DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le problème de la gnose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Le problème de la gnose   Mar 20 Mar 2012, 14:40

Bonjour,

J'aimerais présenter ici le problème de la gnose d'un point de vue chrétien.

Je divise le corps en 4 partie:

soma, le corps

psyche, l'âme

pneuma, l'esprit

noûs, la perle de grand prix

Le gnostique, qu'il est atteint la gnose ou pas, cherche à détourner les gens du vrai Dieu. C'est un ouvrier trompeur. Saint Irénée le décrivait comme une bête cachée, dévastatrice.

Un vrai gnostique doit être conforme aux Écritures. Quand il trouve la fameuse perle de grand prix, il doit faire voeu de pauvreté. S'il cherche argent et pouvoir, il est trompeur. Jésus disait: cherchez d'abord le royaume, le reste vous sera donné de surcroît. Paul disait: vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. Le royaume est semblable à un grain de sénevé. Une perle de grand prix. Cette perle, c'est la gnose, le noûs de Platon, le mystère chrétien. C'est très mystérieux.

Donc le gnostique trompeur, soit il a pas la gnose et alors: il est un aveugle qui conduit un aveugle. Soit il a la gnose et alors il agit en toute connaissance de cause. Ce dernier doit se conformer à 100% à la volonté de Dieu. Et porter sa croix.

La petite lumière qui brille en haut, c'est la gnose, le mystère.

N'allez pas la chercher ailleurs qu'à l'Église.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 20 Mar 2012, 15:59

Vous savez cette image du Christ en croix est un très beau symbole gnostique.
Mais je vous laisse le soin de découvrir en quoi il l'est.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 20 Mar 2012, 16:22

Je suis curieux de le savoir. :wo
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 20 Mar 2012, 17:39

Germanus, cela vous dit-il quelque chose, Jean Vaquié ?
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 20 Mar 2012, 18:41

Chris Prols a écrit:
Germanus, cela vous dit-il quelque chose, Jean Vaquié ?

Je vais jeter un coup d'oeil.

Voici ce que j'ai trouvé:

http://forumarchedemarie.forumperso.com/t3662-le-nombre-de-la-bete-selon-jean-vaquie

http://www.virgo-maria.org/D-Gnose-et-Contre-Eglise/Jean_Vaquie/index_jean_vaquie.htm

http://www.sombreval.com/Les-cahiers-de-la-Societe-Barruel-ou-la-chasse-a-la-Gnose_a150.html

Il semble s'intéresser à la démonologie. Probablement pour identifier la présence de Satan dans le monde. Je suis moi-même aux aguets.

J'aime simplifier les choses. La démonologie parfois a ajouter bon nombre de terme que je trouve difficile à comprendre.

Ce que j'ai compris:

Le dragon donne puissance et autorité à la bête. Les gens la suivent avec admiration. Elle peut vaincre les saints.

Jésus a jeûné au désert. Satan lui a dit: Si tu m'adores, je te donne tous les royaumes.

L'Apocalypse semble décrire ce qu'aurait fait Jésus si il avait dit "oui" au dragon. Le portrait décrit n'est pas très joli.

Comment le reconnaître:

Jésus parle avec l'épée à 2 tranchants. Cette épée blesse la bête. Le dragon guérit la blessure infligée par la Parole de Dieu. Des grenouilles sortent de sa bouche.

Donc: Parole de Dieu exacte

ou

Dragon et grenouilles.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le problème de la gnose   Mar 20 Mar 2012, 19:26

Dans ce combat "ésotérique" pour la délivrance d'autrui ...!!!
Il manque une épée à ce Dragon qui est d'une couleur foncée tout comme ces yeux et il ne porte aucune corne. Il a de grandes griffes et est à hauteur d'hommes sinon un peu plus grand.Il peut voler et se tenir debout.Et je ne l'ai pas vu cracher du feu.Sinon je ne serais peut-être pas là pour en témoigner!
Dans ce combat,j'ai eu l'impression qu'ils étaient nombreux car il m'attaquait aussi bien au-dessus de moi qu'à gauche ou à droite car cela allait très vite. Et à chaque fois, j'ai pu parer ces coups d'épée....Par la suite mon ex femme est arrivé et m'a secondé me laissant partir dans un autre lieu,où j'ai rencontré la "Bête" qui avait plusieurs têtes très colorées. A chaque tête était ligoté 2 âmes qu'il fallait que je coupe les liens en évitant de me faire happer par ces bouches. Puis j'ai pris les derniers enfants sous mes bras que j'ai pu délivrer et je suis parti à toute vitesse. Puis je suis passé par une trappe. Par cette trappe, je voyais ma compagne se battre à l'épée contre la sorcière que l'on connaissait.Fin. Very Happy
La ressemblance du Dragon me ferait plutôt penser à une sorte de dinosaure.
La Gloire de Dieu est la victoire du Bien sur le mal.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 20 Mar 2012, 23:38

Mais c'est le carnaval des allumés ici, ma parole !!!

Germanus, lisez ce qu'écrit Vaquié sur la gnose, tout y est dit.
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mer 21 Mar 2012, 00:01

Ce Jean Vaquié semble être critiqué dans l'article. Comme je disais, il faut simplifier le problème.

Avez-vous lu "La prétendue gnose au nom menteur" de Saint Irénée? La conclusion est simple: les gnostiques volent les épouses et l'argent des fidèles.


Dernière édition par Sanctus Germanus le Lun 09 Avr 2012, 02:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mer 21 Mar 2012, 00:28

Citation :
Avez-vous lu "La prétendue gnose au nom menteur" de Saint Irénée?

Pseudonoumya gnôsis, je crois, en grec dans le texte.

J'en ai lu de larges passages.

Et ce qu'il dit, c'est clairement une condamnation du gnosticisme.

D'ailleurs, c'est clair, le titre même est limpide: la gnose est un mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mer 21 Mar 2012, 22:56

Chris Prols a écrit:
Citation :
Avez-vous lu "La prétendue gnose au nom menteur" de Saint Irénée?

Pseudonoumya gnôsis, je crois, en grec dans le texte.

J'en ai lu de larges passages.

Et ce qu'il dit, c'est clairement une condamnation du gnosticisme.

D'ailleurs, c'est clair, le titre même est limpide: la gnose est un mensonge.

Gnose=connaissance (depuis quand la connaissance est un mensonge?)
Vous confondez peut-être avec le gnosticisme.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mer 21 Mar 2012, 23:10

Elle (la Gnose) l'est forcément (mensonge) pour tous ceux qui pensent détenir la Vérité.

Il y a entre la Gnose et le gnosticisme la même différence qu'entre la laïcité et le laïcisme (par exemple), entre la Chrétienté et le catholicisme (sauce pol et autres)...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mer 21 Mar 2012, 23:17

adamev a écrit:
Elle (la Gnose) l'est forcément (mensonge) pour tous ceux qui pensent détenir la Vérité.

Il y a entre la Gnose et le gnosticisme la même différence qu'entre la laïcité et le laïcisme (par exemple), entre la Chrétienté et le catholicisme (sauce pol et autres)...

Quand l'on dit par exemple que le Christ est Dieu l'on détient une vérité absolue (ou gnose véritable),cette connaissance (ou détention de LA vérité) n'est pas mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Jeu 22 Mar 2012, 00:14

Disons que la gnôse, en grec, est dans le contexte entendue comme connaissance.

Mais dans son sens actuel, elle est une subversion de la véritable connaissance de Dieu.

Car la véritable connaissance de Dieu, ici bas, pour nous les laïcs, c'est dans le corpus doctrinal de l'Eglise, dans les écrits de tous ses saints. Car la connaissance de Dieu est objective: elle est révélée. C'est comme ça, et pas autrement.

Or, les gnostiques, hérétiques, dénoncés par S. Irénée, ont dénaturé le sens du mot gnôse, en l'utilisant dans le sens de connaissance réservée à une élite, mystérieuse et secrète, que l'on acquiert par initiation, initiation qui influence notre être par une remontée en nous des forces subtiles inférieures, et qui nous fait valser avec Satan.

C'est pour ça que les francs-macs bandent autant pour la gnôôôôôôse, avec leurs rituels démoniaques, qui leur fait croire qu'ils sont différents, supérieurs aux autres mortels, parce qu'ils ont la connaissance, et qu'ils se la gardent pour eux.

Eh bien qu'ils se la gardent, leur doctrine infernale.

La gnose au nom trompeur. Saint Irénée a tout résumé en cinq mots.
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Jeu 22 Mar 2012, 02:33

En effet, divers écrits gnostiques semblent vénérer Leviathan et le Behemoth.

Prenons exemple des ophites:

- Le serpent de génèse est le Christ

- Le Dieu Yahvé est le diable

C'est une inversion très dangereuse.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ophites
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Jeu 22 Mar 2012, 10:24

Alexis232 a écrit:
adamev a écrit:
Elle (la Gnose) l'est forcément (mensonge) pour tous ceux qui pensent détenir la Vérité.

Il y a entre la Gnose et le gnosticisme la même différence qu'entre la laïcité et le laïcisme (par exemple), entre la Chrétienté et le catholicisme (sauce pol et autres)...

Quand l'on dit par exemple que le Christ est Dieu l'on détient une vérité absolue (ou gnose véritable),cette connaissance (ou détention de LA vérité) n'est pas mensonge.

Ceci n'est vrai que pour un petit milliard d'individus. Pourquoi les autres n'auraient-ils pas la connaissance de Dieu? De plus l'affirmation de la divinité de Jésus n'est "dogme" que depuis 450 environ.
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Jeu 22 Mar 2012, 15:55

L'idée de la gnose c'est de participer à la divinité.

Or cette connaissance ne peut être obtenue que de Dieu. C'est ce que Paul mentionne à ce sujet. Quand j'ai obtenu cette gnose, ce fut bref et sans grande connaissance. Ça m'a tombé dessus. Comme dirait Astérix et Obélix: on n'a peur que d'une chose, c'est que le ciel nous tombe sur la tête. Or c'est bien ce qui m'est arrivé: le ciel, l'éternité, Dieu le Père m'a tombé sur la tête.

Cela m'a obligé à me soumettre à la volonté de Dieu. Depuis septembre 1999, j'ai trouvé la foi et je lis la Bible de fond et en large. J'essaie de résoudre des problèmes. Je me fie à la sagesse qui y est écrite.

Ce qui m'a effrayé, c'est que si Dieu existe alors le diable aussi. Je n'avais pas grande connaissance à l'époque. Donc l'idée de démons et autres choses m'inquiétais un peu. J'ai voulu jeûné. J'étais végétarien un temps. C'est avec la création artistique que je suis arrivé à "localiser" le diable, le décrire. Je n'ai pas eu de gros choc comme le pauvre Padre Pio, heureusement.

Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Jeu 22 Mar 2012, 16:04

Je rappele les tentations simples de Jésus:

- nourriture (lire la Bible, écouter les chrétiens, pratiquer le carême)

- royaumes (Je ne suis pas Saddam Hussein)

- suicide (j'ai passé 1 nuit à l'hôpital parce que j'y ai pensé)

Curieusement, la période où j'ai contemplé le suicide était après les attentats du 11 septembre. Ce fut une grosse crise pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Ven 23 Mar 2012, 13:55

adamev a écrit:
Alexis232 a écrit:
adamev a écrit:
Elle (la Gnose) l'est forcément (mensonge) pour tous ceux qui pensent détenir la Vérité.

Il y a entre la Gnose et le gnosticisme la même différence qu'entre la laïcité et le laïcisme (par exemple), entre la Chrétienté et le catholicisme (sauce pol et autres)...

Quand l'on dit par exemple que le Christ est Dieu l'on détient une vérité absolue (ou gnose véritable),cette connaissance (ou détention de LA vérité) n'est pas mensonge.

Ceci n'est vrai que pour un petit milliard d'individus. Pourquoi les autres n'auraient-ils pas la connaissance de Dieu? De plus l'affirmation de la divinité de Jésus n'est "dogme" que depuis 450 environ.

Les peuples qui ont la plus grande connaissance de Dieu sont ceux qui ont reçu la bonne nouvelle, maintenant il est certain que si l'on parle d'individu à individu un hindou pieux et mystique peut atteindre une connaissance (de Dieu)"supérieure" à un athée d'occident ou chrétien tiède...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Ven 23 Mar 2012, 14:55

Chris Prols a écrit:
Disons que la gnôse, en grec, est dans le contexte entendue comme connaissance.

Mais dans son sens actuel, elle est une subversion de la véritable connaissance de Dieu.

Car la véritable connaissance de Dieu, ici bas, pour nous les laïcs, c'est dans le corpus doctrinal de l'Eglise, dans les écrits de tous ses saints. Car la connaissance de Dieu est objective: elle est révélée. C'est comme ça, et pas autrement.

Or, les gnostiques, hérétiques, dénoncés par S. Irénée, ont dénaturé le sens du mot gnôse, en l'utilisant dans le sens de connaissance réservée à une élite, mystérieuse et secrète, que l'on acquiert par initiation, initiation qui influence notre être par une remontée en nous des forces subtiles inférieures, et qui nous fait valser avec Satan.

C'est pour ça que les francs-macs bandent autant pour la gnôôôôôôse, avec leurs rituels démoniaques, qui leur fait croire qu'ils sont différents, supérieurs aux autres mortels, parce qu'ils ont la connaissance, et qu'ils se la gardent pour eux.

Eh bien qu'ils se la gardent, leur doctrine infernale.

La gnose au nom trompeur. Saint Irénée a tout résumé en cinq mots.


Vous citez Saint Irénée qui combattait un certain gnosticisme,voici ce que nous dit BENOÎT XVI à travers Clément d'Alexandrie:
(mais je suis d'accord avec vous pour dire que le sens du mot gnose peut être subverti )

Dans son ensemble, la catéchèse clémentine accompagne pas à pas le chemin du catéchumène et du baptisé pour que, avec les deux "ailes" de la foi et de la raison, ils parviennent à une profonde connaissance de la Vérité, qui est Jésus Christ, le Verbe de Dieu. Seule cette connaissance de la personne, qui est la vérité, est la "véritable gnose", l'expression grecque qui signifie connaissance, intelligence. C'est l'édifice construit par la raison sous l'impulsion d'un principe surnaturel. La foi elle-même édifie la véritable philosophie, c'est-à-dire la véritable conversion dans le chemin à prendre dans la vie. Donc, la "gnose" authentique est un développement de la foi, suscité par Jésus Christ dans l'âme qui est unie à Lui. Clément distingue ensuite deux degrés de la vie chrétienne. Premier degré: les chrétiens croyants, qui vivent la foi de manière commune, mais toujours ouverte aux horizons de la sainteté. Et ensuite, le deuxième degré: les "gnostiques", c'est-à-dire ceux qui conduisent déjà une vie de perfection spirituelle; dans tous les cas, le chrétien doit partir de la base commune de la foi, à travers un chemin de recherche, il doit se laisser guider par le Christ, et ainsi parvenir à la connaissance de la Vérité et des vérités qui forment le contenu de la foi. Cette connaissance - nous dit Clément - devient dans l'âme une réalité vivante: ce n'est pas seulement une théorie, c'est une force de vie, c'est une union d'amour transformatrice. La connaissance du Christ n'est pas seulement pensée, mais elle est amour qui ouvre les yeux, transforme l'homme et crée la communion avec le Logos, avec le Verbe divin, qui est vérité et vie. Dans cette communion, qui est la parfaite connaissance et qui est amour, le chrétien parfait atteint la contemplation, l'unification avec Dieu.

http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/audiences/2007/documents/hf_ben-xvi_aud_20070418_fr.html
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 10 Avr 2012, 16:12

Dans ces 4 catégories, nommez dans l'ordre la plus dangereuse selon vous et la moindre:

- Athée

- Agnostique

- Croyant

- Gnostique
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 10 Avr 2012, 16:34

Je dirais: athée, agnostique, gnostique, croyant.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 10 Avr 2012, 18:41

Dans cette communion, qui est la parfaite connaissance et qui est amour, le chrétien parfait atteint la contemplation, l'unification avec Dieu.

Comment peut-on parler d'amour quand on rejette une partie de ses semblables???

Unification avec Dieu! Lequel celui des chrétiens, des musulmans, des juifs, des animistes...? Même entre eux les chrétiens (je ne parle même pas des chrétiens d'obédience romaine) ne sont pas fichus de s'accorder sur le même Dieu.

De plus il ne me paraît pas exact de dire que la connaissance de JC permet de comprendre Dieu.. Logos et Vérité..."nul ne va au Père que par moi..." ce qui signifie bien que pour JC Dieu est plus grand que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 10 Avr 2012, 18:42

Pour Jésus en tant qu'homme, le Père est plus grand que lui. Le Verbe est Dieu avec le Père et le Saint-Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 10 Avr 2012, 18:45

Alexis232 a écrit:
adamev a écrit:
Elle (la Gnose) l'est forcément (mensonge) pour tous ceux qui pensent détenir la Vérité.

Il y a entre la Gnose et le gnosticisme la même différence qu'entre la laïcité et le laïcisme (par exemple), entre la Chrétienté et le catholicisme (sauce pol et autres)...

Quand l'on dit par exemple que le Christ est Dieu l'on détient une vérité absolue (ou gnose véritable),cette connaissance (ou détention de LA vérité) n'est pas mensonge.

Non! On fait une affirmation de foi (respectable sans nul doute). Même et à supposer que JC se soit situé par rapport au Trinitaire il a clairement laissé entrendre qu'il y a "plus grand que lui". Cf "Notre Père...".

Qui peut prétendre "connaître" Dieu? Au sens de "naître avec".
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 10 Avr 2012, 18:48

Simon1976 a écrit:
Pour Jésus en tant qu'homme, le Père est plus grand que lui. Le Verbe est Dieu avec le Père et le Saint-Esprit.

Si Dieu est infini, éternel, intemporel.... bref tous les qualificatifs que vous voulez... alors je suis Dieu au même titre que JC. On rêve!!!
Revenir en haut Aller en bas
Malchiel



Masculin Messages : 2
Inscription : 24/08/2011

MessageSujet: un très beau symbole gnostique   Dim 29 Avr 2012, 13:49

Quelqu'un dit plus haut que l'image du Christ en croix dans le premier post est "un très beau symbole gnostique". J'aimerai comprendre pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://chretien.mywebcommunity.org/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Dim 29 Avr 2012, 13:51

Malchiel a écrit:
Quelqu'un dit plus haut que l'image du Christ en croix dans le premier post est "un très beau symbole gnostique". J'aimerai comprendre pourquoi.

Parce qu'on peut interpréter de manière gnostique, ou psychanalytique, ou Marxiste, ou Freudienne, ou raëlienne toute sorte de choses.

C'est une question d'idéologie et de paire de lunettes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Dim 29 Avr 2012, 15:40

adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
Pour Jésus en tant qu'homme, le Père est plus grand que lui. Le Verbe est Dieu avec le Père et le Saint-Esprit.

Si Dieu est infini, éternel, intemporel.... bref tous les qualificatifs que vous voulez... alors je suis Dieu au même titre que JC. On rêve!!!

Il faut d'abord avoir la gnose. Ensuite on ne rêve plus. On connait directement l'infini et l'éternité. On participe de la nature divine ne serait-ce qu'un bref moment.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Dim 29 Avr 2012, 17:02

adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
Pour Jésus en tant qu'homme, le Père est plus grand que lui. Le Verbe est Dieu avec le Père et le Saint-Esprit.

Si Dieu est infini, éternel, intemporel.... bref tous les qualificatifs que vous voulez... alors je suis Dieu au même titre que JC. On rêve!!!

Dieu se serait-il incarné à nouveau ? surprised 


Dernière édition par Simon1976 le Mar 15 Juil 2014, 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Mar 15 Juil 2014, 16:57

On trouve dans le Nouveau Testament les mots gnôsis (connaissance) et epignôsis (connaissance parfaite). Gnôsis est employée 29 fois (dont 24 par Saint Paul), epignôsis 20 fois (dont 15 par Saint Paul).
Ce même Saint Paul distingue la vraie gnose de la fausse (gnosticisme), tout comme Saint Irénée dans son Adversus Haereses. Pour un exposé de la véritable gnose on peut consulter par exemple Saint Clément d'Alexandrie.
L'arbre de la gnose est enraciné par la foi dans l'Ecriture et dans la Tradition catholique.
Autrement dit, la gnose est le Christ lui-même.


La charité est la porte de la gnose.

Evagre lePontique.
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Dim 20 Juil 2014, 03:36

Sanctus Germanus a écrit:
Il faut d'abord avoir la gnose. Ensuite on ne rêve plus. On connait directement l'infini et l'éternité. On participe de la nature divine ne serait-ce qu'un bref moment.
 :mdr: 

Ah vouiiiiiiiiiii,Sanctus Germanicus ?

Le noûs, vous connaissez donc parce que comme à Obélix, ça vous est tombé dessus un petit matin sur la tête ?
 :mdr: 

Vous allez-donc vous faire un plaisir de nous en instruire !

<< Il faut d'abord avoir la gnose. >>

Si j'ai bien lu le fil que vous avez vous-même initié, la gnose, vous crachez dessus (Saint Irénée)

<< Ensuite ,on ne rêve plus. >>

Dois-je considérer (alors) que votre épopée (de cape et d'épée) contre les démons-qui-crachent-le-feu était un rêve ?

Pouffer de rire 

Mon conseil : Il faudrait veiller à éteindre sa TV le soir après avoir visionné une cassette de Godzilla !!!!!

Pouffer de rire 

Excusez mes rires, ils sont francs et ma coquinerie à votre égard n'est pas bien méchante ... mais c'est si rare de vraiment se marrer dans ce forum que les bonnes occasions, il ne faut pas les louper !

PLEASE, développez-nous maintenant ce que vous venez de nous écrire :

<< Il faut d'abord avoir la gnose. >>

et nous verrons le genre de fruits que porte Sanctus Germanicus

 Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Le problème de la gnose   Dim 20 Juil 2014, 03:41

Pour faire plaisir à Milites Templi, j'ai gardé le meilleur pour la faim !

<< On participe de la nature divine ne serait-ce qu'un bref moment >>

Vous en auriez peut-être volontiers pris pour "un peu plus qu'un bref moment" ?

Sont-ce des millisecondes (Saint Paul sur le chemin de Damas)

Cela doit être réellement FAMEUX, cette Gnose !

Il faut vite partager tout cela avec nous !  :bougie: qui sommes encore dans l'errance !
Revenir en haut Aller en bas
 
Le problème de la gnose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gros problème
» problème pour la coucher à 18 mois
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» Problème avec youtube
» Problème de réveil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: