DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 00:25

Citation :
Il faut considérer la Foi commune des catholiques (confessants, byzantins et romains), de l'Église indivise, du premier millénaire.

En premier lieu, la Très Sainte Trinité (théologie), un seul Dieu (325-381), méthode (cause efficiente) de notre salut: l'Esprit Saint qui, subjectivement, nous amène au Fils, le Fils qui, objectivement, nous introduit au Père, qui nous accomplit dans l'être (cause finale).

Ensuite, l'Incarnation (économie), objet (cause matérielle) de notre salut, puisque l'Alliance entre Dieu et les hommes, la règle d'or (Mt.22/34-40), est accomplie dans l'être (Personne/431,451, et 553) et l'agir (volonté/681) de J-C.

Enfin, l'application (cause formelle) de ce salut, au moyen des deux signes sensibles de la grâce invisible, qui annoncent notre assimilation, ou incorporation, à J-C: le Baptême (381) et l'Eucharistie (431).

Alors, comment nous entendre sur le reste?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 01:57

Y'a pas à s'entendre sur le reste, il y a à entrer dans l'Eglise catholique pour les uns, et revenir dans l'Eglise catholique pour ceux qui réécrivent les Ecritures.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 07:08

Cher saint Zibou, vous ne faites pas partie d'une Eglise fondée par les Apôtres. Vous faites partie d'une Eglise fondée par Luther, Calvin, Zwingli etc.

Si l'Orient et l'Occident, pourtant séparés, ont gardé la foi dans la présence réelle dans l'eucharistie, le culte des saints, la certitude que le salut se fait par la charité, la communion des saints, l'usage des images saintes etc., c'est que c'était une volonté des Apôtres.

Revenez à la volonté des Apôtres.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 10:04

doris60 a écrit:
Y'a pas à s'entendre sur le reste, il y a à entrer dans l'Eglise catholique pour les uns, et revenir dans l'Eglise catholique pour ceux qui réécrivent les Ecritures.

On parle de religion, de foi...pas de géopolitique là!

C'est bien ce que je dis : la foi catholique est basée sur celle de Pierre que Jésus a nommé 'Berger de ses brebis'.
Dans ce verset, il n'y a pas de 'géopolitique' ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 10:08

Arnaud,quelle la différence entre la transubstantiation et la metousiosis?
Un pope a le même pouvoir qu'un prêtre à ce niveau là?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 10:34

Aujourd'hui 11h toutes les confessions dans leur religion et croyances vont prier pour les victimes de l'accident en Suisse. quand une nation pleure ses enfants...
Joignez-vous à nous c'est de l'oecuménisme aussi!

http://www.youtube.com/watch?v=5hQ0OkcLKuE
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 12:05

Mister be a écrit:
Arnaud,quelle la différence entre la transubstantiation et la metousiosis?
Un pope a le même pouvoir qu'un prêtre à ce niveau là?

Qu'est-ce que la metousiosis ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 12:56

Mister be a écrit:
Arnaud,quelle la différence entre la transubstantiation et la metousiosis?
Un pope a le même pouvoir qu'un prêtre à ce niveau là?


Metousiosis est a Grec limite (μετουσίωσις) ce moyens, littéralement, un changement de οὐσία (essence, réalité intérieure).

Cyril Lucaris (ou Lucar), le patriarche d'Alexandrie et plus tard de Constantinople qui est morte en 1638, utilisé cette limite grecque pour exprimer l'idée pour laquelle Latin la limite est transsubstantiatio (transubstantiation), dont signifie de même littéralement un changement substantia (substance, réalité intérieure), en utilisant, dans le texte de 1629 latins à lui La confession orientale de la foi orthodoxe, la limite transsubstantiatio, et, dans la traduction grecque éditée en 1633, la limite μετουσίωσις.

Pour parer l'enseignement de Lucaris, qui a nié transsubstantiatio/μετουσίωσις, Métropolitain Petro Mohyla de Kiev (également appelé Peter Mogila) a élaboré dans le latin une confession orthodoxe, défendant le transubstantiation. Traduit en Grec, en utilisant « μετουσίωσις« pour le terme latin « transubstantiation », cette confession a été approuvée par tous patriarches Grec-parlants (ceux de Constantinople, d'Alexandrie, d'Antioch, et de Jérusalem) en 1643, et encore d'ici le 1672 Synode de Jérusalem (également désigné sous le nom du Conseil de Bethlehem).

Depuis Église orthodoxe orientale accepte comme dogme seulement l'enseignement solennel de sept Les Conseils oecuméniques, cette approbation, partie cependant de ce qui Encyclopædia 1911 Britannica ne s'est pas appelé « le rapport le plus essentiel de la foi fait dans l'église grecque pendant les mille dernières années », équivalent à une définition dogmatique. Cependant, le disciple protestant Philip Schaff a écrit dans le sien Foi de la chrétienté: « Ce synode est le plus important dans l'histoire moderne de l'église orientale, et peut être comparé au Conseil de Trent. Les deux fixés le statut doctrinal des églises qu'elles représentent, et toutes les deux ont condamné les doctrines évangéliques du protestantisme… la doctrine de Romish du transubstantiation (μεταβολή, μετουσίωσις) est enseigné aussi fortement que les mots peuvent le faire. «

Catholique apologetics site Web Orthodoxie et Transubstantiation donne, dans la traduction en anglais, une collection de plusieurs autres exemples, de dès le 15ème siècle, l'où les conseils, les différents ecclésiastiques, et d'autres auteurs et théologiens de l'église orthodoxe orientale ont employé le terme grec dans le même sens que la limite latine.


Citation :
Citation :
La limite metousiosis est, naturellement, pas a trouvé dans le texte de l'église orthodoxe orientale Liturgie divine, juste comme limite transubstantiation n'est pas trouvé dans le texte du Latin Eucharistique liturgie.

Le catéchisme plus long de l'église orthodoxe, catholique, orientale, connu également As Le catéchisme de la rue Philaret états : « Dans l'exposition de la foi par les patriarches orientaux, on lui dit que le mot transubstantiation n'est pas être prise pour définir la façon dans laquelle le pain et le vin sont changés en corps et sang du seigneur ; pour cet aucun peut comprendre mais Dieu ; mais seulement beaucoup est signifié ainsi, cela le pain vraiment, devient vraiment, et sensiblement le corps très vrai du seigneur, et le vin le sang même du seigneur. « [1] La version grecque officielle de ce passage (question 340) emploie le mot « metousiosis ».

Cette déclaration du synode 1672 orthodoxe de Jérusalem est citée par J.M. Neale (Histoire d'église orientale, Parker, Oxford et Londres, 1858) dans une traduction légèrement différente, comme suit : « Quand nous employons le metousiosis de mot, nous pensons nullement qu'il explique le mode par du lequel le pain et le vin sont convertis en corps et sang Le Christ, pour ceci est tout à fait incompréhensible. . . mais nous voulons dire que le pain et le vin sont changés en corps et sang du seigneur, pas figuratif ou symboliquement, ni par n'importe quelle grace extraordinaire attachés à eux. . . mais. . . le pain devient verily et en effet et essentiellement le corps très vrai du seigneur, et le vin le sang même du seigneur. «


Oui, le pape et le prêtre ont absolument le même pouvoir d'ordre sur l'eucharistie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 13:20

Oui mais le prêtre catholique et le pope (prêtre orthodoxe)a-t-il le même pouvoir d'ordre sur l'eucharistie?
Ou l'Eucharistie orthodoxe est-elle la même que chez les Catholiques?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 13:28

Oui, l'eucharistie orthodoxe est l même. En effet, l'Eglise orthodoxe est fondée par les Apôtres comme l'Eglise catholique.

Par contre leur spiritualité est différente. Ils ne pratiquent pas comme nous l'adoration du saint sacrement, mais plutôt l'oraison du coeur après avoir communié.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 19:13

saint Zibou a écrit:
Citation :
Il faut considérer la Foi commune des catholiques (confessants, byzantins et romains), de l'Église indivise, du premier millénaire.

En premier lieu, la Très Sainte Trinité (théologie), un seul Dieu (325-381), méthode (cause efficiente) de notre salut: l'Esprit Saint qui, subjectivement, nous amène au Fils, le Fils qui, objectivement, nous introduit au Père, qui nous accomplit dans l'être (cause finale).

Ensuite, l'Incarnation (économie), objet (cause matérielle) de notre salut, puisque l'Alliance entre Dieu et les hommes, la règle d'or (Mt.22/34-40), est accomplie dans l'être (Personne/431,451, et 553) et l'agir (volonté/681) de J-C.

Enfin, l'application (cause formelle) de ce salut, au moyen des deux signes sensibles de la grâce invisible, qui annoncent notre assimilation, ou incorporation, à J-C: le Baptême (381) et l'Eucharistie (431).

Alors, comment nous entendre sur le reste?

Il reste 3 points et non pas les moindre :

- La succession apostolique

- Le sacrement de l'ordre

- La primauté de Pierre



Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 19:47

fredsinam a écrit:
saint Zibou a écrit:
Citation :
Il faut considérer la Foi commune des catholiques (confessants, byzantins et romains), de l'Église indivise, du premier millénaire.

En premier lieu, la Très Sainte Trinité (théologie), un seul Dieu (325-381), méthode (cause efficiente) de notre salut: l'Esprit Saint qui, subjectivement, nous amène au Fils, le Fils qui, objectivement, nous introduit au Père, qui nous accomplit dans l'être (cause finale).

Ensuite, l'Incarnation (économie), objet (cause matérielle) de notre salut, puisque l'Alliance entre Dieu et les hommes, la règle d'or (Mt.22/34-40), est accomplie dans l'être (Personne/431,451, et 553) et l'agir (volonté/681) de J-C.

Enfin, l'application (cause formelle) de ce salut, au moyen des deux signes sensibles de la grâce invisible, qui annoncent notre assimilation, ou incorporation, à J-C: le Baptême (381) et l'Eucharistie (431).

Alors, comment nous entendre sur le reste?

Il reste 3 points et non pas les moindre :

- La succession apostolique

- Le sacrement de l'ordre

- La primauté de Pierre




Oui c'est pas des moindres! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 20:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher saint Zibou, vous ne faites pas partie d'une Eglise fondée par les Apôtres. Vous faites partie d'une Eglise fondée par Luther, Calvin, Zwingli etc.

C'est faux, puisque nous confessons la Foi de toujours: J-C, attesté dans la Bible et résumé par le Symbole de Nicée-Constantinople
Si l'Orient et l'Occident, pourtant séparés, ont gardé la foi dans la présence réelle dans l'eucharistie, le culte des saints, la certitude que le salut se fait par la charité, la communion des saints, l'usage des images saintes etc., c'est que c'était une volonté des Apôtres.

Pour la présence réelle, voici le texte:

Citation :
Article 10. -- De la Sainte-Cène ( Confession d'Augsbourg)

Quant à la Sainte Cène du Seigneur, nous enseignons que le vrai corps et le vrai sang de Christ sont réellement présents, distribués et reçus dans la Cène, sous les espèces du pain et du vin. Nous rejetons donc la doctrine contraire.


Pour le culte avec les saints, la communion des saints, le Notre Père suffit.

Reste le salut. Or, nous croyons qu'il s'opère, par la Parole et la foi seules, dans les sacrements ou hors d'eux. Ainsi, comment pouvez-vous nous dénier le titre de "catholiques"?


Revenez à la volonté des Apôtres.

En quoi avons-nous jamais renié le Nouveau Testament?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 20:42

fredsinam a écrit:

Il reste 3 points et non pas les moindre :

- La succession apostolique

Nous reconnaissons le Nouveau Testament

- Le sacrement de l'ordre

Où le Nouveau testament fait-il de l'ordre un sacrement?

- La primauté de Pierre

Nous lui accorderions bien une primauté d'honneur...



Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 20:44

La primauté de Pierre est plus qu'honorifique, elle est réelle.

"Je te donnerai les clefs du Royaume des Cieux : quoi que tu lies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour lié, et quoi que tu délies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour délié." (Mat 16, 19)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 20:45

saint Zibou a écrit:
fredsinam a écrit:


- Le sacrement de l'ordre

Où le Nouveau testament fait-il de l'ordre un sacrement?






Lors de l'Institution de l'Eucharistie !
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 20:53

Simon1976 a écrit:
La primauté de Pierre est plus qu'honorifique, elle est réelle.

"Je te donnerai les clefs du Royaume des Cieux : quoi que tu lies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour lié, et quoi que tu délies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour délié." (Mat 16, 19)

Il est aussi écrit:

Citation :
Galates1.8
Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème!
1.9
Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 20:54

doris60 a écrit:
saint Zibou a écrit:
fredsinam a écrit:


- Le sacrement de l'ordre

Où le Nouveau testament fait-il de l'ordre un sacrement?






Lors de l'Institution de l'Eucharistie !

L'institution de l'Eucharistie n'entraîne pas nécessairement celle de l'ordre, puisque tous les baptisés sont prêtres: IPet.2/5,9!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 21:17

saint Zibou a écrit:
doris60 a écrit:
saint Zibou a écrit:
fredsinam a écrit:


- Le sacrement de l'ordre

Où le Nouveau testament fait-il de l'ordre un sacrement?






Lors de l'Institution de l'Eucharistie !

L'institution de l'Eucharistie n'entraîne pas nécessairement celle de l'ordre, puisque tous les baptisés sont prêtres: IPet.2/5,9!

Mais tous les baptisés ne peuvent célébrer l'eucharistie. Seuls ceux qui ont reçu le sacrement de l'ordre peuvent le faire.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 21:22

Simon1976 a écrit:

Mais tous les baptisés ne peuvent célébrer l'eucharistie. Seuls ceux qui ont reçu le sacrement de l'ordre peuvent le faire.

Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 21:34

Ce n'est pas moi qui dit la messe.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Ven 16 Mar 2012, 22:03

saint Zibou a écrit:
Simon1976 a écrit:

Mais tous les baptisés ne peuvent célébrer l'eucharistie. Seuls ceux qui ont reçu le sacrement de l'ordre peuvent le faire.

Pourquoi?

Si vous êtes catholique, vous devez bien savoir quand même ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Sam 17 Mar 2012, 01:04

saint Zibou a écrit:
Simon1976 a écrit:

Mais tous les baptisés ne peuvent célébrer l'eucharistie. Seuls ceux qui ont reçu le sacrement de l'ordre peuvent le faire.

Pourquoi?

Comment expliquez vous que le Christ a tenu à instituer l’Eucharistie UNIQUEMENT en présence des 12 et non des 72 disciples alors que la bible montre clairement que par exemple les femmes ou certains disciples (par exemple les disciples d’Emmaüs ) sont présents à Jérusalem pendant toute la Pâque du Christ. Pourquoi cette discrimination si nous sommes tous prêtres ?

Citation :
- La primauté de Pierre

Nous lui accorderions bien une primauté d'honneur...

C'est gentil de votre part ,c'est un geste de réconciliation mais j'aimerais bien savoir pourquoi lui accorderez vous la primauté d'honneur et non la primauté tout court ? autrement dit Qu'est-ce qui vous fait croire qu'il faut lui accorder une primauté d'honneur et non une primauté tout court ?


Dernière édition par fredsinam le Sam 17 Mar 2012, 11:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Sam 17 Mar 2012, 02:11

Zibou a du mal avec les Ecritures réécrites par sa religion :help:
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Sam 17 Mar 2012, 18:09

fredsinam a écrit:
uez vous que le Christ a tenu à instituer l’Eucharistie UNIQUEMENT en présence des 12 et non des 72 disciples alors que la bible montre clairement que par exemple les femmes ou certains disciples (par exemple les disciples d’Emmaüs ) sont présents à Jérusalem pendant toute la Pâque du Christ. Pourquoi cette discrimination si nous sommes tous prêtres ?

[color=darkblue]L'argument a silentio ne prouve jamais rien. Il e n'infirme surtout pas IPet.2/5, 9 etc...


C'est gentil de votre part ,c'est un geste de réconciliation mais j'aimerais bien savoir pourquoi lui accorderez vous la primauté d'honneur et non la primauté tout court ? autrement dit Qu'est-ce qui vous fait croire qu'il faut lui accorder une primauté d'honneur et non une primauté tout court ?

Strictement une question historique, rien de plus!

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Sam 17 Mar 2012, 18:24

Citation :
Il faut considérer la Foi commune des catholiques (confessants, byzantins et romains), de l'Église indivise, du premier millénaire.

En premier lieu, la Très Sainte Trinité (théologie), un seul Dieu (325-381), méthode (cause efficiente) de notre salut: l'Esprit Saint qui, subjectivement, nous amène au Fils, le Fils qui, objectivement, nous introduit au Père, qui nous accomplit dans l'être (cause finale).

Ensuite, l'Incarnation (économie), objet (cause matérielle) de notre salut, puisque l'Alliance entre Dieu et les hommes, la règle d'or (Mt.22/34-40), est accomplie dans l'être (Personne/431,451, et 553) et l'agir (volonté/681) de J-C.

Enfin, l'application (cause formelle) de ce salut, au moyen des deux signes sensibles de la grâce invisible, qui annoncent notre assimilation, ou incorporation, à J-C: le Baptême (381) et l'Eucharistie (431).



Citation :
CONSTITUTION DOGMATIQUE SUR L'ÉGLISE
LUMEN GENTIUM

12. Le sens de la foi et les charismes dans le peuple chrétien

Le Peuple saint de Dieu participe aussi de la fonction prophétique du Christ ; il répand son vivant témoignage avant tout par une vie de foi et de charité, il offre à Dieu un sacrifice de louange, le fruit de lèvres qui célèbrent son Nom (cf. He 13, 15). La collectivité des fidèles, ayant l’onction qui vient du Saint (cf. 1 Jn 2, 20.27), ne peut se tromper dans la foi ; ce don particulier qu’elle possède, elle le manifeste moyennant le sens surnaturel de foi qui est celui du peuple tout entier, lorsque, « des évêques jusqu’aux derniers des fidèles laïcs [22] », elle apporte aux vérités concernant la foi et les mœurs un consentement universel. Grâce en effet à ce sens de la foi qui est éveillé et soutenu par l’Esprit de vérité, et sous la conduite du magistère sacré, pourvu qu’il lui obéisse fidèlement, le Peuple de Dieu reçoit non plus une parole humaine, mais véritablement la Parole de Dieu (cf. 1 Th 2, 13), il s’attache indéfectiblement à la foi transmise aux saints une fois pour toutes (cf. Jude 3), il y pénètre plus profondément par un jugement droit et la met plus parfaitement en œuvre dans sa vie.



15. Les liens de l’Église avec les chrétiens non catholiques

Avec ceux qui, étant baptisés, portent le beau nom de chrétiens sans professer pourtant intégralement la foi ou sans garder l’unité de la communion sous le Successeur de Pierre, l’Église se sait unie pour de multiples raisons [28]. Il en est beaucoup, en effet, qui tiennent la Sainte Écriture pour leur règle de foi et de vie, manifestent un zèle religieux sincère, croient de tout leur cœur au Dieu Père tout-puissant et au Christ Fils de Dieu et Sauveur [29], sont marqués par le baptême qui les unit au Christ, et même reconnaissent et reçoivent d’autres sacrements dans leurs propres Églises ou dans leurs communautés ecclésiales. Plusieurs d’entre eux jouissent même de l’épiscopat, célèbrent la sainte Eucharistie et entourent de leur piété la Vierge Mère de Dieu [30]. À cela s’ajoute la communion dans la prière et dans les autres bienfaits spirituels, bien mieux, une véritable union dans l’Esprit Saint, qui, par ses dons et ses grâces, opère en eux aussi son action sanctifiante et dont la force a permis à certains d’entre eux d’aller jusqu’à verser leur sang. Ainsi, l’Esprit suscite en tous les disciples du Christ le désir et les initiatives qui tendent à l’union pacifique de tous, suivant la manière que le Christ a voulue, en un troupeau unique sous l’unique Pasteur [31]. À cette fin, l’Église notre Mère ne cesse de prier, d’espérer et d’agir, exhortant ses fils à se purifier et à se renouveler pour que, sur le visage de l’Église, le signe du Christ brille avec plus de clarté.




Citation :
DÉCRET SUR L'ŒCUMÉNISME
UNITATIS REDINTEGRATIO

3. Des relations entre les frères séparés et l’Église catholique

Dans cette seule et unique Église de Dieu sont apparues dès l’origine certaines scissions [15], que l’apôtre réprouve avec vigueur comme condamnables [16] ; au cours des siècles suivants naquirent des dissensions plus graves, et des communautés considérables furent séparées de la pleine communion de l’Église catholique, parfois par la faute des personnes de l’une ou de l’autre partie. Ceux qui naissent aujourd’hui dans de telles communautés et qui vivent de la foi au Christ, ne peuvent être accusés de péché de division, et l’Église catholique les entoure de respect fraternel et de charité. En effet, ceux qui croient au Christ et qui ont reçu validement le baptême, se trouvent dans une certaine communion, bien qu’imparfaite, avec l’Église catholique. Assurément, des divergences variées entre eux et l’Église catholique sur des questions doctrinales, parfois disciplinaires, ou sur la structure de l’Église, constituent nombre d’obstacles, parfois fort graves, à la pleine communion ecclésiale. Le mouvement œcuménique tend à les surmonter. Néanmoins, justifiés par la foi reçue au baptême, incorporés au Christ [17], ils portent à juste titre le nom de chrétiens, et les fils de l’Église catholique les reconnaissent à bon droit comme des frères dans le Seigneur [18].

De plus, parmi les éléments ou les biens par l’ensemble desquels l’Église se construit et est vivifiée, plusieurs et même beaucoup, et de grande valeur, peuvent exister en dehors des limites visibles de l’Église catholique : la Parole de Dieu écrite, la vie de grâce, la foi, l’espérance et la charité, d’autres dons intérieurs du Saint-Esprit et d’autres éléments visibles. Tout cela, qui provient du Christ et conduit à lui, appartient de droit à l’unique Église du Christ.

De même, chez nos frères séparés s’accomplissent beaucoup d’actions sacrées de la religion chrétienne qui, de manières différentes selon la situation diverse de chaque Église ou communauté, peuvent certainement produire effectivement la vie de grâce, et l’on doit reconnaître qu’elles donnent accès à la communion du salut.

En conséquence, ces Églises [19] et communautés séparées, bien que nous croyions qu’elles souffrent de déficiences, ne sont nullement dépourvues de signification et de valeur dans le mystère du salut. L’Esprit du Christ, en effet, ne refuse pas de se servir d’elles comme de moyens de salut, dont la vertu dérive de la plénitude de grâce et de vérité qui a été confiée à l’Église catholique.

Si tant est qu'il en soit ainsi, pourquoi dénier que l'unité existe, déjà, selon le fondement commun de la Foi de l'Église indivise?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Sam 17 Mar 2012, 18:31

saint Zibou a écrit:
Spoiler:
 
Si tant est qu'il en soit ainsi, pourquoi dénier que l'unité existe, déjà, selon le fondement commun de la Foi de l'Église indivise?

"En effet, ceux qui croient au Christ et qui ont reçu validement le baptême, se trouvent dans une certaine communion, bien qu’imparfaite, avec l’Église catholique."
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Sam 17 Mar 2012, 18:34

Simon1976 a écrit:

"En effet, ceux qui croient au Christ et qui ont reçu validement le baptême, se trouvent dans une certaine communion, bien qu’imparfaite, avec l’Église catholique."

Donc, vous êtes dans une communion imparfaite avec nous? Alors, reconnaissez la Confession d'Augsbourg, grand ciel!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Sam 17 Mar 2012, 18:36

Simon1976 a écrit:
saint Zibou a écrit:
Spoiler:
 
Si tant est qu'il en soit ainsi, pourquoi dénier que l'unité existe, déjà, selon le fondement commun de la Foi de l'Église indivise?

"En effet, ceux qui croient au Christ et qui ont reçu validement le baptême, se trouvent dans une certaine communion, bien qu’imparfaite, avec l’Église catholique."

Mais je rêve...c'est quoi se discours fondamentaliste...un peu d'humilité que diable!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Sam 17 Mar 2012, 18:38

Mister be a écrit:
Simon1976 a écrit:
saint Zibou a écrit:
Spoiler:
 
Si tant est qu'il en soit ainsi, pourquoi dénier que l'unité existe, déjà, selon le fondement commun de la Foi de l'Église indivise?

"En effet, ceux qui croient au Christ et qui ont reçu validement le baptême, se trouvent dans une certaine communion, bien qu’imparfaite, avec l’Église catholique."

Mais je rêve...c'est quoi se discours fondamentaliste...un peu d'humilité que diable!

En quoi est-ce fondamentaliste que de dire que les chrétiens non-catholiques ne sont pas en pleine communion avec l'Église catholique ? :wo
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Sam 17 Mar 2012, 18:48

J'ai l'impression en te lisant que l'église annexe les autres croyances pour son profit...car elle est la seule pure,sainte,l'unique...faut arrêter là!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Sam 17 Mar 2012, 19:56

doris60 a écrit:
Zibou a du mal avec les Ecritures réécrites par sa religion :help:

Si elles sont ré-écrites, pourquoi la T.O.B?
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Dim 18 Mar 2012, 03:18

saint Zibou a écrit:
fredsinam a écrit:
[color=darkblue]uez vous que le Christ a tenu à instituer l’Eucharistie UNIQUEMENT en présence des 12 et non des 72 disciples alors que la bible montre clairement que par exemple les femmes ou certains disciples (par exemple les disciples d’Emmaüs ) sont présents à Jérusalem pendant toute la Pâque du Christ. Pourquoi cette discrimination si nous sommes tous prêtres ?

L'argument a silentio ne prouve jamais rien. Il e n'infirme surtout pas IPet.2/5, 9 etc...

C'est gentil de votre part ,c'est un geste de réconciliation mais j'aimerais bien savoir pourquoi lui accorderez vous la primauté d'honneur et non la primauté tout court ? autrement dit Qu'est-ce qui vous fait croire qu'il faut lui accorder une primauté d'honneur et non une primauté tout court ?

Strictement une question historique, rien de plus!



Au nom de l'histoire vous acceptez la primauté d'honneur du Pape mais vous récusez la succession apostolique qui est biblique ( cf cet étude ici ) et le sacrement de l'ordre qui remonte à l'Eglise primitive . J'avoue que votre logique m’échappe .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Dim 18 Mar 2012, 18:22

fredsinam a écrit:


Au nom de l'histoire vous acceptez la primauté d'honneur du Pape mais vous récusez la succession apostolique qui est biblique ( cf cet étude ici ) et le sacrement de l'ordre qui remonte à l'Eglise primitive . J'avoue que votre logique m’échappe .

Citation :
La Confession d'Augsbourg de 1530


Article 28. -- Du Pouvoir des Évêques



Donc, le ministère épiscopal, en tant que ministère de droit divin, consiste à prêcher l'Évangile, à pardonner les péchés, à juger la doctrine, à rejeter la doctrine contraire à l'Évangile, à exclure de l'Église chrétienne les impies dont l'impiété est manifeste, sans violence, uniquement par le moyen de la Parole de Dieu. Dans ces choses, les laïques et les églises doivent obéissance aux évêques, selon la parole de Christ, Luc 10, 16 : « Celui qui vous écoute, m'écoute ». Mais si les évêques s'avisent d'enseigner ou d'instituer des choses contraires à l'Évangile, le commandement de Dieu, dans ce cas, nous défend d'obéir : Matth. 7, 15 : « Gardez-vous des faux prophètes ». Saint Paul aux Galates, ch. 1, 8 : « Si nous-mêmes ou un ange du ciel vous annonçait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit maudit ». 2 Cor. 13, 8, 10 : « Nous n'avons point de pouvoir contre la vérité, mais pour la vérité... Selon le pouvoir que le Seigneur m'a donné pour édifier, non pour détruire ». Le Droit canonique prescrit la même chose (Qu. 2, chap. 7, « Sacerdotes » et chap. « Oves »). Et saint Augustin écrit : «Lorsque les évêques sont dans l'erreur, lorsqu'ils enseignent ou édictent quelque chose qui est contraire à l'Écriture Sainte, on ne doit pas leur obéir, même s'ils sont régulièrement élus ».

La succession apostolique doit être soumise à l'Écriture. De plus, chacun est habilité à juger de la doctrine, selon IPet.2/5,9, entre autres. De sorte que, le pouvoir épiscopal n'est qu'une fonction d'unité, révocable à merci, et non un statut indélébile, comme vous le prétendez!...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Dim 18 Mar 2012, 18:35

saint Zibou a écrit:
fredsinam a écrit:


Au nom de l'histoire vous acceptez la primauté d'honneur du Pape mais vous récusez la succession apostolique qui est biblique ( cf cet étude ici ) et le sacrement de l'ordre qui remonte à l'Eglise primitive . J'avoue que votre logique m’échappe .

Citation :
La Confession d'Augsbourg de 1530


Article 28. -- Du Pouvoir des Évêques



Donc, le ministère épiscopal, en tant que ministère de droit divin, consiste à prêcher l'Évangile, à pardonner les péchés, à juger la doctrine, à rejeter la doctrine contraire à l'Évangile, à exclure de l'Église chrétienne les impies dont l'impiété est manifeste, sans violence, uniquement par le moyen de la Parole de Dieu. Dans ces choses, les laïques et les églises doivent obéissance aux évêques, selon la parole de Christ, Luc 10, 16 : « Celui qui vous écoute, m'écoute ». Mais si les évêques s'avisent d'enseigner ou d'instituer des choses contraires à l'Évangile, le commandement de Dieu, dans ce cas, nous défend d'obéir : Matth. 7, 15 : « Gardez-vous des faux prophètes ». Saint Paul aux Galates, ch. 1, 8 : « Si nous-mêmes ou un ange du ciel vous annonçait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit maudit ». 2 Cor. 13, 8, 10 : « Nous n'avons point de pouvoir contre la vérité, mais pour la vérité... Selon le pouvoir que le Seigneur m'a donné pour édifier, non pour détruire ». Le Droit canonique prescrit la même chose (Qu. 2, chap. 7, « Sacerdotes » et chap. « Oves »). Et saint Augustin écrit : «Lorsque les évêques sont dans l'erreur, lorsqu'ils enseignent ou édictent quelque chose qui est contraire à l'Écriture Sainte, on ne doit pas leur obéir, même s'ils sont régulièrement élus ».

La succession apostolique doit être soumise à l'Écriture. De plus, chacun est habilité à juger de la doctrine, selon IPet.2/5,9, entre autres. De sorte que, le pouvoir épiscopal n'est qu'une fonction d'unité, révocable à merci, et non un statut indélébile, comme vous le prétendez!...

Là Arnaud,je suis battu par Zibou!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Dim 18 Mar 2012, 19:04

Zibou est un Evangélique pur sucre. C'est une religion chrétienne non apostolique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Dim 18 Mar 2012, 19:08

Arnaud Dumouch a écrit:
Zibou est un Evangélique pur sucre. C'est une religion chrétienne non apostolique.

Le Nouveau Testament n'est pas apostolique?... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Dim 18 Mar 2012, 19:11

Le Nouveau Testament, interprété sans la tradition des Apôtres, peut donner Raël et le Temple solaire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Lun 19 Mar 2012, 17:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Le Nouveau Testament, interprété sans la tradition des Apôtres, peut donner Raël et le Temple solaire.

Faux! Car, voici la Foi commune de l'universalité du sacedoce des baptisés,
depuis 2000 ans:

Citation :
En premier lieu, la Très Sainte Trinité (théologie), un seul Dieu (325-381), méthode (cause efficiente) de notre salut: l'Esprit Saint qui, subjectivement, nous amène au Fils, le Fils qui, objectivement, nous introduit au Père, qui nous accomplit dans l'être (cause finale).

Ensuite, l'Incarnation (économie), objet (cause matérielle) de notre salut, puisque l'Alliance entre Dieu et les hommes, la règle d'or (Mt.22/34-40), est accomplie dans l'être (Personne/431,451, et 553) et l'agir (volonté/681) de J-C.

Enfin, l'application (cause formelle) de ce salut, au moyen des deux signes sensibles de la grâce invisible, qui annoncent notre assimilation, ou incorporation, à J-C: le Baptême (381) et l'Eucharistie (431).

Donc, vous déplacez la vraie question: pour du fric ou de la tyrannie?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Lun 19 Mar 2012, 18:00

La très sainte Trinité est déjà l'interprétation d'un Concile, qui définit face à 10 autres interprétations.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Lun 19 Mar 2012, 18:08

Arnaud Dumouch a écrit:
La très sainte Trinité est déjà l'interprétation d'un Concile, qui définit face à 10 autres interprétations.

L'important, vous devriez le savoir, n'est pas le concile mais sa réception...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Lun 19 Mar 2012, 18:15

Ben voyons. Et cela prouve que le Christ était un menteur vue qu'il a été mal reçu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
BoANo1



Masculin Messages : 596
Inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Lun 19 Mar 2012, 21:31

La trinité un Concile depuis quand ? xD

Si c'est un concile alors ou sont ceux qui y participent si ce n'est pas L'esprit saint Jésus Christ et Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/groups/BoAfans/
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Mar 20 Mar 2012, 17:06

Arnaud Dumouch a écrit:
Ben voyons. Et cela prouve que le Christ était un menteur vue qu'il a été mal reçu.

Il l'a bien été après: Ac.5/33-42. Nous n'en demandons pas plus!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Mer 21 Mar 2012, 17:23

saint Zibou a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ben voyons. Et cela prouve que le Christ était un menteur vue qu'il a été mal reçu.

Il l'a bien été après: Ac.5/33-42. Nous n'en demandons pas plus!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9237
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.   Mer 21 Mar 2012, 17:27

saint Zibou a écrit:
Citation :
Il faut considérer la Foi commune des catholiques (confessants, byzantins et romains), de l'Église indivise, du premier millénaire.

En premier lieu, la Très Sainte Trinité (théologie), un seul Dieu (325-381), méthode (cause efficiente) de notre salut: l'Esprit Saint qui, subjectivement, nous amène au Fils, le Fils qui, objectivement, nous introduit au Père, qui nous accomplit dans l'être (cause finale).

Ensuite, l'Incarnation (économie), objet (cause matérielle) de notre salut, puisque l'Alliance entre Dieu et les hommes, la règle d'or (Mt.22/34-40), est accomplie dans l'être (Personne/431,451, et 553) et l'agir (volonté/681) de J-C.

Enfin, l'application (cause formelle) de ce salut, au moyen des deux signes sensibles de la grâce invisible, qui annoncent notre assimilation, ou incorporation, à J-C: le Baptême (381) et l'Eucharistie (431).


Revenir en haut Aller en bas
 
Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fondement de l'oecuménisme, la Foi de l'Église indivise.
» Benoit XVI et l'oecuménisme avec les Réformés
» L'oecuménisme
» oecuménisme-dialogue inter-religieux
» Voilà ce qui est caché au sujet de l'oecuménisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: