DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Psychanalyse et sens commun .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ce texte de Freud vous paraît-il ?
Indiscutable
33%
 33% [ 5 ]
Discutable
13%
 13% [ 2 ]
Obscurantiste
27%
 27% [ 4 ]
Sans intérêt
27%
 27% [ 4 ]
Total des votes : 15
 

AuteurMessage
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Psychanalyse et sens commun .   Lun 26 Mar 2012 - 19:54

Je fais appel à votre collaboration pour vérifier si une des thèses de la psychanalyse est plus ou moins bien acceptée .

Il s'agit du texte de Sigmund Freud tiré de " Cinq leçons sur la psychanalyse " :

" Il est inévitable et tout-à-fait logique que l'enfant fasse de ses parents l'objet de ses premiers choix amoureux .
Toutefois , il ne faut pas que sa libido reste fixée à ces premiers objets ; elle doit se contenter de les prendre plus tard comme modèles , et à l'époque du choix définitif , passer de ceux-ci à des personnes étrangères .
L'enfant doit se détacher de ses parents : c'est indispensable pour qu'il puisse jouer son rôle social .".

J'ai choisi la première option du sondage .


[ Ce mercredi 28 mars 2012 je me dis que j'aurais dû ajouter une mention " abominable " mais comme moi-même je trouve le texte " indiscutable " , je n'y ai pas pensé tout de suite . Excusez-moi . ]


Dernière édition par boulo le Mer 28 Mar 2012 - 8:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 26 Mar 2012 - 22:37

Moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 26 Mar 2012 - 23:04

J'ai fait le 4ième choix.

I don't want that

Je suis un généticien avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 26 Mar 2012 - 23:20


Je croyais que c'était des queuneris Freud...

jusqu'à que... je traumatisa un ami-enfant sur les pistes de SHREK..

"pour le sentiment d'abandon, je ne dirais pas que cela remonte à l'enfance, mais à l'adolescence, et avec mon père. On n'a jamais réellement parlé, il ne sait pas gérer ça. Cela m'a fait bien mal mes 17-18 ans""


"Jésus" était captivé, me regardait avec les yeux dilaté de désir d'un gosse fasciné et désireux de sensualité... abandonné à son Amour de gosse pour son ami... devenu peut être représentant d'un PÈRE... Et je le soignait, le caressait comme si il était un enfant....
Comprendre pourquoi "ça ne marchait pas"... avec la copine...
Ça va décoincer..

On se rejouait le ..."excès de sensualité des parents vécu comme intense et suffocant plaisir, captivé et séduit par adulte séducteur → névrose hystérique"

-"il y a de la psychologie dans shrek.. les ogres c'est comme les oignons... ils ont?..."

"il a transpiré de peur, sous les bras tout mouillé... a prononcé..

---... des... couches?!

... Et il n'a plus jamais remis les pieds chez moi!

un psychanalyste témoin: BRAVO!!! vous l'avez mis en face de son angoisse de CASTRATION...
...
je ne savais pas! à ce point?!... le pauvre ami... on se faisait des câlins, comme des enfants et on parlait de nous.. et nous nous AIMIONS.
comme des gosses...

Shrek "tu sais les ogres... ils sont... heu.. tendres, sensibles. COMME LES OIGNONS....... ils ont des couches"

L'âne.. chante une chanson... "... love me".
Shrek "Ha non!!! pas ça!!! "
L'âne.. "je ne peux juste la fredonner?""
Shrek " c'est ça meum meum là, meum aime moi là "

des couches?! pour cacher quoi hein?

" Si l'analyste acceuille l'hystérique et l'écoute avec la grille Freudienne préétablie, il se comporte comme un amant incapable d'être autre chose que le fils d'un père célèbre".

C'est ce que j'avais fait, le considérer comme "Jésus" pour m'abandonner à sa consolation et à son pouvoir pour ensuite inverser les rôles pour comprendre son "problème", sans même savoir la version freudienne...

Et pour cet ami atteint de troubles psychosomatiques c'était complétement cela...si on en croit les dires de Freud... Mon ami est donc devenu "le fils d'un père célèbre", et il est... JÉSUS... le fils de DIEU le père...

sacrilège... DU COUP j'ai découvert que nous étions possédés par LE DIABLE et pleuré un an.

LE DIABLE EST LE PRINCIPE SÉPARATEUR...
C'est aussi LE DÉSIR-ATTACHEMENT.
et L'hystérie c'est l'insatisfaction d'Amour.

Et puisque dans ma détresse affective me suis montré affaibli et dépendant de lui...
je lui ai donné... ma puissance..

"Je voulais te dire au fait, en parlant d'amour, que j'ai réussi à le faire "entièrement"...
l'amour "entièrement"... Ce n'est plus un ange... mais un "homme"...


Ça a bel et bien merdé... il reste les " "... et.. c'est... quon... (la destination finale... un con... littéralement)

oh putin!!!

La destination finale de l'âme d'enfant? c'est... un kon..

L'âme d'enfant niée de la conscience et extériorisée dans le sexe... et où va le sexe? au kON..
Toute une partie de notre langage est structuré là dessus.. et aussi la diabolisation de la femme!!!

Ha non... c'est trop kon!

Les femmes. le sexe... pff... la tentation du mal se dit l'"homme" devenu religieux... maudit soit le principe féminin..

Et ainsi est la névrose... racine de la crise écologique, racine des maux de l'humanité..

LE DIABLE...


Cachez DIEU au fond des humains eux même... c'est le seul endroit où il ne chercheront pas!!!

http://www.doublecause.net
Citation :

Avant d'emprunter un quelconque pont entre la science et la spiritualité, encore reste-t-il à franchir (mieux encore: à démolir) le mur qui a été construit il y a plusieurs siècles par la science, juste avant le fleuve qui les sépare, afin d'empécher sa traversée. Ce mur dissocie deux approches fondamentales de la vérité en établissant une frontière supplémentaire artificielle qui interdit les rapports entre science et conscience, mais aussi la communication entre nos deux cerveaux (le gauche: celui de la raison, et le droit: celui de l'intuition): une véritable situation de guerre froide intérieure où l'usage à peine privilégié du cerveau droit est considéré comme irrationnel alors que l'usage exclusif du cerveau gauche est considéré comme parfaitement sain.

Il y a de quoi se demander si dans le conditionnement qui nous fait passer de l'enfance à l'état adulte nous ne devenons pas tous handicapés du cerveau, sachant que l'on peut s'en rendre compte d'ailleurs chaque jour en constatant les désordres du monde dans lequel on vit. Malheureusement, rares sont les scientifiques qui oeuvrent à la tache de rétablissement de la communication et de l'équilibre entre nos deux cerveaux, ou entre science et spiritualité, alors qu'ils sont les mieux placés pour le faire étant donné leur position dominante et respectée.

J'ai cherché... Pa'.. j'ai cherché...

LA TERRE COMME SOIT-MÊME
Michel Maxime Egger
Éditions Labor et fides
page 12
Citation :

Racines de la crise écologique.

Que "révèle" la crise écologique? Pour le saisir il convient de ne pas s'arrêter à ses causes symptomatiques, mais de remonter à ses racines dans un acte de lucidité profonde.

En tant qu'expression d'une rupture de communication entre l'être humain et la nature, la crise écologique dévoile deux réalités.

Premièrement, les dérives ou délires d'un paradigme hérite de la modernité occidentale. À partir de la fin du 15eim siècle, celle ci a consacré une manière de voir et de penser fondée sur l'exaltation de la rationalité logique (rationalisme), la supériorité de l'homme (anthropocentrisme), et la primauté des principes masculins.

Autant d'éléments qui ont érigé l'être humain en "maître et possesseur de la nature" (Descarte). Ce paradigme n'a pas seulement "réduit le monde à un simple objet d'exploration technique et mathématique [...] et exclu de [son] horizon le monde concret de la vie". Il a aussi, par la même, désacralisé la nature en expulsant Dieu vers une transcendance inaccessible. Il a mutilé l'être humain de sa dimension divine en évacuant son intellect spirituel et en le réduisant à un composé psychosomatique. L'occident souffre depuis lors d'une véritable addiction au dualisme qui sépare tout: Dieu et la création, l'humain et la nature, l'esprit et la matière, le masculin et le féminin, la foie et la raison... etc.


-------------------
si on dépasse ça, le verrou sexuel qui n'est que réactivation de la sensualité des vécus de naissance, Freud est ensuite dépassé...

voyez Stanislav Grof, Jung, Otto rank... etc..

-----------


Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 26 Mar 2012 - 23:28

Citation :
ll y a de quoi se demander si dans le conditionnement qui nous fait passer de l'enfance à l'état adulte nous ne devenons pas tous handicapés du cerveau, sachant que l'on peut s'en rendre compte d'ailleurs chaque jour en constatant les désordres du monde dans lequel on vit.


-------
"N'oublie pas, tu es un acteur qui ne pleure jamais, sinon regarde Terminator 2 aussi souvent que nécessaire... comme il y a chez toi une tendance à réfléchir comme un ordinateur ce rôle te va très bien."
----------

.Terminator... c'est pas très divin comme truc...

l'inverse? être soi même, ne pas faire l'acteur et pleurer sans réflechir, comme un humain abandonné de Dieu, devenir une larmichette attachante en sombrant dans les larmes serré dans les bras d'un ami tout puissant, devenu représentant de DIEU...

Mais tout de même il faut le raconter et analyser après coup ce qu'il ressort de l'eau des yeux..

La terre est peuplée d'humains... ça mérite quand même une analyse...

vous me me direz peut être que c'est encore.. "sombrer sans cesse dans l'analyse intellectuelle : toujours ce fichu principe féminin (vierge) qui te pollue.
L'homme est synthétique, rempli, complet et n'a pas besoin d'analyse, ça c'est bon pour les femmes et leur communication à 99% futile."

... une analyse... mais peu conventionelle... Considérer un "ami" comme jésus (IL Y A DONC DIEU AU FOND)... pour qu'il me sauve d'être humain... en l'aimant le plus fort possible et en pleurant de ne pas pouvoir accepter que nous ne pouvons pas réellement nous rencontrer dans l'amour de DIEU...

Citation :
LE FÉMININ AU COEUR DU CHANGEMENT.
La subordination du féminin à un monde masculin outrancier et violent demeure l'un des grands handicaps à l'évolution positive du genre humain. Les femmes sont plus enclines à protéger la vie qu'à la détruire. Il nous faut rendre hommage au femmes, gardiennes de la vie, et écouter le féminin qui existe en chacun d'entre nous.

page 123 Pierre Rabhi "vers la sobriété heureuse." Ed actes sud.

Pour prendre conscience.. rien de tel qu'un baptême des larmes.
pleurer connecte le cerveau droit au gauche)....
se faire entourer et serrer, (ça fait faire de l'ocytonine et rend le cerveau mieux connecté)

CONSOLES MOI..

être aimé......Et se confier, féminin et réceptif... aux bras de PAPA, Dieu LE PÈRE. .

Nasio: Si ce fantasme œdipien de séduction du garçon se fige et envahit plus tard la vie de l'adulte que l'enfant est devenu, il sévit comme un agent nocif, cause fréquente d'une forme d'hystérie masculine très difficile à traiter. Souvent, la cure analytique de cette hystérie échoue et s'arrête sur une crise dite "roc de castration" ou comme l'appelait Adler "protestation virile"

------
"Tu n'as surtout pas besoin d'apprendre à danser, sauf s'il s'agissait à la rigueur d'un prétexte pour te faire des femmes... à condition de les jeter ensuite ce que tu ne fais pas....

Débarrasse toi de ton mental de femme insupportable qui pollue mon atmosphère. "
-------
"Oui Pa'."


Analyser ce qu'il en ressort de ce contact humain: LE CODE SOURCE DU DIABLE.

affreux...
j'vous jure..


Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mar 27 Mar 2012 - 7:46

Merci , pieds croûteux . As-tu voté ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mar 27 Mar 2012 - 9:31

J'ai voté discutable dans le sens que sa thèse est suffisemment sérieuse pour qu'on en discute.


Par ailleurs je tiens à rappeler que si Freud est le père de la psychanalyse,
Rousseau est son grand père,
et Saint Augustin est son arrière grand père.


Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Jeu 29 Mar 2012 - 11:47

Et ses fils étaient désavoués les uns après les autres , non sans malice :

" L'argument de Jung , ad captandam benevolentiam , repose sur la premisse optimiste d'après laquelle le progrès de l'humanité , de la civilisation , de la science , aurait toujours suivi une ligne droite , ininterrompue . Comme s'il n'y avait jamais eu d'épigones , comme s'il n'y avait pas eu de révolutions suivies de réaction et de restauration , comme si l'histoire n'avait pas connu de générations ayant , par un mouvement rétrograde , renoncé aux conquêtes des générations précédentes . (... ) " .

Contribution à l'histoire du mouvement psychanalytique , Editions Payot et Rivages 2001 p 174


En somme , Freud pensait qu'il était le seul révolutionnaire légitime en psychologie et que tout progrès proclamé ne pouvait plus être qu'une régression .

Il n'est guère étonnant que son oeuvre soit l'objet de tant de polémiques .
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mar 3 Avr 2012 - 23:24

Jusqu'à présent , les votes sont très partagés . Edifiant .

Mais il en faudrait quelques-uns de plus . Merci d'avance .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mer 4 Avr 2012 - 0:27

Sans intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mer 4 Avr 2012 - 7:47

Bonjour, en ce qui me concerne cela est "indiscutable". Mais cela ne veut pas dire que l'on ne peut pas en discuter ! Cela veut juste dire qu'il est difficile voire impossible de prouver le contraire tant cela est évident.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mer 4 Avr 2012 - 8:48

Je voulais ajouter. Arnaud dit que c'est l'autorité paternelle bienveillante qui équilibre les enfants. Or, c'est au père que revient la tâche de s'opposer fermement aux débordement affectifs des garçons comme des filles. Sans cette structure initiale, il est évident que les choses risquent de devenir plus problématiques pour l'avenir des enfants. (Hystéries; Psychoses)

Citation :
Ephésiens 5, 31 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 24/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mer 4 Avr 2012 - 20:14

La psychanalyse maintenant... Rolling Eyes
Il serait bon de penser à ouvrir un sous forum "satanisme".
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Jeu 5 Avr 2012 - 22:36

Ce n'est pas toute la psychanalyse que j'ai demandé de sonder , seulement un texte de Freud sur le conflit oedipien .

Dans l'antiquité , le premier-né était souvent sacrifié aux dieux , soi-disant pour rendre grâce à la preuve de fécondité .
C'était peut-être , plus en profondeur , pour signifier la supériorité du mari sur tout rival dans l'affection de la mère .

[ Rectification du 07/04/2012 : le texte proposé par Freud ne parle pas uniquement du conflit oedipien mais surtout de ce que l'on appelle dans le langage populaire " la rupture du cordon ombilical " . Veuillez m'excuser .]


Dernière édition par boulo le Sam 7 Avr 2012 - 5:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Ven 6 Avr 2012 - 9:46

boulo a écrit:
Ce n'est pas toute la psychanalyse que j'ai demandé de sonder , seulement un texte de Freud sur le conflit oedipien .

Dans l'antiquité , le premier-né était souvent sacrifié aux dieux , soi-disant pour rendre grâce à la preuve de fécondité .
C'était peut-être , plus en profondeur , pour signifier la supériorité du mari sur tout rival dans l'affection de la mère .

Cette tradition païenne est aujourd'hui reprise. Le premier enfant est souvent sacrifié au moyen de l'avortement sur l'autel d'une vie vouée à la consommation.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Ven 6 Avr 2012 - 9:48

Ignoble pécheur a écrit:
La psychanalyse maintenant... Rolling Eyes
Il serait bon de penser à ouvrir un sous forum "satanisme".

La psychanalyse est l'aboutissement d'un mouvement initié par Saint Augustin.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Sam 7 Avr 2012 - 0:32

Bonjour,
En ce qui me concerne Freud est un imposteur.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Sam 7 Avr 2012 - 0:34

SJA a écrit:
Ignoble pécheur a écrit:
La psychanalyse maintenant... Rolling Eyes
Il serait bon de penser à ouvrir un sous forum "satanisme".

La psychanalyse est l'aboutissement d'un mouvement initié par Saint Augustin.
La psychanalyse est comme la religion sans intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Sam 7 Avr 2012 - 5:16

Je vous avais demandé de vous prononcer sur la " rupture du cordon ombilical " , cher dr House , pas sur toute la psychanalyse ni sur la religion ( domaines dans lesquels nous pouvons douter de votre compétence ) . Maintenez-vous votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Sam 7 Avr 2012 - 22:00

boulo a écrit:
Je vous avais demandé de vous prononcer sur la " rupture du cordon ombilical " , cher dr House , pas sur toute la psychanalyse ni sur la religion ( domaines dans lesquels nous pouvons douter de votre compétence ) . Maintenez-vous votre avis ?

Bonjour,
Je ne vois pas en quoi mes propos peuvent vous dérangez.
Certe je ne suis pas spy ....
Voici maintenant quelques questions que je pose au freudien que vous semblez être:
1) Qui a le droit de vire ?
2) A partir de quels critères ?
3) Qui est intelligent et qui ne l'ai pas ?
4) quelle couleur de cheveux et d'yeux je dois avoir pour vivre?

Voila en quelques phrases les pensées freudiennes, ce charmant Monsieur était un névrosé, un pervers narcissique.
Alors adoré le si vous voulez mais cela sans moi.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Sam 7 Avr 2012 - 22:15

A tous,
Ce trouduc de Freud est responsable de la plus grosse biperie de l'humanité, alors que ceux qui veulent l'adorer, l'adore .
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 17:12

Dr house a écrit:
Bonjour,
En ce qui me concerne Freud est un imposteur.

Dr house a écrit:
A tous,
Ce trouduc de Freud est responsable de la plus grosse biperie de l'humanité, alors que ceux qui veulent l'adorer, l'adore .

:mdr: :mdr: :mdr:

... Je vais me rematter un petit cou la série Dr house ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 19:39

Pour moi l'apport de Freud en général a été considérable. Il a eu le mérite de formuler une théorie très élaborée, reprise et corrigée ensuite - améliorée - par d'autres.

Alors bien sûr, il n'y a pas que la psychanalyse, il y a la foi en Dieu, et pour moi les deux se complètent admirablement. Je crois que la psychanalyse est venue non seulement pour aider l'homme, mais aussi la religion. Pourtant elle a un inconvénient : elle peut se passer de Dieu - tout comme la science d'ailleurs.

Utiliser l'outil de la psychanalyse en niant l'existence de Dieu peut être très dangereux, car "elle peut créer beaucoup de vide dans le psychisme". Si on ne remplit pas ce vide par Dieu, par la foi, l'espérance, on risque de remplir ce vide par toutes sortes d'autres choses, plus ou moins bonnes - ou mauvaises. J'ai constaté cela chez des psy athées, ainsi que parfois chez des personnes analysées athées.

Je pense que le fait de la psychanalyse est globalement positif.

Je vote "indiscutable", même si comme dit Marc - Hello Marc ! - ça n'empêche pas qu'on puisse en discuter...

Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 19:46

Salut Petit messager Smile Il n'est pas question pour la plupart d'entre nous de considérer la psychanalyse sans l'idée de Dieu. Elle est un outil et ne peut être une fin en elle même. Si elle nous permet de comprendre certains mécanismes, elle n’offre en revanche pas de solutions viables à long terme.


Dernière édition par Marc. le Dim 8 Avr 2012 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 19:55

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 20:03

D'ailleurs, ce qui est très étrange, c'est qu'elle est tout à fait conforme à au moins deux des cinq grands courent métaphysiques (le monothéisme [transcendance] et l’immanence de Dieu). Mais bon, pour le moment j'attends d'avoir suffisamment approfondi la question avant d'en dire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 24/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 20:34

La psychanalyse est une subversion qui assimile le spirituel à ce qui a de plus inférieur dans l'ordre psychique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 21:10

@ Ignoble pêcheur
Ignoble pécheur a écrit:
La psychanalyse est une subversion qui assimile le spirituel à ce qui a de plus inférieur dans l'ordre psychique.
Chacun son opinion, je ne doute pas que vous ayez de très bonnes raisons de le penser.

Marc. a écrit:
D'ailleurs, ce qui est très étrange, c'est qu'elle est tout à fait conforme à au moins deux des cinq grands courent métaphysiques (le monothéisme [transcendance] et l’immanence de Dieu). Mais bon, pour le moment j'attends d'avoir suffisamment approfondi la question avant d'en dire plus.
Pour aller dans le même sens, Marc, je rapproche le désir parfois justifié et nécessaire d’une personne d’aller mieux en allant consulter un psy, et aussi le désir du psy de bien faire son travail, de ceci :
Mt 18:19- "De même, je vous le dis en vérité, si deux d'entre vous, sur la terre, unissent leurs voix pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père qui est aux cieux."

Et même de cela, car même si la démarche psy ne se fait « au nom de Dieu », elle est une démarche hautement humaniste – dans le bon sens du terme bien sûr –, une démarche de vérité, où le patient se met à nu pour se découvrir tel qu'il est, sans tricher, afin de découvrir ce qui ne va pas (pensées négatives) et d'y remédier par lui-même :
Mt 18:20- ''Que deux ou trois, en effet, soient réunis en mon nom, je suis là au milieu d'eux. "

En poussant un peu je peux continuer un peu avec ceci (parvenir à se pardonner soi-même avec un peu d'humilité, car refuser de croire que Dieu peut nous pardonner, c'est de l'orgueil) :

Mt 18:21- Alors Pierre, s'avançant, lui dit : " Seigneur, combien de fois mon frère pourra-t-il pécher contre moi et devrai-je lui pardonner ? Irai-je jusqu'à sept fois ? "
Mt 18:22- Jésus lui dit : " Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix-sept fois.

Jung, lui, faisait un rapprochement entre la cure psy et ceci :
Mt 5,23
Quand donc tu présentes ton offrande à l'autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
5,24
laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis reviens, et alors présente ton offrande.
5,25
Hâte-toi de t'accorder avec ton adversaire, tant que tu es encore avec lui sur le chemin, de peur que l'adversaire ne te livre au juge, et le juge au garde, et qu'on ne te jette en prison.

(Pour lui, les deux personnes « ton frère, ton adversaire », et « tu », symbolisaient la même personne, la personne et sa conscience, je crois. Je préfère ma comparaison à la sienne… on préfère toujours ce qu’on a trouvé soi-même ;) Si on l’a trouvé et qu’on l’aime, c’est que c’est signifiant pour nous …et un peu de vanité aussi peut-être…).

P.-S. (21h30) : après réflexion, je me dis que sa comparaison est meilleure que la mienne - surtout avec le mot "réconcilier" (> qui fait penser au sacrement de réconciliation) - mais bon, j'aime tjrs autant la mienne ;) - d'autant qu'il devait y avoir pensé lui aussi...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 21:46

Dr house a écrit:
boulo a écrit:
Je vous avais demandé de vous prononcer sur la " rupture du cordon ombilical " , cher dr House , pas sur toute la psychanalyse ni sur la religion ( domaines dans lesquels nous pouvons douter de votre compétence ) . Maintenez-vous votre avis ?

Bonjour,
Je ne vois pas en quoi mes propos peuvent vous dérangez.
Certe je ne suis pas spy ....
Voici maintenant quelques questions que je pose au freudien que vous semblez être:
1) Qui a le droit de vire ?
2) A partir de quels critères ?
3) Qui est intelligent et qui ne l'ai pas ?
4) quelle couleur de cheveux et d'yeux je dois avoir pour vivre?

Voila en quelques phrases les pensées freudiennes, ce charmant Monsieur était un névrosé, un pervers narcissique.
Alors adoré le si vous voulez mais cela sans moi.

Vous ne me dérangez pas du tout , cher dr House .Et je vous remercie de vous être laissé sonder .
Je ne suis pas freudien mais rankien .
Je n'adore sûrement pas Freud , étant donné qu'il était irréligieux .
Pour vos questions :
1) Tous ceux que Dieu appelle à la vie .
2) Comme Dieu les veut et les accepte .
3) Je n'en sais rien . L' " intelligence " est une notion fort complexe . Son étymologie signifie :
"recueillir de tous côtés" .
4) n'importe lesquels .

Maintenez-vous votre choix , si vous ne considérez que le texte que j'ai présenté et pas toute la psychanalyse ?


Dernière édition par boulo le Dim 8 Avr 2012 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 24/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 21:46

Jung maintenant,ce nazi qui considérait Hitler comme un"chamane".Et le tout comparé avec l'écriture sainte.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 22:16

Vous êtes sévère , cher ignoble pécheur .

Ces lignes de Jung , datées de 1936 , sont prophétiques par rapport à Hitler mais également par rapport à Benoît XVI ( principalement le dernier paragraphe ) :

http://www.nazi.org.uk/jung-wotan.htm

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 24/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 22:52

Le livre saint des tribus aryennes?Je vous laisse avec votre"sorcier" néospiritualiste.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 23:22

Ignoble pécheur a écrit:
Jung maintenant,ce nazi qui considérait Hitler comme un"chamane".Et le tout comparé avec l'écriture sainte.

HEUUUUUUUU!!! Vous êtes sûr de ça???? Avez-vous croisé vos sources avant cette affirmation qui me parait bien péremptoire???
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 24/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 23:34

C'est Guénon qui soulignait ce fait.Vous n'allez tout de même pas me dire que vous aussi vous trouvez de l'intérêt à la psychanalyse?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 23:47

Je n'ai jamais fait de psychanalyse, seulement une thérapie - mais allongé quand-même - et j'ai souvent comparé l'analyse à ce que l'on fait sur ordi :

Il faut supprimer les plus gros "malwares", les "conflits de fichiers", éliminer les "fichiers corrompus", des "virus", des "spams" - ;) -, tout ça libère bcp d'espace, devenu libre, qu'il faut combler par de nouveaux fichiers, compatibles ceux-là, qui correspondent bcp mieux au « type de disque dur », à sa marque, pays d'origine, date de fabrication, etc. (psychisme de chacun), et tout neufs.

Il faut aussi effectuer cette opération de "défragmentation" :
"Réorganiser les éléments sur votre disque dur afin que les programmes s'exécutent plus rapidement" (rigolo).

C'est soi-même, au fur et à mesure de ces opérations, qui répare son "système d'exploitation", se créant de nouveaux logiciels, en même temps que son antivirus personnel au lieu d'avoir à retourner chez le psy (= l'antivirus qu'on avait "loué" et qu'on payait par mensualités).

Le cerveau, le psychisme, obéissent bien sûr à une logique.

Freud (surtout lui), a été novateur en matière d’Informa-tion analy-tique lol!


Dernière édition par Petit messager le Lun 9 Avr 2012 - 8:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 24/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Dim 8 Avr 2012 - 23:52

@Adamev

Ignoriez vous le nazisme de Jung?
Revenir en haut Aller en bas
Ignoble pécheur



Masculin Messages : 153
Inscription : 24/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 0:17



Cessez avec cette science infra-humaine,sinon vous finirez par pensez comme Lacan:

"Car la véritable formule de l'athéisme n'est pas "Dieu est mort" mais Dieu est inconscient"

(Séminaire XI page.58)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 1:32

Ignoble pécheur a écrit:


Cessez avec cette science infra-humaine,sinon vous finirez par pensez comme Lacan:

"Car la véritable formule de l'athéisme n'est pas "Dieu est mort" mais Dieu est inconscient"

(Séminaire XI page.58)
Vous êtes sûr que vous n'avez pas de problème avec vos raisonnements ?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 6:06

Jung n'était pas nazi , contrairement à ce qu'affirment les néo-nazis maintenant . On peut lui reprocher son apparente neutralité vis-à-vis de la montée du nazisme mais cette attitude était quasi générale . Il faut par contre saluer ses efforts pour tenter de comprendre les inconsciences collectives .
Mais là non plus ,il n'était pas seul . En 1932 (? ) et 1934 , le colonel De Gaulle publiait " La discorde chez l'ennemi " et " Vers l'armée de métier " dans lesquels il décrivait notamment l'opposition entre les tempéraments germain et gaulois . Le futur président aurait dû être écouté à ce moment-là sans attendre la catastrophe de 1940 .

Je cite de mémoire : " La frontière franco-allemande est la lèvre d'une blessure . Le vent qui la balaie est gonflé d'arrière-pensées . (...) L'opposition des tempéraments avive cette amertume . ( ...)
Ce n'est pas qu'on ne rêve aux grandes choses que l'on pourrait faire ensemble . Mais ( ... )

( suit la description poétique des " tempéraments " germain et gaulois , un morceau d'anthologie ) .

A l'heure d'une élection présidentielle cruciale pour la France , les français devraient relire ces textes , la question " faut-il suivre le modèle allemand en 2012 ? " étant primordiale .

Mais tout cela nous éloigne du " complexe d'Oedipe " et de la " coupure du cordon ombilical " .

Je remercie tous ceux qui ont bien voulu se laisser sonder . Je crois avoir appris beaucoup .


Dernière édition par boulo le Lun 9 Avr 2012 - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 11:25

A tous,
Je suis vivant Dieu est vivant, je suis mort Dieu est mort.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 11:30

Dieu ressuscite, tu ressuscite cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 11:54

Dr house a écrit:
A tous,
Je suis vivant Dieu est vivant, je suis mort Dieu est mort.
Tu n'sras plus Doc, tu s'ras un saint,
Si ton verbiage ne rest' pas vain ;) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 20:01

Marc. a écrit:
Dieu ressuscite, tu ressuscite cheers

Et bien alors pourquoi te casses tu la tête ?
Tu vis et après tu verras bien mais ce n'est pas le cas vous ici sur ce forum vous êtes vert de trouille concernant votre salut, vous vivez dans l'angoisse.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 20:03

Pourquoi serait-on dans l'angoisse ?

Ceux qui sont sans Dieu ont bien plus raison d'être angoissés. pale
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 20:15

Vous ne m'avez pas répondu , dr House . Avez-vous maintenu votre choix en vous limitant au texte proposé ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 20:55

Hum... je suis pas du tout angoissé Doc scratch J'aime Dieu ici et maintenant et il me le rend bien. Pourtant c'est sans aucun mérite mais plutôt en ayant une dette envers Lui.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 21:40

Je me demande comment on peut être heureux sans la source du bonheur, Dieu lui-même...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Lun 9 Avr 2012 - 23:43

Simon1976 a écrit:
Je me demande comment on peut être heureux sans la source du bonheur, Dieu lui-même...

J'ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu ! Je n'ai pas d'autre bonheur que toi. » (Psaume 15, 2)
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mar 10 Avr 2012 - 4:54

Dr house a écrit:
Marc. a écrit:
Dieu ressuscite, tu ressuscite cheers

Et bien alors pourquoi te casses tu la tête ?
Tu vis et après tu verras bien mais ce n'est pas le cas vous ici sur ce forum vous êtes vert de trouille concernant votre salut, vous vivez dans l'angoisse.

Ha aaaa ... vous marquez un point. ^^

... sauf si il y a un saint dans le coin... ché pa moi, Arnaud par exemple ^^
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Psychanalyse et sens commun .   Mar 10 Avr 2012 - 4:59

Marc. a écrit:
Hum... je suis pas du tout angoissé Doc scratch J'aime Dieu ici et maintenant et il me le rend bien. Pourtant c'est sans aucun mérite mais plutôt en ayant une dette envers Lui.

hummmmm hummmm
Revenir en haut Aller en bas
 
Psychanalyse et sens commun .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» François-Xavier Bellamy (Sens Commun, UMP) : "Il n’y aura pas de refondation de la société française sans refondation complète de l’école".
» Isaac Newton
» Sens Commun (Les Républicains) organise un forum sur l'éducation à Marseille le 19 septembre 2015.
» Quel sens possède la Parole de Dieu, la Sainte Écriture ?
» passage de la nuit des sens à la nuit de l'esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: