur Thérèse de l'Enfant-Jésus me dit :

« Le temps que j'ai passé à m'occuper des novices a été pour moi une vie de guerre, de lutte. Le bon Dieu a travaillé pour moi..., je travaillais pour Lui et jamais mon âme n'a tant avancé... Je ne cherchais pas à être aimée, je ne m'occupais pas de ce qu'on pouvait dire ou penser de moi, je ne cherchais qu'à contenter le bon Dieu, sans désirer que mes efforts portent leur fruit. Oui, il faut semer le bien autour de soi, sans s'inquiéter s'il lève. A nous le travail, à Jésus le succès. Ne pas craindre la bataille quand il s'agit du bien du prochain, reprendre en dépit de sa tranquillité personnelle et beaucoup moins dans le but de réussir à ouvrir les yeux des novices, que dans celui de servir le bon Dieu. Et pour qu'une réprimande porte du fruit, il faut que cela coûte de la faire et n'avoir pas une ombre de passion dans le cœur. »



Ce témoignage est exact.
Je remarquais son grand renoncement, sa patience à nous écouter, à nous instruire, sans chercher aucune joie ni distraction.
Je m'apercevais aussi de son désintéressement et du zèle avec lequel elle s'occupait des novices moins bien douées, leur montrant toujours la plus grande affection.
Elle avait le respect des âmes quelles qu'elles soient.

A tout ce que nous lui disions, elle avait une réponse et, pour se faire bien comprendre, citait des textes de la Sainte Écriture ou racontait des histoires qui nous gravaient dans la mémoire les vérités qu'elle voulait nous inculquer.

J'admirais sa grande sagacité pour dépister les ruses de la nature, les divers mouvements de notre âme.
Elle avait, en effet, une perspicacité toute céleste, à tel point qu'on croyait parfois qu'elle lisait dans notre pensée.
On la sentait vraiment inspirée, je la consultais, croyant qu'elle ne pouvait pas se tromper et que le Saint-Esprit parlait par sa bouche, sans cependant que rien sortît de l'ordinaire et qu'elle parût se douter de la grâce qui opérait par elle.


★ ★ ★

1. Selon l'usage d'alors.
1. Manuscrits autobiographiques, C, fol. 23 V°.
2.Id., fol. 22 V°.
3. Ms. A, fol. 53 I°.

À suivre...

Source :
http://messe.forumactif.org/t3715-conseils-et-souvenirs
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 23 Juin 2012, 23:06

Bonsoir,

Un site très intéressant pour celles et ceux qui s'intéresse à la petite Thérèse :

http://www.archives-carmel-lisieux.fr/carmel/index.php?option=com_content&view=article&id=2124&Itemid=101

Vous pourrez y trouver :






Texte de l'image :
Citation :

R° J'ai soif.... Donne-moi à boire!... Jean 19, 28 – 4, 7

Si tu connaissais le Don de Dieu, et quel est Celui qui te dit : « Donne-moi à boire » peut-être lui en aurais-tu demandé et il t'aurait donné, une eau vive!... Celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif et cette eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillit jusqu'à la vie Eternelle...

Seigneur donnez-moi de cette Eau afin que je n'aie plus jamais soif. Jean 4

Seigneur, vous savez bien que je vous aime mais ayez pitié de moi, car je ne suis qu'un pécheur !

Jean 21, 15 - Luc 18, 13



V° (Les trois strophes au verso sont tirées de la poésie 24, str. 10, 25 et 26, avec des variantes.)

Rappelle-toi, qu'au bord de la fontaine
Un voyageur fatigué du chemin
Fit déborder sur la samaritaine
Les flots d'amour, que renfermait son sein.
Ah ! je connais Celui, qui demandait à boire,
Il est le Don de Dieu, la source de la gloire
C'est toi, l'eau qui jaillit Jésus,
Tu nous as dit : « Venez à moi »

Rappelle-toi, de l'amoureuse plainte
Qui sur la Croix, s'échappa de ton cœur,
Ah ! dans le mien, Jésus, elle est empreinte
Et de ta Soif, je partage l'ardeur
Plus je me sens brûlée de tes divines flammes
Plus je suis altérée de te donner des âmes.
Que d'une soif d'amour
Je brûle nuit et jour
Rappelle-toi....

Rappelle-toi,
Jésus,
Verbe de Vie
Que tu m'aimas jusqu'à mourir pour moi
Je veux aussi t'aimer à la folie
Je veux aussi vivre et mourir pour toi...
Tu le sais, ô mon Dieu ! tout ce que je désire
C'est de te faire aimer et d'être un jour martyre...
D'amour, je veux mourir Seigneur de mon désir :
Rappelle-toi.... PN 24


Œuvre de sa sœur Céline.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 06 Oct 2012, 19:04

Bonsoir,




Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Lun 08 Oct 2012, 21:20

Bonsoir,



Sur cette vidéo, retrouvez le beau poème de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, chanté par Sylvie Buisset, et illustré d'icônes et images de la Sainte Face de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 13 Oct 2012, 01:00

Bonsoir,

Poésies de Ste Thérèse de l'Enfant-JESUS et de la Ste Face :


A l'Enfant Jésus :


"Jésus, tu connais mon nom,

Et ton doux regard m'appelle...

Il me dit : « Simple abandon,

Je veux guider ta nacelle. »



De ta petite voix d'enfant,

Oh ! quelle merveille!

De ta petite voix d'enfant

Tu calmes le flot mugissant,

Et le vent.



Si tu veux te reposer,

Alors que l'orage gronde,

Sur mon coeur daigne poser

Ta petite tête blonde.



Que ton sourire est ravissant

Lorsque tu sommeilles!

Toujours avec mon plus doux chant,

Je veux te bercer tendrement,

Bel Enfant!"


_______________________


Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus :

« je passerai mon Ciel à faire du bien sur la terre, je ferai tomber une pluie de Roses… »

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Ven 15 Nov 2013, 22:52

Mon Ciel ici-bas

Jésus, ton ineffable image
Est l'astre qui guide mes pas
Ah ! tu le sais, ton doux Visage
Est pour moi le Ciel ici-bas.
Mon amour découvre les charmes
De ta Face embellie de pleurs
Je souris à travers mes larmes
Quand je contemple tes douleurs....

Oh ! je veux pour te consoler
Vivre ignorée sur cette terre !....
Ta beauté que tu sais voiler
Me découvre tout son mystère.
Vers toi je voudrais m'envoler !....

Ta Face est ma seule Patrie
Elle est mon Royaume d'amour
Elle est ma riante Prairie
Mon doux Soleil de chaque jour
Elle est le Lys de la vallée
Dont le parfum mystérieux
Console mon âme exilée
Lui fait goûter la paix des Cieux.

Elle est mon Repos, ma Douceur
Et ma mélodieuse Lyre....
Ton Visage, ô mon doux Sauveur
Est le Divin bouquet de Myrrhe
Que je veux garder sur mon coeur !...

Ta Face est ma seule richesse
Je ne demande rien de plus
En elle me cachant sans cesse
Je te ressemblerai, Jésus....
Laisse en moi la Divine empreinte
De tes Traits remplis de douceurs
Et bientôt, je deviendrai sainte
Vers toi j'attirerai les coeurs.
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Dim 26 Jan 2014, 15:56

Bonjour,


Pourquoi je t'aime ô Marie :


Je voudrai chanter, Marie, pourquoi je t'aime
Pourquoi ton nom si doux fait tressaillir mon cœur
Et pourquoi la pensée de ta grandeur suprême
Ne saurait à mon âme inspirer de frayeur.
Si je contemplais dans ta sublime gloire
Et surpassant l'éclat de tous les bienheureux
Que je suis ton enfant je ne pourrai le croire
Ô Marie, devant toi, je baisserais les yeux ! [...]

Tu nous aime Marie, comme Jésus nous aime
Et tu consens pour nous à t'éloigner de Lui.
Aimer c'est tout donner et se donner soi-même
Tu voulus le prouver en restant notre appui.
Le Sauveur connaissait ton immense tendresse
Il savait les secrets de ton cœur maternel,
Refuge des pécheurs, c'est toi qu'Il nous laisse
Quand Il quitte la croix pour nous attendre au Ciel. [...]

Bientôt je l'entendrai cette douce harmonie
Bientôt dans le beau Ciel, je vais aller te voir
Toi qui vins me sourire au matin de ma vie
Viens me sourire encore ... mère... voici le soir ! [...]

Je ne crains plus l'éclat de ta gloire suprême
Avec toi j'ai souffert et je veux maintenant
Chanter sur tes genoux, Marie, pourquoi je t'aime
Et redire à jamais que je suis ton enfant ! [...]



Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Ven 14 Fév 2014, 22:40

Bonsoir,

la poésie " ma Joie " chantée par  Sylvie Buisset  Very Happy 



Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Mer 19 Fév 2014, 15:28

Bonjour,


Sainte Thérèse de Lisieux et l'au delà en vidéo tiré d'une émission de radio :

http://fr.gloria.tv/?media=82555


« Je regardais, il y a quelque temps, la mèche d'une petite veilleuse presque éteinte. Une de nos soeurs y approcha son cierge ; et, par ce cierge, tous ceux de la communauté se trouvèrent allumés. Je fis alors cette réflexion : « Qui donc pourrait se glorifier de ses oeuvres? Ainsi, par la faible lueur de cette lampe, il serait possible d'embraser l'univers. Nous croyons souvent recevoir les grâces et les lumières divines par le moyen de cierges brillants ; mais d'où ces cierges tiennent-ils leur flamme ? Peut-être de la prière d'une âme humble et toute cachée, sans éclat apparent, sans vertu reconnue, abaissée à ses propres yeux, près de s'éteindre.
« Oh! que nous verrons de mystères plus tard! Combien de fois ai-je pensé que je devais peut-être toutes les grâces dont j'ai été comblée aux instances d'une petite âme que je ne connaîtrai qu'au ciel !
« C'est la volonté du bon Dieu qu'en ce monde les âmes se communiquent entre elles les dons célestes par la prière, afin que, rendues dans leur patrie, elles puissent s'aimer d'un amour de reconnaissance, d'une affection bien plus grande encore que celle de la famille la plus idéale de la terre.
« Là, nous ne rencontrerons pas de regards indifférents, parce que tous les saints s'entre-devront quelque chose.
« Nous ne verrons plus de regards envieux ; d'ailleurs le bonheur de chacun des élus sera celui de tous. Avec les martyrs, nous ressemblerons aux martyrs ; avec les docteurs, nous serons comme les docteurs ; avec les vierges, comme les vierges ; et de même que les membres d'une même famille sont fiers les uns des autres, ainsi le serons-nous de nos frères, sans la moindre jalousie.
« Qui sait même si la joie que nous éprouverons en voyant la gloire des grands saints, en sachant que, par un secret ressort de la Providence, nous y avons contribué, qui sait si cette joie ne sera pas aussi intense, et plus douce peut-être, que la félicité dont ils seront eux-mêmes en possession ?
« Et, de leur côté, pensez-vous que les grands saints, voyant ce qu'ils doivent à de toutes petites âmes, ne les aimeront pas d'un amour incomparable? Il y aura là, j'en suis sûre, des sympathies délicieuses et surprenantes. Le privilégié d'un apôtre, d'un grand docteur, sera peut-être un petit pâtre ; et l'ami intime d'un patriarche, un simple petit enfant. Oh ! que je voudrais être dans ce royaume d'amour ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Jeu 20 Fév 2014, 23:50

Ce texte est magnifique, Merci   fleur2 

je trouve aussi cette poésie très belle :

L'abandon

Il est sur cette terre
Un arbre merveilleux ;
Sa racine, ô mystère!
Se trouve dans les cieux.
Jamais, sous son ombrage,
Rien ne saurait blesser ;
Là, sans craindre l'orage,
On peut se reposer.
De cet arbre ineffable,
L'amour, voilà le nom ;
Et son fruit délectable
S'appelle l'abandon !

Ce fruit, dès cette vie,
Me donne le bonheur ;
Mon âme est réjouie
Par sa divine odeur.
Ce fruit, quand je le touche,
Me paraît un trésor ;
Le portant à ma bouche,
Il m'est plus doux encor.
Il me donne en ce monde
Un océan de paix ;
En cette paix profonde
Je repose à jamais.

Seul, l'abandon me livre
En tes bras, ô Jésus !
C'est lui qui me fait vivre
Du pain de tes élus ;
A toi je m'abandonne,
O mon divin Epoux !
Et je n'ambitionne
Que ton regard si doux.
Toujours je veux sourire,
M'endormant sur ton Coeur...

Et là, je veux redire
Que je t'aime, Seigneur !
Comme la pâquerette
Au calice vermeil,
Moi, petite fleurette,
Je m'entr'ouvre au soleil.
Mon doux soleil de vie,
O mon aimable Roi!
C'est ta divine Hostie,
Petite comme moi...
De sa céleste flamme
Le lumineux rayon
Fait naître dans mon âme
Le parfait abandon.

Toutes les créatures
Peuvent me délaisser ;
Je saurai sans murmures
Près de toi m'en passer.
Et si tu me délaisses,
O mon divin Trésor !
N'ayant plus tes caresses,
Je veux sourire encor.
En paix je veux attendre.
Doux Jésus, ton retour,
Et sans jamais suspendre
Mes cantiques d'amour !

Non, rien ne m'inquiète,
Rien ne peut me troubler.
Plus haut que l'alouette
Mon âme sait voler !
Au-dessus des nuages,
Le ciel est toujours bleu ;
On touche les rivages
Où règne le bon Dieu !
J'attends en paix la gloire
Du céleste séjour,
Car je trouve au ciboire
Le doux fruit de l’amour!
« L'abandon est le fruit délicieux de l'amour » Saint Augustin
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Jeu 13 Mar 2014, 15:50

Bonjour,

Courte vidéo où des textes de Sainte Thérèse sont mis en musique avec des photos d'elle.

http://gloria.tv/?media=14683
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Mar 05 Aoû 2014, 14:52

Bonjour,

Prière :

"Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus
souvenez-vous de votre promesse
de faire du bien sur la terre,
répandez avec abondance
votre pluie de roses
sur ceux qui vous invoquent,
et obtenez-nous de Dieu
les grâces que nous attendons
de Sa bonté infinie."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 09 Aoû 2014, 15:23

Bonjour,

" Je sens toujours la même confiance audacieuse de devenir une grande Sainte, car je ne compte pas sur mes mérites n'en ayant aucun, mais j'espère en Celui qui est la Vertu, la Sainteté Même.
C'est Lui seul qui se contentant de mes faibles efforts, m'élèvera jusqu'à Lui et, me couvrant de ses mérites infinis, me fera Sainte. "


Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Mer 20 Aoû 2014, 18:33

Bonsoir,

PRIERE N° 20 DE THERESE, POUR OBTENIR L’HUMILITE (JUILLET 1897)

« Je veux donc me mettre au dernier rang (…)
Seigneur, ma faiblesse vous est connue (…) à cette vue je suis tentée de me décourager mais, je le sais, le découragement est aussi de l'orgueil, je veux donc, ô mon Dieu, fonder sur Vous seul mon espérance ; puisque vous pouvez tout, daignez faire naître en mon âme la vertu que je désire.
Pour obtenir cette grâce de votre infinie miséricorde je vous répéterai bien souvent :

‘’ O Jésus, doux et humble de coeur, rendez mon cœur semblable au vôtre ! »

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Dim 31 Aoû 2014, 22:17

Bonsoir,

Chanson créée à partir d'un poême de St Thérèse de l'Enfant Jésus :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Mer 03 Sep 2014, 14:06

Bonjour,

Mon seul amour :

"C'est à Toi seul, Jésus, que je m'attache.
C'est en Tes bras que j'accours et me cache.

Je veux T'aimer comme un petit enfant,
je veux lutter comme un guerrier vaillant,
comme un enfant plein de délicatesse.

Je veux, Seigneur, Te combler de caresses
et dans le champ de mon apostolat,
comme un guerrier, je m'élance au combat !

Ma seule paix, mon seul bonheur
mon seul amour, c'est Toi, Seigneur !"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Mer 24 Sep 2014, 19:03

Bonsoir,

Diaporama en musique + texte :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Mer 24 Sep 2014, 23:37

 


(chanté par Sylvie Buisset)

R : Dans le cœur de l'Église ma mère
Je serai l'Amour
(bis)
 

1. Je n'ai plus de grand désir si ce n'est celui d'aimer
Aimer jusqu'à mourir d'amour.
 
2. A l'extase je préfère la monotonie du sacrifice
Le Christ est mon amour, Il est toute ma vie
 
3. Toi seul, ô Jésus peut contenter mon âme
Car jusqu'à l'infini, j'ai besoin d'aimer

4. Je ne me repens pas de m'être livrée à l'amour
Je n'ai jamais cherché que la Vérité.

Revenir en haut Aller en bas
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 27 Sep 2014, 14:19

Confiance et abandon

Les fautes ne sont pour elle qu’occasion de s’en remettre à Lui : « Le souvenir de mes fautes m'humilie, me porte à ne jamais m'appuyer sur ma force qui n'est que faiblesse, mais plus encore ce souvenir me parle de miséricorde et d'amour. Comment, lorsqu'on jette ses fautes avec une confiance toute filiale dans le brasier dévorant de l'amour, comment ne seraient-elles pas consumées sans retour ? »

http://www.carmeldelisieux.fr/sainte-therese/ses-ecrits/lettres-lettres-correspondants/9-sainte-therese/sa-spiritualite.html


Moi si j'avais commis par Atexia


1. Moi si j'avais commis tous les crimes possibles,
Je garderais toujours la même confiance,
Car je sais bien que cette multitude d'offenses
N'est qu'une goutte d'eau dans un brasier ardent.

2. Oui, j'ai besoin d'un cœur, tout brûlant de tendresse
Qui reste mon appui, et sans aucun retour,
Qui aime tout en moi, et même ma faiblesse,
Et ne me quitte pas, ni la nuit ni le jour.

3. Non, je n'ai pu trouver, nulle autre créature
Qui m'aimât à ce point, et sans jamais mourir,
Car il me faut un Dieu qui prenne ma nature,
Qui devienne mon frère, et qui puisse souffrir.

4. Je ne sais que trop bien que toutes nos justices
N'ont devant ton regard, pas la moindre valeur,
Et pour donner du prix à tous nos sacrifices
Oui, je veux les jeter jusqu'en ton divin cœur.

5. Non, tu n'as pas trouvé créature sans tâche,
Au milieu des éclairs, tu nous donnas ta loi,
Et dans ton cœur sacré, Ô Jésus je me cache
Non, je ne tremble pas, car ma vertu c'est ta Loi.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Jeu 09 Oct 2014, 14:17

pour tous ceux qui aiment Sainte Thérèse ... et Sylvie Buisset



rose rouge   fleur4   rose rouge
Revenir en haut Aller en bas
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Ven 17 Oct 2014, 23:17



" Oh je voudrais chanter Marie pourquoi je t'aime " chanté par le frère carme Pierre Eliane

Revenir en haut Aller en bas
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Dim 26 Oct 2014, 14:38



Revenir en haut Aller en bas
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: A mes petits frères du Ciel   Dim 02 Nov 2014, 11:51



Revenir en haut Aller en bas
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: l'atome de JESUS - Hostie   Sam 08 Nov 2014, 14:51

Revenir en haut Aller en bas
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Lun 10 Nov 2014, 23:40

des fleurs pour consoler Jésus ...  toute petite, Thérèse avait déjà tout compris



St. Therese of Lisieux strewing rose petals in the
path of the Blessed Sacrament in a eucharistic procession


et des fleurs pour toute la Sainte Famille

Revenir en haut Aller en bas
Pauline



Messages : 51
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :   Sam 15 Nov 2014, 15:06

Thérèse : la Charité est la voie excellente qui conduit sûrement à Dieu :


« Recherchez avec ardeur les dons les plus parfaits, mais je vais encore vous montrer une voie plus excellente. Et l'Apôtre- St Paul -  explique comment tous les dons les plus parfaits ne sont rien sans l'Amour... Que la Charité est la voie excellente qui conduit sûrement à Dieu. Enfin j'avais trouvé le repos... »


Revenir en haut Aller en bas
 
Vie, texte, poésie, vidéo, prière et neuvaine de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prière de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte F
» Prière et acte d'offrande de Sainte Thérèse de l'enfant Jésus
» Prière en l'honneur de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et pour solliciter des grâces par son intercession
» Sainte Thérèse de l'Enfant JESUS (Thérèse, Film)
» Prière pour les prêtres par Ste Thérèse de l' Enfant Jésus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: