DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Psychanalyse et sens commun .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Ce texte de Freud vous paraît-il ?
Indiscutable
33%
 33% [ 5 ]
Discutable
13%
 13% [ 2 ]
Obscurantiste
27%
 27% [ 4 ]
Sans intérêt
27%
 27% [ 4 ]
Total des votes : 15
 

AuteurMessage
Chrysostome



Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 09 Avr 2012, 23:43

Simon1976 a écrit:
Je me demande comment on peut être heureux sans la source du bonheur, Dieu lui-même...

J'ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu ! Je n'ai pas d'autre bonheur que toi. » (Psaume 15, 2)
Revenir en haut Aller en bas
denis



Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mar 10 Avr 2012, 04:54

Dr house a écrit:
Marc. a écrit:
Dieu ressuscite, tu ressuscite cheers

Et bien alors pourquoi te casses tu la tête ?
Tu vis et après tu verras bien mais ce n'est pas le cas vous ici sur ce forum vous êtes vert de trouille concernant votre salut, vous vivez dans l'angoisse.

Ha aaaa ... vous marquez un point. ^^

... sauf si il y a un saint dans le coin... ché pa moi, Arnaud par exemple ^^
Revenir en haut Aller en bas
denis



Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mar 10 Avr 2012, 04:59

Marc. a écrit:
Hum... je suis pas du tout angoissé Doc scratch J'aime Dieu ici et maintenant et il me le rend bien. Pourtant c'est sans aucun mérite mais plutôt en ayant une dette envers Lui.

hummmmm hummmm
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9354
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mar 10 Avr 2012, 09:13

Dr house a écrit:

... vous ici sur ce forum vous êtes vert de trouille concernant votre salut, vous vivez dans l'angoisse.

Moi , c'est plutôt pour tous les terriens que je me fais du souci . Des terriens inconscients et tenus inconscients des catastrophes qui les attendent .

Et vous ne m'avez toujours pas répondu pour le sondage sur le complexe d'Oedipe et l'émancipation nécessaire , cher dr House .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mar 10 Avr 2012, 12:38

Dr house a écrit:
Marc. a écrit:
Dieu ressuscite, tu ressuscite cheers

Et bien alors pourquoi te casses-tu la tête ?
Tu vis et après tu verras bien mais ce n'est pas le cas vous ici sur ce forum vous êtes vert de trouille concernant votre salut, vous vivez dans l'angoisse.
Je ne crois pas qu’on soit « verts de trouille ». Quand à l’angoisse, quand nous en avons, elle est super utile, elle nous signifie que nous vivons un moment où l’on se sent abandonné de Dieu. Ces moments sont des moments d’une importance extraordinaire, des moments de grâce qui nous appellent à nous rapprocher encore plus de Dieu, à l'appeler à l'aide.

Les grands saints ont été confrontés aux plus grandes angoisses, aux plus grandes souffrances (je pense à l’instant à Jean-Paul II), qui leur ont justement permis de devenir des saints. Mais il ne faudrait pas croire que leur vie est une vie de malheur. Au contraire, ils sont comblés des plus grandes consolations, des plus grandes grâces. Alors ils ont continuent d'avancer de plus belle. La Joie, ils savent ce que c'est !

Et… il y a aussi des saints qui s’ignorent, même peut-être parmi les athées – qui juste après la mort physique, devant la vision de Dieu, se réjouissent.
Une vie sans angoisse ne vaut pas la peine d’être vécue.

Dr house a écrit:
Ce que je ne comprendrais jamais c'est que le chrétien doit souffrir excusez-moi mais ça me dépasse.
A l'mage de Job Dieu à tout donné, Dieu à tout repris. ça ne passe pas.
Hello Doc.
Oui mais l'histoire de Job se termine bien : « Et Yahvé restaura la situation de Job, [...] et même Yahvé accrut au double tous les biens je Job. [...] Yahvé bénit la condition dernière de Job plus encore que l'ancienne. Il posséda 14.000 brebis, 6.000 chameaux, mille paires de bœufs et mille ânesses. Il eut sept fils et trois filles. La première, il la nomma "Tourterelle", la seconde "Cinnamome" et la troisième "Corne à fard." Dans tout le pays on ne trouvait pas d'aussi belles femmes que les filles de Job. Et leur père leur donna une part d'héritage en compagnie de leurs frères.
Après cela Job vécut encore 140 ans, et il vit ses fils et les fils de ses fils jusqu'à la quatrième génération. Puis Job mourut chargé d'ans et rassasié de jours. »
L'histoire de Job est pour nous une grande leçon de vie, non ?


« Ce que je ne comprendrais jamais c'est que le chrétien doit souffrir excusez-moi mais ça me dépasse. »
Il n’y a pas que les chrétiens qui « doivent » souffrir, c’est le lot de tous. Ici, il faut raisonner « radicalement », c’est tout l’un ou tout l’autre, la Béatitude, ça se mérite. Si notre monde terrestre devait se passer sans aucune souffrance, il n’aurait plus aucun sens, il serait le paradis sur terre, et là on anticipe un peu...

Rappelons aussi que plus nous souffrons et persévérons dans la confiance et la persévérance, plus nos mérites sont grands, et plus notre Joie sera intense dans l’autre monde, et toujours croissante. (Et c’est pas de blagues…)

Rappelons aussi, qu’aux chrétiens, et aux catholiques encore plus, il sera demandé beaucoup plus qu’aux autres. Attention aux pièges de la « bonne conscience »… La vie d’un vrai catho - ou chrétien - est assez paradoxale, je ne sais pas comment dire : elle est à la fois, pas une vie « de tout repos », et aussi une vie « de repos » dans le sens où il constate que les épreuves, quand il a réussi à les accepter, à les vivre, lui ont énormément apporté. Il comprend là beaucoup de choses, c’est comme un « miracle », le miracle de la vie, la victoire de la vie sur la souffrance, l’homme (pas seulement le chrétien d’ailleurs) comprend le sens de la vie et ça fait sa force, ça le « booste ». Mais ensuite il faut continuer, encore et encore… dans la confiance. Nous avions déjà discuté de ça Doc, vous vous souvenez ? ;)
Revenir en haut Aller en bas
 
Psychanalyse et sens commun .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» François-Xavier Bellamy (Sens Commun, UMP) : "Il n’y aura pas de refondation de la société française sans refondation complète de l’école".
» Isaac Newton
» Sens Commun (Les Républicains) organise un forum sur l'éducation à Marseille le 19 septembre 2015.
» Quel sens possède la Parole de Dieu, la Sainte Écriture ?
» passage de la nuit des sens à la nuit de l'esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: