DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
boulo
Administrateur


Messages : 9367
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 07:54

Bien sûr . Le problème est : que dit Jésus maintenant qu'existent les nations au sens moderne du terme ? Il faut demander aux mystiques ( avec prudence ) .
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 13:41

julia a écrit:
Aucune nation ne peut être disciple ?
Alors d'après vous Occulus, les paroles de Notre Seigneur et son dernier commandement : "allez et faites des nations des disciples, les baptisant au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit" sont vains ?
Sur Saint Louis, vous ne répondez pas à la question : pourquoi l'Eglise l'a cannonisé ?
Pour la religion d'état, vous avez beau jeu de cracher dans la soupe, vous qui avez été baptisé dans l'Eglise tout petit, j'imagine.
Si la France n'avait pas été catholique depuis des siècles, vous n'auriez probablement même pas entendu parler de votre Sauveur.
Et puis, si la Sainte Eglise a pu édifier des temples au Vrai Dieu sur la surface de la terre, c'était avec l'appui des états, et parce que c'était la volonté de Dieu, pour propager la Bonne Nouvelle."Que Votre Volonté soit faite SUR TERRE COMME AU CIEL"

Aucune nation ne peut être disciple , parceque aucune nation n'est une personne et qu'un disciple ne peut être qu'une personne .
De toutes les nations est à comprendre au sens de "Parmi" , à partir de toutes les nations, oui , c'est cela l'universalité . c'est cela la pentecôte , entendre le langage du Christ dans sa propre langue .

Sur saint Louis, l'eglise fait ce qu'elle veut . je vous rapelle qu'on peut faire des miracles et être damné si on ne vit pas dans la justice de Dieu , c'est dans l'évangile . personnellement , j'aime beaucoup St Louis . Mais vous savez , on peut être Saint et se tromper de bonne foi , c'est même arrivé tout le temps dans l'histoire .

Vous imaginez mal , j'ai été baptisé après un catéchuménat d'adulte en 1972.la bonne nouvelle ne se propage pas par les batiments de pierre, mais par ceux de chair . Si ma grand mère ne m'avait pas appris à prier le Notre Père à l'age de 10 ans alors que je ne savais même pas ce que ces mots voulaient dire , Je pense que je ne me serais jamais converti . Je sais que c'est à cela que je dois ma conversion et à rien d'autre . Il faut prier et apprendre à prier aux enfants en toute humilité en famille .C'est comme cela qu'on fait des chrétiens , pas autrement .

l'histoire de l'Algérie illustre bien mon propos , chrétienne avant la France , glorieuse de ses pères de l'Eglise dont Augustin , le christianisme en fût éradiqué deux fois : au 4 ème siècle et en 1962 . Aujourd'hui c'est une terre de conversions ardentes et clandestines qui inquiètent beaucoup les autorités . C'est le coeur des gens par où jésus frappe , par nulle autre porte . Et si vous le fermez par la contrainte , la peur , il ne peut pas entrer .

Quel contre-sens vous faites du Notre Père , précisémment la volonté qui s'exerce au ciel ne comporte que l'Amour , en aucune façon de l'autoritarisme ,ou de la privation de liberté . Quand donc comprendrez-vous que Dieu a renoncé à sa toute Puissance le jour où il a voulu que nous l'aimions librement ?
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 14:31

Lebob a écrit:
julia a écrit:
Alors d'après vous Occulus, les paroles de Notre Seigneur et son dernier commandement : "allez et faites des nations des disciples, les baptisant au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit" sont vains ?

"Traduttore, traditore" disent les Italiens.

Jésus ne s'est pas préoccupé des "nations" mais des personnes qui en font partie. Dans l'évangile de Matthieu en latin et en grec (sans même parler de sa forme originale), je doute que les termes gentes ou ἔθνη aient le sens moderne que vous prétendez leur donner:

Citation :
euntes ergo docete omnes gentes baptizantes eos in nomine Patris et Filii et Spiritus Sancti

πορευθέντες οὖν μαθητεύσατε πάντα τὰ ἔθνη, βαπτίζοντες αὐτοὺς εἰς τὸ ὄνομα τοῦ πατρὸς καὶ τοῦ υἱοῦ καὶ τοῦ ἁγίου πνεύματος

Il faut beaucoup d'imagination pour aller chercher dans ce verset l'interprétation que vous faites.

Au demeurant, si mes souvenir sont bons, en latin le mot gentes peut désigner aussi bien une peuplade qu'une tribu ou même une famille. Ainsi, la Gens Iulia désignait une célèbre famille romaine.

Par ailleurs, je n'ai pas souvenir que le mot grec ἔθνη désigne une nation au sens moderne du terme. En revanche, le terme ethnie en dérive directement.

Et en complément à ce que je disais dans mon message précédent, je constate que le docete ne veut pas dire faites en des disciple, mais est la forme impérative du verbe docere qui signifie enseigner. C'est parce que le mot est répété deux fois, je suppose que pour des raisons littéraires on a voulu éviter une répétition dissonante en français.

Ainsi,

Citation :
28:19 euntes ergo docete omnes gentes baptizantes eos in nomine Patris et Filii et Spiritus Sancti
28:20 docentes eos servare omnia quaecumque mandavi vobis et ecce ego vobiscum sum omnibus diebus usque ad consummationem saeculi

devient

Citation :
Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,
et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.


ce qui n'est pas conforme au texte latin.

Ni au texte grec qui utilise des synonimes:

Citation :
19 πορευθέντες οὖν μαθητεύσατε πάντα τὰ ἔθνη, βαπτίζοντες αὐτοὺς εἰς τὸ ὄνομα τοῦ πατρὸς καὶ τοῦ υἱοῦ καὶ τοῦ ἁγίου πνεύματος,
20 διδάσκοντες αὐτοὺς τηρεῖν πάντα ὅσα ἐνετειλάμην ὑμῖν· καὶ ἰδοὺ ἐγὼ μεθ’ ὑμῶν εἰμι πάσας τὰς ἡμέρας ἕως τῆς συντελείας τοῦ αἰῶνος.

Bref, pour des questions de style, la traduction française trahit le sens des textes dont elle est issue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 15:07

Quand on voyage en Angleterre l'on peut voir ce blason & devise un peu partout,les monarchies constitutionnelles sont une abomination pour Oculus?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 16:16

Alexis232 a écrit:
Quand on voyage en Angleterre l'on peut voir ce blason & devise un peu partout,les monarchies constitutionnelles sont une abomination pour Oculus?

Spoiler:
 

La devise de la couronne d'Angleterre date du Moyen-Âge à une époque où la monarchie y était encore de droit divin. Le monarques (et la famille royale) ont choisi de la conserver nonobstant le Bill of Rights de 1689 qui en fait un anachronisme.

Cela ne veut pas pour autant dire que l'Angleterre était consacrée à Dieu. Pour autant que je sache, ce genre de phrase n'engage que le souverain, et aps son peuple. Et l'histoire montre que les monarques n'ont en général retenu de ce genre de phrases que ce qui les arrangeait, à savoir leur droit divin, et pas le reste.

Pour le reste, une monarchie de droit constitutionnel est établie par le peuple, pas par Dieu, et nonobstant les devises que se donnent les monarques.

Les observateurs du système politique au Royaume-Uni disent souvent que le monarque est lié par la volonté du Parlement. S'il prenait au Parlement de Sa Gracieuse Majesté la fantaisie de la condamner à mort et de lui présenter le document pour obtenir la sanction royale, la pauvre Elisabeth n'aurait que le choix de signer le document, parce que le système ne lui laisse pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 16:28

Lebob a écrit:
Pour le reste, une monarchie de droit constitutionnel est établie par le peuple, pas par Dieu, et nonobstant les devises que se donnent les monarques.

Au Canada, nous avons la monarchie britannique et, sur nos pièces de monnaie, en plus du portrait de la reine, c'est écrit: "Dei gratia regina"
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 17:01

Simon1976 a écrit:
Lebob a écrit:
Pour le reste, une monarchie de droit constitutionnel est établie par le peuple, pas par Dieu, et nonobstant les devises que se donnent les monarques.

Au Canada, nous avons la monarchie britannique et, sur nos pièces de monnaie, en plus du portrait de la reine, c'est écrit: "Dei gratia regina"

Ce n'est pas entirement faux, puisque si son oncle ne s'était pas mis en tête d'épouser une divorcée au grand dam de l'église anglicane, elle ne serait peut-être jamais montée sur le trône. Mr.Red

Blague à part, le staut du souverain au Royaume-Uni est très particulier puisqu'il est aussi chef de l'église anglicane, si je ne m'abuse.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 17:16

salut

Le Christ a-t-il confié son Église à un roi terrestre ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 17:40

Oculus a écrit:

Edifié pour la postérité ? n'êtes-vous pas capable de voir l'enchainement du mal entrainé par la violence et l'arbitraire d'une religion d'état jusqu'à aujourd'hui ?

N'importe quoi. L'Église violente et arbitraire... Quand bien même certains s'en réclamant le furent autrefois, un état basé sur les commandements de Dieu ne peut céder à l'injustice sans les transgresser.


ne voyez-vous pas qu'aussi bien St Louis que Jeanne d'Arc ont fini leur vie dans la défaite et des circonstances atroces ? l'un pestiféré à Tunis et l'autre condamnée au feu par un évêque de la sainte église ?

Oui, tout comme Jésus. Vous êtes un vrai saint Pierre : lent à comprendre et à croire.


ne voyez-vous pas que St Louis tout grand roi qu'il ait été ( ce que comparé aux autres chacun lui reconnait ) fût aussi le premier à mettre les juifs au ghetto et à leur faire porter la rouelle ?

Horrible. Atroce. Inimaginable. On les rassemble et on leur fait porter un badge. Les ghettos de l'époque n'avaient pas la même fonction que ceux du milieu du siècle dernier, qu'on appellera plus volontiers "camps de concentration" pour ne pas faire amalgame. L'étoile jaune était le plus souvent portée avec fierté déjà au début de l'imposition d'Hitler, qui leur était franchement hostile, alors sous un roi canonisé...
Je ne soutiens pas ces faits, mais replaçons-les dans leur juste contexte, ça évitera les distorsions historiques.



Et que dire de Louis XIV qui ruina la france et déchaina la haine de toute l'Europe envers elle , et prépara décisivement la révolution française , ainsi que le sentit et lui écrivit fénelon dans sa lettre prophétique et célèbre ?

Louis XIV n'a pas été parfaitement fidèle à Rome, et Clément XI a commis l'erreur de lui accorder la reconnaissance du Gallicanisme, qui sera la source de tas d'ennuis, et qui favorisera certainement l'esprit anticlérical et la révolution.
Le roi en effet, contraint le pape Clément XI de reconnaitre le Gallicanisme, c'est à dire l'autorité du roi supérieure à celle du pape pour tous les catholiques français. La bulle Unigentius est alors rédigée et appliquée en 1713. Le roi reçoit l'autorité de nominer les évêques; la plupart le seront par intérêt ou reconnaissance de la couronne, sans vraiment d'intérêt pour les âmes. Ainsi, pour les abbayes, elle nommait à leur tête un clerc non moine appelé abbé commendataire.
Ce dernier pouvait vivre en dehors de l'abbaye, voire ne jamais s'y
déplacer. Il bénéficiait de revenus liés à l'entretien de sa charge, et
les abus étaient fréquents. La commende a entraîné le déclin de
nombreuses abbayes, avec la paupérisation de la communauté, l'abandon
progressif de sa vocation initiale religieuse, conséquence des
frustrations et colères qu'elle a engendrées chez les moines. (Source : wikipédia)

Moralité : tout a fichu le camps très justement parce qu'on a préféré les avantages humains plutôt que les commandements divins. Regardez un peu l'âge d'or de l'Église, à l'époque du moyen-âge. On était plus civilisés qu'aujourd'hui.

Finalement la célèbre phrase de St Rémi baptisant Clovis citée par Grégoire de Tours est le résumé de cette attitude : "Courbes la tête , fier Sicambre , brûles ce que tu as adoré et adores ce que tu as brûlé !" est-ce que tout n'est pas dit de la superficialité d'une telle démarche qui remplace une idole par un Christ idolâtré car détenteur du pouvoir et une conversion du coeur par une combustion d'idole! et Elle résume aussi l'attitude de l'Eglise face à jeanne d'Arc !!

Qui ici n'aime Jésus que pour le pouvoir qu'il confère ? C'est tout l'inverse : c'est par sa petitesse qu'on a le grand désir de le hisser au dessus de tous, et de dire : "Voici ce Coeur qui a tant aimé les hommes". que répondez-vous à Jésus, qui vous dit :
Citation :

"Fais savoir au Fils aîné de mon Sacré-Cœur, (parlant du Roi de France, fille ainée de l'Église)
que, comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux
mérites de ma sainte Enfance, de même il obtiendra sa naissance de
gloire éternelle par la consécration à mon Cœur adorable, qui veut triompher du sien, et, par son entremise, de celui des grands de la terre. Il veut régner dans son palais, être peint dans ses étendards et gravé dans ses armes,
pour les rendre victorieuses de tous ses ennemis et de tous ceux de la
sainte Eglise. Mon Père veut se servir du roi pour l'exécution de Son
dessein, qui est la consécration d'un édifice public où serait placé le
tableau de mon Cœur pour y recevoir les hommes de toute la France." »

Vous ne désirez pas voir le coeur de Jésus régner sur l'Élysée, peint sur notre drapeau, gravé dans les armes ? Vous n'aimez pas jésus à ce point ?


la vraie conversion vient du coeur de chaque chrétien (ne) , c'est la raison pour laquelle aucune nation ne peut être disciple , mais seulement équitable ou non hostile , ce qui n'est déjà pas mal et qui si vous cherchez une référence historique encore plus ancienne que Clovis fût l'attitude de l'Empereur Julien , proclamé à Lutèce , qui rétablit la liberté des cultes dans l'empire à la fin du IVème siècle 16 siècles avant que vatican II reconnaisse la réciprocité de la liberté religieuse entre grandes religions, que nous demandons à cor et à cris aux états islamiques actuels .

Très justement : un état Catholique reconnait Vatican II et le droit à la liberté religieuse.
J'ai parfois l'impression de rêver, à voir certains chrétiens aimant Jésus, et adorant la laïcité.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 17:50

Raphaël a écrit:
Oculus a écrit:

ne voyez-vous pas que St Louis tout grand roi qu'il ait été ( ce que comparé aux autres chacun lui reconnait ) fût aussi le premier à mettre les juifs au ghetto et à leur faire porter la rouelle ?

Horrible. Atroce. Inimaginable. On les rassemble et on leur fait porter un badge. Les ghettos de l'époque n'avaient pas la même fonction que ceux du milieu du siècle dernier, qu'on appellera plus volontiers "camps de concentration" pour ne pas faire amalgame. L'étoile jaune était le plus souvent portée avec fierté déjà au début de l'imposition d'Hitler, qui leur était franchement hostile, alors sous un roi canonisé...
Je ne soutiens pas ces faits, mais replaçons-les dans leur juste contexte, ça évitera les distorsions historiques.


Il y a des moments où il faut savoir s'arrêter de raconter n'importe quoi!

Mais où donc avez-vous été pêcher cette énormité? Au dernier prêche domincal de Richard Williamson?
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 18:06

Raphaël a écrit:

Vous ne désirez pas voir le coeur de Jésus régner sur l'Élysée, peint sur notre drapeau, gravé dans les armes ? Vous n'aimez pas jésus à ce point ?

Le pauvre diable - si j'ose dire - ne mérite pas d'être instrumentalisé de cette façon et c'est afficher un complet mépris de son message que de vouloir le faire. Je ne voit pas là-dedans d'approche différente de celle des musulmans fondamentalistes les plus rabiques, du genre de ces wahabites qui régissent la vie en Arabie Saudite. Il n'aiment pas Dieu, mais le pouvoir qu'ils tirent de son image.

Raphaël a écrit:
Citation :
la vraie conversion vient du coeur de chaque chrétien (ne) , c'est la raison pour laquelle aucune nation ne peut être disciple , mais seulement équitable ou non hostile , ce qui n'est déjà pas mal et qui si vous cherchez une référence historique encore plus ancienne que Clovis fût l'attitude de l'Empereur Julien , proclamé à Lutèce , qui rétablit la liberté des cultes dans l'empire à la fin du IVème siècle 16 siècles avant que vatican II reconnaisse la réciprocité de la liberté religieuse entre grandes religions, que nous demandons à cor et à cris aux états islamiques actuels .
Très justement : un état Catholique reconnait Vatican II et le droit à la liberté religieuse.
J'ai parfois l'impression de rêver, à voir certains chrétiens aimant Jésus, et adorant la laïcité.


Un état non confessionnel reconnaît aussi le droit à la liberté religieuse. Pour le reste, un état n'a pas à reconnaître (ou pas) Vatican II, qui concerne ceux de ses citoyens qui adhèrent au catholicisme. Ni plus, ni moins.

Pour le reste, comme il n'existe pas d'état catholique en dehors du Vatican, vous ne savez pas ce qu'il reconnaîtrait (ou pas) le cas échéant. Si on se base sur l'histoire agitée que la papauté a pu entretenir avec des roi pourtant "très catholiques", je suis à peu près certain que ce que reconnaîtrait, le cas échéant, un "état catholique" ne serait pas forcément justifié par des considérations particulièrement chrétiennes.


Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 18:12

Lebob a écrit:


Il y a des moments où il faut savoir s'arrêter de raconter n'importe quoi!

Mais où donc avez-vous été pêcher cette énormité? Au dernier prêche domincal de Richard Williamson?

Je l'ai lu dans "la liste de Schidler " qui regroupe beaucoup de témoignages de gens de l'époque. Ça n'a pas été vécu comme un coup de massue, contrairement à aujourd'hui où l'on sait l'abominable plan d'Hitler : la solution finale. les juif restaient confiants dans les persécutions : ils n'imaginaient pas même que les camps de concentrations où ils se rendaient seraient le tombeau de nombre d'entre eux, ils croyaient ce que leur disait les nazis : on les rassemblait surtout pour les protéger des pogroms.

Alors à l'époque de St Louis, qui ne pensait pas à mal, et où l'imposition de l'étoile relevait plus d'une catégorisation vestimentaire assimilée au rang social, comme un prêtre, un évêque, un chevalier, un noble, un bourgeois... Ça avait simplement en vue d'éviter les mariages mixtes. Le mauvais, c'est que ça pouvait attirer les persécution des antisémites, ce que la couronne catholique se devait d'empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 18:48

Lebob a écrit:

Le pauvre diable - si j'ose dire - ne mérite pas d'être instrumentalisé de cette façon et c'est afficher un complet mépris de son message que de vouloir le faire.

Vos habitudes de vocabulaire vous conduisent inconsciemment au blasphème : vous nommez Jésus le "pauvre diable"... :no
Ensuite, que connaissez-vous au message de Jésus ? Avez vous lu sa vie, décrite pas les évangiles ? Lui parlez-vous quotidiennement ?

L'objectif et le but de toute vie, c'est de faire la volonté de Jésus.
La volonté de Jésus, c'est de régner dans les cœur en vue de sauver les âmes. (Vous devriez considérer cela pour vous : votre salut se trouve en Jésus, et seulement en Jésus)
La vocation de la politique, c'est d'être au service des compatriotes : établir une justice parfaite, un partage juste des richesse à chacun selon ses besoins (et non pas à tout le monde la même part), une culture riche, belle et représentative de la nation.
Voilà pourquoi l'Église y a sa place, puisqu'elle-même est au service de ses compatriotes, ne recherche que leur épanouissement spirituel et temporel. La politique se doit d'être une branche de l'arbre de l'Église, sous quoi son fruit pourrira.
On le voit bien d'ailleurs aujourd'hui : la justice a disparu, faute d'avoir une Justice à laquelle se référer, la culture a perdu ses deux dernières syllabes, économiquement, quelque chose ne tourne pas très rond, et idem pour le partage équitable des richesse.

Si tout le monde recherchait la sainteté et la justice plutôt que ses désirs de païens, le monde tournerait plus rond. Et comment voulez-vous qu'ils deviennent saints, s'ils ne connaissent pas le seul Saint ?




Je ne voit pas là-dedans d'approche différente de celle des musulmans fondamentalistes les plus rabiques, du genre de ces wahabites qui régissent la vie en Arabie Saudite. Il n'aiment pas Dieu, mais le pouvoir qu'ils tirent de son image.

Eh bien vous voyez mal.


Un état non confessionnel reconnaît aussi le droit à la liberté religieuse.

Mais interdit tout signe extérieur le revendiquant, refuse de contribuer au financement de toute école confessant Dieu, se permet de traiter les chrétiens comme des arriérés ou même leur interdire des fonctions à cause de leur foi.



Pour le reste, un état n'a pas à reconnaître (ou pas) Vatican II, qui concerne ceux de ses citoyens qui adhèrent au catholicisme. Ni plus, ni moins.

Celui qui témoigne de lui-même, son témoignage ne vaut rien. Il en est ainsi de l'état laïque et de sa constitution. Ils cherchent le bonheur de leur peuple dans le vide. L'état a pour vocation son épanouissement : il ne peut se passer du Catholicisme .

Pour le reste, comme il n'existe pas d'état catholique en dehors du Vatican, vous ne savez pas ce qu'il reconnaîtrait (ou pas) le cas échéant. Si on se base sur l'histoire agitée que la papauté a pu entretenir avec des roi pourtant "très catholiques", je suis à peu près certain que ce que reconnaîtrait, le cas échéant, un "état catholique" ne serait pas forcément justifié par des considérations particulièrement chrétiennes.

Encore n'importe quoi. Un état Catholique reconnaitrait le droit à la vie et au respect de la vie, au respect de la personne, à la liberté religieuse, etc. Et ce que certains se permettrait de faire comme horreur "au nom de l'Eglise Catholique", imaginez trente seconde ce qu'ils auraient pu faire sans avoir à s'en encombrer.



Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 22:00

Raphael, je vous trouve émouvant avec votre sacré coeur gravé sur un drapeau à l'Elysée . On dirait un vrai petit Chouan ! un petit la Roche-jaquelin

Vous avez les défauts de votre jeunesse : l'enthousiasme , l'Ignardise , la volonté de ne pas s'informer , mais vous savez je vous aime bien , je vous trouve même touchant , vous me rappelez cette époque bénie du moyen-âge où si on trucidait quelq'un ce n'était pas si grave , c'était fait avec tant de bonne foi et tant d'amour de ce qu'on croyait être la vérité , qu'on avait plus qu'à s'en confesser et recommencer tout aussitôt !Very Happy



malheureusement , il y a ce texte de l'évangile de Luc , qui est le seul ( à ma connaissance ) à faire s'exprimer le Prince de ce Monde , Satan , et qu'est-ce qu'il lui fait dire à Satan ?:

"Toute la Gloire et la Puissance de ces Royaumes m'ont été données , et moi je les donne à qui je veux . Tout sera donc à toi , Si donc , tu te prosternes devant moi et m'adores !"

je n'y peux rien , c'est l'évangile de Votre Seigneur Jésus qui a été tenté au désert avant de paraitre pour proclamer la bonne nouvelle et qui a répondu : "Tu adoreras le Seigneur ton Dieu , et à lui seul tu rendras un culte " !

Si donc il est vrai que votre Seigneur et Maitre Jésus a failli mourir en tant que bébé car Hérode y voyait une menace directe pour lui même, et n'a dû son salut qu'à la fuite en égypte ( =mon avatar ci contre ) et qu'à sa place des innocents furent massacrés . Si donc il est vrai qu'avant sa vie publique , il a devant Satan récusé l'idolâtrie que celui-ci lui proposait en échange d'une Royauté terrestre , et que ceci fût l'épreuve à la suite de laquelle il se mit à précher la bonne nouvelle .

Si donc il est vrai qu'au moment de son arrestation , Pierre tira l'épée et commença à couper l'oreille de malchus , le serviteur du grand prêtre; Si donc il est vrai que le dernier miracle de la vie terrestre de Jésus fût la réparation de l'aggression physique commise par Pierre.

Si donc il est vrai qu'il dit à celui-ci : "remets ton épée au fourreau, ceux qui prennent l'épée périssent par l'épée" déjouant par là même la dernière tentation de Satan , celui qui devait revenir à l'heure fixée , ainsi que le précise le dernier verset du texte de luc sur la tentation au désert . Si donc il est vrai que par là même Jésus qui avait chassé les marchands du temple par violence pour restaurer la pureté du culte d'Israël , choisit de refuser la lutte armée violente et homicide et par là même scelle son destin de mourir sur une croix .

Si donc il est vrai que Pilate consentit à sa crucifixion au motif diffamatoire qu'il avait voulu se faire Roi alors que le vrai motif du sanhédrin était qu'il avait dit qu'il était le fils de Dieu , et que sur la croix fût marquée INRI , iesus nazareni rex iudaeorum , le roi des Juifs comme motif de sa condamnation et de la justice des hommes .

Alors , qu'est-ce que vous avez à dire et à placer sur la volonté de Votre Seigneur de détenir le pouvoir politique pour imposer son règne terrestre alors qu'il a préféré mourir précisémment pour éviter ça parce qu'intrinsèquement homicide et idolâtre ? et que Judas se suicida précisémment parcequ'il avait voulu cela ? Alors qu'il vous a été dit que toute royauté et pouvoir politique ont été donnés à Satan comme premier destinataire ?

Est-ce que cela ne veut pas dire que le péché originel est principalement ancré dans le domaine politique ? et que Dieu veut la liberté de l'Homme sans la violence qui la nie ? Alors s'il faut appeler cela laîcité , Oui Dieu veut la laîcité , c'est à dire le respect de tout être humain pour tout autre être humain . Dieu est amoureux de la liberté humaine et a renoncé à sa toute puissance pour que l'homme choisisse de l'aimer en toute liberté . Dieu s'est incarné dans le sein d'une jeune vierge d'israël,pourqu'elle puisse dire Oui , Amen , Fiat à l'origine de son enfant en toute connaissance de cause avec la sainteté juvénile de sa jeune liberté .

La Liberté Humaine est la création de la Trinité toute entière et tout homme qui ne la respecte pas ne respecte pas Dieu . Cette vérité est récente et il a fallu presque 20 siècles pour qu'elle s'impose finalement à vatican II . mais maintenant , elle est bien installée et il faudra vous en accommoder Raphaël et y penser quand vous réfléchissez au système politique qui conviendrait le mieux à votre Dieu .
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Ven 23 Mar 2012, 22:37

Monté sur une hauteur, Constantin considérait avec perplexité la supériorité de ses adversaires lorsque, en plein midi, apparut dans le ciel une immense croix, constituée d'étoiles, autour de laquelle étaient écrits ces mots en grec : «PAR CE SIGNE, TU VAINCRAS ».

La nuit suivante, le Christ Lui-même apparut à l'empereur et lui commanda de confectionner une croix semblable à celle qu'il avait contemplée dans sa vision et de la placer comme étendard à la tête de son armée.

Le signe de la victoire resplendit alors de nouveau dans le ciel, et Constantin crut de toute son âme que Jésus-Christ est le seul vrai Dieu, le Créateur du ciel et de la terre, qui donne la victoire aux rois et guide toute chose vers la fin qu'Il a prévue avant l'origine du monde.

Dès le lever du jour, il fit confectionner une grande croix en argent et donna l'ordre de la placer à la tête de ses troupes, à la place des aigles impériaux, comme "signe de victoire sur la mort et trophée d'immortalité".

Dès lors Constantin commença à se faire instruire sur la Doctrine Chrétienne et s'adonna assidûment à la lecture des Livres Saints.

Lors de la bataille décisive du pont Milvius, le 28 octobre 312, ce fut la Croix qui remporta la victoire. Maxence, en prenant la fuite, s'engagea sur le pont de bateaux qu'il avait fait construire, mais ce dernier s'effondra à son passage et le tyran périt englouti, avec tous ses officiers, comme autrefois Pharaon et ses cavaliers dans la mer Rouge (cf. Ex. 15).

Rendant grâce à Dieu pour cette victoire qui inaugurait une nouvelle ère de l'histoire humaine, Constantin fit une entrée triomphale dans Rome, qui le saluait comme son libérateur, son sauveur et son bienfaiteur.

Il fit aussitôt élever le signe de la Croix sur les principaux monuments de la ville et l'on érigea une statue de l'empereur tenant en main la Croix, comme signe de victoire et emblème de son autorité reçue du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12269
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 00:17

La Démocratie existe par volonté divine comme toutes les institutions humaines.
Et c'est pour ça que je la défends contre les fous de dieu
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 00:45

Oculus a écrit:
Raphael, je vous trouve émouvant avec votre sacré coeur gravé sur un drapeau à l'Elysée . On dirait un vrai petit Chouan ! un petit la Roche-jaquelin

Vous avez les défauts de votre jeunesse : l'enthousiasme , l'Ignardise , la volonté de ne pas s'informer , mais vous savez je vous aime bien , je vous trouve même touchant , vous me rappelez cette époque bénie du moyen-âge où si on trucidait quelqu'un ce n'était pas si grave , c'était fait avec tant de bonne foi et tant d'amour de ce qu'on croyait être la vérité , qu'on avait plus qu'à s'en confesser et recommencer tout aussitôt !Very Happy

Vous êtes incroyable. Je vous cite un voeu cher à Jésus transmit à une sainte femme canonisée par l'Eglise, et vous me dites que je suis mignon, mais à côté de la plaque. Allez plutôt faire la leçon à Jésus, je n'ai fait que le citer. Et laissez, je vous prie l'honneur aux chouan qui ont eu le courage et la loyauté de défendre leur Dieu et leur patrie au prix de leur sang.


malheureusement , il y a ce texte de l'évangile de Luc , qui est le seul ( à ma connaissance ) à faire s'exprimer le Prince de ce Monde , Satan , et qu'est-ce qu'il lui fait dire à Satan ?:


je n'y peux rien , c'est l'évangile de Votre Seigneur Jésus qui a été tenté au désert avant de paraitre pour proclamer la bonne nouvelle et qui a répondu : "Tu adoreras le Seigneur ton Dieu , et à lui seul tu rendras un culte " !

Oui, exactement, et c'est servir le Seigneur que de travailler à ce que tout Lui soit soumis, sur la terre, comme il en est au ciel : puissances, principautés, souverainetés, dominations.
Et rien que le fait que vous souhaitez voir demeurer ceci :

"Toute la Gloire et la Puissance de ces Royaumes m'ont été données ,
et moi je les donne à qui je veux . Tout sera donc à toi , Si donc ,
tu te prosternes devant moi et m'adores !"

Prouve que vous n'aimez pas parfaitement. S'il en était ainsi, vous désireriez ardemment voir la justice et l'étiqueté dans notre politique, telle qu'on ne la trouve pas chez les hommes, mais chez Dieu. Au lieu de cela, vous défendez la royauté, non pas de Jésus, mais du démon, et vous argumentez pour qu'elle demeure.
Rendez-vous compte !



Si donc il est vrai que votre Seigneur et Maitre Jésus a failli mourir en tant que bébé car Hérode y voyait une menace directe pour lui même, et n'a dû son salut qu'à la fuite en égypte ( =mon avatar ci contre ) et qu'à sa place des innocents furent massacrés . Si donc il est vrai qu'avant sa vie publique , il a devant Satan récusé l'idolâtrie que celui-ci lui proposait en échange d'une Royauté terrestre , et que ceci fût l'épreuve à la suite de laquelle il se mit à prêcher la bonne nouvelle .

Si donc il est vrai qu'au moment de son arrestation , Pierre tira l'épée et commença à couper l'oreille de Malchus , le serviteur du grand prêtre; Si donc il est vrai que le dernier miracle de la vie terrestre de Jésus fût la réparation de l'agression physique commise par Pierre.

Si donc il est vrai qu'il dit à celui-ci : "remets ton épée au fourreau, ceux qui prennent l'épée périssent par l'épée" déjouant par là même la dernière tentation de Satan , celui qui devait revenir à l'heure fixée , ainsi que le précise le dernier verset du texte de luc sur la tentation au désert . Si donc il est vrai que par là même Jésus qui avait chassé les marchands du temple par violence pour restaurer la pureté du culte d'Israël , choisit de refuser la lutte armée violente et homicide et par là même scelle son destin de mourir sur une croix .

Il a été envoyé sur terre pour cela, c'était sa mission, et non celle d'un autre. Au centurion, il dira de se contenter de sa solde. A Ste Jeanne, il dira de défendre la France par les armes. L'épée n'est pas bannie de la vie du chrétien, elle est juste utilisé avec justice et équité, pour défendre sa vie et celle des petits. Et encore une fois, vous rapportez la politique à "l'agression physique", alors qu'il n'en est mention nulle part. On n'a pas Mohammed pour prophète que je sache.

Si donc il est vrai que Pilate consentit à sa crucifixion au motif diffamatoire qu'il avait voulu se faire Roi alors que le vrai motif du sanhédrin était qu'il avait dit qu'il était le fils de Dieu , et que sur la croix fût marquée INRI , Iesus nazareni rex iudaeorum , le roi des Juifs comme motif de sa condamnation et de la justice des hommes .

Alors , qu'est-ce que vous avez à dire et à placer sur la volonté de Votre Seigneur de détenir le pouvoir politique pour imposer son règne terrestre alors qu'il a préféré mourir précisémment pour éviter ça parce qu'intrinsèquement homicide et idolâtre ? et que Judas se suicida précisémment parcequ'il avait voulu cela ? Alors qu'il vous a été dit que toute royauté et pouvoir politique ont été donnés à Satan comme premier destinataire ?

Primo, vous croyez le père du mensonge. Moi je vous dit que ce pouvoir a été donné aux hommes, que tout leur a été soumis sur la terre, mais qui se détournent et orientent leu coeur vers satan, leur père.
Secondo : vous reconnaissez officiellement satan comme maitre de la terre. Veillez-donc en faire part à notre Père et à Jésus, ça va bien les faire rire.Et modifiez également la prière que Jésus nous a enseigné : vivez dans la vérité. Dites : "Jésus, je veux te voir régner partout, mais je m'unis aux athées, aux francs-maçons, aux communistes, aux satanistes et à tous ceux qui te haïssent pour te dire que tu ne doit pas régner sur nous par la politique."

Est-ce que cela ne veut pas dire que le péché originel est principalement ancré dans le domaine politique ? et que Dieu veut la liberté de l'Homme sans la violence qui la nie ?

Donc pour vous, la politique est une chose imposée et se fait par la violence. C'est dire si vous avez besoin de connaitre autre chose.


Alors s'il faut appeler cela laîcité , Oui Dieu veut la laîcité , c'est à dire le respect de tout être humain pour tout autre être humain .

Il y a un autre mot qui existe spécialement pour l'exprimer : c'est la

charité. Et ça n'existe pas sans Dieu. La laicité, si elle existe réellement (souvent confondue avec l'athéisme), mène à l'omerta de Jésus et de Dieu
. Où est la liberté de choisir lorsqu'on ne connait rien d'autre que l'athéisme? Où est le respect là dedans ?


Dieu est amoureux de la liberté humaine et a renoncé à sa toute puissance pour que l'homme choisisse de l'aimer en toute liberté .

Dites plutôt que Dieu est amoureux de ceux qui sont capables de sacrifices libres par amour. Dieu n'aime pas la liberté des pécheur de l'offenser plus encore, mais Il la respecte, car pas d'amour sans liberté. C'est un moyen essentiel, indissociable du but, qui est la charité, mais qui n'est pas le but. Et une société laique est une société qui se bâti sur du sable -si ce n'est sur du vide-. L'Église respecte la liberté religieuse, et vous ne manquez pas d'air pour oser prétendre le contraire, surtout depuis Vatican II .

Dieu s'est incarné dans le sein d'une jeune vierge d'israël,pourqu'elle puisse dire Oui , Amen , Fiat à l'origine de son enfant en toute connaissance de cause avec la sainteté juvénile de sa jeune liberté .

La Liberté Humaine est la création de la Trinité toute entière et tout homme qui ne la respecte pas ne respecte pas Dieu . Cette vérité est récente et il a fallu presque 20 siècles pour qu'elle s'impose finalement à vatican II . mais maintenant , elle est bien installée et il faudra vous en accommoder Raphaël et y penser quand vous réfléchissez au système politique qui conviendrait le mieux à votre Dieu .

C'est déjà tout vu.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 00:48

adamev a écrit:
La Démocratie existe par volonté divine comme toutes les institutions humaines.
Et c'est pour ça que je la défends contre les fous de Dieu

Ne confondez pas la volonté d'avec la permission.
Si j'en suis votre logique, lorsque Dieu permettra la monarchie, c'est qu'Il le voudra. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 10:22

Effectivement, les pays gouvernés par les "sans Dieu" est permis, pour l'instant, par Le Seigneur.

Tel un terrible châtiment...
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 10:49

Encore qu'on aurait pu réagir depuis longtemps. Mais beaucoup même chez les chrétiens -ce qui est tout de même un comble !- ont placé la laïcité au dessus de Dieu, telle une idole, incapables de la dissocier à la liberté. L'endoctrinement politique a bien joué son jeu. Mais il est à peu près certain que ces même personnes adhèrent par ignorance à la laïcité, et qu'elles n'y entendent pas grand chose en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 10:52

julia a écrit:
Effectivement, les pays gouvernés par les "sans Dieu" est permis, pour l'instant, par Le Seigneur.

Tel un terrible châtiment...

Pas seulement. C'est une vision trop "ancien Testament". Par Jésus, nous savons que c'est comme une profonde pédagogie qui conduira ultimement les âmes privée de l'eau de la grâce, au salut.

Car Dieu ne permet rien qui ne se termine en davantage de salut pour ses enfants.

D'où cette joie de Jésus devant les foules perdues et apathiques : "La moisson est prête et les moissonneurs peuvent venir".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 11:19


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12269
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 11:20

Raphaël a écrit:
adamev a écrit:
La Démocratie existe par volonté divine comme toutes les institutions humaines.
Et c'est pour ça que je la défends contre les fous de Dieu

Ne confondez pas la volonté d'avec la permission.
Si j'en suis votre logique, lorsque Dieu permettra la monarchie, c'est qu'Il le voudra. What a Face

Possible en effet.
Mais mon sentiment est qu'il ne le voudra pas ni ne le permettra (l'intention et la volonté précédant évidemment la permission ou non) car la démocratie, si imparfaite qu'elle soit, témoigne de l'avancée du monde vers son unité.

Vous imaginez la terre gouvernée par une palanquée de petits potentats royaux sous la tutelle de la tyrannie religieuse????? Très peu pour moi (voir iran et toutes les théocraties y compris vaticane).
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 11:25

adamev a écrit:
(voir iran et toutes les théocraties y compris vaticane).

Comparer l'Iran et le Vatican, faut avoir de l'aplomb.

Le Vatican chercherait-il à se doter de l'arme nucléaire ? On m'avait rien dit !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12269
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 11:27

Il est question de théocratie!!! Donc de gouvernement par les prêtres au nom de leur Dieu (lequel d'ailleurs?)

Quant à se fabriquer une bombe... simple question de taille.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 12:17

Quant à moi, je préférerais vivre au Vatican qu'en Iran. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
BoANo1



Masculin Messages : 596
Inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 14:20

Simon1976 a écrit:
Quant à moi, je préférerais vivre au Vatican qu'en Iran. Very Happy

Qui n'aimerait pas ? ^^ le vatican est riche extérieurement certes mais personnellement

Je choisirais l'Iran parce qu'il est pauvre et que des gens on besoin de soutien si on ne les aide pas

qui le fera ? si je n'était pas croyant j'aurai choisi le Vatican ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/groups/BoAfans/
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 20:54

adamev a écrit:
Il est question de théocratie!!! Donc de gouvernement par les prêtres au nom de leur Dieu (lequel d'ailleurs?)

Quant à se fabriquer une bombe... simple question de taille.
Tatata ! La mission des prêtres est de conduire le peuple de Dieu au salut, et s'ils doivent être le bras droit de l'Église, les politiciens eux doivent être son bras gauche, et les guider dans les choses temporelles. Mais un prêtre, du moins c'est mon avis, même s'il peut conseiller les politiciens, ne pourrait être lui-même chef d'état, comme un père, s'il doit accomplir les devoirs d'état qu'exige la dépendance de sa maison vis à vis de lui, doit cependant s'y tenir et veiller à son bien être, mais il ne s'occupera pas des choses directement matérielles, telles que la cuisine, le ménage, etc.
Enfin, ça n'est que mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 20:59

Il est arrivé que des prêtres fassent de la politique et deviennent ministres dans un gouvernement. Il y en a eu ici, au Québec.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 21:04

Simon1976 a écrit:
Il est arrivé que des prêtres fassent de la politique et deviennent ministres dans un gouvernement. Il y en a eu ici, au Québec.

Il y a même eu jadis des évêques et des cardinaux en armure avec épée au côté.

Et c'est maintenant strictement interdit par le Droit canonique.

Autre temps, autre pastorale de l'Eglise.

Voici le texte du Code de Droit Canonique sur les prêtre et la politique :

Citation :

C.287
1 Les clercs s’appliqueront toujours et le plus possible à maintenir entre les hommes la paix et la concorde fondée sur la justice.
PO 6 ; GS 91-93
2 Ils ne prendront pas une part active dans les partis politiques ni dans la direction des associations syndicales, à moins que, au jugement de l’autorité ecclésiastique compétente, la défense des droits de l’Église ou la promotion du bien commun ne le requièrent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 21:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Simon1976 a écrit:
Il est arrivé que des prêtres fassent de la politique et deviennent ministres dans un gouvernement. Il y en a eu ici, au Québec.

Il y a même eu jadis des évêques et des cardinaux en armure avec épée au côté.

Et c'est maintenant strictement interdit par le Droit canonique.

Autre temps, autre pastorale de l'Eglise.

Voici le texte du Code de Droit Canonique sur les prêtre et la politique :

Citation :

C.287
1 Les clercs s’appliqueront toujours et le plus possible à maintenir entre les hommes la paix et la concorde fondée sur la justice.
PO 6 ; GS 91-93
2 Ils ne prendront pas une part active dans les partis politiques ni dans la direction des associations syndicales, à moins que, au jugement de l’autorité ecclésiastique compétente, la défense des droits de l’Église ou la promotion du bien commun ne le requièrent.

Ça n'a pas empêché un prêtre d'être élu au Parlement canadien en 2006 (si je ne me trompe).

Mais il est revenu à son ministère pastoral depuis.

Un prêtre est plus utile à l'église qu'au Parlement.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 21:10

Il y a eu le chanoine Kir, homme politique connu et respecté, et inventeur de l'apéro du même nom (si !).drunken
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 21:11

julia a écrit:
Il y a eu le chanoine Kir, homme politique connu et respecté, et inventeur de l'apéro du même nom (si !).drunken

Oui ! A l'époque, c'était autorisé. Mais je crois qu'il a tout de même eu des ennuis avec son évêque.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 21:20

Quel programme!!!. Normalement n'est il pas écrit que son royaume ne fait pas parti de ce monde?
Donc les Chrétiens qui font de la politique me font marrer.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16681
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 21:30

Et l'Abbé Pierre ? il a fait de la politique aussi.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16681
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 21:33

Dr house a écrit:
Quel programme!!!. Normalement n'est il pas écrit que son royaume ne fait pas parti de ce monde?
Donc les Chrétiens qui font de la politique me font marrer.

ah bon et pourquoi ne pourrait-on pas faire de la politique ? ceux qui militent contre l'avortement, contre l'euthanasie, qu'ils le veulent ou pas, ils font de la politique.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 21:33

Espérance a écrit:
Et l'Abbé Pierre ? il a fait de la politique aussi.

Il a d'abord été député (politique des Partis).

Puis il a compris que ce n'était pas nécessaire à sa mission. Il a alors fait de la politique au sens fort, incitant par sa parole les politiques à faire attention aux pauvres. Voilà la vraie place du prêtre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Sam 24 Mar 2012, 21:38

Espérance a écrit:
Dr house a écrit:
Quel programme!!!. Normalement n'est il pas écrit que son royaume ne fait pas parti de ce monde?
Donc les Chrétiens qui font de la politique me font marrer.

ah bon et pourquoi ne pourrait-on pas faire de la politique ? ceux qui militent contre l'avortement, contre l'euthanasie, qu'ils le veulent ou pas, ils font de la politique.

Le but n'est pas d'instaurer le royaume de Dieu sur la Terre mais d'amener les hommes politiques à respecter Dieu et ses commandements.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12269
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Dim 25 Mar 2012, 10:33

Raphaël a écrit:
adamev a écrit:
Il est question de théocratie!!! Donc de gouvernement par les prêtres au nom de leur Dieu (lequel d'ailleurs?)

Quant à se fabriquer une bombe... simple question de taille.
Tatata ! La mission des prêtres est de conduire le peuple de Dieu au salut, et s'ils doivent être le bras droit de l'Église, les politiciens eux doivent être son bras gauche, et les guider dans les choses temporelles. Mais un prêtre, du moins c'est mon avis, même s'il peut conseiller les politiciens, ne pourrait être lui-même chef d'état, comme un père, s'il doit accomplir les devoirs d'état qu'exige la dépendance de sa maison vis à vis de lui, doit cependant s'y tenir et veiller à son bien être, mais il ne s'occupera pas des choses directement matérielles, telles que la cuisine, le ménage, etc.
Enfin, ça n'est que mon humble avis.

Alors pourquoi le Vatican n'est-il pas dirigé par un laïc??? Pourquoi le gouvernement suprême iranien est-il aux mains des religieux.... Pourquoi le roi du maroc est-il aussi "commandeur des croyants"?..................................
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12269
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Dim 25 Mar 2012, 11:07

Raphaël a écrit:
Oui, tout comme Jésus. Vous êtes un vrai saint Pierre : lent à comprendre et à croire.

Et ça n'a pas changé avec ses (pseudos) successeurs...

Louis XIV n'a pas été parfaitement fidèle à Rome, et Clément XI a commis l'erreur de lui accorder la reconnaissance du Gallicanisme, qui sera la source de tas d'ennuis, et qui favorisera certainement l'esprit anticlérical et la révolution.

Et pourtant ce roi était comme vous.... de la secte des dévôts?

Le roi en effet, contraint le pape Clément XI de reconnaitre le Gallicanisme, c'est à dire l'autorité du roi supérieure à celle du pape pour tous les catholiques français. La bulle Unigentius est alors rédigée et appliquée en 1713. Le roi reçoit l'autorité de nominer les évêques; la plupart le seront par intérêt ou reconnaissance de la couronne, sans vraiment d'intérêt pour les âmes. Ainsi, pour les abbayes, elle nommait à leur tête un clerc non moine appelé abbé commendataire.
Ce dernier pouvait vivre en dehors de l'abbaye, voire ne jamais s'y déplacer. Il bénéficiait de revenus liés à l'entretien de sa charge, et les abus étaient fréquents. La commende a entraîné le déclin de nombreuses abbayes, avec la paupérisation de la communauté, l'abandon progressif de sa vocation initiale religieuse, conséquence des frustrations et colères qu'elle a engendrées chez les moines.

N'importe quoi... le gallicanisme date au moins du Concordat passé entre le pape et François Ier de même que le système des "commendes".

Moralité : tout a fichu le camps très justement parce qu'on a préféré les avantages humains plutôt que les commandements divins. Regardez un peu l'âge d'or de l'Église, à l'époque du moyen-âge. On était plus civilisés qu'aujourd'hui.

Papes, cardinaux, évêques... grands seigneurs avides, luxurieux... mais aussi mécènes capitalistes, supplices de la roue, du pal, écartellement, gibet, pilori.... Il n'y a que dans quelques nations chrétienne qu'on exécute les condamnés (électricité, injection, pendaison, estrapade...)

Vous ne désirez pas voir le coeur de Jésus régner sur l'Élysée, peint sur notre drapeau, gravé dans les armes ?

Certainement pas en effet! Bien assez d'un "chat-moine" pour en avoir une idée.

Vous n'aimez pas jésus à ce point ?

Réponse çi-dessous. Et en plus à Jésus je mets une majuscule... devriez vous interroger sur ce fait et sur celui qui vous en fait mettre une à catholique et vatican. Où sont vos objets d'adoration?

La vraie conversion vient du coeur

Que voilà une vérité vraie

Très justement : un état Catholique reconnait Vatican II et le droit à la liberté religieuse.
J'ai parfois l'impression de rêver, à voir certains chrétiens aimant Jésus, et adorant la laïcité.

La laïcité n'est ni un système de gouvernement, ni un objet de foi... c'est juste un ensemble de règles qui "obligent" les religions (les religieux et les croyants (ou non) à vivre ensemble sans s'étriper. Qui "obligent" l'état à les traiter à égalité de droits et devoirs. Elle pourrait parfaitement être aussi dans un état religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Dim 25 Mar 2012, 13:44

Raphaël a écrit:
Lebob a écrit:

Le pauvre diable - si j'ose dire - ne mérite pas d'être instrumentalisé de cette façon et c'est afficher un complet mépris de son message que de vouloir le faire.

Vos habitudes de vocabulaire vous conduisent inconsciemment au blasphème : vous nommez Jésus le "pauvre diable"... :no

Plutôt que de m'imputer un prétendu blasphème, si vous répondiez au mépris affiché des paroles de l'évangile dont je faisais état.

Raphaël a écrit:
Ensuite, que connaissez-vous au message de Jésus ? Avez vous lu sa vie, décrite pas les évangiles ?

Oui. En revanche, j'évite soigneusement de tenir compte des prétendues "révélations privées" qui décrivent un autre dieu que le père aimant dont parle Jésus dans les évangiles. Révélations privées qui sont à la base même de pas mal de dérives.

Raphaël a écrit:
Lui parlez-vous quotidiennement ?

Non

Raphaël a écrit:
L'objectif et le but de toute vie, c'est de faire la volonté de Jésus.
La volonté de Jésus, c'est de régner dans les cœur en vue de sauver les âmes. (Vous devriez considérer cela pour vous : votre salut se trouve en Jésus, et seulement en Jésus)

Laissez-moi me fixer mes objectifs dans ma vie.

Raphaël a écrit:
La vocation de la politique, c'est d'être au service des compatriotes :

Jusque là, je suis d'accord

Raphaël a écrit:
établir une justice parfaite, un partage juste des richesse à chacun selon ses besoins (et non pas à tout le monde la même part), une culture riche, belle et représentative de la nation.

Et c'est ici que s'amorce le dérapage. La première mission du politique, c'est d'organiser le fonctionnement de l'état et des institutions qui en relèvent en fonction des règles consitionnelles et des lois adoptées par l'état, elles-même reflet du consensus social.

Raphaël a écrit:
Voilà pourquoi l'Église y a sa place, puisqu'elle-même est au service de ses compatriotes, ne recherche que leur épanouissement spirituel et temporel. La politique se doit d'être une branche de l'arbre de l'Église, sous quoi son fruit pourrira.

N'ayant pas de nationalité, l'église ne peut avoir de compatriotes. Du reste, seule une personne physique, ce que n'est pas l'église, peut avoir ds compatriotes. L'église a des fidèles, c'est à dire des personnes qui adhèrent à ses principes et à son enseignement. La politique ne peut être une branche de l'arbre de l'église que s'il y a consensus citoyen (vous savez, celui qui se dégage des élections) sur ce sujet. A voir les résultats électoraux obtenus par ceux qui se réclament de ce genre d'idées, il me semble qu'on est loin du compte en France et dans la plupart des pays où la majorité des citoyens sont chrétiens ou catholiques. Comme vos idées sont loin de faire le consensus d'une majorité, je me demande comment vous allez les impsoer. Par la force.

Raphaël a écrit:
On le voit bien d'ailleurs aujourd'hui : la justice a disparu, faute d'avoir une Justice à laquelle se référer, la culture a perdu ses deux dernières syllabes, économiquement, quelque chose ne tourne pas très rond, et idem pour le partage équitable des richesse.

Qu'est-ce que la justice pour commencer? Si pour vous, la culture contemporaine se limite à la pornographie, c'est que vous êtes bien mal informé. Pour ce qui est de l'économie et du partage des richesses, je n'ai pas souvenir que les Etats pontificaux, qui étaient pourtant ce qui dans l'histoire fut le rpoche de ce que vous préconisez furent plus performants que les autres. Et je ne vois pas bien en quoi un état catholique réussirait mieux sur ce plan. Les riches évoqueraient l'évangile pour maintenir leurs privilèges, les puavres l'invoqueraient pour pontester l'ordre établi et l'église n'oserait pas trnacher de peur de s'aliéner l'un ou l'autre groupe, démontrant ainsi, cmme par le passé, qu'elle n'est pas faites pour se mêler du pouvoir temporel.

Raphaël a écrit:
Si tout le monde recherchait la sainteté et la justice plutôt que ses désirs de païens, le monde tournerait plus rond. Et comment voulez-vous qu'ils deviennent saints, s'ils ne connaissent pas le seul Saint ?

Peut-être que l'église ferait bien se demander sur quoi elle doit mettre l'accent. Et plutôt que de se préoccuper plus souvent qu'à son tour de l'usage du préservatif en Afrique et autres incongruité devrait-elle se soucier davantage de répéter l'essentiel du message de Celui dont elle se réclame.

Raphaël a écrit:
Lebob a écrit:
Je ne voit pas là-dedans d'approche différente de celle des musulmans fondamentalistes les plus rabiques, du genre de ces wahabites qui régissent la vie en Arabie Saudite. Il n'aiment pas Dieu, mais le pouvoir qu'ils tirent de son image.

Eh bien vous voyez mal.

Au contraire, je vois très bien. Un livre que je lisais récemment explique très clairement que l'apporche du christianisme, selon les évangiles, est de convertir les hommes et par ce biais, de convertir les nations alors qu'au contraire l'islam entend établir un état musulman qui force ses habitants (la notion de citoyen n'existe pas selon l'islam) à se convertir. Approches complètement différentes.

Raphaël a écrit:
Lebob a écrit:
Un état non confessionnel reconnaît aussi le droit à la liberté religieuse.

Mais interdit tout signe extérieur le revendiquant, refuse de contribuer au financement de toute école confessant Dieu, se permet de traiter les chrétiens comme des arriérés ou même leur interdire des fonctions à cause de leur foi.

Complètement faux. Ce qui est interdit, c'est d'arborer des signes extérieurs dans les bâtiments publics, tribunaux, écoles, adminsitrations, etc. On n'interdit par ailleurs pas les croix aux clochers des églises, les étoiles de David à l'extérieur des synagogues ou les croissants à l'extérieurs des mosquées. Pour ce qui est du fincancement des écoles confessionnelles, je ne connais pas la situation en France, mais en Belgique tous les professeurs de l'enseignement catholique émargent au budget de l'état. De même que les minsitres de tous els cultes reconnus. Sans oublier que les frais de réfection des édifices religieux sont le plus souvent imputés au budget des communes. Je conçois que la situation est différente en France, mais il y a aussi des raisons historiques à celà. Notamment une forte réaction à l'ultramontanisme du 19ème siècle, qui entendait étalbir précisément ce que vous voulez.

Raphaël a écrit:
Lebob a écrit:
Pour le reste, un état n'a pas à reconnaître (ou pas) Vatican II, qui concerne ceux de ses citoyens qui adhèrent au catholicisme. Ni plus, ni moins.


Celui qui témoigne de lui-même, son témoignage ne vaut rien. Il en est ainsi de l'état laïque et de sa constitution. Ils cherchent le bonheur de leur peuple dans le vide. L'état a pour vocation son épanouissement : il ne peut se passer du Catholicisme .

Non l'état a pour vocation d'assurer les fonctions régaliennes dans les règles établies par ses citoyens ou en leur nom. Ni plus ni moins. Et pour cela, il n'est point besoin d'intervention de l'église. Même si rien n'interdit à des élus politiques de se guider sur des principes religieux dans l'élaboration des règles du droit et la gestion de l'état. Encore faut-il qu'ils aient clairement annoncé cette intention au moment de se présenter aux électeurs et obtenu les suffrages nécessaires à leur élection.

Raphaël a écrit:
Lebob a écrit:
Pour le reste, comme il n'existe pas d'état catholique en dehors du Vatican, vous ne savez pas ce qu'il reconnaîtrait (ou pas) le cas échéant. Si on se base sur l'histoire agitée que la papauté a pu entretenir avec des roi pourtant "très catholiques", je suis à peu près certain que ce que reconnaîtrait, le cas échéant, un "état catholique" ne serait pas forcément justifié par des considérations particulièrement chrétiennes.

Encore n'importe quoi. Un état Catholique reconnaitrait le droit à la vie et au respect de la vie, au respect de la personne, à la liberté religieuse, etc.

La liberté religieuse est garantie dans tous les pays démocratiques. C'est précisément un des critères qui permet de voir si, sur les plan des principes au moins, un état est doté d'une constitution ou de lois démocratiques.

Pour le respect de la vie, du droit à la vie et le respect de la personne, l'expérience des Etats pontificaux me laisse dubtatif par rapport à ce que vous affirmez.

Raphaël a écrit:

Et ce que certains se permettrait de faire comme horreur "au nom de l'Eglise Catholique", imaginez trente seconde ce qu'ils auraient pu faire sans avoir à s'en encombrer.

J'avoue avoir du mal à imaginer ce qu'on pourrait faire de pire que ce qui fut fait au nom de l'église cahtolique ou au nom du Christ au cours des 20 siècles écoulés.

Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Dim 25 Mar 2012, 20:17

Citation :

J'avoue avoir du mal à imaginer ce qu'on pourrait faire de pire que ce qui fut fait au nom de l'église cahtolique ou au nom du Christ au cours des 20 siècles écoulés.

C'est pourtant très facile. Regardez ce qui a été fait durant ce dernier siècle, au nom de l'orgueil des nations.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Dim 25 Mar 2012, 20:39

Raphaël a écrit:
adamev a écrit:
Il est question de théocratie!!! Donc de gouvernement par les prêtres au nom de leur Dieu (lequel d'ailleurs?)

Quant à se fabriquer une bombe... simple question de taille.
Tatata ! La mission des prêtres est de conduire le peuple de Dieu au salut, et s'ils doivent être le bras droit de l'Église, les politiciens eux doivent être son bras gauche, et les guider dans les choses temporelles. Mais un prêtre, du moins c'est mon avis, même s'il peut conseiller les politiciens, ne pourrait être lui-même chef d'état, comme un père, s'il doit accomplir les devoirs d'état qu'exige la dépendance de sa maison vis à vis de lui, doit cependant s'y tenir et veiller à son bien être, mais il ne s'occupera pas des choses directement matérielles, telles que la cuisine, le ménage, etc.
Enfin, ça n'est que mon humble avis.

Avis aux modos et administrateurs: c'est une erreur de ma part. Vous pouvez effacer.


Dernière édition par Lebob le Dim 25 Mar 2012, 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Dim 25 Mar 2012, 20:45

Raphaël a écrit:
Citation :

J'avoue avoir du mal à imaginer ce qu'on pourrait faire de pire que ce qui fut fait au nom de l'église cahtolique ou au nom du Christ au cours des 20 siècles écoulés.

C'est pourtant très facile. Regardez ce qui a été fait durant ce dernier siècle, au nom de l'orgueil des nations.

Les crimes nazis n'ont pas été commis "au nom de l'orgueil des nations". Pas davantage que ceux du stalinisme ou du maoismes. Ils sont au premier chef le fait d'individus dévoyés et illustrent ce qui se produit lorsqu'on laisse des truands arriver au pouvoir absolu.

Et c'est bien une raison pour ne pas soumettre l'état au pouvoir de l'église qui est par essence absolu ou tend à le devenir. En particulier lorsqu'il devient temporel.

Raphaël a écrit:
adamev a écrit:
Il est question de théocratie!!! Donc de gouvernement par les prêtres au nom de leur Dieu (lequel d'ailleurs?)

Quant à se fabriquer une bombe... simple question de taille.
Tatata ! La mission des prêtres est de conduire le peuple de Dieu au salut, et s'ils doivent être le bras droit de l'Église, les politiciens eux doivent être son bras gauche, et les guider dans les choses temporelles.

Son bras gauche ou la marionette au bout du bras du montreur?

Le devoir d'un politicien est de représenter ses électeurs, pas d'être le bras gauche de l'église ou de quoi que ce soit d'autre. Et si un politicien entend agir de cette façon, il doit l'annoncer clairement au moment de se présenter au suffrage de l'électeur afin que ce dernier puisse exprimer son suffrage en toute connaissance de cause.

En ce qui me concerne, je n'admettrais pas que mon pays soit gouverné en catimini depuis le Vatican.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes   Lun 26 Mar 2012, 10:46

Cher Raphaël, j'avais esquissé une réponse ici il y a quelques temps:

http://docteurangelique.forumactif.com/t11118-etat-ideal-et-lois-ideales

Mais bon, devant la stupidité de certains arguments, stupidité que l'on retrouve dans ce dossier, j'ai un peu perdu espoir...
Revenir en haut Aller en bas
 
La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La vocation de la politique, ou comment les chrétiens doivent l'utiliser pour le Règne du Christ dans les âmes
» La théologie politique chrétienne
» Le Pape François demande aux chrétiens de s'engager en politique
» Problématique du tabac: lâcheté politique...
» Comment réagir Chrétiennement à ce genre de situation ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: