DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 02:07

5 mois après la mort de kadhafi le pays est devenu ce que tout homme pouvait prédire çàd un pays en proie aux divisions entre milices et tribu rivales au point qu'il n'est pas sûr que demain La Libye continue d'exister (en attendant les puits de pétrole fonctionnent inutile de vous dire les exploitants )

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 03:00

Fredsisam, c'est cela qui est marrant chez vous. Vous préférez une tyrannie barbare qui donne une apparence de paix à un moment d'anarchie qui laisse l'espoir qu'un peuple s'autodétermine.

vous êtes finalement une sorte d'idéaliste de l'autonomie des Nation. Vive les tyrannie du moment qu'elle viennent d'un tyran à domicile.

Mais dès qu'il y a intervention extérieure, y compris pour éviter un massacre, il vous vient des boutons.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 07:18

Est ce qu'il est mieux de passer de la tyrannie de Kadafi à la tyrannies islamiste?
C'est toutes la question.
Mais par pitié, ne disons pas que toutes les tyrannies se valent : c'est complètement faux et inhumain.
Ceci dit pour Kadafi, il y avait le problème qu'il nous avait attaqué en détruisant des avions civils! En fait, on aurait du le flinguer plus tot!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 07:25

Cher René, Le but de l'action en Libye était d'empêcher un génocide.

Le but n'est pas de mettre au pouvoir les islamistes.

Maintenant, si le peuple libyen veut faire un stage d'islamisme, personne ne pourra l'empêcher. D'ailleurs, rien ne vaut l'expérience pour être vacciné.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 09:02

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher René, Le but de l'action en Libye était d'empêcher un génocide.

Le but n'est pas de mettre au pouvoir les islamistes.

Maintenant, si le peuple libyen veut faire un stage d'islamisme, personne ne pourra l'empêcher. D'ailleurs, rien ne vaut l'expérience pour être vacciné.

J'aurais pensé qu'après 13 siècles d'expérience, il auraient été vaccinés. Ce n'est manifestement pas le cas.

Pour le reste, l'intervention était en effet nécessaire, car il est impossible de dire où le fou se serait arrêté dans la répression. Ce qui arrive ensuite ne concerne que les Libyens.

Pour le reste, les puits de pétroles fonctionnaient avant la révolution, avec un autre exploitant, mais à peu près les mêmes clients.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 09:36

Il ne reste plus grand monde dans l’opinion publique et intellectuelle pour défendre les motivations et le bilan de cette guerre.


Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 09:49

Alexis232 a écrit:
Il ne reste plus grand monde dans l’opinion publique et intellectuelle pour défendre les motivations et le bilan de cette guerre.



Le réseau Voltaire ne représente pas l'opinion publique. Et encore moins intellectuelle. Seulement l'opinion de Thierry Meyssan et de ceux qui le paient (ils résident à Téhéran et Damas. Ce n'est un secret pour personne.

Bref, c'est aussi peu crédible (et tout aussi malfaisant) que la presse nazie durant la dernière guerre ou la Pravda aux grandes heures de l'URSS.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 09:52

Lebob a écrit:
Alexis232 a écrit:
Il ne reste plus grand monde dans l’opinion publique et intellectuelle pour défendre les motivations et le bilan de cette guerre.



Le réseau Voltaire ne représente pas l'opinion publique. Et encore moins intellectuelle. Seulement l'opinion de Thierry Meyssan et de ceux qui le paient (ils résident à Téhéran et Damas. Ce n'est un secret pour personne.

Bref, c'est aussi peu crédible (et tout aussi malfaisant) que la presse nazie durant la dernière guerre ou la Pravda aux grandes heures de l'URSS.

Le réseau Voltaire?? vous faites une fixation avec ce réseau? et Voltaire aussi peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 10:11

Alexis232 a écrit:
Lebob a écrit:
Alexis232 a écrit:
Il ne reste plus grand monde dans l’opinion publique et intellectuelle pour défendre les motivations et le bilan de cette guerre.



Le réseau Voltaire ne représente pas l'opinion publique. Et encore moins intellectuelle. Seulement l'opinion de Thierry Meyssan et de ceux qui le paient (ils résident à Téhéran et Damas. Ce n'est un secret pour personne.

Bref, c'est aussi peu crédible (et tout aussi malfaisant) que la presse nazie durant la dernière guerre ou la Pravda aux grandes heures de l'URSS.

Le réseau Voltaire?? vous faites une fixation avec ce réseau? et Voltaire aussi peut-être...

Pas du tout. Mais la source de vos "informations" est tellement transparente qu'on l'identifie à tous les coups. Et ne vous faites pas trop d'illusions, même lorsque vous nous mentionnez un autre site d'information "alternative", la source est généralement très identifiable. C'est que ces messieurs-dames passent leur temps à copier/coller les "informations percutantes" qu'il passent leur temps à inventer pour "les besoins de la cause". Mais quelle cause en fait?

Au fait, quel sort les "gentilles autorités syriennes" ont-elles réservé aux "naïfs 120 soldats français" du "bataillon de transmission" capturés après avoir été envoyés en Syrie par le "méchant gouvernement français"?

Vous devez être au courant, puisque c'est vous qui aviez relayé cette percutante information. Le soufflé serait-il déjà retombé. Il est vrau que là, la ficelle était un peu grosse. Mr.Red

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 10:42

Personnellement mes sources d'informations principales sont un croisement entre LCI - France 24- E&R - BFM et l'AFP.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 10:46

fredsinam a écrit:
5 mois après la mort de kadhafi le pays est devenu ce que tout homme pouvait prédire çàd un pays en proie aux divisions entre milices et tribu rivales au point qu'il n'est pas sûr que demain La Libye continue d'exister (en attendant les puits de pétrole fonctionnent inutile de vous dire les exploitants )

Je n'ai jamais dit que le pays n'éclaterait pas.

Ce que je disais c'est que le soulèvement contre Khadafi n'était pas une guerre tribale : or il est un fait que le soulèvement a eu lieu d'un bout à l'autre du pays et que Khadafi a été viré de Tripoli par les Tripolitains, et pas les Benghazites.

Qu'à présent ils ne puissent pas s'entendre, c'était parmi les scénarios prévisibles, mais dans la révolution ils étaient alliés. Et une partition de la Libye suivant des critères ethniques et culturels n'a jamais été exclue, la Libye étant une entité coloniale non homogène.

D'ailleurs vous qui êtes un fan de l'autodétermination vous devriez être content.

Mais sur le coup, je n'ai pas eu tort. J'ai toujours dit que le futur était incertain, mais qu'on n'avait juste pas le droit de laisser Khadafi massacrer son peuple sans rien faire. On a viré Khadafi, le reste est l'affaire du peuple libyen.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 11:02

Arnaud Dumouch a écrit:
Fredsisam, c'est cela qui est marrant chez vous. Vous préférez une tyrannie barbare qui donne une apparence de paix à un moment d'anarchie qui laisse l'espoir qu'un peuple s'autodétermine.

vous êtes finalement une sorte d'idéaliste de l'autonomie des Nation. Vive les tyrannie du moment qu'elle viennent d'un tyran à domicile.



Je n'ai jamais défendu Kadhafi ,si il fut un dictateur il ne fut pas un tyran .Il a construit et fédéré son pays en mettant en place un système qui équilibrait les pouvoir des tribus. Résultat il y avait la prospérité économique mais aussi la paix .Ce n'était pas une apparence de paix mais la paix .Qu'il n'ait jamais aimé l'occident c'est une évidence et il ya de quoi .


Citation :
Mais dès qu'il y a intervention extérieure, y compris pour éviter un massacre, il vous vient des boutons.

Tu as bien compris , tu sais pourquoi il me vient des boutons ? parce que je sais que tout intervention de l'Otan cache toujours d'autre motif .Ils ont demandé une résolution pour soit disant éviter les massacre à Benghazi , et pour finir ils bombardaient tripoli . Résultat le veto de la Russie et de la chine pour ce qui est de la Syrie , mais je ne comprend pas comment ils ont été dupé concernant la Libye .
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 11:07

Philippe Fabry a écrit:
fredsinam a écrit:
5 mois après la mort de kadhafi le pays est devenu ce que tout homme pouvait prédire çàd un pays en proie aux divisions entre milices et tribu rivales au point qu'il n'est pas sûr que demain La Libye continue d'exister (en attendant les puits de pétrole fonctionnent inutile de vous dire les exploitants )

Je n'ai jamais dit que le pays n'éclaterait pas.

Ce que je disais c'est que le soulèvement contre Khadafi n'était pas une guerre tribale : or il est un fait que le soulèvement a eu lieu d'un bout à l'autre du pays et que Khadafi a été viré de Tripoli par les Tripolitains, et pas les Benghazites.

Qu'à présent ils ne puissent pas s'entendre, c'était parmi les scénarios prévisibles, mais dans la révolution ils étaient alliés. Et une partition de la Libye suivant des critères ethniques et culturels n'a jamais été exclue, la Libye étant une entité coloniale non homogène.


Mais sur le coup, je n'ai pas eu tort. J'ai toujours dit que le futur était incertain, mais qu'on n'avait juste pas le droit de laisser Khadafi massacrer son peuple sans rien faire. On a viré Khadafi, le reste est l'affaire du peuple libyen.

Les occidentaux ont renversé Khadafi sans se soucier une seule fois du devenir de la Libye . Et la révolte fut l'objet d'une seule tribu qui a embrasé tout le pays et sans le soutient de l'OTAN qui a détourné et influence d'autre tribu à se joindre à la révolution ,Kadhafi aurait eu le soutient de la plus part des tribu comme c'était le cas avant l'assaut à Benghazi .

Citation :
D'ailleurs vous qui êtes un fan de l'autodétermination vous devriez être content.
Il n'y plus de l'autodétermination en Libye , les occidentaux lui ont donné une autre orientation en tuant Kadhafi et tous ces proches .Comment veux tu que ce pays s'autodetermine en écartant celui qui a fédéré ce pays depuis plus de 40ans ?


Dernière édition par fredsinam le Jeu 01 Mar 2012, 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 11:11

fredsinam a écrit:

Les occidentaux ont renversé Khadafi sans se soucier une seule fois du devenir de la Libye . Et la révolte fut l'objet d'une seule tribu qui a embrasé tout le pays et sans le soutient de l'OTAN qui a détourné et influence d'autre tribu à se joindre à la révolution ,Kadhafi aurait eu le soutient de la plus part des tribu comme c'était le cas avant l'assaut à Benghazi .

Non tu persistes à raconter n'importe quoi comme tu le fais depuis le début : en février 2011 les soulèvements ont éclaté directement dans toute la Libye. Mais Khadafi a pu très vite reprendre le contrôle de l'Ouest et pas de l'Est, d'où l'illusion d'optique que seule la Cyrénaïque se révoltait. Mais à la fin c'était à nouveau la Libye entière qui virait Khadafi.

Les Occidentaux se sont souciés du peuple libyen. L'avenir de la Libye c'est l'affaire du peuple libyen, pas des occidentaux.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 11:20

Lorsque l'OTAN est intervenu, les troupes de Kadhafi étaient sur le point d'investir Benghazi, une ville d'un million d'habitants.

Le passé de Kadhafi ne plaidait par pour lui et ne permettait pas de croire que ses menaces de "faire couler des rivières de sang" étaient de simples effet de rhétorique destinés à impressionner les insurgés.

Pour le reste, il était clair qu'il ne quitterait jamais le pouvoir de son plein gré et que tant qu'il le gardait, les Libyens n'étaient pas à l'abri de sa vengeance (qui aurait sans doute aussi eu lieu sur des bases tribales, ce qu'oublient toujours les hagiographe et apologètes du guide (Führer en allemand, duce en italien - c'est juste pour info, hein). Par conséquent, la seule possibilité rationnelle, c'était de poursuivre l'action militaire jsuqu'au bout.

Tout autre attitude n'aurait mené qu'à d'innombrables massacres. En comparaison de Kadhafi, Assad est quelqu'un de mesuré. C'est dire à quoi on pouvait s'attendre, Kadhafi étant complètement fou et sa progéniture à peine moins.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 11:31

Philippe Fabry a écrit:
fredsinam a écrit:

Les occidentaux ont renversé Khadafi sans se soucier une seule fois du devenir de la Libye . Et la révolte fut l'objet d'une seule tribu qui a embrasé tout le pays et sans le soutient de l'OTAN qui a détourné et influence d'autre tribu à se joindre à la révolution ,Kadhafi aurait eu le soutient de la plus part des tribu comme c'était le cas avant l'assaut à Benghazi .

Non tu persistes à raconter n'importe quoi comme tu le fais depuis le début : en février 2011 les soulèvements ont éclaté directement dans toute la Libye. Mais Khadafi a pu très vite reprendre le contrôle de l'Ouest et pas de l'Est, d'où l'illusion d'optique que seule la Cyrénaïque se révoltait. Mais à la fin c'était à nouveau la Libye entière qui virait Khadafi.

Les Occidentaux se sont souciés du peuple libyen. L'avenir de la Libye c'est l'affaire du peuple libyen, pas des occidentaux.

Les soulèvement ont eu lieu à l'Est (et plus particulièrement à Benghazi ) ,l'Ouest s'est soulevé après que l'Otan soit rentré en guerre .Certains journaux occidentaux ont prétendu quelques révoltes à l'Ouest (sans aucun image) mais l'impartialité avec laquelle ils ont traité cette région me fait croire que c'est un mensonge de plus . Et même si c'était le cas ,les objectif des manifestants n'étaient pas les même ,la région de l'Est voulait le départ de Kadhafi pour des raisons politique ,alors que bcq de régions se révoltaient pour des raisons économique .

Quoi qu'il en soit ce qui est fait et fait et je pense que ce fut la dernière fois que l'occident intervient comme ça dans un pays . En publiant cette vidéo je voulais juste te faire remarquer que les occidentaux n'ont pas une seule fois cherché le bien des libyens ,comme ce fut le cas en Irak avec les américains dans ces deux pays ils ont précipité les deux peuples dans un tunnel noir qu'ils ne sont pas prêt de sortir . Mais je fais confiance à leur capacité de rebondir si toutefois l'occident ne s’ingère pas encore mais la force de la Russie et de la Chine et des pays émergents donne l'espoir que l'Europe et les US ne feront plus dans l'avenir ce qu'ils veulent dans le monde .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 11:56

Lebob a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher René, Le but de l'action en Libye était d'empêcher un génocide.

Le but n'est pas de mettre au pouvoir les islamistes.

Maintenant, si le peuple libyen veut faire un stage d'islamisme, personne ne pourra l'empêcher. D'ailleurs, rien ne vaut l'expérience pour être vacciné.

J'aurais pensé qu'après 13 siècles d'expérience, il auraient été vaccinés. Ce n'est manifestement pas le cas.

Pour le reste, l'intervention était en effet nécessaire, car il est impossible de dire où le fou se serait arrêté dans la répression. Ce qui arrive ensuite ne concerne que les Libyens.

Pour le reste, les puits de pétroles fonctionnaient avant la révolution, avec un autre exploitant, mais à peu près les mêmes clients.

Ils n'ont fait que rarement l'expérience de l'islamisme. La plupart du temps, ils ont fait l'expérience de l'islam et ce n'est pas pareil.

De même, vous ne pouvez pas comparer le 16° s. occidental et ses guerres de religion avec les autres périodes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 12:53

Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher René, Le but de l'action en Libye était d'empêcher un génocide.

Le but n'est pas de mettre au pouvoir les islamistes.

Maintenant, si le peuple libyen veut faire un stage d'islamisme, personne ne pourra l'empêcher. D'ailleurs, rien ne
vaut l'expérience pour être vacciné.


N'importe quoi? Un génocide!!!
attention aux mots employés...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 13:08

Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Lebob a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher René, Le but de l'action en Libye était d'empêcher un génocide.

Le but n'est pas de mettre au pouvoir les islamistes.

Maintenant, si le peuple libyen veut faire un stage d'islamisme, personne ne pourra l'empêcher. D'ailleurs, rien ne vaut l'expérience pour être vacciné.

J'aurais pensé qu'après 13 siècles d'expérience, il auraient été vaccinés. Ce n'est manifestement pas le cas.

Pour le reste, l'intervention était en effet nécessaire, car il est impossible de dire où le fou se serait arrêté dans la répression. Ce qui arrive ensuite ne concerne que les Libyens.

Pour le reste, les puits de pétroles fonctionnaient avant la révolution, avec un autre exploitant, mais à peu près les mêmes clients.

Ils n'ont fait que rarement l'expérience de l'islamisme. La plupart du temps, ils ont fait l'expérience de l'islam et ce n'est pas pareil.

De même, vous ne pouvez pas comparer le 16° s. occidental et ses guerres de religion avec les autres périodes.


"ISLAMISME" EST UN CONCEPT ACTUEL INVENTE PAR DES OCCIDENTAUX POUR LA PREMIERE FOIS CONFRONTES SUR LEUR SOL OU DANS LEURS INTERETS INTERNATIONAUX A L'ISLAM
Ce que vous qualifiez d'islamisme dans des états mahométans par le passé, ce sont justes des périodes où ces états (seldjoucides, empire de Saladin, Almohades...) avaient le vent en poupe pour agresser leurs voisins chrétiens ou autres. Ce n'était pas de l"islamisme, seulement de l'islam en action.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 13:18

Karl a écrit:
Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher René, Le but de l'action en Libye était d'empêcher un génocide.

Le but n'est pas de mettre au pouvoir les islamistes.

Maintenant, si le peuple libyen veut faire un stage d'islamisme, personne ne pourra l'empêcher. D'ailleurs, rien ne
vaut l'expérience pour être vacciné.


N'importe quoi? Un génocide!!!
attention aux mots employés...

Quand on dit qu'on va massacrer une ville, femmes et enfants compris, qu'annonce-t-on selon vous ? Un massacre ?

La Bible utilise le mot "extermination" "anathème" (livre de l'Exode).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 13:27

Karl a écrit:
Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Lebob a écrit:


J'aurais pensé qu'après 13 siècles d'expérience, il auraient été vaccinés. Ce n'est manifestement pas le cas.

Pour le reste, l'intervention était en effet nécessaire, car il est impossible de dire où le fou se serait arrêté dans la répression. Ce qui arrive ensuite ne concerne que les Libyens.

Pour le reste, les puits de pétroles fonctionnaient avant la révolution, avec un autre exploitant, mais à peu près les mêmes clients.

Ils n'ont fait que rarement l'expérience de l'islamisme. La plupart du temps, ils ont fait l'expérience de l'islam et ce n'est pas pareil.

De même, vous ne pouvez pas comparer le 16° s. occidental et ses guerres de religion avec les autres périodes.


"ISLAMISME" EST UN CONCEPT ACTUEL INVENTE PAR DES OCCIDENTAUX POUR LA PREMIERE FOIS CONFRONTES SUR LEUR SOL OU DANS LEURS INTERETS INTERNATIONAUX A L'ISLAM
Ce que vous qualifiez d'islamisme dans des états mahométans par le passé, ce sont justes des périodes où ces états (seldjoucides, empire de Saladin, Almohades...) avaient le vent en poupe pour agresser leurs voisins chrétiens ou autres. Ce n'était pas de l"islamisme, seulement de l'islam en action.

Oui c'est aussi ce qu'on a vu depuis les origines de l'Arabie Saoudite qui est une version musulmane de l'alliance du sabre et du goupillon.

Dès les début l'islam est revendicatif, au point que son fondateur décide de massacrer tous les hommes d'une tribu juive et de vendre les femmes et les enfants comme esclaves.

Sachant que le prophète est considéré en tous points comme l'exemple à suivre, le musulman de référence, on finit toujours et inévitablement par retomber dans ce genre de comportement, d'autant que la sunna n'est pas sujette à interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 13:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Karl a écrit:
Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher René, Le but de l'action en Libye était d'empêcher un génocide.

Le but n'est pas de mettre au pouvoir les islamistes.

Maintenant, si le peuple libyen veut faire un stage d'islamisme, personne ne pourra l'empêcher. D'ailleurs, rien ne
vaut l'expérience pour être vacciné.


N'importe quoi? Un génocide!!!
attention aux mots employés...

Quand on dit qu'on va massacrer une ville, femmes et enfants compris, qu'annonce-t-on selon vous ? Un massacre ?

La Bible utilise le mot "extermination" "anathème" (livre de l'Exode).

De nos jour, le terme "génocide" a un sens juridique bien précis. Cela dit, il ne fait aucun doute qu'on filait droit vers le crime contre l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 13:28

Massacre, en effet, pas génocide; à force d'employer ce mot pour tout, on finit par banaliser les massacres de grande ampleur, concernant toute une race, un peuple, une communauté religieuse. Et qui sont plus ou moins planifiés, prémédités. Des représailles comme en méditait certainement, en ses rodomontades de clown tragique, le sieur Khadafi, n'entrent pas dans cette catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 13:33

Il voulait passer une ville au massacre et semer du sel sur ses ruines.

La prochaine fois que vous parlerez de "rodomontades d'un clown triste", mettez y vos enfants en vacances. Y aucun risque !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 13:34

[quote="Lebob"]
Citation :
Oui c'est aussi ce qu'on a vu depuis les origines de l'Arabie Saoudite qui est une version musulmane de l'alliance du sabre et du goupillon.

L'expression "alliance du sabre et du goupillon" n'a jamais été si vraie que pour l'islam, en quelque pays mahométan que ce soit; cette alliance est la nature même de l'islam et de l'enseignement coranique qui mêle politique et religion. La séparation de l'Eglise et de l'état n'est possible -jsuqu'ici en tous cas- qu'en terre chrétienne.


Citation :
Sachant que le prophète est considéré en tous points comme l'exemple à suivre, le musulman de référence, on finit toujours et inévitablement par retomber dans ce genre de comportement, d'autant que la sunna n'est pas sujette à interprétation.

On n'y est pas en permanence; mais on y retombe fatalement, oui...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 13:39

Karl a écrit:


On n'y est pas en permanence; mais on y retombe fatalement, oui...

Jusqu'au jour où, tout pouvoir politique ayant été perdu, ces musulmans se calmeront. Il faudra de grandes épreuves de défaites et d'apostasies pour cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 14:05

Karl a écrit:

"ISLAMISME" EST UN CONCEPT ACTUEL INVENTE PAR DES OCCIDENTAUX POUR LA PREMIERE FOIS CONFRONTES SUR LEUR SOL OU DANS LEURS INTERETS INTERNATIONAUX A L'ISLAM
Ce que vous qualifiez d'islamisme dans des états mahométans par le passé, ce sont justes des périodes où ces états (seldjoucides, empire de Saladin, Almohades...) avaient le vent en poupe pour agresser leurs voisins chrétiens ou autres. Ce n'était pas de l"islamisme, seulement de l'islam en action.

Les Juifs ont fait pareil à l'époque du judaïsme mosaïque.
Ils ont évolué après s'être fait étriller par les Romains.

Les Américains sont en train de faire la même chose à l'Islam. Le rôle est toujours tenu par un peuple à l'Aigle.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 14:08

Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Il voulait passer une ville au massacre et semer du sel sur ses ruines.

La prochaine fois que vous parlerez de "rodomontades d'un clown triste", mettez y vos enfants en vacances. Y aucun risque !


"clown tragique", ais-je dit!

Cher Arnaud, désolé mais à ce compte il n'y eut jamais que des génocides au cours de l'histoire: avez-vous jamais pourtant entendu parler du génocide des lorrains pendant la guerre de trente ans; pourtant ma province a perdu en quelques années la moitié ou plus de sa population... Idem pour les allemands du Palatinat sous Louis XIV; pour le génocide des carthaginois perpétré par Scipion l'Africain; pour les corinthiens lors du sac de leur ville par les romains (la même année -moins 146-que Carthage...)?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 14:16

Citation :
Philippe Fabry a écrit:
Karl a écrit:

"ISLAMISME" EST UN CONCEPT ACTUEL INVENTE PAR DES OCCIDENTAUX POUR LA PREMIERE FOIS CONFRONTES SUR LEUR SOL OU DANS LEURS INTERETS INTERNATIONAUX A L'ISLAM
Ce que vous qualifiez d'islamisme dans des états mahométans par le passé, ce sont justes des périodes où ces états (seldjoucides, empire de Saladin, Almohades...) avaient le vent en poupe pour agresser leurs voisins chrétiens ou autres. Ce n'était pas de l"islamisme, seulement de l'islam en action.

Les Juifs ont fait pareil à l'époque du judaïsme mosaïque.
Ils ont évolué après s'être fait étriller par les Romains.

Les Américains sont en train de faire la même chose à l'Islam. Le rôle est toujours tenu par un peuple à l'Aigle.


PAR LES ASSYRIENS, LES PERSES LES GRECS ET (2 fois) PAR LES ROMAINS!

Il en faudra donc bcp pour l'islam.

J'aime votre remarque sur le pays à l'aigle; sans la révolution russe, nous en aurions eu deux (dont un avec deux têtes) What a Face
(là je vous charrie, cher Philippe)

Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 14:23

Arnaud Dumouch a écrit:
Karl a écrit:
Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher René, Le but de l'action en Libye était d'empêcher un génocide.

Le but n'est pas de mettre au pouvoir les islamistes.

Maintenant, si le peuple libyen veut faire un stage d'islamisme, personne ne pourra l'empêcher. D'ailleurs, rien ne
vaut l'expérience pour être vacciné.


N'importe quoi? Un génocide!!!
attention aux mots employés...

Quand on dit qu'on va massacrer une ville, femmes et enfants compris, qu'annonce-t-on selon vous ? Un massacre ?

La Bible utilise le mot "extermination" "anathème" (livre de l'Exode).

Vous confondez BHL et Kadhafi , c'est BHL qui a dit qu'il allait massacré une ville et non kadhafi . La Parole de BHL est comme celle de Bush. Avant que les troupes de Kadhafi arrivent , la ville aurait été vidé ou alors les insurgés auraient accepté de déposer les armées . De toute façon le problème n'est pas là , le problème ce sont les occidentaux qui ont berné l'ONU en nous faisant croire qu'ils allaient sécurisé uniquement Benghazi on sait comment ça s'est terminé .Comme je l'ai dit ce fut la dernière fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 14:32

Mais non. Vous avez raison. Le gentil et regretté Kadhafi voulait juste gonder un petit peu les révoltés. Il aurait seulement fait des procès puis une amnistie générale.

Tout est paix et amour dans ce monde, sauf évidemment en Israël et chez G. Bush. afro

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 14:33

Arnaud Dumouch a écrit:
Karl a écrit:


On n'y est pas en permanence; mais on y retombe fatalement, oui...

Jusqu'au jour où, tout pouvoir politique ayant été perdu, ces musulmans se calmeront. Il faudra de grandes épreuves de défaites et d'apostasies pour cela.

L'islamisme actuel est un réaction ,une forme de résistance au totalitarisme culturel et économique des US dans le monde ,d'une certaine façon il a pris le relais du communisme .s'il disparaît naîtra ,autre chose et d'ailleurs il s'est essoufflé aujourd'hui et moi je crois qu'un accord politique entre Israël et palestinien mettrait un point final à l'islamisme . Quant à l'islam et la politique ils sont intrinsèquement lié ,c'est impossible de les séparer sans défaire l'islam et tant mieux ainsi ,car le laïcisme extrémiste occidentale m’énerve.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 14:36

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais non. Vous avez raison. Le gentil et regretté Kadhafi voulait juste gonder un petit peu les révoltés. Il aurait seulement fait des procès puis une amnistie générale.

Tout est paix et amour dans ce monde, sauf évidemment en Israël et chez G. Bush. afro

Ils n'aurait pas fait plus de mort que ce que la guerre a fait après . Et de toute façon tu ne te base sur rien pour affirmer le contraire kadhafi n'a pas plus de sang sur ces mains que Bush.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 14:46

Karl a écrit:
Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Il voulait passer une ville au massacre et semer du sel sur ses ruines.

La prochaine fois que vous parlerez de "rodomontades d'un clown triste", mettez y vos enfants en vacances. Y aucun risque !


"clown tragique", ais-je dit!

Cher Arnaud, désolé mais à ce compte il n'y eut jamais que des génocides au cours de l'histoire: avez-vous jamais pourtant entendu parler du génocide des lorrains pendant la guerre de trente ans; pourtant ma province a perdu en quelques années la moitié ou plus de sa population... Idem pour les allemands du Palatinat sous Louis XIV; pour le génocide des carthaginois perpétré par Scipion l'Africain; pour les corinthiens lors du sac de leur ville par les romains (la même année -moins 146-que Carthage...)?

Le terme génocide est une notion juridique contemporaine née lors du procès de Nuremberg. L'utiliser pour des événements antérieurs aux convenions de La Haye du début du 20ème siècle est un anachronisme.

Même s'il est exact que de nombreux événements historiques pourraient être qualifiés de génocides ou de crimes contre l'humanité s'ils étaient perpétrés aujourd'hui.

P.S. pour Rome, pourqioi aller jusqu'à Carthage. Les exactions de Jules César en Gaule sont bien documentées.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 14:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais non. Vous avez raison. Le gentil et regretté Kadhafi voulait juste gonder un petit peu les révoltés. Il aurait seulement fait des procès puis une amnistie générale.

Tout est paix et amour dans ce monde, sauf évidemment en Israël et chez G. Bush. afro

Toutafé

Kadhafi n'a jamais rien dit de méchant à la TV. Et n'a jamais traité les insurgés de rats et de cafard. C'est juste de malencontreuses erreurs de traduction. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 14:59

fredsinam a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Karl a écrit:


On n'y est pas en permanence; mais on y retombe fatalement, oui...

Jusqu'au jour où, tout pouvoir politique ayant été perdu, ces musulmans se calmeront. Il faudra de grandes épreuves de défaites et d'apostasies pour cela.

L'islamisme actuel est un réaction ,une forme de résistance au totalitarisme culturel et économique des US dans le monde ,d'une certaine façon il a pris le relais du communisme .s'il disparaît naîtra ,autre chose et d'ailleurs il s'est essoufflé aujourd'hui et moi je crois qu'un accord politique entre Israël et palestinien mettrait un point final à l'islamisme . Quant à l'islam et la politique ils sont intrinsèquement lié ,c'est impossible de les séparer sans défaire l'islam et tant mieux ainsi ,car le laïcisme extrémiste occidentale m’énerve.

Il serait plus exact de dire qu'une certaine gauche qui coyait voir dans le temps en Staline et Mao les sauveurs de l'humanité s'imagine désormais que c'est l'islamisme qui a pris le relais pour défendre les "damnés de la terre". Rien n'est plus faux, mais comme ce fut le cas pour les deux autres compères il leur faudra des années pour se rendre compte de leur erreur. Après, ils refuseront de reconnaître leur erreur.

Dans le temps, le motif invoqué était "il ne faut pas désespérer Billancourt". Je suis curieux de savoir ce qu'ils invoqueront ce coup-ci. C'est la seule inconnue du processus. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 15:29

Fredsinam c'est pas la peine de continuer...quand des gens pensent que le bilan de l'affaire libyenne est positif et que cette guerre était purement humanitaire (même avec 6 mois de recul),c'est fichu.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 15:33

Karl a écrit:
Citation :
Philippe Fabry a écrit:
Karl a écrit:

"ISLAMISME" EST UN CONCEPT ACTUEL INVENTE PAR DES OCCIDENTAUX POUR LA PREMIERE FOIS CONFRONTES SUR LEUR SOL OU DANS LEURS INTERETS INTERNATIONAUX A L'ISLAM
Ce que vous qualifiez d'islamisme dans des états mahométans par le passé, ce sont justes des périodes où ces états (seldjoucides, empire de Saladin, Almohades...) avaient le vent en poupe pour agresser leurs voisins chrétiens ou autres. Ce n'était pas de l"islamisme, seulement de l'islam en action.

Les Juifs ont fait pareil à l'époque du judaïsme mosaïque.
Ils ont évolué après s'être fait étriller par les Romains.

Les Américains sont en train de faire la même chose à l'Islam. Le rôle est toujours tenu par un peuple à l'Aigle.


PAR LES ASSYRIENS, LES PERSES LES GRECS ET (2 fois) PAR LES ROMAINS!

Les arabo-musulman ont déjà eu les Turcs, re-les Turcs, et les Européens.

Ce qui est gênant c'est que les Turcs étaient musulmans...

Cela dit aujourd'hui ce ne sont pas tellement les turcs qui posent problème, islamiquement parlant.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 15:51

Lebob a écrit:
fredsinam a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Karl a écrit:


On n'y est pas en permanence; mais on y retombe fatalement, oui...

Jusqu'au jour où, tout pouvoir politique ayant été perdu, ces musulmans se calmeront. Il faudra de grandes épreuves de défaites et d'apostasies pour cela.

L'islamisme actuel est un réaction ,une forme de résistance au totalitarisme culturel et économique des US dans le monde ,d'une certaine façon il a pris le relais du communisme .s'il disparaît naîtra ,autre chose et d'ailleurs il s'est essoufflé aujourd'hui et moi je crois qu'un accord politique entre Israël et palestinien mettrait un point final à l'islamisme . Quant à l'islam et la politique ils sont intrinsèquement lié ,c'est impossible de les séparer sans défaire l'islam et tant mieux ainsi ,car le laïcisme extrémiste occidentale m’énerve.

Il serait plus exact de dire qu'une certaine gauche qui coyait voir dans le temps en Staline et Mao les sauveurs de l'humanité s'imagine désormais que c'est l'islamisme qui a pris le relais pour défendre les "damnés de la terre". Rien n'est plus faux, mais comme ce fut le cas pour les deux autres compères il leur faudra des années pour se rendre compte de leur erreur. Après, ils refuseront de reconnaître leur erreur.

Dans le temps, le motif invoqué était "il ne faut pas désespérer Billancourt". Je suis curieux de savoir ce qu'ils invoqueront ce coup-ci. C'est la seule inconnue du processus. Mr.Red

Ce n'est pas qu'ils s'imaginent . Il faut comprendre que le totalitarisme culturel et économique des US dans le monde exacerbe beaucoup de gens et moi je reste persuader que l'islamisme est une contre réaction à ce totalitarisme et qu'aussi longtemps que ce totalitarisme existera il y aura des formes de violence qui tenteront de le combattre .
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 15:54

fredsinam a écrit:
le totalitarisme culturel et économique des US

Carrément ?

Les mots ont un sens, Fred. On ne peut pas les utiliser n'importe comment.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 15:55

Alexis232 a écrit:
Fredsinam c'est pas la peine de continuer...quand des gens pensent que le bilan de l'affaire libyenne est positif et que cette guerre était purement humanitaire (même avec 6 mois de recul),c'est fichu.

ça ne m'étonne pas d'eux , même Bush et Blair (malheureusement Arnaud aussi )8 ans après essaient toujours de justifier la guerre en Irak .
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 15:59

Philippe Fabry a écrit:
fredsinam a écrit:
le totalitarisme culturel et économique des US

Carrément ?

Les mots ont un sens, Fred. On ne peut pas les utiliser n'importe comment.

C'est absolument un totalitarisme qui ne dit pas ce nom ,un totalitarisme socio-économique et culturel . Et comme dans tout totalitarisme on n'admet pas ceux qui ne s'alignent pas ,encore moins ceux qui résistent .
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 16:08

Citation :
fredsinam a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
fredsinam a écrit:
le totalitarisme culturel et économique des US

Carrément ?

Les mots ont un sens, Fred. On ne peut pas les utiliser n'importe comment.

C'est absolument un totalitarisme qui ne dit pas ce nom ,un totalitarisme socio-économique et culturel . Et comme dans tout totalitarisme on n'admet pas ceux qui ne s'alignent pas ,encore moins ceux qui résistent .

De Gaulle ne s'est pas aligné: il n'a pas été assassiné; Dieu sait pourtant s'il les a emm..dé, les ricains; La France n'a pas été mise à feu et à sang: elle était pourtant stratégiquement indispensable pendant la guerre froide, et les communistes y étaient influents... Si les américains le voulaient vraiment il y a lgtps qu'il en auraient fini avec Castro et Cuba; et personne ne vous oblige à boire Coca-cola, ni moi à lire Mary Higgins Clark, quand Bossuet me fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 17:23

Alexis232 a écrit:
Fredsinam c'est pas la peine de continuer...quand des gens pensent que le bilan de l'affaire libyenne est positif et que cette guerre était purement humanitaire (même avec 6 mois de recul),c'est fichu.

Le bilan de l'affaire Libyenne ne peut pas être jugé encore.

A court terme, il est TRES positif car des victimes innocentes ont été évitée et seuls des combattants armés ont péri, ce qui est cohérent.

A moyen terme, c'est problématique.

A long terme (dans 50 ans), l'histoire jugera.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 19:06

Arnaud Dumouch a écrit:
Fredsisam, c'est cela qui est marrant chez vous. Vous préférez une tyrannie barbare qui donne une apparence de paix à un moment d'anarchie qui laisse l'espoir qu'un peuple s'autodétermine.

vous êtes finalement une sorte d'idéaliste de l'autonomie des Nation. Vive les tyrannie du moment qu'elle viennent d'un tyran à domicile.

Mais dès qu'il y a intervention extérieure, y compris pour éviter un massacre, il vous vient des boutons.



Arnaud bonjour,

dans ces histoires où personne ne respect personne il est sûr qu'il n'y a pas d e bon choix seulement des moins mauvais !et encore.

maintenant bavant de mettre un pays a feu et a sang au nom de nos modéles vertueux de démocratie que l'on ne respcte mêm epas chez nous ,
il faut se demander si derrière tout cela on a pas visé le pétrole et affaiblir un pays, car du temps de Kadafi on vivait quand même relativement bien et le pays n'était pas en faillite, aujourd'hui il l'est , l'irak aussi !
donc si tu dis que les habitants du pays peuvent choisir librement d'aller faire des stages islamiste, ils pouvaient tout aussi bien choisir de renverser Kadafi eux même !

là ils n'ont plus le choix, la ruine la division et les islamistes et notre grand secourt pour leurs voler le pétrole etn payer quelques nababs sur place pour entretenir des guerres et renverser des chefs qui auraient remis la France en place et fait payer le pétrole son vrai prix (il faut revoir ce que Flosch Prigeant a expliquer qu'il faisait en finançant l'arment des uns et de sautres alors qu'il était président de Elf et cela sur ordre des hommes politiques !) donc arrêtons de nous tresser des couronnes de vertus elles sont faites du sang des innocents !

je déplore ce qui se passe et Syrie , mais ils sont chez eux et si l'un ou l'autre gagne il relèvera son pays d’ailleurs , c'est drôle notre vertus prête a tuer des milliers d'hommes en Afghanistan et Irak ne l'ai plus dés que a Russie et la Chine disent non ! tiens les amis des beaux jours c’est quelque chose ! le temps que l'on ne risque rien et qu'il y a du pétrole nous sommes des monuments de vertus et puis que quelqu'un vienne nous mettre a l'épreuve on disparait des écrans !
donc on voit que les prétendus vertus ne sont que de l’hypocrisie et des intérêts calculés !

"Syriens mourraient tranquilles le refus de la Russie nous donne bonne conscience et en plus vous n'avez même pas de pétrole !
on chialera donc dans de grands discourt sur votre sort ! Mourrez proprement on vous prépare un enterrement de 1ere classe comme seul les menteurs savent les organiser !" batman

je ne suis pas pour la guerre , mais je vois que nos baratineurs de service se discrédites vraiment dés le 1er coup de vent ! geek
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Jeu 01 Mar 2012, 19:09

Je ne sais qu'une chose : un criminel tyran et terroriste menaçait son peuple des pires vengeances.

Il a récolté ce qu'il avait semé.

Il a payé pour deux Boeing abattus dans les années 1990 et pour des tas d'autres crimes.

La décision prise il y a un an était magnifique. Je suis fier de la france, de N. Sarkozy.

Maintenant, ce peuple est face à son destin.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Ven 02 Mar 2012, 00:31

Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne sais qu'une chose : un criminel tyran et terroriste menaçait son peuple des pires vengeances.

Il a récolté ce qu'il avait semé.

Il a payé pour deux Boeing abattus dans les années 1990 et pour des tas d'autres crimes.

La décision prise il y a un an était magnifique. Je suis fier de la france, de N. Sarkozy.

Maintenant, ce peuple est face à son destin.

Ouai ben là on est pas tout a fait d'accord , car depuis on pompe le pétrole de la même façon que l'avait dit de manière dégouté Mr Flosch Prigeant ex PDG de Elf !
ce peuple n'est pas face a son histoire il est plus que jamais sous domination des multinationales qui vont le piller par roitelets a leurs bottes !!
Kadafi n'était pas un saint on est d'accord, mais je me demande alors si ta méthode envers lui doit être appliquée qui va donc venir nous régler notre compte a nous qui avons mis le monde en coupe réglé pour remplir nos poches et tirer les marrons du feu sur le dos de biens des peuples !!?
qui a vendu des armes a la terre entière et tiré en sous main les ficelles de politique criminelles ? alors si Kadafi a eu ce qu'il méritait, ayons peur de ce qui vient !
car empoyera pour nous la mesure employée pour les autres et là ça craint grandement ! Confused
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Ven 02 Mar 2012, 00:33

Théodéric, Vous aurez un monde de pureté absolue où l'ivraie est séparée complètement du bon grain dans moins de 50 ans ! Mr. Green cheers

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Ven 02 Mar 2012, 00:45

Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne sais qu'une chose : un criminel tyran et terroriste menaçait son peuple des pires vengeances.

Il a récolté ce qu'il avait semé.

Il a payé pour deux Boeing abattus dans les années 1990 et pour des tas d'autres crimes.

La décision prise il y a un an était magnifique. Je suis fier de la france, de N. Sarkozy.

Maintenant, ce peuple est face à son destin.

Si face à quelqu'un ou à quelque chose que vous jugez comme le mal , vous préconisez la suppression de celle-ci quelque soit les conséquences que cette suppression peut engendre alors ne vous étonnez pas que les intégristes vous reprochez que face au péché d'adultère des divorcés remariés ,vous leurs proposez autre chose que la séparation pure et simple . La suppression de Kadhafi par les occidentaux comme ils l'ont fait fut une grave erreurs et les conséquences ça sera l’éclatement de la Libye quant aux chrétiens de Libye je vous laisse imaginer ce que sera leur sort .

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait    Ven 02 Mar 2012, 01:56

Ou pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
La Libye : Quand Philippe Fabry se trompait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jugez vous-mêmes du comportement de Philippe Fabry
» Le passage de Philippe Fabry sur europe 1
» Etes-vous pour le retour de la triple couronne papale ?
» Objection à la thèse de l'apparition du Christ à l'heure de la mort
» Un sénateur UMP veut faire entrer la charia dans le Code Civil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: