DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Ministère Episcopal Contre Confession de Foi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 18:00

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:


Dans la tradition la plus ancienne de l'église l'épiscopalisme n'est pas sans controle, le "laos" le peuple chrétien a sa part.

C'est pourquoi, je préfère nettement le congrégationnalisme confessionnel, quoique je ne sois pas absolument opposé à l'épiscopalisme contrôlé par une confession de Foi irrévocable, si ce n'est par la Bible, comme l'indiquent les articles 6, 20 et 21 des XXXIX articles...

L'opposition que vous proposez entre confession de foi et Episcopalisme ne me semble pas tenir.

C'est l'Eglise qui recoit les confessions de foi et pas "La Bible" la Bible n'est pas une instance délibérante et ne connait pas le Credo de Nicée, rien d'explicite n'est dit dans la Bible sur l'acceptation du texte du Credo de Nicée.

On ne peut y trouver que des indices qui confirment l'apostolicité, par le contenu de l'enseignement, la compatibilité avec l'enseignement apostolique du Credo de Nicée...

Mais cette démarche ne tient que parce que le Credo de Nicée a été élaboré en 325 et le Canon des Ecrtures accepté au Concile de Carthage en 385.

(Je sais bien que cela aurait du être le contraire mais ça s'est passé comme ça, adoption des contenus d'abord et du mode de justification après)...

C'est ce qui me fait dire que le mode de fonctionnement de l'Eglise Primitive n'est pas le mode de fonctionnement que supposent les églises protestantes confessionnelles. (Mais qu'elles ont adoptée)

Une confession de foi irrévocable est une confession de foi historique et comme confession de foi se relie à une époque à des temps et des moments, ce n'est pas le mode de fonctionnement de l'Egise Primitive.


Comment dire les 39 articles sont une confession de foi "historique", qui font l'unité de l'Eglise Anglicane et qui, parce que reçue globalement, les 39 articles, induit un mode fonctionnement catholique, prioriser certains articles sur d'autres peut être fait ,

comme vous le faites pour prioriser un mode de fonctionnement Réformé ou comme d'autres le font avec l'article 35 pour prioriser un mode de raisonnement Catholique et Apostolique.

Le confessionalsme est un mode de fonctionnement qui apparait,à partir de la Réforme au 16 eme siècle, à partir d'une relecture de la Tradition des 4 premiers siècles...

Le fait de recréeer une confession de foi qui résume la foi de l'Eglise. Démarche de reformulation intéressante et légitime (à mon humble avis)...


Les confessions de foi ne sont pas intangibles, elles se relient à une époque, à des temps et des moments et dans le protestantisme confessionnel les confessions de foi ont tendance à "s'empiler". Cet empilement des confessions de foi dans le protestantisme crée comme dans Catholicisme des effets d'embouteillage.

D'autant plus que le Lutheranisme n'a pas actualisé ses articles symboliques et qu'il bénéficie d'une pile de décisions complémentaires et ultérieures qui précisent le sens dans lequel il faut comprendre ces articles....

C'est une démarche, j'ai une culture juridique, alors je pense soit au système juridique français qui réécrit tout régulièrement/ soit au système juridique anglo-saxon qui a quelques textes et qui s'appuye sur la jurisprudence depuis le 13 eme siècle.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 21:35

christianc a écrit:
L'opposition que vous proposez entre confession de foi et Episcopalisme ne me semble pas tenir.

Au contraire, elle tient de ce qu'elle est aussi biblique que l'épiscopalisme(Cf.Ac2, Php2/75-11, Icor15/1-11 etc... Voyez aussi les travaux de Cullmann.). De plus, l'épiscopalisme est une construction artificielle comme elle. Ils sont là pour servir la Foi. Toutefois, la confession de foi est objective tandis que l'épiscopalisme est subjectif. Car, la confession de foi a un contenu vérifiable bibliquement tandis que les actes de l'épiscopat ne le sont guère, par essence, puisque c'est l'épiscopat qui décide de la Foi. Donc, l'épiscopat unilatéral est contraire à Gal1/8-9, n'étant pas justiciable d'aucune instance, pas même la fides quae, tandis que la confession de foi seule ou accompagnée de l'épiscopat peut s'y conformer!

La Bible n'est pas une instance délibérante, certes:la vérité a pour critère l'évidence, pas la liberté!... Toutefois, de même que la vérité doit guider la liberté, de même la Bible, l'Église!

Le canon fut reçu graduellement par l'Église, il fut reconnu par elle, il ne fut pas construit comme les confessions de Foi! A moins de nier la théopneustie biblique et l'efficace du Saint-Esprit. Donc, à partir de ces postulats, on doit affirmer que les confessions de foi et tout acte de l'Églises sont justiciables du tribunal de la Bible exercé au sein de la conscience individuelle et collective de l'Église!

S'il en est ainsi, les confessions de foi sont intangibles comme foi(fides quae), selon leur contenu, en tant qu'il s'adosse à la Bible. Car, Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et pour l'éternité(Héb13/8 )!

Donc, la prévalence de la confession de foi est très bien fondée sur toute autre instance que la Bible! J'aime mieux les embouteillages de la foi que l'indétermination moderniste ou la tyrannie épiscopale!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 22:03

Citation :
Donc, l'épiscopat unilatéral est contraire à Gal1/8-9, n'étant pas justiciable d'aucune instance, pas même la fides quae, tandis que la confession de foi seule ou accompagnée de l'épiscopat peut s'y conformer!

Cette question m'intéresse car je n'ai pas la compréhension d'un Episcopat Unilatéral dissocié du Corps, l'Episcopat est au service du Corps (dans la mesure de ses moyens).

Le tribunal de la Bible n'existe pas, seule existe la communauté des croyants, et si tribunal doit exister il doit exister comme chambre de mise en accusation de l'église.

J 'ai du mal vis à vis de l'accusation, car en hébreu l'accusateur c'est "hasatan", et en grec "diabolos".

Dans cette chambre il faut un acccusateur, un accusé, un jury et un juge.


La confession de foi "seule" me semble être du ressort du "langage" et le langage n'est il pas construit d'abord pour se reconnaitre entre gens qui parlons le même langage, et aussi pour exclure ceux qui ne le parlent pas.

J'ai donc sur cette base de méthode linguistique, un soupçon sur l'objectivité des formulations des confessions de foi, et sur la permanence de cetté objectivité.

L'intangibilité de la confession de foi est elle celle de votre interprétation ?


Comment prouvez vous que vous détenez la seule bonne interprétation de votre confession de foi ?

Moi même j'ai du mal vis à vis des 39 articles et je souhaiterais avoir l'avis d'un "pro" sur ce point. (Augsburg étant -à mon sens - plus simple, du moins moins susceptible d'une double lecture que les 39 Articles).


Si la confession de foi de La Rochelle manifeste une volonté essentielle et louable de revenir à "la foi apostolique", vis à vis de laquelle certaines "licences"- de l'époque - avaient été prises, elle n'en est pas impermanente pour autant.

Comment conciliez vous l'impermanence de la confession de foi et la réalité de tous les jours ?


Comment vérifiez vous que chacun la respecte ? Que chacun en vit dans sa vie spirituelle ?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 22:21

christianc a écrit:
[Comment conciliez vous l'impermanence de la confession de foi et la réalité de tous les jours ?


Comment vérifiez vous que chacun la respecte ? Que chacun en vit dans sa vie spirituelle ?

La confession de foi est, dans son contenu, permanent, si le postulat de la théopneustie scripturaire est accepté.

L'évolution du langage et des conceptions n'est pas si grande que vous ne le croyez. Il faut user de son bon sens. L'entreprise de Wittgenstein finit par se contredire et être obsolète! Laughing Laughing Laughing

La Bible est tribunal en exercice par la consience individuelle ou collective des croyants:assimiler celle-ci au diable est un affreux blasphème.

L'enjeu premier de la confession de Foi est la prédication et la Prière de l'Église(lex orandi-lex credendi, Rom10/13-17, 12/6). C'est donc sur la liturgie et le sermon que s'exerce la vigilance doctrinale. Quant au fond des coeurs, je laisse cela à l'Esprit Saint(Icor2/11 et 13/5)! 8)
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 22:26

christianc a écrit:

L'intangibilité de la confession de foi est elle celle de votre interprétation ?


Comment prouvez vous que vous détenez la seule bonne interprétation de votre confession de foi ?

Moi même j'ai du mal vis à vis des 39 articles et je souhaiterais avoir l'avis d'un "pro" sur ce point. (Augsburg étant -à mon sens - plus simple, du moins moins susceptible d'une double lecture que les 39 Articles).


Si la confession de foi de La Rochelle manifeste une volonté essentielle et louable de revenir à "la foi apostolique", vis à vis de laquelle certaines "licences"- de l'époque - avaient été prises, elle n'en est pas impermanente pour autant.

Tout texte humain a une cohérence interne. Donc, l'intagibilité de la confession de Foi tient d'abord à cela et, en second lieu, à sa vérité biblique. Si on ne sais plus lire, maintenant, et que l'on veut tout réduire à de l'herméneutique:mieux vaut fermer boutique illico!
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 22:35

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:
[Comment conciliez vous l'impermanence de la confession de foi et la réalité de tous les jours ?


Comment vérifiez vous que chacun la respecte ? Que chacun en vit dans sa vie spirituelle ?

La confession de foi est, dans son contenu, permanent, si le postulat de la théopneustie scripturaire est accepté.

L'évolution du langage et des conceptions n'est pas si grande que vous ne le croyez. Il faut user de son bon sens. L'entreprise de Wittgenstein finit par se contredire et être obsolète! Laughing Laughing Laughing

La Bible est tribunal en exercice par la consience individuelle ou collective des croyants:assimiler celle-ci au diable est un affreux blasphème.

L'enjeu premier de la confession de Foi est la prédication et la Prière de l'Église(lex orandi-lex credendi, Rom10/13-17, 12/6). C'est donc sur la liturgie et le sermon que s'exerce la vigilance doctrinale. Quant au fond des coeurs, je laisse cela à l'Esprit Saint(Icor2/11 et 13/5)! 8)

Comme linguiste je suis confronté tous les jours là l'impermance des conceptions (classification : anglais, russe, allemand, italien et grec biblique).

Je ne crois pas à un tribunal en exercice, dans un livre, le seul tribunal qui puisse exister c'est soit :

- un tribunal de l'église avec un accusateur, un accusé, un jury et un juge
- le tribunal de Christ dont on ne connait pas la composition.


Comment la confession de Foi est elle interprétée ? Qui est le garant de l'interprétation et de l'application de la Confession de Foi ?


Si la confession de foi est intangible faut il pour autant réduire les noirs en, esclavage à cause de l'autorité de Genèse 9:23-25 ?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 22:42

christianc a écrit:

Je ne crois pas à un tribunal en exercice, dans un livre, le seul tribunal qui puisse exister c'est soit :

- un tribunal de l'église avec un accusateur, un accusé, un jury et un juge
- le tribunal de Christ dont on ne connait pas la composition.


Comment la confession de Foi est elle interprétée ? Qui est le garant de l'interprétation et de l'application de la Confession de Foi ?


Si la confession de foi est intangible faut il pour autant réduire les noirs en, esclavage à cause de l'autorité de Genèse 9:23-25 ?

A) Le livre est au tribunal de la conscience de l'Église, ce que la loi est au tribunal civil.
B) Le garant de l'interprétation et de l'application de la confession de foi est le peuple chrétien et la Bible, norme ultime!
C) Gn9/23-25 est aboli par Mat5/17, ITim1/8-11 et Col3/11 etc.... A moins de ne pas comprendre la progressivité de la Révélation(Jn1/17-18 ). De plus, il est abusif d'appliquer ce verset aux nègres seuls plutôt qu'aux caucasiens:comment est-ce induisible?
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 22:46

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:

L'intangibilité de la confession de foi est elle celle de votre interprétation ?


Comment prouvez vous que vous détenez la seule bonne interprétation de votre confession de foi ?

Moi même j'ai du mal vis à vis des 39 articles et je souhaiterais avoir l'avis d'un "pro" sur ce point. (Augsburg étant -à mon sens - plus simple, du moins moins susceptible d'une double lecture que les 39 Articles).


Si la confession de foi de La Rochelle manifeste une volonté essentielle et louable de revenir à "la foi apostolique", vis à vis de laquelle certaines "licences"- de l'époque - avaient été prises, elle n'en est pas impermanente pour autant.

Tout texte humain a une cohérence interne. Donc, l'intagibilité de la confession de Foi tient d'abord à cela et, en second lieu, à sa vérité biblique. Si on ne sais plus lire, maintenant, et que l'on veut tout réduire à de l'herméneutique:mieux vaut fermer boutique illico!

Donc par rapport aux 39 Article faudrait il fermer boutique sur l'article 35, ainsi que sur les conditions historiques le leur élaboration (que nous connaissons).

Les "evangeliques" auraient ils à "jeter dehors " les catholiques (je sais bien que certains prélats évangéliques ne s'en privent pas... mais je ne pense pas que ce comportement soit à imiter..)


Nous connaissons cette volonté de l'Eglise d'Angleterre , par les documents annexes, de ne pas rompre cette unité chrétienne, d'aboutir à une formulation qui puisse être acceptée de tous.

Une formulation qui permettrait, une réconciliation et à laquelle beaucoup de gens seraient prêts à renoncer si on en trouvait une meilleure, qui intègre les contenus de la foi, l'organisation de l'Eglise
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 22:52

Alain Rioux a écrit:
christianc a écrit:

Je ne crois pas à un tribunal en exercice, dans un livre, le seul tribunal qui puisse exister c'est soit :

- un tribunal de l'église avec un accusateur, un accusé, un jury et un juge
- le tribunal de Christ dont on ne connait pas la composition.


Comment la confession de Foi est elle interprétée ? Qui est le garant de l'interprétation et de l'application de la Confession de Foi ?


Si la confession de foi est intangible faut il pour autant réduire les noirs en, esclavage à cause de l'autorité de Genèse 9:23-25 ?

A) Le livre est au tribunal de la conscience de l'Église, ce que la loi est au tribunal civil.
B) Le garant de l'interprétation et de l'application de la confession de foi est le peuple chrétien et la Bible, norme ultime!
C) Gn9/23-25 est aboli par Mat5/17, ITim1/8-11 et Col3/11 etc.... A moins de ne pas comprendre la progressivité de la Révélation(Jn1/17-18 ). De plus, il est abusif d'appliquer ce verset aux nègres seuls plutôt qu'aux caucasiens:comment est-ce induisible?

Malheureusement je vous ai cité avec Gen 9:23-25 le verset qui soutenait les racistes partisans de l'Apartheid en Afrique du Sud et aux Etats Unis.

Canaan est - dans le texte biblique - l'ancêtre des peuples cananéens (en toute rigueur) et pas l'ancêtre des peuples noirs, cette interprétation "à la gomme" est bien venue de quelque part et pas du milieu catholique ou anglican... (ça j'en suis sur)...

Qui alors ?
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 22:58

Citation :
A) Le livre est au tribunal de la conscience de l'Église, ce que la loi est au tribunal civil.

Donc apparemment il existe quelque chose qui s'appelle la 'conscience de l'E glise ' Comment délibèrent donc ces institutions?


Citation :
B) Le garant de l'interprétation et de l'application de la confession de foi est le peuple chrétien et la Bible, norme ultime!

Qui et comment du peuple chrétien ?

il me semble que les anabaptistes de la Renaissance se promenaient dans les rues pour demander à chaque personne l'interprétation de versets de la Bible qu'il fallait retenir ..
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 23:16

christianc a écrit:
Donc par rapport aux 39 Article faudrait il fermer boutique sur l'article 35, ainsi que sur les conditions historiques le leur élaboration (que nous connaissons).

Non, il suffit de bien les lire et d'appliquer la règle des articles 6, 20 et 21! ;)
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Ministère Episcopal Contre Confession de Foi   Sam 20 Mai 2006, 23:19

christianc a écrit:
Citation :
A) Le livre est au tribunal de la conscience de l'Église, ce que la loi est au tribunal civil.

Donc apparemment il existe quelque chose qui s'appelle la 'conscience de l'E glise ' Comment délibèrent donc ces institutions?


Citation :
B) Le garant de l'interprétation et de l'application de la confession de foi est le peuple chrétien et la Bible, norme ultime!

Qui et comment du peuple chrétien ?

il me semble que les anabaptistes de la Renaissance se promenaient dans les rues pour demander à chaque personne l'interprétation de versets de la Bible qu'il fallait retenir ..

Une seule réponse:congrégationnalisme confessionnel, en vertu de Ipet2/5,9, Ap1/5-6 etc...!
Revenir en haut Aller en bas
 
Ministère Episcopal Contre Confession de Foi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la confession des péchés
» contre la pêche intensive
» Satan contre le Christ… les étapes du combat.
» un répulsif contre les fourmi??
» quel obstacle teologique contre le mariage des pretre??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: