DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 13:16

Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Marc.



Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 13:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Connaissez-vous l'histoire du scientifique qui prouva que les puces entendent par les pattes. Il établit un protocole scientifique, en double aveugle.

1° Il prit une groupe témoin de 1000 puces et leur dit: "sautez!". Elles sautèrent.

2° Il coupa les pattes à 500 des puces et dit aux 1000 puces : "Sautez". Or seules les puces qui avaient encore leurs pattes sautèrent.

Donc, les puces entendent par les pattes.



Soyons honnête, on pourrait dire la même chose des théologiens et des métaphysiciens Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 14:17


Pour la théologie c'est vrai puisqu'elle n'est pas objet d'expérience.

Mais ce n'est pas possible pour les sciences du réalisme, puisqu'elles se soumettent au réel.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 14:26

Marc. a écrit:
Parlons de cela alors Very Happy L'enfant qui vient tout juste de naitre est dans le "ça" (inconscient). Il ne conçoit pas la négation, il n'a pas conscience de sont individualité et croit toujours ne faire qu'un avec ça mère. C'est à partir de l'âge de 1 ans que le "moi" va se constituer et qu'il va prendre conscience de son individualité. Il commencera par dire "NON", puis "MOI" et pour finir "JE" dans cet ordre toujours. (développement du langage)
Navré Marc, C'est n'importe quoi

Ceci dit, j'ai été lors de ma jeunesse en clinique pour déprimés. Je n'ai jamais vu une fois la psychanalyse de freud guérir quelqu'un. Or cela devrait être le cas si elle était juste. Au contraire elle enfonce les gens en les poussant au sexe et en les coupant de Dieu

La psychanalyse Beuhhhrrk! :no :no :no :no :no :no :no :no :no :no :no :no :no :no
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12269
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 14:42

Sauf que Freud lui-même n'a jamais prétendu "guérir" tout au plus aider à vivre avec... et c'est déjà beaucoup.

Alors votre avis et votre conception de dieu BEEEEEEEEEURK!!! Et allez soigner votre obsession négative du sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 15:42

adamev a écrit:
Sauf que Freud lui-même n'a jamais prétendu "guérir" tout au plus aider à vivre avec... et c'est déjà beaucoup.

Alors votre avis et votre conception de dieu BEEEEEEEEEURK!!! Et allez soigner votre obsession négative du sexe.

Je crois que non seulement Freud ne permet pas de se comprendre, mais encore moins de guérir.

Et si parfois a été mieux suite à une psychanalyse freudienne, c'est soit à cause d'un contact humain, soit à cause d'une auto persuasion.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 16:29

adamev a écrit:
Sauf que Freud lui-même n'a jamais prétendu "guérir" tout au plus aider à vivre avec... et c'est déjà beaucoup.
Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait! La psychanalyse est utilisé pour guérir! Et j'ai vu le mal qu'elle a fait dans la clinique où j'étais quand à guérir jamais! alors, Merci pour tous ceux que vous voulez enfoncer dans leur maladie!
adamev a écrit:

Alors votre avis et votre conception de dieu BEEEEEEEEEURK!!! Et allez soigner votre obsession négative du sexe.
le sexe dans le mariage c'est une merveille et hors de l'amour, c'est de la M....
Vous dévaluez l'amour et poussez les gens à pervertir le plus beau de tous les dons de Dieu.
Quant à Dieu, j'ai passé ma vie à faire sa connaissance et je ne suis pas le seul. Vous visiblement vous ne Le connaissez pas.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 16:31

Arnaud Dumouch a écrit:

Et si parfois a été mieux suite à une psychanalyse freudienne, c'est soit à cause d'un contact humain, soit à cause d'une auto persuasion.
Je n'ai jamais vu que cela a été mieux! des gens qui s'en persuadent oui!. Mais cela ne dure pas!
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 16:46

Pour ce qui est de la sexualité dans la Bible, je suggère ce lien fort utile:

http://www.atoi2voir.com/atoi/visu_article.php?id_art=171&n1=1&n2=3&n3=165

- « Jouis de la femme de ta jeunesse, biche amoureuse et gracieuse gazelle. Que ses seins te comblent en tout temps. Enivre-toi toujours de son amour. Pourquoi t'enivrerais-tu, mon fils, d'une dévergondée et embrasserais-tu le sein d'une étrangère ? » (Livre des Proverbes ch.5 v.18-20)

- « Si un homme est nouvellement marié, il ne partira pas à l'armée ; on ne viendra chez lui pour aucune affaire ; il sera exempté de tout pour être à la maison pendant un an et il fera la joie de la femme qu'il a épousée » (Deutéronome ch.24 v.5)

- « Qu'il me baise des baisers de sa bouche, car ses caresses sont meilleures que du vin... que sa main gauche (de mon bien-aimé) soit sous ma tête et que sa droite m'embrasse (ou m'enlace, me caresse)... » (Cantique des cantiques)

- « ne vous refusez pas l'un à l'autre (mari et femme), sauf d'un commun accord et temporairement, afin de vous consacrer à la prière » (Première Épître de St Paul aux Corinthiens ch.7 v.5)
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 17:14

Ce que je suis en train de lire sur ce fil est effarant! What a Face

Mais enfin, Marc, êtes-vous à la recherche de Dieu ou du démon? Je vous ai dit que la psychanalyse est loin d'être pleinement acceptée par la communauté scientifique, justement parce qu'il manque un élément important qui est impossible à démontrer: L'hérédité psyco-spirituelle!

Vous me parlez de psychogénéalogie et de transgénérationnisme. Vous ne vous rendez même pas compte que pour envisager une telle hypothèse les pionniers de ces nouvelles pseudo-sciences se sont inspirés des théories de la réincarnation des chamanes!! Comme parler de réincarnation en science ça fait désordre, alors ils ont inventé des nouveaux termes comme psychogénéalogie et transgénérationnisme, ça fait de l'effet aux yeux de quelques pseudo-scientifique gogos crédules.

Cher Marc, je vous ai mis en garde dès les premières allusions à ces nouvelles sciences psychologiques. Sachez qu'elles sont considérées comme des sectes. Voici un petit article qui devrait vous intéresser:

"La psychogénéalogie est citée par des organisations antisectes comme étant parfois détournée par des praticiens sectaires9.

Géraldine Fabre, dans une perspective zététique à travers l'analyse des travaux de Anne Ancelin Schützenberger10 et de Salomon Sellam11 met en question les démonstrations de la psychogénéalogie. Notamment, elle démontre que la probabilité mathématique de trouver des correspondances de dates avec ses ancêtres peut être élevée et conteste que les exemples avancés seuls puissent avoir valeur de démonstration.

Nicolas Gauvrit, mathématicien et psychologue membre de l'AFIS (Association française pour l'information scientifique), reprend ces arguments et les développe dans la revue Science... et Pseudo-sciences n°282 (juin 2008) 12. En décortiquant les bases de la psychogénéalogie, il montre qu'elles sont à chercher dans la psychanalyse et dans la numérologie. Selon Gauvrit, les inspirateurs de la psychologénéalogie seraient Jung et Ryke Geerd Hamer. Enfin, il déclare qu'après 40 ans d'existence, la psychogénéalogie n'a pas fait la preuve de son efficacité, et que les seuls arguments avancés sont des témoignages informels.

La psychogénéalogie, se développant depuis quelque temps en France, est à l'origine d'affaires impliquant des psychothérapeutes ayant une "formation" minimaliste sanctionnée par des diplômes non reconnus par le Conseil de l'Ordre, n'ayant donc pas le droit d'exercer aux termes de la loi du 1er juillet 2010; ces affaires portent sur les faux souvenirs induits et les dégâts qu'ils occasionnent dans les familles : rejet de la famille, des parents, procès pour viol, divorces, ... Ces pratiques participent dans la plupart des cas de la dérive sectaire.

Le rapport 2007 de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) met en garde contre la pratique des faux souvenirs induits, un dévoiement des méthodes psychothérapeutiques qui serait en progression en France."


Je ne peux que vous inviter à laisser tomber la recherche du démon et du mal pour vous mettre plutôt à la recherche de Dieu et de l'origine de la bonté et de l'Amour spirituel dans l'homme. Que regardez-vous pour aimer votre prochain? Le bien ou le mal? Autant la capacité à faire le mal a des degré et autant la capacité à faire le bien a des degrés.

Je vous fais remarquer en outre que vous ne m'avez toujours pas répondu sur le problème de la transmission héréditaire des caractères moraux. Sachant que ce n'est pas le rôle des gènes de transmettre un caractère moral, par quel biais ou quel support se fait cette transmission héréditaire psychologique? J'insiste aussi sur le fait que le comportement d'un être humain ne se limite pas à ses aspects négatifs. S'il existe une transmission de caractères moraux négatifs, il doit forcément exister une transmission de caratères moraux positifs. Vous-mêmes m'avez donné l'exemple "inexplicable" de la bonté et l'intelligence d'une famille entière.

Donc, effectivement, quelque chose existe, mais ce n'est certainement pas du transgénérationnisme - nom barbare désignant d'une manière voilée le principe de la réincarnation qui, lui, tient compte de tout l'aspect humain: le positif et le négatif.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12269
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 17:26

RenéMatheux a écrit:
adamev a écrit:
Sauf que Freud lui-même n'a jamais prétendu "guérir" tout au plus aider à vivre avec... et c'est déjà beaucoup.
Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait! La psychanalyse est utilisé pour guérir! Et j'ai vu le mal qu'elle a fait dans la clinique où j'étais quand à guérir jamais! alors, Merci pour tous ceux que vous voulez enfoncer dans leur maladie!

C'est pas parce qu'on est (ou a été) malade que ça donne du crédit à une affirmation sur une thérapeutique. Les analyses ratées et/ou interminables on connaît... tout comme les malades qui ne veulent pas guérir.

adamev a écrit:

Alors votre avis et votre conception de dieu BEEEEEEEEEURK!!! Et allez soigner votre obsession négative du sexe.
le sexe dans le mariage c'est une merveille et hors de l'amour, c'est de la M....
Vous dévaluez l'amour et poussez les gens à pervertir le plus beau de tous les dons de Dieu.
Quant à Dieu, j'ai passé ma vie à faire sa connaissance et je ne suis pas le seul. Vous visiblement vous ne Le connaissez pas.

Je ne sais pas si vous connaissez Dieu mais le peu que vous devez peut être en connaître ne vous a manifestement pas servi à grand chose.


Dernière édition par adamev le Dim 26 Fév 2012, 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12269
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 17:33

Sanctus Germanus a écrit:
Oedipe avait pour parent biologique ceux adoptifs. Le roi et la reine ne sont pas ses parents bioloqiques mais ontologiques. Oedipe est devenu un dieu.

Drôle de lecture du mythe????

Freud est un imposteur.

C'est vous qui le dites.

Le péché originel ne fait pas partie de la pensée de Freud.

Ca c'est vrai. Freud s'est penché sur les grands mythes de l'humanité (comme Jung d'ailleurs) mais pas sur les contes de nourrices.

Cain a tué Abel mais rien avoir avec un désir charnel pour les parents.

Pas le sentiment qu'un psy ait jamais écrit qq chose du genre?

La psychanalise de Freud est un délire ET UNE DÉRIVE DANGEUREUSE.

Oui ça c'est ce que disent les épiscopes obscurantistes de la secte romaine.

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 17:49

RenéMatheux a écrit:
adamev a écrit:
Sauf que Freud lui-même n'a jamais prétendu "guérir" tout au plus aider à vivre avec... et c'est déjà beaucoup.
Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait! La psychanalyse est utilisé pour guérir! Et j'ai vu le mal qu'elle a fait dans la clinique où j'étais quand à guérir jamais! alors, Merci pour tous ceux que vous voulez enfoncer dans leur maladie!

C'est pas parce qu'on est (ou a été) malade que ça donne du crédit à une affirmation sur une thérapeutique. Les analyses ratées et/ou interminables on connaît... .
J'ai été en clinique et j'ai vu ce qui s'y passe. point!

adamev a écrit:
Je ne sais pas si vous connaissez Dieu mais le peu que vous devez peut être en connaître ne vous a manifestement pas servi à grand chose.
Cela m'a au moins appris qu'on ne joue pas avec les femmes, mais qu'il faut les aimer!
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9367
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 18:29

Calmons-nous . La psychologie et la psychanalyse montrent chaque jour leurs limites et le public est de plus en plus méfiant . Pourtant , elles ont des apports parfois positifs , le plus souvent dans un bon cadre relationnel . Alors ni cet excès d'honneur , ni cette indignité ....

Pour ce qui est de Freud proprement dit , je crois qu'il restera principalement de lui le complexe d'Oedipe . Je suis confronté dans ma parenté , à aux moins deux cas de non-résolution du complexe , aussi patents qu'un nez au milieu du visage . Ces quadragénaires ne sont vraiment pas faciles à vivre .

L'un d'eux m'a cassé une côte parce que je contrais ses tentatives de manipulation . L'autre devient fou furieux lorsqu'on émet la moindre réserve au sujet de sa mère .Tous deux refusent toute psychothérapie ou psychanalyse . Je ne leur donne pas vraiment tort mais je suis persuadé qu'ils auraient besoin de musicothérapie ( qu'ils refusent aussi ) .

Ceci dit , Stanislaw Grof a montré par ses psychanalyses au LSD ( 21 microgrammes - rien à voir avec la toxicomanie ) que ce qui vous empoisonne la vie , ce n'est pas seulement un
" complexe " isolé mais plutôt des Coex , des amalgames de condensés d'expériences vécues , mémorisés et actifs chez les grands malades . L'individu tient à ses Coex parce qu'il les identifie à sa vie .

Le complexe d'Oedipe est donc rarement seul .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 18:33

Cher Boulo, sauf que je ne crois pas que les problème de rapport à ses parents soient un complexe d'Oedipe.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 18:37

boulo a écrit:
Calmons-nous . La psychologie et la psychanalyse montrent chaque jour leurs limites et le public est de plus en plus méfiant . Pourtant , elles ont des apports parfois positifs , le plus souvent dans un bon cadre relationnel . Alors ni cet excès d'honneur , ni cette indignité ....
Oh que si! J'ai vu le mal qu'elle faisait chez les gens, d'abord chez les malades et ensuite chez des moins malades.
Attention : je parle de la psychanalyse de Freud!
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9367
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 18:42

Complexe ou rapport aux parents , ce n'est qu'une question de dénomination , en définitive . Ne nous battons pas sur des mots . Mais des adultes restés inconsciemment amoureux de leur mère , j'en connais pas mal . Je connais aussi un cas de réussite sociale d'un adulte vivant avec sa mère ( en tout bien tout honneur ) et qui vit son "complexe" en toute lucidité .
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9367
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 18:47

RenéMatheux a écrit:
...
Oh que si! J'ai vu le mal qu'elle faisait chez les gens, d'abord chez les malades et ensuite chez des moins malades.
Attention : je parle de la psychanalyse de Freud!

Je vous crois sans peine . Dans " Dialogues avec l'ange " recueillis par Gitta Mallasz , l' " ange " dit que les psychanalystes ( freudiens ) démontent mais ne savent pas remonter . Un tel horloger est une catastrophe , bien sûr . J'ai autrefois pris en stop un psychanalysé , qui errait au hasard .
Il ne souffrait plus . Il était indifférent à tout et incapable de prendre la moindre décision .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12269
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 18:51

[quote="RenéMatheux"]
adamev a écrit:
RenéMatheux a écrit:
adamev a écrit:
Sauf que Freud lui-même n'a jamais prétendu "guérir" tout au plus aider à vivre avec... et c'est déjà beaucoup.
Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait! La psychanalyse est utilisé pour guérir! Et j'ai vu le mal qu'elle a fait dans la clinique où j'étais quand à guérir jamais! alors, Merci pour tous ceux que vous voulez enfoncer dans leur maladie!

C'est pas parce qu'on est (ou a été) malade que ça donne du crédit à une affirmation sur une thérapeutique. Les analyses ratées et/ou interminables on connaît... .
J'ai été en clinique et j'ai vu ce qui s'y passe. point!

Oui moi aussi. Et en particulier le grand dévouement des soignants... psy ou pas.

adamev a écrit:
Je ne sais pas si vous connaissez Dieu mais le peu que vous devez peut être en connaître ne vous a manifestement pas servi à grand chose.
Cela m'a au moins appris qu'on ne joue pas avec les femmes, mais qu'il faut les aimer! Visiblement, pas vous!

Ca fait bientôt 50 ans que je vis avec la même et j'espère que ça va encore durer au moins 1/2 siècle de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Dim 26 Fév 2012, 19:09

@ tous lol Mr.Red What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 00:57

Marc. a écrit:
@ tous lol Mr.Red What a Face

Oui oui, cher Marc, vous pouvez rire jaune, c'est tout ce qui vous reste à faire. Il n'y a rien de plus anti-spirituel et anti-religieux que la psychanalyse matérialiste. Il n'existe qu'un seul remède qui puisse efficacement soigner les problèmes comportementaux ne relevant pas d'un dysfonctionnement biologique du cerveau: L'Amour!

La psychothérapie ne semble démontrer une certaine efficacité que lorsque le thérapeute aime son patient:

L'auteur (Scott Peck, psychiatre Américain) fait de l'amour un des principaux ingrédients nécessaires à la réussite psychothérapique. C'est l'engagement humain et la lutte, c'est la volonté qu'a le thérapeute de se dépasser dans le but d'alimenter l'évolution spirituelle de son patient. La littérature psychiatrique fait la différence entre les thérapeutes qui réussissent et ceux qui ne réussissent pas. La qualité de ceux qui réussissent est la chaleur humaine et leur capacité à communiquer. Si un psychiatre ou un psychanalyste ne peuvent pas aimer véritablement leur patient, la guérison profonde n'aura pas lieue. L'auteur précise que c'est par amour pour leur patient que les thérapeutes ne s'autorisent pas à tomber amoureux d'eux. Pour l'auteur, toute relation de véritable amour est une relation de psychothérapie mutuelle.

La psychologie ne peut se passer de la spiritualité:
http://auriol.free.fr/psychanalyse/PeckScott.htm

Je vous précise de plus qu'un animal peut éventuellement être étudié sur un plan psychologique mais pas sur un plan spirituel car il lui manque le sens moral, l'évaluation et la conscience morale. Chez l'être humain les éléments spirituels (les évaluations d'ordre moral) se mélangent avec les éléments psychologiques (étude des comportements qui n'impliquent pas forcément une signification d'ordre moral). Alors, tout ces soi-disant scientifiques qui font abstraction de la spiritualité, fuyez-les comme la peste!

Tania



Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 01:12

Je pense:

Pourquoi ne pas remplacer la psychanalyse par une bonne confession avec messieur le curé?

Au moins, on a la chance d'aller au Ciel avec ça.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 05:48

@ Tania, évidement que l'amour est important. Si vous vous étiez donné la peine de lire tous mes posts vous vous seriez rendu compte qu'Ainsworth dit la même chose. Elle dit même que ce le besoin primordial pour le développement de l'enfant.

Quant au reste concernant la psychogénéalogie, un peu de bon sens suffira pour vous éclairer. Regardez des sites sérieux ce sera mieux ;)

PS. Si je ne réponds plus sur ce sujet, c'est parce que je pense que beaucoup ne comprennent pas (ou ne veulent pas comprendre) les enjeux de la psychanalyse. Vu les réactions viscérales je préfère me taire.


Dernière édition par Marc. le Lun 27 Fév 2012, 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 06:17

[quote="adamev"][quote="RenéMatheux"]
adamev a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait! La psychanalyse est utilisé pour guérir! Et j'ai vu le mal qu'elle a fait dans la clinique où j'étais quand à guérir jamais! alors, Merci pour tous ceux que vous voulez enfoncer dans leur maladie!

C'est pas parce qu'on est (ou a été) malade que ça donne du crédit à une affirmation sur une thérapeutique.
Malades taisez vous! Vous n'avez pas droit de dire ce que vous avez vécu!
b]Les analyses ratées et/ou interminables on connaît... .[/b]
Non! Vous n'avez pas l'air d'y connaitre grand chose.
J'ai été en clinique et j'ai vu ce qui s'y passe. point!
ui moi aussi. . a quel titre? Malade ou médecin?
. Et en particulier le grand dévouement des soignants... psy ou pas.
Grand dévouement! Pas vu! Peut être pas de chance!
Mais le psychiatre qui accuse son malade de délires parce qu'il lui dit qu'il est chrétien, oui!, La psychanalyste (qui se dit chrétienne) qui explique à son malade qui est ultra pauvre qui faut qu'il la paie parce que cela, l'aidera, j'ai vu aussi!


Visiblement, vous ne savez pas ce que c'est d'avoir mal. Dans ce cas là, on ne peut plus jouer. Maintenant, si vous dites que la psychiatrie de Freud se débarrasse des malades en disant qu'ils ne veulent pas guérir, c'est tout à fait ce que je pense!
Merci de le confirmer


adamev a écrit:
Je ne sais pas si vous connaissez Dieu mais le peu que vous devez peut être en connaître ne vous a manifestement pas servi à grand chose.
Cela m'a au moins appris qu'on ne joue pas avec les femmes, mais qu'il faut les aimer! Visiblement, pas vous!
Ca fait bientôt 50 ans que je vis avec la même et j'espère que ça va encore durer au moins 1/2 siècle de plus.
Tant mieux pour vous! Mais dans ce cas, abstenez vous de dire que les chrétiens sont obsédé par la sexualité
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 08:27

Sanctus Germanus a écrit:
Je pense:

Pourquoi ne pas remplacer la psychanalyse par une bonne confession avec messieur le curé?

Au moins, on a la chance d'aller au Ciel avec ça.

salut

Parce qu'il y a aussi des thérapies qui sont possible ou, au minimum, une recherche sur la cause de son mal-être.

Est-elle physique, psychique (liée à l'enfance), morale (liée à une mauvaise action, mystique (liée à l'absence d'un sens profond et éternel à sa vie) ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12269
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 10:24

RenéMatheux a écrit:

adamev a écrit:
Ca fait bientôt 50 ans que je vis avec la même et j'espère que ça va encore durer au moins 1/2 siècle de plus. [/b]
Tant mieux pour vous! Mais dans ce cas, absetenez vous de dire que les chrétiens sont obsédé par la sexualité

C'est bien vous qui avez écrit ceci???
".../... Au contraire elle enfonce les gens en les poussant au sexe et en les coupant de Dieu.../..."
Quant à mes années de vie commune elles ne sont que le résultat d'un (re)construction quotidienne dans laquelle l'amour, l'écoute, l'attention portée à l'autre, le respect... sont essentiels. Pour le reste je vous laisse à vos délires qui ne font que démontrer que vous étiez (êtes) dans une phase psychologique au delà de laquelle la psychanalyse ne peut rien et la psychiatrie p.pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 11:14

Marc. a écrit:
@ Tania, évidement que l'amour est important. Si vous vous étiez donné la peine de lire tous mes poste vous vous seriez rendu compte qu'Ainsworth dit la même chose. Elle dit même que ce le besoin primordial pour le développement de l'enfant.

Quant au reste concernant la psychogénéalogie, un peu de bon sens suffira pour vous éclairer. Regardez des sites sérieux ce sera mieux ;).

Mais tout est lié, cher Marc. Pratiquer la psychanalyse avec Amour est fondamental, mais ce que je suis en train de vous expliquer (et c'est vous qui ne me lisez pas et qui ne répondez jamais à mes questions) c'est que le problème de la psychanalyse est épistémologique! Elle s'efforce de rechercher la cause des mal-êtres des personnes à l'extérieur de celles-ci, dans les mauvais actes subis dans cette vie ou accomplis par des ascendants, alors que le problème est à l'intérieur de l'homme: c'est LE MANQUE DE CAPACITé à AIMER SPIRITUELLEMENT (manque de présence de l'esprit de Dieu, en quelque sorte).

Vous ne pourrez jamais rien trouver si vous cherchez dans le néant! Mais enfin, êtes-vous croyant oui ou non? Je vous répète que c'est Dieu qu'il faut chercher, pas le démon. Si un patient ne va pas c'est que c'est un MANQUE D'AMOUR EN LUI, rien à voir avec le grand-père ou la grand-mère. Son évolution vers une plus grande illumination ne peut se faire qu'en passant par la souffrance. La psychanalyse n'y peut rien! Et, lorsqu'elle est pratiquée avec Amour, c'est l'Amour qui soigne, pas la psychanalyse.

Je vous ai déjà expliqué que j'ai discuté de ces sujets pendant au moins 5 ans sur des forums scientifiques. Il n'existe aucun site sérieux sur la psychogénéalogie car le principe n'est déjà pas sérieux à la base. Allez exposer ces théories sur un vrai forum scientifique, vous allez voir comment vous allez vous faire ramasser.

POUR LA NIèME FOIS, VOUS NE M'AVEZ TOUJOURS PAS RéPONDU SUR LE SUPPORT QUE L'INFORMATION UTILISERAIT POUR QU'UN ACTE LIé à LA MORALE SOIT HéRéDITAIRE!

Marc. a écrit:

PS. Si je ne réponds plus sur ce sujet, c'est parce que je pense que beaucoup ne comprennent pas (ou ne veulent pas comprendre) les enjeux de la psychanalyse. Vu les réactions viscérales je préfère me taire.

Répondez déjà à mes objections et vous verrez que vous allez avancer. Sans la spiritualité, la psychanalyse sera toujours à côté de la plaque. Ceux qui se posent des questions sur leur hérédité psychologique trouvent les réponses dans le bouddhisme. Vous, vous arrangez la psychanalyse à la sauce chamano-catholique et ça donne n'importe quoi.

Sanctus germanus a raison, vaut mieux un prête qu'un psy!

Répondez une bonne fois pour toute à ces deux questions:
- Pourquoi la conséquence des mauvais actes se transmettrait et pas la conséquence des bons (selon vos raisonnements, il n'y a aucune raison qu'un ascendant saint n'implique pas la naissance d'un saint)?
- Comment se fait la transmission?


Tania




Dernière édition par Tania le Lun 27 Fév 2012, 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 11:56

Tania a écrit:
(...) , alors que le problème de l'homme est LE MANQUE DE CAPACITé à AIMER SPIRITUELLEMENT.
L'amour spirituel c'est une idée sèche, désincarnée, sans réalité, sans effet.
On aime avec tout son être, corps et âme sinon ce n'est pas l'amour réel, vivant.
Dieu est incarné et c'est pour cela qu'il nous aime réellement.
L'expression "Dieu est esprit" peut conduire à l'erreur de croire que Dieu est une abstraction.
Un esprit non incarné n'est que le néant de l'abstraction.
La formule "Dieu est amour" est bien meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 12:06

adamev a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Mais dans ce cas, absetenez vous de dire que les chrétiens sont obsédé par la sexualité
C'est bien vous qui avez écrit ceci???
[i]".../... Au contraire elle enfonce les gens en les poussant au sexe et en les coupant de Dieu..
Bien sûr! Vous n'avez pas l'air d'avoir vu des psychanalyse Freudienne!
adamev a écrit:
Pour le reste je vous laisse à vos délires qui ne font que démontrer que vous étiez (êtes) dans une phase psychologique au delà de laquelle la psychanalyse ne peut rien et la psychiatrie p.pas grand chose
Une des réponses typique des pseudos savants psychanalytique pour se débarasser des patients qui les gènent. Typique aussi de leur respect de ces mêmes malades dont ils espèrent seulement leur tirer de l'argent. Dans fond vous auriez pu faire un parfait psychanalyste.

En tout cas, la conclusion est donc bien celle-ci : la psychanalise n'a jamais guéri un patient et ne fait qu'aggraver les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 12:07

Renaud,

Vous oubliez le Fruit de l'Esprit. Ce que le chrétien développe avec le baptême du Saint-Esprit. Il faut mortifier ses membres dans l'Esprit de Dieu. Il faut mourir en Christ.

Jean-Paul II disait le Verbe s'est fait chair afin que la chair devienne Verbe. Il semble que c'est Saint Irénée qui le dit en premier.

:pape:
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 12:25

Renaud a écrit:
Tania a écrit:
(...) , alors que le problème de l'homme est LE MANQUE DE CAPACITé à AIMER SPIRITUELLEMENT.
L'amour spirituel c'est une idée sèche, désincarnée, sans réalité, sans effet.
On aime avec tout son être, corps et âme sinon ce n'est pas l'amour réel, vivant.
Dieu est incarné et c'est pour cela qu'il nous aime réellement.
L'expression "Dieu est esprit" peut conduire à l'erreur de croire que Dieu est une abstraction.
Un esprit non incarné n'est que le néant de l'abstraction.
La formule "Dieu est amour" est bien meilleure.

L'Amour spirituel c'est l'Amour unificateur, celui qui vient de l'esprit de Dieu et non de la chair.

Sanctus germanus a bien répondu.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 13:20

adamev a écrit:
Sanctus Germanus a écrit:
Je pense:

Pourquoi ne pas remplacer la psychanalyse par une bonne confession avec messieur le curé?
Au moins, on a la chance d'aller au Ciel avec ça. salut

Difficile s'il a aussi la main dans la culotte d'un enfant de choeur!!!

Cela n'empêche pas le curé d'absoudre les péchés, ni de consacrer le pain et le vin pour l'eucharistie.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 13:29

Oui Sanctus dit juste et vous aussi ici, mais vous donnez toujours l'impression de croire que l'esprit existe sans l'incarnation Tania.

L'esprit n'existe que dans l'incarnation.
Croire à la réalité d'esprits désincarnés c'est du spiritualisme, de la superstition.
La Trinité nous rappelle qu'aucune personne n'est sans l'autre et qu'elle se donnent vie mutuellement par leur unité qui est amour.
Si Dieu n'était qu'esprit il n'y aurait de réel que l'Esprit Saint.
Mais c'est impossible car dans ce cas il y aurait nécessairement l'esprit opposé à l'Esprit Saint, l'esprit de satan.
Il y a aurait un dualisme au niveau divin, un dieu bon et un dieu mauvais.
Or, c'est contraire à l'expérience.
Le mal, satan, ne sont que les illusions nécessaires pour nous amener à l'unité avec Dieu ou tout mal disparait dans le néant qu'il a toujours été.

Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:11

Arnaud Dumouch a écrit:
Sanctus Germanus a écrit:
Je pense:

Pourquoi ne pas remplacer la psychanalyse par une bonne confession avec messieur le curé?

Au moins, on a la chance d'aller au Ciel avec ça.

salut

Parce qu'il y a aussi des thérapies qui sont possible ou, au minimum, une recherche sur la cause de son mal-être.

Est-elle physique, psychique (liée à l'enfance), morale (liée à une mauvaise action, mystique (liée à l'absence d'un sens profond et éternel à sa vie) ?

C'est bien vrai, en effet la psychologie n'est pas là pour guérir les personnes mais pour les apprendre à vivre avec sa pathologie voire à "l'apprivoiser". Pour certains cas grave, ce n'est pas possible et il n'y a pas d'autre solution que d'interner... C'est là que je souhaite travailler, non pour l'argent mais parce que je sais qu'étant catholique et formé à la psychologie (de base mais il convient de se former à fond dans le secteur que l'on a choisi une fois diplômé), il m'est possible d'être d'avantage à l"écoute des personnes (ce qui est mon travail).

Et il en faut !
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:24

Tania a écrit:
(et c'est vous qui ne me lisez pas et qui ne répondez jamais à mes questions)
Parce que je vous ai déjà répondu et plusieurs fois qui plus est.

Citation :
c'est que le problème de la psychanalyse est épistémologique! Elle s'efforce de rechercher la cause des mal-êtres des personnes à l'extérieur de celles-ci, dans les mauvais actes subis dans cette vie ou accomplis par des ascendants, alors que le problème est à l'intérieur de l'homme: c'est LE MANQUE DE CAPACITé à AIMER SPIRITUELLEMENT (manque de présence de l'esprit de Dieu, en quelque sorte).

Absolument pas... nous avons tous la même capacité selon ce que la "chance génétique" nous a donné.

Pour INFO. J'ai lancé le sujet sur la psychologie et l'éducation afin de répondre à Tania qui pense que si les uns semblent plus "évolués" que d'autre, c'est à cause d'un héritage spirituel venu des vies antérieurs. Or la psychologie réduit cette possibilité jusqu'au presque rien et la philosophie fini le travail et anéanti cette thèse. (Nous ne faisons pas notre "destin" celui-ci dépend des autres)

Citation :
Vous ne pourrez jamais rien trouver si vous cherchez dans le néant! Mais enfin, êtes-vous croyant oui ou non? Je vous répète que c'est Dieu qu'il faut chercher, pas le démon. Si un patient ne va pas c'est que c'est un MANQUE D'AMOUR EN LUI
Cela s'appelle une "carence affective"

Citation :
rien à voir avec le grand-père ou la grand-mère. Son évolution vers une plus grande illumination ne peut se faire qu'en passant par la souffrance. La psychanalyse n'y peut rien! Et, lorsqu'elle est pratiquée avec Amour, c'est l'Amour qui soigne, pas la psychanalyse.

Vos parents ne vous ont rien transmis alors ? Et leur parents à eux ne vous ont rien transmis non plus ?

Citation :
Je vous ai déjà expliqué que j'ai discuté de ces sujets pendant au moins 5 ans sur des forums scientifiques. Il n'existe aucun site sérieux sur la psychogénéalogie car le principe n'est déjà pas sérieux à la base. Allez exposer ces théories sur un vrai forum scientifique, vous allez voir comment vous allez vous faire ramasser.

SI cela était farfelu, ce ne serait pas enseigné dans les université..
Citation :

POUR LA NIèME FOIS, VOUS NE M'AVEZ TOUJOURS PAS RéPONDU SUR LE SUPPORT QUE L'INFORMATION UTILISERAIT POUR QU'UN ACTE LIé à LA MORALE SOIT HéRéDITAIRE!

Pour la n'ième fois je viens de vous répondre.





Dernière édition par Marc. le Lun 27 Fév 2012, 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:28

Renaud a écrit:
Tania a écrit:
(...) , alors que le problème de l'homme est LE MANQUE DE CAPACITé à AIMER SPIRITUELLEMENT.
L'amour spirituel c'est une idée sèche, désincarnée, sans réalité, sans effet.
On aime avec tout son être, corps et âme sinon ce n'est pas l'amour réel, vivant.
Dieu est incarné et c'est pour cela qu'il nous aime réellement.
L'expression "Dieu est esprit" peut conduire à l'erreur de croire que Dieu est une abstraction.
Un esprit non incarné n'est que le néant de l'abstraction.
La formule "Dieu est amour" est bien meilleure.

Bonjour Renaud, c'est pourquoi j'essaie d'être sur le terrain, en vrai, en face à face, en corps à corps... C'est face à la réalité des choses que l'on fini par prendre conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:30

Sanctus Germanus a écrit:
Renaud,

Vous oubliez le Fruit de l'Esprit. Ce que le chrétien développe avec le baptême du Saint-Esprit. Il faut mortifier ses membres dans l'Esprit de Dieu. Il faut mourir en Christ.

Jean-Paul II disait le Verbe s'est fait chair afin que la chair devienne Verbe. Il semble que c'est Saint Irénée qui le dit en premier.

:pape:

Hum... pourquoi ne faites vous pas mon travail ? On y développe bien le fruit de l'esprit aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:36

Marc. a écrit:

SI cela nétait farfelu, ce ne serait pas enseigné dans les université..
Oh que si! Si vous saviez le nombre d'absurdité qui y sont enseignés : de la théorie dure de l'évolution à la zététique que des guignols ont le culot d'appeler ça science. Et je ne parle pas de l'exégèse moderne qui dépasse en absurdité et en bétise tout ce que l'on peut penser rencontrer comme délires scientifiques.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:38

Marc. a écrit:

C'est bien vrai, en effet la psychologie n'est pas là pour guérir les personnes mais pour les apprendre à vivre avec sa pathologie voire à "l'apprivoiser". Pour certains cas grave, ce n'est pas possible et il n'y a pas d'autre solution que d'interner... C'est là que je souhaite travailler, non pour l'argent mais parce que je sais qu'étant catholique et formé à la psychologie (de base mais il convient de se former à fond dans le secteur que l'on a choisi une fois diplômé), il m'est possible d'être d'avantage à l"écoute des personnes (ce qui est mon travail).
où souhaitez vous travailler exactement? dans les asiles?
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:42

RenéMatheux a écrit:
Marc. a écrit:

C'est bien vrai, en effet la psychologie n'est pas là pour guérir les personnes mais pour les apprendre à vivre avec sa pathologie voire à "l'apprivoiser". Pour certains cas grave, ce n'est pas possible et il n'y a pas d'autre solution que d'interner... C'est là que je souhaite travailler, non pour l'argent mais parce que je sais qu'étant catholique et formé à la psychologie (de base mais il convient de se former à fond dans le secteur que l'on a choisi une fois diplômé), il m'est possible d'être d'avantage à l"écoute des personnes (ce qui est mon travail).
où souhaitez vous travailler exactement? dans les asiles?

Je souhaite devenir éducateur spécialisé. Mais cela va me prendre du temps Smile. Je souhaite travailler dans la pédopsychiatrie. Parce que je sais que pour les enfants il y a encore une chance... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:45

Pour le moment je travail en maison de retraite avec les personnes un fin de vie [GIR 1 sur la grille AGGIR, Sénilité, Alzheimer etc..] mais dans quelques mois je travaillerai en psychiatrie.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:49

Marc. a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Marc. a écrit:

C'est bien vrai, en effet la psychologie n'est pas là pour guérir les personnes mais pour les apprendre à vivre avec sa pathologie voire à "l'apprivoiser". Pour certains cas grave, ce n'est pas possible et il n'y a pas d'autre solution que d'interner... C'est là que je souhaite travailler, non pour l'argent mais parce que je sais qu'étant catholique et formé à la psychologie (de base mais il convient de se former à fond dans le secteur que l'on a choisi une fois diplômé), il m'est possible d'être d'avantage à l"écoute des personnes (ce qui est mon travail).
où souhaitez vous travailler exactement? dans les asiles?

Je souhaite devenir éducateur spécialisé. Mais cela va me prendre du temps Smile. Je souhaite travailler dans la pédopsychiatrie. Parce que je sais que pour les enfants il y a encore une chance... ;)
Il me semble que pour les enfants, c'est plus facile : il suffit qu'ils se sentent aimés! Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:54

Cher René, Aimer, dans un sens catholique.. c'est mon boulot : Faire leur toilette, les regarder dans les yeux, leur parler constamment, ne rien faire sans qu'ils soient d'accord, leur expliquer ce que je fais, les écouter, les observer, gueuler sur le personnel qui ne fais pas son travail (et je ne suis que stagiaire...). Mettre en place des activité pour faire en sorte qu'elles retrouvent -dans le meilleur des cas- l'estime de soi...

Croyez moi c'est très dur.. c'est une combat qui se mène au delà de nos forces bien souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:57

Marc. a écrit:
Sanctus Germanus a écrit:
Renaud,

Vous oubliez le Fruit de l'Esprit. Ce que le chrétien développe avec le baptême du Saint-Esprit. Il faut mortifier ses membres dans l'Esprit de Dieu. Il faut mourir en Christ.

Jean-Paul II disait le Verbe s'est fait chair afin que la chair devienne Verbe. Il semble que c'est Saint Irénée qui le dit en premier.

:pape:

Hum... pourquoi ne faites vous pas mon travail ? On y développe bien le fruit de l'esprit aussi Smile

Il pourrait sembler que je suis un psychologue. Je n'ai aucune formation pourtant. Ma grand-mère me l'a dit un jour: "Jonathan, tu es un médecin de l'âme".

Cher Marc, je bénis votre travail.

prière
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:58

;)
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 14:58

J'en suis bien convaincu! C'est là qu'il faut l'aide de Dieu!
Mais n'oubliez pas les geste et les mots d'affection et de tendresse. J'ai vu certains parents faire cela pour leurs enfants (non malades) : c'est incroyable comme ils sont alors épanouis et heureux!
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 15:06

RenéMatheux a écrit:
J'en suis bien convaincu! C'est là qu'il faut l'aide de Dieu!

Et je compte bien sur Lui.. I love you
Citation :
Mais n'oubliez pas les geste et les mots d'affection et de tendresse.

Je ne fais que cela, vous savez, je fais leur toilette, c'est un moment très intime, je plaisante avec eux, je les fais sourire et rire, je fais en sorte que ce soit le moment le plus agréable possible. Aux repas, je leur donne à manger car ils ne sont plus capable de le faire eux même. Bref regardez les 14 besoins fondamentaux de Virginia Henderson et bien mon travail est de faire tout mon possible pour que ces 14 besoins restent accomplis le plus longtemps possible. (également la pyramide de Maslow)

Citation :
J'ai vu certains parents faire cela pour leurs enfants (non malades) : c'est incroyable comme ils sont alors épanouis et heureux

sunny


Dernière édition par Marc. le Lun 27 Fév 2012, 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 15:08

Marc. a écrit:
...POUR LA NIèME FOIS, VOUS NE M'AVEZ TOUJOURS PAS RéPONDU SUR LE SUPPORT QUE L'INFORMATION UTILISERAIT POUR QU'UN ACTE LIé à LA MORALE SOIT HéRéDITAIRE!

Pour la n'ième fois je viens de vous répondre.

[/quote]

Non Marc, vous ne m'avez toujours pas répondu parce que vous ne comprenez pas la question.
En clair: Est-ce que nous héritons des conséquences des actes de nos ancêtres par les gènes? Et si vous me répondez oui, dites-moi où, quand et comment ces gènes ont été trouvés!

D'autre part, vous mélangez absolument tout, spiritualité, psychologie, affectivité et amour spirituel. L'Amour affectif n'est pas l'Amour spirituel. Lorsqu'un enfant réagit d'une manière positive à son manque d'amour affectif (en aimant malgré tout ses parents et en ne reproduisant pas ce qu'il a subit), c'est qu'il possède en lui une bonne capacité à aimer spirituelle. Lorsque je parlais du manque d'Amour, il s'agissait de la capacité à aimer intérieure et innée de l'enfant, pas du manque d'affection que ses parents sont censés lui donner.

Tania







Dernière édition par Tania le Lun 27 Fév 2012, 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 15:08

Mon étude sur la kundalini et l'hindouisme pourrait peut-être un jour aider la psychiatrie. Le phénomène de vision, d'hallucination, rêve et voix est parfaitement expliqué. Je pense aussi au concept du Makyo dans le bouddhisme. On se croit (ou on est vraiment?) enfermé dans une caverne de fantômes et de petits diables.

Citation :
makyo

Dans le Zen, pensées déplaisantes, simples distractions, ou encore illusions se produisant pendant la pratique de zazen

ma = diable

kyo = endroit, lieu
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 15:12

Marc. a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Mais n'oubliez pas les geste et les mots d'affection et de tendresse.
Je ne fais que cela, vous savez, je fais leur toilette, c'est un moment très intime, je plaisante avec eux, je les fais sourire et rire, je fais en sorte que ce soit le moment le plus agréable possible. Aux repas, je leur donne à manger car ils ne sont plus apable de le faire eux même.
Et leur donner des caresses, les embrasser , les serrer dans les bras?
Jouer avec eux en tout cas, donne aussi de bons résultats!
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 15:13

Tania a écrit:


En clair: Est-ce que nous héritons des conséquences des actes de nos ancêtres par les gènes? Et si vous me répondez oui, dites-moi où, quand et comment ces gènes ont été trouvés!


Ça, il faut demander à Saint Augustin.

study
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 15:17

RenéMatheux a écrit:
Marc. a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Mais n'oubliez pas les geste et les mots d'affection et de tendresse.
Je ne fais que cela, vous savez, je fais leur toilette, c'est un moment très intime, je plaisante avec eux, je les fais sourire et rire, je fais en sorte que ce soit le moment le plus agréable possible. Aux repas, je leur donne à manger car ils ne sont plus apable de le faire eux même.
Et leur donner des caresses, les embrasser , les serrer dans les bras?
Jouer avec eux en tout cas, donne aussi de bons résultats!

De très bons résultats. Mais voila il faut le faire en connaissant la personne. Certaines n'aiment pas les hommes par exemple, mais elle adore que nous finissions pas le découvrir tout seul.. et c'est avec un sourie béa après en avoir parlé que les choses se finissent dans une respect mutuel.
Après il peut aussi y avoir des points négatifs, (nous ne sommes que des hommes). Les attachements, c'est pas toujours facile. Il faut aussi apprendre la distance professionnelle. C'est par dessus tout ce qu'il m'est nécessaire de connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11987
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?    Lun 27 Fév 2012, 15:22

Marc. a écrit:

Après il peut aussi y avoir des points négatifs, (nous ne sommes que des hommes). Les attachements, c'est pas toujours facile. Il faut aussi apprendre la distance professionnelle. C'est par dessus tout ce qu'il m'est nécessaire de connaitre.
Je ne sais pas : naturellement, je ne peux pas m'empécher d'aimer les petits. Si il y en a un malheureux, cela me rend triste et très mal! Mais est ce vraiment mal?
Revenir en haut Aller en bas
 
La psychanalyse de Freud est-elle un délire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» S. Freud, Le délire et les rêves dans la Gradiva de W. Jensen
» Elle dort dans la mer. Louise Longo
» Est-il indispensable de LIRE les pièces de théâtre ?
» LA BIBLE EST-ELLE UN LIVRE D'HISTOIRE ?
» bonjour quel plaisir de vous lire !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: