DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La légitime défense et le travail de la Police

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: La légitime défense et le travail de la Police   Jeu 26 Avr 2012, 12:22

Résumons la question : Un Policier mis en examen pour "HOMICIDE VOLONTAIRE" pour avoir tué un bandit. Or la balle a été reçue dans le dos.

Je mets juste en rouge deux petites phrases amusantes qui permettent de comprendre à quel point la justice est folle.

Autrement dit, une incrimination criminelle qui destine ce Policier à la cours d'Assise est clown

Citation :

Des policiers manifestent sur les Champs-Élysées après s'être vu refuser l'accès au ministère de l'Intérieur, le 25 avril 2012 Crédits photo : BERTRAND LANGLOIS/AFP


Protestant contre la mise en examen d'un de leurs collègues pour homicide volontaire, ils se sont regroupés mercredi soir en un cortège d'une centaine de voitures après un rassemblement similaire à Bobigny.

Une manifestation aussi inhabituelle que spectaculaire. Plusieurs centaines de policiers ont défilé mercredi soir sur les Champs-Élysées à Paris, gyrophares allumés et sirènes hurlantes. Ils protestaient contre la mise en examen pour homicide volontaire d'un de leurs collègues.

L'affaire remonte à samedi soir. À Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, un policier de 33 ans a tiré sur un homme de 28 ans qui était recherché pour n'avoir pas regagné sa prison après une permission de sortie en juin 2010. Son casier judiciaire comporte «onze condamnations, notamment criminelles pour des faits de vols avec arme», selon le parquet.


Le policier a affirmé aux enquêteurs s'être retrouvé face au fuyard, qui «l'aurait alors visé en tendant son bras armé vers lui» et a tiré à quatre reprises contre le jeune homme, décédé peu après.

Une balle dans le dos

Mais la version de la légitime défense invoquée par le fonctionnaire a été mise à mal par les premiers éléments de l'enquête. L'autopsie a révélé que la victime a été tuée par une balle dans le dos et un témoin en voiture a relaté «avoir assisté à une scène de course-poursuite (...) au cours de laquelle un homme faisait feu en direction d'un fuyard», rapporte le parquet. Si l'homme en fuite était armé d'un revolver approvisionné, il n'en a pas fait usage, selon le parquet. Et s'il a lancé une grenade, elle «s'est révélée a posteriori inoffensive».

Très en colère contre la mise en examen de leur collègue pour homicide volontaire, plusieurs centaines de policiers se sont réunis mercredi soir devant la Direction territoriale de la sécurité de proximité (DTSP) à Bobigny. Ils ont ensuite voulu manifester devant le ministère de l'Intérieur, mais en ont été empêchés par des barrages de police. En milieu de soirée, un cortège d'une centaine de véhicules banalisés ou siglés «police» a fait irruption toutes sirènes hurlantes sur les Champs-Élysées.

En fin de soirée, les représentants de trois syndicats de gardiens de la paix ont été reçus au cabinet du ministre de l'Intérieur. Ils ont demandé que le policier, placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer, puisse continuer à toucher son salaire.

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a dit «comprendre l'émotion des policiers de Seine-Saint-Denis, qui exercent un métier d'une extrême difficulté. Il appartient à la justice de faire la lumière sur ce qui s'est passé», a déclaré le ministre. «Le policier mis en examen bénéficie naturellement de la présomption d'innocence et se verra accorder le soutien juridique de l'administration», a ajouté Guéant.

Claude Guéant défend la version de la légitime défense

Revenant sur l'affaire jeudi, Claude Guéant a soutenu la version de la légitime défense. «Nous ne pouvons pas accepter qu'un policier soit d'abord blessé avant d'être en mesure juridiquement de riposter», a-t-il déclaré. «Le fonctionnaire en cause a été mis en examen pour homicide volontaire. J'espère que le parquet fera appel de cette qualification», a-t-il ajouté. «Ce qui s'est passé le 21 avril à Noisy-le-Sec illustre malheureusement l'extrême difficulté du métier de policier».

La veille déjà, l'UMP a accusé «certains juges» de «n'appliquer que la présomption de culpabilité» en oubliant «la présomption d'innocence» face à «certains policiers». Le secrétaire national de l'UMP Bruno Beschizza, un ancien syndicaliste policier, a affirmé «son soutien aux policiers de la Seine-Saint-Denis ayant manifesté mercredi soir». Quant à la mise en examen de leur collègue pour homicide volontaire, elle «peut apparaître incompréhensible dans le cadre de l'interprétation de la légitime défense». Pour lui, «le scandale en Seine-Saint-Denis, ce sont les voyous qui bénéficient trop souvent eux de la culture de l'excuse».

François Hollande pour une «protection administrative»

François Hollande a quant à lui préconisé jeudi que les policiers bénéficient dans ces circonstances d'une «protection administrative» et ne perdent pas leur salaire. «Je sais qu'ils font un travail très difficile, notamment dans un certain nombre de quartiers dans nos villes, notamment en Seine-Saint-Denis, travail qui peut les conduire à se mettre eux-mêmes en danger lorsqu'ils poursuivent des malfaiteurs qui sont prêts à tout», a dit le candidat socialiste à l'Élysée. «Je veux leur dire ma compréhension par rapport à leur colère, de voir leurs moyens réduits», a insisté le député de Corrèze. «En même temps, il y a l'indépendance de la justice, elle est là, personne ne peut la mettre en cause et encore moins celui qui se présente au suffrage des Français pour être leur prochain président de la République», a-t-il observé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Jeu 26 Avr 2012, 15:05

Delirant. clown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Jeu 26 Avr 2012, 15:29

Je pense Arnaud que c'est justement parce que la balle a été reçu dans le dos qu'il est difficile de parler de légitime défense. car on suppose que le bandit était en fuite, donc, il ne menaçait pas le policier. Encore que dans les films, on voit souvent les bandits en fuite, qui continuent de tirer. or étant de biais, pour tirer en fuyant, je ne sait pas si peut recevoir la balle du policier dans le dos.
Il faut reconnaître que les forces de l'ordre font un travail difficile et dangereux, mais la justice aussi doit veiller que les droits de chacun soient respectés, même ceux des criminels.
Justement, l'enquête de la justice montre que le bandit ne s'est pas servit de son arme. On peut parler de panique de la part du policier, en voyant la grenade, ce qui est compréhensible et peut constituer une circonstance atténuante, mais dire que c'est de la légitime défense stricto sensu Non! Le jargon juridique a ses nuances.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Jeu 26 Avr 2012, 15:44

"que les droits de chacun soient respectés, même ceux des criminels"

pas d'accord.
Un criminel en cavale, qui se heurte à des policiers chargés de l'arrêter, n'a pas de droits.
Ou alors, il est clair que nous ne pouvons plus avoir de police.[u]
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Jeu 26 Avr 2012, 15:45

Réponse à mahasaraswati:

C'est mal connaître le réel et le feu de l'action. Un type lance une grenade, la demi seconde d'après il fuit et prend une riposte.

Citation :

Justement, l'enquête de la justice montre que le bandit ne s'est pas servit de son arme.

Non il a juste lancé une grenade qui s'est révélée, a posteriori, inoffensive.

Sale Policier ! Il aurait du le deviner !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Jeu 26 Avr 2012, 16:11

De toute façon, l'excuse de légitime défense est inadaptée au travail de policier.

En effet, en théorie il n'y a pas légitime défense lorsque celui qui est accusé avait la possibilité de fuir et qu'il ne l'a pas fait.

Or de part sa fonction, le Policier doit aller au devant du danger, c'est à dire affronter le délinquant pour l'arrêter.

Ainsi le Policier ne peut ni fuir de part son obligation professionnelle ni faire feu.

Cela complique le travail.


Aprés, sur ce point précis, nous disposons de peu d'éléments. Le juge sait peut être des choses que nous ignorons et qu'il est contraint de maintenir secrêtes pour le bien de l'enquête.
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Jeu 26 Avr 2012, 17:21

Oui, Arnaud j'ai bien pris en compte le feu de l'action, c'est pour cela que je parle de panique de la part du policier, ce qui est humain, et de circonstances atténuantes.
Quand quelqu'un meurt après avoir reçu une balle dans le dos dites moi comment on peut qualifier cela si ce n'est pas un meurtre. le juriste est obligé de qualifier les faits suivant un code. Maintenant, reste qu'il est mis en examen, selon les premiers éléments de l'enquête. IL n'est pas encore condamné. La défense aussi certainement fera son travail, et on prendra en compte les arguments de la défense.

@Karl
Vous me faites peur Karl, Comme vous y allez!
Il est clair qu'aucun malfaiteur n'attendra sur place que le policier vienne l'arrêter, il tentera toujours de s'enfuir. Donc, d'après vous si le policier ne peut pas l'arrêter il a le droit de lui tirer dessus et de le tuer? le policier a le droit d'être un assassin sans qu'il soit inquiéter par la justice. Vous vous rendez compte de ce que vous dites?

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Jeu 26 Avr 2012, 17:48

mahasaraswati a écrit:
Oui, Arnaud j'ai bien pris en compte le feu de l'action, c'est pour cela que je parle de panique de la part du policier, ce qui est humain, et de circonstances atténuantes.
Quand quelqu'un meurt après avoir reçu une balle dans le dos dites moi comment on peut qualifier cela si ce n'est pas un meurtre.


Je vous l'ai dit : le type qui tient une arme à la main vous envoie une grenade, vire pour se placer mieux. vous répliquez par un tire automatique. Il s'effondre. Il a pris une balle dans le dos. C'est alors une vraie légitime défense.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Jeu 26 Avr 2012, 18:07

Posséder une arme est une responsabilité importante.
On apprend aux policiers de ne pas s'en servir à la légère: on n'ôte pas la vie d'un homme parce qu'il est un malfaiteur, ni même un meurtrier, du moins pas en France.

Si un homme dangereux est en fuite, je suppose qu'a moins de tirer dans les jambes, un policiers ne devrait pas tirer.

Je ne suis pas inquiet pour l'avenir de ce policier, certes l'accusation d' "homicide volontaire" heurte le bon sens, cependant c'est la catégorie par défaut puisqu'il ne s'agit manifestement pas de légitime défense.
Je pense que la peine sera appropriée.

Quoiqu'il en soit ce qui me choque aussi c'est que des politiciens s'en mêlent. Chacun son boulot.

Imaginez qu'il n'y ait pas condamnation, qu'est ce que ça augurera sur le comportement futur des policiers envers les prochains fuyards ?
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Jeu 26 Avr 2012, 18:18

Fox77 a écrit:
Posséder une arme est une responsabilité importante.
On apprend aux policiers de ne pas s'en servir à la légère: on n'ôte pas la vie d'un homme parce qu'il est un malfaiteur, ni même un meurtrier, du moins pas en France.

Si un homme dangereux est en fuite, je suppose qu'a moins de tirer dans les jambes, un policiers ne devrait pas tirer.

Je ne suis pas inquiet pour l'avenir de ce policier, certes l'accusation d' "homicide volontaire" heurte le bon sens, cependant c'est la catégorie par défaut puisqu'il ne s'agit manifestement pas de légitime défense.
Je pense que la peine sera appropriée.

Quoiqu'il en soit ce qui me choque aussi c'est que des politiciens s'en mêlent. Chacun son boulot.

Imaginez qu'il n'y ait pas condamnation, qu'est ce que ça augurera sur le comportement futur des policiers envers les prochains fuyards ?

salut thumleft
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Jeu 26 Avr 2012, 23:41

Karl a écrit:
"que les droits de chacun soient respectés, même ceux des criminels"

pas d'accord.
Un criminel en cavale, qui se heurte à des policiers chargés de l'arrêter, n'a pas de droits.
Ou alors, il est clair que nous ne pouvons plus avoir de police.[u]

M'étonne de vous ça???
Bien sûr qu'un malfaiteur a toujours des droits.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9343
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 06:32

Eh oui , cher Karl . La loi du talion est conforme à la ( mauvaise ) nature de l'homme mais pas à l'évangile ni à l'idée d'évolution . Nier les droits du criminel , c'est rétrograder .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 08:14

Citation :
Imaginez qu'il n'y ait pas condamnation, qu'est ce que ça augurera sur le comportement futur des policiers envers les prochains fuyards ?
imaginez qu'il y ait condamnation, qu'est ce que çà augurera sur le comportement futur des policiers envers les prochains fuyards? une grenade, çà explose, la légitime défense vaut quand on est soi même en danger mais aussi quand d'autres sont en danger. le fait que l'arme soit factice importe peu, dans la mesure où l'agressé ne peut le savoir. A moins qu'on imagine le scénario suivant : "excusez moi monsieur l'agresseur, pourriez vous me montrer l'arme avec laquelle vous me menacez afin que je puisse constater qu'il ne s'agit pas d'un "jouet"?"
Après on critiquera les policiers qui "laisseront faire". C'est fou ce que les gens peuvent avoir comme critiques contre les forces de l'ordre, qui n'oublions pas sont des êtres humains avant tout, mais quand eux mêmes ou leurs proches sont victimes, le discours change du tout au tout.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 08:54

Citation :
adamev a écrit:
Karl a écrit:
"que les droits de chacun soient respectés, même ceux des criminels"

pas d'accord.
Un criminel en cavale, qui se heurte à des policiers chargés de l'arrêter, n'a pas de droits.
Ou alors, il est clair que nous ne pouvons plus avoir de police.[u]

M'étonne de vous ça???
Bien sûr qu'un malfaiteur a toujours des droits.

Dans un tribunal, oui, mais dans un affrontement armé?
Dans le feu de l'action, il ne me parait pas y avoir de commune mesure entre le policier et le malfaiteur; entre le droit de l'un -la force publique- et l'autre -qui n'est pas dans son droit!
Un récidiviste, en liberté surveillée, tente d'échapper au policier, en le menaçant: on est dans un affrontement; que devait faire le policier? Laisser s'échapper le type? Au risque de le laisser faire des victimes ailleurs?
Pouvons-nous encore avoir une police si, en pleine bagarre, le policier doit évaluer le "degré de dangerosité" de l'arme utilisée pour le menaçer? Et attendre sagement que le malfaiteur (en fuite) soit face à lui?

Je sens bien que cette histoire pose le problème de l'usage parfois abusif des armes par les forces de l'ordre. Elle devrait aussi poser celui des multi-récidivistes et des libertés surveillées abusives, que les policiers ne devraient pas avoir à connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 09:04

Citation :
boulo a écrit:
Eh oui , cher Karl . La loi du talion est conforme à la ( mauvaise ) nature de l'homme mais pas à l'évangile ni à l'idée d'évolution . Nier les droits du criminel , c'est rétrograder .

Où diable voyez-vous la loi du talion entre un dangereux récidiviste qui n'a pas rempli ses obligations de liberté surveillée, et un policier chargé de l'arrêter, et qui, menaçé, fait usage de son arme?
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 10:12

Je ferais partie des personnes qui oseraient penser, bien que fort respectueuses des forces de l'ordre et de leurs missions, ce qui n'est pas le sujet d'ailleurs, que ce n'est pas de la légitime défense que de tirer dans le dos d'une personne en fuite, fût-il un malfrat?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 10:19

Bien sûr que dans le feu de l'action il est difficile de prévoir les réactions des uns comme des autres. Mais la mission des forces de l'ordre est d'appréhender pas de tuer. C'est pour ça qu'est fait leur entrainement.

Le tir à tuer ne peut intervenir qu'en cas de menace directe sur soi ou sur d'autres. Dans le cas présent, et pour autant qu'on ait une restitution exacte de la scène, le malfaiteur tournait le dos au policier qui a dû normalement tirer dans les jambes (cuisses) afin que le saut de l'arme loge la balle dans les fesses. Possible alors que dans le feu de l'action le policier ait ajusté son tir trop haut.

Ma réaction à votre post ne portait que sur votre affirmation "pas de droit" qui est comme on vous l'a dit fausse et inacceptable - quels que soient les crimes commis - Le premier droit est d'avoir un procès équitable... et pour ça vaut mieux être vivant.
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 10:32

une grenade, par définition, n'est elle pas une menace pour tout qui peut être dans le rayon dans lequel elle peut être lancée?
ceci dit, je ne connais pas les conditions dans lesquelles cela c'est passé.

un policier connait les risques de son métier.
le malfrat connait aussi les risques de son "métier".
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 10:51

Il existe trois principaux types de grenades anti personnels
- d'exercice chargées à blanc (plâtre) destinée à faire un écran de fumée.
- offensives chargées à poudre destinées à provoquer un effet de bruit et de souffle pour "assommer" ceux qui les reçoivent.
- défensives (le plus souvent quadrillées) destinées à projeter des éclats et donc à tuer des assaillants.

Il existe d'autres grenades pour des emplois spécifiques : incendiaires, aveuglantes, lacrymo...

Mais évidemment dans le cas précis difficile pour le policier de savoir de quel type était celle du malfaiteur. Il était légitime à penser au pire.

Faites quand même attention qu'il n'y a pas loin de votre "un policier connait les risques de son métier" à "il est payé pour ça" et donc s'il prend un mauvais coup...


Dernière édition par adamev le Ven 27 Avr 2012, 13:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16644
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 11:03

Ce qui me choque toujours quand un policier fait "une bavure", c'est que tout le monde crie au scandale mais lorsqu'un "pôv' petit loulou de banlieue" tire sur un policier qui le pourchasse, ce n'est pas grave...
L'inverse amène des manifestations de soutien au "pôv petit " qui, en général, n'a jamais fait mal à une mouche, d'après sa famille et toujours nombreux amis...

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
MIKAELE



Féminin Messages : 393
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 11:14

Espérance, je pense sincèrement que vous n'êtes pas vraiment impartiale, désolée, les informations se répandent au contraire généralement plutôt en faveur des forces de l'ordre, et bien souvent, l'on peine à savoir l'exacte vérité, vérité qui est parfois très loin de celle que l'on nous a présentée: en clair, nous sommes tous bien manipulés par les médias et le reste, et bien malin qui arrive à démêler le vrai du faux et à se faire une opinion pondérée?
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 11:17

Citation :
Faites quand même attention qu'il n'y a pas loin de votre "un policier connait les risques de son métier" à "il est payé pour ça" et donc s'il prend un mauvais coup...
merci de rectifier. Je voulais surtout mettre en avant que le malfrat SAIT aussi qu'il prend des risques. et donc de rejoindre le commentaire d'Espérance.

Le policier est bien peu payé eu égard aux risques qu'il prend : risques quant à son intégrité physique, bien peu de respect de la part de la population qui pourtant en a bien besoin.
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 11:20

Un "malfrat" qui se "sent coincé" fait tout pour sortir des mailles du filet, y compris accuser les forces de l'ordre et.ou les surveillants de lois spécifiques de tout et n'importe quoi. tous les coups sont permis, il n'ont rien à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16644
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 11:25

MIKAELE a écrit:
Espérance, je pense sincèrement que vous n'êtes pas vraiment impartiale, désolée, les informations se répandent au contraire généralement plutôt en faveur des forces de l'ordre, et bien souvent, l'on peine à savoir l'exacte vérité, vérité qui est parfois très loin de celle que l'on nous a présentée: en clair, nous sommes tous bien manipulés par les médias et le reste, et bien malin qui arrive à démêler le vrai du faux et à se faire une opinion pondérée?

Désolée moi aussi Mikaele, mais les informations me viennent d'amis policiers qui travaillent sur le terrain, dans des conditions parfois très difficiles, comme devoir accompagner les pompiers dans des quartiers jugés "sensibles" où ils sont accueillis avec des jets de pierres.
D'ailleurs, beaucoup de policiers souffrent de dépression.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16644
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 11:26

cath1250 a écrit:
Un "malfrat" qui se "sent coincé" fait tout pour sortir des mailles du filet, y compris accuser les forces de l'ordre et.ou les surveillants de lois spécifiques de tout et n'importe quoi. tous les coups sont permis, il n'ont rien à perdre.

exact Cath mais il y a toujours quelqu'un pour venir le soutenir, le plaindre :x

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 11:29

Hélas, oui, je suis bien placée pour le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 11:34

C'est un fait -il faut être aveugle ou partisan pour ne pas le remarquer- que l'accent est mis depuis trente ans sur les droits et non les devoirs de chacun; le travail des policiers en est rendu particulièrement délicat.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9343
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 12:57

Certes . Mais je peux me faire l'écho du témoignage privé d'un policier qui m'a avoué avoir un jour accidentellement brisé les vertèbres cervicales d'un prévenu et manipulé le récit de l'accident , en accord avec tous les témoins , pour éviter une mise en cause et une pénible reconstitution .
J'ai regretté , devant lui , mais je ne lui ai pas jeté la pierre .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16644
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Ven 27 Avr 2012, 13:33

Oui Boulo, les "bavures" comme vous dites existent et nous ne pouvons pas leur jeter la pierre, c'est vrai, car les conditions de travail sont difficiles.
Pareil pour les gardiens de prisons Crying or Very sad

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Dim 29 Avr 2012, 06:20

Chers amis,

Le policier qui a neutralisé dimanche dernier le braqueur en cavale Amine Bentounsi a été MIS EN EXAMEN POUR HOMICIDE VOLONTAIRE.

Ce père de famille a été suspendu de ses fonctions, et son salaire risque d'être divisé par deux.

C'est ce que nous redoutions. Mais jusqu'au bout, nous avons voulu croire que la Justice n'allait pas oser le faire.

Et voilà que si !!

Mais savez-vous exactement qui était Amine Bentounsi ???

Voici son portrait, publié dans le journal Le Parisien le 27 avril 2012 :

« A 13 ans, Amine Bentounsi était le plus jeune incarcéré de France, après avoir multiplié des vols avec violence. Sa vie n'aura été qu'une succession d'allers-retours en prison. En septembre 1994, notre édition Seine-et-Marne du Parisien titrait « La terreur du quartier n'a que 12 ans ». Il avait alors déjà cambriolé les locaux de l'Opac - l'office HLM -, volé des voitures, agressé deux employées d'un centre social, battu une voisine avec un cric pour lui voler son magnétoscope. (...)

« Il était ingérable, se souvient un animateur. (...) Une fois, il a volé le scooter d'un collègue et a tourné en furie quand on est venu le récupérer. » Une enseignante du quartier se rappelle qu'Amine avait été renvoyé en Algérie, chez sa grand-mère, pour calmer sa dérive : « Il était revenu après avoir brûlé sa maison, ses parents n'ont jamais pu le remettre sur le droit chemin. »

« A 19 ans, Amine escalade à la corde la façade du bâtiment Bleuet, à Collinet, pour braquer le siège de l'Opac. (...) La cour d'assises lui inflige dix ans d'interdiction de séjour à Meaux et quatre mois de prison. Quelques mois plus tard, en octobre 2001, il participe au spectaculaire braquage de la poste de Collinet, qui s'est soldé par une fusillade sur des policiers, au milieu des passants. (...)

« En août 2005, il a braqué avec deux complices le magasin Champion de Saint-Pathus, avec séquestration d'employés. Ce sera sa plus lourde condamnation : dix ans de réclusion, prononcés en 2007. (« Amine était une tête brûlée, un manipulateur », Le Parisien du 27 avril 2012).

C'est donc cet individu ultra-dangereux qui s'est retrouvé face à des policiers, un revolver chargé à la main, dimanche dernier.

Le journal Ouest-France raconte :

« Amine Bentounsi, se serait retranché entre deux voitures avant de braquer un revolver à 6 coups de calibre 35 en direction du policier à pied. Ce dernier aurait fait usage de son arme à quatre reprises en situation de légitime défense, selon lui. L'arme de la victime a été retrouvée avec le barillet plein. »

Et pourtant, un juge a décidé de le poursuivre pour HOMICIDE VOLONTAIRE.

Alors que les premières enquêtes indiquent que la balle a ricoché, et que c'est donc la raison pour laquelle le voyou a été touché dans le dos. Le policier ne lui aurait jamais tiré dans le dos ; selon son avocat.

Cette décision de Justice vous vise personnellement, ainsi que moi-même, et tous nos concitoyens.

En effet, poursuivre les policiers qui ne font que leur travail et se défendent en essayant d'arrêter les délinquants dangereux, est une atteinte directe à notre droit le plus fondamental :

Celui de vivre sans être menacé par des malfaiteurs, et d'être protégé par les forces de l'ordre !!

Mais ce que beaucoup de Français ignorent, c'est qu'une minorité active de magistrats a décidé de prendre parti pour les criminels contre les forces de l'ordre chaque fois que cela leur est possible.

Ils multiplient les remises en liberté de récidivistes, au point d'exaspérer la police et de faire peser une terrible menace sur tous les citoyens.

En revanche, ces mêmes magistrats poursuivent impitoyablement les gendarmes et policiers qui s'avisent de faire leur travail !

le 30 septembre 2009, un magistrat met en examen un policier qui avait tiré au flash ball sur un manifestant qui lui lançait des pavés, à Montreuil (Seine-Saint-Denis) ;
le 4 mai 2010, un magistrat met en examen et incarcère un policier qui avait assommé un délinquant en essayant de faire cesser une bagarre entre deux bandes de jeunes d'une cité de Chambéry. Et comme ce délinquant avait 3,57 grammes d'alcool dans le sang, le policier est poursuivi pour « violence volontaire sur personne vulnérable », ce qui lui fait encourir 10 ans de prison !
le 19 septembre 2010, un magistrat de Montpellier a mis en examen un policier de la brigade anti-criminalité pour violence avec arme. Le policier s'était défendu contre un homme qui l'avait sauvagement agressé dans un parking souterrain, après avoir été surpris en train de crever les pneus d'une voiture. L'individu « de forte corpulence, a sorti un couteau et tenté d'atteindre mon collègue au thorax » a précisé un autre policier présent sur les lieux. Mais pour le juge, pas de doute, c'est le policier qui était dans son tort !!

C'est d'autant plus intolérable que, à l'inverse, les criminels qui agressent les policiers bénéficient souvent d'une scandaleuse impunité :

le 13 août 2010, des repris de justice essayent de tuer un policier à coups de marteau sur la tête, aux Tarterêts. Par chance, ils sont arrêtés. Mais le tribunal décide de les remettre en liberté, sans avoir passé un seul jour en prison ;
le 27 août, des policiers frappent à la porte d'un délinquant notoire, Samir Démiri. Celui-ci les laisse entrer, puis sort soudain un couteau de cuisine qu'il applique sous la gorge d'une policière. Ses collègues parviennent à la protéger et à neutraliser Samir. « Rien ne prouve qu'il a utilisé son couteau avec l'intention de porter un coup », plaide son avocat au tribunal. Un argument qui suffira pour convaincre le tribunal de ne l'envoyer en prison que quelques mois !!
Le 12 août, à Perpignan, trois jeunes ont tabassé des policiers. Le juge les a libérés sans amende, ni dommages intérêts, et sans passer une seule minute en prison !

Résultat, les délinquants hésitent de moins en moins à agresser physiquement les forces de l'ordre :

En 2011, 14 policiers et gendarmes sont morts dans l'exercice de leurs fonctions. Dans le même temps, plus de 10.000 ont été blessés !!

Alors vraiment, j'espère que vous n'allez pas hésiter une seconde pour transmettre ce message partout autour de vous.

Tous les jours, certains magistrats remettent en liberté des délinquants et des criminels dangereux sous prétexte que ceux-ci présenteraient « toutes les garanties de réinsertion ».

Et tous les jours, ces mêmes délinquants et criminels récidivent !

Le 28 février 2012, un homme a été condamné pour la 48e fois, pour vol. Son avocate a demandé la non-application de la peine plancher prévue pour les récidivistes. Une demande immédiatement accordée par le juge ;
Le 30 mars 2012, un homme qui avait été condamné à la perpétuité pour meurtre, et qui était sorti au bout de 17 ans (comme c'est en général le cas), a été arrêté après avoir dévalisé une maison. Le procureur a requis 4 mois de prison ferme. Le tribunal a jugé que c'était encore trop, et l'a condamné à 4 mois de bracelet électronique !

L'assassin de Laetitia Perrais, à Nantes, était un récidiviste qui avait été condamné 15 fois par la Justice, dont deux fois en Cour d'assises, mais qui était totalement libre à 31 ans.

Mais bien entendu, ce n'est jamais la faute de la Justice. Et la minorité active de magistrats laxistes n'est jamais inquiétée.

Dans le cas d'Amine Bentounsi, personne n'a eu l'idée de demander des comptes au juge qui avait laissé sortir un voyou aussi dangereux, pourtant condamné à dix ans de prison en 2007.

En revanche, les syndicats de magistrat trouvent parfaitement normal de mettre en examen le policier qui a risqué sa vie pour le rattraper !!

Vraiment, la coupe est pleine.

C'est pourquoi j'espère que vous allez faire circuler ce message dans tout le pays.
Il est urgent de faire cesser cette dérive perpétrée par une minorité active de magistrats qui appartiennent au « syndicat de la magistrature » (syndicat minoritaire mais très influent).

Au tribunal de Bobigny, où le syndicat de la magistrature est notoirement puissant, le taux de peines plancher fermes pour les récidivistes est de... 2 %, dix fois moins que dans le reste de la France !!!

Et vendredi, la dérive des militants du syndicat de la magistrature vient de franchir un cap intolérable.

Dans un communiqué de presse, le syndicat de la magistrature a appelé officiellement à soutenir un candidat contre un autre (en l'occurrence François Hollande contre Nicolas Sarkozy).

Cette prise de position politique de juges censés être « indépendants » est inouïe. Du jamais vu en démocratie.

Tout cela parce que François Hollande a promis de supprimer deux lois auxquelles le syndicat de la magistrature s'était violemment opposé (parlant de loi « ignominieuses »):

La loi sur les peines plancher, qui imposait des peines minimales aux multi-récidivistes, votée en 2007
La loi sur la rétention de sûreté, qui visait à neutraliser après leur peine les criminels sexuels les plus dangereux, votée en 2008

Tout cela, aussi, parce que Nicolas Sarkozy a fait des engagements que le syndicat de la magistrature juge « populistes » : la construction de 24 000 nouvelles places dans les prisons, et la possibilité pour les victimes de faire appel des jugements (un droit réservé aujourd'hui aux condamnés et au parquet).

Mais peut-on accepter qu'un syndicat de magistrats politisés essaie aujourd'hui de peser sur l'élection présidentielle ?

Le pire, c'est que le nom de « syndicat de la magistrature » risque d'induire en erreur les citoyens qui pourraient penser de bonne foi que c'est le syndicat modéré et majoritaire !
C'est pourquoi, aujourd'hui, à quelques jours du scrutin, il est de notre devoir à tous d'informer les citoyens sur la réalité de leur action.

Les électeurs doivent pouvoir choisir leur vote dimanche en toute connaissance de cause.

Vous et moi sommes parfaitement capables d'informer des millions de nos concitoyens. Notre dernière campagne a réuni près de deux millions de personnes.

Votre mobilisation est donc efficace pour faire changer les choses, à partir du moment où nous parvenons à être assez nombreux.

Un grand merci d'avance, au nom de toutes les victimes que votre action permettra d'épargner, et pour tous les gendarmes et policiers courageux, qui sont injustement traînés devant les tribunaux.

Laurence Havel
Institut pour la Justice

PS : que des juges poursuivent les policiers devant les tribunaux dès que ceux-ci font usage de leur arme, y compris pour se défendre, n'est pas « seulement » une scandaleuse injustice à leur égard.

C'est aussi une grave menace contre vous : car cela encourage les autres policiers à fermer les yeux, ou à arriver « trop tard » quand on les appelle pour une agression.

Ce n'est pas de la paranoïa. Le 14 octobre dernier, une jeune policière avait été tuée à coups de sabre par un forcené à Bourges (Cher).

« A l'époque, les collègues n'avaient pas su comment réagir. Ils n'avaient pas osé sortir leur arme », ont expliqué deux officiers. « On a tous la crainte de se retrouver dans la situation de notre collègue », selon Christophe Carrez, représentant départemental Unité-SGP-FO.

Cette affaire nous concerne donc tous directement. Merci de participer le plus rapidement possible. Plus nous laisserons faire, moins nous avons de chances d'être bien protégés le jour où nous serons nous aussi victimes d'un délinquant ou d'un criminel.

PS 2 : pour voir la dernière vidéo de l'Institut pour la Justice, cliquez ici : www.rassemblementjustice2012.fr/bilan/


Institut pour la Justice

Institut pour la Justice - 140 bis, rue de Rennes - 75006 Paris
www.institutpourlajustice.com - www.publications-justice.fr
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Dim 29 Avr 2012, 13:48

J'ai une question: pourquoi pensez vous que le juge va dans le sens du criminel, sciemment ?
Pourquoi ferait il cela ?
Je pense qu'il faut faire confiance au juge qui juge avec justice des faits.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16644
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Dim 29 Avr 2012, 13:57

Fox77 a écrit:
J'ai une question: pourquoi pensez vous que le juge va dans le sens du criminel, sciemment ?
Pourquoi ferait il cela ?
Je pense qu'il faut faire confiance au juge qui juge avec justice des faits.

coucou Fox. Je me suis posée aussi la même question car j'ai eu ce mail dans ma boite aussi. Je l'ai envoyé à plusieurs personnes, mais je n'ai pas eu de réaction...
Apparemment, les juges sont politisés et sont pas mal à gauche d'après ce que j'en sais.
Il y a bien quelqu'un qui va passer ici et nous renseigner study

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9343
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Dim 29 Avr 2012, 14:42

En Belgique , les rapports entre police et justice ne sont pas toujours bons .
Certains policiers se permettent des peines non prévues par la loi ; ex. : porter l'unique paire de chaussures de l'interpellé à l'autre bout de la ville , à charge pour lui de traverser la ville à pieds nus . Ce type de comportement met parfois les magistrats en colère .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16644
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Dim 29 Avr 2012, 15:23

boulo a écrit:
En Belgique , les rapports entre police et justice ne sont pas toujours bons .
Certains policiers se permettent des peines non prévues par la loi ; ex. : porter l'unique paire de chaussures de l'interpellé à l'autre bout de la ville , à charge pour lui de traverser la ville à pieds nus . Ce type de comportement met parfois les magistrats en colère .

alors là, il y a de quoi :x

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Dim 29 Avr 2012, 18:50

Et les policiers qui font ce genre de choses sont punis..... faut pas regarder trop de films à la télé.

le fait est que certaines personnes investies de pouvoir (juges, politiciens, autres) veulent tellement jouer la carte de l'humanisme qu'ils en arrivent à des dérives. Souvent ce sont des personnes sorties tout droit de mai 68, haine de la police, de la discipline, etc..... Ces gens n'ont aucune connaissance de l'esprit humain, ils ne travaillent pas sur le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9343
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Lun 30 Avr 2012, 14:57

cath1250 a écrit:
Et les policiers qui font ce genre de choses sont punis..... faut pas regarder trop de films à la télé.

...

Je parlais d'un témoignage privé , précis et fiable , avec auteur resté impuni .
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Mer 02 Mai 2012, 01:08

Arnaud Dumouch a écrit:
Résumons la question : Un Policier mis en examen pour "HOMICIDE VOLONTAIRE" pour avoir tué un bandit. Or la balle a été reçue dans le dos.

Je mets juste en rouge deux petites phrases amusantes qui permettent de comprendre à quel point la justice est folle.

Autrement dit, une incrimination criminelle qui destine ce Policier à la cours d'Assise est
Voilà la "justice "française dans tout son éclat ! Un policier armé qui tire sur un bandit armé, et qui va se faire suspendre par un gauchiste de juge qui aura plus de compassion pour un criminel que pour la famille d'un homme qui jadis aurait été traité en héros !

"Relâche nous Barabbas !" lui dit a foule ! Pathétique !... :no
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9343
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Mer 02 Mai 2012, 06:45

Raphaël a écrit:
...

"Relâche nous Barabbas !" lui dit a foule ! Pathétique !... :no

En l'occurrence , il n'y a plus moyen de relâcher le bandit en question .

Un juge pense qu'un policier a tué un bandit volontairement et de sang-froid .

Il doit maintenant le prouver .

Mais nous pouvons avoir une pensée émue pour ceux qui doivent exercer le dur métier de policier .
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Mer 02 Mai 2012, 08:28

Mais là il est dit que la balle qui a touché le " forcené " a ricoché et un fragment du projectile l'a touché mortellement.

A savoir, ce jeune n'était pas un enfant de coeur, il avait une arme de poing et une grenade sur lui lorsque le policier a voulu l'interpeller.

Le jeune pendant qu'il courrait a jeté sa grenade (vers arrière) contre les policiers qu'ils le poursuivaient.

Je reconnais que c'est bien triste que ce jeune soit mort, mais bon, c'est lui qu'il c'est mis dans cette situation.

Rendons à César ce qu'est à César...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Mer 02 Mai 2012, 09:22

Espérance a écrit:
Fox77 a écrit:
J'ai une question: pourquoi pensez vous que le juge va dans le sens du criminel, sciemment ?
Pourquoi ferait il cela ?
Je pense qu'il faut faire confiance au juge qui juge avec justice des faits.

coucou Fox. Je me suis posée aussi la même question car j'ai eu ce mail dans ma boite aussi. Je l'ai envoyé à plusieurs personnes, mais je n'ai pas eu de réaction...
Apparemment, les juges sont politisés et sont pas mal à gauche d'après ce que j'en sais.
Il y a bien quelqu'un qui va passer ici et nous renseigner study

Voici ce que j'ai trouvé sur l'association qui a lancé ce mail:

Citation :
Le but statutaire de l'Institut pour la Justice est de « promouvoir une justice plus protectrice des citoyens et plus équitable vis à vis des victimes ». Jean-Christophe Muller, procureur de la république, déclare que « Renforcer les droits reconnus aux victimes est, semble-t-il, l'objectif de cette association ». Maître Yves Darmendrail « se dit convaincu que l'Institut n'a d'autre but que « de faire réfléchir à l'évolution de la justice. » L'Institut rassemble des victimes et familles de victimes de crimes graves, qui ont le sentiment d’avoir été confrontées à un dysfonctionnement du système judiciaire. Parmi le Collectif figure notamment Joël Censier, dont le fils, Jeremy, a été assassiné en 2009.

Les objectifs de l'Institut sont contestés par l'avocat et blogueur Maître Eolas, qui voit dans l'Institut « une simple association de 1901 essayant de promouvoir des thèses ultra-répressives sous un vernis pseudo-scientifique ». Son point de vue est partagé par Maître Antonin Le Corno, qui qualifie l'association de « groupe de pression qui n'est pas apolitique et qui fait du lobbying pour imposer des points de vue très réactionnaires » . D'après lui, les vrais objectifs de l'Institut seraient d'aboutir « à moins de garanties procédurales et à plus de répression. »

(...)

Selon le journal La Croix, ses préconisations ne sont reprises que par l’UMP. L’Institut pour la Justice, lui, assure que ses propositions sont soutenues par la majorité des Français, qu’ils soient de droite ou de gauche. Virginie Valton, vice-présidente de l’Union syndicale des magistrats, considère que les propositions de l’Institut pour la Justice « se situent entre la droite populaire et le Front national ».

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_pour_la_justice

J'ai l'impression que cette association essaye de surfer sur les faits criminels qui suscitent beaucoup d'émotion ou de monter en épingles des cas de disfonctionnements (réels) de l'institution judiciaire pour orienter la polique judiciaire vers le "tout répressif". L'exemple des USA montre totuefois qu'il s'agit d'une option qui n'est pas forcément la meilleure: alors que deux millions de personnes sont sous les verrous et les Etats-Unis restent un pays extrêmement violent.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16644
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Mer 02 Mai 2012, 10:29

Et justement en période électrorale !!! bizarre quand même cette pub ! Shocked

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: La légitime défense et le travail de la Police   Mer 02 Mai 2012, 17:42

http://pacte2012.fr/video.html
Revenir en haut Aller en bas
 
La légitime défense et le travail de la Police
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La légitime défense et le travail de la Police
» "Extension de la légitime défense" : un permis de tuer pour la police de la République ?
» Le coran, la légitime défense et relations entre musulmans et non musulmans :
» Légitime défense ou pas ?
» tu ne tueras point

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: