DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Actualité chrétienne dans le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 27 Fév 2012, 12:34

Ici, on mettra tous les articles en rapport avec l'actualité concernant l'Église ou ceux qui sont persécutés pour leur foi.

Je suis abonné à "Riposte-Catholique". C'est une newsletter très intéressante, présentant les faits divers sur les chrétiens dans le monde, et Catholique pur jus. Les informations y sont assez courtes pour qu'on puisse y laisser quelques minutes par jour pour connaitre l'actualité chrétienne.

Si vous connaissez d'autres journaux/sites/newsletters, merci de les partager. Et n'hésitez pas non plus à partager l'actualité sur notre famille chrétienne dans le monde.


Dernière édition par Raphaël le Lun 14 Mai 2012, 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 27 Fév 2012, 12:39

[quote= "40 Days for Life : 65 enfants à naître déjà sauvés…

"]Au cinquième jour des 40 Days for Life, 25 févier, la coordination de cette campagne de Carême signalait ce magnifique résultat : déjà 65 enfants à naître sauvés de l’avortement !

Qui pourrait douter de l’efficacité de la prière ? Le petit groupe de “prière de l’arrière” que nous avons constitué autour d’Americatho,
est déjà fort d’une centaine de personnes. Qu’attendez-vous pour le
rejoindre ? Nous ne serons jamais assez nombreux à prier pour que cesse
le massacre des innocents. Signalez-moi ici que vous avez, vous aussi, l’intention de prier dix Je vous salue Marie, chaque jour et pendant la durée de la campagne, aux intentions des 40 Days for Life !

Quelques photos…

Les deux premières ont été prises à Plattsburgh (État de New York) :
prier pour la vie est l’affaire de toutes les générations ! La troisième
(elle est double !) à Calgary dans l’Alberta (Canada) : « Vous êtes
aimé » dit le panneau tenu par le garçonnet, « Toute vie fragile est un
don » celui de la fillette…










http://www.riposte-catholique.fr/americatho/40-days-for-life/40-days-for-life-65-enfants-a-naitre-deja-sauves?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29[/quote]

[quote="Le CCFD finance une association féministe

"]C’est sur le site internet du CCFD-Terre Solidaire. Puntos de Encuentro est présentée ainsi :

« organisation d’éducation pour l’équité
des genres, elle développe notamment, avec des moyens audiovisuels
modernes, des programmes sur la santé et l’émancipation citoyenne »

L’équité des genres, ce n’est pas l’égalité de l’homme et de la femme…

Puntos de Encuentro promeut et défend entre autres (au-delà d’une action légitime contre les violences conjugales, le viol, etc.) :


  • le droit des femmes à disposer de leur corps
  • le droit des femmes à prendre les décisions affectant leurs vies

Derrière ce militantisme pro avortement à peine voilé, on trouve dans la dernière revue Bolentina éditée par l’association :

« Pero para gozar de la libertad de
elegir es preciso tener opciones. El derecho a decidir significa tener
una de las más importantes libertades: la sexual. Por ejemplo, tener
derechos a la maternidad libre y voluntaria y a interrumpir un
embarazo. »

Ce qui signifie :

« Pour profiter de la liberté de choix,
il doit y avoir des options. Le droit de choisir, c’est disposer de
l’une des libertés les plus importants: le sexe. Par exemple, concernant
la maternité, avoir le droit de la cessation libre et volontaire de la
grossesse »

Outre l’avortement, cette
association fais la promotion de l’idéologie du genre, avec notamment la
lutte contre les discriminations faites aux transsexuels, elle
distribue des préservatifs aux jeunes…
Cette association elle sévit également au Honduras, Salvador, Guatemala, Costa Rica et Panama.

Et c’est cela que le CCFD nous propose de financer avec ses quêtes de Carême.


http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/relativisme/le-ccfd-finance-une-association-feministe?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29
[/quote]

[quote="Nigéria : trois morts dans un attentat à la voiture piégée contre une église chrétienne

"]Aujourd’hui même, un inconnu à bord d’une voiture noire a forcé les
portes de l’Église du Christ du Nigéria (COCIN) à Jos (centre du
Nigéria) alors que le culte matinal venait de commencer depuis une demie
heure, puis a fait explosé une bombe contenue dans ce véhicule.
L’explosion a fait trois morts et une dizaine [...]

http://www.riposte-catholique.fr/obs-de-la-christianophobie/nigeria-trois-morts-dans-un-attentat-a-la-voiture-piegee-contre-une-eglise-chretienne?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 27 Fév 2012, 16:36

"Avortement post-natal" : L'idée fait son chemin a écrit:






Francesca Minerva
Voilà qui a au moins le mérite de la clarté et de la cohérence. Deux
chercheurs en bioéthique, Francesca Minerva de l’Université de Melbourne
et Alberto Giubilini, de l’Université de Milan, viennent de co-signer
un article dans le Journal of Medical Ethics où
ils plaident pour le droit de supprimer des nouveau-nés de la même
manière que l’on peut supprimer des enfants avant leur naissance.










Alberto Giubilini


On pourrait croire qu’ils argumentent par l’absurde. Pour frapper les
imaginations. Bien des gens qui acceptent sans difficulté (et surtout
sans réfléchir) l’idée de l’avortement légal, rejetteraient avec horreur
celle de l’infanticide. Et en ce sens, la logique de cette
revendication est imparable. Mais non : Minerva et Giubilini sont on ne
peut plus sérieux : ils estiment que la mise à mort d’un enfant non
désiré devrait être possible jusqu’après la naissance…



Voici ce que résume l’« abstract » de leur article, publié en ligne avant-hier :

« L’avortement est largement accepté, même pour des raisons
qui n’ont rien à voir avec la santé du fœtus. En montrant que (1) à la
fois les fœtus et les nouveau-nés n’ont pas le même statut moral que des
personnes véritables, (2) le fait qu’ils sont tous deux des personnes
potentielles est moralement sans importance et (3) que l’adoption n’est
pas toujours dans l’intérêt de gens véritables, les auteurs soutiennent
que ce que nous appelons l’« avortement post-natal » (la mise à mort
d’un nouveau-né) doit pouvoir être permis dans tous les cas où
l’avortement l’est, y compris le cas où le nouveau-né n’est pas
handicapé. »


Michael Cook, de BioEdge,
attire l’attention sur cette nouvelle prise de position utilitariste
qui affirme la priorité des intérêts des personnes entourant le
nouveau-né ou le fœtus par rapport aux intérêts de ces derniers : ainsi
les auteurs évoquent le cas de nouveau-nés qui peuvent avoir l’espoir de
vivre une vie « au moins acceptable, mais où le bien-être de la famille
qui les entoure est menacé ». Il n’est même pas question d’euthanasie,
souligne Michael Cook ; l’euthanasie est censée servir l’intérêt de
celui qui en « bénéficie », l’« avortement post-natal » sert celui de
l’entourage.



Et de citer ce passage de l’article de Minerva et Giubilini :

« Si des critères comme les coûts (sociaux,
psychologiques, économiques) à supporter par les parents potentiels sont
d’assez bonnes raisons pour recourir à l’avortement, même lorsque le
fœtus est en bonne santé, si le statut moral du nouveau-né est le même
que celui du nourrisson et si aucun des deux n’a de valeur morale du
fait d’être une personne potentielle, alors les mêmes raisons qui
justifient l’avortement doivent aussi justifier la mise à mort de la
personne potentielle lorsqu’elle est au stade de nouveau-né. »

Les auteurs ne donnent pas de délai précis où ce « droit » devrait
pouvoir s’exercer : ils laissent sa détermination aux neurologues et aux
psychologues, tout en signalant qu’il faut au moins quelques semaines
au nouveau-né pour acquérir la conscience de soi qui selon eux en font
une personne à part entière qu’on ne pourrait plus éliminer.

Voilà deux universitaires, payés par leurs universités respectives et
des instituts de bioéthique, qui peuvent faire ces demandes que l’on
aurait pu croire marginales (comme celles de Peter Singer, le
bioéthicien australien souvent cité sur ce blog), qui sont publiés par
des journaux très sérieux, et que personne n’ose taxer d’extrémisme ou
de nazisme…

Alberto Giubili n’est pas un inconnu en France : le jeudi 17 mars
2011, il était invité à participer à un colloque « Ethique famille »
organisé à la mairie du XVIe arrondissement de Paris sous l’égide du
CNRS, de l’université Paris-Descartes, de l’Union nationale des
Associations familiales, avec Axel Kahn et la présence annoncée de
Jean-Paul Huchon, président de la Région Ile-de-France (je n’ai pas pu
vérifier si ce dernier a participé).

• Voulez-vous être tenu au courant des informations
originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la
lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner


© leblogdejeannesmits


Réseau Riposte catholique

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 27 Fév 2012, 17:25

Spoiler:
 

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 27 Fév 2012, 17:35

Je crois que c'est surtout pour que les gens se posent des questions. Tant qu'ils n'auront pas le fait sous les yeux, ils ne comprendront pas.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 27 Fév 2012, 17:59

Simon1976 a écrit:
Spoiler:
 

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked


L'horreur. La logique de la jouissance individualiste jusqu'à l'absurde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 27 Fév 2012, 18:46

C'est le dragon qui veut dévorer l'enfant dès qu'il sort du sein de sa mère (Ap 12, 4) :twisted:
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Jeu 01 Mar 2012, 22:04

r. a écrit:
Le Custode exhorte Shimon Pérès à mettre fin aux insultes antichrétiennes






Réagissant
aux profanations de lieux chrétiens qui ont eu lieu ces dernières
semaines à Jérusalem, le Père Pizzaballa, Custode de Terre Sainte, s’est
adressé hier au Président israélien M. Shimon Peres. Dans sa lettre
dont les extraits ont été publiés par le journal Haaretz
du 27 février, le Custode demande expressément au Président d’agir pour
faire cesser au plus vite ces insultes anti-chrétiennes.


«
Ces actions, qui, autant que je sache n'ont pas conduit à des
arrestations, sont un exemple douloureux parmi une série d'actions
similaires menées récemment sans aucune peine ni entrave. Comme vous le
savez, je n’ai pas l’habitude d'écrire des lettres comme celle-ci. Les
différentes communautés chrétiennes vivent tranquillement et
paisiblement en Israël dans le respect, l'estime et de bonnes relations
avec les juifs et les musulmans... Malheureusement, au cours des
dernières années, nous avons appris à ignorer les provocations tout en
continuant notre vie quotidienne. Pourtant, il semble que cette fois-ci
certaines limites ont été dépassées et nous ne pouvons pas rester
silencieux. Ces slogans choquants inscrits sur des sites de prière
chrétiens, surtout à Jérusalem, blessent les sentiments de tous les
chrétiens en Israël, indépendamment de leur credo, ainsi que des
centaines de milliers de pèlerins qui visitent Jérusalem et la Terre
Sainte, et des millions encore à travers le monde... Je vous serais
reconnaissant si vous utilisiez tout votre pouvoir et influence auprès
des autorités afin que ce type d’action dangereuse soit éradiqué et que
ces actions cessent, avant qu'elles ne deviennent une habitude à
l’encontre des chrétiens en Israël. »

http://www.lpj.org/index.php?option=com_content&view=article&id=1876%3Ala-custodie-exhorte-peres-a-mettre-fin-aux-insultes-antichretiennes&catid=68%3Anouvelles&Itemid=126〈=fr
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Jeu 01 Mar 2012, 22:08

Vietnam : jeune prêtre agressé à l'issue d'obsèques non autorisées

Les autorités n'assurent pas la sécurité


ROME, jeudi 1ermars 2012 (ZENIT.org) – Au Vietnam, un jeune prêtre catholique de Kontum a été agressé par des voyous après avoir célébré une cérémonie religieuse contre l’avis des autorités locales, rapporte ce 1er mars « Eglises d’Asie » (EDA), l’agence des Missions étrangères de Paris (MEP).

Une grave agression a été commise par trois voyous contre un jeune prêtre du diocèse de Kontum. Cette attaque, apparemment immotivée, inquiète aujourd’hui la communauté catholique de la région. Les catholiques s’étonnent de voir les autorités locales dans l’incapacité de découvrir les coupables et d’assurer la sécurité des personnes. Deux jours après l’événement, l’évêque du diocèse, Mgr Michel Hoang Duc Oanh, a tenu à venir lui-même rendre visite au jeune prêtre blessé. Tout récemment, le 29 février, il s’est encore rendu sur les lieux pour mieux apprécier la situation (1).

Le 23 février dernier, le P. Luis G. Nguyên Quang Hoa, vicaire de la paroisse de Kon Hring, dans le diocèse de Kontum (Hauts Plateaux du Centre Vietnam), revenait en moto dans sa paroisse après avoir célébré les obsèques d’une personne récemment décédée dans le village montagnard de Kon Hnong. Il traversait une plantation d’hévéas lorsque trois individus se sont précipités sur lui et, avec des barres de fer, l’ont frappé férocement sur le dos, sur les bras et sur la tête, qui, heureusement, était protégée par un casque de motard. Sévèrement touché, le prêtre s’est enfui dans la forêt, poursuivi par ses agresseurs. Revenu sur les lieux de l’agression, il a retrouvé sa moto quelque peu endommagée ainsi que sa montre jetée dans une flaque d’eau.

Selon la population locale, les trois voyous impliqués dans cette attaque étaient des jeunes gens âgés d’une vingtaine d’années. Ils venaient de sortir de prison et étaient encore placés sous la surveillance et l’administration des autorités locales. Avant les faits, ils avaient acheté deux barres de fer dans une fabrique de portes métalliques, sans indiquer le motif de leur achat.

On sait par ailleurs que, pour la région qui entoure Kon Hring, une seule messe est officiellement autorisée le dimanche. A moins d’avoir reçu une permission spéciale, aucun village ne peut célébrer de cérémonie religieuse, y compris les obsèques pour les défunts, ce qui est contraire à la réglementation gouvernementale en vigueur dans ce domaine. Les prêtres du lieu ont, à maintes reprises, négocié sans succès avec les autorités locales pour qu’elles reviennent sur leur décision et ont, ensuite, souvent passé outre l’interdiction. Lorsqu’il a été agressé, c’était la cinquième fois que le P. Nguyên Quang Hoa célébrait des obsèques dans le village de Kon. Apparemment, soupçonnent certains, les autorités ont pensé que c’était une fois de trop…

Un article consacré à cette affaire, mis en ligne sur le site du diocèse de Kontum, s’achève par cette conclusion : « L’archevêché de Kontum ainsi que l’ensemble des fidèles du diocèse sont en communion avec le P. Hoa et prient pour son prompt rétablissement. En même temps, ils souhaitent que ces régions éloignées jouissent de la liberté religieuse » (2).

(1) http://giaophankontum.com/Tin-Tuc-260_Duc-Cha-Micae-Hoang-Duc-Oanh-den-tham-dia-diem-Cha-Luy-G-Nguyen-Quang-Hoa-dang-le-truoc-khi-bi-hanh-hungbr-br-.aspx

(2) Vietcatholic News, 25 février 2012.

© Les dépêches d'Eglises d'Asie peuvent être reproduites, intégralement comme partiellement, à la seule condition de citer la source.

http://www.zenit.org/article-30291?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Ven 02 Mar 2012, 17:22

Angleterre : découverte d'un nouvel évangile apocryphe


Dans la collection des papyrus provenant dOxirinque


ROME, vendredi 2 mars 2012 (ZENIT.org) – Un nouvel évangile apocryphe a été découvert en Angleterre par le doyen de la faculté de théologie à l’université espagnole de Navarre, à Pamplune, Juan Chapa, qui enseigne aussi le Nouveau Testament. Son contenu et sa forme rappellent les quatre évangiles: Matthieu, Marc, Luc et Jean.

Le fragment appartient à la fameuse collection de papyrus provenant d’Oxirinque (l'antique Oxyrhynchos, en Moyenne Egypte), conservée et publiée par l’université d’Oxford, sous le patronage de l’ « Egypt Exploration Society » de Londres et la « British Academy ».

Aprocryphe est à entendre comme « non intégré par l’Eglise dans la liste officielle de ses Saintes Ecritures » : pour les chrétiens le « canon » des Ecritures considérées comme « inspirées » est en effet clos à la mort du dernier apôtre, Jean l’Evangéliste, à Éphèse, en l'an 101, à l'âge de 98 ans.

Le document qui vient d’être découvert mesure 7 cm sur 7 cm. Les 22 lignes qui lui restent recouvrent les deux côtés. Sur le recto, on trouve des paroles que Jésus a adressées à ses disciples et qui, a expliqué le prof. Chapa, sont « un appel radical à le suivre, et une allusion à Jérusalem et au Royaume de Dieu ».

Le verso raconte une partie d’un « exorcisme » pratiqué par Jésus, toujours selon le chercheur espagnol, mais qui ne correspond pas exactement à ce qui est dit dans les quatre Evangiles. Plus que d’un exorcisme, il pourrait s’agir, selon lui, d’une synthèse de ceux, bien connus, qui sont rapportés dans les autres Evangiles apocryphes – non reconnu dans le canon chrétien comme étant « inspirés » -, ce qui souligne « l’importance que cette activité avait chez les premiers chrétiens ».

Selon le papyrologue, qui collabore depuis des années au projet d’édition des papyrus de la collection anglaise, on ignore encore l’importance de cette découverte.

Il garantit néanmoins que celle-ci « donnera un nouvel éclairage sur le christianisme des deux premiers siècles », d’en savoir plus sur ce que « les premiers chrétiens d’Egypte lisaient et ce à quoi ils pensaient, ainsi que sur la formation des Evangiles ».

« Il se distingue par son âge, explique le professeur, dans la mesure où il a été écrit en l’an 200, une époque à laquelle ne remonte que très peu de manuscrits parmi tous ceux qui sont conservés, et où l’on trouve encore moins de témoins d’évangiles apocryphes ».

« Nous ne possédons guère plus d’une dizaine de manuscrits » des quatre Evangiles canoniques datant de cette époque, a relevé le professeur espagnol, et « quatre manuscrits des Evangiles apocryphes : l’Evangile de Thomas, l’ « Egerton Gospel » - connu comme Papyrus Egerton 2, unique témoignage d’un évangile connu - et d’autres que des experts attribuent à l’Evangile de Pierre.

Les quatre Evangiles inclus dans le Nouveau Testament sont ceux que l’Eglise a transmis comme témoignage authentique de l’époque des apôtres, et le reste des livres du même genre, qui n’ajoutaient rien de nouveau au récit des Evangiles canoniques ou qui répandaient une certaine doctrine particulière, n’ont pas été considéré comme « inspirés ».

Ils semblent refléter les efforts de chrétiens bien intentionnés pour combler, par des détails tirant sur le merveilleux les silences des Evangiles canoniques... sur l’enfance de Jésus par exemple. Ils ont été écrits sur 400 ans environ, du 2e à la fin du 6e siècle.

Or, il existe des « listes » de livres canoniques dès la fin du 2e siècle, comme celle d’Irénée de Lyon, qui, vers 175, reconnaît l’usage de 4 Evangiles, des Actes, des Epîtres de Paul, de Pierre, de Jean et l’Apocalypse.

http://www.zenit.org/article-30296?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 05 Mar 2012, 13:41

N'ayez pas honte d'être chrétiens

Exhortation de Benoît XVI aux jeunes


ROME, dimanche 4 mars 2012 (ZENIT.org) – « N’ayez pas honte d’être chrétiens et de vivre le Carême dans vos lieux de vie », déclare Benoît XVI aux jeunes francophones, en leur expliquant le sens du temps du Carême.

Après l’angélus de ce dimanche 4 mars, deuxième dimanche de carême, qu’il présidait depuis la fenêtre de son bureau, au-dessus de la place Saint-Pierre, le pape a commenté le mystère de la Transfiguration du Christ, rapportée par l’Evangile du jour.

« Offrez chaque jour au Seigneur un temps de prière ; montrez-vous bons et charitables avec qui est dans le besoin », a-t-il demandé en particulier aux jeunes français de Dambach-la-Ville et d’Epfig et aux lycéens de Saint-Vincent de Paul à Loos-les-Lille, présents sur la place.

Le pape suggère : « Privez-vous, non de nourriture terrestre nécessaire à votre âge mais, de ce qui vous éloigne de Dieu et du prochain », car il existe « d’innombrables manières de jeûner qui sont adaptées à tout âge ».

Avant de leur souhaiter une « belle montée vers Pâques », Benoît XVI leur demande de prendre exemple « sur Marie », en accueillant en eux « la vie de Dieu » et en « enracinant leur vie en Lui ».

Isabelle Cousturié

http://www.zenit.org/article-30306?l=french
Revenir en haut Aller en bas
BoANo1



Masculin Messages : 596
Inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 05 Mar 2012, 18:09

Citation :

N'ayez pas honte d'être chrétiens

J'ai vraiment l'impression que quelque fois il s'adresse directement a moi

Il ne faut pas que j'ai honte d’être chrétien il a raison

Je vais tout faire pour être fier d'être chrétien
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/groups/BoAfans/
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 05 Mar 2012, 19:07

"Heureux, si vous êtes outragés pour le nom du Christ, car l'Esprit de gloire, l'Esprit de Dieu repose sur vous. Que nul de vous n'ait à souffrir comme meurtrier, ou voleur, ou malfaiteur, ou comme délateur, mais si c'est comme chrétien, qu'il n'ait pas honte, qu'il glorifie Dieu de porter ce nom." (1 Pierre 4, 14-16)

cheers
Revenir en haut Aller en bas
BoANo1



Masculin Messages : 596
Inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 05 Mar 2012, 19:09

Simon1976 a écrit:
"Heureux, si vous êtes outragés pour le nom du Christ, car l'Esprit de gloire, l'Esprit de Dieu repose sur vous. Que nul de vous n'ait à souffrir comme meurtrier, ou voleur, ou malfaiteur, ou comme délateur, mais si c'est comme chrétien, qu'il n'ait pas honte, qu'il glorifie Dieu de porter ce nom." (1 Pierre 4, 14-16)

cheers

ça fait longtemps que je n'ai pas Lu Pierre I love you cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/groups/BoAfans/
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 05 Mar 2012, 19:30

Ostension de la Sainte Tunique de Trèves

Le card. Ouellet envoyé de Benoît XVI


ROME, lundi mars 2012 (ZENIT.org) – A l’occasion de l’ouverture du pèlerinage pour l’ostension de la Sainte Tunique conservée en Allemagne, à Trèves, le pape Benoît XVI a choisi le cardinal Marc Ouellet comme son envoyé spécial.

Le cardinal canadien, P.S.S., est le préfet de la Congrégation pour les évêques : c’est dire l’importance que le pape attache à cet événement.

Le cardinal Ouellet présidera au nom du pape, en la cathédrale de Trèves, le 13 avril prochain, la cérémonie d’ouverture du pèlerinage (13 avril-13 mai 2012), à l’occasion du 5e centenaire de la première ostension publique.

L’évêque de Trèves, Mgr Stephan Ackermann s’est « réjoui », ce 5 mars, de cet « honneur » de voir le pèlerinage ouvert par le cardinal Ouellet comme envoyé de Benoît XVI.

Le pèlerinage sera officiellement ouvert le vendredi 13 avril à 14 h 30, en la cathédrale de la ville. Le diocèse attend des centaines de milliers de visiteurs et pèlerins.

La dernière ostension remonte à 1996, et l’évêque de Trèves raconte qu’il a lui-même vécu cette ostension et qu'il en est resté très impressionné. Il estime ce temps de pèlerinage « très important » pour son diocèse, mais pas seulement : c'est l'occasion pour l’Eglise de manifester sa finalité de "conduire l’humanité au Christ", de la "mettre en contact" avec Lui.

Mgr Ackermann estime que le pèlerinage constitue une « chance » aussi pour toute « l’Eglise allemande » : déjà des groupes de pèlerins de tout le pays se sont inscrits, mais également des pays européens voisins et du monde entier. Il en attend une « émulation spirituelle ».

L'évêque invite ses diocésains à profiter du carême, non seulement pour se préparer à Pâques, mais aussi à ce pèlerinage dont le thème est : « Et réunit ce qui est séparé » (« und führe zusammen, was getrennt ist »).

La Sainte Tunique du Christ – appelée « Heilige Rock » -, est la relique la plus significative de la cathédrale de Trèves. Sa présence remonte à sainte Hélène (247/250 - 329/330), mère de l’empereur Constantin, qui l’aurait rapportée de Terre Sainte. Le premier pèlerinage officiel remonte à il y a 500 ans : c’était en 1512.

Anita Bourdin

http://www.zenit.org/article-30310?l=french

Très heureux que ce soit le cardinal Ouellet qui représente le Saint-Père. Very Happy Ce dernier lui fait beaucoup confiance ! Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 05 Mar 2012, 23:51

Sr Marie Émilienne, « Juste parmi les Nations »

Elle a agi « avec la bénédiction de l'Église »


ROME, lundi 5 mars 2012 (ZENIT.org) – Soeur Marie Émilienne (au siècle, Marie-Rose Hermantier ) a été reconnue « Juste parmi les Nations », lors d’une cérémonie officielle à Jérusalem, au mémorial de la Shoah de Yad Vashem, rapporte le site « Terra Santa » qui a aussi recueilli les propos du P. David Neuhaus, sj, vicaire patriarcal pour les catholiques de langue hébraïque.

Avec les années qui nous séparent désormais de la Seconde Guerre Mondiale, il est de plus en plus rare de voir réunies durant cette toujours émouvante cérémonie, la personne sauvée et la personne qui a permis le sauvetage. Ce fut pourtant le cas à Yad Vashem mardi dernier. Sr Émilienne est arrivée au bras de Gaby. Et elles sont restées côte à côte durant la célébration dans la pénombre de la Chambre de la mémoire où Sr Marie Émilienne a ravivé la flamme du souvenir.

Gaby avait deux ans et demi, Sr Marie-Émilienne 21 quand leurs destins se sont croisés. Les parents de Gaby, David et Héla-Zissa Hochman, émigrés de Pologne en France en 1923 fuyaient devant l’avancée Allemande. En septembre 1943, ils confièrent leurs deux filles à l’Œuvre de secours aux enfants (OSE), une association juive d’entraide qui les cacha dans ce couvent servant aussi de refuge à la Résistance. Hélas, la maman, fut arrêtée par la Gestapo en voulant aller rendre visite à ses filles. Déportée à Auschwitz, elle y fut assassinée le 2 novembre 1943.

En décembre 1944, David récupéra ses filles. Il ne leur parla plus jamais des années de la guerre. Ce n’est qu’en 1990, que Gabrielle, la dernière, voulut savoir et entreprit des recherches. En 1994, elle découvrit avoir été accueillie dans le couvent des sœurs de La Providence de Mende en Lozère (France). Ses recherches lui firent identifier le père Joseph Caupert, aumônier de la communauté et la supérieure, Mère Marie-Rose Brugeron, pour ses sauveurs et ils le furent effectivement, l’un et l’autre ont d’ailleurs également été reconnus Justes parmi les Nations.

Sr Marie-Émilienne, elle, resta dans l’ombre et le secret malgré les démarches de Gaby jusqu’en 1997. À cette date en effet, Gaby avait organisé la pose d’une plaque commémorative de l’acte de courage des religieuses pendant les années de guerre. C’est en poursuivant sa quête pour retracer ces années-là au couvent, qu’elle poussa Sr Marie-Émilienne dans ses retranchements et lui fit briser le silence qui entourait le pacte qu’elle avait fait en 1943 avec le père Caupert. Sr Marie-Émilienne, qui - contrairement aux autres sœurs - savait l’origine juive des enfants, devait à chaque fois qu’il y avait danger les cacher. «Nous les avons protégées mais aussi nous les avons aimées », a-t-elle déclaré dans son discours de remerciement à la synagogue de Yad Vashem.

Tandis que la cérémonie d’honneur pour Mère Marie-Rose Brugeron se tiendra en France, aux côtés de Sr Marie Émilienne, le père André Almeras, reçut pour son oncle décédé en 1951, le père Caupert, à titre posthume, la reconnaissance de Juste Parmi les Nations. Quelques membres de la famille de Sr Marie- Émilienne ont fait le déplacement avec elle pour l’occasion.

Par ailleurs des membres de la communauté catholique en Israël étaient également présents à Yad Vashem. Pour le père David Neuhaus, Vicaire patriarcal pour les Catholiques hébréophones, « cette présence ecclésiale est importante. Elle montre aux juifs israéliens que de tout temps des chrétiens ont été proches des juifs, les ont aimés, ont pu risquer leur vie pour eux et que cette relation n’a pas été seulement le fait d’individus animés de spiritualité et d’élans individuels mais également une démarche d’Église, un témoignage d’Église, fait avec la bénédiction de l’Église quand bien même cela est difficile encore aujourd’hui pour certains juifs de se le figurer. »

Sr Marie-Émilienne du reste le signala elle-même dans son message à la synagogue estimant que l’Église catholique l’a soutenue dans sa démarche, et l’a aidée à transmettre son amour et ses valeurs en ces temps difficiles.

« Il est important pour nous d’être présents à une telle cérémonie, poursuivit le père David Neuhaus, car un des défis dans le dialogue entre juifs et chrétiens aujourd’hui, est de trouver ces moments où ils peuvent écrire l’histoire ensemble. »

Aujourd’hui, Gaby et Sr Marie-Émilienne continuent d’écrire une histoire ensemble. Depuis que Gaby l’a délivrée de son secret, c’est la troisième fois que Sr Marie Émilienne séjourne en Israël avec Gaby devenue Israélienne, ses enfants et ses petits-enfants ainsi que ceux d’Annie sa sœur décédée en 1962.

Les personnes qui reçoivent le titre de « Juste parmi les Nations » obtiennent une médaille, un diplôme officiel et leur nom est gravé sur un mur dans la forêt de Jérusalem, aux abords de Yad Vashem.

Selon Irena Steinfeldt, en charge de la Commission des Justes, depuis 1963 et la création de la commission, plus de 24 000 « Justes » de 44 pays différents ont été distingués, dont 3 510 Français.

© Terra Santa

http://www.zenit.org/article-30314?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Jeu 08 Mar 2012, 00:06

ONU : le Saint-Siège plaide pour la liberté religieuse

Les religions, non pas une menace, mais une ressource


ROME, mercredi 7 mars 2012 (ZENIT.org) – La liberté religieuse, constitue un « droit fondamental et inaliénable » déclare le porte-parole du Saint-Siège à l’ONU à Genève, car les religions ne sont pas une « menace », mais une « ressource ».

Mgr Silvano Maria Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’ONU, est en effet intervenu, le 1ermars 2012, au cours de la 19esession ordinaire du Conseil des droits de l’homme sur la liberté religieuse, qui se déroule en ce moment à Genève – du 27 février au 23 mars.

Le représentant du Saint-Siège fait observer que le « droit fondamental et inaliénable de toute personne à la liberté de pensée, conscience et religion ou croyance » est « méprisé dans plusieurs endroits du monde », où « un fossé » se creuse entre des principes internationaux « largement acceptés », et leur « application quotidienne sur le terrain ». Des recherches fiables, précise l’archevêque, révèlent des violations « flagrantes, actuelles et répétées » de la liberté de religion. Mais, conteste-t-il, leur dénonciation est « minimisée », alors qu’elle devrait être « soulignée dans des rapports pertinents ».

Bien que « les chrétiens ne soient pas les seules victimes », l’archevêque note que « les attaques terroristes sur les chrétiens en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie ont augmenté de 309% entre 2003 et 2010 ».

Environ « 70% de la population mondiale », dénonce-il, vit dans des pays avec « de fortes restrictions sur les croyances et pratiques religieuses » et 2.2 milliards de personnes sont concernées.

Violences contre les minorités

Pour l’archevêque, il est urgent que la communauté internationale renverse la « tendance d’une violence croissante » contre des groupes religieux minoritaires. Une croyance religieuse, insiste-t-il, « ne devrait pas être considérée comme dangereuse » pour la seule raison qu’elle est « différente de celle de la majorité ».

Le respect pour la liberté religieuse individuel, constate-t-il, est en effet mis à mal « là où le concept de "religion d’Etat" est reconnu » : ce dernier peut devenir « source de traitements injustes envers ceux qui ont une autre foi ou qui n’en ont aucune ». Tout cela, poursuit-il, conduit à « l’intolérance » et même à la « franche persécution » de personnes à cause de leur foi ou religion.

L’observateur du Saint-Siège rappelle que la liberté religieuse n’est pas un droit « secondaire », ou « accordé », mais un droit « fondamental et inaliénable » de la personne humaine.

Le devoir d’un gouvernement, ajoute-t-il, n’est donc pas de « définir la religion » ou de « reconnaître sa valeur », mais de « conférer aux communautés de foi une personnalité juridique pour qu’elles puissent fonctionner paisiblement dans un cadre légal ».

Mgr Tomasi estime que lorsque les religions s’acceptent mutuellement, les relations entre majorité et minorité « permettent la coopération et le compromis » et « ouvrent le chemin d’une coexistence paisible et constructive ».

Neutralisation de la religion

L’archevêque dénonce également une autre menace contre la liberté religieuse : « des ambigüités subtiles dans la compréhension du laïcisme ». Il s’agit alors d’« une neutralité erronée et trompeuse » qui en réalité « vise à neutraliser la religion ».

Il invite donc à « surmonter » une culture qui « dévalue la personne humaine » et qui a « l’intention d’éliminer la religion de la vie publique ».

A ce sujet, il cite Benoît XVI s’adressant au Corps diplomatique : « Malheureusement, dans certains pays, surtout occidentaux, se diffuse parmi les milieux politiques et culturels, ainsi que dans les médias, un sentiment de peu de considération et parfois d'hostilité, pour ne pas dire de mépris, envers la religion, en particulier la religion chrétienne. Il est clair que si le relativisme est considéré comme un élément constitutif essentiel de la démocratie, on risque de ne concevoir la laïcité qu'en termes d'exclusion ou, plus exactement, de refus de l'importance sociale du fait religieux » (cf. Zenit du 11 janvier 2010).

Mgr Tomasi conclut que les religions ne sont pas une « menace », mais une « ressource ». Elles contribuent en effet au « développement des civilisations », et ceci est « un bien pour tous ». L’archevêque souligne « l’urgence d’une culture de tolérance, d’acceptation mutuelle et de dialogue », ajoutant que « le système éducatif et les média » ont un rôle majeur à jouer en « bannissant les préjugés et la haine des manuels, des actualités et des journaux », et en « propageant des informations précises et justes sur tous les groupes qui constituent la société ».

Anne Kurian

http://www.zenit.org/article-30329?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 12 Mar 2012, 16:12

Pakistan : Le ministre Shahbaz Bhatti pourrait être déclaré "martyr"

Un an après son assassinat, commémorations


Anita Bourdin avec EDA

ROME, lundi 12 mars 2012 (ZENIT.org) – Au Pakistan, les catholiques demandent l’ouverture de la cause de béatification diocésaine du ministre Shahbaz Bhatti, en tant martyr de la foi, rapporte « Eglises d’Asie » (EDA), l’agence des Missions étrangères de Paris.

Il y a un an, le 2 mars 2011, Shahbaz Bhatti, 42 ans, ministre fédéral des Minorités, a été abattu dans sa voiture à Islamabad. Le meurtre a été revendiqué par le Tehrik-e-Taliban Pakistan, mouvement terroriste proche d'Al-Qaida, accusant le ministre de s'être « opposé à la loi anti-blasphème » et d’avoir défendu la chrétienne Asia Bibi, rappelle EDA.

Notons que selon les Normes pour la cause des saints (Novæ leges pro causis sanctorum), promulguées le 7 février 1983, les évêques doivent attendre cinq ans après la mort de la personne concernée avant d'introduire sa cause, afin que l'émotion n'entre pas en ligne de compte. En 2007, la Congrégation pour les causes des saints a promulgué la version actuelle des règles à suivre pour l'enquête diocésaine.

L’ensemble de la communauté catholique lui a rendu hommage, demandant l’ouverture de sa cause de canonisation, le vendredi 2 mars : des messes et des veillées de prières se sont en effet succédées dans les églises du Pakistan, à la mémoire de celui qu’ils considèrent désormais comme un « martyr de la foi chrétienne ».

« Dans son village natal, une messe suivie d’une veillée aux flambeaux a rassemblé plusieurs centaines de personnes et un peu partout dans le pays ont eu lieu des marches pacifiques réunissant des foules de toutes confessions », précise EDA, et « à Islamabad, les membres du All Pakistan Minorities Alliance, naguère critique vis à vis de son action, ont déposé des fleurs et des bougies sur le lieu de l’assassinat de leur ancien président ».

Ministre des Minorités depuis 2008, Shahbaz Bhatti était « le seul catholique au sein du gouvernement pakistanais », et il se savait « menacé de mort », notamment depuis l’assassinat, deux mois auparavant, pour les mêmes motifs, de Salman Taseer, gouverneur du Pendjab et musulman.

En février 2011, il avait été « reconduit à son poste menacé de suppression en novembre 2010 » : il avait continué ses démarches en faveur de la libération d’Asia Bibi, remettant notamment au Premier ministre « une pétition demandant la grâce présidentielle pour la condamnée ».

Une fatwa avait émise contre lui, « depuis que le président lui avait demandé de former un « comité » pour lutter contre l’utilisation de la loi anti-blasphème à des fins personnelles ou politiques ».

Sa mort a révélé « les convictions chrétiennes profondes d'un homme qui essuyait encore peu avant sa mort, les critiques de certains militants et hommes d’Eglise, dont les membres du All Pakistan Minorities Alliance, parti qu’il avait fondé », qui lui reprochaient de « ne pas oser défendre véritablement la cause des minorités et d’être inféodé au gouvernement ».

A l’étranger, de nombreuses manifestations ont également marqué le premier anniversaire de la mort du ministre pakistanais, souligne la même source.

http://www.zenit.org/article-30354?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Mar 13 Mar 2012, 18:16

Stabilité du nombre des catholiques dans le monde

Selon l'édition 2012 de l'Annuaire pontifical


ROME, mardi 13 mars 2012 (ZENIT.org) – Bien que leur distribution varie beaucoup d'un continent à un autre, le nombre de catholiques baptisés dans le monde reste stable, enregistrant une hausse en Afrique et en Asie, mais un fléchissement en Europe et en Amérique.

L'édition 2012 de l'Annuaire pontifical a été présentée au pape Benoît XVI, samedi dernier 10 mars, par le cardinal Tarcision Bertone, Secrétaire d’Etat, et par Mgr Angelo Becciu, substitut à la Secrétairerie d’Etat pour les affaires générales.

Selon les nouvelles statistiques, qui remontent à 2010, le nombre des catholiques est passé en un an de 1.181 millions à 1.196 millions (+ 1,3%) sur toute la planète, représentant à ce jour 17,5% de la population mondiale.

Leur distribution varie beaucoup d'un continent à un autre. En Amérique du Sud, le nombre de catholiques a fléchi, passant de 28, 54 à 28, 34 %. De même en Europe, de 24, 05 % à 23, 83%. Il a par contre augmenté en Afrique, passant de 15,15 à 15, 55 %, et en Asie du sud-est, passant de 10, 47 contre 10, 87 %.

Parmi les nouveautés, on enregistre en 2011 la création de 8 diocèses. Un archidiocèse et huit diocèses ont été élevés au rang de siège métropolitain, tandis qu'une prélature, un vicariat et une préfecture ont été transformés en diocèses, et une mission sui iuris en préfecture apostolique.

Parallèlement, de 2009 à 2010, le nombre des évêques est passé de 5.065 à 5.104 (+ 0, 77 %), avec 16 nouveaux évêques en Afrique, 15 en Amérique, 12 en Asie. Ils sont par contre passés de 1.607 à 1.606 en Europe et de 132 à 129 en Océanie.

La tendance à la croissance du clergé engagée en 2000 se poursuit : on comptait en 2010 412.236 prêtres (277.009 diocésains et 135.227 religieux), contre 410.593 en 2009. L'augmentation du nombre de prêtres est de 1.695 en Asie, 765 en Afrique, 52 en Océanie, 42 en Amérique. L'Europe a perdu par contre 905 prêtres.

Quant aux diacres permanents, ils ont globalement augmenté de 3, 7 %, passant de 38.155 en 2009 à 38.155 en 2010, avec 64, 3 % en Amérique du nord et 33, 2 % en Europe.

Et la diminution des religieux non prêtres semble enrayée, avec 54.665 en 2010 contre 54.229 l'année précédente (- 3, 5 % en Amérique du sud, - 0, 9 % en Amérique du nord, stationnaire en Europe, + 4, 1 % en Asie et + 3, 1 % en Afrique). Le nombre des religieuses fléchit encore, passant de 729.371 en 2009 à 721.935 en 2010 (- 2, 9 % en Europe, - 2, 6 % en Océanie, - 1, 6 % en Amérique, pour + 2 % en Asie).

Enfin le nombre des étudiants en philosophie et théologie dans les séminaires diocésains ou religieux est en hausse constante durant ces 5 dernières années. Dans l’ensemble, il a augmenté de 4%, passant des 114.439 unités, en 2005, aux 118.990 unités en 2010.

En diminution en Europe (-10,4%) et en Amérique (-1,1%), les grands séminaires augmentent en Afrique (+14,2%), en Asie (+13,0%) et en Océanie (+12,3%).

Les auteurs de ce nouvel annuaire sont Mgr Vittorio Formenti, chef du bureau central des statistiques de l’Eglise, et le Prof. Enrico Nenna, avec le soutien de plusieurs collaborateurs. L’ouvrage, édité par Libreria éditrice Vaticana (LEV), sortira la semaine prochaine en librairie. Il a été présenté en même temps que l’Annuarium Statisticum Ecclesiae, réalisé par le même bureau.

Isabelle Cousturié

http://www.zenit.org/article-30361?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Ven 16 Mar 2012, 09:45

Pour le grand mufti d’Arabie saoudite il est « nécessaire de détruire toutes les églises de la région »


mars 15, 2012





Le grand mufti illustre sa religion de paix, d'amour et de tolérance…

Le Sheikh Abdul Aziz bin Abdullah, grand mufti
d’Arabie saoudite était consulté, lundi dernier, par une délégation du
Koweit. On sait qu’un membre du parlement nouvellement élu du petit
émirat a récemment déclaré qu’il était pour la suppression de toutes les
églises au Koweit, une déclaration “tempérée” peu de temps après par le
député précisant qu’il avait voulu dire qu’il était contre la
construction de nouvelles églises. Peu importe, l’homme est un abruti de
sectaire, voilà tout. La délégation koweitienne entendait donc obtenir
de la bouche de cette haute autorité islamique quelle était exactement
la doctrine de la sharia sur les églises chrétiennes. Pour le grand mufti, la sharia estime qu’il est « nécessaire de détruire toutes les églises de la région », et « puisque le Koweit fait partie de la péninsule arabique il est, par conséquent, nécessaire d’y détruire toutes les églises ». « Il ne peut pas y avoir deux religions dans la péninsule arabique » a statué le grand mufti. Je suis bien d’accord avec lui. Il y en a une de trop…

Daniel Hamiche

http://www.christianophobie.fr/breves/pour-le-grand-mufti-darabie-saoudite-il-est-necessaire-de-detruire-toutes-les-eglises-de-la-region?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Ven 16 Mar 2012, 09:48

40 Days for Life : 287 bébés déjà sauvés de l’avortement…

Au 22ème jour (mercredi 14 mars) de la campagne de Carême, la coordination des 40 Days for Life annonce cette excellente nouvelle : au moins 287 enfants à naître ont été sauvés de l’avortement grâce à la présence et aux prières des vigiles !

Je rappelle aux lecteurs réguliers – ou occasionnels – d’Americatho, qu’il est toujours possible de rejoindre la chaîne de prière en soutien “de l’arrière” à la campagne en cours des 40 Days for Life. Il suffit de s’engager à prier chaque jour une dizaine de chapelet (dix Je vous salue Marie) jusqu’à la fin de la campagne de Carême (dimanche des Rameaux 1er avril). Vous pouvez me signaler ici que vous adhérez à notre groupe de prière. Merci.

Voici quelques photos de la vigile de Cincinnati (Ohio) devant l’avortoir de Planned Parenthood.
Beaucoup de ferveur et de chapelets. Sur la dernière photo, on voit un
jeune prêtre diriger le chapelet, et plusieurs émetteurs-récepteurs
radio portatifs dont je n’ai aucune idée certaine de l’usage particulier
en cette circonstance. Peut-être une diffusion en direct du chapelet
récité, sur Sacred Heart Radio, une station de radio
catholique de Cincinnati ? Si quelque lecteur pouvait nous éclairer
là-dessus, je lui en serais très reconnaissant.












http://www.riposte-catholique.fr/americatho/40-days-for-life/40-days-for-life-287-bebes-deja-sauves-de-lavortement?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Ven 16 Mar 2012, 12:12

Raphaël a écrit:
Pour le grand mufti d’Arabie saoudite il est « nécessaire de détruire toutes les églises de la région »


mars 15, 2012





Le grand mufti illustre sa religion de paix, d'amour et de tolérance…

Le Sheikh Abdul Aziz bin Abdullah, grand mufti
d’Arabie saoudite était consulté, lundi dernier, par une délégation du
Koweit. On sait qu’un membre du parlement nouvellement élu du petit
émirat a récemment déclaré qu’il était pour la suppression de toutes les
églises au Koweit, une déclaration “tempérée” peu de temps après par le
député précisant qu’il avait voulu dire qu’il était contre la
construction de nouvelles églises. Peu importe, l’homme est un abruti de
sectaire, voilà tout. La délégation koweitienne entendait donc obtenir
de la bouche de cette haute autorité islamique quelle était exactement
la doctrine de la sharia sur les églises chrétiennes. Pour le grand mufti, la sharia estime qu’il est « nécessaire de détruire toutes les églises de la région », et « puisque le Koweit fait partie de la péninsule arabique il est, par conséquent, nécessaire d’y détruire toutes les églises ». « Il ne peut pas y avoir deux religions dans la péninsule arabique » a statué le grand mufti. Je suis bien d’accord avec lui. Il y en a une de trop…

Daniel Hamiche

http://www.christianophobie.fr/breves/pour-le-grand-mufti-darabie-saoudite-il-est-necessaire-de-detruire-toutes-les-eglises-de-la-region?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29

Et si on détruisait toutes les mosquées de l'Occident ? rambo
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Ven 16 Mar 2012, 22:44

Le Vatican attend des éclaircissements de la part d'Ecône

Rencontre du card. Levada et Mgr Fellay au Vatican


Anita Bourdin

ROME, vendredi 16 mars 2012 (ZENIT.org) – Le Saint-Siège tient à « éviter une rupture ecclésiale aux conséquences douloureuses et incalculables », avec la Fraternité sacerdotale S. Pie X.

La Congrégation pour la doctrine de la foi publie en effet un communiqué dans ce sens « au terme de la rencontre » du cardinal Levada et Mgr Fellay au Vatican de ce 16 mars, et « dans le souci d’éviter une rupture ecclésiale aux conséquences douloureuses et incalculables ».

Rome invite en effet le Supérieur général de la Fraternité sacerdotale saint Pie X, Mgr Bernard Fellay, « à bien vouloir clarifier sa position, afin de parvenir à la réduction de la fracture existante, comme l’a souhaité le Pape Benoît XVI. »

Le communiqué rappelle la genèse de cette rencontre et redit la volonté de « réconciliation » du Vatican: « Au cours de la rencontre du 14 septembre 2011 entre Son Éminence le Cardinal William Levada, Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et Président de la Commission pontificale Ecclesia Dei, et Son Excellence Monseigneur Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité sacerdotale saint Pie X, un Préambule doctrinal, accompagné d’une Note préliminaire, a été communiqué à ce dernier, comme base fondamentale pour parvenir à la pleine réconciliation avec le Siège Apostolique. Dans ce Préambule étaient énoncés certains principes doctrinaux et critères d’interprétation de la doctrine catholique, nécessaires pour garantir la fidélité au Magistère de l’Église et le sentire cum Ecclesia » (cf. Zenit du 14 septembre 2011).

La Fraternité a répondu en janvier dernier et le pape suit l’affaire personnellement: « La réponse de la Fraternité sacerdotale saint Pie X à ce Préambule doctrinal, parvenue en janvier 2012, a été soumise à l’examen de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, puis au jugement du Saint-Père » (cf. Zenit du 21 janvier 2011).

Le résultat n’a pas satisfait Rome: « Conformément à la décision du Pape Benoît XVI, l’évaluation de la réponse de S.E. Mgr Fellay lui a été communiquée par lettre remise en ce jour. Cette évaluation fait remarquer que la position qu’il a exprimée n’est pas suffisante pour surmonter les problèmes doctrinaux qui sont à la base de la fracture entre le Saint-Siège et la dite Fraternité. »

Rome espère donc toujours arriver à un accord doctrinal et la Congrégation laisse à Mgr Fellay un délai sans limite – un mois ? - pour clarifier sa position.

http://www.zenit.org/article-30393?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 19 Mar 2012, 22:44

Intolérance et Discrimination contre les chrétiens en Europe

Principaux éléments du rapport pour lannée 2011


ROME, lundi 19 mars 2012 (ZENIT.org) – L’Observatoire de l’intolérance et de la discrimination des chrétiens en Europe publie un rapport détaillé pour l’année 2011.

Ce compte-rendu décrit les principales entorses à la liberté religieuse et les cas les plus frappants d’intolérance et de discrimination contre les chrétiens en Europe.

L’Observatoire présente également l’avis de différentes institutions ou de particuliers sur ce sujet de société. Le rapport contient différents éléments de statistique ainsi que des analyses sur la signification de la liberté religieuse dans le contexte européen.

(Téléchargez le Rapport 2011 en fichier .pdf ou demandez une version imprimée)

Gudrun Kugler, présidente de l’Observatoire, explique: « Certaines études montrent qu’en Europe, 85% des crimes de haine sont dirigés contre les chrétiens. Il est grand temps que le débat public s’intéresse à cette réalité de notre société ! Nous constatons également des limitations anti-chrétiennes dans le domaine professionnel : une application restrictive de la liberté de conscience conduit à mettre les chrétiens au ban de certaines professions comme celles de médecin, infirmier, sage-femme ou encore pharmacien. Les enseignants ou parents d’élève chrétiens se retrouvent également en difficulté en cas de désaccord avec « l’étique sexuelle » telle qu’elle est établie par l’état. Notre travail de recherche montre que c’est seulement par une approche plus conciliante de la religion et particulièrement du christianisme que l’Europe pourra être à la hauteur de ses valeurs fondamentales de respect de la liberté. »

La Liberté Religieuse en 2011

L’année 2011 a été marquée par des débats publics sur la religion - comme celui sur le tueur norvégien Anders Breivik qui a été instantanément et à tort traité d’« intégriste chrétien. » Les critiques anti-chrétiennes cherchaient un équivalent au terrorisme musulman. Cette étiquette hâtive, inexacte et inconsidérée fut reçue à bras ouverts par les médias du monde entier.

Un autre fait marquant de cette année 2011 fut la fameuse « affaire Lautsi » qui a comparu devant la Cour européenne des droits de l'homme. La Grande Chambre de la Cour a abrogé la décision de première instance en affirmant que la présence de crucifix dans les salles de classes d’écoles publiques italiennes – qui confère à la majorité catholique du pays une visibilité dominante en milieu scolaire – ne constitue pas un élément ou un processus d'endoctrinement et ne viole ni la laïcité italienne ni le droit de M. et Mme Lautsi à la liberté religieuse.

Un des moments clés de l’année 2011 fut la résolution de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE cherchant à encourager le débat public sur l’intolérance et la discrimination contre les chrétiens en Europe. Cette résolution appelle à une réévaluation de la législation présentant potentiellement des conséquences négatives ou discriminatoires envers les chrétiens.

Principaux Éléments du Rapport pour l’année 2011

1. L’intolérance et la discrimination contre les chrétiens semble être le terme le plus adapté pour décrire ce phénomène qui touche le monde occidental. Il met en exergue le déni de l'égalité des droits des chrétiens et leur marginalisation sociale. Même si cela constitue, en termes de définition, une forme de persécution, nous ne préférons pas l’appeler ainsi dans le contexte européen, afin d'éviter toute confusion avec les crimes commis contre les chrétiens dans d'autres régions du monde.

2. Les statistiques montrent l'ampleur du problème : 74% des personnes interrogées au Royaume-Uni ont déclaré qu’« il y a plus de discrimination négative contre les chrétiens que contre les personnes d'autres religions ». 84% des actes de vandalisme – en forte augmentation – en France sont dirigés contre des lieux de culte chrétiens. En Ecosse, c’est 95% de la violence religieuse qui est dirigée contre les chrétiens.

3. L'Assemblée parlementaire de l'OSCE, consciente de cet enjeu, encourage le débat public sur l'intolérance et la discrimination contre les chrétiens en Europe, et appelle à une réévaluation des législations présentant potentiellement des conséquences négatives ou discriminatoires envers les chrétiens.

4. De nombreux particuliers et plusieurs institutions ont élevé la voix en 2011 pour attirer l'attention du public sur l'intolérance croissante envers les chrétiens et faire prendre conscience à quel point le changement est nécessaire.

5. 180 cas d'intolérance et de discrimination contre les chrétiens ont été enregistrés par l'Observatoire en 2011, dont plusieurs sont présentés dans le présent rapport dans les catégories suivantes: Liberté de religion; Liberté d'expression; Liberté de conscience; Politiques d'égalité discriminatoires; Exclusion des chrétiens de la vie sociale et publique; Répression de symboles religieux; Insulte, Diffamation et stéréotypes négatifs; Crimes de haine; Vandalisme et profanations; Crimes de haine dirigés contre des personnes.

Citations sur l’intolérance et la discrimination des chrétiens en Europe en 2011

« Malheureusement, dans certains pays, et principalement en Occident, on rencontre de plus en plus dans les milieux politiques et culturels, ainsi que dans les médias, un manque de respect croissant, une hostilité voire un mépris à l’égard de la religion en général et du christianisme en particulier. » Benoît XVI, 10 janvier 2011.

« Le droit d'avoir des convictions religieuses et d'agir en accord avec sa foi est en lutte avec le droit de ne pas être offensé... et perd du terrain. Le loi n’est plus un ‘juste milieu’. En voulant défendre ceux qui s’estiment victimes de discrimination, elle ne protège plus la liberté du croyant. C’est un déséquilibre malsain auquel il s’agit de remédier. Par le biais des tribunaux ou du Parlement. » Daily Telegraph (éditorial), 18 Janvier 2011.

« Il est étonnant de constater combien les athées se sont montrés intolérants envers ceux qui ont la foi. » Lord Chris Patten, 12 avril 2011.

« La tentative d’imposer le modèle dominant d’égalité et de lutte contre la discrimination aux organisations religieuses constitue une érosion de la liberté religieuse. » Lord Sacks, grand rabbin de Grande-Bretagne, 4 juillet 2011.

« Nous devons devenir un pays dans lequel les gens peuvent être fiers de leur foi, où ils ne se sentent pas obligés de laisser leur religion à la porte. Cela signifie être fier du christianisme et non pas le dévaloriser. » Sayeeda Warsi, ministre britannique (musulmane), 1er Novembre 2011.

Pour plus de détails et plus de citations, lisez le Rapport 2011 ou rendez-vous le site internet de l’Observatoire.

http://www.zenit.org/article-30406?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Ven 23 Mar 2012, 20:21

Le Patriarcat de Moscou dénonce la christianophobie des autorités britanniques



Mon excellente et courageuse consœur, Jeanne Smits, soulignait, le 17 mars dernier, sur son blogue, membre de notre si utile portail Riposte Catholique,
la scandaleuse discrimination “légale” dont deux anglaises chrétiennes
ont été l’objet de la part des autorités britanniques, pour avoir porté
en bijou une petite croix sur une chaîne… alors que ces mêmes autorités
permettent et encouragent le port de signes religieux explicites
d’autres religions à des fonctionnaires dans l’exercice de leurs
fonctions ! Voyez, je vous prie, les trois photos dont j’illustre cet
article. Le Patriarcat de Moscou, dans un long communiqué du 20 mars « s’étonne » du double standard qu’appliquent le gouvernement et les juges de Sa Gracieuse Majesté supposée être, selon ce qu’on peut voir sur les pièces de monnaie britanniques, « F : D : », c’est-à-dire « Fidei Defensatrix », défenseur de la foi ! Lisez ce cinglant commentaire du Patriarcat de Moscou… D.H.




Interdit et réprimé en Grande-Bretagne

L’Église orthodoxe russe exprime son étonnement devant la loyauté
dont font preuve les autorités britanniques, qui viennent d’interdire le
port de la croix au travail, envers les symboles, religieux ou non, des
autres religions.

« Cette décision des autorités de Grande-Bretagne ne manque pas
d’alarmer, en particulier si l’on tient compte de l’existence d’autres
tendances visant à l’émancipation des instincts humains dans la société
européenne d’aujourd’hui. Pourquoi donc en Grande-Bretagne la
démonstration publique de son appartenance à la culture gay est-elle
normale tandis que le port d’une petite croix de baptême ne l’est pas ?
Il existe en effet toute une symbolique liée à la culture gay, mais
essayez donc de renvoyer quelqu’un qui revendique ouvertement son
orientation sexuelle. Il criera naturellement au scandale et obtiendra
probablement son réembauchage. En quoi les antiques symboles chrétiens

Permis et encouragé en Grande-Bretagne

sont-ils dangereux ? Qui offensent-ils ? » a déclaré le 13 mars
Vladimir Legoïda, président du Département synodal d’information. Le
traitement réservé aux sikhs est un autre exemple de double standard
dans la politique du gouvernement britannique. Suivant le représentant
de l’Église, les sikhs, y compris ceux qui servent dans la police
londonienne, ont officiellement le droit de porter le turban, l’un des
symboles du sikhisme.

Pour lui, la décision des autorités britanniques est « un signal très
alarmant ». Si ce signal, suivant V. Legoïda, signifie l’impossibilité
de toute démonstration publique d’appartenance au christianisme, « qui
peut affirmer que les autorités ne diront pas demain « Vous pouvez
laisser l’inscription « église unetelle », mais enlevez les croix, pas
seulement celles de la coupole, toutes les représentations de la
croix ». On ne peut appeler cela autrement qu’une manifestation de
christianophobie, dont les exemples sont de plus en plus fréquents dans
le monde moderne.

Permis en encouragé en Grande-Bretagne

Par ailleurs, suivant le représentant du Patriarcat de Moscou, cette
situation, « démontre à l’évidence que l’Europe rejette ses racines et
son identité chrétienne ».

« Et si nous parlons de liberté de conscience, pourquoi sommes-nous
confrontés à des restrictions ? Si dans une société civilisée la
démonstration publique et pacifique de son appartenance religieuse est
impossible, on peut se poser la question de la nature de cette société.
Cela revient à dire que tous les discours et les appels à la tolérance
sont vides de sens, puisque nous ne pouvons pas vivre en bon voisinage
sans perdre notre identité ? », a remarqué V. Legoïda.

Selon lui, l’essence du problème réside dans « l’idée imposée avec force que la religion est exclusivement une affaire privée ».

« Ceci me semble une erreur, car la religion n’a jamais été dans
l’histoire uniquement une affaire personnelle. Mais, tout en étant
incontestablement une affaire très privée, elle a toujours eu une
dimension publique. Dans le cas contraire, nous obligeons la personne à
laisser sa foi à l’église ou à la réduire au cercle familial étroit,
nous ne lui permettons pas de motiver de sa foi ses actes sur le terrain
public. C’est pourtant absurde », estime-t-il.


Source :http://www.christianophobie.fr/breves/le-patriarcat-de-moscou-denonce-la-christianophobie-des-autorites-britanniques?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29

Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Ven 23 Mar 2012, 20:27

Le diocèse de Nancy en crise




Les
chiffres parlent d’eux-mêmes : ces cinq dernières années, la collecte
du denier dans le diocèse de Nancy et Toul est en chute libre, comme le
montre ce graphique :



Le nombre de donateurs également se réduit d’année en année.

Cette
baisse s’explique par le vieillissement des donateurs. Actuellement,
plus du tiers des donateurs ont entre 70 et 80 ans, suivis de près par
la tranche 80-90 ans. En 2011, les moins de 60 ans ne sont représentés
que par 15% des donateurs.

Il reste donc à se demander, au vu de ces graphiques, quand le
diocèse tombera vers la barre fatidique de zéro. Car si Mgr Jean-Louis
Papin ne s’engage pas dans une réforme d’envergure pour relancer son
diocèse, c’est bien ce vers quoi il tend. Ensuite il faudra fermer et
éteindre la lumière…
http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/le-diocese-de-nancy-en-crise?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29

________________

Humm... Mais où est donc le glaive de la foi, qui défend et conquiert les coeurs ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Ven 23 Mar 2012, 20:30

Une Eglise de Bagdad attaquée à la bombe : 2 morts et 5 blessés


Les terroristes, vraisemblablement islamistes, ont souhaité marquer, à leur façon, le 9ème
anniversaire de l’intervention américaine en Irak, en faisant exploser
hier plus d’une trentaine de bombes dans plusieurs villes du pays
causant la mort d’au moins 52 personnes et en blessant plus de 250…
L’église syro-orthodoxe Saint-Matthieu de Baghdad a, elle aussi, été la victime d’une explosion qui a fait 2 morts (des gardiens du lieu de culte) et 5 blessés.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Dim 25 Mar 2012, 00:35

Le nombre de catholiques estimant que le gouvernement Obama est hostile à la religion, en hausse







Citation :

Le Pew Research Center
vient de rendre publics les résultats d’un sondage qu’il a mené du 7 au
11 mars auprès de 1 503 adultes (marge d’erreur : ± 3 %).

Ce sondage montre un « changement significatif » chez les catholiques américains, selon l’organisme de sondage, quant à l’attitude du gouvernement Obama vis-à-vis de la religion.

En août 2009, dans un sondage de ce même institut et dont les
questions étaient identiques à celui de ce mois, 15 % des catholiques
(et 17 % des catholiques Blancs) estimaient que le gouvernement Obama
était hostile à la religion. Aujourd’hui ce sont 25 % des catholiques
(et 31 % des catholiques Blancs) qui pensent que le gouvernement Obama
est hostile à la religion.

Le grand débat national sur le HHS Mandate n’est
évidemment pas étranger à ce changement dans l’opinion publique
catholique. Toutefois, 42 % des catholiques sondés estiment que le
gouvernement est favorable à la religion, 25 % l’estimant neutre. La
prise de conscience des catholiques est quand même loin d’être massive…
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Dim 25 Mar 2012, 00:38

Citation :
L’épiscopat autrichien proteste contre les déclarations du grand mufti d’Arabie saouditeLu sur le site du quotidien La Croix, cette protestation bienvenue des évêques autrichiens contre les déclarations du Sheikh Abdul Aziz bin Abdullah.
Puis-je suggérer respectueusement – si ce n’est pas encore fait, mais
aucune information ne m’est tombée sous les yeux – à l’épiscopat
français de faire de même ? D.H.

Alors
qu’était organisée vendredi 23 mars à Vienne une « marche silencieuse
pour les chrétiens persécutés », à laquelle a participé le cardinal
Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, la Conférence des évêques
autrichiens a vivement condamné vendredi l’appel à la destruction des
églises en Arabie Saoudite [pas en Arabie Séoudite où il n’y en a
aucune ! mais dans toute la péninsule arabique (où elles sont bien
rares), ce que l’auteur de l’article précise pourtant dans le § suivant…
D.H.] lancé récemment par le grand mufti saoudien, le cheikh Abdul Aziz
bin Abdullah.

Le cheikh Abdul Aziz bin Abdullah, grand mufti d’Arabie saoudite, a
déclaré récemment à un groupe de députés koweitiens qu’il était interdit
de construire sur la péninsule arabique, et donc dans les États du
Golfe, de nouvelles églises. Il a également appelé à la destruction de
l’ensemble des églises de la péninsule, « où il y en a beaucoup trop ».

« Une telle déclaration est pour nous, évêques, complètement
inacceptable et incompréhensible, alors qu’il existe différentes
initiatives de dialogue interreligieux sur la péninsule arabique »,
déclare la conférence des évêques autrichiens dans un communiqué publié à
l’issue d’un rassemblement à Tainach (sud). Elle estime qu’une telle
déclaration ne menace pas seulement les chrétiens sur la péninsule
arabique, mais dans le monde entier. « Dans une période comme celle-ci,
où les révolutions arabes créent des troubles dans toute la région, de
telles déclarations n’aident pas les gens. »

« Nous demandons une explication officielle et une affirmation claire
du droit d’exister des églises et des chrétiens dans cette région »,
exigent les évêques autrichiens.

Kathpress rappelle que le roi Abdallah a participé en 2008 à Madrid à
un congrès pour le développement du dialogue interreligieux. En octobre
dernier, l’Autriche et l’Arabie saoudite ont ouvert un centre pour le
dialogue interreligieux à Vienne. Le projet s’est attiré les critiques
en Autriche, car il a été initié et financé par l’Arabie saoudite, où
règne le wahhabisme qui applique strictement la charia (loi islamique).

Dans un communiqué publié sur le site de leur conférence épiscopale,
les évêques allemands également, par la voix du président de la
conférence épiscopale allemande, Mgr Robert Zollitsch, archevêque de
Fribourg-en-Brisgau, ont qualifié cette situation « d’insupportable » et
font part de leur « préoccupation et de leur grande inquiétude ». Aux
yeux de Mgr Zollitsch, l’auteur de cette déclaration « ignore le respect
de la liberté de religion et la cohabitation pacifique des religions ».
Source : La Croix
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Dim 25 Mar 2012, 13:43

L'archevêque de La Havane exprime les attentes des Cubains

La venue du pape ouvre une espérance pour l'avenir du pays


ROME, dimanche 25 mars 2012 (ZENIT.org) – L’Eglise cubaine attend avec enthousiasme la venue imminente du pape – du 26 au 28 mars prochains – qui ouvre « l’espérance d’un avenir meilleur » pour le pays, souligne l’archevêque de La Havane.

Depuis l’« évènement capital » de la visite de Jean-Paul à Cuba en 1998, le pays a connu de nombreux changements. Benoît XVI y trouvera donc une Eglise « plus présente » et des chrétiens « qui expriment davantage leur foi », déclare le cardinal Ortega.

Le cardinal Jaime Lucas Ortega y Alamino, archevêque de San Cristóbal de La Havane, revient sur l’évolution de Cuba et décrit l’Eglise actuelle, dans un entretien avec L’Osservatore Romano en italien, le 23 mars 2012.

L’Osservatore Romano – Qu’est-ce qui resté dans votre cœur après la visite de Jean-Paul II?

Card. Ortega - Il m’est resté au cœur une reconnaissance profonde et filiale. Ce sentiment a prévalu en moi depuis le moment où je suis monté dans l’avion qui avait porté le pape à La Havane. J’ai été très ému en pensant qu’il avait fait un voyage de presque douze heures pour nous visiter, malgré ses limites physiques. Son programme à Cuba était épuisant et malgré cela le pape a conclu sa dernière célébration à La Havane plein d’enthousiasme.

Qu’est-il resté de cet évènement historique dans le pays?

Les effets des actions qui sont liées à la vie spirituelle des personnes et des peuples ne sont pas réductibles à des statistiques. Parfois il se produit une transformation dans les cœurs des hommes et dans l’âme des peuples, qui en face du fait religieux expérimentent une nouvelle ouverture à la transcendance, une compréhension de leurs racines nationales, une appréciation des valeurs léguées par la foi chrétienne dans la vie personnelle et sociale et une acceptation renouvelée de ces valeurs. En présence d’une visite pastorale, comme celle de Jean-Paul II à Cuba, tout change dans la sphère spirituelle des peuples et ceci constitue un évènement capital dont les effets persistent.

Comme la situation a-t-elle évolué dans le pays et dans l’Eglise?

Quatorze ans se sont écoulés depuis cette visite, qui est advenue à un moment économiquement beaucoup plus difficile que maintenant pour Cuba. Aujourd’hui, il y a de nouvelles structures dans le gouvernement; il y a quatre ans, il y a eu un changement dans la présidence, avec de nouveaux ministres et fonctionnaires. Une réforme économique importante a été mise en route, pour ce qui concerne la culture de la terre, la construction de logements, la légalisation des travaux à son compte et des coopératives privées, le crédit, l’achat et la vente de maisons et de voitures, la création de petites entreprises privées. L’Eglise aujourd’hui dispose de plus d’agents pastoraux: prêtres et religieuses. L’arrivée de missionnaires est permise, l’Eglise a ses propres publications, un meilleur accès aux moyens de communication, bien que ce ne soit pas encore systématique. A La Havane, nous avons construit un nouveau séminaire national, le nombre de séminaristes a augmenté et les célébrations publiques de l’Eglise sont facilitées.

Les media internationaux ont beaucoup parlé ces jours-ci d’une influence accrue de l’Eglise dans les questions sociales. Est-ce vrai ?

Plus que d’influence, je préfère parler de présence sociale. Il y a quinze ans, avant la visite de Jean-Paul II, il semblait que l’Eglise était absente de la société. Aujourd’hui ce n’est plus le cas; peu à peu elle s’est transformée en une réalité sociale dont il faut tenir compte.

Avez-vous accueilli la libération de détenus comme un geste de conciliation ?

L’Eglise a participé activement comme médiatrice entre le gouvernement et les familles des détenus du groupe des 75, parmi lesquels 53 étaient encore en prison. Accueillant notre médiation en faveur de ces détenus, le gouvernement a décidé de les remettre en liberté. Mais il a aussi libéré 130 autres détenus soi-disant politiques. De nombreux noms de ces détenus étaient dans les listes des opposants, d’autres ont été désignés par le gouvernement cubain, de façon à ce qu’il ne reste pas de détenus de cette nature dans les prisons cubaines. Dans ce cas également, il y a eu une sorte de médiation de l’Eglise. Par ailleurs, à l’approche de Noël, en vue de la visite de Benoît XVI à Cuba, de l’année jubilaire pour les 400 ans de la découverte de l’image de la Vierge de la Charité, patronne de Cuba, et par désir exprès de l’Eglise catholique et d’autres confessions chrétiennes, le président Raúl Castro a remis la peine de 3.000 détenus de droit commun, pour bonne conduite et pour raisons de santé.

Quelles sont aujourd’hui les relations avec les autorités du pays?

Le rapport est plus direct et fluide. La participation au processus de libération des détenus m’a permis, ainsi qu’au président de la Conférence épiscopale, de rencontrer en diverses occasions le président Raúl Castro, avec lequel nous avons pu aborder des thèmes d’intérêt national ou relatifs à l’Eglise à Cuba. La préparation de la visite du pape s’est passée dans un climat positif, avec toutes les facilités nécessaires pour son organisation.

Quelles sont les attentes suscitées par la visite de Benoît XVI?

Le peuple cubain sait déjà ce que signifie la visite d’un pape, mais beaucoup de ceux qui étaient enfants lorsque Jean-Paul II est venu, sont aujourd’hui des jeunes. Aujourd’hui le peuple exprime davantage sa foi qu’il y a 14 ans. L’Eglise est devenue plus présente et le thème religieux n’est plus un tabou. Le pèlerinage national de la Vierge de la Charité a été une authentique démonstration de foi populaire et les sentiments religieux qui semblaient cachés ou éteints se sont manifestés de façon très évidente. C’est le climat spirituel que le pape trouvera. Sur le passage de la Vierge pèlerine, le peuple nous demandait la bénédiction que nous, prêtres et diacres, avons dû donner personnellement jusqu’à l’épuisement. Lorsque, dans les grandes célébrations publiques, je dis que le peuple cubain aspire aux bénédictions de Dieu et que le pape vient nous visiter pour nous apporter la bénédiction du ciel, tous applaudissent. Les attentes du peuple sont bien sûr des attentes de foi, mais elles incluent aussi le bien du pays, le bien-être des familles, la réconciliation entre les Cubains, l’espérance d’un avenir meilleur. Nous qui avons été durant tant d’années les pasteurs de ces personnes, nous savons combien il est important pour le peuple cubain que le pape vienne bénir Cuba.

© L’Osservatore Romano - 2012

Traduction de Zenit, par Anne Kurian

http://www.zenit.org/article-30453?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Mar 03 Avr 2012, 12:24

Citation :
Un médecin britannique chrétien licencié de son hôpital pour avoir adressé une prière par courriel à ses collègues

Âgé de 64 ans, le Dr David Drew, qui ne fait pas mystère de sa foi chrétienne, était le directeur du service pédiatrique du Walsall Manor Hospital
(Walsall, West Midlands, Royaume-Uni). Pour avoir osé dénoncer la
conduite de certains de ses collègues, notamment des agressions
sexuelles contre des enfants hospitalisés, il fut l’objet d’une enquête
interne dont le résultat fut qu’il fut privé de la direction du service
pédiatrique. Mais son plus grand “crime”, à en croire la direction de
l’établissement, fut d’avoir adressé par courriel à ses collègues du
service, une prière de saint Ignace de Loyola pour les inviter à méditer sur leur comportement. La coupe était pleine pour l’administration qui lui intima l’ordre « de s’abstenir d’utiliser des références religieuses dans ses communications verbales ou écrites ».
Son refus de déférer à une telle interdiction, lui valut d’être
licencié de l’établissement. L’affaire est désormais devant les
tribunaux…

Daniel Hamiche


http://www.christianophobie.fr/breves/un-medecin-britannique-chretien-licencie-de-son-hopital-pour-avoir-adresse-une-priere-par-courriel-a-ses-collegues?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29

Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Mar 03 Avr 2012, 12:25

Citation :
40 Days for Life : 688 bébés sauvés de l’avortement…







C’est la magnifique information que nous transmettait hier, dimanche des Rameaux et dernier jour de la campagne de Carême des 40 Days for Life, la coordination américaine de la campagne : à cette date, au moins 688 bébés ont été sauvés de l’avortement
grâce à la présence, aux prières et au jeûnes de dizaine de milliers de
pro-vie qui se sont relayés 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 dans 258
grandes villes des États-Unis et de quelques métropoles à l’étranger.
Mais, comme l’indiquait le communiqué daté du 1er avril des 40 Days for Life,
ce nombre de bébés sauvés de l’avortement, le plus haut à ma
connaissance jamais enregistré de toutes les précédents campagnes : « De
nombreuses campagnes locales sont toujours en train de compiler leurs
rapports, il est donc hautement probable que ce nombre sera révisé à la
hausse au fur et à mesure que notre équipe nationale recevra leurs mises
à jour »…
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Mar 03 Avr 2012, 12:26

L'efficacité du jeûne est à méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Mar 03 Avr 2012, 13:14

Raphaël a écrit:
Citation :
Un médecin britannique chrétien licencié de son hôpital pour avoir adressé une prière par courriel à ses collègues

Âgé de 64 ans, le Dr David Drew, qui ne fait pas mystère de sa foi chrétienne, était le directeur du service pédiatrique du Walsall Manor Hospital
(Walsall, West Midlands, Royaume-Uni). Pour avoir osé dénoncer la
conduite de certains de ses collègues, notamment des agressions
sexuelles contre des enfants hospitalisés, il fut l’objet d’une enquête
interne dont le résultat fut qu’il fut privé de la direction du service
pédiatrique. Mais son plus grand “crime”, à en croire la direction de
l’établissement, fut d’avoir adressé par courriel à ses collègues du
service, une prière de saint Ignace de Loyola pour les inviter à méditer sur leur comportement. La coupe était pleine pour l’administration qui lui intima l’ordre « de s’abstenir d’utiliser des références religieuses dans ses communications verbales ou écrites ».
Son refus de déférer à une telle interdiction, lui valut d’être
licencié de l’établissement. L’affaire est désormais devant les
tribunaux…

Daniel Hamiche


http://www.christianophobie.fr/breves/un-medecin-britannique-chretien-licencie-de-son-hopital-pour-avoir-adresse-une-priere-par-courriel-a-ses-collegues?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29


L'aurait-on ennuyé s'il avait été musulman ?
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 16 Avr 2012, 00:39

[b][/b]L’attente de la réponse de la FSSPX et les oppositions au Pape a écrit:
Le
16 mars dernier, la Salle de presse du Saint-Siège a publié un
communiqué concernant la dernière rencontre alors en date entre le
cardinal Levada, préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi et
Mgr Bernard Fellay, supérieur général de la Fraternité sacerdotale
Saint-Pie X (FSSPX). Le communiqué du Père Lombardi stipulait notamment
que la réponse de la FSSPX avait été jugée insuffisante pour surmonter
les différents doctrinaux et que le Saint-Siège demandait à Mgr Fellay
de présenter une nouvelle mouture :



Au cours de la rencontre du 14
septembre 2011 entre Son Éminence le Cardinal William Levada, Préfet de
la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et Président de la Commission
pontificale


Ecclesia Dei, et Son Excellence
Monseigneur Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité
sacerdotale saint Pie X, un Préambule doctrinal, accompagné d’une Note
préliminaire, a été communiqué à ce dernier, comme base fondamentale
pour parvenir à la pleine réconciliation avec le Siège Apostolique. Dans
ce Préambule étaient énoncés certains principes doctrinaux et critères
d’interprétation de la doctrine catholique, nécessaires pour garantir la
fidélité au Magistère de l’Église et le sentire cum Ecclesia.


La réponse de la Fraternité
sacerdotale saint Pie X à ce Préambule doctrinal, parvenue en janvier
2012, a été soumise à l’examen de la Congrégation pour la Doctrine de la
Foi, puis au jugement du Saint-Père. Conformément à la décision du Pape
Benoît XVI, l’évaluation de la réponse de S.E. Mgr Fellay lui a été
communiquée par lettre remise en ce jour. Cette évaluation fait
remarquer que la position qu’il a exprimée n’est pas suffisante pour
surmonter les problèmes doctrinaux qui sont à la base de la fracture
entre le Saint-Siège et ladite Fraternité.


Au terme de la rencontre de ce jour,
dans le souci d’éviter une rupture ecclésiale aux conséquences
douloureuses et incalculables, le Supérieur général de la Fraternité
sacerdotale saint Pie X a été invité à bien vouloir clarifier sa
position, afin de parvenir à la réduction de la fracture existante,
comme l’a souhaité le Pape Benoît XVI.




On a beaucoup glosé sur le fait de savoir si cette demande était ou
non un ultimatum posé à la FSSPX. Les blogues et les forums se sont
enflammés à ce sujet. Comme Jean-Marie Guénois de son côté, nous avons affirmé
pour notre part qu’il ne nous semblait pas que cette demande fut de
l’ordre de l’ultimatum. Notons que le communiqué n’indiquait aucune date
ni aucun délai. Une précision de cette ordre avait été cependant
apportée au cours d’une conférence de presse par le père Lombardi, en
réponse à une question d’un journaliste. Selon l’AFP :



Le père Lombardi a précisé aux journalistes que ce délai pour la clarification était d’environ un mois, ce qui porte à mi-avril.



De ce fait, le délai donné à la FSSPX arriverait à son terme
prochainement et des éléments nouveaux ne devraient pas tarder à
arriver.

Entre le moment du communiqué romain suivi de celui de la Fraternité
Saint-Pie X et aujourd’hui, deux faits sont intervenus. D’abord la demande
de l’abbé Schmidberger, supérieur du district d’Allemagne de la FSSPX
que l’on prie pour le règlement de cette affaire. Ensuite, le sermon de
Mgr Fellay lors de la messe du Jeudi-Saint, portant sur la notion de
suppléance et l’obéissance (que l’on peut écouter sur DICI). À ces deux points s’ajoute également, dans une mesure moindre et, en tous les cas, avec une portée inégale, la décision
de Mgr Bonfils d’administrer le sacrement de confirmation dans une
chapelle de la Fraternité Saint-Pie X et la lettre ouverte de Mgr Bux disant que l’Église avait finalement besoin de la FSSPX.

Sur certains de ces événements, nous avons choisi, à SPO, de nous
taire, préférant laisser les principaux acteurs travailler à une
réconciliation que nous appelons de nos vœux. Nous savons que les choses
n’en sont pas restées au terme du communiqué du père Lombardi (pas
besoin d‘être grand clerc d’ailleurs pour le deviner) et que les
contacts ont continué. Mais, sauf événement d’importance, nous
continuerons de nous taire dans les prochains jours, attendant
tranquillement la réponse de la FSSPX à la demande de Rome.

C’est dans ce cadre particulier que nous voyons se déchaîner contre
le pape Benoît XVI les ennemis et adversaires de l’intérieur, avec des
méthodes et une graduation différentes. Le Saint-Père en fait mention
directement, et j’allais dire exceptionnellement, lors de son homélie
de la messe chrismale le Jeudi-Saint, visant très clairement la révolte
des catholiques dans des pays européens, sous-entendus en Autriche et
en Allemagne. Révolte visible et revendiquée, même si elle est soutenue
aussi plus discrètement par quelques prélats :

Récemment, un groupe de prêtres dans
un pays européen a publié un appel à la désobéissance, donnant en même
temps aussi des exemples concrets sur le comment peut s’exprimer cette
désobéissance, qui devrait ignorer même des décisions définitives du
Magistère – par exemple sur la question de l’Ordination des femmes, à
propos de laquelle le bienheureux Pape Jean-Paul II a déclaré de manière
irrévocable que l’Église, à cet égard, n’a reçu aucune autorisation de
la part du Seigneur. La désobéissance est-elle un chemin pour renouveler
l’Église ? Nous voulons croire les auteurs de cet appel, quand ils
affirment être mus par la sollicitude pour l’Église ; être convaincus
qu’on doit affronter la lenteur des Institutions par des moyens
drastiques pour ouvrir des chemins nouveaux – pour ramener l’Église à la
hauteur d’aujourd’hui. Mais la désobéissance est-elle vraiment un
chemin ? Peut-on percevoir en cela quelque chose de la configuration au
Christ, qui est la condition nécessaire de tout vrai renouvellement, ou
non pas plutôt seulement l’élan désespéré pour faire quelque chose, pour
transformer l’Église selon nos désirs et nos idées ?


(On notera au passage que le même jour le Pape et Mgr Fellay ont traité tous les deux du thème de l’obéissance).

L’autre forme d’opposition se trouve au sein de la curie romaine. L’abbé Barthe dans un dossier de L’Homme Nouveau avait révélé cette « opposition romaine au pape ». Elle n’a pas cessé depuis comme le montre l’article de Sandro Magister sur l’affaire de la liturgie du chemin Néo-catéchuménal, information reprise par les « matinales de La Vie ».
Plus larvée, cette opposition n’en est pas moins plus efficace. Elle se
sert de l’autorité de Rome et des leviers qu’offre le pouvoir pour
faire passer en acte des décisions contraires à la tradition de l’Église
et aux souhaits du Pape.

Enfin, il y a l’opposition des tenants du « surplace », ou partisans
de l’expression « cause toujours, tu m’intéresses ». Cette opposition
est celle de nombreux évêques français. Rien n’est dit publiquement
contre le Pape et ses décisions. Mais aucun acte est posé. Le test
typique est celui de l’application du motu proprio Summorum Pontificum.
On ne condamne pas ce texte, on l’ignore tout simplement. Il n’existe
pas. Tel abbé d’une grande abbaye, historiquement connue, jusqu’ici
défenseur inconditionnel de la papauté, ignore ce texte et empêche que
ses moines l’appliquent. Non seulement le pontificat actuel n’est pas
compris, mais il est simplement ignoré. C’est une parenthèse.

Ceux qui croyaient un peu vite que l’élection de Benoît XVI marquait
la fin de la crise de l’Église sont bien obligés de constater que
celle-ci est bien plus profonde et importante que le laisse entendre une
analyse superficielle. La crise est bien installée ; elle a ses troupes
régulières et ses collaborateurs. Elle joue de toutes les gammes
possibles, mais cogne aujourd’hui encore sur la présence d’un pape qui
n’est certes pas un traditionaliste, mais qui souhaite l’unité de
l’Église et espère s’appuyer aussi sur les tenants de la Tradition et
des pédagogies traditionnelles.


http://www.riposte-catholique.fr/summorum-pontificum-blog/reflexions/crise-de-leglise-lattente-de-la-reponse-de-la-fsspx-et-les-oppositions-au-pape?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29


Je ne peux m'empêcher de publier ce commentaire laissé par un anonyme, et qui exprime ainsi l'espérance que moi et nombre de Catholiques je le crois, partageons ensemble :

Citation :








Excellent article d’un artisan de Paix.
qui analyse tous les vecteurs en présence qui tirent l’Église à hue et à
dia. Prions pour ce pape admirable et conciliant qui a tout compris
mais qui sait que sa latitude de manœuvre est très étroite (la « marche
arrière » refuse de passer et ne passera jamais, ne rêvons pas!)
Je souhaite que la FSSPX comprenne que la fidélité peut être plus
efficace dans la réconciliation que dans la rigidité sur des points
particuliers et que, réintégrée pleinement dans l’Église, elle fera
rayonner et fructifier – pour la plus grande gloire de Dieu – la
spiritualité qu’elle défend justement, avec beaucoup plus d’efficacité
qu’en essayant de multiplier des mini-ghettos « Arche de Noé »
Fussent-ils largement justifié, on ne peut pas s’installer dans la
protestation et le ressentiment, car cela mange 50% d’une énergie qui
serait mieux employée à essayer de promouvoir le Royaume de Dieu dans un
monde qui court à sa perte s’il ne retrouve pas la soif de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 16 Avr 2012, 00:42

Les chrétiens du nord du Mali en grand danger a écrit:

Comme il était à craindre, ce sont les chrétiens habitant le nord du
Mali en sécession et contrôlé en partie par des islamistes, qui sont en
grand danger comme l’explique une dépêche de l’Agence Fides d’aujourd’hui, dont voici un extrait. D.H.

«
Les chrétiens se sentent en danger. Ils ont peur et se cachent. A Gao,
l’église a été détruite tout comme différents autres biens appartenant à
la communauté ecclésiale locale. Des bars et des hôtels appartenant à
des particuliers ont également été détruits » déclare à l’Agence Fides le Père Edmond Dembele,
porte-parole de la Conférence épiscopale du Mali. La situation
humanitaire se fait toujours plus grave parce que l’on ressent le manque
de nourriture.
« Il semble que les mouvements islamistes prennent le dessus sur le MNLA
(Mouvement qui lutte pour l’indépendance de l’Azawad, région située au
nord du pays) au plan militaire. Les islamistes contrôlent Tombouctou et
Kidal alors que Gao est contrôlée en partie par eux et en partie par
les hommes du MNLA » indique le Père Dembele.


http://www.christianophobie.fr/breves/les-chretiens-du-nord-du-mali-en-grand-danger?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29
Ne les oublions pas dans nos prières.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 16 Avr 2012, 01:08

Héhéhéhéhéhé....
Fsspx : une déclaration imminente de Rome ? a écrit:







Selon Edward Pentin, correspondant à Rome du National Catholic Register, le Vatican espère pouvoir faire une déclaration sur les « clarifications » attendues de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, mais, ajoute le journaliste dans son article d’hier, ces « clarifications » n’auraient pas toujours été reçues à Rome. Edward Pentin s’est entretenu, au matin du 14 avril avec Monseigneur Guido Pozzo, secrétaire de la Commission pontificale Ecclesia Dei – désormais rattachée à la Congrégation pour la doctrine de la foi. Le prélat lui aurait déclaré que « nous n’avons pas encore reçu de réponse » de la FSSPX, ajoutant que cette dernière « avait
pré annoncé qu’elle allait arriver à une clarification finale, et que
par conséquent j’ai l’espoir qu’au début de la semaine prochaine [la
semaine commence le dimanche pour les catholiques…] nous pourrons
connaître sa position et prendre les nôtres qui en découleront »
. Interrogé s’il pensait que la réponse de la FSSPX serait positive, Monseigneur Pozzo a répondu : «
certains commentaires de presse, certaines informations sont
encourageantes, mais nous ne pouvons pas prédire de sa réponse tant
qu’elle ne nous l’a pas communiquée »
.


http://www.riposte-catholique.fr/americatho/fsspx-une-declaration-imminente-de-rome?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 16 Avr 2012, 01:28

Prions ardemment pour l'unité de l'Église et le retour à la fidélité au pape des membres de la FSSPX. Pourvu que le souhait de Mgr Fellay lui soit rapide et favorable ! Je vous invite à réciter avec moi les litanies du St-Esprit pour Mgr Fellay et pour les évêques et membres de la Fraternité Sacerdotale St Pie X.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Dim 22 Avr 2012, 16:48

Séoul

Prières pour annuler un concert de Lady Gaga

Première publication 22 avril 2012 à 08h07


Crédit photo : AFP


Lady Gaga

TVA Nouvelles d'après AFP


Près de 300 chrétiens conservateurs de Corée prieront ensemble dimanche soir pour demander que le concert de Lady Gaga soit annulé.

Ces chrétiens estiment que la chanteuse pop américaine promeut l'homosexualité et la pornographie. Ils accusent Lady Gaga de «répandre une culture sexuelle malsaine» à travers «des paroles et des concerts obscènes».

Les membres d'une église protestante se réuniront au centre de Séoul où ils imploreront Dieu pour qu'il annule le concert, prévu pour la fin de semaine.

Lady Gaga donne le coup d'envoi de sa tournée The Born this way ball à Séoul le 27 avril. Le concert a été interdit aux moins de 18 ans en Corée du Sud.

«Nous allons prier Dieu afin que le concert n'ait pas lieu, et que l'homosexualité et la pornographie ne se répandent pas à travers le pays», a déclaré à l'AFP Kang Ju-Hyun, un des organisateurs de ce rassemblement religieux.

De plus, le groupe de Kang, qui s'appelle l'Alliance pour une culture saine en matière de sexualité, a installé cette semaine des banderoles dans les rues de Séoul pour disséminer leur message. Les autorités municipales ont retiré les banderoles.

La vedette américaine aime défendre deux causes chères à son coeur: les droits des homosexuels et la lutte contre l'intimidation.

La Corée du Sud compte quelque 8,6 millions de protestants et 5,1 millions de catholiques. Une dizaine de millions de Sud-Coréens sont bouddhistes.

http://tvanouvelles.ca/lcn/lebuzz/archives/2012/04/20120422-080725.html
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 23 Avr 2012, 23:46

Canada : Marche nationale pour la vie le 10 mai 2012

Choisir la vie au quotidien


Anne Kurian

ROME, lundi 23 avril 2012 (ZENIT.org) – « Choisir la vie au quotidien », c’est l’appel de l’Organisme catholique pour la vie et la famille, en vue de la Marche pour la vie, au Canada.

L'Organisme catholique pour la vie et la famille (OCVF), fondé par la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) et le Conseil suprême des Chevaliers de Colomb, a publié un message à l'occasion de la Marche nationale pour la vie, qui aura lieu à Ottawa, le 10 mai 2012, sur le thème « L'avortement heurte tout le monde ». Des dizaines de milliers de Canadiens sont attendus pour cette marche dans les rues de la capitale, jusqu'au Parlement canadien.

Déplorant notamment 100.000 avortements annuels dans une société qui « fait de l’être humain un simple moyen de parvenir à une fin », le message invite à un engagement concret pour la vie, au quotidien et auprès des politiques.

Choisir la vie au quotidien

S’engager pour la vie signifie « respecter la vie humaine à chaque stade de son développement et en toutes circonstances », souligne l’OCVF. Pour cela, il encourage chacun à « réfléchir à [ses] propres attitudes et à [son] propre mode de vie » afin d’être « cohérents dans [ses] propres actions ».

Il s’agit en effet d’« apporter un changement positif ». La question commence donc par soi-même, insiste-t-il en invitant à se demander si sa propre « manière de vivre son quotidien » contribue à « l’avènement d’une culture de la vie ».

« Personne ne bénéficie de l’avortement », fait-il observer, car il y a d’abord « l’élimination d’une vie humaine innocente », et ensuite des « conséquences profondément négatives » pour la femme, les pères, les sœurs et frères et même les grands-parents.

Au final, affirme l’OCVF, c’est la société dans son ensemble qui est touchée : « chacun d’entre nous est appauvri par la culture de mort ambiante qui menace de nous contaminer ».

Il dénonce les dérives qui en résultent : « une société qui continue à tolérer la destruction de ses membres les plus faibles tolérera inévitablement la destruction des « relativement faibles »: les personnes handicapées, malades, marginales et celles qui nous dérangent » car « là où l’on ne respecte pas le droit à la vie de l’enfant à naître, d’autres droits sont tôt ou tard bafoués ».

Responsabilité du citoyen

C’est pourquoi l’OCVF appelle à se mobiliser sur la scène politique : « il nous revient de travailler sans relâche à la réforme de nos lois pour qu’elles reflètent l’humanité et le droit fondamental à la vie des plus petits de nos voisins ».

Il en va de la « responsabilité » des citoyens, ajoute-t-il, de « rouvrir le débat public sur l’avortement ». Il demande entre autres de soutenir « les efforts du député Stephen Woodworth (Kitchener centre) qui demande au Parlement de reconsidérer les preuves scientifiques concernant l’humanité de l’enfant à naître ».

« C’est un fait scientifique reconnu que chaque enfant à naître est, dès le début de son développement, un être humain unique et absolument irremplaçable », rappelle l’OCVF à ce sujet.

Il signale par ailleurs des « signes d’espoir » allant dans le sens d’une « culture de vie » : fin 2011, 55 députés fédéraux de tous les partis politiques se sont positionnés favorablement sur les soins palliatifs et les questions de fin de vie, dans le rapport « Avec dignité et compassion – Soins destinés aux Canadiens vulnérables ». En outre, de récents sondages ont démontré que « plus de la moitié des Canadiens croient que la vie humaine devrait être protégée avant la naissance ».

http://www.zenit.org/article-30649?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Mer 02 Mai 2012, 00:57

Citation :
Un dessin qui en explicite un autre…



Le dessin de presse de l’ami Jeff Harris du 14 avril dernier, sur son site Sword of Peter, a laissé perplexe beaucoup de lecteurs d’Americatho
dont j’avais sollicité les commentaires. Certains en ont bien perçu le
sens, d’autres pas. Pourtant, cette boule de bowling étiquetée
« L’Écriture seule » (sola scriptura, grande règle de nos
frères protestants) roulant vers les quilles symbolisant l’unité
chrétienne, s’apprêtait à les faire chuter : ce qu’on appelle un « strike »
dans ce jeu. Autrement dit, l’unité des chrétiens ne peut non seulement
reposer sur la seule Écriture, mais cette règle de « L’Écriture seule »
est elle-même destructrice de l’unité. Jeff Harris revient dans son nouveau dessin d’hier intitulé « Straight and Narrow »la voie droite et étroite, en quelque sorte – sur cette idée qu’il va nous expliciter…







La citation qui somme son dessin est de Benoît XVI. On pourrait la traduire ainsi en français : «
Chaque fois où l’Écriture Sainte est détachée de la voix vivante de
l’Église, elle devient la proie des discussions des experts »
. Il s’agit là d’un extrait de l’homélie que Benoît XVI prononça le samedi 7 mai 2005 lorsqu’il prit possession de la basilique Saint-Jean du Latran, cathédrale de l’évêque de Rome.

Un panneau à gauche indique la route du Ciel. Le personnage de la
barque sans gouvernail du premier plan – dont le nom est « N’importe
quoi » –, n’utilise qu’une seule rame (l’Écriture seule…), ce qui fait,
si l’on en croit les traces de son sillage, qu’il ne va ni droit ni dans
la bonne direction. Sa barque porte également l’inscription : « Plus de
30 000 dénominations », c’est le nombre, très approximatif, de groupes
chrétiens protestants aux États-Unis…

L’évêque, dans la barque du deuxième plan, observe avec étonnement
l’agité mais mauvais barreur. Lui va dans le bon sens car il a un bon
gouvernail (le Siège de Pierre) et deux rames : l’Écriture et la
Tradition !

Que nos frères protestants veuillent bien nous excuser si nous les
offensons… Ce dessin et mes commentaires ne sont qu’une invitation
fraternelle à rejoindre la bonne barque de Pierre qui va le bon chemin,
car comme l’indiquait Benoît XVI dans cette même homélie : « nous
avons besoin de la voix de l’Église vivante, de cette Église confiée à
Pierre et au collège des apôtres jusqu’à la fin des temps »
.


http://www.riposte-catholique.fr/americatho/un-dessin-qui-en-explicite-un-autre?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Jeu 03 Mai 2012, 18:31

Citation :
Les Brigades internationales de Franco

L’Histoire
est souvent une précieuse collaboratrice pour comprendre la complexité
du temps et permettre à l’intelligence de tirer des leçons de
l’expérience. C’est à ce titre que j’aimerais présenter aujourd’hui un
livre consacré à un sujet historique, la guerre d’Espagne. Entre 1936 et
1939, on le sait, un soulèvement des forces armées, soutenus par les
militants nationalistes et monarchistes, s’opposa par les armes aux
forces républicaines et marxistes, avant de vaincre et d’établir un
nouveau régime conduit par le général Franco.

Loin de laisser indifférent le reste du monde, cette guerre civile
fut aussi le terrain d’expérimentation militaire pour l’URSS comme pour
l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste. Du côté républicain, des
brigades internationales furent constituées pour prêter main forte au
camp de la gauche espagnole. On sait moins – et pour ma part, j’ignorais
totalement – que des volontaires étrangers se rendirent aussi en
Espagne pour soutenir le camp nationaliste.

Je viens de l’apprendre en lisant le passionnant livre que Sylvain
Roussillon vient de consacrer à ces volontaires étrangers sous le titre Les Brigades internationales de Franco
(Via Romana, 362 pages + cahier photos de 12 pages, 24€). Bien écrit,
très clair, cet ouvrage se lit comme un roman tant il dévoile avec
adresse l’étendue des forces nationalistes. On connaît évidemment (au
moins de nom) la Légion Condor, mais on apprend ici qu’outre les
Italiens et les Allemands, des volontaires irlandais, français,
anglo-saxons, russes (blancs), nord-africains, marocains et même
asiatiques, juifs et musulmans, rejoignirent les troupes de Franco. Pour
la première fois, l’histoire de ces hommes est écrite et présentée au
grand public. Histoire anecdotique répondra-t-on un peu vite. Non,
estime l’auteur, qui écrit dans sa conclusion :

Bien que j’ai tenté de démontrer que
les Allemands de la Légion Condor et les Italiens du CTV étaient de
vrais volontaires, le lecteur pourra s’amuser à retrancher les 15 000
Allemands et les 75 000 Italiens concernés du résultat global. Il
constatera que les 89 000 volontaires restants sont loin d’être
négligeables. Et même en poussant cette logique contre-historique
jusqu’au bout, c’est-à-dire en soustrayant du total les troupes
marocaines au service de l’Espagne (…), le nombre de volontaires
pro-nationaux avoisine les 15 000 hommes, ce qui est loin d’être
négligeable, compte tenu du caractère inorganisé et souvent individuel
de leur venue en Espagne.




Ces hommes étaient restés dans l’ombre de l’Histoire (parce qu’ils
avaient choisi le mauvais camp ?). Sylvain Roussillion les met en pleine
lumière. Un travail remarquable.



http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/en-kiosque/les-brigades-internationales-de-franco?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Jeu 03 Mai 2012, 18:38

Citation :


Le père Toulorge, martyr de la vérité


La célébration de béatification du père Pierre-Adrien Toulorge, présidée par le cardinal Amato
préfet de la Congrégation pour les causes des Saints et représentant du
pape Benoit XVI, a eu lieu dimanche à Coutance devant plus de 2000
fidèles. 15 évêques dont le prédécesseur de Mgr Stanislas Lalanne, Mgr Jacques Fihey,
une vingtaine de pères abbés et de prieurs, 130 prêtres, des diacres,
et 150 religieux de l’ordre de Prémontré ont fait le déplacement pour
célébrer cette béatification, dont Monseigneur Thomas Handgrätinger, Abbé général de l’ordre de Prémontré.

En 1792, suite à la loi condamnant à la déportation tous les prêtres
qui n’avaient pas prêté serment, le père Toulorge part pour Jersey. Là,
apprenant qu’il n’est pas concerné par cette loi, il décide, au risque
de sa vie, de revenir à Portbail. En septembre 1793, il est capturé,
jugé et condamné après avoir reconnu être allé à Jersey. Il est
guillotiné à Coutances le 13 octobre 1793. Le 2 avril 2011, le pape
Benoît XVI avait autorisé la Congrégation pour les Causes des Saints à
promulguer au titre de ‘martyr de la vérité‘, le décret de béatification du religieux français tué pendant la Révolution.

Le bienheureux père Toulorge est désormais fêté le 13 octobre.





http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/le-pere-toulorge-martyr-de-la-verite?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Lun 07 Mai 2012, 15:09

Publié le 07 mai 2012 à 08h58 | Mis à jour à 08h58


Marc Ouellet pourrait changer de poste

Marc Ouellet

Photo AFP

Mathieu Perreault
La Presse


Le cardinal québécois Marc Ouellet pourrait changer de poste au Vatican. Il pourrait passer prochainement de la Congrégation pour les évêques, chargée des nominations épiscopales partout dans le monde, à la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), le chien de garde doctrinal de l'Église.

«Son nom est souvent cité», rapporte John Allen, vaticaniste à l'hebdomadaire américain The National Catholic Reporter. «On s'attend à ce que l'actuel archevêque de Ratisbonne, Gerhard Müller, soit nommé. Mais il y a quelques pépins dans la nomination, alors il n'est pas impossible que Marc Ouellet soit nommé.»

William Levada, qui préside la CDF depuis l'élection de Benoît XVI en 2005, a eu 75 ans l'an dernier, soit l'âge canonique de la retraite. Cela dit, Benoît XVI a dirigé la CDF jusqu'à son élection, à l'âge de 78 ans. «Si les négociations avec les traditionalistes lefebvristes ont des chances d'aboutir sous peu, il est possible que Levada reste un peu plus longtemps», note M. Allen.

Théologie de la libération

Mgr Müller a vu sa candidature plombée par des révélations sur son amitié avec le théologien péruvien Gustavo Gutierrez, dont il suit chaque année un séminaire. Le dominicain Gutierrez est le père de la «théologie de la libération», qui considère notamment que la pauvreté est le résultat de structures sociales injustes. En 1983, lorsqu'il dirigeait la CDF, Benoît XVI avait critiqué le marxisme et le messianisme des théories du père Gutierrez, tout en louant leur refus de la violence et leur accent sur l'aide aux pauvres.

Mgr Müller est par contre le gardien des écrits de Benoît XVI, qui est originaire de Ratisbonne, en Bavière.

Par ailleurs, Mgr Ouellet parle mieux anglais que Mgr Müller, ce qui est un atout, puisque les controverses entourant la CDF sont souvent alimentées par les médias anglo-saxons, selon M. Allen.

La candidature du cardinal québécois reflète-t-elle un désaveu de son travail à la Congrégation pour les évêques, qu'il dirige depuis 2010? «Non, il n'a pas encore eu le temps de décevoir ou de se faire des ennemis, dit M. Allen. Marc Ouellet est un choix naturel, parce que c'est un théologien hors pair, intellectuellement proche de Benoît XVI. S'il était resté archevêque de Québec, il serait le candidat le mieux placé pour succéder à Levada.»

http://www.lapresse.ca/actualites/201205/07/01-4522684-marc-ouellet-pourrait-changer-de-poste.php
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Mer 09 Mai 2012, 15:16

Persécution des chrétiens : solidarité de la Communauté juive de Rome

Marche aux flambeaux au Colisée


Anita Bourdin

ROME, mardi 8 mai 2012 (ZENIT.org) – La communauté juive de Rome est partenaire d’une « marche aux flambeaux de solidarité » promue par la Communauté de Sant’Egidio, mercredi 9 mai, pour protester contre les attentats sanglants contre les chrétiens notamment au Nigeria et au Kenya.

Ce sera en effet la Journée italienne en mémoire des victimes du terrorisme.

Les lumières du Colisée seront symboliquement éteintes pour attirer l’attention de l’opinion publique afin de ne pas considérer ces persécutions avec indifférence.

Ces attentats ont fait, le 29 avril dernier, à Kano, Maiduguri et Nairobi 21 morts et plus de 30 blessés : une série d’attentats a en effet été perpétrée contre les chrétiens par l’organisation terroriste de matrice islamique « Boko Haram ».

Le rendez-vous est à 20 h 30 place du Colisée, par solidarité avec toutes les communautés chrétiennes victimes de persécutions ou de discrimination au Nigeria, au Kenya et dans de nombreuses autres parties du monde.

« Nous assistons, insistent les organisateurs, à de nouveaux actes de terrorisme et à une violence inouïe, contre les communautés chrétiennes dans le monde ». La situation, rappellent-ils, est particulièrement grave au Nigeria où la violence n’a pas épargné les lieux de culte, tuant des dizaines de fidèles sans défense, dont des femmes, des personnes âgées et des enfants ».

Ils invitent « tous les citoyens à manifester leur solidarité et leur proximité à ces communautés chrétiennes persécutées et à repousser et condamner toute forme de fanatisme ou d’extrémisme religieux ».

Ils appellent « toutes les autorités politiques et institutionnelles, la société civile et le monde des associations » à adhérer à cette importante initiative.

http://www.zenit.org/article-30757?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Mer 09 Mai 2012, 23:39

Riposte Catholique a écrit:
Magdi Cristiano Allam : c’est la faute de l’Eglise si l’Italie embrasse l’islam !

C’est
sous ce titre-choc que l’ancien musulman baptisé par Benoît XVI à
Saint-Pierre de Rome en la veillée pascale, le 22 mars 2008, vient de
signer un article non moins direct dans
Il Giornale. Journaliste, député européen du groupe Protagonisti per l’Europa Cristiana, fondateur et élu de Io amo Italia (« J’aime l’Italie). Le site de
ce parti publie le texte de son « papier » en italien et anglais. Je
vous propose ici ma traduction de cette réflexion importante et sans
faux-semblants.


Lu en France, ce texte prend une dimension encore plus
importante. Le Pew Research Center évalue le nombre de musulmans en
France à 4,7 millions. L’INED recense en 2010, au terme d’une enquête,
2,1 millions de personnes se déclarant « musulmanes » ; pour le
ministère de l’Intérieur, les personnes en France originaires de pays
musulmans sont entre 5,5 et 6 millions dont un tiers de « pratiquants »,
soit au total entre 7,7 et 9,3 % de la population. Le FN estime le
nombre à 8 millions, Claude Guéant, lui, retient entre 5 et 10 millions.



Saviez-vous
que le nombre de musulmans ayant la nationalité italienne est d’environ
70.000 ? Saviez-vous que l’Italie compte au total environ 1.583.000
musulmans, soit 2,7 % de la population ? Saviez-vous que l’islam est
désormais la deuxième religion d’Italie tout de suite après le
christianisme ? Saviez-vous qu’en Italie, il naît en moyenne un lieu de
culte islamique tous les quatre jours ? Saviez-vous qu’aujourd’hui il y a
des terroristes islamiques actifs, disposant de la citoyenneté
italienne, qui sont engagés dans la Jihad, ou la guerre sainte, contre
les juifs, les chrétiens, les infidèles et les apostats ?


Eh bien, si vous ne savez pas tout cela, c’est assurément une grave
lacune. Mais il est encore plus grave de prendre acte du fait que cela
se produit avec la complicité explicite de l’Eglise, que celle-ci
s’exprime à travers les prises de position et les initiatives
officielles du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, ou
par le comportement et les affirmations du clergé, de certains cardinaux
à une bande de curés islamiquement corrects.

Cette réflexion s’impose à nous à travers les récentes déclarations
d’Ezzedine Elzir, président de l’UCOII (Union des communautés et
associations islamiques en Italie) à Klaus Davi (ici) où il déclare qu’en Italie « 70.000 personnes sont retournées à l’islam ».


Pourquoi « retournées » et non « converties » ? Elzir s’explique : «
Nous préférons utiliser le terme “retourner” parce qu’il s’agit d’une
redécouverte de la vraie foi. » Ce disant il veut signifier que pour les
musulmans, l’islam n’est pas une « religion différente » du judaïsme et
du christianisme, auxquels on adhère par la conversion personnelle
comme pour n’importe quelle autre religion, mais une religion «
supérieure » par rapport au judaïsme et au christianisme : la seule
vraie religion, l’accomplissement de la révélation et le sceau de la
prophétie, dans un contexte où l’on croit que toute personne naît
musulmane même si elle professe une autre religion, que chacune a
l’islam en soi même sans en avoir la conscience ; ainsi l’adhésion à
l’islam est un « retour » par la redécouverte de « la vraie foi ».


« Chaque jour des non-musulmans qui veulent connaître l’islam
viennent dans nos mosquées, plusieurs d’entre eux l’embrassent », ajoute
Elzir, car « lorsque survient une crise des valeurs et une crise
économique, on cherche à découvrir ses racines, sa spiritualité » qui
sans équivoque possible coïncident avec l’islam.


Comment est-il possible qu’en Italie, berceau du catholicisme, terre
chrétienne qui accueille en son sein l’église des Papes, vicaires du
Christ, on en soit arrivé au point de faire coïncider la « spiritualité »
avec l’islam ? Eh bien, la réponse s’appelle « relativisme religieux ».
Benoît XVI lui-même a plusieurs fois identifié au sein de la «
dictature du relativisme » le mal profond qu’il faut combattre parce
qu’il nous impose, en mettant la raison en sourdine, de considérer que
toutes les religions, les cultures et les valeurs sont égales,
indépendamment de leur contenu.


Le témoignage éloquent de ce relativisme religieux réside dans la
litanie des « trois grandes religions monothéistes révélées,
abrahamiques, du Livre » qui prieraient le même dieu. C’est ainsi que le
relativisme se manifeste dans le comportement du clergé qui s’imagine
que pour aimer les musulmans en tant que personnes, il faut
inconditionnellement épouser leur religion, légitimant l’islam au mépris
du fait qu’il est incompatible avec les valeurs non négociables du
caractère sacré de la vie, de l’égale dignité de l’homme et de la femme,
de la liberté du choix religieux.


Réveillons-nous ! L’islam est déjà dans notre maison ! Ce sont les
Italiens eux-mêmes qui font la promotion de la conquête islamique, y
compris des cardinaux et des curés qui se dévouent pour faire croître le
nombre des mosquées ! Libérons-nous de le dictature du relativisme !
Arrêtons l’invasion islamique ! Assez de mosquées ! Redécouvrons notre
âme, redécouvrons l’usage de la raison et recommençons à nous aimer
avant de perdre complètement la possibilité d’être nous-mêmes dans notre
propre maison !


Magdi Cristiano Allam


• Voulez-vous être tenu au courant des informations
originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la
lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour.
S'abonner.


• Merci de citer leblogdejeannesmits pour cette traduction.


http://by147w.bay147.mail.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0#!/mail/InboxLight.aspx?n=1869555248!n=412521040&fid=1&fav=1&mid=58f57f7e-9a12-11e1-a9d6-00248188810e&fv=1
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Mer 09 Mai 2012, 23:44

Citation :
Pas de problèmes doctrinaux confirme le
secrétaire du Conseil pontifical pour l’interprétation des textes
législatifs à propos de la FSSPX







Mgr Juan Ignacio Arrieta, secrétaire du Conseil pontifical pour
l’interprétation des textes législatifs, était de passage à
Louvain-la-Neuve ce lundi 7 mai. Etant ce qu’on pourrait appeler par
analogie « président du Conseil d’Etat » de l’Eglise, il a parlé des
aspects canoniques de l’accueil des anciens anglicans convertis et de la
lamentable affaire Vangheluwe, du nom du tristement célèbre ancien
évêque de Bruges. Mais aussi – et c’est ce qui nous intéresse sur ce
blogue – Mgr Arrieta a évoqué la réconciliation en cours avec la
Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX), déclarant notamment, d’après
le quotidien La Libre Belgique :

« Je pense qu’on a pu éclaircir les
problèmes doctrinaux, même s’il n’est pas facile de mettre cela sur
papier. Le vrai problème, le seul, selon moi, c’est la séparation, la
distance humaine qui remonte à 1988 »
.

Des propos encourageants et surtout une indication importante,
venant d’un personnage qui connaît personnellement le dossier, puisqu’il
est chargé de traiter les aspects canoniques de la réintégration de la
FSSPX. Visiblement, il ne subsiste plus d’obstacle majeur à la
réconciliation totale entre Rome et Menzingen. Appropinquat hora.

Rappelons que membre de l’Opus Dei, secrétaire du Conseil
pontifical pour l’interprétation des textes législatifs depuis
2008, Mgr Juan Ignacio Arrieta était au séminaire de la Fraternité
Sacerdotale Saint-Pierre (Wigrazbad) en février dernier pour les Ordinations Mineures et Sous-Diaconales (photo).

Signalons également, toujours à propos de la Belgique, que
son Excellence Monseigneur Berloco, nonce apostolique dans ce pays, est
venu célébrer la messe selon l’usus antiquior et conférer le sacrement de confirmation, dimancher dernier en l’église du couvent Sainte-Anne Boitsfort, desservie par l’Institut du Christ-Roi à Bruxelles.


http://www.riposte-catholique.fr/summorum-pontificum-blog/informations/pas-de-problemes-doctrinaux-confirme-le-secretaire-du-conseil-pontifical-pour-linterpretation-des-textes-legislatifs-a-propos-de-la-fsspx?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Mer 09 Mai 2012, 23:48

Shocked
Citation :

La responsabilité de l’épiscopat dans l’élection de François Hollande


Fin 2011, un groupe de laïcs catholiques avait lancé une initiative
intéressante : faire une sorte de dîner du CRIF catho, qui se serait
tenu au Grand Palais à Paris, pour y présenter les principes non
négociables, en présence de nombreuses associations catholiques,
d’ecclésiastiques reconnus (un célèbre Père abbé bénédictin avait
confirmé sa présence), d’évêques… Cette initiative, qui aurait donné une
visibilité aux catholiques, était bien partie et Nicolas Sarkozy
avait été approché pour qu’il s’y rende, ce qui aurait ainsi obligé les
autres candidats à s’y montrer pour faire, au moins, bonne figure. La
soirée, animée par des catholiques de différentes associations, aurait
tourné autour des principes non négociables. Las, cette réunion n’a pas
vu le jour : le cardinal André Vingt-Trois a tout fait pour l’étouffer dans l’oeuf.

Sur le blogue, Le Terrorisme pastoral, mon confrère écrit :

« L’échec de ce qu’on appelle communément la droite est essentiellement dû à l’appareil épiscopalo-médiatique.

Si 70% des catholiques pratiquants
(language des sondages), ont voté à droite cela veut dire que 30% ont
voté à gauche ou se sont abstenus. Ces 30% restants ne vont pas à la
messe ou si peu et ne sont pas encouragés à faire leur devoir
dominical. S’ils allaient à la messe ils auraient voté à droite….

Ceux qui ont voté à gauche y sont entraînés par la mouvance d’action catholique ou de leur cartel d’entente tel le CCFD ou le Secours Catholique dont le président Soulage est membre du parti socialiste et qui diffusent à longueur d’année les thèses du PS à
travers les positions tiers-mondistes et pro-immigration. Ces cartels
sont directement sous l’autorité de la Conférence épiscopale et
participent à ses relais dans l’opinion publique.

Il existe au sein de l’épiscopat français
un lobby socialiste qui s’est manifesté il y a plus de 25 ans de façon
très directe lors du procès qui m’opposait au CCFD. Mon évêque témoin à
charge a déclaré au tribunal : « Le socialisme n’est pas un péché ». »


http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/la-responsabilite-de-lepiscopat-dans-lelection-de-francois-hollande?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Mer 09 Mai 2012, 23:57

Citation :

La persécution acharnée des communistes contre les chrétiens chinois







janvier 4, 2012L’Église Shouwang, une congrégation protestante de
Beijing (Pékin), avait été, au début de l’année dernière, interdite de
culte dans un bâtiment qu’elle avait pourtant acheté pour en faire une
église ? Toutes ses démarches pour louer un autre lieu de culte avaient
été bloquées par les autorités communistes. Ces protestants décidèrent
de… protester contre cette persécution, et organisèrent des réunions de
prières dans la rue tous les dimanches à date du 10 avril, des réunions
évidemment dispersées par la police et donnant lieu à de nombreuses
interpellations. Cette congrégation tenta à trois reprises de louer un
local pour y célébrer son culte. Le 17 décembre dernier, une location
faite en bonne et due forme auprès d’un propriétaire, fut annulée en
raison de “pressions” de la police sur ce propriétaire. Une autre
location signée avec un grand hôtel de Beijing, eut le même sort…
L’Église de Shouwang a donc décidé de reprendre ses “prières de rue” le
dimanche 1er janvier au matin avec pour résultat 48
interpellations : 40 chrétiens furent relâchés à minuit, mais 8 sont
toujours au trou… Persécution et arbitraire sont les deux mamelles du
communisme chinois.

Daniel Hamiche




http://www.christianophobie.fr/breves/la-persecution-acharnee-des-communistes-contre-les-chretiens-chinois?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Actualité chrétienne dans le monde   Ven 11 Mai 2012, 17:02

"Toute plante que n'a pas plantée mon Père céleste sera arrachée." (Jean 15, 13)
Revenir en haut Aller en bas
 
Actualité chrétienne dans le monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actualité chrétienne dans le monde
» Persécution des chrétiens dans le monde
» Combien de vrai chrétiens dans le monde .?
» 150 millions de chrétiens persécutés dans le monde
» LA PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS DANS LE MONDE...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: