DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Lun 03 Déc 2012, 19:52

Je ne comprends pas trop cette obsession Israélienne de Prinu, il y a certainement une raison personnelle derrière cette obsession, on est plus dans le factuel mais dans l’émotionnel et l'obsession.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Lun 03 Déc 2012, 23:56

juste le combat pour les liberté individuelle et les droits del'homme, avec un recul historique certain, ne cherchez pas plus, les injustices je ne supporte pas;
si un musulman tombe par terre dans la rue, je lui tend la main et mon bras pour l'aider, il est mon égal.


--

ce qui cause du tord a l'humanité, c'est l'islamisme radical.


Israel résiste a l'islamisme radical, et on vous fait croire qu'il opprime de pauvres bourgs , il faut etre myope pour ne pas voir la vérité en face, on vous a lobotomisé avec 50 ans de propagande.

a ceux qui sautillent sur les tables, contre Israel,
je répond tout de go:

on lutte, et on résiste pour le droit international pour le minuscule israel qui ne veux presque rien.
les musulmans ont trente états, ils ont leur grand Islam impérial, et on ne leur veux aucun mal.
les palestiniens sont des agresseurs dans l'ame. ils ne vinnent pas de la région, et on les a instrumantalisé en leur faisant crire a des droits et aune histoire qu'ils n'ont jamais eu, on leur ment. on ment aux palestiniens, pour des interets impérialistes étrangers, russes et iraniens, pour les mollahs fous.
aucune confiance pour l'instant avec abbas , il veux une république islamique, etne fait rien pour abotenrir autre chose. il le dit en arabe dans ses meetings. .
on veux faire la paix avec tout le monde.

les agresseurs palestiniens devront déposer les armes et demander pardon, il faudra un tribunal international sur les crimes palestiniens et du Hamas, ils doivent commencer leur autocritique et dominer leur terrrorisme, et arreter de voter islamistes, s'ils veulent etre accepté, sinon, on n'accepte pas d'islamistes comme voisins, on n'en veux pas,désolé. Ce que l'ONU et leurs sbires, souhaitent ou acceptent, ca ne nous interesse nullement.
on est démocrate et libertaires, voilà.
gardez les chez vous en iran, en syrie, à Marseille, ou vous voulez, on ne veux pas d'islamistes agresseurs.
c'est comme ca. si la france les accepte aux sein des nations, c'est trés grave, leur suicide collectif mais qu'importe. Pas npus ! Jamais.
Mettez le chimérique et abscon grand israel impérialiste :pt1cable: Laughing :pt1cable: Laughing dans un joli cadre, jouez aux flechettes avec, vos idées stupides, on s'en moque, manifestez, criez, hurlez, sautez sur la table. faites la danse de saint guy a l'ONU, votez dix mille fois contre Israel, que nous importent, à nous, démocrates libertaires, sionistes humanistes, la liberté et des droits d'etre islamistes fous,qui veulent détruire la laicité, le judaisme et le christianisme, on ne le reconnais pas,on ne le reconnaitra jamais ni pour toute l'humanité, comptez sur nous, qui sommes épris de justice et d'équité, jamais ! ni jusqu'a la fin des temps.; allez y ! Jetez nous la premiére pierre, avec joie ! On tend l'autre joue !

On ne reconnais ni république islamique palestinienne, ni république islamique iranienne.
qu'importe les conséquences.
Les autres nations l'acceptent ? pas nous, nous sommes entier et pas faux c_ls; sans hypocrisie.
Qu'importe, nous luttons pour l'humanité, nous résisterons toujours pour la liberté et les droits de l'homme que les palestiniens et les iraniens bafouent identiquement, sans jamais etre géné ni attaqué pour leurs infamies envers le peuple.

nazis et islamistes, meme chienlit contre l'humanité.
Pas de paix avec des islamistes.
on fera la paix quand les fous islamistes serons désarmés. en on fera la paix alors, en direct avec les palestiniens et sans l'ONU qui se moque de la liberté et de l'humanité.

Aux autres de prendre leur responsabilité, on a pris les notres, et on assume notre combat pour la liberté !!

[:ligerien:6]

Occident vivra, occident vaincra.
Obsession du combat eternel pour la vie? Je veux !
Et debout !
Pas comme les peuples esclaves baissant les yeux, futurs peuples asservis dans le monde.
Plus jamais, et sans peur.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 02:02

Nietzsche et les Juifs. Les Juifs et Nietzsche.

Cet article fait la synthèse d’une intervention faite lors du colloque « Philosophie et Judaïsme » organisé par l’association LEV le 30 Juin 2009.

La seule évocation du nom de Nietzsche inquiète. Une odeur de souffre accompagne « le philosophe au marteau » qui proclamait la mort de Dieu et prônait une vertigineuse subversion des valeurs traditionnelles. Pire encore, on l’a dit antisémite voire inspirateur du nazisme. Sa théorie du « surhomme » anticiperait les plus dramatiques théories aryennes.
Mais à y regarder de près, on découvre le père de Zarathoustra plutôt philosémite. Plus inattendu encore, il est possible d’envisager des passerelles entre le nietzschéisme et la pensée talmudique. Quoi qu’il en soit et si surprenant que cela puisse paraître, nombre de sages juifs parmi les plus brillants ont été des lecteurs attentifs de l’œuvre de Nietzsche.

Pour ne citer qu’un exemple des plus improbables, évoquons la figure de Rabbi Leibel Weisfich. Ce leader ultra-orthodoxe appartenant au très controversé courant hassidique hongrois Nétouré Karta, scribe à Méa Shéarim, parlait (non sans provocation) de Nietzche hakadoch (« le saint Nietzsche») ! Il rêvait de créer, à Jérusalem, un « Beit Nietzche » (la « maison de Nietzsche ») : centre international d’étude de l’œuvre du maître… Il alla jusqu’à déclarer : « La seule chose que Nietzsche adorait, c’était le judaïsme et les Juifs. Il l’a compris mieux que les plus grands rabbins !»

Après avoir clarifié, dans les grandes lignes, la position générale de Nietzche à l’égard des Juifs et du judaïsme, nous formulerons quelques hypothèses sur ce qui peut éclairer, dans l’œuvre du penseur allemand, quiconque s’intéresse à la pensée juive.

Sur l’antisémitisme de Nietzsche

A ses débuts, Nietzche n’échappe pas à la pensée commune et à l’antisémitisme ambiant. L’époque de la publication de son premier ouvrage (La naissance de la tragédie), moment de son amitié avec Wagner, n’échappe pas à quelques déclarations scandaleuses à l’égard des Juifs, qu’il faut toutefois replacer dans un contexte général où l’antisémitisme était dans l’air du temps.

Mais la pensée de Nietzsche est trop exigeante pour restée figée. Elle évolue, s’affine, se veut toujours plus suspicieuse à l’égard des lieux communs. Le moment de la rupture arrive donc : le philosophe rompt radicalement avec Wagner et abandonne son éditeur du fait de l’antisémitisme de ce dernier.

Certains textes témoignent désormais tout à la fois d’une horreur pour le nationalisme allemand et d’une vraie admiration pour les Juifs.

Dans Aurore, on peut lire : « Les ressources spirituelles et intellectuelles des Juifs d’aujourd’hui sont extraordinaires (…) Tout Juif trouve dans l’histoire de ses pères et de ses ancêtres une mine d’exemple du sang-froid et de la ténacité les plus inébranlables au milieu de situations terribles, des ruses les plus subtiles pour tromper le malheur et le hasard en en tirant profit ; leur courage sous le couvert d’une soumission pitoyable, leur héroïsme (…) surpassent les vertus de tous les saints (…) Ils n’ont jamais cessé eux-mêmes de se croire voués aux plus grandes choses, et les vertus de tous les êtres souffrant n’ont jamais cessé de les embellir (…) Et cette abondance de grandes impressions accumulées que constitue l’histoire juive, cette abondance de passions, de vertus, de décisions, de renoncements, de combats, de victoires de toutes sortes – à quoi devrait-elle aboutir, sinon finalement à de grands hommes et à de grandes œuvres intellectuelles. »

Dans Par delà le Bien et le Mal, Nietzsche vilipende les antisémites qui cherchent à limiter l’immigration juive en Allemagne et témoigne d’une certaine fascination à l’égard du peuple juif: « ‘Pas un Juif de plus ! Portes closes pour les Juifs, avant tout à l’Est et aussi en Autriche !’ Tel est le vœu instinctif d’une nation dont le type ethnique est encore faible et indécis et qui craint qu’une race plus forte ne vienne l’effacer ou l’éteindre. Or les Juifs constituent sans aucun doute la race la plus forte, la plus résistante et la plus pure qui existe actuellement en Europe ; ils savent s’imposer même dans les conditions les plus dures grâce à de mystérieuses vertus qu’on voudrait maintenant qualifier de vices, grâce surtout à une foi décidée qui n’a pas à éprouver de honte en présence des idées modernes. »

Le malentendu sur le prétendu antisémitisme de Nietzsche doit beaucoup à sa sœur, Elisabeth. Mariée à un antisémite militant, elle a, après la mort du penseur, trahi la pensée de son frère et a même offert à Hitler la canne du philosophe.
Nietzsche ne s’est pourtant jamais caché du dégoût que lui inspiraient les agissements de sa sœur. En 1887, il lui écrit: « Tu as commis là une grosse bêtise – tant vis-à-vis de toi que de moi-même ! Le fait que tu te sois associée à un dirigeant antisémite témoigne d’une attitude si étrangère à mon propre mode de vie que je me sens plein de colère ou de mélancolie… Je me fais un point d’honneur de me sentir absolument propre et sans ambiguïté par rapport à l’antisémitisme, c'est-à-dire opposé à lui, ainsi que je le suis dans mes écrits (…) Pour parler aussi franchement que possible, ce parti (qui n’aimerait que trop pouvoir utiliser mon nom !) m’inspire du dégoût (…) et le fait que je sois incapable de faire quoi que ce soit pour lutter contre, et que dans tout feuillet de correspondance antisémite on utilise le nom de Zarathoustra m’a déjà rendu malade à plusieurs reprises. »

La responsabilité d’Elisabeth dans la méprise traditionnelle à propos des soi-disant convergences entre le nietzschéisme et l’idéologie nazie est considérable. C’est sans doute en pensant à sa sœur que notre philosophe a pu écrire : « C’est avec ses parents qu’on a le moins de parenté »…

Outre cet anti-antisémitisme de Nietzche, il existe cependant, dans l’œuvre du philosophe, quelques propos sévères contre les Juifs. Mais il ne s’agit absolument pas des contemporains de notre auteur. Il est question des Juifs de l’époque des débuts du christianisme. Si notre penseur s’avoue très impressionné par l’audace des Hébreux de la Tora, il se montre en revanche très critique à l’égard des prêtres de l’époque du second Temple. Il voit dans le sacerdoce institutionnel une perversion de l’esprit biblique.


A y regarder de plus près, cependant, on se rend vite compte qu’il y a chez Nietzsche une fâcheuse confusion entre prêtres, pharisiens et premiers chrétiens. Or, c’est visiblement plutôt ces derniers, maladroitement qualifiés de « Juifs », que Nietzsche accuse d’être dans une logique de « négation de la vie ».

Le dépassement de soi

L’œuvre de Nietzsche a fortement influencé d’importants intellectuels juifs, parmi lesquels Martin Buber, Léo Strauss, A’had Haam (qui travailla sur les similitudes entre la figure biblique du «juste » - le tsadik - et le surhomme nietzschéen), Franz Kafka, Stefan Zweig sans parler de Sigmund Freud.
Dans son dernier livre - Nietzsche l’Hébreu, publié en Israël -, le Professeur israélien Jacob Golomb rappelle l’influence nietzschéenne sur certains grands théoriciens du sionisme comme Max Nordau, Théodore Herzl ou Zéev Jabotinsky (qui avait toujours dans sa poche Ainsi parlait Zarathoustra).
Proposons un survol très imprécis de quelques thèmes permettant d’envisager des « passerelles » entre la pensée juive et certaines idées centrales de la philosophie nietzschéenne.

Tout au long de ses écrits, Nietzche appelle de ses vœux l’avènement d’un homme nouveau, le « surhomme » (übermensch), homme libre et rayonnant, libéré du poids des superstitions et du ressentiment. Raphaël Draï ("La communication prophétique", Fayard 1990, pp 83 et 84) démontre la convergence entre la pensée biblique et le concept nietzschéen d’« éternel retour » et souligne, par ailleurs, la surprenante proximité des mots ivri (« hébreu ») et übermensch. Ivri renvoie précisément (comme über) à l’idée d’au-delà, de dépassement des limites, voire de transgression.
Les commentateurs juifs utilisent souvent la technique du hipoukh ou « lecture inversée ». Il s’agit de lire un mot à rebours en considérant que le hipoukh d’un mot exprime l’exact contraire du mot en question. Dans le cas de ivri (racine : ‘E.V.R), le hipoukh correspond à la racine R.V.’E qui signifie un carré, un espace clos, un cadre étroit. Autrement dit, être hébreu, c’est précisément aspirer à se libérer des systèmes clos.

Le récit biblique raconte qu’avant la création d’Eve, Dieu déclare : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul » (Genèse 2,18). Prenant, à la mode rabbinique, quelques distances avec le sens littéral du verset (mais en respectant la formulation hébraïque qui permet de multiples lectures), le Rabbi de Kotzk (1787-1859, maître hassidique polonais) propose un commentaire que l’on pourrait qualifier de nietzschéen : « Il n’est pas bon que l’homme soit seulement un homme. Il doit être plus qu’un homme ! »

Insoumission

Dans sa critique radicale de la religion, Nietzsche s’inquiète surtout de l’inhibition des potentialités humaines qu’elle provoque. Le croyant est agenouillé, tête baissée, renonçant à toute autonomie et à toute initiative par soumission passive à l’autorité divine.

Notre philosophe s’avoue toutefois fasciné par l’indocilité des Juifs à travers l’histoire. Ce peuple a su se révolter contre bien des totalitarismes et s’affranchir du joug de l’esclavage égyptien. Dans Aurore, il écrit : « les Juifs, en dépit de leur soumission abjecte à Dieu, ont toujours manifesté une velléité d’indépendance ». Si notre philosophe avait davantage connu la tradition rabbinique, il aurait découvert que l’insoumission d’Israël s’applique même (pour ne pas dire « surtout ») à l’encontre de Dieu. Dans le récit biblique, Abraham ou Moïse ne cessent de s’opposer aux desseins divins. Par exemple, quand Dieu annonce au patriarche la destruction de Sodome, Abraham s’oppose fermement à la décision céleste. Le Créateur ne reproche à aucun moment son audace au patriarche. La négociation est introduite par l’expression « Abraham se tint debout (omed) devant Dieu » (Genèse 18, 22).

Cette posture a toute son importance : le rabbin Léon Askénazi (1922-1996, intellectuel français, surnommé « Manitou ») aimait à rappeler que si les Musulmans prient en se prosternant complètement face contre sol (en signe de soumission totale à Dieu) et si les Chrétiens s’agenouillent, le Juif, quant à lui, prie debout (d’où le nom de amida, « position debout », donné à la principale prière juive).
Prier debout, c’est refuser d’être écrasé par l’omniprésence de Dieu, c’est s’affirmer comme sujet. Il faut ici remarquer qu’en hébreu le mot « se tenir debout » (omed) est l’anagramme du mot « pourquoi ? » (madoua) : se tenir debout, c’est oser questionner, demander des comptes... même au Créateur. Le judaïsme proclame la toute-puissance divine, mais en même temps, il accorde à l’homme une place de « partenaire de Dieu », ayant un rôle actif dans le projet divin et se tenant « face à Dieu ».

Cette idée pourrait être étayée par bien des exemples. Evoquons, pour n’en retenir qu’un seule, cet étonnant récit talmudique (traité Baba Metsia, p.59a) où deux rabbins se disputent sur un point de droit. L’un des deux, Rabbi Eliézer, en appelle à l’aide providentielle et plusieurs miracles ont lieu qui attestent que son avis a les faveurs du Ciel. Une voix céleste se fait même entendre et donne raison à Rabbi Eliézer. Alors le second sage –Rabbi Josué- se lève et s’exclame « La Tora n’est plus au Ciel ! ». Autrement dit, elle a été donnée aux hommes et Dieu n’a plus à se mêler des débats entre les rabbins. Et effectivement, la Loi retiendra l’avis de Rabbi Josué ! Le texte talmudique conclut : « Alors Dieu a ri et il s’est exclamé : Mes enfants m’ont vaincu ! ».
Parions que Nietzche aurait été séduit par cette image d’un Dieu rieur, désireux d’être dépassé par ses créatures…

Célébrer la vie

L’une des critiques les plus sévères de Nietzche à l’égard du christianisme concerne l’idéal ascétique et la détestation du corps.
Il accuse l’Eglise d’avoir fait des plaisirs des sens et de la sexualité un objet de mépris. A cette logique d’austérité, le philosophe oppose la figure solaire et joyeuse de Dionysos.
Le judaïsme est-il concerné par cette condamnation ? Le Talmud n’invite-t-il pas, au contraire à une célébration de la vie en déclarant, comme une injonction dionysiaque : « L’homme devra rendre des comptes pour tous les bons fruits auxquels il n’a pas goûté » ?
Le psychanalyste Otto Rank, lecteur très attentif de Nietzsche, écrit : « Le peuple juif est resté au milieu des autres peuples, en relation directe avec la nature et la sphère de la sexualité. Nietzsche n’avait d’indulgence pour le judaïsme que dans la mesure où il avait compris que les Juifs étaient le peuple le plus ‘naturel’, le plus ‘féminin’, le moins marqué par la répression de la sexualité. »

Illustrons le regard singulier du judaïsme sur la sexualité à partir d’un commentaire biblique traditionnel : après avoir raconté les débuts d’Adam et d’Eve au jardin d’Eden et leur désobéissance à l’injonction divine leur interdisant la consommation du fruit de l’arbre de la connaissance du Bien et du Mal (Genèse, chapitre 3), le récit biblique se poursuit ainsi : « L’homme avait connu Eve son épouse. Elle conçut et enfanta Caïn (…)» (4,1).

L’enchaînement des évènements laisse à penser que les enfants du couple originel ont été conçus après la faute et donc hors du Gan Eden. Nombre de théologiens chrétiens s’appuieront sur cette chronologie pour affirmer que les appétits sexuels sont fruits du pêché originel. Mais Rachi nous propose une lecture radicalement différente. Partant du fait qu’il existe, en hébreu biblique, deux moyens d’exprimer le passé, Rachi remarque que le verbe utilisé ici (yada) renvoie à un passé très lointain. Ce qui signifie que (comme souvent) la chronologie n’a pas été respectée par le récit biblique et qu’en réalité, la conception et la naissance de Caïn et Abel est antérieure à la faute : on a bien fait l’amour au paradis ! Il faut mesurer la portée de ce commentaire : pour la tradition juive, la sexualité n’est entachée d’aucune souillure. Elle fait partie de la vie et contribue au plein épanouissement physique, psychique et spirituel de chacun.

Volonté de puissance

Un autre thème récurant de la pensée de Nietzche est celui de l’audace prométhéenne dont les hommes n’osent plus faire preuve. Les religions auraient, le récit du péché originel aidant, inhibé chez les hommes toute « volonté de puissance ».
Là encore, l’on pourrait montrer comment, bien au contraire, la pensée talmudique fait l’éloge d’une attitude « démiurgique » et prométhéenne.

La faculté créatrice de l’homme est mise en avant, par exemple, dans un étonnant texte talmudique (traité Sanhédrin, p.65b) qui enseigne que « Si les justes le voulaient, ils pourraient créer un monde ». La démonstration s’appuie sur ce verset d’Isaïe (59, 2) : « Vos fautes font une séparation entre vous et votre Dieu ». Dans le contexte moralisateur du message prophétique, ce verset signifie que la faute éloigne l’homme de son Dieu. C’est un appel au repentir. Mais le Talmud relit ce verset à la lettre : seules vos fautes vous séparent de Dieu. Autrement dit, les justes (qui renoncent à tout pêché), pourraient, pour ainsi dire, ressembler à Dieu et devenir à leur tour des « créateurs de mondes ».

Et le Talmud atteste qu’un juste peut devenir presque l’égal du Créateur en racontant que Rav ‘Hanina et Rav Ochaya créaient chaque vendredi, dans une démarche véritablement prométhéenne, un veau ex-nihilo comme travaux pratiques de leur étude du célèbre «Livre de la création » (séfer yetsira). Quand à Rava, c’est le créateur du premier golem de l’histoire puisqu’il envoya à son collègue, Rabbi Zéra, un homme créé par ses soins !

Il existe, dans la littérature juive, d’innombrables récits de kabbalistes –de toutes les époques- créateurs de golems (Un golem est un être humanoïde, artificiel, fait d'argile, animé momentanément de vie par des procédés mystiques). On pense notamment à celui du Maharal de Prague mais les exemples sont fort nombreux.
Une telle entreprise n’est pas considérée comme une révolte contre Dieu mais au contraire comme le couronnement de la destinée humaine : la capacité d’imiter le Créateur. L’homme est non seulement le partenaire du Créateur mais il est presque son égal dans sa capacité créatrice, comme en témoigne ce verset des Psaumes : « Qu’est-ce que l’homme pour que Tu penses à lui ? Le fils d’Adam pour que Tu le protèges ? Pourtant, Tu l’as fait presque à l’égal des êtres divins, Tu l’as couronné de gloire et de magnificence ! Tu lui as donné l’empire sur l’œuvre de Tes mains et mis tout à ses pieds » (Psaumes, 8,5-7).

Pour le rabbin américain Yossef Dov Soloveitchik (1903-1993), le principal enseignement du premier chapitre de la Genèse est d’inviter l’homme à devenir lui-même créateur à l’image d’un Dieu qui doit être imité dans ses vertus et ses actions.

Voilà pour ce très bref aperçu sur les rencontres possibles entre une philosophie que Nietzsche lui-même comparait à de la dynamite et la pensée talmudique non moins explosive… Il reste, en la matière, bien des pages à écrire.

--

A PROPOS DE L'AUTEUR

Le Rav Amitaï ALLALI
Commissaire Général des Eclaireuses et Eclaireurs Israélites de France (EEIF), (*) avant de devenir conseiller pédagogique pour l’enseignement juif à l’école George Leven. Il a enseigné à l'Institut Universitaire Rachi de Troyes et a dirigé la Section Normale des Etudes Juives de l'A.I.U. (Alliance Israélite Universelle). Il a occupé des postes rabbiniques dans les communautés de Bordeaux et de Vincennes et est aujourd’hui conférencier à l’association LEV. Il est l’auteur de « La Tsédaka : Lois et commentaires sur les dons aux pauvres de Maïmonide » paru aux éditions Lichma en 2006, « Les trompettes d'argent » (Octobre 2008), "Leçons de diét-éthique" (2ème trimestre 2009), et "Les prophètes, les enfants et les fous" (1er trimestre 2010).

*( jeunesse:) scouts israélites de France.
La Tsédaka: dons réguliers aux pauvres, et contre la faim, etc.; , une mission des rabbins et institutions juives, sous la forme de petites boites en métal, laissées puis récupérées régulierement. Il convient de faire au moins un don par jour.
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 08:46

Alexis232 a écrit:
Je ne comprends pas trop cette obsession Israélienne de Prinu, il y a certainement une raison personnelle derrière cette obsession, on est plus dans le factuel mais dans l’émotionnel et l'obsession.

Je me pose les mêmes questions.
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 09:00

Prinu, le nombre de morts ne compte pas, vraiment ?
Quand la force est si disproportionnée, les techniques si sophistiquées, on ne peut pas prétendre que l'on ne sait pas ce que l'on fait.
Il y a aussi un déséquilibre dans vos "tartines" interminables, pensez vous mieux convaincre de cette manière, nous enfoncer les idées dans la tête ?
Il y a certainement des têtes dures par ici, mais vous devriez affûter vos armes un peu plus finement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 09:21

DelpheS a écrit:
Prinu, le nombre de morts ne compte pas, vraiment ?
Quand la force est si disproportionnée, les techniques si sophistiquées, on ne peut pas prétendre que l'on ne sait pas ce que l'on fait.
Il y a aussi un déséquilibre dans vos "tartines" interminables, pensez vous mieux convaincre de cette manière, nous enfoncer les idées dans la tête ?
Il y a certainement des têtes dures par ici, mais vous devriez affûter vos armes un peu plus finement.

Ce qui compte, ce sont surtout les intentions. Israël pourrait instantanément éliminer toute la population de Gaza, ce que ferait avec joie pour les Juifs cette population dans son ensemble, si elle en avait le pouvoir. Elle le proclame partout jusque dans ses livres d'école : "Tuer un Juif, même un enfant, c'est sauver le monde".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 11:15

Dans sa critique radicale de la religion, Nietzsche s’inquiète surtout de l’inhibition des potentialités humaines qu’elle provoque. Le croyant est agenouillé, tête baissée, renonçant à toute autonomie et à toute initiative par soumission passive à l’autorité divine.


On peut dire ça comme ça aussi, mais cette 'soumission' est en fait une écoute de Dieu, l'esprit se débarrasse petit à petit des contingences, du monde tel qu'il est (pas si joli que ça du fait de l'esprit charnel ) et l'on reçoit, dans cette attitude la grâce de Dieu tel qu'il est : la Grâce même. Bref, on prie.

Nietzche est devenue fou vers la fin de sa vie.

Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 11:42

Arnaud Dumouch a écrit:
DelpheS a écrit:
Prinu, le nombre de morts ne compte pas, vraiment ?
Quand la force est si disproportionnée, les techniques si sophistiquées, on ne peut pas prétendre que l'on ne sait pas ce que l'on fait.
Il y a aussi un déséquilibre dans vos "tartines" interminables, pensez vous mieux convaincre de cette manière, nous enfoncer les idées dans la tête ?
Il y a certainement des têtes dures par ici, mais vous devriez affûter vos armes un peu plus finement.

Ce qui compte, ce sont surtout les intentions. Israël pourrait instantanément éliminer toute la population de Gaza, ce que ferait avec joie pour les Juifs cette population dans son ensemble, si elle en avait le pouvoir. Elle le proclame partout jusque dans ses livres d'école : "Tuer un Juif, même un enfant, c'est sauver le monde".

Bof.... Dans certaines écoles israélienne, on apprend aux enfants "Tuer un goy n'est pas pécher" TALMUD

et :

Citation :
L'ONU appelle Israël à ouvrir ses installations nucléaires aux inspections

NATIONS UNIES (Sipa-AP) -- L'Assemblée générale de l'ONU a approuvé à une large majorité une résolution appelant Israël à ouvrir rapidement ses installations nucléaires pour qu'elles soient inspectées.

La résolution, approuvée lundi par 174 voix pour, six contre et six abstentions, appelle l'Etat hébreu à adhérer au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) "sans délai" et à ouvrir ses installations nucléaires aux inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Israël, les Etats-Unis, le Canada, les Iles Marshall, la Micronésie et Palau ont voté "non".

Les résolutions adoptées par l'Assemblée générale de l'ONU, qui compte 193 membres, ne sont pas légalement contraignantes, mais elles reflètent l'opinion internationale et ont un poids moral et politique.

Israël a toujours refusé de rejoindre le TNP, tout comme l'Inde, le Pakistan et la Corée du Nord, trois Etats possédant des armes nucléaires.

pyr/AP
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 12:56

[quote]
r. a écrit:

Bof.... Dans certaines écoles israélienne, on apprend aux enfants "Tuer un goy n'est pas pécher" TALMUD

Vous êtes dans l'anachronisme. Vous citez des textes qui furent utilisés entre 50 av. JC et 135 ap. JC.



De même, vous ne trouverez plus en France une seule école où on dit que les Juifs sont responsables de tous les malheurs de la France.



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 14:13

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
r. a écrit:

Bof.... Dans certaines écoles israélienne, on apprend aux enfants "Tuer un goy n'est pas pécher" TALMUD

Vous êtes dans l'anachronisme. Vous citez des textes qui furent utilisés entre 50 av. JC et 135 ap. JC.

De même, vous ne trouverez plus en France une seule école où on dit que les Juifs sont responsables de tous les malheurs de la France

Non, non, c'est toujours d'actualité :

Citation :
SHLOMO SAND :

Moi, j'ai fait des études bibliques jusqu'à 16 ans (puisque j'ai été renvoyé de l'école).
Cette étude biblique n'est pas axée sur la croyance en DIEU. Elle est axée sur la reconnaissance de cette terre comme une terre nationale.
Pour les juifs dans l'histoire, les vrais juifs, ce n'est pas la BIBLE qui est le livre de chevet... un livre sacré... oui... mais pas un livre de chevet. Dans les écoles rabbiniques, on n'étudie pas du tout la BIBLE (TORAH). On connait la BIBLE mais on ne l'étudie pas. Que ce soit clair : la BIBLE n'est pas un livre juif. C'est le livre des protestants».
[...]
Trois catégories, dans l’histoire, ont vraiment lu la BIBLE. Ce ne sont pas du tout les Juifs. Ce sont les karaïtes (mouvement juif scripturaire remettant en cause le monopole des sages d’ISRAËL en matière d’exégèse biblique – NDLR), les protestants et les sionistes.
.
La vraie Bible de la foi était le TALMUD.
Je montre donc comment dans l’historiographie du XIXe siècle, qui commence à se cristalliser autour de l’idée nationale juive, le premier modèle c’est l’idée nationale allemande.

Citation :
2009 «LA TORAH DU ROI» un guide de 230 pages pour dire aux Juifs comment ils doivent traiter les Non Juifs. Il y permet l'assassinat des bébés et des enfants menaçant Israël. Les juifs peuvent tuer les Gentils (goy) qui menacent Israel.

«IL EST PERMIS DE TUER LES JUSTES PARMI DES NATIONS, MÊME SI ILS NE SONT PAS RESPONSABLES DE LA SITUATION MENAÇANTE.
[...] Si nous tuons un païen qui a péché ou violé l'un des sept commandements -- parce que nous nous soucions des commandements -- IL N'Y A RIEN DE MAL À L'ASSASSINER».

Monsieur RACHELEVSKY fait remarquer qu’on enseigne aux écoliers dans certaines des écoles les plus religieuses que les Juifs sont au dessus de la nature qui comprend 4 catégories :
.
- «l’inanimé»
- «le végétal»
- «l’animal»
- «détenteurs de la parole» -
.
OR LES NON JUIFS Y SONT CONSIDÉRÉS TOUT AU PLUS COMME DES ANIMAUX PARLANTS.

Citation :
le grand rabbin sépharade OVADIA YOSSEF est un habitué des déclarations à l’emporte-pièce, qui font scandale.

Et le Rav de déclarer également à propos de Rosh Hashana :

"lorsque nous faisons la bénédiction sur les dattes pour que "nos ennemis haineux disparaissent, nous devrions avoir à l’esprit le régime iranien, ces gens mauvais qui menacent Israël".

"Faites le bien, Dieu, éliminez-les, tuez-les" a-t-il supplié. Ce à quoi la foule de disciples a répondu "Amen."

Il a ensuite poursuivi :

"lorsque nous disons que nos ennemis, tous ceux qui désirent nous faire du mal doivent être éliminés, nous devrions avoir dans l’esprit le Hezbollah et l’Iran. […] Détruisez-les, Dieu, effacez-les de la surface de la terre" tout en citant un verset du livre des Psaumes :

"Certains l’appellent sur des chars et des chevaux, mais nous allons invoquer le nom de Dieu, notre Seigneur, ils s’effondrent et tombent, mais aujourd’hui se lèvent et reprennent des forces."

A nouveau, le rav Ovadia Yossef fait scandale, non pas lorsqu’il réclame le renversement du régime iranien, ce qui est demandé par l’opposition iranienne, mais par la violence de ses propos d’une part, en appelant à la destruction et à l’élimination, et d’autre part lorsqu’il utilise le terme d’Iran, en tant que pays.

Le rabbin a-t-il bien choisi ses mots ?

Parler de destruction de l’Iran est inacceptable, faut-il y voir un raccourci de langage pour parler du régime iranien, cité dans la phrase précédente ?

Toutefois, le Rav Ovadia Yosef est-il à sa place lorsqu’il utilise les textes de la tradition juive pour appeler à la destruction ?

Ovadia Yossef est-il un fondamentaliste ?

Un extrémiste ?

L’homme, adulé comme grand rabbin par le Shass, mais aussi par d’autres rabbins comme un sage respectable et un grand savant, ancien grand rabbin sépharade d’Israël, n’en est pourtant pas à sa première sortie.

A plusieurs reprises ses propos sur les femmes, les non-Juifs, les Arabes, sur la Shoa et les pêcheurs réincarnés, les laïques ou les institutions, ont pu choquer et ont fait scandale.

Toujours lui :

Citation :
«Goyim existent seulement pour servir les juifs. La seule raison d'être des non juifs est de servir les juifs. Les goyims sont nés seulement pour nous servir. Ils n'ont pas de place dans ce monde si ce n'est de servir le Peuple d'Israël . Imaginez que l'âne de l'un d'entre vous meure. Il perdrait son argent. L'âne est son serviteur, c'est pourquoi il a une longue vie, pour bien travailler pour ce juif. Pourquoi avon-nous besoin des gentils ? Ils travailleront, ils laboureront, ils planteront, ils récolteront. Nous serons assis comme un Effendi [maître] et nous mangerons. C'est pourquoi les gentils furent créés»

Citation :
Les évêques catholiques de Terre sainte ont appelé à «un changement du système éducatif dans certaines écoles (israéliennes) où sont enseignés le mépris et l'intolérance» à l'égard des non juifs.
http://www.kipa-apic.ch/index.php?&pw=&na=3,1,0,0,f&ki=236127

.... Il y a plein d'autres exemples.... Le TALMUD est actuel
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 15:48

Serait-ce la haine du juif ou/et d'Israël ou/et du sioniste ou vice-versa ?

Nous sommes à l'évidence tous conscients que les actions, les articles, les documentaires, les boycotts, les manifestations orchestrées en Europe ou ailleurs quant à la politique israélienne n'ont obligatoirement qu'un but: se désolidariser de la politique israélienne, s'y opposer, le crier haut et fort...pas la moindre nano volonté ici de s'en prendre aux juifs, aucune trace d'antisémitisme...

D'ailleurs il suffit de suivre les dires des meneurs, des chefs de file, des organisateurs pour bien comprendre qu'ils n'ont assurément aucune volonté de s'en prendre au peuple juif...Qui oserait clamer ici que l'antisionisme affiché est (et pas d'hier...) un moyen de s'en prendre aux juifs ? D'ailleurs...

Si nous nous penchons quelque peu sur (pour exemple) une organisation "humanitaire" du nom de "Free Gaza Movement"; à comprendre: une organisation s'opposant à la situation de Gaza, et que l'on suit les déclarations (sur twitter) de sa créatrice, Greta Berlin, on y apprend que: "les sionistes faisaient fonctionner les camps de concentration et ont ainsi aidé au meurtre de millions d'innocents juifs"...

Sans même aller jusqu'à lui rétorquer ce que je pense quant à ces allégations que l'on peut décrire au minimum comme haineuses, j'avoue que je ne vois pas vraiment ici le rapport quant à défendre la cause des gazaouis (que celle-ci soit justifiée ou pas...)...ou plutôt si: le FGM ne serait-il pas un piètre nom afin de répandre un antisémitisme primaire empli d'inepties et de haine basique ?

Mais il y a mieux...Si nous nous attardons sur son compte twitter on y découvrira une nouvelle sensationnelle: un certain Eustace Mullin y explique qu'en 1923 le parti national socialiste ne décollait pas en Allemagne et qu'un conseillé proposa à Hitler de s'allier aux sionistes d'où naquit le parti nazi: Na pour national socialiste et Zi pour zionists...Le rapport avec la situation actuelle à Gaza, avec les conditions "inhumaines" des gazaouis ???

Mais et c'est peut-être là le pire, voilà qu'une telle organisation est écoutée, suivie, acceptée jusqu'à obtenir la considération de certaines célébrités, et ce, jusqu'à Desmond Tutu qui ira jusqu'à déclarer "que l'état d'Israël est coupable de pires actes que ceux perpétrés par la politique d'apartheid de l'Afrique du sud"...

Alors, haine d'Israël, haine de sa politique ou tout bonnement haine du juif ?

Quoiqu'en dise les "humanistes" pro-palestiniens (et bien évidemment aucunement antisémites...), la situation ne serait-ce qu'en France suit indéniablement le cours de leur haine...

Rappelons-nous: l'attentat de la rue Copernic en 1980 (oui, déjà !), celui de la rue des Rosiers en 1982, le crime antisémite de Ilan Halimi en 2006, celui de Toulouse en 2012, Sarcelles...

Rappelons-nous ces faits: d'après la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme (CNCDH) en 2006 on dénombrait 923 actes de violence à caractère raciste et xénophobe, en 2007, 707 actes du même genre...

Rappelons-nous que depuis l'année 2000 il n'y a pas moins de 500 actes antisémites répertoriés en moyenne sur le sol français (source: SPCJ)...

Rappelons-nous que pour ces douze dernières années (depuis l'année 2000) des états comme l'Arménie, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Estonie, la France, l'Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l'Italie, la Hollande, la Norvège' la Pologne, la Roumanie, la Russie et l'Union Soviétique, la Slovénie, l'Espagne, la Suède, la Suisse, l'Ukraine, l'Angleterre...ont tous eu droit à leurs actes antisémites...

Et puis si l'on reprend de-même la vidéo du président égyptien Morsi acquiesçant par un "amen" de rigueur...quant aux paroles du prédicateur de la mosquée Tenaïm (ce vendredi 19 octobre) qui s'exprimait ainsi: " Oh, Allah, détruis les juifs et leurs alliés, Oh, Allah, disperse-les, déchire-les en mille morceaux, Oh, Allah, impose leur ta toute-puissance...", m'est avis que l'antisémitisme a encore de beaux jours devant lui...

A moins que l'on ne parle ici aussi que d'anti-sionisme...

Marc Lev

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 15:49

Et si Jonas n'a pas été avalé par une baleine !..Et si le peuple palestinien n'a jamais existé !.Que de mythes nous entourent !.

Combien d'histoires, de fables, de mythes fabriqués de toutes pièces avons-nous pour habitude de véhiculer d'années en années, de générations en générations sans que nous ne nous posions la moindre question: faits accomplis, évidences, histoires ancrées dans une simili exactitude historique jusqu'à en tromper plus d'un...

Ainsi il est communément admis quant à l'histoire de Jonas dont nous avons tous entendu parlé que celui-ci a été avalé par une baleine, que la chose n'entraine assurément aucun point d'interrogation: il parait évident que si un poisson a effectivement pu engloutir un homme, cela ne pouvait être qu'une baleine.

Mais, et que nous ne l'acceptions ou pas, les textes parlent autrement... "Alors le Seigneur dépêcha un grand poisson pour engloutir Jonas. Et Jonas demeura dans les entrailles du poisson, trois jours et trois nuits. 2 Des entrailles du poisson, il pria le Seigneur,son Dieu."...Voilà ce que l'on peut lire dans la version française de la Bible quant à l'histoire de Jonas...Pour ce qui est de la version hébraïque on y parlera de "Dag Gadol"; à comprendre: "Gros Poisson"...

Et pourtant, demandez autour de vous, questionnez, tentez de savoir ce qu'il en est du "qu'en dira-t-on" quant à cette histoire de Jonas, quant au gros poisson qui s'est indubitablement transformé avec le temps en une baleine...

S'il est un autre mythe plus que communément admis c'est bien celui du peuple palestinien: combien de millions d'individus demeurant sur terre sont-ils persuadés qu'il y a un peuple palestinien historique, qu'une terre nommée Palestine appartenait à leurs ancêtres musulmans, que la création d'un état d'Israël a tout bonnement gommé ce territoire arabe appartenant aux palestiniens ?

Qui actuellement a pris la peine de se pencher sur cette fameuse "Palestine" si convoitée ces dernières décennies ? Qui est allé creuser quant aux origines de ce fameux peuple palestinien dont les droits seraient on ne peut plus bafoués par les israéliens..?

Alors mythe y a-t-il ?..

Il s'avère donc que le nom "Palestine" remonte à l'année 135 alors que l'empereur Hadrien écrasait alors la révolte des juifs contre Rome (non, pas celle des palestiniens!..) et que celui-ci nomma l'empire conquis "Provincia Syria-Palaestina" du nom des Philistins (peuple demeurant sur une partie de la plaine côtière aux temps bibliques)...

Il s'avère qu'en 1922 la SDN de l'époque (ONU actuelle) décida d'un partage de cette même Palestine avec le territoire de Transjordanie à l'Est (la Jordanie actuelle)...

Il s'avère que dans les années 1920 - 1930 les manifestants antisémites criaient aux juifs: "les juifs en Palestine"...que durant le régime de Vichy les juifs astreints aux travaux forcés étaient nommés du nom de "palestiniens"...

Il s'avère qu'en 1964 le Haut Comité Arabe a fondé le Conseil National Palestinien: je dis bien en 1964 !...que celui-ci fonda par la suite l'OLP...

Mais et malgré tout pour ne pas nous en tenir à ces seules données, l'ouvrage "Palaestina ex Monumentis" (écrit en 1695 par un non-juif du nom de Hadrian Reland) nous en dit beaucoup plus quant à cette "population palestinienne historique" que la création de l'état d'Israël aurait spollié de tout...

Ainsi l'on y apprend qu'aucune cité ne portait alors de nom arabe...peuple palestinien historique ?, que la plupart des villes n'étaient composées que de juifs et de quelques chrétiens à l'exception de Naplouse où demeurait une famille musulmane, que Nazareth était exclusivement chrétienne, que Gaza était peuplée de 50% de juifs et 50% de chrétiens...état palestinien historique ?..

Et puis si l'on désire approfondir la recherche quant à ce mythe d'un peuple - état palestinien il serait bon de se poser des questions somme toute empreintes de logique: quelles étaient les principales villes historiques de la palestine des soi-disant palestiniens de l'époque ? Quelle économie y avait-on adopté, quelle monnaie, quel langage spécifique, quelle aurait été la cause de la disparition de cet état palestinien..?

Certes, qui se souvient encore ce jour que jusque dans les années 50 aucun organisme palestinien officiel n'existait jusqu'à la création (ces mêmes années...) du Fatah de Mahmoud Abbas... et du FPLP; les deux premières organisations nationalistes palestiniennes..?

Alors, assurément, du mythe de la baleine de Jonas à celui du peuple palestinien il n'y a qu'un pas...

Parviendrons-nous à le faire franchir par d'autres ??

Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 15:52

Prétendre interdire de critiquer les actions des Juifs du seul fait qu'ils sont des Juifs est du pur racisme.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mar 04 Déc 2012, 22:20

" " La race juive est une race pure , qui a reproduit l'ensemble de ses caractères , malgré les diverses influences climatiques . Le type juif est resté le même à travers les siècles . "

Et Hess poursuit , avec un pessimisme amer et même douloureux : " Il ne sert à rien aux Juifs et aux Juives de renier leur origine en se faisant baptiser et en se mêlant à la masse des peuples indo-germaniques et mongols . Les caractères juifs sont indélébiles . " "

( résumé de la pensée de Moses Hess , auteur de " Rome et Jérusalem . La dernière question des nationalités " Paris , Albin Michel 1881 ,
cité par Shlomo Sand Comment le peuple juif fut inventé Fayard 2008 p 116 )





A la page 119 de son livre , Sand explique ( sans l'affirmer ) une des origines de la Shoah , en racontant la guerre à laquelle se sont livrés deux historiens allemands , Heinrich Graetz et Heinrich von Treitschke , qui poursuivaient un même but : motiver encore plus les occupants germanophones les plus dynamiques d'Europe centrale . En caricaturant Sand , je dirais que Graetz a contribué à construire une " race juive " par une mythologie inspirée de la Bible et que Treitschke a contribué à construire une " race aryenne " à partir de vieilles légendes nordiques ( en fait , les deux constructions intellectuelles sont beaucoup plus complexes et nuancées ) . Il n'y eut hélas pas de synthèse .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Jeu 06 Déc 2012, 04:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mer 05 Déc 2012, 10:20

J'ai bien peur que l’antisémitisme vit une fois de plus une transformation, plutôt que de parler de juifs on n'hésite pas à dévier et parler de sionisme. Généralisant ainsi une partie de la population d'Israël, et tombant ainsi dans un mépris d'autrui.

Hors quand on sait la reformation du peuple Juif sur la terre que Dieu lui a donné, on ne peut pas parler de sionisme ou de dérivé tel quel, on sait très bien pour ceux qui ont lu la Bible et qui croit à la Parole de Dieu, que ce peuple à chaque fois détruit c'est reconstruit à l'aide de Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mer 05 Déc 2012, 11:50


C'est vrai, mais Dieu n'oublie pas les exactions qui permettent le repenti et le pardon, quel que soit les peuples qui les commettent. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mer 05 Déc 2012, 13:31

En fait , on s'en aperçoit en lisant le livre de Sand , l'antisémitisme en Allemagne fut d'abord une affaire strictement allemande , en interne . Les chantres de la " race juive " autant que ceux de la " race aryenne " , étaient tous des nationalistes allemands , qui revendiquaient le mérite d'avoir construit la réunification allemande en 1870 aux dépens de la France , et estimaient devoir en récolter préférentiellement les fruits pour leur communauté .
C'est la défaite de 14-18 et la crise subséquente qui ont amené les " allemands de souche "
à vouloir écraser les " nouveaux allemands " , d'origine " juive " . [ Un certain colonel De Gaulle avait d'ailleurs écrit un petit opuscule : " La discorde chez l'ennemi " ] .

Mais aucun des deux camps n'était sioniste .

[ Comme illustration comique : dans le film " L'as des as " , le vétéran juif allemand de 14-18 Rosenblum ne comprend pas l'animosité de son ancien subordonné Hitler . ] .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mer 05 Déc 2012, 22:51



c'est super d'analyser l'histoire des juifs et le judaisme à l'aide de citations nazies , de phrases hors contexte, de livres niant l'existence du peuple juif (sand), etc, puis de dire que c'est odieux de se faire taxer d'antisémite. Laughing le superbe retournement obsessionnel des valeurs morales que voilà.
et ceci grace à.. la propagande palestinienne, qui diffuse tout celà, et dont on vient de démontrer ici l'éfficacité de propagande, à qui l'on dit un grand merci.
:P

---


La CDU de Merkel : "de la même manière que l'Allemagne accepte les mosquées, la Turquie doit permettre la construction d'églises"

Le chef de file des conservateurs au Bundestag allemand, un allié d'Angela Merkel, a estimé mercredi que la Turquie devait prouver qu'elle défend vraiment la liberté religieuse pour adhérer à l'Union européenne. "Un pays qui veut faire partie de l'Europe doit accepter le principe de base de la liberté religieuse", a déclaré Volker Kauder, président du groupe CDU-CSU au Bundestag. De la même manière que l'Allemagne accepte les mosquées, a-t-il dit, la Turquie doit permettre la construction d'églises "sans restriction". Il a dit attendre un "signe clair" en ce sens du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan avant la reprise des discussions sur l'adhésion de la Turquie à l'UE. L'Allemagne, qui compte trois millions de Turcs, est le principal partenaire commercial de la Turquie au sein de l'UE.



Dernière édition par prinu le Sam 08 Déc 2012, 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mer 05 Déc 2012, 23:15


deux suspects arrétés
probables complices d'un réseau terroriste palestiniste en France, lié a mohamed Merah.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mer 05 Déc 2012, 23:30

La vidéo est bloquée, on ne peut pas la regarder.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mer 05 Déc 2012, 23:36

boulo a écrit:
En fait , on s'en aperçoit en lisant le livre de Sand , l'antisémitisme en Allemagne fut d'abord une affaire strictement allemande , en interne . Les chantres de la " race juive " autant que ceux de la " race aryenne " , étaient tous des nationalistes allemands , .



ce qui est, comme le livre de sand, faux.
l'antisémitisme était une certaine norme populaire touchant tout les partis en allemagne.
Depuis luther, (lui meme ennemi du Pape), et bien avant, la société allemande était fonciérement antisémite, meme dans les partis de gauche.

Sand a vraiment écrit un livre antijuif en plein.
Grégor strasser, était un antisémite de gauche, qu'hitler voulut éliminer.
Otto strasser, lui, menait l'aile gauche du NSDAP.

en allemagne, socialisme et nazisme se sont rejoint dans une symbiose antisémite.

sans parler de l'antisémitisme religieux chrétien, en France, l'antisémitisme a d'abord été une valeur de gauche, avant de devenir typique de la droite nationaliste.
Auguste Blanqui et ses disciples, les déçus du dreyfusisme, les socialistes pacifistes hostiles à Léon Blum, une ultra-gauche ferment du négationnisme, la gauche antiparlementaire, etc.



L'antisémitisme de gauche se mêle à l'anticapitalisme, considérant que le capital est aux mains des Juifs. L'affaire Dreyfus rend celui-ci extrêmement minoritaire, la plupart des personnalités venus de ce milieu basculant à droite voire à l'extrême-droite.


Et maintenant, l'antisémitisme est avant tout à gauche, et dans les milieux communistes, et les milieux révolutionnaires de gauche, voyez ceux qui soutiennnet Jean-Luc Mélenchon et aux écologistes , avec énormément d'antisémitisme dans leurs rangs,plus que dns les autres partis.. et comme dans la clique islamopalestiniste à shlomo sand et leurs potes.
l'extréme droite antisémite est quasiment absente et négligeable.


Pour l'écrrivain Taguieff la nouvelle poussée antijuive ne relève plus d'un antisémitisme "classique", chrétien ou racial, mais résulte d'une alliance "islamo-gauchiste" entre les intégristes musulmans et une partie de l'extrême gauche.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Mer 05 Déc 2012, 23:50

Un djihadiste français, Gilles Le Guen, de son nom de guerre Abdel Jelil, a été libéré au Mali.
Il a été vu aujourd'hui à Tombouctou. "Oui, je suis libre et je poursuis évidemment le djihad, voilà ce que je peux vous dire", a -t-il déclaré.
il avait notamment fait parler de lui en s'exprimant à visage découvert dans une vidéo, dans laquelle il mettait en garde la France, les Etats-Unis et l'Onu contre une intervention militaire dans le nord du Mali.

Le jihad islamopalestiniste avance bien en France.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Jeu 06 Déc 2012, 04:04

prinu a écrit:
...
l'antisémitisme était une certaine norme populaire touchant tout les partis en allemagne.

...

L'antisémitisme de gauche se mêle à l'anticapitalisme, considérant que le capital est aux mains des Juifs. L'affaire Dreyfus rend celui-ci extrêmement minoritaire, la plupart des personnalités venus de ce milieu basculant à droite voire à l'extrême-droite.

...


Comment expliquer alors que des juifs étaient officiers dans l'armée prussienne ? ( et que le complot contre Dreyfus , injustement accusé d'intelligence avec l'armée allemande , fut si facilement avalé par l'opinion ? )

Tout de suite après votre attaque infondée du livre de Sand , vous vous lancez dans une tirade contre l'antisémitisme français . Quel est le rapport ?

Vous êtes vraiment un propagandiste , pas un chercheur de vérité et de paix , Prinu .


Je commence à comprendre la démarche du terroriste sioniste Avraham Stern , qui essayait de s'entendre avec Hitler
pour récupérer les juifs d'Allemagne antisionistes , et les retourner .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Jeu 06 Déc 2012, 21:39

oui, il voulait aussi coloniser saturne, d'ailleurs .
Il est connu aussi que le juif Jésus était un ami personnel d'hitler, et le grand rabbin de Prague a lui meme écrit les lois antijuives à Berlin.

Que voulez vous, les juifs, comme les rats, sont partout.
Vous avez bougrement raison, et palestine vaincra.

je commence a comprendre le mot "obsession" dans le sujet.;) vous aussi amis lecteurs je pense ..

Quand on voit les défilés du hamas et les défilés d'hitler, avec le meme salut, les memes objectifs, et la meme liberté idéologique, on se sent l'étoffe palestinienne, fiérement. le cerveau marche au godillot, une, deux, une, deux..


---

Netanyahou à Berlin : Tsahal défend notre peuple face à ceux qui tentent de nous anéantir
Dans le cadre de sa visite officielle à Berlin, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et sa femme se sont rendus au mémorial du "Quai 17" à Berlin, où était organisée cérémonie en hommage aux victimes de la Shoah, en compagnie du chef de la diplomatie allemande Guido Wersterwelle.

--


Benoît XVI a ouvert lundi son compte twitter officiel, une nouveauté pour le Vatican. Dès le lendemain, le Président israélien Shimon Peres lui a envoyé un tweet de son compte personnel : "Votre Sainteté, bienvenue sur Twitter, nos relations avec le Vatican sont excellentes et elles constitueront sans doute une base pour la paix dans le mande."

L’UEJF dénonce la supercherie de la fausse pétition de footballeurs contre la tenue de l’Euro 2013 en Israël
Alors qu'il y a quelques jours,apparaissait sur Internet une pétition de 62 footballeurs s’opposant à la tenue de l’Euro 2013 des moins de 21 ans en Israël en juin prochain, trois jours plus tard, nombre des prétendus signataires d’entre eux affirment n’avoir jamais vu le texte en question. Yohan Cabaye, Anthony Le Tallec, Gaël Angoula, mais aussi les joueurs de l’OM par communiqué et Didier Drogba ont également démenti avoir signé le texte. Pour Jonathan Hayoun, Président de l’UEJF : « Ce texte, un faux, appelle à boycotter un pays où le sport, justement, joue un rôle pacificateur. Ses instigateurs cherchent à importer le conflit et trahissent par là les valeurs du sport ."
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Jeu 06 Déc 2012, 21:53

Un meeting pro-palestinien à l'université du Mirail à Toulouse annulé
Sur demande du rectorat, le président de l'université Toulouse le Mirail a annulé le meeting pro-palestinien qui devait avoir lieu dans l'établissement. Le meeting, nommé "Palestine vaincra" était organisé par le "collectif anti-impérialiste Coup pour Coup 31" et devait compter parmi les intervenants un représentant du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), organisation considérée comme terroriste par les Etats-Unis et l'Union européenne.

Pour rappel, en mai dernier, une délégation d’étudiants israéliens accompagnée par l’UEJF qui s'était rendue à l’université Toulouse Le Mirail pour dialoguer, avait été agressée par un groupe d’étudiants musulmans et des militants du syndicat d’extrême-gauche Sud. « Vous êtes des colonisateurs, vous êtes des criminels, vous êtes des voleurs. Franchement, on devrait vous exterminer. Vous ne devriez même pas exister », avaient hurlé les agresseurs. Certains avaient même crié en arabe le slogan antisémite « Khaybar Khaybar ya Yahud, jaysh Muhammad sawfa ya’ud » (Khaybar, Khaybar, ô Juifs, l’armée de Mahomet reviendra, en référence à une bataille où des juifs furent tués et réduits au servage). La scène avait été filmée et diffusée par l'UEJF qui avait ensuite porté plainte pour incitation à la haine raciale.


Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Jeu 06 Déc 2012, 21:56

L'homme arrêté mardi à Albi et soupçonné d'être le "troisième homme" présent avec Mohamed Merah et son frère Abdelkader lors du vol du scooter qui a servi aux tueries de Toulouse et Montauban, passera une troisième nuit en garde à vue, a-t-on appris ce soir de source proche de l'enquête.

Deux complices du réseau palestiniste ont été arrétés, un à Albi, un à Toulouse.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Jeu 06 Déc 2012, 21:59

Selon un rapport du Shabbak (Shin Beth), 1817 missiles ont été tirés durant le mois de novembre par les terroristes de Gaza vers les villes et cibles civiles en Israel.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Jeu 06 Déc 2012, 23:55

La guerre de l'axe iran-syrie-gaza, la guerre palestiniste en syrie, une guerre pour le maintien de cet axe idéologique militariste, défendu par Poutine:

La dégradation de la sécurité en Syrie empêche les organisations d'aide humanitaire de venir en aide à un million de Syriens directement menacés par la faim à l'approche de l'hiver, a déclaré jeudi la directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (Pam).

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Jeu 06 Déc 2012, 23:56

Valls : il y a sans doute en France des dizaines de Mohammed Merah
Invité de l'émission politique de France 2, "Des paroles et des actes", le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a déclaré qu'il existait "Sans doute des dizaines" de Mohamed Merah. Le ministre a rappelé l'existence d'une "menace terroriste" pregnante selon lui. "Cette menace est là", a-t-il insisté avant de rappeler que les forces de l'ordre avaient récemment démantelé une cellule terroriste.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Jeu 06 Déc 2012, 23:58

Le parti israélien Israël Beteïnou a rempli une demande officielle visant à obtenir l'interdiction pour la liste arabe Balad de se présenter aux prochaines élections législatives en Israël : "Le temps est venu pour la Commission électorale et pour la Haute Cour de justice de tracer une ligne rouge et de se débarrasser de cette minorité hostile". Pour Israël Beteïnou, cette liste constitue une menace pour la démocratie israélienne.

Et il a tout à fait raison: pas de droits à terroriser et détruire pour les islamistes !
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 01:06

Bientôt une solution finale du problème palestinien, alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 06:48

Syrie : alerte au gaz sarin (info # 010612/12) [Analyse]

Par Jean Tsadik © Metula News Agency



En dépit de bombardements massifs de l’armée régulière, on se bat dans les faubourgs de Damas et les signes d’un effondrement prochain de la dictature alaouite sont nombreux. Parmi ces signes, des officiels américains ont annoncé, sous le couvert de l’anonymat, que l’aviation d’al Assad a assemblé des bombes chimiques mais ne les a pas encore arrimées aux ailes des appareils.



Cette information a ensuite été reprise par la Secrétaire d’Etat, Mme Hilary Clinton, qui a déclaré que la chute du régime actuel était proche, appelant de ses vœux à une transition aussi rapide que possible.



Ces projectiles contiennent du gaz sarin. Un gaz 500 fois plus toxique que le cyanure, mortel même à de très faibles doses de l’ordre de 0,01 ppm (parties par million). Ce gaz est inodore, incolore et volatil, il est absorbé par la peau et passe aisément la barrière des poumons.



Il s’attaque au système nerveux, générant des vomissements, puis de l’incontinence et une perte de conscience, qui précèdent des convulsions juste avant de provoquer la mort par asphyxie.



Dans des conditions "optimales", de nuit, lorsque pulvérisé sur une ville, il peut tuer jusqu’à 5000 personnes au kilomètre carré. De jour, par beau temps et par vent léger, le nombre de morts au km2 est dix fois moindre.





Israël se prépare au scénario du pire

(archives)



Les personnes qui survivent à une attaque de ce gaz souffrent toujours de lésions entraînant des troubles neurologiques permanents.



Ce produit a été conçu dans les laboratoires allemands d’IG Farben, en 1939. IG Farben est le résultat de l’association des firmes BASF, Bayer et Hoechst, ainsi que de trois autres partenaires plus petits. On lui doit également la mise au point et la production du Zyklon-B, utilisé par les nazis dans les chambres à gaz de leurs camps d’extermination.



Le gaz sarin doit son appellation aux patronymes de ses inventeurs, Schrader, Ambros, Rüdiger et Van der Linde.



Il est considéré comme une arme de destruction massive depuis 1993. A ce titre, sa production et sa conservation sont interdites. Son usage constitue un crime de guerre.



Le régime syrien avait, il y a quelques mois, assuré la communauté internationale qu’il avait renforcé sa protection des sites dans lesquels il entrepose ce produit, et qu’il n’en ferait en aucun cas usage lors de la Guerre civile.



Les Etats-Unis ont toutefois déployé un commando d’élite fort de 150 combattants en Jordanie, spécialement entraînés à s’emparer et à prendre le contrôle des principales bases de stockage des armes de destruction massive de la famille Assad.



Ils pourraient agir en coordination avec des commandos israéliens, aux abois eux-aussi, ainsi qu’en synchronisation avec des raids de l’aviation de l’Etat hébreu.



La base principale des activités chimiques et bactériologiques en Syrie est al-Safir (le saphir), située dans la proximité immédiate d’Alep, dans le nord-ouest du pays. On compte des dizaines d’autres points d’entreposage de ces matières toxiques, disséminés sur l’ensemble du territoire. [La Ména a consacré de nombreux articles à al-Safir, notamment celui de Jean Tsadik, en juin 2005, "L’Iran et la Syrie s’envoient en l’air"].



L’approche de la fin inéluctable du régime en place à Damas pousse vraisemblablement le dictateur à envisager les solutions les plus extrêmes pour tenter d’inverser le cours de la bataille. Ou, à tout le moins, pour punir les insurgés en leur infligeant des pertes considérables.



Il se pourrait également que l’acte de préparer ces bombes constitue un appel du pied aux rebelles afin d’ouvrir des négociations. Al Assad, ce faisant, espérerait que sa menace effraye l’opposition armée au point qu’elle accepte de discuter avec lui d’une solution négociée.



Dans le même temps, on apprenait, à Métula, que des combats se déroulent actuellement entre l’armée régulière et les insurgés sunnites à proximité d’al-Safir et d’autres sites d’entreposage d’armes de destruction massive.



Ces affrontements font planer un nouveau risque sur les voisins de la Syrie, celui de voir une insurrection d’inspiration islamiste, aux méthodes barbares, s’emparer de ces produits dangereux ainsi que des missiles balistiques Scud destinés à les transporter.



Ces diverses hypothèses de développements, toutes alarmantes, conduisent à envisager une intervention étrangère contre les sites d’armes de destruction massive. Après en avoir discuté avec des responsables de l’Establishment israélien de la Défense, nous sommes en mesure d’annoncer que des actions pourraient intervenir à n’importe quel moment, s’il devient clair que la sécurité de l’Etat hébreu et de ses habitants est directement menacée.



On sait à ce propos que des contacts ont été pris, durant ces dernières semaines, entre Jérusalem et Amman, au vu du danger inhérent aux retombées possibles en cas d’attaques contre des bases abritant des produits hautement toxiques.



Autre signe indicateur de l’accélération de la précarisation du régime alaouite de Syrie, les appels de Béchar al Assad à divers chefs d’Etats sud-américains en vue d’un exil possible, pour lui et ses proches. Ces tractations sont confirmées de source officielle américaine.



Notons, à ce propos, que, contrairement à ce qui s’est passé en Tunisie, en Libye et en Egypte, le départ ou la disparition du dictateur, en Syrie, ne mènerait pas forcément à la cessation des hostilités. Dans ce pays, en effet, le différend fondamental n’oppose pas le pouvoir au peuple, mais deux communautés religieuses, les sunnites et les alaouites.



Le départ de Béchar al Assad ne résoudrait pas cette haine mortelle, encore attisée par plus d’un an et demi de violences, qui pourrait même dégénérer en massacres ou en génocide.



La fin du règne des alaouites sur la Syrie risque fort, aussi, de faire tache d’huile au Liban et d’y occasionner un règlement de comptes sanglant entre les sunnites et les chiites locaux, alliés des alaouites syriens et participant à leurs côtés à la Guerre civile.



On le constate, la situation au Proche-Orient est de plus en plus fragile et dangereuse. Face à ces périls, en plus des mesures prises par la Défense Civile israélienne, je ne peux que suggérer à nos lecteurs israéliens de procéder à l’installation, dans leur espace de sécurité, d’un équipement de protection contre les gaz et les attaques bactériologiques.



Une société, la Bet-El Industries1, établie à Zichron Yaakov par des immigrants allemands chrétiens, et qui équipe les blindés de Tsahal ainsi que les hôpitaux israéliens, propose un système de ce genre pour une somme avoisinant les 1500 euros, pose comprise.



Bet-El ne réalise pas de bénéfices sur les produits qu’elle propose à la vente en Israël, se rattrapant à l’exportation. La Ména, est-ce bien nécessaire de le préciser, n’a aucun intérêt commercial dans cette communication de données ; elle n’est intéressée qu’au bien-être de ses lecteurs.



On apprend, pendant la rédaction de cet article, que l’Armée israélienne vient de hausser son niveau d’alerte "gaz", par crainte que, lors d’une utilisation de sarin contre les rebelles en Syrie, les vents du secteur est, nord-est ne poussent ce gaz mortel vers le territoire israélien.







Note :



1Bet-El Industries, Zikhron Yakov, tél. 04-629 9999


Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 09:22

.... Je n'y crois plus ! On nous a "bassiné" de la même façon avec les soit-disant "armes de destruction massive" en IRAQ.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 11:51

prinu a écrit:
oui, il voulait aussi coloniser saturne, d'ailleurs .
Il est connu aussi que le juif Jésus était un ami personnel d'hitler, et le grand rabbin de Prague a lui meme écrit les lois antijuives à Berlin.

Que voulez vous, les juifs, comme les rats, sont partout.
Vous avez bougrement raison, et palestine vaincra.

je commence a comprendre le mot "obsession" dans le sujet.;) vous aussi amis lecteurs je pense ..



---

Ne dites pas de sottises , Prinu . Je ne souhaite aucune extermination , d'aucun camp , et je ne vois pas de solution à ce problème insoluble ( sauf abandon , des deux côtés , de la notion de " peuple " sacré ) . Ce n'est pas demain la veille et la perspective la plus probable est une 3e guerre mondiale .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 12:09

Déjà, 'peuple sacré' ça n'existe pas. Et quand Dieu dit 'peuple saint', c'est surtout l'obéissance au Décalogue. Et là, la paix est garantie pour tous les peuples.

Je ne vois pas en quoi une guerre mondiale arrangerait les choses. Il s'agit d'une même volonté de part et d'autre, de ne pas vouloir la paix.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 20:23

pour moi non plus ca n'existe pas un peuple saint, et personne n'en parle, meme les juifs n'en parlent pas. ils parlent d'une mission, d'un fardeau, d'un devoir. ils n'ont pas choisi d'en etre, et vous passeraient volontier le fardeau. c'est une obligation morale pour les croyants, et ce n'est surement pas une supériorité électorale, mais un devoir, dire que dieu est un, et le dire au service de l'humanité qui peux compter sur les juifs pour le dire, dans une mission humble.

--

Les islamistes palestinistes ne supportent pas les non-islamistes et les libertés individuelles.

Les non-islamistes et les libertaires ne supportent pas les atteintes aux droits l'homme et les crimes
des palestinistes islamistes.
La défense du droit necessite effectivement un affrontement militaire avec les islamopalestinistes

comme jadis envers les nazis

le monde en est conscient
ceux qui freinent l'inevitable ne font que donner plus d temps aux islamistes pour s'armer et tuer des occidentaux. ne rien faire c'est les aider a nous vaincre.

qui voulait la paix avec les nazis ?
avec les islamistes ?
personne !
l'accepter est une atteinte aux droit de l'homme, ce serait un crime contre l'humanité.
auriez vous accepté un état nazi voisin de la France, avec un régime nazi en vigueur et sans droits de l'homme? vraiment ?
avec le drapeau nazi aux jeux olympiques, à la cpupdu monde de footbal en 1998, accepter les chambres a gaz en allemagne en 2012, etc .. pour , dites vous, arreter la guerre, et donc accepter des rafles de gens dans les rues, etc ..
identiquement accepter la chariah, les viols des fillettes, l'emprisonnement des femmes, les mains coupées, les lapidations, le racisme envers les non musulmans, l'obscurantisme moyen ageux palestiniste, etc ..
vous voulez conserver CA ??
désolé, pas moi.
je suis pour une résistance active, afin de sauver l'humanité, défendre la vie, à n'importe quel prix humain, meme la mienne, et surtout, liberer les gens de ces infamies.




rien vu, rien entendu: "je suis pacifiste"


Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 21:08



--MAIN COUPEE dasn la bande de gaza, par les palestiniens:


Abu Hafss déclare que les mains coupées et la laipdation doivent etre la norme juridique dans l'état palestinien.

La Jaysh al-Ummah (armée de la nation islamique) d’Abu Hafss a tiré profit de la victoire du Hamas pour accroître ses effectifs.

La charia:
§ 102 La femme et les sanctions : La lapidation jusqu’à ce que mort s’ensuive est le châtiment pour les adultères. L’homme et la femme adultères sont enterrés dans un trou rempli de sable, le premier jusqu’à la taille, la seconde jusqu’au-dessus des seins, et ils sont lapidés.

§ 104 Les pierres utilisées ne devront pas être trop grosses afin d’infliger la mort d’un coup, elles ne doivent pas être si petites qu’on ne puisse leur donner le nom de pierre. La taille moyenne est choisie généralement afin de faire expier la faute par la souffrance.

--

les Gazaouis observent davantage les règles islamiques, c’est le résultat de la persuasion, déclare le Hamas.« Ca n’est pas le résultat de la force, mais d’une prise de conscience croissante », a déclaré le porte-parole Sami Abu Zuhri.

« Même lorsque le pouvoir des Juifs sur la Palestine aura disparu, nous devrons continuer à amener les gens à l’islam », déclare Abu Hafss en ajoutant que les « autres nations doivent accepter la suprématie musulmane. »

« On peut leur demander de choisir entre la conversion à l’islam ou le paiement de la Jizya… Soit ça, soit l’épée. » ajoute-t-il. La Jizya est un impôt payé par les non-musulmans vivant sous un régime islamique.

Abu Hafss, qui a conduit l’interview avec Reuters portant la robe noire traditionnelle arabe et la calotte prisée par les combattants islamistes d’ailleurs, a déclaré que son groupe, dont il n’a pas voulu détailler la force, était fermement aligné avec Al-Qaïda.

« Al-Qaïda est présent en tant que conception intellectuelle sur le terrain. » a-t-il dit. «ce sont nos frères en religion… Il n’y a pas de différence dans nos façons de voir. »
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 21:12

Yves Aubin de La Messuzière, diplomate français de haut rang en retraite a été chargé de discuter avec les principaux responsables du Hamas, en 2008 (sous sarkosy), à déclaré Bernard Kouchner.

c'est un suicide moral et une négation des principes républicains.


Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 21:12

Moscou : Un animateur de radio a dû être hospitalisé après avoir été attaqué au couteau et blessé 15 fois par un groupe criminel non identifié. Il y a deux semaines, le journaliste s’était hasardé à critiquer le fondateur de l’Islam, le prophète Mahomet, sur les ondes.

Sergey Aslanyan, 46 ans, a été conduit à l’hôpital de Moscou avec de nombreuses blessures au couteau peu profondes à la poitrine, au cou et sur un bras.

Selon le rapport de police, lundi dans la soirée un homme inconnu a sonné à l’interphone de l’appartement d’Aslanyan, et a demandé à ce dernier de descendre parce qu’il voulait discuter avec lui. Lorsque le journaliste est sorti il a immédiatement été frappé à la tête avec un objet lourd, après quoi l’agresseur a agi avec le couteau.

Sergey Aslanyan a affirmé que l’attaquant criait: “Tu es l’ennemi d’Allah!” alors qu’il le lacérait.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 21:18

Y etiez vous ?
moi si.
il faut encourager ces manifestations là, autant qu'il y a le droit a manifester pour des syndicats, la libération d'otage, etc: les gens ne se privent pas de manifester pour celà, c'est la liberté républicaine, utilisons la donc, autant que les islamistes francais défendent en force, l'islamiste merah dans des manifestations antioccidentales !




On les a laissé manifester: vidéo preuve:











manifestons nous aussi, tous unis, contre l'islamisme radical.


Dernière édition par prinu le Ven 07 Déc 2012, 21:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 21:28

Un prédicateur musulman atomisé par un présentateur américain .







Dernière édition par prinu le Sam 08 Déc 2012, 02:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 21:43


A voir jusqu'au bout..
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 21:56

prinu a écrit:
pour moi non plus ca n'existe pas un peuple saint, et personne n'en parle, meme les juifs n'en parlent pas ...


Tiens donc !

" Le chercheur américain juif [ Salo Wittmayer Baron ] était parfaitement conscient de la discordance épistémologique créée par cette présentation nationale du passé juif , et il avoua donc :

" De souligner qu'il y a une sorte d'harmonie préétablie entre la destinée " particulière " de tels individus et de telles nations et leurs dispositions innées , pourrait sembler une incursion quelque peu risquée dans le domaine de la métaphysique .
Placés dans les mêmes circonstances cependant , bien d'autres peuples auraient certainement péri et auraient
disparu de la scène historique .
Que les Juifs aient survécu , la chose est due en grande partie au fait que leur première histoire les avait préparés à la destinée qui les attendait par la suite . "

...

" Le fait de descendre d'Abraham , d'Isaac et de Jacob , c'était là ce qui , surtout , quel que fut le lieu où il vécut ,
quelles que fussent les conditions de son existence , assurait à Israël une situation éminente dans la famille des nations . "

( Baron , Histoire d'Israël , cité par Shlomo Sand , Comment le peuple juif fut inventé , Fayard 2008 , p 140 )

" Surtout " , traduit littéralement en allemand , donne " über alles " , comme dans " Deutschland über alles " ... Pas un peuple sacré , vraiment ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 22:30


Etonnez vous que l'illumination de la foi ne laisse pas croire ca à certain. on voit les memes manques de recul dans toutes les religions, le satesfecit de sa propre foi.cette autosatisfaction, est bien minoritaire.
le meme satesfecit qu'on trouve par ailleur dans ce forum, et dans bien d'autres et alors ?
les rabbins sont plus responsables que ceux qui écrivent sortir de la cuisse de jupiter, et la torah les incite a etre humble.
des vidéos de personnalités chrétiennes devraient alors vous faire hérisser les cheveux ... plus encore .; est ce une raison pour critiquer des millions de gens si un gus dit ce qu'il pense, surtout quand il ose ârler pour les autres ?
c'est comme ceux qui accusent des millions de gens d'avoir donné jésus aux romains, alors que quelques crétains serAIENT peut etre coupables. Alors, on doit tous payer pour ce qu'une poignée auRAIT fait il ya deux mille ans, vraiment ? On doit tous se suicdier ?
ne serait ce aps dans l'évangile de judas qu'il est écrit que jésus aurait accepté de se donner pour sauverles autres.. avec l'accord de judas.. et d'autres textes qui disent que c'est un romain, alors, s'il fallait dire que l'arriére arriére petit fils de landru vaux son arriére grand pére, gare aux fesses de ceux qui ont un ladre dans leur arbre généalogique.
un pv pour excés de vitesse, devrait etre donné à vie, génération aprés génération, un pv tout les deux mois pour l'eternité..


mais n'avez vous pas cette angoisse.; car vous ne savez finalement pas la vérité, et moi non plus .. et si dieu était juif ? et qu'il ne comprenait pas pourquoi les hommes ont écrit le nouveau testament ? la réponse .. vous ne la saurez que dans 70 à 80 ans, et je vous souhaite plus encore.

Dieu est un fumeur de havanes ..




--


Toute religion se réinvente sans cesse. a chaque seconde.
elles ne cessent cependant pas d'etre ce qu'elle sont.
tout peuple se réinvente sans cesse. a chaque seconde.
Ils ne cessent cependant pas d'etre ce qu'ils sont.
Refuter ce qu'ils sont, c'est un fashisme.

---

Yigal Palmor : « les visites de personnalités diverses à Gaza montrent bien qu’il n’y a pas de blocus israélien » car Israël « n’a aucun contrôle sur qui entre dans la Bande de Gaza depuis l’Égypte ».
Les visites de « personnalités », terroristes y compris, se succèdent à Gaza. Il y a eu celle de l’émir du Qatar venu apporter des millions, celles du Premier ministre égyptien qui a pleuré par erreur sur un enfant tué non pas par une frappe israélienne mais un engin palestinien, du Premier ministre turc, et aujourd’hui du chef en exil de la branche politique du mouvement terroriste du Hamas, Khaled Meshal. Exprimant pour l’occasion son souhait de « mourir en martyr sur la terre palestinienne ». Entre autres visites dans la Bande de Gaza depuis l’Égypte. Ce qui fait dire à Yigal Palmor, porte-parole du ministère des Affaires étrangères d’Israël, que « l’on voit bien qu’il n’y a pas de blocus israélien... »
Des séances de photo à Gaza, passages obligés de propagande et d’auto-promotion
Se faire prendre en photo dans la Bande de Gaza, de préférence en pleurant sur un enfant mort – même s’il a été tué par un engin palestinien alors que sa mort était faussement attribuée à une frappe israélienne -, comme cela a été le cas pour le Premier ministre égyptien – ou en apportant des millions, comme l’a fait l’émir du Qatar, est devenu à la mode. Le dernier en date à sacrifier à cette opération d’auto-promotion est le chef du bureau politique du mouvement terroriste du Hamas en exil, Khaled Meshal.

Et matière à photo il y a eu avec cette dernière visite en date : à commencer par Meshal embrassant le sol de la Bande de Gaza, photo publiée par le quotidien égyptien Al-Ahram qui rapporte que le chef terroriste souhaiterait « mourir en martyr sur la terre de Palestine » et qualifiait cette première visite dans l’enclave gérée par le mouvement terroriste de « troisième naissance », la seconde ayant été lorsqu’il échappa à une tentative faite par Israël pour l’éliminer .

Peu de chance pour qu’Israël exhausse le vœu de Meshal, chef terroriste
Il y a peu de chances pour qu’Israël exhausse son vœu actuellement, même si, une journaliste de la BBC – organe de presse connu pour sa sympathie envers ce type de mouvement palestinien – estime très courageux de la part de Meshal de faire la tournée des sites où des chefs terroristes – Cheik Ahmed Yassine, Ahmed Jabari - ont été éliminés par le passé par Israël On voit mal, en effet, comme Israël romprait ainsi la trêve à laquelle l’État hébreu est parvenu avec le Hamas dans la foulée de l’Opération Pilier de Défense, après avoir détruit nombre de sites terroristes et une grande partie de l’arsenal des mouvements terroristes dans la Bande de Gaza.



BBC qui rappelle toutefois qu’Israël, les États-Unis et l’Union européenne considèrent le Hamas comme terroriste. On peut y ajouter le Canada, par exemple. La BBC citant par ailleurs une réaction d’Yigal Palmor, porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien : « Sa position [ du Hamas ] est connue, la violence est son seul moyen de promouvoir son idéologie raciste et extrémiste... Le Hamas est et reste le Hamas ».

Poser devant les restes de la voiture de Jabari et une réplique de roquette palestinienne
Autres photos attendues : Meshal posant devant les restes de la voiture calcinée d’Ahmed Jabari, chef terroriste militaire éliminé au début de l’Opération Pilier de Défense, devenue lieu de pèlerinage.

Meshal posant devant une réplique énorme d’une roquette M-75, comme celles tirées sur les populations civiles du sud d’Israël portant en arabe la mention « Made in Gaza ». C’est devant cette réplique érigée dans la place principale de Gaza que Meshal prononcera un discours le 8 décembre. Il y parlera victoire du Hamas et réconciliation entre factions palestiniennes – une arlésienne....-. On y attend la foule des grands jours.



Bien évidemment, pendant ces trois jours de visite promotionnelle, Meshal, reçu en héros, est et sera toujours flanqué de Ismaïl Hanyeh, « Premier ministre » de la Bande de Gaza.

Yigal Palmor : « Cela prouve qu’il n’y a pas de blocus israélien »
Parmi les commentaires faits par Yigal Palmor à propos de cette visite et des précédentes on trouvera : « cela prouve qu’il n’y a pas de blocus israélien de la Bande de Gaza » ou encore : Israël « n’a aucun contrôle sur qui entre dans la Bande de Gaza depuis l’Égypte ».

Le blocus décidé par Israël après que la Bande de Gaza, évacuée dans sa totalité par Israël en 2005, est devenue une plateforme terroriste et un bras armé de l’Iran, est un blocus maritime dont la légalité ne peut être contestée . Ce que ne conteste d’ailleurs pas l’ONU, une information pourtant capitale mais que l’on trouve difficilement...

Israël a également mis en place un filtrage terrestre sur sa frontière avec l’enclave palestinienne. Pour d’évidentes raisons de sécurité. Pourtant des tonnes de marchandises entrent dans la Bande de Gaza par les passages israéliens, une entrée coordonnée avec les autorités gazaouies. Des produits gazaouis comme certains produits agricoles sortent également. Tonnes de marchandises ayant même continué à y entrer pendant l’Opération Pilier de Défense .

Il y a également entrée et sorties de diverses catégories de personnes, comme les malades palestiniens ne pouvant être soignés à Gaza. Ou des hommes d’affaires ou agriculteurs se rendant à des séminaires ou salons professionnels. Ou du personnel d’ONG, etc.

---

Le Premier ministre égyptien pleurait hier en embrassant le front d’un enfant « tué dans un raid aérien israélien sur Gaza » selon CNN : « Le jeune Mahmoud Sadalha a été tué par un raid aérien israélien. » Le seul problème : Cet enfant innocent a été tué par une roquette du Hamas qui a échoué lors de son lancement de Gaza (nous savons que les tirs se font la plupart à partir des maisons des civils pour empêcher Tsahal de riposter). Il y a beaucoup de preuves pour cela, que l’on peut constater sur le New York Times :

"La famille Abu Wardah a été réveillée, vendredi matin, en apprenant qu'il y avait un cessez-le-feu lors de la visite de trois heures du Premier ministre égyptien. Ainsi, après deux jours à se cacher dans les maisons, Abed Abou Wardah, le père, est allé au marché pour acheter des fruits et légumes. Son fils âgé de 22 ans, Aiman, a pris une bouteille vide bleue pour la remplir avec du gaz de cuisine. Les enfants les plus jeunes de son quartier, à Annazla, dans cette ville au nord de la ville de Gaza sont sortis dans la ruelle pour jouer avec un ballon de football.
Mais, vers 9h45, les membres de la famille et les voisins ont dit, qu'il y a eu une explosion qui a frappé une porte près de la maison de la famille d'Abu Wardah, tuant Abou Aiman Wardah alors qu'il revenait du marché, ainsi que Mahmoud Sadallah, âgé de 4 ans, qui habitait tout près, et qui avait refusé de rester à l'intérieur.
Il est difficile de savoir qui est responsable de l'attaque sur Annazla: les dégâts sont loin d'être suffisamment grave pour provenir d'un F-16 israélien, ce qui soulève la possibilité qu'un missile ait été tiré par des terroristes palestiniens et que ceux-ci, sont plus que vraisemblablement responsables de la mort du petit garçon.
L'armée israélienne n'a pas lancé d'attaques aériennes dans la bande de Gaza pendant la visite du responsable égyptien Kandil dans la bande de Gaza.


L'AP a ajouté:

Mahmoud Sadallah, le petit garçon de 4 ans, de Gaza, était originaire de la ville de Jebaliya, près de la ville de Gaza. Le garçon est décédé vendredi dans des circonstances très troubles.
Israël a nié avec véhémence son implication, disant qu'il n'avait pas procédé à des attaques dans la région à ce moment-là.
La Famille de Mahmoud a déclaré que le garçon était dans une ruelle près de chez lui, quand il a été tué, avec un homme d'environ 20 ans, mais personne ne semblait avoir été témoin. Les environs de l'explosion ont montré des traces qu'un projectile aurait explosé, avec des marques éclats d'obus dans les murs (voir vidéo) des maisons environnantes et une fenêtre brisée dans la cuisine. Mais les voisins ont indiqué que les responsables locaux de la sécurité ont rapidement fait disparaître ce qui restait du projectile, ce qui rend impossible de vérifier qui a tiré.
Si c'était un missile israélien, vous pouvez être sûr qu'il aurait été montré par les médias! En outre, le PCHR, qui garde une trace de tous les tués à Gaza (et qui admet que la plupart des morts étaient des «terroristes») n'a pas inscrit Mahmoud Sadalha ou Aiman Aby Wardah dans leur liste des victimes de raids aériens israéliens.

Il faut savoir que le Hamas et d'autres groupes terroristes ont tiré des roquettes toute la matinée de ce vendredi matin, alors que l'armée israélienne en avait l'interdiction par le fait de la présence du représentant égyptien. Plus de 100 roquettes ont été envoyées en Israël, ce jour là. Les éclats d'obus apparaissant dans la vidéo correspondent presque exactement aux dégâts des éclats d'obus que subissent les israéliens, et il est très clair que cet enfant a été tué par des tirs de roquettes de Gaza, et non pas, par Israël.

Les médias irresponsables devraient corriger leurs calomnies concernant la mort de civils, et éviter de blâmer dans le futur, encore et encore Israël.
Écrire à CNN, et à chaque autre média qui a publié ce mensonge. Nous devons nous impliquer contre la désinformation.




Renaud interrogé sur un texte critiqué, qu'il évite désormais dans ses spectacles, déclare:
"Pour un palestinien qui veux la paix, dix veulent la guerre"
il regrette également le texte de sa chanson. ((palestinien et arméniens, etc), et déclare qu'évidement,les palestiniens n'ont subis aucun massacre, que c'était juste pour la rime et pour écrire.. il rejette son texte.


Dernière édition par prinu le Sam 08 Déc 2012, 01:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 22:34

boulo a écrit:
prinu a écrit:
pour moi non plus ca n'existe pas un peuple saint, et personne n'en parle, meme les juifs n'en parlent pas ...


Tiens donc !

" Le chef...

Rav CHAYA dit pareil (mais j'ai la flemme de rechercher la vidéo).... Il en dit des sottises celui-là
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 23:12

Il n'y a pas de blocus à Gaza , nous dit Prinu .

Un point de vue différent :

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-les-monarchies-du-golfe-les-revolutions-arabes-et-la-palestine-112914031.html

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 23:41

normal, cette opinion de diffusion de propagande de la part de blogs et associations défendant le hamas, soutenant mediapart, dieudonné etc.. pas étonné.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Ven 07 Déc 2012, 23:43

et alors pourquoi ces islamistes sont venus facilement, ainsi que tout ce qui est dans les marchés de gaza ? ca tombe du ciel ?
s'il y avit un blocus, ni gens ni aliments ne passeraient.


il ya un blocus des armes, c'estv tout. et de tout produits dangereux pouvant servir a la guerre.

et c'est normal, gaza étant islamiste et agressive.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Sam 08 Déc 2012, 00:09

Israel a un pouvoir que le seigneur des ténébres ignore.

L'amour, le coeur.

Israel vivra, Israel vaincra, par l'amour de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Sam 08 Déc 2012, 00:14

Entre les islamistes radicaux, et Israel l'humaniste
Aucun d'eux ne peux vivre.. tant que l'autre survit.

fashisme, nazisme, stalinisme, islamisme, meme chienlit contre l'humanité.


défendez l'humanité, elle n'est pas dans le camp islamopalestiniste.
malgré toutes les critiques que vous entendrez.


Dernière édition par prinu le Sam 08 Déc 2012, 01:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Sam 08 Déc 2012, 01:48

Qui est juif ?

Dans la tradition juive un enfant né d’une mère juive est juif, comme l’est toute personne qui se convertit au judaïsme dans le cadre de règles et de rituels stricts. Une personne peut être juive sans être pratiquante. On désigne les juifs qui ne sont pas religieux comme étant laïques. La tradition religieuse juive englobe différents mouvements, qui vont d’une tradition orthodoxe stricte au judaïsme Masorti ou au judaïsme libéral.

Combien de juifs y a-t-il dans le monde aujourd’hui ?

Il y a approximativement treize millions de juifs dans le monde, ce qui est un très petit pourcentage de la population mondiale qui est de 6 milliards 6 millions. La moitié d’entre eux environ vivent en Israël et il y a des populations juives relativement importantes aux Etats-Unis, en Russie et en France. Ces trente dernières années la population juive dans le monde n’a augmenté que de 2% alors que la population mondiale totale augmentait de 60 %.

Les juifs constituent-ils une race ?

Non. En termes de biologie il n’y a qu’une seule race : la race humaine. Mais au XIX ème siècle et au cours de la première moitié du XX ème siècle des scientifiques importants ont voulu prouver la supériorité de leur propre race, la "race blanche." Leurs idées ont été utilisées par les nazis dans les années 1930 et 1940 pour distinguer les Aryens des autres races. Les nazis ont élaboré une "échelle des races," plaçant les Aryens à son sommet et la "race sémite" tout en bas. Des études modernes en science et génétique ont prouvé d’une manière irréfutable qu’il ne peut y avoir aucune notion de classement des races.

Qu’est-ce que l’antisémitisme ?

L’antisémitisme a pour synonyme la haine des juifs et antisémite signifie anti-juif. Le terme d’antisémitisme est devenu courant vers 1880 lors de la parution d’articles et de brochures écrites par Wilhelm Marr, un journaliste allemand connu par la suite comme " père de l’antisémitisme." Alors que l’antisémitisme politique est né au XIX ème siècle, l’antisémitisme religieux, connu également sous le nom d’antijudaisme, est apparu dans des temps anciens et a perduré au Moyen-Age, plus particulièrement au sein de l’Eglise chrétienne. Pour légitimer cet antijudaïsme religieux les juifs furent accusés d’avoir incité les Romains à assassiner Jésus Christ, un prêcheur juif en qui les juifs ne reconnaissaient pas le Messie biblique.

Y a-t-il une conspiration ourdie par les juifs pour dominer le monde ?

Si la haine des juifs remonte très loin dans l’histoire, l’idée que les juifs veulent dominer le monde s’est répandue à la fin du XIX ème siècle et au début du XX ème siècle.

Ce mythe, qui joua un rôle important dans la propagande nazie en Allemagne, réapparut en Russie au début du XX ème siècle avec la sortie du livre "Les Protocoles des Sages de Sion." Ce livre avait été élaboré par le régime tsariste en Russie pour détourner l’opinion publique des crises graves que traversait le pays et rendre les juifs responsables des difficultés que connaissait le peuple russe. Ce livre donne un prétendu compte-rendu de vingt-quatre rencontres secrètes des soi-disant Sages de Sion, groupe imaginaire de juifs riches. Ces hommes se rencontrent pour débattre de la manière dont ils pourraient détruire la communauté chrétienne et établir un ordre mondial juif. Les Protocoles furent publiés pour la première fois dans un journal de St Petersburg en 1903 et il y eut rapidement d’autres publications avec des versions qui variaient souvent considérablement.

Malheureusement, des versions des Protocoles sont très largement distribuées en arabe et en persan dans le monde musulman et des musulmans sont induits en erreur au moyen de ces faux. En 2002 la télévision égyptienne a lancé la diffusion d’un feuilleton très important réalisé d’après Les Protocoles. Cette série, "Cavalier sans Monture," a été diffusée dans un certain nombre de pays arabes, contribuant à répandre ce mythe.

La politique étrangère des Etats-Unis est-elle dominée par les juifs ?

Le lobbying politique est institutionnalisé aux Etats-Unis. Les groupes organisés dont le but est de défendre des intérêts donnés doivent être déclarés de manière officielle et travailler en toute transparence. Il y a des groupes de lobbying pro-arabes et pro-iraniens comme il y a des groupes de lobbying juifs. En fait, il est plus exact de dire qu’il y a des groupes de lobbying pro-israéliens plutôt que pro-juifs. Il est intéressant de noter que les chrétiens évangélistes jouent un rôle très important dans le lobby pro-israélien au Etats-Unis. Il y a environ sept millions de juifs en Amérique, soit 2,5% de la population. Les juifs d’Amérique forment une communauté très diverse et souvent divisée.

On exagère souvent l’influence que peut avoir le lobby pro-israélien de Washington sur la politique moyen-orientale de l’Amérique. Une étude complète de centaines de décisions politiques ayant trait au Moyen-Orient a montré que dans des situations où il y avait désaccord entre les points de vue du Président américain et l’AIPAC, le lobby pro-israélien le plus important aux Etats-Unis, le Congrès n’a pris le parti de l’AIPAC que dans 27 % des cas.

Que signifie le terme Shoah ?

Le terme de Shoah englobe les persécutions et les meurtres systématiques d’environ six millions de juifs par le régime nazi et ses collaborateurs entre1933 et 1945. Les nazis, qui sont arrivés au pouvoir en Allemagne en janvier 1933, pensaient que les Allemands appartenaient à une "race supérieure" et que les juifs, considérés comme "inférieurs," représentaient une menace étrangère à la soi-disant communauté raciale allemande. Les Tziganes, des personnes souffrant de handicaps mentaux et physiques et des Polonais furent également la cible de destructions ou furent décimés pour des raisons raciales, ethniques ou nationales.

Qu’entend-t-on par "Solution Finale" ?

L’expression "Solution Finale" renvoie au plan élaboré par l’Allemagne nazie pour massacrer tous les juifs d’Europe. Cette expression a été utilisée pour la première fois lors de la Conférence de Wannsee qui s’est tenue à Berlin le 20 janvier 1942, lorsque des responsables allemands ont discuté de sa mise en oeuvre. Les nazis utilisèrent l’expression "Solution Finale" pour dissimuler ce projet qui avait pour but le massacre de tous les juifs d’Europe, en les tuant par balles, en les gazant et en utilisant tout autre moyen. Ce sont six millions de juifs, hommes, femmes et enfants, environ, dont un million et demie d’enfants, qui furent assassinés pendant la Shoah. Soit les deux-tiers des juifs qui vivaient en Europe avant la deuxième guerre mondiale.

Combien de juifs ont été tués pendant la Shoah ?

Entre cinq et six millions de juifs, sur les neuf millions de juifs qui vivaient en Europe, ont été tués pendant la Shoah. Il est impossible de savoir exactement combien de personnes sont mortes étant donné qu’elles ont péri au cours de milliers d’événements sur une période de plus de quatre ans. La moitié environ des victimes juives a trouvé la mort dans des camps de concentration ou des camps de la mort comme Auschwitz. L’autre moitié a été assassinée lorsque les soldats nazis sont entrés dans nombre de petites et de grandes villes d’Allemagne, de Pologne, d’Union Soviétique ou d’autres régions, et y ont massacré les gens par dizaines ou par centaines.

Qu’est-ce qui prouve que tant de juifs ont été tués par les nazis ?

Parmi les nombreuses preuves du massacre de cinq à six millions de juifs par les nazis il y a : • Les rapports officiels où est inscrit le nombre de personnes envoyées dans les camps de la mort principaux qui furent construits et utilisés essentiellement pour les juifs • Des études démographiques portant sur le nombre de juifs en Europe avant et après la guerre • Des rapports d’activité de commandants nazis de camps de la mort et d’escouades de la mort dans les territoires conquis • Des témoignages de dirigeants et de commandants nazis recueillis après la guerre • D’autres preuves plus récentes sont apparues avec, par exemple, l’excavation de charniers en Ukraine.

Des dirigeants nazis ont fait de nombreuses références à l’extermination des juifs, comme dans :



Discours du Chef SS Heinrich Himmler à Posen le 4 octobre 1943, enregistré sur bande magnétique (Procès des Criminels de Guerre les Plus Importants, 1948, Vol. XXIX, p. 145) :

Je me réfère maintenant à l’évacuation des juifs, l’extermination du peuple juif. C’est quelque chose qui se dit facilement : "le peuple juif est en cours d’extermination" dit chaque membre du Parti , "tout à fait, cela fait partie de nos plans, cette élimination des juifs, cette extermination, nous sommes en train de le réaliser."

Pourquoi les nazis ont-ils choisi les juifs, parmi tous leurs "ennemis" - pour les exterminer ?

Hitler a mené une guerre mondiale pour accomplir son rêve de domination mondiale. Cette guerre a fait quelque 72 millions de morts, avec, parmi eux, 47 millions de civils, dont quelque six millions de juifs. Les juifs ont été la cible de la Shoah parce qu’Hitler haïssait les juifs et les rendait responsables de tous les problèmes du monde. Il avait grandi à Vienne où les juifs jouaient un rôle de premier plan dans la vie politique et culturelle de la ville. Il rendait les juifs plus particulièrement responsables du fait que l’Allemagne avait perdu la première guerre mondiale. Hitler disait au peuple allemand qu’il aurait pu gagner cette première guerre mondiale si l’Allemagne n’avait pas été "poignardée dans le dos" par les juifs et leurs conjurés.

Cette haine des juifs d’Hitler était si profonde que plusieurs de ses biographes l’ont décrite comme étant une véritable obsession. Albert Speer, qui était un confident et un proche d’Hitler, écrivit en 1977 :

La haine des juifs était le moteur principal d’Hitler et un point central, peut-être même le seul élément qui le motivait. Le peuple allemand, la grandeur allemande, le Reich, rien de cela ne comptait pour lui, en fin de compte. C’est ainsi que la dernière phrase de son testament cherchait à nous inciter, nous les Allemands, à haïr les juifs sans merci après cette chute apocalyptique.

J’étais présent lors de la session du Reichstag du 30 janvier 1939 lorsqu’Hitler a assuré que s’il y avait une autre guerre, ce seraient les juifs et pas les Allemands qui seraient exterminés. Cette phrase a été exprimée avec une telle certitude que je n’aurais jamais douté de son intention de la mettre à exécution.

Les Allemands ordinaires étaient-ils au courant des persécutions infligées aux juifs pendant qu’elles étaient perpétrées ?

Dans les années 1930, les persécutions nazies des juifs et d’opposants étaient parfaitement connues en Allemagne. Des nouvelles filmées étaient projetées dans des cinémas dans le monde entier à l’époque et montraient des attaques perpétrées contre des juifs, leurs biens et des synagogues en Allemagne, pendant la Kristallnacht ( La Nuit de Cristal) par exemple. Mais les nazis ont essayé de garder secrets l’extermination des juifs et leurs autres actes de génocide. Alors que les Allemands savaient dans leur ensemble que les juifs avaient été déportés vers l’Est, de grandes parties de la population allemande ne savaient pas qu’ils étaient assassinés.

Les peuples de l’Europe occupée savaient-ils ce que les Allemands faisaient aux juifs à l’époque ?

L’attitude des populations locales à l’égard de la persécution et de la destruction des juifs est allée d’une collaboration zélée avec les nazis à l’indifference ou une aide active apportée aux juifs. Il est donc difficile de généraliser. La situation a varié d’un pays à l’autre. En Europe de l’Est et notamment en Pologne, en Russie, en Roumanie et dans les Pays baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie), on était bien plus au courant de l’existence de la "Solution Finale" parce qu’elle était mise en oeuvre dans ces régions et qu’une partie de la population locale y participait. En Europe de l’Ouest, la population locale était moins au courant des détails de cette "Solution Finale." Il faut dire que dans chaque pays d’Europe, il y a eu des individus courageux qui ont risqué leur vie pour sauver des juifs. Dans plusieurs pays il y eût des groupes qui vinrent en aide aux juifs, comme le groupe de Joop Westerweel aux Pays-Bas, Zegota en Pologne, le mouvement clandestin d’Assisi en Italie et les habitants du village français du Chambon-sur-Lignon.

Qui sont les "Justes Parmi les Nations" ?

"Justes Parmi les Nations" fait référence au non-juifs qui, de leur propre initiative, ont aidé des juifs pendant la Shoah, souvent au péril de leur vie. Il y a eu des "Justes Parmi les Nations"dans tous les pays envahis par les nazis ou qui leur étaient alliés et , grâce à leurs actions, des vies juives ont été sauvées. Yad Vashem, l’institution israélienne qui a autorité en matière de souvenir de la Shoah, décerne des distinctions honorifiques exceptionnelles à ces personnes. A ce jour, après que chaque cas ait été examiné soigneusement, Yad Vashem a reconnu environ 10.000 "Justes Parmi les Nations" répartis dans trois catégories différentes. Parmi eux, à ce jour, soixante-dix musulmans ont reçu le titre de "Justes Parmi les Nations."

Aurait-on pu faire quelque chose pour arrêter le génocide des juifs ?

La manière dont les Alliés ont réagi à la persécution et à la destruction des juifs en Europe a été inadéquate et la voix morale la plus forte, celle du Pape, est restée silencieuse. Le 17 décembre 1942, les Alliés ont condamné les atrocités nazies contre les juifs mais cela a été la seule déclaration faite avant 1944. De plus, rien n’a été fait pour en appeler aux populations locales d’Europe pour qu’elles n’apportent pas leur concours aux nazis dans leur entreprise de meurtre systématique des juifs. On a dit que les Alliés auraient pu bombarder le camp de la mort d’Auschwitz pour ralentir la machine de mort nazie. Mais il paraît peu vraisemblable que de telles mesures auraient pu stopper ni même ralentir de manière significative le génocide des juifs.

Pourquoi les juifs considèrent-ils que la Shoah a été quelque chose d’exceptionnel alors tant d’êtres humains ont perdu la vie dans d’autres catastrophes au cours de l’histoire ?

Sur le plan moral il est injustifié de classer les souffrances humaines pour diminuer l’horreur de formes "moindres." Chaque catastrophe ou acte de génocide a des points communs et des differences avec d’autres catastrophes et génocides. Mais les historiens soulignent que ce qui fait de la Shoah un événement exceptionnel, c’est que cela a été et reste la seule fois au cours de l’histoire où une nation, qui se considérait comme faisant partie des nations soi- disant civilisées, a tenté d’assassiner systématiquement chaque homme, femme et enfant appartenant à une certaine ethnie ou à une minorité religieuse, donnant à ces massacres un but politique, s’efforçant de les trouver et de les détruire partout où ils étaient, que ce soit dans les métropoles trépidantes en Europe ou dans des îles grecques isolées. Et les nazis créèrent un appareil bureaucratique complet pour atteindre leur but.

Quelle était la différence entre les camps de concentration et les camps d’extermination sous le régime nazi ?

Les nazis avaient établi un système de camps qui en englobait différents types, selon des objectifs différents. Camp de concentration était un terme générique pour décrire des camps qui étaient des prisons. Les "camps de travail " avaient pour but l’exploitation d’une main d’oeuvre rendue esclave pour contribuer à l’effort de guerre de l’Allemagne. Les "camps d’extermination" étaient les six camps situés en Pologne où des juifs furent massacrés.

Pourquoi les nazis ont-ils construit les camps d’extermination camps en dehors de l’Allemagne ?

Il était plus facile de cacher au peuple allemand des camps situés à l’extérieur de l’Allemagne. Et la grande majorité des juifs assassinés venaient de territoires conquis à l’est et au sud des frontières de l’Allemagne d’avant guerre. Les camps d’extermination étaient situés plus près de ces régions, ce qui facilitait le transport.

Les Juifs ont-ils essayé de combattre les Nazis ?

En dépit des conditions très difficiles auxquelles les juifs étaient soumis en Europe occupée par les nazis, nombre d’entre eux ont mené une résistance armée contre eux. On peut diviser cette résistance en trois types principaux d’activités armées : révoltes dans des ghettos, résistance dans des camps de concentration et des camps de la mort et lutte de partisans. La révolte du ghetto de Varsovie, qui dura cinq semaines environ et commença le 19 avril 1943, est probablement l’exemple le plus connu d’une résistance armée juive mais il y eût de nombreuses révoltes dans des ghettos au cours desquelles des juifs ont combattu les nazis.

Malgré les conditions terribles qui régnaient dans les camps de la mort, les camps de concentration et de travaux forcés, des prisonniers juifs combattirent les nazis à Treblinka (2 août 1943,) Babi Yar ( 29 septembre 1943,) Sobibor ( 14 octobre 1943,) Janowska ( 19 novembre 1943) et Auschwitz ( 7 octobre1944).

Des juifs prirent également une part active aux mouvements de résistance nationaux contre les occupants nazis et dans des unités de partisans juifs.



Dernière édition par prinu le Sam 08 Déc 2012, 01:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Sam 08 Déc 2012, 01:48

Qu’est-ce que le négationnisme ?

Le négationnisme consiste à nier la réalité de l’extermination des juifs par les nazis et à prétendre que cela ne s’est jamais produit. Ou prétendre que le nombre des pertes subies par les juifs a été très largement exagéré ou que la Shoah n’a été ni systématique ni le résultat d’une politique officielle, ou tout simplement que la Shoah n’a jamais existé. Les nazis ont été les premiers à essayer de cacher ou de détruire les preuves de la Shoah.

Un Français du nom de Paul Rassinier affirma que seuls 500.000 ou un million de juifs ont trouvé la mort pendant la Deuxième Guerre Mondiale, surtout à cause de mauvaises conditions physiques, et peu à peu, et non pas systématiquement aux mains des nazis. D’autres pseudo-érudits et "historiens révisionnistes"ont suivi. Avec l’arrivée d’Internet, des négationnistes ont utilisé ce moyen pour répandre leurs messages de haine. Nombre de sites Internet, qu’ils ont établi, ou qu’ont établi des groupes apparentés, tels que les suprémacistes blancs, proposent leur version faussée de l’histoire.

Qu’est-ce qui prouve que les nazis ont gazé leurs victimes ?

Les chambres à gaz des camps de la mort ont été le moyen principal utilisé pour executer les juifs pendant la Shoah. Les nazis ont publié une directive mettant en place les chambres à gaz à l’automne 1941, le faisant sur une grande échelle mais, à cette époque, d’autres pratiques qui facilitaient les massacres, de petites chambres à gaz y compris, avaient déjà été mises en oeuvre. Avant d’être utilisées dans les camps de la mort, les chambres à gaz avaient déjà été un élément central du programme "d’eugénisme" d’Hitler. Entre janvier 1940 et août 1941, 70.273 Allemands - la plupart d’entre eux étaient handicapés physiques ou mentaux - ont été gazés, par groupes de 20 à 30 à chaque fois, dans des pièces hermétiquement fermées et déguisées en salles de douche.

En attendant, des massacres de juifs avaient été perpétrés par balles, et cela à grande échelle, dans la foulée de la campagne allemande de l’Est. Mais en octobre 1941 ces actions perpétrées par des unités de meurtriers étaient devenues un processus difficile à gérer. Des camionnettes mobiles à gazer, qui utilisaient les gaz d’échappement de leur moteur diesel pour tuer leurs passagers, furent utilisées pour tuer des juifs à Chelmno et Treblinka à partir de novembre 1941. Au moins 320.000 prisonniers de Chelmno, des juifs pour la plupart, ont été tués au moyen de cette méthode. Un total de 870.000 juifs furent assassinés à Treblinka en utilisant des camionnettes à gaz et des chambres à gaz utilisant du diesel.

Des chambres à gaz furent installées et utilisées à Belzec, Lublin, Sobibor, Maïdanek et Auschwitz-Birkenau à partir du 3 septembre 1941, date à laquelle le premier gazage expérimental a été perpétré à Auschwitz. Gazages qui ont continué jusqu’à novembre1944. Les autorités ont estimé qu’entre 2 et 3 millions de juifs ont été tués dans ces chambres à gaz.

Pourquoi ceux qui mettent en doute l’existence de la Shoah sont-ils accusés d’être antisémites ou néo-nazis ?

Le meurtre de six millions de juifs au cours de la Deuxième Guerre mondiale est le crime contre l’humanité qui a été le mieux documenté au cours de l’histoire. Il y a une profusion de documents, dont la plupart viennent de l’Etat nazi lui-même, concernant la planification et l’exécution de ces atrocités. On peut également consulter un grand nombre de films et de photos, pris lors de la libération des camps de concentration et de la découverte de charniers, et il y a des quantités de témoignages oculaires, témoignages de survivants de la Shoah y compris. Compte tenu de l’existence de toutes ces preuves, il est évident que le négationnisme a toujours eu des motivations politiques. Il est souvent utilisé pour attirer de nouvelles recrues néo-nazies.

Chercheurs et universitaires ont amassé des centaines d’exemples qui démontrent qu’une corrélation directe existe souvent entre le négationnisme et l’antisémitisme ou le nazisme. Ainsi l’organisme principal qui promeut le négationnisme aux Etats-Unis, l’Institut pour le Réexamen de l’Histoire - the Institute for Historical Review-, est dirigé par Greg Raven, qui déclara publiquement en1992 qu’Hitler était "un grand homme ...certainement plus grand que Churchill et FDR [ Franklin Delano Roosevelt ndlr ] réunis...la meilleure chose qui ait pu arriver à l’Allemagne."

Il est intéressant de noter qu’alors que des centaines d’historiens connus dans le monde entier ont conduit des recherches sur la Shoah au cours des dernières décennies, aucun d’entre eux n’a adopté ces thèses négationnistes.

Pourquoi le négationnisme est-il un délit dans la plupart des pays européens ?

Le négationnisme est un délit dans les pays européens car on le considère comme étant une incitation à la discrimination, la violence, le racisme et la xénophobie. Une personne qui dit que la Shoa n’a jamais existé, compte tenu de tous les procès, tous les monuments et musées, tous les mémoires et films existants, revient à prétendre qu’il y a imposture à une grande échelle. Le négationnisme, de par sa nature même, est une allégation d’imposture à une grande échelle.

Le Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies écrivait en 1996, à propos du cas de Robert Faurisson, que le négationnisme : "insinue, sous couvert de recherche académique impartiale, que les victimes du nazisme seraient coupables d’inventions malhonnêtes." Etant donné que le négationnisme n’est qu’une forme d’incitation à la haine des Juifs il va de soi qu’il soit considéré comme un délit.

Pourquoi le négationnisme est-il si répandu dans les pays arabes et musulmans ?

La montée récente du négationnisme dans le monde musulman pourrait être attribuée au fait qu’il est soutenu par des Etats, à la progression d’un islam radical et à l’aggravation du conflit israélo-arabe. On voit couramment des manifestations de négationnisme à travers tout le Moyen-Orient, dans des discours et des déclarations de personnalités, dans des programmes télévisés diffusés par des télévisions d’Etat, dans des articles et des éditoriaux écrits par des journalistes et dans les résolutions d’organisations professionnelles. Le principe au coeur du négationnisme, à savoir que les juifs auraient inventé l’histoire de la Shoah pour promouvoir leurs propres intérêts, semble être une doctrine qui est de plus en plus acceptée par un grand nombre de personnes dans les Etats arabes et musulmans.

La perception arabe et musulmane de la Shoah n’a jamais été monolithique et a souvent été influencée par la tournure prise par le conflit israélo-arabe. Dans certains cas le négationnisme est activement soutenu par des gouvernements en place, comme cela est le cas pour l’Iran et la Syrie. Dans d’autres pays du Moyen-Orient, cependant, nier ou minimiser l’étendue du meurtre des juifs pendant la Deuxième Guerre Mondiale, est le fait de partis d’opposition ou de factions dissidentes qui s’opposent à toute tentative de normalisation avec Israël ou les Etats-Unis.

Comment le négationnisme a-t-il été "importé" dans le monde musulman ?

Bien que le négationnisme soit apparu pour la première fois dans le monde arabe dans les années 1970, ce n’est que dans les années 1990 que le négationnisme est devenu un phénomène répandu que l’on retrouve dans les médias populaires dans tout le Moyen-Orient. Roger Garaudy, l’un des négationnistes occidentaux, ancien intellectuel communiste qui s’est converti à l’islam, a joué un grand rôle dans la propagation du négationnisme et des écrits antisémites dans le monde musulman. Garaudy a été acclamé en héros à travers tout le Moyen-Orient quand il a été poursuivi par le gouvernement français pour incitation à la haine raciale.

L’un des signes les plus importants qui montrent que des liens se développent entre les négationnistes et le monde arabe est apparu en décembre 2000, lorsque l’Institut pour le Réexamen de l’Histoire, - Institute for Historical Review-, basé aux Etats-Unis, a annoncé que sa quatorzième conférence révisionniste se tiendrait à Beyrouth au Liban, début avril 2001. De nombreux intellectuels arabes ont été indigné et ont protesté ouvertement. La conférence fut finalement interdite par le gouvernement libanais. Lors de la conférence sur la Shoah de Téhéran de 2006, conférence organisée par le ministère des Affaires étrangères iranien, parmi les orateurs principaux il y a eu des négationnistes européens et américains tels que l’ancien dirigeant du Ku Klux Klan, David Duke, des universitaires discrédités et plusieurs autres suprémacistes blancs.

En quoi le négationnisme profite-t-il aux musulmans ?

En rien. Mais nier l’existence d’une catastrophe ayant touché l’être humain, amoindrit l’estime d’eux-mêmes qu’ont les musulmans et leurs valeurs morales.

Comme l’affirment des musulmans parmi nous, nous devons maintenir catégoriquement que l’on ne peut faire progresser aucune cause ni aucun programme, aussi légitime soient-ils, en niant ou en dépréciant l’immense souffrance humaine qu’a provoqué le meurtre de millions de juifs et d’autres minorités perpétrés par le régime nazi et ses alliés pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Les tentatives cyniques qu’il y a eues d’utiliser le négationnisme comme outil politique dans le conflit au Moyen-Orient ne pourront que servir à aggraver la méfiance et l’hostilité qui sont déjà présents dans cette région tourmentée.

Les juifs ont-ils utilisé la Shoah pour obtenir la création d’Israël ?

Ce serait une erreur de croire que l’Etat juif doit son existence à Hitler. Le nationalisme juif ou Sionisme, avait vu le jour plus d’un demi-siècle avant que les juifs d’Europe ne soient exterminés. Toutes les institutions nécessaires à un Etat juif étaient déjà en place en Palestine lors de la montée au pouvoir d’Hitler en 1933, et lorsque la partition de la Palestine fut proposée en 1936. Israël n’est donc pas le résultat direct de la Shoah.

Lorsque l’on lit les délibérations des Nations Unies et de ses divers organismes en 1947-1948, il est difficile de trouver la moindre preuve démontrant que la Shoah ait joué un rôle décisif ou même significatif. Même s’il est vrai que la Shoah a accéléré l’acceptation de la légitimité d’une patrie juive aux yeux du monde. Mais il n’y a pas de relation de cause à effet entre la Shoah et Israël.

Le fait de parler de la Shoah ne profite-t-il pas à Israël ?

Non. La Shoah n’est pas un problème israélien et, de plus, le négationnisme de certains musulmans ne s’est pas avéré être d’une grande utilité pour la cause palestinienne. Quelle que soit la position politique que nous adoptons vis-à-vis de l’Etat d’Israël et de la politique menée par le gouvernement israélien, les preuves historiques de l’existence de la Shoah demeurent avérées. Rien ne peut justifier moralement le négationnisme ou le fait de minimiser le génocide du peuple juif. Reconnaître la Shoah n’entraîne pas le désaveu des droits des Palestiniens, pas plus que cela ne renforce leur arguments.

Pourquoi ne peut-on comparer le conflict israélo-palestinien à la Shoah ?

Le conflit entre Israël et les Palestiniens n’est pas racial mais national ; il est politique et territorial. C’est une lutte entre deux peuples pour une petite terre. Au cours des décennies cette lutte a oscillé entre violence et tentatives de négocier une solution. En l’absence d’un accord de paix, la violence continue à tourmenter Arabes et juifs et les difficultés des Palestiniens perdurent. Et, surtout, c’est l’idéologie raciale nazie qui a provoqué le meurtre des juifs. Selon cette idéologie les juifs appartenaient à une race malfaisante dont l’existence même présentait un danger pour l’Allemagne et toutes les civilisations humaines. La campagne nazie contre les juifs n’avait pas pour objet d’obtenir des juifs des gains tangibles, comme des terres ou d’autres richesses. Son but était de débarrasser le monde de l’influence soi-disant pernicieuse des juifs.

La Shoah est issue de l’idéologie raciale nazie et les nazis ont essayé de mettre tous les juifs à mort. Au cours de la Shoah une nation souveraine a exploité tous ses appareils d’Etat pour massacrer systématiquement un peuple donné. Les nazis ont systématiquement assassiné des juifs par balles, par gaz dans des chambres à gaz conçues spécialement dans ce but dans les camps d’extermination. Sous les nazis, dans les ghettos, les camps et les installations où travaillait une main d’oeuvre esclave, des centaines de milliers de juifs furent également mis brutalement au travail jusqu’à ce que mort s’ensuive. Le résultat en a été le meurtre de près de 6 millions de juifs.

Aussi tragique le conflit israélo-palestinien puisse-t-il être, il ne peut être comparé à la Shoah. Utiliser des termes pris dans l’histoire de la Shoah pour décrire la situation au Moyen-Orient brouille les événements et leurs conséquences plus qu’ils ne les clarifient.



Dernière édition par prinu le Sam 08 Déc 2012, 01:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5215
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?    Sam 08 Déc 2012, 01:49

Pourquoi parle-t-on tant de la Shoah ?

La Shoah n’est pas uniquement le fait de se souvenir et d’honorer les victimes du nazisme. C’est un avertissement quant à ce qui peut se produire lorsque des dirigeants d’un pays sont motivés par la haine et utilisent cette haine pour apporter des réponses simplistes aux problèmes de leur pays en rendant un groupe de personnes données responsables de ces problèmes, se fondant sur une division religieuse ou ethnique. Bien que ceux qui sont prêts à utiliser leur haine pour atteindre leurs buts soient peu nombreux, si personne ne s’oppose à eux, ils semblent alors être majoritaires. S’il y a une chose que nous devons apprendre de ce qu’a été la Shoah, c’est que le silence est le pire ennemi de la justice. Si nous devons tirer les leçons des erreurs du passé, nous ne pouvons pas rejeter la Shoah sous pretexte qu’elle appartient à l’histoire et nous devons prendre à coeur ce qu’elle nous enseigne.

Les musulmans et les peuples de toutes fois religieuses, ou qui n’ont pas de foi particulière, devraient étudier les causes et les conséquences de la Shoah, notamment les moyens rhétoriques utilisés par les dirigeants politiques, les éditorialistes et les commentateurs au cours des décennies qui l’ont précédée. Et nous devons toujours nous souvenir que la Shoah n’a pas commencé à Auschwitz ou dans les ghettos. Elle a commencé longtemps auparavant dans les coeurs de ceux qui gardaient le silence et permirent à une haine née de l’ignorance de se développer.

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi l'obsession anti-israélienne ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Contre offensive face à la propagande anti-Israélienne
» Et on va me demander pourquoi je suis anti-militariste....
» Le plan de la politique israélienne au Moyen-Orient (2) : Le Liban, la Syrie et l’Irak [Ali Dani]
» Ségrégation des femmes en Israël ?
» Thierry Janssen ,pourquoi autant d'antidépresseurs ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: