DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Péché mortel et véniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 02:32

Bonjour les amis,

J'aimerais améliorer ma nomenclature par rapport à l'Église. Je vous invite à écrire ici la définition exacte de ces 2 catégories:

- Péché mortel

- Péché véniel

J'ai fait une lecture récente qui indiquait que la catégorie "péché grave" n'existe pas. C'est une erreur de créer cette catégorie. Les péchés graves sont des péchés mortels. Il n'y a pas de distinction.

En plus de ces définitions, pourriez-vous ajouter une longue liste d'exemple pour chaque catégorie. Par exemple, dans le décalogue, lequel des commandements désobéi est un péché véniel, lequel est mortel? Par rapport aux 7 péchés capitaux, eux-mêmes sont-ils véniels ou mortels?

Merci d'avance.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 13:08

Catéchisme de l'Église catholique:

IV. La gravité du péché : péché mortel et véniel

1854 Il convient d’apprécier les péchés selon leur gravité. Déjà perceptible dans l’Écriture (cf. 1 Jn 5, 16-17), la distinction entre péché mortel et péché véniel s’est imposée dans la tradition de l’Église. L’expérience des hommes la corrobore.

1855 Le péché mortel détruit la charité dans le cœur de l’homme par une infraction grave à la loi de Dieu ; il détourne l’homme de Dieu, qui est sa fin ultime et sa béatitude en Lui préférant un bien inférieur.

Le péché véniel laisse subsister la charité, même s’il l’offense et la blesse.

1856 Le péché mortel, attaquant en nous le principe vital qu’est la charité, nécessite une nouvelle initiative de la miséricorde de Dieu et une conversion du cœur qui s’accomplit normalement dans le cadre du sacrement de la Réconciliation :

Lorsque la volonté se porte à une chose de soi contraire à la charité par laquelle on est ordonné à la fin ultime, le péché par son objet même a de quoi être mortel... qu’il soit contre l’amour de Dieu, comme le blasphème, le parjure, etc. ou contre l’amour du prochain, comme l’homicide, l’adultère, etc ... En revanche, lorsque la volonté du pécheur se porte quelquefois à une chose qui contient en soi un désordre mais n’est cependant pas contraire à l’amour de Dieu et du prochain, tel que parole oiseuse, rire superflu, etc., de tels péchés sont véniels (S. Thomas d’A., s. th. 1-2, 88, 2).

1857 Pour qu’un péché soit mortel trois conditions sont ensemble requises : " Est péché mortel tout péché qui a pour objet une matière grave, et qui est commis en pleine conscience et de propos délibéré " (RP 17).

1858 La matière grave est précisée par les Dix commandements selon la réponse de Jésus au jeune homme riche : " Ne tue pas, ne commets pas d’adultère, ne vole pas, ne porte pas de faux témoignage, ne fais pas de tort, honore ton père et ta mère " (Mc 10, 18). La gravité des péchés est plus ou moins grande : un meurtre est plus grave qu’un vol. La qualité des personnes lésées entre aussi en ligne de compte : la violence exercée contre les parents est de soi plus grave qu’envers un étranger.

1859 Le péché mortel requiert pleine connaissance et entier consentement. Il présuppose la connaissance du caractère peccamineux de l’acte, de son opposition à la Loi de Dieu. Il implique aussi un consentement suffisamment délibéré pour être un choix personnel. L’ignorance affectée et l’endurcissement du cœur (cf. Mc 3, 5-6 ; Lc 16, 19-31) ne diminuent pas, mais augmentent le caractère volontaire du péché.

1860 L’ignorance involontaire peut diminuer sinon excuser l’imputabilité d’une faute grave. Mais nul n’est censé ignorer les principes de la loi morale qui sont inscrits dans la conscience de tout homme. Les impulsions de la sensibilité, les passions peuvent également réduire le caractère volontaire et libre de la faute, de même que des pressions extérieures ou des troubles pathologiques. Le péché par malice, par choix délibéré du mal, est le plus grave.

1861 Le péché mortel est une possibilité radicale de la liberté humaine comme l’amour lui-même. Il entraîne la perte de la charité et la privation de la grâce sanctifiante, c’est-à-dire de l’état de grâce. S’il n’est pas racheté par le repentir et le pardon de Dieu, il cause l’exclusion du Royaume du Christ et la mort éternelle de l’enfer, notre liberté ayant le pouvoir de faire des choix pour toujours, sans retour. Cependant si nous pouvons juger qu’un acte est en soi une faute grave, nous devons confier le jugement sur les personnes à la justice et à la miséricorde de Dieu.

1862 On commet un péché véniel quand on n’observe pas dans une matière légère la mesure prescrite par la loi morale, ou bien quand on désobéit à la loi morale en matière grave, mais sans pleine connaissance ou sans entier consentement.

1863 Le péché véniel affaiblit la charité ; il traduit une affection désordonnée pour des biens créés ; il empêche les progrès de l’âme dans l’exercice des vertus et la pratique du bien moral ; il mérite des peines temporelles. Le péché véniel délibéré et resté sans repentance nous dispose peu à peu à commettre le péché mortel. Cependant le péché véniel ne rompt pas l’Alliance avec Dieu. Il est humainement réparable avec la grâce de Dieu. " Il ne prive pas de la grâce sanctifiante ou déifiante et de la charité, ni par suite, de la béatitude éternelle " (RP 17) :

L’homme ne peut, tant qu’il est dans la chair, éviter tout péché, du moins les péchés légers. Mais ces péchés que nous disons légers, ne les tiens pas pour anodins : si tu les tiens pour anodins quand tu les pèses, tremble quand tu les comptes. Nombre d’objets légers font une grande masse ; nombre de gouttes emplissent un fleuve ; nombre de grains font un monceau. Quelle est alors notre espérance ? Avant tout, la confession ... (S. Augustin, ep. Jo. 1, 6).

1864 " Tout péché et blasphème sera remis aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas remis " (Mt 12, 31 ; cf. Mc 3, 29 ; Lc 12, 10). Il n’y a pas de limites à la miséricorde de Dieu, mais qui refuse délibérément d’accueillir la miséricorde de Dieu par le repentir rejette le pardon de ses péchés et le salut offert par l’Esprit Saint (cf. DeV 46). Un tel endurcissement peut conduire à l’impénitence finale et à la perte éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 13:36

Tout péché qui soit majeure ou mineure nous éloigne de D;ieu....pourquoi faire des classifications?
Pour mieux se donner bonne conscience?
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 14:36

Mister be a écrit:
Tout péché qui soit majeure ou mineure nous éloigne de D;ieu....pourquoi faire des classifications?
Pour mieux se donner bonne conscience?

Non, c'est qu'à la lecture de la Bible, je n'ai jamais cru voir une telle classification. Comme vous dites, un péché est un péché. Je me demandais pourquoi l'Église désigniait ici véniel ici mortel.
Revenir en haut Aller en bas
panpan-tutu



Féminin Messages : 908
Inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 14:40

Citation :
Tout péché qui soit majeure ou mineure nous éloigne de D;ieu....pourquoi faire des classifications?
Pour mieux se donner bonne conscience?
peut être pour éviter l'intégrisme qui à force de distiller à ses ouailles des propos cultivant la culpabilité à outrance les enferme dans un cercle sectaire.....
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 18:32

Sanctus Germanus a écrit:
Mister be a écrit:
Tout péché qui soit majeure ou mineure nous éloigne de D;ieu....pourquoi faire des classifications?
Pour mieux se donner bonne conscience?

Non, c'est qu'à la lecture de la Bible, je n'ai jamais cru voir une telle classification. Comme vous dites, un péché est un péché. Je me demandais pourquoi l'Église désigniait ici véniel ici mortel.

Pourtant, c'est bien saint Jean qui semble esquisser une distinction entre péchés mortels et véniels: "Si quelqu'un voit son frère commettre un péché qui ne mène point à la mort, qu'il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère, il l'a donnera à ceux qui commettent un péché qui ne mène point à la mort. Il y a un péché qui mène à la mort; ce n'est pas pour ce péché-là que je dis de prier. Toute iniquité est un péché, et il y a tel péché qui ne mène pas à la mort" (1 Jean 5;16-17).

Un autre verset tiré du livre des Psaumes semble indiquer qu'il peut y avoir des fautes plus graves que d'autres: "Préserve aussi ton serviteur des orgueilleux; Qu'ils ne dominent point sur moi! Alors je serai intègre, innocent de grands péchés" (Psaumes 19;14). Si il y a de grands péchés, c'est qu'il peut aussi y en avoir des plus "petits". Pour autant, même les plus petits ne doivent pas être banalisés. Un exemple: avoir une pensée mauvaise est certes un péché, mais traduire cette pensée mauvaise par un acte mauvais est plus grave. Si on prolonge ce raisonnement, on pourrait aussi dire que si avoir une pensée mauvaise et la traduire par un acte mauvais est grave, il est encore plus grave de persister dans cette pensée et cet acte mauvais au point que ça devienne une habitude mauvaise. J'ai aussi tendance à penser que le péché qui cause du tort au prochain est plus grave que le péché qui ne cause du tort qu'à notre âme.

Saint Paul semble également considérer que certaines catégories de péchés peuvent être plus graves que d'autres lorsqu'il déclare: "Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps." (1 Corinthiens 6;18). Le péché "hors du corps" serait donc moins grave que le péché "contre le corps", selon les termes employés par l'apôtre Paul. Il faut donc tenir compte de ces nuances et de ces dégrés. Il y a des degrés divers dans le vice et aussi des degrés divers dans la vertu et dans la sainteté. Le bon sens confirme que le meurtre est plus grave que le vol et que ce qui est irréversible est plus grave que ce qui est réparable.

Pour conclure, Jésus nous rappel encore que la gravité du péché dépend aussi du degré de conscience et de connaissance de celui qui le commet (voir Luc 12;42-48). Ainsi, faire le mal parce qu'on est mal éclairé est moins grave que d'aimer faire le mal tout en étant bien éclairé. Il y a aussi je crois une différence entre le mal que l'on peut faire intentionnellement sans le regretter et celui que l'on fait accidentellement en le regrettant. Jésus avait encore pu établir de façon très nette une distinction entre le blasphème contre le fils et celui contre l'Esprit: "C'est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l'homme, il lui sera pardonné; mais quiconque parlera contre le Saint Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir." (Matthieu 12;31-32). Le péché commis par ignorance et dont on se repent est donc moins grave que le péché commis en pleine conscience et dont on ne se repent point.

La confession du psalmiste est également très belle: "Qui connait ses égarements ? Pardonne-moi ceux que j'ignore" (Psaumes 19;13). Ainsi, nous sommes invités à demander le pardon de Dieu pour le mal dont nous sommes conscient mais aussi pour celui dont nous ne sommes pas conscient.


Dernière édition par bigsam68 le Dim 04 Mar 2012, 19:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 18:47

salut
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 19:29

Christ a souffert une fois pour les péchés, le juste pour les injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort en chair, mais vivifié par l'Esprit.

1 Pierre 3. 18
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 19:47

Bonjour Mr, les choses ne sont pas si simples... comme il vous est dis St Jean et les Psaumes font des distinctions bien délimitées. Il y a d'autres passages moins clair mais qui toutefois entre en concordance avec d'autres encore forment un TOUT et nous montre que tous les péchés ne sont pas à égalité.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 19:50

Le Christ nous dit clairement que tous les péché seront pardonnés SAUF le blasphème contre l'Esprit. C'est donc dire que tous ne sont pas du même ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 19:53

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 20:13

QUAND LE PECHE ABONDE…
« La grâce a surabondé » (Romains 5 : 20)
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 20:22

Mister be a écrit:
QUAND LE PECHE ABONDE…
« La grâce a surabondé » (Romains 5 : 20)

Personne ne suggère le contraire cher "mister be" aucun péché n'est trop grand pour être pardonné et aucun péché n'est trop petit pour être ignoré salut
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Dim 04 Mar 2012, 21:57

Sanctus Germanus a écrit:
Bonjour les amis,

J'aimerais améliorer ma nomenclature par rapport à l'Église. Je vous invite à écrire ici la définition exacte de ces 2 catégories:

- Péché mortel

- Péché véniel

J'ai fait une lecture récente qui indiquait que la catégorie "péché grave" n'existe pas. C'est une erreur de créer cette catégorie. Les péchés graves sont des péchés mortels. Il n'y a pas de distinction.

En plus de ces définitions, pourriez-vous ajouter une longue liste d'exemple pour chaque catégorie. Par exemple, dans le décalogue, lequel des commandements désobéi est un péché véniel, lequel est mortel? Par rapport aux 7 péchés capitaux, eux-mêmes sont-ils véniels ou mortels?

Merci d'avance.


Le péché mortel tue l'amour et la confiance. Il rend impossible l'amour d'amitié, sauf si ion entreprend une démarche de réconciliation.

Cette vidéo pour vous parle exactement de ce thème :


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Péché mortel et véniel   Mer 07 Mar 2012, 04:37

Sur wikipedia, j'ai trouvé ceci:

- Péché véniel:

"On nomme péché véniel, par opposition au péché mortel, un péché qui, « n’étant pas, lui, contraire à la charité, ne la fait pas perdre, ni les autres vertus non plus»."

3 vertus théologales: Foi, espérance, charité

4 vertus cardinales: Prudence, tempérance, force (courage), justice

- Péché mortel:

"le péché mortel, dont la matière est grave (ex. violence, adultère, vol important...) et commis en toute connaissance de cause. Cet acte coupe totalement celui qui le commet de la grâce divine, plaçant ainsi l'âme en état de mort (c'est-à-dire séparée de Dieu) jusqu'à son absolution."

Revenir en haut Aller en bas
 
Péché mortel et véniel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Péché mortel et véniel
» La face hideuse du péché véniel
» Le péché véniel
» Qu'est ce que le péché mortel ?
» H-E: Un Cyclone Mortel a causé 22.000 morts en Birmanie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: