DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mourir dans l'indignité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 18:21

Commission parlementaire : oui à l'euthanasie, si elle est bien encadrée

Maryse Gaudreault, présidente de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité, a exposé à Québec les recommandations de la commission. Mais auparavant, elle a expliqué le cheminement de la commission depuis sa création le 4 décembre 2009.

Les membres de la commission ont consulté en tout 32 experts en médecine, en droit, en psychologie, en éthique et en sociologie. Ils ont également sillonné huit villes du Québec pour rencontrer les citoyens pour débattre avec eux sur cette question.

La commission a reçu 16 000 commentaires de citoyens sous différentes formes (courriels, lettres, mémoires, etc...).

Mme Gaudreault a par la suite résumé les 24 recommandations de la commission.

Pour obtenir une aide médicale à mourir, il faut résider au Québec, être majeur et apte à consentir à des soins au regard de la loi.

Il faut que la personne exprime elle-même la demande à la suite d'une prise de décision libre et éclairée.

La personne doit être atteinte d'une maladie grave et incurable et que la situation médicale de la personne se caractérise par une déchéance avancée de ses capacités sans perspective d'amélioration. Que la personne éprouve des souffrances constantes, insupportables.

La demande doit être déposée par un formulaire signé. Le médecin traitant doit consulter un autre médecin sur les critères de recevabilité de la demande.

Le médecin traitant doit par la suite signer une déclaration formelle d'aide médicale à mourir.

Par ailleurs, la commission met l'accent sur la question des soins palliatifs.

Parmi ses recommandations, la commission avance que le ministère de la Santé devrait privilégier les soins palliatifs à domicile. Selon la commission, tout le monde devrait pouvoir recevoir ces soins au Québec et que tous les établissements de santé devraient fournir ces soins.

La commission recommande enfin au Collège des médecins de rédiger un guide d'exercice et des normes de déontologie relatif à la sédation palliative.

La commission regroupait 12 députés de toutes les formations politiques.

Le rapport de la commission parlementaire

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/03/22/002-depot-rapport-mourir-dans-la-dignite.shtml?Authorized=1&AuthenticationKey=2_8_12498a1b-7f21-4c29-a098-09cdea20dfbe.pnmdjjihdien#commentaires
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 18:23

Jean Paul II sur l'euthanasie:

Evangelium Vitae a écrit:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 18:39

Comme j'écrivais dans les commentaires suite à l'article plus haut, notre société a terriblement mal à l'âme, pas étonnant que certains veulent avoir recours à l'euthanasie. Quand on met Dieu de côté, on perd le sens de sa vie et, du coup, celle-ci perd de sa valeur à l'approche de la maladie et de la mort.

Stephen Hawking est un astrophysicien de renom et est paralysé depuis 50 ans. Il aurait pu choisir de mourir mais a choisi la vie plutôt que la mort. Et il a fait de sa vie une réussite, malgré son handicap. Thumright

Et le bienheureux Jean Paul II est un modèle de persévérance dans la souffrance. Il a tenu à vivre jusqu'au bout, dans la dignité et la confiance en Dieu. Smile

Notre société est en train de mourir dans l'indignité... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 20:34

"Mais les impies appellent la mort du geste et de la voix ; la tenant pour amie, pour elle ils se consument, avec elle ils font un pacte, dignes qu'ils sont de lui appartenir." (Sagesse 1, 16)
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 22:15

Les nations ont rejetté Dieu, qui est le maître de la Vie et de la mort.

Elles suivent à présent un autre maître, aveuglées qu'elles sont par une immonde puissance d'égarement.

Le Seigneur les laissera aller jusqu'au bout du suicide, précisément...

Néanmoins, si vous montez un groupe de prière à cette intention, le Seigneur peut avoir pitié et adoucir le châtiment...nous l'avons expérimenté avec les prières publiques pro vies de réparation : on m'a dit récemment que les médecin commençaient à changer de politique, et à dissuader les gens en ce qui concerne l'ivg...

Espérance, foi, charité, Seigneur, prend pitié !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 22:32

julia a écrit:
on m'a dit récemment que les médecin commençaient à changer de politique, et à dissuader les gens en ce qui concerne l'ivg...

Nous avons actuellement de jeunes gynécos africains à l'hopital et je peux te garantir qu'ils respectent la vie, sont contre l'ivg et prennent le temps de parler aux femmes.
J'en ai vu pas mal sortir de consultation en larmes.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 22:33

Ils ont sans doute un plus grand respect de la vie là-bas, malgré leur misère matérielle.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 22:36

Simon1976 a écrit:
Ils ont sans doute un plus grand respect de la vie là-bas, malgré leur misère matérielle.

oui je pense aussi sunny

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 23:28

L'euthanasie n'est pas un moyen de mourir dans la dignité ! Mourir dans 'l'indignité' est la preuve du mépris des encore vivants dans la solitude, la misère matérielle, etc. Donc, l'euthanasie est un moyen de poursuivre la manière dont les personnes vivent actuellement.
Les rues sont jonchées de couvertures, desquelles dépassent des pieds............. Ceux-là, ces personnes là, l'Etat les laisse 'crever' comme des bêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 23:30

Au lieu de mourir dans l'indignité, pourquoi ne pas vivre dans la dignité en reconnaissant que la vie est un don de Dieu et que lui seul peut en disposer ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 23:33

Simon1976 a écrit:
Au lieu de mourir dans l'indignité, pourquoi ne pas vivre dans la dignité en reconnaissant que la vie est un don de Dieu et que lui seul peut en disposer ? Very Happy

Les belles paroles, ne donnent pas de toits aux gens qui meurent dans la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Jeu 22 Mar 2012, 23:34

:|
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Ven 23 Mar 2012, 10:35

Citation :
Les nations ont rejetté Dieu, qui est le maître de la Vie et de la mort.

la vie étaient elles autrefois plus proche de Dieu? lorsque l'Eglise faisait partie prenante du pouvoir en place? les gens s'occupaient des vieillards en fin de vie,oui, ils n'avaient pas le choix. dans les familles aimantes, cela se passait bien sans doute, mais quid des autres? il était probablement heureux qu'on ne procédait pas à l'autopsie de tous les défunts. on aurait été bien étonnés de constater quelques décès prématurés.

dans combien de familles les enfants d'autrefois n'étaient que des bouches à nourrir, venant encore agrandir les difficultés qu'une famille avait pour faire face à sa survie....

faut arrêter de croire que c'était mieux avant. dans toutes les générations, il y a eu des gens proches de Dieu et d'autres qui ne l'étaient pas.

l'être humain a travers le temps doit toujours lutter contre la barbarie qu'il a en lui, sa peur de l'autre quand il est différent.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Ven 23 Mar 2012, 21:23

Citation :
Italie : le Groupe interparlementaire pour les valeurs de la vie se développe

Les parlementaires demandent une journée pour la vie et une loi contre l'euthanasie


Antonio Gaspari

ROME, vendredi 23 mars 2012 (ZENIT.org) – Le « Groupe Interparlementaire pour les valeurs de la vie » a annoncé diverses initiatives en faveur de la vie naissante et contre les dérives de la culture euthanasique, lors d’une rencontre organisée à Rome, mardi 20 mars 2012, dans le hall de la commission Santé du Sénat italien.

Le sénateur Stefano De Lillo, qui fait partie des promoteurs de l’Association, a annoncé que le Groupe avait dépassé le chiffre de 70 participants, sénateurs et députés confondus. Il a proposé également une série d’initiatives.

Première initiative : la demande au président du Sénat de programmer le vote définitif pour l’approbation du décret-loi sur les déclarations anticipées de traitement (DAT). Il s’agit d’une proposition de loi, déjà discutée au Sénat et à la Chambre des députés, pour contrer d’éventuels autres cas d’euthanasie comme celle d’Eluana Englaro.

Le sénateur Raffaele Calabrò, premier signataire de la proposition de loi, a expliqué qu’après de nombreuses discussions, amendements et modifications, le décret-loi est à présent au Sénat, dans l’attente du vote décisif pour la promulgation.

Bien que le projet de loi voté à la Chambre des députés ne soit pas exactement celui voté par le Sénat en première instance, si l’on n’arrive pas à une conclusion, tout le travail accompli jusqu’ici se révèlerait inutile, selon Raffaele Calabrò.

La demande de programmation du vote sur le projet de loi relatif au DAT, a été soutenue également par Domenico Di Virgilio, président des Médecins catholiques.

Deuxième initiative : Stefano De Lillo a demandé également la programmation du projet de loi n.2206, relatif aux normes en faveur des travailleurs qui assistent des proches gravement handicapés, déjà voté avec la loi de finances, le 21 mai 2010.

Il s’agit d’une loi qui favoriserait la pré-retraite des parents ou enfants qui assistent des personnes handicapées et/ou gravement malades.

Troisième initiative : à l’unanimité, les participants souhaitent l’institution d’une Journée nationale pour la Vie, signifiant que le niveau de civilisation d’une nation se mesure par la défense de la vie naissante, comme l’a souligné le sénateur Oreste Tofani. Ignazio Abrignani a demandé la formulation d’une charte des valeurs où la défense de la vie soit le premier des droits de l’homme à proclamer et à défendre.

Par ailleurs, le docteur Anna Fusina a soulevé le problème représenté par les pilules abortives comme Ella One et Esmya, dont la libre distribution est objet de discussion. Stefano De Lillo a mentionné à ce sujet une question parlementaire de Mme Paola Binetti, ex-présidente de « Scienza & Vita » (« Science & Vie »), qui dénonçait l’utilisation de certains principes actifs comme abortifs, alors qu’ils étaient à l’origine diffusés pour soigner certaines maladies.

C’est en effet ce qui s’est passé pour le Cytotec, initialement utilisé pour soigner l’ulcère et utilisé aujourd’hui comme abortif clandestin, ainsi que l’Ulipristal acétate, utilisé pour le traitement préopératoire des fibromes utérins et à présent principe de base des pilules abortives.

Finalement, contre de telles actions favorisant l’avortement, les participants ont réaffirmé la nécessité de défendre la culture de la vie.

[Traduit par Anne Kurian]

http://www.zenit.org/article-30441?l=french

Thumright

Au Québec, on veut mourir dans l'indignité, en Italie, on veut vivre dans la dignité ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Ven 23 Mar 2012, 22:13

Une société qui demande le droit de se suicider, ça en dit long sur son état spirituel.

L'enfer est bel et bien pavé de bonnes intentions...

Notre Dame du Bon Secours, priez pour nous ; ora pro nobis !!!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir dans l'indignité...   Ven 23 Mar 2012, 22:34

Citation :
à l’unanimité, les participants souhaitent l’institution d’une Journée nationale pour la Vie, signifiant que le niveau de civilisation d’une nation se mesure par la défense de la vie naissante, comme l’a souligné le sénateur Oreste Tofani.

salut

Julia Thumright
Revenir en haut Aller en bas
 
Mourir dans l'indignité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mourir dans l'indignité...
» Mourir dans la dignité
» "Le laisser mourir dans la dignité"
» Belgique : une enseignante décède dans un passe-plat lors d'un cache-cache
» Disparition des abeilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: