DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
boulo
Administrateur


Messages : 9087
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Mar 24 Avr 2012, 20:26

La teshouvah , c'est le retour , la repentance .
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Mar 24 Avr 2012, 21:07

boulo a écrit:
La teshouvah , c'est le retour , la repentance .

Thumright nous ne sommes donc pas étranger à la réconciliation!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Messages : 9230
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Mar 24 Avr 2012, 22:18

petero a écrit:
saint Zibou a écrit:
petero a écrit:


NON l'ami, car c'est bien ce ministère de réconciliation qui a été confié aux Apôtres par Jésus : "celui à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis", que vous qualifiez de "lavage de cerveau". Qu'il vous pardonne votre ironie à l'égard de son sacrement.

Quel sacrement? Mêmes les orthodoxes ne le regardent pas ainsi!

Détromprez-vous l'ami. Voici ce que l'on trouve sur ce site orthodoxe : http://www.pagesorthodoxes.net/guerison/confession.htm

II - OFFICE DE LA CONFESSION
SELON LE TREBNIK (USAGE SLAVE)

Exhortation du Père spirituel au pénitent avant la confession

Enfant bien-aimé dans le Saint Esprit, N., tu as bien fait de venir à la sainte pénitence : par elle, en effet, comme en un baptistère spirituel, tu laveras les péchés de ton âme et tu seras guéri, comme par une médecine céleste, de ses mortelles blessures. Efforce-toi seulement d’avoir en ton coeur la contrition de tous tes péchés et de les confesser au Seigneur ton Dieu, invisiblement présent parmi nous, devant moi qui, malgré mon indignité, ai reçu de lui le pouvoir d’absoudre. Confesse-les sans rien cacher ni ajouter, mais tout ce que tu as fait et dont tu te souviens, confesse-le, car l’occultation d’un péché est une erreur funeste pour l’âme, et en ajouter est une calomnie mortelle. Pour ces deux motifs, les péchés confessés ne sont pas pardonnés, et le mystère ne s’accomplisse pas réellement à cause de cet obstacle, un nouveau péché mortel prend naissance. Tu ne dois pas cacher une seule faute, même par respect humain, car je suis un homme exposé aux mêmes passions, capable de tomber dans les mêmes péchés, et j’ai le sens de la faiblesse humaine.

Et si, en dépit du respect humain, tu t’accuses devant moi seul, tu éviteras d’être accusé de ces péchés devant les Anges de Dieu et devant tous les hommes au redoutable tribunal ; mais si tu les tiens cachés devant moi seul, tu seras accusé devant l’assemblée universelle et n’échapperas pas aux supplices éternels. Ne me cache rien non plus par crainte, car je ne te ferai aucun tort et ne révélerai jamais ton péché à personne, mais vais plutôt te soigner avec douceur.

Dans la confession, accuse-toi, ne te disculpe pas ; révèle tes péchés, et non point ceux des autres. Ne me dénonce pas les personnes qui ont été complices de ton péché, car c’est une diffamation du prochain. Confesse tes seuls péchés, non par une simple conversation, mais avec componction et avec le ferme propos de te garder à l’avenir de semblables péchés. Sans cela, il ne peut y avoir de véritable repentir. Ayant ainsi disposé ton coeur, rends gloire au Seigneur. Confesse de toi-même tes propres fautes devant le pécheur que je suis, afin que, recevant l’absolution, tu te libères des liens de péché, tu sois purifié et spirituellement guéri, par la grâce de Dieu.

Le Père spirituel amène celui qui désire se confesser, seul, devant l’icône de notre Seigneur Jésus Christ. Et il dit :

Béni soit notre Dieu en tout temps, maintenant et toujours et aux siècles des siècles.


Ton argument fait flop mon ami Very Happy

Aucun des sept conciles oecuméniques, règle de la foi orthodoxe, n'oblige à la confesse. Donc, la confesse n'est pas un sacrement, tout au plus, un rite sacramentel!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Mer 25 Avr 2012, 07:12

saint Zibou a écrit:
Aucun des sept conciles oecuméniques, règle de la foi orthodoxe, n'oblige à la confesse. Donc, la confesse n'est pas un sacrement, tout au plus, un rite sacramentel!

Les conciles obligeaient quand il y avait un problème. Les conciles oecuméniques n'ont pas rendu la confession obligatoire parce que le confession des péchés ne posaient alors pas problème aux fidèles. C'est à cause de l'enseignement donné par les protestants contre la confession des péchés et qui pouvait avoir un retentissement sur les fidèles catholiques, une influence, que l'Eglise catholique a du rappeler la nécessité de la confession des péchés à un prêtre pour obtenir le sacrement de réconciliation.

Pourquoi les protestants rejettent-il la confession des péchés ? Parce qu'ils n'ont pas de prêtre qui puissent absoudrent leurs péchés, n'ayant été associés par aucun évêque à ce pouvoir de remettre les péchés, de lier ou délier les pécheurs, reçu de Jésus-Christ. Les pasteurs protestants n'ont aucune autorité pour prendre soin de l'Eglise de Jésus. N'étant pas ministre du Christ Jésus, pour son Eglise, ils sont obligés de se confesser directement à Dieu.

Le catholique, lui, il sait que par le sacrement de pénitence (de réconciliation), il est réintroduit non seulement dans la communion avec Dieu d'où le péché l'a fait sortir, mais il est aussi réintroduit dans la communion avec le Corps du Christ, avec l'Eglise de laquelle son péché l'a fait sortir. Voilà pourquoi Jésus a confié les clés de son Eglise à Pierre ; car c'est à lui et à lui seul, assisté par ses frêres Apôtres, qu'il appartient de réouvrir l'Eglise, le Corps du Christ au pécheurs revenus à Dieu par la pénitence et de la fermer aux pécheurs qui ne veulent pas faire pénitence.

Il est tout a fait normal que pour vous, l'ami Saint Zibou, que la confession ne soit pas un sacrement, car d'une part vous n'avez rien compris aux sacrements et d'autre part, vous ne faites pas partie de l'Eglise que Jésus a confié à ses Apôtres pour qu'ils en prennent soin en son Nom. Ayant rejeté cette Eglise de Jésus, vous rejetez ce sacrement de pénitence qui est un sacrement que Jésus a donné à son Eglise pour la sanctification des fidèles qui pèchent après avoir reçu le sacrement du baptême.

De toute façon, quoi qu'on vous dise, vous rejetterez ce sacrement, cette acte salvateur que Jésus pose par ses Apôtres qu'il a établit ministres de notre sanctification. Dans vos église protestantes, il n'existe pas de ministres de la sanctification ; d'où cette obligation pour vous, de vous rassurer sur votre sanctification en inventant des voies transversales. La voie de la sanctification, c'est l'Eglise fondée par Jésus et confiée à Pierre et à ses successeurs. Car c'est en son Corps qui est l'Eglise confiée à Pierre, que Jésus nous sanctifie, nous purifie de nos péchés.

En fin de compte vous êtes des églises qui ont été totalement livrées à elles-mêmes par vos fondateurs ; des églises sans véritable pasteur, vous êtes des églises conduitent par des pseudos ministres du Christ Jésus, ou pseudos pasteurs ; qui n'ont de pasteur que le nom, car ils n'ont aucune autorité pour paître les fidèles, sinon celle qu'ils se sont données eux-mêmes. Cela n'empêche pas vos pasteurs d'être de bons meneurs d'hommes, de bons exégètes ou théologiens, de bons pseudos pasteurs. Ils ne sont toutefois pas de vrais pasteurs choisis par Jésus pour pendre soins de leurs brebis.

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9230
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Mer 25 Avr 2012, 20:39

petero a écrit:
saint Zibou a écrit:
Aucun des sept conciles oecuméniques, règle de la foi orthodoxe, n'oblige à la confesse. Donc, la confesse n'est pas un sacrement, tout au plus, un rite sacramentel!

Les conciles obligeaient quand il y avait un problème. Les conciles oecuméniques n'ont pas rendu la confession obligatoire parce que le confession des péchés ne posaient alors pas problème aux fidèles. C'est à cause de l'enseignement donné par les protestants contre la confession des péchés et qui pouvait avoir un retentissement sur les fidèles catholiques, une influence, que l'Eglise catholique a du rappeler la nécessité de la confession des péchés à un prêtre pour obtenir le sacrement de réconciliation.


Pourtant, les sept premiers conciles OECUMÉNIQUES ont bien traité du saint Baptême et de la sainte Eucharistie, dont l'existence n'a JAMAIS fait problème dans l'Église!... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Mer 25 Avr 2012, 20:54

petero a écrit:
saint Zibou a écrit:
Aucun des sept conciles oecuméniques, règle de la foi orthodoxe, n'oblige à la confesse. Donc, la confesse n'est pas un sacrement, tout au plus, un rite sacramentel!

Les conciles obligeaient quand il y avait un problème. Les conciles oecuméniques n'ont pas rendu la confession obligatoire parce que le confession des péchés ne posaient alors pas problème aux fidèles. C'est à cause de l'enseignement donné par les protestants contre la confession des péchés et qui pouvait avoir un retentissement sur les fidèles catholiques, une influence, que l'Eglise catholique a du rappeler la nécessité de la confession des péchés à un prêtre pour obtenir le sacrement de réconciliation.

Pourquoi les protestants rejettent-il la confession des péchés ? Parce qu'ils n'ont pas de prêtre qui puissent absoudrent leurs péchés, n'ayant été associés par aucun évêque à ce pouvoir de remettre les péchés, de lier ou délier les pécheurs, reçu de Jésus-Christ. Les pasteurs protestants n'ont aucune autorité pour prendre soin de l'Eglise de Jésus. N'étant pas ministre du Christ Jésus, pour son Eglise, ils sont obligés de se confesser directement à Dieu.

Le catholique, lui, il sait que par le sacrement de pénitence (de réconciliation), il est réintroduit non seulement dans la communion avec Dieu d'où le péché l'a fait sortir, mais il est aussi réintroduit dans la communion avec le Corps du Christ, avec l'Eglise de laquelle son péché l'a fait sortir. Voilà pourquoi Jésus a confié les clés de son Eglise à Pierre ; car c'est à lui et à lui seul, assisté par ses frêres Apôtres, qu'il appartient de réouvrir l'Eglise, le Corps du Christ au pécheurs revenus à Dieu par la pénitence et de la fermer aux pécheurs qui ne veulent pas faire pénitence.

Il est tout a fait normal que pour vous, l'ami Saint Zibou, que la confession ne soit pas un sacrement, car d'une part vous n'avez rien compris aux sacrements et d'autre part, vous ne faites pas partie de l'Eglise que Jésus a confié à ses Apôtres pour qu'ils en prennent soin en son Nom. Ayant rejeté cette Eglise de Jésus, vous rejetez ce sacrement de pénitence qui est un sacrement que Jésus a donné à son Eglise pour la sanctification des fidèles qui pèchent après avoir reçu le sacrement du baptême.

De toute façon, quoi qu'on vous dise, vous rejetterez ce sacrement, cette acte salvateur que Jésus pose par ses Apôtres qu'il a établit ministres de notre sanctification. Dans vos église protestantes, il n'existe pas de ministres de la sanctification ; d'où cette obligation pour vous, de vous rassurer sur votre sanctification en inventant des voies transversales. La voie de la sanctification, c'est l'Eglise fondée par Jésus et confiée à Pierre et à ses successeurs. Car c'est en son Corps qui est l'Eglise confiée à Pierre, que Jésus nous sanctifie, nous purifie de nos péchés.

En fin de compte vous êtes des églises qui ont été totalement livrées à elles-mêmes par vos fondateurs ; des églises sans véritable pasteur, vous êtes des églises conduitent par des pseudos ministres du Christ Jésus, ou pseudos pasteurs ; qui n'ont de pasteur que le nom, car ils n'ont aucune autorité pour paître les fidèles, sinon celle qu'ils se sont données eux-mêmes. Cela n'empêche pas vos pasteurs d'être de bons meneurs d'hommes, de bons exégètes ou théologiens, de bons pseudos pasteurs. Ils ne sont toutefois pas de vrais pasteurs choisis par Jésus pour pendre soins de leurs brebis.


Vous avez envie de vous disputer Pétero?Ou de vous défouler?
Je ne tomberai pas dans le panneau mais je vous dis ce que j'ai toujours dit:Nous n'avons qu'un seul guide,un seul berger:Jésus Christ!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Mer 25 Avr 2012, 22:38

Mister be a écrit:
Vous avez envie de vous disputer Pétero?Ou de vous défouler?
Je ne tomberai pas dans le panneau mais je vous dis ce que j'ai toujours dit:Nous n'avons qu'un seul guide,un seul berger:Jésus Christ!

C'est ce que vous pensez Mister be et c'est votre droit et votre liberté. Mais ce n'est pas ce que Jésus a voulu pour nous. Jésus a confié son Eglise encore présente sur la terre, à un seul pasteur qui est signe de sa présence, Pierre et ses successeurs. Cela, vous ne pouvez pas le changer. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Jeu 26 Avr 2012, 09:11

J'ai beaucoup d'admiration pour ceux qui ont et qui défendent leurs convictions!
Je les respecte mais vous essayez de nous convertir en imposant votre manière de voir sans tenir compte de nos avis...ça ne marche pas ainsi!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Lun 30 Avr 2012, 09:04

Mister be a écrit:
J'ai beaucoup d'admiration pour ceux qui ont et qui défendent leurs convictions!
Je les respecte mais vous essayez de nous convertir en imposant votre manière de voir sans tenir compte de nos avis...ça ne marche pas ainsi!

Et si vous me disiez comment je vous impose ma manière de voir ?

Votre avis j'en tiens compte quand il s'accorde à la volonté de Jésus ; malheureusement ce que vous dites à propose du Pape et des successeurs des Apôtres, ne s'accorde pas à la volonté de Jésus, à ce que Jésus a voulu pour nous, pour tous ceux qu'il appèleraient.

C'est bien ceux que Jésus nous envoie, ceux qui héritent de la part du ministère d'enseignement et d'administration des sacrements qu'il a délégué à ses Apôtres, que nous devont accueillir comme si nous l'accueillons LUI, ou comme si nous accueillons le Père, car Lui et le Père ne sont qu'Un. C'est dit clairement dans la Bible :

13 20 En vérité, en vérité, je vous le dis, qui accueille celui que j'aurai envoyé m'accueille; et qui m'accueille, accueille celui qui m'a envoyé." (Jean)

Et ceux qui sont envoyé par Jésus, ce sont ses Apôtres et leurs successeurs, ceux qui ont hérité du ministère des Apôtres, de la part du ministère rempli par les Apôtres avec Jésus :

28 18 S'avançant, Jésus leur dit ces paroles : "Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre.
28 19 Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit,
28 20 et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu'à la fin du monde."


Juda qui avait été choisi par Jésus pour être envoyé, pour prendre part à son ministère d'enseignement et de gouvernement (administration des sacrements), a été remplacé dans ce ministère ; sa part du ministère apostolique, sa charge, a été transmis à quelqu'un d'autre

[i]1 17 Il avait rang parmi nous et s'était vu attribuer une part dans notre ministère.
1 20 Or il est écrit au Livre des Psaumes Que son enclos devienne désert et qu'il ne se trouve personne pour y habiter. "Et encore Qu'un autre reçoive sa charge.
1 21 "Il faut donc que, de ces hommes qui nous ont accompagnés tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu au milieu de nous,
1 22 en commençant au baptême de Jean jusqu'au jour où il nous fut enlevé, il y en ait un qui devienne avec nous témoin de sa résurrection."
1 23 On en présenta deux, Joseph dit Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias.
1 24 Alors ils firent cette prière : "Toi, Seigneur, qui connais le coeur de tous les hommes, montre-nous lequel de ces deux tu as choisi
1 25 pour occuper, dans le ministère de l'apostolat, la place qu'a délaissée Judas
pour s'en aller à sa place à lui."
1 26 Alors on tira au sort et le sort tomba sur Matthias, qui fut mis au nombre des douze apôtres.


Par qui Judas s'était vu attribuer une part dans le ministère des Apôtres ? Par Jésus qui l'avait choisi pour être Apôtre. Jésus qui a envoyé ses Apôtres pour continuer son ministère d'enseignement, leur donnant autorité (pouvoir) pour enseigner ; partageant ce pouvoir qu'il a reçu de son Père avec ses Apôtres.

Les Apôtres ont été choisi pour avoir part au ministère de Jésus, chacun à leur place, à la tête de l'enclos qu'il bâtira pour les brebis (l'église) et pour Pierre, à la tête de l'enclos de Jésus, toute l'Eglise que Jésus va lui-même bâtir.

13 8 Pierre lui dit : "Non, tu ne me laveras pas les pieds, jamais!" Jésus lui répondit : "Si je ne te lave pas, tu n'as pas depart avec moi."

Ce qui veut dire, tu ne participeras pas à mon ministère qui est de servir ; tu ne pourras pas servir mes brebis en les soignant, en leur lavant les pieds.

Jésus a envoyé ses Apôtres remplir le ministère qu'il remplit lui-même ; il a associé à son ministère, ses 12 Apôtres et tous ceux qui vont hériter de cette part de son ministère qu'il leur a confié. C'est ainsi que ceux qu'il a choisit et ceux qui héritent de cette part de ministère confiés à ses Apôtres, doivent être accueillis comme si c'était Jésus Lui-même qui était là ; Jésus est très claire et on peu le croire sur Parole :

13 20 En vérité, en vérité, je vous le dis, qui accueille celui que j'aurai envoyé m'accueille; et qui m'accueille, accueille celui qui m'a envoyé."

Voilà pourquoi les successeurs des Apôtres, les évêques et plus particulièrement le Pape, successeur de Pierre, dans le ministère qu'ils se sont vu confié par Jésus, auquel ils ont été associés par Jésus, qui ont été choisi pour succéder aux Apôtres, sont les seuls qui ont autorité, tout pouvoir pour nous enseigner la Vérité au Nom de Jésus ; pour administrer l'Eglise en administrant les sacrements, à commencer par celui du baptême.

Je ne t'impose pas cette Vérité révélée par Jésus Lui-même, consigné dans la Bible et que je place devant tes yeux. Je te la montre pour essayer de t'ouvrir les yeux à la Vérité révélée que tu contestes. Libre à toi de rester dans ton aveuglement, de contester la volonté de Jésus, de Dieu ; libre à toi de décider par toi-même de ne pas accueillir dans le Pape et les évêques, les envoyés de Jésus. Personne ne peut t'obliger à te soumettre à cette volonté exprimée clairement par Jésus, pas même Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9230
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Mer 02 Mai 2012, 19:06

petero a écrit:


Voilà pourquoi les successeurs des Apôtres, les évêques et plus particulièrement le Pape, successeur de Pierre, dans le ministère qu'ils se sont vu confié par Jésus, auquel ils ont été associés par Jésus, qui ont été choisi pour succéder aux Apôtres, sont les seuls qui ont autorité, tout pouvoir pour nous enseigner la Vérité au Nom de Jésus ; pour administrer l'Eglise en administrant les sacrements, à commencer par celui du baptême.

Je ne t'impose pas cette Vérité révélée par Jésus Lui-même, consigné dans la Bible et que je place devant tes yeux. Je te la montre pour essayer de t'ouvrir les yeux à la Vérité révélée que tu contestes. Libre à toi de rester dans ton aveuglement, de contester la volonté de Jésus, de Dieu ; libre à toi de décider par toi-même de ne pas accueillir dans le Pape et les évêques, les envoyés de Jésus. Personne ne peut t'obliger à te soumettre à cette volonté exprimée clairement par Jésus, pas même Jésus.

L'indigence de vos cautions scripturaires est telle, qu'on ne peut que s'en gausser! :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Mer 02 Mai 2012, 20:43

saint Zibou a écrit:
petero a écrit:


Voilà pourquoi les successeurs des Apôtres, les évêques et plus particulièrement le Pape, successeur de Pierre, dans le ministère qu'ils se sont vu confié par Jésus, auquel ils ont été associés par Jésus, qui ont été choisi pour succéder aux Apôtres, sont les seuls qui ont autorité, tout pouvoir pour nous enseigner la Vérité au Nom de Jésus ; pour administrer l'Eglise en administrant les sacrements, à commencer par celui du baptême.

Je ne t'impose pas cette Vérité révélée par Jésus Lui-même, consigné dans la Bible et que je place devant tes yeux. Je te la montre pour essayer de t'ouvrir les yeux à la Vérité révélée que tu contestes. Libre à toi de rester dans ton aveuglement, de contester la volonté de Jésus, de Dieu ; libre à toi de décider par toi-même de ne pas accueillir dans le Pape et les évêques, les envoyés de Jésus. Personne ne peut t'obliger à te soumettre à cette volonté exprimée clairement par Jésus, pas même Jésus.

L'indigence de vos cautions scripturaires est telle, qu'on ne peut que s'en gausser! :mdr:

C'est votre répartie qui devient de plus en plus pauvre, et dont on ne peut que se gausser.

On ne peut que remercier et rendre grâce au Seigneur qui a voulu que l'infaillibilité donnée à ses disciples, soit consignée dans les Ecritures pour qu'elle ne soit pas remise en doute. Jésus nous montre en effet, dans ces Ecritures, que l'infaillibilité des pasteurs qu'il a placé à la tête de son Eglise, c'est Lui qui l'a instituée quand il leur a dit :

14 16 et je prierai le Père et il vous donnera un autre Paraclet, pour qu'il soit avec vous à jamais.
14 17 l'Esprit de Vérité, que le monde ne peut pas recevoir, parce qu'il ne le voit pas ni ne le reconnaît. Vous, vous le connaissez, parce qu'il demeure auprès de vous.
14 20 Ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père et vous en moi et moi en vous.
14 26 Mais le Paraclet, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
15 26 Lorsque viendra le Paraclet, que je vous enverrai d'auprès du Père, l'Esprit de vérité, qui vient du Père, il me rendra témoignage.
15 27 Mais vous aussi, vous témoignerez, parce que vous êtes avec moi depuis le commencement.

16 13 Mais quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous introduira dans la vérité tout entière; car il ne parlera pas de lui-même, mais ce qu'il entendra, il le dira et il vous dévoilera les choses à venir.
16 14 Lui me glorifiera, car c'est de mon bien qu'il recevra et il vous le dévoilera.


Qu'a voulu dire Jésus à ses 12 Apôtres par ces paroles ?

Il leur assure que grâce à l'Esprit de Vérité qui va rester auprès d'eux, son propre Esprit, ils enseigneront en son Nom, la Vérité ; parce que c'est Lui qui les a choisi pour être ses témoins ; pour être ceux qui vont relayer son message, la Vérité qu'il désire que tout homme reçoive. Et Jésus de rajouter qu'il restera à jamais auprès de ses Apôtres, en ce Paraclet nouveau, pour qu'ils puissent être ses témoins, les témoins de sa Vérité.

Et il rajoute : "comme mon père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie".

C'est parce que les pasteurs que Jésus a choisi pour son Eglise, sont envoyé par Lui et reçoive de Lui l'Esprit de Vérité, que ces pasteurs qui se succèdent depuis 2000 ans, ne se trompent pas dans l'enseignement qu'ils donnent au Nom de Jésus.

Remettre en doute l'autorité de ces envoyés de Jésus, c'est remettre en doute l'autorité de Jésus qui affirme que jusqu'à la fin du monde, ces pasteurs témoigneront, avec son Esprit, l'Esprit de Vérité, de la Vérité.

Jésus n'a pas délégué aux Ecritures son autorité souveraine, il l'a délégué à jamais à ses Apôtres ; ce qui veut dire qu'elle ne leur serait pas retiré.

Ce sont les chrétiens qui se sont retirés de l'Eglise confiée aux Apôtres, qui ont retirés cette autorité et fait de l'Ecriture l'autorité souveraine, la seul autorité infaillible. Ils ont agit contre non seulement la volonté de Jésus, mais contre ce qu'il a lui-même institué.

A vrai dire, ce sont toutes ces paroles de Jésus que je vous cite, dont vous vous gaussez, dont vous vous moquez. C'est Jésus Lui-même que vous raillez.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9230
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme    Mer 02 Mai 2012, 21:14

petero a écrit:


C'est votre répartie qui devient de plus en plus pauvre, et dont on ne peut que se gausser.

A vrai dire, ce sont toutes ces paroles de Jésus que je vous cite, dont vous vous gaussez, dont vous vous moquez. C'est Jésus Lui-même que vous raillez.

Au contraire! Car, j'ai toujours conçu qu'aucune doctrine ne saurait obtenir l'adhésion, qui ne s'appuye sur au moins un livre biblique entier. Sinon, on est fatalement conduit à ré-écrire la Bible. Voilà ce que cela donne:

Citation :
RÉSUMÉ SCHÉMATIQUE et THÉMATIQUE de la BIBLE
par
ALAIN RIOUX



Ce qui existe dans la Bible Chrétienne, ce ne sont ni des chapitres, ni des versets, car la
Bible n'est pas un livre mais une bibliothèque. Donc, l'unité de base du canon est le livre biblique, 66 ou 72, c'est selon le canon, hiéronymien ou augustinien, que l'on adopte.

Si nous passons en revue la Bible, on verra des doctrines très clairement s'en distinguer:

Ancien Testament.

Pentateuque=Dieu unique et Alliance(Gn.1/1, Ex.3/14-15, Ex.20/1-17, Dt.6/4-5, Mt.22/34-40)
Genèse=Création(livre des générations)
Livres poétiques et sapientiaux=application spirituelle de l'Alliance (Spiritualité)
Livres historiques et prophètes=application historique de l'Alliance. (Loi et Évangile)


Nouveau Testament

Evangiles=Divinité de J-C
Synoptiques, par l'histoire ou le récit.(J-C est le Dieu crucifié pour sa prétention divine et réhabilité par sa résurrection/finale des Synoptiques.)
Johannique, par la réflexion spirituelle(Jn.20/30-31).
Actes des Apôtres=Evangile du Saint-Esprit.(Ac.1-2)
Romains et Galates=Justification par la Foi(Rom1/16-17, Gal.1/8-9)
Hébreux= Rédemption(Héb.8/1)
Epître de saint Jean=Foi(fin/vie chrétienne(IJn.5/13)
Evangile selon saint Jean=Foi(objet/divinité de J-C)
Colossiens(chefferie/Col.2/2) et Ephésiens(corps/Eph.3/4)=Mystère du Christ
ITimothée et Tite=discipline pastorale(ITim.3/14-16, Tite.1/5-6)
Apocalypse=Eschatologie(Ap.1/1-3)
Le reste du N.T= applications historiques, théologiques, pratiques et eschatologiques de l’Évangile.

Ainsi, clairement et puissamment les dogmes de la Trinité, de l'Incarnation, de la Création et de la Rédemption, de la Justification sont établis
.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pro-testantisme: Ré-alignement et non Ré-forme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» réalignement des chakras
» L'alignement des rangs dans la salat
» 2012 l'alignement des planètes
» L'imam doit veiller à l'alignement des rangs
» Alignement des planètes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: